cahier des charges RÉHABILITATION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "cahier des charges RÉHABILITATION"

Transcription

1 cahier des charges RÉHABILITATION

2

3 CAHIER DES CHARGES RÉHABILITATION Immobilière 3F Direction Technique Groupe novembre 2009 Arlette Harlé (designer) : photographies et conception graphique Frédéric Achdou (Urba Images) : photographies 3

4 sommaire AVANT PROPOS Objectifs du cahier des charges Rappel des orientations sur l énergie Démarche HQE au sein du Groupe 3F CAHIER DES CHARGES Structure des bâtiments 1 - FAÇADES ET COUVERTURES Façades, revêtements extérieurs Isolation thermique - Imperméabilité - Rénovation ITE Balcons, loggias, garde-corps...14 Menuiseries extérieures...15 Fermetures, occultations TOITURES Terrasses Pluviales, couvertures INFRASTRUCTURE Vide sanitaires, caves et sous-sols Parking en sous-sol ou RDC Accès piétons, portes automatiques d accès - Emplacements automobiles, boxes motos Intérieur des bâtiments 1 - PARTIES COMMUNES Contrôle d accès Porches, entrées Blocs portes d entrée Corbeilles papier, adresse postale, Boîtes aux lettres, tableaux d affichage Halls...27 Paliers...28 Escaliers...29 Local d entretien, Local Collectif Résidentiel...30 Espace d accueil Locaux vélos, poussettes

5 sommaire, fluides 2 - PARTIES PRIVATIVES Choix des produits acoustique - Revêtements - DAAF - Trappes de gaines - Portes palières - Portes intérieures de distribution Installations électriques Pièces humides Généralités - Cuisines - Salles de bains - WC, salles d eau Pièces sèches Séjours, chambres, placards et rangements Espaces donnant sur l extérieur Balcons et terrasses privatives Equipements et fluides 1 - ÉQUIPEMENTS DE TRI SÉLECTIF Ordures ménagères...41 Encombrants ÉQUIPEMENTS DE CHAUFFAGE Généralités Chaudières individuelles, chauffage collectif Installation Eau chaude sanitaire VMC Ventilation mécanique contrôlée RÉSEAUX ET ÉLECTRICITÉ Télévision, radio, internet Eau, électricité, alarmes ASCENSEURS Cabines

6 sommaire Aménagements des abords extérieurs Consulter le Référentiel Résidentialisation établi par Immobilière 3F pour des informations détaillées. 1 - ESPACES EXTÉRIEURS Espaces communs Espaces verts Aires de jeux Clôtures Annexes Organigramme des clés Recommandations sur les éclairages VRD Organisation de la voirie Parkings Accessibilité aux personnes à mobilité réduite (PMR) Introduction Abords et accès Locaux spécifiques Parkings et locaux communs Halls Logements

7 AVANT PROPOS 7

8 AVA N T PROPOS Athis Mons «Noyer Renard» Viry Châtillon «Buisson Borgne» Objectifs du cahier des charges Ce cahier des charges, établi par Immobilière 3F est l un des outils d une politique qualité, à la disposition des maîtres d oeuvres et des collaborateurs de l entreprise pour les aider à réussir la des programmes anciens en associant le respect de l environnement et l équité sociale avec quatre objectifs principaux : l amélioration du confort et de la qualité sanitaire pour le client la fonctionnalité des produits et des installations la durabilité et le meilleur coût d entretien des immeubles la réduction des impacts environnementaux tout au long du cycle de vie C est pourquoi, il est demandé aux utilisateurs de ce document, représentants d Immobilière 3F et maîtres d œuvre, de rechercher le meilleur coût d objectif possible, dès la conception du projet. Des variantes pourront proposer de s écarter, dans une certaine mesure, de certains critères du cahier des charges ; ces variantes, qui devront être justifi ées, resteront sous le contrôle du responsable interne du projet. L application de la démarche Haute Qualité Environnementale (HQE marque déposée) permettra de justifi er ces choix en termes de coût global, sur les trois sphères du développement durable. Saint-Cyr l Ecole «L Abbaye» Torcy Les préconisations édictées s imposent donc à l ensemble des responsables internes des projets de et aux maîtres d œuvre à qui sont confi ées les missions de de ces programmes. La volonté de leur mise en application doit être présente tant dans la phase conception que lors de la réalisation du projet. La prise en compte des choix du cahier des charges ne doit pas cependant faire oublier la dimension économique de l activité d Immobilière 3F, maître d ouvrage social, qui doit réaliser des projets dont le coût des travaux reste compatible avec ses contraintes fi nancières tout en permettant un bon entretien de son parc. Saint-Denis «Basilique» Garges-lès-Gonesse «La Muette» 8

9 AVA N T PROPOS Rappel des orientations sur l énergie La loi du 13 juillet 2005 Les préconisations : maîtriser la demande d énergie ; diversifi er les sources d approvisionnement énergétique ; développer la recherche dans le domaine de l énergie ; assurer des moyens de transport et de stockage de l énergie adaptés aux besoins. La lutte contre le changement climatique est une priorité de la politique énergétique qui vise à diminuer de 3 % par an en moyenne les émissions de gaz à effet de serre de la France, ce qui implique une division par quatre ou cinq de ces émissions à l horizon Les projets de complets doivent viser deux objectifs : - La classe C de performance énergétique - La certification Patrimoine Habitat & Environnement, délivrée par CERQUAL Le profi l environnemental est l outil qui détermine le niveau de performance à atteindre pour chacune des 14 cibles. La détermination du cahier des charges de chaque opération doit se baser sur les généralités présentées ici tout en prenant en compte les enjeux et les exigences qui en découlent selon le niveau de performance recherché, tel que décrit dans le document «Application de la démarche HQE». Démarche HQE au sein du Groupe 3F La démarche HQE s applique sur chaque opération à partir d un profi l environnemental qui synthétise trois profi ls établis en amont : profi l environnemental 3F, qui établit la grille des priorités générales du Groupe 3F ; profi l environnemental du site, produit à partir d une analyse des atouts et contraintes propres au site spécifi que de l opération ; profi l environnemental des habitants, produit à partir d une concertation qui met en valeur la maîtrise d usage des habitants et de l équipe de proximité 3F. Immobilière 3F, «Chantier propre» 9

10

11 CAHIER DES CHARGES 11

12 1 - STRUCTURE : FA Ç A D E ET COUVERTURE Façades, revêtements extérieurs Isolation thermique Enveloppe extérieure des logements 12 Torcy Villepinte «Trilogie» Saint-Cyr l Ecole «L Abbaye» Généralités exigences en fonction du niveau de performance de la cible 4 : gestion de l énergie la classe C est l objectif minimum visé systématiquement, sauf impossibilités techniques à justifier prévoir ou compléter une isolation thermique extérieure suivant : - des désordres générés par des ponts thermiques (moisissures, humidité dans les logements) - une étude d économie d énergie et diagnostic thermique, à faire réaliser par un Bureau d Etudes Thermiques (modèle de contrat 3F) - exigences du référentiel CERQUAL Soubassement non isolé peinture foncée en présence de gravillon lavé : effectuer un lavage haute pression passivation et traitement des fers apparents si pose de pierre à proximité des halls : pose scellée Soubassement isolé prévoir des matériaux résistants aux chocs (briquettes, carrelage, panneaux de résine rigides, plaquettes de briques, béton peint, etc.) Parties isolées au dessus du soubassement finitions résistantes aux chocs sur parties isolées accessibles prévoir l isolation des tableaux, voussures appuis, acrotères pose de couvertines (fixation mécanique) ou bandes de rive sur acrotères et balcons poser des bavettes sur appuis de baies et débords de façades avec un matériau absorbant pour isolation phonique tenir compte du classement R.E.V.E.T.I.R. l isolation thermique doit être fixée mécaniquement si enduit, finition talochée : grain fin ou lisse vêture, vétage ou bardage selon la faisabilité sur site et l économie du projet si bois : choix d essences naturellement durables, bois provenant de forêts européennes ou gérées durablement (fournir certificat) en tenant compte de l évolution de teinte dans le temps si brique : parement en habillage si métal : proscrire l acier

13 1 - STRUCTURE : FA Ç A D E ET COUVERTURE Façades, revêtements extérieurs Imperméabilité, Rénovation Isolation Thermique par l Extérieur Enveloppe extérieure des logements Imperméabilité avant l appel d offres faire établir une préconisation par un fabricant, respecter le DTU 42.1 définir le système : I1, I2, I3 avec pontage des fissures ou I4 traiter les joints de panneaux préfabriqués si infiltrations traiter les ouvrages en terrasses (souches, édicules, etc.) en assurant systématiquement la goutte d eau peinture appropriée des appuis de fenêtres en béton (I4) traitement anti-graffiti des soubassements Revêtements brique ou carrelage : en habillage à proximité des halls enduit : finition finement talochée protection contre les coulures : couvertines, bandes de rives, becquets... couleurs : les teintes claires seront recherchées Rénovation, Isolation Thermique par l Extérieur Rappel de la réglementation application des règles professionnelles pour l entretien et la rénovation de système d isolation thermique extérieure «ETICS» travaux d entretien si les pathologies constatées sont de type I ou II ; travaux de rénovation si les pathologies constatées sont de type III ou IV ; au-delà du type IV : réfection de l isolation Remarques si l appréciation faite des supports permet de les conserver : - reconnaissance préalable du subjectile par un professionnel (organisme ou maître d œuvre spécialisé), autre que l entrepreneur et les fournisseurs, choisi par le maître d ouvrage - PV des résultats à fournir dans le cadre de la consultation. Avant l appel d offres, l établissement par un fabricant d une préconisation conforme aux règles ETICS est souhaitable elle tiendra compte du rapport de reconnaissance pour les types de travaux suivants : - entretien d ETICS ne présentant que de simples défauts d aspect, ou au plus un faïençage superficiel : classement QUALIBAT 611 ou rénovation d ETICS, fissurés ou microfissurés imposant un diagnostic approfondi de l état de conservation du système existant: classement QUALIBAT 611/612 avec 713 en plus obligatoirement - réfection d ETICS : dépose de l isolation, classement QUALIBAT 381 ou 713 selon le cas 13

14 1 - STRUCTURE : FA Ç A D E ET COUVERTURE Balcons, loggias, garde-corps Structure des bâtiments Balcons, loggias Garde-corps pissettes de balcons à rallonger si nécessaire implantation hors zone de passage piétons deux catégories de peinture : - peinture esthétique (classement D, type D3) sur plafond et fonds de loggias, séparatifs de balcons etc. - peinture ayant pour fonction l imperméabilisation sur les sols des balcons ou des loggias peinture des parties métalliques habillage des abouts de dalles avec des profils en U en aluminium laqué ou pose d un profilé ou becquets formant goutte d eau préférer les solutions de gardes-corps occultant pour éviter que les locataires les bouchent avec des matériaux disgracieux fournir les plans détaillés des différents garde-corps en apportant la preuve de la conformité à la norme NFP vérifier les scellements des garde-corps et que la hauteur soit en conformité avec la réglementation barreaudage vertical garde-corps aluminium : nettoyage et traitement approprié matériaux - un seul matériau sur toute la hauteur du garde-corps - en acier, la finition sera thermolaquée. - en béton, la peinture sera de couleur claire côté intérieur - en aluminium : ton naturel ou finition laquée en usine En haut, Saint-Denis «Basilique» Au milieu, Garges-lès-Gonesse «La Muette» En bas,saint-cyr l Ecole «L Abbaye» - habillage par plaques en résine de synthèse, ou matériau non sujet à la rouille 14

15 1 - STRUCTURE : FA Ç A D E ET COUVERTURE Menuiseries extérieures Structure des bâtiments Généralités double vitrage (4/16/4) Air ou Argon, type Vitrage à Isolation Renforcée (VIR), à faible émissivité, éventuellement du 6/12/4 pour une meilleure isolation phonique, en fonction de la réglementation ouvrants à la française, et/ou oscillo-battant pour les pièces humides, avec poignée entrebâilleur : - largeur inférieur ou égale à 0,80 m, - pose sur anciens bâtis bois conservés respecter la typologie existante pour ne pas réduire l éclairement (si modification, obtenir l accord des locataires et respecter leur aménagement) cependant, prévoir les bâtis dans chassis suffisamment épais pour réussir l isolation par l extérieure en habillage des tableaux (dans le cadre du projet ou ultérieurement) étudier la mise en place d une VMC, sachant que l amélioration de l enveloppe implique une meilleure étanchéité et donc une moins bonne ventilation naturelle pour toute partie fixe : vitrage nettoyable depuis l intérieur sans risque éviter les allèges basses vitrées et si vis-à-vis, portes-fenêtres non vitrées en partie basse portes-fenêtres 3 points de fermeture minimum, crémone et tige en métal : - protection aluminium sur pièces d appui des portes-fenêtres - verrous haut et bas sur vantail semi-fixe des portes-fenêtres - vérifier la conformité des garde-corps par rapport à la norme NF P (hauteur) sur site difficile, prévoir un vitrage feuilleté retardateur d effraction au rez-de-chaussée (type 44.2) classement A3 E3 V2 (classement européen équivalent : A*3, E*7B, V*A2) label ACOTHERM AC1 minimum Th 4/5/6 si il y a un problème acoustique, prévoir affaiblissement de 33 db (A). certification CSTB du fabricant Saint-Cyr l Ecole «L Abbaye» Maule 15

16 1 - STRUCTURE : FA Ç A D E ET COUVERTURE Fermetures, occultations Structure des bâtiments Protection à l effraction de toutes les baies accessibles Longjumeau «les Sources» en rez-de-chaussée et depuis les balcons et les terrasses du dernier niveau volets roulants en aluminium extrudé ou persiennes métalliques (sur site difficile prévoir volets roulants en aluminium extrudé) barreaudage sur les locaux communs, les fenêtres de salles de bains et les wc Maule Villepinte «les quatre tours» Baies des étages : chambres, séjours et cuisines volets roulants en PVC avec lame finale en aluminium coffres intérieurs intégrés à la menuiserie ou extérieurs si le clair de vitrage est insuffisant, avec l objectif de limiter les ponts thermiques coffre démontable de l intérieur du logement sans risque classification VEMCROS adaptée au site sans système de projection, manœuvre par tige manivelle coulisse en PVC et verrous de blocage automatique 16

17 2 - T O I T U R E S Terrasses Structure des bâtiments Généralités diagnostic d étanchéité à prévoir (sondage pour déterminer la composition du complexe, présence d eau, etc.) si l isolation est correcte, exécution d une nouvelle étanchéité posée en indépendance si l isolation est insuffisante, prévoir un complément d isolation si présence de deux isolations ou présence d eau importante dans le complexe, prévoir l arrachage de la totalité du complexe complexe d étanchéité renforcé : classement FIT F5. I5. T4 Terrasses non privatives (inaccessibles) protection par gravillon (nettoyage ou remplacement) ou par système auto-protégé matérialiser le cheminement par des dallettes en béton sur résiliant édicules d ascenseur à traiter pose de garde-corps en périphérie des terrasses pour sécurité collective conforme à la norme NF EN ISO d Août 2001 (fixation sur acrotère, inclinaison à 45 ), privilégier l aluminium naturel lanterneaux de désenfumage : résistance > 1200 J. Section = 1 m2 grille anti-chute et de condamnation de l accès à la terrasse conservation de la ventilation permanente de l escalier de secours ou dispositif d ouverture ramené au Rdc, compris boîtier de protection manœuvrable par les services de sécurité le système de désenfumage sera adapté à la famille de l immeuble vérifier si la hauteur des relevés est conforme prévoir toute suggestion de traitement en partie horizontale sur les ouvrages béton ou maçonnés contre mitoyen évidement de l isolant au droit des platines EP pour éviter les flashs contrôler la hauteur des pissettes (trop plein) Terrasses privatives (accessibles) protection par dalles sur plots vérifier la hauteur réglementaire du garde-corps Remarque si pose d une terrasse végétalisée : privilégier végétalisation extensive (type sédum, surpoids minime) de préférence précultivée Montreuil «Port Royal» Viry-Châtillon «les Erables» 17

18 2 - T O I T U R E S Pluviales, couvertures Structure des bâtiments Pluviales Généralités gestion des eaux pluviales sur la parcelle (réduction du débit de fuite ; étude de solutions de récupération, rétention et/ou infiltration) en fonction du niveau de performance de la cible 5 (gestion de l eau) prévoir l évacuation des eaux pluviales des auvents raccordement des évacuations des balcons, loggias et auvents sur descentes E.P. si possible dauphins en fonte de 1,80 m de hauteur avec protection anti-rouille (préférer leur raccordement si possible) dans le cas de gouttières situées près d arbres, pose d un grillage de protection contre les feuilles pose de crapaudines (ou gardes-grèves) sur chacune des naissances EP Couvertures prévoir un écran d étanchéité à la neige sous les tuiles (DTU) si tuiles : pose de plus de 10 tuiles au m2 fixation des tuiles suivant la réglementation (exposition, orientation, pente...) châssis de toit (type velux) : - à projection (vérifier la compatibilité en fonction de la pente de la toiture) - plus hauts que larges - habillage horizontal en linteau - canne de commande selon hauteur (motorisation et occultation si possible) - performance acoustique en cas de pluie ou grèle et de performance thermique maximum - occultation extérieure au minimum (intérieure en sus éventuellement) pose de grilles anti-moineaux (suivant DTU) pour tout vide supérieur à 2cm entre les ouvrages de couverture et les autres positionner les pissettes en dehors d un lieu de passage et prévoir un dispositif pour limiter les rejaillissements en soubassement et la salissure des façades Chilly Mazarin «L Esplanade» 18

19 3 - INFRASTRUCTURE Vide sanitaires, caves et sous-sols Structure des bâtiments Vide sanitaires Généralités un vide sanitaire doit comporter ces caractéristiques : 1,20 m sous canalisation (existant) accès depuis les parties communes cheminement praticable (indication sur plan, par bétonnage si possible) en fonction de l étude thermique : isolation à envisager en sous face de dalles effectuer un diagnostic des vide sanitaires réseaux à contrôler (calorifugeage, vannes, etc.) étiquetage des vannes d arrêt tampons de dégorgement avec repères éclairage suffisant : interrupteur à l entrée + prise étanche cheminement électrique à vérifier éventuellement prévoir pompe de relevage avec création d une réservation en point bas Caves et sous-sols Généralités caves regroupées en îlots de petites unités si conservées regroupement par cage d escalier souhaitable (portes de sectorisation coupe feu) vérifier préalablement s il n est pas opportun de condamner les caves en fonction de l étude thermique : isolation à rajouter assurer une bonne circulation de l air portes des circulations : métalliques peintes, à oculus clé et canon européen sur organigramme ou lecteur de clé (voir «organigramme des clés» en fin de document) protection du pêne par plaque métallique éclairage (voir «recommandations sur les éclairages» en fin de document) étiquetage des colonnes montantes portes de caves individuelles métalliques pré-peintes (type laque alkyde) pas de béquille ni de poignée de tirage extérieures béquille intérieure et/ou bouton moleté sur canon européen deux pions anti-dégondage 19

20 3 - INFRASTRUCTURE Parking en sous-sol ou RDC Structure des bâtiments bacs à sable : hors circulation pied des gaines verticales de ventilations basses: accessibilité pour nettoyage séparateur d hydrocarbures - hors emplacements de véhicules, accessible pour vidange - portes boxes : hauteur de passage libre 2,00 m éclairage (voir «recommandations sur les éclairages» en fin de document) - intégrer des capteurs à infra-rouges et acoustique tous les 20 m Teintes RAL à prévoir blocs de sécurité à décharge de batteries automatiques - vérifier la conformité des plans de sécurité incendie - vérifier la conformité de l éclairage de secours (B.A.E.S.) - prise de courant tous les 20 m avec condamnation peinture - privilégier dans tous les cas les peintures en phase aqueuse, ou sans solvant, avec label NF environnement ou ecolabel européen - murs et plafonds : deux couches de peinture vinylique - sols : peinture polyuréthane monocomposant, deux couches d un grammage de 250g/m2/couche, avec un grenaillage préalable ou préparation adaptée 20

21 3 - INFRASTRUCTURE Parking en sous-sol ou RDC Structure des bâtiments Accès piétons ascenseurs : contrôle d accès par lecteur et clé de proximité escaliers et circulations - peinture de sol polyuréthane monocomposant ; privilégier en phase aqueuse, anti-poussière - peinture vinylique sur murs et plafonds condamnation de la première volée sous l escalier suivant configuration escalier extérieur - protection aux intempéries par édicules - porte en haut de l escalier pour protection contre l intrusion portes d accès piétons - contrôle d accès par lecteur et clés de proximité - métalliques avec ferme-porte, béquillage fixe - protection du pêne par plaque métallique - poignée de tirage (la plus petite possible) - privilégier les portes à oculus Portes automatiques d accès encombrement des mécanismes de manœuvre compatible avec la circulation des véhicules cinématique d ouverture compatible avec l accès aux places mitoyennes porte de parking au nu de la façade, largeur de passage 3 m minimum si sorties à double sens de circulation, prévoir une seule porte fournir des procès-verbaux d essais prévoir l étiquetage réglementaire (GPL, attention aux enfants, parking privé) système de déverrouillage manuel sans condamnation - si le portail extérieur est associé à une porte automatique - si la commande d ouverture est indépendante - s il y a une commande de manœuvre : porte de parking accès extérieur piétons (lecteur de clés de proximité ou par commande à distance avec émetteur), lecteur de clés de proximité pour sous-sol, barrière, clôture de programme 21

22 3 - INFRASTRUCTURE Parking en sous-sol ou RDC Structure des bâtiments Emplacements automobiles Boxes en parking - dimension intérieures 2,55 m x 5,00 m avec circulation de 6,00 m - si la circulation est égale à 5,50 m, la largeur des boxes sera supérieure à 2,55 m - cloisons en parpaings de 0,10 m (éventuellement tôle pleine nervurée), ajourées en tête de mur - ne pas prévoir à l intérieur tuyaux au fond en partie basse vannes regard, tampon ventilation basse ou haute pour le parking Remarques Soisy-sur-Seine «Dom. de Gerville» portes de boxes - à débattement extérieur - hauteur de passage libre 2,00 minimum - impostes métalliques en espace libre - clés sur organigramme (voir en fin de document) peinture : sol, murs, plafond numérotation des emplacements sur porte, poteau ou poutre Boxes motos boxes situés en sous-sol dans les aires résiduelles : 1,50 m x 2,50 m largeur de porte de 1,20 m 22 peinture sol, murs et plafond

23 1 - PA R T I E S COMMUNES Contrôle d accès Intérieur des bâtiments La classification du contrôle d accès est à définir avec l agence (zone à risque - zone calme) Généralités portes d entrée externe et interne au sas actionnés par des ventouses électromagnétiques sécurité positive en cas de panne accès au logement par clés électroniques : système VIGIK accès au parking par émetteur télécommandé à distance (10m) interphonie - platine d appel type anti-vandale avec répertoire par défilement de noms sur afficheurs LCD ou clavier codé - combiné d appartement avec secret de conversation, réglage de sonnerie - platine vidéo et câblage en anticipation permettant la pose de combiné vidéo au cas par cas gestion des badges à distance par logiciel pour la mise en service et la maintenance VIGIK : cf. cahier des charges 3F spécifique: «Installation d un contrôle d accès complet en immeuble d habitation» dans les zones à risques (< et > à 20 logements par hall) boîtier encastré en maçonnerie clavier codé rétro éclairé anti-vandale inox lecteur VIGIK et clés de proximité incorporé au clavier platine à appel à boutons gravés (interphonie), tableau des noms indépendants (pour les portes intérieures) dans les zones calmes (< à 20 logements par hall) boîtier encastré en maçonnerie platine de rue à appel à boutons gravés, éclairée (interphonie) - tableau des noms indépendant anti-vandale inox lecteur VIGIK et clés de proximité micro HP ouverture décalée par la platine de rue de la première porte (pour les portes intérieures) lecteur de clés de proximité (pour les portes intérieures) bouton de sortie de sas bouton poussoir éclairé NO / NF encastré en maçonnerie à 1 m environ de la porte Paris XIX è «Jumeaux» centrale de gestion et d alimentation gestion par centrale alimentation des ventouses (stabilisée en 12 V) combiné d appartement 3 clés par appartement (F2, F3) 4 clés par appartement (F4) 5 clés par appartement (F5) complément de 20% de badges vierges accès des concessionnaires par lecteur VIGIK porte de parking lecteur de clés de proximité accès extérieur piéton lecteur de clés de proximité pour sous-sol, éventuellement barrière, clôture de programme 23

24 1 - PA R T I E S COMMUNES Porches, entrées Intérieur des bâtiments halls en retrait éventuellement, mais éviter les passages traversants sous-face : plaque de plâtre (renforcée, à cause des déménagements) éclairage : (voir «recommandations sur les éclairages» en fin de document) Villepinte «Trilogie» prévoir des butées aux portes, au sol ou sur façades, s ouvrant sur un revêtement de façade protection des arêtes verticales des murs les plus exposés au passage par cornières aluminium ou robustes en inox Soisy-sur-Seine Thiais «Grands Champs» 24

25 1 - PA R T I E S COMMUNES Blocs portes d entrée Intérieur des bâtiments Les blocs-portes d entrée doivent présenter des caractéristiques de solidité, de sécurité et d entretien conception : les portes doivent répondre aux normes d accessibilité - à vantail unique articulé - largeur de passage 0,90 à 1,00 m - hauteur de passage 2,05 m - vitrage accessible au nettoyage courant matériaux structure en acier : épaisseur minimum des profilés ou des tôles pliées 15/10 (profilés laminés à froid de 50 mm aux galets et soudés en continu) dimensions un vantail ouvrant, si possible vers l extérieur : 90 X 205 cm (dimension de passage libre minimum) teintes de références (liste évolutive) - noir profond : RAL (9005) - gris foncé : RAL (7043) - vert : RAL (6020) vitrage - verre feuilleté incolore : épaisseur minimum (8,8 mm) 44/2 selon les règles de DTU - joint d étanchéité périphérique en U pour recevoir le vitrage particularités - les ouvrants et parties fixes seront équipés de traverses intermédiaires - panneaux de soubassement plein sur 40 cm de hauteur : âme en CTBX recouvert de faces en tôle d acier - bâton de maréchal en inox non préhensible côté extérieur, fixé sur le profilé par vis anti-vandales : hauteur 40 cm environ - 2 ventouses électromagnétiques et contre-plaques (résistance 300 kg - fourniture du procès-verbal d essai) fixées sur silent-bloc et alimentées en 12 volts : fixations anti-vandale - butée de porte limitant l ouverture à 100 site à risques les cadres à vitrages en aluminium laqués sont posés en usine (pas de parcloses) : à l intérieur, accessible seulement porte ouverte site calme les cadres à vitrage ou parcloses en aluminium ou en acier laqués sont posés en usine : à l intérieur et fixation avec des vis anti-vandales organe de rotation - site à risques ouvrant sur pivot avec axe à bille au sol soudé sur seuil inox plat à cheviller : profil anti-pince doigts - site calme solution 4 paumelles à roulement à billes en acier Arpajon 25

26 1 - PA R T I E S COMMUNES Corbeilles papier, adresse postale Boîtes aux lettres, tableaux d affichage Intérieur des bâtiments Boîtes aux lettres placées dans le hall ensemble encastré en maçonnerie habillage des volumes du dessous et du dessus portillons avec verrouillage multipoints anti-vandales, en tôle d acier de forte épaisseur Corbeilles à papier Thiais «Grand Champs» volume proportionné au nombre de locataires auprès de chaque batterie de boîtes aux lettres en tôle d acier de forte épaisseur, munies d un système antivol Adresse postale (n des halls) numérotation en plexiglas ou inscrite sur porte (gravée ou alu brossé gravé) numéros des logements et noms des locataires (normes d étiquetage I3F) à l intérieur et à l extérieur des boîtes fourniture des étiquettes au noms des locataires panneaux nominatifs à incorporer dans la batterie de boîtes aux lettres Tableaux d affichage 3 tableaux existants - (PAC) Plans d Action Commerciale : 0,83 m x 0,58 m - amicale et informations locataires : 0,65 m x 0,50 m - consignes de sécurité cadre aluminium, fond bleu, collage magnétique verre «feuilleté», portillon incorporé fermant à clé Argenteuil «Thorez» Sevran «Rougemont» 26

27 1 - PA R T I E S COMMUNES Halls Intérieur des bâtiments Généralités pas d espace résiduel seuil de 2 cm ou légère pente éclairage (voir «recommandations sur les éclairages» en fin de document) prise de courant 16 A + T en gaine poste d eau avec robinet à clé poste d eau dans le local entretien Plafond peinture : brillante lessivable (type laque alkyde) si faux plafond : plaques de plâtre Sol essuie-pieds : dans le sas du hall d entrée - dimensions 0,80 m x 1,20 m maximum suivant le calepinage du sol - de 0,02 m d épaisseur maximum dans cadre laiton en tapis caoutchouc ou fibres nylon carrelage grès cérame (satiné au sol), pierre dure, pierre marbrière, teinte claire Miroir en panneaux (toute hauteur de préférence au-dessus de la plinthe) fixations non démontables en inox profilé en U au pourtour Murs pour toutes les peintures (sols, murs, métal,...) privilégier peintures en phase aqueuse, voire peinture zéro COV (ex : alkyde en émulsion), peintures bénéficiant de l écolabel (européen) ou label NF environnement (français) mêmes préconisations pour les colles, vernis, vitrificateurs,... peinture - brillante lessivable (type laque alkyde) - teinte claire, traitée anti-graffiti (avec vernis) revêtements possibles - stratifié hydrofuge décors bois (classement M1), - ou toile de verre structurée peinte, - ou carrelage, satiné ou poli, - ou terre cuite en briques ou plaquettes (prévoir anti-graffiti) plinthes de 0,10 m dans le même matériau que le sol 27

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE MARINADOUR 25 Allées Marines 64100 BAYONNE NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Bâtiment B2 Edition du 27/06/2013 Page 1 sur 9 A/ APPARTEMENTS Gros œuvre : 1) Démolition, nettoyage du terrain. 2) Fondations des

Plus en détail

Résidence Les chemins de Berroueta

Résidence Les chemins de Berroueta Résidence Les chemins de Berroueta Quartier Berroueta 64122 URRUGNE DESCRIPTIF SOMMAIRE DU COLLECTIF Edition du 20/03/2014 1 A)APPARTEMENTS Gros oeuvre 1) Démolition, nettoyage du terrain. 2) Fondations

Plus en détail

www.defiscalisation.com

www.defiscalisation.com DEPARTEMENT DE LA MARTINIQUE Commune De Fort de France Quartier Beauséjour Jambette «Domaine de Bélize» 57 Appartements 60 Garages DESCRIPTIF DE VENTE www.defiscalisation.com 1/5 1 - CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

Plus en détail

SNC KAUFMAN ET BROAD PROMOTION VAUX - FRANKLIN. Village Park. 32 logements sur 1 niveau de sous-sol. 17 bis rue Franklin 69 120 Vaulx en Velin

SNC KAUFMAN ET BROAD PROMOTION VAUX - FRANKLIN. Village Park. 32 logements sur 1 niveau de sous-sol. 17 bis rue Franklin 69 120 Vaulx en Velin SNC KAUFMAN ET BROAD PROMOTION VAUX - FRANKLIN Village Park 32 logements sur 1 niveau de sous-sol 17 bis rue Franklin 69 120 Vaulx en Velin NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE (document non contractuel remis à

Plus en détail

CONSTRUCTION DE 56 VILLAS LOT 5, 2 ème EXTENSION SPRING CORCORDIA 97150 SAINT MARTIN

CONSTRUCTION DE 56 VILLAS LOT 5, 2 ème EXTENSION SPRING CORCORDIA 97150 SAINT MARTIN CONSTRUCTION DE 56 VILLAS LOT 5, 2 ème EXTENSION SPRING CORCORDIA 97150 SAINT MARTIN NOTICE DESCRIPTIVE I CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES DE L IMMEUBLE 1.1 - INFRASTRUCTURE 1.1.1 - Fondations Les

Plus en détail

NOGENT PERCHE HABITAT Office Public de l Habitat

NOGENT PERCHE HABITAT Office Public de l Habitat NOGENT PERCHE HABITAT Office Public de l Habitat B. P. 10021 14, Rue du Champ-Bossu 28402 NOGENT-le-ROTROU Cedex 02.37.52.15.28 - Fax. 02.37.52.85.50 E-mail : oph.direction@nogent-perche-habitat.fr MARCHE

Plus en détail

«La Palmeraie» 1279 avenue de la Résistance 83000 TOULON. Descriptif commercial sommaire

«La Palmeraie» 1279 avenue de la Résistance 83000 TOULON. Descriptif commercial sommaire «La Palmeraie» 1279 avenue de la Résistance 83000 TOULON Descriptif commercial sommaire A) CARACTERISTIQUES GENERALES 1. Gros Œuvre Infrastructure : - Implantation. - Fouilles en rigoles pour fondations.

Plus en détail

A l extérieur du logement

A l extérieur du logement Travaux et entretien du logement Locataire bailleur, qui fait quoi Locataire / bailleur, qui fait quoi? octobre 00 Fiche n sept. 00 Fiche n A l extérieur du logement 6 3 4 7 5 Fiche n Travaux et entretien

Plus en détail

NOTICE D EQUIPEMENT. Résidence «L Anaphore» 3/3Bis rue Clément & 4/ rue du Dauphiné 38000 GRENOBLE

NOTICE D EQUIPEMENT. Résidence «L Anaphore» 3/3Bis rue Clément & 4/ rue du Dauphiné 38000 GRENOBLE NOTICE D EQUIPEMENT Résidence «L Anaphore» 3/3Bis rue Clément & 4/ rue du Dauphiné 38000 GRENOBLE MAITRE D OUVRAGE SAS DAUPHINE et CLEMENT c/o COGECO IMMOBILIER Le Temporis ZAC de Champfeuillet BP 96 38503

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE SOMMAIRE DE VENTE. Le Clos Vergniaud 59000 LILLE

NOTICE TECHNIQUE SOMMAIRE DE VENTE. Le Clos Vergniaud 59000 LILLE NOTICE TECHNIQUE SOMMAIRE DE VENTE Le Clos Vergniaud 59000 LILLE LOGEMENTS & STATIONNEMENT Gros-Œuvre Infrastructure : Fondations selon étude de sol Sous sol Parking : Mise hors d eau par tapis drainant

Plus en détail

Résidence «Les Alizés»

Résidence «Les Alizés» Résidence «Les Alizés» BORDEAUX Quai Hubert Prom / Cours Dupré Saint Maur NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Edition du 03.05.2013 A/ APPARTEMENTS Gros œuvre 1) Démolition, nettoyage du terrain. 2) Fondations

Plus en détail

SNC KAUFMAN ET BROAD PROMOTION OPERATION MILLERY GELTINES TRANCHE 2. Ensemble de 11 villas Rue traversière 69 390 MILLERY

SNC KAUFMAN ET BROAD PROMOTION OPERATION MILLERY GELTINES TRANCHE 2. Ensemble de 11 villas Rue traversière 69 390 MILLERY SNC KAUFMAN ET BROAD PROMOTION OPERATION MILLERY GELTINES TRANCHE 2 «Les patios de Millery» Ensemble de 11 villas Rue traversière 69 390 MILLERY NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE DES MAISONS (document non contractuel

Plus en détail

Appartements T2 T3 T4

Appartements T2 T3 T4 Appartements T2 T3 T4 GROS ŒUVRE Terrassements généraux Fondations adaptées en fonction de l étude de sol et calcul Bureau d Étude Technique (BET). Refend séparatif entre logements : B.A. de 18 cm en RDC

Plus en détail

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir!

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir! guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir! sommaire Entrée et cuisine... p.- Pièce à vivre... p.- Salle de bain, wc... p.- Immeuble collectif... p. Maison individuelle...

Plus en détail

Le Domaine les Moulins NOTICE DESCRIPTIVE

Le Domaine les Moulins NOTICE DESCRIPTIVE Le Domaine les Moulins 46, rue Paul Valéry - 75116 Paris NOTICE DESCRIPTIVE (Prévue par l article R 261.13 du CCH suivant l arrêté du 10 mai 1968) SAINTE-MAXIME «LE DOMAINE LES MOULINS» ENSEMBLE IMMOBILIER

Plus en détail

59-61 route de Launaguet TOULOUSE (31)

59-61 route de Launaguet TOULOUSE (31) «Garden Plazza» 59-61 route de Launaguet TOULOUSE (31) Descriptif Sommaire Le présent descriptif sommaire a pour objectif d informer sur les caractéristiques générales de la construction projetée. Elle

Plus en détail

FABRICATION FRANÇAISE ET NORMES PMR

FABRICATION FRANÇAISE ET NORMES PMR Limiance Dimensions extérieures : 2206 X 1667 mm (habillage extérieur compris, hors prestation hva-concept) Largeur porte : 830 mm Surface utile : 2,95 m² Poids : 920 kg (+/- 5 %) Présentation avec finition

Plus en détail

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES DE LA RESIDENCE ET EQUIPEMENT DES APPARTEMENTS

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES DE LA RESIDENCE ET EQUIPEMENT DES APPARTEMENTS 53 CHEMIN SALINIE 31100 TULOUSE CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES DE LA RESIDENCE ET EQUIPEMENT DES APPARTEMENTS Le mode constructif a été défini sous le contrôle d un bureau de vérification technique

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE - 1 - CARRE GROUCHY St ETIENNE 59 logements sur 4 immeubles NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE - 2 - Renseignements généraux Maître d ouvrage LOTIR RHONE-ALPES Immeuble «Le Diamant» Rond Point Auguste Colonna

Plus en détail

DESCRIPTIF DES TRAVAUX

DESCRIPTIF DES TRAVAUX DESCRIPTIF DES TRAVAUX MAISON BASSE ENERGIE 27-02-2012 I. Gros-oeuvre fermé I.1. Gros-oeuvre Terrassement, fondations, maçonnerie, plancher et seuils Citerne eau de pluie de 6000 litres I.2. Ossature Ossature

Plus en détail

Bailleur / Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement

Bailleur / Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement Bailleur / Locataire Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement En matière d entretien des logements, la règlementation fixe quelles sont les interventions à la charge du bailleur et celles

Plus en détail

RÉPARATIONS LOCATIVES

RÉPARATIONS LOCATIVES LE GUIDE DES RÉPARATIONS LOCATIVES Décret Liste non limitative des réparations locatives Décret - du août pris en application de l article de la loi n -0 du décembre tendant à favoriser l investissement

Plus en détail

LES GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMBLE. QUI FAIT QUOI DANS LE LOGEMENT? Point par point. www.ophmontreuillois.fr

LES GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMBLE. QUI FAIT QUOI DANS LE LOGEMENT? Point par point. www.ophmontreuillois.fr S GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMB QUI FAIT QUOI DANS LOGEMENT? Point par point www.ophmontreuillois.fr Les installations de chauffage en détail Les installations de plomberie en détail Convecteur électrique

Plus en détail

[LES portes de hall DECAYEUX ]

[LES portes de hall DECAYEUX ] [LES portes de hall DECAYEUX ] LE CONCEPT Global Hall 107 [Vision] LES EN TÔLE PLIÉE [ GLOBAL HALL ] Vision Quatre modèles dans cette série réalisés à partir d un bloc porte plié, usiné et traité. Cette

Plus en détail

LOGEMENT INDIVIDUEL 1ER SEUIL DE BONIFICATION (2 500 PAR LOGEMENT)

LOGEMENT INDIVIDUEL 1ER SEUIL DE BONIFICATION (2 500 PAR LOGEMENT) LOGEMENT INDIVIDUEL 1ER SEUIL DE BONIFICATION (2 500 PAR LOGEMENT) Portes avec ouverture vers l'extérieur Portes : pose de poignées droites recourbées vers l'intérieur (en forme de "bec de canard") Éviter

Plus en détail

Le Clos Boissy. Descriptif sommaire

Le Clos Boissy. Descriptif sommaire 16 Rue de Boissy 95320 Saint Leu La Forêt Février 2013 Le Clos Boissy Descriptif sommaire Résidence de 70 logements en R+3+Combles répartis en 2 immeubles sur un terrain de 3385m² entouré de verdure et

Plus en détail

Ravalements de façades : Enduit monocouche : enduits teintés dans la masse, couleurs au choix de l architecte suivant permis de construire.

Ravalements de façades : Enduit monocouche : enduits teintés dans la masse, couleurs au choix de l architecte suivant permis de construire. PARTIES COMMUNES PREAMBULE : La Résidence Port Marine est un «Bâtiment Basse Consommation», BBC en abrégé. Ainsi, la construction et les prestations techniques de la Résidence seront réalisées dans le

Plus en détail

CREATION D UN GROUPE SCOLAIRE

CREATION D UN GROUPE SCOLAIRE S.I.C.A. HABITAT RURAL DE LA SAVOIE 40, rue du Terraillet 73190 SAINT BALDOPH Tél. 04 79 33 06 94 Fax 04 79 85 69 92 E-mail : info@sica-hr.com Dossier 1918-2011 SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE ST OFFENGE CREATION

Plus en détail

GUIDE D ENTRETIEN ET DE REPARATION DANS VOTRE LOGEMENT. Qui fait quoi

GUIDE D ENTRETIEN ET DE REPARATION DANS VOTRE LOGEMENT. Qui fait quoi GUIDE D ENTRETIEN ET DE REPARATION DANS VOTRE LOGEMENT Qui fait quoi Guide et démarches La réparation vous concerne? LES DEMARCHES A SUIVRE Faites appel à l entreprise de votre choix et/ou effectuez vous-même

Plus en détail

HALLE DES SPORTS SERRURERIE. EXTENSION DU COMPLEXE SPORTIF DE KERCOCO à GUIPAVAS. Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS

HALLE DES SPORTS SERRURERIE. EXTENSION DU COMPLEXE SPORTIF DE KERCOCO à GUIPAVAS. Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS HALLE DES SPORTS EXTENSION DU COMPLEXE SPORTIF DE KERCOCO à GUIPAVAS Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS LOT N 07 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES SERRURERIE 1 VRD

Plus en détail

MAITRE D OUVRAGE : ARCHITECTE : 29, RUE DES MONTEES 13, RUE DESCARTES 45074 ORLEANS CEDEX 2. Mars 2009

MAITRE D OUVRAGE : ARCHITECTE : 29, RUE DES MONTEES 13, RUE DESCARTES 45074 ORLEANS CEDEX 2. Mars 2009 DESCRIPTIF COMMERCIAL «LA RENAISSANCE» RESIDENCE SERVICES VILLE D ORLEANS PROGRAMME DE 70 APPARTEMENTS Faubourg Bannier Passage de la Concorde - 45000 ORLEANS MAITRE D OUVRAGE : ARCHITECTE : IDIMMO ORLEANS

Plus en détail

Référentiel Handicap. Référentiel Handicap. 2 e seuil de bonification. Logement collectif neuf. Logement individuel neuf

Référentiel Handicap. Référentiel Handicap. 2 e seuil de bonification. Logement collectif neuf. Logement individuel neuf 2 e seuil de bonification page 1/5 identification du/des logement(s) concerné(s) Nom du bailleur Nom de l opération Logement individuel neuf Adresse de l opération Référence du/des logement(s) concerné(s)

Plus en détail

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS 1 2 3 4 5 6 7 PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS 15 PERCEMENTS 16 SAIGNÉES SCELLEMENTS FRAIS DIVERS D'INTERVENTION DE DÉPANNAGE RECONNAISSANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. Maître de l Ouvrage : MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) Objet du marché : RENOVATION D UN

Plus en détail

RESIDENCE 74450 LE GRAND BORNAND

RESIDENCE 74450 LE GRAND BORNAND UNE REALISATION JEAN BASTARD-ROSSET PROMOTEUR CONSTRUCTEUR RESIDENCE 74450 LE GRAND BORNAND Bâtiments A & B NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Octobre 2011 Notice descriptive sommaire p. 2 1 TERRASSEMENT GROS

Plus en détail

DESCRIPTIF TECHNIQUE APPARTEMENTS

DESCRIPTIF TECHNIQUE APPARTEMENTS DESCRIPTIF TECHNIQUE APPARTEMENTS CONSTRUCTION D'UN IMMEUBLE EN PPE A SAULES BÂTIMENT B - UNITE C LIEU : Saules PARCELLE : article 1709 Ch. de la Grève 3a 2025 Chez-le-Bart Tél. 032 846 45 95 Fax 032 846

Plus en détail

ENTRETIEN & RÉPARATIONS. Qui paie quoi dans votre logement?

ENTRETIEN & RÉPARATIONS. Qui paie quoi dans votre logement? ENTRETIEN & RÉPARATIONS Qui paie quoi dans votre logement? Qui paie quoi dans votre logement? Peinture, papier peint sur murs et plafonds Peinture sur les portes palières et huisseries L entrée Un évier

Plus en détail

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE SAINT-JORY PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT C.C.T.P. vvv LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE L Entrepreneur : Le Maître

Plus en détail

Résidence du Docteur Feltmann

Résidence du Docteur Feltmann VILLE DE MELESSE Résidence du Docteur Feltmann 4 rue de la Mézière Construction de 16 logements + 1 Cellule commerciale DESCRIPTIF SOMMAIRE L'ensemble immobilier est réalisé par: MAITRE D'OUVRAGE Sarl

Plus en détail

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR!

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR! guide pratique Entretien et réparations dans votre logement TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR! sommaire Entrée et cuisine... p.4- Pièce à vivre... p.-7 Salle de bain, wc... p.8-9 Immeuble collectif... p.10 Maison

Plus en détail

Imprimé sur papier recyclé NOTICE DESCRIPTIVE

Imprimé sur papier recyclé NOTICE DESCRIPTIVE NOTICE DESCRIPTIVE Novembre 2012 PRESENTATION L opération CARRE PALLADIO s inscrit dans la réalisation du projet VALMAR, nouveau cœur de ville de LA RAVOIRE. C est un quartier piétons sans voiture pour

Plus en détail

17/19, avenue Gambetta 10, avenue Henri Martin 94100 SAINT MAUR DES FOSSSES RESIDENCE GAMBETTA

17/19, avenue Gambetta 10, avenue Henri Martin 94100 SAINT MAUR DES FOSSSES RESIDENCE GAMBETTA 17/19, avenue Gambetta 10, avenue Henri Martin 94100 SAINT MAUR DES FOSSSES RESIDENCE GAMBETTA Immeuble à usage principal d habitation et local commercial NOTICE DESCRIPTIVE 1 Caractéristiques techniques

Plus en détail

Descriptif Sommaire 04/05/2006. Les planchers seront en béton armé. Ils recevront une chape flottante acoustique.

Descriptif Sommaire 04/05/2006. Les planchers seront en béton armé. Ils recevront une chape flottante acoustique. «Villa de Seine» 1 à 7 avenue Jean Jaurès à l'ile Saint Denis (93) Descriptif Sommaire 04/05/2006 I - GÉNÉRALITÉS Fondations et structures Les fondations seront en béton armé suivant l'étude de sol. La

Plus en détail

Le Bel Air. 17-19 rue Saint Léger Saint Germain en Laye. (Yvelines) Descriptif Sommaire

Le Bel Air. 17-19 rue Saint Léger Saint Germain en Laye. (Yvelines) Descriptif Sommaire Le Bel Air 17-19 rue Saint Léger Saint Germain en Laye (Yvelines) Descriptif Sommaire Le présent descriptif sommaire a pour objectif d'informer sur les caractéristiques générales de la construction projetée.

Plus en détail

Bailleur /Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement

Bailleur /Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement Bailleur /Locataire Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement En matière d entretien des logements, la réglementation fixe quelles sont les interventions à la charge du bailleur et celles

Plus en détail

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU 1 - PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 - CONSISTANCE DES TRAVAUX Le présent lot a pour objet l'exécution des travaux suivants : - Fourniture et pose d éviers 2 bacs

Plus en détail

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Centre de recherche Saint Antoine UMR-S 893 Site de l Hôpital Saint Antoine Bâtiment Inserm Raoul KOURILSKY 6 ème étage Equipe 13 Alex DUVAL

Plus en détail

COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL. Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP.

COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL. Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP. 1 COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP Lot 3 MENUISERIES BOIS Février 2013 ATÉCO Economiste de la Construction

Plus en détail

Lot n 9. plomberie sanitaire CCTP. construction d'une maison d'habitation. impasse de la Vague. 85340 Olonne-sur-Mer

Lot n 9. plomberie sanitaire CCTP. construction d'une maison d'habitation. impasse de la Vague. 85340 Olonne-sur-Mer construction d'une maison d'habitation impasse de la Vague 85340 Olonne-sur-Mer MAITRE D'OUVRAGE Allain Stéphane M. et Mme impasse des Vagues 85340 Olonne-sur-Mer ARCHITECTE : Deschamp Frédéric 9 Quai

Plus en détail

Entretien et Réparations dans votre logement

Entretien et Réparations dans votre logement Ce document est important pour vous. Conservez-le soigneusement. Extérieurs Entretien et Réparations dans votre logement Ce document reprend l ensemble des équipements de votre logement et vous indique,

Plus en détail

LES RÉPARATIONS. locatives. Le petit mémo pour y voir plus clair

LES RÉPARATIONS. locatives. Le petit mémo pour y voir plus clair LES RÉPARATIONS locatives Le petit mémo pour y voir plus clair En matière de réparations locatives, les obligations du bailleur et celles du propriétaire sont définies par le Décret du 26 aôut 1987 et

Plus en détail

SURFACES ET EFFECTIFS

SURFACES ET EFFECTIFS 2,91 m 3,50 m 6 m 3,50 m 3,50 m 5,80 m 3,50 m 3 m 3,50 m rue des Sablons COUPE RESTRUCTURATION D'UN ENSEMBLE IMMOBILIER 29-31 rue des Sablons - Impasse des prêtres 75016 PARIS COMMERCIALISATION COUPE COMMERCIALISATION

Plus en détail

LES MENUISERIES INTÉRIEURES

LES MENUISERIES INTÉRIEURES Les portes intérieures Seuls les ouvrages relatifs aux portes intérieures sont décrits ci-après. Pour la description des pièces de bois (montant, traverse ) et des accessoires de quincaillerie (paumelle,

Plus en détail

LOT N 03 Menuiserie intérieure Faux plafond - Page 1 sur 6 LOT N 03 MENUISERIE INTERIEURE FAUX PLAFOND

LOT N 03 Menuiserie intérieure Faux plafond - Page 1 sur 6 LOT N 03 MENUISERIE INTERIEURE FAUX PLAFOND LOT N 03 Menuiserie intérieure Faux plafond - Page 1 sur 6 LOT N 03 MENUISERIE INTERIEURE FAUX PLAFOND LOT N 03 Menuiserie intérieure Faux plafond - Page 2 sur 6 LOT N 03 MENUISERIE INTERIEURE FAUX PLAFOND

Plus en détail

Dossier descriptif de la villa Villa de style classique à Bourglinster

Dossier descriptif de la villa Villa de style classique à Bourglinster Villa de style classique à Bourglinster page 1 de 19 A. INFORMATIONS GENERALES 1. SITUATION L'immeuble construit en 2005 est érigé sur un terrain situé 11a, rue d'imbringen à L-6162 Bourglinster. La place

Plus en détail

Résidence PVC. La gamme de Fenêtre PVC. Premio. Premio AEV BBC

Résidence PVC. La gamme de Fenêtre PVC. Premio. Premio AEV BBC 80 Premio Equilibre Exigence Premio Equilibre Exigence Résidence PVC La gamme de Fenêtre PVC Le PVC représente un matériau idéal pour le neuf comme pour les travaux de rénovation. Il s agit d un matériau

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Eau chaude sanitaire 2 5 6 6 CONNAÎTRE > Les besoins d eau chaude sanitaire > Les modes de production > La qualité de l eau > Les réseaux de distribution > La température de l eau REGARDER

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD CONSTRUCTION D UNE PLATEFORME BOIS ENERGIE 41 250 BRACIEUX Lot n 08 Sanitaires, MAITRE D ŒUVRE : SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE Siège social Agence de Romorantin

Plus en détail

Gamme RESIDENCE PVC. > ouvrants à la française

Gamme RESIDENCE PVC. > ouvrants à la française Gamme RESIDENCE PVC > ouvrants à la française Gamme RESIDENCE PVC > ouvrants à la française * N 2697-222-53 * selon site de production PVC Acotherm Caractéristiques générales Pose en neuf et en rénovation

Plus en détail

VEFA ETAT DES LIEUX REMISE DES CLEFS

VEFA ETAT DES LIEUX REMISE DES CLEFS VEFA ETAT DES LIEUX REMISE DES CLEFS INTRODUCTION Ce document est une check-list des choses à vérifier lorsque l on reçoit un appartement en VEFA (donc sur plan). AFFAIRES A APPORTER : 1stylo 1bloc dur

Plus en détail

«L OVELYS» ISSY LES MOULINEAUX (92130)

«L OVELYS» ISSY LES MOULINEAUX (92130) «L OVELYS» Le Fort d Issy les Moulineaux ISSY LES MOULINEAUX (92130) Descriptif Sommaire**** Le présent descriptif sommaire a pour objectif d informer sur les caractéristiques générales de la construction

Plus en détail

MENUISERIE METALLIQUE-SERRURERIE

MENUISERIE METALLIQUE-SERRURERIE Référence : 11-14-00 MENUISERIES METALLIQUES - SERRURERIE Page 8-1 MENUISERIE METALLIQUE-SERRURERIE MENUISERIE METALLIQUE-SERRURERIE 1 PRESCRIPTIONS PARTICULIÈRES SERRURERIE 3 PRESTATIONS GÉNÉRALES À LA

Plus en détail

du Jeune Enfant Route du Stade / St Just Chaleyssin DCE Dossier de Consultation des Entreprises CARNET DE DETAILS 07 MAITRISE D'OUVRAGE

du Jeune Enfant Route du Stade / St Just Chaleyssin DCE Dossier de Consultation des Entreprises CARNET DE DETAILS 07 MAITRISE D'OUVRAGE Création d'un Etablissement d'accueil du Jeune Enfant Route du Stade / St Just Chaleyssin LISTE DES PIECES 07.01 - Détail 01 Coupe AA 07.02 - Détail 02 Coupe AA 07.03 - Détail 03 Coupe AA 07.0 - Détail

Plus en détail

Descriptif Sommaire des Travaux - BBC

Descriptif Sommaire des Travaux - BBC ********************* 50 à 54 rue Saint Barthélémy 37000 TOURS Résidence de 42 appartements et 2 maisons ********************** Descriptif Sommaire des Travaux - BBC Maître d Ouvrage : Architecte : Atelier

Plus en détail

BLOCS-PORTES METALLIQUES HABITAT

BLOCS-PORTES METALLIQUES HABITAT BLOCS-PORTES METALLIQUES HABITAT CATALOGUE TECHNIQUE 2012 Ce document n'est pas contractuel. La société MALERBA se réserve le droit d apporter toutes modifications dans le but d améliorer en permanence

Plus en détail

Pourquoi avoir choisi un ravalement isolant par l extérieur? Lancement de l avant projet

Pourquoi avoir choisi un ravalement isolant par l extérieur? Lancement de l avant projet Dossier Travaux d efficacité énergétique Projet d Isolation Thermique par l Extérieur (ITE) Ravalement Isolant maison individuelle (Le retour d expérience de Mr et Mme Parenti) 11 Date d emménagement au

Plus en détail

LOGO ADN PATRIMOINE. ZAC LAS FONSES Ilot 5 Lot 5.1 31270 VILLENEUVE TOLOSANE NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE

LOGO ADN PATRIMOINE. ZAC LAS FONSES Ilot 5 Lot 5.1 31270 VILLENEUVE TOLOSANE NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE LOGO ADN PATRIMOINE Résidence Le Belved Air ZAC LAS FONSES Ilot 5 Lot 5.1 31270 VILLENEUVE TOLOSANE NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE GROS OEUVRE Terrassements généraux Terrassements en pleine masse, fouilles

Plus en détail

CONSTAT D'ETAT DES LIEUX ENTRANT Dressé contradictoirement entre les soussignés

CONSTAT D'ETAT DES LIEUX ENTRANT Dressé contradictoirement entre les soussignés CONSTAT D'ETAT DES LIEUX ENTRANT Date : Dressé contradictoirement entre les soussignés Etabli par non renseigné EDL CB REUNION 1C Rocade de l'oasis Résidence Le Lotus Bleu, Appt 29 97400 SAINT DENIS Tel

Plus en détail

Centre international d études pédagogiques

Centre international d études pédagogiques Centre international d études pédagogiques 1, avenue Léon-Journault 92318 Sèvres Cedex Tél. : 33 (0)1 45 07 60 22 - Fax : 33 (0)1 45 07 60 31 Site Internet : www.ciep.fr MARCHE DE TRAVAUX D AMENAGEMENT

Plus en détail

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie Thierry Gallauziaux David Fedullo La plomberie Deuxième édition 2010 Sommaire Sommaire Les bases de la plomberie Les matières synthétiques...16 Les dangers du gaz et de l eau...16 La plomberie...9 L eau...10

Plus en détail

29-31 boulevard Paul Vaillant Couturier 94240 L'Hay-les-Roses

29-31 boulevard Paul Vaillant Couturier 94240 L'Hay-les-Roses 10/04/2015 L e C l o s d I t a l i e 29-31 boulevard Paul Vaillant Couturier 94240 L'Hay-les-Roses NOTICE DESCRIPTIVE GENERALE version provisoire La présente notice descriptive a pour objet de décrire

Plus en détail

DESCRIPTIF DES TRAVAUX

DESCRIPTIF DES TRAVAUX DESCRIPTIF DES TRAVAUX CARNIERES Rue du Pairois PHASE 2 Lotissement de 24 maisons unifamiliales Valables pour les lots 11 à 16 Descriptif des travaux du GROS-ŒUVRE. FONDATION Le type de fondation est déterminé

Plus en détail

Le vendeur pourra être amené à modifier les prestations énumérées dans la présente notice et les remplacer par des prestations équivalentes :

Le vendeur pourra être amené à modifier les prestations énumérées dans la présente notice et les remplacer par des prestations équivalentes : PREAMBULE Le vendeur pourra être amené à modifier les prestations énumérées dans la présente notice et les remplacer par des prestations équivalentes : En cas d'évolution technique (notamment : nouveau

Plus en détail

PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN

PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN Rue Jean Bouin 69320 FEYZIN Maître d ouvrage : Ville de FEYZIN 18 rue de la mairie 69320 FEYZIN Maître d œuvre : REFECTION ETANCHEITE TERRASSE EX SOLARIUM LPG ARCHITECTE

Plus en détail

COMMUNE DE SELLES SAINT DENIS REHABILITATION ET REMISE AUX NORMES D UNE BOUCHERIE- CHARCUTERIE 41 300 SELLES SAINT DENIS

COMMUNE DE SELLES SAINT DENIS REHABILITATION ET REMISE AUX NORMES D UNE BOUCHERIE- CHARCUTERIE 41 300 SELLES SAINT DENIS COMMUNE DE SELLES SAINT DENIS REHABILITATION ET REMISE AUX NORMES D UNE BOUCHERIE- CHARCUTERIE 41 300 SELLES SAINT DENIS Lot n 03 Menuiseries Aluminium - Serrurerie Sté d ARCHITECTURE BOITTE Agence de

Plus en détail

MAITRE D OUVRAGE : ARCHITECTE : BG + ARCHITECTES S.C.I. «LE CLOS DE LA JEUNETTE» 29, RUE DES MONTEES 45074 ORLEANS CEDEX 2 45 000 ORLEANS

MAITRE D OUVRAGE : ARCHITECTE : BG + ARCHITECTES S.C.I. «LE CLOS DE LA JEUNETTE» 29, RUE DES MONTEES 45074 ORLEANS CEDEX 2 45 000 ORLEANS DESCRIPTIF COMMERCIAL «Le Clos de la Jeunette» «LE BAUDELAIRE» BAT B PROGRAMME DE «27 Logements» AUX NORMES BBC SAINT JEAN DE LA RUELLE (45) MAITRE D OUVRAGE : ARCHITECTE : S.C.I. «LE CLOS DE LA JEUNETTE»

Plus en détail

Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS

Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS REALISATION DE BUREAUX, REFECTION DE VESTIAIRES DE LA SALLE N 2. MISE EN SECURITE ET ACCESSIBILITE DE LA SALLE N 2, DE LA SALLE D EXPRESSION CORPORELLE ET DE LA SALLE DE COMBAT. Maître d ouvrage MAIRIE

Plus en détail

Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m²

Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m² Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m² Cahier de charge NON définitif. Adaptations possibles selon l arrivée de nouveaux matériaux bois ou la mise en œuvre de techniques

Plus en détail

«CŒUR 3ème» 69003 LYON

«CŒUR 3ème» 69003 LYON «CŒUR 3ème» 48-50 RUE ANTOINE CHARIAL 69003 LYON Descriptif Sommaire *** Le présent descriptif sommaire a pour objectif d informer sur les caractéristiques générales de la construction projetée. Elle définit

Plus en détail

PROGRAMME DE 45 APPARTEMENTS

PROGRAMME DE 45 APPARTEMENTS DESCRIPTIF COMMERCIAL «DOMAINE DU FRASSO» PORTICCIO - TRANCHE N 1 PROGRAMME DE 45 APPARTEMENTS MAITRE D OUVRAGE : ARCHITECTES : SARL IMMOBILIERE DU GRAND SOLEIL LES MARINES DE PORTICCIO BP 12 20166 PORTICCIO

Plus en détail

DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE

DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE LOT N 013 CLOISON AMMOVIBLE mardi 20 octobre 2009 1/6 1 GENERALITES 1 1 Prescriptions générales Les entreprises sont tenues de se reporter pour tout ce qui est liaisons

Plus en détail

LE PRÊT AGRI-TRAVAUX

LE PRÊT AGRI-TRAVAUX SECTEUR AGRICOLE LE PRÊT AGRI-TRAVAUX Le prêt agri-travaux, c est quoi? Le prêt agri-travaux est un prêt délivré par Action logement, qui finance les travaux d'installation ou d'amélioration dans votre

Plus en détail

C.C.T.P CONSTRUCTION DE SANITAIRES POUR LE CAMPING DES BERGES DU GERS

C.C.T.P CONSTRUCTION DE SANITAIRES POUR LE CAMPING DES BERGES DU GERS SCI CAMOZZI MOULIOT C.C.T.P CONSTRUCTION DE SANITAIRES POUR LE CAMPING DES BERGES DU GERS LOT N 04 MENUISERIE INTERIEURE / CABINES LOT 04 MENUISERIE INTERIEURE / CABINES 1 04 MENUISERIE BOIS Sommaire 04

Plus en détail

RESIDENCE MARINA DEL SOL Quartier Santa Margarida ROSAS - Espagne NOTICE DESCRIPTIVE

RESIDENCE MARINA DEL SOL Quartier Santa Margarida ROSAS - Espagne NOTICE DESCRIPTIVE RESIDENCE MARINA DEL SOL Quartier Santa Margarida ROSAS - Espagne NOTICE DESCRIPTIVE 1 CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES 1.1 INFRASTRUCTURE 1.1.1 - Fouilles des garages : 1.1.2 - Fondation des garages

Plus en détail

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE MAITRE D OUVRAGE / MAITRE D OEUVRE : VILLE DE NICE DIRECTION GENERALE DES SERVICES TECHNIQUES, DE L AMENAGEMENT, DES TRAVAUX, ET DU DEVELLOPEMENT DURABLE DIRECTION DES BATIMENTS COMMUNAUX SERVICE MAINTENANCE

Plus en détail

DETAIL ESTIMATIF CABINET ARCHITECTURE AMENAGEMENT BOUBAD SAID AGENCE DE TAROUDANNT. Prix unitaires en hors T.V.A.

DETAIL ESTIMATIF CABINET ARCHITECTURE AMENAGEMENT BOUBAD SAID AGENCE DE TAROUDANNT. Prix unitaires en hors T.V.A. AGENCE DE TAROUDANNT DETAIL ESTIMATIF N Désignations des prestations U Quant 100- GROS ŒUVRE 100.01 Démolution des ouvrages existants Forfait F 1 100.02 Cloisons en briques creuses de 6 trous le métre

Plus en détail

Création d'une véranda. Monsieur et Madame LECAMUS 7 Place Foirals 82190 MIRAMONT DE QUERCY. Cahier des Clauses Techniques Particulières

Création d'une véranda. Monsieur et Madame LECAMUS 7 Place Foirals 82190 MIRAMONT DE QUERCY. Cahier des Clauses Techniques Particulières Monsieur et Madame LECAMUS 7 Place Foirals 82190 MIRAMONT DE QUERCY Cahier des Clauses Techniques Particulières TOUS CORPS D'ETAT ENVELOPPE SOMMAIRE DESCRIPTIF : ELEVATIONS... 4 Coffre : volet roulant...

Plus en détail

Entretien du logement

Entretien du logement Entretien du logement Le locataire s engage à tenir les lieux loués en parfait de la location. CONSEILS D ENTRETIEN UTILISATION DES FENÊTRES ET BALCONS Il est interdit de planter des arbres (manguier,

Plus en détail

avec ou sans isolation Relookez et isolez votre maison bardage pvc

avec ou sans isolation Relookez et isolez votre maison bardage pvc avec ou sans isolation Relookez et isolez votre maison F IC H E PRODUIT bardage pvc L utilisation du revêtement avec ou sans isolant proposé par Plein jour vous permet de rajeunir et embellir l aspect

Plus en détail

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS 4.A. OBJET DES TRAVAUX Les travaux prévus au présent lot concernent tous les ouvrages de Menuiseries extérieures, intérieures et de faux plafonds,

Plus en détail

LOT N 03 SERRURERIE SOMMAIRE

LOT N 03 SERRURERIE SOMMAIRE CONSEIL GENERAL de la SOMME Transfert de l imprimerie située au 40 rue de la République vers le 10 rue des Louvels 80000 AMIENS 3.1 LOT N 03 SERRURERIE SOMMAIRE 3.1 ETENDUE DES TRAVAUX REGLEMENTATIONS

Plus en détail

C.C.T.P. Construction d une crèche associative «Lei minòts» Lot n 4 Cloisons - Plâtrerie - Faux plafonds

C.C.T.P. Construction d une crèche associative «Lei minòts» Lot n 4 Cloisons - Plâtrerie - Faux plafonds Construction d une crèche associative «Lei minòts» M.I.N. d Avignon Maitre d ouvrage : association Les Maisons du Monde C.C.T.P. Lot n 4 Cloisons - Plâtrerie - Faux plafonds Décembre 2010 Lot n 4 Cloisons

Plus en détail

Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines

Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines Réalisé par : Arnaud Larvol Conseiller énergie Pays Ruthénois 6, avenue de L Europe 12 000 Rodez 05.65.73.61.70 a.larvol@pays-ruthenois.f

Plus en détail

SCCB 2011/09 RT 2005 niveau BBC NOTICE DESCRIPTIVE NOTAIRE. Villa Charial ENSEMBLE IMMOBILIER DE 11 LOGEMENTS. 154 rue Charial COMMUNE DE LYON 69003

SCCB 2011/09 RT 2005 niveau BBC NOTICE DESCRIPTIVE NOTAIRE. Villa Charial ENSEMBLE IMMOBILIER DE 11 LOGEMENTS. 154 rue Charial COMMUNE DE LYON 69003 Villa Charial ENSEMBLE IMMOBILIER DE 11 LOGEMENTS 154 rue Charial COMMUNE DE LYON 69003 RT 2005 niveau BBC Effinergie NOTICE DESCRIPTIVE COLLECTIF (NOTAIRE) Septembre 2011 Page 1 sur 15 NOTICE DESCRIPTIVE

Plus en détail

LE W, UN ÎLOT VIVANT DANS LA VILLE

LE W, UN ÎLOT VIVANT DANS LA VILLE LE W, UN ÎLOT VIVANT DANS LA VILLE Habitat, bureaux, commerces : le W conjugue les trois fondamentaux de l urbain. Dans cet esprit, Vauban Immobilier, Scharf Immobilier, GIPA et Rive Gauche CB Richard

Plus en détail

Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées

Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées Fiche pratique Personnes âgées Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées Accéder à son logement - utiliser les escaliers - prendre l ascenseur - accéder aux équipements Profiter de son

Plus en détail

EI30. Diamant EI30. Diamant. P o r t e b l i n d é e c o u p e - f e u. Porte blindée coupe-feu certifiée A2P BP1

EI30. Diamant EI30. Diamant. P o r t e b l i n d é e c o u p e - f e u. Porte blindée coupe-feu certifiée A2P BP1 Diamant EI30 P o r t e b l i n d é e c o u p e - f e u F a b r i c a t i o n F r a n ç a i s e Diamant EI30 Porte blindée coupe-feu certifiée A2P BP1 La haute sécurité, notre promesse de toujours Panneau

Plus en détail

ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) INSTALLATIONS OUVERTES AU PUBLIC (IOP) NOTICE D ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES

ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) INSTALLATIONS OUVERTES AU PUBLIC (IOP) NOTICE D ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) INSTALLATIONS OUVERTES AU PUBLIC (IOP) NOTICE D ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES Textes de référence : Champ d application : Code de la Construction et de

Plus en détail

Résidences mobiles de loisirs. 4 saisons COLLECTION. www.nautilhome.fr

Résidences mobiles de loisirs. 4 saisons COLLECTION. www.nautilhome.fr Résidences mobiles de loisirs 4 saisons COLLECTION 2015 www.nautilhome.fr VOUS LES AVIEZ IMAGINÉS NOUS LES AVONS RÉALISÉS 36 ans d expérience dans le bâtiment Fabricant de mobil-homes Le savoir-faire du

Plus en détail