Sinergic-massage. Médecine Académique - Programme Anatomie Physiologie Pathologie. Système tégumentaire 16 heures

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sinergic-massage. Médecine Académique - Programme 2014-2015. Anatomie Physiologie Pathologie. Système tégumentaire 16 heures"

Transcription

1 Médecine Académique - Programme L objectif de notre module de médecine académique est de transmettre les bases indispensables à la compréhension du corps humain, ainsi qu une approche des différentes pathologies observables par système. Le cursus de médecine académique comprend 216 heures de cours en présentiel. Notions Fondamentales 40 heures Dimensions et niveaux d'organisation du vivant Atome, molécules, chimie minérale/chimie organique, ph La cellule, le matériel génétique et les caractères héréditaires Les tissus Décrire un atome, une molécule Dessiner une cellule Décrire et différencier la mitose et la méiose Comparer les fonctions de l ADN et l ARN Anatomie Physiologie Pathologie Système tégumentaire 16 heures Anatomie, physiologie de la peau (épiderme, derme) Glandes sudoripares, glandes sébacées, poils et follicules pileux, ongles Fonction du système tégumentaire : protection, régulation, excrétion Brûlures Prurit eczéma (bulles) et psoriasis (squames), mycoses des plis, grains de beauté, verrues Tumeurs cutanées (mélanomes) Kystes et abcès Vitiligo, urticaire. Décrire la structure générale de la peau. Identifier les composantes et fonctions de couches de l épiderme et du derme. Comprendre et expliciter les signes cliniques de diverses pathologies

2 Système Nerveux Organes des sens 8 heures Structure et physiologie du Système Nerveux Fonction, rappel histologie, neurotransmetteurs et récepteurs Système Nerveux Central Système Nerveux Périphérique et activité réflexe Système Nerveux Autonome Céphalée, migraine, méningite Névralgie du trijumeau Epilepsie et les mouvements anormaux (dystonie) Maladie de Parkinson et les tremblements Maladie d Alzheimer et les hallucinations Névroses, psychoses et patients «border-line» Troubles de l humeur Anatomie et physiologie des organes des sens Œil et vision, Goût et odorat, Ouie et équilibre, Acuité visuelle, troubles de la vision, conjonctivite Cataracte, glaucome, DMLA Pathologies ORL : Angine, sinusite, otite, rhinite, polype nasal, acouphènes, syndrome de Ménière, troubles de l odorat et du goût. Définir le SNA et expliquer ses rapports avec le système nerveux périphérique (SNP). Connaître les fonctions générales du système nerveux sympathique et celles du système nerveux parasympathique. Comprendre la fonction des organes des sens

3 Système endocrinien 8 heures Caractéristiques générales Activité hormonale Hypophyse et hypothalamus, Glande thyroïde et parathyroïdes, Glandes surrénales, Autres glandes et tissus endocriniens (pancréas, ovaires, testicules, thymus) Syndrome général d adaptation Lien avec le système immunitaire Affections thyroïdiennes, goitre, maladie de basedow... Diabètes et leurs complications Dyslipidémies. Enumérer et situer les principales grandes endocriniennes et glandes mixtes. Connaître les autres structures hormonopoïétiques Système urogénital 8 heures Anatomie, physiologie du système urinaire Anatomie, Physiologie des reins Equilibre hydrique, électrolytique et acido-basique Pathologies les plus courantes du système rénal et leur traitement Cystite, urétrite Colique néphrétique, insuffisance rénale, cancer du rein Néphropathies Déséquilibre hydro-électrolytiques. Connaître les facteurs déterminant le poids hydrique de l organisme et décrire les effets de chacun. Décrire les facteurs qui déterminent les échanges hydriques entre les différents compartiments de l organisme

4 Anatomie, physiologie du système génital Système génital de la femme, Système génital de l'homme Cycle de reproduction chez la femme Grossesse et développement prénatal L accouchement Physiologie de la lactation Pathologies les plus courantes du système génital et leur traitement Troubles fonctionnels des règles Grossesse extra-utérine Fibromes et tumeurs génitales (kyste ovarien, carcinome utérin) Pré-ménopause, ménopause Cancer du sein, prostatite. Connaître l anatomie physiologie des systèmes génitaux masculin et féminin. Décrire le cycle de reproduction. Expliciter les différentes étapes de la grossesse Systèmes osteo-articulaire et musculaire 32 heures Le squelette Le tissu osseux et les os, Les articulations, Pathologies les plus courantes du système osseux et leur traitement Arthrite et périarthrite Tassement vertébral, hernie discale, Fracture, Arthrose, ostéoporose, ostéomalacie Polyrarthrite, spondylarthrite Tumeur osseuse Les muscles et le tissu musculaire Le système musculaire, les chaines musculaires Anatomie palpatoire

5 Pathologies les plus courantes du système musculaire et leur traitement Dystrophie musculaire, myopathie, myasthénie, maladie des nerfs périphériques Tendinite, déchirures musculaires, distorsions, lumbago. Connaître les grandes subdivisions du squelette humain et préciser les parties du corps comprises dans chacune. Connaître les articulations et décrire leurs fonctions essentielles. Identifier les 3 types de tissu musculaire et leurs principales caractéristiques fonctionnelles Système cardiovasculaire 16 heures Anatomie, Physiologie du coeur Facteurs de Risques Cardiovasculaires Pathologies coronariennes les plus courantes et leur traitement Arythmies et leurs traitements Insuffisantes cardiaques et leurs traitements Anatomie, Physiologie du sang (veines, artères) Le sang (GR, GB, Plaquettes) Pathologies artérielles les plus courantes et leurs traitements Pathologies veineuses les plus courantes et leurs traitements Pathologies cérébraux vasculaires les plus courantes et leurs traitements. Expliquer les dimensions et la forme du cœur, préciser sa situation et son orientation dans le thorax. Connaître la structure et les fonctions du coeur. Décrire les mécanismes métaboliques de la régulation du débit sanguin dans l organisme Système Digestif 16 heures Anatomie du système digestif Physiologie de la digestion (absorption, assimilation, élimination) Nutrition : métabolisme et thermorégulation Relation entre les organes du système digestif Palpatoire viscéral

