La contraception orale en continu

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La contraception orale en continu"

Transcription

1 La contraception orale en continu Christian Jamin Paris VIIèmes congrès de gynécologie obstétrique et reproduction de la côte d azur Nice septembre 2010

2 définitions En continu signifie prise sans interruption Ne pas confondre avec prise en régime long «extended regimen» qui signifie prise du principe actif sans fenêtre thérapeutique microprogestatifs: Microval Cerazette, ou estroprogestatifs Ou à longue durée d action qui comprend les contraceptifs à prise non quotidienne DIU cuivre LNG, implants, anneaux, patches L objectif est de favoriser l observance en particulier pour entretenir le reflexe de prise et ne pas risquer les oublis de reprise Soit avec des estroprogestatifs classiques 21j: Varnoline Continu Jasminel Continu soit avec des prises de 24 jours Mélodia Minesse, Yaz, de 26 j Qlaira

3 Utilisation de la pilule dans le monde France Allemagne Italie Espagne GB USA 0 %

4 La contraception en France est dominée par la pilule CO OP CO OP contraception orale œstroprogestative Enquête BVA, Les Français et la contraception, mars 2007

5 ABSENCE DE CONTRACEPTION - 36% DES FEMMES n utilisent pas de contraception entre 20 et 49 ans Pas de partenaire Stérilisation 19 % DES FEMMES sont enceintes ou désirent un enfant 6 4 Désir de grossesse Enceintes 3 % DES FEMMES ne désirent pas d enfant et n ont pas de contraception ans Stériles Ne veulent pas d'enfant

6 Les IVG en France selon l âge % des femmes entre 21 et 34 sont sous CO 20 14,5/1000/an en % d IVG médicamenteuses en % dans le secteur public Vilain dress 2008;659

7 L oubli est la 1 re cause d échec de la contraception orale Causes d échecs de la contraception œstroprogestative L IP typique dépend de la tolérance à l oubli donc de l index de sécurité Barjot. Gynecol Obstet Fertil 2006;Etude GRECO

8 2 causes majeures d échecs de la contraception : Une période de changement de contraception 1 femme sur 2 ayant recours à l IVG avait changé de méthode contraceptive dans les 6 mois précédant l IVG Une mauvaise observance de la contraception quotidienne En France, près de 6 millions de femmes prennent la pilule, et une majorité l oublie régulièrement BVA-INPES, Mars 2007

9 Les limites de la pilule les oublis 77% des femmes utilisant ou ayant utilisé la pilule déclarent avoir déjà oublié un comprimé (1) : A quelle fréquence, avez-vous oublié de prendre un comprimé? Exceptionnellement 53% Parfois (pas systématique à tous les cycles) 27% Régulièrement (au moins 1/cycle) 14% Souvent (plusieurs fois/cycle) 6% 47% Savez-vous quel est le délai de sécurité pour la prise du comprimé oublié? (question ouverte) <12h 16% =12h 58% > 12 h 13% Ne sais pas 13% 12h 74% 26% Enquête online, libre d accès sur le site de Doctissimo auprès de 900 femmes. Février 2005

10 Adhésion à un traitement= observance + persistance Observance: capacité à suivre une prescription de manière qualitative par exemple bien prendre un comprimé par jour chaque jour Persistance: capacité à suivre dans la durée une prescription donc éviter les arrêts prématurés

11 Les limites de la contraception: les raisons invoquées 10% des jeunes femmes de l enquête ont eu au moins une IVG 46% des IVG survenues chez les femmes prenant une contraception, ont été liées à des erreurs d utilisation de la contraception (1) : Avez-vous déjà eu recours à une IVG? Oui, 1 fois 10% Oui, 2 fois 2% Oui, 3 fois 1% Non 87% 12% Principales raisons? Pas de contraception 44% Echecs de la contraception 56% Erreurs dans l utilisation de la contraception 46% Echec de la contraception d urgence 17% Grossesse sur stérilet 9% Autres 28% (1) Enquête online, auprès de 900 femmes (en majorité, âgées de 17 à 28 ans), sur le site de Doctissimo (accès libre). Février 2005.

12 2/3 des grossesses non prévues surviennent sous contraception Bajos et al., Human Reprod, 2003, Bajos et al., Pop & Soc, 2004.

13 Les recommandations de l ANAES en cas d oubli de pilule restent peu suivies Oubli ou décalage de prise par rapport à l heure habituelle >3h si de pilule microprogestative ou >12h si pilule combinée Prendre immédiatement le comprimé oublié et poursuivre le traitement à l heure habituelle Dans les 7 jours suivant l oubli, utiliser systématiquement des préservatifs En cas de pilule combinée, supprimer l intervalle libre en cas d oubli la 3 ème semaine Si un rapport sexuel a eu lieu dans les 5 jours précédant l oubli (durée de vie des spermatozoïdes) ou si l oubli concerne au moins 2 comprimés : Utiliser une contraception de rattrapage / d urgence.

14 Comment fonctionne une contraception estroprogestative? Le progestatif bloque l ovulation d autant plus que son effet antigonadotrope est plus élevé, que sa dose est plus élevé, que sa demi vi est plus longue. L estrogène est substitutif + eutrophie endomètriale + un peu antigonadotrope augmentation des récepteurs du Pg L effet contraceptif des CEP dépend du type de progestatif et non de la dose d estrogènes La glaire le progestatif trouble la glaire et la rend impénétrable Atrophie endométriale liée au progestatif, attention aux formes séquentielles ou pluriphasiques

15 Comment tait on un enfant sous COP? Il faut un rapport sexuel Il faut que la glaire soit perméable Il faut qu il y ait une ovulation Il faut un endomètre réceptif

16 Il faut une ovulation Il y a ovulation lors de 2,5% des cycles sous CO OP monophasique et 5% avec les mulitiphasiques donc une grossesse est possible lors d un rapport qui précède un oubli de 24h n importe quand dans le cycle uniquement par levé de l effet glaire après 3h de retard de prise; situation peu fréquente van der Vange Après deux semaines de prise d un estroprogestatif il faut une semaine au minimum pour une reprise ovulatoire donc les oublis de moins de 3 jours sont peu à risque. La reprise ovulatoire est plus rapide chez les femmes jeunes Après 7 jours d arrêt le follicule atteint 10 mm en moyenne et augmente de 2 mm par jour L élévation de la LH survient lorsque le follicule atteint 15 mm au delà de 16 mm l ovulation est inéluctable À 14 mm les anti gonadotropes sont inéfficaces Tous ces chiffres sont des moyennes modulés par l âge et des facteurs exogènes (tabac nutrition poids etc) Ainsi lors de la première semaine de prise en particulier les deux premiers jours tout oubli peut conduire à une ovulation

