Clinique CRM-F Projet Clinique Croissant Rouge Marocain de Figuig (CRM-F)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Clinique CRM-F Projet Clinique Croissant Rouge Marocain de Figuig (CRM-F)"

Transcription

1 Projet Clinique Croissant Rouge Marocain de Figuig (CRM-F) A. Machraoui 1

2 Problèmes de santé à Figuig Pénurie de médecin Zone frontalière re Climat Faibles ressources économiques Conditions de travail inaccéptables Gestion inappropriée du Centre de Santé Matériel insuffisant Ambulance non équipée Formation continue insuffisante 2

3 3

4 Forum Palmeraie - Tourisme - Santé 4

5 Rapport sur le Forum Palmeraie - Tourisme - Santé pour un développement durable 24 au Maison de la Culture, Figuig Sur les thèmes palmeraie, tourisme et santé, un Forum et des workshops de développement durable de Figuig, a eu lieu du 24 au 26 octobre 2014 à la Maison de la Culture à Figuig. Il s'adressait aux entrepreneurs, aux experts techniques et scientifiques, aux médecins, aux représentants des ministères et autorités concernées et aux amis de Figuig, sensibilisés à apporter une contribution par leur savoir et expérience ou leur capacité d'investissement dans les domaines évoqués. Ce forum s'est fixé comme objectifs: 1. L'engagement d'un dialogue responsable sur le développement durable de l oasis de Figuig en impliquant les acteurs publiques et privés. 2. La promotion des politiques et stratégies du développement local en incluant les piliers économiques, sociaux et environnementaux. 3. L'élaboration d'un plan d action pour le développement de l oasis de Figuig dans le domaine agricole, touristique et de la médecine des urgences. 5

6 Comité de suivi Clinique CRM-F 1. Dr. Hassan Benna 2. Dr. Ahmed Ahmadou 3. Prof. Abderrahman Machraoui 6

7 Plan d'action WS Santé Quoi? Qui? Quand? (Deadline) Besoins médicaux immédiats Dr. A. Ouadie Création d'ops des urgences Dr. A. Ouadie, Pr. A. Machraoui Cours de formation continues Dr. A.Ouadie, AMF (Dr. A. Jebbari, Dr. H. Benna) Demande d'amélioration des conditions de travail Projet d'ambulance équipée et de personnel formé Projet d'une Clinique privée (Hôpital du Croissant Rouge) Recrutement de médecins généralistes permanents et de spécialistes périodiques Clinique CRM-F Dr. A. Ouadie Dr. M. Azizi, Pr. Machraoui Pr. A. Machraoui, M. Khalil, Dr. Nachnach, Dr. A. Ahmadou, AMF (Dr. E. Hassane, Dr. H. Elbenna, Pr. A. Machraoui

8 8

9 Salle de soins Salle de consultations 9

10 Salle de soins Accueil 10

11 Structure de la clinique Salle de consultation du médecin généraliste Salle d'accouchement Salles pour les consultations spécialisées, 2x Salle de soins et d'intervention d'urgence Cabine d'ophtalmo Cabine ORL 11

12 Appareillage ECG Ergomètre (ECG d'effort) Echocardiographe Radio X numérique? Negatoscope Work station Holter Recorder Holter, 2x Event recorder Spiromètre Moniteurs, 2x Respirateur Oxylog (pour les transports) Lampe ophtalmo Lampe à fente Otoscope Dynamap Extracteur d'oxygène Nebulisateur Glucomètre CoaguCheck Bandelettes urines Boites pour la "petite chirurgie" Autoclave Ambulance équipée 12

13 Médecin généraliste 1. Contrat longue durée 2. Rémunération attractive du médecin couvrant les charges sociales pour les 2 à 3 premières années 3. Hébergement gratuit 4. Une voiture de service pour les déplacements de consultations à domicile 13

14 Personnel paramédical Fonction Nombre* Remarques Infirmières 2,5 Une infirmière est déjà disponible Acueil /secrétaire 1,25 Sage-femme 1 En coopération avec Chauffeur 1 le Centre de Santé et ambulance la Municipalité Personnel paramédical ambulance 1 Clinique CRM-F * Nombre: le remplacement pour congé etc. est inclus. 14

15 Spécialistes associés Les spécialistes s'alternent tous les 2 à 3 mois, pour 1 à 2 semaines, selon les spécialités Gynécologue Pédiatre Médecin interne ou cardiologue Chirurgien général Ophtalmologue ORL Psychiatre - Neurologue 15

16 Gestion procédurale 1. Elaboration d'un guide de procédures et de standards 2. Développement de brochures de renseignements pour les patients 3. Publication de brochures PR 4. Formation continue, une fois par mois, pour médecin et infirmières 5. Gestion des erreurs: Conférences sur les cas particuliers 6. Education médicale publique (Prévention, sensibilisataion) en coopération avec le Centre de Santé 16

17 Coopérations recommandées Hôpitaux du Croissant Rouge Marocain Croissant Rouge Emirati (engagé dans la Région de l'oriental) Croix Rouge Allemande Médecins de l'association Médicale de Figuig Clinique Healthcare City de Marrakech (MHCC), Centres de Santé de Figuig et Hôpitaux de Bouarfa et Oujda Réseau des Compétences Médicales des Marocains du Monde "C3M" Réseau des compétences Germano-Marocains, "DMK" 17

18 Feuille de route 1. Plan de finance 2. Recherche d un médecin généraliste 3. Désignation des médecins associés 4. Recherche des contributeurs 5. Création d un fond 6. Création d un conseil de surveillance 7. Formation du Personnel 18

19 Conférence avec Dr. Hamoudoudou

20 Prof. Dr. Abderrahman Machraoui Bochum, Allemagne Tél.:

CARTE 1 ACTIVITE PHYSIQUE. 1. Entraînement intensif et sport de compétition plus d une fois par semaine