6 Pathologies les plus courantes du système digestif et leur traitement Douleurs abdominales : pyrosis, gastrites, ulcère d estomac, ulcère duodénal, diverticules, occlusions intestinales Hépatite virale, cirrhose Constipation, diarrhée Gastrite, gastro-entérite, œsophage Maladie de Crohn, colites Les différents cancers (œsophage, estomac, foie, voies biliaires, pancréas, côlon, rectum). Décrire le fonctionnement du système digestif et faire la distinction entre les organes du tube digestif et les organes annexes du système digestif Système respiratoire 16 heures Anatomie et physiologie du système respiratoire La respiration (mécanisme, échanges gazeux, régulation, adaptation) Exercices respiratoires Dyspnée et les différents types d asthme Pneumopathies aiguës Toux, bronchite, emphysème, PBCO L épanchement pleural, le pneumothorax L embolie pulmonaire, abcès du poumon Cancers (poumon, bronche, plèvre). Décrire les processus de base qui sous-tendent la respiration. Nommer et expliciter les fonctions les organes du système respiratoire. Connaître les mécanismes de protection du système respiratoire Système lymphatique et immunitaire 16 heures Tissus et organes lymphoïdes Vaisseaux lymphatiques, Cellules et tissus lymphoïdes, Organes lymphoïdes

7 Amygdalite, œdème lymphatique, lymphodème, lymphome (hodgkin et non hodgkinien) Immunité spécifique et non spécifique Défenses innées (peau, muqueuses, phagocytose) Défenses adaptatives (antigènes, lymphocytes) Immunité humorale, Déséquilibres homéostatiques de l'immunité Système HLA Les différents germes et leurs antibiotiques Les divers types d inflammation (aiguë, chronique) et déroulement des étapes de réaction inflammatoire Grippe, mononucléose, SIDA Les parasitoses, précautions à prendre Les vaccins, intérêt et limites. Décrire la structure et les fonctions du système lymphatique. Décrire l origine, les fonctions et le transport de la lymphe. Définir l immunité humorale passive et active. Expliciter le déroulement des réaction inflammatoires (aiguë et chronique). Nommer les 4 signes de l inflammation et ses avantages pour l organisme Relation thérapeutique 16 heures 1-Méthodologie de conduite d'entretien : o Accueil et prise en charge du patient o Reconnaissance des canaux de communication du thérapeute et du patient o L'écoute active et l'analyse du besoin du patient o La communication efficace ou l'art de poser les bonnes questions o Réponse thérapeutique adaptée aux besoins du patient o Gestion d'une séance de thérapie : les horaires, le paiement, la prise du prochain rendez vous 2-Reconnaissance des profils de personnalité et du style de communication d'autrui

8 Objectif :. Acquérir les outils nécessaires au bon déroulement d une séance. Définir les limites du thérapeute Anamnèse, études de cas 8 heures Anamnèse Palpation, auscultation et percussion Les mesures d hygiène. Evaluer l état de santé d un client au travers de l anamnèse. Cibler les priorités de la séance. Appliquer les mesures d hygiène 1er secours 8 heures Appréciation l'état du blessé, installation et analyse son bilan vital Agir lors de brûlures, fractures, hémorragies, intoxication, chocs sceptiques, Pratiquer la réanimation cardio-pulmonaire Gestion du stress, self contrôle, sécurité, hygiène, numéros d urgence. Connaître les démarches d alerte des secours et décrire l état du blessé. Etre capable d apporter les premiers gestes de secours Révisions, - Examens 8 heures

Cours formation théorique

Cours formation théorique Programme du cours de premier cycle Cours formation théorique Anatomie, physiologie, biologie, pathologie Bases de la biologie 1. Qu est-ce que la vie 2. Organisation d un être humain 3. Plans du corps

Plus en détail

Module : Cours de Anatomie-Physiologie-Pathologie.

Module : Cours de Anatomie-Physiologie-Pathologie. Module : Cours de Anatomie-Physiologie-Pathologie. Public cible Ce cours fait partie du tronc commun obligatoire à toutes les thérapies Aperçu de la formation (Définition) L anatomie est la connaissance

Plus en détail

Programme du cours. Terminologie Médicale. A) Préfixes. B) Morphologie. C) Physique-Physiologie. D) Moyens d investigation. E) Méthodes thérapeutiques

Programme du cours. Terminologie Médicale. A) Préfixes. B) Morphologie. C) Physique-Physiologie. D) Moyens d investigation. E) Méthodes thérapeutiques Anatomie, Physiologie, Pathologie Humaine Programme du cours Introduction Terminologie Médicale A) Préfixes B) Morphologie. C) Physique-Physiologie D) Moyens d investigation E) Méthodes thérapeutiques

Plus en détail

2015/2017. Ce qu il applique est reproductible et basé sur des observations de la physiologie globale.

2015/2017. Ce qu il applique est reproductible et basé sur des observations de la physiologie globale. PROGRAMME du 0/0 Fruit de plus de 0 années d expérience, l enseignement de Robert MASSON résulte d observations rationnelles, de plusieurs milliers de consultations et conseils prodigués à ses patients

Plus en détail

Chapitre Les Affections ALD Libellé. 38- Troubles permanents du rythme et de la conductivité

Chapitre Les Affections ALD Libellé. 38- Troubles permanents du rythme et de la conductivité Chapitre Les Affections ALD Libellé 15- Insuffisance cardiaque Insuffisance ventriculaire gauche : IVG Insuffisance ventriculaire droite secondaire :IVD Troubles de la conduction (BAV complet) 38- Troubles

Plus en détail

4/5. www.physiologie.staps.univ-mrs.fr

4/5. www.physiologie.staps.univ-mrs.fr 4/5 Tissus et Organes Les Tissus Un ensemble de cellules qui ont une structure semblable et qui remplissent la même fonction constitue un tissu. Quatre tissus primaires s enchevêtrent pour former la «trame»

Plus en détail

Institut Yang Ming. Cabinet de médecine traditionnelle chinoise CANCER, TRAITEMENTS ET EFFETS SECONDAIRES. Agrée par le C.S.NA.T.

