Clinique CRM-F Projet Clinique Croissant Rouge Marocain de Figuig (CRM-F)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Clinique CRM-F Projet Clinique Croissant Rouge Marocain de Figuig (CRM-F)"

Transcription

1 Projet Clinique Croissant Rouge Marocain de Figuig (CRM-F) A. Machraoui 1

2 Problèmes de santé à Figuig Pénurie de médecin Zone frontalière re Climat Faibles ressources économiques Conditions de travail inaccéptables Gestion inappropriée du Centre de Santé Matériel insuffisant Ambulance non équipée Formation continue insuffisante 2

3 3

4 Forum Palmeraie - Tourisme - Santé 4

5 Rapport sur le Forum Palmeraie - Tourisme - Santé pour un développement durable 24 au Maison de la Culture, Figuig Sur les thèmes palmeraie, tourisme et santé, un Forum et des workshops de développement durable de Figuig, a eu lieu du 24 au 26 octobre 2014 à la Maison de la Culture à Figuig. Il s'adressait aux entrepreneurs, aux experts techniques et scientifiques, aux médecins, aux représentants des ministères et autorités concernées et aux amis de Figuig, sensibilisés à apporter une contribution par leur savoir et expérience ou leur capacité d'investissement dans les domaines évoqués. Ce forum s'est fixé comme objectifs: 1. L'engagement d'un dialogue responsable sur le développement durable de l oasis de Figuig en impliquant les acteurs publiques et privés. 2. La promotion des politiques et stratégies du développement local en incluant les piliers économiques, sociaux et environnementaux. 3. L'élaboration d'un plan d action pour le développement de l oasis de Figuig dans le domaine agricole, touristique et de la médecine des urgences. 5

6 Comité de suivi Clinique CRM-F 1. Dr. Hassan Benna 2. Dr. Ahmed Ahmadou 3. Prof. Abderrahman Machraoui 6

7 Plan d'action WS Santé Quoi? Qui? Quand? (Deadline) Besoins médicaux immédiats Dr. A. Ouadie Création d'ops des urgences Dr. A. Ouadie, Pr. A. Machraoui Cours de formation continues Dr. A.Ouadie, AMF (Dr. A. Jebbari, Dr. H. Benna) Demande d'amélioration des conditions de travail Projet d'ambulance équipée et de personnel formé Projet d'une Clinique privée (Hôpital du Croissant Rouge) Recrutement de médecins généralistes permanents et de spécialistes périodiques Clinique CRM-F Dr. A. Ouadie Dr. M. Azizi, Pr. Machraoui Pr. A. Machraoui, M. Khalil, Dr. Nachnach, Dr. A. Ahmadou, AMF (Dr. E. Hassane, Dr. H. Elbenna, Pr. A. Machraoui

8 8

9 Salle de soins Salle de consultations 9

10 Salle de soins Accueil 10

11 Structure de la clinique Salle de consultation du médecin généraliste Salle d'accouchement Salles pour les consultations spécialisées, 2x Salle de soins et d'intervention d'urgence Cabine d'ophtalmo Cabine ORL 11

12 Appareillage ECG Ergomètre (ECG d'effort) Echocardiographe Radio X numérique? Negatoscope Work station Holter Recorder Holter, 2x Event recorder Spiromètre Moniteurs, 2x Respirateur Oxylog (pour les transports) Lampe ophtalmo Lampe à fente Otoscope Dynamap Extracteur d'oxygène Nebulisateur Glucomètre CoaguCheck Bandelettes urines Boites pour la "petite chirurgie" Autoclave Ambulance équipée 12

13 Médecin généraliste 1. Contrat longue durée 2. Rémunération attractive du médecin couvrant les charges sociales pour les 2 à 3 premières années 3. Hébergement gratuit 4. Une voiture de service pour les déplacements de consultations à domicile 13

14 Personnel paramédical Fonction Nombre* Remarques Infirmières 2,5 Une infirmière est déjà disponible Acueil /secrétaire 1,25 Sage-femme 1 En coopération avec Chauffeur 1 le Centre de Santé et ambulance la Municipalité Personnel paramédical ambulance 1 Clinique CRM-F * Nombre: le remplacement pour congé etc. est inclus. 14

15 Spécialistes associés Les spécialistes s'alternent tous les 2 à 3 mois, pour 1 à 2 semaines, selon les spécialités Gynécologue Pédiatre Médecin interne ou cardiologue Chirurgien général Ophtalmologue ORL Psychiatre - Neurologue 15

16 Gestion procédurale 1. Elaboration d'un guide de procédures et de standards 2. Développement de brochures de renseignements pour les patients 3. Publication de brochures PR 4. Formation continue, une fois par mois, pour médecin et infirmières 5. Gestion des erreurs: Conférences sur les cas particuliers 6. Education médicale publique (Prévention, sensibilisataion) en coopération avec le Centre de Santé 16

17 Coopérations recommandées Hôpitaux du Croissant Rouge Marocain Croissant Rouge Emirati (engagé dans la Région de l'oriental) Croix Rouge Allemande Médecins de l'association Médicale de Figuig Clinique Healthcare City de Marrakech (MHCC), Centres de Santé de Figuig et Hôpitaux de Bouarfa et Oujda Réseau des Compétences Médicales des Marocains du Monde "C3M" Réseau des compétences Germano-Marocains, "DMK" 17

18 Feuille de route 1. Plan de finance 2. Recherche d un médecin généraliste 3. Désignation des médecins associés 4. Recherche des contributeurs 5. Création d un fond 6. Création d un conseil de surveillance 7. Formation du Personnel 18

19 Conférence avec Dr. Hamoudoudou

20 Prof. Dr. Abderrahman Machraoui Bochum, Allemagne Tél.:

Dr Traoré Awa Marcelline, DNS/DSR Pr. K.Ouattara - Service d Urologie,Hôpital d. Fistulq Pqrtners Meeting Accra,15 17 avril 2008

