Inauguration du nouvel Atelier Central des CFL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Inauguration du nouvel Atelier Central des CFL 11.05.2015"

Transcription

1 Inauguration du nouvel Atelier Central des CFL

2 Pourquoi un nouvel Atelier Central?

3 Le nouvel Atelier remplace les 2 sites actuels Atelier Nord Rocade de Bonnevoie (Gare de Luxembourg) Atelier Sud Route de Thionville («Dépôt de Luxembourg») 3

4 Avantages du nouvel Atelier Central Le nouvel Atelier Central se distingue des anciennes installations par une amélioration de la qualité des facilités, afin d augmenter les niveaux de productivité et de sécurité et d améliorer les conditions de travail pour le personnel Pour la première fois dans l histoire des CFL, tous les entretiens du matériel roulant voyageurs pourront être effectués sur un seul site Des chemins de transfert plus courts, une coordination entre les postes de travail plus simple et une gestion efficace des révisions et réparations permettront d améliorer la disponibilité du matériel roulant Des installations modernes respectant toutes les normes environnementales, avec notamment une réduction substantielle des besoins de chauffage et des émissions sonores, et un système de rétention et de traitement des eaux polluées 4

5 Contexte le projet du centre de remisage et de maintenance (CRM)

6 Le périmètre du projet CRM CFL Etat (Fonds du Rail) 6

7 La première phase du projet ( ) Centre de Réparation Rapide Faisceaux de remisage Hall de Nettoyage 7

8 La deuxième phase: le nouvel Atelier Central ( ) 2 Démolition et assainissement 3 Atelier Central 5 Démolition et assainissement 6 Faisceaux Sud 1 BAS 4 Faisceaux Nord 8

9 Avant de commencer à construire l Atelier

10 Le chantier a commencé par la construction d un bâtiment administratif et sanitaire Septembre 2011 Pour pouvoir libérer le site de construction, ce bâtiment abrite entre autres: Le poste de commande (gestion du matériel roulant et du personnel de train) Vestiaires et sanitaires pour le personnel de conduite Salles de réunions et d instructions Encadrement du personnel de l atelier et le personnel de conduite 10

11 Transplantation d un arbre de l ancien Poste de commande vers le BAS Novembre

12 Les travaux de démolition Mars 2012 Plusieurs bâtiments, dont la rotonde 1 et l ancien poste de commande, ont été démolis m 3 de pierres ont été récupérés pour servir de remblai 12

13 Vue aérienne après la démolition 13

14 Dépollution et assainissement du sol Juillet 2012 Le site était fortement pollué, jusqu à 6 m de profondeur, suite à l utilisation remontant aux temps des locomotives à vapeur m 3 (2.400 semi-remorques) de terre polluée ont dû être évacués En plus, m 3 (2600 camions) de sol de qualité insuffisante ont été évacués m 3 de terre propre ont été apportés pour le remblayage, en plus des pierres récupérés 14

15 La construction du nouvel Atelier

16 Confection des pieux Début des travaux en avril 2013 Vu la qualité porteuse limitée du sol, pieux, d une profondeur variant entre 4,70 m et 11,00 m étaient nécessaires 16

17 Fondations Les travaux de fondation étaient terminés en novembre

18 Montage charpente métallique La construction de la charpente métallique a débuté en octobre t de métal ont été utilisées pour la charpente 18

19 Montage toiture Novembre 2013 Le montage de le toiture et de la façade était terminé en septembre m 2 de panneaux de toiture, m 2 de façade 19

20 Terrassement des dalles Novembre 2013 Les travaux des dalles ont duré de janvier 2014 à novembre 2014 La construction préalable de la charpente et de la toiture a permis de travailler à l abri des intempéries 20

21 Ferraillage et bétonnage des dalles t d armatures 7000 m 3 de béton 21

22 Réseaux Mars 2014 D importants travaux de réseaux, dont: un canal de rétention des eaux m de tuyaux d évacuation d eau m de gaines de réseau sec 100 km de câbles électriques 22

23 Fonctionnement de l Atelier Central

24 Conception de l Atelier Central Composition de l Atelier Central Logistique et métrologie Ateliers de support, bureaux et vestiaires Hall 3: longueurs utiles 3 x 110m Réparations et révisions Hall 2: longueurs utiles 2 x 3 x 40m Entretien courant locomotives Hall 1: longueurs utiles : 2 x 160m: Entretien courant automotrices et rames Tour en fosse Ateliers de fabrication dans CRR 24 24

25 Amélioration de la productivité Avec une surface totale de m 2, le nouvel Atelier Central rassemble sous un seul toit les stations d entretien qui se trouvaient jadis au Dépôt de Luxembourg et aux Ateliers de la Gare de Luxembourg Les nouvelles installations de maintenance permettent aux CFL d effectuer tout genre d entretien nécessaire, et de réduire le nombre de mouvements de manœuvres Deux voies de 160m multifonctionnelles, accessibles des deux cotés, dédiées aux nouvelles automotrices des séries 2200, 2300 ainsi qu aux rames tractées à double étage DoSto Zone dédiée aux locomotives électriques des séries 3000 et 4000 Zone dédiée aux locomotives à traction autonome (diesel) et aux engins de chantiers Trois voies permettant la réalisation des réparations ainsi que des travaux d entretiens lourds Une unité de reprofilage des essieux moderne, accessible des deux côtés, utilisée pour reformer la surface de roulement des roues des engins moteur sans devoir démonter les essieux Zone centrale pour l entretien des grands composants (essieux, bogies, moteurs, transformateurs et autres pièces à grandes dimensions) Ateliers de support à proximité directe des activités primaires Les pièces de rechange sont stockées à proximité immédiate des activités d entretien, en partie dans des tours de stockage «Shuttle» et un rayonnage dynamique des palettes 25

26 Amélioration de l ergonomie Pour permettre au personnel d accéder dans les meilleurs conditions en dessous des engins, l atelier est équipé de: voies surélevées par rapport aux planchers des trois halls de façon fosses chauffées et illuminées 26

27 à tous les niveaux Des ponts mobiles, grues et des plateformes fixes pour accéder en toute sécurité aux parties supérieures des locomotives et automotrices garantissent un environnement de travail productif L accès aux passerelles est sécurisé, pour exclure tout contact avec une caténaire sous tension 27

28 Flexibilité Des vérins de levages mobiles permettent de s adapter à tout type de matériel roulant 28

29 Le nouveau «Tour en Fosse» Une unité de reprofilage des essieux moderne, accessible des deux cotés, utilisée pour reformer la surface de roulement des roues des engins moteur sans devoir démonter les essieux 29

30 Logistique moderne Aire de stockage centralisée, avec plus de articles en stock Utilisation d un rayonnage dynamique des palettes ainsi que des tours de stockage «Shuttle» pour optimiser l utilisation de l espace 30

31 Déménagement Pendant le déménagement, les travaux d entretien dans l infrastructure existante ne seront pas interrompus Aucun impact de ce déménagement ne sera visible pour l exploitation et donc le client Le déménagement, qui sera réalisé en plusieurs étapes, a été entamé par la logistique en avril 2015 et sera clôturé en février

32 Budget & Planning Budget Atelier Central CFL = 66 Mio Travaux de fondations août 2013 Gros-œuvre oct 2014 Installations techniques février 2015 Mise en service 1 ère partie avril 2015 Démolition et dépollution sol à.p.d. sept Faisceaux Sud début 2016 Mise en service 2 e partie février 2016 Démolition Anciens Ateliers Nord mi

33 Merci de votre attention

Le nouvel Atelier Central

Le nouvel Atelier Central Luxembourg, le 11 mai 2015 Le nouvel Atelier Central Sa raison d être Pour les CFL, les dernières années étaient surtout marquées par le renouvellement de la majeure partie de notre parc de matériel roulant.

Plus en détail

I. PLAN D INSTALLATION DE LA PHASE I

I. PLAN D INSTALLATION DE LA PHASE I I. PLAN D INSTALLATION DE LA PHASE I 1) Base de vie Cantonnement type Algeco La base de vie est déterminée en fonction du nombre d intervenants sur le chantier. Le nombre d ouvriers maximum est estimé

Plus en détail

Vendredi 21 décembre 2007- site du Blottereau (Nantes)

Vendredi 21 décembre 2007- site du Blottereau (Nantes) Direction régionale de Nantes Rénovation de l atelier de maintenance des Trains Régionaux à Nantes Vendredi 21 décembre 2007- site du Blottereau (Nantes) Jacques Auxiette Président du Conseil régional

Plus en détail

LYCEE TECHNIQUE DES ARTS ET METIERS

LYCEE TECHNIQUE DES ARTS ET METIERS MINISTERE DES TRAVAUX PUBLICS MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE LYCEE TECHNIQUE DES ARTS ET METIERS RESTAURANT SCOLAIRE ET HALL DE SPORTS CONFERENCE DE PRESSE 20 mai

Plus en détail

INSTALLATION DE CHANTIER

INSTALLATION DE CHANTIER 1 INSTALLATION DE CHANTIER 1 - Généralités Un plan d installation de chantier (P.I.C.) est généralement établi à partir d un plan masse et définit les matériels «fixes» nécessaires à la réalisation des

Plus en détail

BLOCS 2S BETON. Qualité du béton : minimum C25/30 ou qualité supérieure. Cette qualité est nécessaire pour une meilleure résistance aux chocs.

BLOCS 2S BETON. Qualité du béton : minimum C25/30 ou qualité supérieure. Cette qualité est nécessaire pour une meilleure résistance aux chocs. BLOCS 2S BETON AVANTAGES DU SYSTEME : FABRICATION Qualité du béton : minimum C25/30 ou qualité supérieure. Cette qualité est nécessaire pour une meilleure résistance aux chocs. Aucun matériau recyclé n

Plus en détail

La construction métallique mixte un système allégé innovant

La construction métallique mixte un système allégé innovant Journée Construction Acier 2013 mercredi le 27 novembre, Luxembourg La construction métallique mixte un système allégé innovant Bachelor / Master en Ingénierie Dr.- Ing. M. Schäfer Dr.-Ing. Markus Schäfer

Plus en détail

MODERNISATION ET AMÉNAGEMENT DU SITE DE LA GARE BORDEAUX SAINT-JEAN VISITE PRESSE DU 7 NOVEMBRE 2014

MODERNISATION ET AMÉNAGEMENT DU SITE DE LA GARE BORDEAUX SAINT-JEAN VISITE PRESSE DU 7 NOVEMBRE 2014 MODERNISATION ET AMÉNAGEMENT DU SITE DE LA GARE BORDEAUX SAINT-JEAN VISITE PRESSE DU 7 NOVEMBRE 2014 1 SOMMAIRE 1. Le projet 2. L actualité des chantiers 3. Le dispositif d information et de communication

Plus en détail

HALL LOGISTIQUE POUR LA CASERNE GRAND-DUC JEAN AU HERRENBERG DIEKIRCH

HALL LOGISTIQUE POUR LA CASERNE GRAND-DUC JEAN AU HERRENBERG DIEKIRCH HALL LOGISTIQUE POUR LA CASERNE GRAND-DUC JEAN AU HERRENBERG DIEKIRCH 2 3 4 5 Préface La construction de la caserne au «Herrenberg» fut achevée en 1955. La configuration des bâtiments était principalement

Plus en détail

Le centre d exploitation et de maintenance du tramway

Le centre d exploitation et de maintenance du tramway Crédit photos et vues 3D : Dominique Leroux Simon Cohen SemTram KEOLIS Ferrand-Sigal Apix 3D Publicis Le centre d exploitation et de maintenance du tramway Découvrez le cœur du réseau Tram + bus, son fonctionnement,

Plus en détail

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN Avant d attaquer les travaux, les étapes suivantes doivent être réalisées: le terrain a été acheté. le notaire a édité tous les papiers administratifs nécessaires. les plans ont été dessinés et validés

Plus en détail

TECHNI.CH. Rapport technique / domaine des machines / matériel

TECHNI.CH. Rapport technique / domaine des machines / matériel Page 1 / 7 Rapport technique / domaine des machines / matériel Contenu : grue télescopique à bras rotatif à 360 Rédaction : Fabrice Forré / étudiant ETC 3 / 1700 Fribourg Date : 14 janvier 2011 Grue télescopique

Plus en détail

Les permissions de voirie directes. V. Aménagements provisoires en relation avec un chantier de construction.

Les permissions de voirie directes. V. Aménagements provisoires en relation avec un chantier de construction. 28 V. Aménagements provisoires en relation avec un chantier de construction. A. Résumé. 1. Domaine de la permission de voirie directe. (a) mise en place sur la chaussée d un conteneur pour matériaux de

Plus en détail

Maison des vignerons Maitre d Ouvrage: Mairie Architectes: Ateliers Provisoire- Bordeaux

Maison des vignerons Maitre d Ouvrage: Mairie Architectes: Ateliers Provisoire- Bordeaux Maison des vignerons Maitre d Ouvrage: Mairie Architectes: Ateliers Provisoire- Bordeaux Présentation du projet Réunion publique Jeudi 1er Octobre 2015 Historique - Bâtiment acheté en 2004, par la Municipalité,

Plus en détail

DU SOLEIL SUR LES TOITS DE PERRELET CONFÉRENCE DE PRESSE DU 17 DÉCEMBRE 2013

DU SOLEIL SUR LES TOITS DE PERRELET CONFÉRENCE DE PRESSE DU 17 DÉCEMBRE 2013 DU SOLEIL SUR LES TOITS DE PERRELET CONFÉRENCE DE PRESSE DU 17 DÉCEMBRE 2013 Marc Badoux - directeur adjoint des tl, responsable de l Unité Management du réseau Jean-Yves Pidoux - président du conseil

Plus en détail

LE CHANTIER LA PREFABRICATION BOIS

LE CHANTIER LA PREFABRICATION BOIS LA PREFABRICATION BOIS LE CHANTIER Réaliser des structures bois nécessite pour chaque ouvrage d en maitriser la conception, les calculs, les dessins, les notices et les plans de pose. Chaque fabrication

Plus en détail

LOCATION MURS BATIMENT IDEAL ACTIVITE LOGISTIQUE ET TRANSPORT. 5 390 M 2 SUR TERRAIN 2,39 Ha (Construction extension possible)

LOCATION MURS BATIMENT IDEAL ACTIVITE LOGISTIQUE ET TRANSPORT. 5 390 M 2 SUR TERRAIN 2,39 Ha (Construction extension possible) LOCATION MURS BATIMENT IDEAL ACTIVITE LOGISTIQUE ET TRANSPORT 5 390 M 2 SUR TERRAIN 2,39 Ha (Construction extension possible) Route de Marolles FOSSE 41330 Situation géographique et environnement p.4 Description

Plus en détail

RAPPORT DE L ARCHITECTE

RAPPORT DE L ARCHITECTE REPUBLIQUE TUNISIENNE GOUVERNORAT DE NABEUL COMMUNE DE HAMMAMET ETAT DES LIEUX DU LOTISSEMENT «DIAR HAMMAMET» PROMOTEUR : SYNDIC CITE «DIAR HAMMAMET» RAPPORT DE L ARCHITECTE MARS 2012 1/14 SOMMAIRE PRESENTATION

Plus en détail

Zone Industrielle. Kehlen... 1

Zone Industrielle. Kehlen... 1 Zone Industrielle Kehlen VALERES Konstruktioun SA 1 L o c a l i s a t i o n Le terrain se situe dans la zone industrielle de et à 8287 Kehlen Parcelle no 2946/5744 lot 1 La superficie du terrain sur lequel

Plus en détail

Kardex Remstar en coopération avec Intertex Solutions de stockage et de distribution pour marchandises de poids et de dimensions hors normes

Kardex Remstar en coopération avec Intertex Solutions de stockage et de distribution pour marchandises de poids et de dimensions hors normes Kardex Remstar by Intertex Kardex Remstar en coopération avec Intertex Solutions de stockage et de distribution pour marchandises de poids et de dimensions hors normes Standard Solution Vertical Lift System

Plus en détail

INBTP-PROJET ARCH-LEÇON_007

INBTP-PROJET ARCH-LEÇON_007 C.I.B. INBTP-PROJET ARCH-LEÇON_007 1 PROGRAMME LEÇONS LEÇON_001 [T] Présentation L Architecture Tropicale LEÇON_002 [T] La maison unifamiliale LEÇON_003 [T] La maison en bande LEÇON_004 [T] L immeuble

Plus en détail

Pôle étude Ingénierie Sud Paris. ZAC PARIS RIVE GAUCHE : Présentation 16 février 2012. Austerlitz-Tolbiac-Masséna

Pôle étude Ingénierie Sud Paris. ZAC PARIS RIVE GAUCHE : Présentation 16 février 2012. Austerlitz-Tolbiac-Masséna Pôle étude Ingénierie Sud Paris ZAC PARIS RIVE GAUCHE : Présentation 16 février 2012 du chantier ATM Austerlitz-Tolbiac-Masséna Présentation Générale La SEMAPA (Société d économie mixte d aménagement de

Plus en détail

Présentation du 23 avril 2013

Présentation du 23 avril 2013 Présentation du 23 avril 2013 1 Sommaire > Les usines de mâts et de pales sur le port de Cherbourg > Les activités de construction et d assemblage sur le port de Cherbourg > Les activités ité de maintenance

Plus en détail

«La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE

«La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE P2-f & P4-f - 185/180 - Standard P2-f & P4-f - 170/165 - Compact P2-f & P4-f - 200/195 - Confort MODELE H DH P2f-4f - 185/180 - Standard 340 171 P2f-4f - 170/165 - Compact

Plus en détail

PROGRAMME D INVESTISSEMENT * * *

PROGRAMME D INVESTISSEMENT * * * PROGRAMME D INVESTISSEMENT * * * PALAIS ACROPOLIS 1 PRESENTATION DU PROGRAMME Généralités : Le programme d investissement concerne la réalisation de travaux permettant de garantir la pérennité des ouvrages,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. 1 er juillet 2011

DOSSIER DE PRESSE. 1 er juillet 2011 S E R V I C E R E G I O N A L D E S P O N T S E T C H A U S S E E S A R E M I C H DOSSIER DE PRESSE 1 er juillet 2011 Historique 25 août 2006 : Projet de loi 12 janvier 2007 : Accord du Conseil de Gouvernement

Plus en détail

Nombre de crédits ECTS : construction et connaissance des matériaux Nombre de périodes : 80 Code : N UF 115 DESCRIPTION

Nombre de crédits ECTS : construction et connaissance des matériaux Nombre de périodes : 80 Code : N UF 115 DESCRIPTION IDENTIFICATION Intitulé de l Unité de formation : TECHNOLOGIE, MÉTRÉS ET Niveau d études : A B C - D SCIENCES DE LA TERRE Intitulé du cours : Notions de technologie de la Nombre de crédits ECTS : construction

Plus en détail

Cour Belfast. Construction des bâtiments se termine. Construction de la voie de guidage (rails) Construction de la voie de raccordement et du tunnel

Cour Belfast. Construction des bâtiments se termine. Construction de la voie de guidage (rails) Construction de la voie de raccordement et du tunnel Le projet de Ligne de la Confédération est la première étape du futur réseau de train léger d Ottawa. Ce réseau électrique de 12,5 kilomètres remplacera les autobus actuels alimentés au diesel et fournira

Plus en détail

PLAN D INSTALLATION DE CHANTIER

PLAN D INSTALLATION DE CHANTIER PLAN D INSTALLATION DE CHANTIER Un plan d installation de chantier P.I.C est généralement établi à partir d un plan de masse. Il définit : - Les matériels fixes nécessaires à la réalisation des ouvrages,

Plus en détail

II.6) Début prévisionnel des appels d offres et période contractuelle : 13.10.2014

II.6) Début prévisionnel des appels d offres et période contractuelle : 13.10.2014 Chapitre I : Pouvoir Adjudicateur Information Préliminaire Marché public I.1) Nom, adresses et personnes de contact : Nom Bundesamt für Bauwesen und Raumordnung Rue Deichmanns Aue 31-37 Code postal & lieu

Plus en détail

Une nouvelle gamme en phase avec l évolution des chantiers

Une nouvelle gamme en phase avec l évolution des chantiers Dossier de presse Août 2008 Une nouvelle gamme en phase avec l évolution des chantiers KP1, leader sur le marché des composants en béton, lance un nouvel élément constructif - le Prémur KP1 - pour la construction

Plus en détail

1/ Le patrimoine de l Entreprise :

1/ Le patrimoine de l Entreprise : Le directeur du service maintenance assume plusieurs responsabilités à savoir : - Une responsabilité technique du patrimoine qui lui est confié. A ce titre, il a : - Une connaissance approfondie des équipements

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 1 CONSTRUIRE EN BETON Section 1.7 La préfabrication 1.7.1 Les généralités 1.7.2 Les éléments verticaux 1.7.4 Les éléments précontraints Version 1.0 A Prof. André Oribasi

Plus en détail

La superficie totale du terrain est de 3,3 hectares, alors que l emprise au sol des bâtiments est de 4.670 m 2.

La superficie totale du terrain est de 3,3 hectares, alors que l emprise au sol des bâtiments est de 4.670 m 2. A T E L I E R S E T D É P Ô T S D E L A D M I N I S T R A T I O N D E S B Â T I M E N T S P U B L I C S A B O U R M I C H T / B E R T R A N G E DOSSIER DE PRESSE 13 décembre 2010 Historique : 31 mai 2007

Plus en détail

La très grande vitesse Actualité et perspectives

La très grande vitesse Actualité et perspectives La très grande vitesse Actualité et perspectives Laurent BARON Directeur Matériels Grande Vitesse Juin 2007 TRANSPORT L expérience d Alstom Des records techniques majeurs Mai 1990 : 515.3 km/h Juin 2001

Plus en détail

2ème partie: Les démolitions

2ème partie: Les démolitions 2ème partie: Les démolitions 211 démolitions sont prévues entre 2009 et 2011 Le bâtiment J situé au 11, 13, 15 rue D.Papin Le bâtiment K situé au 2,4,6,8,10 rue C. Ader Le bâtiment H situé au 7,9,11 rue

Plus en détail

DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE

DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE P2-F et P4-F 185 (Modèle standard) P2-F et P4-F 170 MODELE P2/4-F 170 P2/4-F 185 (Standard) P2/4-F 195 P2-F et P4-F 195 H 325 340 350 DH 156 171 181

Plus en détail

La ventilation de la salle de gymnastique et des locaux vestiaires et sanitaires sera également assainie.

La ventilation de la salle de gymnastique et des locaux vestiaires et sanitaires sera également assainie. 2 plans d exécution a été adjugée au bureau LZ&A Architectes SA. Ce dernier a établi un devis général, effectué un relevé précis et préparé les plans pour les appels d offres. La mise à l enquête pour

Plus en détail

Description du projet

Description du projet REFUGE Olpererhütte, zillertal A Construire un refuge à quelques 2400 m d altitude au cœur des Alpes n est pas un projet de construction ordinaire et pas uniquement parce que tous les matériaux nécessaires

Plus en détail

BUNKER STOCKAGE RADIOACTIF A PREVESSIN BSRP 954. Utilisation des dipôles comme blindage. - Rapport -

BUNKER STOCKAGE RADIOACTIF A PREVESSIN BSRP 954. Utilisation des dipôles comme blindage. - Rapport - CERN ST-CE/MP BUNKER STOCKAGE RADIOACTIF A PREVESSIN Utilisation des dipôles comme blindage - Rapport - M. Poehler Version : 1.1 novembre 99 1. Etudes d avant-projet En août de cette année, le groupe de

Plus en détail

800_Pajol Cpt au 31-01-2011 inclus. Complexe Sportif PAJOL SOLUTION RADIER. Finitions Scellements et calfeutrements Coulage plancher.

800_Pajol Cpt au 31-01-2011 inclus. Complexe Sportif PAJOL SOLUTION RADIER. Finitions Scellements et calfeutrements Coulage plancher. 800_Pajol Cpt au 31-01-2011 inclus Complexe Sportif PAJOL SOLUTION RADIER BILAN MAIN D' ŒUVRE RECAP COD DESIGNATIONS Bud AVANCMT CREDIT DEPENSE ECART ACT 14 817,00 106,00 14 817,00 3,65% 541,45 570,00-28,55

Plus en détail

www.omnias.be REZ Pour calculer le prix budget d'une ossature OAS type MODUHOME(sur mesure) (habitable, extérieur murs) /m2 /m2 /m2 /m2 /m2

www.omnias.be REZ Pour calculer le prix budget d'une ossature OAS type MODUHOME(sur mesure) (habitable, extérieur murs) /m2 /m2 /m2 /m2 /m2 www.omnias.be Groupe MODUHOME POURQUOI OMNIAS? Données ou créations Etudes de stabilité Note de calcul Etude d'exécution Commandes Logistique Service du projet et optimisation Normes Officielles Traçage

Plus en détail

Descriptif Commercial

Descriptif Commercial Descriptif Commercial Date // 02 Juillet 2013 1. GENERALITES Le projet consiste en la construction à Redange-Sur-Attert, am Fraesbich, d un bâtiment comprenant des surfaces de hall et de bureaux pour une

Plus en détail

Mise à double voie du tronçon Luxembourg - Sandweiler

Mise à double voie du tronçon Luxembourg - Sandweiler Mise à double voie du tronçon Luxembourg - Sandweiler Généralités Zone de chantier à hauteur du cimetière américain de Hamm Le projet de la mise à double voie du tronçon Luxembourg Sandweiler de la ligne

Plus en détail

La dynamique de l économie verte. Les impacts en termes de métiers, de formations,

La dynamique de l économie verte. Les impacts en termes de métiers, de formations, DE : Hervé BALEN LE janvier 2014 Troisième Révolution Industrielle La dynamique de l économie verte. Ateliers prospectifs de l emploi 16 janvier 2014 Les impacts en termes de métiers, de formations, Ne

Plus en détail

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX Version 1 du 23 septembre 2013

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX Version 1 du 23 septembre 2013 DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX Version 1 du 23 septembre 2013 AMENAGEMENT TELECENTRE MELUN PHASE APS MAÎTRE D OUVRAGE ARCHITECTE C.A.M.V.S. Communauté d agglomération de Melun Val de Seine 297, rue Rousseau

Plus en détail

Département de Physique. Paris, le 05 février 2014

Département de Physique. Paris, le 05 février 2014 Département de Physique Paris, le 05 février 2014 Travaux CPER 1 Installations du chantier et planning 2 Points techniques -Bouygues a élaboré le document «Zoning des nuisances» * Ce document décrit les

Plus en détail

proforma terrassement

proforma terrassement proforma terrassement La qualité du terrassement est décisive, un terrassier professionnel doit vous garantir un strict respect des cotes et des niveaux. Nous vous conseillons vivement la mise en place

Plus en détail

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL 1 NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL NOM DE L ETABLISSEMENT : Atelier 1 menuiserie, Ateliers 2, 3 et 4 non connu à ce jour NATURE DE L EXPLOITATION : Ateliers

Plus en détail

Samedi 31 janvier 2015. Samedi 31 janvier 2015, Tisséo inaugure son 3 ème site bus à Colomiers

Samedi 31 janvier 2015. Samedi 31 janvier 2015, Tisséo inaugure son 3 ème site bus à Colomiers Samedi 31 janvier 2015 Samedi 31 janvier 2015, Tisséo inaugure son 3 ème site bus à Colomiers Sommaire Présentation du site Un ouvrage durable Les lignes rattachées au site de Colomiers Historique du chantier

Plus en détail

François Bausch. Ministre du Développement durable. et des Infrastructures

François Bausch. Ministre du Développement durable. et des Infrastructures 1 2 3 Préface Face aux besoins croissants en matière d équipements collectifs, le Ministère du Développement durable et des Infrastructures continue à persévérer dans son effort en ce qui concerne l extension

Plus en détail

STOW mobile. La combinaison idéale de la densité de stockage et de l accessibilité à chaque palette.

STOW mobile. La combinaison idéale de la densité de stockage et de l accessibilité à chaque palette. STOW mobile La combinaison idéale de la densité de stockage et de l accessibilité à chaque palette. Rayonnages à palettes mobiles Stow Mobile est un système de stockage haute densité ou les rayonnages

Plus en détail

Séance d information concernant la formation professionnelle initiale d électricien/ne de réseau CFC

Séance d information concernant la formation professionnelle initiale d électricien/ne de réseau CFC Séance d information concernant la formation professionnelle initiale d électricien/ne de réseau CFC Lignes de contact Présentation des nouveaux domaines spécifiques Urs Wili, Furrer+Frey AG, Berne Pierre-André

Plus en détail

Sommaire / Table des matières

Sommaire / Table des matières Sommaire / Table des matières 1. OBJET DU DOCUMENT...3 2. DESCRIPTION DES DEPOTS EXISTANTS...3 2.1. GENERALITES...3 2.2. DEPOT DE CRONENBOURG...3 2.3. DEPOT D ELSAU...4 2.4. DEPOT DE KIBITZENAU...5 3.

Plus en détail

Contenu : Pose d escalier préfabriqué monobloc en béton Rédaction : Hediger Damien / Etudiant ETC 3 ème année Date : 1 er octobre 2008

Contenu : Pose d escalier préfabriqué monobloc en béton Rédaction : Hediger Damien / Etudiant ETC 3 ème année Date : 1 er octobre 2008 Page 1 / 5 Rapport technique / domaine du bâtiment Contenu : Pose d escalier préfabriqué monobloc en béton Rédaction : Hediger Damien / Etudiant ETC 3 ème année Date : 1 er octobre 2008 Introduction Dans

Plus en détail

Lycée technique des Arts et Métiers Extension et réaménagement

Lycée technique des Arts et Métiers Extension et réaménagement Lycée technique des Arts et Métiers Extension et réaménagement DOSSIER DE PRESSE 31 juillet 2013 Historique Le projet vise à trouver un aménagement définitif pour le Lycée technique des Arts et Métiers

Plus en détail

Ancien prieuré. Aménagement de la maison néogothique. Projet. Maître d ouvrage : Ville de la Charité-sur-Loire 58 / Nièvre 08/11/2013

Ancien prieuré. Aménagement de la maison néogothique. Projet. Maître d ouvrage : Ville de la Charité-sur-Loire 58 / Nièvre 08/11/2013 Maître d ouvrage : Ville de la Charité-sur-Loire 58 / Nièvre Ancien prieuré Aménagement de la maison néogothique Projet 08/11/2013 // Pièces écrites / Sommaire /02 Le projet / Description architecturale

Plus en détail

SUJET : REMPLACEMENT DE L ARBRE INTERMEDIAIRE SUR UN REDUCTEUR PROBLEMATIQUE de MAINTENANCE.

SUJET : REMPLACEMENT DE L ARBRE INTERMEDIAIRE SUR UN REDUCTEUR PROBLEMATIQUE de MAINTENANCE. SUJET : REMPLACEMENT DE L ARBRE INTERMEDIAIRE SUR UN REDUCTEUR PROBLEMATIQUE de MAINTENANCE. La cimenterie de Martres-Tolosane possède trois broyeurs à boulets. L entraînement en rotation de ces broyeurs

Plus en détail

MAIRIE DE VOISE TRAVAUX DE MISE EN ACCESSIBILITE DE LA SALLE DE REUNION AUX PERSONNES A MOBILITE REDUITE CAHIER DES CHARGES DU PROJET

MAIRIE DE VOISE TRAVAUX DE MISE EN ACCESSIBILITE DE LA SALLE DE REUNION AUX PERSONNES A MOBILITE REDUITE CAHIER DES CHARGES DU PROJET MAIRIE DE VOISE TRAVAUX DE MISE EN ACCESSIBILITE DE LA SALLE DE REUNION AUX PERSONNES A MOBILITE REDUITE CAHIER DES CHARGES DU PROJET 1. Contexte : La Mairie de Voise souhaite procéder à l aménagement

Plus en détail

le bâtiment administratif

le bâtiment administratif Le bâtiment administratif 1, avenue du Rock n Roll L-4361 Esch-sur-Alzette le bâtiment administratif le bâtiment administratif La construction à Belval du premier bâtiment administratif pour le compte

Plus en détail

et moyennes Des systèmes mobiles et des solutions individuelles pour une logistique de stockage orientée vers l avenir

et moyennes Des systèmes mobiles et des solutions individuelles pour une logistique de stockage orientée vers l avenir Rayonnages mobiles pour charges légères et moyennes Des systèmes mobiles et des solutions individuelles pour une logistique de stockage orientée vers l avenir Introduction Les systèmes de rayonnages mobiles

Plus en détail

CONSTRUCTION D UN LYCEE TECHNIQUE POUR PROFESSIONS DE SANTE A LUXEMBOURG

CONSTRUCTION D UN LYCEE TECHNIQUE POUR PROFESSIONS DE SANTE A LUXEMBOURG MINISTERE DES TRAVAUX PUBLICS MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONSTRUCTION D UN LYCEE TECHNIQUE POUR PROFESSIONS DE SANTE A LUXEMBOURG CONFERENCE DE PRESSE 5 mars

Plus en détail

Niveau 5 e HABITAT et OUVRAGES Page 1 / 6

Niveau 5 e HABITAT et OUVRAGES Page 1 / 6 Niveau 5 e HABITAT et OUVRAGES Page 1 / 6 Depuis la création de la Fonderie Royale en 1782 jusqu'à nos jours, de nombreux bâtiments industriels ont été construits au Creusot. Nous allons étudier leur évolution.

Plus en détail

Des professionnels de la logistique à votre service

Des professionnels de la logistique à votre service Des professionnels de la logistique à votre service Rack à palettes Rayonnage mi-lourd Faux-plafond Cloisons Amovibles Cantilever Plate-forme Rayonnage léger Mobilier de bureaux Cloisons Grillagées Accessoires

Plus en détail

SPECIFICITES TECHNIQUES MUR PREFER. Mur épaisseur 30 Mur épaisseur 40

SPECIFICITES TECHNIQUES MUR PREFER. Mur épaisseur 30 Mur épaisseur 40 SPECIFICITES TECHNIQUES Commande N MUR PREFER Dans un premier temps, merci de nous fournir toutes les coordonnées des différents corps de métiers présents sur votre chantier (électricien, maçon, peintre,

Plus en détail

DATE INDICE: ECHELLE: 131 Avenue de Choisy 75013 PARIS PAGES: EMETTEUR SPECIALITE/LOT - EIF DCE LOT1A PLA V 302 0 SAMA

DATE INDICE: ECHELLE: 131 Avenue de Choisy 75013 PARIS PAGES: EMETTEUR SPECIALITE/LOT - EIF DCE LOT1A PLA V 302 0 SAMA DATE INDICE: 131 Avenue de Choisy 75013 PARIS ECHELLE: PAGES: 27 SAMA NATURE DOC. EMETTEUR SPECIALITE/LOT TYPE ZONE N D'ORDRE INDICE EIF LOT1A PLA V 302 0 1 Désamiantage DESCRIPTION DESAMIANTAGE PREPARATION

Plus en détail

Véhicules ferroviaires du type. train-tram. à technique polytension

Véhicules ferroviaires du type. train-tram. à technique polytension Véhicules ferroviaires du type train-tram à technique polytension 1 Généralités Dans le cadre de la réalisation du projet de raccordement ferroviaire de Kirchberg et de Findel, la Société Nationale des

Plus en détail

Série T modèle TES et TER

Série T modèle TES et TER 6-8 rue des Casernes Tél. : 03.84.29.55.55 F 90200 GIROMAGNY Fax : 03.84.29.09.91 E-mail : ultralu@ultralu.com http://www.ultralu.com NOTICE DE MONTAGE ET D UTILISATION ECHAFAUDAGE ROULANT ALUMINIUM Série

Plus en détail

Infrastructures mobiles Déplacer et gagner de la place

Infrastructures mobiles Déplacer et gagner de la place Infrastructures mobiles Déplacer et gagner de la place Celui qui souhaite disposer d'un grand espace de stockage sur une surface limitée a vraiment raison de choisir les systèmes de rayonnages mobiles

Plus en détail

MAJ 04/05/2015. Contact CCI : Isabelle GARNIER tél. : 03 84 96 71 10 E-mail : i.garnier@haute-saone.cci.fr

MAJ 04/05/2015. Contact CCI : Isabelle GARNIER tél. : 03 84 96 71 10 E-mail : i.garnier@haute-saone.cci.fr LOCAUX IINDUSTRIIELS VACANTS MAJ 04/05/2015 Contact CCI : Isabelle GARNIER tél. : 03 84 96 71 10 E-mail : i.garnier@haute-saone.cci.fr >> Ancier N Annonce : 260 Surface : 290 m2 A louer, commercial et

Plus en détail

Athénée de Luxembourg Structure temporaire

Athénée de Luxembourg Structure temporaire Athénée de Luxembourg Structure temporaire DOSSIER DE PRESSE 26 mai 2011 1/9 Contexte Le bâtiment de l Athénée de Luxembourg sur le campus Geesseknaeppchen datant des années soixante, nécessite des travaux

Plus en détail

Module Espace Bain. Le savoir-faire traditionnel pour une vraie salle de bain. Un mode constructif performant. Une coordination optimisée

Module Espace Bain. Le savoir-faire traditionnel pour une vraie salle de bain. Un mode constructif performant. Une coordination optimisée Le savoir-faire traditionnel pour une vraie salle de bain Un mode constructif performant Une coordination optimisée Logement étudiant Hôtellerie Hospitalier / EHPAD Logement Conception et réalisation Combox

Plus en détail

EXPOSE DES MOTIFS N 121-2011

EXPOSE DES MOTIFS N 121-2011 Commune de Plan lesouates EXPOSE DES MOTIFS N 1212011 Message aux membres du Conseil municipal OBJET: Acquisition de véhicules, machines et agrégats III CREDIT D ENGAGEMENT Fr. 400 000.00 PlanlesOuates

Plus en détail

Présentation du Ponant Futur site de la Préfecture. Charte d aménagement Septembre 2010

Présentation du Ponant Futur site de la Préfecture. Charte d aménagement Septembre 2010 Présentation du Ponant Futur site de la Préfecture Charte d aménagement Septembre 2010 Qu est ce que la Charte d Aménagement? La Charte d Aménagement définit les principes d implantation des différentes

Plus en détail

Dans quels cas réaliser un plan de prévention?

Dans quels cas réaliser un plan de prévention? Dans quels cas réaliser un plan de prévention? «L opération» peut être de différentes natures : chantiers, travaux de bâtiment, entretien de locaux, prestations intellectuelles Planification d une opération

Plus en détail

Présentation du béton cellulaire... 14 Historique... 14 Présentation... 14 Composition... 15 Fabrication... 15 Principales utilisations...

Présentation du béton cellulaire... 14 Historique... 14 Présentation... 14 Composition... 15 Fabrication... 15 Principales utilisations... CONSTRUIRE EN BÉTON CELLULAIRE 1. Le béton cellulaire et son environnement Présentation du béton cellulaire.............................................................. 14 Historique......................................................................................

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE TERRITOIRE DE LA CÔTE OUEST

CONFÉRENCE DE PRESSE TERRITOIRE DE LA CÔTE OUEST CONFÉRENCE DE PRESSE TERRITOIRE DE LA CÔTE OUEST Jeudi 28 mai 2015 PRÉSENTATION DES NOUVEAUX BUS DU RÉSEAU KAR'OUEST PRÉSENTATION DE LA CARTE DE VIE QUOTIDIENNE Sommaire Communiqué de presse..page 3 11

Plus en détail

UN TRAM POUR LUXEMBOURG

UN TRAM POUR LUXEMBOURG UN TRAM POUR LUXEMBOURG Pourquoi le tram? Une nécessité : Flux de travailleurs frontaliers 3 Une nécessité : Effet entonnoir 4 L impact sur l environnement Comparaison des modes de transport Faible consommation

Plus en détail

DU TRAIN DE L EST À LA LIGNE MASCOUCHE

DU TRAIN DE L EST À LA LIGNE MASCOUCHE DU TRAIN DE L EST À LA LIGNE MASCOUCHE 4 juin 2014 AU MENU 1 Le projet 2 Le point sur les travaux L avancement du projet Les objectifs 2014 4 Vers la mise en exploitation La période d essais MES La préparation

Plus en détail

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Environnement Fiche VRE.13

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Environnement Fiche VRE.13 VEILLE RÉGLEMENTAIRE Environnement Fiche VRE.13 Stockage de liquides inflammables Installations non classées pour la protection de l environnement Arrêté du 1er juillet 2004 fixant les règles techniques

Plus en détail

Zone Ri1. Pour les bâtiments existants, quelle que soit la nature de leur occupation actuelle, sont admis :

Zone Ri1. Pour les bâtiments existants, quelle que soit la nature de leur occupation actuelle, sont admis : Zone Ri1 Le règlement de la présente zone concerne les secteurs urbanisés soumis à un aléa fort. On distingue 5 catégories de constructions ou (et) d équipements à savoir : 1 les constructions à usage

Plus en détail

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné :

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : l'assemblage de parpaings le moulage dans un coffrage donnant une forme circulaire

Plus en détail

BIEL. KIT Bois HOm 2400-10-01. Gare Batignoles-CFD. BRIG-FURKA-DISENTIS avec Halle marchandises

BIEL. KIT Bois HOm 2400-10-01. Gare Batignoles-CFD. BRIG-FURKA-DISENTIS avec Halle marchandises KIT Bois HOm 2400-10-01 Gare Batignoles-CFD BIEL BRIG-FURKA-DISENTIS avec Halle marchandises Gare de la BFD - FO - MGB à 2 travées et halle marchandises avec 1 porte latérale de chaque côté. Modèle en

Plus en détail

Amélioration de l isolation

Amélioration de l isolation Amélioration de l isolation Synthèse Les techniques de rénovation (1) Murs extérieurs Isolation par l extérieur Isolation par l intérieur Isolation de la coulisse Toitures plates Toiture chaude Toiture

Plus en détail

Halles frigorifiques et bâtiment de fonction d une surface totale de 5639 m2 Dossier No 11305/101

Halles frigorifiques et bâtiment de fonction d une surface totale de 5639 m2 Dossier No 11305/101 Affaires spéciales crédits Halles frigorifiques et bâtiment de fonction d une surface totale de 5639 m2 Dossier No 11305/101 Botzat des Crettes / Le Ranconnex 1920 Martigny Situation de l'objet Ces halles

Plus en détail

EXTENSION DU CENTRE SCOLAIRE ET SPORTIF - DEROULEMENT DU CHANTIER - - INTERACTION ECOLE CHANTIER - - SECURISATION DE L ECOLE -

EXTENSION DU CENTRE SCOLAIRE ET SPORTIF - DEROULEMENT DU CHANTIER - - INTERACTION ECOLE CHANTIER - - SECURISATION DE L ECOLE - EXTENSION DU CENTRE SCOLAIRE ET SPORTIF - DEROULEMENT DU CHANTIER - - INTERACTION ECOLE CHANTIER - - SECURISATION DE L ECOLE - Présentation du 08.02.2012 Présents: Bureau du Syndicat Intercommunal Romain

Plus en détail

230 T FIVES-LILLE. Modèle laiton en Om. www.aubertrain.com V1 230 T Fives-Lille 1 sur 8

230 T FIVES-LILLE. Modèle laiton en Om. www.aubertrain.com V1 230 T Fives-Lille 1 sur 8 230 T FIVES-LILLE Modèle laiton en Om www.aubertrain.com V1 230 T Fives-Lille 1 sur 8 230 T FIVES-LILLE : Échelle O 1/43,5 ème, écartement métrique. Entièrement réalisé en laiton, disponible en kit 610-03,

Plus en détail

Bonnes pratiques en construction de maisons individuelles Socle National

Bonnes pratiques en construction de maisons individuelles Socle National Institut National de Recherche et de Sécurité Bonnes pratiques en construction de maisons individuelles Socle National Objectif L objectif de ce socle national de bonnes pratiques est de développer la

Plus en détail

METALOG. Plus loin dans le stockage

METALOG. Plus loin dans le stockage METALOG Plus loin dans le stockage R Rayonnages à Palettes Charges palettisées. Conteneurs métalliques. Chariots frontaux ou rétractables. Chariots bi ou tridirectionnels. Chariots magasinier à cabines

Plus en détail

Groupe scolaire de Jougne (25) : Utilisation du bois local

Groupe scolaire de Jougne (25) : Utilisation du bois local Groupe scolaire de Jougne S. Rochet/P. Paillard 1 Groupe scolaire de Jougne (25) : Utilisation du bois local Sylvain Rochet Teckicea-Bureau d'études structures Bois FR-Pontarlier Philippe Paillard Atelier

Plus en détail

GCC signe un ouvrage d art de la Tangentielle...

GCC signe un ouvrage d art de la Tangentielle... COMMUNIQUÉ DE PRESSE / septembre 2015 / en ligne sur le site : www.n-schilling.com GCC signe un ouvrage d art de la Tangentielle... Point d orgue des 40 ouvrages réalisés pour la future ligne Tangentielle

Plus en détail

Solution de stockage par benne mobile

Solution de stockage par benne mobile Solution de stockage par benne mobile Le système de stockage par benne mobile est une solution innovante pour le stockage du bois déchiqueté. Amovible et interchangeable, ce système dispose de nombreux

Plus en détail

Situation et multimodalité

Situation et multimodalité ASKIA Situation et multimodalité Ecoquartier et qualité de vie Askia, 16 300 m² de bureaux Document non contractuel - 1 Situation et multimodalité Ecoquartier et qualité de vie Askia, 16 300 m² de bureaux

Plus en détail

VOTRE STAND. - Informations quai de livraison p.2. - Planning montage/démontage p.7 A nous retourner avant le 10 décembre 2015

VOTRE STAND. - Informations quai de livraison p.2. - Planning montage/démontage p.7 A nous retourner avant le 10 décembre 2015 VOTRE STAND - Informations quai de livraison p.2 - Planning montage/démontage p.7 A nous retourner avant le 10 décembre 2015 - Implantation branchement électrique p.8 A nous retourner avant le 15 décembre

Plus en détail

COUT OPTIMISATION DU COUT DE CONSTRUCTION OPTIMISATION DU COUT DE L OPERATION OPTIMISATION DU COUT GLOBAL

COUT OPTIMISATION DU COUT DE CONSTRUCTION OPTIMISATION DU COUT DE L OPERATION OPTIMISATION DU COUT GLOBAL C COUT Le procédé ATTIQUE construction permet d optimiser les coûts de réalisation des logements sur plusieurs points. Non seulement le coût de construction s avère particulièrement compétitif du fait

Plus en détail

Invitation à soumissionner n PTD/10/056. Annexe I Cahier des charges

Invitation à soumissionner n PTD/10/056. Annexe I Cahier des charges Invitation à soumissionner n PTD/10/056 Annexe I Cahier des charges Sommaire : I II III IV Introduction générale Descriptif des bâtiments à libérer (P&G et CAM) Descriptif du bâtiment à occuper (Nouveau

Plus en détail

Les travaux. Comment vont se dérouler les travaux du prolongement du Métro ligne 1?

Les travaux. Comment vont se dérouler les travaux du prolongement du Métro ligne 1? Les travaux Il est important de rappeler que la nature des nuisances liées aux travaux du projet sera précisée dans l étude d impact produite en vue de l enquête publique, dans une phase d études ultérieures

Plus en détail

DES CHALETS POUR NOËL. Opérations de transport et de montage RÉPONSE M 491 B - 15.04. Réponse du Conseil administratif à la motion M 491 A - 14.

DES CHALETS POUR NOËL. Opérations de transport et de montage RÉPONSE M 491 B - 15.04. Réponse du Conseil administratif à la motion M 491 A - 14. RÉPONSE M 491 B - 15.04 Réponse du Conseil administratif à la motion M 491 A - 14.06 déposée par Messieurs Rui OLIVEIRA et Daniel NOËL relative à l objet suivant : DES CHALETS POUR NOËL Mesdames et Messieurs

Plus en détail

Phase avant-projet : Incidence de l'implantation d'un bâtiment multi-étagé à ossature métallique sur sa conception

Phase avant-projet : Incidence de l'implantation d'un bâtiment multi-étagé à ossature métallique sur sa conception Phase avant-projet : Incidence de l'implantation d'un bâtiment multi-étagé à ossature métallique sur sa conception Passe brièvement en revue différents types d'implantation et leur incidence sur le processus

Plus en détail