Institut Yang Ming. Cabinet de médecine traditionnelle chinoise CANCER, TRAITEMENTS ET EFFETS SECONDAIRES. Agrée par le C.S.NA.T. CANCER, TRAITEMENTS ET EFFETS SECONDAIRES CANCER, TRAITEMENTS ET EFFETS SECONDAIRES La radiothérapie et la chimiothérapie font partie des traitements ayant des effets secondaires particulièrement difficiles

Plus en détail

Anatomie des tumeurs: Signes et symptômes d évolution des cancers. Renée Dugas MD Soins palliatifs CHUM-HND

Anatomie des tumeurs: Signes et symptômes d évolution des cancers. Renée Dugas MD Soins palliatifs CHUM-HND Anatomie des tumeurs: Signes et symptômes d évolution des cancers Renée Dugas MD Soins palliatifs CHUM-HND Cancers les plus fréquents: par ordre décroissant Poumons Côlon et rectum Sein Prostate Pancréas

Plus en détail

Questionnaire médical personnel EMPLOYÉ/INTÉRIMAIRE/ÉTUDIANT/ STAGIAIRE/JOB ÉTUDIANT

Questionnaire médical personnel EMPLOYÉ/INTÉRIMAIRE/ÉTUDIANT/ STAGIAIRE/JOB ÉTUDIANT Rendezvous le... jour... /... /... à... heure(s). Veuillez vous munir de votre carte SIS et de vos données de vaccination. Si vous ne pouvez être présent(e) à l examen médical préventif, veuillez le faire

Plus en détail

4 modules de 2 jours chacun. Foyer Communal LATRESNE. Nouveau cycle d Anatomie Physiologie Pathologies

4 modules de 2 jours chacun. Foyer Communal LATRESNE. Nouveau cycle d Anatomie Physiologie Pathologies Foyer Communal LATRESNE Nouveau cycle d Anatomie Physiologie Pathologies Etude de tous les appareils (Anatomie, Physiologie et principales Pathologies) Anatomie Palpatoire Animation Dominique CHEVALIER

Plus en détail

Sciences de la nature

Sciences de la nature Sciences de la nature VISÉES PRIORITAIRES Se représenter, problématiser et modéliser des situations et résoudre des problèmes en construisant et en mobilisant des notions, des concepts, des démarches et

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR/UTILISATRICE. Piroxicam Sandoz 20 mg comprimés piroxicam

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR/UTILISATRICE. Piroxicam Sandoz 20 mg comprimés piroxicam NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR/UTILISATRICE Piroxicam Sandoz 20 mg comprimés piroxicam Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. - Gardez cette notice. Vous pourriez

Plus en détail

Programme de 1ère année de NATUROPATHIE

Programme de 1ère année de NATUROPATHIE Programme de 1ère année de NATUROPATHIE Objectif de la formation : devenir NATUROPATHE Moyens pédagogiques : cours magistraux, polycopiés SÉMINAIRE N 1 : LA NATUROPATHIE FONDAMENTALE CENA SÉMINAIRE N 2

Plus en détail

Le diagnostic de cancer Chapitre 14 Cancérologie - Hématologie

Le diagnostic de cancer Chapitre 14 Cancérologie - Hématologie Le diagnostic de cancer Chapitre 14 Cancérologie - Hématologie Le moment des examens est une période de doute et d espoir : «on me fait tant d examens car il y a un espoir qu il n y ait rien». Le rôle

Plus en détail

Avant- propos. La physiologie en BTS diététique : les exigences du programme

Avant- propos. La physiologie en BTS diététique : les exigences du programme Avant- propos Le présent ouvrage a pour but de faciliter l enseignement de la physiologie dans le cadre du BTS diététique. Pour ce faire, nous avons respecté scrupuleusement le cadre du programme d enseignement

Plus en détail

ECN programme DFASM 1. 2 ème Quadrimestre année 2013/2014

ECN programme DFASM 1. 2 ème Quadrimestre année 2013/2014 ECN programme DFASM 1 2 ème Quadrimestre année 2013/2014 Neurologie 90 Déficits moteur et ou sensitif des membres 96 Myasthénie 97 Migraine, névralgie du trijumeau et algies de la face 98 Céphalées aiguës

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOLIDARITÉS Arrêté du 25 août 2006 modifiant l arrêté du 5 mars 2006 relatif à la classification et à la prise en charge de prestations

Plus en détail

Programme de Formation

Programme de Formation Institut deyogathé itut deyogathérapie Programme de Formation à la Yogathérapie 2014-2016 Application du yoga à la médecine Année 1: Yoga et Médecine Année 2: Yoga et Psychopathologie Formation sous la

Plus en détail

ELEARnIng : catalogue de modules sur étagères MODULE ENVIRONNEMENT:

ELEARnIng : catalogue de modules sur étagères MODULE ENVIRONNEMENT: ELEARnIng : catalogue de modules sur étagères LES MoDuLES DE ELEARnIng ChEZ CALLIMEDIA C EST : Une solution clé en main pour une formation efficace et rapide Un comité d experts chargé de la rédaction

Plus en détail

Liste des questions types d ordre médical posées au candidat-assuré par l entreprise d assurances

Liste des questions types d ordre médical posées au candidat-assuré par l entreprise d assurances Liste des questions types d ordre médical posées au candidat-assuré par l entreprise d assurances Modèles de questions 2009 Avant d aller plus loin : ce que vous devez savoir 2 L objectif poursuivi par

Plus en détail

Principales maladies

Principales maladies Principales maladies A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Alcoolisme Abus de boissons alcooliques Allergies alimentaires Alzheimer Toute modification de l'organisme provoquée par l'apparition,

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES TOME 1. I Table des matières 1. PARTIE I Concepts généraux de la pratique infirmière

TABLE DES MATIÈRES TOME 1. I Table des matières 1. PARTIE I Concepts généraux de la pratique infirmière I Table des matières 1 TABLE DES MATIÈRES TOME 1 Avant-propos........................... III Les caractéristiques du manuel.......... IV Remerciements......................... VII PARTIE I Concepts généraux

Plus en détail

Le Système Vasculaire

Le Système Vasculaire Le Système Vasculaire II/ Les différentes portions du système vasculaire 1. Les artères 2. Les capillaires 3. Les veines 4. Les lymphatiques : un système à part. LES ARTERES I. Anatomie des artères II.

Plus en détail

L apithérapie se soigner avec les produits de la ruche

L apithérapie se soigner avec les produits de la ruche L apithérapie se soigner avec les produits de la ruche Le miel Le pollen La propolis La gelée royale Le venin d abeille La cire Le miel riche en calcium, magnésium et vitamine B - Traitement des plaies,

Plus en détail

Science de la santé, l ostéopathie appréhende le fonctionnement du corps dans sa globalité.

