Stratégie pro-parent

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Stratégie pro-parent"

Transcription

1 Stratégie pro-parent Objectifs généraux : 1. Amélioration de la communication 1.1. Entre l école et les parents 1.2. Institutionnelle avec l école et les parents 1.3. Entre la Commission scolaire et le public 1.4. Entre les structures internes de la Commission scolaire (structure parents/administration/politique) 1.5. Entre le Bureau du transport et les élèves usagers 2. Amélioration de l évaluation 2.1. Services offerts dans les écoles 3. Administration 3.1. Simplification des démarches 3.2. Ressources humaines dans les écoles 4. Mobilisation 4.1. Entre les comités de parents et les commissaires La stratégie pro-parent a pour objectif d améliorer la dynamique sur différents plans. Elle est issue d un travail en continu et propose des solutions à différents problèmes. Les objectifs et moyens proposés pourraient également s intégrer dans différents plans (communication, mobilisation) ou autres stratégies déjà créés ou à venir. Stratégie pro-parent Page 1 de 6

2 1. AMÉLIORATION DE LA COMMUNICATION 1.1 Entre l école et les parents Traitement des messages téléphoniques ou électroniques dans un délai maximal de 48 heures Encouragement aux enseignants pour qu ils inscrivent davantage de commentaires dans les bulletins des élèves Mise en place des conditions adéquates permettant la pleine participation des parents aux discussions entourant le plan d intervention adapté (PIA) de leur enfant Amélioration de la convivialité de la section «Parents» du Portail éducatif de la Commission scolaire de Montréal (CSDM) et diffusion d un plus grand nombre de renseignements utiles et à jour Meilleure utilisation du courriel (en parallèle des documents papier) pour l envoi des informations aux parents permettant notamment de mieux informer les parents des enfants en garde partagée, les parents dont les enfants sont placés en familles d accueil, mais qui conservent des droits parentaux, etc Diffusion des adresses courriel professionnelles des membres du personnel afin de faciliter les contacts Bonification de l information statutaire présente sur le site de chaque établissement de la CSDM (liste des membres du conseil d établissement, liste des membres du personnel, projet éducatif de l école, cibles du plan Réussir, rapport de la présidence du Conseil des commissaires, résultats scolaires, bulletin, budget, frais facturés aux parents, examens de reprise, aide aux devoirs, informations sur les portes ouvertes, horaires, courriels des directions, etc.) Insertion d une section «Parents» sur les sites des écoles Stratégie pro-parent Page 2 de 6

3 1. AMÉLIORATION DE LA COMMUNICATION (suite) 1.2 Institutionnelle avec l école et les parents Réaffirmation du droit des parents d être accompagnés de la personne de leur choix dans les discussions entourant le PIA de leur enfant Planification d une journée pédagogique consacrée à des rencontres individuelles entre les parents et les enseignants Meilleure promotion des activités offertes par le comité central des parents (CCP) (notamment les conférences destinées aux parents) au moyen des infolettres de la CSDM et les infolettres des commissaires Engagement pour les commissaires de rappeler les parents dans un délai normal de 24 heures Plus grande diffusion des droits et responsabilités des parents dans les communications institutionnelles Poursuite de la parution des infolettres individuelles des commissaires Meilleure transmission des données liées à un élève, notamment son bulletin, au moment de ses différents passages scolaires (primaire-secondaire, secondaire, formation générale des adultes (FGA) ou formation professionnelle (FP), etc.). 1.3 Entre la Commission scolaire et le public Meilleure promotion de la ligne Info-parents, notamment lors des assemblées générales de parents, dans les agendas scolaires, dans les calendriers mensuels des écoles, etc Possibilité pour tout parent et citoyen d écrire directement à l établissement scolaire à partir du site Internet de l établissement et présentation des courriels reçus lors des rencontres du conseil d établissement (un peu comme cela se fait avec la correspondance de la présidence) Communication fréquente et accessible avec les parents et les citoyens à l aide des médias sociaux (publication mensuelle de l infolettre de la CSDM, présence quotidienne sur Facebook, etc.) Bonification des heures de service de la ligne Info-parents (CSDM) par l ajout d un soir par semaine ainsi que par l ajout d un service réponse par Internet. Stratégie pro-parent Page 3 de 6

4 1. AMÉLIORATION DE LA COMMUNICATION (suite) 1.4 Entre les structures internes de la Commission scolaire (structure parents/administration/politique) Implantation dans tous les quartiers d une communauté virtuelle formée des membres des conseils d établissement et des organismes de participation des parents (OPP) à laquelle une information complète serait offerte (Agora du Conseil, documents des comités de quartier et des comités de parents de réseau, documents stratégiques, etc.) Meilleure planification des assemblées générales de parents dans chaque quartier de façon à éviter la tenue d assemblées d écoles primaires et secondaires les mêmes soirs Plus grand soutien à la préparation d assemblées générales dynamiques et complètes en se servant du guide préparé par le CCP et l Association montréalaise des directions d établissement scolaire (AMDES) en s assurant que l information relative à la situation budgétaire de chaque établissement et de la CSDM est présentée Accès plus rapide et clair aux informations du CCP destinées aux parents à partir du site de la CSDM Meilleur arrimage entre la ligne Info-parents et le CCP quant à l information à transmettre aux parents Inclusion d un volet «Parents-CCP et commissaires-parents» dans la reddition de comptes institutionnelle de la CSDM. 1.5 Entre le Bureau du transport et les élèves usagers Au début de juin, communication du Bureau du transport avec tous les parents des élèves bénéficiant du transport afin de les informer de ce qui sera offert à leur enfant à la rentrée scolaire suivante. Une attention toute particulière sera apportée aux élèves qui voient leur situation changer (ex. : fin du transport). Stratégie pro-parent Page 4 de 6

