Programmes de subvention Newsletter 06/2015

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Programmes de subvention Newsletter 06/2015"

Transcription

1 Programmes de subvention Newsletter 06/2015 Contact : Marion Evers Sélection de soutiens financiers actuels en France et nouveautés pour les programmes existants en Allemagne 30 juin 2015 France Programme de promotion R&D, solaire thermique AAPST_ Programmes de promotion R&D, protection du climat AMIENR AMI INDU 3 4 Allemagne Erweitertes KfW-Förderprogramm Energieeffizienz (Programme élargi de promotion de l efficacité énergétique de la banque publique allemande KfW) Energieeffizient Bauen und Sanieren L efficacité énergétique dans la construction et la rénovation 5 BMWi - Bundesministerium für Wirtschaft und Energie (Ministère fédéral de l Économie et de l Énergie) Energieeffiziente und klimaschonende Produktionsprozesse Processus de production à haute efficacité énergétique et respectueux du climat (Financements du fond spécial «Fonds pour l énergie et le climat») 7 UM - Ministerium für Umwelt, Klima und Energiewirtschaft Baden-Württemberg (Ministère de l Environnement, du Climat et de l Énergie du Bade-Wurtemberg) Demonstrationsprojekte Smart Grids und Speicher Projets de démonstration Réseaux électriques et Systèmes de stockage Intelligents 8

2 France Programme de promotion R&D solaire thermique AAPST_2015 Appel à projets: «Grandes installations solaires thermiques de production d eau chaude» Grandes installations solaires thermiques de production d eau chaude sanitaire et d eau chaude pour des process industriels en France, à partir de 300 m² de surface de capteurs, et couplées à un réseau de chaleur à partir de 500 m² de surface de capteurs. Productivité solaire utile minimale par installation en fonction de la zone d installation : - Nord : 350 kwh utile/m² de capteur solaire - Sud : 400 kwh utile/m² de capteur solaire - Méditerranée : 450 kwh utile/m² de capteur solaire Consortiums d entreprises (privées et publiques) L entreprise chargée de la coordination du projet proposera un montant, justifié, de soutien financier nécessaire pour réaliser le projet /date de clôture prévue pour 2016 : avril 2016 En amont du dépôt du dossier, il est conseillé de contacter l ADEME (Agence de l Environnement et de la Maîtrise de l Énergie), personnellement ou par écrit, pour savoir si le projet est éligible selon les critères de ce programme. Auprès de l ADEME 2 30 juin 2015

3 France Programme de promotion R&D protection du climat AMIENR Appel à projets: Investissements d Avenir «Énergies Renouvelables» Projets de recherche et développement dans les secteurs Photovoltaïque (modules PV innovants, également intégrés aux bâtiments) Solaire thermique (modules/procédés de fabrication innovants) Éolien Production de froid à partir d énergies renouvelables Solutions de production d électricité et/ou de chaleur : - permettant la combinaison de plusieurs sources d énergies renouvelables ou - l exploitation des centrales existantes fonctionnant aux énergies traditionelles également avec des énergies renouvelables. Consortiums d entreprises du secteur de la production d énergie. Les projets doivent être réalisés en France. Maximum 50 % des coûts éligibles (en fonction de la qualité du projet, de la taille de l entreprise et du type des coûts). Types de financement (en fonction de la taille du projet) : Avances remboursables, en totalité ou partiellement, ou Subventions pures Le volume du projet (coût total) doit être d au moins 3 M Au moins un mois avant le dépôt du dossier, il est obligatoire de contacter l ADEME, personnellement ou par écrit, pour savoir si le projet est éligible selon les critères de ce programme. Auprès de l ADEME «Agence de l Environnement et de la Maîtrise de l Énergie» 3 30 juin 2015

4 France Programme de promotion R&D protection du climat AMI INDU Appel à Manifestations d Intérêt «Industrie et agriculture éco-efficientes» Projets de démonstration innovants/technologies innovantes permettant une production réduisant la consommation d énergie et/ou de matières premières et/ ou d eau avec pour effet une réduction des émissions de gaz à effet de serre. Les projets devront s appliquer essentiellement à l un ou plusieurs des secteurs suivants : Agriculture et filière bois Industries agro-alimentaires Chimie et papier-carton Industrie des métaux, des matériaux industriels et de construction Les projets éligibles doivent se trouver dans une phase intermédiaire entre le développement expérimental et la première application industrielle. Les projets doivent être réalisés en France. Entreprises françaises (coopérations d entreprises de préférence), telles que équipementiers et constructeurs, bureaux d études et ingénieries, installateurs et exploitants, industriels ou agriculteurs utilisateurs, capables de diffuser la technologie innovante en France et à l étranger. Maximum 50 % des coûts éligibles (en fonction de la qualité du projet, de la taille de l entreprise et du type des coûts). Types de financement (en fonction de la taille du projet) : Avances remboursables, en totalité ou partiellement, ou Subventions pures Le volume du projet (coût total) doit être d au moins 1 M et (dates limites) Au moins un mois avant le dépôt du dossier, il est obligatoire de contacter l ADEME, personnellement ou par écrit, pour savoir si le projet est éligible selon les critères de ce programme. Auprès de l ADEME «Agence de l Environnement et de la Maîtrise de l Énergie» 4 30 juin 2015

5 Allemagne Programme de promotion de l efficacité énergétique de la banque publique allemande KfW KfW Energieeffizienzprogramm Energieeffizient Bauen und Sanieren (für Unternehmen der gewerblichen Wirtschaft) Programme d efficacité énergétique de la KfW L efficacité énergétique dans la construction et la rénovation (pour les entreprises du secteur industriel et commercial) Rénovation énergétique de bâtiments non résidentiels à usage industriel ou commercial jusqu au niveau énergétique d un bâtiment à énergie positive selon les standards KfW pour les bâtiments existants. Mise en œuvre de mesures spécifiques pour l enveloppe du bâtiment et/ou l équipement technique du bâtiment. Construction de bâtiments à usage industriel ou commercial à haute efficacité énergétique. Mesures diverses, nécessaires pour la préparation, la réalisation et la mise en service des mesures soutenues par le programme. Le respect des standards des bâtiments à énergie positive convenus au préalable doit être validé par un expert avant qu une subvention destinée au remboursement du prêt octroyé puisse être accordée. Entreprises allemandes et étrangères du secteur industriel et commercial, appartenant majoritairement au secteur privé. Entreprises acquérant un bâtiment industriel ou commercial existant (première acquisition), fournisseurs, dans le cadre d un accord contractuel, de services énergétiques pour le compte de tiers dans des bâtiments non résidentiels industriels ou commerciaux. Le financement consiste en un prêt à taux d intérêt réduit et une subvention destinée au remboursement du prêt. Les coûts éligibles sont financés jusqu à 100 %, maximum 25 M /projet en général. Subventions destinées au remboursement du prêt : Construction énergétique neuve / Première acquisition Bâtiments à énergie positive standard 55 : 5 % du prêt accordé Bâtiments à énergie positive standard 70 : prêt à taux bonifié exclusivement Rénovation énergétique (mesures spécifiques ou rénovations complètes) de bâtiments communaux non résidentiels : Bâtiments à énergie positive standard 70 : 17,5 % du prêt accordé Bâtiments à énergie positive standard 100 : 10 % du prêt accordé Monument classé : 7,5 % du prêt accordé OUVERTURE le Date de clôture inconnue à ce jour Via un établissement de crédit choisi par l entreprise, avant le début du projet 5 30 juin 2015