Science de la santé, l ostéopathie appréhende le fonctionnement du corps dans sa globalité. Pour un partenariat avec : 1 Qu est-ce que l ostéopathie? Science de la santé, l ostéopathie appréhende le fonctionnement du corps dans sa globalité. C est une méthode thérapeutique manuelle, qui s'emploie

Plus en détail

Principes du traitement des cancers Consultation oncologique multidisciplinaire G. JERUSALEM. Oncologie médicale CHU Sart Tilman - Liège

Principes du traitement des cancers Consultation oncologique multidisciplinaire G. JERUSALEM. Oncologie médicale CHU Sart Tilman - Liège Principes du traitement des cancers Consultation oncologique multidisciplinaire G. JERUSALEM Oncologie médicale CHU Sart Tilman - Liège Principes généraux Importance du diagnostic d un cancer au stade

Plus en détail

SOMMAIRE (ouvrage physiologie)

SOMMAIRE (ouvrage physiologie) SOMMAIRE (ouvrage physiologie) Partie 1 : Organisation cellulaire et tissulaire des êtres vivants Chapitre 1 : Ultrastructure des cellules humaines A définition et généralités sur la cellule B membrane

Plus en détail

Table des matières. Table des matières... i. Chapitre 1 Éléments de base : structure et fonction... 1

Table des matières. Table des matières... i. Chapitre 1 Éléments de base : structure et fonction... 1 Table des matières Table des matières... i Chapitre 1 Éléments de base : structure et fonction... 1 1. INTRODUCTION... 2 2. MOLÉCULES PRINCIPALES... 3 2.1 Antigènes... 3 2.2 Anticorps... 4 2.3 Récepteurs

Plus en détail

Cellulite cervico-faciale : cellulite (inflammation sévère, diffuse des tissus conjonctifs de la couche dermique et sous-

Cellulite cervico-faciale : cellulite (inflammation sévère, diffuse des tissus conjonctifs de la couche dermique et sous- UE 5.8.S3 - PATHOLOGIES PRÉVALENTES DU SERVICE. Otho-rhino-laryngologie : En urgence : o Trachéotomie : il s agit d une intervention chirurgicale qui consiste à pratiquer une ouverture à la face antérieure

Plus en détail

Item 291 : Adénopathie superficielle

Item 291 : Adénopathie superficielle Item 291 : Adénopathie superficielle Date de création du document 2010-2011 Table des matières I Diagnostic d'adénopathie...3 I.1 Circonstances de découverte...3 I.2 Diagnostic positif...3 II Démarche

Plus en détail

Progression CBSV (2h30/semaine : une classe de 15 élèves)

Progression CBSV (2h30/semaine : une classe de 15 élèves) Progression CBSV (2h30/semaine : une classe de 15 élèves) dates Connaissances Capacités 1.1 Les organismes vivants présentent une unité et une diversité 7/9 L observation des organismes vivants témoigne

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF CAP ESTHETIQUE / BAC PRO/BTS ESTHETIQUE COSMETIQUE PARFUMERIE

TABLEAU COMPARATIF CAP ESTHETIQUE / BAC PRO/BTS ESTHETIQUE COSMETIQUE PARFUMERIE TABLEAU COMPARATIF CAP ESTHETIQUE / BAC PRO/BTS ESTHETIQUE COSMETIQUE PARFUMERIE CAP BAC PRO BTS S1 - Biologie S1 - Biologie humaine appliquée C) BIOLOGIE 1. ORGANISATION GENERALE DU CORPS HUMAIN 1. Les

Plus en détail

Hypotension (pas assez) Artérite des membres inférieurs (caillot des artères, difficulté à marcher) Palpitations

Hypotension (pas assez) Artérite des membres inférieurs (caillot des artères, difficulté à marcher) Palpitations Questionnaire médical Ce questionnaire va servir à gagner du temps lors de votre première visite et reste strictement confidentiel. Cochez SVP, et si nécessaire donnez des explications plus spécifiques.

Plus en détail

Sémiologie médicale Endocrinologie Glande thyroïde. Faculté de Médecine et de Maïeutique Lyon Sud- Charles Mérieux Pr Christiane Broussolle

Sémiologie médicale Endocrinologie Glande thyroïde. Faculté de Médecine et de Maïeutique Lyon Sud- Charles Mérieux Pr Christiane Broussolle Sémiologie médicale Endocrinologie Glande thyroïde Faculté de Médecine et de Maïeutique Lyon Sud- Charles Mérieux Pr Christiane Broussolle Goitres, nodules Hypothyroïdies Hyperthyroïdies Goitres Goîtres

Plus en détail

Etiologie : - primaire: enfant, déficit en IgA, en lymphocytes

Etiologie : - primaire: enfant, déficit en IgA, en lymphocytes Immunité Barrière cutanée ou muqueuse puis système immunitaire Immunité innée - réponse immédiate (minutes) aspécifique - inflammation locale ou généralisée (rougeur, chaleur, douleur, œdème) - composante

Plus en détail

5. L odorat A. Les pathologies de l organe de l odorat ; B. La Réflexologie

5. L odorat A. Les pathologies de l organe de l odorat ; B. La Réflexologie Juin 2004 La réflexologie Tome II, la pratique Table des matières Avant-propos Introduction : qu est-ce que la réflexologie : Définition. La reptation du doigt. Les autres manœuvres du doigt. Le traitement.

Plus en détail

Reflux gastro-oesophagien

Reflux gastro-oesophagien Reflux gastro-oesophagien Définition: reflux de sécrétions acides de l estomac vers l œsophage Epidémiologie: > 10% de la population Etiologie: - incontinence de la barrière œsogastrique - facteurs favorisants:

Plus en détail

RAPPORT D EXAMEN MÉDICAL

RAPPORT D EXAMEN MÉDICAL HONORAIRES REMBOURSES PAR L ASSUREUR Le tarif appliqué pour l établissement d un rapport médical est de 4CS. Mornay Mutuelle se réserve le droit de revenir vers tout praticien qui appliquerait des tarifs

Plus en détail

PLAN DE COURS. Anatomie et physiologie II 101 141 SF 2 2 2

PLAN DE COURS. Anatomie et physiologie II 101 141 SF 2 2 2 PLAN DE COURS Anatomie et physiologie II 101 141 SF 2 2 2 Technologie d analyses biomédicales Professeurs : Francine Bédard Gilles Bourbonnais Philippe Houle-Leroy Lucie Morin Département de biologie et

Plus en détail

Sommaire des questions de l entretien téléphonique

Sommaire des questions de l entretien téléphonique Sommaire des questions de l entretien téléphonique Soyez prêt pour l entretien téléphonique qui suivra la soumission de votre proposition d assurance vie auprès de Manuvie Le tableau ci-dessous contient

Plus en détail

Bilan d une toux chronique (> 8 semaines)

Bilan d une toux chronique (> 8 semaines) Bilan d une toux chronique (> 8 semaines) Auteur : A. Taytard (Mis à jour le 16/12/2007) www.respir.com La démarche diagnostique repose sur l'interrogatoire, l'examen clinique et la pratique d'une radiographie

Plus en détail

Q1 Etes-vous atteint d'une maladie qui nécessite que vous preniez un ou plusieurs médicaments par jour, ou régulièrement?

