DOSSIER DE PRESSE Association pour le Don d Organes et de Tissus humains

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DOSSIER DE PRESSE 2014. Association pour le Don d Organes et de Tissus humains"

Transcription

1 DOSSIER DE PRESSE juin Journée nationale de réflexion sur le don d'organes et la greffe et de reconnaissance aux donneurs France ADOT 60 Association pour le Don d Organes et de Tissus humains I

2 «Pour sauver des vies, il faut l avoir dit» Le don d organes : un geste de solidarité qui sauve des vies chaque année En France en 2013, greffes d organes ont été réalisées, alors que personnes ont eu besoin d une greffe. Sauver davantage de vies en permettant à plus de malades d être greffés est aujourd hui possible : c est tout l enjeu de la transmission de sa position sur le don d organes à ses proches. Bien qu une grande majorité de français soit favorable au don d organes après la mort, seuls 50% transmettent effectivement leur position à leurs proches. Il n y a pas de limite d âge pour donner ses organes ; on peut prélever les reins et le foie jusqu à plus de 80 ans La transmission de sa position à ses proches : élément clé du don d organes En France, le don d organes est placé sous le régime du consentement présumé (loi de bioéthique) : nous sommes tous présumés donneurs. Néanmoins, si l on est opposé au don de ses organes, la loi permet de s inscrire sur le registre national des refus ou de communiquer oralement sa position à ses proches. Ainsi, lorsqu un prélèvement d organes est envisagé, les équipes hospitalières doivent obligatoirement et avant toute chose consulter le registre national des refus. Si le nom du défunt n y figure pas, elles ont le devoir de s assurer de la non-opposition de ce dernier au don de ses organes en interrogeant les proches, même si le défunt est détenteur d une carte de donneur. Il est donc important de transmettre sa position sur le don de ses organes à ses proches car ce sont eux qui portent à la connaissance des équipes médicales la décision du défunt. Actuellement, seul 1 français sur 2 ayant pris position sur le don d organes la transmet à ses proches Ne pas communiquer à ses proches son choix sur le don de ses organes, les expose au risque d une décision difficile, dans un moment de deuil déjà très douloureux En 2 013, il y a eu 33 % de refus sur le territoire national et 44% en Picardie Cette journée nationale est aussi l occasion de se souvenir que le don est possible grâce à la générosité des donneurs et de leurs proches. II

3 Journée nationale du 22 juin dans l Oise Nous tiendrons des stands d information de 10h à 20h dans les galeries marchandes de AUCHAN - Nogent-sur-Oise Mercredi 18 juin AUCHAN - Beauvais Vendredi 20 juin AUCHAN - Lacroix St-Ouen Samedi 21 juin CORA - Saint-Maximin Vendredi 20 juin CARREFOUR - Venette vendredi 20 et samedi 21 juin Notre documentation a été remise à toutes les pharmacies et labos de l Oise Vous y trouverez les demandes de cartes de donneurs l Agence de Biomédecine met en place un dispositif d information pour encourager la parole au sujet du don d organes relayé sur le terrain par nos bénévoles «Maintenant, c est le bon moment pour dire à vos proches si vous êtes ou non pour le don d organes» Un film télévisé de 45 et des formats courts de 12 seront diffusés du 16 au 22 juin sur les principales chaines nationales. Ce film a pour objectif de transformer un temps passif le moment où l on regarde la publicité à la télévision en temps actif en faisant en sorte que les gens utilisent ce moment pour donner leur position à leurs proches. (cf dp agence de biomédecine) Dans la continuité de la campagne 2013, qui avait fait appel à plusieurs personnalités du cinéma, le film télévisé 2014 fait une nouvelle fois appel à la générosité d un comédien reconnu, Gilles Lellouche o se décider sur le don de ses organes c est bien mais encore faut-il le dire, sinon cela ne sert à rien, o dire son choix en faveur du don d organes à ses proches, c est favoriser la greffe d organes et sauver des vies. III

4 En SAVOIR PLUS sur le DON D ORGANES, de TISSUS et de CELLULES DON d ORGANES sur le territoire national transplantations ont été réalisées en personnes ont eu besoin d une greffe en personne sur 3 a été greffée 482 patients sont décédés faute d organe. Greffes d Organes Evolution IV

5 DON d ORGANES Sur le territoire régional les hopitaux d Amiens-Compiègne/Noyon-Creil/Senlis-Laon-Saint-Quentin sont autorisés aux prélèvements d organes et de cornées. Les 32 prélèvements effectués ont permis de réaliser 116 greffes 60 reins 11 cœurs 14 poumons 25 foies 6 pancréas seul le CHU d Amiens exerce l activité de greffes 58 greffes de reins y ont été effectuées Activité de Prélèvement en Picardie Amiens-Compiègne-Creil-Laon-Saint-Quentin Pour tout connaître sur le don d organes et demander sa carte de donneur : V

6 DON de TISSUS et de CELLULES FRANCE ADOT s attache aussi à promouvoir le don de moelle osseuse. Chaque année 2000 personnes ont besoin d une greffe de moelle osseuse (ne pas confondre avec la moelle épinière) Il n existe pas toujours de donneurs compatibles dans une famille et dans près de 75% des cas le seul espoir réside dans la recherche d un donneur non apparenté Sur le fichier Français, plus de personnes, âgées de 18 à 50ans, sont déjà volontaires pour donner leur moelle osseuse nouveaux donneurs, tel est l objectif pour l année 2014! Plus de détails sur : Département Oise - On peut y télécharger la demande d inscription sur le registre des donneurs volontaires La prise de sang et l entretien médical nécessaires à la demande d inscription sur le Registre des Donneurs Volontaires peuvent être effectués sur les collectes de sang de l Oise, ainsi qu à : Amiens Saint-Quentin Paris Cergy VI

