Bienvenue. Projet européen and 1 SEAPs. Lille, 22 janvier

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bienvenue. Projet européen 50000 and 1 SEAPs. Lille, 22 janvier 2015. www.50001seaps.eu @50001SEAPs"

Transcription

1 Projet européen and 1 SEAPs Bienvenue Lille, 22 janvier 2015 Supporting Local Authoritites in the Development and Integration of SEAPs with Energy management Systems According to ISO

2 Projet européen and 1 SEAPs Comment intégrer son PCET dans une démarche de management de l énergie avec amélioration continue? Lille, 22 janvier 2015 Supporting Local Authoritites in the Development and Integration of SEAPs with Energy management Systems According to ISO

3 PROGRAMME DE LA JOURNÉE 1/2 Introduction! Cadre du projet européen 50000&1 SEAPs Les outils de mise en place et d évaluation des politiques énergétiques locales! Présentation de la norme ISO et retour d expérience de Saint-Raphaël, 1 ère collectivité française certifiée! Présentation de Cit ergie et retour d expérience de la ville de Lille! Temps d échanges : débat sur la combinaison et la complémentarité des outils d évaluation Déjeuner Supporting Local Authoritites in the Development and Integration of SEAPs with Energy management Systems According to ISO

4 PROGRAMME DE LA JOURNÉE 2/2 L intégration de l ISO aux politiques énergétiques locales! Utilisation des outils de management de l énergie dans le cadre d un PCET et la mise en place d un SEAP : avantages, opportunités, difficultés, limites! Projet européen & 1 SEAPs : accompagnement proposé et outils mis à disposition! Temps d échanges : débat sur l adaptation du programme européen aux besoins identifiés Supporting Local Authoritites in the Development and Integration of SEAPs with Energy management Systems According to ISO

5 LISTE DES PARTICIPANTS Nom Prénom Organisme Fonction dans l'organisme BENKHELIFA Fouzi EXPLICIT Directeur associé DURBISE Denis FALISE Véronique Ville de Lille GORCE GOY Magali Emmanuel AMORCE Conseil Général du Pas-de- Calais Communauté d'agglomération Est-Ensemble HASBROUCQ Patrick Véolia Directeur projets JUMEL Jean Marc Communauté d'agglomération de Cergy Pontoise Chef du Service Mission Agenda 21 Directrice du service développement durable Directrice de l'environnement et de l'écologie Urbaine Responsable Energie et Réseaux de chaleur LATTAR Mahieddine Ville d'arras Responsable Energie Supporting Local Authoritites in the Development and Integration of SEAPs with Energy management Systems According to ISO

6 LISTE DES PARTICIPANTS (SUITE) Nom Prénom Organisme Fonction dans l'organisme LEFEBVRE Marie-Hélène AFNOR Ingénieure développement MAECKEREEL Céline MOREL Loïc SYCTOM Communauté Urbaine d'arras Pôle Traitement des ordures ménagères RACITI Jessica AMORCE Chargée de missions RIOULT Sandra Communauté d'agglomération de Cergy Pontoise TOMA Michaël MT Partenaires Ingénierie Directeur VIDALENC Eric ADEME NORD PAS DE CALAIS Directrice de l'ecologie Urbaine Chef de pôle ville durable et énergie Supporting Local Authoritites in the Development and Integration of SEAPs with Energy management Systems According to ISO

7 Introduction Cadre du projet and 1 SEAPs Lille, 22 janvier 2015 Emmanuel GOY, AMORCE Responsable Energie et Réseaux de chaleur Supporting Local Authoritites in the Development and Integration of SEAPs with Energy management Systems According to ISO

8 REALISER SON SEAP AVEC UN SME Le projet consiste à assister au moins 5 collectivités dans chaque pays participant à réaliser leur SEAP (PCET) couplé avec un SME type ISO / EEA! Adhésion à la Convention des Maires et constitution d'un SEAP (équivalent d'un PCET EU) et,! Mise en place et certification d'un système de management de l'énergie type ISO et/ou EEA! Lancement d'au moins 2 actions! Suivi sur 1 an SEAP + ISO Supporting Local Authoritites in the Development and Integration of SEAPs with Energy management Systems According to ISO

9 UNE MULTITUDE DE CONCEPTS Agenda 21 Politiques publiques Engagement PCET Cit'ergie Convention Financements ISO des Maires SEAP Supporting Local Authoritites in the Development and Integration of SEAPs with Energy management Systems According to ISO

10 Comment tout ça fonctionne? Cit'ergie Politiques publiques ISO SEAP Supporting Local Authoritites in the Development and Integration of SEAPs with Energy management Systems According to ISO

11 Une notion européenne : La fertilisation croisée! Supporting Local Authoritites in the Development and Integration of SEAPs with Energy management Systems According to ISO

12 Comment tout ça s'articule? Politiques publiques Agenda 21 PCET / SEAP Social Environnemental Economique Climat Energie Evaluation & management ISO EEA Cit'ergie Supporting Local Authoritites in the Development and Integration of SEAPs with Energy management Systems According to ISO

13 Les outils de mise en place et d évaluation des politiques énergétiques locales Présentation de la norme ISO Retour d expérience de la ville de Saint-Raphaël Lille, 22 janvier 2015 Marie-Hélène LEFEBVRE, groupe AFNOR Ingénieure développement Retour d expérience de Saint-Raphaël, présenté par AMORCE Supporting Local Authoritites in the Development and Integration of SEAPs with Energy management Systems According to ISO

14 Systèmes de management de l énergie selon la norme ISO Marie-Hélène LEFEBVRE Délégation Régionale AFNOR Régions Nord Pas de Calais - Picardie

15 Les normes doivent s adapter Ce sont les pratiques qui font la norme, et non pas la norme qui fait les pratiques. Avril

16 Système de management de l énergie (SMÉ) - ISO (novembre 2011) Fiche d identité! Titre : Systèmes de management de l énergie Exigences et recommandations de mise en œuvre. finalités et caractéristiques essentielles : orientation performance énergétique engagement d amélioration continue n établit pas de niveau de performance énergétique initial ou à atteindre.

17 SMÉ - ISO Caractéristiques Fournit un cadre pour améliorer sa performance énergétique de façon pérenne Concerne toutes les énergies Structure similaire à celle de la norme ISO ISO est applicable à l ensemble des activités que l organisme maîtrise Norme de système de management certifiable

18 SMÉ - ISO Leviers d action pour réduire sa facture énergétique Achats - produits, équipements, services énergétiques Les consignes, réglages et paramètres Conception nouveaux produits / installations / machines Système de gestion de l énergie Les pratiques du personnel ou des occupants Innovation et saut technologique

19 SMÉ - ISO Fonctions concernées dans mon organisation Fonction Achats Maintenance Méthodes, travaux neufs Système de gestion de l énergie Management - RH R&D - DD

20 SMÉ - ISO Plan Responsabilité de la direction Politique énergétique Planification énergétique Exigences légales et autres Revue énergétique Consommation énergétique de référence Indicateurs de performance énergétique Objectifs, cibles et plans d actions Contenu 2 Do Compétence, formation, sensibilisatio Communication Documentation Maîtrise opérationnelle Conception Achats d énergie et de services énergétiques, de produits et d équipements, 4 Act 3 Check Suivi, mesure et analyse (Plan de mesure) Revue de management Evaluation de la conformité aux exigences légales et autres exigences Audit interne NC, corrections, AC et AP (**) (**) NC, AC et AP : Non-conformités, Actions correctives et Actions préventives. Maîtrise des enregistrements Exigences spécifiques à l ISO par rapport à l ISO 14001

21 Une exigence ISO 50001: Concevoir une revue énergétique et la réaliser périodiquement SME ISO et audit énergétique EN lien entre les deux démarches

22 NF EN «Audits énergétiques» & ISO NF EN ISO Contact préliminaire Réunion de lancement Collecte des données Travail sur site Revue énergétique (périodique) Identification des Usages Energétiques Significatifs (mesures, données, facteurs énergétiques, ) usages les plus consommateurs usages à potentiel d amélioration Identifier, hiérarchiser et enregistrer les potentiels d amélioration! Situation énerg. + Indicateurs! Plan d actions! Compétence et formation des personnes en lien avec des UES Situation de la performance énergétique Analyse Evaluation des opportunités d amélioration de perf. énergétique! Maitrise opérationnelle! Achats! Surveillance et mesure Rapport Réunion de clôture Sur le périmètre et les activités concernés

23 Les exigences clés de l ISO Responsabilité de la direction ( 4.2) La direction ( 4.2.1) : doit faire preuve de son engagement à soutenir et améliorer l efficacité du SMé en permanence Politique énergétique Représentant de direction - équipe de management de l énergie Ressources nécessaires (moyens humains, compétences spécialisées, ressources technologiques et financières.) 23

24 Le pilote en transverse : le responsable énergie Les fonctions indispensables Direction engagée Le représentant de direction ( 4.2.2) : a les aptitudes et les compétences adéquates, la responsabilité et l autorité pour : Système de management de l énergie Responsable Energie nommé S assurer que le SMé existe, est mis en œuvre, entretenu et amélioré Rendre compte à la direction Assurer que la planification des activités de management de l énergie est élaborée en conformité avec la politique.

