le Comité Départemental Olympique et Sportif 86, Poitou-Charentes vous proposent une conférence sport / santé sur la Mission Nutrition et Alimentation

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "le Comité Départemental Olympique et Sportif 86, Poitou-Charentes vous proposent une conférence sport / santé sur la Mission Nutrition et Alimentation"

Transcription

1 le Comité Départemental Olympique et Sportif 86, la Mission Nutrition et Alimentation Poitou-Charentes vous proposent une conférence sport / santé sur Octobre 2009

2 présentation Syndicat mixte Mission Nutrition et Alimentation Poitou-Charentes (MNA-PC) Equilibre et Qualité alimentaires Appui technique et conseils en restauration collective (nutrition et hygiène) Appui aux circuits courts agricoles dans une démarche de développement durable Accompagnement technique des filières courtes agricoles (test produits, marchés publics) Sensibilisation à la nutrition et à l alimentation Education nutritionnelle dans les établissements scolaires de la Région Poitou-Charentes Informations et conseils auprès des professionnels de la restauration collective et de santé Animations et conférences sur la nutrition auprès de tous publics (sportifs, associations )

3 Respecter les bases de l EQUILIBRE ALIMENTAIRE Hydratation Bien s hydrater pendant mais aussi en dehors des entraînements Apport énergétique Adapté aux dépenses énergétiques journalières Variable selon l âge, le sexe, l activité, les conditions climatiques (2 200 kcal kcal) Garant de la performance sportive Qualité Protéines = 12 à 15 % de l Apport Energétique Total Lipides (graisses) = 25 à 30 % de l AET Glucides = 55 à 60 % de l AET Sucres simples = 10 % maxi de l AET Répartition Au moins 3 repas/jr + 1 à 2 collations (selon les horaires d entraînement)

4 Variété et diversité pas d aliment idéal 7 groupes alimentaires Le Bateau alimentaire (cf. AFSSA) Boissons Féculents Fruits et Légumes Produits laitiers Viandes Poissons Œufs Matières grasses Produits sucrés

5 Identifier les 7 GROUPES d ALIMENTS Boissons L EAU = seule boisson indispensable au bon fonctionnement de l organisme Hydratation corporelle, compensation des pertes (urines, sueur, respiration ), élimination des déchets organiques (urée, acide lactique ) Repères de consommation au moins 1,5 litre d eau par jour Exemples Eau plate ou gazeuse non aromatisée Eau du robinet, minérale, de source Café, thé, infusion, bouillon de légumes

6 Féculents Source de glucides complexes (= sucres lents) pour un apport d énergie de longue durée Présence de fibres alimentaires, surtout dans les aliments complets et les légumes secs, pour la régulation du transit intestinal Repères de consommation à chaque repas, selon l appétit Exemples Blé, farine, pain, pâtes, semoule, céréales pour le petit-déjeuner, biscottes, pain de mie, riz, maïs, quinoa, boulgour Pommes de terre Légumes secs : lentilles, haricots blancs et rouges, flageolets, pois chiches, pois cassés

7 Fruits et Légumes Source de vitamines, dont la vitamine C, pour stimuler et renforcer le système immunitaire Présence de fibres alimentaires pour faciliter le transit intestinal Repères de consommation 5 portions de fruits et légumes par jour (soit 400 à 500 g/jr) Exemples Frais, surgelés, en conserve Cuits ou crus, entiers ou en salade Jus de fruits, de légumes (100 % pur jus, sans sucre ajouté)

8 Produits laitiers Principale source de calcium, nécessaire à la croissance osseuse (édification et solidité des os), à la solidité des dents et à la contraction musculaire Apport de vitamine D pour faciliter l assimilation et la fixation du calcium sur les os Repères de consommation 1 produit laitier à chaque repas (soit 3 à 4 par jour) Exemples Lait Laitages : yaourts, petits-suisses, fromages blancs, entremets «maison» Fromages

9

10 Viandes / Poissons / Œufs Principale source de protéines, indispensables au développement et à l entretien musculaire Apport de fer pour assurer l oxygénation de l organisme Repères de consommation 1 à 2 portions par jour Conseils Bœuf, porc, veau, lapin, canard, abats, gibier, poulet, dinde, pintade Poissons, fruits de mer Œufs 100g de viande = 100g de poisson = 2 œufs

11 Matières grasses Des lipides (= graisses), source d énergie de réserve Des acides gras essentiels (oméga 3 et 6) pour l entretien du système nerveux et la protection cardiovasculaire Source de vitamines : la A (beurre cru) pour la vision crépusculaire et la E (huiles) pour la peau et les muqueuses Repères de consommation Exemples En petite quantité à chaque repas, en accompagnement Origine végétale : huiles, margarine Origine animale : beurre, crème fraîche

12 Produits sucrés Des glucides simples (= sucres rapides), source d énergie de courte durée Gare aux excès : caries, pathologies, accoutumance, problème de poids Pour le plaisir des papilles uniquement Repères de consommation Limiter la consommation Exemples Sucre, miel, chocolat, confiture, gelée, bonbons, sorbet Sodas, sirop, boissons aromatisées

13 Gérer les ALIMENTS BONUS Les produits industriels de type biscuits, barres chocolatées, pâte à tartiner, viennoiseries, crèmes dessert, chips, gâteaux apéro, pâtisseries, plats cuisinés du commerce A la fois riches en sucres ajoutés ou sel et en graisses cachées, ces aliments ne peuvent être classés dans un des 7 groupes d aliments à consommer pour le plaisir, de temps en temps mais en quantité limitée

14 Composer des REPAS EQUILIBRES Schéma d un petit-déjeuner équilibré Une boisson Une portion de féculents Un produit laitier Un fruit ou jus de fruit (100 % pur jus) En guise d accompagnement : Sucre, chocolat en poudre, miel, confiture, beurre Exemples Café au lait sucré Un yaourt Tartines de pain grillé beurrées Un verre de jus de pommes Un bol de lait Céréales pour PDJ Tartine de pain beurrée 1 poire Un verre d eau

15 Schéma d un déjeuner ou d un dîner équilibré Au moins une crudité assaisonnée (par jour) Une portion de viande, de poisson ou 2 œufs Une portion de légumes cuits Une portion de féculents (ou légumes secs) Un produit laitier Un fruit (frais ou cuit) Un peu de matière grasse De l eau Exemples Salade coleslaw Rôti de porc aux aromates Purée St Germain Fromage blanc Pomme au four Taboulé Filet de lieu à la provençale Duo de haricots Comté Raisin

16 Schéma d une collation de qualité de l Eau (robinet, minérale, de source non aromatisée) un Féculent (pain, pain d épices, barre de céréales aux fruits, biscottes ) + ou ou un Produit laitier (yaourt à boire, yaourt, lait ½ écrémé, fromage blanc sucré ) ou un Fruit (frais, compote ) un Produit laitier et un Fruit Les collations s imposent en fonction des heures d entraînement, soit 2 h avant l activité ou soit dans le quart d heure qui la suit. Dans les 2 cas, la collation sera espacée du déjeuner ou du dîner.

17 Boire de l EAU avant, pendant et après 60 à 70 % du poids corporel Muscles = 73 % Tissu adipeux = 10 % Pertes d eau : urine, sueur, respiration en 1 h d entraînement soutenu = - 1 litre d eau lors d un match de football = - 4 litres d eau Sensation de soif Perte de 1 % du poids de corps de 10 % des capacités sportives (physiques et intellectuelles) Une hydratation insuffisante et irrégulière peut générer des blessures musculaires par baisse de vigilance (entorses ), des crampes, des courbatures, des claquages ou encore des douleurs musculaires, tendineuses ou ligamentaires.

18 Plan hydrique journalier Réveil : 1 à 2 verres d eau Petit-déjeuner : 1 apport hydrique Matinée : ½ litre d eau Déjeuner : 2 à 3 verres d eau Après-midi : ½ litre d eau Dîner : 2 à 3 verres d eau Coucher : 1 à 2 verres d eau S hydrater pendant l entraînement Toutes les 20 minutes Avec de l eau (robinet, minérale, de source non aromatisée) S hydrater après l entraînement Avec une eau riche en bicarbonate (St Yorre, Badoit )

19 Optimiser ses réserves en EAU et en ENERGIE S hydrater régulièrement Au moins 1,5 litre d eau par jour Augmenter la ration de féculents à chacun des 3 repas Petit-déjeuner : pain Déjeuner : 2/3 féculents et 1/3 légumes + une entrée ou un dessert à base de féculents Dîner : ½ féculents et ½ légumes + une entrée ou un dessert à base de féculents Réduire les aliments riches en graisse et/ou en sucre Charcuteries, sauces, fritures, beurre, crème fraîche, pâtisseries salées et sucrées, boissons sucrées Viandes et poissons maigres (vapeur, court-bouillon, grillade, au four), huiles, laitages

20 Lutter contre la DESHYDRATATION S hydrater, toutes les 20 minutes, par petites gorgées, dès la fin du dernier repas (arrêt 30 minutes avant le début de l épreuve sportive puis reprise dès le début de l effort) avec de l eau pour des efforts continus < 1 h ou avec une boisson sucrée «maison» pour des efforts > 1 h T extérieure < 10 C 50 à 60 g de sucre dilués dans 1 litre d eau + une pincée de sel (facultatif) T extérieure > 10 C 20 à 30 g de sucre dilués dans 1 litre d eau + une pincée de sel Le respect des concentrations en sucre des boissons est indispensable pour une assimilation optimale La température de l eau a également son importance : 15 C

21 Exemple de boisson à g de sucre par litre 200 ml de jus de fruit sucré ml d eau + sel 35 g de miel (1,5 c à s) + 1 litre d eau + sel 100 ml de jus de fruit s/sucre ajouté + 15 g de sucre + sel Exemple de boisson à g de sucre par litre 200 ml de jus de fruit sucré ml d eau (+ sel) 65 g de miel (2,5 c à s) + 1 litre d eau (+ sel) 300 ml de jus de fruit s/sucre ajouté + 15 g de sucre (+ sel) Les boissons hypertoniques (sodas, boissons énergisantes et stimulantes ) ne présentent aucun intérêt pour le sportif et lui sont inadaptées.

22 Le dernier repas Equilibré, complet et digeste Fini 3 h avant le début de l échauffement afin que l afflux sanguin soit bien dirigé vers les muscles et non vers le système digestif Peu irritants Lutter contre les HYPOGLYCEMIES liées au stress et à l effort physique Légumes cuits, fruits cuits (compotes) ou bien mûrs Légumes secs, céréales complètes, épices Pauvres en graisse Matières grasses crues (huile, beurre), viandes et poissons maigres sans sauce d accompagnement Plats en sauces, pizzas, sandwiches industriels, viennoiseries, fritures, biscuits, gâteaux, chocolat, fromages

23 Schéma d un petit-déjeuner (si l effort sportif a lieu le matin) Une boisson Une portion de féculents (à l exception des complets) Un laitage (si toléré) Une portion de fruit frais (si toléré) ou une compote sans sucre ajouté En guise d accompagnement : +/- miel, confiture ou sucre +/- beurre Exemples Thé léger sucré Un bol de lait ½ écrémé Tartines de pain grillé légèrement beurrées Une compote «maison» Café (léger) au lait Riz au lait Pain d épices ou biscottes au miel Banane bien mûre

24 Schéma d un déjeuner (si l effort sportif a lieu l après-midi) Une entrée de légumes cuits ou crus (selon tolérance digestive) Une portion de viande ou de poisson maigre Une portion de féculents (non complets) Un laitage sucré (si toléré) Un fruit cuit ou bien mûr Exemples Filet de colin poché Semoule au beurre Fromage blanc sucré (20 % de MG) Banane bien mûre Pain (selon appétit) Potage de légumes Escalope de poulet grillée Riz pilaf Yaourt sucré Compote Pain (selon appétit) Le café, le thé et la bière sont des boissons diurétiques, pouvant entraîner de crampes, contractures et blessures diverses chez le sportif.

25 Si la «règle des 3h» ne peut pas être respectée Scinder le dernier repas en 2 Une partie du repas prise au moins 1 h 30 avant le début de l échauffement, puis le reste après l épreuve Remplacer le dernier repas par des collations Prises idéalement 1 h 30 avant chaque effort physique Adapter les quantités en fonction du temps de pause Prévoir une boisson sucrée même si l effort dure moins d 1 h Une consommation importante et isolée d aliments sucrés tels que bonbons, sodas, miel, confiture peut entraîner une diminution du taux de sucre dans le sang, préjudiciable à la performance sportive. Cette hypoglycémie réactionnelle résulte d apports concentrés et inappropriés en sucres simples.

26 Schéma d une collation (si l effort sportif a lieu dans la soirée, toute la journée ou s il est > 3 h) De l EAU + Un féculent (pain, pain d épices, riz au lait, barre de céréales pauvre en graisse) et/ou Un laitage (briquette de lait aromatisé, yaourt nature) et/ou Un fruit (frais bien mûr, compote, fruits secs) Exemples Eau Barre de céréales aux fruits Yaourt nature Eau Pain + tranche de blanc de dinde ou jambon découenné/dégraissé Fruits secs Après l ingestion d une collation, un temps de digestion d 1 h à 1 h 30 devrait être observé avant l effort suivant. Si ce délai de digestion ne peut être respecté, il convient tout simplement d adapter la taille de sa collation selon son temps de pause.

27 Récupérer le plus vite possible (eau, déchets, fatigue, énergie) S hydrater et s alimenter dès la fin de l épreuve sportive 500 ml d eau bicarbonatée (St Yorre, Badoit, Vichy Célestin, Quézac ) + 2 compotes sucrées ou 80 g de pâtes de fruit ou 300 ml d eau bicarbonatée ml de jus de fruit sucré S hydrater, surtout, 30 minutes plus tard 250 ml de la boisson précédente ou 250 ml de lait sucré (Candy up ) ou 250 ml de lait + 20 g de sirop ou 4 morceaux de sucre S hydrater régulièrement jusqu au repas suivant 300 à 700 ml d eau faiblement minéralisée

28 Le repas de récupération Equilibré (minéraux, vitamines, protéines) Hydraté (réserves hydriques, acidité liée à l effort) Suffisant en calories (stocks d énergie) Salé comme à l habitude, sans excès Sans surcharge de travail supplémentaire à l organisme (déchets du foie et des reins) Exemples Soupe de légumes Filet de lieu noir Riz (½) et Ratatouille (½) Yaourt nature sucré (miel, confiture ) Un fruit frais Pain et Eau Salade de crudités (légèrement assaisonnée) Pavé de rumsteck grillé Printanière de légumes Un fruit frais Un verre de lait ½ écrémé Pain et Eau

29 VPO Groupes d aliments Fruits & Légumes Informations pour une bonne récupération A consommer de préférence crus (si tolérés), pour leur apport en vitamines et minéraux Intérêt des potages et des jus de fruit, pour leur apport en eau Préférer les viandes maigres rouges (rumsteck ) ou blanches (poulet, dinde ) grillées Préférer les poissons maigres (tous sauf saumon, sardines, maquereau, hareng) Féculents Produits laitiers Matières grasses Privilégier les pâtes, le riz, la semoule, les pommes de terre, le quinoa, le boulgour aux légumes secs, moins digestes Privilégier les laitages ½ écrémés (yaourt nature, fromage blanc 20 %, lait ½ écrémé), pour lutter contre l acidité A utiliser en petite quantité Préférer les matières grasses crues (huiles d assaisonnement, beurre cru), plus digestes Privilégier les huiles (colza, olive, tournesol ) pour leur richesse en acides gras essentiels (oméga 3)

30 Objectif : Reprendre l entraînement Boire abondamment, sans soif Au moins 1,5 L d eau Manger équilibré Féculents, pain Fruits et légumes Laitages Viande, poisson et œufs Matières grasses et produits sucrés (sans excès) Les habitudes de récupération sont extrêmement importantes pour retrouver un état favorable à la reprise d une activité physique.

31 résumé Les 3 jours avant Aucune restriction alimentaire et hydrique (qualité et quantité +++) A chaque repas : + de féculents, - de graisses Equilibre alimentaire (viande, poisson, laitage, fruits, légumes, matières grasses crues ) Hydratation et équilibre alimentaire Le jour de la compétition Maintien des performances sportives en luttant contre la déshydratation et les hypoglycémies liées à l activité physique et au stress Hydratation : mélange d eau et de sucre Alimentation : digeste et suffisante + respect de la règle des 3 h Récupération : de la fin de l effort jusqu au repas de récupération Le lendemain Hydratation et équilibre alimentaire

32 le Comité Départemental Olympique et Sportif 86, la Mission Nutrition et Alimentation Poitou-Charentes vous remercient Charlotte Rougier, diététicienne (secteur Vienne)

Fiche Conseils Randonnée Marathon, Randonnée, Trail, Trek, Raid, Nordic walking, Triathlon

Fiche Conseils Randonnée Marathon, Randonnée, Trail, Trek, Raid, Nordic walking, Triathlon Fiche Conseils Randonnée Marathon, Randonnée, Trail, Trek, Raid, Nordic walking, Triathlon Le marathon, la randonnée le Trail, le Trek, le Raid le Nordic Walking, le triathlon sont quelques exemples de

Plus en détail

CONSEILS DIETETIQUES POUR PREPARER UN MARATHON. 1- Pendant la phase de préparation au marathon (les quelques mois qui précèdent l épreuve)

CONSEILS DIETETIQUES POUR PREPARER UN MARATHON. 1- Pendant la phase de préparation au marathon (les quelques mois qui précèdent l épreuve) CONSEILS DIETETIQUES POUR PREPARER UN MARATHON 1- Pendant la phase de préparation au marathon (les quelques mois qui précèdent l épreuve) 1.1 Adopter une alimentation équilibrée : Veiller aux quantités,

Plus en détail

Nous vous proposons de suivre les affiches, elles vous guideront vers l équilibre alimentaire.

Nous vous proposons de suivre les affiches, elles vous guideront vers l équilibre alimentaire. En variant son alimentation il est possible de se faire plaisir en choisissant ce que l on aime tout en mangeant sainement pour se maintenir en bonne santé. Et cela ne rime pas forcément avec régime et

Plus en détail

L équilibre alimentaire

L équilibre alimentaire L équilibre alimentaire EAU Seule boisson indispensable PRODUITS SUCRES Limiter le sucre : desserts sucrés, boissons sucrées (Sodas, sirop ) Des aliments pour une journée (1 part = 1 fois par jour) MATIERES

Plus en détail

L ALIMENTATION. Le corps au travail

L ALIMENTATION. Le corps au travail L ALIMENTATION Sommaire 1. Apprendrs à connaitre ton corps 2. Equilibre ton alimentation pour répondre aux besoins de ton organisme 3. Joue la variété, jongle avec tous les aliments Apprends à connaitre

Plus en détail

Nutrition du sport. 11 bd de la Jamagne 88400 GERARDMER 06-86-20-82-29 fanny.orillard@gmail.com. ORILLARD Fanny Diététicienne Nutritionniste

Nutrition du sport. 11 bd de la Jamagne 88400 GERARDMER 06-86-20-82-29 fanny.orillard@gmail.com. ORILLARD Fanny Diététicienne Nutritionniste Nutrition du sport ORILLARD Fanny Diététicienne Nutritionniste 11 bd de la Jamagne 88400 GERARDMER 06-86-20-82-29 fanny.orillard@gmail.com Qu'est ce que l'équilibre alimentaire? - aucun aliment interdit

Plus en détail

La diététique du rugby

La diététique du rugby La diététique du rugby UFR APS Jeudi 23 avril 2015 1 L alimentation au cœur de la performance 2 «De deux athlètes d égale valeur et d entraînement identique, l athlète ayant la meilleure performance est

Plus en détail

La diététique du jeune joueur de tennis :

La diététique du jeune joueur de tennis : La diététique du jeune joueur de tennis : Bien manger, bien boire! L optimisation des performances des jeunes joueurs de tennis (12/18 ans) peut- elle être liée à une alimentation appropriée? Qu est ce

Plus en détail

Comment s alimenter avant / après une séance de sport?

Comment s alimenter avant / après une séance de sport? Rencontre Sport & Santé 26 mai 2015 Comment s alimenter avant / après une séance de sport? Stéphanie JEAN-ANGELE Diététicienne Point sur l équilibre alimentaire La pyramide alimentaire PRODUITS SUCRES

Plus en détail

Comment manger mieux au quotidien?

Comment manger mieux au quotidien? Comment manger mieux au quotidien? Alimentation : généralités Une alimentation équilibrée comporte : - Eau : au moins 1,5 l/jour - Fruits et légumes : crus et cuits 5 portions/jour - Féculents : pain,

Plus en détail

Manger, ça me fait penser à

Manger, ça me fait penser à Fourchettes & Baskets - Transparent 1 Manger, ça me fait penser à Manger, ça me fait penser à Fourchettes & Baskets - Transparent 2 Les groupes d aliments et leurs apports Fruits et/ou légumes Toutes les

Plus en détail

Présentation faite par l ADES. «animation, diététique, hygiène alimentaire»

Présentation faite par l ADES. «animation, diététique, hygiène alimentaire» Présentation faite par l ADES «animation, diététique, hygiène alimentaire» Les bases de l équilibre alimentaire Pourquoi mange-t-on? Aliments = source d énergie Nutriments énergétiques Protéines 1g = 4

Plus en détail

Gérer son alimentation avant une compétition est primordiale. Il s agit d établir une stratégie nutritionnelle.

Gérer son alimentation avant une compétition est primordiale. Il s agit d établir une stratégie nutritionnelle. L alimentation à l approche d une compétition Gérer son alimentation avant une compétition est primordiale. Il s agit d établir une stratégie nutritionnelle. Simon GOUÉDARD Diététicien-Nutritionniste Diplôme

Plus en détail

www.effinov-sport.fr Optimisez naturellement vos performances grâce à la micronutrition sportive. Dans le respect de votre santé.

www.effinov-sport.fr Optimisez naturellement vos performances grâce à la micronutrition sportive. Dans le respect de votre santé. Optimisez naturellement vos performances grâce à la micronutrition sportive. Dans le respect de votre santé. Boissons énergétiques et de récupération garanties sans dopage. www.effinov-sport.fr Optimisez

Plus en détail

Alimentation Les groupes d aliments

Alimentation Les groupes d aliments Alimentation Les groupes d aliments Au nombre de sept, les groupes d aliments permettent une classification simplifiée des aliments. Ce classement se fait par leurs teneurs en nutriments (protéines, lipides,

Plus en détail

Une alimentation équilibrée, c est pas compliqué, même en horaires décalés GIT Bretagne

Une alimentation équilibrée, c est pas compliqué, même en horaires décalés GIT Bretagne Une alimentation équilibrée, c est pas compliqué, même en horaires décalés GIT Bretagne 22/11/2012 1 Contexte de l intervention Pertes des repères alimentaires Nouveaux produits alimentaires, diversification

Plus en détail

Le diabète est une pathologie se présentant sous deux formes distinctes :

Le diabète est une pathologie se présentant sous deux formes distinctes : DEFINITI ION LE REGIME DIABETIQUE POUR LES INSUFFISANTS RENAUX CHRONIQUES Le diabète est une pathologie se présentant sous deux formes distinctes : DNID ou diabète non insulino dépendant Lié à une insulinorésistane,

Plus en détail

SPORT ET DIETETIQUE. PROTEINES : 1g = 4kcal 15% de l apport énergétique quotidien

SPORT ET DIETETIQUE. PROTEINES : 1g = 4kcal 15% de l apport énergétique quotidien Docteur PAULE MORARD IBM ECULLY SPORT ET DIETETIQUE BESOINS GLUCIDES : 1g= 4kcal 55% de l apport energétique quotidien Glucides à indice glycémique élevé ( IG) : Pain, purée, riz blanc, corn flakes Glucides

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 42 SOMMAIRE L alimentation des sportifs Les chiffres clés Les besoins nutritionnels Comment adapter son alimentation? Les produits Herbalife A retenir Les

Plus en détail

Alimentation et sport

Alimentation et sport Alimentation et sport Sommaire Pyramide alimentaire pour les athlètes Alimentation et activité physique Application au quotidien dans l entraînement 2 Qui a besoin d une alimentation sportive? 3 Pyramide

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 49 SOMMAIRE Les seniors Les chiffres clés Les habitudes alimentaires des seniors Les recommandations Les alternatives Herbalife Les compléments alimentaires

Plus en détail

EQUILIBRE ALIMENTAIRE

EQUILIBRE ALIMENTAIRE EQUILIBRE ALIMENTAIRE Sommaire Pourquoi mange t'on? Qu'est ce qui influence notre alimentation? Pourquoi manger équilibré? Comment manger équilibré? Les différents groupes d'aliments. La composition des

Plus en détail

Dialyse et Nutrition en pratique

Dialyse et Nutrition en pratique Dialyse et Nutrition en pratique Mai 2015 Introduction >La prise en charge de l'irc nutritionnelle comporte plusieurs facettes Lutte contre les troubles phospho-calciques et prévention de l ostéodystrophie

Plus en détail

PERTE D APPETIT PERTE DE POIDS

PERTE D APPETIT PERTE DE POIDS PERTE D APPETIT PERTE DE POIDS Votre appétit vous fait défaut Fractionnez votre alimentation en petits repas : prévoyez 2 à 3 collations dans la journée. Exemples de collations : entremets, biscuits, toasts,

Plus en détail

Quelques idées de menus entre 18 mois et 3 ans

Quelques idées de menus entre 18 mois et 3 ans Quelques idées de menus entre 18 mois et 3 ans Déjeuner : Avocat-tomate, poisson en papillote, pommes de terre vapeur, yaourt nature sucré, fruits au sirop léger. Concombre-sauce yaourt*, omelette aux

Plus en détail

Alimentation et activité physique

Alimentation et activité physique Alimentation et activité physique ME 1 Evelyne MATHERON- dieteticienne evelyne.matheron@chu-rennes.fr Service de médecine du sport CHU Pontchaillou - RENNES EM 2 Entraînement Vos priorités : - hydratation

Plus en détail

L alimentation du sportif

L alimentation du sportif L alimentation du sportif Tout comme pour les personnes les plus sédentaires, l'alimentation du sportif doit avant tout être équilibrée. Néanmoins pour répondre aux besoins de l'organisme soumis à rude

Plus en détail

NUTRITION DU SPORTIF. Ikram Ben Ayed 1, Abderraouf Ben Mansour 2 11/04/2014

NUTRITION DU SPORTIF. Ikram Ben Ayed 1, Abderraouf Ben Mansour 2 11/04/2014 NUTRITION DU SPORTIF Ikram Ben Ayed 1, Abderraouf Ben Mansour 2 11/04/2014 Bien faits d une Nutrition Optimale Alimentation Quantité Qualité Besoins Nutrition optimale Poids, Composition Corporelle Moins

Plus en détail

NUTRITION NATATION SECTION LUC NATATION

NUTRITION NATATION SECTION LUC NATATION NUTRITION NATATION SECTION LUC NATATION SOMMAIRE LA RATION DE RECUPERATION LA RATION DE PRE-COMPETITION LA RATION D ATTENTE HYDRATATION ET DESHYDRATATION DE RECUPERATION LA RATION Elle se décompose en

Plus en détail

Dr Gilles TESTOU Médecine et Biologie du Sport Nutrition du Sportif

Dr Gilles TESTOU Médecine et Biologie du Sport Nutrition du Sportif Dr Gilles TESTOU Médecine et Biologie du Sport Nutrition du Sportif OPTIMISATION DU POIDS CHEZ LE JUDOKAS La surcharge graisseuse des judokas : Le judo, comme la plupart des autres sports de combat, impose

Plus en détail

ALIMENTATION DU DIABETIQUE. LINUT 15/05/2008 Marie Andrée LAREYNIE Diététicienne

ALIMENTATION DU DIABETIQUE. LINUT 15/05/2008 Marie Andrée LAREYNIE Diététicienne ALIMENTATION DU DIABETIQUE LINUT 15/05/2008 Marie Andrée LAREYNIE Diététicienne n L alimentation du diabétique est à peu de choses près celle recommandée à une personne de même âge, du même sexe, ayant

Plus en détail

Le régime sans résidu ou limité en résidus

Le régime sans résidu ou limité en résidus Le régime sans résidu ou limité en résidus Attention, seule un professionnel de la diététique a le droit d élaborer un régime pour des patients. Est considéré comme exerçant la profession de diététicien

Plus en détail

GLOSSAIRE DES NUTRIMENTS

GLOSSAIRE DES NUTRIMENTS GLOSSAIRE DES NUTRIMENTS Pour mieux comprendre le rôle des différents composants de notre alimentation, Oh!Céréales vous livre l essentiel sur les nutriments. Les calories Calories : c est l unité de mesure

Plus en détail

Un bon petit-déjeuner pour ma santé et pour marquer! Damien PAUQUET Nutritionniste du sport

Un bon petit-déjeuner pour ma santé et pour marquer! Damien PAUQUET Nutritionniste du sport Un bon petit-déjeuner pour ma santé et pour marquer! Damien PAUQUET Nutritionniste du sport Le 27/03/2010 Les règles du jeu Pour tous ceux qui font du sport, pour le plaisir ou pour devenir le meilleur

Plus en détail

L équilibre alimentaire expliqué aux «jeunes»

L équilibre alimentaire expliqué aux «jeunes» L équilibre alimentaire expliqué aux «jeunes» Testez vos connaissances De quoi sont composés les fruits et légumes qui les rendent si bons pour la santé? Quel est le fruit qui apporte le plus de vitamine

Plus en détail

Que manger le jour de la compétition (Athlétisme - concours)?

Que manger le jour de la compétition (Athlétisme - concours)? Que manger le jour de la compétition (Athlétisme - concours)? La veille au soir Les buts de l alimentation sont de maintenir les réserves en glycogène (réserve de sucre pour l effort) tant au niveau du

Plus en détail

Service de médecine du sport CHU Pontchaillou - RENNES

Service de médecine du sport CHU Pontchaillou - RENNES Evelyne MATHERON- diététicienne evelyne.matheron@chu-rennes.fr Service de médecine du sport CHU Pontchaillou - RENNES ME 1 quelques notions de physiologie nutriments utilisés pour le fonctionnement musculaire

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE LA QUALITE DE L ALIMENTATION. (Oqali)

OBSERVATOIRE DE LA QUALITE DE L ALIMENTATION. (Oqali) OBSERVATOIRE DE LA QUALITE DE L ALIMENTATION (Oqali) ETUDE SUR LES INNOVATIONS- PRODUITS DANS L OFFRE ALIMENTAIRE : EXEMPLE DES FIBRES ETUDE SUR LES INNOVATIONS-PRODUITS DANS L OFFRE ALIMENTAIRE : EXEMPLE

Plus en détail

L'EQUILIBRE ALIMENTAIRE LES MACRONUTRIMENTS : LES GLUCIDES

L'EQUILIBRE ALIMENTAIRE LES MACRONUTRIMENTS : LES GLUCIDES LES MACRONUTRIMENTS : LES GLUCIDES Les Glucides sont la source d'énergie par excellence de l'organisme. Ils sont dégradés en glucose par l'organisme au cours de la digestion. On distingue 2 catégories

Plus en détail

Les grandes familles d aliments - Recommandations nutritionnelles

Les grandes familles d aliments - Recommandations nutritionnelles Les grandes familles d aliments - Recommandations nutritionnelles 1 1- Les grandes familles d aliments 7 familles (avec boissons). Aliments d une même famille : interchangeables Ä Bol de lait = morceau

Plus en détail

Répartition des aliments sur la journée

Répartition des aliments sur la journée Répartition des aliments sur la journée (Exemple de ration journalière) Matin 2 tranches de pain complet Un peu de beurre Confiture Thé 1 verre de jus d orange Matinée 1 pomme Midi Lasagnes Salade mêlée

Plus en détail

NUTRITION SAINE PERFORMANCE SCOLAIRE LYCÉE HUBERT CLÉMENT THÉÂTRE SPORTS ARTS ENSEIGNEMENT SECONDAIRE ACCUEIL - CONVIVIALITÉ - ENCADREMENT

NUTRITION SAINE PERFORMANCE SCOLAIRE LYCÉE HUBERT CLÉMENT THÉÂTRE SPORTS ARTS ENSEIGNEMENT SECONDAIRE ACCUEIL - CONVIVIALITÉ - ENCADREMENT ENSEIGNEMENT SECONDAIRE LYCÉE HUBERT CLÉMENT ACCUEIL - CONVIVIALITÉ - ENCADREMENT NUTRITION SAINE ACTIVITÉS PARASCOLAIRES - PROJETS EUROPÉENS THÉÂTRE SPORTS ARTS PERFORMANCE SCOLAIRE LYCÉE HUBERT CLÉMENT

Plus en détail

Tableau de diversification alimentaire. Communauté d'agglomération du Muretain 1/8

Tableau de diversification alimentaire. Communauté d'agglomération du Muretain 1/8 Tableau de diversification alimentaire 1/8 C1 C2 C3 C4 De 4 à 6 mois Début de la diversification De 6 mois à 9 mois A partir de 9 mois A partir de 18 mois selon l'évolution de l'enfant. Texture très lisse

Plus en détail

Echosde la micronutrition

Echosde la micronutrition N 8 N Spécial «Régime Crétois» édito... Vivre longtemps et bien portant n est-il pas notre souhait le plus cher? A ce titre, l extraordinaire longévité des Crétois a depuis longtemps intrigué médecins

Plus en détail

Renforcer la mémoire Des scolarisés grâce à l alimentation

Renforcer la mémoire Des scolarisés grâce à l alimentation Organisation Tunisienne de L Éducation et de la Famille Renforcer la mémoire Des scolarisés grâce à l alimentation Elaboré par Boughanmi Hajer Encadré par : Licence appliquée en Biotechnologie JAOUA Noureddine

Plus en détail

L alimentation : Comment bien se nourrir?

L alimentation : Comment bien se nourrir? Sciences Andrée Otte L alimentation : Comment bien se nourrir? Chaque jour, on a besoin de manger et de boire : l alimentation est indispensable à la vie. Une bonne alimentation est l une des clés essentielles

Plus en détail

bien manger pour mieux grandir

bien manger pour mieux grandir Conception : / Réalisation : Pellicam / Crédits photos : DR / Impression Grenier Le Conseil général du val-de-marne agit pr la santé des tt-petits bien manger pr mieux grandir Petites idées pr apprendre

Plus en détail

ALIMENTATION ET DIABETE

ALIMENTATION ET DIABETE Mise à jour 11/2009 4A, rue du Bignon - 35000 RENNES ALIMENTATION ET DIABETE Avec l activité physique, l alimentation constitue l un des axes majeurs de votre traitement. Respecter un minimum de principes

Plus en détail

DIETETIQUE et SPORT. de la théorie à la pratique. Marie-Hélène Genas Diététicienne UF de biologie et médecine du sport CHU de Grenoble

DIETETIQUE et SPORT. de la théorie à la pratique. Marie-Hélène Genas Diététicienne UF de biologie et médecine du sport CHU de Grenoble DIETETIQUE et SPORT de la théorie à la pratique Marie-Hélène Genas Diététicienne UF de biologie et médecine du sport CHU de Grenoble Pour être en forme et le rester hygiène de vie : - sommeil suffisant

Plus en détail

Alimentation du sportif

Alimentation du sportif Alimentation du sportif Comment calculer ses besoins énergétiques: Besoin en énergie: Pour les hommes 50 Kcal par kg et par jour pour les sports de force 55 kcal par kg et par jour pour les sports d endurance

Plus en détail

RÉSUMÉ DE LA PRÉSENTATION DE M LLE DE MACAR SUR LA NUTRITION DU NAGEUR

RÉSUMÉ DE LA PRÉSENTATION DE M LLE DE MACAR SUR LA NUTRITION DU NAGEUR RÉSUMÉ DE LA PRÉSENTATION DE M LLE DE MACAR SUR LA NUTRITION DU NAGEUR Pierre Band, Mars 2010 1 ère PARTIE: JOURS SANS ENTRAÎNEMENTS Petit déjeuner Toasts blé entier +beurre dʼarachide+banane+lait Baqgel+fromage+jus+

Plus en détail

Un taux de potassium sanguin inférieur à 5.5mmol/l. Une alimentation entre 2g et 3g de potassium par jour (2000 à 3000mg).

Un taux de potassium sanguin inférieur à 5.5mmol/l. Une alimentation entre 2g et 3g de potassium par jour (2000 à 3000mg). LE REGIME HYPOTASSIQUE CHEZ LES INSUFFISANTS RENAUX CHRONIQUES DEFINITI ION Le est une substance minérale qui aide au bon fonctionnement cellulaire. Normalement les reins en bonne santé maintiennent la

Plus en détail

.D abord par l alimentation!

.D abord par l alimentation! Comment préparer un match?.d abord par l alimentation! La spécificité de l alimentation lors de la pratique certains sports d équipe (basketball, handball, rugby ), tient dans la difficulté d alimentation

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE 62 HERBANEWS SOMMAIRE Les protéines Définition, rôles et particularités des protéines Les recommandations du PNNS et comment y arriver? Quels sont les aliments

Plus en détail

1 ere BSI HUY : Rappel : qu est ce qu une alimentation saine? EQUILIBRE VARIETE MODERATION

1 ere BSI HUY : Rappel : qu est ce qu une alimentation saine? EQUILIBRE VARIETE MODERATION 1 ere BSI HUY : Rappel : qu est ce qu une alimentation saine? EQUILIBRE VARIETE MODERATION EQUILIBRE énergétique ( apports/dépenses) nutriments et micro-nutriments entre plaisir et besoins «de tout, un

Plus en détail

Réseau santé - 2013 - Menus Lundi

Réseau santé - 2013 - Menus Lundi Réseau santé - 2013 - Menus Lundi Lundi 7 janvier 2013 Gratin quinoa/lentilles corail/poireau Dessert lacté Fruit de saison Lundi 14 janvier 2013 Carottes râpées /orange Vol au vent Fruit Lundi 21 janvier

Plus en détail

Formation diététique et restauration

Formation diététique et restauration L alimentation Formation diététique et restauration Janvier 2016 L alimentation doit apporter une quantité suffisante des différents nutriments nécessaires pour assurer la couverture de l ensemble des

Plus en détail

Dossier Enseignant «A Table» Cap Sciences 2004.

Dossier Enseignant «A Table» Cap Sciences 2004. Une bonne nutrition est un incontestable facteur de bonne santé. Dans la médecine traditionnelle chinoise, certains aliments bien utilisés servent de remèdes pour prévenir et traiter des maladies. Si la

Plus en détail

Liste des aliments (Hypercholestérolémie)

Liste des aliments (Hypercholestérolémie) Groupes alimentaires Produits laitiers Viande ou poisson ou œuf Féculents Liste des aliments (Hypercholestérolémie) Aliments conseillés Aliments à limiter Aliments déconseillés -Lait entier -Fromage fondu

Plus en détail

Pour un match ayant lieu dans la matinée, vous pouvez prendre un petit déjeuner classique :

Pour un match ayant lieu dans la matinée, vous pouvez prendre un petit déjeuner classique : La préparation d un match passe aussi par l alimentation. Pour être performant lors d un match, il est essentiel de bien s alimenter avant! AVANT VOTRE MATCH Pour aborder votre match dans les meilleures

Plus en détail

CONSEILS POUR UNE HYGIENE DIETETIQUE QUELLE NOURRITURE POUR VOTRE CORPS?

CONSEILS POUR UNE HYGIENE DIETETIQUE QUELLE NOURRITURE POUR VOTRE CORPS? CONSEILS POUR UNE HYGIENE DIETETIQUE LES RÈGLES HYGIÉNO DIÉTÉTIQUES QUELLE NOURRITURE POUR VOTRE CORPS? SEDENTARITE ET TABAGISME LES RÈGLES HYGIÉNO DIÉTÉTIQUES 1- L alimentation est notre première médecine,

Plus en détail

LA SANTE PASSE PAR VOTRE ASSIETTE

LA SANTE PASSE PAR VOTRE ASSIETTE LA SANTE PASSE PAR VOTRE ASSIETTE SOMMAIRE 1. Qu est ce qu un(e) diététicien(ne)? 2. Présentation des familles d aliments 3. Les différents nutriments 4. Les diverses associations alimentaires a/ L équilibre

Plus en détail

Conférence #1. Nutrition du nageur. L alimentation avant, pendant et après un entraînement ou une compétition

Conférence #1. Nutrition du nageur. L alimentation avant, pendant et après un entraînement ou une compétition Conférence #1 Nutrition du nageur L alimentation avant, pendant et après un entraînement ou une compétition Octobre 2014 Stéphanie Ménard, Dt.P Nutritionniste ALIMENTATION AVANT L ENTRAÎNEMENT OU LA COMPÉTITION

Plus en détail

NUTRITION COMBAT. être au poids bien. De façon générale la discussion concernant le poids et la catégorie de poids doit être mise en

NUTRITION COMBAT. être au poids bien. De façon générale la discussion concernant le poids et la catégorie de poids doit être mise en NUTRITION COMBAT Jean-Jacques Menuet médecin du sport Nutritionniste du sport Amiens Cet article est un peu long et complexe, j ai fait en sorte que chacun y trouve les conseils qui le concernent. être

Plus en détail

Glucides Protéines - Lipides

Glucides Protéines - Lipides Glucides Protéines Lipides Le GPL dont notre corps a besoin Les Glucides ou s, moitié de nos calories. Ils sont notre carburant. doivent apporter un peu plus de la Mais où se cachentils? Dans tous les

Plus en détail

UE 4.1 S1 Soins de confort et de bien être Compétence 3 GROUPE 2

UE 4.1 S1 Soins de confort et de bien être Compétence 3 GROUPE 2 UE 4.1 S1 Soins de confort et de bien être Compétence 3 GROUPE 2 1 Pour aborder la prise en charge d un patient, il est essentiel de connaître et d acquérir certaines connaissances relatives à son alimentation.

Plus en détail

L alimentation du sportif

L alimentation du sportif L alimentation du sportif Dr F. GANE TROPLENT 04/2013 Faculté de Médecine HyacintheBASTARAUD Activités physiques : Recommandations d activité physique pour la population Pratique d une activité physique

Plus en détail

L alimentation du sportif

L alimentation du sportif L alimentation du sportif Une alimentation variée, équilibrée ou saine permet de maintenir un individu en bonne santé qui donnera une meilleure tolérance à l effort. C est un pilier majeur et incontournable

Plus en détail

NUTRITION & SUPPLÉMENTS ALIMENTAIRES

NUTRITION & SUPPLÉMENTS ALIMENTAIRES & SUPPLÉMENTS ALIMENTAIRES Centrale des Athlètes Inc. 2011 La quantité d aliments à inclure dans la planification de vos repas quotidiens dépend de vos besoins en énergie. Plus vous vous entraînez, plus

Plus en détail

Les féculents? Généralement tout le monde les aime Mais savez-vous vraiment qui ils sont et à quel point ils sont bons pour vous?

Les féculents? Généralement tout le monde les aime Mais savez-vous vraiment qui ils sont et à quel point ils sont bons pour vous? Les féculents? Généralement tout le monde les aime Mais savez-vous vraiment qui ils sont et à quel point ils sont bons pour vous? Les féculents, c est à chaque repas et selon l appétit! Que sont au juste

Plus en détail

L alimentation de la personne âgée

L alimentation de la personne âgée La recette du mois L alimentation de la personne âgée Niveau de difficulté : Ingrédients indispensables : 3 cuillerées d imagination 2 bonnes doses de convivialité 1 brin de vigilance Ustensiles : User

Plus en détail

L alimentation équilibrée des petits (1-6 ans)

L alimentation équilibrée des petits (1-6 ans) L alimentation équilibrée des petits (1-6 ans) L alimentation joue un rôle important dans le développement de certaines maladies (maladies cardio- vasculaires, certains cancers, diabète, obésité, ostéoporose).

Plus en détail

L'alimentation du nageur

L'alimentation du nageur L'alimentation du nageur Staps Microsoft [Sélectionnez la date] FRANCOIS Alexis C.N. Neufchâteau 2011/2012 Absence de petit déjeuner (matin). Manque d'énergie et de motivation ; Baisse de la concentration

Plus en détail

Mes nouvelles habitudes!

Mes nouvelles habitudes! Dès sa naissance, manger est une des activités préférées de votre enfant, non seulement parce qu il en a besoin mais aussi parce que cela constitue un tendre moment d échanges avec vous, que vous l allaitiez

Plus en détail

Réglementations et organisation de l'alimentation dans les E.A.J.E. Direction de la Petite Enfance et de l'éducation

Réglementations et organisation de l'alimentation dans les E.A.J.E. Direction de la Petite Enfance et de l'éducation Réglementations et organisation de l'alimentation dans les E.A.J.E. Direction de la Petite Enfance et de l'éducation Le GEM RCN. (Groupe d Etude des Marchés de Restauration Collective et de Nutrition)

Plus en détail

Bien manger pour ta santé

Bien manger pour ta santé Bien manger pour ta santé La pyramide alimentaire est une façon imagée de présenter les aliments indispensables en grande quantité ainsi que ceux dont tu en as le moins besoin. Sa forme te permet de comprendre

Plus en détail

Qui est considéré comme sportif? L alimentation du sportif amateur comment s y prendre? Une alimentation EQUILIBREE, au quotidien 20.11.

Qui est considéré comme sportif? L alimentation du sportif amateur comment s y prendre? Une alimentation EQUILIBREE, au quotidien 20.11. Nutrition et Sport L alimentation du sportif amateur comment s y prendre? Qui est considéré comme sportif? Valérie Ducommun Diététicienne dipl. ES Diplôme universitaire Nutrition du Sportif A.F. Creff

Plus en détail

VOtRe GuIDe Du BIen-ÊtRe

VOtRe GuIDe Du BIen-ÊtRe VOtRe GuIDe Du BIen-ÊtRe Sodexo Luxembourg S.A. 39, rue du Puits Romain - ZA Bourmicht - L-8070 Bertrange www.sodexo.com Adopter une alimentation saine et équilibrée, ce n est pas impossible, même lorsque

Plus en détail

«Equilibre alimentaire et performance sportive»

«Equilibre alimentaire et performance sportive» «Equilibre alimentaire et performance sportive» Septembre 2013 Centre de médecine du sport- Albertville clothildemora.diet@orange.fr Plan Besoins nutritionnels Equilibre alimentaire Compétition et nutrition

Plus en détail

très peu de calories riches en vitamines et minéraux source de fibres Inventaire des qualités nutritionnelles des produits normands

très peu de calories riches en vitamines et minéraux source de fibres Inventaire des qualités nutritionnelles des produits normands X. FRUITS ET LEGUMES En Normandie La Normandie propose tout au long de l'année une vaste gamme de légumes frais d'excellente qualité. En effet, la région représente 3% de la production légumière française

Plus en détail

Les besoins nutritionnels du sportif : aspects pratiques (111c) Docteur Anne FAVRE-JUVIN, Madame Marie-Hélène GENAS Décembre 2002

Les besoins nutritionnels du sportif : aspects pratiques (111c) Docteur Anne FAVRE-JUVIN, Madame Marie-Hélène GENAS Décembre 2002 Les besoins nutritionnels du sportif : aspects pratiques (111c) Docteur Anne FAVRE-JUVIN, Madame Marie-Hélène GENAS Décembre 2002 Pré-Requis : Dans le corpus en pédiatrie : nutrition de l enfant. Dans

Plus en détail

En savoir plus n 2 Cancer des ovaires

En savoir plus n 2 Cancer des ovaires Comment mieux s alimenter? En savoir plus n 2 Cancer des ovaires L alimentation pendant la prise en charge de votre cancer peut jouer un rôle important sur son évolution et sur votre état général (1).

Plus en détail

La Nutrition du boxeur pour la préparation d un combat

La Nutrition du boxeur pour la préparation d un combat La Nutrition du boxeur pour la préparation d un combat Dans ce superbe sport malheureusement mal connu, la nutrition revêt un aspect absolument essentiel; et les variations de poids retentissent sur la

Plus en détail

Les Repas. Session 3

Les Repas. Session 3 Les Repas Session 3 Chiffres clés Prises alimentaires : 19% 3 repas/jour 41% 4/5 prises alimentaires 40% 6 prises alimentaires Des chiffres Clés Durée moyenne Repas (semaine) Petit-déjeuner Déjeuner Dîner

Plus en détail

DISCIPLINE : SCIENCES

DISCIPLINE : SCIENCES DISCIPLINE : SCIENCES SEQUENCE : L alimentation SEANCE 4 : (60 mns) Période : 1 Niveau : Cycle 3 OBJECTIF : Classification des aliments et leur devenir. COMPéTENCE : Rôle des aliments dans l o rganisme.

Plus en détail

Alimentation d une personne diabétique en 2015. Dominique Daubert, diététicienne Dr Ana Estrade CHU Toulouse Journée du CLAN, 13-10-2015

Alimentation d une personne diabétique en 2015. Dominique Daubert, diététicienne Dr Ana Estrade CHU Toulouse Journée du CLAN, 13-10-2015 Alimentation d une personne diabétique en 2015 Dominique Daubert, diététicienne Dr Ana Estrade CHU Toulouse Journée du CLAN, 13-10-2015 Cas clinique Mr C, 56 ans, présente un diabète de type 2. Il pèse

Plus en détail

L ALIMENTATION DE L ENFANT LE 20 MARS 2013

L ALIMENTATION DE L ENFANT LE 20 MARS 2013 L ALIMENTATION DE L ENFANT LE 20 MARS 2013 PLAN DE L EXPOSE Pourquoi mange-t-on? Spécificités pour l enfant La pyramide alimentaire Besoins nutritionnels par tranches d âges Comportements POURQUOI MANGE-T-0N?

Plus en détail

Produits sucrés et fruits secs. Glucides pour 100 g Féculents Fruits Frais Légumes. Corn flakes,flocons De pommes de terre Et mais. Bonbons.

Produits sucrés et fruits secs. Glucides pour 100 g Féculents Fruits Frais Légumes. Corn flakes,flocons De pommes de terre Et mais. Bonbons. Les aliments contiennent les glucides,les protides,les lipides,les minéraux,les vitamines et l eau,nécessaires à notre vie. 1- LES GLUCIDES : Les glucides sont une grande source d énergie.ou les trouve-t-on?

Plus en détail

ALIMENTATION PLAN ET METHODE

ALIMENTATION PLAN ET METHODE ALIMENTATION PLAN ET METHODE 3 Rôles ; Sociologique communication, échange. Psychologique goût, plaisir. Nutritionnel apport d éléments indispensables (vitam., minéraux, énerg.) Comment? MANGER DE TOUT

Plus en détail

NUTRITION et pratique sportive. Docteur L Holzapfel Centre Hospitalier 01012 - Bourg en Bresse

NUTRITION et pratique sportive. Docteur L Holzapfel Centre Hospitalier 01012 - Bourg en Bresse NUTRITION et pratique sportive Docteur L Holzapfel Centre Hospitalier 01012 - Bourg en Bresse L alimentation glucides lipides protides Vitamines, minéraux et eau Glucides Élément de base : glucose Glycogène

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES EN RESTAURATION POUR EQUIPE SPORTIVE EN DEPLACEMENT

CAHIER DES CHARGES EN RESTAURATION POUR EQUIPE SPORTIVE EN DEPLACEMENT S o c i é t é F r a n ç a i s e d e N u t r i t i o n d u S p o r t contact@sfns.fr CAHIER DES CHARGES EN RESTAURATION POUR EQUIPE SPORTIVE EN DEPLACEMENT NOTE AUX FEDERATIONS : CONDITIONS D APPLICATION

Plus en détail

Les règles du jeu Pour tous ceux qui font du sport, pour le plaisir ou pour devenir le meilleur...

Les règles du jeu Pour tous ceux qui font du sport, pour le plaisir ou pour devenir le meilleur... 1 Les règles jeu Pour tous ceux qui font sport, pour le plaisir ou pour devenir le meilleur... Pour être en forme et le rester, pas de solution miracle! Choisis le TRIO GAGNANT : 1 Entraînement régulier

Plus en détail

Saveurs Quiz! Vrai ou Faux? Faites le point sur vos connaissances avec le Saveur Quiz! Jeu des équivalences P13

Saveurs Quiz! Vrai ou Faux? Faites le point sur vos connaissances avec le Saveur Quiz! Jeu des équivalences P13 Vrai ou Faux? Faites le point sur vos connaissances avec le Saveur Quiz! Jeu des équivalences P13 Un yaourt aux fruits compte comme : A Une portion de fruits B Un produit laitier Cliquez pour découvrir

Plus en détail

MIEUX COMPRENDRE L ÉTIQUETAGE NUTRITIONNEL

MIEUX COMPRENDRE L ÉTIQUETAGE NUTRITIONNEL MIEUX COMPRENDRE L ÉTIQUETAGE NUTRITIONNEL La valeur énerétique, késako? La valeur énerétique correspond à l apport calorique de l aliment, affichée en kcal (kilocalories) ou kj (kilojoules). Elle peut

Plus en détail

La viande, le poisson et les œufs sont des éléments essentiels de notre alimentation. Il est conseillé d en consommer une à deux fois par jour.

La viande, le poisson et les œufs sont des éléments essentiels de notre alimentation. Il est conseillé d en consommer une à deux fois par jour. La viande, le poisson et les œufs sont des éléments essentiels de notre alimentation Il est conseillé d en consommer une à deux fois par jour La viande ou le poisson ou les œufs, c est une à deux fois

Plus en détail

Sommaire Les Repas «La base d une alimentation personnalisée» Le Petit Déjeuner : La crème Budwig. «La base d une alimentation personnalisée»

Sommaire Les Repas «La base d une alimentation personnalisée» Le Petit Déjeuner : La crème Budwig. «La base d une alimentation personnalisée» Sommaire Les Repas FB.1 FB.1 Sommaire FB.2 Le petit déjeuner FB.4 Le gouter FB.5 Le dîner (souper) FB.6 Assiette Kousmine du sportif Entrainement du matin FB.7 Assiette Kousmine du sportif Entrainement

Plus en détail

GÉNÉRALITÉS Macronutriments :

GÉNÉRALITÉS Macronutriments : GÉNÉRALITÉS Macronutriments : Glucide : rôle énergétique Protide : constitution musculaire Lipide : rôle énergétique protection transport Micronutriments : Minéraux Oligoéléments Eau 70% du poids du corps

Plus en détail

ALIMENTATION RECOMMANDEE LORS D INSUFFISANCE RENALE CHRONIQUE SOUS TRAITEMENT CONSERVATEUR

ALIMENTATION RECOMMANDEE LORS D INSUFFISANCE RENALE CHRONIQUE SOUS TRAITEMENT CONSERVATEUR Département de médecine interne, de réhabilitation et de gériatrie Unité de nutrition - Tél. 022 372 66 60 Diététicienne : Tél : 022 372 @hcuge.ch ALIMENTATION RECOMMANDEE LORS D INSUFFISANCE RENALE CHRONIQUE

Plus en détail

Alimentation : grossesse et allaitement

Alimentation : grossesse et allaitement Clinique des Grangettes 7, ch. des Grangettes CH-1224 Chêne-Bougeries Alimentation : grossesse et allaitement Tél. 022 305 01 11 Fax 022 349 80 21 www.grangettes.ch Vous êtes enceinte ou vous allaitez,

Plus en détail

RECETTES pour 4 personnes. Les trempettes

RECETTES pour 4 personnes. Les trempettes 0 RECETTES pour 4 personnes Les trempettes A partir d un yaourt, d un pot de fromage blanc entamé ou de pois chiches mixés (125 g environ) Le jus d un citron ou une cuillère de bon vinaigre Une cuillérée

Plus en détail