Exemple de stratégie de communication pour la. Prévention et le contrôle du paludisme pendant la grossesse

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Exemple de stratégie de communication pour la. Prévention et le contrôle du paludisme pendant la grossesse"

Transcription

1 Exemple de stratégie de communication pour la Prévention et le contrôle du paludisme pendant la grossesse Développé par le Centre de programmes de communication de L Ecole de Santé publique Bloomberg de l Université Johns Hopkins

2 ABBREVIATIONS AT IEC MII MS OMS PCIME SP SPN TDR TPI UNICEF Accoucheuse traditionnelle Information, éducation et communication Moustiquaires imprégnées d insecticide Ministère de la Santé Organisation mondiale de la Santé Prise en charge intégrée des maladies de l enfant Sulfadioxine-pyriméthamine (Fansidar) Soins prénatals Test de diagnostic rapide Traitement préventif intermittent United Nations Children s Fund

3 TABLE DES MATIERES GENERALITES...1 Processus de conception de la stratégie...1 Points d intégration stratégique...2 STRATEGIES DE COMMUNICATION EN MATIERE DE PALUDISME PENDANT LA GROSSESSE...3 Problèmes prioritaires, leurs causes et facteurs qui les aggravent ou les amoindrissent...3 Stratégie de communication...5 Supposition et recommandation : le lien entre les prestations de services et la communication...5 PLAN STRATEGIQUE PALUDISME PENDANT LA GROSSESSE...6 PLAN DE MONITORAGE ET D EVALUATION...12

4

5 Généralités Le paludisme chez les femmes enceintes contribue à l anémie maternelle, au faible poids de naissance et à la mortalité infantile ; c est la cause principale la plus commune de l avortement spontané dans beaucoup de pays africains. Pour répondre à ce grave problème de santé, la Déclaration d Abuja pour l initiative Roll Back Malaria en Afrique fut lancée avec une stratégie pour s assurer que les femmes enceintes évitent de contracter le paludisme à l aide d un traitement préventif intermittent (TPI) avec un anti-paludéen efficace et en utilisant régulièrement les moustiquaires imprégnées d insecticide (MII). La communication efficace constitue la base du changement des comportements chez tous les intéressés les femmes, leur famille, les leaders communautaires, les directeurs de programmes et les prestataires de services. Ce document ébauche brièvement une stratégie de communication générique appuyant la prévention et le contrôle du paludisme pendant la grossesse. Il illustre un processus étape par étape pour définir la stratégie de communication et donne des exemples de problèmes prioritaires éventuels et des moyens pour les surmonter. Une stratégie spécifique à un pays devrait être développée avec les intéressés et les spécialistes locaux en matière de communication, tout en tenant compte des politiques et directives nationales actualisées. Processus de conception de la stratégie Un processus en trois étapes peut être utilisé pour développer une stratégie de communication : 1. Développer un groupe de travail des intéressés pouvant guider le processus de développement stratégique. Ces individus devraient être des directeurs de programmes, des experts en matière d information, d éducation et de communication, des experts techniques, des prestataires de services et des membres de la communauté, dont les décideurs et les femmes enceintes. 2. Exécuter une revue de la littérature du travail qui a été realisé précédemment en matière de paludisme pendant la grossesse pour mieux comprendre les éléments importants tels que : identification du paludisme, prise de décisions, pratiques thérapeutiques, sources de traitement, adhésion au traitement, sources d informations au personnel soignant, disponibilité et accessibilité des médicaments efficaces de prévention et de contrôle du paludisme et des moustiquaires imprégnées d insecticide, perception de la communauté concernant les services sanitaires formels, et politiques pertinentes du ministère de la santé. Les gestionnaires de programmes devraient examiner la revue de la littérature pour identifier les lacunes dans les connaissances des prestataires et pour les combler. Il faudrait mettre spécialement l accent sur les moyens pour aider les prestataires et la communauté à surmonter les obstacles au changement de comportement au niveau de la mise en œuvre de l action correcte. 3. Réaliser une recherche qualitative pour combler les lacunes. Cette recherche peut prendre la forme de discussions en groupes focalisés avec des femmes enceintes, les femmes âgées de 35 ans ou plus, les hommes et les leaders communautaires. Des entretiens avec les pharmaciens, les accoucheuses traditionnelles et les agents sanitaires qualifiés peuvent également fournir des informations précieuses concernant les problèmes importants à résoudre. Cette recherche qualitative fournira davantage 1

6 de détails sur ce que les gens font, pourquoi ils le font et les obstacles au changement de comportement. Le groupe de travail des interessés peut alors passer en revue la littérature et les résultats de la recherche formative et développer une stratégie de communication baxée sur ces constatations. La stratégie ici présentée est une stratégie illustrative qui pourrait être le résultat d un tel atelier. Points d intégration stratégique Les résultats possibles de la recherche formative sont les suivants : 1. Les problèmes sous-jacents Les femmes n arrivent pas à accéder aux resources nécessaires qui leur permettraient d agir. Les prestataires de services et les clients ne sont pas au courant des directives de traitement. La communication entre les clients et les prestataires n est pas toujours optimale et peut être améliorée. Le fait de comprendre les défis permet aux directeurs de programmes d élaborer un matériel de formation, de supervision et de communication abordant le problème du paludisme pendant la grossesse de manière efficace. 2. Public Il existe quatre types principaux de public pour répondre efficacement aux problèmes du paludisme pendant la grossesse : les décideurs de politiques et les directeurs de programmes, les décideurs communautaires (hommes, belles-mères et leaders d opinion), les jeunes mères et les femmes enceintes et les prestataires de services. Il faut que les décideurs de politiques et directeurs de programmes facilitent l accès aux mesures efficaces de prévention et de contrôle. Les hommes et les leaders d opinion communautaires doivent comprendre que les familles et les circonscriptions ont besoin de ressources pour protéger les femmes enceintes. Les jeunes femmes et futures mères doivent comprendre comment se soigner pendant la grossesse, comment soigner leurs jeunes enfants et comment plaider pour les ressources dont elles ont besoin. Les prestataires de services doivent mieux comprendre les conseils à donner ainsi que les directives de traitement et de prévention pour les femmes enceintes. 3. Médias et mobilisation Les stratégies concernant les médias et celles relatives à la mobilisation se ressemblent souvent. Toutes les deux nécessitent un logo pour identifier les sources de services et d information de qualité sur le paludisme ; l utilisation de bulletins d information pour améliorer l adhésion des prestataires ; des programmes radiophoniques, fiches et affiches d information pour résumer les directives de traitement ; des réunions avec les responsables et des orientations afin d améliorer la supervision d appui. 2

7 Stratégie de communication pour le contrôle du paludisme pendant la grossesse Problèmes prioritaires, leurs causes et facteurs qui les aggravent ou les amoindrissent La liste qui suit est un exemple de résultats en matière de recherche formative. Le passage en revue de la littérature et une recherche qualitative fourniront l information spécifique nécessaire à chaque pays pour identifier ses problèmes prioritaires et les moyens pour y répondre. Des exemples de problèmes prioritaires menant à une prévention et à un contrôle du paludisme inadéquats pendant la grossesse sont les suivants : 1. Manque d adhésion aux directives nationales pour le paludisme par les prestataires Problème : Les prestataires offrant des services de soins prénatals dans les structures publiques et privées ne respectent pas les directives concernant le paludisme. Causes : Le manque d adhésion des prestataires est dû à une dissémination inadéquate des directives nationales pour le paludisme pendant la grossesse ; au manque d orientation concernant les directives ; à l inaptitude de certains prestataires à comprendre les directives ; à l indisponibilité de directives en langage facilement compris par les prestataires ; au manque d information claire sur la façon de fournir le TPI à l intention des agents sanitaires ; au peu de discussions entre les prestataires et les femmes enceintes concernant le paludisme, les effets secondaires de la SP et le calendrier pour la SP ; au fait de ne pas inclure le secteur privé dans la stratégie. Facteurs qui aggravent le problème : Le désir de réserver la SP pour traiter celles qui sont malades plutôt que pour traiter celles qui n ont pas de symptômes de paludisme. Facteurs qui amoindrissent le problème : Les Directives nationales pour le paludisme pendant la grossesse sont disponibles. La structure (système décentralisé) existe pour la dissémination efficace des directives et pour une surveillance d appui de qualité. 2. Les femmes enceintes ne prennent pas les mesures correctes pour éviter ou traiter le paludisme Problème : Les femmes enceintes ne prennent pas les mesures nécessaires pour éviter ou traiter le paludisme. Causes : Les femmes enceintes ne prennent pas les mesures nécessaires pour prévenir ou traiter le paludisme parce qu on ne les a pas sensibilisées au fait que le placenta peut abriter les parasites paludéens sans que la femme ne manifeste de symptômes physiques. Elles ne connaissent pas la gravité de la fièvre au cours de la grossesse ; elles pensent que la fièvre est un signe normal de la grossesse ; parfois il n y a aucun symptôme de paludisme ; elles sont incapables de reconnaître les symptômes du paludisme ; elles attribuent le faible poids de naissance ou les fausses-couches à la sorcellerie ou à l infidélité, et non au paludisme ; elles craignent que la chloroquine et la SP ne mettent la grossesse en danger. Facteurs aggravant le problème : Les tests pour le paludisme ne sont pas disponibles ; le paludisme est particulièrement dangereux lors d une première grossesse mais il est moins probable que les femmes les plus jeunes reçoivent des soins prénatals ; les femmes n ont pas les ressources financières pour se payer les médicaments antipaludéens ou acheter des moustiquaires imprégnées d insecticide. 3