25 Les exigences clés de L ISO Vérification ( : 4.6.1) Surveillance, mesure et analyse ( 4.6.1) : Un plan de mesure d énergie, adapté à la taille et à la complexité de l organisme ainsi qu à son équipement de surveillance et de mesure doit être défini et mis en œuvre. 25

26 ISO Le plan de mesure de l énergie au cœur de la démarche PLAN DE MESURE Consommations, facteurs influents, facteurs déterminants SYSTÈME D INFORMATION et de PILOTAGE de la performance énergétique Consommation de référence Construction des IPE (par usage, géographie et responsabilité) Vérification, preuve du résultat Suivi des progrès par rapport aux objectifs Paramètres complémentaires (variables d activités, déchets, ) Historisation et capitalisation des résultats Un système d information décisionnel n est pas une GTC ni un SCADA.

27 Ils nous font confiance! 103 certificats, 1120 sites COLLECTIVITES ET ORGANISMES PUBLICS SAINT RAPHAEL COMMUNAUTE URBAINE DE DIJON UIOM Ministère de la Défense (ESID LYON) UNIVERSITE de Haute Alsace CHU La Réunion GRANDE DISTRIBUTION CARREFOUR France (784 sites) LECLERC (2 sites - Midi Pyrénées et La Réunion) Ex. AGROALIMENTAIRE FERRERO France LABEYRIE MARIE FINDUS France Brioches BIG IN MIX BUFFET/GC Logistic TRANSPORT LOGISTIQUE Transport BREGER (France) LOGISTISUD Ex. AUTRES ENTREPRISES SCHNEIDER ELECTRIC: 8 certificats dont le siège (Premier certificat Monde) CORIANCE SOLVAY : 2 certificats -Tavaux et Dombasle ARJOWIGGINS (4 sites)

28 CERTIFICATION ISO ET BONIFICATION DES CEE

29 Incitation à la mise en œuvre et à la certification de démarches ISO en France (article 5 de l Arrêté du 29 décembre 2014 (en cours de renégociation) Principe Disposer d opérations standardisées ou spécifiques donnant droit à des CEE au sein de l organisme Bonification = application d un coefficient multiplicateur Certification ISO Coefficient de bonification = 1,2 (en discussion) Toutes les activités de l organisme sur un site donné (identifié par une adresse) sont inclues dans le périmètre du SME certifié

30 L OFFRE AFNOR SUR LE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE UNE ÉQUIPE ET DES COMPÉTENCES DÉDIÉES

31 Une équipe et des compétences dédiées! AFNOR Normalisation et UAE pour s informer sur les programmes de normes, participer à leur élaboration afin d anticiper les évolutions technologiques et conforter ses pratiques ; Echanger avec un réseau d entreprises et d experts sur vos retours expériences Acquérir les normes, bénéficier de prestations de veille! AFNOR Compétences! des formations «inter» sur l ISO 50001, l audit énergétique, les outils du management de l énergie, avec certificat d acquis pédagogique! des formations «intra» organisme! des formations techniques sur l efficacité énergétique dans l industrie et le bâtiment! AFNOR Certification! Leader et référence en matière de certification de système de management et pionnier de la certification ISO ! Qualification des prestataires externes pour réaliser des audits énergétiques règlementaire selon EN16247 (en cours)! Certification des auditeurs énergétiques internes et externes (référents techniques) (en cours)! AFNOR Energies! Audits énergétiques pour les bâtiments et les procédés selon l EN 16247! TEEO! Expert dans la mesure et l instrumentation liées à la performance énergétique! Une plateforme logicielle adaptée à l ISO (SIME)

32 ! Plate forme d échanges pour industries et collectivités locales «Performance énergétique» EN et ISO Bénéfices Avril Anticiper le changement en s informant sur les normes et réglementations Intégrer progressivement ces nouveaux concepts, exigences, pratiques, outils Comparer et améliorer sa stratégie et ses pratiques liées à la gestion de l énergie Echanger avec d autres acteurs engagés dans la démarche sur les retours d expériences Organisation 4 journées de travail / an Une interface web dédiée Coût 1750 HT / an + d informations : web conférence le jeudi 12 février 13h30-14h00 ou le vendredi 13 février 11h30-12h00

33 Merci! Contact : Marie-Hélène LEFEBVRE Vos QUESTIONS? AFNOR Energies Catherine MOUTET Tél

34 CIT ERGIE & ISO Cit ergie Label français, déclinaison en France du label européen European Energy Award (EEA), dédié aux collectivités territoriales ISO Norme internationale publiée par l ISO, Organisation Internationale de Normalisation, s appliquant à tout type d organisme

35 Cit ergie et ISO 50001! Définition: programme spécifique pour les collectivités territoriales pour planifier, mettre en œuvre et suivre en continu (PDCA) et sur le long terme des objectifs et des mesures de politiques sur la protection du climat et sur l énergie! Périmètre géographique: celui de la collectivité! Domaines couverts:! Planification du développement territorial! Patrimoine de la collectivité! Approvisionnement énergie, eau, assainissement! Mobilité! Organisation interne! Communication coopération! Définition : démarche méthodique (PDCA) pour améliorer de façon continue et pérenne la performance énergétique d un organisme! Performance énergétique : résultats mesurables liés à l efficacité. énergétique., à l usage énergétique.et à la consommation énergétique.! Organisme : entreprise, autorité ou institution., ayant sa propre structure fonctionnelle et admin. et l autorité pour maîtriser ses usages et consommations énergétiques! Périmètre: limites géographiques ou organisationnelles telles que l organisme les a définies (procédé(s), site(s), tout un organisme)! Domaine d application: ensemble des activités, installations et décisions concernées par le SMé de l organisme 35

36 36 Cit ergie et ISO 50001! Engagement! Document spécifique avec principes directeurs (objectifs énergétiques et climatiques qualitatifs et quantitatifs)! Ressources! Comité de pilotage Cit ergie! Consultant Cit ergie accrédité! Ressources en personnel pour les questions liées à l énergie et à la protection du climat! Gestion de l énergie, rénovation, mesures de cons. Et de suivi, mise en œuvre de SMé suivant les normes,.! Analyse et Planification :! Evaluation forces et faiblesses sur les 6 cibles! Situation de référence / 6 cibles! Programme d actions avec calendrier, priorités, responsabilités et coûts! Mise en œuvre! Mise en œuvre des actions! Engagement! Politique énergétique! Ressources! Représentant de la direction + équipe de management de l énergie si nécessaire! Ressources nécessaires aux objectifs du SMé moyens humains, compétences spécialisées, ressources technologiques et financières! Planification! Revue énergétique historique et situation future, identification usages énergétiques significatifs, hiérarchisation des potentiels d amélioration de la performance énergétique! Situation énergétique de référence et IPE! Plans d actions avec calendrier, priorités, resp. et coûts! Mise en œuvre! Compétences, formation, sensibilisation (sous-traitants inclus)! Conception et achats

37 Cit ergie et ISO 50001! Vérification! Evaluation de la mise en œuvre des actions du label Cit ergie! Suivi d indicateurs! Suivi statistiques! Benchmark entre collectivités! Actions correctives /adaptations d exigences! Revue par le comité de pilotage (revue interne annuelle, revue externe /4 ans)! Labellisation Cit ergie! Audit par auditeur Cit ergie accrédité audit (essentiellement) documentaire! Evaluation doit être acceptée par le consultant Cit ergie et la collectivité! Labellisation sur 4 ans! Différents niveaux de labellisation Cit ergie! Vérification! Surveillance, mesure et analyse! Plan de mesure énergétique pour construire des indicateurs sur données réelles, suivi des facteurs énergétique et de la performance énergétique, etc..! Audit interne, Actions correctives, Actions préventives tels que décrit ds la norme! Revue de management (annuelle généralement / audits de certification)! Certification ISO par un organisme indépendant accrédité par le COFRAC! Audit sur site par un auditeur certifié pour réaliser des audits de certification ISO 50001! Certification pour 3 ans avec 2 audits de suivis (annuels) 37

38 SAINT- RAPHAËL 1 ère VILLE FRANÇAISE CERTIFIÉE ISO Lyon 13 janvier 2014

39 Pourquoi s engager? LES ENJEUX LuMer contre le réchauffement climauque et les émissions de gaz à effet de serre (référenuel ) Développer et entretenir une culture de la performance. Réduire les coûts internes de gesuon. Mieux cibler les invesussements. Encourager la transversalité au sein de la collecuvité. 39 Lyon 13 janvier 2014

40 LES CIBLES DU PÉRIMÈTRE HÔTEL DE VILLE PALAIS DES CONGRÈS CENTRE CULTUREL SALLE OMNISPORTS CENTRE NAUTIQUE ÉCLAIRAGE PUBLIC FLOTTE AUTOMOBILE (2014) 40 Lyon 13 janvier 2014

41 à SAINT- RAPHAËL «OpUmiser la gesuon des principaux bâuments communaux pour les rendre économes en énergie, confortables aux uulisateurs et améliorer leurs impacts environnementaux». 41 Lyon 13 janvier 2014

42 LE SMen : ORGANISATION Engagement poliuque Elu référent Engagement de la DirecUon Générale des Services Chef de projet : Directeur Général Adjoint des Services- et Coach Econome de flux Lyon 13 janvier

43 PILOTAGE DU SMen Le Comité ISO : Instance décisionnelle et de suivi Chef de projet Econome de flux Directrice du Palais des Congrès Responsable du système documentaire 43 Lyon 13 janvier 2014

44 MANAGEMENT DES RESSOURCES Les foncuons- clés Pilote énergie ISO 50001: Prépare pour l exécu5f et l assemblée délibérante les documents d informa5on et de décision du programme 50001, Décide des ac5ons à mener, Anime le collec5f des agents impliqués dans la mise en œuvre de toute ac5on du SMé, Anime les réunions des instances : Groupe énergie, Cellule énergie Rédige les compte - rendus Effectue l interface avec les sociétés prestataires qui accompagnent la ville dans la prépara5on des audits Planifie et prépare les audits internes Lyon Econome de Flux Technicien spécialisé en ma5ère d énergie Dresse l état des lieux des consomma5ons du périmètre , Assure avec les ou5ls, le suivi des consomma5ons des infrastructures Détecte et agit sur toute anomalie Elabore le programme d ac5on en lien avec les référents infrastructures, Juge de l opportunité d une ac5on à mener pour les gains en ma5ère d énergie, Par5cipe ou anime les réunions (groupe énergie, cellule énergie, comité de pilotage interne ), 13 janvier

45 MANAGEMENT DES RESSOURCES Les foncuons- clés Référents énergie (20) Informe, sensibilise les collègues des projets et ac5ons Collecte les bonnes idées en ma5ères d énergie Expérimente et teste les ac5ons innovantes (ex : logiciel CRECIT). GesUon documentaire Veille et diffusion les documents Collabore avec les référents infrastructures Assure l enregistrement et la mise à jour du SMé. 45 Lyon 13 janvier 2014

46 MANAGEMENT DES RESSOURCES SensibilisaUon - FormaUon FormaUon de l équipe d animauon du SMé (5 personnes) par un cabinet spécialisé FormaUon des référents énergie, convenuon de partenariat avec EDF FormaUon conunue par la réalisauon des audits internes ExpérimentaUon de logiciels innovants: Crecit 200 agents impliqués dans sur 800 agents communaux 46 Lyon 13 janvier 2014

47 MAÎTRISE OPÉRATIONNELLE ET DOCUMENTAIRE Revue énergéuque Etat des lieux des consomma5ons DPE ( Diagnos5c de Performance Energé5que) pour chaque équipement Eclairage public : diagnos5c ini5al avec entreprise délégataire 47 Lyon 13 janvier 2014

48 MAÎTRISE OPÉRATIONNELLE Logigramme intervenuon 48 Lyon 13 janvier 2014

49 PILOTAGE DES CONSOMMATIONS Rigueur climauque Statut d occupauon ConsommaUon pondérée 49 Lyon 13 janvier 2014

50 PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE * TélégesUon équipements gaz Cibles : écoles, salles spor5ves, bâ5ments administra5fs, Inves5ssement : , Résultat : moins 15 % de consomma5on, Situa5on actuelle : 60 % des bâ5ments se chauffent au gaz. 50 Lyon 13 janvier 2014

51 PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE * Remplacement chaudière Hôtel de Ville - InvesUssement : , - SoluUon technique : chaudière à condensauon ; récupérauon de l énergie contenue dans les fumées, - Doublement des C.E.E. - Résultat : moins 20 % de consommauon. 51 Lyon 13 janvier 2014

52 - - - ISO APPLIQUÉE A L ÉCLAIRAGE PUBLIC 170 kilomètres de voiries éclairées points lumineux de budget annuel, soit : de maintenance, d invesussement, d illuminauons de Noël. ObjecUfs : contrôler et diminuer la consommauon et surtout, mieux éclairer. 52 Lyon 13 janvier 2014

53 ÉCLAIRAGE PUBLIC : PLAN D ACTIONS GéolocalisaUon du parc de l éclairage public. InstallaUon d horloges astronomiques. RéducUon : 20 minutes par jour. Remplacement des lanternes équipées d ampoules vapeur mercure par des lanternes leds ou sodium. Remplacement des lanternes vétustes par des lanternes leds (314). 53 Lyon 13 janvier 2014

54 ÉCLAIRAGE PUBLIC : PLAN D ACTIONS (suite) Suivi de l entreuen, le suivi des abonnements et de la consommauon avec un partenariat EDF. Passage en Led des illuminauons de Noël. Moins 50 % de la consommauon. Accompagnement de 47 loussements pour le changement des éclairages en vapeur mercure par des leds ou sodium. 54 Lyon 13 janvier 2014

55 CERTIFICATION Calendrier - Sensibilisa5on, prépara5on : 2 années Saint Raphaël: antériorité de suivi: 2006 Prix de la ceruficauon - Audit ini5al : Financement : 50 % EDF 55 Lyon 13 janvier 2014

56 RÉSULTATS RéducUon de la facture énergéuque : évoluuon tarifaire maîtrisée. ObservaUons audit 2014 : - Professionnalisme, mobilisauon et mouvauon des équipes : 200 agents, - Accroissement élevé de la maîtrise opérauonnelle, - Compteurs et niveau d experuse élevés, - PerUnence accrue du pilotage des prestataires, - PoliUque énergéuque perunente, - DémulUplicaUon de la culture de performance énergéuque. 56 Lyon 13 janvier 2014

57 NOUVEAUX DEPUIS 2013 Équipements exemplaires Salle de boxe - Solaire thermique pour producuon eau chaude, - IsolaUon extérieure, - VenUlaUon double flux. 57 Lyon 13 janvier 2014

58 NOUVEAUX DEPUIS 2013 Centre aéré - Solaire thermique pour producuon chauffage et eau chaude, - Solaire photovoltaïque : producuon énergie renvoyée sur réseau rachat par EDF, - IsolaUon thermique - VenUlaUon double flux. 58 Lyon 13 janvier 2014

59 ÉVOLUTIONS DEPUIS 2013 Boite de nuit «Le Colisée» - Pas d ouverture vitrée, - Les issues : SAS isolés, - Paroi extérieure : juxtaposiuon matériaux isolants, - Couverture : empilage matériaux isolants, - Chauffage et venulauon : traitement double flux, - Renouvellement de l air avec récupérauon de l énergie. 59 Lyon 13 janvier 2014

60 NOUVELLE CERTIFICATION : ISO Management responsable appliqué à l ac>vité événemen>elle 60 Lyon 13 janvier 2014

61 : facteurs de réussite Fort souuen poliuque et une direcuon générale très engagée. DélégaUon managériale autour de 2 foncuons clés : pilote ISO et économe de flux. Fiabilité du diagnosuc préalable au lancement de toute acuon. Choix d un périmètre de bâuments et secteurs significaufs pour ameindre la ceruficauon : les équipements les plus conséquents et l éclairage public. Forte implicauon du personnel : Des référents infrastructures : interface avec les usagers et les prestataires, Des référents énergie : une formauon et des ouuls. 61 Lyon 13 janvier 2014

62 Les outils de mise en place et d évaluation des politiques énergétiques locales Présentation de Cit ergie Retour d expérience de la ville de Lille Lille, 22 janvier 2015 Fouzi BENKHELIFA, EXPLICIT Directeur associé Véronique FALISE, ville de Lille Directrice développement durable Supporting Local Authoritites in the Development and Integration of SEAPs with Energy management Systems According to ISO