CARTE 1 ACTIVITE PHYSIQUE. 1. Entraînement intensif et sport de compétition plus d une fois par semaine CARTE 1 ACTIVITE PHYSIQUE (question AP.01 - questionnaire en face à face, p.13) 1. Entraînement intensif et sport de compétition plus d une fois par semaine 2. Jogging, autre sport de détente ou jardinage,

Plus en détail

Maison de Santé pluridisciplinaire de Pierrefitte

Maison de Santé pluridisciplinaire de Pierrefitte Maison de Santé pluridisciplinaire de Pierrefitte Site des Joncherolles, 43 chemin des joncherolles - Bâtiment H2 Site Jacques Prévert, 129 boulevard Jean Mermoz L association Créa pôle et ses partenaires

Plus en détail

Comment peut-il vous aider? Ludres 20 mars 2010

Comment peut-il vous aider? Ludres 20 mars 2010 Comment peut-il vous aider? Ludres 20 mars 2010 Les objectifs des réseaux de santé Mettre le patient au centre et non la maladie Améliorer la qualité des soins Optimiser les moyens humains et financiers

Plus en détail

COOPÉRATION EUROPÉENNE EN MATIÈRE DE SANTÉ - VALEUR AJOUTEE POUR

COOPÉRATION EUROPÉENNE EN MATIÈRE DE SANTÉ - VALEUR AJOUTEE POUR Regio Basiliensis et ARFE COOPÉRATION EUROPÉENNE EN MATIÈRE DE SANTÉ - VALEUR AJOUTEE POUR LES POPULATIONS, L ECONOMIE ET LES REGIONS II. Forum ARFE du 22 février 2008 en coopération avec la Regio Basiliensis

Plus en détail

JE SUIS SPÉCIALISÉ(E) INFIRMIER(ÈRE) Elections CTE/CAP

JE SUIS SPÉCIALISÉ(E) INFIRMIER(ÈRE) Elections CTE/CAP JE SUIS INFIRMIER(ÈRE) SPÉCIALISÉ(E) Elections CTE/CAP le 4 Décembre 2014 Lettre aux Infirmiers(ères) Spécialisés(ées) Les professions infirmières ont engagé depuis plusieurs années, au travers la réingénierie

Plus en détail

Seminaire d hémodialyse A la Région de l`oriental

Seminaire d hémodialyse A la Région de l`oriental Seminaire d hémodialyse A la Région de l`oriental Centres d Hémodialyse Figuig-Bouarfa et Oujda du 20 au 22-01-2010 W. RIES, A. EL MAKHLOUF, R. GERBOTH & A. MACHRAOUI Essayer de faire quelque chose, c'est

Plus en détail

Politique de déplacement des bénéficiaires 2011-09-22. La présente politique inclut entre autres les deux documents suivants :

Politique de déplacement des bénéficiaires 2011-09-22. La présente politique inclut entre autres les deux documents suivants : POLITIQUE TITRE : NUMÉRO : AD 001-001 REMPLACE DOCUMENT(S) SUIVANT(S), S IL Y A LIEU : Politique de déplacement des bénéficiaires PERSONNEL VISÉ : gestionnaires personnel de soutien soins aux patients

Plus en détail

CONCOURS DE RECRUTEMENT. Inspecteur d orientation (CIERPA) Diplôme CIERPA 25 18 Juillet 18 Août 25 Août

CONCOURS DE RECRUTEMENT. Inspecteur d orientation (CIERPA) Diplôme CIERPA 25 18 Juillet 18 Août 25 Août CONCOURS DE RECRUTEMENT Diplômes/ Nombre Conditions de Places DATES DU DEROULEMENT Inscription Composition Inspecteur d orientation (CIERPA) Diplôme CIERPA 25 18 Juillet 18 Août 25 Août Ingénieur Informaticien

Plus en détail

Dr Traoré Awa Marcelline, DNS/DSR Pr. K.Ouattara - Service d Urologie,Hôpital d. Fistulq Pqrtners Meeting Accra,15 17 avril 2008

Dr Traoré Awa Marcelline, DNS/DSR Pr. K.Ouattara - Service d Urologie,Hôpital d. Fistulq Pqrtners Meeting Accra,15 17 avril 2008 ORGANISATION ET STRATEGIES DE LA PRISE EN CHARGE CHIRURGICALE DE LA FISTULE OBSTETRICALE AU MALI Dr Traoré Awa Marcelline, DNS/DSR Pr. K.Ouattara - Service d Urologie,Hôpital d du Point G Fistulq Pqrtners

Plus en détail

Vous accueille et vous informe. Urgences Gynécologiques et Obstétricales Professeur Olivier Parant, Médecin responsable

Vous accueille et vous informe. Urgences Gynécologiques et Obstétricales Professeur Olivier Parant, Médecin responsable L équipe de soins Vous accueille et vous informe Urgences Gynécologiques et Obstétricales Professeur Olivier Parant, Médecin responsable Hôpital Paule de Viguier 330, avenue de Grande-Bretagne - TSA 70034-31059

Plus en détail

MÉDECIN SPÉCIALISTE SOMMAIRE

MÉDECIN SPÉCIALISTE SOMMAIRE MÉDECIN SPÉCIALISTE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU MÉDECIN SPÉCIALISTE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU MÉDECIN SPÉCIALISTE... 4 L'ACTIVITÉ DU MÉDECIN SPÉCIALISTE... 6 LES POINTS DE VIGILANCE DU MÉDECIN SPÉCIALISTE...