7 Historique et missions En SAVOIR PLUS sur France ADOT 60 Un mouvement de bénévoles au service de la vie En août 1969, à l instigation du professeur Jean DAUSSET, prix Nobel de médecine, une poignée de volontaires, ni malades, ni greffés, ni médecins, ont créé la Fédération des Associations pour le Don d Organes. Il s agissait de faire évoluer les consciences des citoyens, et solliciter leur adhésion au don d organes, une thérapeutique nouvelle et révolutionnaire. Les parlementaires suivent le mouvement en adoptant, le 31 décembre 1976, la loi Caillavet sur le consentement présumé par la suite reprise dans de nombreux pays. 13 février 1978 : la Fédération est reconnue d utilité publique (confirmation le 11 avril 2005). Fidèle à ses missions d origine, forte de son réseau d associations départementales, la fédération FRANCE ADOT s attache notamment à : Promouvoir les dons d organes post-mortem, dans le respect de l éthique : «anonymat - gratuité - volontariat» Diffuser la carte de donneur Promouvoir le don de moelle osseuse, et enrichir le registre des volontaires Promouvoir le don de tissus et de cellules Soutenir la réflexion des pouvoirs publics en vue de la révision de la loi de bioéthique France ADOT 60 est l antenne départementale de l Oise c est une association loi 1901 qui a été créée le 1er septembre 1989 Elle est constituée d un conseil d administration composé actuellement de 10 personnes Son siège social est à Balagny sur Thérain ACTIVITES Tenue de stands d information dans les forums d associations, fêtes locales, évènements sportifs, halls de supermarchés lors de la journée nationale, Coordination et soutien d actions locales : conférences, informations scolaires dans les collèges et lycées, ainsi que dans les instituts de formations de soins infirmiers Diffusion documentation chez les professionnels de santé pharmacies labos cabinets médicaux Diffusion de la carte de donneur France Adot Liaison avec la presse locale VII

8 Nos principales actions d information en 2013 Nrbre de conférences auprès des Lycéens 28 Nbre de lycéens informés Nbre de conférences auprès des collégiens 26 Nbre de collégiens informés 668 Nbre de conférences Ecoles d infirmières (IFSI) et Centres Hospitaliers 7 Nbre d'étudiants et personnel informés 186 Total Nombre de conférences grand public 11 Nombre de Stands d'information 130 dont 112 sur les collectes de sang du département MEDIAS Articles de Presse 10 - Nombre de cartes de donneurs délivrées - Nombre de demandes d'inscription sur le registre des donneurs volontaires de moelle osseuse Heures de bénévolat Nombre de kilomètres parcourus VIII

9 Contacts France Adot 60 Nelly Tièze Présidente Orry la Ville Henry Tièze Trésorier Orry la Ville Catherine Bertin Secrétaire Grandfresnoy Marcel Abram Administrateur Marie-Thérèse Abram Administratrice Beauvais Natacha Beuvin Administratrice Pierre Gosselin Administrateur Méru Françoise Lefranc Administratrice Beauvais Claude Palmer Administrateur Aumont-en-Halatte Pascal Julien Administrateur Feigneux Pour tout connaître sur le don d organes et demander sa carte de donneur Pour ne pas perdre le fil de la solidarité et du partage, rejoignez notre page Facebook afin de suivre en direct notre actualité, nos témoignages, nos événements et nos avancées. IX

DOSSIER DE PRESSE Association pour le Don d Organes et de Tissus humains

DOSSIER DE PRESSE Association pour le Don d Organes et de Tissus humains DOSSIER DE PRESSE 2012 17 octobre Journée mondiale du don d'organes et de la greffe France ADOT 60 Association pour le Don d Organes et de Tissus humains I «Pour sauver des vies, il faut l avoir dit» En

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Association pour le Don d Organes et de Tissus humains

DOSSIER DE PRESSE Association pour le Don d Organes et de Tissus humains DOSSIER DE PRESSE 2016 22 juin Journée nationale de réflexion sur le don d'organes et la greffe et de reconnaissance aux donneurs France ADOT 60 Association pour le Don d Organes et de Tissus humains I

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Association pour le Don d Organes et de Tissus humains

DOSSIER DE PRESSE Association pour le Don d Organes et de Tissus humains DOSSIER DE PRESSE 2015 22 juin Journée nationale de réflexion sur le don d'organes et la greffe et de reconnaissance aux donneurs France ADOT 60 Association pour le Don d Organes et de Tissus humains I

Plus en détail

Dire oui au don d organes, c est donner l accord. Le don d organes, c est l autre façon de donner la vie.

Dire oui au don d organes, c est donner l accord. Le don d organes, c est l autre façon de donner la vie. Le don d organes, c est l autre façon de donner la vie. Dire oui au don d organes, c est donner l accord de son vivant, à un éventuel prélèvement après son décès. Ce livret est destiné à fournir les informations

Plus en détail

Dossier de presse Grande enquête : Les Français et le don d organes

Dossier de presse Grande enquête : Les Français et le don d organes Juin 2011 Dossier de presse Grande enquête : Les Français et le don d organes Seuls 13% des Français connaissent la loi sur le don d organes Contacts presse : Saran SIDIBE- saran@greffedevie.fr Marine

Plus en détail

Samedi 26 janvier 2013 à la Salle des fêtes de Bourg-en-Bresse (place de la grenette) de 9h à 17h30

Samedi 26 janvier 2013 à la Salle des fêtes de Bourg-en-Bresse (place de la grenette) de 9h à 17h30 Bourg en Bresse, mercredi 9 janvier 2013 Action nationale : Mon sang pour les autres L EFS et le Rotary se mobilisent pour sauver des vies! Chaque année depuis 15 années, les collectes Mon sang pour les

Plus en détail

Comment se déroule un don de sang placentaire?

