RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT EXERCICE 2011

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT EXERCICE 2011"

Transcription

1 RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT EXERCICE 2011 Rapport relatif au prix et à la qualité du service public de l'assainissement présenté conformément à l'article L du Code Général des Collectivités Territoriales - 1 -

2 SOMMAIRE INTRODUCTION 3 A LE SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF CARACTERISATION TECHNIQUE DU SERVICE INVENTAIRE PATRIMONIAL DES RESEAUX Les réseaux eaux usées et eaux pluviales Les postes et ouvrages de traitement Physique 5 3 EXPLOITATION DES RESEAUX D ASSAINISSEMENT Pluviométrie : Entretien des réseaux communaux Visite annuelle des réseaux d assainissement Curage préventif des réseaux et avaloirs Curage curatif Entretien des ouvrages de traitement physique Visites de maintenance préventive des postes de relèvement Gestion des sous-produits de maintenance 9 4 ETUDES ET TRAVAUX : Le schéma directeur d assainissement Recherche de pollution aux hydrocarbures rue des Marguerites Régularisation des autorisations de rejet des eaux non domestiques de la 10 Vigne aux Loups Travaux sur les réseaux 11 5 INDICATEURS DE PERFORMANCE ET QUALITE DE SERVICE : Inspections télévisées Les enquêtes de conformité chez les riverains Interventions d urgences 13 6 TARIFICATION DE L ASSAINISSEMENT ET RECETTES DU SERVICE 14 7 FINANCEMENT DES INVESTISSEMENTS 16 B SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF 17 1 CARACTERISATION TECHNIQUE DU SERVICE 17 2 INDICATEURS DE PERFORMANCE DU SERVICE

3 INTRODUCTION Le rapport annuel sur le prix et la qualité du service public (RPQS) de l'assainissement, prévu par l'article L du Code général des Collectivités Territoriales, a pour principal objectif de donner toute transparence au fonctionnement du service par une information précise des usagers sur la qualité et la performance du service. Le décret n et l'arrêté du 2 mai 2007 fixent les indicateurs techniques et financiers devant figurer dans le présent rapport. Le rapport ainsi que l'avis du Conseil municipal sont à la disposition du public. La majeure partie du territoire de la commune bénéficie d'un réseau public d assainissement collectif (réseau public). Il existe cependant quelques propriétés équipées d'un système d'assainissement non collectif, appelé autonome ou individuel, c'est à dire non raccordé au «tout à l'égout». A LE SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF 1 - CARACTERISATION TECHNIQUE DU SERVICE Le service public de l assainissement voit intervenir trois interlocuteurs différents : - La commune qui gère en régie le réseau communal - Le Syndicat Intercommunal d Aménagement Hydraulique de la Vallée de l Yvette (S.I.A.H.V.Y.) qui gère le réseau intercommunal - Le Syndicat Interdépartemental pour l Assainissement de l Agglomération Parisienne (S.I.A.A.P.) qui intervient pour le traitement des eaux usées Le présent rapport ne concerne que le réseau communal géré par la ville selon les compétences indiquées dans l article L du CGCT. Un rapport spécifique sur le réseau intercommunal sera présenté par le S.I.A.H.V.Y. conformément au décret n du 2 mai Le réseau communal dessert une population estimée à habitants. Le nombre d abonnés établi selon le rapport d eau potable est de Sur la base actuelle de 6 logements relevant d un assainissement autonome, le nombre d assujettis au raccordement des collecteurs communaux et intercommunaux est de Ce nombre peut évoluer de quelques unités si des dispositifs d assainissement autonomes sont découverts lors investigations menées dans le cadre des enquêtes de conformité des branchements. Le réseau d assainissement est de type séparatif (séparation physique entre les réseaux eaux pluviales EP et eaux usées EU). Le réseau d eaux usées de la commune se rejette dans deux collecteurs du S.I.A.H.V.Y. dont les eaux sont ensuite traitées par le SIAAP dans la station d épuration «Seine Amont» de Valenton (94). La capacité d épuration de cette station est de m 3 /jour

4 2 - INVENTAIRE PATRIMONIAL DES RESEAUX Les réseaux eaux usées et eaux pluviales : L inventaire ci-dessous représente le périmètre des réseaux et ouvrages annexes communaux, mis à jour au 31/12/2011. Réseaux d assainissement Réseaux et ouvrages communaux Réseaux et ouvrages des bâtiments communaux (mètres linéaires ml) Total Séparatif Eaux ml 4938 ml ml pluviales (mètres linéaires ml) Séparatif Eaux ml 2631 ml ml usées (mètres linéaires ml) Unitaire Total réseaux ml 7612 ml ml Total avaloirs A titre indicatif, l inventaire des réseaux et ouvrages privés inventoriés et mis à jour représente : Réseaux d assainissement Réseaux et ouvrages de transport (SIAHVY) Réseaux et ouvrages privés Total non communal Séparatif Eaux ml 4670 ml pluviales Séparatif Eaux ml 3407 ml ml usées Unitaire Total réseaux ml 8077 ml ml Total avaloirs Cet inventaire regroupe : - Les collecteurs de transport gérés par le SIAHVY - Les réseaux privés des résidences Les évolutions du patrimoine d une année sur l autre s expliquent par : - Des travaux d extension ou de suppression de canalisation - L intégration de voirie dans le domaine public - La mise à jour de données suite à des repérages de terrain

5 2.2 - Les postes et ouvrages de traitement Physique Les postes servent à relever les eaux d un point bas du réseau afin de permettre aux effluents de poursuivre par la suite leur évacuation gravitaire. Le réseau communal d assainissement des eaux usées compte quatre postes de relevage. Ils sont situés aux emplacements suivants: - Poste du Rouillon, situé rue du Rouillon - Poste Dreyfus, situé rue du Capitaine Dreyfus - Poste Creusière, situé chemin de la Creusière - Poste de la Ferme, situé rue de la Ferme Plusieurs ouvrages annexes font l objet d une attention particulière : Ouvrages Adresses Nombre de curage par an Bac à graisse Cuisine centrale 4 Clapet anti-retour 2 clapets école Perrault Rue des Marguerites 1 1 Débourbeur déshuileur Centre technique municipal 1 Fosse à sable Place Bretten Rue Président Mitterrand 3 3 Fosse septique Dépôt municipal du stade 3 Prise de temps sec Rue Président Mitterrand 4 3 EXPLOITATION DES RESEAUX D ASSAINISSEMENT : Pluviométrie : Pluviométrie (Millimètre mm) Variation 2011/ mm mm mm -16.2% La pluviométrie de l année 2011 est très proche de celle habituellement observée sur la région (607 mm en moyenne). Néanmoins, la répartition des pluies n a pas été homogène. En effet, le début de l année présentait un déficit hydrique très marqué surtout en avril et mai et la période estivale une pluviométrie importante Entretien des réseaux communaux : Pour l entretien de ses réseaux, la Commune fait appel à un prestataire retenu après mise en concurrence. Le prestataire actuel est la Lyonnaise des Eaux (LdE). Le marché d une durée de 7 ans ( ) prévoit une partie forfaitaire pour une base de prestations identiques chaque année et une partie constituée d un bordereau des prix pour les prestations commandées par la Ville en fonction de ses besoins et des urgences constatées

6 Le marché d entretien des réseaux d assainissement comporte cinq volets : - L entretien des réseaux d assainissement communaux sous voirie communale et sous fonds privés grevés de servitudes, ainsi que dans l enceinte des groupes scolaires et des bâtiments communaux, - Le diagnostic des réseaux d assainissement, - Les enquêtes de conformité afin de vérifier la conformité des branchements au réseau d assainissement, - Les contrôles des dispositifs d assainissement non-collectifs afin de vérifier la conception, l implantation, la bonne exécution et le bon fonctionnement des installations, - Les travaux de réparation et de réhabilitation des réseaux d assainissement Visite annuelle des réseaux d assainissement : La visite annuelle ne concerne que les réseaux sous voirie publique. Cette visite à trois objectifs principaux : - Relever les taux d encrassement - Relever les anomalies structurelles au droit des regards - Mettre à jour le SIG du prestataire. Les ouvrages jugés sensibles sont visités régulièrement. Sur la base des informations recueillies, le plan de curage annuel est élaboré et les principales anomalies structurelles et fonctionnelles détectées. Les anomalies structurelles peuvent être regroupées en trois grandes thématiques : Environnement : mélanges d effluents, pollutions, nuisances sonores et olfactives Patrimoine : anomalie structurelle du patrimoine nécessitant des travaux Sécurité : sécurité des usagers de la voirie et du personnel d entretien 9% 1% 57% 33% Sécurité Patrimoine Environnement Autres Figure 1 : anomalies repérées lors des visites annuelles - 6 -

