RENCONTRES EPCI DAC MAI 2012

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RENCONTRES EPCI DAC MAI 2012"

Transcription

1 RENCONTRES EPCI DAC MAI 2012

2 Partie 1 : diagnostic croisé de l offre et de la demande commerciale Offre commerciale existante par commune : des rayonnements très différents Augmentation dynamique du nombre de ménages Propensions à consommer différentes selon les territoires Forte autonomie commerciale du SCoT, mais des disparités par territoires Zones de chalandises similaires au périmètre intercommunal, ou plus grandes Projets structurants validés en CDAC et CNAC L armature commerciale du territoire Enjeux par secteurs

3 Offre commerciale existante par commune : des rayonnements très différents

4 Augmentation dynamique du nombre de ménages

5 Propensions à consommer différentes selon les territoires

6 Forte autonomie commerciale du SCoT, mais des disparités par territoires Taux d évasion total du SCoT évalué à 9%, soit un niveau d évasion très faible, incompressible En termes d activités, l Equipement de la Personne présente l évasion la plus importante du SCoT, mais dans des niveaux toujours jugés faibles, incompressibles : 12%

7 Zones de chalandises similaires au périmètre intercommunal, ou plus grandes

8 Projets structurants validés en CDAC et CNAC Ametzondo - Ikea Localisation : Ametzondo, à la jonction A63/A64 Programmation et surfaces : - Magasin IKEA : m² (Surface de Vente) - 80 boutiques et 12 moyennes surfaces : m² - Hypermarché : 5000 m² Ouverture annoncée pour 2014 Projet Les Allées Shopping Localisation : à proximité de l échangeur d Ondres Programmation et surfaces : - Hypermarché m² + mail boutiques m² - Moyennes surfaces m² - Meuble-décoration, bricolage, jardinerie m² - Hôtellerie et loisirs (SHON) m² Ouverture annoncée pour 2014 Projet commercial à Ustaritz Localisation : route du château d Haïtze, proche RD932 Programmation et surfaces : - Hypermarché : 3600 m² - 1 moyenne surface non alimentaire : m² - 6 boutiques : 500 m² Ouverture annoncée pour

9 LES ENJEUX D EQUILIBRE TERRITORIAL L armature commerciale du territoire Enjeux par secteurs Bassin de l Adour - Nive-Adour et Pays de Bidache Relative inadéquation de l armature commerciale actuelle à l armature urbaine qui nécessite un choix (3 scénarios) Développement de l offre de proximité, surtout pour les polarités ne disposant pas d offre structurée ALIMENTAIRE - Maîtrise des polarités à rayonnement intercommunal pour Nive Adour : modernisation, restructuration, etc. mais sans développement expansif des grandes surfaces alimentaires, l offre existante et en projet paraissant satisfaisante + Développement de la polarité à rayonnement intercommunal du Pays de Bidache afin de limiter l évasion hors zone NON ALIMENTAIRE «COURANT» - Développement des polarités à rayonnement intercommunal afin de limiter l évasion vers l agglomération Création d une polarité à rayonnement supra-scot, alimentaire et non alimentaire sur le secteur d Ametzondo

10 LES ENJEUX D EQUILIBRE TERRITORIAL L armature commerciale du territoire Enjeux par secteurs Bassin de l Adour - Nive-Adour et Pays de Bidache 3 scénarii possibles de développement de l offre : diffus, concentré ou ex-nihilo «diffus», un peu partout en centre-bourg risque d une performance affaiblie des offres mise à défaut de l armature urbaine adoptée par le SCoT «concentré», avec priorité donnée aux petites villes et la polarité existante d Urt (pont sur l Adour) renforcement du fonctionnement commercial actuel jugé cohérent nécessite le développement commercial de Bidache «ex-nihilo», avec nouvelle polarité dans un nœud potentiel de transport collectif aux abords de l A64 (Briscous) réponse à l accessibilité durable des commerces tout reste à faire

11 Partie 2 : armature commerciale proposée Associer l aménagement du territoire à la satisfaction des besoins Armature commerciale du territoire : espaces d accueil préférentiel et niveaux d offre commerciale

12 LES ENJEUX D EQUILIBRE TERRITORIAL Associer l aménagement du territoire à la satisfaction des besoins Les bases retenues pour établir la proposition d armature commerciale qui va suivre : Consolider l armature urbaine en liant armature urbaine et armature commerciale Concentrer l offre commerciale rayonnante (alimentaire, mais surtout non alimentaire courant et rare) en cœur d agglomération Garantir l autonomie des bassins de vie en alimentaire et non-alimentaire courant (besoins quotidiens et hebdomadaires) Assurer une couverture commerciale minimale au plus près des habitants et dans dans chacune des centralités du territoire Œuvrer à une meilleure insertion urbaine du commerce

13 Armature commerciale du territoire : espaces d accueil préférentiel et niveaux d offre commerciale

14 Partie 3 : vers le volet commerce du Document d Orientation et d Objectif 1. Les commerces réglementés par le volet commerce du SCoT 2. La localisation préférentielle des commerces 3. Les niveaux d offre commerciale dans l armature 4. L intégration urbaine du commerce

15 1. Les commerces réglementés par le volet commerce du SCoT Ambition Règlementer l implantation des commerces responsables d une consommation foncière élevée et de flux de déplacement fréquents et nombreux. Propositions : Règlementer l implantation des commerces de détails et les prestations de service à caractère artisanal relevant du système d autorisation actuel en CDAC Ne sont pas concernés : - Des services tels les pharmacies, les cafés restaurant - Les entreprises ayant une activité principale de production avec une façade commerciale et/ou un showroom - Le commerce de gros Ces activités ont toute leur place dans les Zones d Activités Economiques. - Les concessionnaires automobiles.

16 2. La localisation préférentielle des commerces Ambition Refuser le mitage commercial Encourager l implantation de commerces dans des secteurs préférentiels d accueil afin de répondre aux exigences d aménagement et de développement durable Propositions : Les centralités urbaines et les Zones d Aménagement Commercial (ZACom) sont les espaces d implantation préférentiels des commerces de détail. Favoriser le maintien ou le retour des commerces en centralité dans un objectif de réduction des déplacements, de redynamisation des centres Organiser le développement commercial hors centralités au sein de ZACom identifiées et délimitées pour limiter l étalement urbain La distinction entre centralité urbaine et ZACom s appuie sur la présence (ou pas) d une diversité des fonctions urbaines dans un rayon de 500 mètres autour du pôle commercial.