5 2. AMÉLIORATION DE L ÉVALUATION 2.1. Services offerts dans les écoles Évaluation à l aide d un questionnaire distribué aux parents (voire aux élèves dans certains cas). Chaque établissement scolaire procédera annuellement à l évaluation de ses services, notamment ses services de garde, la surveillance du midi et ses services alimentaires Consultation, au moyen d un questionnaire auprès des finissants (et de leurs parents) du primaire, du secondaire, de la FGA et de la FP, au sujet des services éducatifs qu ils ont reçus dans l établissement concerné. Le commissaire qui a la responsabilité de la qualité des services éducatifs sur le territoire qu il représente pourrait administrer ce questionnaire Évaluation annuelle par le Bureau du transport du service offert aux élèves bénéficiant du transport. Cette évaluation se fera par un sondage de satisfaction du service rendu. Les résultats compilés seront retransmis aux parents et placés sur le site Internet de la CSDM Soutien aux comités des usagers qui voudraient procéder à une évaluation des services (ex. : accès à des outils d évaluation utilisés dans d autres milieux pour l évaluation des services de traiteur) À l aide d un questionnaire distribué aux parents (voire aux élèves), évaluation de la mesure alimentaire effectuée par chaque établissement scolaire offrant ce service. Ce questionnaire sera élaboré par le Secteur des services alimentaires. Ceux-ci compileront ces questionnaires école par école et retransmettront les résultats au conseil d établissement concerné Proposition par les services centraux concernés de modèles d évaluation aux établissements scolaires, qui pourraient aussi rédiger leur propre modèle d évaluation. Il serait important d associer le personnel concerné à cette rédaction. Les résultats compilés de chacun de ces questionnaires seront ensuite retransmis aux parents et placés sur le site Internet de l école. Stratégie pro-parent Page 5 de 6

6 3. ADMINISTRATION 3.1 Simplification des démarches Généralisation des cartes-repas pour les cafétérias de toutes les écoles secondaires dans les milieux qui le souhaiteront Augmentation du nombre d établissements permettant le paiement électronique des frais de garde Généralisation à tous les établissements scolaires de la possibilité d utiliser le paiement électronique pour les frais scolaires, les frais de garde, les frais de repas, etc. grâce à la mise sur pied d un compteclient unique par famille. Le parent pourrait ainsi payer les frais reliés à ses enfants, peu importe l établissement que ceux-ci fréquentent Ressources humaines dans les écoles Consultation du conseil d établissement lorsque le poste de direction est à pourvoir afin de recevoir les opinions de ses membres quant aux qualités recherchées pour la future direction de l établissement Invitation faite à la présidence du conseil d établissement d intégrer ses commentaires et évaluations de la direction de l école à la fin de la période probatoire de celle-ci Simplification du questionnaire du profil du gestionnaire et demande aux seuls conseils d établissement concernés par une sélection de direction. 4. MOBILISATION 4.1 Entre les comités de parents et les commissaires Poursuite de l engagement à ce que des commissaires soient présents à chacune des réunions des comités de parents de réseau ainsi qu auprès du comité consultatif pour les élèves handicapés ou en difficulté d adaptation ou d apprentissage. Stratégie pro-parent Page 6 de 6

DOCUMENT D INFORMATION 2015 2016

DOCUMENT D INFORMATION 2015 2016 Service des ressources éducatives Nutrition DOCUMENT D INFORMATION 2015 2016 PROGRAMME DE LA MESURE ALIMENTAIRE ÉCOLES PRIMAIRES ET SECONDAIRES 1. OBJECTIFS 2. MODALITÉS 3. PROCÉDURE ET FORMULAIRE POUR

Plus en détail

1. Présentation du projet

1. Présentation du projet SONDAGE RAPPROCHER L ÉCOLE DES FAMILLES 1. Présentation du projet Le 31 mars dernier, une soirée d échanges à l intention des parents a été organisée par l Organisme de participation des parents de l école

Plus en détail

- SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE -

- SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE - - SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE - 1. OBJECTIFS 1.1 Préciser les orientations de la Commission scolaire quant à la mise en place, à l organisation et au fonctionnement des services de garde en milieu

Plus en détail

Contrat de Projet 2011 2015 Page 126 sur 141

Contrat de Projet 2011 2015 Page 126 sur 141 Contrat de Projet 2011 2015 Page 126 sur 141 L évaluation du contrat de projet 2011-2015 s inscrit dans un processus d amélioration continue. A partir des objectifs 2015, il a été établi des indicateurs

Plus en détail

Bilan de la tournée des régions

Bilan de la tournée des régions Bilan de la tournée des régions Rencontre nationale des gestionnaires Plan de la présentation Contexte de la tournée Information recueillie pendant la tournée Défis que soulève le renouveau pédagogique

Plus en détail

L enseignement intensif de l anglais, langue seconde Faits saillants du sondage de la FCPQ Enseignement intensif de l anglais, langue seconde

L enseignement intensif de l anglais, langue seconde Faits saillants du sondage de la FCPQ Enseignement intensif de l anglais, langue seconde L enseignement intensif de l anglais, langue seconde Faits saillants du sondage de la FCPQ Enseignement intensif de l anglais, langue seconde Fédération des comités de parents du Québec (FCPQ) Février

Plus en détail

Histoire 4 e secondaire Mathématique CST 4 e secondaire

Histoire 4 e secondaire Mathématique CST 4 e secondaire LES COURS D ÉTÉ EN JUILLET 2012 2 e secondaire cours d été (3 semaines) et évaluation intégrée à la session des cours d été 3 e secondaire cours d été (3 semaines) et évaluation intégrée à la session des

Plus en détail

CADRE DE GESTION ET D'APPLICATION DE LA POLITIQUE SUR LA QUALITÉ DES SERVICES DE GARDE À LA COMMISSION SCOLAIRE DE MONTRÉAL

CADRE DE GESTION ET D'APPLICATION DE LA POLITIQUE SUR LA QUALITÉ DES SERVICES DE GARDE À LA COMMISSION SCOLAIRE DE MONTRÉAL CADRE DE GESTION ET D'APPLICATION DE LA POLITIQUE SUR LA QUALITÉ DES SERVICES DE GARDE À LA COMMISSION SCOLAIRE DE MONTRÉAL Section 1 Service de garde 1. Définition : Les services de garde en milieu scolaire