Dr Traoré Awa Marcelline, DNS/DSR Pr. K.Ouattara - Service d Urologie,Hôpital d. Fistulq Pqrtners Meeting Accra,15 17 avril 2008 ORGANISATION ET STRATEGIES DE LA PRISE EN CHARGE CHIRURGICALE DE LA FISTULE OBSTETRICALE AU MALI Dr Traoré Awa Marcelline, DNS/DSR Pr. K.Ouattara - Service d Urologie,Hôpital d du Point G Fistulq Pqrtners

Plus en détail

Maison de Santé pluridisciplinaire de Pierrefitte

Maison de Santé pluridisciplinaire de Pierrefitte Maison de Santé pluridisciplinaire de Pierrefitte Site des Joncherolles, 43 chemin des joncherolles - Bâtiment H2 Site Jacques Prévert, 129 boulevard Jean Mermoz L association Créa pôle et ses partenaires

Plus en détail

JE SUIS SPÉCIALISÉ(E) INFIRMIER(ÈRE) Elections CTE/CAP

JE SUIS SPÉCIALISÉ(E) INFIRMIER(ÈRE) Elections CTE/CAP JE SUIS INFIRMIER(ÈRE) SPÉCIALISÉ(E) Elections CTE/CAP le 4 Décembre 2014 Lettre aux Infirmiers(ères) Spécialisés(ées) Les professions infirmières ont engagé depuis plusieurs années, au travers la réingénierie

Plus en détail

Dossier de Presse. Inauguration de l Institut Toulousain de Simulation en Santé. Mercredi 4 novembre 2015. Pavillon U 2000 Hôpital PURPAN

Dossier de Presse. Inauguration de l Institut Toulousain de Simulation en Santé. Mercredi 4 novembre 2015. Pavillon U 2000 Hôpital PURPAN Dossier de Presse Inauguration de l Institut Toulousain de Simulation en Santé Pavillon U 2000 Hôpital PURPAN Mercredi 4 novembre 2015 1 Un centre à visée régionale, nationale, voire internationale L apprentissage

Plus en détail

Proyecto Telemedicina

Proyecto Telemedicina Seminario Internacional Desarrollo de Servicios Sociales para Personas Mayores 3-4 octubre 2013 Proyecto Telemedicina Dr Jean-Philippe Flouzat Médico geriatra, Consejero Médico Social de la Agencia Regional

Plus en détail

Comment peut-il vous aider? Ludres 20 mars 2010

Comment peut-il vous aider? Ludres 20 mars 2010 Comment peut-il vous aider? Ludres 20 mars 2010 Les objectifs des réseaux de santé Mettre le patient au centre et non la maladie Améliorer la qualité des soins Optimiser les moyens humains et financiers

Plus en détail

FIABILISATION DE L IDENTIFICATION DU PATIENT À TOUTES LES ÉTAPES DE SA PRISE EN CHARGE

FIABILISATION DE L IDENTIFICATION DU PATIENT À TOUTES LES ÉTAPES DE SA PRISE EN CHARGE FIABILISATION DE L IDENTIFICATION DU PATIENT À TOUTES LES ÉTAPES DE SA PRISE EN CHARGE Le processus identitovigilance (IDV) Limiter le risque Manuela OLIVER Laetitia MAZZONI THEMES V2014 Intitulé Critères

Plus en détail

Rôle des infirmières. res dans l accompagnementl du patient insuffisant cardiaque

Rôle des infirmières. res dans l accompagnementl du patient insuffisant cardiaque Rôle des infirmières res dans l accompagnementl du patient insuffisant cardiaque Claire Savary: Sandrine Dias: CI IDE JFIC La Baule 15 et 16 sept 2011 Rôle des infirmières res dans l accompagnementl du

Plus en détail

La prévention médicalisée : des pratiques cliniques au service de la prévention

La prévention médicalisée : des pratiques cliniques au service de la prévention La prévention médicalisée : des pratiques cliniques au service de la prévention Réduction du Risque Tabac des Publics Précaires: collaboration médico sociale au sein d une structure d accueil Ou comment

Plus en détail

Place des hôpitaux de jour dans la filière de soin Alzheimer

Place des hôpitaux de jour dans la filière de soin Alzheimer les hôpitaux de jour dans les filières de soin : un dispositif en marche Place des hôpitaux de jour dans la filière de soin Alzheimer Pr Florence PASQUIER CHU Lille Filière de Soins Alzheimer Hôpital de

Plus en détail

M.S - Direction de la réglementation et du contentieux - BASE DE DONNEES. Complété par l arrêté n 2333-12 du 13 juin 2012, B.O n 6084 du 20/09/2012

M.S - Direction de la réglementation et du contentieux - BASE DE DONNEES. Complété par l arrêté n 2333-12 du 13 juin 2012, B.O n 6084 du 20/09/2012 Complété par l arrêté n 2333-12 du 13 juin 2012, B.O n 6084 du 20/09/2012 Référence : B.O n 5958-5 chaabane 1432 (7-7-2011) Arrêté de la ministre de la santé n 1363-11 du 12 joumada II 1432 (16 mai 2011)

Plus en détail

Fiche d évolution. Fiche d évolution du MACRO métier. Infirmier/ière. Infirmier/ière

Fiche d évolution. Fiche d évolution du MACRO métier. Infirmier/ière. Infirmier/ière J1504 - Soins infirmiers spécialisés en bloc opératoire spécialisés en anesthésie J1507 - Soins infirmiers spécialisés 1 Les activités principales L infirmier doit assurer, sous l autorité des médecins,

Plus en détail

Expertise de la chirurgie viscérale hautement spécialisée Résultats intermédiaires

Expertise de la chirurgie viscérale hautement spécialisée Résultats intermédiaires Expertise de la chirurgie viscérale hautement spécialisée Résultats intermédiaires Esther Waeber-Kalbermatten Cheffe du Département de la santé, des affaires sociales et de la culture Mandat d expertise