Plus en détail

Rôle des infirmières. res dans l accompagnementl du patient insuffisant cardiaque

Rôle des infirmières. res dans l accompagnementl du patient insuffisant cardiaque Rôle des infirmières res dans l accompagnementl du patient insuffisant cardiaque Claire Savary: Sandrine Dias: CI IDE JFIC La Baule 15 et 16 sept 2011 Rôle des infirmières res dans l accompagnementl du

Plus en détail

sommaire Introduction...11 L hôpital d hier et d aujourd hui

sommaire Introduction...11 L hôpital d hier et d aujourd hui Titre partie sommaire Introduction..............................11 L hôpital d hier et d aujourd hui «L hôpital a vocation à accueillir tout le monde.».......19 «L hôpital n a pas su se réformer.»...................25

Plus en détail

INTERET ET LIMITES DU TIIH DANS LES TRANSPORTS INTER HOSPITALIERS. Marc FOURNIER SAMU13- APHM

INTERET ET LIMITES DU TIIH DANS LES TRANSPORTS INTER HOSPITALIERS. Marc FOURNIER SAMU13- APHM INTERET ET LIMITES DU TIIH DANS LES TRANSPORTS INTER HOSPITALIERS Marc FOURNIER SAMU13- APHM LES MOYENS DE TRANSPORT INTER HOSPITALIER Ambulance simple : 2 ADE, véhicule catégorie C type A ambulance conçue

Plus en détail

TELEMEDINOV. la Télémédecine Interopérable Nord Ouest Vendée. Décloisonnement Hôpital-ville-médico-social Projet de santé et modèle économique

TELEMEDINOV. la Télémédecine Interopérable Nord Ouest Vendée. Décloisonnement Hôpital-ville-médico-social Projet de santé et modèle économique TELEMEDINOV la Télémédecine Interopérable Nord Ouest Vendée Décloisonnement Hôpital-ville-médico-social Projet de santé et modèle économique Présentation Michel RIOLI directeur du projet LA REGLEMENTATION

Plus en détail

Proyecto Telemedicina

Proyecto Telemedicina Seminario Internacional Desarrollo de Servicios Sociales para Personas Mayores 3-4 octubre 2013 Proyecto Telemedicina Dr Jean-Philippe Flouzat Médico geriatra, Consejero Médico Social de la Agencia Regional

Plus en détail

Dossier de presse. Vendredi 22 mai 2015 Séance publique du Département de Seine et Marne

Dossier de presse. Vendredi 22 mai 2015 Séance publique du Département de Seine et Marne Dossier de presse Vendredi 22 mai 2015 Séance publique du Département de Seine et Marne Nadia Deghirmendjian Responsable du pôle relations presse 01 64 14 71 15 06 74 53 66 15 nadia.deghirmendjian@departement77.fr

Plus en détail

CIRCUIT DU MÉDICAMENT EN CHIRURGIE ET INFORMATISATION : DE LA CONSULTATION D ANESTHÉSIE À LA SORTIE DU PATIENT

CIRCUIT DU MÉDICAMENT EN CHIRURGIE ET INFORMATISATION : DE LA CONSULTATION D ANESTHÉSIE À LA SORTIE DU PATIENT 1 CIRCUIT DU MÉDICAMENT EN CHIRURGIE ET INFORMATISATION : DE LA CONSULTATION D ANESTHÉSIE À LA SORTIE DU PATIENT Dr Bertrand ISAAC Pharmacien Praticien Hospitalier Centre Hospitalier Loire Vendée Océan

Plus en détail

Equipe mobile de suivi intensif dans le milieu. Une approche dans la communauté pour la santé psychique

Equipe mobile de suivi intensif dans le milieu. Une approche dans la communauté pour la santé psychique Equipe mobile de suivi intensif dans le milieu Une approche dans la communauté pour la santé psychique Message Bien que la psychiatrie de secteur ait développé une importante offre de soins dans la communauté,

Plus en détail

Introduction : Présentation du Centre Oscar Lambret

Introduction : Présentation du Centre Oscar Lambret Introduction : Présentation du Centre Oscar Lambret Centre Régional de Lutte Contre le Cancer Etablissement privé à but non lucratif participant au service public hospitalier Direction médicale Organisation

Plus en détail

Malte - Informations générales

Malte - Informations générales Malte - Informations générales Langue: maltais, anglais et italien. Régime politique: république unitaire à démocratie parlementaire. Habitants: 400.000 Décalage horaire: GMT +1. Indicatif Tel: 00 356.

Plus en détail

Département de médecine Service de cardiologie. Consultations générales - Cardiologie

Département de médecine Service de cardiologie. Consultations générales - Cardiologie Consultations générales - Cardiologie Toutes les demandes de consultation autres que celles pour les cliniques surspécialisées. Responsable médical Dr Michel Nguyen Pour renseignement Agente administrative

Plus en détail

Questionnaire général (court)

Questionnaire général (court) 1 sur 6 29/12/2014 10:00 Questionnaire général (court) Il peut bien entendu être diffusé à des professionnels de votre connaissance pouvant être s par le projet. Les informations renseignées ont vocation

Plus en détail

Installation en cabinet: tout ce que je devrais savoir et

Installation en cabinet: tout ce que je devrais savoir et Installation en cabinet: tout ce que je devrais savoir et que je n ai nai jamais appris Drs. N. Jaunin-Stalder, S. Pfaender N. Junod Perron Oct 2015 Intervenants extérieurs N. Jaunin-Stalder: travaille

Plus en détail

Dossier de Presse Mars 2010

Dossier de Presse Mars 2010 Dossier de Presse Mars 2010 www.cegedim-logiciels.com Contacts Presse CEGEDIM LOGICIELS MEDICAUX Christine COURTELARRE Marketing et Communication Tél. : 01 49 09 28 67 christine.courtelarre@cegedim.fr

Plus en détail

COMMUNICATION DANS LE CADRE DES JOURNEES D ETUDES ET DE FORMATIONS ADMINISTRATIVES CONTINUES (JEFAC) UCL(BRUXELLES)-BELGIQUE- 08,09 ET 10 Avril 2015