17 2. La localisation préférentielle des commerces Dans les centralités urbaines : Pas de conditions particulières si ce n est le maintien du pôle commercial au niveau de rayonnement fixé dans l armature commerciale Les commerces de proximité répondent à des besoins quotidiens et donc s implantent préférentiellement dans les centralités urbaines Dans les Zones d aménagement commercial (ZACom) Les ZACom sont destinées principalement à l accueil d activités commerciales, préférentiellement pour les formats de type GMS

18 2. La localisation préférentielle des commerces LA DELIMITATION Délimitation des centralités urbaines Dans le cœur urbain ou le cœur d agglomération, la délimitation des centralités s effectue dans le cadre du SCoT afin de limiter les risques de mitage commercial dans le tissu urbain existant ; En dehors, la délimitation s effectue dans le cadre des PLU. Le SCoT propose néanmoins une définition de la notion de centralité urbaine. Délimitation des ZACom La délimitation est rendue obligatoire (art. R122-3) Elle s effectue dans le cadre du SCoT. Proposition d une méthode de travail : L exercice sera mené en partenariat avec les collectivités concernés Pour l ACBA, la délimitation reprendra de manière identique la délimitation issue du projet d armature commerciale.

19 2. La localisation préférentielle des commerces Dans les espaces interstitiels (hors centralités urbaines et hors ZACom) Le commerce n est pas privilégié. Pas d opposition à l implantation de commerces hors espaces d accueil préférentiels (principes de la libre entreprise et la libre concurrence). L implantation commerciale est alors règlementée. Peuvent s y implanter tous commerces de détails dont la surface commerciale est inférieure à 300 m² Risque de déstructuration du fonctionnement commercial d un bassin de vie et de participation à l étalement urbain Proposition de limiter l implantation dans les espaces interstitiels aux commerces de proximité. Dans le cœur urbain ou le cœur d agglomération, restreindre l implantation de commerces de détail dans les sites économiques à vocation de production menacés par une forte pression commerciale.

20 3. Les niveaux d offre commerciale dans l armature Ambitions Développer une armature commerciale équilibrée et hiérarchisée confortant l armature urbaine et assurant les besoins de consommation des populations. Maintenir à l avenir les pôles commerciaux au rang qui est le leur dans l armature commerciale (voir carte armature commerciale) Propositions : Les pôles commerciaux accueillent les commerces dont l aire de chalandise est en deçà ou équivalente à l espace de vie qu elle polarise. Aucune limitation quant au nombre de commerces pouvant s installer dans une polarité afin de ne pas entraver la liberté d établissement.

21 3. Les niveaux d offre commerciale dans l armature Les pôles supra-scot, nécessairement localisés en Cœur d agglomération, accueillent préférentiellement les commerces participant au rayonnement commercial supra territorial, aux fréquences d achat occasionnelles et exceptionnelles. Les centralités urbaines de rayonnement supra-scot peuvent accueillir tout type de commerces. Les pôles de rayonnement intercommunal et inter-quartier accueillent préférentiellement les commerces assurant les besoins hebdomadaires, alimentaires et non alimentaires, des populations de l espace de vie qu ils polarisent. Les pôles de proximité accueillent préférentiellement les commerces ayant vocation à répondre aux besoins du quotidien, en produits de consommation courante et services de première nécessité.

22 4. L intégration urbaine du commerce Le commerce et la consommation d espace Le commerce et le transport collectif Le commerce et la mixité des fonctions L insertion urbaine et environnementale des commerces

23 Le commerce et la consommation d espace Ambition S orienter vers un développement urbain plus compact où le commerce est moins consommateur d espace. Propositions : Privilégier les implantations commerciales dans les parties centrales des ZACom pour participer à sa densification et au renforcement de son attractivité Privilégier des parcs de stationnement mutualisés et/ou souterrains et/ou en silo. Condition obligatoire pour des implantations dans toutes les ZACom? Garantir le respect d un ratio maximal de places de stationnement Quel objectif retenir? Limiter la surface au sol de l unité commerciale par un développement vertical des surfaces commerciales Condition obligatoire?

24 Le commerce et le transport collectif Ambition Réduire les émissions de gaz à effet de serre par des politiques de déplacement en faveur de solutions alternatives au tout voiture. Propositions Les ZACom Supra SCoT doivent être desservies par un réseau de transports collectifs performant avec des arrêts au sein même de cellesci, à proximité immédiate des enseignes. Dans le PTU, les ZACom intercommunales doivent être desservies par un réseau de transports collectifs avec des arrêts au sein même de celles-ci. Le plan d aménagement des nouvelles enseignes doit prendre en compte cette desserte en TC. Hors PTU, des solutions alternatives doivent combler l absence d un réseau de transport collectif pour permettre aux populations les moins mobiles d accéder au même niveau de service.

25 Le commerce et la mixité des fonctions Ambition Développer la mixité des fonctions, notamment au travers de projets résidentiels, dans des zones à l origine à mono-fonction commerciale, dans un objectif de réduction du nombre et de la distance des déplacements et d optimisation foncière. Propositions Dans, les ZACom intercommunales ancrées dans un contexte urbain dense, les opérations d aménagement doivent rechercher la plus grande diversité des fonctions dans leurs programmes et/ou à l immédiate proximité (commerce, logement, services ).

26 L insertion urbaine et environnementale des commerces Ambition Amorcer un développement commercial plus qualitatif et mieux intégré au contexte territorial dans lequel il s inscrit Propositions Les ZACom existantes devront faire l objet d un projet d aménagement qualitatif global pour garantir l amélioration de la qualité de l urbanisme commercial et renforcer leur intégration urbaine au territoire. Un délai doit-il être indiqué? Toute ZACom devra se doter d une charte architecturale, paysagère et environnementale. Cette charte élaborée sous l impulsion de la collectivité, doit contribuer à une amélioration de la qualité urbaine des ZACom et au respect de normes environnementales. Un délai doit-il être indiqué? Les collectivités pourront s appuyer sur cette charte pour l élaboration du règlement du PLU pour les ZACom concernées. Les enseignes candidates à une implantation devront se référer à cette charte.

GUIDE COMMERCE MARS 2013

GUIDE COMMERCE MARS 2013 MARS 2013 GUIDE COMMERCE GUIDE COMMERCE SOMMAIRE... 1 PREAMBULE : STATUT DU DOCUMENT... 3 OBJECTIF 1 : RAPPROCHER LES LIEUX DE CONSOMMATION DES LIEUX D HABITAT... 5 OBJECTIF 2 : REEQUILIBRER LA REPARTITION

Plus en détail

Séminaire urbanisme commercial. L Aménagement commercial dans le SCoT

Séminaire urbanisme commercial. L Aménagement commercial dans le SCoT Séminaire urbanisme commercial L Aménagement commercial dans le SCoT Le Développement Durable au cœur du Document d Aménagement Commercial Le Développement Durable au cœur du Document d Aménagement Commercial

Plus en détail

ELABORATION DU DOCUMENT D AMENAGEMENT COMMERCIAL A L ECHELLE DU SCOT DU HAUT-JURA

ELABORATION DU DOCUMENT D AMENAGEMENT COMMERCIAL A L ECHELLE DU SCOT DU HAUT-JURA ELABORATION DU DOCUMENT D AMENAGEMENT COMMERCIAL A L ECHELLE DU SCOT DU HAUT-JURA Comité de pilotage de lancement de la démarche Réalisation: PIVADIS 24, rue de la Bredauche 45380 LA CHAPELLE ST MESMIN