7 Curage préventif des réseaux et avaloirs ; Le curage préventif est réalisé préférentiellement sur les points critiques et les tronçons à risque d encrassement. Tous les ans se sont environs 17% des réseaux qui sont curés (10% EU et 7% EP). En 2011, ml de réseaux, dont 6470 ml lors de la campagne préventive, ont été curés. Les rues et les linéaires concernés en 2011 sont les suivants : Voirie Linéaire ml Rue Michel de Gaillard 458 Bd de Bretagne 341 Bd Docteur Cathelin 230 Yvette / Morte Eau 71 Route de Corbeil 172 Rue d'alsace 377 Rue de la Marne 30 Rue de la Meneurie 438 Rue de Lorraine 266 Rue de Normandie 271 Rue des Bleuets 383 Rue des Chèvreufeuilles 139 Rue des Coquelicots 156 Rue des frères Lumières 117 Rue des Marguerites 493 Rue des Renoncules 557 Rue des Tamaris 88 Rue du Berry 255 Rue du Canal 249 Rue Henri Dunant 17 Rue Jules Ferry 39 Rue Lavoisier 325 Rue Pierre et Marie Curie 729 Rue Mitterrand 60 Square Vincent D'Indy 178 autre 32 Total 6471 Deux campagnes de curage des avaloirs ont été réalisées en 2011 : Campagne Nombre d avaloirs Tonnage extrait Ratio curés Avril Décembre

8 Curage curatif Seize interventions urgentes de désobstruction ont été réalisées. Pour mémoire en 2010, 15 interventions avaient été déclenchées. Voirie Nombre d'intervention Allée du Cimetière 2 Rue d'alsace 1 Rue de la Meneurie 2 Rue de Normandie 1 Rue de Savoie 1 Rue des Cerisiers 2 Rue des Coquelicots 2 Rue des Ecoles 1 Rue du Capitaine Dreyfus 1 Rue du chariot d'or 1 Rue Lavoisier 1 Rue Mitterrand 1 Total 16 Le nombre d intervention d urgence pour 1 km de réseau EU est de 0.05, ce taux est faible et traduit l efficacité du curage préventif. Trois interventions urgentes ont été réalisées sur des branchements (allée d Effiat, route de Corbeil, square d Indy) contre 7 l année Entretien des ouvrages de traitement physique Ouvrages Adresses Nombre d interventions préventives Bac à graisse Cuisine centrale H.Boucher 4 Clapet anti-retour 2 clapets école Perrault Rue des Marguerites 2 1 Débourbeur déshuileur Centre technique municipal 2 Fosse à sable Place Bretten Rue Président Mitterrand 1 1 Fosse septique Dépôt municipal du stade 1 Siphon Angle Chilly / coquelicots 2 Siphon Place Steber 2 Siphon Angle Bleuets / Renoncules 2 Siphon Rue Léontine Sohier 2 Siphon Angle Moulin Gravigny 2 Point noir Rue des Renoncules 4 Point noir Rue des Marguerites 4-8 -

9 Visites de maintenance préventive des postes de relèvement. Les quatre postes de relèvement des eaux usées présent sur le territoire communal, font l objet d une visite d inspection et d une maintenance annuelle. Les opérations ont été conduites en mars ; juillet et novembre Six interventions urgentes ont été réalisées sur ces postes : 5 sur le poste rue du Capitaine Dreyfus (dont 4 défauts de pompes) et une sur le poste Creusière Gestion des sous-produits de maintenance. L évacuation et l élimination des déchets issus des réseaux d assainissement sont à la charge du prestataire. La Lyonnaise des eaux utilise le site de la station d épuration d Evry comme filière de traitement. Durant l année 2011, ce sont 38 tonnes de matières humides qui ont été évacuées et traitées (9t pour les réseaux et ouvrages annexes et 29t pour les avaloirs). 4 ETUDES ET TRAVAUX : Le schéma directeur d assainissement : La procédure de passation du marché a été réalisée à l automne Le groupement CAP environnement / Cabinet Bernard Buffet a été sélectionné pour un montant total et forfaitaire de TTC. L attribution du marché a été notifiée le 23 janvier La durée totale de l étude est de 14 mois. L étude de schéma directeur d assainissement a pour but de proposer : - les solutions techniques les mieux adaptées à la collecte, au traitement des eaux usées et au rejet des eaux traitées, - une définition des actions à poursuivre concernant la collecte et le traitement des eaux pluviales. Cette étude s intéresse également aux rejets d eaux usées domestiques et non domestiques liés aux exploitations d activités agricoles, artisanales et industrielles. Les solutions techniques, dont les possibilités vont de l assainissement non collectif à la parcelle à l assainissement collectif et qui prennent en compte la maîtrise des écoulements d eaux pluviales et leur traitement éventuel, devront impérativement être en harmonie avec les préoccupations et les objectifs du maître d ouvrage et de la commune qui sont de : - garantir à la population la résolution des problèmes liés à l évacuation et au traitement des eaux usées, - préserver les ressources souterraines en eau potable en veillant à leur protection contre les pollutions, - préserver la qualité chimique et biologique des eaux de surface et des eaux souterraines, - assurer l écoulement des eaux et maintenir libre cet écoulement, - prévenir et limiter les risques d inondation, - apporter à l usager un service de qualité à un prix acceptable, - 9 -

10 - permettre un développement spatial de la commune harmonieux et économique, dans le respect des écosystèmes aquatiques et de l environnement. Le rapport final, élaboré sous la forme d un programme général d assainissement, devra permettre au maître d ouvrage de décider de la mise en œuvre d une politique globale d assainissement (eaux usées et eaux pluviales) en fonction des usages et des possibilités du milieu récepteur, des risques d inondation encourus et des critères économiques. Ce document devra présenter : - les zones d assainissement collectif, - les zones d assainissement non collectif, - les zones où il est nécessaire de prévoir des installations pour assurer la collecte, le stockage éventuel, et en tant que de besoin, le traitement des eaux pluviales et de ruissellement, - les zones où des mesures doivent être prises pour limiter l imperméabilisation des sols et pour assurer la maîtrise du débit et de l écoulement des eaux pluviales et de ruissellement Recherche de pollution aux hydrocarbures rue des Marguerites : En avril 2011, la Ville mandate Lyonnaise des eaux afin de déterminé l origine des odeurs et traces d hydrocarbures présentes dans le réseau communal d évacuation des eaux pluviales qui traverse une parcelle privée rue des Marguerites. La mission se décompose comme suit : inspection télévisées, prélèvements et analyses d eau des réseaux, analyse de l eau de la nappe phréatique, enquête de voisinage. Les investigations ont pu démontrer qu une grille du parking de la station service de la rue de l Abbé Pierre communiquait avec un ancien drain alimentant le réseau pluvial. La station est suivie par les services de l Etat (DREE) dans le cadre de sa mise aux normes. A cette occasion des travaux ont été entrepris sur ces réseaux et une dépollution de la nappe entreprise. Depuis ces interventions les riverains n ont pas signalé des nouvelles odeurs Régularisation des autorisations de rejet des eaux non domestiques de la Vigne aux Loups : Le principal bassin versant impactant l Yvette concerne la ZAE de la Vigne au Loup. Le SIAHVY est compétant en matière de lutte contre les pollutions de l Yvette, à ce titre, il mène une étude de régularisation des rejets d eaux usées non domestique. Cette Zone d Activités Economiques s étend sur les communes de Chilly-Mazarin, Champlan et Longjumeau, et compte au moins 170 entreprises. Leurs rejets peuvent avoir un impact important notamment sur la qualité de l eau de l Yvette lorsque les raccordements aux réseaux d eaux usées et d eaux pluviales présentent des anomalies. Chaque entreprise fera l objet d un contrôle dans le but de délivrer une autorisation de rejet. Celle-ci doit être validée par toutes les parties impliquées par la collecte et le traitement (SIAHVY, SIVOA, SIAAP) et signée par le maire de la commune concernée. L autorisation de rejet pourra être établie avec ou sans prescriptions particulières (par exemple l installation d un prétraitement) et être annexée par une convention spécifique de déversement dans le cas de rejets particulièrement pollués