8 Facteurs amoindrissant le problème : Les communautés sont conscientes du fait que le paludisme est dangereux ; il existe des structures organisées au sein des communautés qui peuvent être utilisées pour sensibiliser la communauté. 3. Les femmes enceintes manquent de pouvoir, d autorité et de ressources Problème : Les femmes enceintes ne prennent pas leurs propres décisions concernant leurs soins et elles manquent souvent d autorité quant aux resources telles que les fonds pour le transport leur permettant de se rendre aux centres de soins prénatals. Causes : Ce sont les époux et les beaux-parents qui prennent conjointement les decisions mais ceux-ci ne reconnaissent pas la gravité du paludisme pendant la grossesse ; ce ne sont pas les femmes qui contrôlent les ressources. Facteurs aggravant le problème : Les jeunes primigestes qui sont le plus gravement atteintes du paludisme sont souvent les femmes qui ont le moins d autorité et de ressources. Facteurs amoindrissant le problème : Les femmes bien éduquées ou travaillant hors de leur domicile peuvent peut être contrôler certaines ressources et être disposées à se faire soigner. 4. Beaucoup de femmes enceintes n acceptent pas d utiliser la SP Problème : Pour diverses raisons, beaucoup de femmes ne veulent pas ou ne peuvent pas prendre la SP. Causes : Le fait que certaines femmes n acceptent pas la SP est dû à une croyance que le Fansidar serait dangereux pendant la grossesse ainsi qu à une sensibilité au soufre et aux effets secondaires de ce médicament ; ces femmes estiment que la SP a un goût trop fort et trop amer ; il se peut que la femme ne voie pas de résultats après avoir pris de la SP, étant donné qu elle n a pas de symptômes du paludisme. Facteurs aggravant le problème : Les rumeurs courant dans la communauté et la nouveauté de l intervention jouent aussi un rôle ; il n y a donc pas beaucoup d expérience au niveau du TPI utilisant la SP, et de son efficacité. Facteurs amoindrissant le problème : Beaucoup de femmes ont pris de la SP, sont demeurées en bonne santé et ont donné naissance à des bébés bien-portants. 5. Les femmes enceintes n utilisent pas les moustiquaires imprégnées d insecticide. Problème : Les femmes enceintes n utilisent pas les MII. Causes : Les femmes enceintes n utilisent pas les MII parce que celles-ci ne sont pas facilement disponibles ; certaines femmes disent que les MII les étouffent ; les chambres à coucher sont souvent surpeuplées ; il n est pas facile de suspendre les MII ; le prix est inabordable pour beaucoup de femmes ; les femmes craignent que l insecticide ne soit dangereux. Facteurs aggravant le problème : Les tarifs douaniers et les taxes continus sur les MII importées en augmentent le prix. Facteurs amoindrissant le problème : Davantage de pays commencent à fabriquer des moustiquaires localement et les groupes communautaires s organisent pour réimprégner les moustiquaires à un prix minimal. 4

9 Stratégie de communication Vue d ensemble Après avoir examiné tous les problèmes prioritaires, le groupe de travail va décider desquels sont les plus importants et développer une stratégie de communication pour y répondre. Par exemple, si nous choisissons les deux premiers problèmes prioritaires: les prestataires de services n adhèrant pas aux directives nationales pour le paludisme, et ls femmes enceintes ne prévenant pas et ne traitant pas le paludisme de façon adéquate, nous pouvons élaborer quatre éléments importants de la stratégie : 1. Créer un symbole identifiant les prestataires et les structures qui offrent les informations et les services corrects pour la prévention du paludisme et pour traiter les femmes enceintes. (Ce symbole peut aussi identifier les sources d information et de traitement pour les enfants de moins de cinq ans.) 2. Créer un sentiment d urgence chez les leaders et les hommes et les persuader par le biais de la radio, des imprimés et des canaux interpesonnels de préconiser et d appuyer les soins prénatals et de fournir aux femmes enceintes les ressources nécessaires pour leur assurer des soins prénatals focalisés de qualité, dont le traitement préventif intermittent avec un antipaludéen efficace et l utilisation d une moustiquaire imprégnée d insecticide. Ils devraient aussi recommander le traitement prompt et correct des femmes enceintes fébriles. 3. Améliorer la qualité de l information et de la formation fournies aux prestataires de soins par le biais de la dissémination efficace de directives et d outils de travail simplifiés. 4. Motiver les femmes enceintes à demander le traitement préventif intermittent et à utiliser les moustiquaires imprégnées d insecticide par le biais de séances éducatives en groupe, de la radio, de matériel éducatif dans les locaux de services et par des interventions à base communautaire. Supposition et recommandation : le lien entre les prestations de services et la communication La supposition sous-jacente à cette stratégie est que les prestations de service, la politique, la gestion, la logistique et les interventions d approvisionnement, qui sont les compléments nécessaires à une stratégie de communication réussie, seront en place. Un programme de communication en matière de paludisme ne peut pas réussir à moins que des protocoles nationaux et des directives de prestation de service bien articulés ne soient adéquatement disséminés et compris, que les médicaments nécessaires ne soient disponibles au bon moment et que les prestataires de services ne soient adéquatement formés. Ayant reconnu l importance cruciale de ces éléments complémentaires de la prestation de services, les gestionnaires de programmes de communication doivent coordonner leurs activités étroitement avec leurs homologues prestataires. La communication en matière de plaidoyer sera d importance capitale pour s assurer que tous les services nécessaires sont en place. Les programmes de communication doivent être synchronisés avec les services. C est à dire que lorsqu un antipaludéen efficace (par exemple, la SP) est complètement disponible et que le personnel sanitaire de district est formé pour fournir le TPI, les interventions de communications appropriées devraient les accompagner ou les suivre de très près. 5

10 PLAN STRATEGIQUE PALUDISME PENDANT LA GROSSESSE Problème prioritaire N o I : Les prestataires de services offrant des services de soins prénatals dans les établissements sanitaires publics et privés ne respectent pas les directives de prévention et de contrôle du paludisme pendant la grossesse. Public primaire : Prestataires de services offrant des services de soins prénatals dans des établissements sanitaires publics et privés Public secondaire : Equipes de formation et de supervision de district, plus équipes sanitaires (Equipes centrales d orientation) Public tertiaire : Responsables au niveau central/responsables de coordination (responsables du ministère de la santé, responsables régionaux) Objectif pour la communication : Public primaire : D ici l année XXXX, augmenter à 80% la proportion de prestataires de services de soins prénatals dans les établissements sanitaires publics et privés du pays qui suivent correctement les directives pour la prévention et la prise en charge du paludisme pendant la grossesse. Motivation des prestataires de services : Décider de quels sont les facteurs qui assurent la motivation des prestataires : Si vous suivez les directives du ministère de la santé pour la prévention et le contrôle du paludisme pendant la grosessse : Votre charge de travail sera réduite parce qu il y aura moins de cas d anémie grave, de morts-nés et de fausses-couches dus au paludisme pendant la grossesse. Le dénouement des grossesses dans votre établissement sera amélioré Vous serez reconnu comme fournissant des soins de qualité, etc. Points à l appui : Le passage en revue de la littérature internationale et la recherche qualitative soulignent les points qui offrent des messages clés au prestataire. Ces messages peuvent être plus focalisés dans chaque pays en utilisant les données locales. 6