17 Probabilité de conception & survenue de l ovulation (Wilcox AJ et al New England J. Medicine 1995) 2

18 Il faut un rapport sexuel Si le rapport sexuel a lieu lorsque la glaire est perméable les spermatozoïdes pénètrent dans l utérus et sont capacités lors de la traversée de la glaire et la fécondation sera possible s il y a ovulation ultérieure survie 5 jours Si l oubli n a pas encore eu lieu le spermatozoïdes restent vivant dans le vagin 3h pouvant aller jusqu à 24h grand maximum Sharpe Canad Med Ass J 1963;89:513-4 Il faut donc que le rapport ai eu lieu au maximum 24h avant que la glaire ne devienne perméable donc pendant la période d arrêt la période d oubli ou au plus tard 24 h avant l oubli

19 Il faut que la glaire soit perméable La glaire est perméable pendant la période d arrêt La glaire devient imperméable 3 à 4h après la prise d un progestatif maxi 24h un rapport ne peut être fécondant, lorsque la contraception est reprise depuis plus de 24 La glaire redevient perméable après 27 h après la prise d un progestatif donc 3h après l oubli On manque de donnés sur les estroprogestatifs Donc pour être fécondant le rapport doit soit précéder l oubli de 24 maxi ou avoir lieu lors de la période d oubli ou avoir lieu lors de la fenêtre sans 0P

20 Il faut un endomètre réceptif Avec les pilules peu dosées en estrogènes les endomètres sont plus atrophiques donc plus de saignements mais aussi effet contraceptif plus important Lors de la phase sans pilule l endomètre n est pas atrophique La première semaine est aussi délicate l endomètre ayant une imprégnation progestative faible il est sécrétoire avant d être atrophique

21 résumé Une grossesse peut survenir lors d un oubli la première semaine si un rapport a eu lieu pendant la période sans pilule, dans les 24 h qui précèdent l oubli ou lors de la période d oubli Après 7 jours de prise il faut un oubli long et un rapport la veille ou lors de la période d oubli Mais la malchance fait que un simple oubli de 24h peut être fécondant n importe quand si le rapport a eu lieu dans les 24h avec un simple retard de prise de plus de 3h lors des ovulations sous pilule sans oubli: situation exceptionnelle Ceci est très en faveur de la prise continu de la contraception pour éviter les erreurs de la reprise qui sont particulièrement à risque: triple risque glaire endomètre ovulation

22 Que mettre comme comprimé lors de la période d arrêt? Un placebo Du fer De l acide folique De la vitamine D De l iode

23 Conduite à tenir en cas d oubli Oubli de 1 cp Semaine 2 et 3 ne rien faire reprendre plus tôt si dernier jour Semaine 1: - Pas de rapport dans les 5 jours préservatif 2 jours - Rapport dans les 5 jours CU Ellaone pas Norlévo + préservatif 48 h Plusieurs oublis Cf ci dessus

LA CONTRACEPTION D URGENCE

LA CONTRACEPTION D URGENCE LA CONTRACEPTION D URGENCE Synthèse de la conférence donnée le 5 octobre 2005 à Orléans par : - Dominique ROULET, conseillère conjugale et assistante sociale auprès du Centre de Planification et d Education

Plus en détail

CONTRACEPTION DU POST-PARTUM 1

CONTRACEPTION DU POST-PARTUM 1 Communauté Périnatale de l Agglomération Versaillaise Association Loi 1901 n 0784014641 29 rue de Versailles - 78150 Le Chesnay Tel : 01.39.43.12.04 Fax : 01.39.43.13.58 E-Mail : cpav@medical78.com Web:

Plus en détail

Comment ça marche? L œstrogène Les progestatifs

Comment ça marche? L œstrogène Les progestatifs LA CONTRACEPTION Comment ça marche? L œstrogène inhibe l ovulation via la rétroaction négative de la sécrétion de la gonadotrophine au niveau de l hypophyse Les progestatifs ont un effet périphérique.

Plus en détail

Contraception en consultation. Nguyen Caroline

Contraception en consultation. Nguyen Caroline Contraception en consultation Nguyen Caroline Généralités 75% des femmes de 15 à 50 ans utilisent un moyen contraceptif 60% une contraception orale (88% des 20-24 ans) 24% un DIU Le préservatif est utilisé

Plus en détail

LA MAÎTRISE DE LA PROCRÉATION

LA MAÎTRISE DE LA PROCRÉATION Text LA MAÎTRISE DE LA PROCRÉATION Contraception, contragestion, procréation médicalement assistée, bioéthique La régulation des naissances La régulation des naissances! Contraception : ensemble des moyens

Plus en détail

Une contraception, oui, mais laquelle?

Une contraception, oui, mais laquelle? Une contraception, oui, mais laquelle? Tous concernés! De quoi s agit-il? Depuis la légalisation de la pilule en 1967, les scientifiques ont rusé d'imagination pour nous offrir des solutions contraceptives

Plus en détail

Accompagner la femme dans sa contraception. Novembre 2007

Accompagner la femme dans sa contraception. Novembre 2007 Accompagner la femme dans sa contraception Novembre 2007 Programme Après-midi 1 : séquence 1 : rappeler la législation séquence 2 : proposer la méthode contraceptive la mieux adaptée à chaque patiente

Plus en détail

Allaitement maternel et contraception. Juliette ENL 11/09

Allaitement maternel et contraception. Juliette ENL 11/09 Allaitement maternel et contraception Juliette ENL 11/09 Concerne environ 73950 naissances par an Si on considère environ 87 000 naissances par an et un taux d allaitement moyen de 85% Taux efficacité

Plus en détail

Enquête 2008 VS Recommandations

Enquête 2008 VS Recommandations > Allaitement et Contraception Enquête 2008 VS Recommandations Directeur Docteur Nadia RACHEDI Adjointe au Directeur JRGO Mars 2008 Pôle départemental de la solidarité Enquête 2 Objectifs Relever les moyens

Plus en détail

Quand débuter une contraception?!

