MANUEL DE PRELEVEMENT

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MANUEL DE PRELEVEMENT"

Transcription

1 VOTRE SANTÉ NOTRE OBJECTIF MANUEL DE PRELEVEMENT Manuel de prélèvement - C2 ENR 04 V1

2 2 Manuel de prélèvement C2 ENR 04 V1

3 Liste des sites du groupe LABIO Laboratoire Jacob Aix-en-Provence 4 Avenue du 8 Mai Aix-en-Provence Laboratoire de la Rotonde Plan-de-Cuques Rond-Point des Oliviers Plan-de-Cuques Laboratoire de Puyricard 155 Avenue de la Touloubre Puyricard Laboratoire d Eguilles 255 Avenue du Père Sylvain Giraud Eguilles Laboratoire des 2 Ormes Aix-en-Provence 4 Boulevard des Deux Ormes Aix-en-Provence Laboratoire Celse l Hoste 5 Boulevard des Allumettes Aix-en-Provence Unité de Fertilité et de Procréation Médicalement Assistée du Pays d'aix (PMA) Centre Hospitalier Intercommunal d'aix-pertuis Avenue des Tamaris Aix-en-Provence Laboratoire de Saint-Rémy-de-Provence 12a Avenue de la Libération Saint-Rémy-de-Provence Laboratoire de Saint-Marcel 177 Boulevard de Saint-Marcel Marseille Laboratoire des 5 Avenues 9 Boulevard de la Blancarde Marseille Laboratoire de Saint Julien 49 rue Pierre Béranger Marseille Tel. : Fax : Tel. : Fax : Tel. : Fax : Tel. : Fax : Tel. : Fax : Tel. : Fax : Tel. : /66 Fax : Tel. : Fax : Tel. : Fax : Tel. : Fax : Tel. : Fax : Manuel de prélèvement - C2 ENR 04 V1 3

4 Sommaire I. Hygiène des mains p.7 II. Descriptif du processus de prélèvement p.8 III. Renseignements à notifier p.9 IV. Renseignements cliniques p.10 V. Préparation du patient p.11 VI. Feuille de prélèvement p.12 VII. Formulaires de demande d analyses orales et consentement p.13 VIII. Prélèvement sanguins 1. Préparation du matériel p Ponction veineuse p Mesure du temps de saignement p Prélèvement saignée p Prélèvement de sang pour hémoculture p.18 IX. Prélèvements urinaires 1. Recueil des urines pour dosage p Recueil d urine pour ECBU p Recueil d urine pour un compte d ADDIS p Recueil des urines de 24 heures p Manuel de prélèvement C2 ENR 04 V1

5 X. Prélèvements bactériologiques 1. Coproculture et examen parasitologique des selles p Recherche de sang dans les selles p Prélèvement vaginal ou cervico-vaginal p Test post-coïdal de Huhner p Prélèvement urétral p Spermogramme et spermoculture p Scotch test p Autres prélèvements bactériologiques p XI. Les déchets p.30 XII. Condition de transport p.31 XIII. Réception des échantillons au laboratoire et conditions d acceptabilité. p.32 XIV. Stockage des échantillons et sérothèque. p.33 XV. Conduite à tenir en cas d accident avec exposition au sang. XVI. Documents associés p p Manuel de prélèvement - C2 ENR 04 V1 5

6 La qualité du rendu du résultat dépend directement de la phase pré-analytique et notamment de la qualité du prélèvement. Ce manuel regroupe toutes les informations nécessaires à la bonne réalisation du prélèvement, au regard des techniques d analyses que nous utilisons, pour qu il soit conforme aux exigences du Guide de Bonne Exécution des Analyses de biologie médicale et de la norme NF EN ISO relative aux exigences concernant la qualité et la compétence des laboratoires de biologie médicale. Les conditions d hygiène et de sécurité essentielles autant pour le patient que pour nous, préleveurs, sont consignées dans ce document. Le personnel du laboratoire reste à votre disposition en cas de doute ou de renseignement complémentaire. 6 Manuel de prélèvement C2 ENR 04 V1

7 I. Procédure d hygiène des mains Prendre 2 doses (soit 3 ml) de SHA et frotter jusqu à séchage complet ou réaliser un lavage avec du savon, en respectant la technique décrite ci- dessous : 1 Frictionner 5 fois les mains paume contre paume. 2 Frictionner 5 fois la paume de la main droite sur le dos de la main gauche et vice versa jusqu aux poignets. 3 Frictionner 5 fois les mains paume contre paume doigts entrelacés. 4 Frictionner 5 fois le dos des doigts contre la paume opposée avec les doigts emboîtés. 5 Frictionner 5 fois le pouce droit enchâssé dans la paume gauche et vice versa. 6 Frictionner 5 fois les doigts de la main droite dans la paume gauche et vice versa. Manuel de prélèvement - C2 ENR 04 V1 7

8 II. Processus de prélèvement Prescription du médecin ou d un établissement de soin Préparation du patient Préparation du matériel PRELEVEMENT Vérification de l identité Recueil des échantillons Identification des échantillons Renseignement de la fiche de suivie médicale Stockage en conditions maitrisées Préleveur du laboratoire Préleveur libéral Préleveur d un établissement de santé Prélèvement au laboratoire Prélèvement externe Dépôt au point de collecte. Stockage en conditions maitrisées Acheminement au laboratoire en conditions maitrisées Déballage et enregistrement Etiquetage des prélèvements destinés à la phase analytique 8 Manuel de prélèvement C2 ENR 04 V1

9 III. Les renseignements à notifier Tout échantillon biologique doit être accompagné de la feuille de prélèvement dûment complétée. (C2 ENR03) Les informations indispensables à noter et à vérifier sont les suivantes: Identification du patient Obligatoirement sur les tubes: Nom Prénom Date de naissance Obligatoirement sur la feuille de prélèvement: Nom et nom de jeune fille Prénom Date de naissance Pour les nouveaux patients: Adresse Numéro de téléphone N de sécurité sociale Centre de sécurité sociale Nom de l assuré Coordonnées mutuelle avec Identification du prescripteur Nom Prénom N ADELI Téléphone Date de la prescription Signature Faire attention à ce que le domicile soit prescrit s il s agit d un prélèvement à domicile. Identification du préleveur Nom Prénom Date et heure de prélèvement Examens de biologie médicale prescrits Listes des analyses Type d échantillons prélevé ou site anatomique d origine si nécessaire (pour les prélèvements bactériologiques) Renseignements cliniques complémentaires Indiquer le routage souhaité pour le compte rendu patient ( à poster, à faxer, création d un serveur de résultats...) Manuel de prélèvement - C2 ENR 04 V1 9

10 IV. Renseignements cliniques Les renseignements cliniques pouvant être nécessaires pour l interprétation des résultats sont les suivants: Buts de la prescription Degré d urgence défini par le prescripteur Signes cliniques Traitements en cours Prise de médicaments : date, posologie et heure de la dernière prise Voyages: destination et date de retour Contacts avec des animaux Chimiothérapie Mode de recueil du prélèvement État physiologique du malade : immunodépression, date de début de grossesse, diabète, date des dernières règles, alitement ou mobilité réduite Infection de sites post opératoires Toutes ces informations sont nécessaires pour une bonne traçabilité des prélèvements et une interprétation correcte des résultats. Il est donc important de prendre le temps de compléter la demande d examens de biologie médicale avec attention. Un formulaire de consentement, disponible au laboratoire ou sur le site préalablement remplie et signer par le médecin et le patient doit obligatoirement accompagner les prescriptions de : Marqueurs sériques maternels de trisomie 21 Analyses génétiques telles que caryotype, étude de gène ou recherche de mutation Diagnostic prénatal 10 Manuel de prélèvement C2 ENR 04 V1

11 V. Préparation du patient Notion de jeûne : Etre à jeun signifie ne rien avoir ingéré depuis la veille au soir. En revanche, le patient peut n avoir bu que de l eau, cela n aura pas d incidence sur les analyses. Rythme nycthéméral : Certains dosages fluctuent au cours de la journée, c est pourquoi le médecin ou le laboratoire impose certains horaires (ex: cortisol, ACTH, prolactine, fer ) Dosage d un médicament : Sauf indication contraire le dosage d un médicament est un taux résiduel ; il se fait sur un échantillon sanguin prélevé juste avant la prise. Ne pas oublier de noter l heure du prélèvement, la date, l heure et la posologie de la dernière prise. Prélèvement chez l enfant : Expliquer le déroulement des opérations avant l acte. Des patchs anesthésiants existent, ils sont délivrés en pharmacie sur prescription médicale. Manuel de prélèvement - C2 ENR 04 V1 11

12 PATIENT (si connu du LBM ne renseigner que les Noms, Prénom et date de naissance) Nom et prénom : Nom de jeune fille : Adresse : Sexe : M F Date de naissance : Tel : N SS : Organisme Exonération : Mutuelle AMC / code préfectoral : Période de validité : Commentaire : (Traitement, Poids, etc ) : PRESCRIPTION (en cas d absence d ordonnance) Médecin prescripteur : Examens demandés : PRELEVEMENT Préleveur : Prélèvement effectué le à h Nature : sang urines Autres : Tubes / nombres : VI. Feuille de prélèvement Ecouvillons / nombres : Pots stériles / nombres : _ Autres : Recueil spontané urines / selles / autres : Date Heure Diurèse: Condition de prélèvement A jeun Non à jeun Autres : RENSEIGNEMENTS CLINIQUES Prélèvement bactériologique : Signes cliniques fièvre écoulement RENDU DES RESULTATS Patient Courrier Téléphone Laboratoire Serveur Médecin Courrier Téléphone Fax Autres RECEPTION Nom : Date : Heure : Nature sang urines Autres : Conformité des échantillons à la réception : oui Non Commentaire : 12 Manuel de prélèvement C2 ENR 04 V1