Comment se déroule un don de sang placentaire? Don de sang placentaire Le sang placentaire (appelé aussi sang de cordon car il se trouve dans le cordon ombilical) est le sang qui est issu du placenta. Il renferme une grande quantité de cellules souches

Plus en détail

Les dons d organes provenant de personnes décédées. Parlons-en

Les dons d organes provenant de personnes décédées. Parlons-en Les dons d organes provenant de personnes décédées Parlons-en Table des matières Introduction Pourquoi les dons d organes sont si importants? Face aux faits Le taux de succès des transplantations rénales

Plus en détail

10 ÈME SEMAINE DE MOBILISATION POUR LE DON DE MOELLE OSSEUSE 29 MARS 4 AVRIL 2015 KIT DE COMMUNICATION

10 ÈME SEMAINE DE MOBILISATION POUR LE DON DE MOELLE OSSEUSE 29 MARS 4 AVRIL 2015 KIT DE COMMUNICATION 10 ÈME SEMAINE DE MOBILISATION POUR LE DON DE MOELLE OSSEUSE 29 MARS 4 AVRIL 2015 KIT DE COMMUNICATION 3 BUS, 7 JOURS, 21 VILLES POUR CONVAINCRE LE PLUS GRAND NOMBRE DE DEVENIR DONNEUR DE MOELLE OSSEUSE

Plus en détail

KIT BÉNÉVOLES COMMENT GÉRER LES RELATIONS AVEC LA PRESSE. l association qui lutte contre la leucémie. www.laurettefugain.org

KIT BÉNÉVOLES COMMENT GÉRER LES RELATIONS AVEC LA PRESSE. l association qui lutte contre la leucémie. www.laurettefugain.org l association qui lutte contre la leucémie COMMENT GÉRER LES RELATIONS AVEC LA PRESSE KIT BÉNÉVOLES soutenir mobiliser aider la recherche médicale sur les leucémies et les maladies du sang autour des Dons

Plus en détail

NUMÉRIQUE ET DÉMOCRATIE LOCALE : CONCERTATION AMÉLIORÉE OU SIMPLE ALIBI?

NUMÉRIQUE ET DÉMOCRATIE LOCALE : CONCERTATION AMÉLIORÉE OU SIMPLE ALIBI? NUMÉRIQUE ET DÉMOCRATIE LOCALE : CONCERTATION AMÉLIORÉE OU SIMPLE ALIBI? Organisateur LA GAZETTE DES COMMUNES Animateur Hugues PERINEL, Directeur des rédactions du pôle collectivités locales, Groupe Moniteur

Plus en détail

Evénement de Sensibilisation Grand Public Du 22 au 25 Septembre 2010 Parvis de l Hôtel de Ville de Paris

Evénement de Sensibilisation Grand Public Du 22 au 25 Septembre 2010 Parvis de l Hôtel de Ville de Paris Evénement de Sensibilisation Grand Public Du 22 au 25 Septembre 2010 Parvis de l Hôtel de Ville de Paris I LE PROJET - Raison d être - Originalité - Concept - Animations - Visuels II POURQUOI S ENGAGER

Plus en détail

en Nouvelle-Calédonie ET SI ON EN PARLAIT? Dossier de presse

en Nouvelle-Calédonie ET SI ON EN PARLAIT? Dossier de presse en Nouvelle-Calédonie ET SI ON EN PARLAIT? Dossier de presse Le don d organes en nouvelle-calédonie Le don de son vivant Depuis une vingtaine d années, des patients souffrant d insuffisance rénale sont

Plus en détail

Centre d Action Jeunesse

Centre d Action Jeunesse 1 Centre d Action Jeunesse 2 PREAMBULE L intégration des jeunes à leur ville est un souci permanent pour tout responsable de la jeunesse. Il s agit d aider le jeune citoyen à devenir progressivement un

Plus en détail

DOSSIER DE PRÉSENTATION. Plateforme de partenariat 18 Juillet 2015

DOSSIER DE PRÉSENTATION. Plateforme de partenariat 18 Juillet 2015 DOSSIER DE PRÉSENTATION Plateforme de partenariat 18 Juillet 2015 L ASSOCIATION L association tous à table anime depuis mai 2011 des repas solidaires, pour permettre aux restaurateurs amis de l association

Plus en détail

Règles de répartition et d attribution des greffons prélevés sur personne décédée en état de mort encéphalique Alain ATINAULT

Règles de répartition et d attribution des greffons prélevés sur personne décédée en état de mort encéphalique Alain ATINAULT Règles de répartition et d attribution des greffons prélevés sur personne décédée en état de mort encéphalique Alain ATINAULT Directeur Direction opérationnelle du prélèvement et de la greffe organes-tissus

Plus en détail

DEVENEZ PARTENAIRE DES 60 ANS DE L AJD ASSOCIEZ VOTRE LOGO AU LOGO DE L AJD SUR NOS DIFFÉRENTS OUTILS DE COMMUNICATION

DEVENEZ PARTENAIRE DES 60 ANS DE L AJD ASSOCIEZ VOTRE LOGO AU LOGO DE L AJD SUR NOS DIFFÉRENTS OUTILS DE COMMUNICATION 60 ANS D EXPÉRIENCES ET D EXPERTISE Depuis sa création, l AJD s inscrit dans un projet associatif fort : améliorer le quotidien des jeunes ayant un diabète et de leur famille en leur proposant des solutions

Plus en détail

Enquête sur le don de moelle osseuse

Enquête sur le don de moelle osseuse Enquête sur le don de moelle osseuse Réalisée auprès des étudiants de première année à l Université de Poitiers en septembre 2012 En France, pour que leur vie continue, 2 400 malades ont besoin d un don

Plus en détail

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE ORIENTATIONS STRATEGIQUES N 10 : Animer et développer la production touristique : produits, équipements et hébergements N 11 : Favoriser la professionnalisation

Plus en détail

LES 10 ANS DU REGISTRE FRANCE GREFFE DE MOELLE A L AGENCE DE LA BIOMEDECINE

LES 10 ANS DU REGISTRE FRANCE GREFFE DE MOELLE A L AGENCE DE LA BIOMEDECINE LES 10 ANS DU REGISTRE FRANCE GREFFE DE MOELLE A L AGENCE DE LA BIOMEDECINE Dr Evelyne MARRY Directrice DIRECTION PRELEVEMENT GREFFE - CSH Agence de la biomédecine 1 LE REGISTRE FRANCE GREFFE DE MOELLE

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE FRANCE ADOT 53

DOSSIER DE PRESSE FRANCE ADOT 53 DOSSIER DE PRESSE FRANCE ADOT 53 Association pour le Don d Organes et de Tissus humains www.france-adot.org 1 / 14 SOMMAIRE Introduction : La grande cause. Page 3 1. Le Don d'organes et de tissus humains,