11 Le gouvernement a contribué des directives actualisées pour la prévention et la prise en charge du paludisme pendant la grossesse. Le paludisme pendant la grossesse est la cause d anémie, du faible poids de naissance et de mortinatalité. La plupart des cas de fausse-couche et de mortinatalité sont dus au paludisme pendant la grossesse. Les femmes enceintes sont plus susceptibles que les femmes qui ne sont pas enceintes de contracter le paludisme parce que leur résistance est affaiblie. Beaucoup de femmes enceintes qui se sentent bien et qui ont bonne mine sont porteuses de parasites paludéens. Une seule dose de trois comprimés de SP administrée à au moins deux reprises l une lors de la première consultation prénatale systématiquement programmée après les premiers mouvements actifs du fœtus (pas plus tôt que 16 semaines) et lors de chaque consultation programmée par la suite (espacée d au moins un mois). La SP est disponible chez les prestataires de soins de santé et des magasins ou des cliniques portant le symbole du paludisme. La SP est un médicament sûr et efficace qui sert à combattre le paludisme pendant la grossesse. La SP n a aucun effet nuisible, ni sur la mère, ni sur l enfant. Beaucoup de femmes enceintes ont pris la SP pendant la grossesse sans éprouver d effets fâcheux (appuyer ce point en citant des témoignages). Pour la prise en charge efficace du paludisme, les femmes enceintes fébriles devraient être traitées avec (utiliser les recommandations des directives nationales). Le meilleur moyen de se protéger des piqûres de moustiques est de dormir sous une moustiquaire traitée d insecticide. Réponses souhaitées de la part des prestataires au niveau de l action : Je suivrai les directives nationales en donnant le TPI pour éviter le paludisme et en traitant toutes femmes enceintes fébriles en suivant le protocole recommandé dans les directives nationales. J encouragerai les femmes enceintes à dormir sous une moustiquaire imprégnée d insecticide pour éviter les piqûres de moustique. Outils pour soutenir les activités de mobilisation : Directives simplifiées pour le traitement du paludisme pendant la grossesse à l intention des prestataires des secteurs public et privé. Ces directives seront traduites en certaines langues vernaculaires pour les agents de santé communautaires. Outils de travail d une page plastifiée, imprimés des deux côtés, dont l un en français et l autre en langue locale. La feuille donnera une brève explication, facile à suivre, expliquant comment administrer la SP dans un but préventif et comment traiter les femmes fébriles ou ayant d autres signes de paludisme. Réunions d orientation combinées pour le paludisme et les soins prénatals focalisés. Au niveau central, on va préparer des directives et mener des réunions pour former des équipes d orientation de district centrales. Les équipes d orientation de district centrales utiliseront alors les mêmes directives simplifiées pour orienter les prestataires des secteurs public et privé. Pour assurer un service de qualité cette formation peut être combinée avec une formation sur les soins prénatals focalisés. En outre, le fait de combiner ces formations peut s avérer plus efficace, permettant d économiser le temps et les fonds nécessaires à la formation. Les affiches reflétant la programmation du TPI à afficher dans les structures sanitaires. 7

12 Programmes de radio hebdomadaires à l intention des agents de santé, offrant des mises à jour techniques sur la prévention et le contrôle du paludisme pendant la grossesse et d autres questions concernant la qualité des soins, telles que les soins prénatals focalisés à l intention des agents de santé (public primaire) et des femmes (public secondaire). Tableaux à feuilles mobiles simplifiés comportant la posologie d un côté et les messages aux clients de l autre. Des T-shirts, badges et autocollants portant le symbole du paludisme et un slogan pour le paludisme pendant la grossesse. Une attention spéciale à la prévention et au contrôle du paludisme pendant la grossesse dans un bulletin d information trimestriel à l intention des agents de santé. 8

13 PLAN STRATEGIQUE PALUDISME PENDANT LA GROSSESSE Problème prioritaire N o II : Les femmes enceintes ne prennent pas les mesures correctes pour éviter ou traiter le paludisme. Public primaire : Femmes âgées de 18 à 25 ans, vivant dans les zones endémiques à forte transmission palustre Public secondaire : Famille étendue (époux, beaux-parents, mères) et agents de santé Public tertiaire : Leaders communautaires et leaders d opinion, accoucheuses traditionnelles (femmes âgées), et utilisatrices satisfaites du TPI. Objectifs de la communication : Public primaire : Augmenter à 50% la proportion des femmes âgées de 18 à 25 ans qui sont conscientes des dangers du paludisme pendant la grossesse et qui ont l intention d utiliser une MII et de suivre le dosage recommandé du TPI pendant leur grossesse. Public secondaire : D ici l année XXXX, augmenter à 60% la proportion des membres de la famille étendue et des agents de santé qui appuient et encouragent les femmes à obtenir les mesures correctes de prévention et de traitement du paludisme pendant la grossesse. Public tertiaire : D ici l année XXXX, augmenter à 60% la proportion des leaders communautaires qui parleront à d autres des bienfaits du TPI. Facteurs motivant les mères (public primaire) : Si vous recevez le TPI pendant la grossesse pour éviter le paludisme et si vous utilisez régulièrement une moustiquaire imprégnée d insecticide, vous serez une mère en bonne santé et vous aurez un bébé bien-portant. Points à l appui : Le passage en revue de la littérature internationale et la recherche qualitative soulignent les points qui offrent les messages clés à la femme, à sa famille et aux leaders communautaires. Ces messages peuvent être plus exactement focalisés dans chaque pays en utilisant les données locales. 9

14 Le paludisme pendant la grossesse vous met en danger, ainsi que votre bébé et peut mener à une fausse couche, la mortinatalité et un bébé affaibli. Parfois le paludisme ne montre pas de signes pendant la grossesse ; chaque mère enceinte doit donc prendre des mesures préventives et utiliser la SP et les moustiquaires imprégnées d insecticide. Toute fièvre pendant la grossesse devrait être considérée comme étant grave. La fièvre pourrait être un signe de paludisme. Les moustiquaires imprégnées d insecticide sont une mesure protectrice essentielle contre les piqûres de moustiques pour la prévention du paludisme. Toute femme enceinte devrait dormir sous une moustiquaire imprégnée d insecticide. Les germes paludéens se cachent dans le corps, causant l anémie. Lorsqu une femme tombe enceinte, ces parasites causent le paludisme. Pour éviter d être infectées par le paludisme, les femmes enceintes devraient fréquenter la clinique pour recevoir les soins prénatals et pour obtenir le TPI en dosage recommandé. (Utiliser le protocole des directives nationales.) Les femmes enceintes fébriles devraient être traitées selon les directives nationales de traitement. Beaucoup de femmes enceintes ont pris la SP pendant la grossesse sans aucun effet fâcheux (appuyer ce point en citant des témoignages). La SP est une méthode sûre et efficace pour prévenir le paludisme pendant la grossesse. La SP est disponible dans les établissements sanitaires et les pharmacies portant le symbole du paludisme. Réponses souhaitées de la part des femmes au niveau de l action : J ai l intention d aller obtenir le TPI et de me faire soigner contre la fièvre lorsque que je serai enceinte pour être en bonne santé et pour avoir un bébé bien-portant, et je vais encourager d autres femmes enceintes d en faire de même. En outre, je dormirai sous une moustiquaire traitée d insecticide. Outils pour soutenir les activités de mobilisation : Incorporer des messages concernant le contrôle du paludisme pendant la grossesse dans les émissions de radio existentes axées sur la santé. Des annonces radiophoniques contenant des messages sur les dangers du paludisme pendant la grossesse, l utilisation des MII, et le TPI seront créées dans toutes les langues majeures et émises par diverses stations. Des dépliants seront créés en langues locales pour expliquer le problème du paludisme pendant la grossesse, et comment le traiter et l éviter, et seront distribués à toutes les clientes dans les salles d attente des établissements sanitaires. Des affiches seront placées de façon stratégiques dans la communauté pour encourager les femmes enceintes à demander le TPI, à se faire traiter immédiatement si elles sont fébriles, et à dormir sous les moustiquaires imprégnées d insecticide. Sacs/cartables avec le symbole du paludisme dans lesquels les femmes peuvent emballer leurs affaires pour leurs consultations prénatales et pour se rendre à l hôpital au moment de l accouchement. Pièces de théâtre/chansons. Les scénarios seront rédigés au niveau central, traduits et présentés aux niveaux de district et de sous-district par des troupes de musiciens, de danseurs et d acteurs. Jours de santé de la reproduction intégrés dans les structures sanitaires. Lors de ces activités spéciales, les agents de santé offriront des bilans prénatals, le TPI, la vente et la 10