Q1 Etes-vous atteint d'une maladie qui nécessite que vous preniez un ou plusieurs médicaments par jour, ou régulièrement? Q1 Etes-vous atteint d'une maladie qui nécessite que vous preniez un ou plusieurs médicaments par jour, ou régulièrement? Répondues : 1 473 Ignorées : 0 95,25% 1 403 4,75% 70 Total 1 473 1 / 103 Q2 Vous

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. PARTIE 1 Histoire, études et bases anatomiques

TABLE DES MATIÈRES. PARTIE 1 Histoire, études et bases anatomiques TABLE DES MATIÈRES PARTIE 1 Histoire, études et bases anatomiques 1 Histoire de l ostéopathie viscérale......................................... 3 2 Études....................................................................

Plus en détail

Données médicales Assurance individuelle

Données médicales Assurance individuelle Données médicales Assurance individuelle Envoyez le formulaire dûment rempli par la poste ou par télécopieur à la Financière Manuvie, Assurance individuelle : Au Québec 2000, rue Mansfield Bureau 1310

Plus en détail

Cours en ligne. Médecine : 1ère Année : Biophysique I Pr. Malika ÇAOUI: 1- radioactivité cm 2014-15. 2-Bases de la radioactivité-2014-15

Cours en ligne. Médecine : 1ère Année : Biophysique I Pr. Malika ÇAOUI: 1- radioactivité cm 2014-15. 2-Bases de la radioactivité-2014-15 Cours en ligne Médecine : 1ère Année : Biophysique I Pr. Malika ÇAOUI: 1- radioactivité cm 2014-15 2-Bases de la radioactivité-2014-15 3- Interactions des RI 2014-15 4-Détection des RI - 2014-15 5-Effets

Plus en détail

Table des matières. Remerciements 5 Quelques généralités en soins aromatiques 7 Introduction 9 Les huiles essentielles chémotypées (HECT) 13

Table des matières. Remerciements 5 Quelques généralités en soins aromatiques 7 Introduction 9 Les huiles essentielles chémotypées (HECT) 13 Table des matières Remerciements 5 Quelques généralités en soins aromatiques 7 Introduction 9 Les huiles essentielles chémotypées (HECT) 13 Un peu d histoire 13 Les chémotypes ou l aromathérapie d aujourd

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES ANNEXE II MAQUETTE DE FORMATION EN OSTÉOPATHIE Annexe II : MAQUETTE DE FORMATION EN OSTEOPATHIE Axes de formation Lien avec le référentiel de compétences 1 2 3 4 5 Total CM+TD 1 - Sciences fondamentales

Plus en détail

Thérapie anti-âge. Revitalisation cellulaire

Thérapie anti-âge. Revitalisation cellulaire Thérapie anti-âge Revitalisation cellulaire La qualité du fonctionnement de notre organisme diminue avec l âge, en particulier les systèmes physiologiques importants tels que : Le système immunitaire,

Plus en détail

Le bilan des avancées thérapeutiques 2005

Le bilan des avancées thérapeutiques 2005 Le bilan des avancées thérapeutiques 2005 Dr Chrystel Jouan-Flahault Directeur Médical, Leem Un état des lieux à partir de données objectives Les médicaments retenus sont ceux qui ont justifié l attribution

Plus en détail

Causes de l incontinence urinaire

Causes de l incontinence urinaire Causes de l incontinence urinaire Transitoire - fonctionnelles (alitement pour cause médicale, non repérage des toilettes) - infection urinaire - fécalome ; - confusion ; - iatrogènies (diurétiques, sédatifs,.).

Plus en détail

Unité d enseignement 8 Circulation - Métabolismes.

Unité d enseignement 8 Circulation - Métabolismes. Unité d enseignement 8 Circulation - Métabolismes. MODULE 1: ECG (3 heures) N 235. Palpitations (CARDIO : Dr LEGALLOIS) - Chez un sujet se plaignant de palpitations, argumenter les principales hypothèses

Plus en détail

L appareil locomoteur

L appareil locomoteur L appareil locomoteur Plan Introduction Anatomie physiologie Orthopédie - Traumatologie Rhumatologie Pathologies infectieuses Pathologies tumorales Pathologies neuro- dégénératives Répercussions de ces

Plus en détail

Douleurs Thoraciques Stratégie d orientation

Douleurs Thoraciques Stratégie d orientation GIT octobre 2011 Douleurs Thoraciques Stratégie d orientation Dr Thomas Loeb SAMU des Hauts de Seine 92 380 Garches Douleurs thoraciques Rappel Région richement innervée Douleurs thoraciques Rappel Région

Plus en détail

Intégration à la profession de technologiste médical

Intégration à la profession de technologiste médical Intégration à la profession de technologiste médical CLA.05 Information : (514) 376-1620, poste 419 Programme de formation Type de sanction Attestation d études collégiales permettant de cumuler 53,33

Plus en détail

LE VIEILLISSEMENT CELLULAIRE. LE VIEILLISSEMENT DES ORGANES ET FONCTIONS.

LE VIEILLISSEMENT CELLULAIRE. LE VIEILLISSEMENT DES ORGANES ET FONCTIONS. LE VIEILLISSEMENT CELLULAIRE. LE VIEILLISSEMENT DES ORGANES ET FONCTIONS. Philippe CAILLET Département de Médecine Interne et Gériatrie. Hôpital Albert Chenevier Créteil Le vieillissement.! Détérioration

Plus en détail

.( /.*!0) %1 2"+ %#(3004) 05' 203 .(.*0"+ ) '!2"+ %#(30+ 0!"%) 4!%2) 3 .( @.*" '!%2"+ %#(30! &' 4!!% .+.*0%!!'!(!%2"+ 16 3047!