Plus en détail

Le label Agir ensemble contre l illettrisme

Le label Agir ensemble contre l illettrisme En 2014, des évènements, manifestations, temps forts labellisés «Agir ensemble contre l illettrisme» Avec comme point d orgue la semaine du 8 septembre 2014, Journées nationales d action contre l illettrisme

Plus en détail

POINT PRESSE MENSUEL DON D ORGANES

POINT PRESSE MENSUEL DON D ORGANES POINT PRESSE MENSUEL DON D ORGANES [ Contact presse ARS : Sarah Izza 03 62 72 86 27 sarah.izza@ars.sante.fr ] 1 Communiqué Campagne régionale d information et de sensibilisation sur le don d organes à

Plus en détail

Campagne JMDS 2015: Votre kit de communication pour la Journée Mondiale des Donneurs de Sang

Campagne JMDS 2015: Votre kit de communication pour la Journée Mondiale des Donneurs de Sang Campagne JMDS 2015: Votre kit de communication pour la Journée Mondiale des Donneurs de Sang La prochaine campagne de l EFS-IDF sera dédiée à la Journée Mondiale des Donneurs de Sang le 14 juin 2015. L

Plus en détail

Avec le DP, plus de sécurité pour votre santé

Avec le DP, plus de sécurité pour votre santé Avec le DP, plus de sécurité pour votre santé Pour plus de sécurité pour votre santé, ouvrez votre Dossier Pharmaceutique! Les médicaments ne sont pas des produits comme préoccupation majeure des pharmaciens,

Plus en détail

A BOURG-EN-BRESSE, les 3 clubs Rotary Revermont / Jacobins / Bourg-en-Bresse s unissent pour organiser avec l EFS, la 8 ème édition annuelle de

A BOURG-EN-BRESSE, les 3 clubs Rotary Revermont / Jacobins / Bourg-en-Bresse s unissent pour organiser avec l EFS, la 8 ème édition annuelle de Bourg-en-Bresse, vendredi 8 janvier 2016 MON SANG POUR LES AUTRES : L EFS et le Rotary se mobilisent pour sauver des vies! Depuis 18 années, les collectes Mon sang pour les autres rencontrent un franc

Plus en détail

Eco-Santé 2006. Dossier de presse

Eco-Santé 2006. Dossier de presse Eco-Santé 2006 Produit par l'irdes Dossier de presse Depuis 1986, l IRDES (ex CREDES) produit et diffuse Eco-Santé. Cet outil unique d interrogation permet un accès instantané aux principales séries statistiques

Plus en détail

Document d obtention du consentement des patients pour l inscription au Registre canadien de greffe (Registre CTR)

Document d obtention du consentement des patients pour l inscription au Registre canadien de greffe (Registre CTR) Document d obtention du consentement des patients pour l inscription au Registre canadien de greffe (Registre CTR) Objet Le Registre canadien de greffe (Registre CTR) comprend la liste nationale des patients

Plus en détail

Infirmier expert en chirurgie maxillo-faciale et chirurgie orale DIU Santé

Infirmier expert en chirurgie maxillo-faciale et chirurgie orale DIU Santé maxillofaciale et chirurgie orale La formation OBJECTIFS DE LA FORMATION Formation pour les infirmiers, ce diplôme a pour objectif de couvrir le champ de leurs connaissances en chirurgie maxillofaciale

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 1 CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 La procédure de l appel à projet change à compter de 2015. Nous vous invitons à prendre connaissance de la nouvelle procédure

Plus en détail

ANNEE PREPARATOIRE AUX CONCOURS D ENTREE EN INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE

ANNEE PREPARATOIRE AUX CONCOURS D ENTREE EN INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE ANNEE PREPARATOIRE AUX CONCOURS D ENTREE EN INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE PROGRAMME 2015-2016 LES CONDITIONS D'ADMISSION EN IFCS - Avoir exercé 4 ans, au 1er janvier de l'année du concours,

Plus en détail

Guide du concours. Lancement du concours : 13 janvier 2016. Finale nationale : 29 et 30 avril 2016 au Cégep de Trois-Rivières

Guide du concours. Lancement du concours : 13 janvier 2016. Finale nationale : 29 et 30 avril 2016 au Cégep de Trois-Rivières Guide du concours Lancement du concours : 13 janvier 2016 Finale nationale : 29 et 30 avril 2016 au Cégep de Trois-Rivières Centre de démonstration en sciences physiques 1 PARTIE 1 : LE CONCOURS LE CONCOURS

Plus en détail

I - Le Don de Soi, C est quoi?

I - Le Don de Soi, C est quoi? DOSSIER DE PRESSE I - Le Don de Soi, C est quoi? Don : action de Donner* Donner : 1) Faire un don, offrir : Don de sang, d organes, de moelle osseuse, donner la main à quelqu un 2) Se consacrer à : Se

Plus en détail

Présentation Nuits de l Orientation en Lorraine

Présentation Nuits de l Orientation en Lorraine Table des matières Présentation Nuits de l Orientation en Lorraine Concept Nuits de l Orientation en Chiffres Nuits de l Orientation en Images Revue de Presse Programme 2016 Publics Devenir Partenaire

Plus en détail

DOSSIER DE PARTENARIAT

DOSSIER DE PARTENARIAT DOSSIER DE PARTENARIAT 1 ère SESSION INTER-REGIONALE DU COMITE SUD-EST LYCEE MARSEILLEVEYRE - MARSEILLE PARLEMENT EUROPEEN DES JEUNES - FRANCE UN MOT DE LA PRESIDENTE DU COMITE SUD-EST Sans peuple, il

Plus en détail

LANCEMENT D UN CONCOURS dans le cadre de la journée européenne des droits des patients

LANCEMENT D UN CONCOURS dans le cadre de la journée européenne des droits des patients MINISTERE DE LA SANTE ET DES SPORTS LANCEMENT D UN CONCOURS dans le cadre de la journée européenne des droits des patients «LES DROITS DES USAGERS DU SYSTEME DE SANTE : COMMENT FAVORISER LEUR CONNAISSANCE

Plus en détail

Mobiliser son CA pour maximiser son apport : les déterminants de la participation. Québec, 14 octobre 2014

Mobiliser son CA pour maximiser son apport : les déterminants de la participation. Québec, 14 octobre 2014 Mobiliser son CA pour maximiser son apport : les déterminants de la participation Québec, 14 octobre 2014 Objectifs et déroulement Objectifs : Réfléchir sur ses pratiques et diagnostiquer le niveau d engagement

Plus en détail

NORME PROFESSIONNELLE AMAFI RELATIVE AUX SONDAGES DE MARCHE ET AUX TESTS INVESTISSEUR

NORME PROFESSIONNELLE AMAFI RELATIVE AUX SONDAGES DE MARCHE ET AUX TESTS INVESTISSEUR NORME PROFESSIONNELLE AMAFI RELATIVE AUX SONDAGES DE MARCHE ET AUX TESTS INVESTISSEUR Norme établie pour l application de l article 216-1 du règlement général de l Autorité des marchés financiers AMAFI

Plus en détail

REJOIGNEZ LE RESEAU DES VILLES DE L EDUCATION PAR LE SPORT!!!