Quand débuter une contraception?! Quand débuter une contraception?! premiers rapports! 80% des adolescents disent avoir utilisé un préservatif pour leurs premiers rapports! L utilisation du préservatif doit être encouragé mais devient

Plus en détail

TESTEZ VOS CONNAISSANCES extrait de Contraceptions mode d emploi, par Martin Winckler, Editions Au Diable Vauvert (octobre 2003)

TESTEZ VOS CONNAISSANCES extrait de Contraceptions mode d emploi, par Martin Winckler, Editions Au Diable Vauvert (octobre 2003) CONTRACEPTIONS : TESTEZ VOS CONNAISSANCES extrait de Contraceptions mode d emploi, par Martin Winckler, Editions Au Diable Vauvert (octobre 2003) Ce questionnaire vous permettra de vérifier vos connaissances

Plus en détail

Quelle contraception après une IVG médicamenteuse

Quelle contraception après une IVG médicamenteuse Quelle contraception après une IVG médicamenteuse Philippe Faucher GCS Bluets-Trousseau - Paris Déclaration d intérêt : Membre du groupe d experts auprès du Laboratoire Sanofi Pasteur MSD sur l Implant

Plus en détail

Maitrise de la procréation et Assistance médicale à la procréation

Maitrise de la procréation et Assistance médicale à la procréation Maitrise de la procréation et Assistance médicale à la procréation Introduction La maitrise de la procréation et L assistance médicale à la procréation I. Notion de contraception 1. Les méthodes naturelles

Plus en détail

Les objectifs d apprentissage: Ma patiente commence sa vie sexuelle. Mlle G.U. Contraception Hormonal en 2010: progrès et vieux démons

Les objectifs d apprentissage: Ma patiente commence sa vie sexuelle. Mlle G.U. Contraception Hormonal en 2010: progrès et vieux démons Les objectifs d apprentissage: Ma patiente commence sa vie sexuelle Ana Paula Godinho Oliveira Lourenco, Département de gynécologie et obstétrique et Consultation Santé Jeunes T. Huber-Gieseke, SMPR HUG

Plus en détail

CHOISIR SA CONTRACEPTION

CHOISIR SA CONTRACEPTION La mienne est dans mon bras La mienne est au cuivre La mienne est en latex La mienne est sans ordonnance La mienne dure 3 ans La mienne n est pas contraignante La mienne est hebdomadaire La mienne est

Plus en détail

CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES. Prévention gynécologique 13-23 ans

CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES. Prévention gynécologique 13-23 ans CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES Prévention gynécologique 13-23 ans Mise à jour janvier 2015 Dès la puberté, adoptez le réflexe prévention : même quand tout va bien, un examen gynécologique

Plus en détail

Méthodes de contraception naturelles

Méthodes de contraception naturelles Méthodes de contraception naturelles Il existe des méthodes de contraception naturelles et anciennes. Elles sont ni mécaniques, ni chimiques : Le coït interrompu Procédé le plus ancien qui consiste à un

Plus en détail

Tableau stérilets 2015

Tableau stérilets 2015 Tableau stérilets 215 Nom DIU R Description Durée selon Labo NT 38 standard NT 38 short TT 38 Standard TT 38 Short Gynelle 375 Standard UT 38 Standard UT 38 Short Mona Lisa Cu375/375 SL HRA-Pharma Mona

Plus en détail

Caisse de coordination aux assurances socialesaux. Prévention gynécologique. 13-23 ans

Caisse de coordination aux assurances socialesaux. Prévention gynécologique. 13-23 ans Caisse de coordination aux assurances socialesaux Prévention gynécologique 13-23 ans Mise à jour janvier 2014 Dès la puberté, adoptez le réflexe prévention : même quand tout va bien, un examen gynécologique

Plus en détail

LES CIU GÉNÉRALITÉS POURQUOI CONTRE-INDICATIONS. Pas de chance de s appeler «Stérilet» Deuxième contraception en France.

LES CIU GÉNÉRALITÉS POURQUOI CONTRE-INDICATIONS. Pas de chance de s appeler «Stérilet» Deuxième contraception en France. LES CIU Pas de chance de s appeler «Stérilet» GÉNÉRALITÉS Deuxième contraception en France. La première chez les femmes de 35-45 ans. Il n est plus prévu de posséder des équipements spécifiques au cabinet

Plus en détail

Pascale This Isabelle Grosdemouge CONTRACEPTION APRES CANCER DU SEIN. sept 2009 1

Pascale This Isabelle Grosdemouge CONTRACEPTION APRES CANCER DU SEIN. sept 2009 1 Pascale This Isabelle Grosdemouge CONTRACEPTION APRES CANCER DU SEIN sept 2009 1 La fonction ovarienne après cancer du sein Est très variable en fonction du traitement de la carence estrogènique profonde

Plus en détail

Maîtrise de la reproduction : Contraception, contragestion et IVG

Maîtrise de la reproduction : Contraception, contragestion et IVG Maîtrise de la reproduction : Contraception, contragestion et IVG Historique 1978 : Affiche du mouvement français pour le planning familial (MFPF) Source : Planning familial Au XXI e siècle : 2000-2005

Plus en détail

Tableau stérilets 2013

Tableau stérilets 2013 Tableau stérilets 213 NT 38 standard NT 38 short CCD TT 38 Standard TT 38 Short CCD Nom DIU R Description Durée selon Labo 3.5 * Fil de cuivre 38mm2 Diamètre inserteur : 4mm 3.5 Fil de cuivre 38mm2 Diamètre

Plus en détail

ANOMALIES DU RYTHME MENSTRUEL

ANOMALIES DU RYTHME MENSTRUEL DÉFINITIONS: } Aménorrhée: Absence du flux menstruel chez une femme en âge d'être réglée. } Aménorrhée primaire e : Absence d'apparition des premières règles à partir de l'âge de 17 (16) ans. } Aménorrhée

Plus en détail

Sexualité et contraception

Sexualité et contraception Sexualité et contraception Cette fiche thématique propose d étudier les comportements des lycéens en lien avec la sexualité. Relations sexuelles Plus d 1 jeune sur 3 (35,1) interrogés a déjà eu des relations

Plus en détail

Les differentes méthodes de contraception

Les differentes méthodes de contraception Les differentes méthodes de contraception Le 02.12.2008 1 La contraception orale Définition : moyen employé pour provoquer l infécondité chez la femme et chez l homme 1.1 La contraception orale oestro-progestative

Plus en détail

Contraception du post-partum. Législation. Sommaire. «La meilleure contraception est celle que l on choisit» A savoir. Campagne INPES 2007

Contraception du post-partum. Législation. Sommaire. «La meilleure contraception est celle que l on choisit» A savoir. Campagne INPES 2007 Contraception du post-partum Diplôme universitaire Suivi gynécologique de prévention, sexualité, régulation des naissances I. PAULARD, 2011 2 Sommaire Législation A savoir du post partum Sexualité Quelques

Plus en détail

Pas de conception après l arrêt de la contraception que faire?

