Base de données complémentaire à l'exposition Léonard de Vinci «Romorantin, le projet oublié» pour les collèges et lycées.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Base de données complémentaire à l'exposition Léonard de Vinci «Romorantin, le projet oublié» pour les collèges et lycées."

Transcription

1 Base de données complémentaire à l'exposition Léonard de Vinci «Romorantin, le projet oublié» pour les collèges et lycées.

2 PLAN INTRODUCTION I - Présentation de la Sologne II - Romorantin à l'époque de François 1er Chronologie Histoire de Romorantin Les habitants de Romorantin et leurs métiers Les moulins et la draperie La culture de la vigne Les auberges, boutiques et hôtels de la cité Les maladies III - La famille royale et la cour à Romorantin Les entrées royales Les processions en l'honneur de la famille royale La cour à Romorantin IV - Le projet oublié de Léonard de Vinci L'invitation Les travaux à Romorantin Le parcours de Melzi Le projet du Palais Le pavillon octogonal Les canaux BIBLIOGRAPHIE

3 Introduction Cette base de données, complémentaire à l'exposition intitulé «Le Projet Oublié de Léonard de Vinci» a pour objet de présenter Romorantin de 1450 à Ces documents articulés autour de thématiques spécifiques permettront de situer Romorantin à l'époque de la Renaissance et, grâce à des documents d'archives, de pouvoir ressentir quelque peu ce que devait être le quotidien des Romorantinais durant cette période. C'est volontairement que ce document n'est pas accompagné d'un questionnaire afin de favoriser la liberté pédagogique de l'enseignant. Dans cette base, nous nous tenons à l'essentiel. Il est néanmoins possible de s'informer de manière plus appronfondie en consultant le site de l'exposition à l'adresse suivante : Les archives utilisées pour illustrer ce dossier peuvent être consultées au Centre de Documentation du Musée de Sologne. Pour ce faire, il est souhaitable de prendre contact avec le Musée au ou par mail à

4 Présentation de la Sologne au début du XVIe siècle Sous la protection des Comtes d'angoulême depuis 1448, la région de Romorantin s'est relevée peu à peu des ravages de la guerre de Cent ans. Au début du XIe siècle, la Sologne est un pays de bocage, de prairies, de cultures cernées de haies et de petits bois très clairsemés. Les forêts sont rares. Près de Romorantin la forêt de Bruadan, fait figure d'exception même si les abords sont dégradés et réduits à l'état de landes et de bruyères par le pacage du bétail. Les étangs demeurent l'élément principal du paysage, un texte de 1518 évalue leur nombre à plus de Source de revenus appréciables à une époque où la consommation de poisson est importante, ils témoignent aussi de la grande maîtrise de l'eau des solognots capables d'aménager des dizaines d'étangs le long de petits ruisseaux grâce à des barrages successifs.

5 Chronologie 1445 Partage des biens du duc d Orléans. Jean d Angoulême reçoit le Comté d Angoulême comprenant la seigneurie de Romorantin qui se trouve ainsi momentanément détachée du Comté de Blois dont elle faisait jusque là partie Construction du château de Romorantin. - le pont est déplacé en amont - le portail Nord est construit à l église - les faubourgs s étendent Vue générale de Romorantin, début 19ème siècle - Coll. Musée de Sologne, I/5-c Charles VIII autorise l édification d une autre enceinte fortifiée vers le Nord. Plan de la Ville de Romorantin levé par Moireau, 1775 Archives municipales de Romorantin.

6 1499 Naissance de Claude de France. Extrait du journal de Louise de Savoie, éd. du 18ème Fonds E. Martin - Coll. Musée de Sologne Les tours Millon sont édifiées (porte d Orléans). Porte d'orléans, Coll. Musée de Sologne Agrandissement du château pour Louise de Savoie. Plan aquarellé du château de Louise de Savoie, 18ème siècle Archives Nationales.

7 Epidémie de peste. Comptes de la Ville, CC 7 f. 90 verso Archives municipales de Romorantin. «De Romorantin à Lenthenay durant la peste regnant audit lieu de Romorantin pour ce que lesdits trepassez navoient aucuns biens et que pour lors le Roy audit Romorantin et ne les voit ou entrevouer ni porté par la ville pour aucter le danger pour luy [ ] Mort de Louis XII (1er janvier). Extrait du journal de Louise de Savoie, éd. du 18ème Fonds E. Martin - Coll. Musée de Sologne François 1 er accorde une taxe sur le vin pour financer la nouvelle enceinte. Comptes de la Ville, CC 47, lettre d'octroi de François 1er accordant à la Ville une taxe sur le vin, 1er mars 1515 Archives municipales de Romorantin.

8 1515 Entrée de François 1er. Extrait du journal de Louise de Savoie, éd. du 18ème Fonds E. Martin - Coll. Musée de Sologne Entrée de la reine Claude de France (mars) Travaux de pavages importants. A Bastien Bourreau, charretier et voiturier demourans à Romorantin, la somme de huit livres dix solz tournois pour trente quatre journées à ung cheval qu il a vacquées à charroyer du sable et chailloux tant au pavé qui a esté faict davant la porte à la Bezaulde que ou pavé que on a faict en la rue aux Gueneaux à aller à Sainct ladre tant ou mois de mars que es jours dessusdictsavec le charroy dudict procureur Comptes de la Ville, CC8 f.35 verso Archives municipales de Romorantin Entrée de la reine séjour des époux royaux (janvier). Visite de Léonard de Vinci avec Francisco Melzi.

9 1518 Plantation d un vignoble royal. Cépage issu de Beaunes (Pruniers). Cliché Musée de Sologne, Les Beaunes. Cliché Musée de Sologne, Le mur des Beaunes Mort de Léonard de Vinci (12 mai) Assèchement de l étang du Marché bordant la ville à l Est. L'hôtel Saint-Paul, la Chancellerie et l hôtel de la Rère sont construits. Chancellerie, Hôtel St-Paul Coll. Musée de Sologne, I/5-c4

10 1520 Ordonnance de François 1er, la forêt de Bruadan devient une garenne royale. Ordonnance de François 1er, 16 janvier 1520 Archives municipales de Romorantin Séjour de la Cour royale à Romorantin Accident du tison (6 janvier). Extrait du journal de Louise de Savoie, éd. du 18ème Fonds E. Martin - Coll. Musée de Sologne Epidémie de peste.

11 1522 François 1 er, accorde à la ville l autorisation de mettre la Salamandre dans ses armoiries. Eglise St-Etienne, armoiries de la ville de Romorantin Cliché P. Villedieu - coll. Musée de Sologne, I/1-a Châtellenie de Romorantin est rattachée au domaine royal. In : DUPRE (A.).- Recherches historiques sur Romorantin et la Sologne.- Paris : Office du livre d'histoire, 1994 Coll. Musée de Sologne Epidémie de peste (octobre-novembre).

12 1536 Acquisition de onze pièces d artillerie par la ville. Dépenses relatives à l'acquisition par la ville de onze pièces d'artillerie : «à dame Katherine du Boys, vefve de feu noble homme François Herpain, en son vivant chevalier et controlleur de l'artillerye du Roy nostre sire, dame de Poullaines et de Chabris, la somme de neuf vingtz dix neuf livres, quinze sols tournois, pour l'achapt de onze pièces d'artillerye, savoir est : dix pièces, en forme de hacquebuttes à crochet, montées sur chevalletz, et un fauconneau de cuyvre, le tout en fonte, ensemble ung cacque de pouldre à quanon pour la munition des dictes pièces d'artillerye, le tout pour la deffence et fortification de la dicte ville...» Comptes de la ville, CC15 f Archives municipales de Romorantin Départ du roi de Romorantin pour Pontlevoy en août Ordonnance de François 1er concernant la Forêt de Bruadan. L'ordonnance de 1520 ayant été transgressée par de nombreux braconniers, François 1er se voit contraint de publier dans sa seconde ordonnance, les dispositions suivantes, motivées par la constatation de nombreux délits....dont serait adevenu grand dégâts et dommage en notre forest et que nos bestes tant rousses que noires en ont été grandement estranglées... défense de toutes personnes de quelque état et qualité...soit pour chasser ni autrement expresse permission de nous... ès bois privilégié et destiné à garrenne royale, défens...où nul autre n'a droit comme il est dit»... In : VILLEDIEU (Pierre).- La forêt de Bruadan.- S.A.H.A.S : Romorantin, 1960.

13 1546 Passage du roi à Romorantin Epidémie de peste.

14 Histoire de la ville de Romorantin En 1445 s'effectue le partage des biens du duc d'orléans. Jean d'angoulême reçoit le comté du même nom qui comprend la seigneurie de Romorantin, qui se trouve ainsi détachée du comté de Blois dont elle faisait jusque-là partie. En 1450, Jean d'angoulême décide la construction d'un château sur la rive droite de la Sauldre. A cette occasion, le pont est déplacé en amont, le portail Nord est construit à l'église Saint- Etienne et les faubourgs s'étendent. En 1492, Charles VIII autorise l'édification d'une autre enceinte fortifiée vers le Nord, la ville étant trop à l'étroit pour recevoir la Cour. Au cours de l'année 1499, Louise de Savoie, veuve de Charles d'angoulême, accueille dans son château Louis XII et Anne de Bretagne fuyant la peste à Blois. Au cours de ce séjour, le 13 octobre, la reine met au monde une fille prénommée Claude, qui épousera François d'angoulême, le futur roi François Ier. Le couple royal, parmi toutes ses résidences, a une prédilection pour Romorantin, ville commune à chacun des époux. Pendant ce temps, les travaux continuent à Romorantin. En 1504, les tours Millon (à proximité de la «Belle Epoque» actuellement) sont édifiées et Louise de Savoie agrandit son château en construisant une aile parallèle à la Sauldre. En 1515, dès l'avènement de François Ier, la châtellenie de Romorantin est rattachée au domaine royal. Elle constitue également une place militaire gouvernée par le seigneur de Herbault. De plus, un corps de ville composé de quatre échevins élus (adjoints) par une assemblée d'habitants assistée de procureurs et de notaires, gère la ville d'un point de vue financier. Du point de vue économique, la cité connaît une certaine prospérité : les sources du XVIe siècle nous livrent quelques renseignements sur les hôtelleries et les boutiques, les activités générées par les moulins, la culture de la vigne ou encore l'économie de la chasse, de la pêche ou du bois. Le jeune roi veut faire de la ville la capitale du Royaume. Pour réaliser ce projet, il va convaincre Léonard de Vinci de venir en France. Celui-ci dessine un palais royal au bord de la Sauldre, une ville nouvelle au coeur d'un réseau de canaux et un pavillon de chasse dans la forêt de Bruadan toute proche. Ce projet abandonné après 1519 va rester méconnu.

15 Habitants de Romorantin à l époque de François Ier Jacques Petit, Sergent Royal de la chatellenie Jacquet de la Mothe, hôtelier à l ostellerie où pend pour enseigne la Harpe es faubourg de Romorantin. Jullien Fougeray, chevaucheur d écurie du roi Pierre Leureux, peintre qui a fait 4 écussons aux armes de la ville et 5 douzaines et demie aux armes du roi. Messire Jacques de la Barre, prêtre Michel Decaux procureur et receveur Jehan Boullaye laboureur de braz avait la maladie de la lèpre Françoise fille de Robin Mignen aubergiste Monsieur de Herbault, Maistre d Ostel de Madame (Louise de Savoie) (Nicolas de Foyal, il surveille et commande les travaux à Romorantin et à partir de 1521, il assurera la même fonction à Chambord. Jehan Chaillou et Collas Lançon paveurs Etienne le Grant, charpentier Maistre Nicolle de Neufville, secrétaire des commandements du roi Philippon Meignen, un des élus Guillaume Chappelain, apothicaire Jean du Cyrot, chaussetier Jehan Pellat, barbier et chirurgien qui a visité les malades pendant la peste. Renaud le Nyais (lors de la dédicace de l église en 1504, il avait passé une journée et une nuit à faire la croix de sable dans l église). Frère Etienne Bertel de l ordre de Saint François qui a prêché l Avent Jean du Moulin serrurier Pierre Fouchier, pâtissier 75 sols tournois pour treize tourteaux et douze gâteaux qui furent donnés aux habitants de la ville.

16 Loys Gombault, prêvot de Romorantin Rollande femme de Maurice Armenault hôtelier. Claude Fontenette, maître arbalétrier et canonnier Jean Langlois, messager de la ville Jacques de la Cour dit Lochecrève, maçon Jeanne, veuve d Etienne Allart, marchande à Romorantin Hedouart Madinet mesureur du grenier à sel. Jehan Gallus châtelain de Romorantin Noël Gonde marchand foulon. Demeurant au Bourgeau (Moulin) Grant-Jehan Testereau, perrier Louis Grasseoreille, maître masson Thomas de la Brosse, marchand Pierre Lambert, portier et garde des clefs de la Tour Millon et Pierre Bourgogne, portier et garde des clefs de la porte Gaudin et de la Porte de la rivière près du château. André Courieu, grenetier du grenier à sel Clément Boudon, mercier Jehan Thibault, maréchal Magdaleine, veuve feu Louis Jouffin Denis le Comte, avocat Pierre Bonnet cousturier Jehan Garsonnet, notaire Guillemette Nandiger, marchande Maître Renaud Brachet, bachelier en médecine, visite un lépreux. Abraham Pratenay Guillaume Turmeau, avocat.

17 Simon Delaunay, contrôlleur du Grenier à sel. Denis Gauthier, exécuteur de justice. (Il y avait un pilori) Simon Absallon, maître et recteur des écoles. Jacques de Persigny, maçon, (a travaillé au château du Moulin et sur les murailles de la ville) Guillaume Couillebault, menuisier Archambault Leconte, chapelier (a un ouvroir, une boutique) Macé Lefevre, ostellier. Jean Bazin, lieutenant du Bailli de Blois Jean Brachet, Maître des Eaux et Forêts Charles Dabois, archer de la Reine Mère (1515) Pierre Leclerc, Seigneur du Luth, receveur pour Madame (1520) Louise de Savoie. Pascallin Gillefort, concierge du chastel Guillemine, femme d Hugues Delalande, marchand boucher. Adrien Cottan, boulanger Jehan Bourdon, drapier Pierre Sauzet, orlogeur. Prénoms du début 16 ème siècle : Toussaint Colin Mathurin Robin Estienne (à cause de l église Saint Etienne) Renaud Toussaint Geoffroy Quantinet. (diminutif de Quentin). Marie Marguerite Macé (homme ou femme) Anne Isabelle

18 Les moulins de Romorantin et la draperie La draperie date du Moyen-Age. Elle est protégée par les rois de France. Les princes de la maison d'angoulême l'encouragent notamment en concentrant les ateliers à Romorantin. François 1er promulgue une ordonnance en avril 1515 qui interdit aux marchands d'importer en France des draps des provinces voisines. C'est la raison pour laquelle le commerce et l'industrie de la laine ont pris leur essor à Romorantin. Le dynamisme de l'économie locale repose dès cette période essentiellement sur la draperie. Statue St-Martin Coll. Musée de Sologne. La présence de la Sauldre au coeur de la cité joue un grand rôle dans l'histoire de la ville et la présence d' îles favorise l'implantation de nombreux moulins. Au 16 ème siècle, les moulins de la ville faits de colombages et de torchis sont construits sur pilotis sur la Sauldre. Les moulins qui sont indispensables à l'économie de la ville représentent une source de revenus pour ceux qui les possèdent. Au 16ème siècle, il n'existe pas moins de 6 moulins en activité dans les murs de la ville : le moulin de la Pelure (en amont), celui des Poulies, des Garçonnets, du quai de l'ile Marin, du Chapître et de la Tour Jacquemart.

19 Les poulies Dessin d'ed. Hubert, Coll. Musée de Sologne. Le Gué du Chapitre Dessin d'ed. Hubert, Coll. Musée de Sologne. A l'extérieur de la cité, la Sauldre fait fonctionner le moulin Baltems, le moulin Neuf, celui des Granges, de Longueval, des Gué Raides et celui des Quatre roues. Ces moulins ne servent pas qu'à la draperie. Il existe aussi des moulins à blé.

20 La culture de la vigne La culture de la vigne est effective à Romorantin depuis le XVème siècle. La majorité des surfaces consacrées à la culture de la vigne se situent au Clou des Foyrests (peut-être au Nord- Ouest du faubourg de Blois). Le vin coupé avec de l'eau constitue une boisson essentielle au XVIe siècle. Le vin est commercialisé à Romorantin. Il n'est pas exclus toutefois qu'il s'agisse de vins produits à l'extérieur des contrées romorantinaises. En 1518, François 1er fait venir de Bourgogne probablement des environs de Beaune pieds de vigne pour constituer un vignoble royal en direction de Villefranche-sur-Cher pour la grande partie et pour le surplus en direction de Pruniers. Le Vicomte de Croy.- Travaux de François Ier en Sologne.- In : Mémoires de la Société des Sciences et Lettres de Loir-et-Cher 29ème volume, 1936.

21 Les auberges, boutiques et hôtels de la cité La ville connaît une grande prospérité sous le règne de François 1er. La Grande-Rue qui traverse Romorantin se caractérise par son dynamisme économique. Elle est bordée par de nombreuses boutiques et auvents sous lesquels on vend du seigle, du vin, des poissons, des peaux, des tissus des objets et vêtements de cuir. Vue d'un des auvents abattu en 1838 Dessin de Clothilde Bérard - Coll. Musée de Sologne. On observe dans les registres de compte la mention de plusieurs ouvroirs en , la ville en possédait 13 qu'elle loue à des particuliers et qui se trouvent à proximité de la porte d'abas ou de la porte d'amont. Il est difficile de préciser leur fonction (ouvrage de couture,broderie). Les faubourgs abritent vraisemblablement d'autres activités telles que des tavernes et hôtelleries. Les hôtelleries ou logis accueillent des voyageurs, des personnes de passage telles que les membres de la Cour. Hôtel du Gros Cailloux Dessin d'edouard Hubert - Coll. Musée de Sologne. La cour ne séjourne pas dans le château des Valois mais dans les trois principaux hôtels de la ville

22 : «La tête Noire», le «Cheval Blanc» et «Sainte Barbe». Les maladies Au XVIe siècle, la maladie revêt des formes diverses souvent épidémiques. La peste Au début du règne de François 1er, la peste fait quelques victimes à Romorantin en 1514 et L'épidémie réapparaît ponctuellement en avril 1521 où elle est de plus grande ampleur. La plus meurtrière, celle de 1585, aurait fait environ morts. Inventaire du notaire Le Griffe Fonds Delaune - Coll. Musée de Sologne. Lorsque la peste fait irruption, les habitants quittent la ville quand ils le peuvent. Les autorités locales prennent les mesures sanitaires et d'hygiène nécessaires afin d'éviter la propagation de la maladie pour conserver un cadre urbain agréable susceptible d' accueillir à tout moment le souverain et sa famille. Les rues doivent être nettoyées et les immondices retirés. Les malades sont isolés en dehors des murs de la cité. Les maisons porteuses du germe sont vidées nettoyées, obstruées puis scellées. A Romorantin, un sergent de la châtellenie est chargé de sceller les maisons dans lesquelles le fléau a sévi en 1515.

23 Comptes de la ville, CC8 f. 14 recto Archives municipales de Romorantin. «A jaquet Chauveau sergent de la chastellenie de Romorantin pour sa peine et sallaire d'avoir vacqué durant le cours du danger de les peste qui a eu cours au dit lieu de Romorantin es maison où estoit ledit danger pour les envoier et mectre hors desdites maisons les mallades et pour faire les commandemens aux personnes que estaient esdites maisons d'eulx en aller hors dicelles et pour fermer et seller les huys desdites maisons [ ]. La ville apporte des soins aux malades. Elle se charge aussi d'enterrer les plus pauvres à l'extérieur de la ville tel que l'atteste ce document d'archive qui date de 1516 mais concerne la peste de 1515.

24 Comptes de la ville, CC8 f. 15v Archives municipales de Romorantin. «Plus a baillé ledit procureur par l'ordonnance et commandement que dessus la somme de sept solz six deniers tournois pour faire enterrer une pouvre femme qui meurt en la maison de feu Jehan Flemoy dit quircy laquelle meurt de danger de peste [ ]. La lèpre Jehan Boullaye : un cas de lèpre à Romorantin? En 1516 ou 1517, les autorités de la ville et de la généralité d'orléans enquêtent sur le cas de Jehan Boullaye qui est soupçonné d'avoir contracté la lèpre. Comptes de la ville, CC8 f. 63 recto Archives municipales de Romorantin.

25 «Mise extra ordinaire faicte parledict procureur en l'an de ce présent compte par l'ordonnance et commandement des quatre esleuz au gouvernement de ladicte ville, pour faire approuvez ung nommé Jehan Boullaye laboureur de braz demourans en ladicte ville de Romorantin qui estoit sarsonne de la malladie de leppre». Dans un premier rapport dressé par un greffier de la châtellenie de Romorantin, Jehan Boullaye est déclaré bel et bien atteint de la lèpre. Comptes de la ville, CC8 f. 63 recto Archives municipales de Romorantin. «Audict Phelippon Bezart barbier et cirurgien la somme de quarente solz tournois tant pour sa peine sallaire et vacacions d'avoir vacqué avec de dedict Brachet, Jacques Thuzeau et Georges Billart barbiers cirugiens qui ont affirmé que ledict Boullaye estoit mallade de la dicte malladie [ ]. Dans un deuxième temps, deux praticiens d'orléans sont envoyés à Romorantin afin d'étudier le cas de Jehan Boullaye. Après examen de celui-ci, ils constatent qu'il n'a pas contracté la lèpre : «[...] ledict Boullaye estoit sain et non entaché de ladicte maladie [ ]. CC8 f. 63 v. La maladrerie de Saint-Ladre (ou St-Lazarre) La propagation de la lèpre en Europe, suite aux croisades, nécessite la création d'établissements de charité et de salubrité destinés à recevoir et à isoler du reste de la population les malades atteints de la lèpre. C'est ainsi qu'au XIIème siècle, principalement, on crée ces établissements dits maladreries ou léproseries.

26 Dans le comté de Blois, chaque châtellenie a sa maladrerie. Celle de Romorantin est fondée au milieu de XIIème siècle. Elle est située Faubourg de Blois. Elle a sa chapelle Saint-Ladre ou Saint-Lazare près d'une fontaine du même nom. Elle est désinfectée en 1675 et rattachée à l'hôtel-dieu de Romorantin.

27 Les entrées royales La famille royale est très attachée à la ville de Romorantin. Claude de France y est née en 1499, Louise de Savoie possède ce fief au même titre que son fils. D'ailleurs, elle entretient un lien très particulier avec la ville. Romorantin est considérée comme une «bonne ville» et à ce titre elle bénéficie d'exemptions fiscales qui permettent à la ville de se développer au début du XVe siècle. Romorantin accueille à plusieurs reprises le couple royal et sa cour : 30 juin 1515 François 1er est reçu par sa mère Louise de Savoie, En mars 1516 la reine Claude de France entre à Romorantin, En janvier 1517 le couple souverain, la cour, Léonard de Vinci et Francesco Melzi entrent dans la ville, En décembre 1520 François 1er vient fêter Noël à Romorantin suite à l'accident du tison le 6 janvier Son séjour se prolonge jusqu'en avril L'entrée d'un souverain ou d'un membre de sa famille demande des préparations. Tout est programmé et correctement orchestré. Le roi et la reine doivent être reçus dans les meilleures conditions. Les autorités locales veillent à la propreté des lieux. Les manoeuvres sont chargés de nettoyer les rues, les ponts, de curer les fossés du château. Les immondices doivent disparaître. En 1559 (14 novembre) une ordonnance stipule que les habitants doivent veiller à la propreté de la ville. En cas de non respect de celle-ci, les Romorantinais encourent une amende de 50 sols voire la prison. L'ordonnance prévoit que les rues doivent être sablées à cause du gel et de la neige. En plus, les autorités locales doivent s'assurer qu'aucune maison ne porte les germes de la peste. Il s'agit de mesures sanitaires afin d'éviter que le couple royal ne soit contaminé. On bloque l'accès aux maisons contaminées. Les autorités locales envoient des coursiers devant le roi pour obtenir des informations sur la progression de François 1er en route vers Romorantin.

28 Comptes de la ville, CC7 f. 85 verso Archives municipales de Romorantin. «A Robinet Picault [ ] a esté de ceste ville au dit lieu de Billy a cource de cheval pour savoir de la venue du Roy nostre sire [ ]. La cité offre du vin à François 1er et sa cour. Comptes de la ville, CC7 f. 85 recto Archives municipales de Romorantin. «A Guillaume Bedague la somme de cinq solz tournois et pour une journée de son cheval pour aller de ceste ville à Billy porter du vin à la venue du Roy nostre sire». Les dépenses pour les entrées royales sont à la charge de la ville. Elles représentent un coût pour celle-ci mais c'est un moyen pour la cité d'affirmer sa puissance par rapport aux autres villes du royaume. Les autorités locales n'hésitent pas à faire des dépenses importantes pour

29 préparer les entrées royales. Pour l'entrée de la reine Claude de France en mars 1516, la ville achète de somptueux tissus pour la fabrication d'un dais. Exemple : - 10 aulnes de frange de soie pour concevoir un ciel (dais) aulnes de damas noir et tannées. - Achat d'une livre et demie de soie filée blanche et tannée pour concevoir les franges du ciel. Comptes de la ville, CC8 f. 78 verso Archives municipales de Romorantin. «A Monseigneur l'argentier Allard demourant à Blois la somme de trente huit livres tournoys pour l'achapt de douze aulnes de damas noir blanc et tanné qui ont estés achetées dudict Allard par Pierre Leclerc l'un desdicts quatre et ledict procureur par l'ordonnance des troys autres esleuz au gouvernement de ladicte ville et de plusieurs audicts gens de bien dicelle pour faire le siel pour mectre sur la dicte Dame à sa dicte entrée [...]. Le choix des couleurs n'est pas le fruit du hasard. Ainsi le blanc et le noir représentent les couleurs de la maison de Bretagne. Chaque couleur a une portée symbolique. Le rouge symbolise le pouvoir, la puissance royale, le blanc la pureté et le jaune évoque la salamandre, l'emblème des Valois. La plupart des tissus précieux tels la soie, le damas ou le taffetas sont achetés à Blois ou à Amboise. En effet, Romorantin est spécialisée dans la fabrication des draps de laine. Les tissus achetés à Blois ou à Amboise sont travaillés sur place. Les entrées royales sont aussi l'occasion de dynamiser l'économie locale puisqu'elles permettent de faire travailler les artisans. Exemple : - Les fourriers sont chargés d'aménager les appartements du souverain.

30 - Le menuisier est responsable de la conception d'un châssis en bois pour le ciel en tissu. - Le cierger fabrique 12 torches pour l'entrée de la reine Claude de France. Comptes de la ville, CC8 f. 79 verso Archives municipales de Romorantin. «A Phelippon Pineau la somme de trente six solz tournois pour douze torches qu'il a baillées en l'entrée de ladicte Dame[...]. Les rois et les reines, lors de leurs entrées en ville, recoivent des présents de la part de la population (pain, raisin,...). Comptes de la ville, CC8 f. 80 recto Archives municipales de Romorantin. «Pour l'achapt de raisins cuiz qui ont esté donnez et présentez à ma Dame mère du Roy à ladicte joieuse entrée de ladicte Royne nostre souveraine Dame qu'elle fist audict lieu de Romorantin[...].

31 Les processions en l'honneur de la famille royale Les comptes de la ville des années 1515 à 1519 livrent des informations au sujet des processions. Les cortèges liturgiques des clercs et laïcs suivant un itinéraire bien établi. Ils sont organisés pour célébrer certaines fêtes de l'année liturgique (le Saint-Sacrement, le jour de la Fête Dieu). Mais il est intéressant de constater que la famille royale fait aussi l'objet de processions. Les Romorantinais défilent silencieusement dans les rues de la cité en priant Dieu pour la santé et prospérité de la famille royale ou bien pour l'âme d'un souverain défunt. A l'occasion de la mort de Louis XII en 1515, une procession est organisée à Romorantin pour le salut de son âme comme le mentionne un extrait de paiement à Phelippon Pineau cierger. Comptes de la ville, CC7 f. 68 recto Archives municipales de Romorantin. [ ] A Prudhomme Pineau la somme de vingt solz tournois pour quatre torches qu'il a baillé pour porter à la procession le jour et feste du trespas nostre seigneur par l'ordonnance desdicts quatre esleuz au gouvernement de ladicte ville de Romorantin ainsi par quictance cy rendue dactée le III jour de juillet mil cinq cens XV.[...]

