Changement de nom d une municipalité locale

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Changement de nom d une municipalité locale"

Transcription

1 Guide de procédures Changement de nom d une municipalité locale Loi sur l organisation territoriale municipale L.R.Q., chapitre O-9, articles 16 et suivants) Mars 2010

2 Direction générale des régions Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l Occupation du territoire Dépôt légal Mai 2010 Bibliothèque et Archives nationales du Québec ISBN (2 e édition, 2010) ISBN (1 ère édition, 2009) Gouvernement du Québec 2010

3 TABLE DES MATIÈRES 1 NOM D UNE MUNICIPALITÉ LOCALE PROCÉDURE OFFICIELLE D UNE DEMANDE DE CHANGEMENT DE NOM Étapes préliminaires Adoption de la résolution de changement de nom Transmission d une copie de la résolution à la Commission de toponymie Avis de la Commission de toponymie Avis public Transmission de la demande au ministre des Affaires municipales, des Régions et de l Occupation du territoire Oppositions INTERVENTIONS DU MINISTRE DES AFFAIRES MUNICIPALES, DES RÉGIONS ET DE L OCCUPATION DU TERRITOIRE Avis des oppositions Audience publique de la Commission municipale du Québec Scrutin référendaire Décision ministérielle Avis public du changement de nom ANNEXES Annexe 1 Annexe 2 Annexe 3 Annexe 4 Annexe 5 Annexe 6 Modèle de résolution Modèle d avis public Modèle d avis public en vue de la tenue d un scrutin référendaire demandé par le ministre des Affaires municipales, des Régions et de l Occupation du territoire Modèle d avis public annonçant la décision du ministre Extrait de la Loi sur l organisation territoriale municipale Coordonnées des directions régionales du MAMROT 2

4 1 NOM D UNE MUNICIPALITÉ LOCALE 1 Le conseil d une municipalité locale qui désire modifier son nom peut demander au ministre des Affaires municipales, des Régions et de l Occupation du territoire, de changer son nom en vertu des articles 16 et suivants de la Loi sur l organisation territoriale municipale (L.R.Q., chapitre O-9), ci-après nommée LOTM. Le présent guide indique le cheminement à suivre pour changer le nom d une municipalité locale et propose des modèles à cet effet. Il ne remplace toutefois pas les textes de loi qui traitent de cette procédure. Tel que l illustre l exemple ci-dessous, la LOTM prévoit que le nom d une municipalité locale comprend un terme précédant le toponyme, soit, le mot «Municipalité», «Ville 2» ou «Village» et un toponyme (nom de lieu). La première lettre du terme précédant le toponyme doit être une majuscule puisque le nom d une municipalité locale est nom propre. Municipalité de Verdure Terme précédant le toponyme Toponyme (LOTM, art. 14) Toutefois, toute municipalité locale constituée avant le 1 er janvier 1989, date d entrée en vigueur de la LOTM, continue d exister sous son nom, comprenant selon le cas, le mot ou l expression «Ville», «Village», «Paroisse», «Canton», «Cantons-unis», «Partie de la paroisse», «Partie du canton» et le toponyme. Par contre, le nom de la municipalité locale ne comprend plus le mot «corporation». En effet, ce mot doit être supprimé lorsqu il est suivi de celui du mot Ville, Village, Paroisse, Canton, Cantons-unis et est remplacé dans les autres cas par le mot «Municipalité». 1. Des dispositions existent aussi pour le changement de nom d une municipalité régionale de comté (LOTM, art et suivants). 2. Une municipalité qui désire changer son nom afin que le mot «Ville» y remplace un autre mot (par exemple, Paroisse), ne peut pas uniquement faire l objet d une demande de changement de nom. Cette demande doit nécessairement être combinée à une demande de changement de régime, autrement la demande est irrecevable. À cet effet, consultez le document intitulé Guide de changement de régime d une municipalité locale. 3

5 La Loi permet cependant à une municipalité dont le nom commence par le mot «Paroisse» ou «Canton» d être désignée sous une appellation qui comporte les mots «Municipalité de la paroisse» ou «Municipalité du canton», suivi du toponyme faisant partie de son nom. Cette précision ne change en rien le nom «officiel» d une paroisse ou d un canton, mais permet d éviter toute confusion avec la Fabrique (paroisse religieuse) ou le cadastre (canton cadastral) pouvant porter le même nom. (LOTM, art. 275) En résumé, une municipalité locale qui désire modifier son nom aura dorénavant le choix des dénominations suivantes : «Municipalité», «Village», ou «Ville» et un toponyme. Voici des exemples illustrant diverses modifications pouvant être apportées au nom d une municipalité locale : Premier cas : Le Village de Verdure veut devenir le Village de Lumen; Deuxième cas : La Paroisse de Verdure veut devenir la Municipalité de Verdure. Avant d entreprendre une démarche en vue de modifier le nom d une municipalité locale, vous pouvez communiquer avec les directions régionales du ministère des Affaires municipales, des Régions et de l Occupation du territoire qui fourniront toute l information nécessaire à ce sujet. 4

6 2 PROCÉDURE OFFICIELLE D UNE DEMANDE DE CHANGEMENT DE NOM 2.1 Étapes préliminaires Avant d entreprendre les procédures officielles en vue d un changement de nom, nous suggérons aux municipalités locales de contacter les représentants de la Commission de toponymie afin d examiner avec eux le nouveau nom proposé. Compte tenu de leur expertise en matière de toponymie, des discussions préliminaires entre la municipalité locale et cet organisme permettront d examiner différentes possibilités afin de s assurer de l opportunité du nouveau nom proposé et du respect des critères de décision et des règles d écriture. Ce dialogue facilitera, par la même occasion, les démarches subséquentes de la procédure de changement de nom. Vous pouvez communiquer avec cet organisme à l adresse suivante : Secrétaire Commission de toponymie 750, boulevard Charest Est Rez-de-chaussée Québec (Québec) G1K 9M1 Téléphone : (Québec) Téléphone : (Montréal) Télécopieur : Adoption de la résolution de changement de nom (LOTM, art. 16 et 17 al.1) Le premier geste officiel que doit faire le conseil de la municipalité locale consiste à adopter une résolution 3 demandant au ministre de changer le nom de la municipalité. L objet de la résolution doit bien indiquer le nom actuel de la municipalité ainsi que le nouveau nom proposé. 3. Vous trouverez un modèle de résolution à l annexe 1 de ce guide. 5

7 2.3 Transmission d une copie de la résolution à la Commission de toponymie (LOTM, art. 17 al.1) Le plus tôt possible après l adoption de la résolution demandant le changement de nom, le greffier ou le directeur général (secrétaire-trésorier) de la municipalité transmet une copie certifiée conforme de la résolution à la Commission de toponymie afin qu elle se prononce sur le nom proposé. La demande doit être adressée à l attention du secrétaire de cet organisme, à l adresse indiquée à la section 2.1 de ce document. 2.4 Avis de la Commission de toponymie (LOTM, art. 17 al.2) Dans les 60 jours de la réception de la copie de la résolution, la Commission de toponymie doit faire connaître son avis par écrit au greffier ou au directeur général (secrétaire-trésorier) de la municipalité, à défaut de quoi son accord est présumé. Dans le cas où la Commission de toponymie ne fait pas connaître son avis dans le délai prévu, le greffier ou le directeur général (secrétaire-trésorier) de la municipalité dresse un certificat attestant le défaut de la Commission de faire connaître son avis. Cet avis devra être transmis au ministre des Affaires municipales, des Régions et de l Occupation du territoire, tel que l indique la section 2.6 de ce document. 2.5 Avis public (LOTM, art. 19) Après avoir reçu l avis de la Commission de toponymie, le greffier ou le directeur général (secrétaire-trésorier) de la municipalité locale publie un avis relativement à la demande de changement de nom dans un journal diffusé sur le territoire de la municipalité L annexe 2 de ce document contient un exemple d avis public. 6

8 L avis doit contenir les éléments suivants : 1 o la proposition de changement de nom présentée au ministre; 2 o le droit de toute personne de faire connaître, par écrit au ministre, son opposition à la demande de changement de nom dans les 30 jours de la publication de l avis; 3 o l endroit où doit être adressée cette opposition, en l occurrence : Ministre des Affaires municipales, des Régions et de l Occupation du territoire 10, rue Pierre-Olivier-Chauveau Québec (Québec) G1R 4J3 2.6 Transmission de la demande au ministre des Affaires municipales, des Régions et de l Occupation du territoire (LOTM, art. 18) Le greffier ou le directeur général (secrétaire-trésorier) de la municipalité transmet au ministre la demande de changement de nom à l adresse indiquée à la section 2.5. La demande présentée au ministre doit inclure les documents suivants : 1 o copie certifiée conforme de la résolution demandant le changement de nom; 2 o a) avis de la Commission de toponymie; ou b) certificat du greffier ou du directeur général (secrétaire-trésorier) de la municipalité attestant le défaut de la Commission de toponymie de faire connaître son avis; 3 o copie certifiée conforme de l avis publié dans un journal diffusé sur le territoire de la municipalité; 4 o certificat attestant la date de publication de l avis. 7

9 S il y a lieu, les documents suivants devront être également transmis en vue de compléter le dossier, à savoir : 5 o copie certifiée conforme de l avis public annonçant la tenue d un scrutin référendaire demandé par le ministre; 6 o certificat attestant la date de publication de l avis relatif à la tenue d un scrutin référendaire; 7 o état des résultats définitifs du scrutin référendaire. 2.7 Oppositions (LOTM, art. 20) Toute personne peut, dans les 30 jours suivant la publication de l avis de la demande de changement de nom, faire connaître, par écrit au ministre, son opposition à la demande de changement de nom. Les oppositions doivent être transmises au ministre à l adresse indiquée à la section 2.5 de ce guide. 8

10 3 INTERVENTIONS DU MINISTRE DES AFFAIRES MUNICIPALES, DES RÉGIONS ET DE L OCCUPATION DU TERRITOIRE Après avoir reçu tous les documents exigés par la Loi, le ministre pourra intervenir à différents moments avant de rendre une décision définitive. 3.1 Avis des oppositions (LOTM, art. 21) Le ministre doit aviser, par écrit, la municipalité de toute opposition qu il a reçue dans le délai fixé. 3.2 Audience publique de la Commission municipale du Québec (LOTM, art. 22 et 23) Le ministre peut, s il le juge à propos, demander à la Commission municipale du Québec de tenir une audience publique pour s enquérir de l opportunité de la demande de changement de nom. Après la tenue de l audience, la Commission municipale du Québec transmet un rapport au ministre. Celui-ci en transmet une copie certifiée conforme au conseil de la municipalité et à la Commission de toponymie. 3.3 Scrutin référendaire (LOTM, art. 24) Le ministre peut ordonner la consultation des personnes habiles à voter de la municipalité. Cette consultation est effectuée au moyen d un scrutin référendaire selon la procédure prévue aux articles 566 et suivants de la Loi sur les élections et les référendums dans les municipalités (L.R.Q., chapitre E-2.2). Le scrutin référendaire est tenu à la date fixée par le ministre et les dépenses occasionnées par cette consultation sont à la charge de la municipalité. L état des résultats définitifs du scrutin doit être transmis au ministre le plus tôt possible. Dans l éventualité où la tenue d un scrutin est exigée, vous trouverez le modèle d avis public correspondant à l annexe 3 de ce guide. 9

11 3.4 Décision ministérielle (LOTM, art. 25 et 27) Le ministre peut, s il le juge à propos, approuver la demande de changement de nom. Il publie alors dans la Gazette officielle du Québec un avis du changement qui entrera en vigueur à la date de la publication de l avis ou à toute date ultérieure qui y est indiquée. En vertu de l article 128 de la Charte de la langue française (L.R.Q., chapitre C-11), l emploi du nom de cette municipalité devient alors obligatoire dans les textes et les documents de l administration et des organismes publics, dans la signalisation routière, dans l affichage public ainsi que dans les ouvrages d enseignement, de formation ou de recherche publiés au Québec. 3.5 Avis public du changement de nom (LOTM, article 28) Le plus tôt possible après l entrée en vigueur de la décision, le greffier ou le directeur général (secrétaire-trésorier) de la municipalité doit donner un avis public du changement de nom. Vous trouverez à l annexe 4 de ce guide le modèle d avis public permettant d annoncer la décision du ministre. 10

12 ANNEXES

13 Annexe 1 MODÈLE DE RÉSOLUTION (Changement de nom d une municipalité locale) Nom de la municipalité locale Résolution numéro ATTENDU qu une municipalité locale peut, en vertu des articles 16 et suivants de la Loi sur l organisation territoriale municipale (L.R.Q., chapitre O-9) demander au ministre des Affaires municipales, des Régions et de l Occupation du territoire de changer son nom. ATTENDU que le conseil de juge qu il serait opportun de modifier le nom de la municipalité pour les motifs suivants : ATTENDU que (motifs). EN CONSÉQUENCE, sur proposition de. IL EST RÉSOLU que la municipalité demande au ministre des Affaires municipales, des Régions et de l Occupation du territoire de changer son nom pour le suivant :. ADOPTÉ À CE JOUR DE 20.

14 Annexe 2 MODÈLE D AVIS PUBLIC (Changement de nom d une municipalité locale) Nom de la municipalité locale AVIS PUBLIC AVIS PUBLIC EST DONNÉ DE CE QUI SUIT : La municipalité de a, le 20, adopté la résolution numéro demandant au ministre des Affaires municipales, des Régions et de l Occupation du territoire de changer son nom pour le suivant :. Toute personne peut, dans les trente (30) jours de la publication du présent avis, faire connaître par écrit au ministre son opposition à la demande de changement de nom. Les oppositions doivent être transmises au ministre des Affaires municipales, des Régions et de l Occupation du territoire à l adresse suivante : Ministre des Affaires municipales, des Régions et de l Occupation du territoire 10, rue Pierre-Olivier-Chauveau Québec (Québec) G1R 4J3 (Date de l avis) Greffier ou directeur général (secrétaire-trésorier)

15 Annexe 3 MODÈLE D AVIS PUBLIC EN VUE DE LA TENUE D UN SCRUTIN RÉFÉRENDAIRE DEMANDÉ PAR LE MINISTRE DES AFFAIRES MUNICIPALES, DES RÉGIONS ET DE L OCCUPATION DU TERRITOIRE (Changement de nom d une municipalité locale) Nom de la municipalité locale AVIS PUBLIC Aux personnes habiles à voter ayant le droit d être inscrites sur la liste référendaire de (nom de la municipalité locale). AVIS PUBLIC EST DONNÉ DE CE QUI SUIT : 1 o Lors de sa séance tenue le, le conseil a adopté la résolution numéro et intitulée. 2 o L objet de cette résolution est de demander au ministre des Affaires municipales, des Régions et de l Occupation du territoire de changer le nom de en celui de, conformément aux articles 16 et suivants de la Loi sur l organisation territoriale municipale (L.R.Q., chapitre O-9). 3 o À la suite de la réception dans le délai prévu des oppositions à cette demande de changement de nom de la municipalité locale, le ministre des Affaires municipales, des Régions et de l Occupation du territoire a ordonné la consultation des personnes habiles à voter de la municipalité. 4 o Les personnes habiles à voter ayant le droit d être inscrites sur la liste référendaire de la municipalité pourront approuver ou désapprouver la résolution lors d un scrutin référendaire tenu à cette fin.