REJOIGNEZ LE RESEAU DES VILLES DE L EDUCATION PAR LE SPORT!!! REJOIGNEZ LE RESEAU DES VILLES DE L EDUCATION PAR LE SPORT!!! «Construire une société plus juste et solidaire par le sport» Trouver des solutions au décrochage éducatif des jeunes Permettre à tous les

Plus en détail

Editos. «Ensemble, sauvons des enfants»

Editos. «Ensemble, sauvons des enfants» Dossier partenariat Editos «L année 2014 est une année importante pour La Chaîne de l Espoir qui a vu la concrétisation de projets qui lui tiennent particulièrement à coeur : création et équipement du

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE Exercice 2013

RAPPORT D ACTIVITE Exercice 2013 RAPPORT D ACTIVITE Exercice 2013 I FONCTIONNEMENT DE L ASSOCIATION L Assemblée Générale s est déroulée le 21 mars 2013. Au cours de celle-ci, les rapports moral, d activité et financier ont été adoptés

Plus en détail

Le guide. Don d organes. Donneur ou pas. Pourquoi et comment je le dis. à mes proches.

Le guide. Don d organes. Donneur ou pas. Pourquoi et comment je le dis. à mes proches. Don d organes. Donneur ou pas à mes proches. Le guide Pourquoi et comment je le dis Don d organes. Pourquoi est-ce si important d en parler? En matière de don et de greffe d organes, la loi française prévoit

Plus en détail

Association d Accueil aux Médecins et Personnels de Santé Réfugiés en France (APSR)

Association d Accueil aux Médecins et Personnels de Santé Réfugiés en France (APSR) Association d Accueil aux Médecins et Personnels de Santé Réfugiés en France (APSR) POUVOIR EXERCER LA PROFESSION DE CHIRURGIEN DENTISTE EN FRANCE POUR LES CHIRURGIENS DENTISTES À DIPLOME NON COMMUNAUTAIRE

Plus en détail

Don et transplantation d organes en Irlande

Don et transplantation d organes en Irlande Don et transplantation d organes en Irlande Vous vous posez sûrement de nombreuses questions si vous envisagez de faire don des organes de votre proche. Les réponses apportées dans cette brochure à certaines

Plus en détail

BILAN *** «?» *** Semaine du 16

BILAN *** «?» *** Semaine du 16 BILAN JOURNEE MONDIALE DE LA MALADIE D ALZHEIMER 2013 *** Thème : «Avec la maladie d Alzheimer, quels projets de vie?» *** Semaine du 16 au 22 septembree 2013 26 bis, rue des écoliers - 97490 SAINTE CLOTILDE

Plus en détail

Délibération n 2008-029 du 31 janvier 2008 sanctionnant la société FAC INTERNATIONAL

Délibération n 2008-029 du 31 janvier 2008 sanctionnant la société FAC INTERNATIONAL Délibération n 2008-029 du 31 janvier 2008 sanctionnant la société FAC INTERNATIONAL La Commission nationale de l informatique et des libertés, réunie en formation restreinte, sous la présidence de M.

Plus en détail

Présentation de la : Galerie moretti & moretti

Présentation de la : Galerie moretti & moretti Présentation de la : Galerie moretti & moretti Vous trouverez ci-joint quelques photos de notre galerie d'art contemporain située 6, Cour Bérard en plein Marais, accolée à la place des Vosges. Vous trouverez

Plus en détail

N 482 ASSEMBLÉE NATIONALE

N 482 ASSEMBLÉE NATIONALE Document mis en distribution le 17 décembre 2007 N 482 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 5 décembre 2007. PROPOSITION

Plus en détail

LE SENTIER EN SENTIERS

LE SENTIER EN SENTIERS LE SENTIER EN SENTIERS 2 e édition au profit de l école alternative Le Sentier Description de l école L école Le Sentier, située à Boisbriand, est une école primaire alternative qui dispense des services

Plus en détail

Système-cible : Centre de formation Catégorie : SOUTIEN AUX JEUNES ADULTES EN FORMATION

Système-cible : Centre de formation Catégorie : SOUTIEN AUX JEUNES ADULTES EN FORMATION 188 toujours auprès des autres jeunes de l école et de la communauté Inscription des noms des élèves qui réussissent sur un des murs de l école et/ou affichage des photos des élèves ayant obtenu un méritas.

Plus en détail

Finpret est un festival français de courts-métrages sur la prévention santé des étudiants.