Plus en détail

FORMATION D UN COMITÉ DE SUIVI D E S A C TI V ITÉS D U S E R V I C E A L I M E NTA I R E C O M P O S ITI O N D U C O M ITÉ D E S U I V I

FORMATION D UN COMITÉ DE SUIVI D E S A C TI V ITÉS D U S E R V I C E A L I M E NTA I R E C O M P O S ITI O N D U C O M ITÉ D E S U I V I CONTRÔLE DE LA QUALITÉ ET MESURE DE LA SATISFACTION DE LA CLIENTÈLE La mesure de la satisfaction constitue une activité importante car elle permet aux dirigeants des services alimentaires de connaître

Plus en détail

École l Arc-en-ciel 510, rue de l École Téléphone : (418) 386-5541 St-Narcisse-de-Beaurivage (Québec)poste 7131 G0S 1W0 Télécopieur : (418) 475-4431

École l Arc-en-ciel 510, rue de l École Téléphone : (418) 386-5541 St-Narcisse-de-Beaurivage (Québec)poste 7131 G0S 1W0 Télécopieur : (418) 475-4431 École l Arc-en-ciel 510, rue de l École Téléphone : (418) 386-5541 St-Narcisse-de-Beaurivage (Québec)poste 7131 G0S 1W0 Télécopieur : (418) 475-4431 AUTO-ANALYSE DE L ÉCOLE L ARC-EN-CIEL DE ST-NARCISSE

Plus en détail

ÉCHÉANCIER MOUVEMENTS DE PERSONNEL ENSEIGNANT SECTEUR JEUNE 2015-2016

ÉCHÉANCIER MOUVEMENTS DE PERSONNEL ENSEIGNANT SECTEUR JEUNE 2015-2016 ÉCHÉANCIER MOUVEMENTS DE PERSONNEL ENSEIGNANT SECTEUR JEUNE 2015-2016 Mise à jour : 31 mars 2015 NO DATE ÉTAPE RESPONSABILITÉ CLAUSE 1 Janvier Février Mars Consultation sur les critères régissant la répartition

Plus en détail

INFO-PARENTS DATES À RETENIR JANVIER 2016. Janvier 2016. Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi. Congé. 4 Congé. 5 Journée pédagogique

INFO-PARENTS DATES À RETENIR JANVIER 2016. Janvier 2016. Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi. Congé. 4 Congé. 5 Journée pédagogique INFO-PARENTS Janvier 2016 DATES À RETENIR JANVIER 2016 Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Congé 1 Congé 4 Congé 5 Journée pédagogique 6 7 8 Activité de confinement à l école 11 12 13 14 15 18 19 Conseil

Plus en détail

PLAN D ACTION DE SÉCURITÉ POUR LE QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY ET STRATÉGIE DE MISE EN ŒUVRE

PLAN D ACTION DE SÉCURITÉ POUR LE QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY ET STRATÉGIE DE MISE EN ŒUVRE PLAN D ACTION DE SÉCURITÉ POUR LE QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY ET STRATÉGIE DE MISE EN ŒUVRE VERSION FINALE COMITÉ LOCAL DE REVITALISATION INTÉGRÉE DU QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY (RUI 2) 1 TABLE DES MATIÈRE

Plus en détail

André Caron Conseiller pédagogique

André Caron Conseiller pédagogique Par André Caron Conseiller pédagogique Le chemin de l école 3 La Commission scolaire de la Baie-James 3 Les services éducatifs 3 Mécanismes d accès 3 Inscription 3 Classement de l enfant : Adaptation scolaire

Plus en détail

Synthèse. Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service. Recommandations. de bonnes pratiques professionnelles

Synthèse. Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service. Recommandations. de bonnes pratiques professionnelles Synthèse Recommandations de bonnes pratiques professionnelles Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service OBJET Les propositions de cette recommandation visent à : définir

Plus en détail

Table des matières. 5.1.1 Mobilisation des gestionnaires...3 5.1.2 Sensibilisation des pairs...3 5.1.3 L information...4

Table des matières. 5.1.1 Mobilisation des gestionnaires...3 5.1.2 Sensibilisation des pairs...3 5.1.3 L information...4 Politique institutionnelle Conciliation emploi-famille Adoptée par le Conseil d administration le 25 juin 2008 Table des matières Origine de la politique...1 1. Finalités...1 2. Objectifs de la présente

Plus en détail

Présentation. Il s agit donc ici d informations données à titre indicatif pour soutenir la réflexion des milieux.

Présentation. Il s agit donc ici d informations données à titre indicatif pour soutenir la réflexion des milieux. Nouvelles orientations en évaluation des apprentissages au primaire Informations des conseillers pédagogiques disciplinaires pour soutenir le travail d élaboration des normes et modalités dans les établissements

Plus en détail

Procédure de branchement pour les parents. Portail 2.0. Collège Bourget

Procédure de branchement pour les parents. Portail 2.0. Collège Bourget Procédure de branchement pour les parents Portail 2.0 Collège Bourget Conversion Pluriportail 2.0 Chers parents, Il nous fait plaisir de vous annoncer que notre collège utilisera dorénavant le Pluriportail

Plus en détail

Normes d accessibilité pour les services à la clientèle Mai 2011

Normes d accessibilité pour les services à la clientèle Mai 2011 Normes pour les services à la clientèle Mai 2011 Commission de révision des paiements effectués aux médecins Secrétariat des conseils de santé Plan de formation Membres (onglet 6) Le présent document doit

Plus en détail

Guide pour la production du plan d action annuel à l égard. handicapées

Guide pour la production du plan d action annuel à l égard. handicapées Guide pour la production du plan d action annuel à l égard des personnes handicapées à l intention des ministères, des organismes publics et des municipalités Document synthèse Édition 2011 RÉDACTION Mike

Plus en détail

VOIR LE DOCUMENT CI-JOINT (21 PAGES)