Plus en détail

SYBARVAL. ENQUÊTE PUBLIQUE relative au DAC. Document d Aménagement Commercial

SYBARVAL. ENQUÊTE PUBLIQUE relative au DAC. Document d Aménagement Commercial Département de la Gironde Préfecture de la Gironde Syndicat Intercommunal du Bassin d Arcachon et du Val de l Eyre SYBARVAL ENQUÊTE PUBLIQUE relative au DAC Document d Aménagement Commercial du 17 décembre

Plus en détail

Elaboration d une stratégie commerciale

Elaboration d une stratégie commerciale ARMATURE COMMERCIALE DU TERRITOIRE DU SCOTERS Elaboration d une stratégie commerciale CONCERTATION SECTEUR LOISIRS/CULTURE, ÉQUIPEMENT DE LA MAISON/BRICOLAGE, ÉQUIPEMENT DE LA PERSONNE 5 SEPTEMBRE 2012

Plus en détail

Schéma de cohérence territoriale DAC. Document d aménagement commercial. Pays. Arrêté le 31 janvier 2014. Rennes Syndicat mixte du scot

Schéma de cohérence territoriale DAC. Document d aménagement commercial. Pays. Arrêté le 31 janvier 2014. Rennes Syndicat mixte du scot SCoT du Pays de Rennes Schéma de cohérence territoriale DAC Document d aménagement commercial Pays de Rennes Syndicat mixte du scot Arrêté le 31 janvier 2014 Acigné Andouillé-Neuville Aubigné Bécherel

Plus en détail

DOCUMENT D AMÉNAGEMENT COMMERCIAL DE LA GRANDE AGGLOMÉRATION TOULOUSAINE

DOCUMENT D AMÉNAGEMENT COMMERCIAL DE LA GRANDE AGGLOMÉRATION TOULOUSAINE DOCUMENT D AMÉNAGEMENT COMMERCIAL DE LA GRANDE AGGLOMÉRATION TOULOUSAINE A p p r o u v é p a r l e C o m i t é S y n d i c a l d u S m e a t le 1 7 j u i n 2 0 0 9 Sommaire Préambule... 1 PARTIE 1 - POUR

Plus en détail

CHARTE D URBANISME COMMERCIAL ENTRE BREST METROPOLE OCEANE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE BREST

CHARTE D URBANISME COMMERCIAL ENTRE BREST METROPOLE OCEANE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE BREST CHARTE D URBANISME COMMERCIAL ENTRE BREST METROPOLE OCEANE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE BREST LA CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DU FINISTERE REVISION DE JUIN 2006 1 SOMMAIRE I. INTRODUCTION...

Plus en détail

DAC ET PLU 2 DOCUMENTS COMPLÉMENTAIRES POUR UNE INSERTION ÉQUILIBRÉE DU COMMERCE DANS NOTRE TERRITOIRE

DAC ET PLU 2 DOCUMENTS COMPLÉMENTAIRES POUR UNE INSERTION ÉQUILIBRÉE DU COMMERCE DANS NOTRE TERRITOIRE URBANISME ET COMMERCE Fiche N 6 Décembre 0 DAC ET PLU DOCUMENTS COMPLÉMENTAIRES POUR UNE INSERTION ÉQUILIBRÉE DU COMMERCE DANS NOTRE TERRITOIRE EN QUELQUES MOTS Régulé à travers les Commissions Départementales

Plus en détail

RÉVISION DU SCOT DU PAYS DE BREST DIAGNOSTIC COMMERCE. Co-construction SCoT 7 juillet 2015. Nadine LE HIR Réf. 15/117

RÉVISION DU SCOT DU PAYS DE BREST DIAGNOSTIC COMMERCE. Co-construction SCoT 7 juillet 2015. Nadine LE HIR Réf. 15/117 RÉVISION DU SCOT DU PAYS DE BREST DIAGNOSTIC COMMERCE Co-construction SCoT 7 juillet 2015 Nadine LE HIR Réf. 15/117 RÔLE DU DIAGNOSTIC COMMERCE Rappel des objectifs de la délibération : «Adapter le volet

Plus en détail

ETUDE PREALABLE A LA REDYNAMISATION DU COMMERCE DE MAROMME DANS LE CADRE DU DISPOSITIF FISAC CAHIER DES CHARGES

ETUDE PREALABLE A LA REDYNAMISATION DU COMMERCE DE MAROMME DANS LE CADRE DU DISPOSITIF FISAC CAHIER DES CHARGES ETUDE PREALABLE A LA REDYNAMISATION DU COMMERCE DE MAROMME DANS LE CADRE DU DISPOSITIF FISAC CAHIER DES CHARGES Marché à procédure adaptée (Article 28 du Code des marchés publics) Ville de Maromme Place

Plus en détail

Elaboration du Document d Aménagement Commercial

Elaboration du Document d Aménagement Commercial 3 avenue Condorcet. 69100 Villeurbanne. Tél : 04 78 93 12 81 2 rue Crucy. 44005 Nantes Cedex 1. Tél : 02 40 12 75 83 24 rue Louis Blanc. 75010 Paris. Tél : 01 77 75 97 46 www.aidobservatoire.fr Elaboration

Plus en détail

Document d Aménagement Commercial. Approuvé par le Comité Syndical du 6 janvier 2014

Document d Aménagement Commercial. Approuvé par le Comité Syndical du 6 janvier 2014 Document d Aménagement Commercial Approuvé par le Comité Syndical du 6 janvier 2014 1. GRANDS ENJEUX DE L AMENAGEMENT COMMERCIAL DU PAYS DU CALAISIS. > A l échelle de l ensemble du territoire du Pays,

Plus en détail

SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON D OULCHY-LE-CHATEAU

SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON D OULCHY-LE-CHATEAU SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON D OULCHY-LE-CHATEAU Vu pour être annexé à la délibération du Conseil Communautaire en date du : Document d Aménagement Commercial Le Président

Plus en détail

Document d Aménagement Commercial du SCoT de l agglomération chartraine

Document d Aménagement Commercial du SCoT de l agglomération chartraine COMMUNAUTE D AGGLOMERATION CHARTRES METROPOLE Document d Aménagement Commercial du SCoT de l agglomération chartraine Version modifiée après enquête publique et adoptée par le Conseil communautaire du

Plus en détail

Lois Grenelle Consommation d'espace

Lois Grenelle Consommation d'espace CRAIG Atelier observatoire du foncier Lois Grenelle Consommation d'espace DDT du Puy-de-Dôme Service Aménagement Prospective Risques Mireille FAUCON 16 octobre 2012 Le droit de l'urbanisme intègre de nouveaux