Pas de conception après l arrêt de la contraception que faire? Pas de conception après l arrêt de la contraception que faire? Dorothea Wunder Unité de médecine de la reproduction et endocrinologie gynécologique Maternité, CHUV Révolution totale dans le siècle passé

Plus en détail

Contraceptions orales chez la femme a risques de thrombo embolie veineuse. Christian Jamin Paris

Contraceptions orales chez la femme a risques de thrombo embolie veineuse. Christian Jamin Paris Contraceptions orales chez la femme a risques de thrombo embolie veineuse Christian Jamin Paris Liens d intérêt sur ce thème 2010-4 Crédit de recherche ou support financier (honoraires pour action de formation)

Plus en détail

Risque cardio-vasculaire de la contraception (hormonale)

Risque cardio-vasculaire de la contraception (hormonale) Risque cardio-vasculaire de la contraception (hormonale) Alexandre Fredenrich Diabétologie - Endocrinologie Hôpital Pasteur, CHU Nice 6ème JCE 16 Avril 2011 Conflit d intérêt Aucun pour cette présentation

Plus en détail

CHOISIR SA CONTRACEPTION

CHOISIR SA CONTRACEPTION La mienne est dans mon bras La mienne est au cuivre La mienne est en latex La mienne est sans ordonnance La mienne dure 3 ans La mienne n est pas contraignante La mienne est hebdomadaire La mienne est

Plus en détail

Dr Geoffroy ROBIN CHRU de LILLE

Dr Geoffroy ROBIN CHRU de LILLE Dr Geoffroy ROBIN CHRU de LILLE Enjeux: Prévenir les grossesses rapprochées et leurs risques (prématurité, RCIU ) Diminuer nombre de grossesses non désirées et d IVG 11.000 IVG en post-partum/an en France

Plus en détail

HAMEL Coralie 3 C LAMACHE Anne-Sophie CHOISIR LE BON MOMENT POUR DEVENIR PARENTS : QUELLES SOLUTIONS?

HAMEL Coralie 3 C LAMACHE Anne-Sophie CHOISIR LE BON MOMENT POUR DEVENIR PARENTS : QUELLES SOLUTIONS? HAMEL Coralie 3 C LAMACHE Anne-Sophie CHOISIR LE BON MOMENT POUR DEVENIR PARENTS : QUELLES SOLUTIONS? I. Ce qu'est la contraception SOMMAIRE II. A chacun sa contraception 1. Le préservatif masculin 2.

Plus en détail

En France, l âge médian du premier

En France, l âge médian du premier Choix de la première contraception RÉSUMÉ : Proposer une contraception adéquate chez les adolescentes est primordial afin d éviter toute grossesse non désirée. Il est indispensable de conseiller les jeunes

Plus en détail

Contraception orale. Dr Caroline Cérès-Tournois Dr Stéphanie Boulet. 18 juin 2013 Service de Gynéco-Obstétrique CH d Albertville

Contraception orale. Dr Caroline Cérès-Tournois Dr Stéphanie Boulet. 18 juin 2013 Service de Gynéco-Obstétrique CH d Albertville Contraception orale Dr Caroline Cérès-Tournois Dr Stéphanie Boulet 18 juin 2013 Service de Gynéco-Obstétrique CH d Albertville Contraception hormonale La contracep+on estroprogesta+ve Pilules (Contracep+fs

Plus en détail

La contraception. La pilule : Contraception orale

La contraception. La pilule : Contraception orale La contraception La pilule : Contraception orale La pilule est une association d'hormones proches de celles produites par les ovaires (oestrogènes et progestérone). Sa prise régulière bloque l'ovulation.

Plus en détail

Extrait des Mises à jour en Gynécologie Médicale

Extrait des Mises à jour en Gynécologie Médicale COLLÈGE NATIONAL DES GYNÉCOLOGUES ET OBSTÉTRICIENS FRANÇAIS Président : Professeur J. Lansac Extrait des Mises à jour en Gynécologie Médicale Volume 2006 publié le 29.11.2006 TRENTIÈMES JOURNÉES NATIONALES

Plus en détail

CONTRACEPTION APRES CANCER DU SEIN. Dr Delphine IVORRA Assistante Spécialiste Hôpital Nord, Marseille

CONTRACEPTION APRES CANCER DU SEIN. Dr Delphine IVORRA Assistante Spécialiste Hôpital Nord, Marseille CONTRACEPTION APRES CANCER DU SEIN Dr Delphine IVORRA Assistante Spécialiste Hôpital Nord, Marseille 1. Concernant la fertilité pendant la chimiothérapie du cancer du sein, la ou lesquelles de ces propositions

Plus en détail

www.lesjeudisdeleurope.org

www.lesjeudisdeleurope.org LES NOUVELLES CONTRACEPTIONS et les nouvelles données sur la contraception DOMINIQUE BARBEREAU-AGENAIS Les Jeudis de l Europe 18/10/2007 Dans les années antérieures On disposait de pilules de moins en

Plus en détail

EPU.B. Contraception de l adolescente et de la femme de plus de 40 ans

EPU.B. Contraception de l adolescente et de la femme de plus de 40 ans EPU.B Contraception de l adolescente et de la femme de plus de 40 ans Contraception de l adolescente - Age moyen des premiers rapports : 15 16 ans - 20 % des adolescentes ont déjà eu des rapports avant

Plus en détail

Séquence 2 : Prévenir une grossesse non désirée. Séance 1 : Les moyens de contraception.