13 VII. Formulaire de demande d analyses orales et consentement Demande d analyses supplémentaires par rapport à une ordonnance existante Demande d analyses sans ordonnance Accord pour la réalisation d'analyses hors nomenclature Refus d analyses prescrites (à préciser) : Nom : Prénom : Date de naissance : Sexe : H F Analyses demandées : Coller ici une étiquette du dossier Médecin traitant à contacter en cas de résultats perturbés :.. En signant ce document, je reconnais avoir été informé : Des conditions de prélèvement Du lieu de réalisation de ces analyses Du délai et des modalités de rendu des résultats Du montant à payer Du fait que ce montant ne pourra pas être pris en charge par la sécurité sociale Je m'engage à en régler le montant au Laboratoire de la Rotonde ou au laboratoire qui les aura réalisées. Fait à Le Signature Manuel de prélèvement - C2 ENR 04 V1 13

14 VIII. Prélèvements sanguins 1. Préparation du matériel Quel que soit le prélèvement, du matériel à usage unique est mis à disposition par votre laboratoire. Il est important de respecter les bonnes conditions de stockage : 4-25 C, à l abri de la lumière et de respecter la date de péremption. Ordre général de remplissage des tubes: Attention au niveau de remplissage des tubes, le tube citrate (bouchon bleu) doit TOUJOURS être rempli jusqu au trait. Il en est de même en cas de prélèvement avec numération formule, vitesse de sédimentation et hémoglobine glycquée, pour le tube EDTA (bouchon violet) Manuel de prélèvement C2 ENR 04 V1

15 2. Ponction veineuse Le bras choisi sera le bras opposé : à la perfusion pour un patient perfusé à la fistule artério-veineuse pour un patient hémodialysé Antisepsie des mains du préleveur Préparation du matériel de prélèvement : aiguille adaptée sur corps de pompe, nombre et type de tubes adaptés aux examens prescris (Cf C1 - INS 05 «Choix des tubes»). Pose du garrot et recherche de la meilleure zone de ponction. Dans certains cas ( dosage du K+), le prescripteur peut préciser une demande de prélèvement sans garrot Antisepsie de la zone de ponction à l'aide d'un coton imprégné de solution antiseptique (alcool de préférence) ; passer sur la zone choisie de haut en bas sans repasser sur la zone déjà traitée Réalisation de la ponction et remplissage des tubes sous vide (respect de l ordre de remplissage ; Cf P.12) Desserrer le garrot avant de retirer l aiguille. Placer un coton propre au niveau du point de ponction Sortir l aiguille de façon rapide en appuyant immédiatement sur le coton pour faire compression Le patient assure la compression par la suite pendant 2 à 3 minutes. Eliminer l aiguille dans le container spécifique (DASRI). Homogénéiser les tubes par plusieurs retournements doux. Identification des tubes Ne jamais recapuchonner l aiguille, ni la mettre dans la boite de transport. Un tube non utilisé mais débouché ou percé doit être jeté. Prélèvements particuliers: Certains dosages nécessitent des tubes spéciaux ou des protocoles particuliers, il est préférable de vous rapprocher de votre laboratoire avant le prélèvement. Manuel de prélèvement - C2 ENR 04 V1 15

16 3. Mesure du temps de saignement Se renseigner auprès du patient sur la prise éventuelle d antiagrégant plaquettaire. Méthode d IVY (avant bras) Une pression de 40 mmhg est appliquée au bras à l aide d un brassard à tension Antisepsie de la zone à inciser avec un coton imbibé d alcool Laisser sécher la zone Réalisation de l incision sur la face antérieure de l avant bras dans une zone glabre à l aide d un dispositif adapté et jetable, fournit par le laboratoire (Surgicutt ) Déclencher le chronomètre. Après une période de 30 secondes, absorber légèrement la périphérie de l écoulement sanguin avec du coton, sans toucher l incision, pour ne pas gêner la formation du clou plaquettaire. Répéter l opération toutes les 30 secondes jusqu'à l arrêt du saignement. Arrêter le chronomètre, le temps de saignement est déterminé par le temps arrondi à la demi-minute près inférieure. Noter le temps écoulé depuis l incision jusqu à l arrêt du saignement sur la fiche de suivi médical (C2 ENR 01) Manuel de prélèvement C2 ENR 04 V1

17 4. Prélèvement saignée Seuls les médecins biologiste et les infirmiers (sous contrôle médical) sont habilités à réaliser cet acte. Si une demande d analyse est jointe à la saignée (Ferritine, NFS...) alors ce prélèvement est réalisé au préalable. Le kit de saignée est disponible en pharmacie ; le patient se le procure et se présente au laboratoire sur rendez-vous. Poser un cathéter (prélever les tubes éventuels à partir du cathéter), raccorder la tubulure et la purger de son air avant d adapter le redon. Déclamper le redon et la tubulure ; vérifier le débit et laisser le sang s écouler jusqu à obtention du volume demandé. clamper tubulure et redon avant de retirer le cathéter. Prendre la tension du patient et la noter sur la fiche du protocole «saignée». Donner une boisson sucrée de 25 cl (jus de fruit). Eliminer redon et tubulure dans le container des déchets contaminés (DASRI) Manuel de prélèvement - C2 ENR 04 V1 17

18 5. Prélèvement de sang pour hémoculture Prélever d abord le flacon pour hémoculture puis les tubes. Le prélèvement se fait de préférence lorsque le patient est en période d hyperthermie. Un seul flacon est nécessaire pour les cultures des germes aérobies et anaérobies. Nettoyer la zone de prélèvement avec un antiseptique réservé à cet usage Oter la capsule de protection verte et désinfecter le bouchon en caoutchouc à l'aide d'une solution appropriée et laisser sécher au moins 30 secondes. Prélèvement avec dispositif de protection (cloche FR60021) : cf figure ci-dessous Relier le dispositif de prélèvement à ailette (épicranienne) à la cloche de façon aseptique, Retirer l'aiguille entourée de plastique de l'épicranienne afin de découvrir le raccord luer femelle, Retirer le capuchon de protection du raccord luer male de la cloche, Introduire le raccord de l'épicranienne dans le raccord de la cloche. Pratiquer la ponction veineuse en piquant au centre du bouchon en caoutchouc en veillant à laisser les flacons en position verticale. Introduire 10 ml de sang (la pression réduite permet l'introduction de ml de sang). Si d'autres tubes de sang doivent être prélevés, utiliser le même dispositif en veillant à prélever les hémocultures en premier. Bien mélanger le sang et le bouillon dans le flacon. Identifier le flacon avec les indications nécessaires à l'analyse. Envoyer immédiatement le flacon au laboratoire ou incuber en étuve à 36±1 C dans l'attente rapide du transport au laboratoire 18 Manuel de prélèvement C2 ENR 04 V1

19 IX. Prélèvements urinaires 1. Recueil des urines pour dosages biochimiques et toxicologiques PRECONISATIONS POUR LE PRELEVEMENT : Un simple recueil propre suffit. Idéalement les premières urines du matin à jeûn. Cependant un recueil à tout moment de la journée est possible. Dans ce cas il faut en tenir compte dans l'interprétation des résultats et éventuellement un contrôle à jeûn peut être nécessaire. Pour la toxicologie, recueil des urines en présence de témoin. L échantillon est amener sans délai au laboratoire. (pour les personnes équipées : transfert d un échantillon d urine du pot primaire dans un tube sans additif de 4 ml) Manuel de prélèvement - C2 ENR 04 V1 19

20 2. Recueil d urines pour ECBU INTERET : L examen cytobactériologique des urines est un examen permettant notamment de rechercher les infections urinaires et d étudier le germe en cause. PRECONISATIONS POUR LE PRELEVEMENT : Miction spontanée : Se laver les mains Faire une toilette antiseptique soigneuse (lingettes désinfectantes remises par le laboratoire ou savon antiseptique ou DAKIN) Eliminer le premier jet dans les toilettes* Uriner ensuite dans le flacon stérile fourni par le laboratoire et le refermer soigneusement Identifier le flacon avec nom et prénom Sondage aller/retour : Effectuer une toilette périnéale antiseptique Recueillir les urines dans un pot stérile Identifier le flacon avec nom et prénom Sonde à demeure : Antiseptie du site de prélèvement de la sonde Recueil des urines dans un pot stérile. Identifier le flacon avec nom et prénom Le flacon doit être acheminé au laboratoire dans les plus brefs délais. Si contretemps, il peut être conservé au réfrigérateur (+4 C) ; le laboratoire se réservera alors le droit de refuser l échantillon * En cas de recherche de Chlamydiae urinaire : 1er jet à conserver dans un autre flacon. (pour les personnes équipées : transfert d un échantillon d urine du pot primaire dans un tube avec borate de 10 ml ; bouchon vert ; conservation alors possible 48h) 20 Manuel de prélèvement C2 ENR 04 V1

21 3. Recueil d urines pour un compte d Addis HLM (Hématies Leucocytes par Minute) PRECONISATIONS POUR LE PRELEVEMENT : Ce recueil s effectue sur la totalité des urines émises en 3 heures. 3 heures avant le lever habituel : - Vider la totalité de la vessie dans les toilettes. - Boire un grand verre d eau (1/4 de litre d eau) - Noter la date et l heure sur le flacon fourni par le laboratoire - Se recoucher et rester allongé au repos pendant 3 heures. 3 heures après (le plus exactement possible) : - Uriner dans le flacon fourni par le laboratoire pour recueillir la totalité des urines. - Noter l heure sur le flacon. Identifier le flacon avec nom et prénom si cela n'a pas été fait par le laboratoire. Le flacon doit être acheminé au laboratoire dans les plus brefs délais. Nb : Dans l'intervalle des trois heures, toutes les urines doivent être récupérées dans le flacon. Cette recherche n est pas réalisable pour la femme en période de règles. Manuel de prélèvement - C2 ENR 04 V1 21

22 INTERET : 4. Recueil des urines de 24 heures Ce recueil permet l analyse de certains paramètres de biochimie urinaire. PRECONISATIONS POUR LE PRELEVEMENT : Commencer un matin au lever (par exemple 8 Heures) Vider la totalité de la vessie dans les toilettes Noter sur le flacon, l heure : c est le point de départ des «24 Heures» A partir de ce moment, uriner et transvaser sans perte dans le récipient remis par le laboratoire Recueillir ainsi toutes les urines de la journée et de la nuit jusqu au lendemain à l heure notée la veille. Identifier le(s) flacons(s) avec nom et prénom si cela n a pas été fait par le laboratoire La totalité des urines de 24 heures doit être acheminée au laboratoire dans les plus brefs délais Manuel de prélèvement C2 ENR 04 V1

23 X. Prélèvements bactériologiques 1. Coproculture et examen parasitologique des selles INTERET : La coproculture a pour objet de mettre en évidence l agent responsable d une diarrhée infectieuse. PRECONISATION POUR LE PRELEVEMENT : Cet examen est à effectuer, si possible lors des épisodes diarrhéiques. Il est souhaitable de faire cet examen à distance de tout traitement, avec un régime sans résidu la veille du recueil. Recueillir les selles dans le flacon stérile fourni par le laboratoire. Identifier le flacon avec nom et prénom si cela n a pas été fait par le laboratoire Noter la date et l heure du recueil. Le Flacon doit être acheminé au laboratoire dans les plus brefs délais 2. Recherche de sang dans les selles INTERET : Cette analyse a pour but de mettre en évidence la présence de sang dans les selles ; recherche d un saignement occulte. PRECONISATION POUR LE PRELEVEMENT : Analyse effectuée sur une série de 3 recueils. Recueillir les selles dans les flacons stériles fournis par le laboratoire (le flacon comporte l identité du patient : nom et prénom, ainsi que le numéro de recueil : 1, 2 ou 3) Il est préférable d apporter un échantillon par jour. Dans le cas contraire les conservés au réfrigérateur avec un délai de stockage maximum de 48H. Manuel de prélèvement - C2 ENR 04 V1 23

24 INTERET : 3. Prélèvement vaginal ou cervico-vaginal Le prélèvement vaginal ou cervico-vaginal est un examen permettant notamment de reconnaître les infections vaginales et de déterminer le germe en cause. PRECONISATION POUR LE PRELEVEMENT : La patiente devra éviter toute toilette intime, tout traitement local (crème, gels, savons ) ainsi que tout rapport sexuel dans les 24 heures précédant l examen. Il est conseillé d'éviter le prélèvement pendant la période menstruelle car la flore est modifiée (sauf avis contraire du prescripteur). Le prélèvement doit être réalisé avant ou à distance de tout traitement antibiotique. Avant la réalisation du prélèvement, le préleveur récupère les renseignements cliniques nécessaires à l interprétation de l examen Après mise en place d un spéculum à usage unique, prélever le nombre d écouvillon nécessaire en fonction du tableau clinique : Germes banaux Gonocoque Mycoplasme Chlamydiae trachomatis Herpes Site de prélèvement Cul de sac vaginal Cul de sac vaginal Endocol Endocol Lésions vulvo vaginales Nombre d écouvillons 1 eswab 1 écouvillon spécifique avec milieu de transport Pour les femmes enceintes, le prélèvement avec spéculum n est pas recommandé, il est donc nécessaire de mentionner cette particularité sur la fiche suiveuse 24 Manuel de prélèvement C2 ENR 04 V1

25 4. Test post-coïtal de Huhner INTERET : Examen d orientation lors de l exploration d une hypofertilité. PRECONISATION POUR LE PRELEVEMENT : Ce test doit être réalisé obligatoirement sur rendez-vous. L examen doit être réalisé en période pré-ovulatoire pour la femme, c'est-à-dire 1 à 2 jours avant la date prévue de l ovulation. Après 3 à 5 jours d abstinence sexuelle pour l homme 6 à 12 heures après un rapport sexuel, la patiente doit rester allongée 30 mn après le rapport sexuel et doit se présenter au laboratoire sans avoir pratiqué de toilette intime. 5. Prélèvement urétral INTERET : Le prélèvement urétral est un examen permettant notamment de reconnaître les infections urétral et de déterminer le germe en cause. PRECONISATION POUR LE PRELEVEMENT : Le patient ne doit pas uriner dans les deux heures précédant le prélèvement. Prélever 1 eswab Prélèvement endo-urétral : introduire 1 cm d écouvillon dans l urètre et effectuer 3 ou 4 rotations pour recueillir le maximum de cellules. Manuel de prélèvement - C2 ENR 04 V1 25

26 6. Spermogramme et spermoculture INTERET : Ce prélèvement permet l étude de tous les paramètres du sperme. Il est effectué de préférence au laboratoire. PRECONISATION POUR LE PRELEVEMENT : Le prélèvement doit être effectué après une abstinence sexuelle de 3 à 4 jours. Ne pas utiliser de préservatif. Le prélèvement doit être réalisé sur rendez-vous. Uriner juste avant le recueil Lavage soigneux des mains au savon. Lavage du gland avec du savon. Recueil de la totalité de l éjaculât dans le flacon stérile mis à disposition par le laboratoire. Identifier le flacon avec nom et prénom si cela n a pas été fait par le laboratoire. Noter la date et l heure du recueil. Si le flacon doit être acheminé au laboratoire, il doit être maintenu au minimum à 22 C pendant le trajet et apporté dans un délai inférieur à 30 minutes Manuel de prélèvement C2 ENR 04 V1

27 INTERET : 7. Scotch test Ce test permet de mettre en évidence les œufs d oxyures (vers intestinaux), très fréquent chez les enfants et très contagieux, entraînant des démangeaisons et troubles du sommeil. PRECONISATION POUR LE PRELEVEMENT : A effectuer au lever avant la toilette et les premières selles. Décoller le scotch de son support. Appliquer le coté adhésif sur les plis de la marge anale et le maintenir en appuyant quelques secondes. Retirer le scotch et l étaler sur une lame support. Renouveler l opération avec un second scotch. Identifier les lames avec le nom et le prénom du patient. Manuel de prélèvement - C2 ENR 04 V1 27

28 8. Autres prélèvements bactériologiques Nature du prélèvement Mode de prélèvement Matériels Recherche de dermatophytes : Ongles, Cheveux, Squames Prélever de préférence à la périphérie des lésions des squames à l aide d un vaccinostyle ou d une curette En cas de teigne, épiler les cheveux susceptibles d être atteints Pour les ongles : couper avec la pince à ongle toute la partie de l ongle atteinte, gratter à la limite de la zone saine avec une curette ou un vaccinostyle. En cas de lésion suintante, écouvillonner le pus et gratter le plancher de la lésion Pots stériles Boite à pétri Vaccinostyle ou curette Coupe ongle Plaie, Escarre, Larmes, Pus profond Etc... Ecouvillonner la zone concernée Cas particulier recueil de liquide (ponction) : transfert de l échantillon dans un pot stérile, conservé au frais. 1 écouvillon (eswab) ou pot par site de prélèvement Recherche de Malassesia furfur par scotch test Zones à prélever caractérisées par des taches d'aspects variables allant du blanc au brun. Appliquer un morceau de scotch sur la lésion et le coller sur une lame que l on identifie (nom, prénom, date, nom de l examen) Scotch Lame 28 Manuel de prélèvement C2 ENR 04 V1

29 Nature du prélèvement Mode de prélèvement Matériels Recherche de Gale Zones à prélever caractérisées par de petits boutons et des sillons le plus souvent entre les doigts de la main et sur la face antérieure des poignets. Grattage profond à la curette des squames et des petites vésicules (saignements possibles). Curette Boite de Pétri ORL : Gorge (amygdales) Oreille (conduit auditif externe) Nez Pharynx au niveau des zones inflammatoires ou nécrotiques à la périphérie des fausses membranes, sur les amygdales Éviter de toucher la langue, la luette et la paroi postérieure du pharynx 1 écouvillon (eswab) A acheminer dans les 2 heures au laboratoire à température ambiante Crachat, tubage et/ou aspiration bronchique Faire le prélèvement avant le lever pour le crachat et dans l heure qui suit le lever pour le tubage Flacon stérile, (acheminer rapidement au laboratoire) Manuel de prélèvement - C2 ENR 04 V1 29

30 XI. Les déchets Les Déchets d Activité de Soins à Risque Infectieux (DASRI) suivent une filière d élimination spécifique qui est de la responsabilité du préleveur. Leur élimination et destruction doivent être tracées. Ces déchets sont collectés dans les containers comportant une signalétique «risque biologique». Les DASRI «piquants, tranchants, coupants» doivent être éliminés dans un container non perforable. Remarque : Pour un prélèvement à domicile, aucun déchet potentiellement contaminé n est laissé chez le patient Manuel de prélèvement C2 ENR 04 V1

31 XII. Condition de transport Les conditions de transport doivent être organisées, de manière à optimiser les délais et conditions de transport. Echantillons prélevés au laboratoire : Le transport des échantillons de la salle de prélèvement à la technique est assuré par les préleveurs, le plus rapidement possible. Echantillons prélevés à l extérieur du laboratoire : Les prélèvements effectués à l'extérieur du laboratoire sont acheminés au laboratoire par le préleveur environ toute les heures ou à la fin de sa tournée selon le nombre de domiciles à effectuer. Le délai de conservation avant traitement est de 2h, si le bilan comporte un dosage de la glycémie ; ce délai peut être prolongé à 4h par l utilisation de tube fluoré (bouchon gris). Toutefois en cas d urgence, ou si l échantillon nécessite un pré-traitement particulier (congélation immédiate, centrifugation rapide, etc.), le préleveur ramène les échantillons au laboratoire avant de poursuivre sa tournée. Chaque prélèvement est placé dans une double pochette à usage unique contenant : Les échantillons biologiques dans la poche hermétique scellée la feuille de prélèvement ainsi que l ordonnance ou la feuille de demande d analyses orales dans la poche extérieure Les sachets sont ensuite déposés dans une boite, elle-même placée dans une sacoche afin de respecter la règle du triple emballage : Température controlée (pack réfrigérant) Présence d une étiquette «UN 3373 Matières biologiques catégorie B». Manuel de prélèvement - C2 ENR 04 V1 31

32 XIII. Réception des échantillons au laboratoire et conditions d acceptabilité. A l arrivée au laboratoire, les prélèvements suivent les étapes de vérification suivantes: Intégrité de l emballage Identification des échantillons Concordance échantillons et prescription transmise Respect des conditions et délais de transmission Présence de la demande d examen et des renseignements Les échantillons répondant aux exigences décrites dans ce présent manuel sont directement intégrés au processus analytique: Demande complète d examens de biologie médicale Échantillons correctement prélevés et identifiés Condition et délais d acheminement respectés. Les échantillons non conformes sont intégrés au processus de gestion des non conformités. La gestion des écarts non levés entraine un refus des échantillons Manuel de prélèvement C2 ENR 04 V1

33 XIV. Stockage des échantillons et sérothèque Au laboratoire, les échantillons analysés sont conservés pour une durée déterminée permettant, selon les paramètres et les délais de conservation : un contrôle de l identité, un contrôle de résultat la réalisation d analyses complémentaires. Les analyses sont autant que possible réalisées sur l échantillon primaire, dans le respect des conditions pré-analytiques requises. Le cas échéant un nouveau prélèvement est demandé. Le laboratoire possède une sérothèque et les échantillons sont conservés 1 an pour les paramètres le nécessitant. Manuel de prélèvement - C2 ENR 04 V1 33

34 XV. Conduite à tenir en cas d accident avec exposition au sang Le risque biologique est lié à une exposition à des micro-organismes susceptibles de provoquer une infection, une allergie ou une intoxication. Il repose essentiellement sur 2 éléments : la sévérité de l exposition (plus la blessure est profonde plus le risque de contamination est élevé), la nature et le caractère infectant du liquide biologique responsable. Premiers soins : Situation Projection d échantillon biologique dans les yeux Action Rincer abondamment avec le sérum physiologique pendant environ 10 mn. Retirer si c est le cas, les lentilles de contact. Instiller un collyre antiseptique. Consulter un ophtalmologue le plus rapidement possible. Projection d échantillon biologique sur les muqueuses Rincer abondamment pendant 5 mn avec du sérum physiologique ou sous l eau. Désinfecter avec du Dakin ou de la Bétadine dermique. Ne pas faire saigner la blessure. Nettoyer la plaie à l eau courante et au savon. Piqûre, blessure cutanée ou projection sur peau lésée Rincer. Tremper ou imbiber la zone blessée dans ou avec un antiseptique pendant 10 mn. (Dakin, solution de javel à 9 diluée au 1/5, ou à défaut Bétadine dermique jaune pure ou alcool à 70 ) 34 Manuel de prélèvement C2 ENR 04 V1

35 Déclaration de l accident : La déclaration d accident de travail doit être effectuée dans les 24 heures auprès de la médecine du travail. Un médecin doit être consulté immédiatement afin d évaluer le risque infectieux et envisager la mise en place d un traitement prophylactique anti-viral. Evaluation du risque chez la personne exposée: La connaissance du statut sérologique (HIV, VHB,VHC) du sujet source et du sujet exposé est un élément déterminant de l évaluation du risque. Numéros utiles : Pompiers : 18 (112) SAMU : 15 Centre anti-poison : Hôpital Laveran : Hôpital d Aix : SOS Médecin : Médecine du travail : voir sur chaque site VIH Info soignants : (7j / 7 de 9h à 21h) Manuel de prélèvement - C2 ENR 04 V1 35

36 XVI. Documents associés B. Suivie du système qualité B4 ENR 01 Fiche de non conformité C. Pré-analytique C1. Prendre en charge une demande d analyses C1 PR 01 Traitement des demandes d'analyses C1 ENR 01 Liste des analyses nécessitant l obtention de renseignements particu liers C1 ENR 02 Enregistrement des demandes formulées oralement et des demandes hors nomenclature C1 INS 02 Préconisations pour le patient C1 INS 04 Analyses envoyées au laboratoire spécialisé C1 INS 05 Choix des tubes et délai de rendu des analyses C2. Prélèvements C2 ENR 01 Fiche de suivi médical/fiche de prélèvement C2 ENR 02 Liste des interférences des médicaments et des aliments C2 ENR 03 Fiche de transmission de prélèvement C2 ENR 05 Convention infirmier C2 INS 02 Conduite à tenir en cas d'incident de prélèvement C2 MO 01 Prélèvements sanguins C2 MO 02 Prélèvements urinaires C2 MO 03 Prélèvements bactériologiques C2 MO 04 Prélèvement chez le patient en isolement (contact - respiratoire) C2 PR 01 Prélèvements 36 Manuel de prélèvement C2 ENR 04 V1

37 C3. Gérer les échantillons biologiques C3 ENR 02 C3 ENR 03 C3 INS 03 C3 INS 04 C3 PR 01 C3 PR 02 C3 PR 03 Plan de tournée inter-laboratoire Tableau de suivi des courses Conservation des échantillons biologiques Gestion de la sérothèque Réception des échantillons Transport, manipulation et conservation des échantillons Sous-traitance des analyses L. Hygiène, sécurité et environnement L1. Hygiène et sécurité des personnes L1 PR 01 L1 ENR 01 L1 ENR 03 L1 INS 01 L1 INS 02 Gestion des locaux et sécurité du personnel Document unique d'évaluation des risques Liste des produits ayant un logo de risque Conduite à tenir en cas d'accident Hygiène des mains L2. Gérer les déchets L2 PR 01 Elimination des déchets Manuel de prélèvement - C2 ENR 04 V1 37

38 38 Manuel de prélèvement C2 ENR 04 V1

39 Manuel de prélèvement - C2 ENR 04 V1 39

40 VOTRE SANTÉ NOTRE OBJECTIF Version 1 du Manuel de prélèvement C2 ENR 04 V1

LBM Canarelli Colonna Fernandez / LBM Faure

LBM Canarelli Colonna Fernandez / LBM Faure Matériel Préconisation (rappel : sauf mention contraire l acheminement au laboratoire est effectuer à température ambiante) ECBU Recueil de l urine dans le pot à couvercle bleu 1 Important : Ne soulevez

Plus en détail

Modalités de recueil de prélèvement par les patients

Modalités de recueil de prélèvement par les patients Laboratoire Instruction Référence : LA-PREAN-I-014 Modalités de recueil de prélèvement par les patients Date de diffusion 17/11/2014 Objectif & Domaine d application Cette fiche d instruction décrit les

Plus en détail

Protocole Hémoculture

Protocole Hémoculture Hôpital Local Intercommunal Soultz-Issenheim N : S.PT.S.042.1 Protocole Hémoculture SERVICES DESTINATAIRES CLASSEUR 2 : CLASSEUR 3 : CLASSEUR 4 : CLASSEUR 6 : CLASSEUR 7 : CLASSEUR 11 : SERVICE DE SOINS

Plus en détail

FORMULAIRE. Recueil d'urines pour ECBU (pot sterile et urinocol) - Externes. Date de vérification Validation Approbation

FORMULAIRE. Recueil d'urines pour ECBU (pot sterile et urinocol) - Externes. Date de vérification Validation Approbation UNIBIO BIOMED34 FORMULAIRE Recueil d'urines pour ECBU (pot sterile et urinocol) - Externes 1-C2FORM08 Version 4. 0 Applicable au : 2014-12-02 Date de vérification Validation Approbation 2014-12-01 BAYETTE

Plus en détail

CHU DE REIMS PÔLE DE BIOLOGIE MEDICALE ET PATHOLOGIE

CHU DE REIMS PÔLE DE BIOLOGIE MEDICALE ET PATHOLOGIE CHU DE REIMS PÔLE DE BIOLOGIE MEDICALE ET PATHOLOGIE MANUEL des PRELEVEMENTS 45, Rue Cognacq-Jay 51092 REIMS Cedex 03 26 78 39 52 03 26 78 38 82 pgillery@chu-reims.fr ST-PRA-MANU-PRLV V04 - Octobre 2015

Plus en détail

Laboratoire DEGEORGES MANUEL DE PRELEVEMENT

Laboratoire DEGEORGES MANUEL DE PRELEVEMENT Laboratoire DEGEORGES 9 rue mercy 54400 LONGWY 03.82.24.30.30-03.82.24.32.11 MANUEL DE PRELEVEMENT Seule la version électronique fait foi INTRODUCTION Le patient est au centre de la politique d amélioration

Plus en détail

Prélèvement pour la réalisation d un. Examen Cyto Bactériologique des Urines

Prélèvement pour la réalisation d un. Examen Cyto Bactériologique des Urines Prélèvement pour la réalisation d un Examen Cyto Bactériologique des Urines Réf.: N2-SMT-Lab- Ana -MICR- 01 V2 ECBU Total pages : 06 LABORATOIRE Localisation du document écrit : Classeur : "Guide des prélèvements

Plus en détail

Guide fournisseur "CML" sur les conditions de transports des échantillons.

Guide fournisseur CML sur les conditions de transports des échantillons. 1. Objet et domaine d application Ce mode opératoire décrit comment sont effectués les prélèvements bactériologiques au sein du laboratoire. Il s applique à l ensemble des prélèvements bactériologiques

Plus en détail

Le laboratoire du Centre Hospitalier de Falaise Les bonnes pratiques de prélèvements des échantillons biologiques

Le laboratoire du Centre Hospitalier de Falaise Les bonnes pratiques de prélèvements des échantillons biologiques Le laboratoire du Centre Hospitalier de Falaise Les bonnes pratiques de prélèvements des échantillons biologiques V1 05/02/2015 1 Sommaire Présentation du laboratoire....3 Informations de prescription...6

Plus en détail

Protocole Réalisation d un prélèvement urinaire pour examen Cytobactériologique - ECBU

Protocole Réalisation d un prélèvement urinaire pour examen Cytobactériologique - ECBU + Hôpital de Soultz N S PT.S.036.1 Protocole Réalisation d un prélèvement urinaire pour examen Cytobactériologique - ECBU SERVICES DESTINATAIRES CLASSEUR 2 : CLASSEUR 3 : CLASSEUR 4 : CLASSEUR 5 : CLASSEUR

Plus en détail

Manuel du préleveur www.airbio.fr 1 sur 21

Manuel du préleveur www.airbio.fr 1 sur 21 Manuel du préleveur www.airbio.fr Plein Centre 7 allée d'occitanie 31770 COLOMIERS 05 61 30 13 38 contact@airbio.fr 12 av de cornebarrieu 31700 BLAGNAC 05 61 71 22 11 secretariatbl@airbio.fr 110 av des

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS PRATIQUES

RENSEIGNEMENTS PRATIQUES RENSEIGNEMENTS PRATIQUES Les modalités de prélèvement, de conservation, de transport des échantillons biologiques doivent répondre aux dispositions obligatoires du Guide de Bonne Exécution des Analyses

Plus en détail

Fiche de préconisation n B1

Fiche de préconisation n B1 Fiche de préconisation n B1 Cortisol Prélèvement réalisé entre 7h et 9h de préférence (taux maximal le matin). Patient au repos depuis 15 min Noter l heure impérativement Eviter le stress Prise de corticothérapie

Plus en détail

PSE 2. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados. Premiers secours en équipe. L hygiène et asepsie

PSE 2. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados. Premiers secours en équipe. L hygiène et asepsie Premiers secours en équipe L hygiène et asepsie Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados hygiène et asepsie A la fin de cette partie vous serez capable d indiquer : D appliquer les règles

Plus en détail

CONDUITE A TENIR EN CAS D ACCIDENT AVEC EXPOSITION AU SANG (AES)

CONDUITE A TENIR EN CAS D ACCIDENT AVEC EXPOSITION AU SANG (AES) Pour la santé au travail CONDUITE A TENIR EN CAS D ACCIDENT AVEC EXPOSITION AU SANG (AES) Risques d AES Piqûre Coupure Projection sur visage yeux peau lésée Avec l aimable autorisation des sociétés SITA

Plus en détail

LES ACCIDENTS D EXPOSITION AU SANG

LES ACCIDENTS D EXPOSITION AU SANG F I C H E P R E V E N T I O N N 1 2 «H Y G I E N E S E C U R I T E» LES ACCIDENTS D EXPOSITION AU SANG DEFINITION STATISTIQUES Chaque année dans les collectivités et établissements publics de la Manche,

Plus en détail

i. Mesures d ordre général Se référer aux PRO Prélèvement et transport et PRO Identification des échantillons, étiquetage.

i. Mesures d ordre général Se référer aux PRO Prélèvement et transport et PRO Identification des échantillons, étiquetage. 1- OBJET ET DOMAINE D APPLICATION Cette procédure vise à garantir la bonne réalisation de prélèvements qui seront analysés au sein du groupe ALPHABIO, ils peuvent être effectués dans différents lieux :

Plus en détail

Destinataires. Sommaire

Destinataires. Sommaire Destinataires Pour application : préleveurs Pour information : tout le personnel du laboratoire Mode de diffusion Papier Informatique Modalité de diffusion Messagerie Classeur dans les box de prélèvements

Plus en détail

Laboratoire XLABS. Biologie médicale Prélèvements bactériologiques et mycologiques C2MOPBAC

Laboratoire XLABS. Biologie médicale Prélèvements bactériologiques et mycologiques C2MOPBAC Version : ACR 01 Date de validation : 21/01/2013 Type de texte : Mode opératoire Date de mis en application : 21/01/2013 Intervenants Dates Visas Auteur DENOYERS Hervé 19/10/2012 Vérification SOUCHET Jean

Plus en détail

La version électronique fait foi

La version électronique fait foi Abcès, collections purulentes fermées Adénovirus (recherche directe par Anaérobies (Recherche) Aspiration bronchique Pus. Préciser la localisation anatomique du pus Seringue sans aiguille avec bouchon

Plus en détail

Laboratoire de Biologie Médicale Jacquet Marchand

Laboratoire de Biologie Médicale Jacquet Marchand Laboratoire de Biologie Médicale Jacquet Marchand MANUEL DE PRELEVEMENT Version 2 Date d application : 01 10 2014 9. TRANSMISSION DES PRELEVEMENTS AU LABORATOIRE 9.1 Transport des échantillons Le transport

Plus en détail

V2b/P-LAB-01 Version N 05 Procédure Prélèvements pour examens de biologie médicale

V2b/P-LAB-01 Version N 05 Procédure Prélèvements pour examens de biologie médicale CH - NIORT Laboratoire de biologie I OBJET : Cette procédure vise à décrire les différentes étapes concernant la réalisation des prélèvements biologiques y compris les règles d identification du patient

Plus en détail

LES SOINS URINAIRES. Annie BRENET Isabelle PONCET JUIN 2014 1

LES SOINS URINAIRES. Annie BRENET Isabelle PONCET JUIN 2014 1 LES SOINS URINAIRES Annie BRENET Isabelle PONCET JUIN 2014 1 La pose de sonde vésicale Indication: La pose de sonde vésicale est un geste invasif réalisé sur prescription médicale. Les indications principales

Plus en détail

LES SOINS URINAIRES. La pose de sonde vésicale

LES SOINS URINAIRES. La pose de sonde vésicale LES SOINS URINAIRES Annie BRENET Isabelle PONCET JUIN 2014 1 La pose de sonde vésicale Indication: La pose de sonde vésicale est un geste invasif réalisé sur prescription médicale. Les indications principales

Plus en détail

CINRYZE (INHIBITEUR DE C1 [HUMAIN]) Ce médicament fait l objet d une surveillance supplémentaire.

CINRYZE (INHIBITEUR DE C1 [HUMAIN]) Ce médicament fait l objet d une surveillance supplémentaire. Les autorités de santé de l Union Européenne ont assorti la mise sur le marché du médicament CINRYZE de certaines conditions. Le plan obligatoire de minimisation des risques en Belgique, dont cette information

Plus en détail

LES INJECTIONS DEFNINTION INVARIANTS. 1. Cadre législatif. 2. Principes

LES INJECTIONS DEFNINTION INVARIANTS. 1. Cadre législatif. 2. Principes LES INJECTIONS DEFNINTION Une injection parentérale est l introduction dans l organisme de substances médicamenteuses par une autre voie que le tube digestif au moyen d une seringue et d une aiguille.

Plus en détail

RISQUE INFECTIEUX EN MATERNITE

RISQUE INFECTIEUX EN MATERNITE RISQUE INFECTIEUX EN MATERNITE 1 Introduction 822 000 naissances en 2012 14 124 à la Réunion (2011) Infections nosocomiales en maternité Mères bébés Fréquence variable selon le mode d accouchement et le

Plus en détail

Preconisations pour le recueil des echantillons par le patient

Preconisations pour le recueil des echantillons par le patient Date d application : 2015-02-26 C1-4ENR34 Version 1 Preconisations pour le recueil des echantillons par le patient C1-4ENR34 Version 1 Preconisations pour le recueil des echantillons par le patientpage

Plus en détail

JSBIO SELAS DES LABORATOIRES JSBIO BOUCHES-DU-RHÔNE

JSBIO SELAS DES LABORATOIRES JSBIO BOUCHES-DU-RHÔNE JSBIO SELAS DES LABORATOIRES JSBIO BOUCHES-DU-RHÔNE 1 Ce guide a pour objectif de définir les bonnes pratiques de prélèvements afin que les examens soient réalisés dans des conditions optimales. Il permet

Plus en détail

Hôpital du Kremlin Bicêtre Service d anesthésie-réanimation LE CATHÉTER ARTÉRIEL (KTA)

Hôpital du Kremlin Bicêtre Service d anesthésie-réanimation LE CATHÉTER ARTÉRIEL (KTA) Hôpital du Kremlin Bicêtre Service d anesthésie-réanimation LE CATHÉTER ARTÉRIEL (KTA) SOMMAIRE Points essentiels...3 Pose du KTA, contexte urgent...4 Pose du KTA, contexte non urgent...7 Pansement du

Plus en détail

Manuel de prélèvement DU LABORATOIRE ET DE L ANATOMIE PATHOLOGIQUE

Manuel de prélèvement DU LABORATOIRE ET DE L ANATOMIE PATHOLOGIQUE Manuel de prélèvement DU LABORATOIRE ET DE L ANATOMIE PATHOLOGIQUE PBH PREA 0005 B 1 / 12 Manuel de prélèvement Sommaire I Introduction... 3 II Présentation du Laboratoire et de l Anatomie pathologique...

