UN PARCOURS QUI SORT VRAIMENT DE L ORDINAIRE : MARIE CHRISTINE ROBIDOUX, CLS, LLM, Calgary par Katherine Gordon Janvier 2011

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UN PARCOURS QUI SORT VRAIMENT DE L ORDINAIRE : MARIE CHRISTINE ROBIDOUX, CLS, LLM, Calgary par Katherine Gordon Janvier 2011"

Transcription

1 UN PARCOURS QUI SORT VRAIMENT DE L ORDINAIRE : MARIE CHRISTINE ROBIDOUX, CLS, LLM, Calgary par Katherine Gordon Janvier 2011 Marie Robidoux n est pas seulement arpenteur des Terres du Canada; elle est également une ancienne présidente de l Association des arpenteurs des Terres du Canada et membre du Conseil canadien des examinateurs pour les arpenteurs-géomètres. Après plus de dix ans à travailler comme arpenteur-géomètre dans la fonction publique en Alberta et dans les Territoires du Nord-Ouest, elle est maintenant la coordonnatrice des relations avec les Autochtones pour Osum Oil Sands Corp. à Calgary. Il s'agit de réalisations remarquables pour quelqu'un qui ne parlait pas un mot d'anglais lors de son arrivée à Edmonton en Cette Québécoise d origine se permet maintenant d en rire lorsqu elle se remémore ces souvenirs, bien qu à l époque cela constituait tout un défi : «sachant que je devais apprendre l anglais très rapidement, je me suis donc trouvé un boulot dans l industrie hôtelière; un environnement parfait pour pratiquer une langue et la maitriser en peu de temps». Ce fut une stratégie bien avisée, allant de pair avec l approche franche et directe que Marie a appliquée à sa carrière, et ce, dès le tout début : décider ce qu elle désirait faire, aller de l avant et agir. Tout simplement. Marie a tout d abord étudié le droit à l université Laval, à Québec, mais après plusieurs années de pratique elle se rendit compte que le métier d avocate n était pas pour elle. Un changement de décor s avérait également nécessaire. Edmonton semblait un bon choix, alors Marie fit rapidement ses bagages, sauta dans un train pour l Ouest et se plongea elle-même dans son propre programme d immersion anglaise. 1/5

2 Une fois l anglais bien maîtrisé, Marie se concentra à trouver un emploi dans un tout autre domaine. «Au moment où j examinais mes options, le choix de l arpentage se présenta de lui-même», de confier Marie. Elle avait toujours adoré l exercice physique et les activités de plein air jouant au hockey au niveau national dans sa jeunesse et pratiquant également plusieurs autres sports et la possibilité de pratiquer une carrière dans l arrière-pays et les régions sauvages du Canada l attirait énormément. «Puis, ma mère m apprit que mon grand-père avait été un arpenteur-géomètre» de déclarer Marie. «L affaire était réglée j ai senti que ce métier était fait pour moi». La transition du droit vers l arpentage n est pas aussi évidente que cela peut sembler, selon Marie. «Plusieurs arpenteurs-géomètres changent de voie pour devenir avocats», déclare-t-elle. «J ai seulement inversé la tendance habituelle!» Mais tout de même, ce n était pas aussi facile qu elle veut bien nous le faire croire : «Je n avais jamais vraiment étudié les mathématiques, et encore moins en anglais. Ce fut donc tout un défi après la première semaine, je me suis vraiment demandé si je pouvais y arriver. Mais j ai persévéré. Il n a jamais été question que j abandonne». De 1987 à 1994, tout en poursuivant ses études, Marie travailla comme agente et technologue en arpentage, tout d abord pour le gouvernement de l Alberta, puis pour Ressources naturelles Canada. Après avoir obtenu son brevet d ATC en 1993, elle déménagea à Yellowknife pour devenir gestionnaire de programme pour Ressources naturelles Canada. Ce fut son baptême dans le monde des droits des Premières Nations en ce qui a trait aux terres et aux ressources ainsi qu'aux obligations inhérentes du gouvernement envers les Premières Nations. «J étais la guide en matière d arpentage concernant les revendications territoriales au Nunavut et dans les Territoires du Nord- 2/5

3 Ouest», de mentionner Marie. «Une très grande partie de mon travail impliquait la consultation avec les Premières Nations». Ce travail était dans les cordes de Marie, puisque sa famille avait côtoyé des adolescents des Premières Nations venant du Nord du Québec qui devait descendre vers le sud pour terminer leurs études secondaires. «En les côtoyant, cela m a permis d apprendre énormément sur leur quotidien et le passé rempli d embûches des communautés autochtones», d affirmer Marie. «Je me souviens que déjà à l'adolescence cela m'avait perturbé et que je m'étais juré qu'un jour je ferais quelque chose pour les aider. C est ainsi que je me retrouvais finalement à faire exactement ce que je m étais promis et que j en étais vraiment heureuse». Marie est demeurée dans la même branche depuis, se lançant dans le privé en 2000 et déployant le principal de ses efforts sur des projets reliés aux Premières Nations et sur l'arpentage cadastral dans les communautés éloignées du Nord canadien. Cela constitue toujours un travail valorisant, dont l un des bienfaits, et non le moindre, est d aider ses clients et collègues non autochtones à comprendre les défis auxquels doivent faire face les Premières Nations, et de les inciter à soutenir les autochtones dans leur désir d améliorer leur quotidien : «Dans mon travail je vois des gens qui laisse tomber leurs préjugés et des autochtones travaillant si fort pour aller de l avant et progresser, que chaque fois je me dis que mes sacrifices n étaient pas en vain». Son choix de faire carrière en arpentage a également constitué une belle occasion de partir à l aventure sans aucune retenue. «Travailler dans le Nord vous transporte d aventure en aventure sans jamais vous laisser souffler une seconde!» Certaines aventures sont terrorisantes, mais la plupart sont amusantes». La première fois que Marie 3/5