11 Des mesures de débit et des prélèvements pour analyses permettront de déterminer la nature des flux qui passent dans les réseaux. Ces analyses seront au commencement et à la fin de la procédure afin d évaluer l efficacité du projet. Les résultats attendus sont multiples : - amélioration de la qualité de l eau de surface grâce à la mise en conformité des branchements et aux mesures de prétraitement mises en place, - optimisation du fonctionnement du système de collecte grâce à la collecte d une plus grande partie des eaux usées non additionnées d eaux parasites, - augmentation des performances du système de traitement en collectant une plus grande partie des eaux usées avec une qualité plus stable, - renforcement de la fiabilité des ouvrages grâce à la diminution de la présence de produits pouvant endommager les collecteurs, - pérennisation du devenir des boues grâce à une meilleure maîtrise de la qualité des eaux usées collectées, - amélioration de la sécurité des agents intervenant sur le système d assainissement grâce à la diminution de la quantité de produits toxiques ou dangereux dans les réseaux d assainissement. La démarche durera au total 2 ans à compter de fin Les études en cours font apparaitre qu environ les deux tiers des entreprises ont des rejets non conformes dans les réseaux. Les non-conformités devront être traitées dans les deux ans et la conformité des rejets sera prescrite via un arrêté d autorisation de rejet Travaux sur les réseaux : Cette année, aucun chantier majeur n a été engagé par la Ville de Longjumeau sur les réseaux communaux. Des réparations ponctuelles des réseaux EU ont été effectuées rue Jules Ferry, rue Gabriel Bertillon et allée du cimetière. En revanche, les travaux de réhabilitation du collecteur intercommunal du SIAHVY rue Léontine Sohier, ont lourdement impacté la vie des Longjumellois à partir d Octobre 2011 et pour une durée de 6 mois

12 5 INDICATEURS DE PERFORMANCE ET QUALITE DE SERVICE : Le taux de population raccordé est de quasiment 100 %. Aucun ouvrage d épuration des eaux usées n existe sur la commune de Longjumeau. Les conformités des équipements et des performances des ouvrages d épuration ne la concernent donc pas. Cette compétence est exercée par le Syndicat Interdépartemental pour l Assainissement de l Agglomération Parisienne qui exploite la station d épuration de Valenton. La connaissance et la gestion des réseaux de collecte des eaux usées sont principalement suivies et actualisées par la mise en place d un S.I.G. qui indique l emplacement et l état des réseaux. Ce S.I.G est mis en œuvre par la Lyonnaise des Eaux dans le cadre de son contrat d entretien. De plus la commune dispose d informations sur l état des réseaux avec la réalisation d inspections télévisées (I.T.V.) et par la levée des regards situés sur le domaine public et ce pour 1/3 de ces ouvrages. Ces relevés ont pour but de constater les zones d encrassement et d optimiser la gestion d entretien des réseaux d assainissement. Une étude capacitaire avec une campagne de mesures a été réalisée pour apprécier les insuffisances à traiter en matière des eaux pluviales et de déterminer d éventuelles prescriptions dans les futurs documents d urbanismes. Les simulations réalisées ont permis de mettre en évidence des insuffisances capacitaires pour les trois zones suivantes : - Rue G. Bizet et avenue du Gal de Gaulle - Entre les rues L. Sohier et J. Moulin - Place de Bretten et place C. Stéber Ces différents éléments seront repris et formalisés dans le volet «pluvial» du schéma directeur d assainissement. 5.1 Les inspections télévisées : L inspection télévisée des réseaux est préconisée essentiellement dans les cas suivants : - Défaut de fonctionnement ponctuel des réseaux (débordements, odeurs, ) - Déformation de la voirie en surface, - Projet d aménagement. Des sections de réseaux des rues suivantes ont fait l objet d inspection télévisée : - Rue des Bleuets - Rue des Marguerites - Rue Pierre et Marie Curie - Rue Voltaire - Rue de la Meunerie - Rue du Président Mitterrand - Rue des Cerisiers

13 5.2 - Les enquêtes de conformité chez les riverains : En 2011, 105 contrôles de conformité ont été réalisés dans le cadre de vente (92 pour vente et 13 contrevisites suite à des non conformités). Les ventes constituent le principal moyen de mise en conformité des branchements. Dans le cadre de la recherche de pollution aux hydrocarbures de la rue des Marguerites, 17 enquêtes de conformité ont été réalisée. 5.3 Les interventions d urgences : En 2011, 18 interventions d urgences de désobstruction ont été réalisées sur le réseau séparatif eau usées soit 2 de plus qu en 2010 (contre 17 en 2009). Les réseaux concernés étaient situés sur les axes suivants : nombre Voirie d'intervention Allée du Cimetière 1 Rue Jules Ferry 1 Rue de la Meneurie 4 Rue de Chilly 1 Route de Corbeil 1 Rue des Cerisiers 2 Rue des Coquelicots 2 Rue Pascal 1 Rue du Capitaine Dreyfus 1 Rue du chariot d'or 1 Rue Lavoisier 1 Rue Mitterrand 2 Total 18 Concernant les interventions d urgence, les ratios suivants sont obtenus : - 2 interventions d urgence pour 1000 branchements - 0,22 interventions d urgence pour 1 km de réseau communal Le taux de débordement des effluents dans les locaux des usagers n est pas quantifiable à ce jour. Enfin la commune détient un état de chaque demande d intervention avec les interlocuteurs concernés pour toutes les interventions en urgence. Cette identification permet aussi la vérification de la facturation

14 6 TARIFICATION DE L ASSAINISSEMENT ET RECETTES DU SERVICE En 2011, on constate une hausse de la consommation d eau, qui se répercute sur les recettes et les montants versés par la Lyonnaise des Eaux (voir tableaux ci-dessous). Les tarifs (hors taxe) applicables durant l exercice sont les suivants : Part de la collectivité Part proportionnelle* 0,2400 /m 3 Part autres acteurs Yvette - LE 0,1555 / m 3 SIAHVY 0,405 / m 3 SIAAP 0,455 / m 3 Total HT / m 3 Détail de la partie «Collecte et Traitement» d une facture type de 120 m 3 pour un compteur en diamètre 15 mm : Janvier 2011 Janvier 2012 Part de la collectivité Part proportionnelle* 28,80 28,80 Part autres acteurs Lyonnaise des Eaux SIAHVY syndicat SIAAP Total HT pour 120 m 3 150,66 155,39 Part de l assainissement dans une facture type de 120 m 3. Janvier 2011 Janvier 2012 Variation annuelle Distribution de l eau 154,87 163,74 + 5,73% Eaux usées 150,66 155,39 + 3,14% Organismes publics* 84,94 85,36 + 0,49% Total 390,47 404, % * Agence de l eau Seine Normandie et Voies Navigables de France Une facture type est jointe en annexe du présent rapport

15 Répartition des postes dans une facture type d'eau 200,00 150,00 100,00 50,00 Distribution de l eau Eaux usées Organismes publics 0,00 janv-10 janv-11 Le coût de la facture d eau pour 120 m3 augmente légèrement à cause des augmentations des parts SIAAP (de /m 3 à /m 3 ) et SIAHVY (de /m 3 à /m 3 ) sur le volet assainissement alors que la part communale reste inchangée pour ce volet. Recettes du service : En 2011, les recettes liées à la taxe communale d assainissement représentent euros HT contre euros HT en Cette augmentation des recettes est due à une augmentation des consommations. La participation de la ville au SIAHVY augmente du fait de cette augmentation de consommation (donc des rejets) cumulée à l accroissement de la part SIAHVY Le taux d impayés en 2011 sur les factures est estimé à 0,24 % par la Lyonnaise des Eaux alors qu il était de 0.32% en 2010 soit une baisse de 25.5%