6 Préinformation La KfW lancera le un programme destiné aux communes et aux entreprises municipales. Les thématiques principales de ce programme sont les suivantes : Financement de la construction (construction énergétique neuve/ première acquisition) de bâtiments des infrastructures communales et sociales et Rénovation énergétique de bâtiments des infrastructures municipales et sociales. Mise en œuvre de mesures spécifiques pour améliorer l efficacité énergétique. Mesures diverses, nécessaires pour la préparation, la réalisation et la mise en service des mesures soutenues par le programme juin 2015

7 Allemagne Ministère fédéral de l Économie et de l Énergie Energieeffiziente und klimaschonende Produktionsprozesse Processus de production à haute efficacité énergétique et respectueux du climat Investissements destinés à augmenter l efficacité énergétique des processus de production industriels et commerciaux afin de Réduire la consommation d énergie (d au moins 5 %) et les coûts énergétiques Augmenter la compétitivité Soutenir la diffusion des technologies d efficacité énergétique Réduire (d au moins 1 kg CO2/an et par euro investi) les émissions de gaz à effet de serre Les mesures d investissement suivantes sont éligibles : Adaptation des processus et procédés de production aux technologies à haute efficacité énergétique Récupération de la chaleur perdue au sein de l entreprise Optimisation énergétique des processus de production Entreprises du secteur industriel ayant leur siège/établissement en Allemagne et entrepreneurs qui mettent en œuvre, dans le cadre d un accord contractuel, une mesure éligible chez une entreprise éligible. Les fournisseurs d énergie ne sont pas éligibles. Maximum 20 % des coûts d investissement directement liés à la protection de l environnement (surcoûts d investissement). Les coûts d investissement du projet doivent être d au moins Une entreprise peut déposer une demande de financement pour trois mesures au plus dans une période de 36 mois. Le montant total du financement est de 1,5 M maximum. Le respect des réductions de la consommation d énergie et des émissions de gaz à effet de serre prédéfinies doit être justifié par un expert-conseil en énergie. La sélection des projets à financer a lieu à la fin de chaque trimestre. La prochaine date limite d évaluation des projets est fixée au La demande doit être déposée avant le début du projet. Fin probable des financements : Via PTKA Projektträger Karlsruhe Procédure de demande en deux étapes : 1. Appel à concurrence avec procédure de sélection (dates limites d évaluation, voir ci-dessus) 2. pour les projets sélectionnés 7 30 juin 2015

8 Allemagne Région Bade-Wurtemberg NEWSLETTER SUBVENTIONS Ministère de l Environnement, du Climat et de l Énergie Demonstrationsprojekte Smart Grids und Speicher Projets de démonstration Réseaux électriques et Systèmes de stockage Intelligents Projets concernant principalement l injection d électricité produite à partir d énergies renouvelables et relevant les défis liés à l utilisation d une proportion importante d énergies renouvelables, dont la production est par nature fluctuante, dans un système énergétique décentralisé. Études de faisabilité concernant des solutions innovantes ainsi que des projets de démonstration avec investissements dans des technologies, procédés ou processus qui ne sont pas, individuellement ou combinés les uns aux autres, encore présents sur le marché ou pas encore économiquement rentables. Par exemple ; gestion intelligente de l énergie avec pour objectif d utiliser une proportion importante d énergies renouvelables sans risquer de nuire à la stabilité et à la sécurité de l approvisionnement énergétique. Installation et exploitation des technologies et procédés nécessaires pour cela, avec pour objectif de démontrer leur faisabilité technique et la possibilité d une exploitation sûre, fiable et économiquement rentable. Le projet doit être réalisé dans le Bade-Wurtemberg. Personnes privées, entreprises, organisations, associations, communes, régies communales, instituts de recherche % des coûts éligibles pour le développement expérimental, jusqu à 40 % des coûts éligibles pour les études de faisabilité. Subvention maximale /projet. Les coûts éligibles doivent être d au moins Le programme de promotion se termine en 2019, deux dates de clôture des demandes par an, en avril et en octobre. Démarrage du projet après la date d autorisation. Via PTKA Projektträger Karlsruhe Procédure de demande en deux étapes : 1. Appel à concurrence avec procédure de sélection 2. pour les projets sélectionnés 8 30 juin 2015

9 Rechtsanwälte Wirtschaftsprüfer Steuerberater UNTERNEHMENSBERATER Markus Jenne Dipl.-Volkswirt, Steuerberater Marion Evers Unternehmensberaterin FREIBURG BERLIN PARIS Sterr-Kölln & Partner Emmy-Noether-Str Freiburg Fon Fax An der Kieler Brücke Berlin Fon Fax Rue de Hanovre Paris Fon Fax

Gisements d économies d énergie dans l industrie et Mesures incitatives à l Utilisation Rationnelle de l Energie en BRETAGNE

Gisements d économies d énergie dans l industrie et Mesures incitatives à l Utilisation Rationnelle de l Energie en BRETAGNE Gisements d économies d énergie dans l industrie et Mesures incitatives à l Utilisation Rationnelle de l Energie en BRETAGNE 1 INDUSTRIE Gisements techniques et théoriques d économie d énergie à partir

Plus en détail

Helioclim. Solution de Climatisation Solaire RéversibleR

Helioclim. Solution de Climatisation Solaire RéversibleR Helioclim Solution de Climatisation Solaire RéversibleR Les ateliers innovations, dans le cadre des rencontres thématiques Industrie et Recherche Jeudi 7 juin 2012, Matériaux et Energie Solaire Thermique

Plus en détail

Audits et Suivis énergétiques Session 2010 2011 C.E.E.

Audits et Suivis énergétiques Session 2010 2011 C.E.E. Audits et Suivis énergétiques Session 2010 2011 C.E.E. Syndicat Départemental d Électricité et d Énergies de Lot-et-Garonne 26 rue Diderot 47031 AGEN Cedex Tél : 05 53 77 65 00 Fax : 05 53 77 72 78 www.sdee47.fr

Plus en détail

REGLEMENT RELATIF AUX AIDES MUNICIPALES POUR L INSTALLATION DE DISPOSITIFS ECONOMES EN ENERGIE

REGLEMENT RELATIF AUX AIDES MUNICIPALES POUR L INSTALLATION DE DISPOSITIFS ECONOMES EN ENERGIE REGLEMENT RELATIF AUX AIDES MUNICIPALES POUR L INSTALLATION DE DISPOSITIFS ECONOMES EN ENERGIE Pour réduire sa dépendance à la fois sur le plan énergétique et de l'approvisionnement en matières premières,

Plus en détail

MECANISME FINANCIER ELENA BANQUE EUROPEENNE D INVESTISSEMENT (BEI)

MECANISME FINANCIER ELENA BANQUE EUROPEENNE D INVESTISSEMENT (BEI) MECANISME FINANCIER ELENA BANQUE EUROPEENNE D INVESTISSEMENT (BEI) 1 Contents Introduction Critères d admissibilité et de sélection Comment solliciter une aide au titre d ELENA 2 INTRODUCTION 3 1.1 Energie

Plus en détail

EKZ GETEC AG Contracting énergétique pour grandes installations et applications industrielles

EKZ GETEC AG Contracting énergétique pour grandes installations et applications industrielles EKZ GETEC AG Contracting énergétique pour grandes installations et applications industrielles Approvisionnement énergétique fiable EKZ GETEC AG garantit au titre de contracteur l approvisionnement énergétique

Plus en détail

Les solutions solaires thermiques compétitives

Les solutions solaires thermiques compétitives Mercredi 06 novembre 2013 Les solutions solaires thermiques compétitives Intervenants : Valérie LAPLAGNE, responsable ENR, UNICLIMA Philippe GAY, Coordinateur de missions, ENERPLAN RASSEMBLONS NOS ENERGIES

Plus en détail

Production de chaleur et de froid solaire

Production de chaleur et de froid solaire Production de chaleur et de froid solaire 1 Présentation de l entreprise Technologies de production de chaleur et de froid pour le bâtiment JEI crée en mai 2011 pour apporter une réponse ambitieuse aux

Plus en détail

DES SOLUTIONS SIMPLES POUR NOTRE AVENIR ÉNERGÉTIQUE

DES SOLUTIONS SIMPLES POUR NOTRE AVENIR ÉNERGÉTIQUE DES SOLUTIONS SIMPLES POUR NOTRE AVENIR ÉNERGÉTIQUE Droit et fiscalité Financement et rentabilité Stratégie et réalisation ÉNERGIE Nos points forts L élaboration de structures claires en termes de stratégie,

Plus en détail

Les ateliers du développement durable Les financements européens

Les ateliers du développement durable Les financements européens Les ateliers du développement durable Les financements européens 1 er juin 2010 Hôtel de département de l Essonne NB - La présente fiche de synthèse a été élaborée par les services du Conseil général de

Plus en détail

Inauguration de BELENOS Vendredi 30 octobre 2009. Plan du dossier. Le contexte et la dynamique du solaire thermique

Inauguration de BELENOS Vendredi 30 octobre 2009. Plan du dossier. Le contexte et la dynamique du solaire thermique belen os Centre d essais et de recherche des systèmes solaires Inauguration de BELENOS Vendredi 30 octobre 2009 Plan du dossier Le contexte et la dynamique du solaire thermique BELENOS : l engagement de

Plus en détail

Atelier OSE. Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie

Atelier OSE. Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie Atelier OSE Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie Présentation Le CUEEP Littoral - Service Formation continue, apprentissage et VAE de l ULCO - Le CUEEP a des activités: -

Plus en détail

Compétitivité énergétique des entreprises Usine du futur

Compétitivité énergétique des entreprises Usine du futur Appel à projets Compétitivité énergétique des entreprises 2016 Usine du futur 1 I. Contexte S inscrivant dans le cadre des 34 plans industriels et le développement de l Usine du Futur, le Conseil régional

Plus en détail

Autoconsommation photovoltaïque

Autoconsommation photovoltaïque Autoconsommation photovoltaïque André JOFFRE Energivie 25-10-2013 Autoconsommation 2 Évolution des prix d achat de l électricité réseau La fin des tarifs électriques réglementés est programmée pour 2015

Plus en détail

Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment

Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment Cleantuesday Paris - Financements Innovants 23 Avril 2013 KYOTHERM Société par Actions Simplifiée au Capital de 1 900

Plus en détail

Maîtrise des consommations d énergie en élevage de veaux de boucherie : La production d'eau chaude grâce au. 11 septembre 2013 Coline WILLAME

Maîtrise des consommations d énergie en élevage de veaux de boucherie : La production d'eau chaude grâce au. 11 septembre 2013 Coline WILLAME Maîtrise des consommations d énergie en élevage de veaux de boucherie : La production d'eau chaude grâce au solaire thermique encouragée en Bretagne SPACE 11 septembre 2013 Coline WILLAME Rappel des consommations

Plus en détail

STRATÉGIE RÉGIONALE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA MÉTHANISATION

STRATÉGIE RÉGIONALE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA MÉTHANISATION STRATÉGIE RÉGIONALE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA MÉTHANISATION I. Présentation de l action La Région Champagne-Ardenne propose depuis 2003, en collaboration avec l Ademe, un accompagnement technique et

Plus en détail

Certificats d Economie d Energie Le groupe technique Agriculture au bénéfice du secteur horticole Colloque CEE-ATEE Lyon, 27 septembre 2011 Astredhor, Institut technique de l horticulture 44 rue d Alésia,

Plus en détail

Les consommations d énergie en entreprise, introduction. Club QSE / DD du 10 octobre 2013

Les consommations d énergie en entreprise, introduction. Club QSE / DD du 10 octobre 2013 Les consommations d énergie en entreprise, introduction Club QSE / DD du 10 octobre 2013 Plan de l intervention 1) Contexte et enjeux des économies d énergie 2) Rappel sur les aides financières aux entreprises

Plus en détail

LES CHAUDIÈRES BOIS EN IAA. N 59 LETTRE d info. Mot du Président : Janvier 2016

LES CHAUDIÈRES BOIS EN IAA. N 59 LETTRE d info. Mot du Président : Janvier 2016 ASSOCIATION RÉGIONALE DE L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE ET DE TRANSFERT DE TECHNOLOGIES N 59 LETTRE d info Janvier 2016 LES CHAUDIÈRES BOIS Mot du Président : EN IAA Les Énergies Renouvelables (ou EnR) sont

Plus en détail

"Les incitations fiscales, les certificats d'économie d'énergie, la fiscalité verte?

Les incitations fiscales, les certificats d'économie d'énergie, la fiscalité verte? "Les incitations fiscales, les certificats d'économie d'énergie, la fiscalité verte? ingéniosité Crédit images J. DOMEAU Quelles sont les vraies opportunités de développement pour vos entreprises?" 1 Contexte

Plus en détail

1. CONTEXTE : 2. CADRE GENERAL DE L APPEL A PROJETS :

1. CONTEXTE : 2. CADRE GENERAL DE L APPEL A PROJETS : Appel à projets Bâtiments Aquitains Basse Consommation REGLEMENT 1. CONTEXTE : Réduire la consommation d énergie est une nécessité pour répondre aux défis du changement climatique et à l épuisement des

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens 2014-2020 FICHE ACTION

Programmes Opérationnels Européens 2014-2020 FICHE ACTION Axe Objectif thématique (ar. 9 Règ. général et Règ. FEDER) Objectif Spécifique Priorité d'investissement (art. 5 Règ. FEDER) Guichet unique / Rédacteur Progresser vers la transition énergétique et l'autonomie

Plus en détail

Renouvellement de l engagement aux 10 principes du Pacte Mondial. Je renouvelle l engagement de la SNCF au respect des 10 principes du Pacte Mondial.

Renouvellement de l engagement aux 10 principes du Pacte Mondial. Je renouvelle l engagement de la SNCF au respect des 10 principes du Pacte Mondial. Engagement Paris, le 10 décembre 2008 Renouvellement de l engagement aux 10 principes du Pacte Mondial Je renouvelle l engagement de la SNCF au respect des 10 principes du Pacte Mondial. Guillaume Pepy

Plus en détail

FONDS INTERMINISTERIEL DE SOUTIEN AUX PROJETS DE RECHERCHE & DEVELOPPEMENT COLLABORATIFS DES POLES DE COMPETITIVITE

FONDS INTERMINISTERIEL DE SOUTIEN AUX PROJETS DE RECHERCHE & DEVELOPPEMENT COLLABORATIFS DES POLES DE COMPETITIVITE FONDS INTERMINISTERIEL DE SOUTIEN AUX PROJETS DE RECHERCHE & DEVELOPPEMENT COLLABORATIFS DES POLES DE COMPETITIVITE 9 ème APPEL A PROJETS Les soutiens financiers de l État en faveur des projets de R&D

Plus en détail

Programme d investissements d avenir

Programme d investissements d avenir Programme d investissements d avenir Action Véhicules et transports du futur Octobre 2015 3,3Mds d euros gérés par l ADEME au service de la transition énergétique et écologique Répartition des montants

Plus en détail

Remarques importantes:

Remarques importantes: Formulaire de demande de subventions 2016 - Promotion de projets dans le cadre du programme SuisseEnergie pour les communes, pour les cités de l énergie LA PRÉSENTE NOTICE A ÉTÉ ÉLABORÉE POUR UNIFIER LES

Plus en détail

Plan d action pour les énergies renouvelables

Plan d action pour les énergies renouvelables Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC Office fédéral de l énergie OFEN Fiche d information 6 Date 21 février 2008 Plan d action pour les énergies

Plus en détail

Les aides à la préparation de projets européens Le financement des PME. L offre d OSEO

Les aides à la préparation de projets européens Le financement des PME. L offre d OSEO Les aides à la préparation de projets européens Le financement des PME L offre d OSEO Journée d'information : 4ème appel à propositions du 6ème PCRD Priorité 6 "Développement durable, changement planétaire

Plus en détail

Cliquez ici pour ajouter un titre ou une photo

Cliquez ici pour ajouter un titre ou une photo Cliquez ici pour ajouter un titre ou une photo Rofaïda LAHRECH rofaida.lahrech@cstb.fr Les dispositifs réglementaires pour l amélioration de la performance énergétique des bâtiments en France Maîtrise

Plus en détail

Le Plan Climat du Grand Lyon accompagne les TPE/PME

Le Plan Climat du Grand Lyon accompagne les TPE/PME Le Plan Climat du Grand Lyon accompagne les TPE/PME Wébinaire Energy Cities 10 avril 2015 Contexte - les 26 actions du Plan Climat TRANSVERSAL 1.1 Grand Lyon exemplaire 3.3 Changements de comportement

Plus en détail

POSITION SUR LA CHALEUR RENOUVELABLE DANS LE CADRE DU DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE PAR L ALLIANCE CHALEUR RENOUVELABLE

POSITION SUR LA CHALEUR RENOUVELABLE DANS LE CADRE DU DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE PAR L ALLIANCE CHALEUR RENOUVELABLE POSITION SUR LA CHALEUR RENOUVELABLE DANS LE CADRE DU DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE PAR L ALLIANCE CHALEUR RENOUVELABLE La chaleur renouvelable : c est quoi? Au sens de la directive européenne1

Plus en détail

Contrat d appui TPE/Artisanat

Contrat d appui TPE/Artisanat Contrat d appui TPE/Artisanat Soutenir les TPE et les entreprises artisanales de production, de services à l industrie, dans leurs projets d investissements, lors des phases de création, de transmission/reprise,

Plus en détail

CONTRIBUTION DES DIRIGEANTS DE GRANDS GROUPES ÉNERGÉTIQUES EUROPÉENS AU CONSEIL EUROPÉEN DES 20 ET 21 MARS 2014

CONTRIBUTION DES DIRIGEANTS DE GRANDS GROUPES ÉNERGÉTIQUES EUROPÉENS AU CONSEIL EUROPÉEN DES 20 ET 21 MARS 2014 CONTRIBUTION DES DIRIGEANTS DE GRANDS GROUPES ÉNERGÉTIQUES EUROPÉENS AU CONSEIL EUROPÉEN DES 20 ET 21 MARS 2014 La politique énergétique et climatique européenne se trouve à la croisée des chemins. Les

Plus en détail

Direction Productions et Energies Durables Service Réseaux et Energies Renouvelables

Direction Productions et Energies Durables Service Réseaux et Energies Renouvelables Direction Productions et Energies Durables Service Réseaux et Energies Renouvelables Appel à projets national «Grandes installations solaire thermique de production d eau chaude» Date limite de réception

Plus en détail

APPEL A PROJETS REGIONAL 2009 «Intégration architecturale des systèmes photovoltaïques»

APPEL A PROJETS REGIONAL 2009 «Intégration architecturale des systèmes photovoltaïques» APPEL A PROJETS REGIONAL 2009 «Intégration architecturale des systèmes photovoltaïques» La Région Centre a inscrit la lutte contre les gaz à effet de serre et contre le changement climatique parmi ses

Plus en détail

Quelles aides pour mes travaux de rénovation énergétique

Quelles aides pour mes travaux de rénovation énergétique Ségolène Royal soutient la rénovation énergétique des logements et la création d emplois pour la croissance verte en permettant le cumul de l éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ) et du crédit d impôt transition

Plus en détail

Sommet IRENA sur les énergies renouvelables en milieu insulaire -- Malte, 6 et 7 septembre 2012 --

Sommet IRENA sur les énergies renouvelables en milieu insulaire -- Malte, 6 et 7 septembre 2012 -- Sommet IRENA sur les énergies renouvelables en milieu insulaire -- Malte, 6 et 7 septembre 2012 -- Discours de Michel Vandepoorter, Ambassadeur de France à Malte Mesdames et messieurs, La question du financement

Plus en détail

APPEL A PROJETS REGIONAL «GENERATEURS PHOTOVOLTAIQUES INTEGRES AU BATIMENT»

APPEL A PROJETS REGIONAL «GENERATEURS PHOTOVOLTAIQUES INTEGRES AU BATIMENT» APPEL A PROJETS REGIONAL «GENERATEURS PHOTOVOLTAIQUES INTEGRES AU BATIMENT» 1. Objectif Le photovoltaïque connecté au réseau a connu ces dernières années un essor très important en France, notamment sur

Plus en détail

L efficacité énergétique dans le modèle allemand

L efficacité énergétique dans le modèle allemand L efficacité énergétique dans le modèle allemand Institute for Sustainable Development and International Relations 41 rue du Four 75006 Paris - France www.iddri.org 16/10/2012 1 Les objectifs du tournant

Plus en détail

Les projets des lauréats devront obligatoirement être situés sur le territoire régional des Pays de la Loire.

Les projets des lauréats devront obligatoirement être situés sur le territoire régional des Pays de la Loire. Maison individuelle exemplaire : éco-innovante et reproductible Règlement de l appel à projets Date limite de réception des dossiers : 1 er octobre 2009 12 h Objectifs de l appel à projets Le secteur du

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION IMMOBILIER

LETTRE D INFORMATION IMMOBILIER LETTRE D INFORMATION IMMOBILIER ANNEE 2014 AVRIL N 722 LA NOUVELLE REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 Jean-Jacques Salmon Philippe Salmon Christine Baugé David Alexandre Droit immobilier Droit de la construction

Plus en détail

Appel à projet 2014 Photovoltaïque en autoconsommation

Appel à projet 2014 Photovoltaïque en autoconsommation Appel à projet 2014 Photovoltaïque en autoconsommation Cahier des charges des études de faisabilité préalable Version 1 Mars 2014 1 1 - Rappel de l appel à projets... 3 1.1 - Objet... 3 1.2 - Bénéficiaires...

Plus en détail

APPEL À CANDIDATURES Entreprises et efficacité énergétique

APPEL À CANDIDATURES Entreprises et efficacité énergétique APPEL À CANDIDATURES Entreprises et efficacité énergétique CONTEXTE Les modes de production durables sont aujourd hui indispensables pour maintenir la compétitivité des entreprises en diminuant leur dépendance

Plus en détail

- 06 - LA GESTION DE LA PRODUCTION : PARTIE 1

- 06 - LA GESTION DE LA PRODUCTION : PARTIE 1 - 06 - LA GESTION DE LA PRODUCTION : PARTIE 1 Objectif(s) : o o Pré requis : o o o Contraintes de production, Optimisation de la gestion de la production. Coût de production, Production sous contraintes,

Plus en détail

SYNTHESE DE MISSION. Etude de marché Déchets - Eco construction - Energie DECEMBRE 2012. Conseil général du Val de Marne. TKM Copyright 2012 1

SYNTHESE DE MISSION. Etude de marché Déchets - Eco construction - Energie DECEMBRE 2012. Conseil général du Val de Marne. TKM Copyright 2012 1 SYNTHESE DE MISSION DECEMBRE 2012 Conseil général du Val de Marne Etude de marché Déchets - Eco construction - Energie TKM Copyright 2012 1 Les éco-industries sont des entreprises qui produisent des biens

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES CADRES DE L ADMINISTRATION DANS LE DOMAINE DE LA LOGISTIQUE

TERMES DE REFERENCE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES CADRES DE L ADMINISTRATION DANS LE DOMAINE DE LA LOGISTIQUE REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DU TRANSPORT *** DIRECTION GENERALE DE LA LOGISTIQUE ET DU TRANSPORT MULTIMODAL TERMES DE REFERENCE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES CADRES DE L ADMINISTRATION DANS LE DOMAINE

Plus en détail

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010 Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010 L élaboration de la RT 2012 Une concertation large et structurée 2 ans de travaux depuis septembre 2008 13 groupes de travail thématiques

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Ministère de l Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement Ministère de l Économie, des Finances et de l Industrie Ministère de l Agriculture, de l Alimentation, de la Pêche, de la

Plus en détail

L efficacité énergétique dans l industrie française

L efficacité énergétique dans l industrie française L efficacité énergétique dans l industrie française 25 mars 2014 Frédéric STREIFF Service Entreprises & Eco-Technologies Direction Productions & Energies Durables L ADEME. Thématiques Déchets Énergie Transport

Plus en détail

Les appels à projets Horizon 2020 «Smart Cities & Communities» (Villes et Communautés intelligentes)

Les appels à projets Horizon 2020 «Smart Cities & Communities» (Villes et Communautés intelligentes) Les appels à projets Horizon 2020 «Smart Cities & Communities» (Villes et Communautés intelligentes) Brussels Smart Cities - 04/12/2014 Camille Le Borgne, NCP Brussels Energie et environnement Supported

Plus en détail

Solutions Off-Grid Made in Germany

Solutions Off-Grid Made in Germany Solutions Off-Grid Made in Germany Aperçu de la technologie & Développements actuels www.renewables-made-in-germany.com Reiner Lemoine Institut Fondé 2010, siège à Berlin > 25 collaborateurs scientifiques

Plus en détail

Candidature pour une étude de faisabilité gratuite: Energie Renouvelable 2010

Candidature pour une étude de faisabilité gratuite: Energie Renouvelable 2010 Candidature pour une étude de faisabilité gratuite: Energie Renouvelable 2010 NOTICE EXPLICATIVE Facilitateur énergies renouvelables - grands systèmes Contact : Tél. 0800/85 775 (Menu 1 / sous menu 1 /

Plus en détail

APPEL A PROJETS INTEGRATION ARCHITECTURALE DES SYSTEMES PHOTOVOLTAIQUES EN REGION CENTRE DOSSIER DE CANDIDATURE

APPEL A PROJETS INTEGRATION ARCHITECTURALE DES SYSTEMES PHOTOVOLTAIQUES EN REGION CENTRE DOSSIER DE CANDIDATURE APPEL A PROJETS INTEGRATION ARCHITECTURALE DES SYSTEMES PHOTOVOLTAIQUES EN REGION CENTRE DOSSIER DE CANDIDATURE Les dossiers de candidature comprendront l ensemble des documents listés ci - dessous. Pour

Plus en détail

L Energie Solaire Giordano au service des Applications Collectives

L Energie Solaire Giordano au service des Applications Collectives L Energie Solaire Giordano au service des Applications Collectives , expert en énergie solaire Un Industriel Français de renommée internationale Il y a plus de 30 ans, bien avant les préoccupations actuelles

Plus en détail

Financements disponibles pour gérer le passif evironnemental et faciliter la reconversion des friches industrielles

Financements disponibles pour gérer le passif evironnemental et faciliter la reconversion des friches industrielles MVCS Conseil Financements disponibles pour gérer le passif evironnemental et faciliter la reconversion des friches industrielles 1 MVCS Conseil Assistance des maîtres d ouvrage pour optimiser les opérations

Plus en détail

PROJET ORC-PLUS. Présentation, objectifs et avantages industriels, économiques et sociaux.

PROJET ORC-PLUS. Présentation, objectifs et avantages industriels, économiques et sociaux. PROJET ORC-PLUS Présentation, objectifs et avantages industriels, économiques et sociaux. Contenu Présentation de l IRESEN Plateforme Green Energy Park La centrale pilote CSP-ORC Le projet ORC-PLUS : genèse

Plus en détail

L évolution des solutions énergétiques dans les bâtiments résidentiel et tertiaire à l horizon 2020

L évolution des solutions énergétiques dans les bâtiments résidentiel et tertiaire à l horizon 2020 L évolution des solutions énergétiques dans les bâtiments résidentiel et tertiaire à l horizon 2020 F. PIETRE-CAMBACEDES 11/11/2013 Centre de Recherche et Innovation Gaz et Energies Nouvelles DIRECTION

Plus en détail

Les Etats Généraux du Solaire Photovoltaïque

Les Etats Généraux du Solaire Photovoltaïque Les Etats Généraux du Solaire Photovoltaïque Les Etats Généraux du Solaire Photovoltaïque regroupent l ensemble des acteurs du solaire photovoltaïque en France, issus de trois types de structures : organisations

Plus en détail

PROMOTION DE L AUTOPRODUCTION D ELECTRICITE PAR L ENERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAIQUE

PROMOTION DE L AUTOPRODUCTION D ELECTRICITE PAR L ENERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAIQUE PROMOTION DE L AUTOPRODUCTION D ELECTRICITE PAR L ENERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAIQUE Projet PROSOL ELEC février 2010 1 PRESENTATION DU PROJET PROSOL ELEC Introduction Le marché de l énergie solaire photovoltaïque

Plus en détail

La politique française en faveur du photovoltaïque: État des lieux et nouvelles mesures

La politique française en faveur du photovoltaïque: État des lieux et nouvelles mesures La politique française en faveur du photovoltaïque: État des lieux et nouvelles mesures Paris, 24 juin 2009 Christophe SCHRAMM MEEDDAT/DGEC Direction de l énergie/bureau des énergies renouvelables État

Plus en détail

Dans le cadre du PACTE ELECTRIQUE BRETON Appel à projets MAITRISE DE LA DEMANDE EN ELECTRICITE en INDUSTRIE Année 2015

Dans le cadre du PACTE ELECTRIQUE BRETON Appel à projets MAITRISE DE LA DEMANDE EN ELECTRICITE en INDUSTRIE Année 2015 Dans le cadre du PACTE ELECTRIQUE BRETON Appel à projets MAITRISE DE LA DEMANDE EN ELECTRICITE en INDUSTRIE Année 2015 Sommaire Date de dépôt des candidatures Première session : 29 mai 2015 Seconde session

Plus en détail

Mardi de la DDT du 6 septembre 2011. La réglementation thermique 2012. change la construction!

Mardi de la DDT du 6 septembre 2011. La réglementation thermique 2012. change la construction! Mardi de la DDT du 6 septembre 2011 La réglementation thermique 2012 change la construction! Les objectifs de la réglementation thermique 2012 Objectif 1 : Réduire les consommations d énergie des bâtiments

Plus en détail

Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 25 février 2015 portant communication sur le développement des réseaux intelligents

Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 25 février 2015 portant communication sur le développement des réseaux intelligents Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 25 février 2015 portant communication sur le développement des réseaux intelligents Participaient à la séance : Philippe de LADOUCETTE,

Plus en détail

> UNE INSTALLATION DE MÉTHANISATION SUR VOTRE TERRITOIRE, c est la valorisation énergétique et agronomique de vos déchets.

> UNE INSTALLATION DE MÉTHANISATION SUR VOTRE TERRITOIRE, c est la valorisation énergétique et agronomique de vos déchets. > UNE INSTALLATION DE MÉTHANISATION SUR VOTRE TERRITOIRE, c est la valorisation énergétique et agronomique de vos déchets. > Faisabilité > Planification > Construction > Optimisation > Exploitation Bio

Plus en détail

48 ième Conférence. L Habitat Social Face au changement Climatique

48 ième Conférence. L Habitat Social Face au changement Climatique 48 ième Conférence L Habitat Social Face au changement Climatique La Ville Nouvelle de Chrafate Un Programme Pilote pour la Maturation d une Politique Faible Carbone de l Habitat Social ------------- Mohamed

Plus en détail

FONDS EUROPÉENS 2014-2020

FONDS EUROPÉENS 2014-2020 L EUROPE & LA RÉGION PARTENAIRES DE VOS PROJETS EN AUVERGNE SÉMINAIRE DE LANCEMENT DES FONDS EUROPÉENS 2014-2020 29 avril 2015 Nouvelles approches collaboratives dans les domaines de l agriculture, de

Plus en détail

PLR 2014 - EXTRAIT DU RAP DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS

PLR 2014 - EXTRAIT DU RAP DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS PLR - EXTRAIT DU RAP DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS Version du 27/05/2015 à 17:54:49 PROGRAMME 866 : PRÊTS AUX PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES MINISTRE CONCERNÉ

Plus en détail

1- Mobiliser la société autour des thèmes de la sobriété et de l efficacité énergétique

1- Mobiliser la société autour des thèmes de la sobriété et de l efficacité énergétique Cahier d acteur de l Assemblée des départements de France Débat national transition énergétique 2013 L Assemblée des départements de France souscrit au débat national transition énergétique voulu par le

Plus en détail

Fiche de sensibilisation Maintenance des installations solaires

Fiche de sensibilisation Maintenance des installations solaires Fiche de sensibilisation Maintenance des installations solaires L atteinte des objectifs d économie d énergie et de réduction des gaz à effet de serre doit passer par l installation d équipements performants,

Plus en détail

Réunion d information Photovoltaïque: quelles réalités?