4 fut déposée par hélicoptère et laissée à elle-même sur un site éloigné dans l'arctique, elle n'en connaissait pas assez sur les ours polaires pour en avoir peur. «Je les connais maintenant!», dit-elle en riant. «Mais à l époque, je ne ressentais que la sensation d émerveillement devant un si grandiose paysage et ne pensais qu au fait que j'étais peutêtre la première personne depuis plusieurs centaines d'années à fouler cette terre. La sensation était enivrante». Marie a trouvé également du temps malgré tout pour soutenir la cause des femmes sur le marché du travail grâce entre autres choses au réseautage. «Ma mère fut un bon modèle pour moi je l avais toujours vu travailler, alors je me suis dit que c était tout à fait normal pour une femme. J imagine que dans un certain sens j étais une sorte de pionnière pour les femmes» d ajouter Marie. «J ai joué au hockey au niveau national avant même qu il y ait des tournois dignes de ce nom, et lorsque j ai débuté mes études de droit, il n y avait qu une petite poignée de femmes dans mes cours. Et il y en avait encore moins à l école d arpentage! Cela a donc toujours été important pour moi de faire tout ce que je pouvais faire pour rendre la vie un peu plus facile à celles qui allaient me suivre». Marie continue d être active, jouant au golf et faisant son jogging plutôt que de jouer au hockey (bien qu elle prévoit de participer dans des tournois occasionnels de hockey de rue avec ses petits-fils). Bien que son poste de coordonnatrice des relations avec les Autochtones chez Osum Oil Sands Corp. n'implique pas d arpentage sur le terrain à proprement dit, son expertise technique rentre tout de même en ligne de compte alors qu elle doit s occuper de questions légales concernant la terre, les frontières et les territoires traditionnels. Elle participe également durant ses temps libres à la mise en 4/5

5 forme d un manuel sur le droit canadien en matière d arpentage (en 2002, elle a terminé sa maîtrise en droit avec spécialisation en technologie de l information) et profite simplement de ce que la vie a de nouveau à lui offrir chaque jour. «Je crois que ce qui m a surpris le plus lorsque j ai entrepris cette carrière c était son côté aventureux et extrême», d observer Marie. «Un jour vous pouvez vous trouver sur une terre agricole, ou dans un boisé, puis le lendemain vous vous retrouvez dans l Extrême-Arctique. J ai toujours adoré cet aspect. Je recherche encore ce sentiment d aventure, jour après jour». 5/5

Université de Sherbrooke. Rapport de stage. Présenté à : Alain Bergeron, coordonnateur de stage. Par : Anthony Labelle, stagiaire

Université de Sherbrooke. Rapport de stage. Présenté à : Alain Bergeron, coordonnateur de stage. Par : Anthony Labelle, stagiaire Université de Sherbrooke Rapport de stage Présenté à : Alain Bergeron, coordonnateur de stage Par : Anthony Labelle, stagiaire Laboratoire du Pr Spino Université de Sherbrooke T1 Revu par : Pr Claude Spino

Plus en détail

Mes besoins et mes objectifs Les buts de cet outil sont de vous : Instructions :

Mes besoins et mes objectifs Les buts de cet outil sont de vous : Instructions : Outil Mes besoins et mes objectifs L outil Mes besoins et mes objectifs est un guide de réflexion qui contient une série de pistes et de questions à aborder en vue de préparer le transfert de votre entreprise.

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Denis Cyr : la trajectoire d un homme heureux

Denis Cyr : la trajectoire d un homme heureux Denis Cyr : la trajectoire d un homme heureux Entre un Denis Savard qui avait certaines ambitions et un Denis Tremblay qui n a pas eu beaucoup de chance, Denis Cyr n avait pas, contrairement à ses deux

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

Rapport d auto-apprentissage d anglais sur l année 2010/2011

Rapport d auto-apprentissage d anglais sur l année 2010/2011 Juliette Olivier, 1AI (Binôme : Tracy GESINI) Rapport d auto-apprentissage d anglais sur l année 2010/2011 I) Evolution de l auto-apprentissage sur l année Au début de l année, j ai eu du mal à quitter

Plus en détail

Le coin naturo. Lice onzales

Le coin naturo. Lice onzales Le coin naturo bioattitude.nc! A G Lice onzales «! ne plus subir mais vivre pleinement sa vie d a n s l e p o s i t i f e t l expérimentation de tout ce qui nous arrive et de tout ce que l on ressent!»