Plus en détail

Document d Aménagement Commercial du SCoT de l agglomération chartraine

Document d Aménagement Commercial du SCoT de l agglomération chartraine COMMUNAUTE D AGGLOMERATION CHARTRES METROPOLE Document d Aménagement Commercial du SCoT de l agglomération chartraine Version adoptée par le Conseil communautaire du 11 avril 2013 Communauté d Agglomération

Plus en détail

REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME

REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME COMMUNE DE SAINTE MARIE DES CHAMPS Elaboration du POS Prescrite le : 05.07.1978 Approuvée le : 13.01.1984 Sources : Normandie vue du ciel 1 e Modification Approuvée le

Plus en détail

2 Scénario 2 : «Les polarités fonctionnelles organisent le territoire»

2 Scénario 2 : «Les polarités fonctionnelles organisent le territoire» 2 Scénario 2 : «Les polarités fonctionnelles organisent le territoire» Le scénario de polarités fonctionnelles demeure inscrit dans une perspective d évolution démographique soumise à l accueil d activités

Plus en détail

Ville de ROMAGNAT P.A.D.D. Pour une ville à la campagne ROMAGNAT P.A.D.D. -1-

Ville de ROMAGNAT P.A.D.D. Pour une ville à la campagne ROMAGNAT P.A.D.D. -1- Ville de ROMAGNAT P.A.D.D. Pour une ville à la campagne Bureau d études Réalités 180 rue Clément Ader 42153 RIORGES Tél. 04 77 67 83 06 Fax 04 77 23 01 85 E-mail urbanisme@realites-be.fr -1- ROMAGNAT PREAMBULE

Plus en détail

Syndicat Mixte du SCoT BuCoPA Document d Aménagement Commercial du SCOT BuCoPA

Syndicat Mixte du SCoT BuCoPA Document d Aménagement Commercial du SCOT BuCoPA Syndicat Mixte du SCoT BuCoPA Document d Aménagement Commercial du SCOT BuCoPA Approuvé le 2 février 2012 Introduction Les objectifs de la démarche et le contexte local Le Document d Aménagement Commercial

Plus en détail

Les recommandations du Plan. de Déplacements Urbains

Les recommandations du Plan. de Déplacements Urbains N 299 Comment les centres et leur accès sont-ils pris en compte dans les documents d urbanisme et de planification régionaux? Si le SDRIF donne des recommandations très générales, notamment en ce qui concerne

Plus en détail

Révision du SCoT du Pays Segréen. Réunion publique lundi 30 novembre 2015. Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1

Révision du SCoT du Pays Segréen. Réunion publique lundi 30 novembre 2015. Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1 Révision du SCoT du Pays Segréen Réunion publique lundi 30 novembre 2015 Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1 SOMMAIRE Point d étape / avancement du SCoT Présentation du projet

Plus en détail

LES DYNAMIQUES À L ŒUVRE

LES DYNAMIQUES À L ŒUVRE Séminaire du 10 avril 2010 1. L ORGANISATION DU COMMERCE AU SEIN DU SCOT LES DYNAMIQUES À L ŒUVRE Introduction Quelques chiffres Dynamiques 2000/ 2007 4 500 établissements commerciaux en 2007 +900étab.depuis2000,dont20nouvellesGMS,

Plus en détail

Enquête publique sur le SCoT et le Document d Aménagement Commercial

Enquête publique sur le SCoT et le Document d Aménagement Commercial 1 Enquête publique sur le SCoT et le Document d Aménagement Commercial Le Syndicat Mixte du SCoT du Pays du Mans, a arrêté son projet de Schéma de Cohérence Territoriale en comité syndical le 9 Avril 2013.

Plus en détail

PLU de Saint-Lys Réunion publique et comités participatifs sur les enjeux du nouveau document d urbanisme Le 03/11/2015 ---

PLU de Saint-Lys Réunion publique et comités participatifs sur les enjeux du nouveau document d urbanisme Le 03/11/2015 --- PLU de Saint-Lys Réunion publique et comités participatifs sur les enjeux du nouveau document d urbanisme Le 03/11/2015 --- Sur la base de propositions du bureau d études Novembre 2015 Dossier 150244 Contenu

Plus en détail

Elaboration du Plan Local d Urbanisme

Elaboration du Plan Local d Urbanisme Département de la Corrèze Commune de SAINT-BONNET L ENFANTIER Elaboration du Plan Local d Urbanisme LE PADD : Projet d Aménagement et de Développement Durable «vu pour être annexé à la délibération en

Plus en détail

Economie, emploi, services à la population

Economie, emploi, services à la population Elaboration de la charte fondatrice du PNR du Doubs Horloger Economie, emploi, services à la population Partage du diagnostic 9 juillet 2015 LE CADRE DE TRAVAIL Objectifs : Partager / compléter et spatialiser

Plus en détail

Document d Aménagement Commercial Métropole Savoie, modifié suite à l enquête publique, adopté le 14 décembre 2013-1

Document d Aménagement Commercial Métropole Savoie, modifié suite à l enquête publique, adopté le 14 décembre 2013-1 Document d Aménagement Commercial Métropole Savoie, modifié suite à l enquête publique, adopté le 14 décembre 2013-1 MODIFIE APRES ENQUETE PUBLIQUE ADOPTE LE 14 DECEMBRE 2013 SOMMAIRE La démarche de Métropole

Plus en détail

DIAGNOSTIC ECONOMIQUE ET STRATEGIE COMMERCIALE DU SCOT DU BLAISOIS TERRITOIRE DU SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE L AGGLOMERATION BLESOISE

DIAGNOSTIC ECONOMIQUE ET STRATEGIE COMMERCIALE DU SCOT DU BLAISOIS TERRITOIRE DU SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE L AGGLOMERATION BLESOISE DIAGNOSTIC ECONOMIQUE ET STRATEGIE COMMERCIALE DU SCOT DU BLAISOIS TERRITOIRE DU SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE L AGGLOMERATION BLESOISE Rappel méthodologique Une exploitation des données INSEE et DGI disponibles:

Plus en détail

Secteur de projets Albert 1 er

Secteur de projets Albert 1 er DEPARTEMENT DES HAUTS-DE-SEINE VILLE DE SCEAUX Secteur de projets Albert 1 er *** ORIENTATIONS D AMENAGEMENT *** Secteur de projet Albert 1 er orientations d aménagement 1/6 La ville de Sceaux s investit

Plus en détail

ETUDE POUR LA RÉALISATION D UN LOTISSEMENT DURABLE À MONTAIGNAC-SAINT-HIPPOLYTE (19)

ETUDE POUR LA RÉALISATION D UN LOTISSEMENT DURABLE À MONTAIGNAC-SAINT-HIPPOLYTE (19) ETUDE POUR LA RÉALISATION D UN LOTISSEMENT DURABLE À MONTAIGNAC-SAINT-HIPPOLYTE (19) Le projet s inscrit dans une démarche durable prenant largement en compte le contexte du projet (économique, social

Plus en détail

7 Explication. Rapport de présentation. des choix retenus. Schéma de cohérence territoriale. Approuvé par le Comité syndical le 29 mai 2015.

7 Explication. Rapport de présentation. des choix retenus. Schéma de cohérence territoriale. Approuvé par le Comité syndical le 29 mai 2015. SCoT du Pays de Rennes Schéma de cohérence territoriale Rapport de présentation 7 Explication des choix retenus Pays de Rennes Syndicat mixte du scot Approuvé par le Comité syndical le 29 mai 2015 Acigné

Plus en détail

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Ce document constitue la synthèse de la première phase des travaux d élaboration de la charte du Parc national des Cévennes.

Plus en détail

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE ORIENTATIONS STRATEGIQUES N 10 : Animer et développer la production touristique : produits, équipements et hébergements N 11 : Favoriser la professionnalisation

Plus en détail

- Communauté d Agglomération Royan Atlantique -

- Communauté d Agglomération Royan Atlantique - 3 avenue Condorcet. 69100 Villeurbanne. Tél : 04 78 93 12 81 2 rue Crucy. 44005 Nantes Cedex 1. Tél : 02 40 12 75 83 24 rue Louis Blanc. 75010 Paris. Tél : 01 77 75 97 46 www.aidobservatoire.fr Elaboration

Plus en détail

mobilité et accessibilité dans les zones d'activités

mobilité et accessibilité dans les zones d'activités DE L ADEUS mobilité et accessibilité dans les zones d'activités 83 NOVEMBRE 2012 DéPLACEMENT De par leurs aménagements initiaux, les zones d activités restent souvent mal desservies en transport en commun

Plus en détail

Document support au débat d orientations

Document support au débat d orientations Conseil Municipal du Document support au débat d orientations Un projet de territoire structuré autour des trois axes majeurs qui constituent le territoire vélizien : CONFORTER L IDENTITÉ ASSURER L ÉQUILIBRE

Plus en détail

Loi de modernisation de l économie (LME) n 2008-776 du 4 août 2008

Loi de modernisation de l économie (LME) n 2008-776 du 4 août 2008 Septembre 2008 Note d information juridique Agence d Urbanisme du Territoire de Belfort Centre d Affaires des 4 As BP 107-90002 Belfort Cedex Tél : 03 84 46 51 51 - Fax : 03 84 46 51 50 Courriel : autb@autb.asso.fr

Plus en détail

DIAGNOSTIC TERRITORIAL STRATEGIQUE PROGRAMMES EUROPEENS 2014-2020 REGION CORSE

DIAGNOSTIC TERRITORIAL STRATEGIQUE PROGRAMMES EUROPEENS 2014-2020 REGION CORSE DIAGNOSTIC TERRITORIAL STRATEGIQUE PROGRAMMES EUROPEENS 2014-2020 REGION CORSE Type de la fiche : fiche thématique territoriale (Corse) liée à l Annexe I G Thème de la FICHE : Objectif thématique n 7 correspondant

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME DE ROQUES-SUR-GARONNE

PLAN LOCAL D URBANISME DE ROQUES-SUR-GARONNE PLAN LOCAL D URBANISME DE ROQUES-SUR-GARONNE ORIGINAL EAU & ENVIRONNEMENT AGENCE DE PAU Hélioparc 2 Avenue Pierre Angot 64053 PAU CEDEX 9 Tel. : +33 (0)5 59 84 23 50 Fax : +33 (0)5 59 84 30 24 COMMUNE

Plus en détail

ECOMM 2004 PROPOSITION D INTERVENTION. TITRE DU PAPIER : De la planification stratégique au management de la mobilité : une démarche globale.

ECOMM 2004 PROPOSITION D INTERVENTION. TITRE DU PAPIER : De la planification stratégique au management de la mobilité : une démarche globale. ECOMM 2004 PROPOSITION D INTERVENTION TITRE DU PAPIER : De la planification stratégique au management de la mobilité : une démarche globale. AUTEUR Yamina Lamrani CERTU (Centre d Etudes sur les Réseaux,

Plus en détail

Les territoires des SCoT Grenelle au 01 janvier 2010

Les territoires des SCoT Grenelle au 01 janvier 2010 Certu SYNTHESE DES ENTRETIENS SCoT - GRENELLE FICHE N 10 JANVIER 2013 La planification de l aménagement commercial Les territoires des SCoT Grenelle au 01 janvier 2010 La démarche «SCoT Grenelle» est une

Plus en détail

Méthodologie. de hiérarchisation. des fonctions commerciales PARTIE I PARTIE II PARTIE III PARTIE IV PARTIE V

Méthodologie. de hiérarchisation. des fonctions commerciales PARTIE I PARTIE II PARTIE III PARTIE IV PARTIE V PARTIE I PARTIE II PARTIE III PARTIE IV Méthodologie de hiérarchisation PARTIE V des fonctions commerciales photo : stephanecouchet.com - Hiérarchisation des pôles commerciaux - Déclinaison des orientations

Plus en détail

Plan Climat-Energie Territorial & Green Valley

Plan Climat-Energie Territorial & Green Valley Plan Climat-Energie Territorial & Green Valley Salon Planet Energy, 27 janvier 2011 Une stratégie territoriale de lutte contre le réchauffement climatique au profit du développement économique local Plan

Plus en détail

Commune de Ville La Grand Modification n 5 du Plan Local d Urbanisme Rapport de présentation

Commune de Ville La Grand Modification n 5 du Plan Local d Urbanisme Rapport de présentation Commune de Ville La Grand Modification n 5 du Plan Local d Urbanisme Rapport de présentation 1 PREAMBULE La commune de Ville La Grand a approuvé le 13 novembre 2006 le Plan Local d Urbanisme. La présente

Plus en détail

Débat du PADD Conseil Municipal du 23 octobre 2015

Débat du PADD Conseil Municipal du 23 octobre 2015 Débat du PADD Conseil Municipal du 23 octobre 2015 SOMMAIRE LES AMBITIONS COMMUNALES LES GRANDES ORIENTATIONS ENVIRONNEMENTALES LES GRANDES ORIENTATIONS D URBANISME LES GRANDES ORIENTATIONS EN MATIÈRE

Plus en détail

Le commerce de proximité dans l Intra Muros Eléments de diagnostic

Le commerce de proximité dans l Intra Muros Eléments de diagnostic Le commerce de proximité dans l Intra Muros Eléments de diagnostic Problématique : Depuis 2004, on observe une perte de dynamisme commercial sur le secteur de l Intra-Muros avec une augmentation du nombre

Plus en détail

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement Compte rendu de la deuxième réunion de travail - 3 octobre 2012 L atelier se déroule dans la salle du conseil municipal ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre Habitat - logement Madame Salfati, adjointe

Plus en détail

«Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale»

«Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale» SYNDICAT MIXTE DU PAYS MIDI-QUERCY «Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale» VISITES SUR SITE ET ECHANGES AUTOUR DU PROJET

Plus en détail

Commune de Tonneins Projet d'aménagement et de Développement Durables

Commune de Tonneins Projet d'aménagement et de Développement Durables Commune de Projet d'aménagement et de Développement Durables SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 INTRODUCTION... 3 RAPPEL DES ENJEUX... 4 PREMIER AXE MAJEUR : ENVIRONNEMENT TOURISME AGRICULTURE... 5 LES ESPACES NATURELS

Plus en détail

Direction de l Economie du Commerce et de l Artisanat StS

Direction de l Economie du Commerce et de l Artisanat StS Réunion du 29 avril 2010 Salle du Conseil - Mairie du 3 ème arrondissement 1 SOMMAIRE Présentation du Schéma Directeur d Urbanisme Commercial Principes du SDUC 2009-2015 Définition des différents types

Plus en détail

COMMERCE ET TERRITOIRES ATELIER 1 MIEUX CONNAITRE SON TISSU COMMERCIAL

COMMERCE ET TERRITOIRES ATELIER 1 MIEUX CONNAITRE SON TISSU COMMERCIAL COMMERCE ET TERRITOIRES ATELIER 1 MIEUX CONNAITRE SON TISSU COMMERCIAL 1 ER OCTOBRE 2013 Les intervenants Animation : Gaëlle BONNEFOY CUDRAZ, CCI de Lyon Intervenants : -Gaëlle BONNEFOY CUDRAZ, responsable

Plus en détail

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME P.A.D.D PLAN LOCAL D URBANISME - PLAN LOCAL D URBANISME - UCEL 10 F EVRIER 2010 - Les orientations générales

PLAN LOCAL D URBANISME P.A.D.D PLAN LOCAL D URBANISME - PLAN LOCAL D URBANISME - UCEL 10 F EVRIER 2010 - Les orientations générales 1 COMMUNE D UCEL PLAN LOCAL D URBANISME PLAN LOCAL D URBANISME DEPARTEMENT : CANTON : COMMUNE : Ardèche Vals les Bains Ucel P.A.D.D ( Projet d A ménagement et de Développement D urable) Les orientations

Plus en détail

Mairie de Paris Agenda 21 Diagnostic technique Document de travail présenté à la concertation publique mars 2007 1

Mairie de Paris Agenda 21 Diagnostic technique Document de travail présenté à la concertation publique mars 2007 1 Mairie de Paris Agenda 21 Diagnostic technique Document de travail présenté à la concertation publique mars 2007 1 Huit fiches de synthèse pour un diagnostic partagé La Ville de Paris a lancé son Agenda

Plus en détail

Etude. Les grandes implantations logistiques 2002-2006 région urbaine de lyon

Etude. Les grandes implantations logistiques 2002-2006 région urbaine de lyon Etude Les grandes implantations logistiques 2002-2006 région urbaine de lyon Les grandes implantations logistiques 2002-2006 région urbaine de Lyon Fonction stratégique pour les entreprises, la logistique

Plus en détail

Atelier Développement économique, activités, commerce Constats / Enjeux. 1re réunion 20 janvier 2009 Economie présentielle et commerce

Atelier Développement économique, activités, commerce Constats / Enjeux. 1re réunion 20 janvier 2009 Economie présentielle et commerce Atelier Développement économique, activités, commerce Constats / Enjeux 1re réunion 20 janvier 2009 Economie présentielle et commerce Les questionnements en matière d'économie Quelles conditions d'accueil

Plus en détail

Commune de : BEAUCROISSANT. Vu pour être annexé à la délibération. du Conseil Municipal. en date du :

Commune de : BEAUCROISSANT. Vu pour être annexé à la délibération. du Conseil Municipal. en date du : Avril 2013 Commune de : BEAUCROISSANT Orientation d Aménagement et de Programmation Vu pour être annexé à la délibération du Conseil Municipal en date du : Approuvant la modification du Plan Local d Urbanisme

Plus en détail

PROGRAMMATION DU PROJET

PROGRAMMATION DU PROJET 1 PREAMBULE Dans la composition du dossier du Plan Local d'urbanisme (PLU) figure le Projet d'aménagement et de Développement Durables qui définit les orientations d'urbanisme et d'aménagement retenues

Plus en détail

2. Vers une meilleure maîtrise de l espace rural

2. Vers une meilleure maîtrise de l espace rural 2. Vers une meilleure maîtrise de l espace rural f Petits collectifs à Francheville cellaire minimal de 500 m² et une hauteur maximale de 12 m. La commune veut également concentrer le développement dans

Plus en détail

ORIENTATION D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIECE 3-12 SECTEUR ANCIENNE ECOLE DES FINS RUE MARC LEROUX

ORIENTATION D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIECE 3-12 SECTEUR ANCIENNE ECOLE DES FINS RUE MARC LEROUX ORIENTATION D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIECE 3-12 SECTEUR ANCIENNE ECOLE DES FINS RUE MARC LEROUX 1 LE SECTEUR ANCIENNE ECOLE DES FINS RUE MARC LEROUX LOCALISATION GEOGRAPHIQUE DU SECTEUR CONCERNE

Plus en détail

L ATTRACTIVITÉ & LA QUALITÉ URBAINE

L ATTRACTIVITÉ & LA QUALITÉ URBAINE NANTES, LA LOIRE : USAGES ET PROJETS LES USAGES LES PRATIQUES & LES USAGES UN ESPACE ÉCONOMIQUE & ÉCOLOGIQUE LA MOBILITÉ & LES FRANCHISSEMENTS L ATTRACTIVITÉ & LA QUALITÉ URBAINE 02 En apportant les marchandises

Plus en détail

COMMUNE DE BEAUZAC. Projet 6. Mai 2013. Réf : 37051

COMMUNE DE BEAUZAC. Projet 6. Mai 2013. Réf : 37051 COMMUNE DE BEAUZAC PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLES Projet 6 Mai 2013 Réf : 37051 Le Plan Local d Urbanisme est l expression du projet urbain de la commune de Beauzac et constitue ainsi

Plus en détail

L OIN et la zone commerciale d Orgeval

L OIN et la zone commerciale d Orgeval L OIN et la zone commerciale d Orgeval En 2007, Orgeval a choisi d adhérer à l Opération d Intérêt National (qui regroupe 51 communes), pour sa zone commerciale. L OIN Seine Aval n intervient donc que

Plus en détail

La politique locale de l habitat de Brest métropole océane

La politique locale de l habitat de Brest métropole océane La politique locale de l habitat de Brest métropole océane Pôle développement économique et urbain / Habitat Suivi de la politique locale de l habitat Le contexte: le projet métropolitain de l agglomération

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires. REQUALIFIER ET SPECIFIER LES ZONES ET LES SERVICES ASSOCIES

Plus en détail

COMMUNE DE SANGUINET

COMMUNE DE SANGUINET COMMUNE DE SANGUINET PLAN LOCAL D'URBANISME Pièce n 4 : Orientations particulières d'aménagement Vu pour être annexé à la délibération du Conseil Municipal en date du Le Maire, Bureau d'études : CREHAM

Plus en détail

AMENAGEMENT DU QUARTIER DU CHAMP DE MONSIEUR

AMENAGEMENT DU QUARTIER DU CHAMP DE MONSIEUR AMENAGEMENT DU QUARTIER DU CHAMP DE MONSIEUR 2 Contexte Compte tenu : o De la superficie de la réserve foncière communale à laquelle se rajoutent des zones à urbaniser à plus ou moins long terme inscrites

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME 2- PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE

PLAN LOCAL D URBANISME 2- PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE Département de la Saône et Loire Commune de CIEL PLAN LOCAL D URBANISME 2- PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE PREAMBULE LES TEXTES Article L110 du Code de l Urbanisme Le territoire français

Plus en détail

COMMUNE DE BEAUTIRAN DEPARTEMENT DE LA GIRONDE

COMMUNE DE BEAUTIRAN DEPARTEMENT DE LA GIRONDE G2C environnement Délégation Urbanisme Sud-Ouest 316 rue Henri Becquerel 11400 CASTELNAUDARY Tél : 04-68-23-06-28 / fax : 04-68-23-06-34 e-mail : castel@altereo.fr COMMUNE DE BEAUTIRAN DEPARTEMENT DE LA

Plus en détail

GENDA 21 Boulazac. Comité de Pilotage. Mardi 16 novembre 2010

GENDA 21 Boulazac. Comité de Pilotage. Mardi 16 novembre 2010 GENDA 21 Boulazac Comité de Pilotage Mardi 16 novembre 2010 SOMMAIRE Du pré-diagnostic au diagnostic partagé La méthodologie du diagnostic partagé Les résultats du diagnostic partagé Perspectives Le défi

Plus en détail

Charte de l Eclairage durable Noé Conservation. Formulaire d inscription au réseau des collectivités signataires

Charte de l Eclairage durable Noé Conservation. Formulaire d inscription au réseau des collectivités signataires Charte de l Eclairage durable Noé Conservation Formulaire d inscription au réseau des collectivités signataires Ce document est destiné aux représentants de collectivités. Il constitue une demande d adhésion

Plus en détail

6. Des objectifs de développement, de diversification de la production de logements neufs et d équilibre social de l habitat

6. Des objectifs de développement, de diversification de la production de logements neufs et d équilibre social de l habitat 6. Des objectifs de développement, de diversification de la production de logements neufs et d équilibre social de l habitat Des objectifs généraux de développement 2016-2026 Un objectif démographique

Plus en détail

3. Les orientations d aménagement par secteur. 07 juin 2010

3. Les orientations d aménagement par secteur. 07 juin 2010 3. Les orientations d aménagement par secteur 07 juin 200 Du 20 septembre 200 au 25 octobre 200 SOMMAIRE L OBJET DES ORIENTATIONS D AMÉNAGEMENT PAR SECTEUR 3 LA PORTÉE DES ORIENTATIONS D AMÉNAGEMENT PAR

Plus en détail

L approche territoriale pour répondre à la demande et à l organisation des soins de premier recours

L approche territoriale pour répondre à la demande et à l organisation des soins de premier recours Direction adjointe de l'offre ambulatoire et de la coordination des acteurs Pôle organisation des soins Juin 2012 Affaire suivie par : Arnaud GANNE L approche territoriale pour répondre à la demande et

Plus en détail

Stratégie de la filière légumes régionale

Stratégie de la filière légumes régionale Introduction et contexte Stratégie de la filière légumes régionale Une filière régionale diversifiée La région Centre compte 1745 exploitations légumières (dont 1436 exploitations professionnelles), ce

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER 2007-2013 POITOU-CHARENTES CRITERES DE SELECTION DES PROJETS PAR AXE ET PAR MESURE

PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER 2007-2013 POITOU-CHARENTES CRITERES DE SELECTION DES PROJETS PAR AXE ET PAR MESURE PREFECTURE DE LA REGION POITOU-CHARENTES PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER 2007-2013 POITOU-CHARENTES CRITERES DE SELECTION DES PROJETS PAR AXE ET PAR MESURE Axes / Mesures du po Critères inscrits dans le PO

Plus en détail

Evolution du coût de l énergie

Evolution du coût de l énergie 1 Sébastien Kraft / Pierre Guilpain Kovalence/ Symbioz s.kraft@kovalence.fr/ p.guilpain@symbioz-energie.fr 2 passées Evolution du coût de l énergie 3 Evolution Evolution Prix complet pour 100 kwh moyenne

Plus en détail

Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême

Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême QU EST-CE QU UN PDU? q Un document obligatoire pour toutes les agglomérations de plus de 100 000 habitants q Une volonté d organiser les modes de déplacements

Plus en détail

Appel à projets 2014 «Urbanisation durable des centres-bourgs» Règlement

Appel à projets 2014 «Urbanisation durable des centres-bourgs» Règlement Appel à projets 2014 «Urbanisation durable des centres-bourgs» Règlement I- OBJET DE L APPEL A PROJETS Dans le cadre de son partenariat avec les communes, le Département a décidé de lancer un appel à projets

Plus en détail

Qu est-ce que l étalement urbain?

Qu est-ce que l étalement urbain? La gestion économe de l espace dans l Yonne : un enjeu pour l avenir du territoire La question de la gestion économe des ressources naturelles et agricoles est un enjeu planétaire souligné par le groupe

Plus en détail

Projet de Revitalisation de Centre-Bourg et de Développement du Territoire

Projet de Revitalisation de Centre-Bourg et de Développement du Territoire erergere Projet de Revitalisation de Centre-Bourg et de Développement du Territoire Jeudi 10 décembre 2015 - REUNION PUBLIQUE Compte-rendu 53 Personnes présentes Mot d accueil et introduction par Mme HAMARD

Plus en détail

Consommation d'espace en Indre et Loire

Consommation d'espace en Indre et Loire Consommation d'espace en Indre et Loire Le constat La stratégie de l'etat en région Centre La CDCEA et Les autorisations d'urbanisme La CDCEA et les documents d'urbanisme DDT 37/SUH 1 Le constat Quelques

Plus en détail

SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON D OULCHY-LE-CHATEAU

SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON D OULCHY-LE-CHATEAU SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON D OULCHY-LE-CHATEAU Diagnostic préalable au Document d Aménagement Commercial Décembre 2012 1 SOMMAIRE INTRODUCTION.........3 1. ENJEUX