Plus en détail

F-Identification des échantillons

F-Identification des échantillons F-Identification des échantillons L identification des échantillons doit être effectuée par le préleveur au moment du prélèvement. «Décret n 2002-660 du 30 avril 2002, Art.20-5- Les prélèvements destinés

Plus en détail

PRO IHC 002 E 10 EFS Alpes-Méditerranée 1/8

PRO IHC 002 E 10 EFS Alpes-Méditerranée 1/8 PRO IHC 002 E 10 EFS Alpes-Méditerranée 1/8 Titre : Cahier des charges prélèvements sanguins pour analyses d immuno-hématologie Erythrocytaire (manuel de prélèvement) Référence : PRO IHC 002 E 10 Responsable

Plus en détail

Calendrier Mictionnel

Calendrier Mictionnel Pour plus d informations sur toutes les sondes LoFric, les services proposés par Wellspect HealthCare, les troubles urinaires et l intérêt de l auto, consultez www.lofric.fr Ce calendrier est également

Plus en détail

Situation 3 : LA VICTIME SAIGNE ABONDAMMENT

Situation 3 : LA VICTIME SAIGNE ABONDAMMENT CYCLES 2 et 3 Reconnaître une situation d urgence Connaître les règles de base pour porter secours Minimum à savoir (enseignant) Situation 3 : LA VICTIME SAIGNE ABONDAMMENT Définition : On observe une

Plus en détail

MANUEL DE PRELEVEMENTS

MANUEL DE PRELEVEMENTS LABORATOIRE DE BIOLOGIE MEDICALE MANUEL DE PRELEVEMENTS Ceci n est pas un tube C est un patient! Année 2015 Référence : IT-Mu-11-001-02 www.laboratoire-bio-clinival.fr PASTEUR VALENTIN HUGO PRIVAS CHATEAUVERT

Plus en détail

L administration du facteur de coagulation à domicile

L administration du facteur de coagulation à domicile L administration du facteur de coagulation à domicile la voie périphérique Guide à l usage des patients et des parents d enfants hémophiles Sommaire Introduction : Qu est-ce que l abord veineux périphérique?

Plus en détail

1. Objet et domaine d application. 2. Documents associés. 3. Responsabilités. 4. Déroulement de l activité SELAS SANTEBIO

1. Objet et domaine d application. 2. Documents associés. 3. Responsabilités. 4. Déroulement de l activité SELAS SANTEBIO FICHES D'INSTRUCTION RECUEIL D ECHANTILLON PAR LE PATIENT LBMMS-SECR-PG003-03 Version Date Nature des modifications 01 12/02/2010 Création du document 02 28/12/2010 Suppression du régime alimentaire pour

Plus en détail

FICHE ETABLISSEMENT. A remplir par l EOH (praticien ou IDE hygiéniste) Nom de la personne qui remplit le questionnaire :...

FICHE ETABLISSEMENT. A remplir par l EOH (praticien ou IDE hygiéniste) Nom de la personne qui remplit le questionnaire :... Feuille n FICHE ETABLISSEMENT A remplir par l EOH (praticien ou IDE hygiéniste) Nom de la personne qui remplit le questionnaire :... Date : / / Nom de l établissement : CCLIN de rattachement Code établissement

Plus en détail

Réalisation d'un myélogramme. VERSION COMMENTAIRE DATE 02 mise à jour 25/09/2013 03 Révision annuelle 09/10/2014 04 Aucune modification 07/01/2016

Réalisation d'un myélogramme. VERSION COMMENTAIRE DATE 02 mise à jour 25/09/2013 03 Révision annuelle 09/10/2014 04 Aucune modification 07/01/2016 HIA Clermont-Tonnerre Brest Laboratoire de Biologie Médicale Mode opératoire Réalisation d'un myélogramme Code : PRA-MO-PRLTMYELO Version n 04 Date d'application : 07/01/2016 Page : 1 / 7 VERSION COMMENTAIRE

Plus en détail

Prescription médicamenteuse par téléphone (ou téléprescription) dans le cadre de la régulation médicale

Prescription médicamenteuse par téléphone (ou téléprescription) dans le cadre de la régulation médicale SYNTHÈSE DES RECOMMANDATIONS DE BONNES PRATIQUES PROFESSIONNELLES Prescription médicamenteuse par téléphone (ou téléprescription) dans le cadre de la régulation médicale Février 2009 MESSAGES CLÉS Ces

Plus en détail

Formulaire Manuel de prelevement

Formulaire Manuel de prelevement Laboratoire BIOEXCEL C2-MO05 Version 5 Formulaire Manuel de prelevement Date de mise en application : 2011-10-11 Sommaire 1. Liste des analyses du laboratoire : voir site internet ou logiciel Gesqual 2.

Plus en détail

Pharmacie et protocoles d urgence

Pharmacie et protocoles d urgence Pharmacie et protocoles d urgence SOMMAIRE Fiche.0 : Composition de la trousse de secours Fiche. : Soin d une petite plaie Fiche. : Soin d une petite brûlure thermique ou chimique Fiche. : Conduite à tenir

Plus en détail

Hygiène des mains en milieu de soins PARTIE III. Moyens et méthodes pour préserver l hygiène des mains

Hygiène des mains en milieu de soins PARTIE III. Moyens et méthodes pour préserver l hygiène des mains Hygiène des mains en milieu de soins PARTIE III Moyens et méthodes pour préserver l hygiène des mains 1 INTRODUCTION Compliance à l hygiène des mains et sa qualité = largement tributaires : De la présence

Plus en détail

LES PRECAUTIONS STANDARD EN HOSPITALISATION A DOMICILE

LES PRECAUTIONS STANDARD EN HOSPITALISATION A DOMICILE LES PRECAUTIONS STANDARD EN HOSPITALISATION A DOMICILE CONTEXTE (I) Les précautions standard ont pour but d éviter la transmission des infections nosocomiales à la fois aux patients et aux soignants. Elles

Plus en détail

Infections liées aux soins. Guide de prévention (extraits)

Infections liées aux soins. Guide de prévention (extraits) Infections liées aux soins Guide de prévention (extraits) Technique du lavage des mains Mouiller Savonner Rincer Sécher par tamponnement Fermer le robinet avec l essuie-mains Indications du lavage des

Plus en détail

Ponction-biopsie abdominale en radiologie

Ponction-biopsie abdominale en radiologie Formulaire d information Ponction-biopsie abdominale en radiologie Madame, Monsieur, Votre médecin vous a proposé un examen en radiologie. Il sera pratiqué avec votre consentement. Vous avez en effet la

Plus en détail

Désobstruction d un cathéter veineux central

Désobstruction d un cathéter veineux central Oncologie-Hématologie Pédiatrique CHRU de Caen Fiche technique 14 Désobstruction d un cathéter veineux central 1- Principe de soin Il s agit de rendre perméable un cathéter central ou un site veineux implantable,

Plus en détail

Modèle. Convention portant sous-traitance de la préparation des traitements anticancéreux injectables

Modèle. Convention portant sous-traitance de la préparation des traitements anticancéreux injectables Modèle Convention portant sous-traitance de la préparation des traitements anticancéreux injectables Vu les articles R. 5126-9, R. 5126-10, R. 5126-20, L.5126-2 du CSP, Vu l arrêté du 31 mars 1999 relatif

Plus en détail

Notion de risques professionnels chez les soignants AP 1314 MOD 6

Notion de risques professionnels chez les soignants AP 1314 MOD 6 Notion de risques professionnels chez les soignants AP 1314 MOD 6 1 Risques infectieux ++++ Risques chimiques, allergiques. Risques physiques : TMS (cf.mod 4) Risques psychiques : charge mentale, charge

Plus en détail

Objet : Indiquer les consignes devant être observées après la survenue d un accident avec exposition au sang ou à des produits biologiques.

Objet : Indiquer les consignes devant être observées après la survenue d un accident avec exposition au sang ou à des produits biologiques. Référence : PT/CLI/001-C Page :Page 1 sur 7 Objet : Indiquer les consignes devant être observées après la survenue d un accident avec exposition au sang ou à des produits biologiques. Résumé des modifications

Plus en détail

C.CLIN Ouest. Hygiène des structures d hébergement pour personnes âgées. 2002. 1. Hygiène du personnel

C.CLIN Ouest. Hygiène des structures d hébergement pour personnes âgées. 2002. 1. Hygiène du personnel 1. Hygiène du personnel 11 C.CLIN Ouest. Hygiène des structures d hébergement pour personnes âgées. 2002 1. HYGIÈNE DU PERSONNEL 1.1 Précautions standard 1.2 Vestiaires du personnel 1.3 Tenue du personnel

Plus en détail

Description du dispositif et des accessoires spécifiques

Description du dispositif et des accessoires spécifiques Description du dispositif et des accessoires spécifiques Le PICC est un cathéter en silicone ou en polyuréthane mesurant entre 30 et 60 cm, il est radio-opaque. Les cathéters posés au DEA sont en général

Plus en détail

Résultats du Questionnaire concernant les établissements d Hospitalisation A Domicile de la région Nord Pas de Calais.