VOIR LE DOCUMENT CI-JOINT (21 PAGES) Title: COMMISSION SCOLAIRE GESTION DES DOSSIERS DE L ÉLÈVE EASTERN TOWNSHIPS Source: Archives Secrétaire générale Adopted: ETSB05-02-124 En vigueur à compter de Février 2005 Reference Number: P002-1 VOIR

Plus en détail

Architecture d entreprise gouvernementale 3.0

Architecture d entreprise gouvernementale 3.0 Avis au lecteur sur l accessibilité : Ce document est conforme au standard du gouvernement du Québec SGQRI 008-02 (SGQRI 008-03, multimédia : capsules d information et de sensibilisation vidéo) afin d

Plus en détail

Normes et modalités D évaluation des apprentissages des élèves. Communications aux parents. École secondaire Armand-Corbeil «Une école multiprogramme»

Normes et modalités D évaluation des apprentissages des élèves. Communications aux parents. École secondaire Armand-Corbeil «Une école multiprogramme» Normes et modalités D évaluation des apprentissages des élèves Communications aux parents Résumé pour les parents des normes et modalités des apprentissages des élèves En début d année, un document est

Plus en détail

Programme d accueil et d intégration du nouveau personnel

Programme d accueil et d intégration du nouveau personnel Programme d accueil et d intégration Adopté le 13 juin 2006 par le conseil d administration (255 e assemblée résolution n o 2139) Amendé le 16 avril 2013 par le conseil d administration Résolution numéro

Plus en détail

Cahier des charges de l ENT-1D

Cahier des charges de l ENT-1D Cahier des charges de l ENT-1D Ce document enrichi l annexe 7 intitulé ENT 1 er degré Briques applicatives. Il se base sur le SDET V4.0 du 12 décembre 2012 et tire profit de l expérimentation conduite

Plus en détail

Politique relative aux contributions financières exigées des parents ou des usagers

Politique relative aux contributions financières exigées des parents ou des usagers CP-DG-17 Page 1 de 9 Politique relative aux contributions financières exigées des parents ou des usagers 1. Objet de la politique La présente politique s inscrit dans les pouvoirs et fonctions de la commission

Plus en détail

Info-Parents #5 Janvier 2015

Info-Parents #5 Janvier 2015 Le 16 janvier 2015 Info-Parents #5 Janvier 2015 Chers parents et enfants, Je vous souhaite une très belle année 2015 de santé à plein et je vous souhaite de savourer les bonheurs en famille au quotidien.

Plus en détail

Plan d aide à la réussite 2007-2012 du Collège Bart

Plan d aide à la réussite 2007-2012 du Collège Bart Plan d aide à la réussite 2007-2012 du Bart Introduction Fondé en 1917, le Bart est un établissement d enseignement collégial privé subventionné qui a toujours œuvré à la réussite de ses élèves. Il a pour

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 POLITIQUE LINGUISTIQUE

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 POLITIQUE LINGUISTIQUE COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 1.0 PRÉAMBULE L adoption d une politique linguistique à la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin s inscrit dans le Plan d action pour l amélioration

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 6 POLITIQUE DE COMMUNICATION

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 6 POLITIQUE DE COMMUNICATION COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 6 1.0 PRÉAMBULE La Commission scolaire de la Beauce-Etchemin reconnaît l importance du rôle des communications dans la poursuite de sa mission et dans

Plus en détail

Plan Réussir Pour la réussite et la persévérance scolaires

Plan Réussir Pour la réussite et la persévérance scolaires Plan Réussir Pour la réussite et la persévérance scolaires Table des matières 1. Introduction...1 2. Mise en contexte...2 3. Élaboration du plan Réussir...3 3.1 Plan stratégique...3 3.2 Parc immobilier...3

Plus en détail

Aide-mémoire pour les enseignants du secondaire

Aide-mémoire pour les enseignants du secondaire Aide-mémoire pour les enseignants du secondaire Le début de l année scolaire est une période de l année très intense pour les enseignants. Dans le but de soutenir les enseignants en insertion professionnelle,

Plus en détail

Sur l application de la procédure d examen des plaintes, la satisfaction des usagers et le respect de leurs droits

Sur l application de la procédure d examen des plaintes, la satisfaction des usagers et le respect de leurs droits Bilan annuel 2014-2015 Sur l application de la procédure d examen des plaintes, la satisfaction des usagers et le respect de leurs droits Période du 1er avril 2014 au 31 mars 2015 Présenté par Yvan Roy

Plus en détail

À CONSERVER POUR TOUTE LA DURÉE DE VOS ÉTUDES AU Cégep régional de Lanaudière à Joliette

À CONSERVER POUR TOUTE LA DURÉE DE VOS ÉTUDES AU Cégep régional de Lanaudière à Joliette Cégep régional de Lanaudière à Joliette Service de l organisation et du cheminement scolaires PORTAIL OMNIVOX À CONSERVER POUR TOUTE LA DURÉE DE VOS ÉTUDES AU Cégep régional de Lanaudière à Joliette Document

Plus en détail

GUIDE D ORGANISATION DU COLLOQUE ÉCODÉVELOPPEMENT

GUIDE D ORGANISATION DU COLLOQUE ÉCODÉVELOPPEMENT GUIDE D ORGANISATION DU COLLOQUE ÉCODÉVELOPPEMENT PARTIE 1: Portrait général du colloque Écodéveloppement 1- Contexte, historique et présentation du colloque En février 2004, le Collège de Rosemont et

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

Rapport d'étonnement

Rapport d'étonnement Nom de l entreprise Rapport d'étonnement Nom de l élève Période de stage Proposition finale En 2 pages maximum, le rapport d étonnement doit refléter vos premières impressions. Il doit être impérativement

Plus en détail

Année scolaire 2016/2017

Année scolaire 2016/2017 Pôle Enfance Accueils Périscolaires 11, rue du Verdon 67100 STRASBOURG 03 88 21 13 80 03 88 21 13 70 Année scolaire 2016/2017 PREAMBULE Les Accueils Périscolaires de la Communauté de Communes du Rhin fonctionnent

Plus en détail

La qualité, ça compte!

