25 Novembre: Journée internationale de lutte contre toutes les violences faites aux femmes

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "25 Novembre: Journée internationale de lutte contre toutes les violences faites aux femmes"

Transcription

1 25 Novembre: Journée internationale de lutte contre toutes les violences faites aux femmes «La violence faite aux femmes désigne tout acte de violence fondé sur l appartenance au sexe féminin, causant ou susceptible de causer aux femmes des dommages ou des souffrances physiques, sexuelles ou psychologiques, et comprenant la menaces de tes actes, la contrainte ou la privation arbitraire de liberté, que ce soit dans la vie publique ou dans la vie privée». O.N.U, Déclaration sur l élimination de la violence contre les femmes. 1

2 HISTORIQUE FEMMES ET VIOLENCE 1975 Ouverture du centre Flora Tristan, 1 er refuge pour «femmes battues» Définition légale du viol : «Tout acte de pénétration sexuelle de quelque nature qu il soit, commis sur la personne d autrui, par violence, contrainte ou surprise» ére campagne nationale d information et création des commissions départementales d action contre les violences faites aux femmes Aggravation des sanctions pour des violences commises par le conjoint ou le concubin Sanction du harcèlement sexuel dans les relations du travail ére enquête statistique sur les violences envers les femmes- ENVEFF : 1 femme sur 10 a été victime de violence au cours de l année 2004 Possibilité d éviction du conjoint violent du domicile conjugal Reconnaissance par la loi du viol entre époux et sanction du vol entre époux dans certains cas (vol des objets ou docs indispensables à la vie quotidienne) Loi relative aux violences faites spécifiquement aux femmes, aux violences au sein des couples et aux incidences de ces dernières sur les enfants. Création : - de l ordonnance de protection des victimes et -du délit de harcèlement moral au sein du couple. La lutte contre les violences faites aux femmes est déclarée GRANDE CAUSE NATIONALE 2011 Plan triennal de lutte contre les violences faites aux femmes. 3 priorités: «Protection, Prévention, Solidarité» 2012 Publication de la loi relative au harcèlement sexuel éme loi de protection des femmes victimes de violences 2

3 Quelques chiffres 2009 : 140 femmes décédées victimes de leur compagnon ou ex-compagnon Soit en moyenne 1 femme décédée tous les 2.5 jours 2012 : 148 femmes et 26 hommes (cela représente 22% des homicides de toute nature répertoriés au cours de l année écoulée). En 2011, violences non mortelles sur des femmes au sein du couple, "3919" a recensé appels 1 femme sur 5 déclare avoir été victime au cours de sa vie de violences sexuelles. 79,4% des enfants vivant dans le foyer ont été témoins de violences, + de 17% ont été maltraités en même temps que la victime. 9 enfants en 2012 en sont décédés. Un chiffre n'est jamais pris en compte: celui des femmes qui se suicident en suite des violences subies par leur conjoint. Il s'agit là du meurtre psychique Une femme sur 10, victime de violence porte plainte Les femmes sans diplôme sont trois fois plus nombreuses à subir des violences domestiques que les plus diplômées. Il est important de rappeler que les femmes sont autant exposées à la violence dans leur ménage qu en dehors. Source : Etude stat, Délégation aux victimes du ministère de l intérieur, En PACA: En 2004, plus de condamnations pour violences faites aux femmes ont été prononcées, soit 8 % des condamnations nationales et une augmentation de 5 % par rapport à l année Cette augmentation est deux fois plus importante qu au niveau national. 3

4 Origine du 25 novembre : Le 25 novembre 1960, sur ordre du dictateur Trujillo, les sœurs Mirabal, militantes Dominicaines et symboles de la résistance à la dictature de leur pays, furent assassinées. Elles ont symbolisé à la fois la résistance d un peuple à la dictature et la résistance des femmes. En 1999, l O.N.U a choisi officiellement le 25 NOVEMBRE comme JOURNEE INTERNATIONALE POUR L ELIMINATION DES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES, afin de sensibiliser l opinion publique. 4

5 Chaque type de violences est punie par des sanctions précises: QUELS SONT LES TYPES DE VIOLENCES? Violences verbales Les violences verbales peuvent s exercer partout et sont souvent banalisées sous couvert d humour Il n existe pas de qualification juridique pour les violences verbales. Elles font malgré tout partie des atteintes à l intégrité de la personne, au même titre que les autres formes de violence. Différents articles du Code Pénal prennent en considération les menaces, les injures et la diffamation raciale. Violences sexuelles : Viols et agressions sexuelles Définition légale de l agression sexuelle : Code Pénal art à L'agression sexuelle est un délit. Définition légale du viol Depuis la loi du 23 décembre 1980, le viol est défini dans le Code Pénal : art à Le viol est un crime. + d 1 femme sur 6 est victime d une tentative de viol ou d un viol dans sa vie. Pour en savoir plus: 5

6 Mariages forcés et mutilations sexuelles Mutilations sexuelles : La loi protège tous les enfants qui vivent en France, quelle que soit leur nationalité. La loi française s applique pour les mutilations commises en France comme à l étranger. Les peines prévues pour l auteur d une mutilation et pour le(s) responsable(s) de l enfant mutilée sont définies par le code pénal, article et suivants. Une action en justice peut être engagée 20 ans après la majorité de la victime. Mariages forcés : La loi française exige le consentement mutuel, libre et volontaire des futurs époux. Les démarches en cas de mariage forcé: Avant le mariage: à dénoncer au service des mariages de la mairie Pendant la célébration du mariage: le droit de dire NON existe même le jour du mariage. Après le mariage: demander l annulation dans les 5 ans suivant la célébration Violences au travail Harcèlement moral Forme de violence insidieuse au sein du travail article du code pénal L du code du travail Harcèlement sexuel : Loi du 6 aout La loi du 6 août 2012 relative au harcèlement sexuel donne : -Une définition plus précise mais également plus large du délit de harcèlement sexuel. -Aggrave les peines maximales encourues et réprime les discriminations commises à l encontre des victimes de harcèlement sexuel (nouveau délit). -Renforce la prévention du harcèlement sexuel dans le monde professionnel Association européenne contre les violences faites aux femmes au Travail : 6