32 En avril ou mai 1515, le roi, la reine et Madame ont bénéficié également d'une procession comme le mentionne un extrait de paiement à l'apothicaire Jehan Malier pour la fabrication de torches. Comptes de la ville, CC7 f. 66 verso Archives municipales de Romorantin. [...]A Jehan Malier apothicaire le quatorzième jour de may 1515 la somme de quatorze solz tournoys pour quatre torches portées à la procession faite en l'honneur de dieu pour prospérité du Roy nostre sire, la Royne, Madame, et tout leur bon conseil, qui leur a pleu de leur grâce tenir en liberté et franchise des tailles la dicte ville de Romorantin, et pour plusieurs autres bienfaitz[...] Il est précisé que la cité remercie les souverains pour l'exemption de la taille et autres bienfaits réalisés à l'encontre des habitants de la ville. Le roi bénéficie d'une procession comme le rapporte l'extrait de comptes daté de Jehan Pineau torcher (ou cierger) reçoit 64 sols tournois pour quatre torches qu'il a réalisées pour les processions en l'honneur du roi.

33 Culte, GG 82 Archives municipales de Romorantin. [...]Fait pour Jehan Pyneau torcher demourant a Romorantin a confessé et confesse avoir receu de jehan Allaut procureur et receveur des manans et habitants de Romorantin la somme de soixante quatre sols tournois pour quatre torches par luy faictes fourny de cire et bastons pour conclure par chacun jour de la procession qui se feroit pour le Roy nostre Sire en cette ville de Romorantin[...] Plusieurs processions sont organisées pour le roi après l'accident du tison. Gravement blessé à la tête, le clergé et les autres habitants de la ville espèrent sans doute une intervention divine.

34 La cour à Romorantin Un certain nombre de témoignages recueillis dans les archives municipales nous offrent une multitude d'informations sur le passage de la cour qui peut se montrer envahissante. La cour est présente à Romorantin de décembre 1520 à avril Une galerie de portraits est accessible ici A cette occasion, les marchands se plaignent de son passage. En effet, les membres de la cour s'octroient le droit de ne pas payer la taxe du huitième sur le vin. On apprend grâce à un témoignage de Jehanne veuve Estienne Allard ou Allant, que son hôtellerie de la «Tête Noire» loge les gens et serviteurs de monsieur l'amiral de Bonnivet. La suite de celui-ci occupe intégralement l'hôtellerie en s'attribuant les vivres. Jehanne se plaint aussi de leur comportement. Comptes de la Ville, CC48

35 Archives municipales de Romorantin. [ ] Jehanne veusve Estienne Allaut (ou Allant) marchand demourant à Romorantin et agee de trente ans environ tesmoing produict jure ce jourduy en la presence dudict demandeur et en labsence dudict deffenseur et ad...? inthimez pour ce bien faire à chacun? par Hervé Hodoire sergent de la chastellenie de Romorantin [commecte] à tesmoingue de une voix enquise ouyt et examinée par nous commissaires et [adv...] dessusdictes sur les III, IV, V, VIII et Xe article des deffenses dudit deffendeur sur lesquelz elle est produicte à tesmoing dict et afferme par son [ ] par elle faict aux saincts evangilles de Dieu en la maniere et coustume que troys ans aura environ la feste de noel le roy la royne madame et les officiers diceulx vindrent en ceste ville de Romorantin et fistrent residence jusques environ Pasques des plaintes durant lequel temps elle dict que elle qui despose tenant hostellerie sans recevoir gens allans et venans ainsi quelle avoit acoustumé pour ce qu'elle dict que en la maison en laquelle elle tenoit hostellerie auparavant ladite veuve estoient logez les gens et serviteurs de monseigneur ladmiral qui tenoient entierement les logis et y prenoient leurs vivres en gros et moyen destail quant à la vente du vin tellement que les fermiers du huitiesme nen avoit ou parcevoit aucun proffit et nen est apres aucune chose depuis ledit temps de Noël jusques audit temps de Pasques [...] Denise veuve de Jullien Fougère propriétaire du logis du «Cheval Blanc» parle d'une multitude de monde. En effet, la ville qui compte environ habitants peut atteindre jusqu'à 5000 personnes lorsque la cour est présente. D'après un autre témoignage celui de Jehan Lefèvre, un marchand à Romorantin, nous apprenons que les membres de la cour s'approprient les lieux. En effet, ils refusent que d'autres personnes viennent boire,manger et se loger dans les hôtels. Ce même Jehan Lefèvre parle d'une cour importante. «[...] tellement que pour l'affluence du monde et que la ville est petite et les loges serrez..[...]. Comptes de la Ville, CC 48 Archives municipales de Romorantin. [...] Honneste homme Jehan Lefevre marchant demourant à Romorantin dage de

36 quarente ans ou environ tesmoing produict jure en labsence desdicts demandeurs et [...] inthumez par jehan Brossier agnet enqueus sur lesdits articles dicts et depose par son serment par luy faict que deux ans a euz environ travesne prenant dernier passe ou environ ledit temps que le Roy Royne et madame et les officiers et serviteurs ordonnes vindrent en ceste ville de Romorantin et y feisdrent residence jusques la feste de Pasques tellement que pour laffluence du monde qui y estoit et que la ville est petite et les loges serrez les hostelleryes estoient plaines de gens de court tellement que les princes quy estoient logez esdictes hostelleryes ou leurs maistres dostelz ne voulloient permectre ou souffrir que aucune de la ville ou d'autres pays vienasse boire et manger esdites tavernes et hostelleryes [...].

37 L'invitation de François 1er et de Louise de Savoie Le 25 janvier 1515, François 1er est sacré roi à Reims. Extrait du journal de Louise de Savoie, éd. du 18ème Fonds E. Martin - Coll. Musée de Sologne. Le 30 juin 1515, François 1er arrive à Romorantin et repart le 4 juillet pour Lyon. Extrait du journal de Louise de Savoie, éd. du 18ème Fonds E. Martin - Coll. Musée de Sologne. Le 30 juillet 1515, François 1er part en Italie à la conquête du duché de Milan pour faire valoir les droits hériditaires. Extrait du journal de Louise de Savoie, éd. du 18ème Fonds E. Martin - Coll. Musée de Sologne.

38 Les 13 et 14 septembre bataille de Marignan et victoire de François 1er. François 1er et Louise de Savoie invitent Léonard de Vinci. Le 14 mars 1516, la lettre de Bonnivet est remise à l'ambassadeur de France à Rome. Extrait de la lettre de Guillaume Gouffier de Bonnivet, amiral de France. In : PEDRETTI (Carlo). - Léonard de Vinci et la France. - Campi Bisenzio : Ed. Cartei et Bianchi, [...]les casolettes et parmefuns que m'avez promis. Et aussi vous prie de sollicitez maître Léonard pour le faire venir par devers le Roy, car ledit seigneur l'actend à une grande dévotion, et l'asseure hardyment qui sera le bienvenu tant du Roy que de Madame sa mère.[...]. Guillaume Gouffier de Bonnivet, Amiral de France Portrait de Jean Clouet, Fonds E. Martin - Coll. Musée de Sologne.

Pierre TREMBLAY et Ozanne ACHON

Pierre TREMBLAY et Ozanne ACHON Pierre TREMBLAY et Ozanne ACHON Pierre et Ozanne sont à l origine de tous les Tremblay d Amérique du Nord. Il est percheron, elle est aunisienne : ils sont le symbole de ces deux petites provinces françaises

Plus en détail

LA RENAISSANCE SOUS FRANÇOIS 1 er PAR LES IMAGES POULAIN

LA RENAISSANCE SOUS FRANÇOIS 1 er PAR LES IMAGES POULAIN INTRODUCTION C est autour de l œuvre publicitaire d Auguste POULAIN, né à Pontlevoy, à la Ferme des Bordes en 1825 et fondateur de la chocolaterie de Blois, que nous vous invitons à découvrir les grands

Plus en détail

Paris à travers les siècles à la Bibliothèque Historique de la Ville de paris

Paris à travers les siècles à la Bibliothèque Historique de la Ville de paris Paris à travers les siècles à la Bibliothèque Historique de la Ville de paris Carnet de l élève CNDP-CRDP Avec le soutien de À la découverte de... Histoire du lieu à partir des extérieurs L HISTOIRE DU

Plus en détail

En autocar Mugler Ringenbach

En autocar Mugler Ringenbach Amiicalle des Anciiens du Lycée Agrriicolle de Rouffffach Voyage en Sologne ett en Vall de Loiire du Jeudii 13 maii au Diimanche 16 maii 2010 En autocar Mugler Ringenbach Jeudi 13 mai Départ de Strasbourg

Plus en détail

Eglise Notre-Dame des Vertus, XVIème, XVIIIème, XIXème siècles

Eglise Notre-Dame des Vertus, XVIème, XVIIIème, XIXème siècles Patrimoine publié le Samedi 3 septembre 2011 http://www.lignyenbarrois.com/wp/tourisme/patrimoine/ Le Lorgnon Linéen Délicieuses gourmandises qui mêlent chocolat - au lait, blanc ou noir - et une ganache

Plus en détail

SAINT MÊME LES CARRIERES

SAINT MÊME LES CARRIERES SAINT MÊME LES CARRIERES Jeudi 5 décembre 2013 Aujourd hui nous avons rendez-vous à Saint Même les Carrières avec Madame Carbonel, guide de l association «Saint Même Patrimoine». Et nous voici partis pour

Plus en détail

S1Le bassin parisien + les Parisii Fiche : carte du bassin parisien : placer les 6 villes principales, les fleuves

S1Le bassin parisien + les Parisii Fiche : carte du bassin parisien : placer les 6 villes principales, les fleuves C est Pas Sorcier Aux origines de Paris S1Le bassin parisien + les Parisii Fiche : carte du bassin parisien : placer les 6 villes principales, les fleuves Le bassin parisien Les Hommes se sont installés

Plus en détail

(Vue 1) Vu par le Roy etant en son conseil l'assignation donnée le vingt quatre septembre mil six cent soixante six a la requete de Caterin du Fleray chargé par arret du conseil du vingt deux mars de la

Plus en détail

III LES DYNAMIQUES DE L OCCUPATION DU SOL Se défendre

III LES DYNAMIQUES DE L OCCUPATION DU SOL Se défendre ATLAS ARCHÉOLOGIQUE DE TOURAINE III LES DYNAMIQUES DE L OCCUPATION DU SOL Se défendre Alain Salamagne Université de Tours, CESR 2013 L idée d une rupture conceptuelle entre châteaux du Moyen Âge et de

Plus en détail

«N d'ordre dans le tableau

«N d'ordre dans le tableau AD78 Q 354 «N d'ordre dans le tableau Date du procès-verbal de vente 23 13 janvier Désignation des biens Un corps de ferme appelé le Château de, composé d'un corps de logis, écurie, vacherie et un jardin

Plus en détail

Ursulines de Québec, 1/N,3,11,1,2. Ursulines de Québec, 1/N,3,11,1,1.

Ursulines de Québec, 1/N,3,11,1,2. Ursulines de Québec, 1/N,3,11,1,1. a série Propriétés terriennes du Service des Archives du Monastère des Ursulines de Québec regorge de documents précieux et instructifs. Le premier article de l année établissait les fondements de la colonisation

Plus en détail

Les métiers de la ville 1. Joffrey 5 3 HISTOIRE-GÉOGRAPHIE, ANNÉE 2009-2010 LES MÉTIERS DE LA VILLE AU MOYEN-ÂGE

Les métiers de la ville 1. Joffrey 5 3 HISTOIRE-GÉOGRAPHIE, ANNÉE 2009-2010 LES MÉTIERS DE LA VILLE AU MOYEN-ÂGE Les métiers de la ville 1 Joffrey 5 3 HISTOIRE-GÉOGRAPHIE, ANNÉE 2009-2010 LES MÉTIERS DE LA VILLE AU MOYEN-ÂGE Les métiers de la ville 2 SOMMAIRE INTRODUCTION P.3 - PREMIÈRE PARTIE : LES MÉTIERS P.4 DEUXIÈME

Plus en détail

Acte de décès François Moreau, 19 décembre 1838 à Placé

Acte de décès François Moreau, 19 décembre 1838 à Placé Acte de décès François Moreau, 19 décembre 1838 à Placé L an mil huit cent trente huit, le dix neuf décembre, par devant nous, Jean-Baptiste François Erault, maire officier de l état civil de la commune

Plus en détail

Immeuble : Hôtel de Magnieu

Immeuble : Hôtel de Magnieu Immeuble : Hôtel de Magnieu 22 rue Martin-Bernard 4 rue Pasteur Montbrison Dossier IA42001987 réalisé en 2006 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel

Plus en détail

La belle histoire de l école St-Louis-de-France. 1901 : La première école dans le village de Charny

La belle histoire de l école St-Louis-de-France. 1901 : La première école dans le village de Charny La belle histoire de l école St-Louis-de-France J ai tenté de retracer pour vous l histoire de l école St-Louis-de-France. Je tiens à remercier M. Alain Boucher de la Commission scolaire des Navigateurs

Plus en détail

Dossier de Presse 5 juin 2008 20. L Oeuvre de Vauban à Besançon

Dossier de Presse 5 juin 2008 20. L Oeuvre de Vauban à Besançon Dossier de Presse 5 juin 2008 20 L Oeuvre de Vauban à Besançon Dossier de Presse 5 juin 2008 21 Besançon : des défenses façonnées par un méandre dominé > 21 27 La citadelle Historique La position stratégique

Plus en détail

PARIS. Ville Lumière

PARIS. Ville Lumière PARIS Ville Lumière Paris 1. Paris est la capitale de la France et se trouve dans la région appelée Ile-de-France. 2. Paris est traversée par la Seine qui sépare la Rive Droite de la Rive Gauche. 3. Aujourd

Plus en détail

Département : 77 Référence : IA77000414

Département : 77 Référence : IA77000414 Département : 77 Référence : IA77000414 Aire d'étude Commune Adresse : Melun : Melun : Notre-Dame (place) Titre courant Dénomination : église paroissiale Saint-Etienne : église paroissiale Cartographie

Plus en détail

Par les élèves de Première de la section Histoire des Arts du lycée Alain Fournier de Bourges

Par les élèves de Première de la section Histoire des Arts du lycée Alain Fournier de Bourges BOURGES ENTRE XIXE ET XXE LA RUE MOYENNE. Par les élèves de Première de la section Histoire des Arts du lycée Alain Fournier de Bourges SIECLE Bourges au fil des siècles Du 1 e au 3 e siècle Du 4 e au

Plus en détail

Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs

Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs Les rois de France viennent régulièrement chasser à Versailles à partir du XVI ème siècle. Henri IV y amène son fils, le futur Louis XIII. Devenu

Plus en détail

Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié.

Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié. Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié. Quelques exemples de visites et découvertes : Chantilly (22

Plus en détail

Jacques Cœur. Marie Desmares

Jacques Cœur. Marie Desmares Jacques Cœur Iconographie du template Pierre l ermite menant la croisade populaire / Abreviamen de las Estorias Chevalier croisé / Commanderie de Cressac Observe cet extrait vidéo : est-ce un bâtiment

Plus en détail

Sur les pas d un cardinal

Sur les pas d un cardinal Sur les pas d un cardinal à Villeneuve lez Avignon Je m appelle Léonard de Gif fone, j ai été nommé cardinal par le pape Clément VII. Nous sommes 24 cardinaux autour du pape. Notre rôle est de lui donner

Plus en détail

Jacques Cœur. Marie Desmares

Jacques Cœur. Marie Desmares Jacques Cœur Iconographie du template Pierre l ermite menant la croisade populaire / Abreviamen de las Estorias Chevalier croisé / Commanderie de Cressac Observe cet extrait vidéo : quelle est la nature

Plus en détail

Le Havre sous l Ancien Régime

Le Havre sous l Ancien Régime Le Havre sous l Ancien Régime Les privilèges des Havrais Document: Confirmation de privilèges (cote AMH AA2) Transcription Janvier 1718 Confirmation par Louis XV des chartes et privilèges accordées par

Plus en détail

Archives déposées de la commune de Saint-Sever de Rustan

Archives déposées de la commune de Saint-Sever de Rustan Archives départementales des Hautes-Pyrénées Archives déposées de la commune de Saint-Sever de Rustan 397 E DEPOT 1-49 par Delphine Vignau, Juliette Poiroux sous la direction de François Giustiniani Tarbes

Plus en détail

CAHORS. Palais d Arnaud de Via

CAHORS. Palais d Arnaud de Via 1 Pierre GARRIGOU GRANDCHAMP Société Archéologique du Midi de la France & Société Française d Archéologie CAHORS Palais d Arnaud de Via Un monument insigne du début du XIV e siècle L administration pénitentiaire

Plus en détail

L'Hôpital-sous-Rochefort Dossier IA42001157 réalisé en 2000. Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel.

L'Hôpital-sous-Rochefort Dossier IA42001157 réalisé en 2000. Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel. Village L'Hôpital-sous-Rochefort Dossier IA42001157 réalisé en 2000 Copyrights Copyrights Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel Auteurs Guibaud Caroline Monnet Thierry Désignation

Plus en détail

La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789)

La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789) La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789) Avant la Révolution*, la France est une monarchie avec à sa tête un monarque, le Roi de France. Lorsque Louis XIII décède en

Plus en détail

Le palais des papes. Avignon

Le palais des papes. Avignon Le palais des papes Avignon Le mardi 21 janvier, nous sommes allés visiter le Palais des papes. Nous avons pris le bus. Nous avions nos manteaux car il faisait très froid. Chez nous c est l hiver. Il y

Plus en détail

Pray4belgium histoire spirituelle de Bruxelles (1): la Place Saint-Géry p. 1. La Place Saint-Géry. Les plus anciennes racines de Bruxelles

Pray4belgium histoire spirituelle de Bruxelles (1): la Place Saint-Géry p. 1. La Place Saint-Géry. Les plus anciennes racines de Bruxelles Pray4belgium histoire spirituelle de Bruxelles (1): la Place Saint-Géry p. 1 Bruxelles histoire spirituelle (1) La Place Saint-Géry Les plus anciennes racines de Bruxelles Cet article a pour but de donner

Plus en détail

Histoire Le Moyen-âge La société féodale

Histoire Le Moyen-âge La société féodale Histoire Le Moyen-âge Objectif(s) : - Connaître les 3 ordres de la société médiévale - Découvrir le cadre et le mode de vie des seigneurs au Moyen Age : Seigneurs / vassaux / chevaliers Histoire racontée