Séquence 2 : Prévenir une grossesse non désirée. Séance 1 : Les moyens de contraception. Objectif général de la séquence : être capable d avoir un comportement responsable en matière de sexualité, prenant en compte la maîtrise de la natalité. Objectif général de la séance : Etre capable de

Plus en détail

Chapitre 2 : La maitrise de la procréation

Chapitre 2 : La maitrise de la procréation Chapitre 2 : La maitrise de la procréation 1 INTRODUCTION : La capacité de procréer implique de prendre en charge de façon responsable et conjointe sa vie sexuelle. Il existe des méthodes permettant de

Plus en détail

LES CARNETS SANTÉ PRATIQUE. Ma pilule et moi. Laboratoires Pierre Fabre Santé Médicament

LES CARNETS SANTÉ PRATIQUE. Ma pilule et moi. Laboratoires Pierre Fabre Santé Médicament Ma pilule et moi Laboratoires Pierre Fabre Santé Médicament S ommaire PAGE PAGE 1. Avant de commencer...........................4 13. Que faire si j ai oublié de prendre ma pilule?......19 2. La pilule,

Plus en détail

Les Contraceptions Oestro-progestatives

Les Contraceptions Oestro-progestatives Les Contraceptions Oestro-progestatives Les différents sortes de classements des OP Les pilules oestro progestatives se classent selon -Le progestatif permet de classer selon la génération on parle de

Plus en détail

Activité 7 : Des méthodes contraceptives, permettent de choisir le moment d avoir ou non un enfant.

Activité 7 : Des méthodes contraceptives, permettent de choisir le moment d avoir ou non un enfant. Activité 7 : Des méthodes contraceptives, permettent de choisir le moment d avoir ou non un enfant. La contraception représente l ensemble des méthodes ayant pour but d empêcher une grossesse en cas de

Plus en détail

AUTRES MOYENS DE CONTRACEPTION EN DEHORS DE LA PILULE. Docteur SAUTAI MAILLE. Le 12 Septembre 2013

AUTRES MOYENS DE CONTRACEPTION EN DEHORS DE LA PILULE. Docteur SAUTAI MAILLE. Le 12 Septembre 2013 AUTRES MOYENS DE CONTRACEPTION EN DEHORS DE LA PILULE Docteur SAUTAI MAILLE Le 12 Septembre 2013 IMPLANT : Nextplanon - Dispositif sous cutané d Etonorgestrel pour 3 ans : progestatif 2 e génération qui

Plus en détail

QUELLE CONTRACEPTION POUR QUELLE FEMME? Dr Marie-Laure POUZADOUX-MAYRAND MG, Clermont-Ferrand

QUELLE CONTRACEPTION POUR QUELLE FEMME? Dr Marie-Laure POUZADOUX-MAYRAND MG, Clermont-Ferrand QUELLE CONTRACEPTION POUR QUELLE FEMME? Dr Marie-Laure POUZADOUX-MAYRAND MG, Clermont-Ferrand Déclaration de conflits d intérêts Etat des lieux par l HAS 2013 Une grossesse sur 3 est déclarée non prévue

Plus en détail

Contraception, espacement des naissances. IFMT-H.Barennes.Sémin Mère- Enfant 2004

Contraception, espacement des naissances. IFMT-H.Barennes.Sémin Mère- Enfant 2004 Contraception, espacement des naissances 1 Définition Eviter la conception d`un embryon Espacement des naissances =programmation des naissances = régulation des naissances Eviter une grossesse (G) non

Plus en détail

MISES EN GARDE ET PRECAUTIONS PARTICULIERES D'EMPLOI

MISES EN GARDE ET PRECAUTIONS PARTICULIERES D'EMPLOI 1 MISES EN ARDE ET PRECAUTIONS PARTICULIERES D'EMPLOI Mises en garde Ce médicament est TERATOENE. Une contraception efficace est obligatoire chez les femmes en âge de procréer. Ce médicament est soumis

Plus en détail

Santé des femmes. A remplir au Centre d examens de santé

Santé des femmes. A remplir au Centre d examens de santé Numéro Constances Santé des femmes A remplir au Centre d examens de santé 0 805 567 900 APPEL GRATUIT DEPUIS UN POSTE FIXE Vu l avis favorable du Conseil National de l Information Statistique, cette enquête

Plus en détail

CONTRACEPTION DAVID ELIA

CONTRACEPTION DAVID ELIA CONTRACEPTION DAVID ELIA Plan Généralités: législation, le cycle menstruel, l ovulation Les contraceptions œstroprogestatives COP Les contraceptions progestatives Les dispositifs intra utérins DIU ou SIU

Plus en détail

Notice: information de l utilisateur. Ursochol 300 mg comprimés Acide ursodésoxycholique

Notice: information de l utilisateur. Ursochol 300 mg comprimés Acide ursodésoxycholique Notice: information de l utilisateur Ursochol 300 mg comprimés Acide ursodésoxycholique Veuillez lire attentivement l intégralité de cette notice avant d utiliser Ursochol 300 mg comprimés car elle contient

Plus en détail

Direction des Affaires Sanitaires et Sociales de Nouvelle-calédonie. Dépliant Guide

Direction des Affaires Sanitaires et Sociales de Nouvelle-calédonie. Dépliant Guide Direction des Affaires Sanitaires et Sociales de Nouvelle-calédonie Dépliant Guide Pour qui? Toute femme que sa grossesse met en situation de détresse, avant le terme de 12 semaines, soit 3 mois de grossesse

Plus en détail

La contraception après le 1 enfant

La contraception après le 1 enfant er La contraception après le 1 enfant Bayer Santé Division Bayer Schering Pharma www.bayerscheringpharma.fr PP000869-0907 - Bayer Santé - SAS au capital de 47 857 291,14-706 580 149 RCS Nanterre Toutes

Plus en détail

Les contraceptifs stéroïdiens

Les contraceptifs stéroïdiens Lundi 10 Janvier 2011 16h 17h Module 9 Cours de Mme Gueiffier Biji et Steph Les contraceptifs stéroïdiens On parle de contraceptifs hormonaux lorsqu ils sont à base d œstrogène et de progestatifs. I- Historique

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE INITIER ET ADMINISTRER LA CONTRACEPTION HORMONALE D URGENCE (COU) Date d entrée en vigueur Date de révision Février 2007 17 mars 2015 Professionnels habilités à exécuter l ordonnance

Plus en détail

Contraception. Ma pilule en 1O. questions VOTRE AVENIR, NOTRE QUOTIDIEN

Contraception. Ma pilule en 1O. questions VOTRE AVENIR, NOTRE QUOTIDIEN Contraception Ma pilule en 1O questions VOTRE AVENIR, NOTRE QUOTIDIEN Question 1 J ai oublié de prendre ma pilule*. Que dois-je faire? Si l oubli est de moins de 12 heures (sauf Qlaira et Microval ) Si

Plus en détail

contraception définition pharmacie et contraception la contraception question universelle contraception: nature, culture réalités physiologiques sens

contraception définition pharmacie et contraception la contraception question universelle contraception: nature, culture réalités physiologiques sens contraception définition pharmacie et contraception Ensemble des moyens mis en oeuvre contre la conception. contraception: nature, culture Il n y a pas de contraception naturelle la contraception est culturelle

Plus en détail

LE GRAND LIVRE DE LA gynécologie

LE GRAND LIVRE DE LA gynécologie Collège national des gynécologues et obstétriciens sous la direction du Pr Jacques lansac Coordonné par le dr nicolas evrard En partenariat avec le site LE GRAND LIVRE DE LA gynécologie La sexualité féminine

Plus en détail

IVG INTERRUPTION VOLONTAIRE DE GROSSESSE MÉDICAMENTEUSE À DOMICILE ON CORPS, MON CHOIX, MON DROIT. Mémo Pratique WWW.IVG.GOUV.FR. Emma, 21 ans.

IVG INTERRUPTION VOLONTAIRE DE GROSSESSE MÉDICAMENTEUSE À DOMICILE ON CORPS, MON CHOIX, MON DROIT. Mémo Pratique WWW.IVG.GOUV.FR. Emma, 21 ans. INTERRUPTION VOLONTAIRE DE GROSSESSE MÉDICAMENTEUSE À DOMICILE Mémo Pratique Emma, 21 ans. IVG ON CORPS, MON CHOIX, MON DROIT WWW.IVG.GOUV.FR Sexualités - Contraception - IVG Sommaire IVG, PLUSIEURS SOLUTIONS

Plus en détail

Risques thromboemboliques veineux et artériels chez les femmes sous contraceptifs oraux combinés : une étude de cohorte de l Assurance Maladie

Risques thromboemboliques veineux et artériels chez les femmes sous contraceptifs oraux combinés : une étude de cohorte de l Assurance Maladie Communiqué de presse Point presse «COC» du 26 juin 2013 Risques thromboemboliques veineux et artériels chez les femmes sous contraceptifs oraux combinés : une étude de cohorte de l Assurance Maladie La

Plus en détail

La pilule, pensez-y ne l oubliez pas!

La pilule, pensez-y ne l oubliez pas! La pilule, pensez-y ne l oubliez pas! Laboratoires Pierre Fabre Médicament Médicament S ommaire PAGE PAGE En guise d avant-propos.......................... 4 Quelques données utiles..........................

Plus en détail

Questions / Réponses. Vous et votre Traitement Hormonal de la Ménopause. Juillet 2006 LA MENOPAUSE

Questions / Réponses. Vous et votre Traitement Hormonal de la Ménopause. Juillet 2006 LA MENOPAUSE REPUBLIQUE FRANÇAISE Juillet 2006 Questions / Réponses Vous et votre Traitement Hormonal de la Ménopause LA MENOPAUSE 1. Qu'est-ce que la ménopause? 2. Comment la ménopause m'affecte-t-elle? 3. Quels sont

Plus en détail

UN GYNECOLOGUE A LA RENCONTRE DES ADOLESCENTS

UN GYNECOLOGUE A LA RENCONTRE DES ADOLESCENTS 2015 UN GYNECOLOGUE A LA RENCONTRE DES ADOLESCENTS FRANCE Membre Fondateur du FSF FSF 91 boulevard de Sébastopol 75002 Paris CONSTATS Ces dernières années de nouvelles méthodes contraceptives sont apparues.

Plus en détail

1. QU EST-CE QUE DOLIPRANE 1000 mg, comprimé effervescent sécable ET DANS QUELS CAS EST- IL UTILISÉ?

1. QU EST-CE QUE DOLIPRANE 1000 mg, comprimé effervescent sécable ET DANS QUELS CAS EST- IL UTILISÉ? NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR DOLIPRANE 1000 mg paracétamol comprimé effervescent sécable Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. Elle contient des informations

Plus en détail

Pilule, gastro-entérite et antibiotique: ennemis jurés?

Pilule, gastro-entérite et antibiotique: ennemis jurés? Pilule, gastro-entérite et antibiotique: ennemis jurés? Aude Béliard, MD, PhD Chef de Service de Gynécologie Obstétrique Centre Hopsitalier du Bois de l Abbaye Département de Gynécologie Obstétrique de

Plus en détail

Contraception après 40 ans

Contraception après 40 ans Contraception après 40 ans Stratégies de choix des méthodes contraceptives chez la femme. Recommandations pour la pratique clinique Décembre 2004. ANAES/AFSSAPS Un vaste choix contraceptif Contraception

Plus en détail

Hormonothérapie de substitution (THS) : sa place en 2014

Hormonothérapie de substitution (THS) : sa place en 2014 Hormonothérapie de substitution (THS) : sa place en 2014 Raffaella Votino Service gynécologie et andrologie Plan : Définition Types de THS Débat dernières années Balance risques bénéfices THS et ostéoporose

Plus en détail

Formation LA CONTRACEPTION HORMONALE N 178 ORDONNANCE AU SOMMAIRE. 1 - Préévaluation en en 10 10 questions sur sur WK-Pharma.fr

Formation LA CONTRACEPTION HORMONALE N 178 ORDONNANCE AU SOMMAIRE. 1 - Préévaluation en en 10 10 questions sur sur WK-Pharma.fr N 178 Formation Cahier 2 du n 2974 du 16 mars 2013 - Ne peut être vendu séparément ORDONNANCE LA CONTRACEPTION HORMONALE AU SOMMAIRE MEDICALRF.COM / BSIP ANALYSE D ORDONNANCE 2 La contraception d une jeune

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. NorLevo 1,5 mg, comprimé Lévonorgestrel