15 distribution de MII, la vaccination, le contrôle de la croissance, des suppléments de vitamine A, des activités se rapportant à l alimentation, et une éducation sanitaire à l intention des mères. Bulletins d information. Un numéro du bulletin trimestrial sera consacré au paludisme pendant la grossesse et aux soins prénatals focalisés. Video. Une série d émissions de télévision/de cassettes vidéo sera consacrée au paludisme pendant la grossesse. Ce programme sera rendu disponible en langues vernaculaires et sera émis à la télévision, dans les clubs vidéo et lors de séances communautaires de projection de vidéos. Le symbôle du paludisme identifiera les endroits où l on peut obtenir le TPI et traiter la fièvre/le paludisme chez les femmes enceintes et obtenir la prise en charge à domicile du paludisme chez les enfants. Une brochure d information simplifiée sur le paludisme pendant la grossesse sera créée à l intention des leaders communautaires. Calendriers. Le Programme pour la prise en charge du paludisme publie un calendrier chaque année. L un des calendriers se focalisera sur le paludisme pendant la grossesse. 11

16 Plan de monitorage et d évaluation Il est nécessaire de développer un plan approprié de monitorage et d évaluation pour documenter l exécution en temps voulu des activités prévues et le fait que ces activités aient l effet désiré pour atteindre les objectifs de communication. 12

DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT

DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT Mise à jour avec rétroinformation technique de décembre 2012 Chaque jour, près de 800 femmes meurent durant la grossesse ou l accouchement

Plus en détail

Le Guide. des stratégies pour la lutte : Malaria Safe

Le Guide. des stratégies pour la lutte : Malaria Safe «Nous encourageons les leaders du secteur privé dans toutes les régions endémiques à lire le Guide des stratégies et à appliquer ses stratégies gagnantes.» Professeur Awa Marie Coll-Seck Director exécutif

Plus en détail

TRAVAUX DU GROUPE GUINEE/CONAKRY ET BISSAO

TRAVAUX DU GROUPE GUINEE/CONAKRY ET BISSAO TRAVAUX DU GROUPE GUINEE/CONAKRY ET BISSAO PLAN DE PRESENTATION BREVE PRESENTATION DES DEUX PAYS - GUINEE/CONAKRY GUINEE BISSAO Population = 7 156 406hbts dont 51% de femmes et 46% de jeunes, - 1 200 000

Plus en détail

Objectif 3 : Confinement et certification

Objectif 3 : Confinement et certification Objectif 3 : Confinement et certification CONFINEMENT ET CERTIFICATION Principaux objectifs Indicateurs de réalisation Principales activités Certifier l éradication et le confinement de tous les poliovirus

Plus en détail

La planification familiale

La planification familiale La planification familiale après l avortement spontané ou provoqué Introduction Les grossesses non désirées sont l une des principales raisons pour lesquelles les femmes choisissent d avorter. Beaucoup

Plus en détail

Changement de politique dans le traitement du paludisme et passage aux combinaisons basées sur l artémisinine

Changement de politique dans le traitement du paludisme et passage aux combinaisons basées sur l artémisinine Changement de politique dans le traitement du paludisme et passage aux combinaisons basées sur l artémisinine Guide pour l application de la nouvelle politique Préparé par le programme Rational Pharmaceutical

Plus en détail

TITRE DU PROJET Construction d un complexe de santé pour le compte de l ONG Education Pour la Santé et la Promotion de l Emploi (EPSPE)

TITRE DU PROJET Construction d un complexe de santé pour le compte de l ONG Education Pour la Santé et la Promotion de l Emploi (EPSPE) TITRE DU PROJET Construction d un complexe de santé pour le compte de l ONG Education Pour la Santé et la Promotion de l Emploi (EPSPE) PAYS ET REGION DE MISE EN ŒUVRE DU PROJET Ce projet sera mise en

Plus en détail

4. Comment la maladie est-elle transmise à l homme? 2. Les composantes des soins de santé primaires : 1. Qu est-ce que l Initiative de Bamako (IB)?

4. Comment la maladie est-elle transmise à l homme? 2. Les composantes des soins de santé primaires : 1. Qu est-ce que l Initiative de Bamako (IB)? GENERALITES SUR : SANTE et MALADIE SOINS de SANTE PRIMAIRES (SSP) INITIATIVE de BAMAKO (IB) Objectifs généraux Au terme de ce module de formation, les participants devraient être capables de: Comprendre

Plus en détail

Exemple d utilisation des outils MicroSave-Africa au Brésil

Exemple d utilisation des outils MicroSave-Africa au Brésil Retour au sommaire Exemple d utilisation des outils MicroSave-Africa au Brésil BIM n 05-12 février 2002 Karin BARLET ; Bonnie BRUSKY Nous vous présentions en novembre dernier les outils d étude de marché

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/MP.PP/2005/2/Add.4 8 juin 2005 Original: ANGLAIS, FRANÇAIS, RUSSE COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE Réunion des Parties à la Convention

Plus en détail

Section narrative du plan d'amélioration de la qualité (PAQ) pour les organismes de soins de santé de l'ontario

Section narrative du plan d'amélioration de la qualité (PAQ) pour les organismes de soins de santé de l'ontario Section narrative du plan d'amélioration de la qualité (PAQ) pour les organismes de soins de santé de l'ontario Centre d accès aux soins communautaires du Nord-Est Approuvé par le conseil d administration

Plus en détail

PROMOUVOIR LA SANTÉ ET LES DROITS SEXUELS ET REPRODUCTIFS

PROMOUVOIR LA SANTÉ ET LES DROITS SEXUELS ET REPRODUCTIFS PROMOUVOIR LA SANTÉ ET LES DROITS SEXUELS ET REPRODUCTIFS Positionnement en vue de la session spéciale des (22 septembre 2014) 2 1. FACE À UN AVENIR INCERTAIN, LES GOUVERNEMENTS DOIVENT SE REMOBILISER

Plus en détail

Les personnes handicapées ont les mêmes droits

Les personnes handicapées ont les mêmes droits Les personnes handicapées ont les mêmes droits La stratégie européenne 2010-2020 en faveur des personnes handicapées Commission européenne Égalité des droits, égalité des chances La valeur ajoutée européenne

Plus en détail

S engager pour la survie de l enfant: Une promesse renouvelée

S engager pour la survie de l enfant: Une promesse renouvelée S engager pour la survie de l enfant: Une promesse renouvelée Rapport de situation 2013 RÉSUMÉ L UNICEF s est engagé à publier des rapports annuels de situation relatifs à la survie de l enfant en soutien

Plus en détail

Z I G U I N C H O R SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2013. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Ziguinchor

Z I G U I N C H O R SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2013. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Ziguinchor Z I G U I N C H O R REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------------ MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN ------------------ AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE

Plus en détail

Création de la Demande en. Rodio Diallo Population Services International Le 9 février 2011

Création de la Demande en. Rodio Diallo Population Services International Le 9 février 2011 Création de la Demande en Planification Familiale Rodio Diallo Population Services International Le 9 février 2011 Plan de la Présentation Cadre Logique Exemples Résultats Leçons Apprises Défis PERForM

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86 LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : ÉTABLISSEMENT DE LIENS ENTRE LES PERSONNES CHEZ QUI UN DIAGNOSTIC D INFECTION À VIH A ÉTÉ POSÉ ET LES SERVICES DE SOINS ET DE TRAITEMENT

Plus en détail

Rapport 2014 sur la lutte contre la tuberculose dans le monde

Rapport 2014 sur la lutte contre la tuberculose dans le monde Rapport 2014 sur la lutte contre la tuberculose dans le monde Résumé d orientation La tuberculose reste l une des maladies transmissibles causant le plus de décès dans le monde. En 2013, selon les estimations,

Plus en détail

INVESTIR POUR UN MONDE SANS PALUDISME

INVESTIR POUR UN MONDE SANS PALUDISME INVESTIR POUR UN MONDE SANS PALUDISME Des progrès extrêmement importants ont été réalisés ces dernières années dans la lutte contre le paludisme, mais ces avancées sont fragiles et réparties de façon inégale.