Plus en détail

L HISTOIRE DU CHATEAU-MUSEE DE NEMOURS DATES ET PERSONNAGES CLEFS

L HISTOIRE DU CHATEAU-MUSEE DE NEMOURS DATES ET PERSONNAGES CLEFS L HISTOIRE DU CHATEAU-MUSEE DE NEMOURS DATES ET PERSONNAGES CLEFS Famille Villebéon Maison de Foix Maison de Navarre Maison de Médicis Maison d Armagnac Maison de Savoie Maison d Orléans Quelques dates

Plus en détail

à Salins-Les-Bains 3 P (parcours patrimonial et pédagogique) dans le Jura Par le Service Educatif du Musée d Archéologie du Jura

à Salins-Les-Bains 3 P (parcours patrimonial et pédagogique) dans le Jura Par le Service Educatif du Musée d Archéologie du Jura 3 P (parcours patrimonial et pédagogique) dans le Jura à Salins-Les-Bains Par le Service Educatif du Musée d Archéologie du Jura Texte et organisation : Aurore Alix Avec l aide : «De la promenade à travers

Plus en détail

Versailles : arme du pouvoir (1)

Versailles : arme du pouvoir (1) Versailles : arme du pouvoir (1) 1 2 Versailles en 1668. La galerie des glaces. 3 4 Le pavillon de chasse de Louis XIII dessiné par J.C Le Guillou. Edition Deux Coqs d or. La chambre du roi 5 Le réseau

Plus en détail

L ÉGLISE AU MOYEN ÂGE

L ÉGLISE AU MOYEN ÂGE L ÉGLISE AU MOYEN ÂGE Compétence Comprendre l importance de l Église dans la vie des hommes au Moyen Âge. Quelle impression te donne l église dans cette photographie, par rapport aux autres constructions?

Plus en détail

Le palais des ducs et des États de Bourgogne

Le palais des ducs et des États de Bourgogne Le palais des ducs et des États de Bourgogne Aux origines du palais Le palais s est développé au nord-ouest du castrum (1), la muraille édifiée au III e siècle. Il semble que le centre du pouvoir politique

Plus en détail

LA RUE DE RIVOLI ET L ILOT CONSTITUE PAR LES RUES DE (BATIMENT 4 DE LA SAMARITAINE) Les origines du quartier (fig. 1 et 2)

LA RUE DE RIVOLI ET L ILOT CONSTITUE PAR LES RUES DE (BATIMENT 4 DE LA SAMARITAINE) Les origines du quartier (fig. 1 et 2) LA RUE DE RIVOLI ET L ILOT CONSTITUE PAR LES RUES DE L ARBRE-SEC, DE LA MONNAIE ET BAILLET (BATIMENT 4 DE LA SAMARITAINE) Les origines du quartier (fig. 1 et 2) Bien que légèrement périphérique, le quartier

Plus en détail

Voyage Vélo France : la Loire à vélo. Du 06 au 16 juin 2016 Niveau :

Voyage Vélo France : la Loire à vélo. Du 06 au 16 juin 2016 Niveau : Voyage Vélo France : la Loire à vélo Du 06 au 16 juin 2016 Niveau : Votre Programme La France des châteaux est avant tout la France de la Loire. Au gré des méandres de ce fleuve se succèdent des domaines

Plus en détail

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE La 1ère architecture industrielle distinguée par l UNESCO Inscrite au Patrimoine Mondial par l UNESCO depuis 1982,

Plus en détail

De Philippe-Auguste à la loi littorale, 800 ans de domaine public maritime

De Philippe-Auguste à la loi littorale, 800 ans de domaine public maritime environnement direction de l environnement et de l aménagement littoral Michel Houdart De Philippe-Auguste à la loi littorale, 800 ans de domaine public maritime http://www.ifremer.fr/envlit/documentation/documents.htm

Plus en détail

Dalles funéraires de Louis François Le Fournier de Wargemont, seigneur de Ribeaucourt, et de son épouse Élisabeth Taboureau d'orval

Dalles funéraires de Louis François Le Fournier de Wargemont, seigneur de Ribeaucourt, et de son épouse Élisabeth Taboureau d'orval Dalles funéraires de Louis François Le Fournier de Wargemont, seigneur de Ribeaucourt, et de son épouse Élisabeth Taboureau d'orval Église paroissiale Saint-Sulpice rue de l' Église Ribeaucourt Dossier

Plus en détail

Les châteaux-forts Fiche pédagogique 1 / 5

Les châteaux-forts Fiche pédagogique 1 / 5 Fiche pédagogique 1 / 5 Histoire du château-fort Le sais-tu? Aux IXème et Xème siècle, les Vikings, les Hongrois et les Sarrasins font régner l insécurité. Chaque seigneur défend ses terres par un petit

Plus en détail

omme toujours, plusieurs séries nous apportent des informations

omme toujours, plusieurs séries nous apportent des informations M É M O I R E JANVIER V I V E 2007 SEMESTRIEL N 7 Le bulletin des archives municipales de Boulogne-Billancourt Les octrois Les octrois, dénommés familièrement barrières, ont fait partie du paysage urbain

Plus en détail

D I J O N VISITES GUIDÉES

D I J O N VISITES GUIDÉES D I J O N VISITES GUIDÉES 2012 www.visitdijon.com DIJON DÉCOUVERTE Dans un écrin de verdure, l ancienne capitale des Ducs Valois, offre aux visiteurs la découverte du patrimoine de l une des plus importantes

Plus en détail

Moresnet Neutre ❿ 23. Sur les traces d'un produit artificiel de la politique

Moresnet Neutre ❿ 23. Sur les traces d'un produit artificiel de la politique Route 2 ❿ 22 Moresnet Neutre ❿ 23 Sur les traces d'un produit artificiel de la politique Pendant plus de cent ans, Moresnet Neutre fut le quatrième état de la région frontalière. La Calamine (en allemand

Plus en détail

EGLISE St SERNIN DE MONS

EGLISE St SERNIN DE MONS EGLISE St SERNIN DE MONS La première église de Mons aurait été construite par les Moran (ou Maurand), seigneurs de Mons, vers le 13ème siècle. Au cours des guerres de religion, elle fut pillée et incendiée

Plus en détail

La Porterie du palais ducal 1511/1512

La Porterie du palais ducal 1511/1512 La Porterie du palais ducal 1511/1512 Construite sous le règne du duc Antoine, la Porterie était l unique entrée du palais. D après les registres de compte de l époque, elle fut achevée vers 1511-1512.

Plus en détail

FDP. Haute-Marne, un patrimoine remarquable Livret des élèves

FDP. Haute-Marne, un patrimoine remarquable Livret des élèves FDP Haute-Marne, un patrimoine remarquable Livret des élèves Carte des projets présentés dans l'exposition J'entoure le nom des villes les plus proches de mon école : Pour m'aider, je scanne ce code :

Plus en détail

Rigny : Gray (4km) : Beaujeu (6 km) : Champlitte (20 km) :

Rigny : Gray (4km) : Beaujeu (6 km) : Champlitte (20 km) : Rigny : Eglise du 18 ème siècle avec son retable et ses boiseries d époque. Deux toiles originales de Prud hon datées de 1794. Gisants. Gray (4km) : Hôtel de ville renaissance (1556) Musée Baron Martin

Plus en détail

Histoire d'une ferme en Flandre. A. L'histoire L'histoire de la maison et de ses occupants est en bleu et les éléments d'histoire locale en rouge.

Histoire d'une ferme en Flandre. A. L'histoire L'histoire de la maison et de ses occupants est en bleu et les éléments d'histoire locale en rouge. Histoire d'une ferme en Flandre A. L'histoire L'histoire de la maison et de ses occupants est en bleu et les éléments d'histoire locale en rouge. La construction Quand débute la construction de la ferme,

Plus en détail

Recherches à Paris Racines, 2010

Recherches à Paris Racines, 2010 Recherches à Paris Recherches à Paris 1. Particularités parisiennes 2. Les Archives de Paris 3. L état civil parisien 4. Autres sources 5. Quelques cas pratiques 6. Bibliographie Particularités parisiennes

Plus en détail

1- Hôpital des Sœurs grises. 2- Église Notre-Dame

1- Hôpital des Sœurs grises. 2- Église Notre-Dame 1- Hôpital des Sœurs grises Plusieurs classes de personnes viennent en mes murs. Qu elles soient riches ou pauvres elles ont, pour la majorité, un point en commun. Elles viennent se faire soigner par des

Plus en détail

Monsieur l Adjoint délégué à la Culture et à la Tauromachie,

Monsieur l Adjoint délégué à la Culture et à la Tauromachie, Prise de Parole de Monsieur Jean-Paul FOURNIER Sénateur du Gard - Maire de Nîmes - Président de Nîmes Métropole Inauguration d une plaque dans le cadre du 450 ème anniversaire de la création de l Eglise

Plus en détail

BIG BEN PALAIS DE BUCKINGHAM TOWER BRIDGE ABBAYE DE WESTMINSTER LONDON EYE CATHÉDRALE SAINT-PAUL TRAFALGAR SQUARE

BIG BEN PALAIS DE BUCKINGHAM TOWER BRIDGE ABBAYE DE WESTMINSTER LONDON EYE CATHÉDRALE SAINT-PAUL TRAFALGAR SQUARE BIG BEN PALAIS DE BUCKINGHAM TOWER BRIDGE ABBAYE DE WESTMINSTER LONDON EYE CATHÉDRALE SAINT-PAUL TRAFALGAR SQUARE 2 Édito Big Ben L ondres est la capitale et la plus grande ville de la Grande-Bretagne.

