Budget 2014 : sur la bonne voie La Ville n augmente pas ses impôts et s impose une gestion rigoureuse pour préserver l investissement et l avenir.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Budget 2014 : sur la bonne voie La Ville n augmente pas ses impôts et s impose une gestion rigoureuse pour préserver l investissement et l avenir."

Transcription

1 # Juin 2014/n 153 Le magazine de la Ville ( Kzenon - Fotolia.com.) Budget 2014 : sur la bonne voie La Ville n augmente pas ses impôts et s impose une gestion rigoureuse pour préserver l investissement et l avenir. Pages 8 à 11 Lutte contre les graffitis Page 6 ( savoieleysse - Fotolia.com.) ( ( Dron - Fotolia.com.) La Fête des Familles Page 15

2 02 gl IMAGE DU MOIS Propreté Rue des Baux, les agents de la Ville manient avec précision les nettoyeurs haute pression pour redonner tout leur lustre aux espaces publics. Une opération aussi simple que spectaculaire! À lire, à voir dans ce numéro 06 / Ville en mouvement / Un dispositif de vigilance canicule et grand froid pour les personnes de plus de 65 ans est opérationnel. 07 / Ville en mouvement / La Ville a décidé des travaux de voirie d une ampleur exceptionnelle pour près d un million d euros. 08 / Dossier / Le premier budget présenté par la nouvelle majorité municipale a été adopté par le Conseil municipal. 13 / Initiatives / Il est encore possible de faire un don pour la restauration de la statue Les Ibis de Gérard Ramon. ( contrastwerkstatt - Fotolia.com.) [ MAUREPAS ACTUALITÉS ] Juin N 153

3 géditorial 03 édito Grégory Garestier, Maire de Maurepas Budget : l indispensable effort de redressement C hères Maurepasiennes, chers Maurepasiens, Le 30 avril dernier, nous avons présenté en Conseil municipal notre premier budget de la mandature. L exercice fut particulièrement difficile, le calendrier électoral ne nous laissant que 15 jours de préparation. Mais ce court délai nous aura suffi pour appréhender la réelle situation économique de notre ville et mesurer l importance de l effort de redressement qu il nous faudra livrer. Car, si comme toutes les villes de France, Maurepas est confrontée à un désengagement de l État sans précédent, nous héritons aussi d une gestion municipale quelque peu attentiste. Aussi, pour nous permettre de respecter notre engagement de ne pas augmenter l imposition locale, nous avons dû entreprendre un grand chantier de réduction de nos dépenses en nous fixant pour cette première année un objectif volontariste de 5 %, soit euros. Le dossier de cette édition vous permettra de découvrir dans le détail notre diagnostic et les mesures d économie entreprises pour équilibrer notre budget tout en préservant les principaux services aux familles et les aides accordées à nos associations. Et c est dans ce contexte économique, particulièrement tendu pour les collectivités locales, que le gouvernement nous demande sans vergogne d appliquer la réforme des rythmes scolaires Ce qui reviendrait à exiger de nous que nous puissions résoudre la terrible équation, mille fois éprouvée et jamais résolue, qui consiste à pouvoir dépenser plus avec moins! Voilà une réforme qui se devait d être emblématique d une nouvelle conception de l école, replaçant l enfant et sa réussite scolaire au cœur du dispositif et de l attention de tous. Un objectif tellement estimable, que le Ministre qui en avait la charge en a sous-estimé les besoins et les répercussions en s affranchissant, tout à la fois de son financement et de la réelle capacité des communes à la mettre en œuvre. Une réforme qui, à ce jour, ne reçoit l assentiment d aucune des composantes de la communauté éducative et dont le financement à moyen terme reposera uniquement sur les communes. Et bien cela ne correspond en rien à l ambition que nous, nous nourrissons pour notre ville et les Maurepasiens. Aussi, j ai proposé à notre Conseil municipal du 3 juin de renoncer à l application de cette réforme pour la prochaine rentrée scolaire. Soyez-en sûr, notre action est, et sera toujours, dictée par l intérêt des familles. De notre côté, les premiers effets de notre opération ville propre et lutte anti-graffiti se font ressentir au centre-ville et sur les murs de nos quartiers. Notre volontarisme associé à votre vigilance, nous permettront de rendre notre ville plus belle. Pour l heure et afin de fêter ensemble l arrivée de l été, je vous invite, petits et grands, à nous rejoindre le 28 juin prochain au Stade du Bois pour la première édition de la Fête des familles. Dans l attente de vous y rencontrer. Mais pour nous, ce n est malheureusement pas le seul écueil de cette réforme Notre plus grande crainte est avant tout éducative. Des mesures volontaristes ont été prises pour équilibrer le budget de fonctionnement [ MAUREPAS ACTUALITÉS ] Juin N 153

4 04 gretour EN IMAGES / Foire au Troc / Dimanche 4 mai, la Foire au Troc de printemps, organisée par le Comité des Fêtes avec le concours de la Ville, a réuni exposants et visiteurs dans les rues et sur les places du centre-ville. Au cours de l après-midi, Grégory Garestier, Maire, et de nombreux élus du Conseil municipal, sont allés à la rencontre de la population. / Chantier éducatif / Un chantier éducatif consistant à repeindre certains vestiaires du Parc des Sports du Bout des Clos a été mené à bien en avril. Cette action contribue au financement des projets d une dizaine de jeunes encouragés par le Tridim. / Commémoration / Les enfants de Maurepas ont fleuri le Monument aux Morts, jeudi 8 mai, à l occasion de la Commémoration de la Victoire alliée. Grégory Garestier, Maire, et Myriam Debucquois, Adjointe au Maire, ainsi que les anciens combattants de la FNACA, ont également fleuri le monument. / Tennis Club / Le tournoi open du Tennis Club de Maurepas a réuni trois cent trente-sept engagés. Les finales ont été disputées jeudi 1 er mai. À l heure de la remise des prix, de gauche à droite : Emmanuel Dutat, Adjoint au Maire délégué à la Vie sportive et aux relations avec les associations, Grégory Garestier, Maire, Myriam Debucquois, Adjointe au Maire, Éric Fomba, vainqueur de la finale, Pascal Blanchelande, superviseur, et Bertrand Sicard, finaliste. [ MAUREPAS ACTUALITÉS ] Juin N 153

5 gretour EN IMAGES 05 / Basket / Maurepas vivait au rythme du basket les 31 mai et 1 er juin derniers, accueillant deux événements départementaux majeurs au gymnase de la Malmedonne. Le samedi 31 mai se tenait la journée du basket féminin, avec de nombreux matches et autres animations festives. Puis ce sont les finales des coupes des Yvelines de basket qui se sont déroulées dimanche 1 er juin. L événement, organisé par le Basket Club de Maurepas, a notamment vu le club maurepasien s imposer en coupe Morin. / Des piétons aguerris / Les élèves de CE2 de Céline Taillandier, à l école des Friches, ont décroché leur permis piéton. Ils leur ont été remis mardi 6 mai par le major Stéphane Detko, de la Police nationale, Éric Weil, inspecteur de l Éducation nationale, Magali Bardonnaud, directrice de l école, et Laurent Burçon, Adjoint au Maire délégué à la Famille, l Enfance, la Réussite scolaire et la Jeunesse. / Public scolaire / À l occasion du Mai des Serres, environ six cent cinquante enfants des écoles ont découvert les serres municipales et leurs différentes missions, comme ici le rempotage, jeudi 14 et vendredi 15 mai. Chaque enfant est reparti avec un plant de tomate et un plant d œillet d Inde, qui attirera les limaces et protégera la future récolte. / Natation / Le Centre nautique de Maurepas a accueilli la 12 e édition du Meeting du Club des Nageurs de Saint-Quentin-en-Yvelines samedi 17 et dimanche 18 mai. Près de deux cents jeunes nageurs se sont affrontés dans le bassin extérieur. [ MAUREPAS ACTUALITÉS ] Juin N 153

6 06 gville EN MOUVEMENT BRIGADE ANTI-GRAFFITIS Pour une ville propre Comme elle s y était engagée, la nouvelle municipalité a décidé de réagir face à la prolifération de tags qui dégradent les murs des propriétés, tant publiques que privées. Les propriétaires qui souhaitent l intervention de la brigade anti-graffitis doivent remplir et retourner à la mairie l autorisation d intervention de dégraffitage. Ce document, téléchargeable sur le site internet de Maurepas, donne pouvoir à la Ville pour procéder à l enlèvement de tags et graffitis visibles du domaine public. Ce document est permanent et autorise autant d interventions que nécessaire. Une fois le formulaire d autorisation rempli, le propriétaire doit solliciter l intervention des services municipaux. Pour cela il doit fournir obligatoirement des photos des dégradations et la demande d intervention (également disponible sur Internet). POUR LES PERSONNES ÂGÉES ISOLÉES La vigilance en toute saison Une fois les services de la Ville avertis, l intervention de dégraffitage sera réalisée gratuitement, dans un délai maximum de huit jours. Pour plus de renseignements, contacter le Des murs souillés participent à la dégradation du cadre de vie ( savoieleysse - Fotolia.com.) RENDEZ-VOUS La fête du Centre de Loisirs Primaire s est déroulée samedi 17 mai. Les Centres de Loisirs Maternels Bessières, Malmedonne, Friches et Françoise Dolto ont ouvert leurs portes samedi 24 mai. Notre photo : à gauche, Isabelle Henry, Conseillère municipale déléguée aux Centres de loisirs et à la Restauration scolaire, et Grégory Garestier, Maire, au CLM des Bessières. REPÈRES ( Alexander Raths - Fotolia.com.) Les personnes âgées isolées peuvent se faire connaître auprès du Pôle Santé Un dispositif de prévention de la canicule et du grand froid a été mis en place à la suite de la canicule de 2003 qui avait entraîné une surmortalité exceptionnelle en France et en Europe. À Maurepas, une des missions du Pôle Santé est la tenue d un registre des personnes âgées de plus de 65 ans, des personnes en situation d isolement et des personnes qui nécessitent l aide des services municipaux. Près de cent cinquante Maurepasiens sont actuellement recensés pour les risques canicule et grand froid. Pour figurer dans le registre, il faut contacter le Pôle Santé pour s inscrire ou actualiser des données (adresse, numéro de téléphone ). Ce registre nominatif est exclusivement utilisé pour la mise en œuvre du plan d alerte et d urgence. L inscription n est pas obligatoire. Depuis l ouverture du registre, aucun plan d urgence n a été déclenché par la préfecture. Le Pôle Santé reste néanmoins vigilant et contacte les personnes inscrites en donnant des recommandations sur les règles de vie pendant les conditions climatiques extrêmes, et en informant notamment sur les prestations du CCAS (aide à domicile, téléassistance, portage des repas à domicile ). Contact : Les travaux de mise en valeur des façades du Pôle Santé, de l Espace Emploi et de la Halte-Jeux, ont été réalisés très récemment square de la Marche. Ces travaux d harmonisation étaient nécessaires suite à la création du Pôle Solidarité en Le choix architectural s est porté vers des vêtures et des habillages rappelant les façades du bâtiment neuf (tôle laquée gris anthracite, bardage en bois mélèze naturel ). [ MAUREPAS ACTUALITÉS ] Juin N 153

7 gville EN MOUVEMENT 07 TRAVAUX Un programme d une ampleur exceptionnelle La route de Villeneuve va enfin connaître une nouvelle jeunesse! Un programme annuel de voirie d une ampleur exceptionnelle a été décidé pour un montant de ! En juin, des travaux consisteront en la réfection du tapis d enrobé, en la mise aux normes pour les personnes à mobilité réduite (PMR) des passages piétonniers (potelets et dalles pododactiles) et en la réhabilitation de la signalisation verticale et horizontale. Sont concernés le centre-ville (rue de Camargue/square de la Sarthe/rue du Blésois/rue du Parisis), les Bessières (rue de Penthièvre/avenue du Perche), les Louveries (rue des Fougères/square des Mélilots), l Agiot (rue du Dévoluy), le Village (allée des Jonquilles/allée des Iris/allée des Églantines) et les Friches (parking rue de l Oise). Cette remise à hauteur concernera aussi l échangeur de la route nationale 10 et la sécurisation de l abord des écoles. Rue de Villeneuve, les travaux consistent en la réfection du tapis d enrobé sur une surface de m 2, au busage du fossé parallèle et en la réhabilitation de la signalisation verticale et horizontale. Pendant la durée des travaux, la circulation se déroule en alternance par feu tricolore afin d assurer la sécurité du chantier. Afin de minimiser la gêne des usagers et des riverains, la mise en place des enrobés se déroulera de nuit. La voie sera alors fermée et un itinéraire de déviation mis en place. CONCERTATION À L HÔTEL DE VILLE Doublement du pont Guy Schuler Sur la gauche de l image, on voit les emplacements réservés pour le doublement du pont La concertation publique concernant le doublement du pont Guy Schuler, ouvrage reliant Maurepas à La Verrière en franchissant la RN10 et donnant notamment accès aux gares ferroviaire et routière, se déroulera à l Hôtel de Ville de Maurepas (2, place d Auxois) du 10 juin au 12 septembre aux heures d ouverture. Actuellement, le pont est constitué d une chaussée à une voie par sens de circulation et de trottoirs étroits situés de chaque côté de l ouvrage. À moyen terme, un Transport en Commun en Site Propre (TCSP) entre la gare de La Verrière et la gare de Trappes, via Maurepas et Élancourt, sera réalisé afin de permettre au bus de circuler sur une chaussée indépendante. Un accès direct à la Nationale 10 créé avant le passage piétonnier menant à la gare de La Verrière, permettra de fluidifier la circulation et renforcer la sécurité des piétons. Les travaux, financés à hauteur de 60 % par la Communauté d Agglomération de Saint- Quentin-en-Yvelines et 11 % par Maurepas, débuteront en janvier 2016 pour se terminer 26 mois plus tard. REPÈRES La Police municipale et la Police nationale sont partenaires de l opération Tranquillité-Vacances. Si vous vous absentez pour une période prolongée, notamment pendant l été, les services de police peuvent, à votre demande, surveiller votre domicile ou votre commerce au cours de leurs patrouilles quotidiennes. Inscriptions : Tél. : REPÈRES Mardi 10 juin, à l Hôtel de Ville, la période des inscriptions périscolaires commence. Elles seront reçues jusqu au samedi 16 août. Cela concerne la restauration scolaire, les centres de loisirs, les études surveillées et le ramassage scolaire. Avant chaque inscription pour un de ces services, il est nécessaire d avoir fait calculer son quotient familial auprès de l Espace Solidarité. ( Romain Quéré - Fotolia.com.) ( Photo d archives.) [ MAUREPAS ACTUALITÉS ] Juin N 153

8 8 gdossier DOSSIER 40,9 Me Taux de la Taxe d habitation 19,50 % BUDGET 2014 Taux de la Taxe sur le foncier bâti 12,85 % 9,4 Me investissement Taxe d habitation 31,5 Me fonctionnement Taux de la Taxe sur le foncier non-bâti 92,59 % Taxe foncière Taux moyens nationaux 16,26 % 18,82 % Taux moyens de la strate en ,74 % 18,26 % Taux villes des Yvelines Maurepas 19,50 % 12,85 % Plaisir 19,46 % 16,64 % Montigny-le-Bretonneux 11,87 % 19,99 % La Celle Saint-Cloud 19,23 % 12,15 % Mantes-la-Ville 19,82 % 20,88 % Vélizy-Villacoublay 15,60 % 11,82 % [ MAUREPAS ACTUALITÉS ] Juin N 153

9 gdossier 9 BUDGET 2014 Rigueur et bon sens : la voie à suivre Le budget 2014 a été adopté par le Conseil municipal. L heure est au réalisme : pour stopper net un mouvement qui mène les finances locales dans le mur, il faut dès maintenant initier une gestion rigoureuse. Mercredi 30 avril 2014, le Conseil municipal de Maurepas a voté le budget communal présenté par la majorité. Le budget communal recense l ensemble des recettes et dépenses envisagées pour remplir les missions du service public local. Conformément à la loi, le budget est équilibré en recettes et en dépenses. Pour 2014, il s élève à ( pour le fonctionnement et pour l investissement). Le contexte national de réduction des déficits publics se traduira dès cette année pour Maurepas par une baisse de 9 % de la Dotation Globale de Fonctionnement allouée par l État et donc un trou dans la caisse de À cela s ajoutent l envolée sans précédent de la masse salariale, qui représente à elle seule une surcharge de Des dépenses en hausse, des recettes qui baissent. Il est aisé de comprendre que le budget communal est engagé sur une pente dangereuse. Pour éviter le redoutable effet de ciseau qui menace à très court terme, la majorité est passée à l action dès ce premier budget (lire page 10). LEs CHIFFREs 0 % Pas de hausse des taux des impôts locaux! 23,41 % C est le taux de CFE, en baisse, contre 23,83 % l année passée. 7,69 % c est le taux de TEOM, en baisse au lieu de 8,19 % en % Divers (1%) Prestation de services (16%) Taxe électricité + droit de mutation (3%) Compensation Communauté de Communes (32%) LE BUDGET DE FONCTIONNEMENT 31,5 M Dépenses imprévues (1%) Fonds de péréquation (4%) Intérêts de la dette (1%) Repères À la baisse! La fiscalité locale sur les ordures ménagères (TEOM) et sur les entreprises (CFE) est transférée par la loi à la Communauté de Communes des Étangs. La majorité a demandé et obtenu une baisse de ces taux! 20 0 Allocations + TLPE (1%) DGF (9%) Taxes directes (37%) Recettes Dépenses Masse salariale (65%) Coût de services (29%) [ MAUREPAS ACTUALITÉS ] Juin N 153

10 10 gdossier Fonctionnement et investissement : les enjeux Fidèle à sa volonté de transparence, l équipe municipale a décidé de mettre cartes sur table et de vous présenter la situation sans détour. L envolée des dépenses et la baisse des recettes conduit à prendre des décisions courageuses dès maintenant pour préserver l avenir de la commune. INVESTISSEMENTS 2014 La situation financière tendue qui a prévalu pour l élaboration du budget 2014 va se dégrader dans les prochaines années. Pour préserver l avenir, des mesures devaient être prises dès maintenant pour mettre un coup d arrêt à d inquiétantes dérives. Tour d horizon de la section de fonctionnement et de la section d investissement. Baisse de 5 % des dépenses de fonctionnement Le budget 2014 est marqué par une sévère réduction des marges de manœuvre : baisse de 9 % de la Dotation Globale de Fonctionnement ( ) ; perte de l excédent de la Taxe d Enlèvement des Ordures Ménagères, suite au transfert de cette compétence à l établissement de coopération intercommunal ( ) ; hausse sans précédent de la masse salariale ( ). À la vieille recette bien connue, et si facile à utiliser, de prendre dans le porte-monnaie des ménages en augmentant les impôts locaux, votre majorité a préféré s engager sur la voie du redressement en faisant porter l effort sur la réduction des dépenses de fonctionnement. Elles baisseront de 5 % cette année. Pour y parvenir, il a fallu réduire drastiquement le budget des fêtes et des cérémonies, baisser les dépenses d énergie, de carburants, de véhicules automobiles Le total des subventions attribuées aux associations et aux établissements publics est 65 % 18,5 % inchangé : il s élève à Ce budget est reconduit pour préserver le riche tissu associatif. Ces mesures de saine gestion vont enrayer les dérapages constatés et permettre de générer une Capacité d Autofinancement (CAF) de 1,2 million d euros, en très nette baisse par rapport à Une simulation de gestion au fil de l eau sur quatre ans indique la disparition de la CAF dès % 8,5 % Il est impératif de restaurer notre capacité d autofinancement Solde grosses opérations* Voirie Acquisitions Aménagement/sécurisation bâtiments communaux * RD13, jardins familliaux, parking résidence étudiante, terrain synthétique Parc des Sports Optimisation des dépenses d investissement Les investissements nécessaires à la vie quotidienne des habitants sont confortés. L endettement de Maurepas est particulièrement bas : 330 par habitant. Cela permettra le financement du plan pluriannuel d investissements sans augmenter les impôts : extension de la vidéosurveillance, optimisation de la consommation énergétique des bâtiments communaux, modernisation et harmonisation des services publics. [ MAUREPAS ACTUALITÉS ] Juin N 153

11 Courage et lucidité pour un budget de transition 3 questions à Sylvestre Dognin, Adjoint au Maire délégué aux Finances, à la Prospective et à l Évaluation des politiques publiques gdossier 11 Quel est le contexte général du budget communal 2014? Il s agit d un budget de transition avec des mesures courageuses basées sur une analyse lucide de la situation. Les collectivités sont plus que jamais associées par l État au rétablissement des finances publiques de notre pays : chute de de la Dotation Générale de Fonctionnement et hausse à venir du soutien financier aux communes mal gérées ou moins favorisées (péréquation horizontale). Bien que cette situation était prévisible depuis plusieurs années, aucune action structurelle n a été engagée par l ancienne majorité ; au contraire, nous notons une hausse sans précédent de la masse salariale ( ) représentant 65 % du budget de fonctionnement (à comparer à 56 % pour les communes de la même strate). Au contraire, nous notons une hausse très significative de la masse salariale (+ 0,5 M ) dont 25 % de vacataires et 30 % de cadres A au cours des deux dernières années. Nous remarquons également très peu de contrôle tant au niveau du suivi des acquisitions que des sorties du stock du Centre Technique Municipal. Nous mettons donc en place des procédures comptables afin de mieux contrôler la dépense publique. À cela, s ajoute l entrée au sein de la Communauté de Communes des Étangs, engendrant un transfert de compétences de la Taxe sur les Ordures Ménagères : celle-ci générait pour Maurepas de marge. En effet, bien que le tri sélectif fût mis en place depuis quelques années, les Maurepasiens n ont jamais vu les effets positifs de leurs efforts sur leur feuille d imposition car le taux de la taxe était maintenu à un niveau élevé. Nous faisons donc face à une pression budgétaire sans précédent qui aurait pu être anticipée et qui va s intensifier dès l année prochaine. Il nous appartient désormais d avoir, nous, le courage politique de redresser cette situation en optimisant les dépenses de fonctionnement afin de continuer à dégager de l autofinancement pour investir. En termes de dette, Maurepas reste une commune très en dessous des ratios nationaux. Quelles sont les solutions retenues pour faire face à cette situation? Bien que l ancienne majorité avait, semble-t-il, prévu une hausse de la fiscalité, recette bien connue lorsque l on n ose pas s attaquer aux dépenses, la nouvelle mandature s ouvre sur une volonté politique de ne pas augmenter les taux d imposition locaux. L effort portera sur une réduction moyenne des dépenses de fonctionnement de - 5 %, ce qui dans le contexte actuel, demeure une diminution mesurée ; en effet, ceci ne nous permet pas de dégager autant d autofinancement que dans le passé. Le budget ayant été élaboré en 10 jours, nous n avons pu identifier l ensemble des gisements d économies possibles mais l exercice 2014 va nous permettre, en collaboration avec les différents services, de rééquilibrer les comptes, d identifier de nouvelles sources d économie et de définir de nouveaux modes de gestion dans l intérêt des Maurepasiens. Pour autant, les investissements nécessaires à la vie quotidienne des Maurepasiens sont confortés. Ces dernières années, nous avons assisté à de gros chantiers coûteux, jugés parfois discutables par les Maurepasiens alors que nos écoles et nos gymnases étaient laissés à l abandon (ravalements, carrelages, Les investissements nécessaires à la vie quotidienne des Maurepasiens sont confortés route de Villeneuve. étanchéités, menuiseries, plomberie ). Nous concentrerons nos investissements sur la voirie, les travaux d aménagement et de sécurisation des bâtiments communaux ainsi que des acquisitions orientées principalement sur la modernisation des services publics et une harmonisation du parc informatique. Et les subventions aux associations? L enveloppe globale des subventions a été maintenue au même niveau que l année précédente, proche de 1 M. Nous sommes tous conscients que les associations sont un vecteur de lien social primordial pour l équilibre de notre ville. Et afin de pérenniser ce riche tissu associatif et d y intégrer de l équité, il est prévu de lancer cette année un Grenelle des associations. [ MAUREPAS ACTUALITÉS ] Juin N 153

12 12 ginitiatives MAUREPAS YVELINES CUP Les jeunes Maurepasiens s illustrent RENDEZ-VOUS À l occasion des 150 ans de la Croix-Rouge française, Jean-Luc Guislain, Président de l Unité locale de Saint- Quentin-en-Yvelines, présente l exposition De Solferino à la Croix-Rouge, le long chemin de l humanitaire, du 25 au 28 juin, à l Hôtel de Ville. Par ailleurs, l association est à la recherche de nouveaux bénévoles pour soutenir le développement de ses actions sociales et de secourisme. Contact : repères À l heure de la remise des prix. Les U 17 de Maurepas, en compagnie d Emmanuel Dutat, Adjoint au Maire délégué à la Vie sportive et aux Relations avec les associations. Pour le président Yves Avoirte, avec à ses côtés Jean-Marc Libberecht, et pour tous les bénévoles de l AS Maurepas football, le grand rendezvous avec la Maurepas Yvelines Cup s est déroulé samedi 7 et dimanche 8 juin, de 9 h à 18 h, au Parc des Sports du Bout des Clos! La dix-neuvième édition du tournoi de jeunes footballeurs a réuni une soixantaine d équipes dans quatre catégories (de 10 à 17 ans). Les joueurs sont venus de France, en particulier d Île-de-France, et d Europe (Pays-Bas, Allemagne, Suisse). Les équipes de Maurepas se sont particulièrement distinguées cette année : elles arrivent en tête de deux des quatre catégories : U 17, U 15 et montent sur la deuxième marche du podium en U 11. Grâce à la belle victoire 2-0 contre Pitray Olier en finale, les U 17 de l AS Maurepas ont imité les U 15 après la victoire face aux Hollandais de l Excelsior (1-1, 5-4 aux pénalties). Peu avant, le FC Soisy a réalisé le doublé dans les catégories U 11 et U 13 en battant respectivement l AS Maurepas et le FC Urdorf. Ce tournoi est organisé en partenariat avec Euro sportring, avec notamment le soutien de la Ville de Maurepas, qui met également à disposition le gymnase des Bessières pour l hébergement des joueurs français, de l Office municipal des sports (OMS), du Conseil général des Yvelines et de nombreux partenaires désireux de s impliquer dans un événement sportif emblématique de la vie locale comme le centre commercial Auchan Pariwest, AK Bowling Billard du Village des Loisirs ou bien encore les footballeurs troyens de l ESTAC qui entretiennent des liens d amitié avec les footballeurs maurepasiens. L association Accompagnement en soins de Support et soins Palliatifs dans les Yvelines recrute, forme et soutient des bénévoles qui apportent présence et écoute aux personnes en phase critique d une maladie grave ou en fin de vie. Des bénévoles pour la gestion administrative, ainsi que des donateurs pour couvrir les charges liées aux diverses missions de l association sont également recherchés. Contact : ; ( JPC-PROD - Fotolia.com.) [ MAUREPAS ACTUALITÉS ] Juin N 153

13 ginitiatives 13 ( Photo d archives.) MAUREPAS D HIER ET D AUJOURD HUI La Fête au Village Un rendez-vous familial très apprécié Organisée par l association Maurepas d Hier et d Aujourd hui, avec le concours de la Ville de Maurepas, la Fête au Village se déroulera samedi 14 juin 2014, de 18 h à minuit, place de la Grand- Mare. De nombreuses animations sont prévues pour les enfants et leurs parents. On note la présence du clown jongleur acrobate, qui déambulera avec son triporteur sonorisé. Le club de twirling bâton se livrera à des démonstrations toujours plus spectaculaires et le bal sera animé par DJ José Modeste. Le public aura la possibilité de se restaurer sur place. La soirée bénéficie également du soutien de partenaires locaux : hypermarché Auchan Pariwest, restaurant Le Village, Aquaffure, Librairie du Centre, Gibiloba, La Grande Récré, Ribambelle. Venez nombreux, nous vous attendons pour une soirée conviviale et familiale explique Maïté Vanius, la Présidente de Maurepas d Hier et d Aujourd hui. RESTAURATION DU PATRIMOINE ARTISTIQUE Les Ibis de Gérard Ramon association Maurepas d Hier et d Aujourd hui L poursuit la souscription pour restaurer Les Ibis, sculpture en cuivre de Gérard Ramon. Les sculptures et les fresques monumentales ont été prévues dès la conception de la ville nouvelle et mises en place au fur et à mesure de l achèvement des chantiers. Elles ont été voulues par l urbaniste Jacques Riboud et réalisées par le sculpteur Gérard Ramon. Encore aujourd hui, ces œuvres d art structurent l espace urbain, embellissent les places et les squares. Les Ibis étaient installés place de la Rance au centre d un bassin décoré de mosaïques. Maurepas a délégué la maîtrise d ouvrage à l association en 2012 pour rechercher des financements et conduire la restauration. Gérard Ramon a accepté de relever le défi. Une grande partie de la somme, environ les deux tiers, a été remise à l artiste lundi 12 mai à l occasion d une soirée organisée par le Lions Club Maurepas Saint-Quentin Doyen, qui a également participé financièrement, à l hôtel Best Western Maurepas Saint-Quentin-en-Yvelines. Que vous soyez habitants, particuliers ou entreprises, vous pouvez encore faire un don qui bénéficie d une réduction d impôt. Les bulletins de souscription sont notamment à votre disposition à l Hôtel de Ville et sur le site internet de l association. Remise d un chèque lundi 12 mai. De gauche à droite : Gérard Ramon, Thérèse Moinet et Maïté Vanius NOUVEAU Le Maurepasien Florian Lecuyer vient d ouvrir Bike and Test au 14, rue de Montfort. Son activité s adresse aux personnes qui souhaitent acheter un vélo et qui désirent auparavant le tester (payant et remboursé si achat du vélo). Valable pour tous les types de vélos : VTT, route, ville, enfants Bike and Test répare également les cycles REPÈRES Grimp Forth, association d escalade de Maurepas, Trappes, Saint-Quentin-en- Yvelines, a pour vocation l apprentissage, la découverte, et le perfectionnement de la pratique de l escalade. Aux beaux jours, les adhérents utilisent le mur extérieur mis à leur disposition au Village des Loisirs. Richard Français est le correspondant pour Maurepas [ MAUREPAS ACTUALITÉS ] Juin N 153

14 14 gsortir Tous les talents du Conservatoire Au printemps, le Conservatoire de Musique et d Art dramatique offre au public de multiples occasions de savourer le talent de ses élèves. Après la Semaine du Piano, Didon et Enée, Accordéon et Saxo, Le printemps des Guitares, Harmonie en folie et Orphée aux Enfers, le Conservatoire de Musique et d Art dramatique de Maurepas poursuit, avec Juin au Conservatoire, l exploration du talent artistique de ses élèves. Parmi les prochains rendez-vous : samedi 14 juin, à 20 h 30, à l Espace Albert Camus (4, rue de la Beauce) Gospel Live! entièrement dédié à cette forme musicale et vocale venue d Amérique du Nord. Dimanche 15 juin, à 16 h, l Espace Albert Camus abritera les Orchestres à cordes et l Harmonie du Conservatoire. En clôture du projet avec l École de musique de Beynes, les instrumentistes à cordes et à vents proposent un programme allant de Jean-Sébastien Bach au tango en passant par Pirates des Caraïbes! Le festival de théâtre se déroulera en deux actes, soit au cours de deux samedis (lire ci-dessous). Réservations sur (actualités du Conservatoire) ( Photo d archives.) Les orchestres en scène dimanche 15 juin CONSERVATOIRE DE MUSIQUE ET D ART DRAMATIQUE Un festival théâtral en deux actes ( DR.) Après le premier acte, qui s est déroulé samedi 7 juin à l Espace Albert Camus avec les classes de Benjamin Guillot, le Conservatoire de Musique et d Art dramatique donne rendez-vous pour l acte 2 : samedi 21 juin, à l Espace Albert Camus. Classes de Casimir Skorupski. À 14 h, Le Médecin malgré lui de Molière. À 15 h, Peau d Ane et Le Petit Chaperon Rouge (salle Ravel du Conservatoire). À 16 h, Théâtre sans animaux de Jean-Michel Ribes. Avec la participation de la classe de saxophone, sous la direction de Paul Bocquillon. À 20 h, Comme il vous plaira, série de scènes du répertoire satirique et humoristique de deux écrivains Israéliens : Ephraim Kishon et Hanokh Levin. Détail et réservation : (actualités du Conservatoire) L auteur dramatique français Pierre Notte, né en 1969 [ MAUREPAS ACTUALITÉS ] Juin N 153

15 gsortir 15 SAMEDI 28 JUIN AU STADE DU BOIS Première édition de la Fête des Familles! Les enfants de moins de 12 ans doivent être accompagnés par un adulte ( Syda Productions - Fotolia.com.) Toutes les familles maurepasiennes sont conviées au stade du Bois, samedi 28 juin, de 14 h à 18 h, pour la Fête des Familles, manifestation initiée par la nouvelle équipe municipale : de nombreuses animations seront proposées pour les enfants à l occasion de ce moment festif, ludique et coloré qui verra également la participation d associations locales. L entrée sera libre. Les animateurs du service municipal de l Enfance proposeront des ateliers de maquillage, de réalisation de percussions. Un espace dédié aux jeux en grand format, avec par exemple un baby-foot humain en structure gonflable, constituera une des attractions de la fête. Une parade déambulera sur le site. Des clowns animeront l après-midi. Les enfants qui auront fabriqué des percussions pendant l après-midi seront invités à se rassembler pour une animation musicale. Et en fin d après-midi, le stade résonnera de la batucada organisée par le Conservatoire et l association Sambrasil. Il sera possible de se restaurer sur place. Clôture de saison au Café de la Plage Samedi 5 juillet, à 20 h 30, le Café de la Plage fête la fin de sa saison. L occasion rêvée pour se retrouver ensemble et échanger autour de cette magnifique saison partagée dans ce lieu de découverte artistique. Cette année, ce n est pas seulement la clôture du Café de la Plage mais plutôt la fin de saison de diffusion de tout un bassin géographique composé de nos partenaires musicaux : L Usine À Chapeaux de Rambouillet, Met Assos de Voisinsle-Bretonneux, le Perrock du Perray-en- Yvelines, L Aïdema des Essarts-le-Roi. Chaque structure vous propose de découvrir un groupe sur scène et de partager un grand barbecue, sous le soleil et la musique. ( DR.) SORTIR à MAUREPAS [ MAUREPAS ACTUALITÉS ] Juin N 153

16 16 gsortir AGENDA SORTIR à MAUREPAS Samedi 14 juin À 15 h 30, remise des prix du concours de dessins superhéros ou super-vilain Médiathèque Le Phare De 18 h à minuit, Fête au village, organisée par l association Maurepas d Hier et d Aujourd hui Place de la Grand-Mare À 20 h 30, concert de Gospel par le Conservatoire de Musique et d Art dramatique de Maurepas Espace Albert Camus Dimanche 15 juin À 16 h, concert des orchestres du Conservatoire de Musique et d Art dramatique de Maurepas Espace Albert Camus Mercredi 18 juin À 11 h, L Heure du Conte, pour les enfants à partir de 2 ans et demi. L inscription est obligatoire car le nombre de places est limité. Elle se fait le jour même. Médiathèque Le Phare Vendredi 20 juin À 20 h 30, soirée humour, Central Improvisation Agency par la Compagnie Enfance le Clown Café de la Plage Samedi 21 juin Entre 10 h et 11 h, Fête de la Musique avec notamment les Chœurs de la Pleïade, la chorale Crescendo... Allée de la Côte d Or À 10 h 30, Samedi Bleu pour les enfants de 3 à 23 mois. Inscription obligatoire (sur place, par courriel ou par téléphone) car le nombre de places est limité. Médiathèque Le Phare Carnet d adresses À 14 h, 15 h, 16 h et 20 h, festival de théâtre du Conservatoire de Musique et d Art dramatique de Maurepas. Acte II Espace Albert Camus Mercredi 25 juin À 11 h, L Heure du Conte, pour les enfants à partir de 2 ans et demi. L inscription est obligatoire car le nombre de places est limité. Elle se fait le jour même. Médiathèque Le Phare Du 25 au 28 juin Exposition de la Croix-Rouge française Hôtel de Ville Samedi 28 juin De 14 h à 18 h, Fête des familles Stade du Bois Vendredi 4 juillet À 20 h 30, soirée des élèves et ateliers du Cobalt Café de la Plage Samedi 5 juillet À 20 h 30, clôture de la saison Café de la Plage Lundi 14 juillet A la tombée de la nuit, Place de la Croix-Blanche, distribution de lampions, défilé aux flambeaux et feu d artifice. Pour préserver la faune et la flore, particulièrement riche dans cette partie de la commune, les artificiers déplaceront cette année les engins pyrotechniques sur des sites adaptés. Bassin de la Courance Les soirées d improvisation, au Café de la Plage, n engendrent jamais la mélancolie. En juillet, le Village des Loisirs crée l événement Le Village des Loisirs, à Pariwest, vous donne rendez-vous pour plusieurs soirées de projection en plein air gratuites, avec le soutien de la Ville de Maurepas. Coupe du monde de football au Brésil Projection des demi-finales, mardi 8 et mercredi 9 juillet, et de la finale, dimanche 13 juillet. Capacité de deux cents places assises. Une fan zone permettra au public de s amuser avant les matches (animations gonflables, stand pop-corn, atelier maquillage, stand pour associations locales). Libre accès de 17 h à 22 h. Le Village des Loisirs, à deux pas de l hypermarché Auchan et de sa galerie commerciale, offre plusieurs possibilités pour se restaurer. Toute l année, le public y trouve une gamme complète d activités liées à la détente, à la santé, à la beauté, à la restauration et aux loisirs. Café de la Plage : rond-point Jean-Moulin. Tél. : Espace Albert Camus : 4, rue de la Beauce Halle du Marché : avenue de Limagne Hôtel de Ville : 2, place d Auxois Médiathèque Le Phare : place de Bretagne. Réservations : Parc des Sports du Bout des Clos : RD 13 Stade du Bois : rond-point d Henstedt-Ulzburg ( Photo d archives.) [ MAUREPAS ACTUALITÉS ] Juin N 153

17 gpratique 17 carnet AVRIL Bienvenue à : Elias BAIO Nino BALDACCHINO Nasir BINET Mia CANTAS Éloïse CEVAER Nathan COPHIGNON Eva COUTO Maëly CREACH Chloé GENTON Maël HAMEURY Narimen HASSAN Clément JOUBIN Soundous KHOUCHA Timéo LENUZZA TOUZ Paul LE PEUTREC Nathan LE SINQ Daphné LUSIGNAN Lou SABOT Supannavaddhana SIM Marvin YAO vos rendez-vous Samedi 14 juin Collecte des déchets ménagers spéciaux De 8 h 30 à 13 h devant l Hôtel de Ville, et de 14 h à 17 h à la déchetterie (Pariwest). Lundi 16 juin Collecte des déchets verts Secteur 1 Mardi 17 juin Collecte des déchets verts Secteur 2 Lundi 23 juin Collecte des déchets verts Secteur 1 Mardi 24 juin Collecte des déchets verts Secteur 2 Samedi 28 juin Collecte des déchets ménagers spéciaux De 8 h 30 à 13 h devant l Hôtel de Ville, et de 14 h à 17 h à la déchetterie (Pariwest). Lundi 30 juin Collecte des déchets verts Secteur 1 Mardi 1 er juillet Collecte des déchets verts Secteur 2 Vendredi 4 juillet Permanence Info-énergie L Agence Locale de l Énergie et du Climat (ALEC) de Saint-Quentin-en-Yvelines organise une permanence à l Hôtel de Ville, de 14 h à 17 h. Gratuit. Sur rendez-vous. Inscription obligatoire au Les conseillers délivrent une information et des conseils de qualité, de manière gratuite et indépendante, sur les réflexes et les solutions à adopter afin de réduire sa consommation d énergie, notamment dans la maison. JUILLET 2014 Collecte des déchets verts Secteur 1 : 7, 14, 21, 28 Secteur 2 : 1 er, 8, 15, 22, 29 Collecte des encombrants Secteur 1 : 10 Secteur 2 : 11 Collecte des déchets ménagers spéciaux 12, 26 AOÛT 2014 Collecte des déchets verts Secteur 1 : 4, 11, 18, 25 Secteur 2 : 5, 12, 19, 26 Collecte des encombrants Secteur 1 : 14 Secteur 2 : 15 Collecte des déchets ménagers spéciaux 9, 23 NB : pendant l été, aucun changement dans les collectes des déchets ménagers en porte-à-porte. Les sacs blancs et les sacs jaunes, notamment, sont ramassés aux heures et jours habituels. Tous nos vœux de bonheur à Salim Ikabline et Carole Seillier Erwan Launay et Lucile Campagne Nous nous associons à la douleur des familles de : Daniel Chauchereau Valérie Eude Gilles Fabre Roberte Grélou, veuve Bigot Armand Ibler Jean Même Jean Nicaudie Ramdane Reguig Gilberte Sauvé, veuve Pitra Joël Tarlet MAI Bienvenue à : Ilyes BEKKOUCH INFOS PRATIQUES La mairie vous accueille Hôtel de Ville, 2, place d Auxois, Maurepas Téléphone : Télécopie : Courrier électronique : Horaires d ouverture Lundi, mardi, mercredi, vendredi : de 8 h 45 à 12 h et de 14 h à 17 h Jeudi : de 10 h à 12 h et de 14 h à 19 h (veille de jours fériés : 17 h) Samedi : de 8 h 45 à 12 h. Permanences du samedi matin : accueil, état civil, régies, scolaire, jeunesse Directeur de la publication : Grégory Garestier Rédaction : Service Communication Photos : Ville de Maurepas, sauf mention contraire Conception maquette et mise en pages : Rouge Vif 6, impasse de Toulouse VERSAILLES Impression Abelia, Imprimerie certifiée imprim vert Papier 100 % recyclé avec des encres végétales Distribution : Ville de Maurepas Dépôt légal : ISSN [ MAUREPAS ACTUALITÉS ] Juin N 153

18 18 gexpression des groupes du Conseil municipal Groupe de la majorité UMP - UDI - NON INSCRITS Il appartient à une nouvelle génération de réinventer une politique Dans notre précédente tribune nous avions remercié les Maurepasiens pour la confiance qu ils nous avaient témoignée lors du scrutin municipal. L heure est désormais venue de les féliciter pour leur clairvoyance. Ils n avaient pas cru aux unions de circonstance, commandées par l unique préoccupation de conserver un pouvoir, fut-il morcelé, et ils avaient raison. Comme vous pouvez le constater, c est désormais cinq textes de libre expression qui figureront dans le bulletin municipal, la liste Pour Maurepas ayant décidé de revenir au chacun pour soi et à la configuration du premier tour. L idylle de ces amants d un jour, n aura pas même duré jusqu aux beaux jours. Ils font désormais chambre à part, se retirant deux par deux dans leur petite chapelle pour mieux enterrer dans l intimité du lieu leur cohérence politique et l idée qu ils se font du respect dû à leurs électeurs. Il en va ainsi généralement des unions forcées, dictées par l intérêt personnel. Il est vrai qu il est sage parfois de préférer vivre seul, que sans amour. Mais que serait-il advenu de notre ville si d aventure ils avaient été élus? Heureusement l histoire ne le dira pas. Les élections européennes viennent à nouveau de démontrer, s il en était encore nécessaire, que les Français entretiennent désormais une relation de défiance avec les représentants de la classe politique. Ils ne supportent plus le spectacle qu il leur est donné et refusent de cautionner par leurs suffrages ces petites combines. Pour autant nous ne pouvons accepter qu autant de nos compatriotes se détournent de ce qui fait le fondement de notre société démocratique. Il appartient à une nouvelle génération de réinventer une politique du possible, du faire ensemble, plus proche des citoyens et de leurs préoccupations se basant sur l intérêt général et tirant sa légitimité de ses actions du quotidien. C est en tout cas, pour notre part, avec sincérité et conviction ce qui guide et guidera notre action au service des Maurepasiens. Les vingt-cinq élus de la majorité municipale Groupes de l opposition EN AVANT MAUREPAS Un budget d inquiétude qui pénalise la Culture La campagne électorale pour les municipales terminée, le conseil municipal s est plongé à nouveau dans l examen des dossiers de la commune. D abord, le compte administratif pour l année 2013 (la dernière de la municipalité sortante). Là double surprise : ceux qui avaient critiqué la gestion passée, en des termes agressifs et mensongers, ont finalement adopté ces comptes et donc approuvé cette gestion. Il est vrai qu il est difficile de mépriser un excédent de soit 1,5 % du budget de fonctionnement, qui s ajoute à une réserve disponible de : belle aubaine pour la nouvelle municipalité qui trouve ce cadeau d accueil sans aucun effort. Quelle autre surprise de constater que le parti socialiste n a pas jugé opportun d approuver cette gestion : le monde à l envers! Le budget pour l année 2014 lui aussi a présenté des surprises : le besoin de financement était de environ. Les excédents et réserves ainsi qu une baisse du prélèvement pour le FPIC apportaient un disponible de , juste ce qu il fallait pour équilibrer et préparer dans le bon ordre les efforts pour le budget de 2015 qui s annonce plus difficile (la baisse à venir des dotations de l État pourrait atteindre par an pour 2016). Les nouveaux élus ont préféré marquer leur différence et faire des coupes brutales sur la Culture, tout en gardant les réserves financières disponibles et en ajoutant une réserve supplémentaire qui porte celles-ci à sans explication : que cela cache-t-il? Nous n avons pas approuvé ces orientations décidées à l arraché sans aucune nécessité. Les discussions sur l avenir sont repoussées à plus tard. Preuve supplémentaire que les nouveaux élus s étaient contentés de critiquer sans rien proposer en remplacement. Quelle impréparation! Le plus difficile reste à venir. Par contre, nous avons approuvé les investissements qui se placent dans la continuité puisqu ils concernent des opérations déjà programmées comme la rue de Villeneuve ou des opérations figurant dans notre programme électoral. Ils ne font pas appel à la dette. Très saines dispositions! Nous attendons de découvrir les conclusions de l audit de la situation de la commune décidé par la nouvelle équipe municipale. Nous restons bien entendu à votre écoute et à votre service pour le bien de Maurepas. Michel CHAPPAT, Florence BARY-SCHWARTZ- MANN [ MAUREPAS ACTUALITÉS ] Juin N 153

19 gexpression des groupes du Conseil municipal 19 MAUREPAS AU CŒUR Budget : les vrais choix sont à venir Le 30 avril la nouvelle majorité municipale présentait son premier budget. Un budget d attente pour l essentiel puisque le délai très bref imposé par la loi (un petit mois) ne permettait pas une véritable réflexion. Les véritables orientations seront pour le budget 2015 préparé dans les prochains mois. C est lui qui indiquera les axes forts de la majorité municipale. Que dire pour l instant? D abord que les polémiques d après campagne sont sans grand intérêt. C est l action engagée au service des Maurepasiens qui sera désormais l objet de toutes nos attentions. Ensuite, que le budget a pu être élaboré cette année sans difficultés en raison des excédents laissés par la précédente équipe et de la forte marge de manœuvre en matière de capacités d emprunt. Maurepas est en effet très faiblement endettée. Plusieurs points correspondent aussi à ce que nous avions nousmêmes proposé durant la campagne municipale. C est pourquoi nous avons voté en faveur du budget d investissement. Pour les dépenses de fonctionnement, certaines options présentées recueillent aussi notre assentiment : la baisse des dépenses pour la fête de la ville, la réflexion à conduire sur le fonctionnement des services pour dégager des économies de gestion tout en recherchant un meilleur fonctionnement. Si nous restons très attachés à la culture, nous ne contestons pas non plus la remise en cause de la programmation de Camus. On peut sans aucun doute pour un même montant de dépenses développer une politique culturelle plus riche. Le moment de vérité sera le budget pour 2015 car le contexte national des prochaines années ne permettra pas beaucoup de fantaisies. C est là que l on verra ou pas les qualités de gestionnaires d une nouvelle équipe. C est là que les engagements électoraux se confronteront à la réalité. Les Maurepasiens ne doivent pas découvrir trop tard qu ils n approuvent pas les choix faits en leur nom. Pierre LE GUERINEL (UDI), Nicole MALAQUIN (UMP) MAUREPAS DYNAMIQUE ET SOLIDAIRE Lors du dernier conseil municipal nous avons voté contre le budget qui était proposé. En effet, la majorité a fortement pointé la baisse des dotations de l État et la masse salariale trop élevée dans notre commune. Nous proposons, au lieu de stigmatiser et de reporter la faute sur autrui, d avoir un devoir de vérité en rappelant que la baisse des dotations de l État s est accrue en 2010 et que la suppression de la taxe professionnelle, avec le même président, a transféré l impôt des entreprises vers les ménages en réduisant du même coup les marges de manœuvres des communes. Nous regrettons que le Maire n ait pas tenu son engagement de campagne à savoir ne pas augmenter les impôts. Il pourra toujours mettre cela sur le dos du gouvernement, c est tellement facile puisque les bases ont augmenté mais alors pourquoi ne pas avoir réduit ces propres taux pour garder le même niveau d imposition que l an dernier et être conforme à une parole donnée et écrite. Sur la réforme des rythmes scolaires, le Maire de Maurepas, demande un nouveau report à l Inspecteur d académie! Il existe toujours des résistances au changement. En novembre 2013, l Association des Maires de France a réalisé une enquête auprès de maires ayant adopté la réforme dès la rentrée 2013 : sur plus de réponses, 60 % se disent plutôt satisfaits et 23 % tout à fait satisfaits. Près de 40 % de ces maires estiment que le coût du changement est inférieur à 150 euros par enfant. Maurepas actualités dénonce une réforme onéreuse. L État accorde par enfant une aide de 50 par an, à laquelle s ajoutent 54 de la Caisse d Allocations familiales. Ne pas oublier l objectif pédagogique de cette réforme : répartir sur cinq matinées les enseignements fondamentaux, aux heures où les facultés de concentration et d attention des élèves sont les plus grandes. Pour tous les experts scientifiques, respecter les rythmes biologiques permet aux enfants d apprendre et de réussir dans les meilleures conditions. En 2008, c est un gouvernement UMP qui avait décidé de supprimer l école le samedi matin, sans concertation et au mépris de toutes les recommandations, sans songer à l intérêt des élèves. Dès 2011 un rapport d experts sur les rythmes scolaires préconisait de rééquilibrer la semaine de classe par le retour à 4,5 jours hebdomadaires. À Maurepas, la concertation a été menée et c est de la mobilisation des différents acteurs de la ville (parents, enseignants, associations, services municipaux ) que viendra la réussite de cette réforme. Ismaïla WANE et Martine FAYOLLE Vos élu-e-s socialistes MAUREPAS & VOUS Création du groupe Maurepas&Vous et budget 2014 Afin de prolonger la démarche citoyenne initiée par Maurepas&Vous lors du premier tour de la campagne municipale et pour laquelle près de Maurepasiennes et Maurepasiens nous ont fait confiance, nous avons décidé Carole Rossi-Cuvillier et moimême de nous constituer en groupe politique local au sein du nouveau Conseil Municipal. Michel HAYE C est dans un état d esprit libre de toute appartenance politique que nous avons étudié le budget proposé par la nouvelle équipe municipale. Après avoir enregistré le Compte Administratif qui présente le réalisé de l exercice précédent auquel nous sommes associés et salué le maintien des taux d imposition actuels que nous avions préconisé, nous avons approuvé le budget d investissement. Toutefois, nous déplorons la baisse de de l enveloppe scolaire ainsi que la mise en place de nouvelles caméras de surveillance à laquelle nous aurions préféré des mesures de prévention. Nous avons pris cette position pour ne pas freiner l investissement sur la ville et permettre le bon fonctionnement des services rendus à la population. En revanche, nous désapprouvons au budget de fonctionnement le gel des subventions allouées aux associations comme nous l avions fait l année précédente et ne souscrivons pas aux propos tenus quant au budget du personnel. Le compte administratif présentait un excédent de résultant d une gestion à laquelle nous avons contribué et garantissant au personnel une évolution de carrière digne de ce nom. Lors du conseil municipal, la nouvelle équipe a déploré le nombre excessif de cadres A de notre commune comparativement à des communes équivalentes. Or, la première mesure d embauche prise par la municipalité a été celle d un cadre A, directeur de cabinet du Maire. Où est la cohérence entre ce que l on dit et ce que l on fait? La salle Albert Camus sera ouverte plus largement aux associations (nous l avions proposé dans notre programme). En revanche, nous regrettons la suspension de la programmation trop rapide sans proposition concrète de l utilisation de cet espace pour l avenir. Quel projet pour compléter l utilisation proposée aux associations? Qu en sera-t-il de l affectation du personnel en place actuellement? Nous nous sommes donc abstenus. Notre analyse objective et impartiale a motivé notre position. C est dans cette optique que nous comptons agir pour notre ville. Michel HAYE, Carole ROSSI-CUVILLIER [ MAUREPAS ACTUALITÉS ] Juin N 153

20

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES

NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE NOUVEAUX ANNÉE SCOLAIRE 2014-2015 VENDREDI 4 JUILLET 2014-14H SALLE HENRI-MARTIN - HÔTEL DE VILLE CAHORS SOMMAIRE Communiqué de presse page 3 Les axes du projet éducatif

Plus en détail

COMMUNE DE LACANAU RAPPORT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES POUR 2016

COMMUNE DE LACANAU RAPPORT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES POUR 2016 COMMUNE DE LACANAU RAPPORT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES POUR 2016 1. Eléments de contexte A. Un contexte économique en légère reprise L année 2016 est marquée par une légère reprise de la croissance. Le

Plus en détail

3 099 704,29 RECETTES 2013 61 220,81

3 099 704,29 RECETTES 2013 61 220,81 BUDGET 2013 EQUILIBRE GENERAL Le budget global 2013 se monte à 5 146 475,64 en recettes pour 4 615 844,79 en dépenses. Ces chiffres intègrent à la fois l année 2013 en fonctionnement et investissement

Plus en détail

KPMG SECTEUR PUBLIC Mairie de Saint Gaudens Audit financier de la commune

KPMG SECTEUR PUBLIC Mairie de Saint Gaudens Audit financier de la commune KPMG SECTEUR PUBLIC Mairie de Saint Gaudens Audit financier de la commune Présentation du 10 juin 2014 François Saint Martin Anne-Laure Caumette Rappel des objectifs de l étude confiée à KPMG Disposer

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

Le budget 2013. Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances. Conseil Municipal du

Le budget 2013. Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances. Conseil Municipal du Le budget 2013 Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances Conseil Municipal du 8 février 2013 Les documents budgétaires : Le budget selon la nomenclature M14; Les documents annexes; Le budget

Plus en détail

Présentation du budget de la commune

Présentation du budget de la commune AVIS MAI à la population de Quincy-Voisins Présentation du budget de la commune P. 2 P. 4 P. 5 ff LE BUDGET DE LA COMMUNE ff RÉSULTATS DES ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES ff DATE LIMITE D INSCRIPTIONS POUR LE

Plus en détail

Mission d audit financier de début de mandat

Mission d audit financier de début de mandat Ville de Louveciennes Mission d audit financier de début de mandat Synthèse 23 octobre 2014 Vos interlocuteurs : MAZARS Secteur public 61, rue Henri Regnault 92075 La Défense Cedex Thierry GREGOIRE Senior

Plus en détail

Prospective financière Saint-Etienne Métropole 2011 2014. Dossier de presse Conseil de Communauté Jeudi 24 juin 2010

Prospective financière Saint-Etienne Métropole 2011 2014. Dossier de presse Conseil de Communauté Jeudi 24 juin 2010 Prospective financière Saint-Etienne Métropole 2011 2014 Dossier de presse Conseil de Communauté Jeudi 24 juin 2010 COMPTE ADMINISTRATIF 2009 Des résultas de gestion satisfaisants mais une marge de manœuvre

Plus en détail

LES FINANCES DE LA COMMUNE S AMELIORENT MAIS LA VIGILANCE RESTE D ACTUALITE

LES FINANCES DE LA COMMUNE S AMELIORENT MAIS LA VIGILANCE RESTE D ACTUALITE LES FINANCES DE LA COMMUNE S AMELIORENT MAIS LA VIGILANCE RESTE D ACTUALITE Une maîtrise des dépenses de fonctionnement : -7% - 17% sur les charges générales (consommation d énergie, consommables, prestations

Plus en détail

DECISIONS MODIFICATIVES AU BUDGET 2014

DECISIONS MODIFICATIVES AU BUDGET 2014 COMMUNE DE FOURNEVILLE SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 Juin 2014 L an deux mille quatorze, le 20 Juin 2014 à 20 H 30, le Conseil Municipal de FOURNEVILLE, régulièrement convoqué, s est réuni sous la

Plus en détail

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant RYTHMES SCOLAIRES sommaire Edito Réforme des rythmes s à marquette : mode d emploi L agenda des petits les parcours «découvrir et s épanouir» en maternelle l agenda des grands les parcours «découvrir et

Plus en détail

en direct Fête de la Musique Toute l actualité de Saint-Gervais-la-Forêt Buvette et restauration sur place Agglopolys : Le réseau Azalys

en direct Fête de la Musique Toute l actualité de Saint-Gervais-la-Forêt Buvette et restauration sur place Agglopolys : Le réseau Azalys n 16 - juin 2013 en direct www.stgervais41.fr Toute l actualité de Saint-Gervais-la-Forêt Fête de la Musique Buvette et restauration sur place P.4-5 Zoom Vie municipale : Budget 2013 Agglopolys : Le réseau

Plus en détail

Chasse-sur-Rhône 2014-2020 REUNION PUBLIQUE JEUDI 30 OCTOBRE 2014. Salle Jean MARION

Chasse-sur-Rhône 2014-2020 REUNION PUBLIQUE JEUDI 30 OCTOBRE 2014. Salle Jean MARION Chasse-sur-Rhône 2014-2020 REUNION PUBLIQUE JEUDI 30 OCTOBRE 2014 Salle Jean MARION Chasse-sur-Rhône 2014-2020 Claude BOSIO Maire de Chasse-sur-Rhône Vice-président de ViennAgglo VILLE DE CHASSE-SUR-RHONE

Plus en détail

public communal? PRIORITÉS STÉPHANAISES LE CHOIX DE SERVICES PUBLICS MUNICIPAUX

public communal? PRIORITÉS STÉPHANAISES LE CHOIX DE SERVICES PUBLICS MUNICIPAUX Qu est-ce que le service public communal? LE SERVICE PUBLIC COMMUNAL STÉPHANAIS RASSEMBLE L ENSEMBLE DES SER- VICES ET ACTIVITÉS MIS EN PLACE PAR LA VILLE, SOUS LA CONDUITE DU MAIRE. CERTAINES FONCTIONS

Plus en détail

Commune de Bourcefranc-le- Chapus: Audit financier. Conseil Municipal du 22 juillet 2014

Commune de Bourcefranc-le- Chapus: Audit financier. Conseil Municipal du 22 juillet 2014 Commune de Bourcefranc-le- Chapus: Audit financier Conseil Municipal du 22 juillet 2014 Eléments de cadrage de la situation financière de la Commune de Bourcefranc-le- Chapus Les soldes intermédiaires

Plus en détail

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL Le vote du budget constitue l acte politique majeur de la vie de la collectivité. Il doit impérativement être voté avant le 31 mars de l année qu il intéresse. Toutefois,

Plus en détail

La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues

La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues Contact Presse : Laurie Carrias Service Communication Mairie de Baillargues Tél. 04 67 87 48 60 laurie.carrias@ville-baillargues.fr SOMMAIRE

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF 2014. Communauté de Communes de la Vallée du Lot et du Vignoble

BUDGET PRIMITIF 2014. Communauté de Communes de la Vallée du Lot et du Vignoble BUDGET PRIMITIF 2014 Communauté de Communes de la Vallée du Lot et du Vignoble 2 Dans le cadre de la continuité de certains dossiers, le budget primitif 2014 ne contiendra aucune action nouvelle engageant

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER DE L EXERCICE 2014 1. LES CREDITS VOTES EN 2014

RAPPORT FINANCIER DE L EXERCICE 2014 1. LES CREDITS VOTES EN 2014 RAPPORT FINANCIER DE L EXERCICE 2014 1. LES CREDITS VOTES EN 2014 L équilibre général du budget primitif 2014 s est établi à 3 822,6 M, dont 2 790,9 M au titre de la section de fonctionnement et 1 031,7

Plus en détail

Budget 2015 DOSSIER DE PRESSE DP 03-2015. Point presse du lundi 23 mars 2015 à 10 h Salle L'Eglantier. Contact

Budget 2015 DOSSIER DE PRESSE DP 03-2015. Point presse du lundi 23 mars 2015 à 10 h Salle L'Eglantier. Contact DOSSIER DE PRESSE DP 03-2015 Budget 2015 Point presse du lundi 23 mars 2015 à 10 h Salle L'Eglantier Contact Corinne GROHEUX Service Communication Mairie de Challans 02 51 49 79 66 et 06 18 01 47 48 com@challans.fr

Plus en détail

budget primitif 2015 économie scolaire petite enfance jeunesse sports social

budget primitif 2015 économie scolaire petite enfance jeunesse sports social économie budget primitif 2015 scolaire petite enfance jeunesse sports Le budget primitif 2015 : entre rigueur et maintien du niveau de service social Avec un montant total de 38 millions d euros, le budget

Plus en détail

Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre 2013. Sommaire

Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre 2013. Sommaire Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre Sommaire Arrêtés du Maire : DIVERS /79/DIV Arrêté portant autorisation d ouverture de la maison de retraite Saint Martin (Bât 1) /80/DIV Arrêté municipal

Plus en détail

Budget Primitif 2014. Conseil Municipal du 18 décembre 2013. Laurent RICHE, Mairie de KINGERSHEIM

Budget Primitif 2014. Conseil Municipal du 18 décembre 2013. Laurent RICHE, Mairie de KINGERSHEIM Budget Primitif 2014 Conseil Municipal du 18 décembre 2013 Laurent RICHE, Mairie de KINGERSHEIM «Actes» budgétaires Mandat 2008-2014 La préparation budgétaire 2014 clôture l exercice pluriannuel 2008 Début

Plus en détail

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS Règlement approuvé par délibération du Conseil Municipal en date du 29 juin 2015 Les parents devront en

Plus en détail

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser Édito Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous présenter dans ce document le fruit de presque deux longues années de concertation

Plus en détail

Les Foires de. Bien se renseigner pour réussir sa foire. Montargis. Contacts

Les Foires de. Bien se renseigner pour réussir sa foire. Montargis. Contacts 2015 Les Foires de Montargis Bien se renseigner pour réussir sa foire Contacts Foire Gastronomique de Printemps La foire gastronomique est LE rendez-vous du printemps depuis bientôt une cinquantaine d

Plus en détail

LE MOT DU MAIRE. 1 INFORMATIONS MUNICIPALES BUXERIENNES Octobre 2014 Site internet : http://www.boissylaillerie.com

LE MOT DU MAIRE. 1 INFORMATIONS MUNICIPALES BUXERIENNES Octobre 2014 Site internet : http://www.boissylaillerie.com 1 INFORMATIONS MUNICIPALES BUXERIENNES Octobre 2014 Site internet : http://www.boissylaillerie.com Rentrée scolaire Le 02 septembre, comme chaque année, nous avons eu une rentrée scolaire sans problème

Plus en détail

Le compte administratif 2012 de la Région Alsace. Avis

Le compte administratif 2012 de la Région Alsace. Avis Le compte administratif 2012 de la Région Alsace Avis 24 juin 2013 Avis Le compte administratif 2012 de la Région Alsace Avis du 24 juin 2013 Vu la Loi n 82-213 du 2 mars 1982 relative aux droits et libertés

Plus en détail

Audit de début de mandat. Commune de Saint-Nom la Bretèche

Audit de début de mandat. Commune de Saint-Nom la Bretèche Audit de début de mandat Commune de Saint-Nom la Bretèche Analyse de la situation financière à fin 2013 Septembre 2014 CALIA Conseil Siège 24 rue Michal 75013 PARIS Antenne de Lyon Tour Part Dieu 129 Rue

Plus en détail

Conseil Municipal du 19 mai 2015

Conseil Municipal du 19 mai 2015 Conseil Municipal du 19 mai 2015 Le dix-neuf mai deux mille quinze, à dix-huit heures trente, le conseil municipal, légalement convoqué, s est réuni à la mairie de Roncherolles- sur- le-vivier, sous la

Plus en détail

Réforme de la politique de la ville. Rencontre territoriale (Auvergne, Bourgogne, Rhône-Alpes) Lyon - 8 juillet 2014

Réforme de la politique de la ville. Rencontre territoriale (Auvergne, Bourgogne, Rhône-Alpes) Lyon - 8 juillet 2014 Réforme de la politique de la ville Rencontre territoriale (Auvergne, Bourgogne, Rhône-Alpes) Lyon - 8 juillet 2014 Restitution de l atelier n 3 : Intitulé : Les communes et agglomérations concernées par

Plus en détail

Présentation au conseil municipal 16 décembre 2014. Débat. d Orientation. Budgétaire 2015

Présentation au conseil municipal 16 décembre 2014. Débat. d Orientation. Budgétaire 2015 Présentation au conseil municipal 16 décembre 2014 Débat d Orientation Budgétaire 2015 Le budget 2015 sera le premier de ce nouveau mandat 2014-2020 Il est construit sur le Plan de mandat financier en

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I.

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. T.R.I. est une association dont l objectif est l insertion professionnelle et l éducation à l environnement. Le club nature & environnement développe

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Conseil municipal du 30 juin 2010 RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Délibération Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, Considérant qu il y a lieu de mettre

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF 2015 PRESENTATION. Conseil Municipal du 19 JANVIER 2015

BUDGET PRIMITIF 2015 PRESENTATION. Conseil Municipal du 19 JANVIER 2015 BUDGET PRIMITIF 2015 PRESENTATION Conseil Municipal du 19 JANVIER 2015 - Introduction - Tableaux de synthèse - Synthèse des grands équilibres du Budget Primitif 2015 1 INTRODUCTION Le Budget Primitif 2014,

Plus en détail

I/ Introduction : Monsieur le Maire rappelle le décret du 24 janvier 2013 fixant le temps de travail des élèves de la façon suivante :

I/ Introduction : Monsieur le Maire rappelle le décret du 24 janvier 2013 fixant le temps de travail des élèves de la façon suivante : Réunion sur les rythmes scolaires en présence Des parents d élèves de l école Charles PERRAULT Mercredi 22 avril 2013 à 18h30 Salle de motricité de PERRAULT Présents : Jacques Alain BÉNISTI, Député Maire,

Plus en détail

«Mécanismes» et contraintes budgétaires

«Mécanismes» et contraintes budgétaires Ville de Viry-Châtillon / Bilan 2008 2013 et prospective financière 2014-2020 Intervention du 25 septembre 2014 87 rue St-Lazare I 75009 Paris Tél. 01 55 34 40 00 I Fax 01 40 41 00 95 Mail : fcl@fcl.fr

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 23 avril 2014

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 23 avril 2014 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 23 avril 2014 L an deux mille quatorze et le vingt-trois avril à vingt heures trente, le Conseil Municipal de cette Commune, régulièrement convoqué, s est réuni

Plus en détail

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver Septembre à décembre 2014 Le TEMPS des SENIORS saison automne hiver Ensemble aux Des activités et des animations quotidiennes sont organisées au salon de la résidence des. Les animations au quotidien Jeux

Plus en détail

DES FAMILLES INFORMATION. Dans le cadre de la Refondation de l école de la République. Lettre aux enfants

DES FAMILLES INFORMATION. Dans le cadre de la Refondation de l école de la République. Lettre aux enfants INFORMATION DES FAMILLES Ce document a pour objectif de répondre de façon concrète et pratique aux questions soulevées par les parents, les enseignants ou les associations, lors de différents temps de

Plus en détail

LEVET COMMUNE DE LEVET

LEVET COMMUNE DE LEVET LEVET COMMUNE DE LEVET Conseil Municipal du 4 juin 2015 Le Compte Administratif présenté aujourd hui découle de la gestion de l exercice 2014 : il constitue notre socle de gestion pour l avenir. Compte

Plus en détail

CdC du Pays bellêmois Conseil 25-02-15 Compte Administratif 2014 BUDGET GÉNÉRAL. Compte Administratif 2014

CdC du Pays bellêmois Conseil 25-02-15 Compte Administratif 2014 BUDGET GÉNÉRAL. Compte Administratif 2014 BUDGET GÉNÉRAL Compte Administratif 2014 SECTION DE FONCTIONNEMENT DEPENSES CA 2013 CA 2014 Alloué Réalisé Alloué Réalisé 011 Charges à caractère général 445 615 424 289,55 448 291 411 184,65 012 Charges

Plus en détail

Budget 2016 DOSSIER DE PRESSE DP 05-2016. Point presse du lundi 21 mars 2016 à 10 h 30 Salle L'Eglantier. Contact Presse

Budget 2016 DOSSIER DE PRESSE DP 05-2016. Point presse du lundi 21 mars 2016 à 10 h 30 Salle L'Eglantier. Contact Presse DOSSIER DE PRESSE DP 05-2016 Budget 2016 Point presse du lundi 21 mars 2016 à 10 h 30 Salle L'Eglantier Contact Presse Corinne GROHEUX Service Communication Mairie de Challans 02 51 49 79 66 et 06 18 01

Plus en détail

la maison de l environnement, des sciences et du développement durable

la maison de l environnement, des sciences et du développement durable la maison de l environnement, des sciences et du développement durable www.agglo-sqy.fr/maison-environnement PAPIER RECYCLÉ Maison de l environnement, des sciences et du développement durable 6 rue Haroun

Plus en détail

CULTURELLE ET SOLIDAIRE

CULTURELLE ET SOLIDAIRE NOTRE POLITIQUE SOCIALE CULTURELLE POUR 2013 ET SOLIDAIRE A l aube de cette nouvelle année 2013, j ai souhaité, avec l ensemble de l équipe municipale, vous présenter en détail notre politique sociale,

Plus en détail

[Ouverture de la piscine intercommunale]

[Ouverture de la piscine intercommunale] Engagement municipal n 34 [Ouverture de la piscine intercommunale] Contexte et objectifs poursuivis : Construite au milieu des années soixante et après 30 ans d exploitation sans interruption, l état de

Plus en détail

RENTRÉE 2014-2015 À ÉVRY : UN PROJET ÉDUCATIF À LA POINTE

RENTRÉE 2014-2015 À ÉVRY : UN PROJET ÉDUCATIF À LA POINTE Dossier de presse De Francis CHOUAT Maire d Evry, Président de la Communauté d Agglomération Evry Centre Essonne Evry, le 26 août 2014 RENTRÉE 2014-2015 À ÉVRY : UN PROJET ÉDUCATIF À LA POINTE Contact

Plus en détail

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG Strasbourg, le 22 novembre 2013 FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG La Ville de Strasbourg entend mettre en place la réforme des rythmes scolaires avec le souci

Plus en détail

COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DE SAINT-BERNARD du 23 MARS 2015 à 19h30 VALANT PROCES-VERBAL

COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DE SAINT-BERNARD du 23 MARS 2015 à 19h30 VALANT PROCES-VERBAL COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DE SAINT-BERNARD du 23 MARS 2015 à 19h30 VALANT PROCES-VERBAL Etaient présents : M. Bernard REY, Maire. MMES Sandrine MAZZOTTI, Katia PERRET M. Jean BARTHOMEUF, M. Francis

Plus en détail

élection du CCJ 2015-2017

élection du CCJ 2015-2017 élection du CCJ 2015-2017 Vous avez entre 11 et 17 ans Dire que vous êtes l avenir de Levallois est une évidence, mais cet avenir, pourquoi ne pas vous préparer à le construire vous-mêmes? Vous avez des

Plus en détail

Résidence Clairefontaine

Résidence Clairefontaine Résidence Clairefontaine Bienvenue Madame, Monsieur, Vous venez de retirer un dossier de demande de pré-admission pour intégrer la Résidence Clairefontaine. Le Conseil d administration, la direction, tout

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES - ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) - RESTAURATION SCOLAIRE - TAP MATERNEL (Temps d

RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES - ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) - RESTAURATION SCOLAIRE - TAP MATERNEL (Temps d RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) RESTAURATION SCOLAIRE TAP MATERNEL (Temps d Accueil Périscolaire) ANNEE 2013 2014 La ville de JACOU organise

Plus en détail

Aménagement des Rythmes de Vie de l Enfant

Aménagement des Rythmes de Vie de l Enfant Aménagement des Rythmes de Vie de l Enfant Préparation de la Rentrée 2014 Conseil Participatif 10 Avril 2014 1 Sommaire Rappel des pistes de réflexion Résultat de l étude de faisabilité Rappel des valeurs

Plus en détail

Le budget 2014 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES

Le budget 2014 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES Le budget 2014 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES Éditorial Le budget primitif 2014 s inscrit dans un contexte économique et social encore difficile. Aussi, avec

Plus en détail

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Chantier d Emmaus International sur le DEVELOPPEMENT DURABLE Lisbonne du 10 au 18 octobre 2008 1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Le thème du développement durable a été choisi étant un vecteur

Plus en détail

Mercredi 10 juin 2015 20h30-22h30

Mercredi 10 juin 2015 20h30-22h30 CONSEIL DE QUARTIER DU GUICHET Mercredi 10 juin 2015 20h30-22h30 ORDRE DU JOUR 1- Présentation du budget de la ville 2015 : serré et responsable. 2- Révision du Plan Local d Urbanisme : objectifs, cadre

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA)

GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA) GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA) ACCES AUX SERVICES DU RESTAURANT SCOLAIRE DES SERVICES PERISCOLAIRES (Les TAP et La GARDERIE DU MATIN ET DU SOIR) Juillet

Plus en détail

à partir du samedi 8 février à 14h

à partir du samedi 8 février à 14h , Les inscriptions se dérouleront à partir du samedi 8 février à 14h au Mille Club Espace cafétéria de 12h à 13h30 Espace détente et jeux de 13h30 à 18h de 10h à 17h - 10 places Révisez vos classiques

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR Activités périscolaires des écoles Elémentaires et Maternelles Année scolaire 2015-2016

REGLEMENT INTERIEUR Activités périscolaires des écoles Elémentaires et Maternelles Année scolaire 2015-2016 REGLEMENT INTERIEUR Activités périscolaires des écoles Elémentaires et Maternelles Année scolaire 2015-2016 Article 1 : Objet Le présent règlement définit les conditions d inscription et les modalités

Plus en détail

Débat d orientations budgétaires 2014. Conseil municipal du 4 novembre 2013

Débat d orientations budgétaires 2014. Conseil municipal du 4 novembre 2013 Débat d orientations budgétaires 2014 Conseil municipal du 4 novembre 2013 1 1. Un contexte économique toujours aussi tendu 2 Les éléments de contexte 2014 : année électorale Des inconnues avec les réformes

Plus en détail

RAPPORT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES 2015

RAPPORT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES 2015 RAPPORT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES 2015 Conseil Municipal du 26 février 2015 Table des matières Préambule I - Analyses et perspectives économiques 2015 a) Contexte international et national b) L impact

Plus en détail

Appel à Projets Développement Durable. Dossier de demande de subvention

Appel à Projets Développement Durable. Dossier de demande de subvention Appel à Projets Développement Durable Dossier de demande de subvention IMPORTANT Ce dossier fait acte de document officiel et son usage est obligatoire. Nous vous invitons également à fournir tout document

Plus en détail

ORGANISATION PÉDAGOGIQUE

ORGANISATION PÉDAGOGIQUE VILLE DE SAINT-GERMAIN-LÈS-CORBEIL ÉCOLE MUNICIPALE DE MUSIQUE ERIK SATIE ORGANISATION PÉDAGOGIQUE & RÈGLEMENT INTÉRIEUR Préambule L École Municipale de Musique Erik Satie est un établissement d enseignement

Plus en détail

LE BUDGET DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VOLVESTRE. Le compte Administratif 2007

LE BUDGET DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VOLVESTRE. Le compte Administratif 2007 LE BUDGET DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VOLVESTRE Le budget est l'acte par lequel sont prévues et autorisées par l'assemblée délibérante les recettes et les dépenses d'un exercice. Le budget de la Communauté

Plus en détail

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants 2010 année de l éducation. Cette thématique, définie comme prioritaire par la municipalité, a permis de mettre en œuvre des outils novateurs au service

Plus en détail

Le budget 2015 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES

Le budget 2015 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES Le budget 2015 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES Éditorial Le budget primitif 2015 s inscrit dans un contexte économique et social contraint. Face à cette situation,

Plus en détail

Revue de presse. Ensemble, réduire c est agir!

Revue de presse. Ensemble, réduire c est agir! Du 16 au 24 novembre 2013, le SYTRAD et ses collectivités membres se sont mobilisés en faveur de la réduction des déchets. Ensemble, réduire c est agir! Revue de presse Contact : Frédérique DAHLEM Responsable

Plus en détail

T a r. i f s. N o u v e a u x. i c i p a u x

T a r. i f s. N o u v e a u x. i c i p a u x N o u v e a u x T a r i f s M u n i c i p a u x E D I T O municipaux liés à l enfance et à la jeunesse. Le Conseil municipal a décidé d harmoniser les tarifs des services Le nouveau dispositif, applicable

Plus en détail

MONTGERON TOUT CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LA SITUATION FINANCIÈRE DE LA VILLE DE

MONTGERON TOUT CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LA SITUATION FINANCIÈRE DE LA VILLE DE TOUT CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LA SITUATION FINANCIÈRE DE LA VILLE DE MONTGERON FISCALITÉ, ENDETTEMENT, FONCTIONNEMENT, INVESTISSEMENT, ÉQUIPEMENTS PUBLICS, ÉPARGNE, CRÉDIT, SERVICES PUBLICS CHIFFRES

Plus en détail

BULLETIN D INFORMATIONS SIROS

BULLETIN D INFORMATIONS SIROS BULLETIN D INFORMATIONS SIROS Numéro de septembre 2014. NOUS CONTACTER Commune de Siros 20 Rue Carrerasse 64230 SIROS Tel : 05 59 68 66 05 Fax : 05 59 68 72 80 Courriel : mairie.siros@wanadoo.fr www.siros.fr

Plus en détail

@ g PERPI NAN. Le journal numérique de la Ville de Perpignan

@ g PERPI NAN. Le journal numérique de la Ville de Perpignan Le journal numérique de la Ville de Perpignan @ g PERPI NAN N 52 septembre 2015 FORUM Le rendez-vous des associations - page 2 FESTIVAL Prix de la Ville de Perpignan Rémi Ochlik - page 3 MUSIQUE 27ème

Plus en détail

Dossier de Presse LA SEMAINE BLEUE. Du 15 au 18 octobre 2012 Animations seniors gratuites. www.dax.fr

Dossier de Presse LA SEMAINE BLEUE. Du 15 au 18 octobre 2012 Animations seniors gratuites. www.dax.fr LA SEMAINE BLEUE Du 15 au 18 octobre 2012 Animations seniors gratuites Dossier de Presse www.dax.fr SOMMAIRE 1 - La Semaine Bleue 2 - Programme des animations 3 - Un salon des seniors 4 - Actions du ccas

Plus en détail

Synthèse de l'audit financier par la société d'expertise Ressources Consultants Finances de la commune de Mézières sur Seine

Synthèse de l'audit financier par la société d'expertise Ressources Consultants Finances de la commune de Mézières sur Seine Synthèse de l'audit financier par la société d'expertise Ressources Consultants Finances de la commune de Mézières sur Seine 1 SOMMAIRE I. INTRODUCTION... 3 1.1 Les indicateurs de la santé financière d'une

Plus en détail

1. Vue d ensemble des budgets I 3 I

1. Vue d ensemble des budgets I 3 I Sommaire 1. Vue d ensemble des budgets 2. Contexte des finances locales en 2014 3. Section de fonctionnement 4. Section d investissement 5. Synthèse et conclusion I 2 I 1. Vue d ensemble des budgets I

Plus en détail

PROJET «LA GAMINERIE» APPEL À PROJET ARTISTIQUE

PROJET «LA GAMINERIE» APPEL À PROJET ARTISTIQUE MUSIQUES EN STOCK MUSIQUES EN STOCK 2016 DU 29 JUIN AU 2 JUILLET 2016 - CLUSES (74) PROJET «LA GAMINERIE» APPEL À PROJET ARTISTIQUE PRÉSENTATION DU MUSIQUES EN STOCK Musiques en Stock : un festival atypique

Plus en détail

Investissements d équipement et finances communales: une planification s impose

Investissements d équipement et finances communales: une planification s impose Journée neuchâteloise de l aménagement, jeudi 21 mars 2002 au Locle «L équipement: le comprendre, le financer et le réaliser» Investissements d équipement et finances communales: une planification s impose

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494 BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494 17 - Comité Local d Aide aux Projets Bisontins «CLAP» Aide Individuelle aux Loisirs par l Echange «A Tire d AILE» - Bilan 2014 et perspectives 2015

Plus en détail

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h I N F O R M A T I O N A L A P R E S S E La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h Du 7 au 19 octobre 2010, la Ville de Niort accueille la Maison du Développement Durable

Plus en détail

Mardi 14 octobre 2014 20h - 22h

Mardi 14 octobre 2014 20h - 22h CONSEIL DE QUARTIER DU CENTRE Mardi 14 octobre 2014 20h - 22h Médiation citoyenne «mettre en relation, créer des ponts» Un dispositif élargi pour une participation citoyenne diversifiée. Une mission de

Plus en détail

Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015

Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015 Service de presse Ville de Rennes/Rennes Métropole Tél. 02 23 62 22 34 Vendredi 6 mars 2015 Conseil municipal Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015 Sommaire > Communiqué

Plus en détail

Je rent n re en n 6ème Sep e t p em e br b e e 2007 0

Je rent n re en n 6ème Sep e t p em e br b e e 2007 0 Je rentre en 6 ème Septembre 2007 CARACTERISTIQUES de l ETABLISSEMENT Une transition en douceur entre le primaire et le collège En projet : cours le mercredi une semaine sur deux Fin des cours à 16 H 25

Plus en détail

La lettre. n 7 municipale. Réaménagement. de la mairie... un nouvel accueil! septembre 2010. La mairie fait peau neuve.

La lettre. n 7 municipale. Réaménagement. de la mairie... un nouvel accueil! septembre 2010. La mairie fait peau neuve. Lettre d information municipale de la commune de Savigneux p 2 La lettre n 7 municipale septembre 2010 La mairie fait peau neuve Le projet de réaménagement de la mairie s inscrit dans une volonté de favoriser

Plus en détail

Nombre de réponses par quartiers

Nombre de réponses par quartiers Quartier 10 Nombre de réponses par quartiers Quartier 16 Quartier 15 165 176 Quartier 14 94 Quartier 13 156 Quartier 12 229 Quartier 11 201 Quartier 10 252 Quartier 9 344 Quartier 8 200 Quartier 7 236

Plus en détail

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Juin 2015 Ce document a pour vocation à recenser les principaux services et aides proposés dans le cadre de la lutte contre l isolement il

Plus en détail

Jacques-Prévert 2015/2016 CENTRE SOCIAL ET CULTUREL

Jacques-Prévert 2015/2016 CENTRE SOCIAL ET CULTUREL 2015/2016 CENTRE SOCIAL ET CULTUREL Jacques-Prévert 12 place Claude-Debussy - 92220 Bagneux Tél : 01 46 56 12 12 - Fax : 01 46 57 25 80 cscpreve@mairie-bagneux.fr L équipe du Centre Social et Culturel

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 Introduction Depuis plusieurs années, CHAULGNES s est fortement engagée en faveur de la jeunesse considérée comme un champ d action

Plus en détail

Anne PELLETIER LE BARBIER Maire de Bièvres

Anne PELLETIER LE BARBIER Maire de Bièvres Un an après la mise en œuvre des nouveaux horaires scolaires à Bièvres, nous souhaitons vous donner une information précise sur l ensemble des acteurs qui interviennent auprès de vos enfants tout au long

Plus en détail

Politiques des équipements et des infrastructures

Politiques des équipements et des infrastructures POLITIQUE DES ÉQUIPEMENTS ET DES INFRASTRUCTURES Le conseil municipal, le conseil d agglomération, les conseils d arrondissement et le comité exécutif de Montréal, à titre d administrateurs de fonds publics

Plus en détail

TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort

TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort Année 2014-2015 Contact Service Éducation : 04 90 59 11 05 A. DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 - Objet du règlement A compter

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE PREAMBULE : La ville de GODERVILLE organise au sein de ses écoles un service d accueil périscolaire. Ces prestations regroupent : les activités périscolaires mises

Plus en détail

Un piano dans chaque école

Un piano dans chaque école Notre idée : dans chaque école, mettre à disposition des enfants un vrai piano, en accès libre. BUDGET PARTICIPATIF 2015 Un piano dans chaque école Description du projet Pour un enfant, avant d être un

Plus en détail

THÉÂTRE DU BEAUVAISIS

THÉÂTRE DU BEAUVAISIS THÉÂTRE DU BEAUVAISIS THÉÂTRE DU BEAUVAISIS Un peu d histoire Enquête publique : le cadre Le dossier Déroulement de l enquête Avis et conclusions du CE Après remise du rapport Octobre 2014 : où en est-on?

Plus en détail

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr JOURNÉE DE TRAVAIL SUR LA VIE ASSOCIATIVE Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion www.ville-bonneuil.fr Les associations au cœur des débats Le discours du maire, Patrick Douet 2 «Je veux tout

Plus en détail

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium,

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, photo : Yann Gachet photo : Ville de Colomiers - Yann Gachet bb/enfants/ados automne/hiver printemps/été aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, Au Theatre de la

Plus en détail

AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL

AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL VILLE DE BAGNEUX (Hauts-de-Seine) ------- Exécution de l'article 56 de la Loi du 05 avril 1884 AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Le Conseil Municipal légalement convoqué le : VENDREDI 4 DECEMBRE 2015

Plus en détail

L été s installe et notre programmation l accompagne par des activités foisonnantes dans le. seniors kremlinois. Le journal des.

L été s installe et notre programmation l accompagne par des activités foisonnantes dans le. seniors kremlinois. Le journal des. Visite du château de Fontainebleau. Atelier origami avec des enfants. Des éèves du conservatoire au club. N 28 Juillet Août Septembre 2015 Le journal des seniors kremlinois l Un bel été pour les aînés

Plus en détail

Budget primitif 2015. Présentation du Budget Primitif 2015

Budget primitif 2015. Présentation du Budget Primitif 2015 Budget primitif Équilibre général du budget Dotations nouvelles Reports Total INVESTISSEMENT DEPENSES 10 563 898,81 7 079 912,86 17 643 811,67 RECETTES 13 511 283,90 4 132 527,77 17 643 811,67 FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui Avec la Mutualité Française, la santé avance Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui ACCOMPAGNER LES FAMILLES D AUJOURD HUI L engagement de la Mutualité en matière

Plus en détail