Plus en détail

{ } Les Quatre Piliers de la Campagne UCP. et comment vous pouvez renforcer votre programme de lutte contre le paludisme

{ } Les Quatre Piliers de la Campagne UCP. et comment vous pouvez renforcer votre programme de lutte contre le paludisme { } education protection visibilité plaidoyer Les Quatre Piliers de la Campagne UCP et comment vous pouvez renforcer votre programme de lutte contre le paludisme Le problème du paludisme à ce jour L ennemi

Plus en détail

3 Guide pour développer un plan national de gestion des déchets de soins médicaux

3 Guide pour développer un plan national de gestion des déchets de soins médicaux 3 Guide pour développer un plan national de gestion des déchets de soins médicaux (111) Cette section présente une liste d actions recommandées qui devraient être mises en place par le gouvernement central

Plus en détail

Canada. Bulletin d information. Réfugiés pris en charge par le gouvernement. Réinstallation des réfugiés au

Canada. Bulletin d information. Réfugiés pris en charge par le gouvernement. Réinstallation des réfugiés au Réfugiés pris en charge par le gouvernement Canada Réinstallation des réfugiés au Bulletin d information Vous souhaitez vous réinstaller au Canada et votre demande a fait l objet d un examen initial par

Plus en détail

Énoncé de position sur les pénuries de médicaments d ordonnance au Canada

Énoncé de position sur les pénuries de médicaments d ordonnance au Canada POLITIQUE DE L AMC Énoncé de position sur les pénuries de médicaments d ordonnance au Canada Les pénuries de plus en plus graves de médicaments d ordonnance des dernières années et les ruptures de stocks

Plus en détail

PLACE DE L ASSURANCE PRIVEE DANS LA MISE EN ŒUVRE D UNE ASSURANCE MALADIE DITE UNIVERSELLE

PLACE DE L ASSURANCE PRIVEE DANS LA MISE EN ŒUVRE D UNE ASSURANCE MALADIE DITE UNIVERSELLE PLACE DE L ASSURANCE PRIVEE DANS LA MISE EN ŒUVRE D UNE ASSURANCE MALADIE DITE UNIVERSELLE 37 ème Assemblée Générale de la FANAF YAOUDE (CAMEROUN) 23-28 Février 1 ASSURANCE MALADIE 2 - Un des principaux

Plus en détail

Les jeunes non mariés

Les jeunes non mariés Les jeunes non mariés et les grossesses non désirées Introduction Il est important de veiller à ce que les jeunes non mariés disposent d informations et de services de contraception. Les grossesses non

Plus en détail

Campagne nationale pour l élimination des fistules obstétricales en Mauritanie

Campagne nationale pour l élimination des fistules obstétricales en Mauritanie Campagne nationale pour l élimination des fistules obstétricales en Mauritanie Contexte de la fistule obstétricale Situation en Mauritanie Progrès au niveau Pays/ Mise en œuvre Défis pour les années à

Plus en détail

DES SUPERVISEURS DES SERVICES A BASE COMMUNAUTAIRE (AC/SBC) EN GESTION DES INFORMATIONS DE LA PLANIFICATION FAMILIALE ET DE LA SANTE MATERNELLE

DES SUPERVISEURS DES SERVICES A BASE COMMUNAUTAIRE (AC/SBC) EN GESTION DES INFORMATIONS DE LA PLANIFICATION FAMILIALE ET DE LA SANTE MATERNELLE MSHP MODULE D ORIENTATION DES SUPERVISEURS DES SERVICES A BASE COMMUNAUTAIRE (AC/SBC) EN GESTION DES INFORMATIONS DE LA PLANIFICATION FAMILIALE ET DE LA SANTE MATERNELLE Réalisé en mai 2012 avec l appui

Plus en détail

Renforcement de la Nutrition (SUN) Stratégie du mouvement [2012-2015]

Renforcement de la Nutrition (SUN) Stratégie du mouvement [2012-2015] Renforcement de la Nutrition (SUN) Stratégie du mouvement [2012-2015] Septembre 2012 Table des Matières SYNOPSIS... 1 A : VISION ET OBJECTIFS DU MOUVEMENT SUN... 2 B : APPROCHES STRATÉGIQUES ET OBJECTIFS...

Plus en détail

Plan de l exposé L assurance maladie obligatoire pour tous: Cas particulier de la république du Rwanda

Plan de l exposé L assurance maladie obligatoire pour tous: Cas particulier de la république du Rwanda Plan de l exposé L assurance maladie obligatoire pour tous: Cas particulier de la république du Rwanda!"#$%&'()*"#+," &-).!!/&01&23425,)&6778 Données générales du pays Contexte historique des mutuelles

Plus en détail

Comment Elaborer un Plan d Action

Comment Elaborer un Plan d Action Comment Elaborer un Plan d Action Tenant compte du temps et des ressources limités des responsables de mise en œuvre de programmes, les outils de la série Straight to the Point (Droit au But) de Pathfinder

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE MOBILISATION SOCIALE, DE PLAIDOYER ET DE MOBILISATION POLITIQUE EN PROMOTION DE LA SANTE

GUIDE PRATIQUE DE MOBILISATION SOCIALE, DE PLAIDOYER ET DE MOBILISATION POLITIQUE EN PROMOTION DE LA SANTE GUIDE PRATIQUE DE MOBILISATION SOCIALE, DE PLAIDOYER ET DE MOBILISATION POLITIQUE EN PROMOTION DE LA SANTE AcDev, 44, Cité Lobatt FALL Pikine/ DAKAR Tél:(221) 834 65 98 mail: acdev@orange.sn Contact: Dr

Plus en détail

CONSEIL DE COORDIN AT I O N DU PROGRAM M E DE L ONUSID A

CONSEIL DE COORDIN AT I O N DU PROGRAM M E DE L ONUSID A CONSEIL DE COORDIN AT I O N DU PROGRAM M E DE L ONUSID A ONUSIDA/CCP (36)/15.12 Date de publication : 24 juin 2015 TRENTE-SIXIÈME RÉUNION Date : 30 juin - 2 juillet 2015 Lieu : Salle du conseil exécutif,

Plus en détail

Programme statistique du Secrétariat Exécutif de la CEDEAO

Programme statistique du Secrétariat Exécutif de la CEDEAO COMMUNAUTE ECONOMIQUE DES ETATS DE L=AFRIQUE DE L=OUEST ECONOMIC COMMUNITY OF WEST AFRICAN STATES Réunion de lancement du programme de comparaison Internationale pour l Afrique Addis Abéba, 2-4 décembre

Plus en détail

Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient

Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient Dans son avis de 2012 «L assurance maladie : les options du HCAAM» qui synthétise l ensemble

Plus en détail

Conférence mondiale sur les déterminants sociaux de la santé. Déclaration politique de Rio sur les déterminants sociaux de la santé

Conférence mondiale sur les déterminants sociaux de la santé. Déclaration politique de Rio sur les déterminants sociaux de la santé Déclaration politique de Rio sur les déterminants sociaux de la santé Rio de Janeiro (Brésil), 21 octobre 2011 1. À l invitation de l Organisation mondiale de la Santé, nous, Chefs de Gouvernement, Ministres

Plus en détail

République Démocratique du Congo

République Démocratique du Congo TERMES DE REFERENCE Pour une étude finale du projet Intégration des messages sur la santé dans les émissions radiophoniques et télévisées avec C-Change, FHI360 Search for Common Ground (Centre Lokole),

Plus en détail

Réduire la pauvreté : comment les collectivités territoriales peuvent-elles être des catalyseurs du développement économique pro-pauvre?