La qualité, ça compte! La qualité, ça compte! Outil d autoévaluation d un carrefour multiservices enfance et famille francophone au Canada Mise en contexte La qualité est un incontournable dans l offre de programmes et de services

Plus en détail

Projet 1 : QCM en ligne

Projet 1 : QCM en ligne Chaque groupe choisit un projet parmi ceux proposés ci-après. Il ne peut y avoir deux groupes sur le même projet. Les projets proposés peuvent paraître de complexité et de taille différentes, il en sera

Plus en détail

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales

Plus en détail

Vers la planification stratégique 2016-2022

Vers la planification stratégique 2016-2022 Vers la planification stratégique 2016-2022 Démarche proposée en vue d établir le Bilan de l efficacité du Plan stratégique 2010-2016 et d adopter une nouvelle Planification stratégique 2016-2022 Adopté

Plus en détail

Accueil et insertion professionnelle des nouveaux enseignants

Accueil et insertion professionnelle des nouveaux enseignants Accueil et insertion professionnelle des nouveaux enseignants Aide-mémoire destiné aux CD/RP D i r e c t i o n d e s é t u d e s Juin 2 0 1 3 Présentation L insertion professionnelle est un processus dynamique

Plus en détail

BUT 1 : AUGMENTATION DE LA DIPLOMATION ET DE LA QUALIFICATION AVANT L ÂGE DE 20 ANS

BUT 1 : AUGMENTATION DE LA DIPLOMATION ET DE LA QUALIFICATION AVANT L ÂGE DE 20 ANS 21 octobre 2014 BUT 1 : AUGMENTATION DE LA DIPLOMATION ET DE LA QUALIFICATION AVANT L ÂGE DE 20 ANS Objectif 1 : Augmenter le niveau de compétence des élèves en mathématique Bonification des mesures d

Plus en détail

Rencontre de travail sur les normes et modalités

Rencontre de travail sur les normes et modalités Rencontre de travail sur les normes et modalités Modification des normes et modalités des écoles en fonction des nouvelles orientations en évaluation 2012 VERSION DU SECRÉTAIRE Intention de la rencontre

Plus en détail

Politique sur la santé et le mieux être au travail

Politique sur la santé et le mieux être au travail Politique sur la santé et le mieux être au travail Politique adoptée au conseil administration Le 9 avril 2014 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 3 1. DÉFINITIONS... 3 2. CHAMP D APPLICATION... 4 3. OBJECTIFS...

Plus en détail

DÉLAIS DE CONSERVATION DES DOCUMENTS DU DOSSIER DE L ÉLÈVE

DÉLAIS DE CONSERVATION DES DOCUMENTS DU DOSSIER DE L ÉLÈVE annexe 1b DÉLAIS DE CONSERVATION DES DOCUMENTS DU DOSSIER DE L ÉLÈVE NOTE : Aucune destruction de document ne peut être effectuée avant la fin conservation inscrit dans le tableau ci-dessous. CONTENU DU

Plus en détail

Adoptée au Conseil des commissaires séance ordinaire du vendredi 24 octobre 2008. Direction des Services éducatifs PRÉAMBULE

Adoptée au Conseil des commissaires séance ordinaire du vendredi 24 octobre 2008. Direction des Services éducatifs PRÉAMBULE Adoptée au Conseil des commissaires séance ordinaire du vendredi 24 octobre 2008. TITRE : POLITIQUE «MANGEZ MIEUX, BOUGEZ PLUS» ORIGINE : Direction des Services éducatifs DESTINATAIRES : Directions des

Plus en détail

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE CENTRE D'HÉBERGEMENT ET DE SOINS DE LONGUE DURÉE (CHSLD) Région : Chaudière-Appalaches Établissement : Centre de santé et de services sociaux

Plus en détail

Éléments clés des échanges tenus dans le cadre de la Journée de réflexion sur l Initiative concertée pour le développement des jeunes enfants

Éléments clés des échanges tenus dans le cadre de la Journée de réflexion sur l Initiative concertée pour le développement des jeunes enfants Éléments clés des échanges tenus dans le cadre de la Journée de réflexion sur l Initiative concertée pour le développement des jeunes enfants 12 novembre 2015 Les inspirations d ailleurs et la réflexion

Plus en détail

Réseau muséal et patrimonial du Saguenay Lac-Saint-Jean Annie Perron annieperron@gmail.com

Réseau muséal et patrimonial du Saguenay Lac-Saint-Jean Annie Perron annieperron@gmail.com Gestion de projet Ce document propose de bonnes pratiques en gestion de projet afin d améliorer la gestion et l efficience des activités de médiation culturelle. Sous forme de listes à cocher, vous pourrez

Plus en détail

Référentiel d activités professionnelles

Référentiel d activités professionnelles Bac pro de la 20éme CPC Référentiel d activités professionnelles Les titulaires de ce baccalauréat professionnel 20 ème CPC exercent leurs activités : - dans le souci constant de la bientraitance des personnes,

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION

PLAN DE COMMUNICATION PLAN DE COMMUNICATION SAGE du bassin de la Sarthe Aval Commission Locale de l Eau Mai 2012 Avril 2012 Avant-propos L élaboration du SAGE du bassin de la Sarthe Aval nécessite de mettre en place une démarche

Plus en détail

4.6 Règles de passage et de classement des élèves (Résolution : C.C. 2015-016)

4.6 Règles de passage et de classement des élèves (Résolution : C.C. 2015-016) 4.6 Règles de passage et de classement des élèves (Résolution : C.C. 2015-016) Page 1 sur 8 RÉFÉRENCES LÉGALES SOUTENANT LES AJUSTEMENTS RÉGIME PÉDAGOGIQUE DE L'ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE, DE L'ENSEIGNEMENT

Plus en détail

École de la Tortue-des-Bois St-Mathieu-du-Parc

École de la Tortue-des-Bois St-Mathieu-du-Parc École de la Tortue-des-Bois St-Mathieu-du-Parc Projet éducatif, plan de réussite et reddition de compte 742001-Planification-Juin 2012 DOC/CE/2011-2012/23 L école de la Tortue-des-Bois a évolué de façon