7 Violences conjugales Les peines sont fonction de la gravité des faits: Elles peuvent aller d une simple amende à des peines de prison ferme. Le conjoint coupable de violences peut par ailleurs être astreint à un suivi thérapeutique. Il faut savoir que la loi punit plus sévèrement le meurtre, le viol, les agressions sexuelles quand ils sont commis au sein d un couple, même séparé. Et qu une ordonnance de protection peut être déclenchée. Violences administratives et juridiques La loi du 9 juillet 2010 à apporter une amélioration à la condition administrative des femmes étrangères victimes de violences conjugales. La rupture de la communauté de vie en raison de violences conjugales, n entraîne pas le retrait du titre de séjour. Son renouvellement peut lui être accordé (discrétion du préfet). Art L431-2 et L du CESEDA Pour en savoir plus: es_conjugales.pdf Parlez-en rapidement à une personne de confiance ou à une association (SOS Femmes, CIDFF ) 7

8 Loi du 6 août 2013 : 2ème loi protégeant les femmes victimes de violence La loi crée de nouveaux délits pour protéger les femmes contre les violences : Les parents qui trompent leur fille pour l emmener à l étranger et lui faire subir un mariage forcé s exposeront désormais à des poursuites. Les adultes qui incitent les jeunes filles mineures à subir une excision ou qui incitent leurs familles à leur faire subir une excision. La pénalisation de la tentative d avortement forcé. Les victimes de violences qui sont en danger parce que le coupable s est évadé seront désormais systématiquement informées de cette évasion. La loi renforce aussi la lutte contre la traite des êtres humains, elle : élargit la définition de la traite, crée de nouvelles infractions, complète l arsenal juridique existant pour lutter contre les réseaux et mieux protéger les victimes. apporte enfin une définition à l esclavage, qui ne figurait pas encore dans le code pénal, malgré deux condamnations de la France par la Cour européenne des droits de l Homme. Les crimes de réduction en esclavage et d exploitation d une personne réduite en esclavage sont désormais punis de vingt ans de réclusion criminelle. Un premier plan gouvernemental de lutte contre la traite des êtres humains sera présenté dans les jours prochains. 8

9 A QUI S ADRESSER? NUMEROS D URGENCE NUMEROS NATIONAL : Violences Femmes Info Anonyme et gratuit, destiné aux femmes victimes de violences, ainsi qu à leur entourage et aux professionnels concernés. Du lundi au samedi, de 8h à 22h et les jours fériés de 10h à 20h (Sauf les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre). Ce numéro permet d assurer une écoute, une information, et, en fonction des demandes, une orientation adaptée vers les dispositifs locaux d accompagnement et de prise en charge. Le 3919 n est pas un numéro d appel d urgence. Numéros d urgence à votre disposition 24 h/ 24. Le 15 : SAMU (médecin) Le 18 : les Pompiers Le 17 : la Police Le 112 : Numéro d urgence européen Le 119 : Allo Enfance Maltraitée NUMEROS PACA Information sur les droits CIDFF Phocéen: CIDFF Arles: Violences conjugales: SOS femmes: Aide aux victimes: AVAD: APERS: Sexualité, contraception...: Planning familial: Mutilations sexuelles: GAMS: Prostitution: Amicale du nid: Permanences juridique 9

10 Quelques liens Centre national d information sur les droits des femmes et des familles : Ministère des droits des femmes : Annuaires des associations locales et nationales de lutte contre les violences faites aux femmes : Chiffres clés 2012 : l égalité entre les hommes et les femmes pdf Site ONU 10

Loi du 4 avril 2006 : Renforcement de la prévention et de la répression des violences au sein du couple

Loi du 4 avril 2006 : Renforcement de la prévention et de la répression des violences au sein du couple Loi du 4 avril 2006 : Renforcement de la prévention et de la répression des violences au sein du couple Les principales mesures de la nouvelle loi visent à mieux protéger des violences les femmes, notamment

Plus en détail

Une avancée majeure :

Une avancée majeure : d i t o édito Une avancée majeure : Fatima LALEM Adjointe au Maire de Paris en charge de l Égalité femmes hommes La possibilité pour les femmes victimes de violences de demander une ordonnance de protection,

Plus en détail

I. Les agressions sexuelles commises sur un mineur avec violence, contrainte, menace ou surprise

I. Les agressions sexuelles commises sur un mineur avec violence, contrainte, menace ou surprise FICHE N 27 LES INFRACTIONS SEXUELLES DONT SONT VICTIMES LES MINEURS I. Les agressions sexuelles commises sur un mineur avec violence, contrainte, menace ou surprise Ces agressions sont punies quel que

Plus en détail

Mission interministérielle pour la protection des femmes et la lutte contre la traite des êtres humains

Mission interministérielle pour la protection des femmes et la lutte contre la traite des êtres humains Mission interministérielle pour la protection des femmes et la lutte contre la traite des êtres humains 5ème Conférence internationale sur l observation de la criminalité et l analyse criminelle. I. Présentation

Plus en détail

5 questions-réponses sur la notion des violences sexuelles dans le sport

5 questions-réponses sur la notion des violences sexuelles dans le sport Textes-clés tirés du code du sport (source Légifrance) Article L332-6 Lors d une manifestation sportive ou de la retransmission en public d une telle manifestation dans une enceinte sportive, le fait de

Plus en détail

Réalité de la Violence conjugale et mesures prises en France. Dr Nicolas Pastour Centre Hospitalier J. M. Charcot - Plaisir CPAV - Octobre 2010

Réalité de la Violence conjugale et mesures prises en France. Dr Nicolas Pastour Centre Hospitalier J. M. Charcot - Plaisir CPAV - Octobre 2010 Réalité de la Violence conjugale et mesures prises en France Dr Nicolas Pastour Centre Hospitalier J. M. Charcot - Plaisir CPAV - Octobre 2010 Définition de la violence «Toute tentative, aussi subtile

Plus en détail

LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES : UN ENJEU DE CONNAISSANCE

LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES : UN ENJEU DE CONNAISSANCE LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES : UN ENJEU DE CONNAISSANCE Christophe SOULLEZ Directeur de l Observatoire national de la délinquance France XI Colloque du CIPC Palerme 17/19 novembre 2014 1 Un enjeu de