Réunion d information Photovoltaïque: quelles réalités? Réunion d information Photovoltaïque: quelles réalités? Fédération Française du Bâtiment Quelques idées reçues trop cher Trop compliqué pas fiable polluant pas assez de soleil Dépassons les préjugés! Installer

Plus en détail

Energies renouvelables en Nord-Pas de Calais : Quel gisement et quels modèles de

Energies renouvelables en Nord-Pas de Calais : Quel gisement et quels modèles de Energies renouvelables en Nord-Pas de Calais : Quel gisement et quels modèles de développement? Contexte Depuis le début des années 1990, l Etat, l ADEME et la Région travaillent sur le développement des

Plus en détail

L offre 2016 Transition Energétique

L offre 2016 Transition Energétique L offre 2016 Transition Energétique Les priorités d intervention de l ADEME Aquitaine Limousin Poitou-Charentes Animation, aides à la décision, études de projets - Bâtiments : «Massification» de la rénovation

Plus en détail

Séance 1 Deuxième partie UN SYSTEME SECTORIEL QUI A SES PARTICULARITES SANS POUR AUTANT ETRE A PART

Séance 1 Deuxième partie UN SYSTEME SECTORIEL QUI A SES PARTICULARITES SANS POUR AUTANT ETRE A PART Séance 1 Deuxième partie UN SYSTEME SECTORIEL QUI A SES PARTICULARITES SANS POUR AUTANT ETRE A PART page 1/26 Ouvrage de base du cours - lire chapitre 3: «Une activité qui a de fortes particularités sans

Plus en détail

LA POMPE À CHALEUR AU CŒUR DE VOTRE CONFORT. Association Française pour les Pompes A Chaleur

LA POMPE À CHALEUR AU CŒUR DE VOTRE CONFORT. Association Française pour les Pompes A Chaleur LA POMPE À CHALEUR AU CŒUR DE VOTRE CONFORT 1 UTILISONS L ÉNERGIE RENOUVELABLE DISPONIBLE À TOUT INSTANT DANS L EAU, L AIR ET LA TERRE UN PANEL REPRÉSENTATIF DE MEMBRES QUI SOMMES NOUS? L association regroupe

Plus en détail

Bâtiment France 2005 Energie en TWh/mois. Bâtiment France 2005 Electricité en TWh/mois. Climatisation. Chauffage elec. Eclairage Cuisson elec

Bâtiment France 2005 Energie en TWh/mois. Bâtiment France 2005 Electricité en TWh/mois. Climatisation. Chauffage elec. Eclairage Cuisson elec Résultats d'un scénario R&D Bâtiments France 5 sans fossiles publié dans la revue Futuribles, juin 8 Ch. Marchand, M-H. Laurent, R. Rezakhanlou, Y. Bamberger Version du La consommation actuelle en énergie

Plus en détail

La RT2012 Quels impacts pour nos métiers

La RT2012 Quels impacts pour nos métiers La RT2012 Quels impacts pour nos métiers 1 Présentation de l association Promotelec Bilan BBC-Effinergie2005 La RT2012et la certification L association Promotelec 3 Objet & enjeux de l association L objet

Plus en détail

ACCÉLÉRATEUR D INNOVATION AU SERVICE DE L INDUSTRIE

ACCÉLÉRATEUR D INNOVATION AU SERVICE DE L INDUSTRIE ACCÉLÉRATEUR D INNOVATION AU SERVICE DE L INDUSTRIE ÉDITO Construite sur l expérience réussie du LETI à Grenoble, CEA Tech est forte de 4500 collaborateurs chargés d innover au service de l industrie.

Plus en détail

LA RÉGION SOUTIENT LES PROJETS INNOVANTS. Vous innovez ou vous avez un projet d innovation? Découvrez les aides de la Région :

LA RÉGION SOUTIENT LES PROJETS INNOVANTS. Vous innovez ou vous avez un projet d innovation? Découvrez les aides de la Région : LA RÉGION SOUTIENT LES PROJETS INNOVANTS Vous innovez ou vous avez un projet d innovation? Découvrez les aides de la Région : Aide à la maturation de projets innovants [ AIMA ] Aide à l innovation responsable

Plus en détail

Les dispositifs d accompagnement de l ADEME

Les dispositifs d accompagnement de l ADEME Les dispositifs d accompagnement de l ADEME ADEME Lorraine Laurent POULAIN Déchets / Eco-conception / Ecologie Industrielle et Territoriale 1 1/ L ADEME : UNE AGENCE PUBLIQUE AU SERVICE DE LA TRANSITION

Plus en détail

Photovoltaïque, Solaire Thermique, Méthanisation

Photovoltaïque, Solaire Thermique, Méthanisation Photovoltaïque, Solaire Thermique, Méthanisation Plus de 52 MWc raccordés au réseau européen depuis 2004 2004 : Création d Aletrnativa Energética 3000 à Lleida (Espagne) 2008 : Ouverture d AE3000, filiale

Plus en détail

Critères d éligibilité à la sélection des dossiers

Critères d éligibilité à la sélection des dossiers Critères d éligibilité à la sélection des dossiers Les investissements éligibles au co-financement de la Banque: Doivent avoir lieu sur le territoire de la région Centre Peuvent avoir la forme de tout

Plus en détail

La Région propose de lancer un appel à projets pour les équipements collectifs relevant de la filière solaire thermique.