Finpret est un festival français de courts-métrages sur la prévention santé des étudiants. .com Finpret est un festival français de courts-métrages sur la prévention santé des étudiants. Il est organisé par le service de médecine préventive universitaire Sorbonne Universités. Pages 2 sur 9 CONDITIONS

Plus en détail

sommaire Contacts presse : Dossier de presse I - le departement de la seine-maritime aux côtés des jeunes... 3

sommaire Contacts presse : Dossier de presse I - le departement de la seine-maritime aux côtés des jeunes... 3 sommaire I - le departement de la seine-maritime aux côtés des jeunes... 3 II - les 9 èmes rencontres jeunesse... 5 III - les dispositifs en faveur de la jeunesse... 9 IV - informations pratiques... 10

Plus en détail

PRODUCTIONS NATIONALES

PRODUCTIONS NATIONALES L Usep se positionne Manifestations nationales Pratiques sportives Usep «Sport-Santé» Usep en maternelle Formation Vie associative Autres ressources Février 2008 Page 1 sur 11 L Usep se positionne Plaquette

Plus en détail

Règlement intérieur du CHSCT. de l Université d Aix-Marseille du 11-03-2015

Règlement intérieur du CHSCT. de l Université d Aix-Marseille du 11-03-2015 Conformément à l article 51 du décret 82-453 du 28 mai 1982 modifié relatif à l hygiène et la sécurité au travail ainsi qu à la prévention médicale de la fonction publique, le CHSCT de l Université d Aix

Plus en détail

L identification et la référence de donneurs potentiels de tissus humains en contexte de soins d urgence

L identification et la référence de donneurs potentiels de tissus humains en contexte de soins d urgence L identification et la référence de donneurs potentiels de tissus humains en contexte de soins d urgence Gilles Beaupré, Chef à l approvisionnement, CTBS. UNE GRANDE MISSION, UNE GRANDE ÉQUIPE Héma-Québec

Plus en détail

L e M o t d u P r é s i d e n t d e l A S L

L e M o t d u P r é s i d e n t d e l A S L Olivier Bayle Président de l ASL canoë kayak L e M o t d u P r é s i d e n t d e l A S L Les 10 ans de la Fête de l Eau et du Val de Scarpe ont vu naître la 1 ère Scarpadonf avec le soutien de la Ville

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Arrêté du 3 novembre 2014 relatif au cahier des charges national du programme de dépistage

Plus en détail

Ce qui suit vous intéresse

Ce qui suit vous intéresse & présentent Vous êtes décideur au sein d une entreprise, Vous souhaitez valoriser son image en lui donnant du sens, Vous avez goût pour l intérêt général et pour le développement de l attractivité de

Plus en détail

PA R T E N A R I AT S E N T R E P R I S E S

PA R T E N A R I AT S E N T R E P R I S E S PA R T E N A R I AT S E N T R E P R I S E S 1 Le rendez-vous annuel de collecte de dons de l Institut Pasteur 2 Pourquoi le Pasteurdon? S engager aux côtés des chercheurs de l Institut Pasteur pour vaincre

Plus en détail

Dossier de presse Conférence sur le don d'organes

Dossier de presse Conférence sur le don d'organes Dossier de presse Conférence sur le don d'organes 5 septembre 2012 Sommaire 1. Invitation 2. Communiqué de presse 3. Chiffres-clés 4. Document de presse «Transplant» 5. Sondage INVITATION CONFÉRENCE DE

Plus en détail

Séminaire d intégration

Séminaire d intégration Séminaire d intégration 2 et 3 octobre 2009 Dossier de présentation pour les étudiants Contacts : IAE Aurélie JAULHAC 05 55 14 92 42 aurelie.jaulhac@unilim.fr BDE Julien GAUTRON 06 08 64 75 98 julien_gautron@hotmail.fr

Plus en détail

LE GUIDE D AUTO-ÉVALUATION. S évaluer pour progresser dans sa mise en œuvre du service civique

LE GUIDE D AUTO-ÉVALUATION. S évaluer pour progresser dans sa mise en œuvre du service civique LE GUIDE D AUTO-ÉVALUATION S évaluer pour progresser dans sa mise en œuvre du service civique Entrer dans une démarche d évaluation c est entrer dans une dynamique positive, questionnant les différents

Plus en détail

L éducation thérapeutique du patient définition, formation

L éducation thérapeutique du patient définition, formation L éducation thérapeutique du patient définition, formation Nos missions en Languedoc Roussillon 1/3 Formation initiale et continue Soutien méthodologique Recherche et action Accompagnement des politiques

Plus en détail

Sécurité des patients Suisse

Sécurité des patients Suisse Elle est organisée par la fondation Sécurité des patients Suisse Semaine d action la sécurité des patients Dialogue avec les patientes et les patients Présentation De quoi s agit-il? 3 Public cible et

Plus en détail

CRÉATION D UN COMITÉ NATIONAL DANS VOTRE PAYS

CRÉATION D UN COMITÉ NATIONAL DANS VOTRE PAYS CRÉATION D UN COMITÉ NATIONAL DANS VOTRE PAYS PLUS DE TRENTE COMITÉS NATIONAUX EXISTENT DÉJÀ. SEREZ-VOUS LE PROCHAIN PAYS? SOMMAIRE Guide de création d un comité national - 2 1. ÉTAPE 1 : MIEUX CONNAÎTRE

Plus en détail

Devenir une force au servir du plus faible Proposition de mécénat

Devenir une force au servir du plus faible Proposition de mécénat Devenir une force au servir du plus faible Proposition de mécénat Contribuer à former des jeunes au métier d ambulancier Contact : Catherine Scordia - Direction des formations c.scordia@ordredemaltefrance.org

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI TEXTE ADOPTÉ n 690 «Petite loi» ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2010-2011 21 juin 2011 PROJET DE LOI relatif à la bioéthique. L Assemblée nationale

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL SCIENCES ET TECHNIQUES SANITAIRES ET SOCIALES

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL SCIENCES ET TECHNIQUES SANITAIRES ET SOCIALES Session 2010 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL SCIENCES ET TECHNIQUES SANITAIRES ET SOCIALES Épreuve ÉCRITE Durée : 3 heures Coefficient : 7 L usage de la calculatrice

Plus en détail

LABEL MARSEILLE-PROVENCE, CAPITALE DU DON

LABEL MARSEILLE-PROVENCE, CAPITALE DU DON LABEL MARSEILLE-PROVENCE, CAPITALE DU DON 1 Edito Pour la 6ème édition du colloque Médias Santé en 2014, autour d un thème majeur de communication de santé publique «Du don d organes au don de sang, tous

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Handicap et Domicile

DOSSIER DE PRESSE. Handicap et Domicile Fédération Nationale des Associations de l Aide Familiale Populaire membre de la Confédération Syndicale des Familles DOSSIER DE PRESSE Handicap et Domicile Mardi 29 octobre à 14h à Paris, Jean-Louis Lemierre,