Résultats du Questionnaire concernant les établissements d Hospitalisation A Domicile de la région Nord Pas de Calais. Résultats du Questionnaire concernant les établissements d Hospitalisation A Domicile de la région Nord Pas de Calais Méthodologie Enquête déclarative faite en février 2010 auprès des IDE hygiéniste et/ou

Plus en détail

LIGNE DIRECTRICE RELATIVE A LA DISTRIBUTION

LIGNE DIRECTRICE RELATIVE A LA DISTRIBUTION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE A LA DISTRIBUTION I- PERSONNEL 41 I-1 Le responsable de la distribution 41 I-2 Les autres personnels 42 II- LOCAUX 42 III- DISTRIBUTION 42 III-1 Attribution nominative 43 III-1-1

Plus en détail

Politique relative aux enfants malades et à l exclusion

Politique relative aux enfants malades et à l exclusion Politique relative aux enfants malades et à l exclusion Politique adoptée par le conseil d administration du CPE les Globules le 4 juin 2013 Révisé et adopté par le CA le 22 mai 2014. Le centre de la petite

Plus en détail

PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS

PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS CH de Saint-Quentin Mme Sylvie HAGEAUX Formation en Hygiène destinée aux EHPAD 18 juin 2014 LE PRELEVEMENT SANGUIN MATERIEL Un plateau avec : 1 garrot propre Des

Plus en détail

Précautions «Standard»

Précautions «Standard» Précautions «Standard» Relais Régional d Hygiène Hospitalière du Centre RHC Précautions «Standard» Définition : Précautions «Standard» : 7 recommandations générales d hygiène à appliquer pour tout patient

Plus en détail

Sommaire des documents de la base documentaire 15189 v2012 01/11/2013

Sommaire des documents de la base documentaire 15189 v2012 01/11/2013 La base documentaire a été complètement révisée pour être en conformité avec cette version 2012 de l ISO 15189. La cartographie des différents processus du LBM a également été modifiée (suppression du

Plus en détail

EAUX : TECHNIQUES DE PRELEVEMENT ET TRANSPORT DES ECHANTILLONS

EAUX : TECHNIQUES DE PRELEVEMENT ET TRANSPORT DES ECHANTILLONS Service : Microbiologie Méthode technique Mise en service de la première version : Mise en application de cette version : EAUX : TECHNIQUES DE PRELEVEMENT ET TRANSPORT DES ECHANTILLONS Rédaction : BLETTNER.C

Plus en détail

2. Déroulement du prélèvement

2. Déroulement du prélèvement PRELEVEMENTS BACTERIOLOGIQUES 1. Le matériel utilisé Les références et fournisseurs du matériel utilisé sont représentés dans la base de données du laboratoire. Pot stérile pour coproculture Spéculum stérile

Plus en détail

À remettre aux patientes. L essentiel à retenir pour l auto-injection avec le stylo injecteur pour le traitement de l infertilité

À remettre aux patientes. L essentiel à retenir pour l auto-injection avec le stylo injecteur pour le traitement de l infertilité À remettre aux patientes L essentiel à retenir pour l auto-injection avec le stylo injecteur pour le traitement de l infertilité Le traitement de l infertilité que vous a prescrit votre médecin peut être

Plus en détail

Prévention de la transmission des agents infectieux

Prévention de la transmission des agents infectieux PRÉVENTION DE LA TRANSMISSION CROISÉE DES MICRO-ORGANISMES Précautions standard et complémentaires Elisabeth Laprugne-Garcia CClin Sud-Est 29/04/2015 Prévention de la transmission des agents infectieux

Plus en détail

E-IV-2.3V1 : PROCEDURE PARTICULIERE RELATIVE AUX PRELEVEMENTS DES EAUX DE PISCINES EN VUE DE LEURS ANALYSES BACTERIOLOGIQUES ET CHIMIQUES

E-IV-2.3V1 : PROCEDURE PARTICULIERE RELATIVE AUX PRELEVEMENTS DES EAUX DE PISCINES EN VUE DE LEURS ANALYSES BACTERIOLOGIQUES ET CHIMIQUES E-IV-2.3V1 : PROCEDURE PARTICULIERE RELATIVE AUX PRELEVEMENTS DES EAUX DE PISCINES EN VUE DE LEURS ANALYSES BACTERIOLOGIQUES ET CHIMIQUES 1. Objet Cette procédure a pour objet d expliciter les modalités

Plus en détail

C Recommandations pré analytiques générales

C Recommandations pré analytiques générales C Recommandations pré analytiques générales C.1 Liste des analyses à jeun Etat de jeûne L état de jeûne est un des éléments permettant la bonne exécution technique des analyses et une interprétation pertinente

Plus en détail

SELARL Le Labo Parc Monceau

SELARL Le Labo Parc Monceau Siège social : 20 rue Alfred de Vigny 75017 PARIS Tel : 01 42 27 00 35 Fax : 01 42 27 02 77 MANUEL DE PRELEVEMENT Version N : 5 Pour Application le : 2015-09-02 Rédaction Par : BIOCHE SANDRINE Approbation

Plus en détail

prélèvement Votre manuel de Des prélèvements de qualité, pour des résultats accrédités Un lien entre le laboratoire et le préleveur RNLI SOMABIO

prélèvement Votre manuel de Des prélèvements de qualité, pour des résultats accrédités Un lien entre le laboratoire et le préleveur RNLI SOMABIO RNLI SOMABIO Votre manuel de prélèvement Version 0 du 01/09/2010 Des prélèvements de qualité, pour des résultats accrédités Un lien entre le laboratoire et le préleveur Propriété du GIE RNLI-SOMABIO Le

Plus en détail

Installation d un cathéter veineux court périphérique

Installation d un cathéter veineux court périphérique Installation d un cathéter veineux court périphérique Étapes préexécutoires Un garrot Tampons d alcool Cathéters veineux de différents calibres Piqué jetable Gants non stériles Pellicules transparentes

Plus en détail

Médicaments. cytotoxiques. et soignants. Manipuler avec précaution!

Médicaments. cytotoxiques. et soignants. Manipuler avec précaution! Médicaments cytotoxiques et soignants Manipuler avec précaution! Les médicaments cytotoxiques : de quoi parle-t-on? Les médicaments cytotoxiques sont largement utilisés dans les services d oncologie dans

Plus en détail

LES DIFFÉRENTES INJECTIONS

LES DIFFÉRENTES INJECTIONS 17.03.09 Mme Dicchi Soins Infirmiers II I)Les incontournables pour toute injection A)La seringue : schéma B)Désinfection du point d injection C)Pansement à la fin de l injection D)La position du patient

Plus en détail

Prélèvements bactériologiques, mycologiques, parasitologiques

Prélèvements bactériologiques, mycologiques, parasitologiques Version : ACR 03 Date de validation : 31/03/2015 Type de texte : Mode opératoire Date de mis en application : 31/03/2015 Intervenants Dates Visas Auteur DENOYERS Hervé 17/03/2015 Vérification SOUCHET Jean

Plus en détail

Education des patients immunodéprimés traités par immunoglobulines Copol Edith IDE, Hôpital St Louis

Education des patients immunodéprimés traités par immunoglobulines Copol Edith IDE, Hôpital St Louis Education des patients immunodéprimés traités par immunoglobulines Copol Edith IDE, Hôpital St Louis Sommaire I- Préambule II- Cas de Mme B III- Education du patient IV- Suivi à domicile V-Conclusion I.Préambule

Plus en détail

PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS

PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS CH de Saint-Quentin Mme Sylvie HAGEAUX Formation en Hygiène destinée aux EHPAD 17 juin 2015 LE PRELEVEMENT SANGUIN MATERIEL Un plateau avec : 1 garrot propre Des

Plus en détail

PROTECTION CONCERNANT LES RISQUES BIOLOGIQUES «DÉCLIC AVANT QUE ÇA PIQUE»

PROTECTION CONCERNANT LES RISQUES BIOLOGIQUES «DÉCLIC AVANT QUE ÇA PIQUE» PROTECTION CONCERNANT LES RISQUES BIOLOGIQUES «DÉCLIC AVANT QUE ÇA PIQUE» Josée e Allard et Sandra Hulmann Enseignantes à l École des métiers des Faubourgs-de-Montréal de la Commission scolaire de Montréal

Plus en détail

BIOPSIE DE TROPHOBLASTE ou PRÉLÈVEMENT DE VILLOSITÉS CHORIALES

BIOPSIE DE TROPHOBLASTE ou PRÉLÈVEMENT DE VILLOSITÉS CHORIALES BIOPSIE DE TROPHOBLASTE ou PRÉLÈVEMENT DE VILLOSITÉS CHORIALES Le diagnostic prénatal par biopsie de trophoblaste ( 1 ) au premier trimestre de la grossesse est devenu une alternative fréquente aux techniques

Plus en détail

Accidents d exposition au risque viral Albert Albert Sotto Sotto février 2013

Accidents d exposition au risque viral Albert Albert Sotto Sotto février 2013 ECN n 202 Une jeune élève infirmière, vient de se piquer avec une aiguille alors qu elle venait de faire un prélèvement péè e tdesa sang veineux. eu Accidents d exposition au risque viral Albert Sotto

Plus en détail

Centre de la petite enfance Trois Petits Points

Centre de la petite enfance Trois Petits Points POLITIQUE DE SANTÉ DE L INSTALLATION Centre de la petite enfance Trois Petits Points Ajournée le 5 mai 2015, adoptée le 14 mai 2015 Lors d une séance ordinaire du conseil d administration TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Les injections - 1 - DEFINITION Fait d'introduire une substance médicamenteuse dans l'organisme, au moyen d'une seringue munie d'une aiguille creuse.