63 LE LABEL ÉNERGIE- CLIMAT DES COMMUNES & INTERCOMMUNALITÉS Version PRÉSENTATION CIT ERGIE LE DISPOSITIF ÉNERGIE-CLIMAT DES COMMUNES & INTERCOMMUNALITÉS Lieu / manifestation / Date

64 Cit ergie Déclinaison d un programme européen Label d excellence distinguant la performance des meilleures politiques et actions énergie-climat Une démarche nationale inspirée du dispositif européen European Energy Award Outil de management efficace des politiques énergie climat Système de qualité basé sur une démarche progressive d amélioration continue Cible : Communes et intercommunalités 64

65 Déploiement du label European Energy Award (2014) Au niveau européen (2014) : ~1 200 collectivités participantes, 600 labellisées EEA ~35 millions d habitants Pays Nombre de collectivités participantes Population France Allemagne Autriche Italie Luxembourg Suisse Liechtenstein, Monaco Total

66 Déploiement national (janvier 2015) 81 collectivités en démarche Cit ergie 46 communes 35 intercommunalités 19 démarches intégrant agglomération et ville(s) de l agglomération 2 collectivités Cit ergie GOLD 24 collectivités Cit ergie 20 collectivités CAP Cit ergie 35 collectivités en processus Cit ergie 66

67 Evolution de la population couverte par le dispositif 13% de la population française en démarche Cit ergie 67

68 Evolution du nombre de collectivités en démarche 68

69 Les objectifs de Cit ergie Organiser la gouvernance de la politique énergie climat de la collectivité Se doter d un cadre stratégique avec des objectifs précis Se doter d un programme pluriannuel cohérent avec les objectifs adoptés Suivre et piloter l avancement du programme d actions 69

70 Une approche globale et transversale Une approche globale sur l ensemble de la sphère d influence des collectivités basée sur un catalogue de 79 actions dans 6 domaines Domaine 1 Domaine 2 Domaine 3 Domaine 4 Domaine 5 Domaine 6 Planification du développement territorial Patrimoine de la collectivité Approvisionnement énergie, eau, assainissement, déchets Mobilité Organisation interne Communication, coopération Une organisation interne transversale en mode projet pour conduire plus vite et plus loin la performance des politiques énergie-climat 70

71 Une démarche opérationnelle Cohérence avec les politiques locales : Elaboration et suivi des plans climat énergie territoriaux Construction du volet énergie-climat des Agendas 21 Mise en œuvre des engagements dans la Convention des Maires Cadre de référence pour la mise en place d un Système efficient et complet de Management de l Énergie 71

72 Méthodologie en 4 étapes 72

73 3 niveaux de performance pour progresser Evaluation à partir d un catalogue unique au niveau européen et un référentiel national d aide à l évaluation Un label attribué sur la base des compétences et de la sphère d influence de la collectivité Le label CAP Cit ergie est décerné aux collectivités qui sont en bonne voie pour l atteinte du label Cit ergie d ici 4 ans et bénéficient d'une évaluation supérieure à 35 % du potentiel réalisé. Le Label Cit'ergie est décerné aux collectivités qui dépassent 50 % de réalisation de leur potentiel. Le label Cit'ergie GOLD vient récompenser les collectivités les plus avancées et qui dépassent 75 % de réalisation de leur potentiel. Le label est atribué pour 4 ans. Au-delà, la collectivité est réauditée pour suivre les progrès réalisés et lui permettre de conserver sa distinction. 73

74 Des acteurs garantissant la qualité du label Le conseiller Cit ergie Contribue à la réalisation de l'état des lieux Contribue à la définition et à l'évaluation de la politique énergie-climat Participe au montage du dossier de demande de labellisation L auditeur Cit ergie Contrôle et ajuste l'évaluation faite par le conseiller Audite la collectivité (réunion sur place) La Commission nationale du label Statue en dernier lieu sur les demandes de label et de reconnaissances Formule un avis national pour l'attribution du label Cit'ergie GOLD 74

75 Processus Cit ergie dans le temps 6 12 mois Pré-diagnostic avec l ADEME Délibération d engagement dans le processus Choix chef de projet Cit ergie Interne Sélection conseiller Cit ergie Année 1 Construction COPIL et équipe projet Etat des lieux Politique énergie-climat pour 4 ans adoptée par délibération Si collectivité prête, demande de labellisation ou de reconnaissance Année 2 Année 3 Mise en œuvre politique énergie-climat 1 ère visite annuelle (année 2) 2 ème visite annuelle (année 3) Année 4 Mise en œuvre politique énergie-climat 3 ème visite annuelle (année 4) Nouvelle sélection conseiller Cit ergie Année 5 Etat des lieux de renouvellement Politique énergie-climat pour 4 ans adoptée par délibération Renouvellement de la demande de labellisation ou de reconnaissance 75

Bienvenue. Projet européen 50000 and 1 SEAPs. Nancy, 21 janvier 2015. www.50001seaps.eu @50001SEAPs

Bienvenue. Projet européen 50000 and 1 SEAPs. Nancy, 21 janvier 2015. www.50001seaps.eu @50001SEAPs Projet européen 50000 and 1 SEAPs Bienvenue Nancy, 21 janvier 2015 Supporting Local Authoritites in the Development and Integration of SEAPs with Energy management Systems According to ISO 50001 www.50001seaps.eu

Plus en détail

SAINT-RAPHAËL 1 ère VILLE FRANCAISE CERTIFIEE ISO 50001

SAINT-RAPHAËL 1 ère VILLE FRANCAISE CERTIFIEE ISO 50001 SAINT-RAPHAËL 1 ère VILLE FRANCAISE CERTIFIEE ISO 50001 1 Saint-Raphaël 34 000 hab 100 000 ha en été Un environnement exceptionnel à préserver Engagement politique fort depuis 1995 Charte d objectifs environnement

Plus en détail

Planification énergétique territoriale. Ville de Besançon 8 SEPTEMBRE 2010. Direction de la Maîtrise de l Énergie septembre 2010

Planification énergétique territoriale. Ville de Besançon 8 SEPTEMBRE 2010. Direction de la Maîtrise de l Énergie septembre 2010 Planification énergétique territoriale Ville de Besançon 8 SEPTEMBRE 2010 LE CONTEXTE la Ville de Besançon développe depuis de nombreuses années une politique environnementale et énergétique : dès 1978,

Plus en détail

Efficacité énergétique cadre normatif et évolutions à venir

Efficacité énergétique cadre normatif et évolutions à venir Efficacité énergétique cadre normatif et évolutions à venir Audits énergétiques et management de l énergie AFNOR Energies catherine.moutet@afnor.org Tél : 01 41 62 86 55 SOMMAIRE Panorama de la normalisation

Plus en détail

Bienvenue. Projet européen 50000 and 1 SEAPs. Lyon, 13 janvier 2015. www.500001seaps.eu @500001SEAPs

Bienvenue. Projet européen 50000 and 1 SEAPs. Lyon, 13 janvier 2015. www.500001seaps.eu @500001SEAPs Projet européen 50000 and 1 SEAPs Bienvenue Lyon, 13 janvier 2015 Supporting Local Authoritites in the Development and Integration of SEAPs with Energy management Systems According to ISO 500001 www.500001seaps.eu

Plus en détail

LA NORME ISO 50001 Enjeux Facteurs de réussite Perspectives

LA NORME ISO 50001 Enjeux Facteurs de réussite Perspectives LA NORME ISO 50001 Enjeux Facteurs de réussite Perspectives TOURCOING 27 septembre 2013 Marie-Hélène LEFEBVRE Éléments de contexte depuis les 30 dernières années : augmentation de 20% de la consommation

Plus en détail

Témoignage SCoT et PCET du Pays du Mans

Témoignage SCoT et PCET du Pays du Mans Témoignage SCoT et PCET du Pays du Mans Julien Roissé Chargé du SCoT du Pays du Mans Référent technique Grand Ouest de la Fédération Nationale des SCoT Séminaire SCoT Energie Bordeaux 04 novembre 2014

Plus en détail

Efficacité énergétique : Un levier de compétitivité pour les entreprises - Panorama des mesures et dispositifs -

Efficacité énergétique : Un levier de compétitivité pour les entreprises - Panorama des mesures et dispositifs - Efficacité énergétique : Un levier de compétitivité pour les entreprises - Panorama des mesures et dispositifs - Brigitte LOUBET Adjointe au Chef du Service Energie, Climat, Véhicules Direction Régionale