Plus en détail

PROBLEMATIQUE DU SYSTEME DE FORMATION DU PERSONNEL PARA- MEDICAL AU BENIN : CAS DES INFIRMIERS ET SAGES-FEMMES

PROBLEMATIQUE DU SYSTEME DE FORMATION DU PERSONNEL PARA- MEDICAL AU BENIN : CAS DES INFIRMIERS ET SAGES-FEMMES REPUBLIQUE DU BENIN &&&&&&&&&& MINISTERE DE LA SANTE &&&&&&&&&& DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES PROBLEMATIQUE DU SYSTEME DE FORMATION DU PERSONNEL PARA- MEDICAL AU BENIN : CAS DES INFIRMIERS ET SAGES-FEMMES

Plus en détail

Clinique de chirurgie esthétique, Casablanca. Résultats Audit

Clinique de chirurgie esthétique, Casablanca. Résultats Audit Clinique de chirurgie esthétique, Casablanca Résultats Audit Cet audit se présente sous formes d affirmations aux questions simples. Ces affirmations, regroupées par thème, permettent de définir la qualité

Plus en détail

INTERET ET LIMITES DU TIIH DANS LES TRANSPORTS INTER HOSPITALIERS. Marc FOURNIER SAMU13- APHM

INTERET ET LIMITES DU TIIH DANS LES TRANSPORTS INTER HOSPITALIERS. Marc FOURNIER SAMU13- APHM INTERET ET LIMITES DU TIIH DANS LES TRANSPORTS INTER HOSPITALIERS Marc FOURNIER SAMU13- APHM LES MOYENS DE TRANSPORT INTER HOSPITALIER Ambulance simple : 2 ADE, véhicule catégorie C type A ambulance conçue

Plus en détail

«Les droits et devoirs du personnel de bloc opératoire»

«Les droits et devoirs du personnel de bloc opératoire» «Les droits et devoirs du personnel de bloc opératoire» Sabrina Burgat, Avocate, collaboratrice à l institut de droit de la santé, Neuchâtel - 1 - Plan de l exposé 1. Introduction 2. Le personnel du bloc

Plus en détail

COMMUNICATION DANS LE CADRE DES JOURNEES D ETUDES ET DE FORMATIONS ADMINISTRATIVES CONTINUES (JEFAC) UCL(BRUXELLES)-BELGIQUE- 08,09 ET 10 Avril 2015

COMMUNICATION DANS LE CADRE DES JOURNEES D ETUDES ET DE FORMATIONS ADMINISTRATIVES CONTINUES (JEFAC) UCL(BRUXELLES)-BELGIQUE- 08,09 ET 10 Avril 2015 COMMUNICATION DANS LE CADRE DES JOURNEES D ETUDES ET DE FORMATIONS ADMINISTRATIVES CONTINUES (JEFAC) UCL(BRUXELLES)-BELGIQUE- 08,09 ET 10 Avril 2015 Présentée par KORA Lafia Félix, Secrétaire Général de

Plus en détail

Professeur Niama Diop SALL

Professeur Niama Diop SALL Harmonisation des Curricula de Formation en Santé dans l Espace CEDEAO Professeur Niama Diop SALL Mondialisation Mondialisation Expansion et Harmonisation des liens d interdépendance entre les nations,

Plus en détail

CARTE 1 ACTIVITE PHYSIQUE. 1. Entraînement intensif et sport de compétition plus d une fois par semaine

CARTE 1 ACTIVITE PHYSIQUE. 1. Entraînement intensif et sport de compétition plus d une fois par semaine CARTE 1 ACTIVITE PHYSIQUE (question AP.01 - questionnaire en face à face, p.13) 1. Entraînement intensif et sport de compétition plus d une fois par semaine 2. Jogging, autre sport de détente ou jardinage,

Plus en détail

IDE Unité de Psychiatrie Générale

IDE Unité de Psychiatrie Générale IDE Unité de Psychiatrie Générale CONTEXTE : Centre Hospitalier de Dax Côte d Argent Directeur d établissement : Mr CAZENAVE Direction fonctionnelle : Mme FRECON Site : Yves du MANOIR Pôle d activité :

Plus en détail

Projet de prise en charge globale du VIH et de la tuberculose dans les prisons en Côte d Ivoire

Projet de prise en charge globale du VIH et de la tuberculose dans les prisons en Côte d Ivoire Projet de prise en charge globale du VIH et de la tuberculose dans les prisons en Côte d Ivoire Nathalie Cartier, Program manager 27/10/2015 1 Présentation d Expertise France Opérateur publiquede référence

Plus en détail

Le Développement de la Chirurgie Ambulatoire au Liban. Mohamad- Ali Hamandi BSN, MPH, HA

Le Développement de la Chirurgie Ambulatoire au Liban. Mohamad- Ali Hamandi BSN, MPH, HA Le Développement de la Chirurgie Ambulatoire au Liban Mohamad- Ali Hamandi BSN, MPH, HA 1 Historique En l an 1900, un anesthésiologiste américain, Ralph Waters, avait une clinique d anesthésie externe

Plus en détail

Processus d amélioration de l unité centrale de stérilisation d une clinique privée tunisienne dans le cadre de sa certification.

Processus d amélioration de l unité centrale de stérilisation d une clinique privée tunisienne dans le cadre de sa certification. 2èmes Journées Internationales Francophone de Stérilisation 12 et 13 Septembre 2014 Marrakech - Maroc Processus d amélioration de l unité centrale de stérilisation d une clinique privée tunisienne dans

Plus en détail

DOMAINES D INTERVENTION EN DEMANDE

DOMAINES D INTERVENTION EN DEMANDE DOMAINES D INTERVENTION EN DEMANDE Critères valables pour toute affectation en tant que Volontaire des Nations Unies, pas uniquement pour les affectations en réponse à la crise du virus Ebola. Les exigences

Plus en détail

La prévention et la gestion des risques au Maroc. Par Amal Lemsioui Rabat du 07 au 09 février 2012

La prévention et la gestion des risques au Maroc. Par Amal Lemsioui Rabat du 07 au 09 février 2012 La prévention et la gestion des risques au Maroc Par Amal Lemsioui Rabat du 07 au 09 février 2012 Introduction Le Maroc est exposé aux phénomènes climatiques, météorologiques, géologiques ou biologiques:

Plus en détail

Principaux points des décrets publiés au Bulletin officiel 6038 du 12/04/2012

Principaux points des décrets publiés au Bulletin officiel 6038 du 12/04/2012 Principaux points des décrets publiés au Bulletin officiel 608 du 1/0/01 Décret n -1-95 modifiant le décret n -99-69 du 6 octobre 1999 relatif à la protection et à l'indemnisation de certaines catégories

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE POLYCLINIQUE SAINT JEAN (MONTPELLIER) HISTOIRE D UNE ACQUISITION

DOSSIER DE PRESSE POLYCLINIQUE SAINT JEAN (MONTPELLIER) HISTOIRE D UNE ACQUISITION DOSSIER DE PRESSE POLYCLINIQUE SAINT JEAN (MONTPELLIER) HISTOIRE D UNE ACQUISITION SEPTEMBRE 2011 Le contexte Fin juillet 2011, le Groupe Cap Santé, un groupe privé régional d établissements de soins,

Plus en détail

Rapport de Mission Opération hygiène et bucco dentaire en prolongement des actions éducatives menées par JPE dans la province de Tiznit

Rapport de Mission Opération hygiène et bucco dentaire en prolongement des actions éducatives menées par JPE dans la province de Tiznit Rapport de Mission Opération hygiène et bucco dentaire en prolongement des actions éducatives menées par JPE dans la province de Tiznit Tiznit, le 23 Juin 2010 A l initiative d une équipe de dentistes

Plus en détail

Seminaire d hémodialyse A la Région de l`oriental

Seminaire d hémodialyse A la Région de l`oriental Seminaire d hémodialyse A la Région de l`oriental Centres d Hémodialyse Figuig-Bouarfa et Oujda du 20 au 22-01-2010 W. RIES, A. EL MAKHLOUF, R. GERBOTH & A. MACHRAOUI Essayer de faire quelque chose, c'est

Plus en détail

Maladies chroniques, parcours de soins coordonnés et spécialistes de proximité. Janvier Mars 2015

Maladies chroniques, parcours de soins coordonnés et spécialistes de proximité. Janvier Mars 2015 Maladies chroniques, parcours de soins coordonnés et spécialistes de proximité Janvier Mars 2015 Sommaire Définition de la Maladie Chronique p.03 Méthodologie et taux de retour p.04 Représentativité p.06

Plus en détail

CIRCUIT DU MÉDICAMENT EN CHIRURGIE ET INFORMATISATION : DE LA CONSULTATION D ANESTHÉSIE À LA SORTIE DU PATIENT

CIRCUIT DU MÉDICAMENT EN CHIRURGIE ET INFORMATISATION : DE LA CONSULTATION D ANESTHÉSIE À LA SORTIE DU PATIENT 1 CIRCUIT DU MÉDICAMENT EN CHIRURGIE ET INFORMATISATION : DE LA CONSULTATION D ANESTHÉSIE À LA SORTIE DU PATIENT Dr Bertrand ISAAC Pharmacien Praticien Hospitalier Centre Hospitalier Loire Vendée Océan

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7 FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7 DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II (Code du tourisme : art. L.133-1 et suivants, D. 133-20 et

Plus en détail

CENTRE HOSPITALO-UNIVERSITAIRE "Saadna Mohamed Abdenour" Sétif

CENTRE HOSPITALO-UNIVERSITAIRE Saadna Mohamed Abdenour Sétif CENTRE HOSPITALO-UNIVERSITAIRE "Saadna Mohamed Abdenour" Sétif 2 e Forum Paramédical International 08 et 09 Décembre 2010 LE CADRE PARAMEDICAL «LE MANAGER» Mr S. ARIF Service de CCI CHU Sétif Deuxièmes

Plus en détail

Médecin Responsable volet hospitalier - Koulikouro - MALI

Médecin Responsable volet hospitalier - Koulikouro - MALI Médecin Responsable volet hospitalier - Koulikouro - MALI L ASSOCIATION ALIMA The Alliance for International Medical Action (ALIMA) est une organisation médicale internationale, fondée en 2009. ALIMA a

Plus en détail

Malte - Informations générales

Malte - Informations générales Malte - Informations générales Langue: maltais, anglais et italien. Régime politique: république unitaire à démocratie parlementaire. Habitants: 400.000 Décalage horaire: GMT +1. Indicatif Tel: 00 356.

Plus en détail

Formation continue en URGENTOLOGIE

Formation continue en URGENTOLOGIE Université Hassan 1 er Institut Supérieur des sciences de la Santé Campus Universitaire, Route de Casablanca, B.P. 539, Settat www.uh1.ac.ma Haute Ecole de Namur- Liège-Luxembourg Catégorie paramédicale

Plus en détail

RENOVATION ET EXTENSION DES URGENCES

RENOVATION ET EXTENSION DES URGENCES DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE RENOVATION ET EXTENSION DES URGENCES Conférence de Presse JANVIER 2008 CONTACT PRESSE Anne-Laure Vautier Tel : 04 42 43 20 11 - E-mail

Plus en détail

L ACTUALITE DES STATIONS CLASSEES DE TOURISME ET LE NOUVEAU CLASSEMENT DES OFFICES DE TOURISME

L ACTUALITE DES STATIONS CLASSEES DE TOURISME ET LE NOUVEAU CLASSEMENT DES OFFICES DE TOURISME LACTUALITE DES STATIONS CLASSEES DE TOURISME ET LE NOUVEAU CLASSEMENT DES OFFICES DE TOURISME Présenté par Michel CAZAUBON Chef du bureau des destinations touristiques 1 Actualité de la station classée

Plus en détail

Gestion de crise Exemple du canton de Neuchâtel

Gestion de crise Exemple du canton de Neuchâtel Entre hystérie et oubli l épidémie à virus EBOLA Gestion de crise Exemple du canton de Neuchâtel Dr Claude-François Robert, médecin cantonal 22 septembre 2015 Le problème au niveau d un canton Ebola :

Plus en détail

La chirurgie à l hôpital de Diourbel

La chirurgie à l hôpital de Diourbel Association Sénégalaise de Chirurgie Centre Hospitalier Régional Heinrich Lübke de Diourbel La chirurgie à l hôpital de Diourbel Assemblée Générale de l ASC 31 mai 2008 Novotel-Dakar CADRE D ETUDE Superficie:

Plus en détail

Le Rôle de la Télémédicine en Allemagne Une Vue d Ensemble

Le Rôle de la Télémédicine en Allemagne Une Vue d Ensemble Le Rôle de la Télémédicine en Allemagne Une Vue d Ensemble Novembre 2011 Prof. Dr. H. J. Brauns Président, Deutsche Gesellschaft für Telemedizin (Association Allemande de Télémédicine) Senior Partner,

Plus en détail

CAMPUS SANTÉ OUTAOUAIS : UNE SYNERGIE REMARQUABLE POUR PRENDRE SOIN DE LA SANTÉ DE L OUTAOUAIS

CAMPUS SANTÉ OUTAOUAIS : UNE SYNERGIE REMARQUABLE POUR PRENDRE SOIN DE LA SANTÉ DE L OUTAOUAIS Communiqué CAMPUS SANTÉ OUTAOUAIS : UNE SYNERGIE REMARQUABLE POUR PRENDRE SOIN DE LA SANTÉ DE L OUTAOUAIS Gatineau, le 14 septembre 2009. Campus santé Outaouais, le consortium créé en juin 2008 et dont

Plus en détail

CONFERENCE PANAFRICAINE DES SECRETAIRES GENERAUX ET DES DIRECTEURS DES RESSOURCES HUMAINES DES INSTITUTIONS DE L ETAT:

CONFERENCE PANAFRICAINE DES SECRETAIRES GENERAUX ET DES DIRECTEURS DES RESSOURCES HUMAINES DES INSTITUTIONS DE L ETAT: Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement (CAFRAD) Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) CONFERENCE PANAFRICAINE DES SECRETAIRES GENERAUX

Plus en détail

Programme détaillé Analyse des actions de prévention précoce en PMI

Programme détaillé Analyse des actions de prévention précoce en PMI Programme détaillé Analyse des actions de prévention précoce en PMI La formation continue du Centre d Ouverture Psychologique Et Sociale (Copes) s adresse à tous les acteurs du champ médical, psychologique,

Plus en détail

Introduction : Présentation du Centre Oscar Lambret

Introduction : Présentation du Centre Oscar Lambret Introduction : Présentation du Centre Oscar Lambret Centre Régional de Lutte Contre le Cancer Etablissement privé à but non lucratif participant au service public hospitalier Direction médicale Organisation

Plus en détail

Agence interactive spécialisée santé. La simulation par le serious game

Agence interactive spécialisée santé. La simulation par le serious game Agence interactive spécialisée santé La simulation par le serious game Agence interactive spécialisée santé Sites Internet Simulation médicale Applications interactives Serious games La complémentarité

Plus en détail

Conditions préalables pour élaborer un DPI. L. Hendaoui, A. Askri, L. Ben Farhat, N. Dali, W. Saïd, A. Manamani et l Equipe du SIMMS

Conditions préalables pour élaborer un DPI. L. Hendaoui, A. Askri, L. Ben Farhat, N. Dali, W. Saïd, A. Manamani et l Equipe du SIMMS Conditions préalables pour élaborer un DPI L. Hendaoui, A. Askri, L. Ben Farhat, N. Dali, W. Saïd, A. Manamani et l Equipe du SIMMS Définitions Dossier Médical Informatisé (DMI) Dossier Médical Personnel

Plus en détail

Département de médecine Service de cardiologie. Consultations générales - Cardiologie

Département de médecine Service de cardiologie. Consultations générales - Cardiologie Consultations générales - Cardiologie Toutes les demandes de consultation autres que celles pour les cliniques surspécialisées. Responsable médical Dr Michel Nguyen Pour renseignement Agente administrative

Plus en détail

Equipe mobile de suivi intensif dans le milieu. Une approche dans la communauté pour la santé psychique

Equipe mobile de suivi intensif dans le milieu. Une approche dans la communauté pour la santé psychique Equipe mobile de suivi intensif dans le milieu Une approche dans la communauté pour la santé psychique Message Bien que la psychiatrie de secteur ait développé une importante offre de soins dans la communauté,

Plus en détail

Analyse systémique d une infection du site opératoire, utilisation de la méthode ALARM

Analyse systémique d une infection du site opératoire, utilisation de la méthode ALARM Analyse systémique d une infection du site opératoire, utilisation de la méthode ALARM Dr Hélène Favre, DOQRU HCL Dr Jacqueline Grando, UHE GHE HCL JPRI 19 Novembre 2013 Contexte Démarche gestion des risques

Plus en détail

MINISTERE DE LA SANTÉ PUBLIQUE ET DE LA POPULATION (MSPP) APPEL À CANDIDATURE

MINISTERE DE LA SANTÉ PUBLIQUE ET DE LA POPULATION (MSPP) APPEL À CANDIDATURE MINISTERE DE LA SANTÉ PUBLIQUE ET DE LA POPULATION (MSPP) APPEL À CANDIDATURE L'OMRH et le MSPP conformément aux dispositions de l Arrêté du 11 avril 2013 fixant les modalités d'organisation des concours

Plus en détail

Modélisation et Simulation à l aide de l outil Workflow :

Modélisation et Simulation à l aide de l outil Workflow : Modélisation et Simulation à l aide de l outil Workflow : cas du parcours patient au sein des Urgences Pédiatriques LAGIS/EC-Lille : Inès AJMI, Henri PARISY, Slim HAMMADI CERIM/ILIS/Univ-Lille2 : Hayfa

Plus en détail

- COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 - COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 -

- COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 - COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 - REGROUPEMENT DE LA CLINIQUE ADASSA ET DE LA CLINIQUE DU DIACONAT DE STRASBOURG --- NAISSANCE DE LA CLINIQUE ADASSA - DIACONAT --- Strasbourg (Bas-Rhin), le 06 janvier 2011 la clinique Adassa et la clinique

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne

CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne Les patients ont besoin d une réponse de proximité et d une prise en charge globale qui nécessite une

Plus en détail

Jean William Pape MD Claudia Thomas Riché, Inf., M.Sc

Jean William Pape MD Claudia Thomas Riché, Inf., M.Sc Jean William Pape MD Claudia Thomas Riché, Inf., M.Sc Sélection Concept de formation Infirmières licenciées employées dans des institutions et referees par la direction de leur hôpital (lettre de motivation

Plus en détail

INVITATION. Regards Croisés Echanges d expériences. Investissement productif des Marocains Résidant à l Etranger et Développement des Territoires :

INVITATION. Regards Croisés Echanges d expériences. Investissement productif des Marocains Résidant à l Etranger et Développement des Territoires : INVITATION Regards Croisés Echanges d expériences Investissement productif des Marocains Résidant à l Etranger et Développement des Territoires : "Quelles politiques publiques pour renforcer la confiance

Plus en détail

STRUCTURE DES COMITÉS

STRUCTURE DES COMITÉS STRUCTURE DES COMITÉS Afin d assurer une opérationalisation efficiente du programme de soins et services pour les personnes traumatisées, le CHRR s est doté d une structure de comités chargés de la coordination

Plus en détail

Congrès OIIQ 2012. La simulation : un atout pour la réorganisation des services hospitaliers

Congrès OIIQ 2012. La simulation : un atout pour la réorganisation des services hospitaliers CSSS Laval Présentation modélisation et simulation, cliniques externes Congrès OIIQ 2012 La simulation : un atout pour la réorganisation des services hospitaliers Le cas du bloc d endoscopie du CSSS du

Plus en détail

Urgences hospitalières en Rhône-Alpes :

Urgences hospitalières en Rhône-Alpes : INDICATEURS n 6 Urgences hospitalières en Rhône-Alpes : évolution des activités de 2002 à 2012 Cet état des lieux général présente l activité des Urgences hospitalières en Rhône-Alpes pour la période 2002-2012.

Plus en détail

COOPÉRATION EUROPÉENNE EN MATIÈRE DE SANTÉ - VALEUR AJOUTEE POUR

COOPÉRATION EUROPÉENNE EN MATIÈRE DE SANTÉ - VALEUR AJOUTEE POUR Regio Basiliensis et ARFE COOPÉRATION EUROPÉENNE EN MATIÈRE DE SANTÉ - VALEUR AJOUTEE POUR LES POPULATIONS, L ECONOMIE ET LES REGIONS II. Forum ARFE du 22 février 2008 en coopération avec la Regio Basiliensis

Plus en détail

Vème Conférence Charles Mérieux

Vème Conférence Charles Mérieux Vème Conférence Charles Mérieux Lundi 23 février 2015, Port au Prince HAITI Atelier II: Mutualisation des enseignements Rapporteur: Dr Christophe Longuet intervenants Modérateur: Pr Jean Francke, Doyen

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES

CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES 1 TEXTES DE REFERENCE 1.1 Cadre juridique Loi n o 2004-806 du 9 août 2004 relative à la politique de santé publique, notamment la mesure 72 de son annexe

Plus en détail

Conférence plénière Un réseau intégré au service de l urgence. Michèle Dussault et Louise Potvin

Conférence plénière Un réseau intégré au service de l urgence. Michèle Dussault et Louise Potvin Conférence plénière Un réseau intégré au service de l urgence Michèle Dussault et Louise Potvin Un réseau intégré au service de l Urgence Michèle Dussault, MD B.Sc. Chef intérimaire Département d Urgence

Plus en détail

Ingénieur en prévention des risques

Ingénieur en prévention des risques Ingénieur en prévention des risques G1X22 Prévention hygiène et sécurité / Restauration - IR L ingénieur de recherche en prévention des risques assiste et conseille la direction de l établissement pour

Plus en détail

Forum de promotion de l architecture traditionnelle au Maghreb

Forum de promotion de l architecture traditionnelle au Maghreb Forum de promotion de l architecture traditionnelle au Maghreb Justet François Barcelone, Mardi 20 juillet 2010 OPVM Office Protection et Promotion Vallée du M Zab 1 Une expertise acquise Le projet Montada

Plus en détail

Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires. Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française

Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires. Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française Prévenir - Soigner - Accompagner Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires Qui est la Mutualité Française?

Plus en détail

Pourquoi un nouveau modèle?

Pourquoi un nouveau modèle? Pourquoi un nouveau modèle? Le Service de santé des armées remplit efficacement sa mission mais sous forte tension. À l instar de l ensemble de la défense, le Service est sous contrainte économique. Il

Plus en détail

Ministère de la Santé et des Services sociaux Le défi de transformer les systèmes de santé pour répondre au vieillissement

Ministère de la Santé et des Services sociaux Le défi de transformer les systèmes de santé pour répondre au vieillissement Ministère de la Santé et des Services sociaux Le défi de transformer les systèmes de santé pour répondre au vieillissement Dr Réjean Hébert Ministre de la santé et des services sociaux Ministre responsable

Plus en détail

FICHE DE POSTE «INFIRMIERE INFIRMIER DE SANTE AU TRAVAIL»

FICHE DE POSTE «INFIRMIERE INFIRMIER DE SANTE AU TRAVAIL» FICHE DE POSTE «INFIRMIERE INFIRMIER DE SANTE AU TRAVAIL» Service de santé au travail INTER-ENTREPRISES - Rouen Rédactrices : Stéphanie BREAVOINE et Sandra CASTILLO Infirmières de santé au travail Fiche

Plus en détail

Accidents exposant aux risques sexuels : Prise en charge infirmière

Accidents exposant aux risques sexuels : Prise en charge infirmière Accidents exposant aux risques sexuels : Prise en charge infirmière Hôpital Tenon AP-HP Maladies Infectieuses et Tropicales - Hôpital de Jour Pr Gilles Pialoux Journées Nationales d Infectiologie Juin

Plus en détail

CONCOURS DE RECRUTEMENT. Inspecteur d orientation (CIERPA) Diplôme CIERPA 25 18 Juillet 18 Août 25 Août

CONCOURS DE RECRUTEMENT. Inspecteur d orientation (CIERPA) Diplôme CIERPA 25 18 Juillet 18 Août 25 Août CONCOURS DE RECRUTEMENT Diplômes/ Nombre Conditions de Places DATES DU DEROULEMENT Inscription Composition Inspecteur d orientation (CIERPA) Diplôme CIERPA 25 18 Juillet 18 Août 25 Août Ingénieur Informaticien

Plus en détail

RETOUR PRECOCE A DOMICILE APRES ACCOUCHEMENT

RETOUR PRECOCE A DOMICILE APRES ACCOUCHEMENT version 1 page 1/5 Référence : RSN/REF/REA.O/002/A Date de 1 ère mise en service : 10/06/2008 N version Date de la modification Suivi des modifications Objet de la modification Faite par : Rédaction Mise

Plus en détail

QUELS DANGERS POUR LES

QUELS DANGERS POUR LES RÉUNION D INFORMATION SUR LA LOI DE SANTÉ : QUELS DANGERS POUR LES MÉDECINS LIBÉRAUX? Mercredi 17 décembre 2014 Titre I : Renforcer la prévention et la promotion de la santé Chapitre I Art. 2 à 5 : Soutenir

Plus en détail

1ères journées marocaines d Hypnose Médicale. Samedi 29 Octobre 2016 et dimanche 30 Octobre 2016. Organisées par. Membre de la CFHTB

1ères journées marocaines d Hypnose Médicale. Samedi 29 Octobre 2016 et dimanche 30 Octobre 2016. Organisées par. Membre de la CFHTB 1ères journées marocaines d Hypnose Médicale Samedi 29 Octobre 2016 et dimanche 30 Octobre 2016 Organisées par Membre de la CFHTB Journées réservées aux professionnels de la santé* : 10 conférences plénières,

Plus en détail

PROMOTION DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LES ENFANTS ET ADOLESCENTS DIABÉTIQUES DE TYPE I

PROMOTION DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LES ENFANTS ET ADOLESCENTS DIABÉTIQUES DE TYPE I PROMOTION DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LES ENFANTS ET ADOLESCENTS DIABÉTIQUES DE TYPE I UN PROJET DU PROGRAMME CANTONAL DIABÈTE Jérôme Spring Maître de sport APA Diabétologie pédiatrique Riviera-Chablais

Plus en détail

SYSTEMES D INFORMATION EN SANTE Journée régionale du 12 janvier 2012 - Blois

SYSTEMES D INFORMATION EN SANTE Journée régionale du 12 janvier 2012 - Blois SYSTEMES D INFORMATION EN SANTE Journée régionale du 12 janvier 2012 - Blois La télémédecine au service des soins de 1 er recours et de l aménagement du territoire dominique.depinoy@acsantis.com Pourquoi

Plus en détail

Bilan d une action de prévention et de suivi des caries dentaires dans les écoles en Zone Urbaine Sensible (ZUS) de Grenoble FRANCE

Bilan d une action de prévention et de suivi des caries dentaires dans les écoles en Zone Urbaine Sensible (ZUS) de Grenoble FRANCE Bilan d une action de prévention et de suivi des caries dentaires dans les écoles en Zone Urbaine Sensible (ZUS) de Grenoble FRANCE Dr Simone BOUSSUGES médecin conseiller technique Christiane BRUN assistante

Plus en détail

Tout ce qui a été fait depuis le 10 décembre 2010, signature du programme d'actions «Oléron durable»

Tout ce qui a été fait depuis le 10 décembre 2010, signature du programme d'actions «Oléron durable» Tout ce qui a été fait depuis le 10 décembre 010, signature du programme d'actions «Oléron durable» Des actions de sensibilisation Des actions en interne L'avancée des actions Des attentes et des besoins

Plus en détail

Emigration du personnel de santé: le point de vue des autorités françaises

Emigration du personnel de santé: le point de vue des autorités françaises Emigration du personnel de santé: le point de vue des autorités françaises Mario MILLAN- Adj chef de bureau «Démographie et formations initiales» Sous-DRH Système de Santé Ministère de la Santé et des

Plus en détail

L installation d un praticien dans une clinique privée

L installation d un praticien dans une clinique privée L installation d un praticien dans une clinique privée Sommaire I. Le secteur hospitalier privé en France Quelques chiffres Les restructurations engagées II. Avant de s installer dans une clinique Vérifier

Plus en détail

LES NOUVEAUX VÉHICULES CONNECTÉS PERMETTENT UNE MEILLEURE PRODUCTIVITÉ NOTE D'APPLICATION

LES NOUVEAUX VÉHICULES CONNECTÉS PERMETTENT UNE MEILLEURE PRODUCTIVITÉ NOTE D'APPLICATION LES NOUVEAUX VÉHICULES CONNECTÉS PERMETTENT UNE MEILLEURE PRODUCTIVITÉ NOTE D'APPLICATION INTRODUCTION L'ère du terminal intelligent a permis aux utilisateurs de rester constamment connectés, et ce grâce

Plus en détail

Charte de tourisme solidaire. Palabres Sans Frontières

Charte de tourisme solidaire. Palabres Sans Frontières Charte de tourisme solidaire Palabres Sans Frontières Préambule L'association Palabres Sans Frontières se positionnant comme un acteur du tourisme solidaire et équitable, elle souhaite par la présente

Plus en détail

CNUCED Événement spécial OILGASMINE 15-16 octobre 2014 Palais des Nations, Genève

CNUCED Événement spécial OILGASMINE 15-16 octobre 2014 Palais des Nations, Genève CNUCED Événement spécial OILGASMINE 15-16 octobre 2014 Palais des Nations, Genève EXPERIENCE DU NIGER DANS L ORGANISATION DE LA CONFERENCE OILGASMINE M. Boubacar Nalado IDI Directeur de l étude et de l

Plus en détail

Hongrie - Informations générales

Hongrie - Informations générales Hongrie - Informations générales Capitale: Budapest Langue : hongrois. Régime politique : république unitaire à démocratie parlementaire. Habitants : 9 977 000 Monnaie: Forint Décalage horaire : GMT +1

Plus en détail

LIVRET : «Accueil et Ressources» des terrains de stages de l Hôpital Nord-Ouest Villefranche

LIVRET : «Accueil et Ressources» des terrains de stages de l Hôpital Nord-Ouest Villefranche FICHE 1 IDENTIFICATION ET DESCRIPTION DU SERVICE, UNITE OU POLE INTITULE Intitulé du service, de l unité : UNITE AMBULATOIRE MEDICO-CHIRURGICALE Pôle : 1- CHIRURGIES ET COOPERATION Etablissement : L Hôpital

Plus en détail

Plan de mise en œuvre des options stratégiques. Conférence de presse, 25 septembre 2014

Plan de mise en œuvre des options stratégiques. Conférence de presse, 25 septembre 2014 Plan de mise en œuvre des options stratégiques Conférence de presse, 25 septembre 2014 Plan stratégique, concertation & consensus HNE, une (déjà) longue histoire au service de la population Concertation

Plus en détail

NOS CRITERES D ELIGIBLITE POUR LE BURUNDI :

NOS CRITERES D ELIGIBLITE POUR LE BURUNDI : NOS CRITERES D ELIGIBLITE POUR LE BURUNDI : Chaque projet est porté par un champion local : un ambassadeur. Marguerite Barankitse Notre objectif est de former nos partenaires locaux, dans un temps déterminé

Plus en détail

Journée DES Santé Publique 15.12.2014

Journée DES Santé Publique 15.12.2014 Journée DES Santé Publique 15.12.2014 Sommaire 1. Pathologies concernées par le plan des MND 2. Plan Alzheimer 2008-2012 1. Présentation 2. Évaluation 3. Retour d expérience 3. Plan Maladies Neuro-Dégénératives

Plus en détail

11, Bd de Sébastopol Annexe 75001 Paris. Dépistage des troubles auditifs de l'enfant.

11, Bd de Sébastopol Annexe 75001 Paris. Dépistage des troubles auditifs de l'enfant. Page 1 sur 11, Bd de Sébastopol Annexe Dépistage des troubles auditifs de l'enfant. 150083011 Page 2 sur 11, Bd de Sébastopol Annexe Médecins généralistes, pédiatres. Professionnels amenés à suivre les

Plus en détail

Société Suisse de Sexologie

Société Suisse de Sexologie 1 er Congrès de la SSS Société Suisse de Sexologie Swiss Society of Sexology La sexologie à l aube de 3 e millénaire 16 et 17 Avril 2010 Hôpitaux Universitaires Genevois (HUG) www.swissexology.com Présentation

Plus en détail

Belgique - Bruxelles - Informations générales

Belgique - Bruxelles - Informations générales Belgique - Bruxelles - Informations générales Capitale : Bruxelles Langue: français (wallon), néerlandais (flamand), allemand. Régime politique: Royaume de Belgique (monarchie parlementaire). Habitants:

Plus en détail

Livret aide-mémoire LE DOSSIER MÉDICAL PERSONNEL (DMP) EN PICARDIE

Livret aide-mémoire LE DOSSIER MÉDICAL PERSONNEL (DMP) EN PICARDIE Livret aide-mémoire Secrétaires médicales LE DOSSIER MÉDICAL PERSONNEL (DMP) EN PICARDIE 1 Le présent livret vise à : Former les secrétaires médicales à l information et la promotion du DMP auprès des

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

Ecole de Management pour les Médecins des Hôpitaux (EMAMH) de l Assistance Publique Hôpitaux de Paris

Ecole de Management pour les Médecins des Hôpitaux (EMAMH) de l Assistance Publique Hôpitaux de Paris DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES Département du Développement Professionnel Continu Médical Ecole de Management pour les Médecins des Hôpitaux (EMAMH) de l Assistance Publique Hôpitaux de Paris Dr Stéphane

Plus en détail

Conférence sur la commande publique. d innovation dans la e-santé

Conférence sur la commande publique. d innovation dans la e-santé Conférence sur la commande publique d innovation dans la e-santé mardi 1er octobre 2013 Hôtel de Région Salon d honneur - Marseille Conférence sur la commande publique d innovation dans la e-santé 1 Table

Plus en détail

Hôpital de la Cavale Blanche Pôle ARSIBOU Unité de Surveillance Continue Médicale

Hôpital de la Cavale Blanche Pôle ARSIBOU Unité de Surveillance Continue Médicale Hôpital de la Cavale Blanche Pôle ARSIBOU Unité de Surveillance Continue Médicale Unité de Surveillance Continue Médicale (USCM) Madame, Monsieur, L un de vos proches est hospitalisé dans l Unité de Surveillance

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER D HYERES Service Hygiène - 2012 1

CENTRE HOSPITALIER D HYERES Service Hygiène - 2012 1 CENTRE HOSPITALIER D HYERES Service Hygiène - 2012 1 Le réseau de correspondants médicaux et paramédicaux en hygiène hospitalière - la coordination et l animation sont assurées par l EOHH (infirmier et/ou

Plus en détail

Dossier de présentation

Dossier de présentation #EACCESSITOUR LE PREMIER TOUR DE FRANCE DE L ACCESSIBILITE NUMERIQUE Novembre 2015 - Mai 2016 13 étapes clés à travers la France Sous le patronage d Axelle Lemaire, Secrétaire d Etat chargée du Numérique

Plus en détail

Assurance santé. Votre santé en toute sérénité! Swiss santé. Frontaliers Suisses - Jeunes

Assurance santé. Votre santé en toute sérénité! Swiss santé. Frontaliers Suisses - Jeunes Assurance santé Votre santé en toute sérénité! Swiss santé Frontaliers Suisses - Jeunes Des formules adaptées à tous vos besoins de santé. Soins dentaires, hospitalisation, ou encore remplacement de lunettes

Plus en détail