.( /.*!0) %1 2+ %#(3004) 05' 203 .(.*0+ ) '!2+ %#(30+ 0!%) 4!%2) 3 .( @.* '!%2+ %#(30! &' 4!!% .+.*0%!!'!(!%2+ 16 3047! !"#! $ %#&' (!"#$!% & % ' (!%' ) )''! *)+* *! %#"+, ' ( ', -) " *.( /.*!0) %1 2"+ %#(3004) 05' 203.(.*0"+ ) '!2"+ %#(30+ 0!"%) 4!%2) 3.( -.* %)!(2"+ %#(30! &' 4!!%.+.*0%!!'!(!%2"+ 16 3047!%(%' 0.(89.*

Plus en détail

Déclaration du candidat-assuré

Déclaration du candidat-assuré Déclaration du candidat-assuré Ce document vaut demande d enquête de la part de l assureur. Les données communiquées ci-après seront nécessaires pour pouvoir formuler une offre d assurance. Important Le

Plus en détail

Nombre APDRG désignation code

Nombre APDRG désignation code 00 Divers 0 Sans 925 Total Divers 925 01 Affections du système nerveux 1 Craniotomie, >17 ans, excepté pour traumatisme 15 01 Affections du système nerveux 2 Craniotomie, >17 ans, pour traumatisme 3 01

Plus en détail

LE SYSTÈME NERVEUX AUTONOME ET LES FONCTIONS VITALES. Dr. Walter S. Marcantoni

LE SYSTÈME NERVEUX AUTONOME ET LES FONCTIONS VITALES. Dr. Walter S. Marcantoni LE SYSTÈME NERVEUX AUTONOME ET LES FONCTIONS VITALES Dr. Walter S. Marcantoni OBJECTIFS Définir l homéostasie Expliquer comment l hypothalamus assure le contrôle homéostatique Décrire la fonction du système

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES DE LA SANTE ET DES DROITS DES FEMMES REPUBLIQUE FRANCAISE

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES DE LA SANTE ET DES DROITS DES FEMMES REPUBLIQUE FRANCAISE MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES DE LA SANTE ET DES DROITS DES FEMMES REPUBLIQUE FRANCAISE ECOLE DE PUERICULTRICES CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE AMIENS PICARDIE 80054 AMIENS CEDEX 1 : 03 22 45 59 94

Plus en détail

Introduction Diagnostic de la cystite aiguë

Introduction Diagnostic de la cystite aiguë CYSTITES Introduction Les infections urinaires basses sont fréquentes : 20 à 30 % des femmes adultes ont au moins une cystite* dans leur vie. La prévalence de l infection urinaire basse est 30 fois plus

Plus en détail

Formations continues pour professionnels du massage

Formations continues pour professionnels du massage Ecole-club Migros Lausanne Formations continues pour professionnels du massage L Ecole-club Migros propose une offre de formations continues riche et variée pour les professionnels du massage. Ces cours

Plus en détail

La maladie de Cushing en

La maladie de Cushing en Réalisé en collaboration avec le Dr Frédérique Albarel-Loy Service d endocrinologie du Pr Brue C.H.U. Timone Marseille La maladie de Cushing en questions www.ap-hm.fr/defhy 1Question La maladie de Cushing,

Plus en détail

ITEM 201 a. LES BRULURES Pr J.P. Chavoin

ITEM 201 a. LES BRULURES Pr J.P. Chavoin ITEM 201 a LES BRULURES Pr J.P. Chavoin 1 DEFINITIONS ET CAUSES La brûlure est une destruction du revêtement cutané, voire des tissus sous-jacents, consécutive à l action d agents : - thermiques, - électriques,

Plus en détail

ARTHROSE Cure complète Natural Balance Plus N-Zyme Omega 9+ Pain Away ACIDITÉ. Cure complète AlliPRO Colon Activator + N-Zyme ACNÉ

ARTHROSE Cure complète Natural Balance Plus N-Zyme Omega 9+ Pain Away ACIDITÉ. Cure complète AlliPRO Colon Activator + N-Zyme ACNÉ ACIDITÉ ACNÉ ALLERGIE ALZHEIMER ANXIÉTÉ (si candida albican) ARTÉRIOSCLÉROSE H2Clear et ARTHRITE ARTHROSE ASTHME BOUFFÉES DE CHALEUR BRONCHITE BRÛLURES D'ESTOMAC Detoxal 21 CALCULS BILIAIRES Ameri-Start

Plus en détail

1.1.1. Interrogatoire général - 20 1.1.2. Interrogatoire ciblé - 20

1.1.1. Interrogatoire général - 20 1.1.2. Interrogatoire ciblé - 20 TABLE DES MATIÈRES Le mot du doyen...................................................................... 5 Le mot du médecin généraliste...................................................... 7 Remerciements........................................................................

Plus en détail

Energie Wei et Système. Nerveux Autonome

Energie Wei et Système. Nerveux Autonome Energie Wei et Système Nerveux Autonome DEFINITION DE L ENERGIE DEFENSIVE Classiquement : système immunitaire, spécifique et non spécifique En réalité, toutes les structures qui contribuent à la survie

Plus en détail

L étiopathie. Soins et santé UNE DISCIPLINE MÉDICALE EN PLEIN ESSOR

L étiopathie. Soins et santé UNE DISCIPLINE MÉDICALE EN PLEIN ESSOR Soins et santé UNE DISCIPLINE MÉDICALE EN PLEIN ESSOR L étiopathie Discipline médicale à part entière, l étiopathie, par sa méthode et ses gestes habiles, permet de soigner de façon naturelle de nombreux

Plus en détail

Soins palliatifs et Ostéopathie. Prise en charge alternative de la douleur

Soins palliatifs et Ostéopathie. Prise en charge alternative de la douleur Soins palliatifs et Ostéopathie Prise en charge alternative de la douleur DÉFINITION Méthode thérapeutique jeune qui consiste, «dans une compréhension globale du patient, à prévenir, diagnostiquer, et

Plus en détail

LES OMÉGA-3 LE CONSTAT : NOTRE ALIMENTATION EST DEVENUE TRÈS CHARGÉE EN OMÉGA-6 ET TRÈS CARENCÉE EN OMÉGA-3 LA RÉALITÉ SUR NOTRE ALIMENTATION

LES OMÉGA-3 LE CONSTAT : NOTRE ALIMENTATION EST DEVENUE TRÈS CHARGÉE EN OMÉGA-6 ET TRÈS CARENCÉE EN OMÉGA-3 LA RÉALITÉ SUR NOTRE ALIMENTATION LES OMÉGA-3 LES OMÉGA-3 LA RÉALITÉ SUR NOTRE ALIMENTATION Notre mode d alimentation a beaucoup changé. Malgré que nous soyons très sensibilisés, notre alimentation occidentale contemporaine est désormais

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR BI-PROFÉNID LP 100 mg kétoprofène comprimé sécable à libération prolongée Logo sanofi Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant de prendre ce

Plus en détail

COMPARTIMENTS LIQUIDIENS, HOMEOSTASIE ET REGULATION

COMPARTIMENTS LIQUIDIENS, HOMEOSTASIE ET REGULATION I- Introduction COMPARTIMENTS LIQUIDIENS, HOMEOSTASIE ET REGULATION 1) Définition physiologie Physiologie = étude de la nature. Science qui étudie le fonctionnement normal d un organisme vivant et des

Plus en détail

PREMIERE ANNEE. Séminaire 1

PREMIERE ANNEE. Séminaire 1 PREMIERE ANNEE Prise de contact et présentation des outils. Mécanisme Respiratoire Primaire (M.R.P) théorie et pratique. M.R.P synchronisation crânio-sacré, sacro iliaque. L articulation coxo-fémorale

Plus en détail

Pathologie du Poumon. Gérard ABADJIAN Réf.: Robbins Anatomie Pathologique 3 ème Ed. Française (6th Ed.)