Réduire la pauvreté : comment les collectivités territoriales peuvent-elles être des catalyseurs du développement économique pro-pauvre? Réduire la pauvreté : comment les collectivités territoriales peuvent-elles être des catalyseurs du développement économique pro-pauvre? Les trois dernières décennies ont été marquées par des progrès impressionnants

Plus en détail

MODULES DE FORMATION DE FORMATEURS en communication sur les pratiques familiales essentielles (PFE)

MODULES DE FORMATION DE FORMATEURS en communication sur les pratiques familiales essentielles (PFE) MODULES DE FORMATION DE FORMATEURS en communication sur les pratiques familiales essentielles (PFE) MAI 2010 SOMMAIRE SIGLES ET ABRÉVIATIONS 4 PRÉAMBULE 5 I. Contexte et Justifi cation 5 II. Public cible

Plus en détail

Renforcement des systèmes de santé

Renforcement des systèmes de santé SOIXANTE-QUATRIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A64/13 Point 13.4 de l ordre du jour provisoire 7 avril 2011 Renforcement des systèmes de santé Tendances et défis actuels Rapport du Secrétariat POUR

Plus en détail

3 octobre 2014 Association des juristes d expression française de l Ontario. Les SEA et l avenir des services juridiques

3 octobre 2014 Association des juristes d expression française de l Ontario. Les SEA et l avenir des services juridiques 3 octobre 2014 Association des juristes d expression française de l Ontario Les SEA et l avenir des services juridiques Description de la présentation Le paysage juridique de l Ontario Les problématiques

Plus en détail

Module 9 Partie 1 - Soins prénataux

Module 9 Partie 1 - Soins prénataux Module 9 Partie 1 - Soins prénataux TABLE DES MATIÈRES 9.1 Quels sont les outils utilisés pour la collecte des données?..........................2 9.2 Qui est chargé de la collecte des données?.....................................3

Plus en détail

FP2020 Estimations pour les Indicateurs de base CAMEROUN

FP2020 Estimations pour les Indicateurs de base CAMEROUN FP2020 Estimations pour les Indicateurs de base CAMEROUN Publié en novembre 2014 Afin de bien former des interventions, évaluer les progrès, et selon le cas, raffiner leurs stratégies, les décideurs ont

Plus en détail

isrs 7 Améliorer la performance Sécurité, Environnement et Opérationnelle

isrs 7 Améliorer la performance Sécurité, Environnement et Opérationnelle isrs 7 Améliorer la performance Sécurité, Environnement et Opérationnelle 2 isrs 7 : pour la santé de votre entreprise Pour répondre à l accroissement des multiples exigences de vos Parties Intéressées,

Plus en détail

Déclaration des Parlementaires africains sur les Objectifs du Millénaire pour le développement et l'ordre du jour du développement post 2015

Déclaration des Parlementaires africains sur les Objectifs du Millénaire pour le développement et l'ordre du jour du développement post 2015 Déclaration des Parlementaires africains sur les Objectifs du Millénaire pour le développement et l'ordre du jour du développement post 2015 Les parlementaires africains Reconnaissant que les parlements

Plus en détail

AIDE MÉMOIRE DE PROMOTION DU DON DE SANG

AIDE MÉMOIRE DE PROMOTION DU DON DE SANG CENTRE NATIONAL DE TRANSFUSION SANGUINE ---------------------------------- DIRECTION DE LA COMMUNICATION ET DE LA PROMOTION DU DON DE SANG AIDE MÉMOIRE DE PROMOTION DU DON DE SANG Pour vos dons et activités

Plus en détail

Excellent service, soins prodigués avec compassion

Excellent service, soins prodigués avec compassion Centre d accès aux soins communautaires du Centre Plan stratégique (2014-2017) Sommaire Excellent service, soins prodigués avec compassion EXCELLENT SERVICE, SOINS PRODIGUÉS AVEC COMPASSION Le Plan stratégique

Plus en détail

Conseils pour réaliser un tableau de sortie

Conseils pour réaliser un tableau de sortie Conseils pour réaliser un tableau de sortie Ne pas oublier d adapter le langage au patient ou à l institution! Attention au langage trop scientifique ; mais rester cependant clair et précis ; faire passer

Plus en détail

Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière

Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière Les pages qui suivent constituent les Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière. Elles représentent l expression consensuelle de ce que

Plus en détail

Le choix stratégique des canaux de communication

Le choix stratégique des canaux de communication Le choix stratégique des canaux de communication Une analyse des attitudes des entreprises du domaine Business to Business (B2B) face à différentes combinaisons de médias Introduction La fragmentation

Plus en détail

Harmonisation pour la santé en Afrique (HHA) Cadre d action

Harmonisation pour la santé en Afrique (HHA) Cadre d action Bureau régional pour l Afrique Harmonisation pour la santé en Afrique (HHA) Cadre d action - 2 - Historique 1.1 En Afrique, sous l effet conjugué de la pauvreté et des faibles investissements dans la santé,

Plus en détail

Formation à la médiation culturelle dans le cadre du soin : Projet européen T-Share

Formation à la médiation culturelle dans le cadre du soin : Projet européen T-Share Formation à la médiation culturelle dans le cadre du soin : Projet européen T-Share Le projet T-Share La médiation culturelle est un métier, ouvert à toute personne impliquée en tant que professionnel

Plus en détail

1. ANTÉCÉDENTS ET JUSTIFICATION

1. ANTÉCÉDENTS ET JUSTIFICATION REPUBLIQUE DU NIGER MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE SECRETARIAT GENERAL DIRECTION DES ARCHIVES INFORMATION DOCUMENTATION ET RELATIONS PUBLIQUES TERMES DE RÉFÉRENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT TECHNIQUE

Plus en détail

Service de presse 15 20 novembre 2014

Service de presse 15 20 novembre 2014 Service de presse 15 20 novembre 2014 40 ans après la ratification de la Convention européenne des droits de l homme (CEDH) Les droits fondamentaux remis en question Isabelle Bindschedler Un soutien pour

Plus en détail

Evaluation de la Dissémination du Niger. d amélioration des soins obstétricaux et

Evaluation de la Dissémination du Niger. d amélioration des soins obstétricaux et URC/HCI : PROTOCOLE DE RECHERCHE ET D EVALUATION Evaluation de la Dissémination du Niger au Mali des meilleures pratiques de la mise en œuvre du collaboratif d amélioration des soins obstétricaux et néonataux

Plus en détail

Amélioration de la santé à travers l approche de qualité sociale dans 800 communes à Madagascar

Amélioration de la santé à travers l approche de qualité sociale dans 800 communes à Madagascar Amélioration de la santé à travers l approche de qualité sociale dans 800 communes à Madagascar Mai 2013 Préparé par Laura Hurley et Mamy Tiana Rakotoarimanana, IntraHealth International SOMMAIRE RÉSUMÉ

Plus en détail

Couverture du risque maladie dans les pays en développement: qui doit payer? (Paris, 7 mai 2008)

Couverture du risque maladie dans les pays en développement: qui doit payer? (Paris, 7 mai 2008) Couverture du risque maladie dans les pays en développement: qui doit payer? (Paris, 7 mai 2008) Excellences, Chers collègues, Mesdames et Messieurs, Chers amis, Quelles méthodes, quels instruments pour

Plus en détail

Étude sur les efforts requis pour gérer les offices d habitation de moins de 100 logements Société d habitation du Québec

Étude sur les efforts requis pour gérer les offices d habitation de moins de 100 logements Société d habitation du Québec CONDENSÉ DÉCISIONNEL Étude sur les efforts requis pour gérer les offices d habitation de moins de 100 logements Société d habitation du Québec Le 11 avril 2014 d habitation de moins de 100 logements Condensé

