Allergies alimentaires de l enfant

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Allergies alimentaires de l enfant"

Transcription

1 Allergies alimentaires de l enfant N. Faure FMC Pédiatrie Tours Espace Malraux Jeudi 30 mai 2013

2 Définitions Réaction adverse aux protéines alimentaires (animales ou végétales) par un mécanisme immunoallergique Le plus souvent IgE dépendante Parfois non IgE dépendantes (intolérance)

3 Particularités de l enfant Représente la 1ère manifestation d atopie chez le nourrisson Signes cliniques multiples : du simple prurit à l anaphylaxie mortelle 5 aliments sont responsables des ¾ des allergies alimentaires Evolution variable : certaines guérissent d autres pas. Traitement repose sur l éviction, source d anxiété ++

4 Epidémiologie Fréquence a doublé en 5 ans 20 % des individus se croient allergiques, mais l allergie alimentaire n est prouvée que dans 2 à 4% des cas. 2 à 3 fois plus fréquente chez enfant que adulte Prévalence en pédiatrie environ 5% Apparait dans ¾ des cas avant 15 ans

5 Aliments en cause

6 Aliments en cause

7 Aliments en cause Les allergies multiples sont rares

8 Signes cliniques

9 Diagnostic : histoire clinique Chronologie des symptômes Dans les 2 heures suivant l ingestion Type et gravité Aliments suspectés, étiquettes Aliments reconsommés

10 Diagnostic : tests cutanés en pricks Pas de limite d âge Avec extraits commerciaux ou produits frais Tester facilement de nombreux allergènes (les plus courants et ceux suspectés) Bonne valeur prédictive négative, mais positivité = sensibilisation pas forcement allergie.

11 Diagnostic : tests cutanés en patch Explorent les allergies retardées, non IgE dépendante Reproduisent des lésions d eczéma Standardisé = «Diallertest» pour le lait ou préparés à la consultation

12 Diagnostic : tests biologiques Tests multiallergéniques Pour dépistage Pas de valeur quantitative Nombreux faux + IgE spécifiques : Pour le diagnostic quand les pricks tests sont irréalisables ou douteux Pour le suivi : la diminution des taux permet de guetter la guérison IgE anti recombinants : peuvent parfois préciser la sévérité de l allergie et le risque de réactions croisées

13 Diagnostic : test de provocation Temps essentiel du diagnostic Administration de doses croissantes d allergène En milieu hospitalier pour réactions IgE dépendantes Pas systématique si clinique suggestive et tests positifs (valeurs seuil des IgE), ou en cas de réaction sévère Permet de Avoir un diagnostic de certitude Connaître la dose déclenchante Confirmer la guérison

14 Prise en charge thérapeutique : traitement d urgence Trousse d urgence Antihistaminique Corticoïdes per os Bronchodilatateurs : Ventoline + chambre d inhalation Adrénaline sous cutanée par système autoinjectable (Anapen) Education des parents, de l enfant PAI à la crèche puis l école

15 Prise en charge thérapeutique : traitement préventif Eviction de l aliment et ses dérivés Régime strict rarement justifié Adapté en fonction âge, aliment, dose réactogène et type de réaction

16 Prise en charge thérapeutique : traitement étiologique Désensibilisation ou induction de tolérance Mise en place et suivi par équipes spécialisées Après détermination de la dose réactogène par un TPO Donner quotidiennement à domicile des doses d allergènes d abord minimes (inférieure à la dose réactogène) puis très progressivement croissantes.

17 Désensibilisation ou induction de tolérance Jusqu à une dose seuil, qui met à l abri d une réaction sévère avec des petites doses. ou une normalisation du régime. Nécessite la poursuite d une administration quotidienne de l allergène (sans interruption) Voie orale, sublinguale, autres?

18 Allergie aux protéines du lait de vache

19 Epidémiologie 1ère allergie à apparaître < 6mois Incidence : Pop. générale : 0,3 à 7,5 % 2 à 3 % des nourrissons 12% des allergies alimentaires de l enfant Voies de sensibilisation : In utéro ou via le lait de mère Biberon isolé à la maternité Allergènes : > 30 protéines Caséine, ßlactolobuline

20 Symptômes Cutanés : 50 à 70 % Dermatite atopique Urticaire Gastro-intestinaux : 50 à 60% Vomissements, diarrhée, douleurs abdo, RGO, refus alimentaire, rectorragies Mauvaise prise de poids Respiratoire : 20 à 30% Œdème laryngé, asthme, rhinoconjonctivite

21 Clinique Signes Immédiate ou IgE médiée Urticaire, œdème Diarrhée, vomissements Asthme, rhinoconj. Choc anaphylactique Retardée ou non IgE médiée Œsophagite à eosino, RGO Enterocolite Diarrhée chronique Rectocolite Dermatite atopique Délai Immédiat ++ + retardé Retardé +++ Explorations Tests cutanés et IgE spé Patchs tests Evolution Persistante Autres allergies Positifs le + sv Négatifs 20 à 30 % 35 à 40 % Négatifs Parfois positifs Rare Rare

22 Clinique : formes particulières Allergie via le lait de femme Chez des enfants au sein Par passage de protéines bovines dans le lait maternel Traitement : éviction du lait chez la mère Allergie aux hydrolysats : 1 à 2 % des cas Persistance de protéines de PM > 5000 daltons

23 Diagnostic Tests cutanés en prick Avec une goutte du lait ingéré par l enfant > 8 mm à allergie ds 95 % cas Rechercher allergie croisée : Soja : rare Lait de chèvre, brebis : fréquente Bœuf, veau : rare Aux différents hydrolysats Patchs tests Standardisés : Diallertest

24 Diagnostic IgE spécifiques : Laits de vache, caséine, alpha et béta lactoglobuline. Valeur seuil : >5 kua/l avant 2 ans, 15 après 2 ans Valeur quantitative : intérêt dans le suivi pour guider date de réintroduction Test de provocation orale ou réintroduction Provocation : identifie allergie Réintroduction : recherche l acquisition de la tolérance. Tous les 6 à 12 mois, en milieu hospitalier.

25 Arbre decisionnel Histoire clinique aigüe Histoire chronique Régime d exclusion Pricks cutanés + IgE spécifiques Régime d éviction pendant 1 mois IgE spécifiques + Patch test Négatifs Positifs Efficace Non efficace TPO diagnostique après 1 à 2 mois Diagnostic confirmé. Envisager TPO dans 6 à 12 mois selon l évolution des IgE Poursuivre l éviction et discuter date du TPO Envisager autre diagnostique Négatif Positif

26 Evolution Guérit dans plus de 80% des cas avant âge de 3 ans Formes persistantes ( 20 à 30 %) IgE médiée (caséine ++) Associée à d autres allergies alimentaires

27 Traitement Eviction des protéines lactées bovines Substituts du laits avec hydrolyse poussée des protéines. Hydrolysats de caséine : Nutramigène, Prégestimil, Nutriben APLV, Allernova Hydrolysat de protéine du lactoserum : Peptijunior, Althera, Galliagène. Acide aminé de synthèse : Néocate, Nutramigène AA Hydrolysat de soja après 6 mois (formules pour nourrissons) Hydrolysat de riz (formules pour nourrissons)

28 Traitement Pas de régime trop strict, prolongé Guidé par la dose réactogène, autoriser petites quantités (beurre) Lait cuit souvent mieux toléré (gâteaux) