INDEMNITES. Mme. Thimmesch. 1ère partie. Sessions d'informations 12/2005 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INDEMNITES. Mme. Thimmesch. 1ère partie. Sessions d'informations 12/2005 1"

Transcription

1 INDEMNITES Mme. Thimmesch 1ère partie Sessions d'informations 12/2005 1

2 De quoi s'agit-il? il? Quels scénarios? Quand? Exemple concret: scénario 1 - incapacité de travail Quel est le concept de la déclaration? Qu'entend-on par mini-dmfa DmfA? Qu'entend-on par données spécifiques? Qu'est ce que la demande? Et le Module Routing? Démo : l'histoire de M. Test Sessions d'informations 12/2005 2

3 Inventaire des scénarios et de leur date d entrée en vigueur 01/01/ /04/ /10/2006 Temps Scénario 1 Feuille de renseignements Mini-DmfA Scénario 6 Déclaration reprise travail Mini-DmfA Scénario 2 Déclaration mensuelle travail adapté Mini-DmfA Sc 3 : Attestation mensuelle pauses allaitement Mini-DmfA Sc 5:Déclaration Annuelle Vacances employés Mini-DmfA Les scénarios sans mini-dmfa sont constitués d une structure commune: Données d identification de l employeur, du travailleur et de l occupation Données spécifiques au scénario Sessions d'informations 12/2005 3

4 Scénario 1 Incapacité de travail Sessions d'informations 12/2005 4

5 Situation actuelle 1. Le travailleur adresse un certificat médical (confidentiel) à sa mutualité. 2. Si l incapacité est reconnue, la mutualité envoie une feuille de renseignements au travailleur. 3. Le travailleur l adresse ensuite à son employeur qui la complète (données nécessaires au calcul de l'indemnité). 4. L employeur renvoie la feuille de renseignements complétée à son travailleur. 5. Le travailleur complète le volet «titulaire» et remet le document complété et signé (volet titulaire et volet employeur) à sa mutualité. Sessions d'informations 12/2005 5

6 Situation actuelle Mutualité 4 3 Employeur Sessions d'informations 12/2005 6

7 Nouvelle situation - l employeur a opté pour le circuit électronique 1. Le travailleur doit toujours adresser un certificat médical à sa mutualité (médecin- conseil). 2. Si l incapacité est reconnue, la mutualité transmet la feuille de renseignements (volet titulaire) au travailleur qui la complète. 3. La mutualité envoie une demande électronique de DRS à l employeur (qui la reçoit dans son e-box s il a opté pour ce canal). 4. L'employeur envoie le scénario 1 à la mutualité. Sessions d'informations 12/2005 7

8 Nouvelle situation - l employeur a opté pour le circuit électronique 5. Le travailleur remet à sa mutualité le volet titulaire complété. 6. Sur la base de la feuille de renseignements, des données DmfA et des données transmises par les autres secteurs, la mutualité détermine l indemnité à allouer au travailleur. Simplification pour l'employeur: La mutualité reçoit les données "temps de travail" et "salaire" pour les trimestres de référence, de la banque de données DmfA. Les autres données sont puisées dans la DRS ( via la mini-dmfa DmfA,, pour les trimestres ONSS non encore traités et via les données spécifiques). Sessions d'informations 12/2005 8

9 Nouvelle situation DRS Mutualité 4 3 CIN 3 DmfA Demande DRS Employeur 3 Sessions d'informations 12/2005 9

10 Concept de la déclaration temps DmfA DRS Réalisation du risque Trimestres ONSS traités Mutualité CIN Mini-DmfA T-1 Données spécifiques au scénario DmfA Sessions d'informations 12/

11 DRS - Mini-DmfA Contenu Uniquement les données nécessaires pour déterminer les droits de l assuré Certaines données de la déclaration trimestrielle (DmfA)) : Données de l occupation : date de début de l occupation, nombre de jours par semaine du régime de travail, nombre moyen d heures par semaine du travailleur et de la personne de référence Données prestations :nature de la prestation, nombre de jours et le cas échéant, nombre d heures Données rémunération : nature et montant de la rémunération Sessions d'informations 12/

12 DRS - Mini-DmfA Quels trimestres? Données DmfA des trimestres non encore disponibles dans la DB DmfA : DmfA du trimestre précédant celui de la réalisation du risque (T moins 1) et/ou dans certains cas, DmfA du trimestre en cours Sessions d'informations 12/

13 DRS - Mini-DmfA Déclaration on-line Si trimestre demandé disponible dans la DB DMFA consultable par les secteurs : affichage des données de l occupation de ce trimestre (afin de lier les données du risque à l occupation) Si trimestre demandé pas disponible dans la DB DMFA : affichage des données de l occupation l du dernier trimestre déclaré vérifier ces données et les modifier si elles ne sont plus valables pour le trimestre demandé Si aucun trimestre présent dans la DB DMFA pas d affichaged Les données prestations et rémunr munérations ne sont jamais pré affichées Sessions d'informations 12/

14 DRS Données spécifiques du secteur Date de début du risque Dernier jour de travail précédant le début du risque Unité de temps de la rémunération Cycle Montant de base de la rémunération Unité de temps de la rémunération des heures supplémentaires (semaine, mois, trimestre, année) Montant rémunération heures supplémentaires Sessions d'informations 12/

15 DRS Données spécifiques du secteur Données concernant les vacances Indication du secteur de vacances (privé, public, pas de secteur vacances applicable) Indication de l année de vacances Nature des vacances Nombre jours vacances Nombre heures vacances Période de référence Date de début de la période de référence Date de fin de la période de référence Indication du jour Nature du jour Sessions d'informations 12/

16 DRS Données spécifiques du secteur Avantages en nature Dates de début et de fin période d octroi des avantages en nature Montant par jour ouvrable des avantages en nature Date de reprise du travail Date de sortie de service Sessions d'informations 12/

17 Moment de la déclaration Scénario 1 (feuille de renseignements): Dès réception de la demande Si droit au salaire garanti: au plus tard à la fin de la période de salaire garanti Si congé de paternité (10 jours) : à la fin du congé Si l incapacité n excède pas la période de salaire garanti: envoi i d un scénario 6 Scénario 2 (attestation mensuelle travail adapté): à la fin du mois concerné Scénario 3 (attestation mensuelle indemnisation pauses allaitement) : à la fin du mois concerné Scénario 5 (déclaration annuelle vacances employés) : dès réception de la demande (à partir du mois d octobre de l année de vacances) Scénario 6 (déclaration( reprise du travail) : dans les huit jours de la reprise du travail Sessions d'informations 12/

18 De la mutualité Scénario 1 Feuille de renseignements Scénario 2 1 ère déclaration mensuelle travail adapté Sc 5:Déclaration Annuelle de Vacances des employés Du travailleur, de la mutualité ou d'initiative Sc. 6:Déclaration Reprise du travail Principe : Déclaration sur demande D'initiative Sc.2 : Déclaration mensuelle travail adapté, à pd du 2è mois Sc.3 : Attestation Mensuelle pauses D allaitement Sessions d'informations 12/

19 Comment recevoir la demande de scénario 1? Sessions d'informations 12/

20 Demande de DRS La déclaration électronique est facultative (l employeur a le choix entre le circuit papier et le circuit électronique) Les demandes de DRS sont donc adressées soit : Par voie papier Par voie électronique Selon le choix préalable de l employeur dans le «Module Routing» qui détermine à la fois le destinataire et le canal. Sessions d'informations 12/

21 Demande de DRS électronique La mutualité envoie toujours un flux électronique de demande de DRS En réponse à cette demande électronique, le point de transfert de la sécurité sociale (l extranet extranet) ) communique à l organisme assureur l identité du destinataire et le support choisi (papier ou électronique) après consultation du module routing Lorsque la demande parvient au destinataire par voie électronique, la réponse est par principe électronique. Sessions d'informations 12/

22 Le module Routing L'employeur traite lui-même ses demandes et n'a pas modifié la règle standard du module Routing : Documents papier (standard) Sessions d'informations 12/

23 Le module Routing L'employeur traite lui-même ses demandes et a modifié la règle standard dans le module routing : Tâches électroniques via e-box Sessions d'informations 12/

24 Déclaration on-line Au moyen du formulaire disponible sur le portail de la sécurité sociale: Réception de la demande dans l e-box (si choix de l e-box comme canal de réception de la demande dans le «Module Routing») Réponse en sélectionnant la tâche dans l e-box ou en entrant dans l application (par le menu) : l entreprise > employeurs ONSS ou ONSSAPL>déclaration des risques sociaux>nouvelle déclaration Possibilité d envoyer une DRS d initiative Sessions d'informations 12/

25 Déclaration on-line Application interactive: Affichage de données reproduites de la demande (identification et date début risque) Limitation des données demandées Contrôle simultané (affichage de messages d erreurs) Aide en ligne Possibilité d annuler la demande via l application web Version demo du scénario 1 disponible dans le courant du mois de décembre, cliquer sur : mois de décembre, cliquer sur : l entreprise > employeurs ONSS ou ONSSAPL > Drs > version démo Sessions d'informations 12/

26 L'histoire de Mr.Test Sessions d'informations 12/

27 Quelle est la procédure? Réception dans votre e-box d une demande de DRS pour le secteur indemnités (tâche) Réception d un mail vous avertissant qu une tâche a été déposée dans votre e-box Cliquer sur la tâche pour arriver directement dans l application Compléter la feuille de renseignements Sessions d'informations 12/

28 Quelle est la situation de M. Test? Monsieur TEST est incapable de travailler à partir du 21 mai 2005 Date d entrée en service : le 01/07/2001; ; aucune modification intervenue dans son occupation depuis l entrée en service Travaille à temps plein à raison de 5 jours par semaine et de 39 heures par semaine Son salaire horaire brut s élève à 9,6678 Sessions d'informations 12/

29 Quelle est la situation de M. Test? Il bénéficie du salaire garanti (14 jours) En avril 2005, il a pris 4 jours de vacances légales Le 4 juin 2005 est un jour férié légal rémunéré par l employeur Données du premier trimestre 2005 non encore présentes dans la DB DMFA Données du T : 62 jours de travail et 6 demi-jours de vacances légales (régime 5 jours) Rémunération : 2.262,2652 Sessions d'informations 12/

30 Envoi de la déclaration Quelles sont les étapes suivantes? Réception d un accusé de réception dans l e-box Réception d un pdf de la déclaration dans l e-box Si l organisme assureur constate des erreurs dans la déclaration, il prendra contact (de manière informelle) avec l employeur pour lui demander de rectifier sa déclaration («annule et remplace») Sessions d'informations 12/

31 Formulaires papier De nouveaux formulaires papier entrent en vigueur à la même date que les formulaires électroniques correspondants : Ex. : la feuille de renseignements (sc. 1) et la déclaration de reprise du travail (sc. 6) : le Sessions d'informations 12/

32 Personnes de contact au sein du secteur Données des déclarations et aide en ligne : inami.fgov.be inami.fgov.be Communication et problèmes techniques des DRS: Extranet: : Centre de Contact eranova.fgov.be) CIN coordination: cin.skynet.be Back office: Personne de contact (auprès de l O.A O.A) ) mentionnée dans la demande Sessions d'informations 12/

33 Questions? Sessions d'informations 12/

34 INDEMNITES Mme Thimmesch 2ème partie Sessions d'informations 12/

35 Sessions d'informations 12/

36 Sessions d'informations 12/

37 Sessions d'informations 12/

38 Sessions d'informations 12/

39 Sessions d'informations 12/

40 Sessions d'informations 12/

41 Sessions d'informations 12/

42 Sessions d'informations 12/

43 Sessions d'informations 12/

44 Sessions d'informations 12/

45 Sessions d'informations 12/

46 Sessions d'informations 12/

47 Sessions d'informations 12/

48 Sessions d'informations 12/

49 Sessions d'informations 12/

50 Sessions d'informations 12/

51 Questions? Sessions d'informations 12/

La déclaration électronique des risques sociaux

La déclaration électronique des risques sociaux La déclaration électronique des risques sociaux Introduction pour les employeurs 1 Objectifs de la journée d'études Compréhension de l'étape suivante de l'e- Government au sein de la Sécurité Sociale Déclaration

Plus en détail

La déc la ra tion des risques soc ia ux - DRS. Déc emb re 2015. Consultez notre site ucm.be

La déc la ra tion des risques soc ia ux - DRS. Déc emb re 2015. Consultez notre site ucm.be La déc la ra tion des risques soc ia ux - DRS Déc emb re 2015 2 Editeur responsable : Sec rétariat soc ial des Classes Moyennes de la Provinc e de Liège, Joëlle Pirlet, administrateur délégué, boulevard

Plus en détail

INSTRUCTIONS AUX EMPLOYEURS DRS

INSTRUCTIONS AUX EMPLOYEURS DRS DÉCLARATION DES RISQUES SOCIAUX INSTRUCTIONS AUX EMPLOYEURS DRS D R S Trimestre : 2013-04 Indemnités Table des matières Introduction...5 Pour qui...6 Quand...7 Que remplir... 8 28/11/2013 Instructions

Plus en détail

E-GOVERNMENT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE

E-GOVERNMENT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE E-GOVERNMENT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE DÉCLARATION DES RISQUES SOCIAUX Comment introduire vos déclarations par voie électronique? ONSS Table des matières E-government de la sécurité sociale...3 La facilité

Plus en détail

ACCIDENTS DE TRAVAIL. Sessions d'informations 11/2005 1

ACCIDENTS DE TRAVAIL. Sessions d'informations 11/2005 1 ACCIDENTS DE TRAVAIL Sessions d'informations /2005 Récapitulatif des scénarios Scénario : la déclaration d un accident de travail Scénario 2: le rapport mensuel Scénario 3: la reprise du travail Sessions

Plus en détail

CONGÉS ET AMÉNAGEMENTS DU TEMPS DE TRAVAIL LORS DE LA NAISSANCE D UN ENFANT juin 2011

CONGÉS ET AMÉNAGEMENTS DU TEMPS DE TRAVAIL LORS DE LA NAISSANCE D UN ENFANT juin 2011 CONGÉS ET AMÉNAGEMENTS DU TEMPS DE TRAVAIL LORS DE LA NAISSANCE D UN ENFANT juin 2011 TABLE DES MATIÈRES Congé de maternité 2 Pour les salariées 2 Congé prénatal 2 Congé postnatal 2 Formalités administratives

Plus en détail

Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL

Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL Si vous vous posez des questions en matière de PROCESSUS DE FORMATION, voyez les rubriques

Plus en détail

Parentalité responsable. Les possibilités pour accueillir ensemble un enfant

Parentalité responsable. Les possibilités pour accueillir ensemble un enfant Parentalité responsable Les possibilités pour accueillir ensemble un enfant Édition de mars 2013 Parentalité responsable 2 Le congé de maternité Le congé de maternité est de 15 semaines. Il se compose

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ. Direction de la sécurité sociale

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ. Direction de la sécurité sociale MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES Protection sociale Assurance maladie, maternité, décès Direction de la sécurité sociale Sous-direction de l accès aux soins, des prestations familiales et des accidents

Plus en détail

LE DROIT AUX ALLOCATIONS FAMILIALES

LE DROIT AUX ALLOCATIONS FAMILIALES LE DROIT AUX ALLOCATIONS FAMILIALES POUR ÉTUDIANT DE 18 À 25 ANS Quelles formations permettent de maintenir le droit de 18 à 25 ans? A partir de l année scolaire ou académique 2005/2006, les conditions

Plus en détail

Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé

Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé Module 1 Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé Partie 3 - Assurance Maladie Invalidité les indemnités. Plan A- INCAPACITÉ PRIMAIRE(1)(2) B- INVALIDITÉ (1)(2) (3)Principes

Plus en détail

Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère de l'économie et des finances

Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère de l'économie et des finances Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère de l'économie et des finances Direction de la sécurité sociale Sous-direction de l accès aux soins, des prestations familiales et des accidents

Plus en détail

«Mesures d accès aux soins de santé de la sécurité sociale» Assurance Maladie Invalidité Les indemnités

«Mesures d accès aux soins de santé de la sécurité sociale» Assurance Maladie Invalidité Les indemnités «Mesures d accès aux soins de santé de la sécurité sociale» Assurance Maladie Invalidité Les indemnités Version du 11/06/2015 Plan I. Règles de base Droit aux indemnités Déclaration de l incapacité de

Plus en détail

Madame, Monsieur, Employés : 28 jours Ouvriers : 14 jours Chômeurs : 48 heures En cas de rechute : 48 heures

Madame, Monsieur, Employés : 28 jours Ouvriers : 14 jours Chômeurs : 48 heures En cas de rechute : 48 heures Madame, Monsieur, Toute incapacité de travail doit être déclarée (via un certificat médical original) auprès de notre organisme selon un délai fixé par l INAMI. Ce délai varie en fonction de votre qualité

Plus en détail

Tout salarié y a droit, quels que soient son emploi, sa catégorie ou qualification, la nature de sa rémunération et son horaire de travail.

Tout salarié y a droit, quels que soient son emploi, sa catégorie ou qualification, la nature de sa rémunération et son horaire de travail. LES CONGES PAYES DES ASSISTANTS MATERNELS Il s'agit d'une période de repos rémunérée accordée obligatoirement chaque année au salarié par son employeur. Pendant cette période, l'employeur ne peut pas faire

Plus en détail

Nouvel élu? Solidaris vous informe

Nouvel élu? Solidaris vous informe Nouvel élu? Solidaris vous informe Mandataires politiques locaux et ASSURANCE MALADIE INVALIDITÉ Outre leur mandat politique, bon nombre de mandataires locaux exercent une autre activité comme travailleur

Plus en détail

Intérimaire? Vous avez des droits! FGTB. Coordination intérim Ensemble, on est plus fort

Intérimaire? Vous avez des droits! FGTB. Coordination intérim Ensemble, on est plus fort Intérimaire? Vous avez des droits! FGTB Coordination intérim Ensemble, on est plus fort contenu au travail p. 5 le contrat de travail p. 6 salaire et avantages p. 7 primes p. 8 durée du travail p. 10 santé

Plus en détail

Relatif à la déclaration sociale nominative

Relatif à la déclaration sociale nominative RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l économie et des finances Décret n du Relatif à la déclaration sociale nominative NOR : [ ] Publics concernés : employeurs établis en métropole et dans les DOM de personnel

Plus en détail

Mes droits aux vacances. ... en survol

Mes droits aux vacances. ... en survol Mes droits aux vacances... en survol AVERTISSEMENT Cette brochure de vulgarisation expose des réglementations parfois complexes. Dès lors, il se pourrait que certains cas spécifiques n y soient pas traités.