Pathologie du Poumon. Gérard ABADJIAN Réf.: Robbins Anatomie Pathologique 3 ème Ed. Française (6th Ed.) Pathologie du Poumon Gérard ABADJIAN Réf.: Robbins Anatomie Pathologique 3 ème Ed. Française (6th Ed.) Le poumon normal Lobes droits (3) et gauches (2) Bronches souches, divisions Bronchioles, alvéoles

Plus en détail

Disponible sur www.servier.fr

Disponible sur www.servier.fr Disponible sur www.servier.fr Servier Medical Art est une banque d'images que nous mettons à votre disposition afin de vous aider à illustrer vous-même vos présentations Powerpoint. Servier Medical Art

Plus en détail

Item 204 : Grosse jambe rouge aiguë (d'origine infectieuse), érysipèle, cellulite...

Item 204 : Grosse jambe rouge aiguë (d'origine infectieuse), érysipèle, cellulite... Item 204 : Grosse jambe rouge aiguë (d'origine infectieuse), érysipèle, cellulite... Date de création du document 2008-2009 Table des matières * Introduction... 1 1 Diagnostiquer une grosse jambe rouge

Plus en détail

Codes diagnostics pour traitements ambulatoires

Codes diagnostics pour traitements ambulatoires Codes diagnostics pour traitements ambulatoires 1. Code principal A. Système cardio-vasculaire A 1 A 2 A 3 A 4 A 5 A 6 A 7 A 9 Vitiens cardiaques/ valvules cardiaques Maladies coronariennes, y compris

Plus en détail

VOLUME 2 Aspects cliniques

VOLUME 2 Aspects cliniques VOLUME 2 Aspects cliniques Chapitre 1 Urgences Urgences 154 Urgences C. Melon, D. Van Pee Situation de rupture brutale d équilibre - physique - mental - social Données statistiques - 15% des gens admis

Plus en détail

Vieillissement : et conséquences médicales et sociales. Service de Médecine Gériatrique CHU de Rennes

Vieillissement : et conséquences médicales et sociales. Service de Médecine Gériatrique CHU de Rennes Vieillissement : et conséquences médicales et sociales Professeur Pierre JOUANNY Service de Médecine Gériatrique CHU de Rennes La vieillesse Qu est-ce qu un sujet âgé? Définitions variables selon les besoins

Plus en détail

Module 2 L état clinique d une personne

Module 2 L état clinique d une personne Hospices Civils de Beaune Module 2 L état clinique d une personne Institut de formation d aides-soignants Promotion 2015-2016 Date : 30/10/15 Durée : 3h30 Anatomie-Physiologie Le système nerveux Les organes

Plus en détail

HEPATO-GASTRO ENTEROLOGIE CHIRURGIE VISCERALE

HEPATO-GASTRO ENTEROLOGIE CHIRURGIE VISCERALE UE ECN en fiches Les Unités d Enseignement de l ECN en fiches Collection dirigée par L. LE HEPATO-GASTRO ENTEROLOGIE CHIRURGIE VISCERALE Pierre-Louis VALLEE Sylvain BODARD Editions Vernazobres-Grego 99

Plus en détail

MabThera. rituximab. Qu est-ce que MabThera? Dans quel cas MabThera est-il utilisé? Résumé EPAR à l'intention du public

MabThera. rituximab. Qu est-ce que MabThera? Dans quel cas MabThera est-il utilisé? Résumé EPAR à l'intention du public EMA/614203/2010 EMEA/H/C/000165 Résumé EPAR à l'intention du public rituximab Le présent document est un résumé du rapport européen public d'évaluation (EPAR) relatif à. Il explique de quelle manière l

Plus en détail

OBÉSITÉ. Obésité. Activité physique et obésité. Obésité et activité physique CESA 1. Activité physique et Obésité

OBÉSITÉ. Obésité. Activité physique et obésité. Obésité et activité physique CESA 1. Activité physique et Obésité 1 OBÉSITÉ CESA Jeannot AKAKPO. Obésité 2 Définition de l'obésité Différentes formes d'obésité Les différents indicateurs Les conséquences de l obésité Complications cardiovasculaires Complications respiratoires

Plus en détail

LE SYNDROME INFECTIEUX

LE SYNDROME INFECTIEUX LE SYNDROME INFECTIEUX Les maladies infectieuses résultent de l'agression de l'organisme par un être vivant microscopique ou macroscopique, Cette agression entraine généralement une ou des altérations

Plus en détail

Thème 3: Féminin, masculin. Chapitre 1: devenir un homme ou une femme

Thème 3: Féminin, masculin. Chapitre 1: devenir un homme ou une femme Thème 3: Féminin, masculin Chapitre 1: devenir un homme ou une femme L identité sexuelle ou identité de genre L identité sexuelle est le fait de se sentir totalement homme ou femme. Cette identité de genre

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE ET SIGNALÉTIQUE

FICHE TECHNIQUE ET SIGNALÉTIQUE FICHE TECHNIQUE ET SIGNALÉTIQUE IDENTIFICATION H.E. MARJOLAINE SECTION I Nom sur étiquette : Huile essentielle de Marjolaine Espèce botanique : Origanum majorana Famille : Lamiacées Partie utilisée : Sommité

Plus en détail

EFFETSSURLASANTÉ. 1 er décembre 2015 1

EFFETSSURLASANTÉ. 1 er décembre 2015 1 EFFETSSURLASANTÉ 1 er décembre 2015 1 Risques liés aux activités de soudage Risque oculaire Rayonnement Champ électromagnétique Incendie Chaleur Explosion Projections Choc électrique Fumées T.M.S. Bruit

Plus en détail

FORMATION INITIALE NOTIONS D ALCOOLOGIE

FORMATION INITIALE NOTIONS D ALCOOLOGIE POINTS ABORDÉS : L ALCOOLÉMIE LES EFFETS DE L ALCOOL LA DÉPENDANCE PSYCHOLOGIQUE LA DÉPENDANCE PHYSIQUE LES IDÉES REÇUES 1 L ALCOOLÉMIE : LES ÉQUIVALENCES 2 L ALCOOLÉMIE : NOMBRE DE VERRES (ÉQUIVALENTS)

Plus en détail

Institut Yang Ming. Formations post-grade en acupuncture 2015-2016. Formations en médecine traditionnelle chinoise. le C.S.NA.T.