Plus en détail

Jean-François Astier succède à Gérard Brochoire Cérémonie de passation, le 5 octobre 2012 à Rouen

Jean-François Astier succède à Gérard Brochoire Cérémonie de passation, le 5 octobre 2012 à Rouen Information presse 19/09/2012 Passation de pouvoir à la direction générale de l, l Institut national de la boulangerie pâtisserie 1 Jean-François Astier succède à Gérard Brochoire Cérémonie de passation,

Plus en détail

Les Systèmes. Témoignage d un praticien EFT sur l utilisation des outils PEAT

Les Systèmes. Témoignage d un praticien EFT sur l utilisation des outils PEAT Les Systèmes P.E.A.T. & E.F.T. Témoignage d un praticien EFT sur l utilisation des outils PEAT Frédéric Piton - www.eft-energie.be Frédéric Piton - www.eft-energie.be Témoignage d un praticien EFT sur

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

Dans les coulisses de votre réussite

Dans les coulisses de votre réussite Dans les coulisses de votre réussite Diplôme d études professionnelles (DEP) Élève au DEP en électricité Centre de formation professionnelle Bonaventure-Paspébiac Suivant les traces de son père et de son

Plus en détail

Pourquoi apprendre? Danny Patry Montérégie (2002)

Pourquoi apprendre? Danny Patry Montérégie (2002) Pourquoi apprendre? C'est la première question que vous devez vous poser. Peu importe l'école que vous choisirez et le professeur que vous aurez, cela n'a pas vraiment d'importance si vous ne savez pas

Plus en détail

CARRIERE : LES SIRENES DU CHANGEMENT

CARRIERE : LES SIRENES DU CHANGEMENT CE DOCUMENT EST VOTRE LIVRET PARTICIPANT Lisez la première partie, puis complétez la 2 e. Reportez en début de 3 e partie les éléments clés de votre stratégie de mobilité 1 CETTE PREMIERE PARTIE EST A

Plus en détail

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012)

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) La semaine des mathématiques a été l occasion de présenter aux élèves des parcours de mathématiciennes

Plus en détail

L ONU EN ACTION LES FEMMES NÉPALAISES QUI TRAVAILLENT À L ÉTRANGER

L ONU EN ACTION LES FEMMES NÉPALAISES QUI TRAVAILLENT À L ÉTRANGER L ONU EN ACTION Date de programmation: mars 2010 Programme n 1230 Durée: 5 08 Langues: anglais, français, espagnol et russe LES FEMMES NÉPALAISES QUI TRAVAILLENT À L ÉTRANGER VIDEO AUDIO SON INTER: DES

Plus en détail

Danse thérapie: obésité et image du corps Solange Muller-Pinget. Solange muller-pinget @hcuge.ch setmc.hug-ge.ch/art_therapie/art_therapie.

Danse thérapie: obésité et image du corps Solange Muller-Pinget. Solange muller-pinget @hcuge.ch setmc.hug-ge.ch/art_therapie/art_therapie. Danse thérapie: obésité et image du corps Solange Muller-Pinget Solange muller-pinget @hcuge.ch setmc.hug-ge.ch/art_therapie/art_therapie.html I. Qu est que la danse thérapie La danse est un comportement

Plus en détail

Préparation pour la garderie et l école

Préparation pour la garderie et l école 135 Chapitre14 Préparation pour la garderie et l école Dans certaines communautés, il y a des endroits où l on prend soin des enfants pendant que leurs parents travaillent. Ce sont généralement des écoles

Plus en détail

Rapport de stage. Travail présenté à Mer et Monde. Par Yohann Lessard

Rapport de stage. Travail présenté à Mer et Monde. Par Yohann Lessard Rapport de stage Travail présenté à Mer et Monde Par Yohann Lessard Université Laval Le 25 octobre 2014 Formation préparatoire Nos formatrices étaient Amélie et Raphaelle. Nous avons abordé plusieurs thèmes,

Plus en détail

Questionnaire pour vérifier si désordres alimentaires. Voici des questions à répondre et calculer le nombre de «oui»

Questionnaire pour vérifier si désordres alimentaires. Voici des questions à répondre et calculer le nombre de «oui» Questionnaire pour vérifier si désordres alimentaires Voici des questions à répondre et calculer le nombre de «oui» Questionnaire permettant de voir si troubles alimentaires : Écrire les numéros des questions

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place?

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place? Université à l étranger: Université Nationale de La Plata Semestre/Année de séjour : Semestre 1/ 2012/2013 Domaine d études : Etudes européennes L accueil : QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Comment avez-vous

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS La sécurité des personnes âgées Ce qu il faut savoir Vie saine, Aînés et Consommation Manitoba Secrétariat manitobain du mieux-être des personnes âgées et du vieillissement en

Plus en détail

Promoteur : Pierre Arsenault, responsable et gestionnaire du Centre d accès communautaire internet (CACI)

Promoteur : Pierre Arsenault, responsable et gestionnaire du Centre d accès communautaire internet (CACI) Initiative A2 : École La Relève de Saint-Elzéar Promoteur : Pierre Arsenault, responsable et gestionnaire du Centre d accès communautaire internet (CACI) Intervenante : Édith Arsenault, conseillère pédagogique

Plus en détail

Peindre pas à pas : les 10 étapes

Peindre pas à pas : les 10 étapes Peindre pas à pas : les 10 étapes 1) Se Motiver : Avant de commencer à peindre, vous devez en avoir l'envie, vous devez vous le présenter comme un défi et une expérience nouvelle si c'est votre première

Plus en détail

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!»