Plus en détail

Modèle de plan d action pour le sondage en ligne

Modèle de plan d action pour le sondage en ligne Projet : Sondage en ligne (Préciser le nom de votre projet) Date / période : Territoire visé : Description : Opération consistant à interroger un certain nombre d'individus au sein d'une population déterminée

Plus en détail

Stratégie de communication pluri-fonds Programmation 2014-2020 FEDER/FSE/IEJ/FEADER

Stratégie de communication pluri-fonds Programmation 2014-2020 FEDER/FSE/IEJ/FEADER Stratégie de communication pluri-fonds Programmation 2014-2020 FEDER/FSE/IEJ/FEADER L EUROPE S ENGAGE EN CHAMPAGNE-ARDENNE STRATEGIE DE COMMUNICATION PROGRAMMATION 2014-2020 1 Table des matières Contexte...

Plus en détail

CADRE ORGANISATIONNEL DU SERVICE DE GARDE DE L ÉCOLE SAINT-JEAN-BAPTISTE

CADRE ORGANISATIONNEL DU SERVICE DE GARDE DE L ÉCOLE SAINT-JEAN-BAPTISTE CADRE ORGANISATIONNEL DU SERVICE DE GARDE DE L ÉCOLE SAINT-JEAN-BAPTISTE (Guide pratique à l intention des parents et des enfants) Préparé par : Jean Thivierge Technicien en service de garde Révisé le

Plus en détail

TITRE V LA TRANSMISSION PAR VOIE ÉLECTRONIQUE DES DOCUMENTS NÉCESSAIRES AU REMBOURSEMENT OU À LA PRISE EN CHARGE

TITRE V LA TRANSMISSION PAR VOIE ÉLECTRONIQUE DES DOCUMENTS NÉCESSAIRES AU REMBOURSEMENT OU À LA PRISE EN CHARGE Convention Nationale des Chirurgiens-dentistes juin 2006 TITRE V LA TRANSMISSION PAR VOIE ÉLECTRONIQUE DES DOCUMENTS NÉCESSAIRES AU REMBOURSEMENT OU À LA PRISE EN CHARGE Les Parties signataires entendent

Plus en détail

CIRCULAIRE N. Aux Présidents et aux secrétaires des Commissions zonales de réaffectation

CIRCULAIRE N. Aux Présidents et aux secrétaires des Commissions zonales de réaffectation Commission centrale de réaffectation Bruxelles, le 25 août 2003. pour les enseignements secondaire ordinaire et spécial, secondaire artistique à horaire réduit, artistique et de promotion sociale libres

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

Politique sur les critères et modalités d admission, d inscription et de transfert des élèves du préscolaire, du primaire et du secondaire

Politique sur les critères et modalités d admission, d inscription et de transfert des élèves du préscolaire, du primaire et du secondaire Politique sur les critères et modalités d admission, d inscription et de transfert des élèves du préscolaire, du primaire et du secondaire ϖϖϖϖϖ ϖ Service : Services éducatifs jeunes Code d identification

Plus en détail

ÉCOLE DU HAVRE - SAINT-ROSAIRE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE DU HAVRE ST-ROSAIRE LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES

ÉCOLE DU HAVRE - SAINT-ROSAIRE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE DU HAVRE ST-ROSAIRE LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES ÉCOLE DU HAVRE - SAINT-ROSAIRE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE DU HAVRE ST-ROSAIRE ET LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES DANS LE CADRE DE LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2014

Plus en détail

Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens

Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens Pour vous procurer le programme des formations l Accueil-Information

Plus en détail

ATELIER DE VALIDATION DES SCÉNARIOS

ATELIER DE VALIDATION DES SCÉNARIOS VERSION JUIN 2014 COMPRENDRE SON QUARTIER et EXPLORER DES SOLUTIONS ATELIER DE VALIDATION DES SCÉNARIOS Toute forme de reproduction et de diffusion des outils du projet QVAS est encouragée à condition

Plus en détail

ACTE D ENGAGEMENTS RECIPROQUES ENTRE LES ASSOCIATIONS MEMBRES DE BAZNAT

ACTE D ENGAGEMENTS RECIPROQUES ENTRE LES ASSOCIATIONS MEMBRES DE BAZNAT ACTE D ENGAGEMENTS RECIPROQUES ENTRE LES ASSOCIATIONS MEMBRES DE BAZNAT 1/ Les différents utilisateurs de BazNat Administrateur principal de BazNat : l administrateur principal de BazNat est l association

Plus en détail

CONSEIL D ÉTABLISSEMENT

CONSEIL D ÉTABLISSEMENT CONSEIL D ÉTABLISSEMENT PROCÈS-VERBAL DE LA 4 e RÉUNION DU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT TENUE LE MARDI 11 DÉCEMBRE 2014, à 17 h 30, à la cafétéria de l école secondaire De Rochebelle, 1095, De Rochebelle, Québec.

Plus en détail

SERVICES COMPLÉMENTAIRES. Service des ressources éducatives

SERVICES COMPLÉMENTAIRES. Service des ressources éducatives SERVICES COMPLÉMENTAIRES Service des ressources éducatives G U I D E D E G E S T I O N DES INTERVENANTES ET INTERVENANTS DES ÉQUIPES MULTIDISCIPLINAIRES Secteur jeune primaire/secondaire Qui : Service

Plus en détail

Label lycée des métiers

Label lycée des métiers Encart : Mise en oeuvre de la loi d orientation et de programme pour l avenir de l école Label lycée des métiers C. n 2005-204 du 29-11-2005 NOR : MENE0502572C RLR : 520-2 MEN - DESCO Texte adressé aux

Plus en détail

PLAN D AMÉLIORATION DU CEPEO 2011-2012

PLAN D AMÉLIORATION DU CEPEO 2011-2012 Annexe A PLAN D AMÉLIORATION DU CEPEO 2011-2012 DIR11-55 CONTEXTE Le plan d amélioration 2011-2012 comporte notamment les quatre orientations qui guideront nos objectifs et nos actions prioritaires menant

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 FÉVRIER 2016 Mot du directeur général Avec son Plan d action de développement durable 2015-2020, SOQUIJ est fière de contribuer aux efforts de l administration

Plus en détail

APPEL DE PROJETS PRÉCEPT F

APPEL DE PROJETS PRÉCEPT F APPEL DE PROJETS Programme structurant de partage et de renforcement de l expertise des collèges et cégeps canadiens en enseignement professionnel et technique dispensé en français PRÉCEPT F Date d avis

Plus en détail

A. IDENTIFICATION DE L ORGANISME

A. IDENTIFICATION DE L ORGANISME A. IDENTIFICATION DE L ORGANISME 1. Nom de l organisme : 2. Date de fondation : Identification de la principale personne qui complète ce questionnaire 3. Nom de la principale personne qui complète ce questionnaire

Plus en détail

FORMATION. Conseil d établissement. SERVICE DU SECRÉTARIAT GÉNÉRAL ET DE L INFORMATION COMMISSION SCOLAIRE DES GRANDES SEIGNEURIES Janvier 2011

FORMATION. Conseil d établissement. SERVICE DU SECRÉTARIAT GÉNÉRAL ET DE L INFORMATION COMMISSION SCOLAIRE DES GRANDES SEIGNEURIES Janvier 2011 FORMATION Conseil d établissement SERVICE DU SECRÉTARIAT GÉNÉRAL ET DE L INFORMATION COMMISSION SCOLAIRE DES GRANDES SEIGNEURIES Janvier 2011 TABLE DES MATIÈRES 1. Le rôle du conseil d établissement 2.

Plus en détail

Les résidents de l arrondissement Montréal-Nord et la vie municipale Indicateur Municipal 2015

Les résidents de l arrondissement Montréal-Nord et la vie municipale Indicateur Municipal 2015 Les résidents de l arrondissement Montréal-Nord et la vie municipale Indicateur Municipal 2015 Présentation des résultats Par : Cyntia Darisse, chargée de projet Le 27 novembre 2015 Contexte et objectifs

Plus en détail

Tutoriel Chorus DT. Personnels itinérants

Tutoriel Chorus DT. Personnels itinérants Tutoriel Chorus DT Personnels itinérants Sommaire Préambule : connexion à Chorus DT... page 2 La fiche profil : A / Présentation de la fiche profil... page 4 B / Créer son véhicule personnel... page 4

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU SITE DE L AECSE (Association des Enseignants et Chercheurs en Sciences de l Education)

GUIDE D UTILISATION DU SITE DE L AECSE (Association des Enseignants et Chercheurs en Sciences de l Education) GUIDE D UTILISATION DU SITE DE L AECSE (Association des Enseignants et Chercheurs en Sciences de l Education) Nassira Hedjerassi & Alexandra Moreau TABLE DES MATIERES 1. Présentation du site 1.1. Contenu

Plus en détail

Documents de gestion

Documents de gestion Mise à jour le 2 juin 2014 Commission scolaire du Lac-Abitibi Services des ressources humaines Documents de gestion TITRE DU DOCUMENT ARTICLE DE LOI NUMÉRO RÉVISION Actes d établissement des écoles et

Plus en détail

2ème APPEL A PROJETS

2ème APPEL A PROJETS 1 / 5 2ème APPEL A PROJETS INNOVANTS / STRUCTURANTS POUR UNE A LA TRANSITION ECOLOGIQUE SUR LE TERRITOIRE DE MIDI-PYRENEES Cahier des charges 2016 2 / 5 Contexte et objectifs Contexte L axe IX «Contribuer

Plus en détail

Stratégie de Communication. Programme INTERREG V-A MAC 2014-2020

Stratégie de Communication. Programme INTERREG V-A MAC 2014-2020 Stratégie de Communication Programme INTERREG V-A MAC 2014-2020 INDEX 1. INTRODUCTION....3 2. CONTEXTE: ACTIONS DE COMMUNICATION MISES EN ŒUVRE ET RESULTATS DES EVALUATIONS DE LA PERIODE 2007-2013....

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Economie-Gestion de l Université Paris Descartes Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

Maître de stage : Fonction : Nom de l entreprise : Adresse : Code postal : Téléphone : Courriel :

Maître de stage : Fonction : Nom de l entreprise : Adresse : Code postal : Téléphone : Courriel : . Identification des personnes supervisant le stagiaire * Entreprise : Maître de stage : Fonction : Nom de l entreprise : Adresse : Code postal : Téléphone : Courriel : Autres personnes qui accompagnent

Plus en détail

PLAN DE RÉUSSITE 2010-2011

PLAN DE RÉUSSITE 2010-2011 PLAN DE RÉUSSITE 2010-2011 RÉSEAU DES ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES DE LA FORMATION GÉNÉRALE DES ADULTES CENTRE : CHAMPAGNAT DIRECTION : SYLVAIN LACHAÎNE ANALYSE DE LA SITUATION (portrait du centre, mission,

Plus en détail

Service Public Régional de Formation Permanente et d Apprentissage REGLEMENT D INTERVENTION DU FONDS D AIDE REGIONALE AUX APPRENTIS

Service Public Régional de Formation Permanente et d Apprentissage REGLEMENT D INTERVENTION DU FONDS D AIDE REGIONALE AUX APPRENTIS Service Public Régional de Formation Permanente et d Apprentissage REGLEMENT D INTERVENTION DU FONDS D AIDE REGIONALE AUX APPRENTIS PREAMBULE Les conditions de vie des apprentis en région PACA constituent

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE CENTRE D'HÉBERGEMENT ET DE SOINS DE LONGUE DURÉE (CHSLD) Région : Lanaudière Établissement : CHSLD HEATHER inc. Installation (CHSLD) : CHSLD

Plus en détail

GUIDE APPEL D OFFRES CRÉATION SITE WEB

GUIDE APPEL D OFFRES CRÉATION SITE WEB GUIDE APPEL D OFFRES CRÉATION SITE WEB Introduction Le présent document a pour but d aider les entreprises qui désirent procéder à un appel d offres, sur invitation, pour la réalisation d un site web.