Institut Yang Ming. Formations post-grade en acupuncture 2015-2016. Formations en médecine traditionnelle chinoise. le C.S.NA.T. Ming post-grade en acupuncture 2015-2016 Séminaires post-grade en acupuncture 2015-2016 Institut Pour tous les praticiens souhaitant progresser dans leur pratique et élargir leur champ de compétences -

Plus en détail

Revenu Garanti Questionnaire médical confidentiel

Revenu Garanti Questionnaire médical confidentiel Revenu Garanti Questionnaire médical confidentiel AMMA ASSURANCES a.m. Association d assurance mutuelle à cotisations fixes conformément à l article 2, 2 de la Loi du 25.06.1992 (M.B. 20.08.1992) agréée

Plus en détail

LE GRAND LIVRE DE LA gynécologie

LE GRAND LIVRE DE LA gynécologie Collège national des gynécologues et obstétriciens sous la direction du Pr Jacques lansac Coordonné par le dr nicolas evrard En partenariat avec le site LE GRAND LIVRE DE LA gynécologie La sexualité féminine

Plus en détail

LE SYSTÈME ENDOCRINIEN CHEZ L HUMAIN PRÉ-TEST

LE SYSTÈME ENDOCRINIEN CHEZ L HUMAIN PRÉ-TEST Commission scolaire des Hautes-Rivières Le Service des ressources éducatives aux adultes et à la formation professionnelle BIO-5067-1 LE SYSTÈME ENDOCRINIEN CHEZ L HUMAIN PRÉ-TEST QUESTIONNAIRE (Ne pas

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos... 7 Préface... 9 Préambule... 15 Remerciements... 25

Table des matières. Avant-propos... 7 Préface... 9 Préambule... 15 Remerciements... 25 Table des matières Avant-propos... 7 Préface... 9 Préambule... 15 Remerciements... 25 CHAPTRE 1 Système nerveux 27 NEUROLOGE 27 Article 1 Séquelles motrices et sensitivo-motrices d origine centrale et

Plus en détail

LES VITAMINES DÉFINITIONS ET CLASSIFICATION DES VITAMINES DÉFINITIONS ET CLASSIFICATION DES VITAMINES ATTENTES DU VOLET «VITAMINES» (2.

LES VITAMINES DÉFINITIONS ET CLASSIFICATION DES VITAMINES DÉFINITIONS ET CLASSIFICATION DES VITAMINES ATTENTES DU VOLET «VITAMINES» (2. LES VITAMINES Unité 2 - volet 4 ATTENTES DU VOLET «VITAMINES» (2.4) Différencier les vitamines lipo-solubles et les vitamines hydro-solubres et expliquer comment leur solubrité affecte leur absorption,

Plus en détail

PROGRAMME DE L ANNEE PREPARATOIRE AUX ETUDES DE MASSO KINESITHERAPIE (APEMK) 2011-2012

PROGRAMME DE L ANNEE PREPARATOIRE AUX ETUDES DE MASSO KINESITHERAPIE (APEMK) 2011-2012 PROGRAMME DE L ANNEE PREPARATOIRE AUX ETUDES DE MASSO KINESITHERAPIE (APEMK) 2011-2012 U.E. 1 : Atomes - Biomolécules - Génome - Bioénergétique - Métabolisme 10 ECTS BIOCHIMIE Acides aminés/peptides/protéines

Plus en détail

Organisation du système nerveux. porcher@inmed.univ-mrs.fr

Organisation du système nerveux. porcher@inmed.univ-mrs.fr Organisation du système nerveux porcher@inmed.univ-mrs.fr Plan du cours A. GENERALITES B. VOIES AFFERENTES OU DE LA SENSIBILITE VEGETATIVE C. CENTRES VEGETATIFS D. VOIES EFFERENTES E. PARTICULARITES DU

Plus en détail

Plan de la présentation LE LYMPHOEDÈME ET LA THÉRAPIE DÉCONGESTIVE COMBINÉE. Différentes causes provoquant un lymphoedème secondaire.

Plan de la présentation LE LYMPHOEDÈME ET LA THÉRAPIE DÉCONGESTIVE COMBINÉE. Différentes causes provoquant un lymphoedème secondaire. LE LYMPHOEDÈME ET LA THÉRAPIE DÉCONGESTIVE COMBINÉE MICHEL EID, MASSOTHÉRAPEUTE CLINIQUE DU LYMPHOEDÈME DU QUÉBEC ET PHYSIO EXTRA Plan de la présentation Définition de différents types de lymphoedème.

Plus en détail

Table des matières. Généralités. Chapitre 4 La consultation. De la similitude à l'ordonnance 35. Chapitre 1 Histoire de l'homéopathie 3

Table des matières. Généralités. Chapitre 4 La consultation. De la similitude à l'ordonnance 35. Chapitre 1 Histoire de l'homéopathie 3 Table des matières Auteurs Préface Présentation 1 Généralités V VII IX Chapitre 1 Histoire de l'homéopathie 3 Olivier Rabanes Introduction................................. 3 Biographie de Samuel Hahnemann...............

Plus en détail

TRAITEMENT ET DEPISTAGE DES POLYPES DU COLON

TRAITEMENT ET DEPISTAGE DES POLYPES DU COLON MILLE Sara Ronéo de Module 5 LABERGERIE Laura Cours de Mr LECOMTE Le 21/02/11 Le cours est disponible sur l'ent TRAITEMENT ET DEPISTAGE DES POLYPES DU COLON Épidémiologie du Cancer Colo-rectal (CCR): Le

Plus en détail

suppléments naturels Le caractère distinctif des femmes ne se manifeste pas uniquement au niveau de notre apparence physique.

suppléments naturels Le caractère distinctif des femmes ne se manifeste pas uniquement au niveau de notre apparence physique. suppléments naturels POUR LA FEMME Le caractère distinctif des femmes ne se manifeste pas uniquement au niveau de notre apparence physique. Les besoins de notre organisme et nos complexités émotionnelles

Plus en détail