Inauguration du nouvel Atelier Central des CFL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Inauguration du nouvel Atelier Central des CFL 11.05.2015"

Transcription

1 Inauguration du nouvel Atelier Central des CFL

2 Pourquoi un nouvel Atelier Central?

3 Le nouvel Atelier remplace les 2 sites actuels Atelier Nord Rocade de Bonnevoie (Gare de Luxembourg) Atelier Sud Route de Thionville («Dépôt de Luxembourg») 3

4 Avantages du nouvel Atelier Central Le nouvel Atelier Central se distingue des anciennes installations par une amélioration de la qualité des facilités, afin d augmenter les niveaux de productivité et de sécurité et d améliorer les conditions de travail pour le personnel Pour la première fois dans l histoire des CFL, tous les entretiens du matériel roulant voyageurs pourront être effectués sur un seul site Des chemins de transfert plus courts, une coordination entre les postes de travail plus simple et une gestion efficace des révisions et réparations permettront d améliorer la disponibilité du matériel roulant Des installations modernes respectant toutes les normes environnementales, avec notamment une réduction substantielle des besoins de chauffage et des émissions sonores, et un système de rétention et de traitement des eaux polluées 4

5 Contexte le projet du centre de remisage et de maintenance (CRM)

6 Le périmètre du projet CRM CFL Etat (Fonds du Rail) 6

7 La première phase du projet ( ) Centre de Réparation Rapide Faisceaux de remisage Hall de Nettoyage 7

8 La deuxième phase: le nouvel Atelier Central ( ) 2 Démolition et assainissement 3 Atelier Central 5 Démolition et assainissement 6 Faisceaux Sud 1 BAS 4 Faisceaux Nord 8

9 Avant de commencer à construire l Atelier

10 Le chantier a commencé par la construction d un bâtiment administratif et sanitaire Septembre 2011 Pour pouvoir libérer le site de construction, ce bâtiment abrite entre autres: Le poste de commande (gestion du matériel roulant et du personnel de train) Vestiaires et sanitaires pour le personnel de conduite Salles de réunions et d instructions Encadrement du personnel de l atelier et le personnel de conduite 10

11 Transplantation d un arbre de l ancien Poste de commande vers le BAS Novembre

12 Les travaux de démolition Mars 2012 Plusieurs bâtiments, dont la rotonde 1 et l ancien poste de commande, ont été démolis m 3 de pierres ont été récupérés pour servir de remblai 12

13 Vue aérienne après la démolition 13

14 Dépollution et assainissement du sol Juillet 2012 Le site était fortement pollué, jusqu à 6 m de profondeur, suite à l utilisation remontant aux temps des locomotives à vapeur m 3 (2.400 semi-remorques) de terre polluée ont dû être évacués En plus, m 3 (2600 camions) de sol de qualité insuffisante ont été évacués m 3 de terre propre ont été apportés pour le remblayage, en plus des pierres récupérés 14

15 La construction du nouvel Atelier

16 Confection des pieux Début des travaux en avril 2013 Vu la qualité porteuse limitée du sol, pieux, d une profondeur variant entre 4,70 m et 11,00 m étaient nécessaires 16

17 Fondations Les travaux de fondation étaient terminés en novembre

18 Montage charpente métallique La construction de la charpente métallique a débuté en octobre t de métal ont été utilisées pour la charpente 18

19 Montage toiture Novembre 2013 Le montage de le toiture et de la façade était terminé en septembre m 2 de panneaux de toiture, m 2 de façade 19

20 Terrassement des dalles Novembre 2013 Les travaux des dalles ont duré de janvier 2014 à novembre 2014 La construction préalable de la charpente et de la toiture a permis de travailler à l abri des intempéries 20

21 Ferraillage et bétonnage des dalles t d armatures 7000 m 3 de béton 21

22 Réseaux Mars 2014 D importants travaux de réseaux, dont: un canal de rétention des eaux m de tuyaux d évacuation d eau m de gaines de réseau sec 100 km de câbles électriques 22

23 Fonctionnement de l Atelier Central

24 Conception de l Atelier Central Composition de l Atelier Central Logistique et métrologie Ateliers de support, bureaux et vestiaires Hall 3: longueurs utiles 3 x 110m Réparations et révisions Hall 2: longueurs utiles 2 x 3 x 40m Entretien courant locomotives Hall 1: longueurs utiles : 2 x 160m: Entretien courant automotrices et rames Tour en fosse Ateliers de fabrication dans CRR 24 24

25 Amélioration de la productivité Avec une surface totale de m 2, le nouvel Atelier Central rassemble sous un seul toit les stations d entretien qui se trouvaient jadis au Dépôt de Luxembourg et aux Ateliers de la Gare de Luxembourg Les nouvelles installations de maintenance permettent aux CFL d effectuer tout genre d entretien nécessaire, et de réduire le nombre de mouvements de manœuvres Deux voies de 160m multifonctionnelles, accessibles des deux cotés, dédiées aux nouvelles automotrices des séries 2200, 2300 ainsi qu aux rames tractées à double étage DoSto Zone dédiée aux locomotives électriques des séries 3000 et 4000 Zone dédiée aux locomotives à traction autonome (diesel) et aux engins de chantiers Trois voies permettant la réalisation des réparations ainsi que des travaux d entretiens lourds Une unité de reprofilage des essieux moderne, accessible des deux côtés, utilisée pour reformer la surface de roulement des roues des engins moteur sans devoir démonter les essieux Zone centrale pour l entretien des grands composants (essieux, bogies, moteurs, transformateurs et autres pièces à grandes dimensions) Ateliers de support à proximité directe des activités primaires Les pièces de rechange sont stockées à proximité immédiate des activités d entretien, en partie dans des tours de stockage «Shuttle» et un rayonnage dynamique des palettes 25

26 Amélioration de l ergonomie Pour permettre au personnel d accéder dans les meilleurs conditions en dessous des engins, l atelier est équipé de: voies surélevées par rapport aux planchers des trois halls de façon fosses chauffées et illuminées 26

27 à tous les niveaux Des ponts mobiles, grues et des plateformes fixes pour accéder en toute sécurité aux parties supérieures des locomotives et automotrices garantissent un environnement de travail productif L accès aux passerelles est sécurisé, pour exclure tout contact avec une caténaire sous tension 27