La Région propose de lancer un appel à projets pour les équipements collectifs relevant de la filière solaire thermique. I - CONTEXTE ET OBJECTIFS Appel à projets régional solaire thermique collectif pour la production d'eau chaude sanitaire et de chauffage solaire à usage collectif 3 ème édition Année 2011 Dans le cadre

Plus en détail

Conseil régional de Picardie

Conseil régional de Picardie SPEE Picardie France Région Picardie RESPONSABILITÉ PUBLIC - PRIVÉ Responsable du Unité de mise en œuvre du Modèle de mise en œuvre Services d'exploitation Type de projets Conseil régional de Picardie

Plus en détail

Annexe promotion du gaz.doc 1

Annexe promotion du gaz.doc 1 Annexe : Présentation des actions de promotion du gaz naturel Depuis 2008, la promotion de l énergie gaz naturel est l un des grands enjeux de GrDF et constitue un poste de dépense à part entière pris

Plus en détail

APPEL À PROJET PHOTOVOLTAIQUE EN AUTOCONSOMMATION ELECTRIQUE RACCORDE RESEAU AVEC OU SANS STOCKAGE D ELECTRICITE Année 2016

APPEL À PROJET PHOTOVOLTAIQUE EN AUTOCONSOMMATION ELECTRIQUE RACCORDE RESEAU AVEC OU SANS STOCKAGE D ELECTRICITE Année 2016 APPEL À PROJET PHOTOVOLTAIQUE EN AUTOCONSOMMATION ELECTRIQUE RACCORDE RESEAU AVEC OU SANS STOCKAGE D ELECTRICITE Année 2016 FICHE A1 : FICHE DESCRIPTIVE DU PROJET PORTEUR DU PROJET Nom du Maître d Ouvrage

Plus en détail

Dossier de presse 2015

Dossier de presse 2015 Dossier de presse 2015 Des professionnels qualifiés Un gage de confiance pour le consommateur Contacts presse Qualit EnR Cecil Bonnesoeur - 01 48 78 70 51 - communication@qualit-enr.org Rumeur Publique

Plus en détail

Ordonnance sur le Fonds communal pour l efficacité énergétique (Ordonnance FCEE)

Ordonnance sur le Fonds communal pour l efficacité énergétique (Ordonnance FCEE) Ordonnance sur le Fonds communal pour l efficacité énergétique (Ordonnance FCEE) du 10 juillet 2012 (Etat le 1 er janvier 2016) Le Conseil municipal, sur la base du droit supérieur, sur la base du règlement

Plus en détail

Création de la start-up Naskéo Environnement sur les technologies de méthanisation de l INRA. Executive Summary

Création de la start-up Naskéo Environnement sur les technologies de méthanisation de l INRA. Executive Summary ASIRPA Analyse Socio-économique des Impacts de la Recherche Publique Agricole Création de la start-up Naskéo Environnement sur les technologies de méthanisation de l INRA Executive Summary Janvier 2013

Plus en détail

ENVIRONNEMENT. Le bois-énergie en Languedoc-Roussillon

ENVIRONNEMENT. Le bois-énergie en Languedoc-Roussillon ENVIRONNEMENT Le bois-énergie en Languedoc-Roussillon La filière bois-énergie en Languedoc-Roussillon La forêt couvre plus du tiers de la surface du territoire régional en Languedoc-Roussillon, part qui

Plus en détail

Conférence sur la Bioénergie: Biomasse pour le chauffage et la production d électricité

Conférence sur la Bioénergie: Biomasse pour le chauffage et la production d électricité Conférence sur la Bioénergie: Biomasse pour le chauffage et la production d électricité Mardi, 25 juin 2013 à Casablanca, Maroc www.exportinitiative.bmwi.de Energies renouvelables en Allemagne en bref

Plus en détail

V - GÉRER L ÉNERGIE ET LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE

V - GÉRER L ÉNERGIE ET LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE V - GÉRER L ÉNERGIE ET LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE LA SITUATION À PARIS V.1 - FAVORISER LA SOBRIÉTÉ ÉNERGÉTIQUE La maîtrise de l énergie et plus largement la politique de lutte contre les changements

Plus en détail

Autoconsommation photovoltaïque

Autoconsommation photovoltaïque Autoconsommation photovoltaïque Conseil Régional Aquitaine David MARTIN 21/03/2013 Sommaire L autoconsommation : définitions La parité réseau : une réalité proche Les modes de raccordement d une installation

Plus en détail

Détails et explications sur la mise en œuvre du programme EMERGENCE FILIERE CLIMATISATION/CHAUFFAGE SOLAIRE

Détails et explications sur la mise en œuvre du programme EMERGENCE FILIERE CLIMATISATION/CHAUFFAGE SOLAIRE Détails et explications sur la mise en œuvre du programme EMERGENCE FILIERE CLIMATISATION/CHAUFFAGE SOLAIRE Daniel Mugnier Amandine Le Denn TECSOL SA Introduction Cheminement actuel ADEME DR ADEME DER

Plus en détail

AXE 3 AMELIORER FICHE THEMATIQUE 3-4 : LA COMPETITIVITE DES PME L IMMOBILIER LOCATIF PUBLIC. Version adoptée au CPR du 07/12/15 1

AXE 3 AMELIORER FICHE THEMATIQUE 3-4 : LA COMPETITIVITE DES PME L IMMOBILIER LOCATIF PUBLIC. Version adoptée au CPR du 07/12/15 1 AXE 3 AMELIORER LA COMPETITIVITE DES PME FICHE THEMATIQUE 3-4 : L IMMOBILIER LOCATIF PUBLIC Version adoptée au CPR du 07/12/15 1 PRIORITE D INVESTISSEMENT N 3d : Soutien à la capacité des PME à participer

Plus en détail

Total Energie Gaz. vous accompagne dans vos démarches d efficacité énergétique. Certificats d Economies d Energie

Total Energie Gaz. vous accompagne dans vos démarches d efficacité énergétique. Certificats d Economies d Energie Total Energie Gaz vous accompagne dans vos démarches d efficacité énergétique Certificats d Economies d Energie l efficacite energetique : un enjeu economique et environnemental majeur Répartition de la

Plus en détail

«Cinq fiches d information sur les changements appliqués à mon foyer ou ma nouvelle maison.»

«Cinq fiches d information sur les changements appliqués à mon foyer ou ma nouvelle maison.» «Cinq fiches d information sur les changements appliqués à mon foyer ou ma nouvelle maison.» 1 Production d électricité 20 % des besoins en électricité ménage des nouvelles constructions doivent être couverts

Plus en détail

L éco prêt à taux zéro :

L éco prêt à taux zéro : L éco prêt à taux zéro : - Description et objectif : Destiné à financer les rénovations thermiques représentant des montants importants, c est l une des principales mesures financières du Grenelle Environnement

Plus en détail

4.6.1 RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL

4.6.1 RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL 4.6.1 RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL à l appui d une demande de crédit pour l assainissement de l installation de chauffage du collège de Beau-Site Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs,

Plus en détail

Introduction. Matinée de l'énergie et du soleil Confignon, 12 mai 2012

Introduction. Matinée de l'énergie et du soleil Confignon, 12 mai 2012 Matinée de l'énergie et du soleil Confignon, 12 mai 2012 Introduction Enjeux énergétiques Les nouvelles obligations légales pour les petits propriétaires Calcul de la SRE Calcul de l'idc Thermographie,

Plus en détail