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Validation des Acquis de l Expérience «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Six entretiens ont été menés par téléphone auprès d assistantes maternelles ayant suivi une VAE pour obtenir le titre professionnel

Plus en détail

henry bauchau Temps du rêve ACTES SUD

henry bauchau Temps du rêve ACTES SUD henry bauchau Temps du rêve un endroit où ACTES SUD aller à Pierre et Colette ce premier et très ancien récit amicalement Préface J ai écrit quand j avais vingt ans et que je faisais mon service militaire

Plus en détail

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE GUIDE D INTERVENTION DU PHILANTHROPE Préparer votre temps d échange avec les Petits Philanthropes Fondée en 2011 avec le soutien des Fondations Edmond de Rothschild, cette association se donne pour objectif

Plus en détail

Le livre était sur la table devant nous, ainsi que la théière, les deux tasses et une assiette de tartelettes de Noël aux fruits secs.

Le livre était sur la table devant nous, ainsi que la théière, les deux tasses et une assiette de tartelettes de Noël aux fruits secs. 1 Le livre était sur la table devant nous, ainsi que la théière, les deux tasses et une assiette de tartelettes de Noël aux fruits secs. C était un livre et non pas le manuscrit auquel je m étais attendue

Plus en détail

Projet professionnel

Projet professionnel FONGECIF POITOU-CHARENTES Projet professionnel Esthéticienne Pamela MESSY 10/10/2013 Demande de prise en charge de formation à distance en vue d obtenir le CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie Sommaire

Plus en détail

10 UN ENFANT À DÉCOUVRIR

10 UN ENFANT À DÉCOUVRIR TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...13 CHAPITRE 1: MON ENFANT EST DIFFÉRENT DES AUTRES...19 Devenir parents...21 Devenir les parents d un enfant avec une déficience... 23 Réactions à cette situation...24

Plus en détail

LE SEXISME AU TRAVAIL : L AFFAIRE DE TOUS!

LE SEXISME AU TRAVAIL : L AFFAIRE DE TOUS! LE SEXISME AU TRAVAIL : L AFFAIRE DE TOUS! Éditorial Par Alexia Dion Du Collège St-Maurice Image tirée du film «Les Combattants» L e sexisme au travail touche particulièrement les femmes, depuis les dernières

Plus en détail

Tous que j avais. Français 9, Andrew Cheung (Chapitre 1 & 2) et Jon Parkinson (Chapitre 3 & 4) Le 21 avril 2015

Tous que j avais. Français 9, Andrew Cheung (Chapitre 1 & 2) et Jon Parkinson (Chapitre 3 & 4) Le 21 avril 2015 Tous que j avais Français 9, Andrew Cheung (Chapitre 1 & 2) et Jon Parkinson (Chapitre 3 & 4) Le 21 avril 2015 Table de matières Chapitre 1(la prise) 1 Chapitre 2(la vente).2 Chapitre 3(la punition)..3

Plus en détail

VERSION NON DÉFINITIVE

VERSION NON DÉFINITIVE Revue de 2012 le 9 mai 2013 Hilton Garden Inn, Ottawa Allocution de Mark Laroche Président et chef de la direction VERSION NON DÉFINITIVE Mesdames et Messieurs, bonjour. C est pour moi un immense plaisir

Plus en détail

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir.

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. 2 Dieu vous aime et il tient ses promesses. Depuis que Dieu a fait le monde, il a promis de prendre

Plus en détail

Discours de remerciement par. Robert Bertram. Vice-président directeur, Placements

Discours de remerciement par. Robert Bertram. Vice-président directeur, Placements Discours de remerciement par Robert Bertram Vice-président directeur, Placements Régime de retraite des enseignantes et des enseignants de l Ontario lauréat du prix d'excellence pour l ensemble de ses

Plus en détail

68 : CIRCUIT AUTOUR DE LA MÉDITERRANÉE OCCIDENTALE

68 : CIRCUIT AUTOUR DE LA MÉDITERRANÉE OCCIDENTALE 68 : CIRCUIT AUTOUR DE LA MÉDITERRANÉE OCCIDENTALE Pêcheurs arabes dans leur petit voilier 378 La France allait être libérée ; je venais de me marier, à la date prévue depuis longtemps, et qui se trouva

Plus en détail

CARRELEUSE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Claire, carreleuse dans le 15 eme arrondissement de Marseille

CARRELEUSE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Claire, carreleuse dans le 15 eme arrondissement de Marseille Dossier n 4 FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» CARRELEUSE Regards, témoignages et présentation de métiers fortement sexués Entretien avec Claire, carreleuse dans le 15 eme arrondissement de Marseille Cela faisait

Plus en détail

Projet de création de la Ligue Nationale d Athlétisme

Projet de création de la Ligue Nationale d Athlétisme Projet de création de la Ligue Nationale d Athlétisme Sommaire Donner un statut social aux Athlètes de l Elite Rendre l athlétisme plus attractif Simplifier les relations Clubs / Athlètes de l Elite Participer

Plus en détail

1 ma maison sera prête à vivre

1 ma maison sera prête à vivre 1 ma maison sera prête à vivre Plus qu une grande phrase, il s agit vraiment d un concept. Imaginez une maison qui n a que des avantages, une maison faite pour me ressembler, économe et économique! Livrée

Plus en détail

5 SEMAINES POUR COMPRENDRE L AGORAPHOBIE ET TRANSFORMER VOS PEURS EN REUSSITES!

5 SEMAINES POUR COMPRENDRE L AGORAPHOBIE ET TRANSFORMER VOS PEURS EN REUSSITES! 5 SEMAINES POUR COMPRENDRE L AGORAPHOBIE ET TRANSFORMER VOS PEURS EN REUSSITES! Tout de suite, vous allez découvrir la méthode que j ai suivie pour guérir de mon agoraphobie (qui a duré près de 15 années!)