28 Flexibilité Des vérins de levages mobiles permettent de s adapter à tout type de matériel roulant 28

29 Le nouveau «Tour en Fosse» Une unité de reprofilage des essieux moderne, accessible des deux cotés, utilisée pour reformer la surface de roulement des roues des engins moteur sans devoir démonter les essieux 29

30 Logistique moderne Aire de stockage centralisée, avec plus de articles en stock Utilisation d un rayonnage dynamique des palettes ainsi que des tours de stockage «Shuttle» pour optimiser l utilisation de l espace 30

31 Déménagement Pendant le déménagement, les travaux d entretien dans l infrastructure existante ne seront pas interrompus Aucun impact de ce déménagement ne sera visible pour l exploitation et donc le client Le déménagement, qui sera réalisé en plusieurs étapes, a été entamé par la logistique en avril 2015 et sera clôturé en février

32 Budget & Planning Budget Atelier Central CFL = 66 Mio Travaux de fondations août 2013 Gros-œuvre oct 2014 Installations techniques février 2015 Mise en service 1 ère partie avril 2015 Démolition et dépollution sol à.p.d. sept Faisceaux Sud début 2016 Mise en service 2 e partie février 2016 Démolition Anciens Ateliers Nord mi

33 Merci de votre attention

Le nouvel Atelier Central

Le nouvel Atelier Central Luxembourg, le 11 mai 2015 Le nouvel Atelier Central Sa raison d être Pour les CFL, les dernières années étaient surtout marquées par le renouvellement de la majeure partie de notre parc de matériel roulant.

Plus en détail

Vendredi 21 décembre 2007- site du Blottereau (Nantes)

Vendredi 21 décembre 2007- site du Blottereau (Nantes) Direction régionale de Nantes Rénovation de l atelier de maintenance des Trains Régionaux à Nantes Vendredi 21 décembre 2007- site du Blottereau (Nantes) Jacques Auxiette Président du Conseil régional

Plus en détail

Pôle étude Ingénierie Sud Paris. ZAC PARIS RIVE GAUCHE : Présentation 16 février 2012. Austerlitz-Tolbiac-Masséna

Pôle étude Ingénierie Sud Paris. ZAC PARIS RIVE GAUCHE : Présentation 16 février 2012. Austerlitz-Tolbiac-Masséna Pôle étude Ingénierie Sud Paris ZAC PARIS RIVE GAUCHE : Présentation 16 février 2012 du chantier ATM Austerlitz-Tolbiac-Masséna Présentation Générale La SEMAPA (Société d économie mixte d aménagement de

Plus en détail

Le centre d exploitation et de maintenance du tramway

Le centre d exploitation et de maintenance du tramway Crédit photos et vues 3D : Dominique Leroux Simon Cohen SemTram KEOLIS Ferrand-Sigal Apix 3D Publicis Le centre d exploitation et de maintenance du tramway Découvrez le cœur du réseau Tram + bus, son fonctionnement,

Plus en détail

MODERNISATION ET AMÉNAGEMENT DU SITE DE LA GARE BORDEAUX SAINT-JEAN VISITE PRESSE DU 7 NOVEMBRE 2014

MODERNISATION ET AMÉNAGEMENT DU SITE DE LA GARE BORDEAUX SAINT-JEAN VISITE PRESSE DU 7 NOVEMBRE 2014 MODERNISATION ET AMÉNAGEMENT DU SITE DE LA GARE BORDEAUX SAINT-JEAN VISITE PRESSE DU 7 NOVEMBRE 2014 1 SOMMAIRE 1. Le projet 2. L actualité des chantiers 3. Le dispositif d information et de communication

Plus en détail

INSTALLATION DE CHANTIER

INSTALLATION DE CHANTIER 1 INSTALLATION DE CHANTIER 1 - Généralités Un plan d installation de chantier (P.I.C.) est généralement établi à partir d un plan masse et définit les matériels «fixes» nécessaires à la réalisation des

Plus en détail

TECHNI.CH. Rapport technique / domaine des machines / matériel

TECHNI.CH. Rapport technique / domaine des machines / matériel Page 1 / 7 Rapport technique / domaine des machines / matériel Contenu : grue télescopique à bras rotatif à 360 Rédaction : Fabrice Forré / étudiant ETC 3 / 1700 Fribourg Date : 14 janvier 2011 Grue télescopique

Plus en détail

I. PLAN D INSTALLATION DE LA PHASE I

I. PLAN D INSTALLATION DE LA PHASE I I. PLAN D INSTALLATION DE LA PHASE I 1) Base de vie Cantonnement type Algeco La base de vie est déterminée en fonction du nombre d intervenants sur le chantier. Le nombre d ouvriers maximum est estimé

Plus en détail

Les permissions de voirie directes. V. Aménagements provisoires en relation avec un chantier de construction.

Les permissions de voirie directes. V. Aménagements provisoires en relation avec un chantier de construction. 28 V. Aménagements provisoires en relation avec un chantier de construction. A. Résumé. 1. Domaine de la permission de voirie directe. (a) mise en place sur la chaussée d un conteneur pour matériaux de

Plus en détail

BLOCS 2S BETON. Qualité du béton : minimum C25/30 ou qualité supérieure. Cette qualité est nécessaire pour une meilleure résistance aux chocs.

BLOCS 2S BETON. Qualité du béton : minimum C25/30 ou qualité supérieure. Cette qualité est nécessaire pour une meilleure résistance aux chocs. BLOCS 2S BETON AVANTAGES DU SYSTEME : FABRICATION Qualité du béton : minimum C25/30 ou qualité supérieure. Cette qualité est nécessaire pour une meilleure résistance aux chocs. Aucun matériau recyclé n

Plus en détail

DU SOLEIL SUR LES TOITS DE PERRELET CONFÉRENCE DE PRESSE DU 17 DÉCEMBRE 2013

DU SOLEIL SUR LES TOITS DE PERRELET CONFÉRENCE DE PRESSE DU 17 DÉCEMBRE 2013 DU SOLEIL SUR LES TOITS DE PERRELET CONFÉRENCE DE PRESSE DU 17 DÉCEMBRE 2013 Marc Badoux - directeur adjoint des tl, responsable de l Unité Management du réseau Jean-Yves Pidoux - président du conseil

Plus en détail

INBTP-PROJET ARCH-LEÇON_007

INBTP-PROJET ARCH-LEÇON_007 C.I.B. INBTP-PROJET ARCH-LEÇON_007 1 PROGRAMME LEÇONS LEÇON_001 [T] Présentation L Architecture Tropicale LEÇON_002 [T] La maison unifamiliale LEÇON_003 [T] La maison en bande LEÇON_004 [T] L immeuble

Plus en détail

Préface. Cette configuration ne permet pas de travail efficace et ne se justifie ni d un point de vue économique, ni d un point de vue écologique.