COMMUNICATION DANS LE CADRE DES JOURNEES D ETUDES ET DE FORMATIONS ADMINISTRATIVES CONTINUES (JEFAC) UCL(BRUXELLES)-BELGIQUE- 08,09 ET 10 Avril 2015 COMMUNICATION DANS LE CADRE DES JOURNEES D ETUDES ET DE FORMATIONS ADMINISTRATIVES CONTINUES (JEFAC) UCL(BRUXELLES)-BELGIQUE- 08,09 ET 10 Avril 2015 Présentée par KORA Lafia Félix, Secrétaire Général de

Plus en détail

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section Q Division 86

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section Q Division 86 Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2 Section Q Division 86 86 ACTIVITÉS POUR LA SANTÉ HUMAINE Les activités pour la santé humaine décrites dans cette division s'exercent sous des formes variées,

Plus en détail

Expertise de la chirurgie viscérale hautement spécialisée Résultats intermédiaires

Expertise de la chirurgie viscérale hautement spécialisée Résultats intermédiaires Expertise de la chirurgie viscérale hautement spécialisée Résultats intermédiaires Esther Waeber-Kalbermatten Cheffe du Département de la santé, des affaires sociales et de la culture Mandat d expertise

Plus en détail

ans de revenus des professionnels libéraux

ans de revenus des professionnels libéraux 11 ans de revenus des professionnels libéraux UNASA UNASA 36 rue de Picpus 75012 PARIS 01 43 42 38 09 http://www.unasa.fr 01 43 42 56 14 FNAGA 11 avenue de Villiers 75017 PARIS 01 46 22 86 15 http://www.fnaga.com

Plus en détail

Clinique de chirurgie esthétique, Casablanca. Résultats Audit

Clinique de chirurgie esthétique, Casablanca. Résultats Audit Clinique de chirurgie esthétique, Casablanca Résultats Audit Cet audit se présente sous formes d affirmations aux questions simples. Ces affirmations, regroupées par thème, permettent de définir la qualité

Plus en détail

Amélioration continue de la performance organisationnelle «Projet Lean Healthcare Six Sigma»

Amélioration continue de la performance organisationnelle «Projet Lean Healthcare Six Sigma» Amélioration continue de la performance organisationnelle «Projet Lean Healthcare Six Sigma» 1 Gouvernance des projets : NOS RÉALISATIONS Bureau de projets (planification et priorisation des projets, validation

Plus en détail

Les soins de santé se sont les services de la part des médecins et des hôpitaux

Les soins de santé se sont les services de la part des médecins et des hôpitaux Les soins de santé se sont les services de la part des médecins et des hôpitaux Qui peut obtenir des soins de santé au Canada? Tous les résidents permanents Vous avez besoin d'une carte d'assurance-maladie.

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES

CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES 1 TEXTES DE REFERENCE 1.1 Cadre juridique Loi n o 2004-806 du 9 août 2004 relative à la politique de santé publique, notamment la mesure 72 de son annexe

Plus en détail

Société Suisse de Sexologie

Société Suisse de Sexologie 1 er Congrès de la SSS Société Suisse de Sexologie Swiss Society of Sexology La sexologie à l aube de 3 e millénaire 16 et 17 Avril 2010 Hôpitaux Universitaires Genevois (HUG) www.swissexology.com Présentation

Plus en détail

Combien gagne un internistegénéraliste?

Combien gagne un internistegénéraliste? Installation en cabinet: tout ce que je devrais savoir et que je n ai nai jamais appris Drs. N. Jaunin-Stalder, S. Pfaender, F. Seuret, médecins installés Organisatrices: C. Pereira Miozzari et N. Junod

Plus en détail

Tarifs de formation Montant total 2015-2016

Tarifs de formation Montant total 2015-2016 LIBELLE DIPLÔME Tarifs de formation Montant total 2015-2016 ***Tarifs pour les résidents internes inscrits à l'uns*** 350,00 DIU ARTHROSCOPIE 1 655,10 DIU Chir.de l'obésité 1 055,10 DIU chirurgie du rachis

Plus en détail

Transport des victimes d accidents par les taxis de Ho Chi Minh ville

Transport des victimes d accidents par les taxis de Ho Chi Minh ville Transport des victimes d accidents par les taxis de Ho Chi Minh ville Dr David TRAN Afravietmur Association Franco-Vietnamienne de médecine d urgence Assises de la coopération franco-vietnamienne Brest

Plus en détail

Urgences hospitalières en Rhône-Alpes :

Urgences hospitalières en Rhône-Alpes : INDICATEURS n 6 Urgences hospitalières en Rhône-Alpes : évolution des activités de 2002 à 2012 Cet état des lieux général présente l activité des Urgences hospitalières en Rhône-Alpes pour la période 2002-2012.

Plus en détail

IDE Unité de Psychiatrie Générale

IDE Unité de Psychiatrie Générale IDE Unité de Psychiatrie Générale CONTEXTE : Centre Hospitalier de Dax Côte d Argent Directeur d établissement : Mr CAZENAVE Direction fonctionnelle : Mme FRECON Site : Yves du MANOIR Pôle d activité :

Plus en détail

INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES. Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs

INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES. Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs En urgence, en consultation, en hospitalisation, que payerez-vous? Quels frais

Plus en détail

Dossier de Presse. Inauguration de l Institut Toulousain de Simulation en Santé. Mercredi 4 novembre 2015. Pavillon U 2000 Hôpital PURPAN

Dossier de Presse. Inauguration de l Institut Toulousain de Simulation en Santé. Mercredi 4 novembre 2015. Pavillon U 2000 Hôpital PURPAN Dossier de Presse Inauguration de l Institut Toulousain de Simulation en Santé Pavillon U 2000 Hôpital PURPAN Mercredi 4 novembre 2015 1 Un centre à visée régionale, nationale, voire internationale L apprentissage