Plus en détail

Genève Cité de l énergie

Genève Cité de l énergie COMMUNIQUE DE PRESSE Genève Cité de l énergie Le 29 septembre, la Ville de Genève se verra décerner officiellement le label suisse Cité de l énergie. Attribué par l Office fédéral de l énergie et l Association

Plus en détail

Atelier ManagEnergy ARENE IDF

Atelier ManagEnergy ARENE IDF Atelier ManagEnergy ARENE IDF Les outils financiers, juridiques et économiques de la transition énergétique Le Contrat de Performance Energétique - Retex Cadre de l intervention Intervenant : Laurent Dandrieux

Plus en détail

Opération collective 2014 123 M Energie

Opération collective 2014 123 M Energie Opération collective 2014 123 M Energie Candidature pour accompagner en collectif les entreprises du Limousin s engageant dans la mise en place par étapes d une démarche de management de l énergie ISO

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Politique d environnement

Principales missions opérationnelles : Politique d environnement Présentation L année 2013 a été marquée par la conduite de démarches d envergure, transversales et fondatrices des politiques publiques de MPM en matière de lutte contre le changement climatique, d aménagement

Plus en détail

Panorama des exigences, normes et dispositifs en lien avec l audit énergétique. obligatoire

Panorama des exigences, normes et dispositifs en lien avec l audit énergétique. obligatoire Panorama des exigences, normes et dispositifs en lien avec l audit énergétique Colloque ATEE du 20 novembre 2014 Lille Les opportunités de l audit énergétique réglementaire Contact : Julien ADAM, Chargé

Plus en détail

ADEME/ Energie-Cités Energie et Territoires octobre 2004. Un Plan municipal pour maîtriser les gaz à effet de serre.

ADEME/ Energie-Cités Energie et Territoires octobre 2004. Un Plan municipal pour maîtriser les gaz à effet de serre. Energie et Territoires Chalon-sur-Saône Un Plan municipal pour maîtriser les gaz à effet de serre. ASPECTS GENERAUX Chalon-sur-Saône doit son origine extrêmement ancienne et son rôle de carrefour et de

Plus en détail

OUTILS MÉTHODOLOGIQUES ET PCET

OUTILS MÉTHODOLOGIQUES ET PCET OUTILS MÉTHODOLOGIQUES ET PCET Remarque : cette note est issue d un travail interne de réflexion des chargés de missions et ingénieurs de la Direction Régionale de l ADEME Pays de la Loire. Elle vise à

Plus en détail

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Point presse du 17 juillet 2012 Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Avant-propos La Ville d Alès et la Communauté d agglomération du Grand

Plus en détail

Le plan régional pour le climat et son articulation avec l Agenda21. METROPOLIS 15 décembre 2010

Le plan régional pour le climat et son articulation avec l Agenda21. METROPOLIS 15 décembre 2010 Le plan régional pour le climat et son articulation avec l Agenda21 METROPOLIS 15 décembre 2010 Vue d ensemble de la démarche Plan Climat 2 Livre Vert Etat des lieux des enjeux Information et implication

Plus en détail

Systèmes de Management de l Energie Pourquoi choisir l ISO 50001?

Systèmes de Management de l Energie Pourquoi choisir l ISO 50001? Systèmes de Management de l Energie Pourquoi choisir l ISO 50001? Réduire le coût énergétique : outils et solutions pratiques AFQP 06 & CCI de Nice Côte d Azur le 13/01/2015 Théophile CARON - Chef de Projet

Plus en détail

PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL

PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL Validation du bilan de GES et approbation des orientations stratégiques du programme d'actions Rapport n 404 au CONSEIL GENERAL du 21 décembre 2012 L'ENGAGEMENT DU CONSEIL

Plus en détail

PRELUDDE - Fiches actions 2014

PRELUDDE - Fiches actions 2014 PRELUDDE - Fiches actions 2014 Règles générales concernant les contributions apportées par l ADEME et la Région et les modalités d intervention retenues Chaque fiche présente pour chaque partenaire les

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LA SITUATION EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

RAPPORT ANNUEL SUR LA SITUATION EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE RAPPORT ANNUEL SUR LA SITUATION EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Edition 2015 Juillet 2015 Document Grand Public 83, rue du Mail - CS 80011-49020 ANGERS Cedex 02 Tél. : www.angers.fr 02 41 22 32 30

Plus en détail

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011 L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme Visite de progrès du 21 mars 2011 Développement durable «Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre

Plus en détail

Collectivités et acteurs de l énergie : pour une redistribution des rôles

Collectivités et acteurs de l énergie : pour une redistribution des rôles association négawatt 22 bd Foch, 34140 Mèze www.negawatt.org contact@negawatt.org Mesure négawatt Collectivités et acteurs de l énergie : pour une redistribution des rôles Propositions 3 et 8 du Manifeste

Plus en détail

Le territoire en chiffres Spécificités territoriales

Le territoire en chiffres Spécificités territoriales La politique énergétique du Pays du Mans à travers le lien SCoT / PCET Julien Roissé Chargé du SCoT du Pays du Mans Référent technique Grand Ouest de la Fédération Nationale des SCoT Jacqui Cullen Chargée

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre du groupe SFR

Bilan des émissions de gaz à effet de serre du groupe SFR Bilan des émissions de gaz à effet de serre du groupe SFR Décembre 2012 Réalisé pour le compte du Groupe SFR par Biens Communs et Factea Durable Sommaire I PRÉSENTATION... 1 I.1 DESCRIPTION DE LA PERSONNE

Plus en détail

L EFFICACITÉ à cœur. Réunion «Transition énergétique» CCI Rennes 3 mars 2015 AUDIT ENERGETIQUE REGLEMENTAIRE

L EFFICACITÉ à cœur. Réunion «Transition énergétique» CCI Rennes 3 mars 2015 AUDIT ENERGETIQUE REGLEMENTAIRE L EFFICACITÉ à cœur WWW.UTILITIES-PERFORMANCE.COM -Propriété exclusive de UTILITIES PERFORMANCE. Reproduction interdite sans autorisation. Mars 2015 CCI Rennes 1 Réunion «Transition énergétique» CCI Rennes

Plus en détail

PLATEFORME D INGENIERIE TERRITORIALE PHASE EXPERIMENTATION. Axe 1 : ACCOMPAGNEMENT DE PROJETS COMPLEXES

PLATEFORME D INGENIERIE TERRITORIALE PHASE EXPERIMENTATION. Axe 1 : ACCOMPAGNEMENT DE PROJETS COMPLEXES Offre de service : ASSISTANCE POUR LA MISE EN PLACE EQUIPE PROJET Appui méthodologique et expertise sur des projets complexes nécessitant des expertises techniques poussées au regard de l évolution des

Plus en détail

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT Le secteur du bâtiment représente à lui seul 44 % de la consommation d énergie finale totale de la France (chiffres 2009). La question de l efficacité

Plus en détail

Parc d activités Activestre_Manuel environnement ISO 14001_V5_18/06/2014 PARC D ACTIVITES ACTIVESTRE

Parc d activités Activestre_Manuel environnement ISO 14001_V5_18/06/2014 PARC D ACTIVITES ACTIVESTRE PARC D ACTIVITES ACTIVESTRE Objet Ce manuel présente les dispositions appliquées par la Communauté de Communes du Volvestre concernant les activités de gestion et de commercialisation de la zone d activités

Plus en détail

Un conseil en énergie complet et personnalisé

Un conseil en énergie complet et personnalisé Un conseil en énergie complet et personnalisé Établir un bilan énergétique La première mission du conseiller est d effectuer l inventaire de votre patrimoine et la collecte de l ensemble des données nécessaires

Plus en détail

Evolution des réglementations et contribution de l offre Facility Insights. Schneider Electric

Evolution des réglementations et contribution de l offre Facility Insights. Schneider Electric Evolution des réglementations et contribution de l offre Facility Insights Evolution des réglementations Directive européenne : European Energy Directive (EED) Loi DDADUE Audit ISO50001 RT2012 Un environnement

Plus en détail

Gérard COLLOMB et ses équipes sont à l écoute de vos sollicitations et de vos demandes, car la Ville de demain se construit évidemment avec vous.