Plus en détail

LE CONGÉ DE MALADIE ORDINAIRE

LE CONGÉ DE MALADIE ORDINAIRE indisponibilité texte en tête physique taille 16 n 2 Agents non titulaires de droit public LE CONGÉ DE MALADIE ORDINAIRE 1. Références, définition et conditions d octroi Références : articles 7, 12, 27

Plus en détail

EN LIGNE. EMPLOYEUR Pôle emploi

EN LIGNE. EMPLOYEUR Pôle emploi Août 2012 GUIDE PRATIQUE Guide de SAISIE EN LIGNE de l ATTESTATION EMPLOYEUR Pôle emploi Depuis le 1 er janvier 2012 les entreprises de plus de 10 salariés doivent transmettre leur attestation employeur

Plus en détail

Journée des Assistantes Sociales. Steve EHMANN 27 mars 2012

Journée des Assistantes Sociales. Steve EHMANN 27 mars 2012 Journée des Assistantes Sociales Steve EHMANN 27 mars 2012 Plan de la présentation Maladie prolongée (aspect loi du travail / CNS / Sécurité Sociale) Maladie prolongée Références légales? o Code des Assurances

Plus en détail

Office national de sécurité sociale des administrations provinciales et locales (ONSSAPL)

Office national de sécurité sociale des administrations provinciales et locales (ONSSAPL) Office national de sécurité sociale des administrations provinciales et locales (ONSSAPL) Statut social des gardien(ne)s d enfants 01 01 2009 Contenu A. Généralités... 1 B. Champs d application... 1 C.

Plus en détail

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale»

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» CSSS/07/162 DÉLIBÉRATION N 07/059 DU 6 NOVEMBRE 2007 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL EN MATIÈRE

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE. Ce document rempli par l étudiant de façon très complète doit impérativement comporter :

CONVENTION DE STAGE. Ce document rempli par l étudiant de façon très complète doit impérativement comporter : CONVENTION DE STAGE Comment remplir la convention de stage? Ce document rempli par l étudiant de façon très complète doit impérativement comporter : 1) La signature de l étudiant ; 2) la signature du responsable

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ. Assurance maladie, maternité, décès. Direction de la sécurité sociale

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ. Assurance maladie, maternité, décès. Direction de la sécurité sociale Protection sociale Assurance maladie, maternité, décès MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES _ MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ _ Direction de la sécurité sociale Sous-direction de l accès

Plus en détail

ARAPL GUIDE DE SAISIE EN LIGNE DE LA TVA

ARAPL GUIDE DE SAISIE EN LIGNE DE LA TVA ARAPL GUIDE DE SAISIE EN LIGNE DE LA TVA 1 DECLARER EN LIGNE LA TVA DANS VOTRE EXTRANET ARAPL Cet espace vous permet : De saisir en ligne la déclaration de TVA et de procéder à sa dématérialisation vers

Plus en détail

CONTRAT DE PREVOYANCE MAINTIEN DE SALAIRE GUIDE DEMANDES DE PRESTATIONS

CONTRAT DE PREVOYANCE MAINTIEN DE SALAIRE GUIDE DEMANDES DE PRESTATIONS CONTRAT DE PREVOYANCE MAINTIEN DE SALAIRE GUIDE DEMANDES DE PRESTATIONS 1. L ouverture de droits : le départ de demi traitement... 1 2. Le complément de dossier : la prolongation de l arrêt... 4 3. La

Plus en détail

PRINCIPES D INDEMNISATION DES CONGES MALADIE A L INRAP

PRINCIPES D INDEMNISATION DES CONGES MALADIE A L INRAP PRINCIPES D INDEMNISATION DES CONGES MALADIE A L INRAP L indemnisation des congés pour raisons de santé des agents de l Inrap est régie par les dispositions de la législation sécurité sociale et par les

Plus en détail

SALAIRES ET INDEMNITES AU 01.10.2012

SALAIRES ET INDEMNITES AU 01.10.2012 FLASH N 46-01/10/2012 SALAIRES ET INDEMNITES AU 01.10.2012 ADAPTATION DES SALAIRES ET INDEMNITES à dater du 1 er octobre 2012 Pour les employés (CP 226), conformément à l accord sectoriel 2011-2012 et

Plus en détail

Annexe clause sociale de formation

Annexe clause sociale de formation Annexe clause sociale de formation Août 2014 Table des matières 1. Le régime d apprentissage jeune (RAJ)... 2 2. Le régime d apprentissage construction (RAC)... 5 3. La convention d insertion socioprofessionnelle

Plus en détail

JE ME SEPARE DE MON ASSISTANT(E) MATERNEL(LE)

JE ME SEPARE DE MON ASSISTANT(E) MATERNEL(LE) JE ME SEPARE DE MON ASSISTANT(E) MATERNEL(LE) 1- LES DIFFERENTS CAS DE RUPTURE 2- LE PREAVIS 3- LES INDEMNITES DE FIN DE CONTRAT 4- LES DOCUMENTS DE FIN DE CONTRAT 5- LA DERNIERE DECLARATION PAJEMPLOI

Plus en détail

INSTRUCTIONS GENERALES SUR L APPLICATION

INSTRUCTIONS GENERALES SUR L APPLICATION INSTRUCTIONS GENERALES SUR L APPLICATION DES DISPOSITIONS CONVENTIONNELLES DANS LA MAÇONNERIE ET LE GENIE CIVIL, VALABLES DANS LE CANTON DE VAUD EN 2014 (ETAT DECEMBRE 2013) 2/7 Sommaire : 1. Généralités

Plus en détail

LE CONTRAT DE TRAVAIL

LE CONTRAT DE TRAVAIL UNITE TERRITORIALE 71 DIRECCTE BOURGOGNE Mise à jour le 16/01/2015 LES ASSISTANT(E)S MATERNEL(LE)S Lorsqu ils souhaitent faire garder leur(s) enfant(s), les parents peuvent faire appel à un(e) employé(e)

Plus en détail

Annexe 4 : Déclaration sur l honneur relative à l exécution de la clause sociale flexible en cas de recours à un dispositif de formation

Annexe 4 : Déclaration sur l honneur relative à l exécution de la clause sociale flexible en cas de recours à un dispositif de formation Annexe 4 : Déclaration sur l honneur relative à l exécution de la clause sociale flexible en cas de recours à un dispositif de formation Août 2014 Table des matières 1. Le régime d apprentissage jeune

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale CSSS/13/256 DÉLIBÉRATION N 13/123 DU 3 DÉCEMBRE 2013 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL PAR L OFFICE

Plus en détail

L administrateur général

L administrateur général Rue de Trèves 70 B-1000 Bruxelles L administrateur général Expéditeur ONAFTS Rue de Trèves 70 B-1000 Bruxelles date 16.12.2004 II/A/997/61/agy notre réf. votre réf. contact Annik Garigliany attaché téléphone

Plus en détail

Office. des régimes particuliers. de sécurité sociale

Office. des régimes particuliers. de sécurité sociale Office des régimes particuliers de sécurité sociale (ORPSS) + Statut social des accueillant(e)s d enfants Dernière mise à jour : 22/04/2015 (version 2015.2) GÉNÉRALITÉS... 3 CHAMP D APPLICATION... 3 LE

Plus en détail

LES CONGÉS POUR INDISPONIBILITÉ PHYSIQUE ******* DEUXIÈME PARTIE : Les congés de maladie des agents non titulaires

LES CONGÉS POUR INDISPONIBILITÉ PHYSIQUE ******* DEUXIÈME PARTIE : Les congés de maladie des agents non titulaires Mise à jour : 29/08/2011 LES CONGÉS POUR INDISPONIBILITÉ PHYSIQUE Partie 1 : Les congés pour raison de santé des fonctionnaires CNRACL, droits et obligations Partie 2 : Les congés pour raison de santé

Plus en détail

La Pension d Invalidité

La Pension d Invalidité DEFINITION Elle a pour objet d accorder à l assuré une pension en compensation de la perte de salaire résultant de la réduction de sa capacité de travail La pension fait souvent suite à un arrêt de travail

Plus en détail

Vacances, j oublie rien! Partie 2/2

Vacances, j oublie rien! Partie 2/2 Vacances, j oublie rien! Partie 2/2 Ce mois-ci, nous présentons d abord les régimes spécifiques de vacances annuelles : plus précisément le droit aux vacances européennes, vacances jeunes et vacances seniors.

Plus en détail

Vous trouverez ici les réponses aux questions les plus fréquemment posées par les assistantes maternelles sur leur emploi.

Vous trouverez ici les réponses aux questions les plus fréquemment posées par les assistantes maternelles sur leur emploi. Vous trouverez ici les réponses aux questions les plus fréquemment posées par les assistantes maternelles sur leur emploi. N hésitez pas à consulter les textes législatifs applicables aux assistantes maternelles

Plus en détail

Le Club de Gestion. Congés payés : mode d emploi. www.club gestion.fr

Le Club de Gestion. Congés payés : mode d emploi. www.club gestion.fr Les salariés ont droit chaque année à des congés payés d une durée maximale de 5 semaines depuis 1982. Les règles de calcul et d indemnisation de ces périodes non travaillées sont régies par le code du

Plus en détail

GUIDE DU CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION. Au 01/01/2011

GUIDE DU CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION. Au 01/01/2011 GUIDE DU CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION Au 01/01/2011 Maison Familiale Rurale De Coqueréaumont 1888 route de Coqueréaumont 76690 SAINT GEORGES SUR FONTAINE 02.35.34.71.22-02.35.34.27.54 Courriel : mfr.coquereaumont@mfr.asso.fr

Plus en détail

À l attention d es A spirants d u F.R.S- FNRS

À l attention d es A spirants d u F.R.S- FNRS À l attention d es A spirants d u F.R.SFNRS Janvier 2011 Université Libre de Bruxelles 1 1. Demandes concernant les séjours de recherche Article 18 1 Les titulaires d un mandat d aspirant qui désirent

Plus en détail

DU 3 JUILLET 1978 RELATIVE AUX CONTRATS DE TRAVAIL, LA CONVENTION COLLEC- MENSUEL GARANTI AUX OUVRIERS EN CAS D'INCAPACITE DE TRAVAIL

DU 3 JUILLET 1978 RELATIVE AUX CONTRATS DE TRAVAIL, LA CONVENTION COLLEC- MENSUEL GARANTI AUX OUVRIERS EN CAS D'INCAPACITE DE TRAVAIL CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 12 BIS DU 26 FEVRIER 1979 ADAPTANT A LA LOI DU 3 JUILLET 1978 RELATIVE AUX CONTRATS DE TRAVAIL, LA CONVENTION COLLEC- TIVE DE TRAVAIL N 12 DU 28 JUIN 1973 CONCERNANT

Plus en détail

Demande du complément de libre choix du mode de garde

Demande du complément de libre choix du mode de garde Demande du complément de libre choix du mode de garde Prestation d accueil du jeune enfant 12323*01 Merci de compléter également un formulaire de déclaration de situation. Art. L 531.1 et L 531.5 à L 531.9,

Plus en détail

Licenciement des agents non titulaires de droit public

Licenciement des agents non titulaires de droit public Licenciement des agents non titulaires de droit public 85 Bd de la République 17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr Note d information du 18 juillet

Plus en détail

Fixation des CONGES PAYES, INDEMNISATION et CONSULTATION des élus

Fixation des CONGES PAYES, INDEMNISATION et CONSULTATION des élus Février 2013 L approche de l été est l occasion de faire le point sur les congés payés dont chaque personne titulaire d un contrat de travail bénéficie. Ce droit à congé, régi par des règles complexes,

Plus en détail

Statut du Période de protection Motif de Sanctions travailleur licenciement pour cause. Début Fin illégitime

Statut du Période de protection Motif de Sanctions travailleur licenciement pour cause. Début Fin illégitime I. Travailleuse À dater du Au terme du Raison étrangère Indemnité de enceinte jour où la mois (jour à la grossesse préavis travailleuse pour jour) Indemnité de informe qui suit la fin protection égale

Plus en détail

Manuel. User Management BUCOM

Manuel. User Management BUCOM Manuel User Management BUCOM Version 4.4 - Septembre 2010 Table des matières [info] Pour une consultation plus rapide, veuillez cliquer directement sur les rubriques souhaitées. Pour retourner vers la

Plus en détail

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale»

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» CSSS/08/187 DÉLIBÉRATION N 08/069 DU 2 DÉCEMBRE 2008 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL PAR LA

Plus en détail

LE LICENCIEMENT ECONOMIQUE COLLECTIF DE 2 A 9 SALARIES DANS LES ENTREPRISES DE MOINS DE 50 SALARIES AVEC REPRESENTANTS DU PERSONNEL

LE LICENCIEMENT ECONOMIQUE COLLECTIF DE 2 A 9 SALARIES DANS LES ENTREPRISES DE MOINS DE 50 SALARIES AVEC REPRESENTANTS DU PERSONNEL LE LICENCIEMENT ECONOMIQUE COLLECTIF DE 2 A 9 SALARIES DANS LES ENTREPRISES DE MOINS DE 50 SALARIES AVEC REPRESENTANTS DU PERSONNEL PROCEDURE DE LICENCIEMENT ECONOMIQUE DE 2 A 9 SALARIES DANS LES ENTREPRISES

Plus en détail

MEMENTO DES DROITS DES SALARIES DE STMICROELECTRONICS

MEMENTO DES DROITS DES SALARIES DE STMICROELECTRONICS MEMENTO DES DROITS DES SALARIES DE STMICROELECTRONICS 1. INTRODUCTION...2 2. CONGES PAYES...2 1. Période de Référence :...2 2. Disponibilité et prise des jours de congés :...2 3. Acquisition des droits

Plus en détail

ACTUALITE SOCIALE Décembre 2014

ACTUALITE SOCIALE Décembre 2014 ACTUALITE SOCIALE Décembre 2014 EDITORIAL Compte pénibilité, modulation de la cotisation allocations familiales, allègement Fillon, une nouvelle fois refondu et encore plus complexe Un choc de simplification?

Plus en détail

Incapacité de travail par suite de maladie ou d accident.

Incapacité de travail par suite de maladie ou d accident. Incapacité de travail par suite de maladie ou d accident. Ni le statut social «de base» légal des travailleurs employés, ni celui des indépendants ne prévoient une bonne protection du revenu lorsqu une

Plus en détail

MUTUALITE DES EMPLOYEURS STATUTS

MUTUALITE DES EMPLOYEURS STATUTS Adresse postale: L-2975 Luxembourg Fax: 404481 www.mde.lu MUTUALITE DES EMPLOYEURS STATUTS Chapitre I : Champ d application Art. 1 er Sont affiliés obligatoirement à la Mutualité tous les employeurs occupant

Plus en détail

MODELE DE CONTRAT DE TRAVAIL A DUREE INDETERMINEE ENTRE PARENTS ET ASSISTANTES MATERNELLES

MODELE DE CONTRAT DE TRAVAIL A DUREE INDETERMINEE ENTRE PARENTS ET ASSISTANTES MATERNELLES MODELE DE CONTRAT DE TRAVAIL A DUREE INDETERMINEE ENTRE PARENTS ET ASSISTANTES MATERNELLES Ce modèle a une fonction d information La Convention Collective Nationale des assistants maternels du particulier

Plus en détail

9.4. Le nouveau plan d embauche pour les jeunes et les demandeurs d emploi âgés. Dossier de presse. Le nouveau plan d embauche en détails

9.4. Le nouveau plan d embauche pour les jeunes et les demandeurs d emploi âgés. Dossier de presse. Le nouveau plan d embauche en détails 9.4. Le nouveau plan d embauche pour les jeunes et les demandeurs d emploi âgés Bruxelles, le 18 janvier 2010 Dossier de presse Le nouveau plan d embauche en détails Sur proposition de la Vice-Première

Plus en détail

LICENCIEMENT D UN AGENT NON TITULAIRE DE DROIT PUBLIC

LICENCIEMENT D UN AGENT NON TITULAIRE DE DROIT PUBLIC F I C H E P R A T I Q U E C D G 5 0 LICENCIEMENT D UN AGENT NON TITULAIRE DE DROIT PUBLIC Les fiches consacrées aux agents non titulaires de droit public ne concernent que les actes de recrutement (contrats

Plus en détail

L assurance indemnités Travailleurs salariés et indépendants

L assurance indemnités Travailleurs salariés et indépendants L assurance indemnités Travailleurs salariés et indépendants 1 Introduction: l assurance maladie-invalidité L assurance maladie-invalidité (AMI) forme une des branches du système belge de la sécurité sociale;

Plus en détail

L activité partielle évolue : plus simple, plus rapide

L activité partielle évolue : plus simple, plus rapide L activité partielle évolue : plus simple, plus rapide Qu est-ce que l activité partielle? (I) L activité partielle : un outil souple de prévention des licenciements économiques au service de la préservation

Plus en détail

Régime québécois d assurance parentale

Régime québécois d assurance parentale Régime québécois d assurance parentale Table des matières 1. Caractéristiques du RQAP 3 2. Conditions d admissibilité 4 3. Types de prestations offerts 4 4. Moment pour faire une demande de prestations

Plus en détail

CONDITIONS DE TRAVAIL APPLICABLES AU PROFESSIONNEL À STATUT PARTICULIER

CONDITIONS DE TRAVAIL APPLICABLES AU PROFESSIONNEL À STATUT PARTICULIER CONDITIONS DE TRAVAIL APPLICABLES AU PROFESSIONNEL À STATUT PARTICULIER HORAIRE DE TRAVAIL Horaire, clauses 7-1.01 a), 7-1.03 et 7-1.04 La semaine régulière de travail est de 35 heures, réparties normalement

Plus en détail

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale»

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» CSSS/09/137 DÉLIBÉRATION N 09/075 DU 1 ER DÉCEMBRE 2009 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL PAR

Plus en détail

Vacances annuel es 2015

Vacances annuel es 2015 Vacances annuelles 2015 A l approche des vacances, la CSC veut, comme toujours, vous apporter aide et conseil. Cette brochure passe en revue la législation en vigueur en matière de période, durée et jours

Plus en détail

QUI EST ÉTUDIANT? COTISATIONS DE SÉCURITÉ SOCIALE POUR ÉTUDIANTS

QUI EST ÉTUDIANT? COTISATIONS DE SÉCURITÉ SOCIALE POUR ÉTUDIANTS TRAVAIL ÉTUDIANT Qui est étudiant?... 1 Cotisations de sécurité sociale pour étudiants... 1 Student@Work... 2 Comment s'inscrire à Student@Work?... 2 Importance du certificat!... 2 Que se passe-t-il après

Plus en détail

NOTE D INFORMATION LES MESURES PREVUES PAR LA LOI DE FINANCEMENT DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2006 (II)

NOTE D INFORMATION LES MESURES PREVUES PAR LA LOI DE FINANCEMENT DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2006 (II) NOTE D INFORMATION CV/ NT Réf. : II-13-1 et II-13-3-3 1 er septembre 2006 05 63 60 16 50 L:/CIRCULAIRES/loi financ. Sécurité sociale 06 Indemnités journalières LES MESURES PREVUES PAR LA LOI DE FINANCEMENT

Plus en détail

2g - L emploi d une tierce personne

2g - L emploi d une tierce personne 2g - L emploi d une tierce personne Si vous êtes en situation de handicap et souhaitez employer un salarié à votre domicile, vous devez, en tant que particulier-employeur, respecter certaines formalités.

Plus en détail

Dé clarér un accidént du travail avéc Publiato : é tapé par é tapé

Dé clarér un accidént du travail avéc Publiato : é tapé par é tapé Dé clarér un accidént du travail avéc Publiato : é tapé par é tapé Les données de la déclaration sont celles figurant dans le modèle de déclaration établi conformément à l article 7 de l arrêté royal du

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION REGIME DE PREVOYANCE OBLIGATOIRE PERSONNEL CONCERNE Bénéficie des garanties, l ensemble du personnel ne relevant

Plus en détail

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale»

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» CSSS/08/099 DELIBERATION N 08/028 DU 3 JUIN 2008 RELATIVE A LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL À L ASBL

Plus en détail

NOUVELLE SELECTION POUR L ANNEE SCOLAIRE 2015-2016

NOUVELLE SELECTION POUR L ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 AVIS AUX EMPLOYES PROJET «FORMATION 600» - SECTEUR PUBLIC POSSIBILITE DE SUIVRE DES ETUDES DE BACHELIER EN SOINS INFIRMIERS OU D INFIRMIER BREVETE AVEC MAINTIEN DU SALAIRE NOUVELLE SELECTION POUR L ANNEE

Plus en détail

Méthode de saisie des données

Méthode de saisie des données Méthode de saisie des données Recensements 2014 Sommaire Présentation du recensement... - 3 - I. Particularités des recensements... - 5 - a. Pour les tarifs mensuels... - 5 - Formulaire 1 Données générales

Plus en détail

En cas de pluri - établissements, nous vous remercions de signer une convention pour chaque établissement.

En cas de pluri - établissements, nous vous remercions de signer une convention pour chaque établissement. CONVENTION RELATIVE AUX MODALITES DE CALCUL ET DE VERSEMENT DES INDEMNITES JOURNALIERES DE L ASSURANCE MALADIE ET MATERNITE AU TITRE DU REGIME OBLIGATOIRE Entre les soussignées : la Caisse de Mutualité

Plus en détail

Guide. C.C.N. DU 15 MARS 1966 Etablissements et services pour personnes inadaptées et handicapées REGIME DE PREVOYANCE

Guide. C.C.N. DU 15 MARS 1966 Etablissements et services pour personnes inadaptées et handicapées REGIME DE PREVOYANCE C.C.N. DU 15 MARS 1966 Etablissements et services pour personnes inadaptées et handicapées REGIME DE PREVOYANCE Guide La gestion des prestations Indemnités Journalières et Invalidité Conseils à suivre

Plus en détail

Notice «Planification du travail, durée du travail et contrôle de la durée du travail»

Notice «Planification du travail, durée du travail et contrôle de la durée du travail» Notice «Planification du travail, durée du travail et contrôle de la durée du travail» I. Plan de travail (art. 21 CCNT) Conformément à l'art. 21 al.1 CCNT, l'employeur est tenu d'établir un plan de travail

Plus en détail

P2C04 La gestion des absences : Conge s paye s et maladie

P2C04 La gestion des absences : Conge s paye s et maladie P2C04 La gestion des absences : Conge s paye s et maladie I. Collecte et analyse des absences A. Généralités - Les jours fériés : à part le 1 er mai (non travaillé et payé), les autres jours fériés sont

Plus en détail

LA FORMATION PROFESSIONNELLE TOUT AU LONG DE LA VIE DES AGENTS TERRITORIAUX LES FORMATIONS NON STATUTAIRES

LA FORMATION PROFESSIONNELLE TOUT AU LONG DE LA VIE DES AGENTS TERRITORIAUX LES FORMATIONS NON STATUTAIRES Circulaire d'informations n 2009/10 du 3 juin 2009 LA FORMATION PROFESSIONNELLE TOUT AU LONG DE LA VIE DES AGENTS TERRITORIAUX LES FORMATIONS NON STATUTAIRES Références : - Loi n 84-594 du 12 juillet 1984

Plus en détail

Plafond de la sécurité sociale pour 2015

Plafond de la sécurité sociale pour 2015 Direction des Ressources Humaines et des Relations Sociales Direction des Relations Sociales, des Règles RH et du Logement Social Règles RH Destinataires Diffusion narionale Tous services Contact Tél :

Plus en détail

DECRET 2010-807/PRES/PM/MTSS du 31 décembre 2010 fixant les conditions de travail des gens de maison. JO 03 DU 20 JA VIER 2011

DECRET 2010-807/PRES/PM/MTSS du 31 décembre 2010 fixant les conditions de travail des gens de maison. JO 03 DU 20 JA VIER 2011 1 sur 10 16.08.2011 14:24 DECRET 2010-807/PRES/PM/MTSS du 31 décembre 2010 fixant les conditions de travail des gens de maison. JO 03 DU 20 JA VIER 2011 LE PRESIDE T DU FASO, PRESIDE T DU CO SEIL DES MI

Plus en détail

- Finalité : favoriser l insertion des jeunes sur le marché du travail.

- Finalité : favoriser l insertion des jeunes sur le marché du travail. La Convention Premier Emploi - Finalité : favoriser l insertion des jeunes sur le marché du travail. - Base légale : 24 DECEMBRE 1999 - Loi en vue de la promotion de l'emploi (plusieurs mises à jour Rosetta

Plus en détail

VADE MECUM DU CCFFMG (V.08.05.2010)

VADE MECUM DU CCFFMG (V.08.05.2010) VADE MECUM DU CCFFMG (V.08.05.2010) 1. LA LOI La formation du candidat MG a lieu entre autre en application des arrêtés suivants : 1. l AR du 17 juillet 2009 fixant le montant et les modalités de paiement

Plus en détail

Manuel Bucom Version 3.1 Octobre 2008

Manuel Bucom Version 3.1 Octobre 2008 Manuel Bucom Version 3.1 Octobre 2008 Table des matières 1. LES DIFFÉRENTS ACTEURS DU USER MANAGEMENT ET LEURS DROITS...4 1.1. RESPONSABLE ACCES ENTREPRISE ET CO-RESPONSABLE ACCES ENTREPRISE...4 1.1.1.

Plus en détail

Bâtiment et génie civil Convention collective de travail CCT

Bâtiment et génie civil Convention collective de travail CCT Bâtiment et génie civil Convention collective de travail CCT La convention collective de travail est entrée en vigueur le 1er avril 2012. Elle est valable jusqu au 31 décembre 2015. Durée de travail 2

Plus en détail

POUR EN SAVOIR PLUS RENSEIGNEZ-VOUS

POUR EN SAVOIR PLUS RENSEIGNEZ-VOUS POUR EN SAVOIR PLUS RENSEIGNEZ-VOUS sur l Assurance Maladie, Maternité, Invalidité, Décès, AT et MP à la CPAM de HAGUENAU 0 820 904 151* à la CPAM de SELESTAT Mme BAUMANN 03 88 58 82 41 / 06 15 65 02 98

Plus en détail

LE LICENCIEMENT ECONOMIQUE INDIVIDUEL DANS LES ENTREPRISES SANS REPRESENTANTS DU PERSONNEL

LE LICENCIEMENT ECONOMIQUE INDIVIDUEL DANS LES ENTREPRISES SANS REPRESENTANTS DU PERSONNEL LE LICENCIEMENT ECONOMIQUE INDIVIDUEL DANS LES ENTREPRISES SANS REPRESENTANTS DU PERSONNEL LA PROCEDURE DE LICENCIEMENT ECONOMIQUE INDIVIDUEL DANS LES ENTREPRISES SANS REPRESENTANTS DU PERSONNEL Convocation

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES PROTHESISTES DENTAIRES ET DES PERSONNELS DES LABORATOIRES DE PROTHÈSE DENTAIRE (3254)

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES PROTHESISTES DENTAIRES ET DES PERSONNELS DES LABORATOIRES DE PROTHÈSE DENTAIRE (3254) VOS DE PRÉVOYANCE - PERSONNEL CADRE MONTANT EN POURCENTAGE DU SALAIRE DE RÉFÉRENCE Décès Quelle que soit la cause du décès Célibataire, Veuf(ve), Divorcé(e), sans personne à charge Marié sans personne

Plus en détail

DB2P pour employeurs: manuel d utilisation de l application Version 1.2 (01/07/2014)

DB2P pour employeurs: manuel d utilisation de l application Version 1.2 (01/07/2014) DB2P pour employeurs: manuel d utilisation de l application Version 1.2 (01/07/2014) Table des matières 1. Introduction... 2 2. Accès à l application... 3 3. Navigation à travers l application... 5 3.1.

Plus en détail

Emploi des mineurs et jobs d été

Emploi des mineurs et jobs d été Les évolutions relatives au travail des enfants se sont développées avec les dispositions législatives rendant la scolarité obligatoire. Ainsi les premières lois restreignant l admission des enfants sur

Plus en détail

Le lean dans les services financiers : présentation d une communauté de pratiques. Séminaire «Lean en France» - 10 mai 2006

Le lean dans les services financiers : présentation d une communauté de pratiques. Séminaire «Lean en France» - 10 mai 2006 Le lean dans les services financiers : présentation d une communauté de pratiques Séminaire «Lean en France» - 10 mai 2006 1 Contexte Les actions mises en œuvre La communauté de pratiques 2 BNP Paribas

Plus en détail

Convention de mise à disposition d un apprenti travaillant en France, auprès d une entreprise d accueil à l étranger

Convention de mise à disposition d un apprenti travaillant en France, auprès d une entreprise d accueil à l étranger Convention de mise à disposition d un apprenti travaillant en France, auprès d une entreprise d accueil à l étranger Entre : (Code du travail article L. 6211-5, R6223-17 - règlements européens 883/2004

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23/09/2004 N 175 RESSOURCES HUMAINES Personnel REF : G04026

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23/09/2004 N 175 RESSOURCES HUMAINES Personnel REF : G04026 SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23/09/2004 N 175 RESSOURCES HUMAINES Personnel REF : G04026 OBJET : PERSONNEL COMMUNAL : COORDINATION PETITE ENFANCE : CRECHE FAMILIALE : APPROBATION D'UN CONTRAT PASSE A

Plus en détail

REGIME DE PREVOYANCE DES SALARIES NON CADRES GUIDE DE L EMPLOYEUR

REGIME DE PREVOYANCE DES SALARIES NON CADRES GUIDE DE L EMPLOYEUR REGIME DE PREVOYANCE DES SALARIES NON CADRES GUIDE DE L EMPLOYEUR Salaries non cadres des exploitations forestières et des scieries agricoles de Champagne Ardenne relevant des avenants du 16 janvier 2009

Plus en détail

Vu la loi du 14 juillet 1994 relative à l'assurance obligatoire soins de santé et indemnités, et plus précisément l'article 196;

Vu la loi du 14 juillet 1994 relative à l'assurance obligatoire soins de santé et indemnités, et plus précisément l'article 196; DELIBERATION N 97/19 DU 11 MARS 1997 RELATIVE A UNE DEMANDE DE LA BANQUE-CARREFOUR DE LA SECURITE SOCIALE VISANT A OBTENIR L'EXTENSION DE L'AUTORISATION ACCORDEE PAR LA DELIBERATION N 93/008 DU 6 AVRIL

Plus en détail

Respect d un délai de prévenance

Respect d un délai de prévenance Par UNSA-ASSMAT 91 Respect d un délai de prévenance Loi n 2008-596 du 25 juin 2008 24 heures à l avance en dessous de 8 jours de présence dans l entreprise 48 heures à l avance entre 8 jours et 1 mois

Plus en détail