Les injections - 1 - DEFINITION Fait d'introduire une substance médicamenteuse dans l'organisme, au moyen d'une seringue munie d'une aiguille creuse. Les injections - 1 - LES INJECTIONS GENERALITES DEFINITION Fait d'introduire une substance médicamenteuse dans l'organisme, au moyen d'une seringue munie d'une aiguille creuse. VOIES D'INTRODUCTION POUR

Plus en détail

POLYCLINIQUE DE POITIERS - 1 rue de la Providence - 86035 POITIERS CEDEX. La tenue de l opérateur sera conforme aux règles d hygiène.

POLYCLINIQUE DE POITIERS - 1 rue de la Providence - 86035 POITIERS CEDEX. La tenue de l opérateur sera conforme aux règles d hygiène. Page 1 sur 5 La tenue de l opérateur sera conforme aux règles d hygiène. SONDAGE VESICAL EN SYSTEME CLOS Dans le cadre de son rôle propre, l infirmière accomplit les changements de sonde vésicale et la

Plus en détail

Le Livre des Infections Sexuellement Transmissibles

Le Livre des Infections Sexuellement Transmissibles Le Livre des Infections Sexuellement Transmissibles SOMMAIRE QU EST-CE QU UNE IST? p. 5 La Blennorragie gonococcique p. 7 La Chlamydiose p. Les Condylomes p. L Hépatite B p. L Herpès génital p. Les Mycoplasmes

Plus en détail

Patient : Contacts : Nom : Prénom : Nom de jeune fille : Sexe : F M. Date de naissance : Adresse : Téléphone : Téléphone portable :

Patient : Contacts : Nom : Prénom : Nom de jeune fille : Sexe : F M. Date de naissance : Adresse : Téléphone : Téléphone portable : Patient : Nom : Prénom : Nom de jeune fille : Sexe : F M Date de naissance : Adresse : Téléphone : Téléphone portable : Personnes à joindre : Contacts : Service hospitalier Etablissement de santé Acteurs

Plus en détail

MANUEL DE PRÉLÈVEMENT

MANUEL DE PRÉLÈVEMENT 2013 MANUEL DE PRÉLÈVEMENT Horaires d ouverture du laboratoire : Du lundi au vendredi de 8 à 18h00, sans interruption Le samedi et dimanche matin de 8h00 à 12h00 (Service d astreinte assuré 24h/24 et 7j/7)

Plus en détail

CONVENTION FIXANT LES PROCEDURES APPLICABLES AUX PRELEVEMENTS REALISES PAR LES INFIRMIERS LIBERAUX. Le laboratoire de biologie médicale (nom du LBM)..

CONVENTION FIXANT LES PROCEDURES APPLICABLES AUX PRELEVEMENTS REALISES PAR LES INFIRMIERS LIBERAUX. Le laboratoire de biologie médicale (nom du LBM).. 180, boulevard Haussmann 75389 PARIS CEDEX 08 téléphone 01 53 89 32 00 CONVENTION FIXANT LES PROCEDURES APPLICABLES AUX PRELEVEMENTS REALISES PAR LES INFIRMIERS LIBERAUX ENTRE : Le laboratoire de biologie

Plus en détail

Préconisations pour le recueil des échantillons par le patient

Préconisations pour le recueil des échantillons par le patient C1-4ENR34 Version 2 Préconisations pour le recueil des échantillons par le patient Date d application : 2016-08-09 C1-4ENR34 Version 2 Préconisations pour le recueil des échantillons par le patient Page

Plus en détail

Préconisations pour le recueil des échantillons par le patient

Préconisations pour le recueil des échantillons par le patient C1-4ENR34 Version 2 Préconisations pour le recueil des échantillons par le patient Date d application : 2016-04-09 C1-4ENR34 Version 2 Préconisations pour le recueil des échantillons par le patient Page

Plus en détail

Bonne pratique de soins en maternité

Bonne pratique de soins en maternité Centre de coordination Sud-Est de la lutte contre les infections nosocomiales & associées aux soins Bonne pratique de soins en maternité de la salle d accouchement à la pouponnière Prévention du risque

Plus en détail

INFIRMIER HORS PRESENCE MEDICALE

INFIRMIER HORS PRESENCE MEDICALE I POSITION DE SAMU DE FRANCE ET DE LA SOCIETE FRANCAISE DE MEDECINE D URGENCE II - CADRE D APPLICATION III PROTOCOLES IV FICHES TECHNIQUES V PHARMACIE VI CRITERES D EVALUATION I- Position de Samu de France

Plus en détail

LIVRET D INFORMATION SUR LA CHIMIOTHERAPIE ORALE

LIVRET D INFORMATION SUR LA CHIMIOTHERAPIE ORALE Centre de Coordination Régional d Hématologie du Limousin LIVRET D INFORMATION SUR LA CHIMIOTHERAPIE ORALE Document d information pour les patients La chimiothérapie orale La chimiothérapie orale est un

Plus en détail

SERVICES AUX PERSONNES

SERVICES AUX PERSONNES Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR 8 SERVICES AUX PERSONNES ORIENTATION D' ETUDES : PUERICULTEUR/PUERICULTRICEE COMPETENCE PARTICULIERE VISEE : ADMINISTRER LES MEDICAMENTS Outils pédagogiques

Plus en détail

Tableau récapitulatif

Tableau récapitulatif Tableau récapitulatif Définition spécifique Injection intra dermique Injection sous cutanée Injection intra musculaire Injection intra veineuse Introduction d une solution concentrée Introduction d une

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE VAUDOIS

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE VAUDOIS CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE VAUDOIS DIVISION AUTONOME DE MEDECINE PREVENTIVE HOSPITALIERE MEDECINE DU PERSONNEL Directive Titre: MESURES DE SECURITE POUR L ADMINISTRATION DE SUBSTANCES CYTOTOXIQUES

Plus en détail

«La Chambre des erreurs» un nouvel outil de sensibilisation et d information sur les erreurs liées aux soins

«La Chambre des erreurs» un nouvel outil de sensibilisation et d information sur les erreurs liées aux soins un nouvel outil de sensibilisation et d information sur les erreurs liées aux soins SEMAINE SECURITE DES PATIENTS 2013 25 au 29 novembre 2013 OMEDIT CHU Poitiers, coordination des vigilances Principe «La

Plus en détail

CE 0459 SS/CC 07/2003

CE 0459 SS/CC 07/2003 ASPIRATIONS TRACHEALES OU BRONCHIQUES ASPIRATEURS ATOMISOR CE 0459 Modèles : SV4G SV4P SV2 SVIG LA DIFFUSION TECHNIQUE FRANCAISE 114 à 120, rue Bergson B.P. 132 42003 SAINT-ETIENNE Cedex 1 Tél. 04.77.74.51.11

Plus en détail

Le Petit Livre des Infections Sexuellement Transmissibles

Le Petit Livre des Infections Sexuellement Transmissibles Le Petit Livre des Infections Sexuellement Transmissibles sommaire > Qu est-ce qu une IST p 5 > La Blennorragie gonococcique p 7 > La Chlamydiose p 8 > Les Condylomes p 9 > L Hépatite B p 10 > L Herpès

Plus en détail

Étape 1: Rassembler le matériel avant d'entrer dans la chambre du patient. Étape 1a: Rassembler le matériel pour réaliser les écouvillonnages oraux

Étape 1: Rassembler le matériel avant d'entrer dans la chambre du patient. Étape 1a: Rassembler le matériel pour réaliser les écouvillonnages oraux Situation sur le terrain Comment procéder sans risque à des écouvillonnages oraux (prélèvements de salive) chez des patients décédés, que l on suspecte d être infectés par le virus Ebola Étape 1: Rassembler

Plus en détail

Contexte de l étude réalisée sur 10 semaines

Contexte de l étude réalisée sur 10 semaines Réalisation d un examen cytobactériologique des urines dans le service des maladies infectieuses et tropicales du CHU de Rouen : vers un résultat fiable à 100% A. Deperrois-Lefebvre, A. Le Gouas, F. Boissaud,

Plus en détail

Respect des précautions standard

Respect des précautions standard Respect des précautions standard 11 e journée régionale de prévention des infections associées aux soins Jeudi 11 avril 2013 Denis THILLARD Circulaire DGS/DH n 98-249 du 20 avril 1998 : «Des précautions

Plus en détail

Accueil de loisirs Sans Hébergement (ALSH) du Grand Cahors. Règlement Intérieur*

Accueil de loisirs Sans Hébergement (ALSH) du Grand Cahors. Règlement Intérieur* Accueil de loisirs Sans Hébergement (ALSH) du Grand Cahors Règlement Intérieur* Les Accueils de Loisirs Sans Hébergement du Grand Cahors sont gérés par le Centre Intercommunal d Action Sociale du Grand

Plus en détail

L alimentation par sonde à domicile Guide d information

L alimentation par sonde à domicile Guide d information L alimentation par sonde à domicile Guide d information L alimentation par sonde à domicile Guide d information à l usage des patients et de leurs proches Ce guide d information a pour but d aider les

Plus en détail

PRECAUTIONS STANDARDS

PRECAUTIONS STANDARDS JOURNEE DE FORMATION D AUTOMNE DES CORRESPONDANTS EN HYGIENE HOSPITALIERE PRECAUTIONS STANDARDS Marc PHILIPPO, PH Hygiène Hélène ZANOVELLO, IDE Hygiène 28/10/2014 1 OBJECTIFS Prévention des AES: lors de

Plus en détail