Gérard COLLOMB et ses équipes sont à l écoute de vos sollicitations et de vos demandes, car la Ville de demain se construit évidemment avec vous. Madame, Monsieur, Dans un courrier électronique en date du 10 février 2014, vous nous avez interrogés en matière de transition énergétique et de lutte contre le changement climatique. Nous vous prions

Plus en détail

JOURNEE CHANGEMENT CLIMATIQUE ET AMENAGEMENT LA TRANSITION ENERGETIQUE. Concept, paradigme et dispositif national

JOURNEE CHANGEMENT CLIMATIQUE ET AMENAGEMENT LA TRANSITION ENERGETIQUE. Concept, paradigme et dispositif national JOURNEE CHANGEMENT CLIMATIQUE ET AMENAGEMENT LA TRANSITION ENERGETIQUE Concept, paradigme et dispositif national Christian LABIE - RAEE (Rhônalpénergie-Environnement) Bron, Jeudi 20 février 2014 A l origine

Plus en détail

Formation 2011. Manager le développement durable à l hôpital

Formation 2011. Manager le développement durable à l hôpital Formation 2011 Manager le développement durable à l hôpital Édito La mise en œuvre du développement durable dans les établissements de santé est aujourd hui une réalité et la légitimité des chantiers ouverts

Plus en détail

Lancement d une démarche de développement durable. Agenda 21 et Plan Climat Energie Territorial

Lancement d une démarche de développement durable. Agenda 21 et Plan Climat Energie Territorial Lancement d une démarche de développement durable Agenda 21 et Plan Climat Energie Territorial Le développement durable «Un développement qui répond aux besoins du présent sans comprome6re la capacité

Plus en détail

Présentation et proposition d engagement. Conseil Municipal de Courtry 13/06/2013

Présentation et proposition d engagement. Conseil Municipal de Courtry 13/06/2013 COMMUNAUTE D AGGLOMERATION MARNE ET CHANTEREINE AGENDA 21 - DEVELOPPEMENT DURABLE PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL Présentation et proposition d engagement Conseil Municipal de Courtry 13/06/2013 DE QUOI

Plus en détail

Le Réseau Energie. www.reseau-energie.net. Chiffres clés. Thématiques

Le Réseau Energie. www.reseau-energie.net. Chiffres clés. Thématiques Le Réseau Energie www.reseau-energie.net Votre contact Clément ALLEGRE Responsable du Réseau Energie 01 45 15 08 56 c.allegre@idealconnaissances.com Le Réseau Energie, créé en 2007, fédère les professionnels

Plus en détail

Syndicat Mixte pour le Sundgau

Syndicat Mixte pour le Sundgau IGT.ITG 22 rue Saint-Louis 67000 STRASBOURG Tél : 09 52 38 37 65 Fax : 09 57 38 37 65 Courriel : igt.itg@igt-itg.eu www.igt-itg.eu Cabinet ARGOS 8 rue Raymond Bank BP 1523 38025 GRENOBLE cedex 1 Tel :

Plus en détail

Ministère de l Ecologie, du Développement durable et de l Energie. Ségolène ROYAL. Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie

Ministère de l Ecologie, du Développement durable et de l Energie. Ségolène ROYAL. Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie Ministère de l Ecologie, du Développement durable et de l Energie Ségolène ROYAL Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie présente les lauréats de l appel à projets Lundi 9 février

Plus en détail

Accompagnement de plans climat communaux dans le Grand Lyon. Présentation des résultats de l enquête adressée aux communes

Accompagnement de plans climat communaux dans le Grand Lyon. Présentation des résultats de l enquête adressée aux communes Accompagnement de plans climat communaux dans le Grand Lyon Compte-rendu >> Date : mercredi 2 juillet 2014 ; 9h00-12h30 >> Objet : 10 ème Réunion semestrielle du groupe «plans climat communaux» >> Lieu

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables FICHE ACTIONS Expo Nantes Atlantique ACTIONS GLOBALES Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des employés, des prestataires

Plus en détail

Appel à Projet Mobilité électrique durable

Appel à Projet Mobilité électrique durable Appel à Projet Mobilité électrique durable 1 1 Objet de l appel à projet La problématique des modes de déplacements basés sur la prépondérance du véhicule individuel couplée à un mix électrique très carboné,

Plus en détail

Syndicat Mixte du Pays de la Baie du Mont-Saint-Michel

Syndicat Mixte du Pays de la Baie du Mont-Saint-Michel Plan Climat Énergie Territorial Syndicat Mixte du Pays de la Baie du Mont-Saint-Michel Journée rencontre APFP 25 mars 2013 Les pays leviers de la transition énergétique Sommaire 1- Le territoire 2- L organisation

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS

CATALOGUE DES FORMATIONS CATALOGUE DES FORMATIONS Sollis organise des sessions de formations en INTER et INTRA entreprise sur les métiers de l énergie. Elles contribuent à développer de nouvelles compétences, acquérir en peu de

Plus en détail

Efficacité énergétique : Un levier de compétitivité pour les entreprises

Efficacité énergétique : Un levier de compétitivité pour les entreprises Efficacité énergétique : Un levier de compétitivité pour les entreprises Julie BEELMEON Service énergie climat véhicule Direction Régionale et Interdépartementale de l Environnement et de l Energie 05

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Besançon, première collectivité française à obtenir le label européen d excellence eea pour sa politique énergie-climat.

DOSSIER DE PRESSE Besançon, première collectivité française à obtenir le label européen d excellence eea pour sa politique énergie-climat. DOSSIER DE PRESSE Besançon, première collectivité française à obtenir le label européen d excellence eea pour sa politique énergie-climat. Contacts : Ville de Besançon Direction Maîtrise de l Energie Myriam

Plus en détail

LA PERFORMANCE ENERGETIQUE LES FONDAMENTAUX. Alain GANNE, Délégué ATEE Midi-Pyrénées

LA PERFORMANCE ENERGETIQUE LES FONDAMENTAUX. Alain GANNE, Délégué ATEE Midi-Pyrénées LA PERFORMANCE ENERGETIQUE LES FONDAMENTAUX Alain GANNE, Délégué ATEE Midi-Pyrénées 1 Groupe de travail ENERGIE ET ENVIRONNEMENT Rassemble, Informe et Propose des mesures et techniques pour faire progresser

Plus en détail

Le Pays du Cotentin, en route vers une transition énergétique?

Le Pays du Cotentin, en route vers une transition énergétique? Plan Climat-Energie Territorial du Pays du Cotentin Le Pays du Cotentin, en route vers une transition énergétique? Les rencontres étudiantes de l IRD2 Le mardi 15 octobre 2013, à l IUT de Cherbourg «Territoire

Plus en détail

Ateliers du Pays Vallée de la Sarthe. CEP & Eclairage Public

Ateliers du Pays Vallée de la Sarthe. CEP & Eclairage Public Ateliers du Pays Vallée de la Sarthe CEP & Eclairage Public Ordre du jour Présentation du Pays Vallée de la Sarthe Territoire Syndicat Mixte Pays Vallée de la Sarthe (SMPVS) Le service de Conseil en Energie

Plus en détail

Le Réseau Energie. www.reseau-energie.net. Chiffres clés. Thématiques

Le Réseau Energie. www.reseau-energie.net. Chiffres clés. Thématiques Le Réseau Energie www.reseau-energie.net Votre contact Clément ALLEGRE Responsable du Réseau Energie 01 45 15 08 56 c.allegre@idealconnaissances.com Le Réseau Energie, créé en 2007, fédère les professionnels

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

Le Plan Climat Air Energie Territorial du Grand Nancy Un outil pour tous : les Certificats d Economie d Energie

Le Plan Climat Air Energie Territorial du Grand Nancy Un outil pour tous : les Certificats d Economie d Energie Le Plan Climat Air Energie Territorial du Grand Nancy Un outil pour tous : les Certificats d Economie d Energie Ludovic ENTEMEYER Directeur Mission Développement Durable Ludovic.entemeyer@grand-nancy.org

Plus en détail

AMENAGER LE TERRITOIRE POUR REDUIRE LES CONSOMMATIONS ENERGETIQUES. Boucle énergétique «BREST Rive Droite»

AMENAGER LE TERRITOIRE POUR REDUIRE LES CONSOMMATIONS ENERGETIQUES. Boucle énergétique «BREST Rive Droite» AMENAGER LE TERRITOIRE POUR REDUIRE LES CONSOMMATIONS ENERGETIQUES Boucle énergétique «BREST Rive Droite» Intervenants Sylvie MINGANT Responsable division Energie de Brest métropole océane 1er Vice-président

Plus en détail

Plan Climat Énergie Territorial

Plan Climat Énergie Territorial Plan Climat Énergie Territorial Présentation des actions 2012-2020 2 avril 2012 1 1 de 2011 à 2020, poursuivre la dynamique de co-construction Nov.2010-Mai 2011 Diagnostics Février-Mai 2011; publication