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. NorLevo 1,5 mg, comprimé Lévonorgestrel NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR NorLevo 1,5 mg, comprimé Lévonorgestrel Veuillez lire attentivement l intégralité de cette notice avant de prendre ce médicament. Ce médicament est disponible sans

Plus en détail

VALISE "CONTRACEPTION"

VALISE CONTRACEPTION VALISE "CONTRACEPTION" Cette valise a pour objectif d être une aide au professeur de biologie pour traiter du sujet de la contraception à tous niveaux. Elle pourra également être utilisée pour des informations

Plus en détail

Varicelle et grossesse

Varicelle et grossesse Varicelle et grossesse Dr Marie-Aliette DOMMERGUES Pédiatre, CHV-André Mignot Le 8 octobre 2009 Varicelle et grossesse Varicelle et grossesse Probabilité de survenue d une varicelle en cours de grossesse:

Plus en détail

Fertilité après cancer du sein. Anne-Sophie HAMY, Marc ESPIE Journées de Sénologie Interactives Centre des maladies du sein 22/09/2011

Fertilité après cancer du sein. Anne-Sophie HAMY, Marc ESPIE Journées de Sénologie Interactives Centre des maladies du sein 22/09/2011 Fertilité après cancer du sein Anne-Sophie HAMY, Marc ESPIE Journées de Sénologie Interactives Centre des maladies du sein 22/09/2011 Introduction Cancer du sein=1er cancer de la femme Cancer du sein chez

Plus en détail

EllaOne en vente libre sans prescription: quelles conséquences?

EllaOne en vente libre sans prescription: quelles conséquences? EllaOne en vente libre sans prescription: quelles conséquences? Christian Jamin Paris www.gynecole.com Liens d interêt: consultant pour HRA Pharma, gérant Gynécole.com Les Contraceptions d urgence Le DIU..

Plus en détail

50 ans après le PRIMUM MOVENS contraceptif de PINCUS, Où en sommes nous? Etat des lieux du paysage contraceptif.

50 ans après le PRIMUM MOVENS contraceptif de PINCUS, Où en sommes nous? Etat des lieux du paysage contraceptif. 50 ans après le PRIMUM MOVENS contraceptif de PINCUS, Où en sommes nous? Etat des lieux du paysage contraceptif. Actualités Thérapeutiques de Lorraine Dr. JP RAGAGE Hôpital - Maternité Ste Croix METZ 25/09/2004

Plus en détail

Seasonique : le premier contraceptif oral à cycle prolongé en France

Seasonique : le premier contraceptif oral à cycle prolongé en France Seasonique : le premier contraceptif oral à cycle prolongé en France 4 cycles menstruels par an Jeudi 19 Novembre 2015 - Paris INST 2015-10-340 Contacts presse Teva Laboratoires Anouche Kéchichian Tél

Plus en détail

La contraception. Vois aussi http://martinwinckler.com/

La contraception. Vois aussi http://martinwinckler.com/ La contraception Vois aussi http://martinwinckler.com/ Les rapports sexuels servent : À faire une enfant À renforcer les liens du couple À se faire plaisir (orgasme) Les contraceptions concernent les points

Plus en détail

QUE FONT LES FEMMES DANS LA SOMME QUAND ELLES OUBLIENT DE PRENDRE LEUR PILULE?

QUE FONT LES FEMMES DANS LA SOMME QUAND ELLES OUBLIENT DE PRENDRE LEUR PILULE? QUE FONT LES FEMMES DANS LA SOMME QUAND ELLES OUBLIENT DE PRENDRE LEUR PILULE? WHAT WOMEN IN THE SOMME DEPARTMENT DO, WHEN THEY FORGET TO TAKE THEIR ORAL CONTRACEPTIVE PILL? Auteurs : Abdallah wassim,

Plus en détail

Interruption volontaire de grossesse

Interruption volontaire de grossesse GOUVERNEMENT DE LA NOUVELLE-CALÉDONIE Interruption volontaire de grossesse Le guide Sommaire La loi - les principales dispositions 4 Avant l IVG : les démarches à entreprendre 8 La première consultation

Plus en détail

INFORMATION SUR L INTERRUPTION VOLONTAIRE DE GROSSESSE (IVG) (ANESTHÉSIE LOCALE)

INFORMATION SUR L INTERRUPTION VOLONTAIRE DE GROSSESSE (IVG) (ANESTHÉSIE LOCALE) INFORMATION SUR L INTERRUPTION VOLONTAIRE DE GROSSESSE (IVG) (ANESTHÉSIE LOCALE) Centre régional de planification familiale CSSS de Jonquière 2230, rue de l hôpital, C.P. 1200 Jonquière Qc G7X 7X2 Tél.

Plus en détail

Conseils sur la contraception d urgence: mise à jour

Conseils sur la contraception d urgence: mise à jour CMPS: recommandations actualisées sur la contraception d urgence du groupe de consensus 5 Conseils sur la contraception d urgence: mise à jour Marianne Beutler, Cristina Cerise, Priska Christen, Eva Franz,

Plus en détail

Fiche Info-Patient VASECTOMIE CONTRACEPTIVE. Pourquoi cette intervention? Existe-t-il d autres possibilités? Préparation à l'intervention

Fiche Info-Patient VASECTOMIE CONTRACEPTIVE. Pourquoi cette intervention? Existe-t-il d autres possibilités? Préparation à l'intervention Fiche Info-Patient Dernière mise à jour : mai 2012 VASECTOMIE CONTRACEPTIVE Cette fiche d information, rédigée par l Association Française d Urologie, est destinée aux patients ainsi qu aux usagers du

Plus en détail

Hormones et cancer du sein: de la contraception à la ménopause

Hormones et cancer du sein: de la contraception à la ménopause Hormones et cancer du sein: de la contraception à la ménopause Céline Bouchard, MD, FRCSC Professeure agrégée de clinique Département d obstétrique & gynécologie 1 1 Objectifs En contraception hormonale,

Plus en détail

CONTRACEPTION : QUE SAVENT LES FRANÇAIS?

CONTRACEPTION : QUE SAVENT LES FRANÇAIS? CONTRACEPTION : QUE SAVENT LES FRANÇAIS? Connaissances et opinions sur les moyens de contraception : état des lieux DOSSIER DE PRESSE 5 juin 2007 Sommaire I. Les usages de la contraception en France p.3

Plus en détail

Sexualité et contraception

Sexualité et contraception 2CLASSE NDE DE La santé des jeunes en Haute-Normandie Sexualité et contraception L adolescence est une période de profondes mutations anatomiques, physiologiques, mentales et sociales. Elle est marquée

Plus en détail

Sommaire de la séquence 9

Sommaire de la séquence 9 Sommaire de la séquence 9 Tu viens de voir dans les deux séquences précédentes les mécanismes qui permettent à un couple d avoir un enfant. Toutefois, on peut souhaiter avoir des rapports sexuels sans

Plus en détail

Cette brochure concerne votre nouvelle pilule contraceptive Yaz. Lisez attentivement son contenu avant de commencer votre première plaquette de

Cette brochure concerne votre nouvelle pilule contraceptive Yaz. Lisez attentivement son contenu avant de commencer votre première plaquette de Information sur Cette brochure concerne votre nouvelle pilule contraceptive Yaz. Lisez attentivement son contenu avant de commencer votre première plaquette de pilules. Pour de plus amples détails sur

Plus en détail

L interruption volontaire de grossesse

L interruption volontaire de grossesse Huitième partie L interruption volontaire de grossesse Ce n est pas une méthode contraceptive. C est même, à mon sens, ce que toutes les méthodes contraceptives visent à éviter. Car la contraception n

Plus en détail

Cet article a été remis à EndoFrance par le Pr Canis pour une utilisation strictement réservée à l association EndoFrance

Cet article a été remis à EndoFrance par le Pr Canis pour une utilisation strictement réservée à l association EndoFrance ENDOMETRIOSE ET INFERTILITE Dr. Michel CANIS On admet classiquement que 20 à 50 % des patientes qui consultent pour une infertilité ont une endométriose et que 30 à 40 % des patientes qui ont une endométriose

Plus en détail

NOTICE. CERAZETTE 0,075 mg, comprimé pelliculé Désogestrel. Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant de prendre ce médicament.

NOTICE. CERAZETTE 0,075 mg, comprimé pelliculé Désogestrel. Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant de prendre ce médicament. NOTICE ANSM Mis à jour le : 18/04/2012 Dénomination du médicament CERAZETTE 0,075 mg, comprimé pelliculé Désogestrel Encadré Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant de prendre ce

Plus en détail

Veuillez lire attentivement cette notice avant d'utiliser ce médicament. Elle contient des informations importantes pour votre traitement.

Veuillez lire attentivement cette notice avant d'utiliser ce médicament. Elle contient des informations importantes pour votre traitement. NOTICE ANSM - Mis à jour le : 22/10/2009 Dénomination du médicament PHARMATEX 18,9 mg, capsule molle vaginale Encadré Veuillez lire attentivement cette notice avant d'utiliser ce médicament. Elle contient

Plus en détail

C L I N I Q U E S A I N T - J E A N

C L I N I Q U E S A I N T - J E A N C L I N I Q U E S A I N T - J E A N LIVRET D INFORMATION DES PATIENTES ENTRANT POUR UNE INTERRUPTION VOLONTAIRE DE GROSSESSE (IVG) Clinique Saint-Jean Avenue Georges Bizet 83000 TOULON Tél : 0 826 00 44

Plus en détail

NOTICE. PHARMATEX 18,9 mg, ovule Chlorure de benzalkonium

NOTICE. PHARMATEX 18,9 mg, ovule Chlorure de benzalkonium NOTICE ANSM Mis à jour le : 27/10/2011 Dénomination du médicament PHARMATEX 18,9 mg, ovule Chlorure de benzalkonium Encadré Veuillez lire attentivement cette notice avant d'utiliser ce médicament. Elle

Plus en détail

La sexualité et la contraception chez les jeunes Champardennais

La sexualité et la contraception chez les jeunes Champardennais Baromètre santé jeunes La sexualité et la contraception chez les jeunes Champardennais Généralement, les premiers sentiments amoureux et l éveil de la sexualité apparaissent à l adolescence. Ce moment

Plus en détail

La varicelle et le zona sont dus au même virus. La varicelle est le plus souvent bénigne et touche les enfants. Le zona peut se compliquer de

La varicelle et le zona sont dus au même virus. La varicelle est le plus souvent bénigne et touche les enfants. Le zona peut se compliquer de La varicelle et le zona sont dus au même virus. La varicelle est le plus souvent bénigne et touche les enfants. Le zona peut se compliquer de douleurs rebelles et sa fréquence augmente avec l âge après

Plus en détail

NOTICE. PHARMATEX 1,2 POUR CENT, crème vaginale Chlorure de benzalkonium

NOTICE. PHARMATEX 1,2 POUR CENT, crème vaginale Chlorure de benzalkonium NOTICE ANSM Mis à jour le : 16/11/2011 Dénomination du médicament Encadré PHARMATEX 1,2 POUR CENT, crème vaginale Chlorure de benzalkonium Veuillez lire attentivement cette notice avant d'utiliser ce médicament.

Plus en détail

1. QU EST-CE QUE DOLIPRANE 1000 mg, gélule ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISÉ?

1. QU EST-CE QUE DOLIPRANE 1000 mg, gélule ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISÉ? NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR DOLIPRANE 1000 mg paracétamol gélule Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. Elle contient des informations importantes pour votre

Plus en détail

39 ans Est enceinte et ne souhaite pas garder la grossesse

39 ans Est enceinte et ne souhaite pas garder la grossesse CAS CLINIQUES CAS CLINIQUE 1 39 ans Est enceinte et ne souhaite pas garder la grossesse 1. Que recherchez-vous à l interrogatoire pour vous assurer qu elle puisse être candidate à une IVG médicamenteuse?

Plus en détail

ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR

ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Dénomination du médicament MICROVAL, comprimé enrobé Lévonorgestrel Encadré Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant de prendre

Plus en détail

Contraception: bilan de 8 mois de consultation. A. Lourenço Maternité de l HUG Juin 2000

Contraception: bilan de 8 mois de consultation. A. Lourenço Maternité de l HUG Juin 2000 Contraception: bilan de 8 mois de consultation A. Lourenço Maternité de l HUG Juin 2000 Equipe Chef de clinique G. Bianchi Assistants A. Lourenço F. Ludicke C. Schwarz R. Kulier D. Tasias/ P. Dallenbach

Plus en détail