Processus de changement

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Processus de changement"

Transcription

1 14 novembre 2013 Processus de changement L. Bruggimann & A. Nallet Psychologues FSP Module 1/ Fordd 2013

2 Plan de l après-midi Partie théorique, réflexion et échange en groupe, illustration vidéo, mise en pratique Thèmes: Le processus du changement à partir du modèle de Di Clemente et Prochaska L ambivalence et le slalom motivationnel Discours changement Travail avec les échelles

3 Objectifs du cours A partir du modèle de Di Clemente et Prochaska Comprendre la dimension temporelle du changement Repérer le stade de changement dans lequel se trouve un patient, un client Adapter ses interventions pour être en phase avec le patient, le client Prendre conscience de l ambivalence à changer

4 Le changement? Le changement c est quoi? Ca dépend de qui, de quoi? - de soi? - de l environnement? - des autres? - de la chance? - d une interaction entre soi et l autre?

5 Le changement c est quoi pour moi? En groupe de 4 : Donner une (des) définition(s) du changement Donner des exemples à partir de vos définitions

6 Modèle de Di Clemente et Prochaska C. DiClemente James Prochaska

7 Addiction et Changement

8 Di Clemente et Prochaska (1) Démontrent que les individus passent à travers une série naturelle de stades de changement C est ce changement naturel qu ils expliquent dans leur modèle transthéorique du changement C est un modèle qui peut s appliquer à de nombreuses situations posant le problème de la modification de comportement

9 Di Clemente et Prochaska (2) Le stade, base de la construction de leur modèle représente la dimension temporelle du changement Dans ce modèle le changement ne se limite pas au changement «visible» de comportement Le modèle transthéorique du changement considère le changement comme un processus progressif

10 «Roue du changement» Modèle de Prochaska et di Clemente Changement «définitif» Maintien d action Rechute Action Contemplation Détermination Précontemplation

11 Changement sous forme de spirale

12 Les 6 stades 1. Précontemplation 2. Contemplation 3. Détermination 4. Action 5. Maintien d action 6. Dérapage-Rechute

13 Modèle de Prochaska et di Clemente «Roue du changement» Changement «définitif» Maintien d action Rechute Action Contemplation Détermination Précontemplation

14 Précontemplation Pas de conscience de la problématique pour soi C est l entourage qui s inquiète Tendance à éviter de lire, parler ou penser sur les comportements à risque (déni) Les personnes à ce stade sont souvent perçues comme «résistantes» et «non motivées»

15 Objectif : prendre conscience du problème Donner de l information (demander l accord de la personne; information «générale» ) Donner du feed-back Ne pas «pousser» au changement, ni donner des conseils

16 Modèle de Prochaska et di Clemente «Roue du changement» Changement «définitif» Maintien d action Rechute Action Contemplation Détermination Précontemplation

17 Contemplation L intention de changer commence à apparaître «je devrais changer mais» Ambivalence 2 avis opposés sur le même objet risque d être «collé» dans ce stade pendant longtemps Stade auquel s adresse en priorité l entretien motivationnel (2010)

18 Objectif : faire pencher la balance en faveur du changement Encourager la réflexion sur le comportement cible Explorer les 2 versants de l ambivalence : (statu quo et changement) Ne pas inciter au changement Ne pas prendre parti Ne pas donner de conseils

19

20 Modèle de Prochaska et di Clemente «Roue du changement» Changement «définitif» Maintien d action Rechute Action Contemplation Détermination Précontemplation

21 Détermination(préparation) Intention d entreprendre une action dans un futur proche Plan d action Matérialisation du changement (date, moyens, lieu)

22 Objectifs : stratégies de changement : acceptables, accessibles, appropriées et efficaces Informer sur le menu d action Faire l inventaire du réseau d aide Fixer des objectifs concrets à court terme Ne pas mettre en doute la détermination de la personne à changer («êtes-vous bien sûre?)

23 Plan de changement: exemple (tiré de «l entretien motivationnel» de W.R. Miller et S. Rollnick) Les raisons les plus importantes pour lesquelles je veux faire ce changement sont: Mes objectifs principaux en accomplissant ce changement sont: Afin de mieux réaliser mes objectifs, je prévois de faires les actions suivantes: - Action - Quand? Pour m aider a changer je peux compter sur les personnes suivantes: - Qui? - Façons possible de m aider Voici des obstacles au changement et comment y faire face: - Obstacles possibles - Comment réagir? Je saurai que mon plan marche quand je verrai les résultats suivants:

24 Modèle de Prochaska et di Clemente «Roue du changement» Changement «définitif» Maintien d action Rechute Action Contemplation Détermination Précontemplation

25 Action (stade de l ) C est le stade dans lequel les personnes ont fait des modifications concrètes sur le(s) comportement(s) cible(s) Il n équivaut pas au changement en soi, mais il est un des stades le plus observable Dans ce stade la vigilance par rapport au dérapage est essentielle

26 Objectif : accompagner la personne dans son (ses) changement(s) de comportement Soutenir et renforcer les changements accomplis Soutenir et réévaluer régulièrement la motivation Prévenir la rechute, acquérir un ensemble d outils et de stratégies variées et surtout ne pas en faire un sujet tabou

27 Modèle de Prochaska et di Clemente «Roue du changement» Changement «définitif» Maintien d action Rechute Action Contemplation Détermination Précontemplation

28 Maintien d action Le changement est déjà bien intégré (durée) Un stade dans lequel les personnes travaillent à prévenir la rechute Elles sont plus confiantes dans leur capacité à maintenir le changement Elles sont moins tentées de rechuter que les personne au stade de l Action

29 Objectifs : soutenir les efforts en cours Donner des conseils pratiques Maintenir la motivation Soutenir activement les efforts de la personne, coaching Soutenir une vision réaliste du changement par petites étapes

30 Modèle de Prochaska et di Clemente «Roue du changement» Changement «définitif» Maintien d action Rechute Action Contemplation Détermination Précontemplation

31 Dérapage-Rechute Elle fait partie du processus du changement elle n est pas «obligatoire» même si Elle n est pas un échec mais une occasion d apprentissage Doit être «anticipée» pour que la demande d aide soit la plus rapide possible

32 Objectif: aider à dédramatiser et à dépasser cet évènement Analyser avec la personne les séquences qui ont conduit à cet état Eviter que la personne ne se décourage Apprendre quelque chose de la rechute

33 Objectif: aider à dédramatiser et à dépasser cet évènement Analyser avec la personne les séquences qui ont conduit à cet état Eviter que la personne ne se décourage Apprendre quelque chose de la rechute

34 En résumé Modèle de Di Clemente et Prochaska: le changement est vu comme un processus L identification et résolution d un problème spécifique font traverser à l individu un certains nombre de stades Ce modèle propose 6 stades Importance d identifier le stade dans lequel le patient se trouve pour être «en phase» avec lui

35 Parole de quels stades? Exercice en grand groupe: A tour de rôle proposer un «diagnostic» de stade selon la phrase

36

L ENTREVUE MOTIVATIONNELLE : soutenir la pratique du counseling bref dans un contexte de cabinet dentaire

L ENTREVUE MOTIVATIONNELLE : soutenir la pratique du counseling bref dans un contexte de cabinet dentaire L ENTREVUE MOTIVATIONNELLE : soutenir la pratique du counseling bref dans un contexte de cabinet dentaire Chantal Gosselin, M.A. Formation et supervision 11 avril 2015 CÉGEP Édouard-Montpetit Objectifs

Plus en détail

Objectifs du cours FB/FORDD/SAS/HUG 2010/11

Objectifs du cours FB/FORDD/SAS/HUG 2010/11 Objectifs du cours A partir du modèle de di Clemente et Prochaska : - comprendre la dimension temporelle du changement - repérer le stade de changement dans lequel se trouve un patient, un client - adapter

Plus en détail

LE GESTIONNAIRE LEADER : SON RÔLE, SES RESPONSABILITÉS DE GESTION ET SON AUTORITÉ DÉCISIONNELLE

LE GESTIONNAIRE LEADER : SON RÔLE, SES RESPONSABILITÉS DE GESTION ET SON AUTORITÉ DÉCISIONNELLE SON RÔLE, SES RESPONSABILITÉS DE GESTION ET SON AUTORITÉ DÉCISIONNELLE CLARIFIER SA CONTRIBUTION À SON ORGANISATION. SITUER SON RÔLE DANS SON ORGANISATION ET INVENTORIER SES RESPONSABILITÉS DE GESTION.

Plus en détail

Starter-kit. addiction et changement. Dresse Rita Manghi Mme Françoise Bourrit. Starter-kit / addiction et changement / RM

Starter-kit. addiction et changement. Dresse Rita Manghi Mme Françoise Bourrit. Starter-kit / addiction et changement / RM Starter-kit addiction et changement Dresse Rita Manghi Mme Françoise Bourrit Objectifs du cours Comprendre la dimension temporelle du changement Repérer le stade de changement dans lequel se trouve le

Plus en détail

Comment engager une personne durablement dans une activité physique

Comment engager une personne durablement dans une activité physique Comment engager une personne durablement dans une activité physique Christine LE SCANFF «PSYCHOLOGIE DES PRATIQUES PHYSIQUES» Université Paris-Sud 11, UFR STAPS OBJECTIFS Quels sont les modèles théoriques

Plus en détail

Sondage Ipsos-Reid Résolutions pour 2007. Le respect des consignes de traitement l ampleur du problème

Sondage Ipsos-Reid Résolutions pour 2007. Le respect des consignes de traitement l ampleur du problème Une Introduction à L Entrevue motivationnelle Jean Marc Assaad, psychologue, Ph.D. John Kayser, infirmier, M.Sc.(A) Le respect des consignes de traitement l ampleur du problème Le non-respect des consignes

Plus en détail

INTÊRET DES TCC EN TABACOLOGIE. Gilbert GERMAINI Dr en Psychologie Tabacologue TCC

INTÊRET DES TCC EN TABACOLOGIE. Gilbert GERMAINI Dr en Psychologie Tabacologue TCC INTÊRET DES TCC EN TABACOLOGIE Gilbert GERMAINI Dr en Psychologie Tabacologue TCC Pourquoi les TCC en tabacologie? «Chez environ la moitié des fumeurs les plus dépendants on retrouve des antécédents d

Plus en détail

Communiquer autrement Pour transformer vos relations professionnelles

Communiquer autrement Pour transformer vos relations professionnelles CONGRÈS DE L ACSQ 2014 Communiquer autrement Pour transformer vos relations professionnelles Manon Deschênes, M.Ps., CRHA Directrice principale Gestion de carrière et psychologie du travail MAI 2014 PLAN

Plus en détail

Prenez note que l horaire est maintenant de 8 h 30 à 16 h

Prenez note que l horaire est maintenant de 8 h 30 à 16 h LES JEUDIS DE L INSTITUT (Jeudis CDC- IUD) Formation, consultation et enseignement PROGRAMMATION 2013-2014 INITIATION AUX CONCEPTS DE BASE EN DÉPENDANCE 26 septembre 2013 SENSIBILISATION À L APPROCHE MOTIVATIONNELLE

Plus en détail

Un patient parmi d autres. À la suite de cette vidéo : Déroulement. Objectifs

Un patient parmi d autres. À la suite de cette vidéo : Déroulement. Objectifs L entrevue motivationnelle L art d accélérer le processus naturel de changement Auteurs : Nathalie Allard, md Danielle Saucier, md Matériel adapté avec la permission du Dr Jacques Bédard, Professeur titulaire

Plus en détail

Plan de formation proposé

Plan de formation proposé Plan de formation proposé Objectifs de l intervention : Développer certaines compétences ciblées pour les participants afin de leur permettre d être mieux outillés dans leur gestion quotidienne. Contribuer

Plus en détail

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses années, les enseignants

Plus en détail

L outil 360 «Pilote Management»

L outil 360 «Pilote Management» L outil 360 «Pilote Management» Concept et pratique La réussite r de l entreprise l dépend d de la qualité de ses managers La vitalité de l entreprise dépend essentiellement de la qualité de ses managers

Plus en détail

GESTION DES CONDUITES ADDICTIVES. Nathalie HECQ, intervenante en éducation pour la santé, service de prévention en addictologie, ASSNC

GESTION DES CONDUITES ADDICTIVES. Nathalie HECQ, intervenante en éducation pour la santé, service de prévention en addictologie, ASSNC GESTION DES CONDUITES ADDICTIVES Nathalie HECQ, intervenante en éducation pour la santé, service de prévention en addictologie, ASSNC PROGRAMME DE PREVENTION ET DE SOINS EN ADDICTOLOGIE SERVICE DE PREVENTION

Plus en détail

Typologie des conduites addictives Principes de traitement

Typologie des conduites addictives Principes de traitement Typologie des conduites addictives Principes de traitement Jean-Dominique Favre Hôpital d instruction des armées Percy, Clamart 13 es Journées des Gens de mer, Paris, 14 mars 2008 Les éléments communs

Plus en détail

Formation L académie des parents

Formation L académie des parents BECAUSE WE ARE ALL UNIQUE Formation L académie des parents MODULE 1 Comment allier vie de famille, loisirs numériques et réussite scolaire? Instaurer un cadre éducatif personnalisé aux besoins de chaque

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION

PROGRAMME DE FORMATION PROGRAMME DE FORMATION FORMATION EN MANAGEMENT DÉVELOPPEMENT DES CAPACITÉS MANAGÉRIALES STRUCTURE DE LA FORMATION Programme de formation : 7 jours Siège social : 3B, Rue Taylor, CS 20004 75481 PARIS Cedex

Plus en détail

Développement de carrière Coaching Conférences

Développement de carrière Coaching Conférences Développement de carrière Coaching Conférences vous apporte un soutien au développement de vos ressources et de votre potentiel. Nous proposons des services basés sur des concepts scandinaves s appuyant

Plus en détail

Présentation des Principes fondamentaux de la communication

Présentation des Principes fondamentaux de la communication Présentation des Principes fondamentaux de la communication Voici les Principes fondamentaux de la communication un atelier modulaire! L objectif de cette ressource est de fournir aux animateurs les outils

Plus en détail

www.russe- facile.fr

www.russe- facile.fr Apprenez le russe facilement www.russe- facile.fr Ce guide est destiné à partager mon expérience. Je vous explique comment j'ai appris le russe sans douleur. Mon histoire avec le russe A 18 ans je maîtrisais

Plus en détail

Hélène Weber Illustrations de Dominique Donckels OBJECTIF MÉMOIRE

Hélène Weber Illustrations de Dominique Donckels OBJECTIF MÉMOIRE Hélène Weber Illustrations de Dominique Donckels OBJECTIF MÉMOIRE Au lycée et à l université, (re)trouvez le goût de travailler avec plaisir et efficacité Groupe Eyrolles, 2013 ISBN : 978-2-212-55702-2

Plus en détail

Compte rendu de la rencontre pédagogique «La motivation des étudiant e s à l Université» 10 décembre 2013

Compte rendu de la rencontre pédagogique «La motivation des étudiant e s à l Université» 10 décembre 2013 Compte rendu de la rencontre pédagogique «La motivation des étudiant e s à l Université» 10 décembre 2013 Participant e s : Nathalie Janz (Adjointe Enseignement et Affaires étudiantes), Marie-Paule Charnay

Plus en détail

GUIDE D ANIMATION PÉDAGOGIQUE DU DIAPORAMA SUR LES INÉGALITÉS SOCIALES DE SANTÉ

GUIDE D ANIMATION PÉDAGOGIQUE DU DIAPORAMA SUR LES INÉGALITÉS SOCIALES DE SANTÉ GUIDE D ANIMATION PÉDAGOGIQUE DU DIAPORAMA SUR LES INÉGALITÉS SOCIALES DE SANTÉ Une production du 2009 Réseau de recherché en santé des populations du Québec TABLE DES MATIÈRES Contexte...3 1. But poursuivi

Plus en détail

Par Danny Brochu, conseiller d orientation Brigitte Gagnon, conseillère pédagogique Service des ressources éducatives aux jeunes www.csdhr.qc.

Par Danny Brochu, conseiller d orientation Brigitte Gagnon, conseillère pédagogique Service des ressources éducatives aux jeunes www.csdhr.qc. Des SAÉ Orientantes MB-5 JB-14 Par Danny Brochu, conseiller d orientation Brigitte Gagnon, conseillère pédagogique Service des ressources éducatives aux jeunes www.csdhr.qc.ca Plan de la présentation Introduction

Plus en détail

QMP-7. Questionnaire de Motivation à la réussite en situation Professionelle RÉSULTATS. Yann FORNER U55MA65U 08/01/2014 MIAOU. Masculin.

QMP-7. Questionnaire de Motivation à la réussite en situation Professionelle RÉSULTATS. Yann FORNER U55MA65U 08/01/2014 MIAOU. Masculin. Questionnaire de Motivation à la réussite en situation Professionelle Yann FORNER RÉSULTATS Nom: Sexe: 08/01/2014 Masculin Âge: 37 Introduction Le Questionnaire de Motivation en situation Professionnelle

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES Septembre 2009

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES Septembre 2009 RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES Septembre 2009 Les informations contenues dans le présent document sont strictement confidentielles. Elles sont la propriété de EMCC et toute reproduction, diffusion ou exploitation

Plus en détail

Alfred Darmanin, S.J. (MAL) Ancien président de la Conférence des Provinciaux d Europe Dirige des programmes de formation pour managers et leaders

Alfred Darmanin, S.J. (MAL) Ancien président de la Conférence des Provinciaux d Europe Dirige des programmes de formation pour managers et leaders LA FORMATION PERMANENTE DES JÉSUITES Alfred Darmanin, S.J. (MAL) Ancien président de la Conférence des Provinciaux d Europe Dirige des programmes de formation pour managers et leaders N ous encourageons

Plus en détail

Cette année, le thème de la semaine des services de garde «Près de toi, prêt pour toi!» a grandement inspiré l équipe du CPE-BC Québec-Centre.

Cette année, le thème de la semaine des services de garde «Près de toi, prêt pour toi!» a grandement inspiré l équipe du CPE-BC Québec-Centre. Cette année, le thème de la semaine des services de garde «Près de toi, prêt pour toi!» a grandement inspiré l équipe du CPE-BC Québec-Centre. Une phrase, qui accompagnait le dévoilement de l illustration,

Plus en détail

Activité AO 1 (dimensions de l identité)

Activité AO 1 (dimensions de l identité) Activité AO 1 (dimensions de l identité) Nom de l activité AO : Une pub changer les choses! Réalisation de l activité (mois/année) : Mars 2012 Discipline : Éthique et culture religieuse (thème de la Tolérance)

Plus en détail

COACHING. Marc Thiébaud

COACHING. Marc Thiébaud COACHING Marc Thiébaud Le terme de coaching est issu avant tout du sport et renvoie à la notion d aide à l entraînement d'un sportif ou d'une équipe. Il a été repris dans différents domaines avec l'idée

Plus en détail

peuvent être consultés sous http://www.profilsdexigences.ch; montrent les exigences scolaires minimales à remplir pour commencer une formation

peuvent être consultés sous http://www.profilsdexigences.ch; montrent les exigences scolaires minimales à remplir pour commencer une formation L essentiel en bref Les profils d exigences peuvent être consultés sous http://www.profilsdexigences.ch; montrent les exigences scolaires minimales à remplir pour commencer une formation professionnelle

Plus en détail

UN MONDE D ENGAGEMENT

UN MONDE D ENGAGEMENT UN MONDE D ENGAGEMENT PROJET ÉDUCATIF Le collège Édouard-Montpetit est un établissement d enseignement supérieur public et laïc qui fait partie du réseau des collèges d enseignement général et professionnel

Plus en détail

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps)

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps) PREMIÈRE SECTION Sensibilisation à la démarche d apprentissage La préparation (1 er temps) Motivation à l apprentissage Activation des connaissances antérieures Exploration de l objet d apprentissage La

Plus en détail

ORGANISATION DU PPP année 2012 2013 (C. Ospital)

ORGANISATION DU PPP année 2012 2013 (C. Ospital) ORGANISATION DU PPP année 2012 2013 (C. Ospital) (document transmis aux étudiants et à l équipe pédagogique : à conserver) Cette année ont été prévues des séances de TD plutôt que des séances d amphi pour

Plus en détail

Chapitre 2 : Cycles de vie logiciel et méthodes de développement G L & A G L 2 0 1 4 / 2 0 1 5

Chapitre 2 : Cycles de vie logiciel et méthodes de développement G L & A G L 2 0 1 4 / 2 0 1 5 Chapitre 2 : Cycles de vie logiciel et méthodes de développement G L & A G L 2 0 1 4 / 2 0 1 5 Plan Chapitre 2 Modèles de cycles de vie Méthodes de développement : Méthode lourde Méthode agile Exemple

Plus en détail

OFFRE DE SERVICE AU SOUTIEN À

OFFRE DE SERVICE AU SOUTIEN À OFFRE DE SERVICE AU SOUTIEN À L ORGANISATION DES SOINS, DES SERVICES ET DU TRAVAIL La Direction des ressources humaines AQESSS Janvier 2010 Soucieux de s engager dans un exercice de réorganisation du travail

Plus en détail

SKEMA Alumni Performances

SKEMA Alumni Performances Le réseau des talents de SKEMA Business School SKEMA Alumni Performances alumni.skema.edu Présentation SKEMA Alumni Performances est le service Carrière de SKEMA Alumni. Il a pour missions de contribuer

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

A LA RECHERCHE D'UN NOUVEAU CHALLENGE?

A LA RECHERCHE D'UN NOUVEAU CHALLENGE? A LA RECHERCHE D'UN NOUVEAU CHALLENGE? Prêt pour le changement? Afin de pouvoir vous concentrer sur votre évolution professionnelle je vous accompagne de façon structurée dans l orientation la plus profitable

Plus en détail

La MOTIVATION en contexte d apprentissage LICENCE STAPS 3e année

La MOTIVATION en contexte d apprentissage LICENCE STAPS 3e année La MOTIVATION en contexte d apprentissage LICENCE STAPS 3e année Julien Chanal Présentation des cours Planning de l UE 15 h de Cours Magistraux répartis en 10 fois 1 h 30 le mercredi de 14 h à 15 h 30

Plus en détail

Plan régional en faveur de l égalité

Plan régional en faveur de l égalité Plan régional en faveur de l égalité entre les personnes handicapées et les personnes valides Avec l'adoption du Plan handicap, la Région Rhône-Alpes s'engage à favoriser l'égalité entre personnes handicapées

Plus en détail

2.1 J approfondis ma réflexion

2.1 J approfondis ma réflexion Je sais ce que je veux faire, mais j ai besoin de mieux savoir comment m y prendre. Quelles sont les étapes? Quelles sont les questions à se poser? Qui va pouvoir m aider? 2.1 J approfondis ma réflexion

Plus en détail

LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS

LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS LE DOMICILE LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS LEGISLATION LOI DU 4 MARS 2002:définition des réseaux de santé : «Ils ont pour objet de favoriser l

Plus en détail

Conférencière: Danielle Pinsonneault, Psychoéducatrice, MINT. mentale de l Estrie Centre Jean-Patrice Chiasson/Maison Saint-Georges

Conférencière: Danielle Pinsonneault, Psychoéducatrice, MINT. mentale de l Estrie Centre Jean-Patrice Chiasson/Maison Saint-Georges L ENTRETIEN MOTIVATIONNEL Les attitudes du clinicien Colloque AITQ 26 octobre 2009 Conférencière: Danielle Pinsonneault, Psychoéducatrice, MINT Centre de réadaptation en dépendance et santé mentale de

Plus en détail

Le co-développement. Ou comment apprendre en travaillant

Le co-développement. Ou comment apprendre en travaillant Le co-développement Ou comment apprendre en travaillant Après une formation. Je reviens à mon job et reprends rapidement tous les dossiers mis en attente pendant la formation Je me dis que cela serait

Plus en détail

Le diagnostic du contrat de génération

Le diagnostic du contrat de génération Le diagnostic du contrat de génération Un outil en ligne pour vous accompagner dans la mise en place d un binôme jeune - senior www.diagnostic-contrat-generation.fr 1. le contrat de génération : pour qui?

Plus en détail

PRISE DE PAROLE IMPACTER ET CONVAINCRE SON PUBLIC SEMINAIRE INTER ENTREPRISE

PRISE DE PAROLE IMPACTER ET CONVAINCRE SON PUBLIC SEMINAIRE INTER ENTREPRISE PRISE DE PAROLE IMPACTER ET CONVAINCRE SON PUBLIC SEMINAIRE INTER ENTREPRISE LA RÉUNION 11 & 12 MARS 2013 PROGRAMME PEDAGOGIQUE Impacter et convaincre ses publics Publics : Toute personne soucieuse de

Plus en détail

Formation Parent-guide, Parent-complice

Formation Parent-guide, Parent-complice Formation Parent-guide, Parent-complice Que vous soyez en couple, monoparental(e) ou une famille recomposée, c'est une formation pratique et simple pour les parents d'aujourd'hui. Une formation dynamique

Plus en détail

Les interventions collectives qui permettent d engager des personnes durablement dans une activité physique

Les interventions collectives qui permettent d engager des personnes durablement dans une activité physique Les interventions collectives qui permettent d engager des personnes durablement dans une activité physique Paris 25 03 2006 d après une intervention à la conférence de consensus sur les recommandations

Plus en détail

Dynamiques d insertion. Présenté par Emmanuel Raposo

Dynamiques d insertion. Présenté par Emmanuel Raposo Dynamiques d insertion Présenté par Emmanuel Raposo Programme de la demi-journée de formation sur les dynamiques d insertion Présentation orateur Les enjeux liés à l insertion aujourd hui Travail en duo

Plus en détail

Cahier de vie Cahier de progrès

Cahier de vie Cahier de progrès Mercredi 7 mars 2012 : Cayenne Nord Jeudi 8 mars 2012 : Rémire-Montjoly Cahier de vie Cahier de progrès à l'école maternelle Mmes Kong Marie-Line Lacanaud-Gimenez Nathalie Silbande Ingrid Le cahier de

Plus en détail

Les résultats de la grande enquête : «L énergie de l accomplissement»

Les résultats de la grande enquête : «L énergie de l accomplissement» Les résultats de la grande enquête : «L énergie de l accomplissement» «Le succès n a rien à voir avec ce que vous gagnez ou accomplissez pour vous. C'est ce que vous faites pour les autres.» Danny Thomas

Plus en détail

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps)

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps) PREMIÈRE SECTION Sensibilisation à la démarche d apprentissage La préparation (1 er temps) Motivation à l apprentissage Activation des connaissances antérieures Exploration de l objet d apprentissage La

Plus en détail

Rapport d auto-apprentissage d anglais sur l année 2010/2011

Rapport d auto-apprentissage d anglais sur l année 2010/2011 Juliette Olivier, 1AI (Binôme : Tracy GESINI) Rapport d auto-apprentissage d anglais sur l année 2010/2011 I) Evolution de l auto-apprentissage sur l année Au début de l année, j ai eu du mal à quitter

Plus en détail

FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE

FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE La formation s intitule «Développement personnel et professionnel». PUBLIC CIBLE Cette formation s adresse à toute personne qui souhaite développer ses compétences

Plus en détail

Contenu de la formation à la méthode SPGC pour les indépendants

Contenu de la formation à la méthode SPGC pour les indépendants Contenu de la formation à la méthode SPGC pour les indépendants Les douze modules que comporte cette formation en ligne portent d une part sur la démarche dont les différentes étapes sont décrites pas

Plus en détail

MAINTENIR L ESPRIT D ÉQUIPE EN CONTEXTE DE TURBULENCE PRÉSENTÉ À. CNESST Colloque Côte-Nord

MAINTENIR L ESPRIT D ÉQUIPE EN CONTEXTE DE TURBULENCE PRÉSENTÉ À. CNESST Colloque Côte-Nord MAINTENIR L ESPRIT D ÉQUIPE EN CONTEXTE DE TURBULENCE PRÉSENTÉ À CNESST Colloque Côte-Nord ALIA CONSEIL Leader 1 er en et 2 développement juin 2016 organisationnel Page 1 DÉCOUPAGE MODULE 1 La turbulence

Plus en détail

CATALOGUE DE NOS PRESTATIONS

CATALOGUE DE NOS PRESTATIONS CATALOGUE DE NOS PRESTATIONS CIBC Artois Ternois 3 rue Abbé Pierre 62000 Arras 03.21.48.17.97 cibcarras@nordnet.fr www.cibcarras.org SOMMAIRE Le Bilan de Compétences La Validation des Acquis de l Expérience

Plus en détail

Comment aider les enfants à gérer le stress en compétition Du rôle des parents, des entraineurs et du/de la jeune sportif/ve

Comment aider les enfants à gérer le stress en compétition Du rôle des parents, des entraineurs et du/de la jeune sportif/ve Comment aider les enfants à gérer le stress en compétition Du rôle des parents, des entraineurs et du/de la jeune sportif/ve Virginie Nicaise Maître de Conférences Université de Lyon Préparatrice Physique

Plus en détail

Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec -Sondage CROP réalisé pour l AQESSS -

Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec -Sondage CROP réalisé pour l AQESSS - Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec -Sondage CROP réalisé pour l AQESSS - Présentation des résultats Par Alain Giguère Président, CROP inc. 21 Mai 2009 1

Plus en détail

PLANIFICATION D UNE SITUATION D APPRENTISSAGE

PLANIFICATION D UNE SITUATION D APPRENTISSAGE PLANIFICATION D UNE SITUATION D APPRENTISSAGE Titre : Le Photo-roman Cycle : 1 e cycle du secondaire, 2 ème année Durée : Étape 2 Nombre d élève : 34 Description de la situation d apprentissage : Pour

Plus en détail

Mon engagement, ma réussite. GUIDE DU PROMOTEUR 2011-2012. Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE 5264

Mon engagement, ma réussite. GUIDE DU PROMOTEUR 2011-2012. Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE 5264 Mon engagement, ma réussite. GUIDE DU PROMOTEUR 2011-2012 Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE 5264 www.lancement-e.com Un atout pour réussir en affaires! Prenez

Plus en détail

LES OUTILS DE BASE POUR COMMUNIQUER

LES OUTILS DE BASE POUR COMMUNIQUER LES OUTILS DE BASE POUR COMMUNIQUER EFFICACEMENT améliorer sa communication avec son entourage professionnel et/ou personnel Objectifs Développer son aisance relationnelle S adapter à ses s Faire preuve

Plus en détail

Diagnostic éducatif. DU Education thérapeutique du Patient Université Bordeaux II 10 décembre 2011. A. Communier et D. Couralet

Diagnostic éducatif. DU Education thérapeutique du Patient Université Bordeaux II 10 décembre 2011. A. Communier et D. Couralet Diagnostic éducatif DU Education thérapeutique du Patient Université Bordeaux II 10 décembre 2011 A. Communier et D. Couralet Objectifs de la matinée Définir le diagnostic éducatif Analyser le déroulement

Plus en détail

ÉVALUATION FONCTIONNELLE ET PLAN D INTERVENTION sg.friedman@usu.edu

ÉVALUATION FONCTIONNELLE ET PLAN D INTERVENTION sg.friedman@usu.edu 1. Observer le comportement cible et en énoncer une définition opératoire. a. Qu est- ce qui, dans le comportement de l animal, peut être observé et mesuré? 2. Cerner les antécédents matériels, physiques

Plus en détail

Une approche de coaching novatrice et intégr

Une approche de coaching novatrice et intégr Une approche de coaching novatrice et intégr grée (atelier # 3) Présenté par Claude Poitras, CRHA et Lisette Bergeron 8 e colloque en gestion des ressources humaines organisé par : La conférence des CHU

Plus en détail

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps)

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps) PREMIÈRE SECTION Sensibilisation à la démarche d apprentissage La préparation (1 er temps) Motivation à l apprentissage Activation des connaissances antérieures Exploration de l objet d apprentissage La

Plus en détail

Le Capitaine de l Equipe

Le Capitaine de l Equipe Le Capitaine de l Equipe Le poste de capitaine de l équipe n est pas très compris par beaucoup d entraîneur. L étude suivante concerne surtout une équipe d adultes ou d adolescents. Notre champs d intervention

Plus en détail

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE GUIDE D INTERVENTION DU PHILANTHROPE Préparer votre temps d échange avec les Petits Philanthropes Fondée en 2011 avec le soutien des Fondations Edmond de Rothschild, cette association se donne pour objectif

Plus en détail

Profils. COMPÉTENCE de CONSCIENCE et RESPONSABILITÉ PERSONNELLES ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche

Profils. COMPÉTENCE de CONSCIENCE et RESPONSABILITÉ PERSONNELLES ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche PS Profils COMPÉTENCE de CONSCIENCE et RESPONSABILITÉ PERSONNELLES ÉBAUCHE ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche PS Profils COMPÉTENCE de CONSCIENCE et RESPONSABILITÉ PERSONNELLES APERÇU La compétence

Plus en détail

Département de la Drôme

Département de la Drôme Département de la Drôme Mise en place des Programmes Personnalisés de Réussite Educative. Comment cibler les élèves? Les procédures de choix des élèves sont essentielles Certaines interprétations peuvent

Plus en détail

EVOLUER. Un coaching efficaceaide vosemployésà. Sommaire. CMP Une Approche Sysco Unique Accepter.Réussir.Récapituler

EVOLUER. Un coaching efficaceaide vosemployésà. Sommaire. CMP Une Approche Sysco Unique Accepter.Réussir.Récapituler CMP Une Approche Sysco Unique Accepter.Réussir.Récapituler Un coaching efficaceaide vosemployésà EVOLUER Module 2 : REUSSIR Coaching GROW Sommaire Aperçu de Réussir CMP Objectif du Coaching Modèle de GROW

Plus en détail

Lire pour préparer un travail

Lire pour préparer un travail Leçon LA LECTURE 2 Analyser le libellé 1 EFFICACE Lire pour préparer un travail Leçon 2 Analyser le libellé Avertissement Dans la présente leçon, on verra comment cerner tous les aspects d une tâche :

Plus en détail

Alphabétisation Contenu de la formation

Alphabétisation Contenu de la formation vers l emploi Contenu de la formation Répartie en cinq modules, la formation comprend : Des ateliers de groupe 25 ateliers (de 3 h chacun) 75 heures 7 ateliers Révision et suivi (de 3 h chacun) 21 heures

Plus en détail

Le travail par mission, une solution vers l autonomie professionnelle La dynamique de groupe, levier de développement pour les porteurs de projet

Le travail par mission, une solution vers l autonomie professionnelle La dynamique de groupe, levier de développement pour les porteurs de projet Le travail par mission, une solution vers l autonomie professionnelle La dynamique de groupe, levier de développement pour les porteurs de projet Le travail par missions? Travailler par mission c est accepter

Plus en détail

* 1 L entretien motivationnel: objectifs. * 2 Rappel de la psychologie de la personne alcoolique * 3 Les méthodes approfondies

* 1 L entretien motivationnel: objectifs. * 2 Rappel de la psychologie de la personne alcoolique * 3 Les méthodes approfondies * 1 L entretien motivationnel: objectifs * a - Définition * b - Les deux phases techniques * 2 Rappel de la psychologie de la personne alcoolique * 3 Les méthodes approfondies * a - Les 4R, la grille SECA

Plus en détail

Formations offertes par. Vision Enfance et Famille

Formations offertes par. Vision Enfance et Famille Formations offertes par Vision Enfance et Famille Formations offertes par Vision Enfance et Famille Vision Enfance et Famille est un organisme qui regroupe des personnes-ressources du milieu des services

Plus en détail

Le coaching peut prendre des formes diverses et se situe toujours dans une période de passage et de développement pour le coaché.

Le coaching peut prendre des formes diverses et se situe toujours dans une période de passage et de développement pour le coaché. Domaines d intervention Le coaching peut prendre des formes diverses et se situe toujours dans une période de passage et de développement pour le coaché. Coaching interculturel : outil de gestion des différences

Plus en détail

GESTION CONTEMPORAINE. Programme de formation. www.umoncton.ca/gestion-contemporaine DÉCOUVREZ CE PROGRAMME DE FORMATION. Octobre 2016 Avril 2017

GESTION CONTEMPORAINE. Programme de formation. www.umoncton.ca/gestion-contemporaine DÉCOUVREZ CE PROGRAMME DE FORMATION. Octobre 2016 Avril 2017 Programme de formation GESTION CONTEMPORAINE Octobre 2016 Avril 2017 Conçu pour les gestionnaires d aujourd hui et de demain www.umoncton.ca/gestion-contemporaine DÉCOUVREZ CE PROGRAMME DE FORMATION GESTION

Plus en détail

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio.

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Mode d emploi du cours audio REUSSIR Tout d abord, félicitations pour l achat de ce cours et pour la décision

Plus en détail

Evaluer, c était compter les fautes ou les erreurs et les déduire de la note maximale.

Evaluer, c était compter les fautes ou les erreurs et les déduire de la note maximale. Nyon Journée pédagogique Conférence 13 septembre 2002 Chers et chères collègues, 1) Introduction Je me souviens... Je me souviens des temps où je devais, lorsque le semestre allait toucher à sa fin, évaluer

Plus en détail

Travailleur social dans un SIS: Programme de formations 2013

Travailleur social dans un SIS: Programme de formations 2013 Travailleur social dans un SIS: Programme de formations 2013 Formations organisées par CAIPS et le Centre de Formation de la Fédération des CPAS, avec le soutien de la Wallonie. Les SIS: enjeux et perspectives

Plus en détail

GÉRER ET PILOTER. TEST MANAGEMENT - RH Quel est votre style de management?