Plus en détail

POLITIQUE IMMOBILIERE DE LA REGION CHAMPAGNE-ARDENNE PLAN PATRIMOINE ENERGIE ACCESSIBILITE PPEA

POLITIQUE IMMOBILIERE DE LA REGION CHAMPAGNE-ARDENNE PLAN PATRIMOINE ENERGIE ACCESSIBILITE PPEA 1 POLITIQUE IMMOBILIERE DE LA REGION CHAMPAGNE-ARDENNE PLAN PATRIMOINE ENERGIE ACCESSIBILITE PPEA SOMMAIRE 1. OBJECTIFS ET ENJEUX 2. METHODOLOGIE 3. AUDIT ENERGETIQUE ET GROS ENTRETIEN 4. STRATEGIE ENERGETIQUE

Plus en détail

DECRYPTAGE LES AUDITS ENERGETIQUES OBLIGATOIRES POUR LES GRANDES ENTREPRISES. Version 0.6 06/02/2015

DECRYPTAGE LES AUDITS ENERGETIQUES OBLIGATOIRES POUR LES GRANDES ENTREPRISES. Version 0.6 06/02/2015 DECRYPTAGE LES AUDITS ENERGETIQUES OBLIGATOIRES POUR LES GRANDES ENTREPRISES 1 Version 0.6 06/02/2015 2 PARTIE I : DÉCRYPTAGE RÉGLEMENTAIRE Cadre réglementaire et normatif Les entreprises concernées Objectifs

Plus en détail

Transition énergétique

Transition énergétique MARDI 8 DECEMBRE 2015 Transition énergétique L habitat au cœur des enjeux L ATTENUATION ET L ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE : UN DEFI MAJEUR DANS LES TERRITOIRES La 21ème conférence des Nations Unies

Plus en détail

Synthèse du bilan carbone

Synthèse du bilan carbone Synthèse du bilan carbone patrimoine et services ville de CANNES Ce projet est co-financé par l Union europénne. Projet sélectionné dans le cadre du programme opérationnel FEDER PACA 27-213. Année de référence

Plus en détail

Plan Climat Energie Territorial

Plan Climat Energie Territorial Plan Climat Energie Territorial Atelier 2 «Déplacements, transport de marchandises» Compte-rendu 02 avril 2013 Mairie de Saint Marcel lès Valence Table des matières 1 Participants...2 2 Réflexions en groupes...5

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET (AMI) INVESTISSEMENTS DANS L EFFICACITE ENERGETIQUE DES ENTREPRISES

APPEL A MANIFESTATION D INTERET (AMI) INVESTISSEMENTS DANS L EFFICACITE ENERGETIQUE DES ENTREPRISES APPEL A MANIFESTATION D INTERET (AMI) INVESTISSEMENTS DANS L EFFICACITE ENERGETIQUE DES PREAMBULE Le soutien aux investissements dans l efficacité énergétique des entreprises s inscrit dans un plan d actions,

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt Pour le lancement d un service régional innovant en matière d auto-partage (partage de véhicules)

Appel à manifestation d intérêt Pour le lancement d un service régional innovant en matière d auto-partage (partage de véhicules) Appel à manifestation d intérêt Pour le lancement d un service régional innovant en matière d auto-partage (partage de véhicules) La date limite de remise des réponses est fixée au 27 février 2012. Toute

Plus en détail

AEU Suresnes (92) Quartier éco exemplaire Carnot-Gambetta. Contexte et déroulement de la démarche AEU

AEU Suresnes (92) Quartier éco exemplaire Carnot-Gambetta. Contexte et déroulement de la démarche AEU AEU Suresnes (92) Quartier éco eemplaire Carnot-Gambetta Contete et déroulement de la démarche AEU Synthèse AEU AEU opérationnelle Aménagement d un quartier eistant Lancement en 2008 AEU non intégrée La

Plus en détail

2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR

2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR PRESENTATION 2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR L ECO-RESPONSABILITE Les actions soutenues

Plus en détail

Webinar BUREAU VERITAS Audit énergétique et ISO 50001 : l'amélioration pérenne de votre efficacité énergétique

Webinar BUREAU VERITAS Audit énergétique et ISO 50001 : l'amélioration pérenne de votre efficacité énergétique Webinar BUREAU VERITAS Audit énergétique et ISO 50001 : l'amélioration pérenne de votre efficacité énergétique 3 juillet 2014 Frédéric DUPASQUIER - Responsable métiers performance HSE Marie MYCZKOWSKI

Plus en détail

Obligations et rôles des collectivités en terme d économies d énergie et d éco-construction

Obligations et rôles des collectivités en terme d économies d énergie et d éco-construction l'image est endommagée. Redémarrez l'ordinateur, puis ouvrez à nouveau le fichier. Si le x rouge est toujours affiché, vous devrez peut -être supprimer l'image avant de la réinsérer. Obligations et rôles

Plus en détail

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée Dalkia, le leader européen des services énergétiques Dalkia filiale de EDF et de Veolia Environnement, place les enjeux environnementaux au cœur

Plus en détail

Rapport sur la situation en matière de développement durable

Rapport sur la situation en matière de développement durable Rapport sur la situation en matière de développement durable des collectivités territoriales et EPCI à fiscalité propre, de plus de 50 000 habitants Des pratiques différenciées & des évolutions méthodologiques

Plus en détail

Système de Management Environnemental ISO 14001

Système de Management Environnemental ISO 14001 !"#$%&"'()!$*)*$#+"%$*)&$%,("-.$*))! "#$%!&'%('%)*%++%&+!,-.%!&'%('%)*%++%&/! 012345106715894:;107712170%?2! Affaire suivie par Eric MAJEWSKI, Directeur des Services Techniques, Responsable

Plus en détail

Réunion du Club des Maîtres d Ouvrage à Fréjus, le mercredi 25 janvier 2012 (départements 06/83)

Réunion du Club des Maîtres d Ouvrage à Fréjus, le mercredi 25 janvier 2012 (départements 06/83) Réunion du Club des Maîtres d Ouvrage à Fréjus, le mercredi 25 janvier 2012 (départements 06/83) Données contextuelles : Générales Patrimoine Politique énergétique Aspects organisationnels : Place et rôle

Plus en détail

INNOVATIVE CITY CONVENTION 2013

INNOVATIVE CITY CONVENTION 2013 INNOVATIVE CITY CONVENTION 2013 18 et 19 juin 2013, Nice Directeur adjoint de l environnement et de l énergie Nice cote d azur Métropole Déploiement d une seconde géneration de smartgrid Nice cote d'azur

Plus en détail

Appel à Manifestation d Intérêt 2015 en Région Auvergne. «Etude de préfiguration d une Plateforme de la rénovation énergétique de l habitat»

Appel à Manifestation d Intérêt 2015 en Région Auvergne. «Etude de préfiguration d une Plateforme de la rénovation énergétique de l habitat» Appel à Manifestation d Intérêt 2015 en Région Auvergne «Etude de préfiguration d une Plateforme de la rénovation énergétique de l habitat» Cahier des charges avril 2015 Cet Appel à Manifestation d Intérêt

Plus en détail

RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES

RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES Elior Restauration Entreprises Responsable du suivi : Vincent Cossac Fonction : Responsable Développement Durable Adresse : 46/52 rue Albert 75013 Paris : 01

Plus en détail

Commission Climat - Energie. Maison du Parc Labarde La Coquille 8 juillet 2014

Commission Climat - Energie. Maison du Parc Labarde La Coquille 8 juillet 2014 Commission Climat - Energie Maison du Parc Labarde La Coquille 8 juillet 2014 Ordre du jour Présentation des membres : tour de table Rôle et du fonctionnement de la commission Plan Climat Energie Territorial

Plus en détail

INDUSTRIELS, DES ÉTUDES AUX INVESTISSEMENTS L ADEME FINANCE VOS PROJETS DE MAÎTRISE DE L ÉNERGIE

INDUSTRIELS, DES ÉTUDES AUX INVESTISSEMENTS L ADEME FINANCE VOS PROJETS DE MAÎTRISE DE L ÉNERGIE INDUSTRIELS, DES ÉTUDES AUX INVESTISSEMENTS L ADEME FINANCE VOS PROJETS DE MAÎTRISE DE L ÉNERGIE principales modalités l ademe finance vos projets de maîtrise de l énergie PASSEZ À L ACTION : MANAGEZ L

Plus en détail

Bilan d émissions de gaz à effet de serre SOGECAP

Bilan d émissions de gaz à effet de serre SOGECAP Bilan d émissions de gaz à effet de serre SOGECAP A Description de la personne morale concernée : Raison sociale : SOGECAP Sigle : Code NAF/APE : 6511Z Code SIREN : 086380730 Code SIRET : 08638073000084

Plus en détail

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le plan de déplacements urbains d Île-de-France Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le PDUIF : enjeux, objectifs, défis Le PDUIF : un document essentiel de la politique des déplacements en Ile-de-France