Plus en détail

Hongrie - Informations générales

Hongrie - Informations générales Hongrie - Informations générales Capitale: Budapest Langue : hongrois. Régime politique : république unitaire à démocratie parlementaire. Habitants : 9 977 000 Monnaie: Forint Décalage horaire : GMT +1

Plus en détail

L ESSENTIEL SUR LE PANIER DE SOIN MINIMUM

L ESSENTIEL SUR LE PANIER DE SOIN MINIMUM L ESSENTIEL SUR LE PANIER DE SOIN MINIMUM Introduction Depuis la loi relative à la sécurisation de l emploi du 14/06/2013, tous les employeurs ont l obligation, au plus tard le 01/01/2016, de proposer

Plus en détail

Journée DES Santé Publique 15.12.2014

Journée DES Santé Publique 15.12.2014 Journée DES Santé Publique 15.12.2014 Sommaire 1. Pathologies concernées par le plan des MND 2. Plan Alzheimer 2008-2012 1. Présentation 2. Évaluation 3. Retour d expérience 3. Plan Maladies Neuro-Dégénératives

Plus en détail

Résumé mémoire master 2 sciences cliniques infirmières, spécialité coordination du parcours complexe du patient. Pierrette MEURY ; JUIN 2012

Résumé mémoire master 2 sciences cliniques infirmières, spécialité coordination du parcours complexe du patient. Pierrette MEURY ; JUIN 2012 Résumé mémoire master 2 sciences cliniques infirmières, spécialité coordination du parcours complexe du patient. Pierrette MEURY ; JUIN 2012 «2012: État des lieux et perspectives de la coordination par

Plus en détail

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section Q Division 86

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section Q Division 86 Edition 2015 Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section Q Division 86 Section Q : SANTÉ HUMAINE ET ACTION SOCIALE Cette section comprend les activités liées à

Plus en détail

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle 088 À l intention des médecins omnipraticiens 15 juillet 2013 Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle La Régie vous présente les modifications apportées

Plus en détail

Tableaux des effectifs infirmiers Par domaine de responsabilité Pour l année 2005

Tableaux des effectifs infirmiers Par domaine de responsabilité Pour l année 2005 Tableaux des effectifs infirmiers Par domaine de responsabilité Pour l année 005 Association des infirmières et infirmiers du Canada Service des politiques publiques www.cna-aiic.ca Octobre 006 Tous droits

Plus en détail

Chirurgie Ambulatoire: Les enjeux d une organisation efficace dans le changement de paradigme.

Chirurgie Ambulatoire: Les enjeux d une organisation efficace dans le changement de paradigme. Chirurgie Ambulatoire: Les enjeux d une organisation efficace dans le changement de paradigme. Pauline Viguerie Infirmière Responsable de l unité de Chirurgie Ambulatoire Clinique Médipôle Garonne HISTORIQUE

Plus en détail

CampusFrance. Les études de médecine en France

CampusFrance. Les études de médecine en France CampusFrance Les études de médecine en France Qualité de la formation Formation combinant étroitement théorie (savoirs) et pratique Assurée par des universitaires qui sont, en même temps, médecins de terrain

Plus en détail

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle 197 À l intention des médecins omnipraticiens 27 novembre 2014 Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle Amendement n o 139 La Régie vous présente les

Plus en détail

Compagnie d'assurance Everest du Canada INSTRUCTIONS CONCERNANT LE FORMULAIRE DE RÉCLAMATION EN CAS D ACCIDENT

Compagnie d'assurance Everest du Canada INSTRUCTIONS CONCERNANT LE FORMULAIRE DE RÉCLAMATION EN CAS D ACCIDENT INSTRUCTIONS CONCERNANT LE FORMULAIRE DE RÉCLAMATION EN CAS D ACCIDENT La Compagnie d'assurance Everest du Canada doit recevoir votre formulaire de réclamation dûment rempli dans les trente (30) jours

Plus en détail

DÉPLOIEMENT DE LA TÉLÉMÉDECINE

DÉPLOIEMENT DE LA TÉLÉMÉDECINE DÉPLOIEMENT DE LA TÉLÉMÉDECINE EN PÉRIGORD NOIR Contacts Communauté de communes du Salignacois Jean Pierre Dubois Président 06 31 65 52 14 Hélène Rouves secrétaire générale - 05 53 30 43 57 Pays du Périgord

Plus en détail

RENOVATION ET EXTENSION DES URGENCES

RENOVATION ET EXTENSION DES URGENCES DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE RENOVATION ET EXTENSION DES URGENCES Conférence de Presse JANVIER 2008 CONTACT PRESSE Anne-Laure Vautier Tel : 04 42 43 20 11 - E-mail

Plus en détail

Activités Infirmières CMS de Blanc-Mesnil. Martine BOUDOT

Activités Infirmières CMS de Blanc-Mesnil. Martine BOUDOT Activités Infirmières CMS de Blanc-Mesnil Martine BOUDOT AMI 25 000 20 000 15 000 10 000 NBRE AMI NBRE PAT 5 000 0 1999 2000 2001 2002 2003 E.C.G., AUDIOGRAMME, CHAMPS VISUEL 800 700 600 K6,5 (ECG) K25

Plus en détail

livret d accueil Frais de santé

livret d accueil Frais de santé www.verspieren.com livret d accueil Frais de santé Santé Prévoyance Ce document n a pas de valeur contractuelle. Télétransmission, tiers-payant, décompte frais de santé un langage parfois compliqué pour

Plus en détail

VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C

VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C LA CMU-C EST VALABLE CHEZ TOUS LES PROFESSIONNELS DE SANTÉ. En cas de refus de soins, contactez : votre organisme d assurance maladie ; le conseil départemental de l Ordre des médecins : www.conseil-national.medecin.fr

Plus en détail

Procédure adaptée (Article 28 du Code des marchés publics)