GÉRER ET PILOTER. TEST MANAGEMENT - RH Quel est votre style de management? de management? Voici quatre situations professionnelles : à chaque fois vous avez le choix entre quatre types de comportements. Cochez la case qui, selon vous, correspond le plus au comportement que vous

Plus en détail

Séminaire Webhelp MAROC

Séminaire Webhelp MAROC Séminaire Webhelp MAROC Courbe de montée en compétence Juin-2013 1 Pour démarrer POUR DEMARRER, lancer l audio via le bouton : Animé: Akram BOUGARNE Responsable Support SI & Reporting RH Bienvenue! Réalisé:

Plus en détail

I. Rôle et fonction de l éducateur :

I. Rôle et fonction de l éducateur : La Résidence Sociale Jeune a été créée en 2002 pour recevoir des jeunes de 18 à 25 ans et plus. Elle offre 20 logements autonomes à loyers modérés. La Résidence Sociale est gérée par le PACT 04. L ADSEA

Plus en détail

TENUE DE RÉUNIONS EFFICACES

TENUE DE RÉUNIONS EFFICACES TENUE DE RÉUNIONS EFFICACES «Dieu merci, la réunion est enfin terminée je peux maintenant me mettre réellement au travail.» Qu est-ce qui rend les réunions inefficaces? Les personnes arrivent en retard

Plus en détail

Cannabis Clinic. C.H.U. Brugmann-Institut de Psychiatrie Prof. P. Verbanck

Cannabis Clinic. C.H.U. Brugmann-Institut de Psychiatrie Prof. P. Verbanck Cannabis Clinic C.H.U. Brugmann-Institut de Psychiatrie Prof. P. Verbanck Valérie Antoniali- Alexandre Dachet Claire Demoulin Peggy De Voghel Marine Glaesener Anna Papazova Patrick Spapen Kris Van Gerwen

Plus en détail

Formations Hiver et printemps 2014. Atelier sur l évaluation évolutive

Formations Hiver et printemps 2014. Atelier sur l évaluation évolutive Nous offrons des ateliers sur mesure, adaptés spécifiquement à votre réalité et à vos besoins, ainsi que des formations planifiées, s appuyant sur l expertise et la pratique. Atelier sur l évaluation évolutive

Plus en détail

Travaux pratiques EDU 1072. TECHNIQUE D OBJECTIVATION (T-1) Le journal de bord

Travaux pratiques EDU 1072. TECHNIQUE D OBJECTIVATION (T-1) Le journal de bord Travaux pratiques EDU 1072 TECHNIQUE D OBJECTIVATION (T-1) TECHNIQUE D OBJECTIVATION (T 1) Description D une manière générale, on peut utiliser le journal de bord comme une technique d objectivation qui

Plus en détail

CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE

CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE Ce programme de formation prépare à l obtention du CP FFP (Certificat Professionnel de la Fédération de la Formation Professionnelle) de Tuteur d entreprise. INTITULÉ

Plus en détail

ATELIERS FENG SHUI EN LIGNE Enfants Abondance - Amour Travail Par Agnès Dumanget

ATELIERS FENG SHUI EN LIGNE Enfants Abondance - Amour Travail Par Agnès Dumanget ATELIERS FENG SHUI EN LIGNE Enfants Abondance - Amour Travail Par Agnès Dumanget Des programmes de formation révélateurs de bonheur Uniques, inédits, transformateurs PRESENTATION DES ATELIERS EN LIGNE

Plus en détail

Guide de référence pour la planification d une situation d enseignement- apprentissage (SEA)

Guide de référence pour la planification d une situation d enseignement- apprentissage (SEA) Guide de référence pour la planification d une situation d enseignement- apprentissage (SEA) Prise de contact La prise de contact ne fait pas concrètement partie de la situation d enseignement- apprentissage.

Plus en détail

Comment se constituer un réseau? Maj 8 février 2011 SUIO-IP Pôle accompagnement et développement des compétences

Comment se constituer un réseau? Maj 8 février 2011 SUIO-IP Pôle accompagnement et développement des compétences Comment se constituer un réseau? 10 Recenser et lister vos contacts directs Contacts personnels, sociaux et/ou professionnels RÉSEAU PRIMAIRE : famille, amis, connaissances, camarades de promo, professeurs,

Plus en détail

Formation. Formation de formateurs occasionnels

Formation. Formation de formateurs occasionnels Formation Formation de formateurs occasionnels Comment assurer le transfert de savoir et de savoir faire au sein de votre entreprise Durée de la formation : 2 jours Formules : Formule In-house (jusque

Plus en détail

Fiche de conseils sur la communication orale

Fiche de conseils sur la communication orale Les gens Les partenariats Le savoir Compétences et emploi Bureau de l alphabétisation et des compétences essentielles Fiche de conseils sur la communication orale Le présent outil renferme des conseils

Plus en détail

LE TUTORAT ENTRE PAIRS : Un accompagnement au bénéfice des élèves tuteurs intellectuellement précoces

LE TUTORAT ENTRE PAIRS : Un accompagnement au bénéfice des élèves tuteurs intellectuellement précoces LE TUTORAT ENTRE PAIRS : Un accompagnement au bénéfice des élèves tuteurs intellectuellement précoces Sophie Christine Audibert LARSEF Université Victor Segalen Bordeaux 2 «La plupart des problèmes que

Plus en détail

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite AVANT LA LECTURE 1- SURVOLER LA PAGE COUVERTURE Lire le titre, puis amener l enfant à observer la page couverture tout en l invitant à faire des

Plus en détail

Michel Duval, conférencier professionnel

Michel Duval, conférencier professionnel Michel Duval, conférencier professionnel Michel Duval est conférencier, motivateur, passionné par le développement du potentiel humain. Il présente des conférences et des ateliers qui stimulent les gens

Plus en détail

COLLOQUE DES SERVICES COURANTS Le coaching : une approche de supervision pédagogique privilégiée au CSSS de la Vieille-Capitale

COLLOQUE DES SERVICES COURANTS Le coaching : une approche de supervision pédagogique privilégiée au CSSS de la Vieille-Capitale COLLOQUE DES SERVICES COURANTS Le coaching : une approche de supervision pédagogique privilégiée au CSSS de la Vieille-Capitale Nancy Côté et Sandra Lavigne, t.s. et conseillères cliniciennes en travail

Plus en détail