Plus en détail

Approches territoriales AAPs et Aides

Approches territoriales AAPs et Aides Approches territoriales AAPs et Aides Stéphane LECOINTE ADEME - Direction Régionale Bretagne Chargé de missions déchets / économie circulaire stephane.lecointe@ademe.fr 02 99 85 87 10 L ADEME en quelques

Plus en détail

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF :

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : Complément au chapitre VII «Valorisation du Patrimoine Régional et Projets Innovants» du cadre d intervention régional sur l habitat et le logement, adopté par délibération

Plus en détail

L ADEME FINANCE VOS PROJETS

L ADEME FINANCE VOS PROJETS L ADEME FINANCE VOS PROJETS POUR PROTÉGER L ENVIRONNEMENT ET MAÎTRISER L ÉNERGIE principaux dispositifs d aide principaux dispositifs d aide TABLEAU DE SYNTHÈSE Principaux bénéficiaires possibles Activités

Plus en détail

Gaz de France et le développement durable

Gaz de France et le développement durable Gaz de France et le développement durable L engagement pour des territoires durables Groupe de pilotage «Entreprises Collectivités» Comité 21 20 juin 2006 Isabelle ARDOUIN DIRECTION DU DEVELOPPEMENT DURABLE

Plus en détail

Un service indispensable à une politique énergétique maîtrisée

Un service indispensable à une politique énergétique maîtrisée Un service indispensable à une politique énergétique maîtrisée Maîtriser l énergie est un enjeu majeur pour nos territoires. Face à des réglementations encore plus strictes, à une augmentation sans cesse

Plus en détail

ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE. Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET

ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE. Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET 1) Contexte Constatant les difficultés rencontrées par les collectivités pour

Plus en détail

Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI

Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI Direction du patrimoine Le 12/12/2014 SNI - 125 avenue de Lodève - CS 70007-34074 Montpellier Cedex 3 Tél. : 04 67 75 96 40 - www.groupesni.fr Siège social

Plus en détail

La boite à outils du Responsable Energie

La boite à outils du Responsable Energie La boite à outils du Responsable Energie Salon POLLUTEC 5 décembre 2014 Contact : Julien ADAM, Chargé de mission Maitrise de l Energie j.adam@atee.fr Boite à outils du Responsable Energie 1 1. Le Rôle

Plus en détail

MARCHÉ DU CHAUFFAGE URBAIN LES ULIS

MARCHÉ DU CHAUFFAGE URBAIN LES ULIS 1 MARCHÉ DU CHAUFFAGE URBAIN 11/09/2013 LES ULIS Le calendrier de mise en 2 place de la DSP 4 octobre 2011 Consultation pour avis du CTP (Comité Technique Paritaire). 6 octobre 2011 Consultation pour avis

Plus en détail

L audit énergétique dans l entreprise

L audit énergétique dans l entreprise L audit énergétique dans l entreprise ASSOCIATION TECHNIQUE ENERGIE ENVIRONNEMENT Entreprises petites ou moyennes, la question de la maîtrise de l énergie revêt pour vous une importance décisive. Le groupe

Plus en détail

La démarche d. développement durable à Bourg-la

La démarche d. développement durable à Bourg-la La démarche d développement d durable à Bourg-la la-reine 8 février f 2010 Ordre du jour La démarche développement durable à Bourg-la-Reine Convention des Maires Bilan carbone Agenda 21 Bilan Carbone :

Plus en détail

Energivie 2008. 22 Mai 2008. Un montage financier innovant pour la MDE. Le Contrat de Partenariat Energétique

Energivie 2008. 22 Mai 2008. Un montage financier innovant pour la MDE. Le Contrat de Partenariat Energétique Energivie 2008 Un montage financier innovant pour la MDE Le Contrat de Partenariat Energétique 22 Mai 2008 SOMMAIRE 1. La MDE : un sujet complexe 2. Une réponse appropriée : Le CPE 3. Savoir Faire et Retour

Plus en détail

Le PDU de Montpellier Agglomération Présentation : Célinda RIBEYRE Chargée d études déplacements

Le PDU de Montpellier Agglomération Présentation : Célinda RIBEYRE Chargée d études déplacements Journée COTITA du 21 juin 2011 Club déplacements intermodalité Planification des déplacements : où en sommes nous? 1 Le PDU de Montpellier Agglomération Présentation : Célinda RIBEYRE Chargée d études

Plus en détail

APPEL A PROJETS FEDER QUARTIER DEMONSTRATEUR BAS CARBONE. Programme Opérationnel FEDER 2014 2020

APPEL A PROJETS FEDER QUARTIER DEMONSTRATEUR BAS CARBONE. Programme Opérationnel FEDER 2014 2020 APPEL A PROJETS FEDER QUARTIER DEMONSTRATEUR BAS CARBONE Programme Opérationnel FEDER 2014 2020 Axe 3 «conduire la transition énergétique en Région Nord Pas de Calais» Investissement Prioritaire 4e «en

Plus en détail

«La réhabilitation du patrimoine immobilier des collectivités : enjeux, démarches et opportunités» Agir sur son patrimoine

«La réhabilitation du patrimoine immobilier des collectivités : enjeux, démarches et opportunités» Agir sur son patrimoine «La réhabilitation du patrimoine immobilier des collectivités : enjeux, démarches et opportunités» Agir sur son patrimoine Jérôme Gatier, directeur Plan Bâtiment Grenelle Plan Bâtiment Grenelle 1 Sommaire

Plus en détail

Dossier de presse Février 2012

Dossier de presse Février 2012 Dossier de presse Février 2012 Le Conservatoire d espaces naturels du Nord et du PasdeCalais, enregistré EMAS Système communautaire de management environnemental SOMMAIRE Communiqué de presse p. 3 Présentation

Plus en détail

Les outils financiers, juridiques et économiques de la transition énergétique FEDER-FSE 2014-2020 et politique régionale de l énergie

Les outils financiers, juridiques et économiques de la transition énergétique FEDER-FSE 2014-2020 et politique régionale de l énergie Les outils financiers, juridiques et économiques de la transition énergétique FEDER-FSE 2014-2020 et politique régionale de l énergie 28/03/2014 1 FEDER 2014-2020 28/03/2014 2 FEDER 2014-2020 Axe 5 «Soutenir

Plus en détail

APPEL A PROJETS FEDER CONSTRUCTION A «ENERGIE POSITIVE»

APPEL A PROJETS FEDER CONSTRUCTION A «ENERGIE POSITIVE» APPEL A PROJETS FEDER CONSTRUCTION A «ENERGIE POSITIVE» A destination des acteurs publics de la Région Nord Pas de Calais Programme Opérationnel FEDER 2014 2020 Axe 3 «conduire la transition énergétique

Plus en détail

Dispositifs d aides de la convention Etat-ADEME-Région 2014

Dispositifs d aides de la convention Etat-ADEME-Région 2014 Dispositifs d aides de la convention Etat-ADEME-Région 2014 Des mises à jour régulières sont effectuées, celles-ci sont disponibles au lien suivant : ici Par précaution veillez à vérifier que la version

Plus en détail

Renouvellement durable de l éclairage public Pose de la 2000 e lanterne. Dossier de presse. le 26 octobre 2010

Renouvellement durable de l éclairage public Pose de la 2000 e lanterne. Dossier de presse. le 26 octobre 2010 Dossier de presse Renouvellement durable de l éclairage public le 26 octobre 2010 Contacts VILLE DE BESANÇON Direction Voirie et Déplacements Christophe VUILLEMIN 03 81 61 52 18 Contact presse Catherine

Plus en détail

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national.

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national. - 1 - APPEL A PROJETS TEPOS QU EST-CE QU UN TERRITOIRE A ÉNERGIE POSITIVE? Contexte L énergie, nécessaire à tous les domaines et besoins de la vie quotidienne, devient, du fait de sa raréfaction, de plus

Plus en détail

Plan de Déplacements Inter-Entreprises. se mobiliser, tous ensemble

Plan de Déplacements Inter-Entreprises. se mobiliser, tous ensemble Plan de Déplacements Inter-Entreprises IT COVO E URAG se mobiliser, tous ensemble Contexte Depuis un demi-siècle, l extension spatiale des villes en France s est effectuée principalement dans les couronnes

Plus en détail

Bordeaux Métropole. acteur de la transition énergétique

Bordeaux Métropole. acteur de la transition énergétique Bordeaux Métropole acteur de la transition énergétique maîtriser les consommations énergétiques Réduire les émissions de gaz à effet de serre Une métropole à Haute Qualité de Vie Bordeaux Métropole a depuis

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail