Qualité de l eau. I. Analyse qualitative d une eau. 1. Test de mises en évidences de quelques ions :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Qualité de l eau. I. Analyse qualitative d une eau. 1. Test de mises en évidences de quelques ions :"

Transcription

1 1 Qualité de l eau L eau potable est le produit alimentaire le plus surveillé. Les normes de qualité de l eau potable définies par le ministère de la Santé et le Parlement Européen sont très rigoureuses. L eau doit subir régulièrement plus d une cinquantaine d analyses différentes qui permettront de tester 7 groupes de paramètres : Les paramètres organoleptiques : couleur, saveur, odeur et transparence Les paramètres physico-chimiques : température, ph et conductivité électrique Les paramètres concernant les substances «indésirables» : teneur maîtrisée en nitrates, sulfates, chlorures, sodium, fluor Les paramètres concernant les substances toxiques : doses infimes en plomb, chrome, mercure, arsenic, Les paramètres microbiologiques : absence de parasites, de bactéries et de virus pathogènes Doses infimes en pesticides et produits apparentés Les paramètres concernant les eaux adoucies et déminéralisées : teneur minimale en calcium, magnésium, hydrogénocarbonates. Les eaux de consommation se classent en 3 groupes principaux : Les eaux de source : d origine souterraine Les eaux minérales : d origine souterraine, leurs vertus thérapeutiques sont reconnues par l Académie de médecine L eau du robinet : délivrée par le service des eaux I. Analyse qualitative d une eau 1. Test de mises en évidences de quelques ions : Comme l indiquent les étiquettes des eaux minérales vendues dans le commerce, les eaux contiennent des cations et des anions, appelés aussi «sels minéraux», qui proviennent de la dissolution de certaines roches traversées au cours du chemin parcourue par l eau (cycle de l eau). a. Tests de mise en évidence de quelques ions : Vous disposez de différentes solutions contenant chacune un cation et un anion. On souhaite faire réagir un des ions de cette solution avec un des ions contenu dans une solution à ajouter appelé réactif. Au cours de la réaction apparaître un précipité facilement reconnaissable par sa couleur. Cette réaction constitue un test d identification utilisable pour d autres solutions inconnues. Protocole à suivre : - Introduire 1mL de solution dans un tube à essais - Ajouter quelques gouttes de réactifs (Voir tableau) Compléter le tableau (page suivante) en indiquant : - la formule de l ion présent au départ dans le tube - soulignant l ion apporté par le réactif qui réagit (rq : le précipité formé est toujours neutre) - la couleur du précipité obtenu et son nom

2 Ion à faire réagir Formule et couleur dans la solution de départ Réactif utilisé Schéma : couleur et nom du précipité formé 2 Ion chlorure Solution de nitrate d argent (Ag + + NO 3 - ) Ion magnésium Hydroxyde de sodium (Na + + OH - ) Ion sulfate Solution de chlorure de baryum (Ba Cl - ) Ion fer II Hydroxyde de sodium (Na + + OH - ) Ion Calcium Oxalate d aluminium (2Al C 2 O 4 2- ) b. Tester la présence des ions ci-dessus dans les eaux à votre disposition. Regrouper les résultats sous forme de tableau.

3 2. Acidité des eaux 3 a. Utilisation d un indicateur coloré : le bleu de bromothymol : Protocole : - Dans 3 tubes à essais différents, introduire 2mL de solution d acide chlorhydrique, ou 2mL de solution basique de soude, ou 2mL d eau de Volvic - Ajouter 3 gouttes de BBT dans chacun des tubes. Résultats : Compléter le tableau ci-dessous : Solutions Acide chlorhydrique Volvic Soude Couleur du BBT Conclusion : Indiquer quelle est la couleur du BBT dans une solution acide, basique et neutre. Interprétation : Comment expliquer le changement de couleur du BBT selon la solution dans laquelle il se trouve? Application : Tester le caractère acide, basique ou neutre des eaux à votre disposition ; donner les résultats sous forme de tableau. b. Utilisation du papier ph : Le ph caractérise l acidité d une eau : si ph < 7 l eau est. ; si ph > 7 l eau est ; si ph = 7 l eau est Protocole : comment utiliser le papier ph : - Couper un petit morceau de papier ph (0,5cm de long) - Placer ce morceau dans une coupelle propre et sèche - Déposer sur le papier 1 goutte de solution à tester en utilisant une baguette de verre Manipulation : mesurer le ph des eaux à votre disposition ; récapituler les résultats dans un tableau. Les résultats confirment-ils les tests effectués au BBT?

4 II. Quelques exemples de critères de potabilité : 4 Le sodium : Le sodium est un élément vital. Les risques dus à un excès de sodium intéressent principalement les nourrissons et les personnes atteintes de troubles cardiaques, vasculaires et rénaux qui doivent suivre un régime sans sel. Valeur limite réglementaire : 150 mg/l Les sulfates : Les sulfates peuvent avoir un effet purgatif et entraîner une déshydratation et une irritation gastrique. Ils donnent mauvais goût à l eau et peuvent entraîner des effets de corrosion des canalisations. Valeur limite réglementaire : 250 mg/l Les chlorures : Les chlorures interviennent dans la désinfection de l eau. Ils ne présentent aucun risque pour la santé mais donnent à l eau un goût fort désagréable d eau de Javel. Valeur limite réglementaire : 200 mg/l Les nitrates : Les nitrates peuvent provoquer un mauvais transfert de l oxygène vers le sang, surtout chez les nourrissons de moins de 6 mois. Valeur limite réglementaire : 50 mg/l Le fluor : Le fluor est un oligo-élément bénéfique pour la santé mais un excès peut entraîner des risques de fluorose dentaire (taches brunes sur l émail des dents). Valeur limite réglementaire : 1,5 mg/l Le plomb : Le plomb est un métal très toxique. L organisme le stocke et cela peut provoquer, chez les enfants, un retard psychomoteur et des troubles du comportement (saturnisme). Valeur limite réglementaire : 0,05 mg/l ph : Valeur limite réglementaire : 6,5 < ph < 9 Récapitulez les informations fournies ci-dessus sous forme de tableau ; compléter en faisant des recherches complémentaires éventuelles : Rôle positif Effet négatif Valeur limite Qui effectue ce type de contrôle? D abord les autorités sanitaires, puis les Directions des affaires sanitaires et sociales (DDASS), sous l égide des préfets. Elles viennent renforcer et contrôler l action (l auto surveillance de l exploitant, indispensable pour prévenir, au quotidien, toute anomalie dans la qualité de l eau distribuée. Chaque année, les DDASS effectuent près de prélèvements d échantillons d eau dans des lieux définis par elles. Puis ces échantillons sont analysés dans des laboratoires agréés par le ministère de la Santé. Toute anomalie, tout dépassement d une valeur réglementaire, toute dégradation anormale de la qualité de l eau entraîne l intervention de la DDASS auprès de l exploitant de l installation.

5 5

Contenu. Compétences

Contenu. Compétences Séance 2 Correction Contenu Composition chimique d une eau de consommation Compétences Analyse qualitative d une eau Exercice I Les différentes eaux L eau minérale naturelle possède des propriétés favorables

Plus en détail

Seconde TP1 Sciences. Mettre environ 3 ml des solutions indiquées ci-dessous dans 3 tubes à essais numérotés 1, 2 et 3. TUBE 2

Seconde TP1 Sciences. Mettre environ 3 ml des solutions indiquées ci-dessous dans 3 tubes à essais numérotés 1, 2 et 3. TUBE 2 NOM : Date : TP 1 : IDENTIFICATION DES IONS La législation impose que la composition des eaux en bouteilles soit affichée sur leur étiquette. Plusieurs ions sont généralement mentionnés, dans des quantités

Plus en détail

LES EAUX DE CONSOMMATION

LES EAUX DE CONSOMMATION 1L TP COURS Partie 2 N 1 LES EAUX DE CONSOMMATION A. LES DIFFERENTS TYPES D EAUX Existetil plusieurs types d eaux de consommation? Il existe deux types d eaux de consommation : l eau minérale et l eau

Plus en détail

Potassium K + Sulfate SO 4. b) Indiquer pour chacune des eaux minérales la masse de son résidu à sec, indiquée sur son étiquette.

Potassium K + Sulfate SO 4. b) Indiquer pour chacune des eaux minérales la masse de son résidu à sec, indiquée sur son étiquette. 1L : Alimentation et environnement Chapitre.1 : Les eaux naturelles I. Eaux de source et eaux minérales Activité.1 : Lire le texte et répondre aux questions. Selon la définition adoptée par la Communauté

Plus en détail

MPS : Eaux de consommation

MPS : Eaux de consommation Activité expérimentale n 1 M. Suet 2nd Compétences travaillées Compétences S approprier : Réaliser : Mobiliser et Exploiter ses connaissances : Mettre en œuvre une démarche expérimentale : Valider : Communiquer

Plus en détail

I - LES EAUX DE CONSOMMATION

I - LES EAUX DE CONSOMMATION THEME N 2 : ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT Ce thème est une approche à la fois individuelle et globale des problèmes de l'alimentation des hommes sur la planète. Ce thème doit permettre de poser scientifiquement

Plus en détail

TP : Mesure de la dureté de l eau

TP : Mesure de la dureté de l eau TP : Mesure de la dureté de l eau Mots-clés : Production d eau potable / Traitement des eaux Document 1 : Les conséquences de la dureté de l eau Une eau alimentaire ne doit pas être trop douce car l Homme

Plus en détail

V - Comment faites-vous? Pour chaque situation, rédigez une explication sur votre façon de procéder.

V - Comment faites-vous? Pour chaque situation, rédigez une explication sur votre façon de procéder. TP ph 4 Univers Sécurité au laboratoire! Attention! Un produit chimique ne doit pas être senti, goûté, touché! Objectifs du T.P. : Appliquer les indispensables règles de sécurité de la personne. Découvrir

Plus en détail

Arrêté du 26 juillet 2000 relatif aux spécifications des eaux de boisson et aux modalités de leur présentation.

Arrêté du 26 juillet 2000 relatif aux spécifications des eaux de boisson et aux modalités de leur présentation. Arrêté du 26 juillet 2000 relatif aux spécifications des eaux de boisson et aux modalités de leur présentation. Article 1 er.- En application des dispositions de l article 1 er du décret exécutif n 92-65

Plus en détail

H.S.22D T.P. N 2 Quels sont les ions présents en solution dans les eaux minérales?

H.S.22D T.P. N 2 Quels sont les ions présents en solution dans les eaux minérales? H.S.22D T.P. N 2 Quels sont les ions présents en solution dans les eaux minérales? I) Objectif : L objectif de ce T.P. est de reconnaître les ions présents dans une eau minérale ou si possible mettre en

Plus en détail

Les nitrates fiche guide

Les nitrates fiche guide Les nitrates fiche guide Notions abordées Chimie Sciences Mathématiques - Réactions chimiques - Concentration - Filtration - Rôle de l azote - Etude d un écosystème - Proportionnalité Objectifs d apprentissage

Plus en détail

Contrôle en Cours de Formation Diplôme préparé CAP. Séquence 2 - Semestre 1. Session.

Contrôle en Cours de Formation Diplôme préparé CAP. Séquence 2 - Semestre 1. Session. Contrôle en Cours de Formation Diplôme préparé CAP Séquence 2 Semestre 1 LP Nelson Mandela 8 rue Julien Pranville BP 168 9115 ETAMPES Cedex Session. Nom :.. Prénom :.. Note : /10 Durée : 0 min Barème :

Plus en détail

Chapitre n 4. Comment mettre des ions en évidence?

Chapitre n 4. Comment mettre des ions en évidence? Chapitre n 4 3 Comment mettre des ions en évidence? >T.P. n 1: Tests de quelques ions. >Objectifs: Découvrir les tests d'ions courants. Respecter des consignes de sécurité dans le domaine de la chimie

Plus en détail

Normes de potabilité de l'eau selon la législation fédérale

Normes de potabilité de l'eau selon la législation fédérale Produit Paramètre microbiologiques Valeur de tolérance UFC Eau potable Salmonelles spp nd/5 l Eau potable non traitée: - à la source - dans le réseau de distribution Eau potable traitée: - après le traitement

Plus en détail

Sulfate SO 4. Potassium K + b) Indiquer pour chacune des eaux minérales la masse de son résidu à sec, indiquée sur son étiquette.

Sulfate SO 4. Potassium K + b) Indiquer pour chacune des eaux minérales la masse de son résidu à sec, indiquée sur son étiquette. 2 nde : Sciences et laboratoires (SL) Activité : Etude qualitative d une eau minérale Objectif : Comparer les résultats expérimentaux observés avec les valeurs données sur les étiquettes de quelques eaux

Plus en détail

Etat initial : (Zn 2+, SO 4 2- ) Etat final : (2Na +, SO 4 2- ) Vous trouverez les formules des solutions en bas de la fiche protocole

Etat initial : (Zn 2+, SO 4 2- ) Etat final : (2Na +, SO 4 2- ) Vous trouverez les formules des solutions en bas de la fiche protocole 3 ème Act 9 Identification d ions en solution NOM :. Date : 1. Schémas et observations Pour chaque test vous présentez vos résultats en suivant cet exemple : Etat initial : (Na +, HO - ) Observations :

Plus en détail

Exemple de situation d évaluation Niveau BEP

Exemple de situation d évaluation Niveau BEP Exemple de situation d évaluation Niveau BEP Proposé par Fabien MAESTRACCI Lycée Mendès-France VIC-EN-BIGORRE ANALYSE DE 3 EAUX MINERALES Certaines eaux minérales sont déconseillées pour les nourrissons

Plus en détail

BTS CHIMISTE Session 2015 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE. - Pratique expérimentale -

BTS CHIMISTE Session 2015 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE. - Pratique expérimentale - BTS CHIMISTE Session 2015 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE Durée : 6 heures Coef. : 7 Poste n : SUJET n 1 - Pratique expérimentale - DOSAGES D UNE EAU MINÉRALE D HÉPAR Fiche de choix (à rendre avec la copie)

Plus en détail

Physique Chimie. Réaliser les tests de reconnaissance des ions Cl -,

Physique Chimie. Réaliser les tests de reconnaissance des ions Cl -, Document du professeur 1/5 Niveau 3 ème Physique Chimie Programme A - La chimie, science de la transformation de la matière Connaissances Capacités Exemples d'activités Comment reconnaître la présence

Plus en détail

Chapitre C1 : Les eaux de consommation

Chapitre C1 : Les eaux de consommation Chapitre C1 : Les eaux de consommation I) Une eau minérale est-elle de l eau pure? Activité expérimentale : 1- Peser un bécher de 150 ml à l aide de la balance. 2- Introduire 100 ml d eau minérale Hépar

Plus en détail

Les Cahiers de PRED CONSEIL

Les Cahiers de PRED CONSEIL Les Cahiers de PRED CONSEIL Série Savoir & Comprendre N 3 L eau potable Introduction Elle fait régulièrement la une des informations, mais savons-nous réellement ce qu est l eau potable, qu elles sont

Plus en détail

Chapitre 16, TP 2 : «Etude d une transformation chimique»

Chapitre 16, TP 2 : «Etude d une transformation chimique» Chapitre 16, TP 2 : «Etude d une transformation chimique» Objectifs : Décrire un système chimique et son évolution. Identifier un réactif limitant. Ecrire l équation-bilan de réaction. Document 1 : Présentation

Plus en détail

C - Qualité des sols et de l eau. Bilan

C - Qualité des sols et de l eau. Bilan C - Qualité des sols et de l eau Bilan 1 CAH, Solution du sol et nutrition minérale végétale Le sol est un système complexe formé : D'une fraction solide minérale faite de fragments de roche issus du sous-sol

Plus en détail

Un ion monoatomique est formé d'un seul atome chargé. Les ions poly-atomiques sont formés de plusieurs atomes. Il s'agit d'une molécule chargée.

Un ion monoatomique est formé d'un seul atome chargé. Les ions poly-atomiques sont formés de plusieurs atomes. Il s'agit d'une molécule chargée. CHAPITRE 5 : LES IONS I. QU'EST CE QU'UN ION. Un ion est un élément qui porte une charge électrique. Il existe deux types d'ions différents les cations et les anions. Les cations sont des ions qui portent

Plus en détail

INFORMATION 2011 COMMUNE DE DENGES QUALITÉ DE L EAU

INFORMATION 2011 COMMUNE DE DENGES QUALITÉ DE L EAU INFORMATION 211 COMMUNE DE DENGES QUALITÉ DE L EAU EAUSERVICE NOUS METTONS TOUT EN OEUVRE POUR PRÉSERVER L ENVIRONNEMENT ET PRÉVENIR TOUTE ÉVENTUELLE POLLUTION DE L EAU eauservice c est : Le distributeur

Plus en détail

J-10. Chimie Les données nécessaires à la résolution des exercices et ne se trouvant pas dans l énoncé se situent en fin de partie.

J-10. Chimie Les données nécessaires à la résolution des exercices et ne se trouvant pas dans l énoncé se situent en fin de partie. J0 Chimie Les données nécessaires à la résolution des exercices et ne se trouvant pas dans l énoncé se situent en fin de partie. Exercice : Ecriture d équation de réaction. Ecrire les équation de réaction

Plus en détail

Qualité chimique et bactériologique des eaux de consommation du Sud Algérien

Qualité chimique et bactériologique des eaux de consommation du Sud Algérien Qualité chimique et bactériologique des eaux de consommation du Sud Algérien H.M.DJELLOULI - S. TALEB Laboratoire de Chimie Analytique Appliquée Faculté des Sciences-Université D. LIABES de Sidi Bel- Abbès

Plus en détail

QUALITÉ DES SOLS ET DE L EAU

QUALITÉ DES SOLS ET DE L EAU QUALITÉ DES SOLS ET DE L EAU I. LE SOL, UN MILIEU D'ECHANGES DE MATIERE On définit le sol comme la partie supérieure et arable de l'écorce terrestre. Une plante est un organisme vivant qui a besoin d'un

Plus en détail

S.L - THEME Utilisation des ressources naturelles : séquence de 5 séances de 3 h

S.L - THEME Utilisation des ressources naturelles : séquence de 5 séances de 3 h S.L - THEME Utilisation des ressources naturelles : séquence de 5 séances de 3 h Domaine exploré : l eau Problématique générale : Des millions d hommes, dans les pays défavorisés, meurent encore, chaque

Plus en détail

CH11. DES SUBSTANCES DANS L EAU DES BOISSONS.

CH11. DES SUBSTANCES DANS L EAU DES BOISSONS. CH11. DES SUBSTANCES DANS L EAU DES BOISSONS. Les exercices Tests ou " Vérifie tes connaissances " de chaque chapitre sont à faire automatiquement sur le cahier de brouillon pendant toute l année. Tous

Plus en détail

Chap2 Tests de reconnaissance de quelques ions.

Chap2 Tests de reconnaissance de quelques ions. Chap2 Tests de reconnaissance de quelques ions. Items Connaissances Acquis Formule des ions sodium, cuivre(ii), fer(ii), fer(iii) et chlorure Domaines d acidité et de basicité en solution aqueuse. Lien

Plus en détail

Comment mesurer le ph d'une solution? Trois méthodes, plus ou moins précises, sont possibles.

Comment mesurer le ph d'une solution? Trois méthodes, plus ou moins précises, sont possibles. Objectifs : Savoir mesurer un de solution et identifier un milieu acide d'un milieu basique. Connaître les indicateurs colorés acido-basiques. Mesurer le par 3 méthodes et calculer la concentration des

Plus en détail

COMMENT DOSER UN ACIDE OU UNE BASE?

COMMENT DOSER UN ACIDE OU UNE BASE? COMMENT DOSER UN ACIDE OU UNE BASE? Un dosage se définit d une part par la technique mise en jeu (mesure phmétrique, conductimétrique, spectrophotométrique, etc.), d autre part, par la méthode (par étalonnage,

Plus en détail

VRAI ou FAUX? De l eau, des eaux, quelles différences?

VRAI ou FAUX? De l eau, des eaux, quelles différences? VRAI ou? De l eau, des eaux, quelles différences? Sur les eaux minérales naturelles et les eaux de source Eau minérale naturelle, eau de source, eau de distribution Toutes les eaux apportent le nutriment

Plus en détail

2 nd 1 Enseignement d exploration 2 nd 2. Thème 2. Utilisation des ressources naturelles. L eau

2 nd 1 Enseignement d exploration 2 nd 2. Thème 2. Utilisation des ressources naturelles. L eau 2 nd 1 Enseignement d exploration 2 nd 2 Thème 2 Utilisation des ressources naturelles L eau Problématique générale: Des millions d hommes, dans les pays défavorisés, meurent encore chaque année pour avoir

Plus en détail

La matière minérale contient : - de l'argile formé de silicates d'aluminium colorés en rouge par les ions ferriques Fe 3+ 4-

La matière minérale contient : - de l'argile formé de silicates d'aluminium colorés en rouge par les ions ferriques Fe 3+ 4- Chap. 3 Qualité des sols et de l eau I Le sol 1 Constitution Le sol superficiel = terre arable (plantes y développent leurs racines) Le soussol La roche mère 2 Composition des sols La terre arable est

Plus en détail

Qui de Monsieur EAUCLAIR ou de son ami a raison?

Qui de Monsieur EAUCLAIR ou de son ami a raison? CME 5.3 Pourquoi adoucir l eau? Monsieur EAUCLAIR emménage dans une nouvelle région. Il constate que sa cafetière s est entartrée au bout de deux mois. Un de ses amis lui dit que : «ton eau n est pas claire

Plus en détail

Information sur la qualité de l'eau distribuée en 2013

Information sur la qualité de l'eau distribuée en 2013 Administration, Quai Maria-Belgia 18 CH 1800 Vevey Information sur la qualité de l'eau distribuée en 2013 Ressources En 2013, la production globale du SIGE en eau de boisson s'élève à plus de 11.8 millions

Plus en détail

Cyanures non oxydables au chlore : fraction massique des cyanures totaux moins la fraction massique des cyanures libres.

Cyanures non oxydables au chlore : fraction massique des cyanures totaux moins la fraction massique des cyanures libres. 1. Objet E.II.4.V1 DOSAGE DES CYANURES TOTAUX ET LIBRES : MÉTHODES D ANALYSE EN FLUX CONTINU Cette procédure a pour objet la détermination de la teneur en cyanures libres, en cyanures non oxydables au

Plus en détail

Un guide de traitement de l eau du puits

Un guide de traitement de l eau du puits Un guide de traitement de l eau du puits Dispositifs de traitement de l'eau à usage domestique Les problèmes relatifs à la qualité de l'eau décrits dans la présente feuille d'information pourraient être

Plus en détail

QUALITÉ DE L EAU DANS LES INSTALLATIONS TECHNIQUES DU BÂTIMENT

QUALITÉ DE L EAU DANS LES INSTALLATIONS TECHNIQUES DU BÂTIMENT Remplissage des eaux de chauffage et traitement d'eau QUALITÉ DE L EAU DANS LES INSTALLATIONS TECHNIQUES DU BÂTIMENT SA Route du Madelain 6 1753 Matran Association des techniciens en chauffage, climatisation

Plus en détail

QUI A TUE PAMELA ROSE (TESTS DES IONS)

QUI A TUE PAMELA ROSE (TESTS DES IONS) QUI A TUE PAMELA ROSE (TESTS DES IONS) classe : troisième durée : 1h30 Travail préparatoire sur les tests des ions : (réalisé en classe et noté au tableau, sans traces pour les élèves à ce stade.) Il est

Plus en détail

SUIVI DE LA QUALITE DE L EAU DES FORAGES DE LA ZONE AEROPORTUAIRE DE BAMAKO (Juillet décembre 2009)

SUIVI DE LA QUALITE DE L EAU DES FORAGES DE LA ZONE AEROPORTUAIRE DE BAMAKO (Juillet décembre 2009) 1 MINISTERE DE L ENERGIE ET DE L EAU --------------------- LABORATOIRE NATIONAL DES EAUX REPUBLIQUE DU MALI Un Peuple Un But Une Une Foi SUIVI DE LA QUALITE DE L EAU DES FORAGES DE LA ZONE AEROPORTUAIRE

Plus en détail

Lire : Comprendre un énoncé, une consigne. Proposer une méthode, une expérience (protocole)

Lire : Comprendre un énoncé, une consigne. Proposer une méthode, une expérience (protocole) Niveau : 3 ème Compétences du socle commun Palier 3 : - Compétence 1 - maitrise de la langue française Lire : Comprendre un énoncé, une consigne - Compétence 3 - Les principaux éléments de mathématiques

Plus en détail

Le ciment. CaCO 3 (s) = CaO (s) + CO 2 (g) 1. Fabrication du ciment 2. Emissions de dioxyde de carbone 3. Exemples d exploitations pédagogiques

Le ciment. CaCO 3 (s) = CaO (s) + CO 2 (g) 1. Fabrication du ciment 2. Emissions de dioxyde de carbone 3. Exemples d exploitations pédagogiques Le ciment 1. Fabrication du ciment 2. Emissions de dioxyde de carbone 3. Exemples d exploitations pédagogiques 1. Fabrication du ciment Le ciment est obtenu à partir du calcaire (CaCO 3 ) et de l argile

Plus en détail

QUELLE EST LA CONCENTRATION DES IONS BICARBONATE DANS CETTE EAU MINÉRALE?

QUELLE EST LA CONCENTRATION DES IONS BICARBONATE DANS CETTE EAU MINÉRALE? Nom :.. Coéquipier : BUT QUELLE EST LA CONCENTRATION DES IONS BICARBONATE DANS CETTE EAU MINÉRALE? Toutes les eaux minérales indiquent sur leurs étiquettes les ions présents, leur quantité et le ph de

Plus en détail

Vapeur, Eau : analyses, résultats attendus et conséquences

Vapeur, Eau : analyses, résultats attendus et conséquences Vapeur, Eau : analyses, résultats attendus et conséquences Frédy Cavin : expert en stérilisation CHUV Journées des formateurs de la SSSH, 12.2.2013 «Plus une eau est pure, moins elle a de poissons» Proverbe

Plus en détail

ALIMENTATION EN EAU POTABLE DE LA COMMUNAUTE URBAINE DU GRAND NANCY

ALIMENTATION EN EAU POTABLE DE LA COMMUNAUTE URBAINE DU GRAND NANCY 1 Nancy, le 24 avril 2014 Délégation Territoriale de Meurthe-et-Moselle Cellule contrôle sanitaire des eaux Affaire suivie par : Stéphanie MONIOT/BR Courriel : ars-lorraine-dt54-vsse@ars.sante.fr Téléphone

Plus en détail

I) Les solvants hydrophiles A) Eaux

I) Les solvants hydrophiles A) Eaux Les solvants UE 11:Pharmacotechnie et pharmacie galénique Semaine : n 10 (du 09/11/15 au 13/11/15) Date : 13/11/2015 Heure : de 8h00 à 9h00 Professeur : Pr. Gayot Binôme : n 75 Correcteur : n 74 PLAN DU

Plus en détail

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges 25 janvier 2006 Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges THEME : CHIMIE ET HABITAT AU SERVICE DE L INNOVATION Lycée Raoul Dautry Détermination de la teneur en sulfate de calcium dans

Plus en détail

La réaction chimique

La réaction chimique Chapitre Programme 00 11 Exemples d activités Comment décrire le système et son évolution? À l aide d expériences simples à analyser, et sur la base des hypothèses formulées par les élèves, caractérisation

Plus en détail

Eau liquide. Vapeur d eau (gaz) Eau solide. 1L : Alimentation et environnement Activité.2 : Des eaux naturelles à l eau potable

Eau liquide. Vapeur d eau (gaz) Eau solide. 1L : Alimentation et environnement Activité.2 : Des eaux naturelles à l eau potable 1L : Alimentation et environnement Activité.2 : Des eaux naturelles à l eau potable I. L eau dans tous ses états : Qu est-ce qu une molécule d eau? C est la plus petite quantité d eau "possible". Dans

Plus en détail

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges 25 janvier 2006 Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges THEME : CHIMIE ET HABITAT AU SERVICE DE L INNOVATION Lycée Raoul Dautry Détermination de la teneur en sulfate de calcium dans

Plus en détail

Quelle Eau Boire? Institut Ming Men. Ecole de Médecine Traditionnelle Chinoise

Quelle Eau Boire? Institut Ming Men. Ecole de Médecine Traditionnelle Chinoise Institut Ming Men Quelle Eau Boire? Institut Ming Men 146 Grande Rue 54180 Heillecourt Tel : 03 83 96 26 20 06 09 88 02 18 Quelle Eau boire? Eau du robinet, eau en bouteille minérale ou de source, eau

Plus en détail

Examen de Chimie des eaux septembre 2002 T. MOUTIN Licence Sciences de la Terre Durée : 1 heure Documents non autorisés, calculatrices autorisées

Examen de Chimie des eaux septembre 2002 T. MOUTIN Licence Sciences de la Terre Durée : 1 heure Documents non autorisés, calculatrices autorisées Examen de Chimie des eaux septembre 2002 T. MOUTIN Licence Sciences de la Terre Durée : 1 heure Documents non autorisés, calculatrices autorisées On considère une eau en équilibre avec le CO 2 (g) dont

Plus en détail

LA VERITE SUR L ADOUCISSEUR QUESTION ET RÉPONSE EXEMPLES ET TECHNIQUES

LA VERITE SUR L ADOUCISSEUR QUESTION ET RÉPONSE EXEMPLES ET TECHNIQUES LA VERITE SUR L ADOUCISSEUR QUESTION ET RÉPONSE EXEMPLES ET TECHNIQUES VRAI OU FAUX? TOUT SAVOIR SUR LE TRAITEMENT DE L EAU L EAU ADOUCIE EST POTABLE? L EAU ADOUCIE A UN GOÛT SALÉ? BOIRE L EAU ADOUCIE

Plus en détail

Sujets ES / L des épreuves Enseignement Scientifique Session 2012 - Pondichéry REPRÉSENTATION VISUELLE

Sujets ES / L des épreuves Enseignement Scientifique Session 2012 - Pondichéry REPRÉSENTATION VISUELLE 1 sur 7 15/06/2012 21:26 bac, baccalauréat, SVT, sciences, ES, L, 2012, pondichéry, examen, vie, terre, procréation, bois, eau, sujet, épreuve, anticipée, enseignement, scientifique Sujets ES / L des épreuves

Plus en détail

Vers une agriculture durable au niveau de la planète. Document 1 : Par Florence Daine et Agnès Duperrin - Septembre 2007 le 22/08/07. Notre temps.

Vers une agriculture durable au niveau de la planète. Document 1 : Par Florence Daine et Agnès Duperrin - Septembre 2007 le 22/08/07. Notre temps. Vers une agriculture durable au niveau de la planète Thème 2: Nourrir l humanité NOTIONS ET CONTENUS Chapitre 1 : La qualité des eaux COMPETENCES ATTENDUES Eau de source, eau minérale, eau du robinet ;

Plus en détail

Valise environnement UW600 avec ph mètre

Valise environnement UW600 avec ph mètre Valise environnement UW600 avec ph mètre Ce kit peu coûteux de mesure de l environnement facilite l analyse rapide de l eau sur place. L ensemble des tests que contient cette valise sont caractérisés par

Plus en détail

L eau du logement MCAD. I- Alimentation en eau.

L eau du logement MCAD. I- Alimentation en eau. L eau du logement I- Alimentation en eau. L eau est un bien rare, fragile et précieux. L eau est le patrimoine de tous et il faut la protéger. Elle est utilisée pour : - Nourriture et boissons : 7%. -

Plus en détail

Chimie. Conductivité. Ammonium :

Chimie. Conductivité. Ammonium : Chimie Conductivité La conductivité de l'eau est l'aptitude d'une solution à permettre le passage du courant électrique. C'est à dire la capacité de l'eau à faire passer un courant électrique d'un point

Plus en détail

2/ Donner les différents traitements pour rendre l eau potable et définir le rôle de chacune des étapes.

2/ Donner les différents traitements pour rendre l eau potable et définir le rôle de chacune des étapes. II/ Traitement des eaux (CDI) 1/ Le traitement des eaux à Aix pour les rendre potables Activité TD 1/ Indiquer une station de traitement des eaux de la ville d Aix. http://www.mairie-aixenprovence.fr/article.php3?id_article=60

Plus en détail

TP 3 ème C 1 PEUT-ON EMBALLER DES SOLUTIONS ACIDES DANS DES EMBALLAGES METALLIQUES?

TP 3 ème C 1 PEUT-ON EMBALLER DES SOLUTIONS ACIDES DANS DES EMBALLAGES METALLIQUES? Fiche n 1 : DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS Démarche Dans ce sujet, on demande à l élève d étudier la réaction entre l'acide chlorhydrique et le fer. Scénario N 7 Compétences évaluées Préparation

Plus en détail

COMP.2 Cohésion des solides et Solvatation exercices. Savoir son cours QCM :

COMP.2 Cohésion des solides et Solvatation exercices. Savoir son cours QCM : COMP.2 Cohésion des solides et Solvatation exercices Savoir son cours QCM : Paires d ions : Trouver la proportion d anions et de cations dans les solides constitués des paires d ions suivantes : [K + ]

Plus en détail

Injections alcalinisantes

Injections alcalinisantes Injections alcalinisantes Des solutions d'hydrogénocarbonate de sodium ou de lactate de sodium sont utilisées en injection par les médecins pour leurs propriétés alcalinisantes (traitement de l'excès d'acidité)

Plus en détail

2015-2016 Qualité de l'eau Biochimie UE : 11 Pharmacotechnie et pharmacie galénique Qualité de l'eau

2015-2016 Qualité de l'eau Biochimie UE : 11 Pharmacotechnie et pharmacie galénique Qualité de l'eau Biochimie UE : 11 Pharmacotechnie et pharmacie galénique Qualité de l'eau Semaine : n 13 (du 30/11/15 au 04/12/15) Date : 03/12/2015 Heure : de 9h à 10h Professeur : Pr. Gayot Binôme : n 29 Correcteur

Plus en détail

Chapitre 2. Réactions acido-basiques

Chapitre 2. Réactions acido-basiques Chapitre 2. Réactions acido-basiques Exemples de réactions acido- basiques : o Le contrôle de l acidité du sang par l organisme est basé sur des réactions acido- basiques ( toute variation peut provoquer

Plus en détail

1 Activité documentaire : L érosion (25 min)

1 Activité documentaire : L érosion (25 min) Séance de Spécialité n o 13 Érosion & eaux minérales Mots-clefs «dissolution», «érosion» et «eau potable». 1 Activité documentaire : L érosion (25 min) Paysage érodé de Cappadoce en Turquie. 1.1 L érosion

Plus en détail

PARTIE 1 : DETERMINATION DE LA DURETE DE L HEPAR

PARTIE 1 : DETERMINATION DE LA DURETE DE L HEPAR TP 11 : RESINES ECHANGEUSES D IONS OU COMMENT ADOUCIR L EAU? Objectif : Déterminer la composition d une eau par titrage complexométrique. Utiliser une résine échangeuse d ions. PARTIE 1 : DETERMINATION

Plus en détail

HS2 : LES LIQUIDES D USAGE COURANT : QUE CONTIENNENT-ILS ET QUELS RISQUES PEUVENT-ILS PRÉSENTER?

HS2 : LES LIQUIDES D USAGE COURANT : QUE CONTIENNENT-ILS ET QUELS RISQUES PEUVENT-ILS PRÉSENTER? Seconde ASSP Sciences HS2 : LES LIQUIDES D USAGE COURANT : QUE CONTIENNENT-ILS ET QUELS RISQUES PEUVENT-ILS PRÉSENTER? Objectifs : PARTIE II : COMMENT ÉTABLIR LA COMPOSITION D UN LIQUIDE D USAGE COURANT?

Plus en détail

Fiche de recommandations alimentaires

Fiche de recommandations alimentaires Commission Nutrition Fiche de recommandations alimentaires Mai 2009 Eaux et Santé Réf. : 8119-05/09 Bialec - Nancy Gérard Gay, Philippe Hartemann (Laboratoire d Hydrologie et de Climatologie Médicale de

Plus en détail

comburante corrosive explosive inflammable irritante ou nocive toxique

comburante corrosive explosive inflammable irritante ou nocive toxique TP 1 : périodicité des propriétés chimiques : Objectifs : Présentation du laboratoire et importance de l application des règles de sécurité. Evolution des propriétés chimique dans une même période. Analogie

Plus en détail

Le ph. Exercice N 1 : Mots croisés

Le ph. Exercice N 1 : Mots croisés Le ph Exercice N 1 : Mots croisés Horizontalement : 2) Solution qui ne peut plus dissoudre de soluté. 3) On le dissout dans la solution. 5) Se dit d'une solution de ph > 7. 7) L'addition d'un soluté et

Plus en détail

LA CHIMIE. Chapitre 5 : Des atomes et des ions (p 76) I Les constituants de l atome De quoi et comment un atome est-il constitué?

LA CHIMIE. Chapitre 5 : Des atomes et des ions (p 76) I Les constituants de l atome De quoi et comment un atome est-il constitué? LA CHIMIE : Des atomes et des ions (p 76) I Les constituants de l atome De quoi et comment un atome est-il constitué? Activité 1 p 78 J observe les documents Je réponds aux questions 1 à 6 I Les constituants

Plus en détail

Les différents traitements de l eau

Les différents traitements de l eau Les différents traitements de l eau Mise à jour le 21/04/2010 Chaque français utilise 100 à 200 litres d eau potable par jour, dont 3 à 5 litres qui servent à l eau de boisson et à la préparation des repas.

Plus en détail

Caractérisation hydrogéochimique des eaux souterraines en Outaouais : résultats préliminaires

Caractérisation hydrogéochimique des eaux souterraines en Outaouais : résultats préliminaires Caractérisation hydrogéochimique des eaux souterraines en Outaouais : résultats préliminaires N. Montcoudiol, G. Comeau, J. Molson et J.-M. Lemieux 80ème congrès de l ACFAS 7 mai 2012 INTRODUCTION Zone

Plus en détail

Objectif : Effectuer le traitement chimique d une solution dont la composition est représentative de déchets de travaux pratiques.

Objectif : Effectuer le traitement chimique d une solution dont la composition est représentative de déchets de travaux pratiques. OLYMPIADES DE LA CHIMIE 005 EPREUVE PRATIQUE DES ELIMINATOIRES REGIONALES POITOU-CHARENTES le février 005 Traitement de déchets minéraux "D'après la préparation aux olympiades de l'académie de Nancy-Metz

Plus en détail

Les ions en solution Notion de ph :

Les ions en solution Notion de ph : Les ions en solution Notion de ph : Exercice N 1 : Le ph d un produit nettoyant est 9. Le produit est-il neutre, acide ou basique. Exercice N 2 : a) Quel est le ph de l eau pure? b) Compléter par les nombres

Plus en détail

Mesure de la conductivité des eaux

Mesure de la conductivité des eaux Mesure de la conductivité des eaux La conductivité est utilisée pour la détermination de quantité de matière dans une solution (nombre de moles dissoutes par litre). Les applications industrielles de mesure

Plus en détail

DIAGRAMME BINAIRE EN EQUILIBRE LIQUIDE VAPEUR

DIAGRAMME BINAIRE EN EQUILIBRE LIQUIDE VAPEUR DIAGRAMME BINAIRE EN EQUILIBRE LIQUIDE VAPEUR L'objectif du TP est de tracer un diagramme isobare en équilibre liquide vapeur du binaire H 2 O / HCl, par une méthode utilisant le principe de la distillation

Plus en détail

ÉTTUDE QUALITATIVE DE RÉACTIONS CHIMIQUES

ÉTTUDE QUALITATIVE DE RÉACTIONS CHIMIQUES TPC 1 PAGE 1 SUR 6 But du TP : - Étudier des réactions chimiques en mettant en œuvre les notions système chimique, de, d état initial, d état final de réactifs et de produit d une réaction chimique. -

Plus en détail

Qualité de l eau distribuée par réseau

Qualité de l eau distribuée par réseau Thème: eau > public cible : consommateurs d eau potable Qualité de l eau distribuée par réseau Qualité de l eau destinée à la consommation humaine période 2005-2006-2007 Version 2010 Plus d infos : www.bruxellesenvironnement.be

Plus en détail

PC Brizeux TP N 1 - Correction Altmayer- Henzien 2015-2016

PC Brizeux TP N 1 - Correction Altmayer- Henzien 2015-2016 Correction TP N1 I. Etalonnage d'une solution de soude Q1. Si la solution de soude n'est pas fraîchement préparée, du dioxyde de carbone de l'air peut se dissoudre dedans puis réagir avec la soude par

Plus en détail

- excipient : toutes formes liquides. - lavage : verrerie, matériel

- excipient : toutes formes liquides. - lavage : verrerie, matériel 1) DEFINITIONS L'eau est utilisée comme: - excipient : toutes formes liquides - lavage : verrerie, matériel - agent externe (bain marie, vapeur ) 1 La pharmacopée définit plusieurs type d'eau: A) Eau purifiée:

Plus en détail

Méthode. ph dans l eau Page : 1 de 5

Méthode. ph dans l eau Page : 1 de 5 ph dans l eau Page : 1 de 5 AVERTISSEMENT : Avant d appliquer cette méthode, consulter les manuels d instructions, les fiches signalétiques et autres documents portant sur la sécurité. Le timbre d'encre

Plus en détail

CH3 : UNE GESTION OBLIGATOIRE DES NAPPES D EAU

CH3 : UNE GESTION OBLIGATOIRE DES NAPPES D EAU CH3 : UNE GESTION OBLIGATOIRE DES NAPPES D EAU INTRODUCTION L'eau est une ressource finie, recyclable et inégalement répartie. Elle est une ressource indispensable aux êtres vivants et aux activités humaines.