Plus en détail

Alexie Morin. royauté. le quartanier

Alexie Morin. royauté. le quartanier Alexie Morin royauté le quartanier I je suis à peu près certain d avoir vu tout ce qu il a tourné. À un moment je ne pouvais plus regarder autre chose, et quand le filon s est épuisé, j ai recommencé,

Plus en détail

> Présentation de l Association Petits Princes. > Dominique Bayle, une femme de coeur

> Présentation de l Association Petits Princes. > Dominique Bayle, une femme de coeur Dossier de Presse 2015 > Présentation de l Association Petits Princes > Bénévole à l Association Petits Princes : une aventure humaine exceptionnelle > Pour un même enfant, plusieurs rêves réalisés avec

Plus en détail

MAGASINIERE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Nathalie, magasinière à Arles. Nathalie

MAGASINIERE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Nathalie, magasinière à Arles. Nathalie Dossier n 8 FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» MAGASINIERE Regards, témoignages et présentation de métiers fortement sexués Entretien avec Nathalie, magasinière à Arles J étais assistante vétérinaire et pour

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

Soirée de Gala. Vendredi 20 novembre 2015 à 17 h Théâtre Ducourneau

Soirée de Gala. Vendredi 20 novembre 2015 à 17 h Théâtre Ducourneau Soirée de Gala Vendredi 20 novembre 2015 à 17 h Théâtre Ducourneau Monsieur le Président de Sud Management, Monsieur le Président de la Chambre de Commerce et d Industrie, Mesdemoiselles et Messieurs les

Plus en détail

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE : Heureusement que nous sommes très en avance. Tu as vu cette queue?

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

ATELIER DE DE LANCEMENT DE LA CARTOGRAPHIE ET L ANALYSE DES SYSTEMES DE PROTECTION DE L ENFANT AU TOGO. Discours de Docteur Viviane VAN STEIRTEGHEM,

ATELIER DE DE LANCEMENT DE LA CARTOGRAPHIE ET L ANALYSE DES SYSTEMES DE PROTECTION DE L ENFANT AU TOGO. Discours de Docteur Viviane VAN STEIRTEGHEM, Hotel SARAKAWA, Vendredi 22 novembre 2013 ATELIER DE DE LANCEMENT DE LA CARTOGRAPHIE ET L ANALYSE DES SYSTEMES DE PROTECTION DE L ENFANT AU TOGO Discours de Docteur Viviane VAN STEIRTEGHEM, Représentante

Plus en détail

Chloé B. 3 ème 2. Rapport de stage : Stage chez Mme J. : cabinet d orthodontie du16 au 20 décembre. Collège Colette BESSON Année 2013-2014.

Chloé B. 3 ème 2. Rapport de stage : Stage chez Mme J. : cabinet d orthodontie du16 au 20 décembre. Collège Colette BESSON Année 2013-2014. Chloé B. 3 ème 2 Rapport de stage : Stage chez Mme J. : cabinet d orthodontie du16 au 20 décembre Collège Colette BESSON Année 2013-2014 Page 1 Sommaire du Rapport de stage : Introduction : Page 3 1 ere

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2008. L Institut de Beauté à Domicile Imaginé il y a 40 ans et toujours dans l air du temps!

DOSSIER DE PRESSE 2008. L Institut de Beauté à Domicile Imaginé il y a 40 ans et toujours dans l air du temps! L Institut de Beauté à Domicile Imaginé il y a 40 ans et toujours dans l air du temps! DOSSIER DE PRESSE 2008 Contact Presse 3d Communication Adélaïde Mulot +33 (0) 1 46 05 87 87 amulot@3dcommunication.fr

Plus en détail

Damas. effet oui. M.N- En. la peur de blanche. M.N- ça sais pas. quoi écrire. chose. .com

Damas. effet oui. M.N- En. la peur de blanche. M.N- ça sais pas. quoi écrire. chose. .com Retranscription de la vidéo 1 M- Bonjour, Mikael Messa, aujourd hui j ai le plaisir d accueillir chez moi, Marie-Noël Damas. M.N- Bonjour Mikael. M- Suite au sondage que l on vous a envoyé il y a quelques

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

CHARGÉ DE PROJET PARTENAIRE FINANCÉ PAR

CHARGÉ DE PROJET PARTENAIRE FINANCÉ PAR PARTENAIRE CHARGÉ DE PROJET FINANCÉ PAR Le programme de réorientation professionnelle pour médecins et autres professionnels de la santé formés à l étranger offre une formation ciblée et des services pour

Plus en détail

Culturelab 2012. Compte rendu de mon séjour au Festival d Avignon. par Eline Wittevrongel

Culturelab 2012. Compte rendu de mon séjour au Festival d Avignon. par Eline Wittevrongel Culturelab 2012 Compte rendu de mon séjour au Festival d Avignon par Eline Wittevrongel 18/08/2012-28/08/2012 Grâce au concours «Olyfran», j ai eu la chance de visiter la belle ville d Avignon dans le

Plus en détail

Et maintenant? Conseils.