Plus en détail

Au-delà de la formation :

Au-delà de la formation : Au-delà de la formation : Que peut-on faire pour favoriser l intégration des savoirs dans les pratiques et les décisions? Le forum de discussion comme stratégie Julie Dutil, M.A.P. et Stéfanie Rinfret,

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES

REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES Le titulaire de la mention complémentaire assistance, conseil, vente à distance assure à distance, en utilisant les technologies de l information et les techniques

Plus en détail

Règlement des services

Règlement des services Règlement des services Version du 27.09.2009 11:30 Page 1 Index : 1 Les buts... 3 2 Descriptif du fonctionnement... 3 2.1 La définition d'un service :... 3 2.2 Fonctionnement... 3 2.3 Gestion du planning...

Plus en détail

www.ccsc-cssge.ca Feuillet d information du CSRHSGE pour les enseignantes et enseignants de niveau postsecondaire en éducation à la petite enfance

www.ccsc-cssge.ca Feuillet d information du CSRHSGE pour les enseignantes et enseignants de niveau postsecondaire en éducation à la petite enfance Feuillet d information du CSRHSGE pour les enseignantes et enseignants de niveau postsecondaire en éducation à la petite enfance À propos de nous Le Conseil sectoriel des ressources humaines des services

Plus en détail

La réforme des services de santé et des services sociaux au Québec

La réforme des services de santé et des services sociaux au Québec et des services sociaux au Québec David Levine Président-directeur général Agence de développement de réseaux locaux de services de santé et de services sociaux de Montréal, 2005 Une réforme majeure Un

Plus en détail

Dispositif régional de soutien à la création d Emplois Structurants Pour une Economie Responsable (ESPER)

Dispositif régional de soutien à la création d Emplois Structurants Pour une Economie Responsable (ESPER) Dispositif régional de soutien à la création d Emplois Structurants Pour une Economie Responsable (ESPER) Cadre d'intervention La Région Provence-Alpes-Côte d'azur s est engagée dans une politique ambitieuse

Plus en détail

24 HEURES POUR UN QUÉBEC APPRENANT. 30 et 31 mai 2013. Document préparatoire. Présenté par. La Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ)

24 HEURES POUR UN QUÉBEC APPRENANT. 30 et 31 mai 2013. Document préparatoire. Présenté par. La Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ) 24 HEURES POUR UN QUÉBEC APPRENANT 30 et 31 mai 2013 Document préparatoire Présenté par La Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ) La Table des responsables de l'éducation des adultes et

Plus en détail

Projet : Parcs et espaces récréatifs municipaux et/ou scolaires Carte de services

Projet : Parcs et espaces récréatifs municipaux et/ou scolaires Carte de services Projet : Parcs et espaces récréatifs municipaux et/ou scolaires Carte de services # 15 juin 2015 VOLET MISE EN CONTEXTE L accessibilité à des parcs et espaces récréatifs sécuritaires et de qualité est

Plus en détail

Atelier 1.2. Le renforcement du dynamisme culturel, des capacités d innovation, de création et de savoir

Atelier 1.2. Le renforcement du dynamisme culturel, des capacités d innovation, de création et de savoir Atelier 1.2 Le renforcement du dynamisme culturel, des capacités d innovation, de création et de savoir 1. LA PROPOSITION Montréal est une ville de savoir et une métropole culturelle et internationale

Plus en détail

PROCÉDURE RELATIVE AU PASSAGE DES ÉLÈVES DE L ORDRE D ENSEIGNEMENT PRIMAIRE À L ORDRE D ENSEIGNEMENT SECONDAIRE POUR L ANNÉE SCOLAIRE 2013-2014

PROCÉDURE RELATIVE AU PASSAGE DES ÉLÈVES DE L ORDRE D ENSEIGNEMENT PRIMAIRE À L ORDRE D ENSEIGNEMENT SECONDAIRE POUR L ANNÉE SCOLAIRE 2013-2014 PROCÉDURE RELATIVE AU PASSAGE DES ÉLÈVES DE L ORDRE D ENSEIGNEMENT PRIMAIRE À L ORDRE D ENSEIGNEMENT SECONDAIRE POUR L ANNÉE SCOLAIRE 2013-2014 DOCUMENT À L INTENTION DES PARENTS Version janvier 2013 Service

Plus en détail

Le Guide de compétences Licences Université Jean Monnet Saint-Etienne

Le Guide de compétences Licences Université Jean Monnet Saint-Etienne Le Guide de compétences ou comment traduire des diplômes en compétences professionnelles - Contexte - Pour qui, pourquoi? - La démarche suivie - Méthodologie Le Guide de Compétences Mieux nous faire comprendre

Plus en détail

QUESTIONNAIRE D ENQUÊTE RESSOURCES HUMAINES ET SPÉCIFICITÉS DES RAPPORTS SOCIAUX DANS LES ASSOCIATIONS DE SOLIDARITÉ

QUESTIONNAIRE D ENQUÊTE RESSOURCES HUMAINES ET SPÉCIFICITÉS DES RAPPORTS SOCIAUX DANS LES ASSOCIATIONS DE SOLIDARITÉ QUESTIONNAIRE D ENQUÊTE RESSOURCES HUMAINES ET SPÉCIFICITÉS DES RAPPORTS SOCIAUX DANS LES ASSOCIATIONS DE SOLIDARITÉ Les associations de solidarité mobilisent des acteurs de statuts différents en fonction

Plus en détail

OBJET Politique relative au processus de budgétisation

OBJET Politique relative au processus de budgétisation OBJET Politique relative au processus de budgétisation 1. PRÉAMBULE La présente politique vise à garantir la présence d un bon processus budgétaire et est requise en vertu des normes et pratiques de gestion

Plus en détail