Plus en détail

1/6. André Bouteiller

1/6. André Bouteiller 1/6 André Bouteiller André Bouteiller est originaire de Saint-André-Treize-Voies. Il est le fils d André Bouteiller & Jeanne Chobelet et serait né vers 1650. Malheureusement les archives de Saint-André-Treize-Voies

Plus en détail

église paroissiale ; cimetière Saint-Pierre de Poulainville, devenus cimetière communal (détruit)

église paroissiale ; cimetière Saint-Pierre de Poulainville, devenus cimetière communal (détruit) Ancienne église paroissiale et cimetière Saint-Pierre de Poulainville, devenus cimetière communal (détruit) place de l' Eglise Poulainville Dossier IA80003711 réalisé en 2002 Copyrights Copyrights Auteurs

Plus en détail

II - L'EAU ET LES LIMITES DE LA COMMUNE

II - L'EAU ET LES LIMITES DE LA COMMUNE II - L'EAU ET LES LIMITES DE LA COMMUNE II-I ORIGINE DU NOM DE "BRACU" à BRACIEUX En passant par Bercili Braceollis Braceos Bracieulx et Brassieux. Toutes les fiches de présentation de la commune donnent

Plus en détail

CONSERVATION DU PATRIMOINE FICHE DESCRIPTIVE -*- VALLEE DU GUIERS MORT

CONSERVATION DU PATRIMOINE FICHE DESCRIPTIVE -*- VALLEE DU GUIERS MORT CONSERVATION DU PATRIMOINE FICHE DESCRIPTIVE -*- REPERAGE DU SITE G160 version du 08/06/2010 VALLEE DU GUIERS MORT LE DOMAINE DE FOURVOIRIE (en rive gauche) LE MOULIN A GRAINS (XVIIe, XVIIIe et XIXe) à

Plus en détail

Une chronologie historique à partir de 25 documents clés pour le cycle III. Sébastien MOISAN CPC Angoulême Sud et Préélémentaire

Une chronologie historique à partir de 25 documents clés pour le cycle III. Sébastien MOISAN CPC Angoulême Sud et Préélémentaire Une chronologie historique à partir de 25 documents clés pour le cycle III - 52 Vercingétorix rend les armes à Alesia. Lionel ROYER (1852,1926) Vercingétorix jette ses armes aux pieds de César, 1899 Huile

Plus en détail

22 octobre 2014 > 23 février 2015 VOYAGER AU MOYEN ÂGE

22 octobre 2014 > 23 février 2015 VOYAGER AU MOYEN ÂGE 22 octobre 2014 > 23 février 2015 VOYAGER AU MOYEN ÂGE parcours-jeu Par quels moyens? > Le voyage d Outre-Mer. Vue de Jérusalem. France, fin du XV e siècle. Voyager au Moyen Âge Qui voyage à l époque médiévale?

Plus en détail

20 FI FONDS BRUGNOT-CORNUÉJOLS. Inventaire réalisé par Sonia Dollinger, assistante de conservation aux Archives Municipales de Beaune

20 FI FONDS BRUGNOT-CORNUÉJOLS. Inventaire réalisé par Sonia Dollinger, assistante de conservation aux Archives Municipales de Beaune 20 FI FONDS BRUGNOT-CORNUÉJOLS Inventaire réalisé par Sonia Dollinger, assistante de conservation aux Archives Municipales de Beaune Janvier 2000 INTRODUCTION Ce fonds a été donné aux Archives Municipales

Plus en détail

ANNEXE 8.5-1 Caractérisation patrimoniale du Pont des Trous, évaluation des impacts des différents tracés proposés pour sa traversée et

ANNEXE 8.5-1 Caractérisation patrimoniale du Pont des Trous, évaluation des impacts des différents tracés proposés pour sa traversée et ANNEXE 8.5-1 Caractérisation patrimoniale du Pont des Trous, évaluation des impacts des différents tracés proposés pour sa traversée et recommandations Le Pont des Trous constitue un des rares exemples

Plus en détail

Matériel. . 9 cartes Personnage

Matériel. . 9 cartes Personnage Avec cette extension, les règles de base peuvent être modifiées de cinq façons différentes et combinables comme bon vous semble Les dames de Troyes font leur apparition sous la forme de trois nouvelles

Plus en détail

Le Musée canadien de la guerre

Le Musée canadien de la guerre 1, place Vimy Ottawa (Ontario) K1R 1C2 www.museedelaguerre.ca Le Musée canadien de la guerre Instruire. Préserver. Commémorer. Voilà le mandat du Musée canadien de la guerre (MCG), le musée national canadien

Plus en détail

Aux origines : rigueur morale, simplicité, nature. Marius Berliet, l industriel qui aimait la nature, Chapitre 1

Aux origines : rigueur morale, simplicité, nature. Marius Berliet, l industriel qui aimait la nature, Chapitre 1 Aux origines : rigueur morale, Marius Berliet, l industriel qui aimait la nature, Chapitre 1 simplicité, nature. Dessins de Marius Berliet, v.1880 Marius Berliet en 1889 «Famille d origine terrienne :

Plus en détail

LES DESSOUS DE TABLE. François Mazabraud

LES DESSOUS DE TABLE. François Mazabraud LES DESSOUS DE TABLE François Mazabraud SOMMAIRE Source d inspiration : Le musée des plan-reliefs 2 Fonction et histoire du plan-relief 5 Namur : gloire et défaite d un siège 9 Ce qui entoure et soutient

Plus en détail

CHATILLON SUR LOIRE Base Info

CHATILLON SUR LOIRE Base Info CHATILLON SUR LOIRE Base Info COORDONNEES DE LA BASE : LE BOAT Châtillon sur Loire Rue du Port 45360 Châtillon sur Loire France GPS : 47.5942627 2.7577928 Tel: 0033 (0) 2 38 31 09 64 Fax: 0033 (0) 2 38

Plus en détail

«l oasis» «la vallée verte». l Artisane Confiturière «la Clef des Champs», «Viginet». «PréCatelan», Mr Alphonse Cellier Camping Cellier

«l oasis» «la vallée verte». l Artisane Confiturière «la Clef des Champs», «Viginet». «PréCatelan», Mr Alphonse Cellier Camping Cellier Notre point de départ de la traversée de St Nectaire se situe devant le camping de la vallée verte, aujourd hui tenu par carole et pascal, mais ce camping à l origine a été créé par un ancien combattant

Plus en détail

le temps de la féodalité

le temps de la féodalité Présentation de la vidéo... 2 Générique... 2 description... 2 principaux thèmes abordés 3 Contenus... 4 niveaux, disciplines, compétences... 4 textes de référence... 6 notions... 6 vocabulaire... 6 repères

Plus en détail

1750 : INAUGURATION DU MUSÉE DU LUXEMBOURG, PREMIER MUSÉE OUVERT AU PUBLIC

1750 : INAUGURATION DU MUSÉE DU LUXEMBOURG, PREMIER MUSÉE OUVERT AU PUBLIC 1750 : INAUGURATION DU MUSÉE DU LUXEMBOURG, PREMIER MUSÉE OUVERT AU PUBLIC Dans la galerie Est du Palais du Luxembourg (aujourd hui l Annexe de la Bibliothèque) s ouvre le 14 octobre 1750 le Cabinet du

Plus en détail

Chemins de fer et exploitation minière dans la vallée de la Gueule

Chemins de fer et exploitation minière dans la vallée de la Gueule Route 3 ❿ 34 Bleyberg ❿ 35 Chemins de fer et exploitation minière dans la vallée de la Gueule Le viaduc de la vallée de la Gueule, la ligne ferroviaire de marchandises entre Montzen et Aix-la-Chapelle

Plus en détail

Découverte de Budapest

Découverte de Budapest Découverte de Budapest La perle du Danube Ville passionnante parsemée de monuments grandioses, Budapest située sur les 2 rives du Danube offre une multitude de choses à voir et à faire. Capitale culturelle

Plus en détail

1 planche Cour du Roi, pour poser les cartes Audience. 5 pions Château, pour indiquer votre emplacement autour de la Cour

1 planche Cour du Roi, pour poser les cartes Audience. 5 pions Château, pour indiquer votre emplacement autour de la Cour Honneurs de la Cour Un jeu créé par Damien NICOLAS De 2 à 5 joueurs - A partir de 10 ans 10min/joueurs But du jeu Vous incarnez une des plus prestigieuses familles de la Cour du Roi de France et rêvez

Plus en détail

L'architecture classique du château de Vincennes

L'architecture classique du château de Vincennes OUTIL D EXPLOITATION 1. LES ARCS DE TRIOMPHE Attique Entablement Colonne Arcades Piliers Arc de triomphe de Constantin, Rome, 385 Arc de Titus, Rome, 81 Tour du Bois, Vincennes 1755 Portique le Vau, Vincennes,

Plus en détail

Par$e III : Rome. Thème 2 L EMPIRE : L EMPEREUR, LA VILLE, LA ROMANISATION. Pourquoi l Empire romain a- t- il duré aussi longtemps?