Plus en détail

LA RECONNAISSANCE AU TRAVAIL: DES PRATIQUES À VISAGE HUMAIN

LA RECONNAISSANCE AU TRAVAIL: DES PRATIQUES À VISAGE HUMAIN LA RECONNAISSANCE AU TRAVAIL: DES PRATIQUES À VISAGE HUMAIN JEAN-PIERRE BRUN PROFESSEUR CHAIRE EN GESTION DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL UNIVERSITÉ LAVAL http://cgsst.fsa.ulaval.ca Dans quatre

Plus en détail

Projet de Femmes et Familles de l Afrique pour la Préparation au Traitement et l Education en matière de Traitement

Projet de Femmes et Familles de l Afrique pour la Préparation au Traitement et l Education en matière de Traitement Projet de Femmes et Familles de l Afrique pour la Préparation au Traitement et l Education en matière de Traitement GUIDE DE DEMANDE DE SUBVENTION RESERVE AUX RESEAUX NATIONAUX DES FEMMES VIVANT AVEC LE

Plus en détail

SONDAGE SUR LES COMMUNICATIONS À PRÉVOST

SONDAGE SUR LES COMMUNICATIONS À PRÉVOST SONDAGE SUR LES COMMUNICATIONS À PRÉVOST BILAN DU SONDAGE Sondage distribué du 1 er décembre 2012 au 28 mars 2013. Nombre de répondants : 72 PORTRAIT DES RÉPONDANTS Groupe d âge 24 ans et moins : 2,8 %

Plus en détail

Sondage sur la volonté d améliorer la gouvernance

Sondage sur la volonté d améliorer la gouvernance Sondage sur la volonté d améliorer la gouvernance Ce Sondage sur la volonté d améliorer la gouvernance a été adapté, avec la permission de Quantum Transformation Technologies, de son Governance & Managerial

Plus en détail

Partenariat Faire reculer le paludisme (RBM)

Partenariat Faire reculer le paludisme (RBM) Partenariat Faire reculer le paludisme (RBM) Cahier des charges du Groupe de Travail sur le Plaidoyer pour la lutte contre le paludisme (MAWG) Révision basée sur l examen du cadre de responsabilisation

Plus en détail

Non-Operational Reporting and Analytics (NORA) Mettre à profit l information potentielle aux centres de santé communautaire

Non-Operational Reporting and Analytics (NORA) Mettre à profit l information potentielle aux centres de santé communautaire Non-Operational Reporting and Analytics (NORA) Mettre à profit l information potentielle aux centres de santé communautaire Association des centres de santé de l Ontario Bureau de la direction des projets

Plus en détail

Burkina Faso 2011 2015

Burkina Faso 2011 2015 soutenu par la Résumé du rapport d évaluation sur l impact Stratégie pays Burkina Faso 2011 2015 Novembre 2014 INTRODUCTION La stratégie de LIGHT FOR THE WORLD au Burkina Faso est de tout mettre en œuvre

Plus en détail

COMPTE À REBOURS JUSQU À zero

COMPTE À REBOURS JUSQU À zero COMPTE À REBOURS JUSQU À zero Y croire Le faire. PLAN MONDIAL POUR ÉLIMINER LES NOUVELLES INFECTIONS À VIH CHEZ LES ENFANTS À L HORIZON 2015 ET MAINTENIR LEURS MÈRES EN VIE 2011-2015 Copyright 2011 Programme

Plus en détail

Note de présentation du Projet d évaluation d un programme communautaire d hygiène et assainissement au Mali.

Note de présentation du Projet d évaluation d un programme communautaire d hygiène et assainissement au Mali. Note de présentation du Projet d évaluation d un programme communautaire d hygiène et assainissement au Mali. Initiative conjointe CEDLAS - DNACPN Février 2011 1 Résumé... 3 Description de l étude... 3

Plus en détail

Le système de protection sociale en santé en RDC

Le système de protection sociale en santé en RDC REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA PREVOYANCE SOCIALE Le système de protection sociale en santé en RDC 13/09/2013 1 I. Contexte national Plan II. Mesures de protection

Plus en détail

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Annexe II Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Les référentiels d activités et de compétences du métier d infirmier diplômé d Etat ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet,

Plus en détail

DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE DES NATIONS UNIES

DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE DES NATIONS UNIES Préambule: DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE DES NATIONS UNIES Le programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) est au sein des Nations Unies l organisation qui, au niveau mondial, est chargée

Plus en détail

Viadeo, prêt à l emploi. livret de formation pour les dirigeants de TPE et PME

Viadeo, prêt à l emploi. livret de formation pour les dirigeants de TPE et PME Viadeo, prêt à l emploi livret de formation pour les dirigeants de TPE et PME sommaire Objectifs de la formation Cette formation, dispensée par Viadeo et Orange, poursuit un triple objectif : vous aider

Plus en détail

Guide d'élaboration d'un plan de gestion des achats et des stocks

Guide d'élaboration d'un plan de gestion des achats et des stocks Guide d'élaboration d'un plan de gestion des achats et des stocks Atelier de formation sur la gestion des achats et des stocks Addis Abbeba, 21-25 février 2005 Fonds Mondial pour la Lutte contre le SIDA,

Plus en détail

PARTICIPATION À UN ESSAI CLINIQUE SUR UN MÉDICAMENT CE QU IL FAUT SAVOIR

PARTICIPATION À UN ESSAI CLINIQUE SUR UN MÉDICAMENT CE QU IL FAUT SAVOIR PARTICIPATION À UN ESSAI CLINIQUE SUR UN MÉDICAMENT CE QU IL FAUT SAVOIR SOMMAIRE COMMENT SE FAIT LA RECHERCHE SUR UN NOUVEAU MÉDICAMENT?...p. 3 À QUOI SERT LA RECHERCHE?...p. 4 QUELLES SONT LES GARANTIES?...p.

Plus en détail

1 OCTOBRE 2004 30 SEPTEMBRE

1 OCTOBRE 2004 30 SEPTEMBRE HHFDS/HS-2007 HAITI HEALTHIER FAMILIES OF DESIRED SIZE 1 OCTOBRE 2004 30 SEPTEMBRE 2007 Uder Antoine, Chef de Mission Adjoint Plan Brève présentation du projet Stratégies spécifiques Mécanismes de financement

Plus en détail

Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS

Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS Établissements de santé Droits et accueil des usagers Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS Recommandations et indicateurs Préface Faire face aux inégalités de santé qui touchent tout

Plus en détail

Services Aux Victimes

Services Aux Victimes Services Aux Victimes I n i t i a t i v e s Plan de sécurité personnel Directives à l intention des personnes victimes de relations abusives Plan de sécurité personnel Qu est-ce qu un plan de sécurité?

Plus en détail

Assistance-voyage mondiale et service de conseils-santé

Assistance-voyage mondiale et service de conseils-santé Assistance-voyage mondiale et service de conseils-santé ManuAssistance Assistance-voyage mondiale Votre couverture collective vous suit partout Lorsque vous voyagez au Canada ou dans un autre pays, vous

Plus en détail

ITIL Examen Fondation

ITIL Examen Fondation ITIL Examen Fondation Échantillon d examen B, version 5.1 Choix multiples Instructions 1. Essayez de répondre aux 40 questions. 2. Vos réponses doivent être inscrites sur la grille de réponses fournie.