16 7 FINANCEMENT DES INVESTISSEMENTS Les investissements réalisés par la Ville s élèvent en 2011 Les recettes proviennent essentiellement de reports comme le présente le tableau suivant : SOURCE DE FINANCEMENT DES ,40 INVESTISSEMENTS FCTVA ,61 * REPORT D EXCEDENT ,79 *Le montant perçu en 2011 correspond au FCTVA des investissements de l année 2009 Il existe deux emprunts en cours auprès de L Agence Eau Seine de Normandie contracté en 1997 et L emprunt contracté en 1997 a pris fin au 31 décembre ETAT DE LA DETTE Etat de la dette au 31 décembre 5 813,31 Remboursement de la dette durant 726,67 l exercice Dont en capital 726,67 Dont en intérêt

17 B SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF 1 CARACTERISATION TECHNIQUE DU SERVICE Le nombre potentiel de propriétés dépendantes du service public d assainissement non collectif (SPANC) était estimé à 10 en Lors des l enquête de conformité, il est apparu que 2 installations étaient déjà branchées sur le réseau collectif. Deux propriétaires ayant depuis réalisés des travaux de raccordement, il ne reste que 6 installations soumises au SPANC. Le schéma directeur d assainissement réalisé en 2012 devra redéfinir les zones d assainissement collectif, les zones d extension des réseaux et les zones restant en assainissement non collectif. Dans cette perspective, 3 habitations pourraient devenir raccordables. La gestion des contrôles du SPANC est prévue par la délégation accordée par la commune au S.I.A.H.V.Y. selon le règlement d assainissement applicable depuis novembre A ce titre, le S.I.AV.H.Y, a instruit un permis de construire pour une habitation nouvelle devant bénéficier d un assainissement autonome. A l occasion, des enquêtes de conformité pour vente, une nouvelle habitation en assainissement autonome a été découverte avenue de la Gare. 2 INDICATEURS DE PERFORMANCE DU SERVICE Préalablement à la mise en œuvre du SPANC et dans le cadre de enquêtes de conformité, sur les 6 installations privée identifiées, une est réputée conforme, deux non conformes et enfin trois n ont pas pu être visitée. La cause des non-conformités sont un branchement de gouttière sur le dispositif et un rejet de trop plein en terre (puisard). Dans le cadre du SPANC, les contrôles de conformité des dispositifs autonome a été mis en œuvre par le S.I.A.H.V.Y, sur les 6 visites prévues, une seule a pu être réalisée (absence ou refus des propriétaires). Les installations qui n ont pas pu être visitées en 2011 seront reprogrammées en

18 Annexe : Prix global de l eau et ses différentes composantes

Exercice 2011 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif PREAMBULE

Exercice 2011 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif PREAMBULE Exercice 2011 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif Ce rapport annuel constitue une obligation légale pour le maire qui doit le présenter chaque

Plus en détail

LE SPANC SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. Réunion d information

LE SPANC SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. Réunion d information LE SPANC SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Réunion d information LES EAUX USEES DOMESTIQUES : Définition Quelles solutions de traitement? Quelle règlementation? Oct.09 Les Eaux Usées Domestiques

Plus en détail

Syndicat Intercommunal de l Eau et de l Assainissement de la Moyenne Durance

Syndicat Intercommunal de l Eau et de l Assainissement de la Moyenne Durance Syndicat Intercommunal de l Eau et de l Assainissement de la Moyenne Durance Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l assainissement collectif Exercice 2014 Commune de Château-Arnoux

Plus en détail

Assainissement non collectif

Assainissement non collectif Assainissement non collectif Journée e d échange technique (mise en place des SPANC) Alain Lafforgue Le Service Public d'assainissement Non Collectif (SPANC) Le cadre réglementaire... Loi sur l Eau du

Plus en détail

EAU ET ASSAINISSEMENT RAPPORT ANNUEL 2012

EAU ET ASSAINISSEMENT RAPPORT ANNUEL 2012 EAU ET ASSAINISSEMENT RAPPORT ANNUEL 2012 Conseil de Communauté Juin 2013 1. Présentation des services et modes de gestion La Direction Eau & Assainissement : SERVICE DE L EAU SERVICE DE L ASSAINISSEMENT

Plus en détail

COMMUNE DE LA PLANCHE. RAPPORT ANNUEL 2008 Du Service Public D Assainissement Non Collectif

COMMUNE DE LA PLANCHE. RAPPORT ANNUEL 2008 Du Service Public D Assainissement Non Collectif COMMUNE DE LA PLANCHE RAPPORT ANNUEL 2008 Du Service Public D Assainissement Non Collectif SPANC Commune de La Planche 1 Place de la Mairie 44140 LA PLANCHE Téléphone : 02.40.31.92.76 Fax : 02.40.31.98.20

Plus en détail

SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Communauté de Communes Loire-Layon SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Rapport Annuel sur le prix et la qualité du service Exercice 2014 Rapport relatif au prix et à la qualité du service

Plus en détail

Rapport 2015 sur le Prix et la Qualité du Service Distribution de l Eau potable En 2014

Rapport 2015 sur le Prix et la Qualité du Service Distribution de l Eau potable En 2014 Rapport 2015 sur le Prix et la Qualité du Service Distribution de l Eau potable En 2014 1 Sommaire Préambule :...4 1. Caractérisation technique du service :... 5 2 Présentation du territoire desservi :...

Plus en détail

VILLE DE SAINT-MAUR-DES-FOSSÉS REGIE MUNICIPALE DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT

VILLE DE SAINT-MAUR-DES-FOSSÉS REGIE MUNICIPALE DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT VILLE DE SAINT-MAUR-DES-FOSSÉS REGIE MUNICIPALE DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC DE L EAU POTABLE ET DE L ASSAINISSEMENT ANNEE 2014 SOMMAIRE CE

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF COMMUNAUTE DE COMMUNES DES BORDS DE VEYLE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF ANNEE 2013 SOMMAIRE PREAMBULE Page 3 I. Fonctionnement du service Page

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2013 SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

RAPPORT ANNUEL 2013 SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Service Public d Assainissement Non Collectif 57, Grande Rue 01 290 PONT-DE-VEYLE RAPPORT ANNUEL 2013 SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Lorette CLEMENT Mars 2014 SOMMAIRE

Plus en détail

Etude diagnostic du réseau d assainissement. Résultats des inspections nocturnes du réseau Résultats des investigations de phase III.

Etude diagnostic du réseau d assainissement. Résultats des inspections nocturnes du réseau Résultats des investigations de phase III. Etude diagnostic du réseau d assainissement Résultats des inspections nocturnes du réseau Résultats des investigations de phase III Mars 2013 Adresse postale : RDA Conseil Général 74 1 rue du 30 ème R.I.

Plus en détail

7.2.c Notice sanitaire et de traitement des déchets

7.2.c Notice sanitaire et de traitement des déchets 7.2.c Notice sanitaire et de traitement des déchets Vu pour être annexé à la délibération du Conseil Municipal en date du 07 octobre 2013 approuvant le PLU 1. Le réseau d eau potable L alimentation en

Plus en détail

Présentation du Service Assainissement de la Communauté de Communes du Larmont

Présentation du Service Assainissement de la Communauté de Communes du Larmont Présentation du Service Assainissement de la Communauté de Communes du Larmont Ascomade Groupe technique Assainissement Collectif - 12 juin 2014 Présentation de la CCL La CCL regroupe 10 communes du Haut

Plus en détail

Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE DE SAINT-FÉLIU-D'AVALL

Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE DE SAINT-FÉLIU-D'AVALL Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE DE SAINT-FÉLIU-D'AVALL Caractéristiques techniques du service d'eau potable Le service

Plus en détail

TERRITOIRE D ORANGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC)

TERRITOIRE D ORANGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) TERRITOIRE D ORANGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) Exercice 2014 1. PRESENTATION GENERALE DU SERVICE La compétence assainissement non

Plus en détail

IV- PROJET RETENU : «LE SCHEMA DIRECTEUR D ASSAINISSEMENT»

IV- PROJET RETENU : «LE SCHEMA DIRECTEUR D ASSAINISSEMENT» IV- PROJET RETENU : «LE SCHEMA DIRECTEUR D ASSAINISSEMENT» IV.1. INTRODUCTION Le présent chapitre intitulé «schéma directeur d assainissement» permet de formaliser les choix opérés par la collectivité

Plus en détail

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT (SPANC)

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT (SPANC) SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF A AVANNE-AVENEY (SPANC) 1. LE CONTEXTE : Chaque jour, on utilise de l eau pour la vaisselle, la douche, la lessive, les toilettes Après usage, cette eau est

Plus en détail

Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE D'OPOUL-PÉRILLOS

Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE D'OPOUL-PÉRILLOS Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE D'OPOUL-PÉRILLOS Caractéristiques techniques du service d'eau potable Le service d'eau

Plus en détail

DOSSIER SUR LE PRIX DE L EAU POUR LES USAGERS DE VERNEUIL-SUR-SEINE ET DE VERNOUILLET. Sommaire :

DOSSIER SUR LE PRIX DE L EAU POUR LES USAGERS DE VERNEUIL-SUR-SEINE ET DE VERNOUILLET. Sommaire : DOSSIER SUR LE PRIX DE L EAU POUR LES USAGERS DE VERNEUIL-SUR-SEINE ET DE VERNOUILLET Sommaire : Le coût de la production et distribution de l eau potable..p.2 Le coût de la collecte et du traitement des

Plus en détail

La mise en place d un service public d assainissement non collectif (SPANC)

La mise en place d un service public d assainissement non collectif (SPANC) Certu La mise en place d un service public d assainissement non collectif (SPANC) > CE QU IL FAUT SAVOIR AVANT DE CRÉER UN SPANC Intérêt de l assainissement non collectif Les eaux utilisées pour satisfaire

Plus en détail

Les causes possibles de mauvais fonctionnement

Les causes possibles de mauvais fonctionnement Les causes possibles de mauvais fonctionnement Symptômes Causes et remèdes possibles Dégagement de mauvaises odeurs dans le logement - Absence de siphons au niveau de vos équipements domestiques - Évaporation

Plus en détail

Assainissement et diagnostics techniques obligatoires Volet assainissement collectif et non collectif. Université du Notariat le 24 juin 2014

Assainissement et diagnostics techniques obligatoires Volet assainissement collectif et non collectif. Université du Notariat le 24 juin 2014 Assainissement et diagnostics techniques obligatoires Volet assainissement collectif et non collectif Université du Notariat le 24 juin 2014 Intervenants Service Eau DEAE Conseil général 02.97.54.82.96

Plus en détail

Service de l assainissement collectif

Service de l assainissement collectif Préfecture du Territoire de Belfort D.D.T. 90 Observatoire de l eau et de l assainissement VADE MECUM des indicateurs de contexte et de performance Service de l assainissement collectif Les indicateurs

Plus en détail

Règlement Communal d Assainissement

Règlement Communal d Assainissement PARTIE II Règlement Communal d Assainissement SOMMAIRE PAGES CHAPITRE I - DISPOSITIONS GENERALES. ARTICLE 1 - OBJET DU REGLEMENT...3 ARTICLE 2 - DEVERSEMENTS INTERDITS...3 ARTICLE 3 - DEFINITION DU BRANCHEMENT...3

Plus en détail

LE SPANC VOUS CONSEILLE POUR :

LE SPANC VOUS CONSEILLE POUR : LE SPANC VOUS CONSEILLE POUR : ~ LA CONCEPTION D UN DISPOSITIF NEUF, ~ LA MODIFICATION D UNE INSTALLATION EXISTANTE. ET CONTRÔLE LA CONFORMITÉ DES INSTALLATIONS. POUR TOUT RENSEIGNEMENT 02 98 15 29 80

Plus en détail

REGLEMENT DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNE DU BERNAVILLOIS

REGLEMENT DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNE DU BERNAVILLOIS REGLEMENT DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNE DU BERNAVILLOIS CHAPITRE 1 : DISPOSITIONS GENERALES Article 1 : OBJET DU REGLEMENT L objet du présent règlement

Plus en détail

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC)

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) Rapport sur le Prix et la Qualité du Service du Service Public d Assainissement Non Collectif Exercice 2012 Présenté conformément à l article L.2224-5

Plus en détail

ASSAINISSEMENT AUTONOME

ASSAINISSEMENT AUTONOME SYNDICAT INTERCOMMUNAL ALEX-LA BALME DE THUY-DINGY SAINT CLAIR 55 Place de l église-74230 Dingy-Saint-Clair Tél : 04 50 02 06 27 Courriel : siabd@orange.fr ASSAINISSEMENT AUTONOME Guide pour la réalisation

Plus en détail

La distribution de l eau potable au ULIS en 2010. Pierre GUINET Lyonnaise des Eaux

La distribution de l eau potable au ULIS en 2010. Pierre GUINET Lyonnaise des Eaux La distribution de l eau potable au ULIS en 2010 Pierre GUINET Lyonnaise des Eaux La gestion déléguée La ville des Ulis est responsable de la distribution de l eau potable à ses habitants Elle a confié

Plus en détail

CONTRAT D ASSISTANCE

CONTRAT D ASSISTANCE SPANC de la Région de Fontaine le Dun ENTRETIEN DES INSTALLATIONS D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF REHABILITEES ET PRESTATIONS DIVERSES CONTRAT D ASSISTANCE Article 1 : Objet et définition de la prestation

Plus en détail

Exercice 2013 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif PREAMBULE

Exercice 2013 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif PREAMBULE Exercice 2013 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif Ce rapport annuel constitue une obligation légale pour le maire qui doit le présenter chaque

Plus en détail

2012 Service Public d'assainissement Non Collectif (S.P.A.N.C.)

2012 Service Public d'assainissement Non Collectif (S.P.A.N.C.) RAPPORT D ACTIVITES 2012 Service Public d'assainissement Non Collectif (S.P.A.N.C.) Communauté de Communes du Pays de LANDERNEAU DAOULAS 20/02/2014 Page 1 sur 14 SOMMAIRE 1 CARACTÉRISTIQUES DU SERVICE

Plus en détail

Commune de PISIEU. SYNDICAT des EAUX DOLON-VAREZE. Département de l ISERE. Gilles Nicot Ingénieur Conseil Eau, Assainissement, Environnement.

Commune de PISIEU. SYNDICAT des EAUX DOLON-VAREZE. Département de l ISERE. Gilles Nicot Ingénieur Conseil Eau, Assainissement, Environnement. Département de l ISERE SYNDICAT des EAUX DOLON-VAREZE Commune de PISIEU Etude des possibilités d assainissement collectif / non collectif Octobre 2005 Gilles Nicot Ingénieur Conseil Eau, Assainissement,

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DES COTEAUX DU GIROU

COMMUNAUTE DE COMMUNES DES COTEAUX DU GIROU COMMUNAUTE DE COMMUNES DES COTEAUX DU GIROU Commune de GARIDECH L assainissement non collectif Réunion publique du 17 juin 2011 1 - Présentation de l ANC : ses enjeux et ses acteurs Le Service Public de

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME Annexes sanitaires Pièce n 6-a PLAN LOCAL D URBANISME COMMUNE DE PREY Eure Place René Cardin 27220 PREY Tél : 02.32.37.95.80 Fax : 02.32.37.27.88 Règlement Prescrit le : 12 janvier 2009 Arrêté le : 6 décembre

Plus en détail

GUIDE POUR LA REALISATION ET L ENTRETIEN DE VOTRE DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

GUIDE POUR LA REALISATION ET L ENTRETIEN DE VOTRE DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Localisation : Département : Commune : Département de la HAUTE SAVOIE Commune de VOVRAY EN BORNES Commanditaire : Commune de VOVRAY EN BORNES GUIDE POUR LA REALISATION ET L ENTRETIEN DE VOTRE DISPOSITIF

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DEMANDE D INSTALLATION IMPORTANT!: Les renseignements demandés dans ce document permettront au Service Public d Assainissement Non Collectif (SPANC) de donner un avis technique

Plus en détail

COMMUNE D ARGOL INSTALLATIONS D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

COMMUNE D ARGOL INSTALLATIONS D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF S.M.ANC Guerlédan et Pays de Corlay REUNION PUBLIQUE du 10 Septembre 2015 COMMUNE D ARGOL INSTALLATIONS D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Les différents points abordés Qu est-ce que l assainissement? La réglementation

Plus en détail

CREATION DES SPANCS : Service Public d Assainissement Non Collectif

CREATION DES SPANCS : Service Public d Assainissement Non Collectif CREATION DES SPANCS : Service Public d Assainissement Non Collectif Service De l Eau rue Jean Giono 58 640 Varennes-Vauzelles Tél. 03.86.71.81.20 Fax. 03.86.36.63.50 E-mail sde@cg58.f SOMMAIRE 1 Le cadre

Plus en détail

COMMUNE D AUMETZ 6 Place de l hôtel de ville BP18 57 710 AUMETZ Tél. : 03 82 91 90 63 Fax : 03 82 91 99 91 N AFFAIRE : 15084A B A MODIFICATION

COMMUNE D AUMETZ 6 Place de l hôtel de ville BP18 57 710 AUMETZ Tél. : 03 82 91 90 63 Fax : 03 82 91 99 91 N AFFAIRE : 15084A B A MODIFICATION COMMUNE D AUMETZ 6 Place de l hôtel de ville BP18 57 710 AUMETZ Tél. : 03 82 91 90 63 Fax : 03 82 91 99 91 COMMUNE D AUMETZ rues d Ottange, de l Eglise, des Prés, Saint-Martin et place de l Hôtel de Ville

Plus en détail

TRANSPARENCE DU PRIX DE L'EAU ET DU SERVICE PUBLIC DE L'EAU Exercice 2011

TRANSPARENCE DU PRIX DE L'EAU ET DU SERVICE PUBLIC DE L'EAU Exercice 2011 DEPARTEMENT DU VAR REPUBLIQUE FRANÇAISE Liberté Egalité Fraternité MAIRIE DE SAINT MAXIMIN LA SAINTE BAUME TRANSPARENCE DU PRIX DE L'EAU ET DU SERVICE PUBLIC DE L'EAU Exercice 2011 Rapport annuel du maire

Plus en détail

Service public d assainissement Non collectif

Service public d assainissement Non collectif Service public d assainissement Non collectif Création de l installation : Adresse : Commune : Propriétaire : L assainissement non collectif (ou individuel ou autonome) est un dispositif qui doit assurer

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES MOINE et SEVRE

COMMUNAUTE DE COMMUNES MOINE et SEVRE COMMUNAUTE DE COMMUNES MOINE et SEVRE Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d assainissement non collectif Année 2014 Rapport annuel relatif au prix et à la qualité du service public

Plus en détail

Vous pouvez trouver de l aide à la rédaction du rapport sur le site. http://www.eaudanslaville.fr/

Vous pouvez trouver de l aide à la rédaction du rapport sur le site. http://www.eaudanslaville.fr/ SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT COLLECTIF Rapport relatif au Prix et à la Qualité du Service Public d assainissement collectif pour l exercice 2009 présenté conformément à l article L.2224-5 du Code Général

Plus en détail

1.7 AUBIAT PLAN LOCAL D URBANISME. Commune de ANNEXES SANITAIRES DEPARTEMENT DU PUY DE DOME

1.7 AUBIAT PLAN LOCAL D URBANISME. Commune de ANNEXES SANITAIRES DEPARTEMENT DU PUY DE DOME DEPARTEMENT DU PUY DE DOME 1.7 Commune de AUBIAT SCP DESCOEUR F et C ARCHITECTURE ET AMENAGEMENT DU TERRITOIRE 49 rue des Salins 63000 Clermont Ferrand Tel : 04.73.35.16.26. Fax : 04.73.34.26.65. Mail

Plus en détail

Guide de l assainissement non collectif

Guide de l assainissement non collectif éco-action eau assainisse m ent Guide de l assainissement non collectif Guide de l assainissement non collectif éco-action eau assainisse m ent Dans un souci de santé publique et afin de veiller à la protection

Plus en détail

PROGRAMME DE L'OPERATION

PROGRAMME DE L'OPERATION MARCHE DE MAITRISE D'OEUVRE POUR L'EXTENSION DU RÉSEAU DE COLLECTE DES EAUX USÉES VERS L'HABITAT EXISTANT ET LA RÉHABILITATION DU RÉSEAU D'EAU POTABLE «LE FORT» - TRANCHE 2 PROGRAMME DE L'OPERATION Maître

Plus en détail

Le S.P.A.N.C. (Service Public d Assainissement Non Collectif) :

Le S.P.A.N.C. (Service Public d Assainissement Non Collectif) : Le S.P.A.N.C. (Service Public d Assainissement Non Collectif) : Depuis le 01/01/2009, la Communauté de Communes Meuse et Semoy a la compétence S.P.A.N.C. Ce service est l intermédiaire entre les particuliers

Plus en détail

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public de l eau potable

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public de l eau potable Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public de l eau potable Récolte de Miscanthus Décret n 95-636 du 6 mai 1995 Exercice 2013 SIAEP 2, rue de l école 68210 AMMERTZWILLER Tél 03 89 25 34

Plus en détail

SPANC. (Service Public d Assainissement Non Collectif) GRAND GUÉRET. www.agglo-grandgueret.fr

SPANC. (Service Public d Assainissement Non Collectif) GRAND GUÉRET. www.agglo-grandgueret.fr GRAND GUÉRET Communauté d'agglomération SPANC (Service Public d Assainissement Non Collectif) «Contribuer à protéger efficacement l eau, garantir la salubrité de l environnement et la santé des populations»

Plus en détail

Communauté de Communes Chalaronne Centre 100 Avenue Foch 01400 Châtillon-sur-Chalaronne www.cc-chalaronne-centre.fr

Communauté de Communes Chalaronne Centre 100 Avenue Foch 01400 Châtillon-sur-Chalaronne www.cc-chalaronne-centre.fr REGLEMENT SERVICE PUBLIC D'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Annexe n 1 : Règlement du service entretien pour les douze communes formant auparavant la Communauté de Communes Chalaronne Centre Communauté de

Plus en détail

La distribution de l eau potable aux ULIS en 2012. Pierre GUINET - Audrey GUERN Lyonnaise des Eaux

La distribution de l eau potable aux ULIS en 2012. Pierre GUINET - Audrey GUERN Lyonnaise des Eaux La distribution de l eau potable aux ULIS en 2012 Pierre GUINET - Audrey GUERN Lyonnaise des Eaux Contrat de gestion déléguée La commune des Ulis est responsable de la distribution de l eau potable à ses

Plus en détail

Procédures de contrôle en Assainissement Non Collectif. Contrôle des branchements en assainissement collectif

Procédures de contrôle en Assainissement Non Collectif. Contrôle des branchements en assainissement collectif Les communes ou leurs groupements porteurs du service et leur SPIC Procédures de contrôle en Assainissement Non Collectif Les communes ou leurs groupements et les services d assainissement s organiseront

Plus en détail

COMMUNE DE FERNEY-VOLTAIRE CAHIER DES CHARGES

COMMUNE DE FERNEY-VOLTAIRE CAHIER DES CHARGES COMMUNE DE FERNEY-VOLTAIRE CAHIER DES CHARGES MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES DE PRESTATIONS DE SERVICES JURIDIQUES : CONSEIL ET REPRESENTATION EN JUSTICE Article 1 - Objet du contrat 1-1 Présentation Le

Plus en détail

Rapport annuel. S.I.R.G.E.A Syndicat Intercommunal de la Région de Guénange pour l Eau et l Assainissement

Rapport annuel. S.I.R.G.E.A Syndicat Intercommunal de la Région de Guénange pour l Eau et l Assainissement Rapport annuel S.I.R.G.E.A Syndicat Intercommunal de la Région de Guénange pour l Eau et l Assainissement ANNEE 2014 contexte du service contexte du service public de l'assainissement Le présent rapport

Plus en détail

Annexe à la demande d établissement d un branchement au réseau d assainissement parisien NOTICE D INFORMATION AU PETITIONNAIRE

Annexe à la demande d établissement d un branchement au réseau d assainissement parisien NOTICE D INFORMATION AU PETITIONNAIRE Annexe à la demande d établissement d un d assainissement parisien NOTICE D INFORMATION AU PETITIONNAIRE Cadre juridique Le règlement d'assainissement, approuvé par le Conseil de Paris, définit les droits

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE L'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Transaction immobilière

DIAGNOSTIC DE L'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Transaction immobilière DIAGNOSTIC DE L'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Transaction immobilière Articles L1331-11-1 du code de la santé publique et L271-4 du code de la construction et de l habitation Date de la visite : 02/11/2015

Plus en détail

Québec, le 6 novembre 2012

Québec, le 6 novembre 2012 Québec, le 6 novembre 2012 1 L'aquaresponsabilité municipale Une approche intégrée Englobe toutes les actions réalisées par une ville Pour garantir : la gestion responsable de la ressource eau sur son

Plus en détail

RAPPORTN 14.178 CP CONVENTIONSD'OCCUPATIONPOURLESTRAVAUX DE RACCORDEMENT D'UN COLLECTEURDEPARTEMENTAL SURL'EMISSAIREDU SIAAP CAA R15 A GENNEVILLIERS

RAPPORTN 14.178 CP CONVENTIONSD'OCCUPATIONPOURLESTRAVAUX DE RACCORDEMENT D'UN COLLECTEURDEPARTEMENTAL SURL'EMISSAIREDU SIAAP CAA R15 A GENNEVILLIERS RAPPORTN 14.178 CP CONVENTIONSD'OCCUPATIONPOURLESTRAVAUX DE RACCORDEMENT D'UN COLLECTEURDEPARTEMENTAL SURL'EMISSAIREDU SIAAP CAA R15 A GENNEVILLIERS DIRECTIONGENERALEDESSERVICES DIRECTIONDE L'EAU Direction

Plus en détail

MISSION D ETUDE POUR L ELABORATION DU SCHEMA DIRECTEUR ASSAINISSEMENT PLUVIAL

MISSION D ETUDE POUR L ELABORATION DU SCHEMA DIRECTEUR ASSAINISSEMENT PLUVIAL MISSION D ETUDE POUR L ELABORATION DU SCHEMA DIRECTEUR ASSAINISSEMENT PLUVIAL Cahier des clauses particulières (Marché à procédure adaptée en application de l article 28 du Code des Marchés Publics) 1

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICES. Entretien d ouvrages d assainissement non collectif CAHIER DES CHARGES MAITRE D OUVRAGE : COMMUNAUTE DE COMMUNES

MARCHE PUBLIC DE SERVICES. Entretien d ouvrages d assainissement non collectif CAHIER DES CHARGES MAITRE D OUVRAGE : COMMUNAUTE DE COMMUNES MARCHE PUBLIC DE SERVICES Entretien d ouvrages d assainissement non collectif CAHIER DES CHARGES MAITRE D OUVRAGE : COMMUNAUTE DE COMMUNES HAUT-JURA SAINT-CLAUDE I - OBJET ET ETENDUE DU MARCHE Article

Plus en détail

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC)

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) Demande d attestation de conformité du projet d assainissement individuel dans le cadre d une demande d urbanisme Accueil du public 1 boulevard Maréchal

Plus en détail

Diagnostic du système d assainissement de la commune de SERMERIEU. Phase 4 synthèse et zonage d assainissement

Diagnostic du système d assainissement de la commune de SERMERIEU. Phase 4 synthèse et zonage d assainissement Département de l Isère Syndicat Intercommunal des Eaux de la Région de Dolomieu- Montcarra (Maître d Ouvrage) Diagnostic du système d assainissement de la commune de SERMERIEU Phase 4 synthèse et zonage

Plus en détail

ETUDE DIAGNOSTIC ET SCHEMA DIRECTEUR D ASSAINISSEMENT

ETUDE DIAGNOSTIC ET SCHEMA DIRECTEUR D ASSAINISSEMENT DEPARTEMENT DE LA HAUTE-SAÔNE COMMUNAUTE DE COMMUNE DE LA VALLEE DE L OGNON COMMUNE DE CUGNEY ETUDE DIAGNOSTIC ET SCHEMA DIRECTEUR D ASSAINISSEMENT Phase III Scénarii d assainissement / Programme de travaux

Plus en détail

REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDE AUX COMMUNES ET A LEURS GROUPEMENTS

REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDE AUX COMMUNES ET A LEURS GROUPEMENTS REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDE AUX COMMUNES ET A LEURS GROUPEMENTS Les dispositions du présent règlement s appliquent à toutes les aides octroyées par le Département dans les domaines suivants : - Voirie

Plus en détail

Diagnostic des installations d assainissement non collectif

Diagnostic des installations d assainissement non collectif BIENVENUE Diagnostic des installations d assainissement non collectif Présentation de la mission LA SEYNE SUR MER Mardi 17 mai 2011 1. Missions du SPANC 2. Un peu de technique 3. Le diagnostic 4. Et après

Plus en détail

Annexe 3 du règlement de service Cahiers des charges «étude à la parcelle»

Annexe 3 du règlement de service Cahiers des charges «étude à la parcelle» Annexe 3 du règlement de service Cahiers des charges «étude à la parcelle» ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Guide de préconisations relatives à la réalisation des études de Conception des Systèmes d assainissement

Plus en détail

Extension réseau assainissement et station de relevage Boulangerie

Extension réseau assainissement et station de relevage Boulangerie M A I R I E D E L U R S Hôtel de Ville 04700 - LURS Extension réseau assainissement et station de relevage Boulangerie L O T u n i q u e Cahier des charges M ARCHE P UBLIC E N P R O CÉ D URE ADAPTÉE -

Plus en détail

LES MOTS POUR SE COMPRENDRE

LES MOTS POUR SE COMPRENDRE REGLEMENT DU SERVICE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF LES MOTS POUR SE COMPRENDRE Vous désigne le client c est-à-dire toute personne, physique ou morale, bénéficiant du Service de l Assainissement Non Collectif.

Plus en détail

ANNEXES SANITAIRES. Assainissement

ANNEXES SANITAIRES. Assainissement REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-SAVOIE COMMUNE DE MARCELLAZ EN FAUCIGNY Plan Local d Urbanisme - ANNEXES SANITAIRES Assainissement Certifié conforme et vu pour être annexé à la délibération

Plus en détail

M. DUNTZ René Maire, M. DELALIN Rénald 1er adjoint, M. BOCQUET Denis 2 ème adjoint, Mme PALIN Ginette 3 ème Adjoint, M. DURDANT Bernard 4 ème

M. DUNTZ René Maire, M. DELALIN Rénald 1er adjoint, M. BOCQUET Denis 2 ème adjoint, Mme PALIN Ginette 3 ème Adjoint, M. DURDANT Bernard 4 ème COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 9 FEVRIER 2015 L an deux mil quinze, le lundi neuf février à dix-neuf heures, le conseil municipal s est réuni dans la salle de la Mairie, sous la présidence de René

Plus en détail

Entre la commune de Saubens Et La société SAS IDELIA

Entre la commune de Saubens Et La société SAS IDELIA Entre la commune de Saubens Et La société SAS IDELIA CONVENTION DE PROJET URBAIN PARTENARIAL Préambule En application des dispositions des articles L. 332-11-3 et L. 332-11-4 du code de l urbanisme, la

Plus en détail

officiel de la République algérienne démocratique et populaire.

officiel de la République algérienne démocratique et populaire. 6 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 08 Art. 6. La procédure de désignation des personnels appelés à exercer, auprès du service, en qualité d officier et d agent de police judiciaire et en

Plus en détail

RÉGLEMENT INTÉRIEUR I - Compétences : II - Fonctionnement : Le Groupe de Travail : III - Champs d intervention :

RÉGLEMENT INTÉRIEUR I - Compétences : II - Fonctionnement : Le Groupe de Travail : III - Champs d intervention : RÉGLEMENT INTÉRIEUR Le présent règlement intérieur est établi en conformité avec les statuts du Syndicat Mixte Départemental d Eau et d Assainissement I - Compétences : Le SMDEA est chargé par le Conseil

Plus en détail

Zonage d assainissement

Zonage d assainissement COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE L EMBRUNAIS Commune de Crévoux (05) Zonage d assainissement Notice justificative Rapport final Mai 2008 Page : 1 Communauté de Communes de l Embrunais Commune de Crévoux (05)

Plus en détail

COMMUNE DE SALT EN DONZY

COMMUNE DE SALT EN DONZY COMMUNE DE SALT EN DONZY REGLEMENT DU SERVICE D ASSAINISSEMENT COLLECTIF Indice de création / révision Adopté lors de la réunion du Conseil Municipal du V1-Création 22/11/2012 1/14 CHAPITRE I : DISPOSITIONS

Plus en détail

Le Rouillacais vous explique

Le Rouillacais vous explique Le Rouillacais vous explique l Assainissement Autonome Préambule : Conscients que nous sommes confrontés chaque jour aux problèmes de pollution de notre milieu et que l avenir de nos ressources dépend

Plus en détail

S.P.A.N.C. Service Public d Assainissement Non Collectif

S.P.A.N.C. Service Public d Assainissement Non Collectif S.P.A.N.C. Service Public d Assainissement Non Collectif DÉPARTEMENT DE LA DORDOGNE Date de dépôt du dossier : Cadres réservés au S.P.A.N.C. DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON

Plus en détail

Passage en régie de la distribution de l eau potable

Passage en régie de la distribution de l eau potable La régie est un mode d organisation permettant aux collectivités de prendre en charge une activité dans le cadre de leurs propres services. Passage en régie le choix historique de l agglomération Évry

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DU DÉLÉGATAIRE

RAPPORT ANNUEL DU DÉLÉGATAIRE RAPPORT ANNUEL DU DÉLÉGATAIRE (Conforme au décret 2005-236 du 14 mars 2005) 2014 SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Communauté de Communes Avallon-Vézelay-Morvan COMPTE RENDU TECHNIQUE DU SPANC...

Plus en détail

Table des matières. Rapport sur le Prix et la Qualité du Service -Communauté de communes Haut Val de Sèvre 2014 Page 1

Table des matières. Rapport sur le Prix et la Qualité du Service -Communauté de communes Haut Val de Sèvre 2014 Page 1 Table des matières 1. Le service 2. Estimation du nombre d'habitants desservis par le réseau collectif 3. Nombre d'autorisation de déversement dans le réseau collectif 4. Quantité de boues extraite des

Plus en détail

SYNTHESE DES DIAGNOSTICS

SYNTHESE DES DIAGNOSTICS PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL SYNTHESE DES DIAGNOSTICS Juillet 2013 La Communauté d Agglomération du Grand Rodez, regroupant 55 932 habitants, est soumise à l obligation nationale (Grenelle 1 et 2) de

Plus en détail

Syndicat Intercommunal des Eaux de Dampierre

Syndicat Intercommunal des Eaux de Dampierre DEPARTEMENT DU JURA Arrondissement de DAMPIERRE Dampierre Evans Salans Ranchot Syndicat Intercommunal des Eaux de Dampierre Rapport annuel 2012 sur le prix et la qualité de l eau potable. RAPPORT DE PRESENTATION

Plus en détail

EQUIPEMENT ET ENVIRONNEMENT

EQUIPEMENT ET ENVIRONNEMENT ASSAINISSEMENT COLLECTIF FICHE N 4 Favoriser l équipement en dispositif d assainissement des collectivités et maîtres d ouvrages publics Vauclusiens au travers du contrat Départemental d Assainissement.

Plus en détail

Commune d ECROSNES. Mission de maîtrise d œuvre relative aux travaux d assainissement en domaine privé. Cahier des Clauses Techniques Particulières

Commune d ECROSNES. Mission de maîtrise d œuvre relative aux travaux d assainissement en domaine privé. Cahier des Clauses Techniques Particulières Commune d ECROSNES Mission de maîtrise d œuvre relative aux travaux d assainissement en domaine privé Cahier des Clauses Techniques Particulières Page 1 sur 10 SOMMAIRE 1. Contexte de l opération 3 2.

Plus en détail

Marché n : 2015_BRIEC_S_001_Diagnostic assainissement. Objet : Prestations d inspection des réseaux d assainissement

Marché n : 2015_BRIEC_S_001_Diagnostic assainissement. Objet : Prestations d inspection des réseaux d assainissement CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES (CCP) VALANT ACTE D ENGAGEMENT Marché n : 2015_BRIEC_S_001_Diagnostic assainissement Objet : Prestations d inspection des réseaux d assainissement Cette consultation a

Plus en détail

RAPPORT N 04.228 DELEGATION DU SERVICE PUBLIC DE L'ASSAINISSEMENT COMPTE-RENDU DE L'ANNEE 2003

RAPPORT N 04.228 DELEGATION DU SERVICE PUBLIC DE L'ASSAINISSEMENT COMPTE-RENDU DE L'ANNEE 2003 RAPPORT N 04.228 DELEGATION DU SERVICE PUBLIC DE L'ASSAINISSEMENT COMPTE-RENDU DE L'ANNEE 2003 COMMISSION : EQUIPEMENT, VOIRIE, CIRCULATION, TRANSPORTS, ENVIRONNEMENT ET QUALITE DE LA VIE DIRECTION GENERALE

Plus en détail

REGLEMENT DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

REGLEMENT DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF REGLEMENT DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Chapitre Ier : Dispositions générales Article 1er : Objet du règlement L objet du présent règlement est de déterminer les relations entre les

Plus en détail

Guide de l assistance technique départementale aux communes et à leurs groupements

Guide de l assistance technique départementale aux communes et à leurs groupements Guide de l assistance technique départementale aux communes et à leurs groupements dans les domaines de l assainissement, de l eau potable et des milieux aquatiques. Le développement durable est aujourd

Plus en détail

GESTION INTEGREE DE L EAU A L ECHELLE DU PAYS BASQUE. 25 mars 2009

GESTION INTEGREE DE L EAU A L ECHELLE DU PAYS BASQUE. 25 mars 2009 GESTION INTEGREE DE L EAU A L ECHELLE DU PAYS BASQUE 25 mars 2009 LES FONDEMENTS DE LA DEMARCHE Contexte réglementaire Contexte territorial Plan de l intervention LES DIFFERENTES ETAPES DE LA DEMARCHE

Plus en détail

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne 10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne Bassin Loire-Bretagne : 155 000 km² (28% du territoire national métropolitain) Population concernée : 12,4 millions d habitants Les grands axes

Plus en détail

CONTRIBUTION. Consultation relative au futur Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) du bassin Adour-Garonne 2016-2021

CONTRIBUTION. Consultation relative au futur Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) du bassin Adour-Garonne 2016-2021 Réunion du bureau du CESER Aquitaine du 2 avril 2013 CONTRIBUTION Consultation relative au futur Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) du bassin Adour-Garonne 2016-2021 Vu le dossier

Plus en détail

L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Qu'est-ce que l'assainissement Non Collectif? Chaque jour, vous utilisez de l eau pour la douche, la vaisselle, les WC, la lessive Après usage, ces eaux sont polluées et

Plus en détail

COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU VAL D ORGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ALIMENTATION EN EAU POTABLE

COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU VAL D ORGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ALIMENTATION EN EAU POTABLE COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU VAL D ORGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ALIMENTATION EN EAU POTABLE ANNEE 2014 Table des matières 1. Introduction...3 2. Les chiffres clés

Plus en détail

REGLEMENT DU SERVICE ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

REGLEMENT DU SERVICE ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF REGLEMENT DU SERVICE ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Chapitre I : Dispositions générales Article 1 er : Objet du règlement L objet du présent règlement est de déterminer les relations entre les usagers du

Plus en détail

Compte-rendu de contrôle de conception Installation d'assainissement non collectif

Compte-rendu de contrôle de conception Installation d'assainissement non collectif Compte-rendu de contrôle de conception Installation d'assainissement non collectif N de dossier: Référence Saphir: Présence Usager: Présent 6 Nom du contrôleur: Date du contrôle: Date de réception du dossier

Plus en détail

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Vous envisagez de réaliser des travaux sur votre installation d assainissement non collectif, vous devez obtenir l accord du SPANC Service Public d Assainissement Non Collectif. Document à retourner au

Plus en détail

Communauté de communes Côte de Penthièvre Erquy La Bouillie Planguenoual Pléneuf-Val-André Plurien Saint-Alban Côte de Penthièvre.

Communauté de communes Côte de Penthièvre Erquy La Bouillie Planguenoual Pléneuf-Val-André Plurien Saint-Alban Côte de Penthièvre. Communauté de communes Côte de Penthièvre Erquy La Bouillie Planguenoual Pléneuf-Val-André Plurien Saint-Alban Côte de Penthièvre Exercice 2014 RAPPORT RELATIF AU PRIX ET A LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC

Plus en détail

Commune : Déposé en Mairie le :

Commune : Déposé en Mairie le : Syndicat Intercommunal de la Vallée d Abondance Lieu dit les Granges 74360 Abondance Tel : 04 50 73 57 31 Email : spanc.abondance@orange.fr Commune : Déposé en Mairie le : Transmis au SPANC le : Dossier

Plus en détail