Par$e III : Rome. Thème 2 L EMPIRE : L EMPEREUR, LA VILLE, LA ROMANISATION. Pourquoi l Empire romain a- t- il duré aussi longtemps? Par$e III : Rome Thème 2 L EMPIRE : L EMPEREUR, LA VILLE, LA ROMANISATION Pourquoi l Empire romain a- t- il duré aussi longtemps? 1 Thème 2 L EMPIRE : L EMPEREUR, LA VILLE, LA ROMANISATION CAPACITÉS Connaître

Plus en détail

Sortie chez le charpentier LEONARD

Sortie chez le charpentier LEONARD Sortie chez le charpentier LEONARD Nous (les 5émesB et 5èmesD) sommes partis du collége et avons pris le car à 8h25 direction saint-viatre pour voir et visiter l entreprise de charpenterie «Léonard». Le

Plus en détail

Double cardo et decumanus. Topographie de Paris. lignes de niveaux dans la partie centrale de Paris. Les grandes étapes de la formation de Paris

Double cardo et decumanus. Topographie de Paris. lignes de niveaux dans la partie centrale de Paris. Les grandes étapes de la formation de Paris Topographie de Paris Les grandes étapes de la formation de Paris lignes de niveaux dans la partie centrale de Paris La carte des voies «naturelles» qui par leur tracé ont marqué la formation de Paris Lutèce

Plus en détail

L expansion de l Occident

L expansion de l Occident L expansion de l Occident Document : évolution des populations de quelques régions d Europe I/ le développement des échanges A. L exemple de Venise 1 : le Grand Canal où se situent les palais des marchands

Plus en détail

Musée Rodin 2012 2014 rénovation hôtel biron

Musée Rodin 2012 2014 rénovation hôtel biron Musée Rodin 2012 2014 rénovation hôtel biron Musée Rodin Rénovation hôtel Biron Dossier de presse p.2 Rénovation du musée Rodin 2012-2015 Des travaux à partir de 2010 et un plan de financement de 15,5

Plus en détail

MAISON-FORTE ET SEIGNEURIE DE MONTCHARVIN

MAISON-FORTE ET SEIGNEURIE DE MONTCHARVIN MAISON-FORTE ET SEIGNEURIE DE MONTCHARVIN Frédéric MARESCHAL - 2015 Sommaire Description 1 Renseignements 1 Liste des propriétaires successifs 4 Description [ ] On trouve d abord une face de la maison

Plus en détail

Les enceintes de Paris

Les enceintes de Paris Une brève histoire de l aménagement de Paris et sa région Les enceintes de Paris L administration et l expansion de Paris sous l Ancien régime : L administration de Paris Les différentes enceintes Les

Plus en détail

L écriture Au Moyen Âge

L écriture Au Moyen Âge MUSEE DES BEAUX-ARTS S E R V I C E E D U C A T I F L écriture Au Moyen Âge ² Page enluminée du registre de charité de la confrérie de Sainte-Croix, Musée de Bernay 2 Les grandes périodes de l évolution

Plus en détail

VISITE DU CIMETIERE DES ALYSCAMPS A L INTENTION DES ENFANTS LES ALYSCAMPS ET LEURS LEGENDES

VISITE DU CIMETIERE DES ALYSCAMPS A L INTENTION DES ENFANTS LES ALYSCAMPS ET LEURS LEGENDES VISITE DU CIMETIERE DES ALYSCAMPS A L INTENTION DES ENFANTS LES ALYSCAMPS ET LEURS LEGENDES Nous allons visiter ensemble les Alyscamps. A l époque des romains, ce lieu était une nécropole (ce mot veut

Plus en détail

Sources: Société Historique Pierre-de-Saurel et recherche : Marie-Christine Tremblay

Sources: Société Historique Pierre-de-Saurel et recherche : Marie-Christine Tremblay Le 23 septembre 1884, le ministre des travaux publics, Sir Hector Langevin, déposait la première pierre de l édifice de la poste et des douanes. Pour cette occasion, le maire Alphonse Germain déclare la

Plus en détail

Villes et Pays d art et d histoire Besançon. raconte-moi. Vauban

Villes et Pays d art et d histoire Besançon. raconte-moi. Vauban Villes et Pays d art et d histoire Besançon raconte-moi Vauban 1 Sais-tu qui était Vauban? a un médecin b un savant c un ingénieur 2 Quel était son prénom? a Henri b Pierre c Sébastien 3 En quelle année

Plus en détail

Autres publications - Textes classées par thèmes. Grenoble et Agglomération

Autres publications - Textes classées par thèmes. Grenoble et Agglomération Autres publications - Textes classées par thèmes Thèmes Document et date Articles Auteurs Illustrations Grenoble et Agglomération Architecture civile + Urbanisme Autoroute U4 Dauphiné Libéré 26.04.73 Autoroute

Plus en détail

Vauban, ingénieur du Soleil La Cité de l architecture et du Patrimoine s expose au Musée Ernest Cognacq

Vauban, ingénieur du Soleil La Cité de l architecture et du Patrimoine s expose au Musée Ernest Cognacq Vauban, ingénieur du Soleil La Cité de l architecture et du Patrimoine s expose au Musée Ernest Cognacq Dossier de presse Septembre 2008 Dossier de presse Septembre 2008 1 / Saint-Martin-de-Ré à l UNESCO

Plus en détail

CHATILLON SUR LOIRE Base Info

CHATILLON SUR LOIRE Base Info CHATILLON SUR LOIRE Base Info COORDONNEES DE LA BASE : LE BOAT Châtillon sur Loire Rue du Port 45360 Châtillon sur Loire France GPS : 47.5942627 2.7577928 Tel: 0033 (0) 2 38 31 09 64 Fax: 0033 (0) 2 38

Plus en détail

La Joconde. (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES

La Joconde. (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES La Joconde (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES La Joconde de Léonard de Vinci est incontestablement le tableau le plus célèbre. Il est conservé au musée du Louvre à Paris et a

Plus en détail

Faire son origine de propriété

Faire son origine de propriété Aides à la recherche Communication des Archives départementales 106, rue de Frémur BP 80744 49007 ANGERS cedex 01 Faire son origine de propriété Rechercher une origine de propriété n'est pas forcément

Plus en détail

Devoir du 06.06.2011 / 5 ème A / Histoire, les grandes découvertes

Devoir du 06.06.2011 / 5 ème A / Histoire, les grandes découvertes Devoir du 06.06.2011 / 5 ème A / Histoire, les grandes découvertes Prénom : Nom : I. Deux grandes voyages, se repérer. 7 /7 Points 1. Comment appelle-t-on les deux lieux géographiques représentés sur la

Plus en détail

de son Altesse Sérénissime Monseigneur le Prince Souverain Albert II de Monaco avec Mademoiselle Charlene Wittstock.

de son Altesse Sérénissime Monseigneur le Prince Souverain Albert II de Monaco avec Mademoiselle Charlene Wittstock. S.E.M. Philippe NARMINO 1 er juillet 2011 ACTE DE MARIAGE de son Altesse Sérénissime Monseigneur le Prince Souverain Albert II de Monaco avec Mademoiselle Charlene Wittstock. Aujourd hui Vendredi, premier

Plus en détail

Eglise de Maxent. Verrières imagées et blasons représentés. (photo portail côté Sud)

Eglise de Maxent. Verrières imagées et blasons représentés. (photo portail côté Sud) Eglise de Maxent Verrières imagées et blasons représentés (photo portail côté Sud) 1 Verrières imagées et blasons de l église de Maxent EST St PAUL 100 St PIERRE 101 102 SACRE COEUR St CONVOYON 103 104

Plus en détail

Compétence 3 du socle commun de connaissances et de compétences : les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique

Compétence 3 du socle commun de connaissances et de compétences : les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique Fiche 6 : approche scientifique et technique, du projet à la réalisation par le plan Compétence 3 du socle commun de connaissances et de compétences : les principaux éléments de mathématiques et la culture

Plus en détail

HOPITAL SAINT-MARCOUL Et HOPITAL NOËL-CAQUÉ

HOPITAL SAINT-MARCOUL Et HOPITAL NOËL-CAQUÉ HOPITAL SAINT-MARCOUL Et HOPITAL NOËL-CAQUÉ 332 bis Hospices civils de Reims. Plan des bâtiments de Saint-Marcoul. [rue du Bourg Saint-Denis et rue Brûlée], 1 plan octobre 1877 309 Hospices civils de Reims.

Plus en détail

Esprit de France. présente. À la découverte des Châteaux de la Loire

Esprit de France. présente. À la découverte des Châteaux de la Loire Esprit de France présente À la découverte des Châteaux de la Loire Chambord, Blois, Chenonceau, Des châteaux de renommée mondiale La vallée de la Loire est inscrite depuis 2000 au patrimoine mondial de

Plus en détail

Landrecies Le plan-relief du musée du Génie

Landrecies Le plan-relief du musée du Génie Landrecies Le plan-relief du musée du Génie La ville de Landrecies est située dans le nord de la France. Implantée sur un grand axe de communication, exposée aux invasions barbares puis aux ambitions des

Plus en détail

Intégration des plans anciens de Miribel dans un SIG. sylvain.genevois@ens-lyon.fr

Intégration des plans anciens de Miribel dans un SIG. sylvain.genevois@ens-lyon.fr Intégration des plans anciens de Miribel dans un SIG sylvain.genevois@ens-lyon.fr Seigneurie de Miribel Au contact de 3 terroirs traditionnels : le plateau de la Dombes (cultures) la Côtière (vigne), bourgade

Plus en détail

Établir une généalogie immobilière en se rendant aux AD17 à La Rochelle

Établir une généalogie immobilière en se rendant aux AD17 à La Rochelle Établir une généalogie immobilière en se rendant aux AD17 à La Rochelle La généalogie immobilière requiert la consultation de quatre grands types de documents d archives pour la période postérieure à la

Plus en détail