Plus en détail

DIPLÔME NATIONAL du BREVET

DIPLÔME NATIONAL du BREVET DIPLÔME NATIONAL du BREVET Session 2013 REPÈRE : 13DNBGENPHCME3 PHYSIQUE CHIMIE Série générale DURÉE : 45 min - COEFFICIENT : 1 Ce sujet comporte 10 pages numérotées de 1/10 à 10/10. Le candidat s assurera

Plus en détail

Obtention d un métal par hydrométallurgie 2 : Courbes intensité-potentiel

Obtention d un métal par hydrométallurgie 2 : Courbes intensité-potentiel Matériaux 3 : Obtention d un métal par hydrométallurgie 2 : Courbes intensité-potentiel Conseils et Erreurs trop fréquentes Attention au signe d une surtension : elle est positive pour une oxydation (sur

Plus en détail

Bilan annuel de la qualité de l eau potable pour la période du 1 er janvier au 31 décembre 2014

Bilan annuel de la qualité de l eau potable pour la période du 1 er janvier au 31 décembre 2014 Bilan annuel de la qualité de l eau potable pour la période du 1 er janvier au 31 décembre 2014 Nom de l installation de distribution : Système de distribution d eau potable de la Ville de Drummondville

Plus en détail

DS n 8 Physique & Chimie

DS n 8 Physique & Chimie DS n 8 Physique & Chimie CONTROLE DE QUALITE D UN LAIT D APRES PONDICHERY 2014 (+ LIBAN 2014) [7 PTS] Le lait de vache est un liquide biologique de densité 1,03. Il est constitué de 87 % d'eau, 4,7 % de

Plus en détail

L importance de l eau dans la durabilité des bétons et mortiers

L importance de l eau dans la durabilité des bétons et mortiers L importance de l eau dans la durabilité des bétons et mortiers N.Tenoutasse Les liants hydrauliques se transforment en hydrates dans les bétons et mortiers, ces hydrates sont responsables des performances

Plus en détail

Que faire Avec du lait périmé?

Que faire Avec du lait périmé? Que faire Avec du lait périmé? Le lait est un liquide blanc mat, légèrement visqueux, dont la composition et les caractéristiques physico-chimiques varient sensiblement selon les espèces animales et selon

Plus en détail

Chimie Troisième - Chapitre 2 : Conduction des liquides Chapitre 2 : Conduction des liquides

Chimie Troisième - Chapitre 2 : Conduction des liquides Chapitre 2 : Conduction des liquides Chapitre 2 : Conduction des liquides Massy Solution conductrices 16 p 60 : Vrai ou faux? Répondre aux affirmations suivantes par vrai ou faux et corriger les affirmations fausses.. 1. Toutes les solutions

Plus en détail

COURS DE CHI35 THEME EXPOSE:DETERMINATION DE LE DURETE DE L EAU. (Equilibres des carbonates)

COURS DE CHI35 THEME EXPOSE:DETERMINATION DE LE DURETE DE L EAU. (Equilibres des carbonates) UNIVERSITE DE DSCHANG FACULTE DES SCIENCES DEPARTEMENT DE CHIMIE UNIVERSITY OF DSCHANG FACULTY OF SCIENCES DEPARTMENT OF CHEMISTRY COURS DE CHI35 THEME EXPOSE:DETERMINATION DE LE DURETE DE L EAU (Equilibres

Plus en détail

Année Internationale de l Eau Douce

Année Internationale de l Eau Douce Démystifier la Qualité de l'eau Démystifier la Qualité de l'eau Jean-François Goulet, d.t.a. Groupe Horticole Ledoux inc. Ste-Hélène de Bagot. (40) 79-2222. 2003 Année Internationale de l Eau Douce Démystifier

Plus en détail

Spectroscopie UV-visible : Bonbons Schtroumpf

Spectroscopie UV-visible : Bonbons Schtroumpf I Terminale S Spectroscopie UV-visible : Bonbons Schtroumpf Objectifs : - Etablir un protocole et le réaliser afin d extraire un colorant et l identifier par spectroscopie UV-visible. - Utiliser la loi

Plus en détail

De l'eau des rivières à l'eau du robinet.

De l'eau des rivières à l'eau du robinet. De l'eau des rivières à l'eau du robinet. Pour être en bonne santé, l homme doit consommer 1,5 litre d eau chaque jour. Encore faut-il que cette eau soit d une qualité satisfaisante. L eau est dite potable

Plus en détail

Commune de LE TAMPON:

Commune de LE TAMPON: Commune de LE TAMPON: Réseau 19 EME KM (chemin Géranium), 19ème Km (RN3), chemins Philippe Técher, des Maraîchers les Hauts, Fargeau et Barbot Vous êtes alimenté(e)(s) par : une eau de surface Vous dépendez

Plus en détail

QU EST-CE QUE LA DURETE D UNE EAU? COMMENT PEUT-ON LA MESURER?

QU EST-CE QUE LA DURETE D UNE EAU? COMMENT PEUT-ON LA MESURER? Nom :.. Coéquipier :.. QU EST-CE QUE LA DURETE D UNE EAU? CMMENT PEUT-N LA MESURER? bjectif : n se propose d étudier la dureté d une eau. n étudiera une eau minérale (Evian ou Vittel ou Contrexéville)

Plus en détail

Séquence 5. Des tests de reconnaissance de quelques ions. 1 Une expérience avec les ions cuivre (II) 2 D autres tests de reconnaissance des ions

Séquence 5. Des tests de reconnaissance de quelques ions. 1 Une expérience avec les ions cuivre (II) 2 D autres tests de reconnaissance des ions Sommaire Des tests de reconnaissance de quelques ions Séance 1 Quels liquides utilisons-nous dans la vie quotidienne? 1 Une expérience avec les ions cuivre (II) 2 D autres tests de reconnaissance des ions

Plus en détail