Procédure adaptée (Article 28 du Code des marchés publics) Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) Relatif au projet de : Déploiement du logiciel DMU Net au sein du service des urgences et mise en place d un EAI (Enterprise Application Integration)

Plus en détail

Formation continue en URGENTOLOGIE

Formation continue en URGENTOLOGIE Université Hassan 1 er Institut Supérieur des sciences de la Santé Campus Universitaire, Route de Casablanca, B.P. 539, Settat www.uh1.ac.ma Haute Ecole de Namur- Liège-Luxembourg Catégorie paramédicale

Plus en détail

Vos soins de santé en toute sérénité! SwissLife Frontaliers Suisses santé

Vos soins de santé en toute sérénité! SwissLife Frontaliers Suisses santé Vos soins de santé en toute sérénité! SwissLife Frontaliers Suisses santé Ajustez votre formule à vos besoins Parce que vous êtes frontalier (1), vous avez des besoins très spécifiques en matière de protection

Plus en détail

Résumé des prestations

Résumé des prestations Résumé des prestations Un tableau simple pour vous aider à choisir le niveau de couverture qui correspond à vos besoins Plan Santé International healthcare Choisissez le niveau de couverture qui vous convient:

Plus en détail

Grand-Duché de Luxembourg. Ministère de la Santé. Ministère de l'éducation nationale, de la Formation professionnelle et des Sports

Grand-Duché de Luxembourg. Ministère de la Santé. Ministère de l'éducation nationale, de la Formation professionnelle et des Sports Grand-Duché de Luxembourg Ministère de la Santé et Ministère de l'éducation nationale, de la Formation professionnelle et des Sports Dossier de Presse Campagne de sensibilisation pour les professions de

Plus en détail

couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C

couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C Juillet 2015 VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU COMPLÉMENTAIRE Vous avez de faibles ressources et à ce

Plus en détail

Martinique - Informations générales

Martinique - Informations générales Martinique - Informations générales Langue: français et créole. Régime politique: département d'outre-mer. Habitants: 381 427 Décalage horaire: GMT -4 Indicatif Tel.: 05 96 depuis la métropole. Réseau

Plus en détail

Mieux comprendre la protection sociale

Mieux comprendre la protection sociale Mieux comprendre la protection sociale www.cnrs.fr Direction des ressources humaines Service du développement social Septembre 2010 1 - En préambule Premier volet : ma protection sociale en quelques lignes

Plus en détail

Télégéria «une boite à outil»

Télégéria «une boite à outil» Télégéria «une boite à outil» Télégéria : 2004 à 2011 Un savoir faire sur 1200 sessions De nouvelles pratiques, nouveaux métiers De nouvelles organisations Objectif: réussir le déploiement territorial

Plus en détail

Bilan d une action de prévention et de suivi des caries dentaires dans les écoles en Zone Urbaine Sensible (ZUS) de Grenoble FRANCE

Bilan d une action de prévention et de suivi des caries dentaires dans les écoles en Zone Urbaine Sensible (ZUS) de Grenoble FRANCE Bilan d une action de prévention et de suivi des caries dentaires dans les écoles en Zone Urbaine Sensible (ZUS) de Grenoble FRANCE Dr Simone BOUSSUGES médecin conseiller technique Christiane BRUN assistante

Plus en détail

Conditions préalables pour élaborer un DPI. L. Hendaoui, A. Askri, L. Ben Farhat, N. Dali, W. Saïd, A. Manamani et l Equipe du SIMMS

Conditions préalables pour élaborer un DPI. L. Hendaoui, A. Askri, L. Ben Farhat, N. Dali, W. Saïd, A. Manamani et l Equipe du SIMMS Conditions préalables pour élaborer un DPI L. Hendaoui, A. Askri, L. Ben Farhat, N. Dali, W. Saïd, A. Manamani et l Equipe du SIMMS Définitions Dossier Médical Informatisé (DMI) Dossier Médical Personnel

Plus en détail

ATLAS DEPARTEMENTAL DES PROFESSIONNELS DE LA SANTE

ATLAS DEPARTEMENTAL DES PROFESSIONNELS DE LA SANTE ATLAS DEPARTEMENTAL DES PROFESSIONNELS DE LA SANTE Juin 2012 Quels accès à la santé dans les quartiers prioritaires de Guyane? Philippe DAMIE, Directeur de l Agence Régionale de la Santé (ARS) de Guyane

Plus en détail

Demande de règlement Maladies graves

Demande de règlement Maladies graves Demande de règlement Maladies graves Déclaration de l assuré La demande doit être soumise à l assureur dans les 90 jours suivant le diagnostic. Nom de l assuré : No de police : de naissance : No d assurance

Plus en détail

QUI SOMMES-NOUS? COMMENT? A QUI S ADRESSE JOBVITAE? POURQUOI?

QUI SOMMES-NOUS? COMMENT? A QUI S ADRESSE JOBVITAE? POURQUOI? QUI SOMMES-NOUS? Le site emploi Santé, Action Sociale et Industrie Pharmaceutique { L outil RH incontournable pour tous vos recrutements La plus grande CVthèque du secteur Une technologie éprouvée de 10

Plus en détail

Bilan. شبكة جمعيات الدار البيضاء للبيئة والتنمية المستدامة Réseau des Associations de Casablanca pour l Environnement et le Développement Durable

Bilan. شبكة جمعيات الدار البيضاء للبيئة والتنمية المستدامة Réseau des Associations de Casablanca pour l Environnement et le Développement Durable Bilan Le réseau (Casa Environnement البيئة (دار regroupe, à ce jour, une soixantaine d associations qui œuvrent dans le domaine de l environnement et du développement durable. Il a pour objectif de participer

Plus en détail

infirmière par la méthode Lean Healthcare Application d ordonnances collectives dans les services d urgence Expérience au CSSSTR

infirmière par la méthode Lean Healthcare Application d ordonnances collectives dans les services d urgence Expérience au CSSSTR Collaboration médecin-infirmière infirmière par la méthode Lean Healthcare Application d ordonnances collectives dans les services d urgence Expérience au CSSSTR Par Dre Valérie Garneau Chef de l urgence

Plus en détail

Problèmes d accès aux soins?

Problèmes d accès aux soins? Problèmes d accès aux soins? Une étude exploratoire par entretiens avec des professionnels (Synthèse) Beat Sottas, Adrienne Jaquier, Sarah Brügger 1. Contexte : qui est «socialement défavorisé»?... 2 2.

Plus en détail

Aide à l acquisition d une complémentaire

Aide à l acquisition d une complémentaire Les définitions présentées ci-dessous sont extraites du glossaire de l assurance complémentaire santé édité par l Union Nationale des Organismes d Assurance Maladie Complémentaire. Aide à l acquisition

Plus en détail

Le Développement de la Chirurgie Ambulatoire au Liban. Mohamad- Ali Hamandi BSN, MPH, HA

Le Développement de la Chirurgie Ambulatoire au Liban. Mohamad- Ali Hamandi BSN, MPH, HA Le Développement de la Chirurgie Ambulatoire au Liban Mohamad- Ali Hamandi BSN, MPH, HA 1 Historique En l an 1900, un anesthésiologiste américain, Ralph Waters, avait une clinique d anesthésie externe

Plus en détail

Récupération améliorée après chirurgie

Récupération améliorée après chirurgie Récupération améliorée après chirurgie ENHANCED RECOVERY AFTER SURGERY Présentation du programme à l Hôpital du Valais www.hopitalvs.ch www.spitalvs.ch ERAS ET SON HISTOIRE Pendant 10 ans, un groupe d

Plus en détail

Santé. Un médecin généraliste se réfère à un médecin de famille, la première personne à vous conseiller si vous souffrez de problèmes de santé.

Santé. Un médecin généraliste se réfère à un médecin de famille, la première personne à vous conseiller si vous souffrez de problèmes de santé. Santé Il est important de maintenir un mode de vie sain pour prévenir les maladies mangez correctement, faites de l exercice et maintenez un bon niveau d hygiène. Au Centre d Accueil, dites au personnel

Plus en détail

Depuis l'an 2000, le Ministère de la Santé Publique (MSP) a mis en place une procédure d accréditation pour améliorer la qualité des services

Depuis l'an 2000, le Ministère de la Santé Publique (MSP) a mis en place une procédure d accréditation pour améliorer la qualité des services Depuis l'an 2000, le Ministère de la Santé Publique (MSP) a mis en place une procédure d accréditation pour améliorer la qualité des services hospitaliers. Ce projet d amélioration de la qualité porte

Plus en détail

FIABILISATION DE L IDENTIFICATION DU PATIENT À TOUTES LES ÉTAPES DE SA PRISE EN CHARGE

FIABILISATION DE L IDENTIFICATION DU PATIENT À TOUTES LES ÉTAPES DE SA PRISE EN CHARGE FIABILISATION DE L IDENTIFICATION DU PATIENT À TOUTES LES ÉTAPES DE SA PRISE EN CHARGE Le processus identitovigilance (IDV) Limiter le risque Manuela OLIVER Laetitia MAZZONI THEMES V2014 Intitulé Critères

Plus en détail

les ÉtuDeS De l'ars BRetAGNe - N 2 06/2012 les DÉpASSeMeNtS D HoNoRAIReS DeS MÉDeCINS EN BRETAGNE Région Bretagne

les ÉtuDeS De l'ars BRetAGNe - N 2 06/2012 les DÉpASSeMeNtS D HoNoRAIReS DeS MÉDeCINS EN BRETAGNE Région Bretagne les ÉtuDeS De l'ars BRetAGNe - N 2 06/2012 les DÉpASSeMeNtS D HoNoRAIReS DeS MÉDeCINS EN BRETAGNE La Bretagne, région de France la moins touchée par les dépassements d'honoraires Ce deuxième numéro de

Plus en détail

Université Cadi Ayyad Faculté de Médecine & de Pharmacie Marrakech 1999-2013. JEFAC-SENEGAL-2013 Mr. EL HOUDAIGUI Azzeddine

Université Cadi Ayyad Faculté de Médecine & de Pharmacie Marrakech 1999-2013. JEFAC-SENEGAL-2013 Mr. EL HOUDAIGUI Azzeddine Université Cadi Ayyad Faculté de Médecine & de Pharmacie Marrakech 1999-2013 Création de la Faculté Créée en 1994, Décret n 2-94-130 du 13 Hijja 1414 (24 Mai 1994) modifiant et complétant le décret n 2-90-554

Plus en détail

Urgences. médicales. avoir le bon réflexe

Urgences. médicales. avoir le bon réflexe Urgences médicales v 1) Le SAMU c est quoi? Urgences médicales, c+/; Z2 C est le Service d Aide Médicale Urgente doté d un numéro de téléphone unique (15) gratuit, joignable 24h sur 24 et tenu au secret

Plus en détail

M.S - Direction de la réglementation et du contentieux - BASE DE DONNEES. Complété par l arrêté n 2333-12 du 13 juin 2012, B.O n 6084 du 20/09/2012

M.S - Direction de la réglementation et du contentieux - BASE DE DONNEES. Complété par l arrêté n 2333-12 du 13 juin 2012, B.O n 6084 du 20/09/2012 Complété par l arrêté n 2333-12 du 13 juin 2012, B.O n 6084 du 20/09/2012 Référence : B.O n 5958-5 chaabane 1432 (7-7-2011) Arrêté de la ministre de la santé n 1363-11 du 12 joumada II 1432 (16 mai 2011)

Plus en détail

Informations pour les étudiants venant à l'isei dans le cadre des échanges Erasmus

Informations pour les étudiants venant à l'isei dans le cadre des échanges Erasmus Informations pour les étudiants venant à l'isei dans le cadre des échanges Erasmus 1/9 Dans quelques mois, nous vous accueillerons à l'institut Supérieur d'enseignement Infirmier (Haute Ecole Léonard de

Plus en détail

Angleterre - Londres - Informations générales

Angleterre - Londres - Informations générales Angleterre - Londres - Informations générales Langue : anglais. Régime politique : démocratie parlementaire à monarchie constitutionnelle. Habitants : 59,2 millions. Décalage horaire : GMT +0. Indicatif

Plus en détail

La protection de la santé des sportifs

La protection de la santé des sportifs La protection de la santé des sportifs Aspects réglementaires Dr Gilles EINSARGUEIX Bureau de la protection des sportifs et du public Ministère de la jeunesse, des sports et de la vie associative La protection

Plus en détail

P atients S anté T erritoires

P atients S anté T erritoires H ôpital P atients S anté T erritoires L exercice regroupé dans les services de santé Une action coordonnée des professionnels en faveur des patients De plus en plus de professionnels de santé ont depuis

Plus en détail

Avantages collectifs. Guide des soins d urgence à l étranger

Avantages collectifs. Guide des soins d urgence à l étranger Avantages collectifs Guide des soins d urgence à l étranger MD MD Conservez la présente brochure et une copie de votre carte d assistance en cas d urgence médicale en voyage avec votre passeport. Ainsi,

Plus en détail

UN BILAN ET DES PROPOSITIONS D ACTION

UN BILAN ET DES PROPOSITIONS D ACTION OPTIMISATION DES PARCOURS DE FORMATION POSTGRADUEE EN SUISSE ROMANDE: UN BILAN ET DES PROPOSITIONS D ACTION Prof. PA Michaud 15 septembre 2015 LE BILAN La formation postgraduée.. Une pénurie de médecins

Plus en détail

PROTOCOLE INFIRMIER. Surveillance par télémétrie

PROTOCOLE INFIRMIER. Surveillance par télémétrie PROTOCOLE INFIRMIER TITRE Surveillance par télémétrie CODE VERSION DU 2013-10-3 PROCHAINE RÉVISION INTERVENANTS CONCERNÉS Infirmières ayant reçue une formation en arythmies qui assure la surveillance télémétrique

Plus en détail

SYNTHESE 2010 DES QUESTIONNAIRES DE SORTIE

SYNTHESE 2010 DES QUESTIONNAIRES DE SORTIE SYNTHESE 2010 DES QUESTIONNAIRES DE SORTIE EXTRAIT DU RAPPORT D ACTIVITE 2010 DE LA COMMISSION DES RELATIONS AVEC LES USAGERS ET DE LA QUALITE DE LA PRISE EN CHARGE (C.R.U.Q.) Centre hospitalier de Châteauroux

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne

CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne Les patients ont besoin d une réponse de proximité et d une prise en charge globale qui nécessite une

Plus en détail

Le diabète gestationnel

Le diabète gestationnel Le diabète gestationnel Nature du diabète gestationnel Le diabète gestationnel apparait durant la grossesse et disparaît généralement après l accouchement. Dans la plupart des cas, il est trouvé par une

Plus en détail

Principaux points des décrets publiés au Bulletin officiel 6038 du 12/04/2012

Principaux points des décrets publiés au Bulletin officiel 6038 du 12/04/2012 Principaux points des décrets publiés au Bulletin officiel 608 du 1/0/01 Décret n -1-95 modifiant le décret n -99-69 du 6 octobre 1999 relatif à la protection et à l'indemnisation de certaines catégories

Plus en détail

Présentation du DESC de Médecine d Urgence Années universitaires 2015-2017

Présentation du DESC de Médecine d Urgence Années universitaires 2015-2017 Juillet 2015 Présentation du DESC de Médecine d Urgence Années universitaires 2015-2017 Professeur Pierre CARLI Coordonnateur inter régional Paris Ile-de-France Faculté de Médecine Descartes SAMU de Paris,

Plus en détail

Hôpital de la Cavale Blanche Pôle ARSIBOU Unité de Surveillance Continue Médicale

Hôpital de la Cavale Blanche Pôle ARSIBOU Unité de Surveillance Continue Médicale Hôpital de la Cavale Blanche Pôle ARSIBOU Unité de Surveillance Continue Médicale Unité de Surveillance Continue Médicale (USCM) Madame, Monsieur, L un de vos proches est hospitalisé dans l Unité de Surveillance

Plus en détail

Mémoire pour l obtention du DIU de. Pédagogie Médicale. L Apprentissage de la Chirurgie Esthétique. «Le Stage chez le Plasticien»

Mémoire pour l obtention du DIU de. Pédagogie Médicale. L Apprentissage de la Chirurgie Esthétique. «Le Stage chez le Plasticien» Université Paris V Mémoire pour l obtention du DIU de Pédagogie Médicale Année universitaire 2003-2004 L Apprentissage de la Chirurgie Esthétique «Le Stage chez le Plasticien» Par Fadi SLEILATI Tuteur

Plus en détail

Allocution d ouverture de Jean DEBEAUPUIS, Directeur Général de l Offre de soins

Allocution d ouverture de Jean DEBEAUPUIS, Directeur Général de l Offre de soins Allocution d ouverture de Jean DEBEAUPUIS, Directeur Général de l Offre de soins Université d été de la performance en santé - 29 août 2014- Lille Monsieur le président, Monsieur le directeur général,

Plus en détail

Ukraine - Informations générales

Ukraine - Informations générales Ukraine - Informations générales Langue: ukrainien, russe, turco-tatar, roumain, hongrois, bulgare, polonais, allemand, slovaque, biélorusse et grec. Régime politique: république unitaire à régime présidentiel

Plus en détail