Et maintenant? Conseils. Et maintenant? Conseils. Il y a quelques semaines, le docteur nous a renvoyé à la maison en nous annonçant : votre père souffre de démence. Mon frère et moi, nous nous demandons maintenant ce que nous

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

Jean.Louis Maubois et la valorisation Le brevet MMV sur l'ultrafiltration

Jean.Louis Maubois et la valorisation Le brevet MMV sur l'ultrafiltration Entretien de Jean-Louis Maubois réalisé en 1997, revu par le témoin en 2007 Jean.Louis Maubois et la valorisation Le brevet MMV sur l'ultrafiltration J ai vécu ou plutôt essuyé les plâtres dans ce domaine.

Plus en détail

Mineurs non accompagnés en Suisse Brochure d accueil et d information

Mineurs non accompagnés en Suisse Brochure d accueil et d information Mineurs non accompagnés en Suisse Brochure d accueil et d information Bienvenue! La vie en Suisse A ton arrivée en Suisse, tout peut te sembler nouveau. Beaucoup de questions se posent: Comment fonctionne

Plus en détail

Résumé des échanges avec Alex Cousseau le 28/02/2014 Médiathèque de Bram

Résumé des échanges avec Alex Cousseau le 28/02/2014 Médiathèque de Bram Résumé des échanges avec Alex Cousseau le 28/02/2014 Médiathèque de Bram L auteur se présente : «Les trois vies d Antoine Anacharsis» n est pas son premier livre. Il en a écrit une quarantaine, depuis

Plus en détail

Prix des lycéens autrichiens Compte-rendu de la tournée de Mireille Disdero en Autriche du 21 au 24 janvier 2013

Prix des lycéens autrichiens Compte-rendu de la tournée de Mireille Disdero en Autriche du 21 au 24 janvier 2013 Prix des lycéens autrichiens Compte-rendu de la tournée de Mireille Disdero en Autriche du 21 au 24 janvier 2013 1) Qu est-ce qui a inspiré l écriture de 16 ans et des poussières? Tout a commencé quand

Plus en détail

Le magazine AIRES : «Handicap mental et recrutement»

Le magazine AIRES : «Handicap mental et recrutement» Le magazine AIRES : «Handicap mental et recrutement» N 1 Novembre 2015 Créée il y a 19 ans, la semaine européenne de l emploi des personnes handicapées a pour objectif de lutter contre les préjugés, et

Plus en détail

Ast & Fischer SA, Wabern

Ast & Fischer SA, Wabern Ast & Fischer SA, Wabern Daniel Troxler, employeur L automne passé, j ai reçu un appel téléphonique lors duquel on m a demandé si j étais intéressé à en savoir plus sur le programme d intégration «Job

Plus en détail

Alors, ce matin je répondrai à ces allégations et ce, dans la plus grande transparence.

Alors, ce matin je répondrai à ces allégations et ce, dans la plus grande transparence. Notes pour une déclaration de M. Marc Gascon, maire de la Ville de Saint-Jérôme et président de l Union des municipalités du Québec, concernant les questions d éthique et d intégrité Jeudi 11 novembre

Plus en détail

RÉCIT DES DÉCOUVERTES

RÉCIT DES DÉCOUVERTES RÉCIT DES DÉCOUVERTES Motivations: En raison de la validation du stage de découverte de première année, mon choix s est porté beaucoup plus sur un emploi salarié en période estivale. En effet, il était

Plus en détail

TEST D EVALUATION DU STRESS CHRONIQUE

TEST D EVALUATION DU STRESS CHRONIQUE TEST D EVALUATION DU STRESS CHRONIQUE Les questions portent sur l état psychologique tel qu il était dernièrement, c'est à dire en pensant aux 4 ou 5 derniers jours. Répondez aux questions instinctivement

Plus en détail

Une année à l UQTR. 1. Pourriez- vous vous présenter rapidement?

Une année à l UQTR. 1. Pourriez- vous vous présenter rapidement? Une année à l UQTR 1. Pourriezvous vous présenter rapidement? Allo J Je m appelle Emilie et j ai 23 an. Après un bac ES option allemand renforcé (oui, oui), je décide de débuter une licence en Langues

Plus en détail

Les échos de la Prépa

Les échos de la Prépa Juin 2009 Les échos de la Prépa Editorial : Avril, pour les ECT2, le temps des concours est venu Les échos de la prépa vous relatent leurs dernières impressions et les angoisses au moment de quitter l

Plus en détail

Le Programme de formation L éducation préscolaire. Information aux parents

Le Programme de formation L éducation préscolaire. Information aux parents Le Programme de formation L éducation préscolaire Information aux parents Septembre 2000 Votre enfant entre à la maternelle cette année. Cette première étape du parcours scolaire, que l'on appelle aussi

Plus en détail

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Avant tout j aimerais remercier tous les enfants qui ont fait l effort d avoir répondu au questionnaire (il y en a eu 16). Et même si ce questionnaire