Plus en détail

Ils participent à leurs premières rencontres

Ils participent à leurs premières rencontres Ils participent à leurs premières rencontres Après avoir voyagé pendant 10 ans à travers le monde et avoir pratiqué des métiers comme ébéniste ou photographe, le fait d avoir des enfants m a donné l envie

Plus en détail

Prix ARTYMETAL de la Sculpture Règlement 2014

Prix ARTYMETAL de la Sculpture Règlement 2014 Prix ARTYMETAL de la Sculpture Règlement 2014 ARTICLE 1 : SOCIÉTÉ ORGANISATRICE ARTYMETAL, fonderie d art, située 6, rue des maisons romanes à Vézénobres 30360, ci-après dénommée «l Organisateur». ARTICLE

Plus en détail

Donner un sens au travail - Promouvoir le bien-être psychologique

Donner un sens au travail - Promouvoir le bien-être psychologique Donner un sens au travail - Promouvoir le bien-être psychologique Estelle M. Morin, psychologue et professeur titulaire Alexandra Lebel, directrice RH, Teknika HBA Le mercredi, 3 novembre 2010 Copyright

Plus en détail

OIX EN COMMUN Exprimez votre intention à propos du don d organes et de tissus

OIX EN COMMUN Exprimez votre intention à propos du don d organes et de tissus UN CHOIX EN COMMUN Exprimez votre intention à propos du don d organes et de tissus DEPLIANT-SCELTA-IN-COMUNE-FRANCESE.indd 1 27/04/15 15:49 INFORME TOI, DÉCIDE ET SIGNE À PARTIR D AUJOURD HUI, S EXPRIMER

Plus en détail

Bilan de la 4ème édition

Bilan de la 4ème édition Bilan de la 4ème édition Save the date 5ème édition : du 9 au 15 mai 2012 SOMMAIRE 4 EME EDITION : Maintien du succès!... 3 1070 MANIFESTATIONS EN FRANCE... 4 DES PARTENARIATS EFFICACES... 5 LES SPONSORS...

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2015

DOSSIER DE PRESSE 2015 DOSSIER DE PRESSE 2015 SOMMAIRE LA SEMAINE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE, SI : RÉPONSE AUX ENJEUX MONDIAUX LA SSI, UN COUP DE PROJECTEUR POUR PARLER DE SI DES VALEURS COMMUNES

Plus en détail

Éléments de langage et messages clés

Éléments de langage et messages clés Éléments de langage et messages clés 14 Comment orchestrer le discours?......................................................................... 16 Les outils pour communiquer.................................................................................

Plus en détail

C O N T R A T D E S E J O U R F O Y E R D A C U E I L M E D I C A L I S E C E N T R E D E M E Y Z I E U - A R I M C

C O N T R A T D E S E J O U R F O Y E R D A C U E I L M E D I C A L I S E C E N T R E D E M E Y Z I E U - A R I M C ARIMC CENTRE DE MEYZIEU 112 rue de la République 69330 MEYZIEU Foyer d accueil médicalisé CONTRAT DE SEJOUR Dispositions législatives : loi 2002-2 rénovant l action sociale et médico-sociale et les décrets

Plus en détail

Le don de sang de cordon est un geste indolore, solidaire et gratuit qui sauve des vies. Le sang de cordon, un lien pour la vie.

Le don de sang de cordon est un geste indolore, solidaire et gratuit qui sauve des vies. Le sang de cordon, un lien pour la vie. Le don de sang de cordon est un geste indolore, solidaire et gratuit qui sauve des vies. Le sang de cordon, un lien pour la vie. SIREN 508 945 359 - Photographe : Benoit Rajau, Gil Lefauconnier et Thierry

Plus en détail

CENTRE RESSOURCES AUTISME de BASSE-NORMANDIE *********** PRESENTATION De l Activité de FORMATION Pour l Année 2010-11

CENTRE RESSOURCES AUTISME de BASSE-NORMANDIE *********** PRESENTATION De l Activité de FORMATION Pour l Année 2010-11 CENTRE RESSOURCES AUTISME de BASSE-NORMANDIE *********** PRESENTATION De l Activité de FORMATION Pour l Année 2010-11 Sommaire Généralités Objectifs et moyens, Approche intégrative, Destinataires, Renseignements

Plus en détail

Avec le soutien du ministère de l'ecologie, du Développement durable et de l'energie. urbanwiki «le wiki innovations urbaines» Cahier des charges

Avec le soutien du ministère de l'ecologie, du Développement durable et de l'energie. urbanwiki «le wiki innovations urbaines» Cahier des charges Avec le soutien du ministère de l'ecologie, du Développement durable et de l'energie urbanwiki «le wiki innovations urbaines» Cahier des charges janvier 2015 ADV_MEDDE_150119_Wiki_CahierCharges_v2 1/5

Plus en détail

PARRAINEZ UN SOLDAT FRANCAIS EN OPEX

PARRAINEZ UN SOLDAT FRANCAIS EN OPEX [DOSSIER DE PRESSE] PARRAINEZ UN SOLDAT FRANCAIS EN OPEX EN LUI OFFRANT UN COLIS [21 ₑ ÉDITION] Fédération Nationale des Anciens des Missions Extérieures - OPEX FNAME-OPEX 178, rue Garibaldi - 69003 LYON

Plus en détail

Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires. Qu est-ce qu une greffe de rein par échange de bénéficiaires?

Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires. Qu est-ce qu une greffe de rein par échange de bénéficiaires? Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires Qu est-ce qu une greffe de rein par échange de bénéficiaires? Le Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires. Notre

Plus en détail

NATIONALE 20 SOLIDAIRE Du 1 er au 31 Mars 2015

NATIONALE 20 SOLIDAIRE Du 1 er au 31 Mars 2015 Association des Paralysés de France Délégation Départementale du Loiret NATIONALE 20 SOLIDAIRE Du 1 er au 31 Mars 2015 Un mois d engagement pour les professionnels de la N20. Avec le Parrainage de 1 Sommaire

Plus en détail

de l Office de tourisme

de l Office de tourisme l e s p e c t a c l e e n c o n t i n u Rejoignez une dynamique de rayonnement grâce aux : «Packs» services de l Office de tourisme Guide du partenariat Offres à la carte 2015 www.tourisme-paysdedole.fr

Plus en détail

ADO. aujourd hui. DU 16 AU 29 MARS dans le Rhône être. Semaine d information sur la santé mentale

ADO. aujourd hui. DU 16 AU 29 MARS dans le Rhône être. Semaine d information sur la santé mentale SISM 2015 Semaine d information sur la santé mentale DU 16 AU 29 MARS dans le Rhône Appel à participation Comité d organisation dans le Rhône ARS Rhône-Alpes, Centres hospitaliers St-Jean de Dieu, Le Vinatier

Plus en détail

FORMATION A L ASSISTANCE DE PROXIMITE. Campagne d information du grand public Passage à la télé tout numérique PRESENTATION

FORMATION A L ASSISTANCE DE PROXIMITE. Campagne d information du grand public Passage à la télé tout numérique PRESENTATION FORMATION A L ASSISTANCE DE PROXIMITE Campagne d information du grand public Passage à la télé tout numérique PRESENTATION Sommaire Qui sommes-nous et pourquoi sommes-nous là? Qu est-ce que le passage

Plus en détail

Fête de la Nature et Raid Mocamana

Fête de la Nature et Raid Mocamana Fête de la Nature et Raid Mocamana Le 21 et 22 mai 2016 DOSSIER DE PRESSE ~ 1 ~ Sommaire 1 On fête la nature avec Mocamana! p.3.2 3 L association Mocamana, 10 ans d action p.4 La Fête de la Nature, un

Plus en détail

Règlement du Concours Talents

Règlement du Concours Talents Règlement du Concours Talents Article 1 : Présentation du Concours Talents Le Réseau des Boutiques de Gestion et l'association Concours Talents, domiciliés 14, rue Delambre 75014 Paris, vous invitent à

Plus en détail

DE LA PIERRE À L'ÉDIFICE

DE LA PIERRE À L'ÉDIFICE 169 Trois façons de voir, de comprendre et de présenter un même sujet, par le multimédia Projet de l'atelier informatique du collège Arche du Lude à Joué-lès-Tours Contexte L Atelier est né de la volonté

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes 1 Rappel des objectifs du projet associatif : Le projet de la Maison des jeunes s inscrit dans le projet de l APEJ voté par les élus en 2010 : 1.1 Accompagner

Plus en détail

Nous vous proposons de remplir ce livret pour faire le bilan des compétences que vous avez développées à l occasion de votre parcours bénévole.

Nous vous proposons de remplir ce livret pour faire le bilan des compétences que vous avez développées à l occasion de votre parcours bénévole. Valoriser les acquis d une expérience bénévole Projet pilote à ARIA 2003-2006 Avec le soutien de l Action sociale des armées (ASA) et du Fonds social européen (FSE) Contexte Valoriser les acquis de leur

Plus en détail

JMPG 26 Mars 2008. Forces et faiblesses de la T2A appliquée au prélèvement et à la greffe

JMPG 26 Mars 2008. Forces et faiblesses de la T2A appliquée au prélèvement et à la greffe JMPG 26 Mars 2008 Forces et faiblesses de la T2A appliquée au prélèvement et à la greffe Dr Nadine RIBET-REINHART DMS Pôle évaluation Dr Christian LAMOTTE SRA Grand Ouest Les sources du financement: Supplément

Plus en détail

Trousse de communication 2015

Trousse de communication 2015 Trousse de communication 2015 Qu est-ce que la Semaine mondiale de l entrepreneuriat? La Semaine mondiale de l'entrepreneuriat (SME) est la plus grande célébration de l entrepreneuriat au monde! Chaque

Plus en détail

APPEL À PROJETS 2013. Le parrainage de proximité des enfants en difficulté.

APPEL À PROJETS 2013. Le parrainage de proximité des enfants en difficulté. APPEL À PROJETS 2013 Le parrainage de proximité des enfants en difficulté. Dotation : 375 000 sur trois ans. Date limite de réception des dossiers : 4 janvier 2013 en collaboration avec Argumentaire sur

Plus en détail

La participation citoyenne dans les collectivités en politique de la ville du Centre et du Poitou-Charentes

La participation citoyenne dans les collectivités en politique de la ville du Centre et du Poitou-Charentes La participation citoyenne dans les collectivités en politique de la ville du Centre et du Poitou-Charentes Synthèse du sondage réalisé entre juin et septembre 2014 Septembre 2014 Les collectivités en

Plus en détail

Chambre des associations PJ2I Mars 2012

Chambre des associations PJ2I Mars 2012 Le projet démarre en 2008, la Cda participe en tant que membre de la Mission d'accueil et d'information des Associations (MAIA) du Val de Marne à une étude sur l engagement bénévole des jeunes de 16-25

Plus en détail

Carte de donneur d organes

Carte de donneur d organes Le court-métrage sur le sujet transplantinfo.ch 316.728.f Carte de donneur d organes Déclaration pour ou contre le prélèvement d organes, de tissus et de cellules à des fins de transplantation Carte à

Plus en détail

INAUGURATION LABORATOIRE DE THERAPIE CELLULAIRE 16 FEVRIER 2012 DOSSIER DE PRESSE

INAUGURATION LABORATOIRE DE THERAPIE CELLULAIRE 16 FEVRIER 2012 DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION LABORATOIRE DE THERAPIE CELLULAIRE 16 FEVRIER 2012 DOSSIER DE PRESSE Contact presse : Cathy Josse 03 22 66 87 83 / 06 86 30 46 57 josse.cathy@chu-amiens.fr 1 COMMUNIQUE DE SYNTHESE Le 16 février

Plus en détail

Guide des FORMATIONS 2015 FORMATIONS RENCONTRES MOMENTS D ÉCHANGES. Bibliothèque Départementale de la Vienne

Guide des FORMATIONS 2015 FORMATIONS RENCONTRES MOMENTS D ÉCHANGES. Bibliothèque Départementale de la Vienne Guide des FORMATIONS Bibliothèque Départementale de la Vienne 2015 FORMATIONS RENCONTRES MOMENTS D ÉCHANGES 2 SOMMAIRE FORMATIONS 1 Formation à l utilisation du portail....5 2 Bibliothèque et réforme des

Plus en détail