Préface. Cette configuration ne permet pas de travail efficace et ne se justifie ni d un point de vue économique, ni d un point de vue écologique. Préface Le service artisanal de l administration des bâtiments publics a de nombreuses attributions dont notamment l entretien des alentours des bâtiments de l Etat, le déménagement des ministères et administrations,

Plus en détail

LYCEE TECHNIQUE DES ARTS ET METIERS

LYCEE TECHNIQUE DES ARTS ET METIERS MINISTERE DES TRAVAUX PUBLICS MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE LYCEE TECHNIQUE DES ARTS ET METIERS RESTAURANT SCOLAIRE ET HALL DE SPORTS CONFERENCE DE PRESSE 20 mai

Plus en détail

La construction métallique mixte un système allégé innovant

La construction métallique mixte un système allégé innovant Journée Construction Acier 2013 mercredi le 27 novembre, Luxembourg La construction métallique mixte un système allégé innovant Bachelor / Master en Ingénierie Dr.- Ing. M. Schäfer Dr.-Ing. Markus Schäfer

Plus en détail

GCC signe un ouvrage d art de la Tangentielle...

GCC signe un ouvrage d art de la Tangentielle... COMMUNIQUÉ DE PRESSE / septembre 2015 / en ligne sur le site : www.n-schilling.com GCC signe un ouvrage d art de la Tangentielle... Point d orgue des 40 ouvrages réalisés pour la future ligne Tangentielle

Plus en détail

UN TRAM POUR LUXEMBOURG

UN TRAM POUR LUXEMBOURG UN TRAM POUR LUXEMBOURG Pourquoi le tram? Une nécessité : Flux de travailleurs frontaliers 3 Une nécessité : Effet entonnoir 4 L impact sur l environnement Comparaison des modes de transport Faible consommation

Plus en détail

INFORMATION AU PUBLIC

INFORMATION AU PUBLIC Ville de Versailles INFORMATION AU PUBLIC SECURITE CIVILE COMMUNALE LES GESTES ESSENTIELS EN CAS DE RISQUES LES ALERTES L ALERTE PAR LA SIRENE En cas de danger imminent, le signal national d alerte comporte

Plus en détail

La superficie totale du terrain est de 3,3 hectares, alors que l emprise au sol des bâtiments est de 4.670 m 2.

La superficie totale du terrain est de 3,3 hectares, alors que l emprise au sol des bâtiments est de 4.670 m 2. A T E L I E R S E T D É P Ô T S D E L A D M I N I S T R A T I O N D E S B Â T I M E N T S P U B L I C S A B O U R M I C H T / B E R T R A N G E DOSSIER DE PRESSE 13 décembre 2010 Historique : 31 mai 2007

Plus en détail

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN Avant d attaquer les travaux, les étapes suivantes doivent être réalisées: le terrain a été acheté. le notaire a édité tous les papiers administratifs nécessaires. les plans ont été dessinés et validés

Plus en détail

Véhicules ferroviaires du type. train-tram. à technique polytension

Véhicules ferroviaires du type. train-tram. à technique polytension Véhicules ferroviaires du type train-tram à technique polytension 1 Généralités Dans le cadre de la réalisation du projet de raccordement ferroviaire de Kirchberg et de Findel, la Société Nationale des

Plus en détail

La très grande vitesse Actualité et perspectives

La très grande vitesse Actualité et perspectives La très grande vitesse Actualité et perspectives Laurent BARON Directeur Matériels Grande Vitesse Juin 2007 TRANSPORT L expérience d Alstom Des records techniques majeurs Mai 1990 : 515.3 km/h Juin 2001

Plus en détail

Accès au Parc des Expositions de Paris Nord Villepinte

Accès au Parc des Expositions de Paris Nord Villepinte Conditions d accès ATTENTION : Merci de consulter les restrictions de circulation des poids lourds le weekend en France. Pour plus d informations : www.bison-fute.equipement.gouv.fr dans «L Espace Medias».

Plus en détail

François Bausch. Ministre du Développement durable. et des Infrastructures

François Bausch. Ministre du Développement durable. et des Infrastructures 1 2 3 Préface Face aux besoins croissants en matière d équipements collectifs, le Ministère du Développement durable et des Infrastructures continue à persévérer dans son effort en ce qui concerne l extension

Plus en détail

TECHNI.CH. Rapport technique / domaine du bâtiment

TECHNI.CH. Rapport technique / domaine du bâtiment Page 1 / 10 Rapport technique / domaine du bâtiment Contenu : Les escaliers préfabriqués Rédaction : Guillaume Python / Clos d Amont 8 / 1638 Morlon Date : 21 janvier 2015 LES ESCALIERS PREFABRIQUES Introduction

Plus en détail

PLAN D INSTALLATION DE CHANTIER

PLAN D INSTALLATION DE CHANTIER PLAN D INSTALLATION DE CHANTIER Un plan d installation de chantier P.I.C est généralement établi à partir d un plan de masse. Il définit : - Les matériels fixes nécessaires à la réalisation des ouvrages,

Plus en détail

Les modules d épandage et de rétention GRAF 300L

Les modules d épandage et de rétention GRAF 300L Édition de 12/2008 Les modules d épandage et de rétention GRAF 300L GRAF DISTRIBUTION S.A.R.L. 45 route d Ernolsheim F 67120 DACHSTEIN-GARE Tél. : 03 88 49 73 10 Fax : 03 88 49 32 80 info@graf.fr www.graf.fr

Plus en détail

Une nouvelle gamme en phase avec l évolution des chantiers

Une nouvelle gamme en phase avec l évolution des chantiers Dossier de presse Août 2008 Une nouvelle gamme en phase avec l évolution des chantiers KP1, leader sur le marché des composants en béton, lance un nouvel élément constructif - le Prémur KP1 - pour la construction

Plus en détail

Visite de chantier de la Plateforme logistique de l AP-HM DOSSIER DE PRESSE 6 JUILLET 2012

Visite de chantier de la Plateforme logistique de l AP-HM DOSSIER DE PRESSE 6 JUILLET 2012 Visite de chantier de la Plateforme logistique de l AP-HM DOSSIER DE PRESSE 6 JUILLET 2012 Visite du chantier de la Plateforme logistique Vendredi 6 juillet à 9h00 Chemin du Ruisseau Mirabeau 13016 Marseille

Plus en détail

Ce jeudi 7 mai, la SNCB a présenté son nouveau matériel roulant, fruit d une remise à niveau des anciennes voitures M5.

Ce jeudi 7 mai, la SNCB a présenté son nouveau matériel roulant, fruit d une remise à niveau des anciennes voitures M5. Ce jeudi 7 mai, la SNCB a présenté son nouveau matériel roulant, fruit d une remise à niveau des anciennes voitures M5. Ces voitures à double étage, mises en service en 1986, offraient un confort spartiate

Plus en détail

MAIRIE DE VOISE TRAVAUX DE MISE EN ACCESSIBILITE DE LA SALLE DE REUNION AUX PERSONNES A MOBILITE REDUITE CAHIER DES CHARGES DU PROJET

MAIRIE DE VOISE TRAVAUX DE MISE EN ACCESSIBILITE DE LA SALLE DE REUNION AUX PERSONNES A MOBILITE REDUITE CAHIER DES CHARGES DU PROJET MAIRIE DE VOISE TRAVAUX DE MISE EN ACCESSIBILITE DE LA SALLE DE REUNION AUX PERSONNES A MOBILITE REDUITE CAHIER DES CHARGES DU PROJET 1. Contexte : La Mairie de Voise souhaite procéder à l aménagement

Plus en détail

800_Pajol Cpt au 31-01-2011 inclus. Complexe Sportif PAJOL SOLUTION RADIER. Finitions Scellements et calfeutrements Coulage plancher.

800_Pajol Cpt au 31-01-2011 inclus. Complexe Sportif PAJOL SOLUTION RADIER. Finitions Scellements et calfeutrements Coulage plancher. 800_Pajol Cpt au 31-01-2011 inclus Complexe Sportif PAJOL SOLUTION RADIER BILAN MAIN D' ŒUVRE RECAP COD DESIGNATIONS Bud AVANCMT CREDIT DEPENSE ECART ACT 14 817,00 106,00 14 817,00 3,65% 541,45 570,00-28,55

Plus en détail

Zone Industrielle. Kehlen... 1

Zone Industrielle. Kehlen... 1 Zone Industrielle Kehlen VALERES Konstruktioun SA 1 L o c a l i s a t i o n Le terrain se situe dans la zone industrielle de et à 8287 Kehlen Parcelle no 2946/5744 lot 1 La superficie du terrain sur lequel

Plus en détail

PROLOGIS France V. Projet de bâtiment logistique sis ZAC du Mitra commune de Saint-Gilles (30)

PROLOGIS France V. Projet de bâtiment logistique sis ZAC du Mitra commune de Saint-Gilles (30) Projet de bâtiment logistique sis ZAC du Mitra commune de Partie II RESUME NON TECHNIQUE ETUDE D IMPACT FEVRIER 2014 RAPPORT CON/13/084/CD/V2 SOMMAIRE I PRESENTATION DU PROJET ET DE SON ENVIRONNEMENT...

Plus en détail

HALL LOGISTIQUE POUR LA CASERNE GRAND-DUC JEAN AU HERRENBERG DIEKIRCH

HALL LOGISTIQUE POUR LA CASERNE GRAND-DUC JEAN AU HERRENBERG DIEKIRCH HALL LOGISTIQUE POUR LA CASERNE GRAND-DUC JEAN AU HERRENBERG DIEKIRCH 2 3 4 5 Préface La construction de la caserne au «Herrenberg» fut achevée en 1955. La configuration des bâtiments était principalement

Plus en détail

Systèmes de toitures. Systèmes de toitures Unitex. Unitex (type 3)

Systèmes de toitures. Systèmes de toitures Unitex. Unitex (type 3) Systèmes de toitures Systèmes de toitures Unitex Systèmes de toiture avec des panneaux multicouches UNITEX permettant la réalisation de la sous-face, de l isolation thermique et du porteur de la sous-toiture

Plus en détail

LE CHANTIER LA PREFABRICATION BOIS

LE CHANTIER LA PREFABRICATION BOIS LA PREFABRICATION BOIS LE CHANTIER Réaliser des structures bois nécessite pour chaque ouvrage d en maitriser la conception, les calculs, les dessins, les notices et les plans de pose. Chaque fabrication

Plus en détail

PROGRAMME D INVESTISSEMENT * * *

PROGRAMME D INVESTISSEMENT * * * PROGRAMME D INVESTISSEMENT * * * PALAIS ACROPOLIS 1 PRESENTATION DU PROGRAMME Généralités : Le programme d investissement concerne la réalisation de travaux permettant de garantir la pérennité des ouvrages,

Plus en détail

ORGANIGRAMME DE LA CONSTRUCTION

ORGANIGRAMME DE LA CONSTRUCTION ORGANIGRAMME DE LA CONSTRUCTION Pré-études, calcul des prix, établissement des offres Négociation et conclusion des contrats Études d exécution Suivi de chantier et coordination des plannings de fabrication,

Plus en détail

SITE DE VILLENEUVE - CANTON DE VAUD. Centre de mise-en-service et d Introduction du Produit

SITE DE VILLENEUVE - CANTON DE VAUD. Centre de mise-en-service et d Introduction du Produit SITE DE VILLENEUVE - CANTON DE VAUD Centre de mise-en-service et d Introduction du Produit BOMBARDIER TRANSPORT SWISS MADE Fiabilité, qualité, et modernité Bombardier Transport est un acteur majeur dans

Plus en détail

Oslo. Stockholm. Berlin. Amsterdam. Londres. Bruxelles. Lille. Francfort Prague. Luxembourg. Paris. Munich. Bâle. Dijon. Genève. Lyon. Milan.

Oslo. Stockholm. Berlin. Amsterdam. Londres. Bruxelles. Lille. Francfort Prague. Luxembourg. Paris. Munich. Bâle. Dijon. Genève. Lyon. Milan. A77 Chiffres clés... 1 er système d aiguillage national à commande centralisée du réseau 2 ème gare de tri de France 8 gares TGV vers Paris,, Marseille, Londres ou Bruxelles 250 établissements industriels

Plus en détail

Rapport photographique des travaux

Rapport photographique des travaux Photo no 1 Funiculaire utilisé pour la manutention de tout le matériel en dehors des heures normales de travail. Photo no 2 Funiculaire utilisé pour la manutention de tout le matériel en dehors des heures

Plus en détail

Nombre de crédits ECTS : construction et connaissance des matériaux Nombre de périodes : 80 Code : N UF 115 DESCRIPTION

Nombre de crédits ECTS : construction et connaissance des matériaux Nombre de périodes : 80 Code : N UF 115 DESCRIPTION IDENTIFICATION Intitulé de l Unité de formation : TECHNOLOGIE, MÉTRÉS ET Niveau d études : A B C - D SCIENCES DE LA TERRE Intitulé du cours : Notions de technologie de la Nombre de crédits ECTS : construction

Plus en détail

Site Delta. www.stib.be Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles

Site Delta. www.stib.be Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles Site Delta www.stib.be Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles Delta SITE Société des Transports I ntercommunaux de Bruxelles Dépôt d autobus Dépôt de métro La STIB, une entreprise publique

Plus en détail

UNITOWER: Tour de stockage peu encombrante pour les produits longs, les tôles, les palettes et autres matériaux.

UNITOWER: Tour de stockage peu encombrante pour les produits longs, les tôles, les palettes et autres matériaux. UNITOWER: Tour de stockage peu encombrante pour les produits longs, les tôles, les palettes et autres matériaux. UNITOWER: Gros volumes sur peu de surface. Magasin de stockage pour plus de rentabilité.

Plus en détail

«La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE

«La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE P2-f & P4-f - 185/180 - Standard P2-f & P4-f - 170/165 - Compact P2-f & P4-f - 200/195 - Confort MODELE H DH P2f-4f - 185/180 - Standard 340 171 P2f-4f - 170/165 - Compact

Plus en détail

RESUME DU PLAN DE GESTION ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE (PGES)

RESUME DU PLAN DE GESTION ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE (PGES) RESUME DU PLAN DE GESTION ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE (PGES) Titre du projet : Complexe Numérique de Bamako Pays : Mali Numéro du projet : P-ML-IAE-002 Département : OSHD Division : OSHD.2 a) Brève description

Plus en détail

Taux d équipements généraux

Taux d équipements généraux Taux d équipements généraux en vigueur le BALAYEUSE AUTOMOTRICE sur camion 2,0 à 3,5 m 3 (capacité de la benne) 70,04 63,33 57,85 53,33 49,56 46,37 43,62 41,21 38,35 38,35 38,35 38,35 38,35 38,35 38,35

Plus en détail

PROJET «2LOIRES» 16 OCT. Rencontre inter-entreprises BTP. Retombées Economiques Locales. 10h30. Le Puy-en-Velay

PROJET «2LOIRES» 16 OCT. Rencontre inter-entreprises BTP. Retombées Economiques Locales. 10h30. Le Puy-en-Velay 16 OCT. 10h30 PROJET «2LOIRES» Rencontre inter-entreprises BTP Retombées Economiques Locales Le Puy-en-Velay RECONSTRUCTION A DEUX CIRCUITS DE LA LIGNE EXISTANTE À 225 000 VOLTS ENTRE LE PUY-EN-VELAY,

Plus en détail

CONSTRUCTION D UN LYCEE TECHNIQUE POUR PROFESSIONS DE SANTE A LUXEMBOURG

CONSTRUCTION D UN LYCEE TECHNIQUE POUR PROFESSIONS DE SANTE A LUXEMBOURG MINISTERE DES TRAVAUX PUBLICS MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONSTRUCTION D UN LYCEE TECHNIQUE POUR PROFESSIONS DE SANTE A LUXEMBOURG CONFERENCE DE PRESSE 5 mars

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION DE L ATELIER DE MAINTENANCE POUR LA LIGNE PARIS-GRANVILLE

DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION DE L ATELIER DE MAINTENANCE POUR LA LIGNE PARIS-GRANVILLE DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION DE L ATELIER DE MAINTENANCE POUR LA LIGNE PARIS-GRANVILLE D.R. Un nouvel atelier pour exploiter dans les meilleures conditions les rames Régiolis JUIN 2015 Contact presse

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

Amélioration de l isolation

Amélioration de l isolation Amélioration de l isolation Synthèse Les techniques de rénovation (1) Murs extérieurs Isolation par l extérieur Isolation par l intérieur Isolation de la coulisse Toitures plates Toiture chaude Toiture

Plus en détail

BUNKER STOCKAGE RADIOACTIF A PREVESSIN BSRP 954. Utilisation des dipôles comme blindage. - Rapport -

BUNKER STOCKAGE RADIOACTIF A PREVESSIN BSRP 954. Utilisation des dipôles comme blindage. - Rapport - CERN ST-CE/MP BUNKER STOCKAGE RADIOACTIF A PREVESSIN Utilisation des dipôles comme blindage - Rapport - M. Poehler Version : 1.1 novembre 99 1. Etudes d avant-projet En août de cette année, le groupe de

Plus en détail

Nouvel immeuble de bureaux pour la C.U.B - Groupe FAYAT

Nouvel immeuble de bureaux pour la C.U.B - Groupe FAYAT COMPTE RENDU DE VISITE ECOLE CENTRALE PARIS Nouvel immeuble de bureaux pour la C.U.B - Groupe FAYAT Introduction Pour la dernière journée de notre voyage d intégration, nous avons été accueillis le vendredi

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/TRANS/WP.6/AC.4/2008/1/Add.2 19 août 2008 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS

Plus en détail

II.6) Début prévisionnel des appels d offres et période contractuelle : 13.10.2014

II.6) Début prévisionnel des appels d offres et période contractuelle : 13.10.2014 Chapitre I : Pouvoir Adjudicateur Information Préliminaire Marché public I.1) Nom, adresses et personnes de contact : Nom Bundesamt für Bauwesen und Raumordnung Rue Deichmanns Aue 31-37 Code postal & lieu

Plus en détail

Mise à double voie du tronçon Luxembourg - Sandweiler

Mise à double voie du tronçon Luxembourg - Sandweiler Mise à double voie du tronçon Luxembourg - Sandweiler Généralités Zone de chantier à hauteur du cimetière américain de Hamm Le projet de la mise à double voie du tronçon Luxembourg Sandweiler de la ligne

Plus en détail

Coffre en terre cuite à isolation renforcée M20. pour maçonnerie à isolation rapportée. Un certain sens de la terre

Coffre en terre cuite à isolation renforcée M20. pour maçonnerie à isolation rapportée. Un certain sens de la terre Coffre en terre cuite à isolation renforcée M20 pour maçonnerie à isolation rapportée Un certain sens de la terre Coffre de baie à chaînage intégré COMPOSANTS EN TERRE CUITE POUR BAIES DESTINÉS À PROTÉGER

Plus en détail

RÉHABILITATION DE LA HALLE SERNAM DE CLERMONT-FERRAND

RÉHABILITATION DE LA HALLE SERNAM DE CLERMONT-FERRAND DOSSIER DE PRESSE MARDI 16 DÉCEMBRE 2014 RÉHABILITATION DE LA HALLE SERNAM DE CLERMONT-FERRAND : SNCF, ENTREPRISE SOLIDAIRE & PERFORMANTE PAGE 1/7 SOMMAIRE LE CONTEXTE & P.3 LE PROJET Les compétences et

Plus en détail

DU TRAIN DE L EST À LA LIGNE MASCOUCHE

DU TRAIN DE L EST À LA LIGNE MASCOUCHE DU TRAIN DE L EST À LA LIGNE MASCOUCHE 4 juin 2014 AU MENU 1 Le projet 2 Le point sur les travaux L avancement du projet Les objectifs 2014 4 Vers la mise en exploitation La période d essais MES La préparation

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. 1 er juillet 2011

DOSSIER DE PRESSE. 1 er juillet 2011 S E R V I C E R E G I O N A L D E S P O N T S E T C H A U S S E E S A R E M I C H DOSSIER DE PRESSE 1 er juillet 2011 Historique 25 août 2006 : Projet de loi 12 janvier 2007 : Accord du Conseil de Gouvernement

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 12 DETAILS DE CONSTRUCTION Section 12.3 Les murs 12.3.1 Le mur extérieur en béton armé 12.3.2 Le mur extérieur en maçonnerie traditionnelle 12.3.3 Le mur extérieur

Plus en détail

OTIF. Prescription Technique Uniforme PTU LOC&PAS 2015

OTIF. Prescription Technique Uniforme PTU LOC&PAS 2015 ORGANISATION INTERGOUVERNEMENTALE POUR LES TRANSPORTS INTERNATIONAUX FERROVIAIRES ZWISCHENSTAATLICHE ORGANISATION FÜR DEN INTERNATIONALEN EISENBAHNVERKEHR OTIF INTERGOVERNMENTAL ORGANISATION FOR INTERNATIONAL

Plus en détail

TRAVAUX EN HAUTEUR. Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale du Gard. Réunion Travaux en Hauteur 28 et 29 juin 2005

TRAVAUX EN HAUTEUR. Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale du Gard. Réunion Travaux en Hauteur 28 et 29 juin 2005 TRAVAUX EN HAUTEUR Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale du Gard SOMMAIRE Les accidents de service La nouvelle réglementation Les principes généraux de prévention Quelques situations de

Plus en détail

Aides Financières Simplifiées. «Activité Garages»

Aides Financières Simplifiées. «Activité Garages» Aides Financières Simplifiées «Activité Garages» Objet : Réduire les risques auxquels sont exposés les salariés des PME/TPE ayant une activité de «Mécanique et réparation de véhicules automobiles» en aidant

Plus en détail

Nous prenons soin de vos bogies

Nous prenons soin de vos bogies Nous prenons soin de vos bogies Bogie-Service Nous prenons soin de vos bogies Historique du centre de service à la clientèle 2003 Création du centre de Garantie et Support Technique avec 3 employés. Croissance

Plus en détail

Phase avant-projet : Incidence de l'implantation d'un bâtiment multi-étagé à ossature métallique sur sa conception

Phase avant-projet : Incidence de l'implantation d'un bâtiment multi-étagé à ossature métallique sur sa conception Phase avant-projet : Incidence de l'implantation d'un bâtiment multi-étagé à ossature métallique sur sa conception Passe brièvement en revue différents types d'implantation et leur incidence sur le processus

Plus en détail

JANVIER FÉVRIER 2016. Cariste

JANVIER FÉVRIER 2016. Cariste Stages dans vos locaux (nous consulter pour dates, durée et tarif) ou Dans nos locaux : avec 6 salles de formation équipées Pour des formations en conditions réelles : 1100 m² de hall et 2000 m² extérieurs

Plus en détail

VÉHICULES MULTISERVICE : SOLUTIONS LOGISTIQUES SANS RAIL DE TECHNI-MÉTAL SYSTÈMES.

VÉHICULES MULTISERVICE : SOLUTIONS LOGISTIQUES SANS RAIL DE TECHNI-MÉTAL SYSTÈMES. VÉHICULES MULTISERVICE : SOLUTIONS LOGISTIQUES SANS RAIL DE TECHNI-MÉTAL SYSTÈMES. Domaine d application: construction de tunnels et exploitation minière Capacité de chargement élevée jusqu à 200 tonnes

Plus en détail

DES STRUCTURES SPÉCIALES. Le Restaurant "La Réserve" Le Bureau des Douanes

DES STRUCTURES SPÉCIALES. Le Restaurant La Réserve Le Bureau des Douanes DES STRUCTURES SPÉCIALES En plus des types de bâtiments standard tels que ceux dont il est débattu dans les sections précédentes de ce chapitre, il y avait un certain nombre de constructions spéciales

Plus en détail

RENOUVELLEMENT DES FACADES «VILLA ALLEGRO + CONSTRUCTION D UN ASCENSEUR

RENOUVELLEMENT DES FACADES «VILLA ALLEGRO + CONSTRUCTION D UN ASCENSEUR COMMUNE DE SPA RENOUVELLEMENT DES FACADES «VILLA ALLEGRO + CONSTRUCTION D UN ASCENSEUR situé rue Docteur Pierre Gaspar n 19 4900 SPA cad. Section E n 412y2, 412m2 412x2, 412i3, 412k3 pour compte de l ASBL

Plus en détail

Niveau 5 e HABITAT et OUVRAGES Page 1 / 6

Niveau 5 e HABITAT et OUVRAGES Page 1 / 6 Niveau 5 e HABITAT et OUVRAGES Page 1 / 6 Depuis la création de la Fonderie Royale en 1782 jusqu'à nos jours, de nombreux bâtiments industriels ont été construits au Creusot. Nous allons étudier leur évolution.

Plus en détail

Conditions d accès. Accès à EUREXPO Lyon SOLUTRANS 17 AU 21 NOVEMBRE 2015 EUREXPO LYON 6. En voiture. En transport en commun

Conditions d accès. Accès à EUREXPO Lyon SOLUTRANS 17 AU 21 NOVEMBRE 2015 EUREXPO LYON 6. En voiture. En transport en commun Conditions d accès Accès à EUREXPO Lyon En voiture A proximité de l A43 et de l A46, EUREXPO Lyon est au cœur du réseau autoroutier européen à 4h de Paris, 3h de Marseille, 1h30 de Genève, et 3h de Turin.

Plus en détail

PIECE F : APPRECIATION SOMMAIRE DES DEPENSES

PIECE F : APPRECIATION SOMMAIRE DES DEPENSES Prolongement du tramway T3 à Porte d Asnières Direction de la Voirie et des Déplacements PIECE F : APPRECIATION SOMMAIRE DES DEPENSES Extension du tramway T3 Porte de la Chapelle Porte d Asnières 2 Préambule

Plus en détail

PROGRESSER ENSEMBLE PROGRESAR JUNTOS PROGREDIRE INSIEME FORWARD TOGETHER

PROGRESSER ENSEMBLE PROGRESAR JUNTOS PROGREDIRE INSIEME FORWARD TOGETHER PROGRESSER ENSEMBLE PROGRESAR JUNTOS PROGREDIRE INSIEME FORWARD TOGETHER A l origine 1932 2000 1970 La première succursale est créée. 2013 1978 Des accessoires automobile sont vendus sur présentoirs. 1984

Plus en détail

ANS TRANSPORT TRANSFERTS INDUSTRIELS MANUTENTION LEVAGE STOCKAGE SHOWROOM A VOTRE SERVICE SIÈGE SOCIAL, VILLEURBANNE (69) AGENCE SUD, ROGNAC (13)

ANS TRANSPORT TRANSFERTS INDUSTRIELS MANUTENTION LEVAGE STOCKAGE SHOWROOM A VOTRE SERVICE SIÈGE SOCIAL, VILLEURBANNE (69) AGENCE SUD, ROGNAC (13) 1984 ANS 2014 A VOTRE SERVICE TRANSPORT TRANSFERTS INDUSTRIELS MANUTENTION LEVAGE STOCKAGE SHOWROOM SIÈGE SOCIAL, VILLEURBANNE (69) Tél : 04 72 04 68 68 Fax : 04 72 04 38 11 felix@felix-transports.fr www.felixtransports.com

Plus en détail

L ENTREPÔT LE PLUS COMPLET

L ENTREPÔT LE PLUS COMPLET L ENTREPÔT LE PLUS COMPLET L entreprise Daunis a mené à terme un processus de changement total de sa logistique. Pour ce faire, elle a construit un nouvel entrepôt géré par radiofréquence, à Terrassa (Barcelone),

Plus en détail

Série T modèle TES et TER

Série T modèle TES et TER 6-8 rue des Casernes Tél. : 03.84.29.55.55 F 90200 GIROMAGNY Fax : 03.84.29.09.91 E-mail : ultralu@ultralu.com http://www.ultralu.com NOTICE DE MONTAGE ET D UTILISATION ECHAFAUDAGE ROULANT ALUMINIUM Série

Plus en détail

KASTO, le programme complet : Rentabilité dans le sciage et le stockage des métaux.

KASTO, le programme complet : Rentabilité dans le sciage et le stockage des métaux. KASTO, le programme complet : Rentabilité dans le sciage et le stockage des métaux. Compétence sur toute la ligne Depuis plus de 160 ans, KASTO, synonyme de qualité et d innovation, propose le programme

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 1 CONSTRUIRE EN BETON Section 1.7 La préfabrication 1.7.1 Les généralités 1.7.2 Les éléments verticaux 1.7.4 Les éléments précontraints Version 1.0 A Prof. André Oribasi

Plus en détail

LE GUIDE DE LA CONSTRUCTION

LE GUIDE DE LA CONSTRUCTION LE GUIDE DE LA CONSTRUCTION Fondateur de Tel : 03 81 32 01 46 Fax : 03 81 32 15 12 communication@que-du-terrain-a-batir.com Sommaire 2 Sommaire Sommaire 2 Préambule 3 1e partie : Le déroulement chronologique

Plus en détail

CREDIT DE CHF 160'800,-- POUR LA RECONSTRUCTION D UN DEPÔT COUVERT AU CHEMIN DE BRAILLE

CREDIT DE CHF 160'800,-- POUR LA RECONSTRUCTION D UN DEPÔT COUVERT AU CHEMIN DE BRAILLE VILLE DE VERSOIX MESSAGE DU CONSEIL ADMINISTRATIF A l attention de Mesdames et Messieurs, Les Conseillères Municipales et Conseillers Municipaux MAIRIE VERSION N : 1 FIGÉE LE : 18.03.2009 Evolution du

Plus en détail

Étapes de la construction d'une maison de la conception à la réception des travaux

Étapes de la construction d'une maison de la conception à la réception des travaux Étapes de la construction d'une maison de la conception à la réception des travaux La construction d une maison, avec un architecte, est un projet de longue haleine qui s étale généralement sur plusieurs

Plus en détail

Individuels - équipement de protection auditive adaptée et en bon état

Individuels - équipement de protection auditive adaptée et en bon état AMBIANCES : BRUIT Source de bruit du type : - matériels, machines, outils - signaux sonores - conversation - Exposition à des amplitudes sonores trop importantes - intégration à la conception des locaux

Plus en détail

Un site de maintenance et de remisage sous le signe du développement durable

Un site de maintenance et de remisage sous le signe du développement durable Le 26 mai 2014, le tramway T8 franchit une nouvelle étape avec l inauguration du site de maintenance et de remisage, à Villetaneuse, et la présentation des futures rames. En présence de : Jean Daubigny,

Plus en détail

Le Technicentre Est européen, un atelier de nouvelle génération

Le Technicentre Est européen, un atelier de nouvelle génération Le Technicentre Est européen, un atelier de nouvelle génération Offrir au client le meilleur des services de TGV, telle est l ambition de TGV EST EUROPÉEN. Les rames nouveaux intérieurs qui desserviront

Plus en détail

EXTENSION DU CENTRE SCOLAIRE ET SPORTIF - DEROULEMENT DU CHANTIER - - INTERACTION ECOLE CHANTIER - - SECURISATION DE L ECOLE -

EXTENSION DU CENTRE SCOLAIRE ET SPORTIF - DEROULEMENT DU CHANTIER - - INTERACTION ECOLE CHANTIER - - SECURISATION DE L ECOLE - EXTENSION DU CENTRE SCOLAIRE ET SPORTIF - DEROULEMENT DU CHANTIER - - INTERACTION ECOLE CHANTIER - - SECURISATION DE L ECOLE - Présentation du 08.02.2012 Présents: Bureau du Syndicat Intercommunal Romain

Plus en détail

Les factures de l atelier de technique agricole sont-elles trop chères?

Les factures de l atelier de technique agricole sont-elles trop chères? Les factures de l atelier de technique agricole sont-elles trop chères? Cent francs et plus pour une heure de travail, cela représente beaucoup d argent. Trop d argent? L USM et l ASMA tiennent à des prix

Plus en détail

QUI SOMMES NOUS. www.clairetnet.co NOTRE VOCATION. LES ACTEURS à VOTRE DISPOSITION

QUI SOMMES NOUS. www.clairetnet.co NOTRE VOCATION. LES ACTEURS à VOTRE DISPOSITION QUI SOMMES NOUS NOTRE VOCATION L entreprise Clair et Net a une vocation d apporteur de conseils, de services et de réalisations dans les métiers que sont l enveloppe de bâtiments (la couverture, l isolation,

Plus en détail

DESCRIPTIF BUREAUX (BATIMENTS D ET E) NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE

DESCRIPTIF BUREAUX (BATIMENTS D ET E) NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE DESCRIPTIF BUREAUX (BATIMENTS D ET E) NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Notice descriptive sommaire 1 1. CONCEPTION DU BATIMENT Locaux à usage de bureaux assujettis au code du Travail et ERP 5 ème catégorie

Plus en détail

LES ASCENSEURS DIV 1. GmFOR. GmFOR Mise à jour le 25 Mai 2013 (version 4) Page 1 sur 5

LES ASCENSEURS DIV 1. GmFOR. GmFOR Mise à jour le 25 Mai 2013 (version 4) Page 1 sur 5 LES ASCENSEURS DIV 1 GmFOR GmFOR Mise à jour le 25 Mai 2013 (version 4) Page 1 sur 5 BUT : LES ASCENSEURS A l issue de la séquence vous pourrez définir les types d ascenseurs ainsi que la conduite à tenir

Plus en détail

1/ Le patrimoine de l Entreprise :

1/ Le patrimoine de l Entreprise : Le directeur du service maintenance assume plusieurs responsabilités à savoir : - Une responsabilité technique du patrimoine qui lui est confié. A ce titre, il a : - Une connaissance approfondie des équipements

Plus en détail

Travailler avec un chariot télescopique rotatif avec fonction de levage (IS-032) Version CT-Q 2012-03-27

Travailler avec un chariot télescopique rotatif avec fonction de levage (IS-032) Version CT-Q 2012-03-27 Explication : Travailler avec un élévateur à bras télescopique Il existe plusieurs types d élévateurs télescopiques, qui peuvent aussi exercer plusieurs fonctions. Pratiquement tous les élévateurs télescopiques

Plus en détail

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX Version 1 du 23 septembre 2013

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX Version 1 du 23 septembre 2013 DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX Version 1 du 23 septembre 2013 AMENAGEMENT TELECENTRE MELUN PHASE APS MAÎTRE D OUVRAGE ARCHITECTE C.A.M.V.S. Communauté d agglomération de Melun Val de Seine 297, rue Rousseau

Plus en détail

ZAC Dolet Brossolette Site Dolet 78/82 rue Etienne Dolet. Réunion de présentation n 02. 19 mai 2015. Maison de l Enfant

ZAC Dolet Brossolette Site Dolet 78/82 rue Etienne Dolet. Réunion de présentation n 02. 19 mai 2015. Maison de l Enfant Réunion de présentation n 02 19 mai 2015 Maison de l Enfant ZAC Multi sites Dolet-Brossolette Site Dumont Site Brossolette 2 Terrain 78-82 rue E. DOLET 3 Vue des anciens entrepôts de PUM Plastiques, du

Plus en détail

TECHNI.CH. Rapport technique / domaine des travaux spéciaux

TECHNI.CH. Rapport technique / domaine des travaux spéciaux Page 1 / 6 Rapport technique / domaine des travaux spéciaux Contenu : Réfection d un pont Rédaction : Michel Wenger et De Luca Giuseppe / étudiants ETC 3 ème année Chantier : Pont sur la Trême, rue de

Plus en détail

Nouveaux terminaux intermodaux Bettembourg-Dudelange

Nouveaux terminaux intermodaux Bettembourg-Dudelange Nouveaux terminaux intermodaux Bettembourg-Dudelange Historique et évolution 1979 : Construction du site - photo : CH.-L. MAYER Développement effectifs groupe CFL MM 1979 Création du terminal par CFL 1997

Plus en détail