Plus en détail

Entretien avec Nathalie Baye

Entretien avec Nathalie Baye Entretien avec Nathalie Baye Comment s est déroulée votre rencontre avec Claire Simon? La rencontre a d abord eu lieu via le travail de Claire. Il y a très longtemps, j avais vu un documentaire à la télévision

Plus en détail

Sac à dos de l explorateur Outils de découverte

Sac à dos de l explorateur Outils de découverte Sac à dos de l explorateur Outils de découverte Aperçu de la leçon : La leçon porte sur les facteurs d incitation positifs et négatifs liés à la migration, les outils et les techniques utilisés par les

Plus en détail

Rapport de stage Echange IFMSA

Rapport de stage Echange IFMSA Rapport de stage Echange IFMSA La Pologne La Pologne est un pays chargé d histoire, c est principalement pour cette raison que j ai postulé pour y partir. Je voulais connaître l histoire de l Europe de

Plus en détail

Passion au manoir Risserand

Passion au manoir Risserand Passion au manoir Risserand chapitre 1 Zoé Sullivan À lire très important Le simple fait de lire le présent livre vous donne le droit de l'offrir en cadeau à qui vous le souhaitez. Vous êtes autorisé à

Plus en détail

ACCUEIL DE JOUR D ALFORTVILLE

ACCUEIL DE JOUR D ALFORTVILLE ACCUEIL DE JOUR D ALFORTVILLE EVALUATION PARTICIPATIVE DU PROJET DE SERVICE QUESTIONNAIRE A DESTINATION DES USAGERS Nous vous proposons de participer à l évaluation du projet de service. Votre participation

Plus en détail

Témoignage d'une personne du territoire ayant vécu la maladie

Témoignage d'une personne du territoire ayant vécu la maladie Témoignage d'une personne du territoire ayant vécu la maladie Voici deux ans que je suis à la retraite, mon mari va prendre sa retraite en septembre prochain, nous allons pouvoir en profiter à deux ; tout

Plus en détail

Texte 1. Texte 2. Texte 3. J ai rejoint ceux que j aimais et j attends ceux que j aime. Texte 4

Texte 1. Texte 2. Texte 3. J ai rejoint ceux que j aimais et j attends ceux que j aime. Texte 4 Texte 1 Quand tu regarderas les étoiles la nuit, puisque j habiterai dans l une d elles, puisque je rirai dans l une d elles, alors ce sera pour toi, comme si riaient toutes les étoiles A. de Saint Exupéry

Plus en détail

Affirmations de Louise HAY

Affirmations de Louise HAY Affirmations de Louise HAY C est par des affirmations positives quotidiennes que nous pouvons parvenir à transformer notre vie. Et pour cela, il est bon de répéter le plus souvent possible ces affirmations

Plus en détail

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel de Martonne à Laval. Plusieurs clubs Lecture de la

Plus en détail

Si vous avez de la difficulté à lire ce courriel, cliquez ici

Si vous avez de la difficulté à lire ce courriel, cliquez ici Si vous avez de la difficulté à lire ce courriel, cliquez ici Volume 4, Numéro 1 Janvier 2012 Sommaire Mot de la direction du CMND Mot de la présidente de la Fondation Conventum 1986 25 ans comme hier!

Plus en détail

Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015. Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse,

Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015. Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse, Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015 Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse, Rachid MADRANE Mesdames, Messieurs, Chers journalistes,

Plus en détail

Mon voyage en Asie a modifié mon regard

Mon voyage en Asie a modifié mon regard Mon voyage en Asie a modifié mon regard Marc est un jeune étudiant en médecine de vingt-deux ans. Il nous fait part de sa réflexion à partir d un voyage de trois mois en Asie. Pouvez-vous résumer ce voyage

Plus en détail

Ils participent à leurs premières rencontres

Ils participent à leurs premières rencontres Ils participent à leurs premières rencontres Après avoir voyagé pendant 10 ans à travers le monde et avoir pratiqué des métiers comme ébéniste ou photographe, le fait d avoir des enfants m a donné l envie

Plus en détail

GESTION DES CONDUITES ADDICTIVES. Nathalie HECQ, intervenante en éducation pour la santé, service de prévention en addictologie, ASSNC

GESTION DES CONDUITES ADDICTIVES. Nathalie HECQ, intervenante en éducation pour la santé, service de prévention en addictologie, ASSNC GESTION DES CONDUITES ADDICTIVES Nathalie HECQ, intervenante en éducation pour la santé, service de prévention en addictologie, ASSNC PROGRAMME DE PREVENTION ET DE SOINS EN ADDICTOLOGIE SERVICE DE PREVENTION

Plus en détail

DECISION DCC 14-092 DU 15 MAI 2014

DECISION DCC 14-092 DU 15 MAI 2014 DECISION DCC 14-092 DU 15 MAI 2014 Date : 15 Mai 2014 Requérante : Toïbatou A. YESSOUFOU épouse SOUMANOU Contrôle de conformité Loi Fondamentale (violation article 3) Droits fondamentaux de la personne

Plus en détail

Complétez les phrases en conjuguant les verbes au subjonctif.