Plus en détail

SCOT de l'arc Comtat Ventoux annexes. Version arrêtée du 20 juin 2012 1

SCOT de l'arc Comtat Ventoux annexes. Version arrêtée du 20 juin 2012 1 ANNEXES DU SCOT DE L ARC COMTAT VENTOUX Version arrêtée du 20 juin 2012 1 SOMMAIRE 1. ANNEXE 1 METHODOLOGIE DE DEFINITION DE LA TACHE URBAINE ET DE LA CONSOMMATION FONCIERE SUR LE TERRITOIRE 2. ANNEXE

Plus en détail

II. LE SCHÉMA DIRECTEUR UNE IDENTITÉ COMMERCIALE CLAIRE

II. LE SCHÉMA DIRECTEUR UNE IDENTITÉ COMMERCIALE CLAIRE II. LE SCHÉMA DIRECTEUR UNE IDENTITÉ COMMERCIALE CLAIRE Enjeux commerciaux Maintien de la diversité commerciale en centre-ville Outils et pistes de réflexion Mise en place d un périmètre de préemption

Plus en détail

3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES

3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 3.1 Cadre d intervention Le présent plan de mobilité durable s inscrit dans une démarche beaucoup plus large, qui s est amorcée en 2012 par l adoption

Plus en détail

plu classement en zone UE d une surface classée en 2AUe Notice explicative modification n 7

plu classement en zone UE d une surface classée en 2AUe Notice explicative modification n 7 plu modification n 7 classement en zone UE d une surface classée en 2AUe Notice explicative NOTICE EXPLICATIVE Ouverture à l urbanisation d une partie de la zone 2AUe des Commandières (Classement en zone

Plus en détail

GOUVERNANCE PROPOSITIONS DU GROUPE DE TRAVAIL SUR LES RELATIONS INTERNATIONALES POUR UNE IDENTITE INTERNATIONALE FORTE A L UNIVERSITE DE LIMOGES

GOUVERNANCE PROPOSITIONS DU GROUPE DE TRAVAIL SUR LES RELATIONS INTERNATIONALES POUR UNE IDENTITE INTERNATIONALE FORTE A L UNIVERSITE DE LIMOGES PROPOSITIONS DU GROUPE DE TRAVAIL SUR LES RELATIONS INTERNATIONALES POUR UNE IDENTITE INTERNATIONALE FORTE A L UNIVERSITE DE LIMOGES Le domaine des relations internationales doit être un élément fort du

Plus en détail

Avis de la CCI Nantes St-Nazaire sur le projet arrêté du SCOT du Pays de Retz

Avis de la CCI Nantes St-Nazaire sur le projet arrêté du SCOT du Pays de Retz Février 2013. Avis de la CCI Nantes St-Nazaire sur le projet arrêté du SCOT du Pays de Retz 1. Occupation de l espace et grands équilibres du territoire Objectifs de consommation d espace. Conformément

Plus en détail

Bâtir un environnement alimentaire sain et durable dans nos collectivités - 24 novembre 2014

Bâtir un environnement alimentaire sain et durable dans nos collectivités - 24 novembre 2014 Cette présentation a été effectuée le 24 novembre 2014 au cours de la journée «Bâtir un environnement alimentaire sain et durable dans nos collectivités» dans le cadre des 18 es Journées annuelles de santé

Plus en détail

SOMMAIRE : Secteur «Promenade des Impressionnistes»... 2. Secteur «Bois de Launay»... 4. Secteur «Rue Bommelle»... 6

SOMMAIRE : Secteur «Promenade des Impressionnistes»... 2. Secteur «Bois de Launay»... 4. Secteur «Rue Bommelle»... 6 SOMMAIRE : Secteur «Promenade des Impressionnistes»... 2 Secteur «Bois de Launay»... 4 Secteur «Rue Bommelle»... 6 Orientations d Aménagement relatives à certains secteurs Approbation 3 février 2011 Page

Plus en détail

DE LA ROTONDE - LOT N

DE LA ROTONDE - LOT N Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 5 (logement en accession à la propriété, crèche privée et commerces) Eco-quartier des

Plus en détail

Le PLU/PLUi et Consommation de l espace. Intervenant : Isabelle Gervet Service : DDT - SUT Date : 15 septembre 2015

Le PLU/PLUi et Consommation de l espace. Intervenant : Isabelle Gervet Service : DDT - SUT Date : 15 septembre 2015 Le PLU/PLUi et Consommation de l espace Intervenant : Isabelle Gervet Service : DDT - SUT Date : 15 septembre 2015 Le cadre réglementaire - La loi SRU du 13 décembre 2000 relative à la Solidarité et au

Plus en détail

Modification n 2 intégrant le Document d Aménagement Commercial

Modification n 2 intégrant le Document d Aménagement Commercial Modification n 2 intégrant le Document d Aménagement Commercial SOMMAIRE PRESENTATION DE LA MODIFICATION... 4 POURQUOI MODIFIER LE SCoT?... 5 LE RESPECT DE L ART. L.122-13 DU CODE DE L URBANISME... 6

Plus en détail

Révision du SCoT Colmar- Rhin- Vosges. Commission thématique. PADD : Volet commercial 1 er juillet 2014

Révision du SCoT Colmar- Rhin- Vosges. Commission thématique. PADD : Volet commercial 1 er juillet 2014 Révision du SCoT Colmar- Rhin- Vosges Commission thématique PADD : Volet commercial 1 er juillet 2014 Organisation de la réunion 2 1 2 3 Préalables - Contete commercial du territoire - Principau enjeu

Plus en détail

UNIVERSITES DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE FRANCE 2014

UNIVERSITES DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE FRANCE 2014 UNIVERSITES DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE FRANCE 2014 ACTUALITÉ de L URBANISME La loi ALUR AD du Calvados Vendredi 20 juin 2014 La loi ALUR partie urbanisme Loi promulguée le 24 mars 2014 et publiée

Plus en détail

Sommaire. 1) objectifs de la réunion. 2) rappel de l étude :

Sommaire. 1) objectifs de la réunion. 2) rappel de l étude : Sommaire 1) objectifs de la réunion 2) rappel de l étude : état des lieux pré-programme 2 scénarios d aménagement 3) retour sur la réunion du 22 avril 4) débat public : quel programme? quelles fonctionnalités

Plus en détail

REALISATION D UN DIAGNOSTIC TERRITORIAL SYNTHETIQUE DE LA COMMUNE D AUXONNE DANS LE CADRE DE L APPEL A MANIFESTATIONS D INTERET "CENTRE-BOURG"

REALISATION D UN DIAGNOSTIC TERRITORIAL SYNTHETIQUE DE LA COMMUNE D AUXONNE DANS LE CADRE DE L APPEL A MANIFESTATIONS D INTERET CENTRE-BOURG REALISATION D UN DIAGNOSTIC TERRITORIAL SYNTHETIQUE DE LA COMMUNE D AUXONNE DANS LE CADRE DE L APPEL A MANIFESTATIONS D INTERET "CENTRE-BOURG" 25 août 2014 Contexte et objet de la demande Lors d une rencontre

Plus en détail