16 5 o La résolution numéro du peut être consultée (endroit, jours et heure où la résolution peut être consultée). 6 o Un bureau de vote par anticipation sera ouvert de 12 h à 20 h (date ou dates), (endroit ou endroits). (Note : S il y a plusieurs bureaux de vote par anticipation, l avis doit mentionner les indications servant à déterminer où peut voter une personne inscrite sur la liste référendaire). 7 o Un bureau de vote sera ouvert de 9 h à 19 h (date) et (endroit ou endroits). (Note : S il y a plusieurs bureaux de vote, l avis doit mentionner les indications servant à déterminer où peut voter une personne inscrite sur la liste référendaire). 8 o Le texte de la question référendaire est le suivant : «Approuvez-vous la résolution numéro de la municipalité locale, (le titre ou l objet de la résolution)?» 9 o Le recensement des votes commencera (jour, heure et endroit où il s effectuera). (Date de l avis) Greffier ou directeur général (secrétaire-trésorier)

17 Annexe 4 MODÈLE D AVIS PUBLIC ANNONÇANT LA DÉCISION DU MINISTRE (Changement de nom d une municipalité locale) Nom de la municipalité locale AVIS PUBLIC Avis public est donné que le ministre des Affaires municipales, des Régions et de l Occupation du territoire a approuvé conformément à l article 25 de la Loi sur l organisation territoriale municipale (L.R.Q., chapitre O-9), la demande ayant pour objet le changement de nom pour le suivant :. Un avis du changement de nom de la municipalité locale a été publié dans la Gazette officielle du Québec du, à la page. Le changement de nom de la municipalité locale est entré ou entrera en vigueur le. (Date de l avis) Greffier ou directeur général (secrétaire-trésorier)

18 Annexe 5 EXTRAIT DE LA LOI SUR L ORGANISATION TERRITORIALE MUNICIPALE (L.R.Q., CHAPITRE O-9, ARTICLES 16 ET SUIVANTS) Changement. 16. Le ministre des Affaires municipales et des Régions peut, à la demande d une municipalité locale, changer le nom de celle-ci. 1988, c. 19, a. 16; 1999, c. 43, a. 13; 2003, c. 19, a. 250; 2005, c. 28, a Copie certifiée. 17. Le plus tôt possible après l adoption de la résolution demandant le changement de nom, le greffier ou secrétaire-trésorier de la municipalité transmet une copie certifiée conforme de la résolution à la Commission de toponymie afin qu elle puisse se prononcer sur le nom proposé. Avis de la Commission. La Commission doit, dans les 60 jours de la réception de la copie de la résolution, faire connaître son avis par écrit au greffier ou au secrétaire-trésorier de la municipalité, à défaut de quoi son accord est présumé. Défaut. Le greffier ou secrétaire-trésorier dresse, le cas échéant, un certificat attestant le défaut de la Commission de faire connaître son avis. 1988, c. 19, a. 17. Copie de la résolution. 18. Le greffier ou secrétaire-trésorier de la municipalité transmet au ministre des Affaires municipales et des Régions une copie certifiée conforme de la résolution demandant le changement de nom avec l avis de la Commission de toponymie ou le certificat du greffier ou du secrétaire-trésorier attestant le défaut de cette dernière de le faire connaître. 1988, c. 19, a. 18; 1999, c. 43, a. 13; 2003, c. 19, a. 250; 2005, c. 28, a Publication de l avis. 19. Le greffier ou secrétaire-trésorier de la municipalité publie, dans un journal diffusé sur le territoire de la municipalité, un avis qui contient : 1 la proposition de changement de nom présentée au ministre; 2 la mention du droit de toute personne de faire connaître par écrit au ministre son opposition à la demande de changement de nom dans les 30 jours de la publication de l avis; 3 la mention de l endroit où doit être adressée cette opposition.

19 Transmission au ministre. Il transmet au ministre une copie certifiée conforme de cet avis, le plus tôt possible après sa publication, avec une attestation de la date de celle-ci. 1988, c. 19, a. 19. Opposition. 20. Toute personne peut, dans les 30 jours de la publication de l avis, faire connaître par écrit au ministre son opposition à la demande de changement de nom. 1988, c. 19, a. 20. Avis. 21. Le ministre avise par écrit la municipalité de toute opposition qu il a reçue dans le délai fixé. 1988, c. 19, a. 21. Audience publique. 22. La Commission municipale du Québec doit, à la demande du ministre, tenir une audience publique sur la demande de changement de nom. 1988, c. 19, a. 22. Rapport au ministre. 23. Le plus tôt possible après la tenue de l audience, la Commission transmet un rapport au ministre. Celui-ci transmet une copie certifiée conforme de ce rapport au conseil de la municipalité et à la Commission de toponymie. 1988, c. 19, a. 23. Consultation. 24. Le ministre peut ordonner la consultation des personnes habiles à voter de la municipalité. Cette consultation est effectuée au moyen d un scrutin référendaire conformément à la Loi sur les élections et les référendums dans les municipalités (chapitre E-2.2). Les dépenses occasionnées par cette consultation sont à la charge de la municipalité. Scrutin référendaire. Le scrutin référendaire est tenu à la date fixée par le ministre. Résultats. L état des résultats définitifs du scrutin doit être transmis au ministre le plus tôt possible. 1988, c. 19, a. 24. Approbation.

20 25. Le ministre peut approuver la demande de changement de nom même si le nom n a pas fait l objet d un avis favorable de la Commission de toponymie. Conformité à la Charte de la langue française. Le toponyme compris dans le nom de la municipalité doit être officialisé en tant que nom du lieu que constitue le territoire de la municipalité conformément à la Charte de la langue française (chapitre C-11), comme s il avait été approuvé par la Commission. 1988, c. 19, a. 25. Publication. 27. Le ministre publie à la Gazette officielle du Québec un avis du changement de nom ou de la rectification de son orthographe. Entrée en vigueur. Le changement de nom ou la rectification de son orthographe entre en vigueur à la date de la publication de l avis ou à toute date ultérieure qui y est indiquée. 1988, c. 19, a. 27. Avis public. 28. Le plus tôt possible après l entrée en vigueur de la décision, le greffier ou secrétaire-trésorier donne un avis public du changement de nom ou de la rectification de son orthographe. 1988, c. 19, a. 28. Nom continué Toute municipalité locale constituée avant le 1 er janvier 1989 continue d exister sous son nom et avec le même territoire comme si elle avait été constituée en vertu de la présente loi. Dans le nom sous lequel une municipalité continue ainsi d exister : 1 les mots «cité» ou «corporation de la cité» sont remplacés par le mot «Cité»; 2 les mots «ville» ou «corporation de la ville» sont remplacés par le mot «Ville»; 3 les mots «corporation du village» sont remplacés par le mot «Village»; 4 les mots «corporation de la paroisse» sont remplacés par le mot «Paroisse»; 5 les mots «corporation du canton» sont remplacés par le mot «Canton»; 6 les mots «corporation des cantons-unis» sont remplacés par les mots «Cantons-Unis»; 7 les mots «corporation de la partie... de la paroisse» sont remplacés par les mots «Partie... de la Paroisse»; 8 les mots «corporation de la partie... du canton» sont remplacés par les mots «Partie... du Canton»; 9 dans les autres cas, le mot «corporation» est remplacé par le mot «Municipalité».

21 «Paroisse» ou «Canton». Une municipalité dont le nom commence par le mot «Paroisse» ou «Canton» peut aussi être désignée sous une appellation qui comporte les mots «Municipalité de la paroisse» ou «Municipalité du canton», selon le cas, et le toponyme faisant partie de son nom. Cessation d'existence. Toutefois, une municipalité constituée en vertu de la Loi sur l organisation municipale de certains territoires (chapitre O-8) cesse d exister et son territoire devient un territoire non organisé au sens de la présente loi. 1988, c. 19, a. 275; 1990, c. 47, a. 16; 1993, c. 65, a. 74.

22 Annexe 6 COORDONNÉES DES DIRECTIONS RÉGIONALES DU MAMROT Bas-Saint-Laurent (région 01) 337, rue Moreault, 2 e étage Rimouski (Québec) G5L 1P4 Téléphone : Télécopieur : Courriel : Capitale-Nationale (région 03) 8, rue Cook, 5 e étage Québec (Québec) G1R 5J8 Téléphone : Télécopieur : Courriel : Estrie (région 05) 200, rue Belvédère Nord, bureau 4.04 Sherbrooke (Québec) J1H 4A9 Téléphone : Télécopieur : Courriel : Abitibi-Témiscamingue (région 08) 170, avenue Principale, bureau 105 Rouyn-Noranda (Québec) J9X 4P7 Téléphone : Télécopieur : Courriel : Nord-du-Québec (région 10) 215, 3e Rue, bureau 1 Chibougamau (Québec) G8P 1N3 Chibougamau (Québec) G8P 2K5 Téléphone : Télécopieur : Courriel : Chaudière-Appalaches (région 12) 1100, boulevard Frontenac Est, bureau 102 Thetford Mines (Québec) G6G 6H1 Téléphone : Télécopieur : Courriel : Laurentides (région 15) 161, rue de la Gare, bureau 210 Saint-Jérôme (Québec) J7Z 2B9 Téléphone : Télécopieur : Courriel : Centre-du-Québec (région 17) 62, rue Saint-Jean-Baptiste, bureau S-05 Victoriaville (Québec) G6P 4E3 Téléphone : Télécopieur : Courriel : Saguenay Lac-Saint-Jean (région 02) 227, rue Racine Est, RC-03 Saguenay (Québec) G7H 7B4 Téléphone : Télécopieur : Courriel : Mauricie (région 04) 100, rue Laviolette, 3 e étage, bureau 321 Trois-Rivières (Québec) G9A 5S9 Téléphone : Télécopieur : Courriel : Outaouais (région 07) 170, rue de l Hôtel-de-Ville, bureau Gatineau (Québec) J8X 4C2 Téléphone : Télécopieur : Courriel : Côte-Nord (région 09) 625, boulevard Laflèche, bureau RC-708 Baie-Comeau (Québec) G5C 1C5 Téléphone : Télécopieur : Courriel : Gaspésie Îles-de-la-Madeleine (région 11) 500, avenue Daigneault, bureau 10-B Chandler (Québec) G0C 1K0 Téléphone : Télécopieur : Courriel : Lanaudière (région 14) 40, rue Gauthier Sud, bureau 3200 Joliette (Québec) J6E 4J4 Téléphone : Télécopieur : Courriel : Montérégie (région 16) 201, place Charles-Le Moyne, bureau 403 Longueuil (Québec) J4K 2T5 Téléphone : Télécopieur : Courriel : Métropole Direction métropolitaine de l aménagement et des affaires municipales 800, rue du Square-Victoria, bureau 2.00 Case postale 83, succursale Tour-de-la-Bourse Montréal (Québec) H4Z 1B7 Téléphone : Télécopieur : Courriel :

Document d accompagnement. Modèle de politique de gestion contractuelle. À l intention des municipalités membres de la FQM

Document d accompagnement. Modèle de politique de gestion contractuelle. À l intention des municipalités membres de la FQM Document d accompagnement Modèle de politique de gestion contractuelle À l intention des municipalités membres de la FQM Octobre 2010 Note importante À la suite d une résolution adoptée par ses membres

Plus en détail

Guide pour le modèle de cautionnement

Guide pour le modèle de cautionnement Guide pour le modèle de cautionnement Le formulaire de cautionnement qui accompagne ce guide est le fruit d une collaboration entre l Association canadienne de caution et le ministère du Développement

Plus en détail

GUIDE Demande de permis d agent de voyages

GUIDE Demande de permis d agent de voyages Avis à tous les requérants de permis Veuillez prendre note qu aucun permis de l ne vous sera délivré tant que l immatriculation de votre entreprise ne sera pas officiellement inscrite dans les registres

Plus en détail

L assignation temporaire

L assignation temporaire L assignation temporaire pour favoriser la réadaptation du travailleur et assurer son retour au travail Qu est-ce que l assignation temporaire? L assignation temporaire consiste à affecter un travailleur

Plus en détail

La CSST a besoin de l avis d un autre professionnel de la santé : ce qu il faut savoir. www.csst.qc.ca

La CSST a besoin de l avis d un autre professionnel de la santé : ce qu il faut savoir. www.csst.qc.ca À L INTENTION DES TRAVAILLEUSES ET DES TRAVAILLEURS La CSST a besoin de l avis d un autre professionnel de la santé : ce qu il faut savoir. www.csst.qc.ca Vous avez subi un accident du travail, vous souffrez

Plus en détail

La qualité de l'eau. dans les services de garde

La qualité de l'eau. dans les services de garde La qualité de l'eau dans les services de garde Une ressource précieuse L eau nous accompagne dans toutes nos activités quotidiennes. Elle nous désaltère, fait pousser nos fruits, cuit nos aliments, assure

Plus en détail

Collecter le Web : mission possible! Montréal, 25 novembre 2013

Collecter le Web : mission possible! Montréal, 25 novembre 2013 Collecter le Web : mission possible! Montréal, 25 novembre 2013 Mireille Laforce, Chef de service, acquisitions des collections patrimoniales Carole Gagné, Bibliothécaire, dépôt des publications numériques

Plus en détail

Épargnez-vous bien des formalités

Épargnez-vous bien des formalités -------------------------------------------------------- --------------------------------------- ----------------------------------------------------------------- ------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Les Jeudis de la Gouvernance Publique Organisés par le PARGEP La gestion documentaire publique : le modèle québécois

Les Jeudis de la Gouvernance Publique Organisés par le PARGEP La gestion documentaire publique : le modèle québécois Les Jeudis de la Gouvernance Publique Organisés par le PARGEP La gestion documentaire publique : le modèle québécois Maude Doyon Archiviste Direction des centres d'archives de l'est du Québec et des archives

Plus en détail

Gestion des banques de données et des extrants

Gestion des banques de données et des extrants Québec Gestion des banques de données et des extrants Sonia Lachance Archiviste Centre d archives de Québec et des archives gouvernementales Bibliothèque et Archives nationales du Québec 1 Plan de la présentation

Plus en détail

Le trio, un outil de gestion indispensable!

Le trio, un outil de gestion indispensable! Le trio, un outil de gestion indispensable! Relevé à la moyenne et à la grande entreprise Parce que le Québec a besoin de tous ses travailleurs www.csst.qc.ca Le trio comporte : Le Relevé des prestations

Plus en détail

Ce que vous devez savoir...

Ce que vous devez savoir... Ce que vous devez savoir... Ce guide répond aux questions des employeurs qui prévoient se regrouper pour faire de la prévention. Rédaction Service des comptes majeurs et des mutuelles de prévention Infographie

Plus en détail

www.csst.qc.ca En cas d accident ou de maladie du travail... voici ce qu il faut savoir!

www.csst.qc.ca En cas d accident ou de maladie du travail... voici ce qu il faut savoir! www.csst.qc.ca En cas d accident ou de maladie du travail... voici ce qu il faut savoir! Qu arrive-t-il si je dois m absenter à la suite d un accident du travail? M on revenu Vous recevrez une indemnité

Plus en détail

L analyse des besoins des usagers Les indicateurs de performance. Danielle Chagnon Directrice de la référence et du prêt

L analyse des besoins des usagers Les indicateurs de performance. Danielle Chagnon Directrice de la référence et du prêt L analyse des besoins des usagers Les indicateurs de performance Danielle Chagnon Directrice de la référence et du prêt Objectifs Découvrir l importance des indicateurs dans la connaissance des usagers

Plus en détail

www.csst.qc.ca À propos du remboursement de vos frais de déplacement et de séjour

www.csst.qc.ca À propos du remboursement de vos frais de déplacement et de séjour www.csst.qc.ca À propos du remboursement de vos frais de déplacement et de séjour Ce document est réalisé par la Direction de l indemnisation et de la réadaptation, en collaboration avec la Direction des

Plus en détail

Ce que vous devez savoir... www.csst.qc.ca

Ce que vous devez savoir... www.csst.qc.ca Mutuelles de prévention Ce que vous devez savoir... www.csst.qc.ca Ce guide répond aux questions des employeurs qui prévoient se regrouper pour faire de la prévention. Ce document est réalisé par le Service

Plus en détail

NUMÉRISATION DE SUBSTITUTION DE DOCUMENTS INACTIFS À CONSERVATION PERMANENTE

NUMÉRISATION DE SUBSTITUTION DE DOCUMENTS INACTIFS À CONSERVATION PERMANENTE NUMÉRISATION DE SUBSTITUTION DE DOCUMENTS INACTIFS À CONSERVATION PERMANENTE AIDE MÉMOIRE POUR L APPLICATION DE L ARTICLE 18 DE LA LOI SUR LES ARCHIVES (L.R.Q., chapitre A 21.1) 29 mars 2012 1 PRÉAMBULE

Plus en détail

AVIS D OUVERTURE ET DE FERMETURE D UN CHANTIER DE CONSTRUCTION

AVIS D OUVERTURE ET DE FERMETURE D UN CHANTIER DE CONSTRUCTION AVIS D OUVERTURE ET DE FERMETURE D UN CHANTIER DE CONSTRUCTION OBLIGATIONS DE LA LOI La Loi sur la santé et la sécurité travail Québec et les règlements afférents comportent, dans les cas d ouverture et

Plus en détail

BAUX DE LOCATION D ESPACES OCCUPÉS PAR LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL

BAUX DE LOCATION D ESPACES OCCUPÉS PAR LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL Paragraphe 27 e de l'article 4 du Règlement sur la diffusion DIVULGATION DES RENSEIGNEMENTS RELATIFS AUX DÉPENSES BAUX DE LOCATION D ESPACES OCCUPÉS PAR LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL

Plus en détail

Mutuelles de prévention. Guide en vue de la création d une mutuelle. www.csst.qc.ca Guide en vue de la création d une mutuelle

Mutuelles de prévention. Guide en vue de la création d une mutuelle. www.csst.qc.ca Guide en vue de la création d une mutuelle Mutuelles de prévention Guide en vue de la création d une mutuelle www.csst.qc.ca Ce guide a pour but de répondre aux questions des employeurs qui prévoient se regrouper pour faire de la prévention. Ce

Plus en détail

Collecte, conservation et mise en valeur de l information numérique gouvernementale, une priorité de BAnQ

Collecte, conservation et mise en valeur de l information numérique gouvernementale, une priorité de BAnQ Collecte, conservation et mise en valeur de l information numérique gouvernementale, une priorité de BAnQ Hélène Cadieux Direction générale des archives nationales Plan de la présentation Missions et pouvoirs

Plus en détail

Le régime d examen des plaintes en santé et services sociaux

Le régime d examen des plaintes en santé et services sociaux Le régime d examen des plaintes en santé et services sociaux Office des personnes handicapées du Québec Un peu d histoire Dans les années 70, la plupart des personnes handicapées vivaient en institution.

Plus en détail

La gestion de la santé et de la sécurité du travail,

La gestion de la santé et de la sécurité du travail, La gestion de la santé et de la sécurité du travail, c est rentable! Un accident du travail, ça coûte cher! La gestion de la santé et de la sécurité du travail, c est rentable! L employeur inscrit à la

Plus en détail

Une formation obligatoire pour les frigoristes et les mécaniciens en protection-incendie qui travaillent avec les halocarbures.

Une formation obligatoire pour les frigoristes et les mécaniciens en protection-incendie qui travaillent avec les halocarbures. Une formation obligatoire pour les frigoristes et les mécaniciens en protection-incendie qui travaillent avec les halocarbures. À compter du 1 er juin 2007, les frigoristes* et les mécaniciens en protection-

Plus en détail

Parlons assurance 2015. Travailleurs. La Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST)

Parlons assurance 2015. Travailleurs. La Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) Voici les étapes à retenir en ce qui concerne la prime d assurance : Octobre 2014 La CSST informe l employeur de la classification de ses activités. Elle lui transmet sa Décision de classification, dans

Plus en détail

RÉGIONS ADMINISTRATIVES

RÉGIONS ADMINISTRATIVES RÉGIONS ADMINISTRATIVES 01 Bas-Saint-Laurent 02 Saguenay Lac-Saint-Jean 03 Capitale-Nationale 04 Mauricie 05 Estrie 06 Montréal 07 Outaouais 08 Abitibi-Témiscamingue 09 Côte-Nord 10 Nord-du-Québec 11 Gaspésie

Plus en détail

Pour mieux comprendre le mode de

Pour mieux comprendre le mode de L Avis de calcul du taux 2011 Le Sommaire des données ayant servi au calcul du taux 2011 Les Données financières ayant servi au calcul du taux 2011 En s adressant au personnel du Service aux employeurs

Plus en détail

On gagne à y participer! Inscrivez-vous dès maintenant

On gagne à y participer! Inscrivez-vous dès maintenant On gagne à y participer! Inscrivez-vous dès maintenant Prix innovation en santé et sécurité du travail Commission de la santé et de la sécurité du travail, 2009 ISBN 978-2-550-54597-2 Le Prix innovation

Plus en détail

Parlons assurance. Taux de prime

Parlons assurance. Taux de prime Parlons assurance Taux de prime 2011 La Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) fournit un service d assurance essentiel aux entreprises établies au Québec. Cette assurance obligatoire

Plus en détail

Structure de cotisation parallèle pour le transport interprovincial. www.csst.qc.ca

Structure de cotisation parallèle pour le transport interprovincial. www.csst.qc.ca www.csst.qc.ca Structure de cotisation parallèle pour le transport interprovincial La Structure de cotisation parallèle Les commissions des accidents du travail de toutes les provinces canadiennes et des

Plus en détail

L analyse des besoins des usagers Sondages et enquêtes. Danielle Chagnon Directrice de la référence et du prêt

L analyse des besoins des usagers Sondages et enquêtes. Danielle Chagnon Directrice de la référence et du prêt L analyse des besoins des usagers Sondages et enquêtes Danielle Chagnon Directrice de la référence et du prêt Deux types de sondages et d enquêtes Première partie Quantitatif : sondage par questionnaire

Plus en détail

À propos des. frais d assistance médicale couverts par la CSST

À propos des. frais d assistance médicale couverts par la CSST À propos des frais d assistance médicale couverts par la CSST La forme masculine utilisée dans ce dépliant désigne aussi bien les femmes que les hommes. Contenu Direction de l indemnisation et de la réadaptation

Plus en détail

Parlons assurance. Taux de prime

Parlons assurance. Taux de prime Parlons assurance Taux de prime 2010 La Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) fournit un service d assurance essentiel aux entreprises établies au Québec. Cette assurance obligatoire

Plus en détail

Série Savoir-faire numérique DES REVUES POUR VOTRE TABLETTE. Direction des services à distance et aux milieux documentaires Grande Bibliothèque

Série Savoir-faire numérique DES REVUES POUR VOTRE TABLETTE. Direction des services à distance et aux milieux documentaires Grande Bibliothèque Série Savoir-faire numérique DES REVUES POUR VOTRE TABLETTE Direction des services à distance et aux milieux documentaires Grande Bibliothèque Bibliothèque et Archives nationales du Québec 2 Découvrez

Plus en détail

Mesures exceptionnelles par suite du conflit de travail à Postes Canada

Mesures exceptionnelles par suite du conflit de travail à Postes Canada Mesures exceptionnelles par suite du conflit de travail à Postes Canada La Capitale a mis en place diverses mesures pour minimiser les inconvénients causés par les perturbations du service postal. Nous

Plus en détail

Parlons assurance 2013. Taux de prime. www.csst.qc.ca

Parlons assurance 2013. Taux de prime. www.csst.qc.ca Parlons assurance 2013 Taux de prime www.csst.qc.ca La Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) fournit un service d assurance essentiel aux travailleurs ainsi qu aux employeurs établis

Plus en détail

RÉGIONS ADMINISTRATIVES

RÉGIONS ADMINISTRATIVES RÉGIONS ADMINISTRATIVES 01 Bas-Saint-Laurent 02 Saguenay Lac-Saint-Jean 03 Capitale-Nationale 04 Mauricie 05 Estrie 06 Montréal 07 Outaouais 08 Abitibi-Témiscamingue 09 Côte-Nord 10 Nord-du-Québec 11 Gaspésie

Plus en détail

Renseignements relatifs aux baux de location pour 2014-2015

Renseignements relatifs aux baux de location pour 2014-2015 Renseignements relatifs aux baux de location pour 2014-2015 Siège social Siège social 1400, boul. Guillaume-Couture Lévis (Québec) G6W 8K7 6 735,7 1 654 611,60 $ Abitibi-Témiscamingue-Nord-du-Québec 53,

Plus en détail

Parlons assurance. Un régime d assurance équitable

Parlons assurance. Un régime d assurance équitable Parlons assurance Taux de prime 2006 Parlons assurance Un régime d assurance équitable La Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) fournit un service d assurance essentiel aux entreprises

Plus en détail

Gestion sécuritaire de l amiante. Dispositions réglementaires. www.csst.qc.ca/amiante

Gestion sécuritaire de l amiante. Dispositions réglementaires. www.csst.qc.ca/amiante Gestion sécuritaire de l amiante Dispositions réglementaires www.csst.qc.ca/amiante Afin de prévenir les expositions des travailleurs et de préserver leur santé, les dispositions sur la gestion sécuritaire

Plus en détail

Formation sur les Halocarbures

Formation sur les Halocarbures Formation sur les Halocarbures Information générale 1 888 EMPLOIS (1 888 367-5647) www.emploiquebec.net QUALIFICATION ENVIRONNEMENTALE H1 APPAREILS FRIGORIFIQUES Commission scolaire des Draveurs Territoires

Plus en détail

CSST - Liste provinciale des organismes de formation en secourisme au travail

CSST - Liste provinciale des organismes de formation en secourisme au travail Abitibi-Témiscamingue (Comprenant le Nord-du-Québec) Information sur le programme de secourisme pour cette région : 1 800 668-2922 poste 6130 ASICC-MED 3900, place de Java, suite 111 Responsables: Brossard

Plus en détail

fientes dans votre lieu de travail? Méfiez-vous!

fientes dans votre lieu de travail? Méfiez-vous! fientes Des de pigeon dans votre lieu de travail? Méfiez-vous! Des cas de maladies ont déjà été rapportés chez des travailleurs dont les lieux de travail étaient souillés par des fientes de pigeon. Apprenez

Plus en détail

Pénalités et intérêts

Pénalités et intérêts Pénalités et intérêts Guide Parce que le Québec a besoin de tous ses travailleurs www.csst.qc.ca Pénalités et intérêts Vice-présidence aux finances Révision linguistique Direction des communications Impression

Plus en détail

Vous pouvez vous inscrire en ligne. (voir les détails à la dernière page)

Vous pouvez vous inscrire en ligne. (voir les détails à la dernière page) La formation syndicale Nom de l'organisation SCFP 2 0 1 5 Vous pouvez vous inscrire en ligne (voir les détails à la dernière page) TABLE DES MATIÈRES La déléguée et le délégué syndical... 4 Leadership...

Plus en détail

PRIME-VERT. Aide financière pour une agriculture respectueuse de l environnement

PRIME-VERT. Aide financière pour une agriculture respectueuse de l environnement PRIME-VERT Aide financière pour une agriculture respectueuse de l environnement Gestion des surplus de matières fertilisantes Le programme Prime-Vert aide financièrement les agriculteurs et le secteur

Plus en détail

Demande d information sur l état de conformité et demande d attestation de conformité. généraux. www.csst.qc.ca

Demande d information sur l état de conformité et demande d attestation de conformité. généraux. www.csst.qc.ca Demande d information sur l état de conformité et demande d attestation de conformité Renseignements généraux www.csst.qc.ca De nvelles dispositions Le 1 er janvier 2011, de nvelles dispositions concernant

Plus en détail

CSSS Rimouski-Neigette CSSS Kamouraska La Pocatière (CH Notre-Dame-de-Fatima) CSSS de la Mitis CSSS de Rivière-du-Loup (CH du Grand-Portage)

CSSS Rimouski-Neigette CSSS Kamouraska La Pocatière (CH Notre-Dame-de-Fatima) CSSS de la Mitis CSSS de Rivière-du-Loup (CH du Grand-Portage) CLINIQUES D'INSUFFISANCE CARDIAQUE - QUÉBEC Région 01 BasSt-Laurent CSSS Rimouski-Neigette 150, av. Rouleau Rimouski (Québec) G5L 5T1 Tél. : (418) 724-3000 01 BasSt-Laurent CSSS Kamouraska La Pocatière

Plus en détail

Le stage probatoire. des enseignants et des enseignantes du préscolaire, du primaire et du secondaire DOCUMENT D INFORMATION

Le stage probatoire. des enseignants et des enseignantes du préscolaire, du primaire et du secondaire DOCUMENT D INFORMATION des compétences Les Le stage probatoire des enseignants et des enseignantes du préscolaire, du primaire et du secondaire professionnelles attendues dispositions réglementaires et l évaluation DOCUMENT

Plus en détail

MAPAQ Centre québécois d inspection des aliments et de santé animale (CQIASA)

MAPAQ Centre québécois d inspection des aliments et de santé animale (CQIASA) LISTE DES REPRÉSENTANTS DES PARTENAIRES DU RÉSEAU SENTINELLE APICOLE MAPAQ Centre québécois d inspection des aliments et de santé animale (CQIASA) MÉDECINS VÉTÉRINAIRES D re Diane Boucher, m.v. Téléphone

Plus en détail

Mise à jour Licence de gestionnaire de salle

Mise à jour Licence de gestionnaire de salle Mise à jour Licence de gestionnaire de salle Veuillez indiquer votre numéro de dossier attribué par la Régie 13- Veuillez remplir le tableau suivant et le retourner avec le formulaire dûment rempli et

Plus en détail

Travailler pour profiter de la VIE, mais pas au risque de la PERDRE!

Travailler pour profiter de la VIE, mais pas au risque de la PERDRE! Travailler pour profiter de la VIE, mais pas au risque de la PERDRE! La sécurité au travail, ça s apprend. Parce qu on a juste une vie à vivre la SÉCURITÉ AU TRAVAIL, ça commence tout de suite! < 2 > Questions

Plus en détail

en milieu de travail Vous travaillez en plein air? Gare aux insectes piqueurs! 3 e édition titre du document 5

en milieu de travail Vous travaillez en plein air? Gare aux insectes piqueurs! 3 e édition titre du document 5 en milieu de travail Vous travaillez en plein air? Gare aux insectes piqueurs! 3 e édition titre du document 5 Ce document est réalisé par la Direction générale de la préventioninspection et du partenariat,

Plus en détail

Guide administratif Prothèses auditives

Guide administratif Prothèses auditives appareillage d une prothèse auditive choix d une prothèse renouvellement facturation à la csst annexe Guide administratif À l intention des audioprothésistes www.csst.qc.ca Ce document est réalisé par

Plus en détail

RÉCLAMATION DU TRAVAILLEUR

RÉCLAMATION DU TRAVAILLEUR RÉCLAMATION DU TRAVAILLEUR Vous devez remplir ce formulaire pour : Demander des indemnités lorsque l accident du travail ou la maladie professionnelle cause : une incapacité à occuper votre emploi pendant

Plus en détail

Décret 686-2008, 25 juin 2008

Décret 686-2008, 25 juin 2008 3988 GAZETTE OFFICIELLE DU QUÉBEC, 9 juillet 2008, 140 e année, n o 28 Partie 2 Cet avis doit préciser en termes généraux les effets de la continuation ou de la formation, notamment quant à la responsabilité

Plus en détail

SÉANCE ORDINAIRE DU 3 FÉVRIER 2014

SÉANCE ORDINAIRE DU 3 FÉVRIER 2014 SÉANCE ORDINAIRE DU 3 FÉVRIER 2014 Procès-verbal de la séance du conseil de la Municipalité de Saint- Adrien-d Irlande tenue le 3 février 2014 à 20 :00 heures à la salle municipale au 152, rue Municipale

Plus en détail

Projet de loi n o 76 (2010, chapitre 1)

Projet de loi n o 76 (2010, chapitre 1) PREMIÈRE SESSION TRENTE-NEUVIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 76 (2010, chapitre 1) Loi modifiant diverses dispositions législatives concernant principalement le processus d attribution des contrats des

Plus en détail

avant-propos introduction assistance médicale règlement sur l assistance médicale attribution d un numéro de fournisseur par la csst

avant-propos introduction assistance médicale règlement sur l assistance médicale attribution d un numéro de fournisseur par la csst avant-propos introduction assistance médicale règlement attribution d un numéro de fournisseur par la csst facturation des soins et des traitements soins et traitements reçus hors québec annexe pour joindre

Plus en détail

règlement sur le captage des eaux souterraines en bref

règlement sur le captage des eaux souterraines en bref règlement sur le captage des eaux souterraines en bref règlement sur le captage des eaux souterraines en bref Ministère du Développement durable, de l Environnement et des Parcs Dépôt légal Bibliothèque

Plus en détail

Écoles accréditées auprès de l ASSTSAS pour l enseignement des PDSB et dont les programmes sont reconnus

Écoles accréditées auprès de l ASSTSAS pour l enseignement des PDSB et dont les programmes sont reconnus Écoles accréditées auprès de l ASSTSAS pour l enseignement des PDSB et dont les programmes sont reconnus par le ministère de l'éducation, des Loisirs et des Sports (MELS) ACCESS Continuing Education Centre

Plus en détail

en aménagement de bibliothèque www.reseaubiblioduquebec.qc.ca

en aménagement de bibliothèque www.reseaubiblioduquebec.qc.ca en aménagement de bibliothèque www.reseaubiblioduquebec.qc.ca L HISTORIQUE Les membres du Réseau BIBLIO du Québec, en créant le Prix d excellence Gérard-Desrosiers, désiraient rendre hommage à un homme

Plus en détail

Projet de loi n o 25 (2003, chapitre 21) Loi sur les agences de développement de réseaux locaux de services de santé et de services sociaux

Projet de loi n o 25 (2003, chapitre 21) Loi sur les agences de développement de réseaux locaux de services de santé et de services sociaux PREMIÈRE SESSION TRENTE-SEPTIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 25 (2003, chapitre 21) Loi sur les agences de développement de et de services sociaux Présenté le 11 novembre 2003 Principe adopté le 10 décembre

Plus en détail

Systèmes d ancrage pour la protection contre les chutes

Systèmes d ancrage pour la protection contre les chutes GUIDE D INFORMATION Photo : Ancrage Mobile Services Systèmes d ancrage pour la protection contre les chutes Le présent guide se veut un outil d information pour les employeurs de la construction qui auront

Plus en détail

Demande de licence. de bingo en salle seul. Guide. Formulaire de demande de licence. Annexe A Déclaration annuelle de l organisme

Demande de licence. de bingo en salle seul. Guide. Formulaire de demande de licence. Annexe A Déclaration annuelle de l organisme Demande de licence de bingo en salle seul Guide Formulaire de demande de licence Annexe A Déclaration annuelle de l organisme Annexe A.1 Déclaration annuelle des personnes liées à l organisme Annexe B

Plus en détail

VOUS TRAVAILLEZ EN PLEIN AIR? GARE AUX INSECTES PIQUEURS!

VOUS TRAVAILLEZ EN PLEIN AIR? GARE AUX INSECTES PIQUEURS! VOUS TRAVAILLEZ EN PLEIN AIR? GARE AUX INSECTES PIQUEURS! 1 Coordination Jules Turcot, Ph. D., Direction de la prévention-inspection, CSST Claire Pouliot, conseillère en communication, CSST Rédaction Pauline

Plus en détail

Guide d élaboration d un protocole d évacuation et de transport des blessés en forêt. 2 e édition

Guide d élaboration d un protocole d évacuation et de transport des blessés en forêt. 2 e édition Guide d élaboration d un protocole d évacuation et de transport des blessés en forêt 2 e édition 4 Guide d élaboration d un protocole d évacuation et de transport des blessés en forêt 2 e édition Dans

Plus en détail

Projet de loi n o 72 (2002, chapitre 11)

Projet de loi n o 72 (2002, chapitre 11) DEUXIÈME SESSION TRENTE-SIXIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 72 (2002, chapitre 11) Loi modifiant la Loi sur la qualité de l environnement et d autres dispositions législatives relativement à la protection

Plus en détail

BAUX DE LOCATION D ESPACES OCCUPÉS PAR LE MINISTÈRE Exercice financier : 2014 2015

BAUX DE LOCATION D ESPACES OCCUPÉS PAR LE MINISTÈRE Exercice financier : 2014 2015 BAUX DE LOCATION D ESPACES OCCUPÉS PAR LE MINISTÈRE Exercice financier : 2014 2015 Usage de l'espace occupé Adresse Nom du locateur 1, place du Commerce, bureau 200, Brossard (Québec) J4W 2Z7 1, rue Raymond,

Plus en détail

Série Savoir-faire numérique Comment protéger votre identité numérique

Série Savoir-faire numérique Comment protéger votre identité numérique Série Savoir-faire numérique Comment protéger votre identité numérique Christian Barrette Bibliothécaire Direction des services à distance et aux milieux documentaires Grande Bibliothèque 1 Objectifs de

Plus en détail

Guide d utilisation de la signature officielle de la Société de l assurance automobile par les mandataires

Guide d utilisation de la signature officielle de la Société de l assurance automobile par les mandataires Guide d utilisation de la signature officielle de la Société de l assurance automobile par les mandataires La trousse d identification des mandataires La Société de l assurance automobile du Québec (SAAQ)

Plus en détail

Statuts et règlements du Fonds de défense professionnelle de la CSN

Statuts et règlements du Fonds de défense professionnelle de la CSN Statuts et règlements du Fonds de défense professionnelle de la CSN incluant les modifications apportées par le congrès de mai 2008 avec les concordances TABLE DES MATIÈRES Dispositions générales... 7

Plus en détail

Ce document a été produit par la Surintendance de l encadrement de la solvabilité de l Autorité des marchés financiers.

Ce document a été produit par la Surintendance de l encadrement de la solvabilité de l Autorité des marchés financiers. GUIDE DE PRÉSENTATION D UNE DEMANDE DE CONSTITUTION D UNE COMPAGNIE D ASSURANCE À CHARTE QUÉBÉCOISE Mars 2008 Ce document a été produit par la Surintendance de l encadrement de la solvabilité de l Autorité

Plus en détail

Pour bien démarrer votre entreprise en plomberie et chauffage

Pour bien démarrer votre entreprise en plomberie et chauffage Pour bien démarrer votre entreprise en plomberie et chauffage TABLE DES MATIÈRES Démarrer votre entreprise.................................................................................... 3 Choisir

Plus en détail

Rapport sur les résidences pour Personnes âgées Québec

Rapport sur les résidences pour Personnes âgées Québec l e m a r c h é d e l h a b i t a t i o n Rapport sur les résidences pour Personnes âgées S o c i é t é c a n a d i e n n e d h y p o t h è q u e s e t d e l o g e m e n t Date de diffusion : Table des

Plus en détail

Loi modifiant la Loi sur l assurance automobile

Loi modifiant la Loi sur l assurance automobile DEUXIÈME SESSION TRENTE-SIXIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 37 Loi modifiant la Loi sur l assurance automobile Présentation Présenté par Madame Pauline Marois Ministre des Finances Éditeur officiel du

Plus en détail

Guide de participation aux 14 es Olympiades québécoises des métiers et des technologies (4 au 7 mai 2016)

Guide de participation aux 14 es Olympiades québécoises des métiers et des technologies (4 au 7 mai 2016) Guide de participation aux 14 es Olympiades québécoises des métiers et des technologies (4 au 7 mai 2016) à l intention des centres de formation professionnelle Document révisé le 19 mars 2015 Introduction

Plus en détail

Population de la «Ville de Trois-Rivières» (Code géographique : 37067)

Population de la «Ville de Trois-Rivières» (Code géographique : 37067) Population de la «Ville de Trois-Rivières» (Code géographique : 37067) En 2015 Décret 1060-2014 concernant la population des municipalités pris le 3 décembre 2014 par le gouvernement du Québec. Publié

Plus en détail

OBJET : Assemblée annuelle 2013 Nomination d'un représentant des participants actifs au Comité de retraite

OBJET : Assemblée annuelle 2013 Nomination d'un représentant des participants actifs au Comité de retraite Mars 2013 OBJET : Assemblée annuelle 2013 Nomination d'un représentant des participants actifs au Comité de retraite Madame, Monsieur, J ai le plaisir, au nom des membres du Comité de retraite, de vous

Plus en détail

PROGRAMME DES IMMIGRANTS INVESTISSEURS CONVENTION D INVESTISSEMENT. entre

PROGRAMME DES IMMIGRANTS INVESTISSEURS CONVENTION D INVESTISSEMENT. entre PROGRAMME DES IMMIGRANTS INVESTISSEURS CONVENTION D INVESTISSEMENT entre Monsieur/Madame NOM NOM À LA NAISSANCE PRÉNOM DATE DE NAISSANCE ADRESSE PERMANENTE ADRESSE DE CORRESPONDANCE NUMÉRO DE TÉLÉPHONE

Plus en détail

Au Québec, un grand nombre d'activités se déroulent dans des tentes, des chapiteaux et des structures gonflables. Par

Au Québec, un grand nombre d'activités se déroulent dans des tentes, des chapiteaux et des structures gonflables. Par RÉGIE DU BÂTIMENT DU QUÉBEC L'utilisation d'appareils à gaz dans les tentes, les chapiteaux et les structures gonflables Au Québec, un grand nombre d'activités se déroulent dans des tentes, des chapiteaux

Plus en détail

NOR: MAEX0500293D. Vu la convention de Vienne sur les relations consulaires du 24 avril 1963 ;

NOR: MAEX0500293D. Vu la convention de Vienne sur les relations consulaires du 24 avril 1963 ; DECRET Décret n 2005-1613 du 22 décembre 2005 portant application de la loi organique n 76-97 du 31 janvier 1976 relative aux listes électorales consulaires et au vote des Français établis hors de France

Plus en détail

Guide de gestion des documents dans le contexte d une restructuration municipale

Guide de gestion des documents dans le contexte d une restructuration municipale Guide de gestion des documents dans le contexte d une restructuration municipale Archives nationales du Québec Association des archivistes du Québec Association des directeurs municipaux du Québec Corporation

Plus en détail

VIÊT NAM PROCÉDURES À SUIVRE AU RETOUR

VIÊT NAM PROCÉDURES À SUIVRE AU RETOUR VIÊT NAM PROCÉDURES À SUIVRE AU RETOUR Au retour du Vietnam avec votre enfant, certaines démarches devront être entreprises pour officialiser votre adoption et se procurer tous les documents nécessaires

Plus en détail

DIRECTIVE DIRECTIVE SUR LA GESTION DES PROJETS MAJEURS D INFRASTRUCTURE PUBLIQUE SUR LA GESTION DES PROJETS MAJEURS D INFRASTRUCTURE PUBLIQUE

DIRECTIVE DIRECTIVE SUR LA GESTION DES PROJETS MAJEURS D INFRASTRUCTURE PUBLIQUE SUR LA GESTION DES PROJETS MAJEURS D INFRASTRUCTURE PUBLIQUE DIRECTIVE SUR LA GESTION DES PROJETS MAJEURS D INFRASTRUCTURE PUBLIQUE DIRECTIVE SUR LA GESTION DES PROJETS MAJEURS D INFRASTRUCTURE PUBLIQUE Avis au lecteur sur l accessibilité : Ce document est conforme

Plus en détail

Règlement sur les restrictions visant l utilisation des bâtiments

Règlement sur les restrictions visant l utilisation des bâtiments Règlement sur les restrictions visant l utilisation des bâtiments Bureau de la sécurité nautique Transports Canada Déroulement de la rencontre 1 Introduction 6 Bouées et affichage 2 RRVUB 7 Synthèse du

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 62-06

RÈGLEMENT NUMÉRO 62-06 RÈGLEMENT NUMÉRO 62-06 «RÈGLEMENT D EMPRUNT AUTORISANT L ACHAT ET LE FINANCEMENT D UN CAMION 6 ROUES NEUF DE TYPE 4X4 MUNI D ÉQUIPEMENTS POUR LES OPÉRATIONS DE DÉNEIGEMENT» ADOPTÉ LE 12 JUIN 2006 AVIS

Plus en détail

Systèmes de réfrigération fonctionnant à l ammoniac. Condensé du programme de gestion préventive FRIGO

Systèmes de réfrigération fonctionnant à l ammoniac. Condensé du programme de gestion préventive FRIGO Systèmes de réfrigération fonctionnant à l ammoniac Condensé du programme de gestion préventive FRIGO Systèmes de réfrigération fonctionnant à l ammoniac Condensé du programme de gestion préventive FRIGO

Plus en détail

AIDE-MÉMOIRE POUR LA GESTION DES DOCUMENTS MUNICIPAUX

AIDE-MÉMOIRE POUR LA GESTION DES DOCUMENTS MUNICIPAUX AIDE-MÉMOIRE POUR LA GESTION DES DOCUMENTS MUNICIPAUX Marie-France Mignault Caroline Sauvageau Direction des services aux usagers et aux partenaires Mars 2014 TABLE DES MATIÈRES 1. LA LOI SUR LES ARCHIVES...

Plus en détail

ANNEXE 32 - FORMULAIRE E SAISINE DU FONCTIONNAIRE DELEGUE (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION

ANNEXE 32 - FORMULAIRE E SAISINE DU FONCTIONNAIRE DELEGUE (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION ANNEXE 32 - FORMULAIRE E SAISINE DU FONCTIONNAIRE DELEGUE (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION Le Fonctionnaire délégué, Vu le Code wallon de l'aménagement du Territoire, de l'urbanisme,

Plus en détail

Amiante, on se protège!

Amiante, on se protège! www.csst.qc.ca Amiante, on se protège! Aide-mémoire sur les dangers de l exposition à l amiante et mesures de prévention Cet aide-mémoire a été réalisé par la CSST, en collaboration avec ses partenaires,

Plus en détail

www.revenu.gouv.qc.ca Les personnes handicapées et la fiscalité

www.revenu.gouv.qc.ca Les personnes handicapées et la fiscalité REVENU QUÉBEC www.revenu.gouv.qc.ca Les personnes handicapées et la fiscalité Cette publication vous est fournie uniquement à titre d information. Les renseignements qu elle contient ne constituent pas

Plus en détail

CLIQUEZ POUR VISUALISER CETTE SUCCURSALE SUR LA CARTE AMOS MILL VITRES D'AUTOS 482, RUE PRINCIPALE SUD AMOS (QC) J9T 2K3

CLIQUEZ POUR VISUALISER CETTE SUCCURSALE SUR LA CARTE AMOS MILL VITRES D'AUTOS 482, RUE PRINCIPALE SUD AMOS (QC) J9T 2K3 1 of 5 LISTE DES SUCCURSALES Près d'un aéroport Service de taxi disponible $$$ Près d'un métro ALMA PNEUS M. GAGNE INC. 2685, DU PONT SUD ALMA (QC) G8B 5V2 AMOS MILL VITRES D'AUTOS 482, RUE PRINCIPALE

Plus en détail

Bureaux régionaux de la CSST

Bureaux régionaux de la CSST salaire horaire minimum en vigueur au, du nombre () J9P 6B1 () G5L 7P3 () G6W 7P7 () G4R 1Y1 () G4Z 2Z4 () J1J 2C3 163, boulevard de () G4X 2V1 () H5B 1H1 () J6E 7N2 () J7Y 3R8 () H7S 2G6 () J4K 5B7 MAURICIE

Plus en détail

PROCÈS-VERBAUX DE LA RÉGIE DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES DE LA MAURICIE

PROCÈS-VERBAUX DE LA RÉGIE DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES DE LA MAURICIE Procès-verbal de la session régulière des membres du conseil d administration de la RÉGIE DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES DE LA MAURICIE tenue à l hôtel de ville de Shawinigan (550, avenue de l'hôtel-de-ville),

Plus en détail

licenciement collectif cessation d emploi

licenciement collectif cessation d emploi Commission des normes du travail L avis de licenciement collectif L avis de cessation d emploi L avis de licenciement collectif L avis de cessation d emploi Vous devez mettre fin à l emploi de 10 salariés

Plus en détail

Procédure de dépôt d un projet de loi d intérêt privé

Procédure de dépôt d un projet de loi d intérêt privé Procédure de dépôt d un projet de loi d intérêt privé Préparé par Direction des services de la procédure Assemblée législative de l Ontario Bureau des conseillers législatifs Juin 2012 Données de catalogage

Plus en détail

Le Régime de rentes du Québec. La rente d invalidité

Le Régime de rentes du Québec. La rente d invalidité Le Régime de rentes du Québec La rente d invalidité Octobre 2006 Rente d invalidité 2 Table des matières Introduction...4 Historique...4 Les trois types de prestations...5 Il existe trois types de prestations

Plus en détail

ÉCHAFAUDAGES. MOBILES yamaska TYPE : Guide d installation et d utilisation. Pour joindre la CSST, un seul numéro : 1 866 302-CSST (2778) laval.

ÉCHAFAUDAGES. MOBILES yamaska TYPE : Guide d installation et d utilisation. Pour joindre la CSST, un seul numéro : 1 866 302-CSST (2778) laval. Guide d installation et d utilisation Pour joindre la CSST, un seul numéro : 1 866 302-CSST (2778) 2e étage 1185, rue Germain Val-d Or (Québec) J9P 6B1 Téléc. : 819 874-2522 bas-saint-laurent 180, rue

Plus en détail

RÈGLEMENTS DE LA CAISSE NATIONALE DE GRÈVE

RÈGLEMENTS DE LA CAISSE NATIONALE DE GRÈVE Décembre 2013 RÈGLEMENTS DE LA CAISSE NATIONALE DE GRÈVE Article Page 1 Gestion financière de la Caisse nationale de grève...1 2 Définition du terme «grève»...1 3 Droit aux indemnités de la Caisse nationale

Plus en détail