Complétez les phrases en conjuguant les verbes au subjonctif. Complétez les phrases en conjuguant les verbes au subjonctif. A) Qu'estce qu'il faut faire? 1 Il faut que je (rencontrer) madame Biron. 2 Il fut que tu (organiser) tes vacances. 3 Il faut que nous (téléphoner)

Plus en détail

Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012. Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et

Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012. Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012 Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Je voudrais tout d abord

Plus en détail

La communication. Conférence de Bénédicte Lucereau sur la communication homme-femme

La communication. Conférence de Bénédicte Lucereau sur la communication homme-femme La communication Conférence de Bénédicte Lucereau sur la communication homme-femme Bénédicte Lucereau est conseillère conjugale, elle-même mariée depuis 33 ans avec sept enfants et sept petits-enfants.

Plus en détail

Retrouvez la maîtrise de votre temps et de votre vie

Retrouvez la maîtrise de votre temps et de votre vie Retrouvez la maîtrise de votre temps et de votre vie Consacrez 2 jours de votre temps à un atelier-formation «Gérer son temps et ses priorités» OAZEN EURL 40 rue Madeleine Michelis 92200 Neuilly sur Seine

Plus en détail

Accroche ta chance à une étoile. Cette étoile c'est toi!!!.

Accroche ta chance à une étoile. Cette étoile c'est toi!!!. Accroche ta chance à une étoile Cette étoile c'est toi!!!. Lors de notre séjour à Hogar Shalom nous avons été touchées par la vie des jeunes résidents, leur joie de vivre et leur capacité à transformer

Plus en détail

Alors, quand il est rentré, il a fallu tout lui expliquer. Et comme c est un tonton littéraire, il lui a raconté ce conte imaginaire:

Alors, quand il est rentré, il a fallu tout lui expliquer. Et comme c est un tonton littéraire, il lui a raconté ce conte imaginaire: C est l histoire d une petite fille, Noéline, et de son tonton qui vivait en Chine. Il n était pas là quand elle est née, car il escaladait une montagne sacrée. Alors, quand il est rentré, il a fallu tout

Plus en détail

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie Laurence Beynié 7 kg d amour pour ton anorexie 2 2 Samedi 26 mai 2012 : Tout a commencé ce samedi 26 mai. Jamais je n oublierai ce jour-là, où j ai dû, une fois de plus, t amener à l hôpital pour un contrôle

Plus en détail

ASAD. parce qu on est bien à la maison

ASAD. parce qu on est bien à la maison ASAD parce qu on est bien à la maison 01 L ASAD qui sommes-nous? Parce qu on est bien à la maison, l ASAD met tout en œuvre pour que chacune et chacun, selon sa propre histoire, puisse y rester le plus

Plus en détail

Libérez-vous d une relation toxique au travail!

Libérez-vous d une relation toxique au travail! Libérez-vous d une relation toxique au travail! Permettez-moi de vous poser ces trois questions : Travaillez-vous avec une personne qui vous fait souvent sortir de vos gonds et qui siphonne votre enthousiasme,

Plus en détail

ix questions à Emmanuelle Latraverse chef du bureau parlementaire de Radio-Canada à Ottawa

ix questions à Emmanuelle Latraverse chef du bureau parlementaire de Radio-Canada à Ottawa D ix questions à Emmanuelle Latraverse chef du bureau parlementaire de Radio-Canada à Ottawa La mi-trentaine, déjà chef du bureau parlementaire de Radio-Canada à Ottawa et animatrice de l émission Les

Plus en détail

Comparution devant le Comité permanent des finances de la Chambre des communes

Comparution devant le Comité permanent des finances de la Chambre des communes Comparution devant le Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires du gouvernement fédéral Allocution de Roberta Jamieson Présidente et directrice générale Indspire

Plus en détail

Quoi de Neuf? M E S S A G E DU P R É S I D E N T. Bonjour à tous et à toutes, proposées dans le plan. responsabilité.

Quoi de Neuf? M E S S A G E DU P R É S I D E N T. Bonjour à tous et à toutes, proposées dans le plan. responsabilité. Quoi de Neuf? M E S S A G E DU P R É S I D E N T Septembre 2010 Volume 6, n 4 D A N S CE N U M É R O : Mot du président 1 Congrès du 29 et 30 octobre 2010 Félicitations aux expositions Rapport d activités

Plus en détail

IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS

IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS Recherches n 50, D une classe à l autre, 2009-1 IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS Marylène Constant IUFM Nord Pas-de-Calais, université d Artois Quentin est élève en première S dans un lycée lillois.

Plus en détail

POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ?

POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ? POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ? Ce n est pas juste un petit bébé qui a été perdu. C est une vie au complet qui ne sera pas vécue. Contrairement aux idées véhiculées dans la société, le

Plus en détail

Les entretiens du réseau avec les étudiants ayant realisé un doctorat sur les sports de nature

Les entretiens du réseau avec les étudiants ayant realisé un doctorat sur les sports de nature Les entretiens du réseau avec les étudiants ayant realisé un doctorat sur les sports de nature Nicolas LORGNIER «Proposition d un modèle conatif d apprentissage organisationnel ; le cas des prestataires

Plus en détail

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément»

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» «3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» Leçon 15 : Comment être un coach, un thérapeute, un indépendant aligné et puissant. Célébration? Mon intention C est une leçon en 2 parties qui

Plus en détail