Plus en détail

A/RES/62/134. 8 Voir Documents officiels du Conseil économique et social, 2005, Supplément n o 3 (E/2005/23), chap. II,

A/RES/62/134. 8 Voir Documents officiels du Conseil économique et social, 2005, Supplément n o 3 (E/2005/23), chap. II, Nations Unies A/RES/62/134 Assemblée générale Distr. générale 7 février 2008 Soixante-deuxième session Point 63, a, de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale [sur la base du rapport

Plus en détail

La maltraitance des personnes âgées et/ou handicapées vue par le droit Comment le droit appréhende-t- il la maltraitance? Point important: la maltraitance ne constitue pas une notion juridique C est un

Plus en détail

LES DOCUMENTS DE TRAVAIL DU SÉNAT

LES DOCUMENTS DE TRAVAIL DU SÉNAT LES DOCUMENTS DE TRAVAIL DU SÉNAT Série LÉGISLATION COMPARÉE LA PRESCRIPTION DE L ACTION PUBLIQUE EN MATIÈRE DE VIOL n LC 178 Octobre 2007 - 3 - LA PRESCRIPTION DE L ACTION PUBLIQUE EN MATIÈRE DE VIOL

Plus en détail

PROFA 5 prestations autour de l intimité

PROFA 5 prestations autour de l intimité PROFA 5 prestations autour de l intimité Planning familial Éducation sexuelle Conseil en périnatalité Consultation conjugale et de sexologie Centre de consultation LAVI Des espaces de paroles pour mieux

Plus en détail

STOP VIOLENCE AGAINST ELDERLY WOMEN: STOP VI.E.W Projet DAPHNE JUST/2009-2010/DAP/AG/0992

STOP VIOLENCE AGAINST ELDERLY WOMEN: STOP VI.E.W Projet DAPHNE JUST/2009-2010/DAP/AG/0992 STOP VIOLENCE AGAINST ELDERLY WOMEN: STOP VI.E.W Projet DAPHNE JUST/2009-2010/DAP/AG/0992 1. Situation générale 2. Dispositifs et ressources 3. Conclusion Pour réaliser notre recueil de données, nous nous

Plus en détail

INTRODUCTION CONCLUSION PROTECTION JURIDIQUE DU MINEUR EN CONFLIT AVEC LA LOI

INTRODUCTION CONCLUSION PROTECTION JURIDIQUE DU MINEUR EN CONFLIT AVEC LA LOI Protection juridique de l enfant en conflit avec la loi INTRODUCTION I- CADRE JURIDIQUE DE PROTECTION A- NOTION D ENFANT EN CONFLIT AVEC LA LOI B- INSTRUMENTS JURIDIQUES DE PROTECTION II- MESURES DE PROTECTION

Plus en détail

Edition 2016. le Guide. Si vous êtes victime de violences. Les aides au logement et les solutions d hébergement Si vous êtes mineure

Edition 2016. le Guide. Si vous êtes victime de violences. Les aides au logement et les solutions d hébergement Si vous êtes mineure Edition 2016 JE SUIS ENCEINTE le Guide Si vous êtes victime de violences Les démarches essentielles Les aides financières et matérielles Si vous êtes victime de violences Les aides au logement et les solutions

Plus en détail

LE VIOL UN ACTE DE PENETRATION SEXUELLE UN ACTE COMMIS SUR LA PERSONNE D AUTRUI. L article 222-23 du C.P. définit et réprime le viol.

LE VIOL UN ACTE DE PENETRATION SEXUELLE UN ACTE COMMIS SUR LA PERSONNE D AUTRUI. L article 222-23 du C.P. définit et réprime le viol. LE VIOL Tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu il soit, commis sur la personne d autrui par violence, contrainte, menace ou surprise est un viol. I - E L E M E N T L E G A L L article

Plus en détail

SÛRETE, SECURITE : Jean Michel CICHOCKI. Quelques précisions sémantiques

SÛRETE, SECURITE : Jean Michel CICHOCKI. Quelques précisions sémantiques SÛRETE, SECURITE : Quelques précisions sémantiques SÛRETÉ SÉCURITÉ La signification attribuée aux termes «sûreté» et «sécurité» varie selon les métiers et les cultures professionnelles. Par exemple : La

Plus en détail

Informations de la Direction de la santé publique et de la prévoyance sociale du canton de Berne

Informations de la Direction de la santé publique et de la prévoyance sociale du canton de Berne Informations de la Direction de la santé publique et de la prévoyance sociale du canton de Berne Qu est-ce que l aide aux victimes d infractions? Réglementée par une loi fédérale depuis 1993, cette aide

Plus en détail

Angleterre/ Pays de Galles

Angleterre/ Pays de Galles Inscription du mot «inceste» dans le Code pénal France Allemagne Belgique Canada Pas infraction spécifique il s agit d une lorsqu il est commis par un ascendant légitime, naturel ou adoptif, ou par toute

Plus en détail

Ce que la Campagne Ruban Blanc nous dit sur LA VIOLENCE EN SUISSE ENVERS LES

Ce que la Campagne Ruban Blanc nous dit sur LA VIOLENCE EN SUISSE ENVERS LES LA VIOLENCE EN SUISSE ENVERS LES FEMMES SOMMAIRE La violence domestique...2 La violence sur le lieu de travail...3 Le harcèlement obsessionnel...4 Le viol et le harcèlement sexuel...5 La pornographie...6

Plus en détail

Observatoire des violences envers les femmes du Conseil général de la Seine-Saint-Denis www.seine-saint-denis.fr

Observatoire des violences envers les femmes du Conseil général de la Seine-Saint-Denis www.seine-saint-denis.fr Observatoire des violences envers les femmes du Conseil général de la Seine-Saint-Denis www.seine-saint-denis.fr Art. 515-9. Lorsque les violences exercées au sein du couple ou par un ancien conjoint,

Plus en détail

Et si... c était un mariage forcé?

Et si... c était un mariage forcé? Et si... c était un mariage forcé? Un mariage forcé, c est un mariage avec une personne que vous n avez pas choisie, qui vous est imposée sans tenir compte de vos choix et de vos désirs, que ce soit le

Plus en détail

TABLE ANALYTIQUE DES MATIÈRES Les chiffres renvoient aux numéros (en caractère gras) de l ouvrage

TABLE ANALYTIQUE DES MATIÈRES Les chiffres renvoient aux numéros (en caractère gras) de l ouvrage Table analytique des matières / 845 TABLE ANALYTIQUE DES MATIÈRES Les chiffres renvoient aux numéros (en caractère gras) de l ouvrage Préliminaires... 1 I. Les intérêts du droit pénal spécial... 2 II.

Plus en détail

QUELLES SANCTIONS POUR LES AUTEURS MINEURS DE VIOLENCE SEXUELLE?

QUELLES SANCTIONS POUR LES AUTEURS MINEURS DE VIOLENCE SEXUELLE? CRIAVS-LR FORMATION «MINEURS AUTEURS ET/OU VICTIMES DE VIOLENCES SEXUELLES» 7/8 JUIN 2012 QUELLES SANCTIONS POUR LES AUTEURS MINEURS DE VIOLENCE SEXUELLE? Marc TOUILLIER Doctorant, chargé d enseignement

Plus en détail

Mémorandum revendicatif et propositions à propos du projet de loi cadre contre la violence à l'encontre des femmes

Mémorandum revendicatif et propositions à propos du projet de loi cadre contre la violence à l'encontre des femmes Mémorandum revendicatif et propositions à propos du projet de loi cadre contre la violence à l'encontre des femmes Introduction Le Secrétariat National de la Ligue Démocratique des Droits des Femmes (LDDF)

Plus en détail

TELEPROTECTION GRAVE DANGER SIGNATURE DE LA CONVENTION DEPARTEMENTALE. A LAON, LE 1 er JUILLET 2015

TELEPROTECTION GRAVE DANGER SIGNATURE DE LA CONVENTION DEPARTEMENTALE. A LAON, LE 1 er JUILLET 2015 TELEPROTECTION GRAVE DANGER SIGNATURE DE LA CONVENTION DEPARTEMENTALE A LAON, LE 1 er JUILLET 2015 Monsieur Raymond LE DEUN, préfet de l Aisne et Monsieur Baptiste PORCHER, procureur de la République près

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 152 25 juillet 2011. S o m m a i r e PROTECTION DES ENFANTS CONTRE L EXPLOITATION ET LES ABUS SEXUELS

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 152 25 juillet 2011. S o m m a i r e PROTECTION DES ENFANTS CONTRE L EXPLOITATION ET LES ABUS SEXUELS MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 2233 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 152 25 juillet 2011 S o m m a i r e PROTECTION DES ENFANTS CONTRE

Plus en détail

Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants

Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants NATIONS UNIES CAT Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants Distr. GÉNÉRALE CAT/C/MUS/Q/3 20 juillet 2009 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMITÉ CONTRE LA

Plus en détail

Déclaration sur l'élimination de la violence à l'égard des femmes

Déclaration sur l'élimination de la violence à l'égard des femmes Déclaration sur l'élimination de la violence à l'égard des femmes L'Assemblée générale, Considérant qu'il est urgent de faire en sorte que les femmes bénéficient universellement des droits et principes

Plus en détail

Institutions Acteurs Procédures Vos droits. Les violences conjugales

Institutions Acteurs Procédures Vos droits. Les violences conjugales Institutions Acteurs Procédures Vos droits Les violences conjugales F i c h e P r a t i q u e Les violences conjugales Toute personne qui subit des violences physiques, verbales, psychologiques ou sexuelles

Plus en détail

Violence conjugale vécue par les aînées 1

Violence conjugale vécue par les aînées 1 Violence conjugale vécue par les aînées 1 7 À ce jour, l intervention en matière de violence La violence psychologique, conjugale auprès des femmes aînées a été peu abordée. «Ça fait son chemin et ça On

Plus en détail

LE CADRE JURIDIQUE DU MÉTIER D ENSEIGNANT

LE CADRE JURIDIQUE DU MÉTIER D ENSEIGNANT LE CADRE JURIDIQUE DU MÉTIER D ENSEIGNANT ISFEC septembre 2015 Durée de la formation : 1h30 Objectif : Donner aux nouveaux enseignants quelques rudiments juridiques leurs permettant de mieux comprendre

Plus en détail

Pédophilie: l Allemagne expérimente la prévention du passage à l acte

Pédophilie: l Allemagne expérimente la prévention du passage à l acte 1 04.02.2014 16:49 Psychiatrie Mercredi 03 juillet 2013 Pédophilie: l Allemagne expérimente la prévention du passage à l acte Par Frédéric Lemaître, Le Monde En Allemagne, dans plusieurs grandes villes,

Plus en détail

Violences faites aux femmes

Violences faites aux femmes Colloque Mobiliser les professionnel-le-s par la formation Paris, le 20 novembre 2014 Université Descartes Paris 5 De la délinquance subie aux dépôt de plainte et à la décision de justice Enquête de victimation

Plus en détail

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sur le rapport de la Troisième Commission (A/58/499)]

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sur le rapport de la Troisième Commission (A/58/499)] Nations Unies A/RES/58/137 Assemblée générale Distr. générale 4 février 2004 Cinquante-huitième session Point 108 de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale [sur le rapport de la Troisième

Plus en détail

Rapport d Activité 2006

Rapport d Activité 2006 Rapport d Activité 2006 Le site web Chantal Poignant, conseil, et Yves Lambert, directeur SOS FEMMES ACCUEIL - Bât. Vosges n 1 2, rue Saint-John Perse 52100 SAINT-DIZIER Tél. : 03.25.06.50.70 Fax : 03.25.06.86.35

Plus en détail

Préfet de Loir-et-Cher. Protocole départemental de prévention et de lutte contre les violences faites aux femmes

Préfet de Loir-et-Cher. Protocole départemental de prévention et de lutte contre les violences faites aux femmes Préfet de Loir-et-Cher Protocole départemental de prévention et de lutte contre les violences faites aux femmes 2012-2015 AVANT-PROPOS Les violences faites aux femmes constituent des atteintes graves aux

Plus en détail

Ne restez pas seule!

Ne restez pas seule! Violences conjugales Accueil - écoute - soutien Ne restez pas seule! PREFET DE LA SEINE-SAINT-DENIS Direction départementale de la cohésion sociale Mission départementale aux Droits des Femmes et à l Ẻgalité

Plus en détail

COMBATTRE L EXCISION

COMBATTRE L EXCISION COMBATTRE L EXCISION Les mutilations sexuelles féminines sont punies par la loi Cette pratique entraîne de graves conséquences physiques, psychologiques et peut provoquer la mort. www.stop-violences-femmes.gouv.fr

Plus en détail

Commission départementale spécialisée de prévention et d action contre les violences faites aux femmes

Commission départementale spécialisée de prévention et d action contre les violences faites aux femmes Commission départementale spécialisée de prévention et d action contre les violences faites aux femmes Séance plénière Mardi 25 novembre 2014 Salle Busson de la préfecture Point de situation statistique

Plus en détail

Rapport d Activité 2007

Rapport d Activité 2007 Rapport d Activité 2007 Le site web Chantal Poignant, conseil, et Yves Lambert, directeur SOS FEMMES ACCUEIL - Bât. Vosges n 1 2, rue Saint-John Perse 52100 SAINT-DIZIER Tél. : 03.25.06.50.70 Fax : 03.25.06.86.35

Plus en détail

SÉNAT PROPOSITION DE LOI

SÉNAT PROPOSITION DE LOI N 207 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2013-2014 Enregistré à la Présidence du Sénat le 4 décembre 2013 PROPOSITION DE LOI ADOPTÉE PAR L'ASSEMBLÉE NATIONALE, renforçant la lutte contre le système prostitutionnel,

Plus en détail

Législation relative à la justice pénale pour les jeunes

Législation relative à la justice pénale pour les jeunes Capsule juridique Législation relative à la justice pénale pour les jeunes Au Canada, le taux d incarcération des adolescents est plus élevé que chez les adultes. Environ 80 pour cent des peines de placement

Plus en détail

N 736 (rectifié) ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI

N 736 (rectifié) ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI N 736 (rectifié) ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 20 février 2013. PROJET DE LOI portant diverses dispositions

Plus en détail

«ça veut dire non!» Campagne de sensibilisation contre les violences sexuelles. Dossier de presse 17 novembre 2015

«ça veut dire non!» Campagne de sensibilisation contre les violences sexuelles. Dossier de presse 17 novembre 2015 Campagne de sensibilisation contre les violences sexuelles «ça veut dire non!» Dossier de presse 17 novembre 2015 Dossier et visuels à télécharger sur : www.caveutdirenon.ch 1 Contenu Communiqué de presse...

Plus en détail

Liste de points à traiter établie avant la soumission du troisième rapport périodique du Sénégal (CAT/C/SEN/3)*

Liste de points à traiter établie avant la soumission du troisième rapport périodique du Sénégal (CAT/C/SEN/3)* Nations Unies Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants Distr. générale 3 août 2010 Français Original: anglais CAT/C/SEN/Q/3 Comité contre la torture

Plus en détail

Expulsion des étrangers en Algérie, entre dispositions normatives et pratiques pertinentes.

Expulsion des étrangers en Algérie, entre dispositions normatives et pratiques pertinentes. Expulsion des étrangers en Algérie, entre dispositions normatives et pratiques pertinentes. Ziad LATTOUF 1 LZ Pour entrer en Algérie, l étranger doit accomplir quelques formalités. Etre détenteur d'un

Plus en détail

VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE. stop-violences-femmes.gouv.fr

VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE. stop-violences-femmes.gouv.fr VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE stop-violences-femmes.gouv.fr Les violences au sein du couple diffèrent des disputes ou conflits conjugaux où deux points de vue s opposent dans un rapport d égalité.

Plus en détail

CONCOURS EUROPEEN DES DROITS DE L HOMME RENE CASSIN. CAS PRATIQUE Procédure de sélection 2012-13

CONCOURS EUROPEEN DES DROITS DE L HOMME RENE CASSIN. CAS PRATIQUE Procédure de sélection 2012-13 CONCOURS EUROPEEN DES DROITS DE L HOMME RENE CASSIN CAS PRATIQUE Procédure de sélection 2012-13 1. Marie Marion et Martin Roméo sont des ressortissants de la République Syldave. La République de Syldavie

Plus en détail

Certificat pour viol. Cadre légal. Dérogation au secret médical : Le viol est un crime

Certificat pour viol. Cadre légal. Dérogation au secret médical : Le viol est un crime Certificat pour viol Cadre légal Le viol est un crime Article 222-22 : "Constitue une agression sexuelle toute atteinte sexuelle commise avec violence, contrainte, menace ou surprise. Le viol est l'agression

Plus en détail

LE PREMIER CONCOURS ou CONCOURS EXTERNE

LE PREMIER CONCOURS ou CONCOURS EXTERNE LE PREMIER CONCOURS ou CONCOURS EXTERNE LES TEXTES Ordonnance n 58-1270 du 22 décembre 1958 : article 17. Décret n 72-355 du 4 mai 1972 modifié par le décre t n 2008-1551 du 31 décembre 2008. Sur les 8140

Plus en détail

Loi fédérale sur l interdiction d exercer une activité, l interdiction de contact et l interdiction géographique

Loi fédérale sur l interdiction d exercer une activité, l interdiction de contact et l interdiction géographique Projet de la Commission de rédaction pour le vote final Loi fédérale sur l interdiction d exercer une activité, l interdiction de contact et l interdiction géographique (Modification du code pénal, du

Plus en détail

Accueil, écoute, information, orientation : rencontrer un spécialiste du droit.

Accueil, écoute, information, orientation : rencontrer un spécialiste du droit. T I O R D U A S È C C A L Accueil, écoute, information, orientation : rencontrer un spécialiste du droit. La Ville de Rueil-Malmaison propose une offre diversifiée pour permettre un accès au droit à l'ensemble

Plus en détail

PREMIER MINISTRE MINISTERE DES DROITS DES FEMMES, PORTE-PAROLAT DU GOUVERNEMENT DOSSIER DE PRESSE DEPLACEMENT A EVREUX JEUDI 23 MAI 2013

PREMIER MINISTRE MINISTERE DES DROITS DES FEMMES, PORTE-PAROLAT DU GOUVERNEMENT DOSSIER DE PRESSE DEPLACEMENT A EVREUX JEUDI 23 MAI 2013 PREMIER MINISTRE MINISTERE DES DROITS DES FEMMES, PORTE-PAROLAT DU GOUVERNEMENT DOSSIER DE PRESSE DEPLACEMENT A EVREUX JEUDI 23 MAI 2013 SUR LE THEME DES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES Contact presse : Maxime

Plus en détail

Consommation de produits interdits ou règlementés (points législatifs)

Consommation de produits interdits ou règlementés (points législatifs) CLASSEUR LEGISLATION L aumônerie au quotidien F. Protection des mineurs 1. DROGUE, TABAC, ALCOOL Consommation de produits interdits ou règlementés (points législatifs) Drogues : Toute consommation de drogue

Plus en détail

BAREME DES SANCTIONS DE REFERENCE

BAREME DES SANCTIONS DE REFERENCE BAREME DES SANCTIONS DE REFERENCE Pour la Ligue de Paris Ile de France INTRODUCTION Le présent barème énonce à titre indicatif les sanctions disciplinaires infligées à l encontre des clubs de football,

Plus en détail

L ESTIMATION DU COUT SOCIAL ET FINANCIER DE LA VIOLENCE CONJUGALE EN EUROPE : SEIZE MILLIARDS D PAR AN

L ESTIMATION DU COUT SOCIAL ET FINANCIER DE LA VIOLENCE CONJUGALE EN EUROPE : SEIZE MILLIARDS D PAR AN L ESTIMATION DU COUT SOCIAL ET FINANCIER DE LA VIOLENCE CONJUGALE EN EUROPE : SEIZE MILLIARDS D PAR AN Par René Begon, chargé de projet en éducation permanente au CVFE Une étude financée par l Union européenne

Plus en détail

E-réputation : sanction de la vengeance en ligne et du harcèlement de son concubin

E-réputation : sanction de la vengeance en ligne et du harcèlement de son concubin E-réputation : sanction de la vengeance en ligne et du harcèlement de son concubin Article juridique publié le 01/09/2015, vu 1538 fois, Auteur : MAITRE ANTHONY BEM De plus en plus, la toile est utilisée

Plus en détail

RÉPUBLIQUE D'ALBANIE L AVOCAT DU PEUPLE

RÉPUBLIQUE D'ALBANIE L AVOCAT DU PEUPLE RÉPUBLIQUE D'ALBANIE L AVOCAT DU PEUPLE Résumé du Rapport spécial de l Avocat du Peuple sur La violence contre les femmes Juillet 2012 L Avocat du Peuple Blvd.: Zhan D Ark No. 2, Tirana, Albanie, Tel./Fax:

Plus en détail

MINISTERE DE LA JUSTICE SERVICE DES AFFAIRES EUROPEENNES ET INTERNATIONALES PARIS JUSTICE DES MINEURS

MINISTERE DE LA JUSTICE SERVICE DES AFFAIRES EUROPEENNES ET INTERNATIONALES PARIS JUSTICE DES MINEURS MINISTERE DE LA JUSTICE SERVICE DES AFFAIRES EUROPEENNES ET INTERNATIONALES PARIS JUSTICE DES MINEURS ORIENTATIONS EN TERME DE PROTECTION ET DE REPRESSION 1998-2008 LE CAS DU JAPON Etude à jour le 1 er

Plus en détail

LA REVUE DE PRESSE ÉGALITÉ

LA REVUE DE PRESSE ÉGALITÉ LA REVUE DE PRESSE ÉGALITÉ Le Matin 19 novembre 2015 REVUE DE PRESSE EGA 30/11/2015 Page 2 sur 13 Agri 20 novembre 2015 REVUE DE PRESSE EGA 30/11/2015 Page 3 sur 13 REVUE DE PRESSE EGA 30/11/2015 Page

Plus en détail

Demande d indemnisation adressée à la Commission d Indemnisation des Victimes d Infractions (C.I.V.I)

Demande d indemnisation adressée à la Commission d Indemnisation des Victimes d Infractions (C.I.V.I) Nous sommes là pour vous aider Demande d indemnisation adressée à la Commission d Indemnisation des Victimes d Infractions (C.I.V.I) N 12825*02 (Articles 706-3 à 706-15, R 50-1 à R 50-28 du code de procédure

Plus en détail

Mécanismes internationaux pour la promotion de la liberté d expression DÉCLARATION CONJOINTE RELATIVE AUX CRIMES CONTRE LA LIBERTÉ D EXPRESSION

Mécanismes internationaux pour la promotion de la liberté d expression DÉCLARATION CONJOINTE RELATIVE AUX CRIMES CONTRE LA LIBERTÉ D EXPRESSION Mécanismes internationaux pour la promotion de la liberté d expression DÉCLARATION CONJOINTE RELATIVE AUX CRIMES CONTRE LA LIBERTÉ D EXPRESSION Le Rapporteur spécial des Nations Unies (ONU) sur la promotion

Plus en détail

Secrétariat du Grand Conseil R 762. Proposition de résolution

Secrétariat du Grand Conseil R 762. Proposition de résolution Secrétariat du Grand Conseil R 762 Proposition présentée par les députés : M mes et MM. Béatrice Hirsch, Serge Hiltpold, Jean-Luc Forni, Anne Marie von Arx-Vernon, Guy Mettan, Jean-Marc Guinchard, Olivier

Plus en détail

Demande d indemnisation adressée à la Commission d Indemnisation des Victimes d Infractions (C.I.V.I)

Demande d indemnisation adressée à la Commission d Indemnisation des Victimes d Infractions (C.I.V.I) Nous sommes là pour vous aider Demande d indemnisation adressée à la Commission d Indemnisation des Victimes d Infractions (C.I.V.I) 12825*01 (Articles 706-3 et suivants, R 50-1 à R.50-28 du code de procédure

Plus en détail

Les violences faites aux femmes En situation de couple

Les violences faites aux femmes En situation de couple Tableau de bord Tableau de bord Les violences faites aux femmes En situation de couple à La Réunion 2 ème édition Août 2011 Ce travail a été réalisé avec le soutien financier du FIPD, de la DRDFE et de

Plus en détail

HAÏTI (Liste de surveillance de Catégorie 2)

HAÏTI (Liste de surveillance de Catégorie 2) HAÏTI (Liste de surveillance de Catégorie 2) Haïti est un pays d origine, de transit et de destination pour les hommes, les femmes et les enfants victimes de la traite des personnes à des fins de travail

Plus en détail

Domaine thématique d égalité entre les sexes: indicateurs utilisés pour suivre la réalisation de l objectif d égalité entre les sexes

Domaine thématique d égalité entre les sexes: indicateurs utilisés pour suivre la réalisation de l objectif d égalité entre les sexes Nations Unies Conseil économique et social ECE/CES/GE.30/2014/4 Distr. générale 7 janvier 2014 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Conférence des statisticiens européens Groupe

Plus en détail

i jbkqp=ab=jbprob= abp=sflibk`bp=bkqob=`lkglfkqp

i jbkqp=ab=jbprob= abp=sflibk`bp=bkqob=`lkglfkqp 16 etudes VC:Mise en page 1 10/10/07 15:20 Page 221 i jbkqp=ab=jbprob= abp=sflibk`bp=bkqob=`lkglfkqp national de la délinquance a présenté, pour la première fois dans L Observatoire son rapport annuel

Plus en détail

Mise en œuvre de la procédure civile de l ordonnance de protection

Mise en œuvre de la procédure civile de l ordonnance de protection Mise en œuvre de la procédure civile de l ordonnance de protection Brochure à destination des professionnels La loi du 9 juillet 2010 relative aux violences faites spécifiquement aux femmes, aux violences

Plus en détail

Evaluation Prévention. Sanctions

Evaluation Prévention. Sanctions Evaluation Prévention Traitement Sanctions Introduction Définitions Prévention des risques psychosociaux -> identification et évaluation -> les acteurs -> les outils Sanctions des atteintes psychosociales

Plus en détail

Lancement du dispositif Femmes en très grand danger à Paris

Lancement du dispositif Femmes en très grand danger à Paris DOSSIER DE PRESSE 13 Juillet 2012 Lancement du dispositif Femmes en très grand danger à Paris Contacts presse : Mairie de Paris Aurélien Pérol - 01 42 76 49 61 service.presse@paris.fr Tribunal de Grande

Plus en détail

Panorama des différentes responsabilités

Panorama des différentes responsabilités Panorama des différentes responsabilités DELEGATIONS DE POUVOIR Secteur Pharmaceutique Paris, 27 septembre 2006 Catherine Nelken 1 Les responsabilités encourues Responsabilité civile Responsabilité disciplinaire

Plus en détail

Synthèse de l actualité - 25 mai 2009

Synthèse de l actualité - 25 mai 2009 Service des droits des femmes et de l égalité Synthèse de l actualité - 25 mai 2009 Action gouvernementale 10 000 femmes bientôt interrogées sur l égalité salariale et professionnelle Lors de son intervention

Plus en détail

Informations sur la loi de la protection contre la violence (LPV)

Informations sur la loi de la protection contre la violence (LPV) Informations sur la loi de la protection contre la violence (LPV) Protection 1. Qui protège la loi de la violence domestique? La loi protège la personne qui subit de la violence ou qui est menacée de violence

Plus en détail

Agression sexuelle. Le Code pénal donne une définition large de. (Code pénal article 222-22).

Agression sexuelle. Le Code pénal donne une définition large de. (Code pénal article 222-22). Agressions sexuelles de l enfant et de l adolescente Aspects médicaux en pratique libérale Aspects juridiques et médico-légaux 5900 enfants / année en France 7 viols sur 10 intra-familiaux Aspect médiatique

Plus en détail

Le droit criminel en bref

Le droit criminel en bref Le droit criminel en bref Avec le soutien financier de Les opinions exprimées ne représentent pas nécessairement la position officielle du gouvernement de l Ontario. 1 Campagne Femmes ontariennes et droit

Plus en détail

Liberté. Égalité. Fraternité RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTERE DE L INTERIEUR, DE LA SECURITE INTERIEURE ET DES LIBERTES LOCALES

Liberté. Égalité. Fraternité RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTERE DE L INTERIEUR, DE LA SECURITE INTERIEURE ET DES LIBERTES LOCALES Liberté. Égalité. Fraternité RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTERE DE L INTERIEUR, DE LA SECURITE INTERIEURE ET DES LIBERTES LOCALES Paris, le 11 janvier 2005 LE MINISTRE DE L INTERIEUR, DE LA SECURITE INTERIEURE,

Plus en détail

OBLIGATIONS ET DROITS DES FONCTIONNAIRES

OBLIGATIONS ET DROITS DES FONCTIONNAIRES OBLIGATIONS ET DROITS DES FONCTIONNAIRES DE L EDUCATION NATIONALE Les fonctionnaires ont des obligations en contrepartie desquelles ils bénéficient de certains droits fondamentaux. I. QUELS SONT LES TEXTES

Plus en détail

Approche globale de la tranquillité publique LEXIQUE DES TERMES JURIDIQUES

Approche globale de la tranquillité publique LEXIQUE DES TERMES JURIDIQUES Approche globale de la tranquillité publique LEXIQUE DES TERMES JURIDIQUES 1 Action en justice C est la possibilité de réclamer en justice le respect ou la reconnaissance d un droit. Désigne également

Plus en détail

[ La lettre de l Observatoire national

[ La lettre de l Observatoire national [ La lettre de l Observatoire national MISSION INTERMINISTERIELLE POUR LA PROTECTION DES FEMMES CONTRE LES VIOLENCES ET LA LUTTE CONTRE LA TRAITE DES ETRES HUMAINS. OBSERVATOIRE NATIONAL DES VIOLENCES

Plus en détail

Lutte contre les comportements à risques et les addictions

Lutte contre les comportements à risques et les addictions Lutte contre les comportements à risques et les addictions Prévention des accidents liés aux consommations :Violences sexuelles et IST Dr Frédérique Guillet-May. Pôle Régional d accueil des victimes d

Plus en détail

LOI N 2007-01 du 12 février 2007

LOI N 2007-01 du 12 février 2007 REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple- Un But- Une Foi LOI N 2007-01 du 12 février 2007 MODIFIANT LE CODE PENAL -=- =-=- =-=-=-=- EXPOSE DES MOTIFS La multiplication ainsi que la fréquence des attentats terroristes

Plus en détail

Guide pratique. Des conseils pour vous aider, des contacts pour vous accompagner

Guide pratique. Des conseils pour vous aider, des contacts pour vous accompagner Guide pratique Des conseils pour vous aider, des contacts pour vous accompagner ÉDITO Les violences faites aux femmes, malgré les progrès accomplis, restent malheureusement une réalité. C est une problématique

Plus en détail

Le casier judiciaire : source et méthodes

Le casier judiciaire : source et méthodes Le casier judiciaire : source et méthodes Fiche descriptive Organisme Type d'opération Objectif et thèmes Champ Hors champ Unité de compte de base Unité de compte Périodicité de l opération Historicité

Plus en détail

QUELLES DÉMARCHES ENTREPRENDRE?

QUELLES DÉMARCHES ENTREPRENDRE? 150x210_4vol_Victimes 15/09/08 16:08 Page 1 QUELLES DÉMARCHES ENTREPRENDRE? Effectuer un examen médical le plus tôt possible Qu une plainte soit déposée ou non, il est important de faire constater par

Plus en détail

Charte des droits et des libertés de la personne accueillie

Charte des droits et des libertés de la personne accueillie Charte des droits et des libertés de la personne accueillie (Arrêté du 8 septembre 2003) Article 1 er : Principe de non-discrimination Dans le respect des conditions particulières de prise en charge et

Plus en détail

Louer sans discriminer

Louer sans discriminer 1 Louer sans discriminer Guide pratique pour les professionnels de l immobilier Novembre 2010 2 La présente publication est financée par le programme communautaire pour l emploi et la solidarité sociale

Plus en détail

Le juge est là pour me protéger

Le juge est là pour me protéger Le juge est là pour me protéger Guide à l usage des enfants et adolescents pour se repérer dans une procédure judiciaire Ce guide appartient à : NOM :... Prénom :... Date de naissance : / / Sommaire Est-ce

Plus en détail

Extraits du Code pénal du Sénégal

Extraits du Code pénal du Sénégal République du Sénégal, Code Pénal et Code des Contraventions avec en annexe le Tableau de concordance des articles du nouveau Code pénal avec ceux du Code précédemment en vigueur Rufisque, Imprimerie nationale,

Plus en détail

Conseil supérieur du logement

Conseil supérieur du logement Conseil supérieur du logement Avis n 012 du 27 juin 2008 du Conseil supérieur du logement portant sur l avant-projet de décret relatif à l Egalité de traitement. En date du 20 juin 2008, le Ministre du

Plus en détail

Education-civique. Chapitre n L enfant

Education-civique. Chapitre n L enfant Education-civique Chapitre n L enfant I) L enfant : une personne mineure Problématiques : Comment est définie l identité de l enfant? Qu est-ce que l autorité parentale? A/ L enfant acquiert une identité

Plus en détail

Campagne 2012 de Lutte pour l élimination des violences envers les femmes

Campagne 2012 de Lutte pour l élimination des violences envers les femmes Campagne 2012 de Lutte pour l élimination des violences envers les femmes 19 Novembre au 1 er décembre 2012-1 - sommaire LES VIOLENCES SEXUELLES, DISONS NON! p. 3 VIOLENCES SEXUELLES : D ABORD ENVERS LES

Plus en détail

une nouvelle loi depuis le 3 août 2014 ANTI-SEXISME MODE D EMPLOI

une nouvelle loi depuis le 3 août 2014 ANTI-SEXISME MODE D EMPLOI «Un conseil d administration, ce n est pas une réunion Tupperware!» une nouvelle loi depuis le 3 août 2014 ANTI-SEXISME MODE D EMPLOI «Quelle femmelette! C est le rôle de la femme de s occuper de ses enfants,

Plus en détail

Que faire face à une situation de discrimination à l embauche?

Que faire face à une situation de discrimination à l embauche? Que faire face à une situation de discrimination à l embauche? 1 SOMMAIRE p. 3 > Les différentes formes de discrimination p. 4 > La protection contre les discriminations p. 9 > Les preuves de discriminations

Plus en détail

Délibération n 2008-260 du 19 novembre 2008

Délibération n 2008-260 du 19 novembre 2008 Délibération n 2008-260 du 19 novembre 2008 Origine Emploi Emploi secteur privé Recommandations Le réclamant, d origine ukrainienne, engagé en CDD en qualité de convoyeur de fonds, a été suspendu sans

Plus en détail

LES MUTILATIONS SEXUELLES FÉMININES, UN CRIME PUNI PAR LA LOI.

LES MUTILATIONS SEXUELLES FÉMININES, UN CRIME PUNI PAR LA LOI. LES MUTILATIONS SEXUELLES FÉMININES, UN CRIME PUNI PAR LA LOI. stop-violences-femmes.gouv.fr LES MUTILATIONS SEXUELLES FÉMININES, C EST QUOI? LES MUTILATIONS SEXUELLES FÉMININES SONT UNE VIOLATION DES

Plus en détail

LA RECIDIVE A - LE PREMIER TERME DE LA RÉCIDIVE : UNE PREMIERE CONDAMNATION

LA RECIDIVE A - LE PREMIER TERME DE LA RÉCIDIVE : UNE PREMIERE CONDAMNATION LA RECIDIVE La récidive est la principale cause qui permet au juge de dépasser le maximum normal de la peine. Le délinquant après avoir été condamné pour une première infraction en commet une seconde.

Plus en détail

Quelques lois à connaître en matière de sexualité

Quelques lois à connaître en matière de sexualité Lexique juridique Par Armelle Nollet (CLER-Amour et Famille) Quelques lois à connaître en matière de sexualité I - Les interdits Ici sont réunis quelques éléments importants mais non exhaustifs à connaître

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION

NOTICE D INFORMATION p. 1/8 Cette notice d information a été réalisée, conformément à l article D. 471-7 du code de l action sociale et des familles, afin de vous informer sur le fonctionnement de l association et de vous

Plus en détail

Les violences contre les femmes

Les violences contre les femmes Les violences contre les femmes Les violences contre les femmes sont très fréquentes dans les sociétés africaines où elles sont considérées comme une chose banale. On en parle peu, à commencer par les

Plus en détail