Plus en détail

pour les citoyens non communautaires

pour les citoyens non communautaires Progetto cofinanziato da UNIONE EUROPEA Fondo Europeo per l Integrazione dei Cittadini dei Paesi Terzi pour les citoyens non communautaires www.inmp.it TABLE DES MATIÈRES Glossaire 2 Informations générales

Plus en détail

Ministère des Services communautaires. Plan de services en français 2008-2009

Ministère des Services communautaires. Plan de services en français 2008-2009 Ministère des Services communautaires Plan de services en français 2008-2009 Message du sous-ministre C'est avec plaisir que je présente, au nom du ministère des Services communautaires de la Nouvelle-Écosse,

Plus en détail

Résultats du sondage sur la collaboration entre les CSSS et la première ligne médicale hors établissement

Résultats du sondage sur la collaboration entre les CSSS et la première ligne médicale hors établissement Résultats du sondage sur la collaboration entre les CSSS et la première ligne médicale hors établissement Janvier 2015 Contributions Équipe de travail Réal Cloutier, Hôpital Rivière-des-Prairies Louise

Plus en détail

Enquête publique sur les changements climatiques -------- Compléments aux graphiques

Enquête publique sur les changements climatiques -------- Compléments aux graphiques Enquête publique sur les changements climatiques -------- Compléments aux graphiques Les résultats de l enquête sont analysés d après le nombre de variables explicatives pouvant influencer le comportement,

Plus en détail

Activité des programmes de médicaments

Activité des programmes de médicaments Chapitre 4 Section 4.05 Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Activité des programmes de médicaments Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.05 du Rapport annuel

Plus en détail

EVALUATION DE LA COMMUNICATION DES BÉNÉFICIAIRES

EVALUATION DE LA COMMUNICATION DES BÉNÉFICIAIRES Fédération Internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge EVALUATION DE LA COMMUNICATION DES BÉNÉFICIAIRES Résumé Executif / Haiti / 2011 Avant-propos d Eduard Tschan, directeur de

Plus en détail

Enquête IBM sur l État du Marketing en 2012

Enquête IBM sur l État du Marketing en 2012 IBM Software Enterprise Marketing Management Enquête IBM sur l État du Marketing en 2012 Les principaux défis et opportunités des Marketeurs révèlent l émergence du consom acteur 2 Enquête IBM sur l État

Plus en détail

LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014

LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014 LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014 Carol Campbell, Ann Lieberman et Anna Yashkina avec Nathalie Carrier, Sofya Malik et Jacqueline

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF À LA SÉCURITÉ DES VOYAGEURS. TC numéro 0-16 Approuvé le 31 mars, 2000 {R- 33}

RÈGLEMENT RELATIF À LA SÉCURITÉ DES VOYAGEURS. TC numéro 0-16 Approuvé le 31 mars, 2000 {R- 33} RÈGLEMENT RELATIF À LA SÉCURITÉ DES VOYAGEURS TC numéro 0-16 Approuvé le 31 mars, 2000 {R- 33} 2 RÈGLEMENT RELATIF À LA SÉCURITÉ DES VOYAGEURS TABLE DES MATIÈRES 1. TITRE ABRÉGÉ 2. DOMAINE D APPLICATION

Plus en détail

LES INFECTIONS RESPIRATOIRES AIGUE (IRA) CHEZ LES ENFANTS DE MOINS DE CINQ ANS

LES INFECTIONS RESPIRATOIRES AIGUE (IRA) CHEZ LES ENFANTS DE MOINS DE CINQ ANS LES INFECTIONS RESPIRATOIRES AIGUE (IRA) CHEZ LES ENFANTS DE MOINS DE CINQ ANS PRISE EN CHARGE DES IRA PAR LES AGENTS COMMUNAUTAIRES FORMES ET SUIVIS REVUE DOCUMMENTAIRE U.S. Agency for International Development

Plus en détail

Cahier des charges. pour la réalisation d une étude. Articulation des programmations nationale et communautaire en faveur de la R&D

Cahier des charges. pour la réalisation d une étude. Articulation des programmations nationale et communautaire en faveur de la R&D Cahier des charges pour la réalisation d une étude Articulation des programmations nationale et communautaire en faveur de la R&D Sommaire Sommaire...2 Article 1 Objet du marché...3 Article 2 Contexte...3

Plus en détail

Médicaments en vente libre : considérations pour la pratique de la physiothérapie

Médicaments en vente libre : considérations pour la pratique de la physiothérapie Médicaments en vente libre : considérations pour la pratique de la physiothérapie Adapté d un article approuvé de l Alliance canadienne des organismes de réglementation de la physiothérapie (2012) Le CPTNB

Plus en détail

Auderghem Amélioration du sentiment de sécurité sur le chemin de l école

Auderghem Amélioration du sentiment de sécurité sur le chemin de l école www.besafe.be Auderghem Amélioration du sentiment de sécurité sur le chemin de l école Mons - Projet Bien-être à l école 1 Auderghem Amélioration du sentiment de sécurité sur le chemin de l école SPF Intérieur

Plus en détail

Médecin Responsable volet hospitalier - Koulikouro - MALI

Médecin Responsable volet hospitalier - Koulikouro - MALI Médecin Responsable volet hospitalier - Koulikouro - MALI L ASSOCIATION ALIMA The Alliance for International Medical Action (ALIMA) est une organisation médicale internationale, fondée en 2009. ALIMA a

Plus en détail

Programme spécial PNUD/FNUAP/OMS/Banque mondiale de recherche, de développement et de formation à la recherche en reproduction humaine (HRP)

Programme spécial PNUD/FNUAP/OMS/Banque mondiale de recherche, de développement et de formation à la recherche en reproduction humaine (HRP) Strategié de renforcement du potentiel de recherche dans les pays en développement via l octroi de bourses pour la formation à la recherche et pour la réintégration Bourses de Formation à la Recherche

Plus en détail

Pourquoi intégrer des chaînes d approvisionnement? de vaccins et d autres produits de santé OPTIMIZE

Pourquoi intégrer des chaînes d approvisionnement? de vaccins et d autres produits de santé OPTIMIZE Immunization systems and technologies for tomorrow D INFORMATION SÉRIE Ce document étudie l intégration des chaînes d approvisionnement de vaccins avec les chaînes d approvisionnement des autres produits

Plus en détail

CE QU IL FAUT SAVOIR PARTICIPATION À UN ESSAI CLINIQUE SUR UN MÉDICAMENT

CE QU IL FAUT SAVOIR PARTICIPATION À UN ESSAI CLINIQUE SUR UN MÉDICAMENT CE QU IL FAUT SAVOIR PARTICIPATION À UN ESSAI CLINIQUE SUR UN MÉDICAMENT Sommaire Comment se fait la recherche sur un nouveau médicament? (page 1) A quoi sert la recherche sur un nouveau médicament? (page

Plus en détail

Étude de référence sur la satisfaction de la clientèle : consommateurs à domicile

Étude de référence sur la satisfaction de la clientèle : consommateurs à domicile Résumé du rapport Étude de référence sur la satisfaction de la clientèle : consommateurs à domicile Numéro de contrat : 90030-121581/001/CY Contrat attribué le : 2013-01-18 Préparé pour : Office national

Plus en détail

Donnons sa chance à chaque nouveau-né de l Afrique

Donnons sa chance à chaque nouveau-né de l Afrique Donnons sa chance à chaque nouveau-né de l Afrique Résumé analytique Messages de Donnons sa chance à chaque nouveau-né de l Afrique 1. Chaque année en Afrique subsaharienne, 1,6 millions de bébés meurent

Plus en détail

L électricité pour plus de 70 000 villageois au Sénégal : Le projet Electrification Rurale SENEGAL (ERSEN)

L électricité pour plus de 70 000 villageois au Sénégal : Le projet Electrification Rurale SENEGAL (ERSEN) L électricité pour plus de 70 000 villageois au Sénégal : Le projet Electrification Rurale SENEGAL (ERSEN) En 2008, plus de 80% des ménages ruraux sénégalais n ont pas accès à l électricité. Dans certaines

Plus en détail

41% LA PRISE DE DÉCISION DES MÉNAGES ET L UTILISATION DE LA CONTRACEPTION EN ZAMBIE. Note de recherche

41% LA PRISE DE DÉCISION DES MÉNAGES ET L UTILISATION DE LA CONTRACEPTION EN ZAMBIE. Note de recherche Note de recherche NOVEMBRE 2013 PAR KATE BELOHLAV ET MAHESH KARRA LA PRISE DE DÉCISION DES MÉNAGES ET L UTILISATION DE LA CONTRACEPTION EN ZAMBIE Les besoins non satisfaits en planification familiale correspondent

Plus en détail

Annexe VI au Protocole au Traité sur l Antarctique relatif à la protection de l environnement

Annexe VI au Protocole au Traité sur l Antarctique relatif à la protection de l environnement MESURE 1 - ANNEXE Annexe VI au Protocole au Traité sur l Antarctique relatif à la protection de l environnement Responsabilité découlant de situations critiques pour l environnement Les Parties, Préambule

Plus en détail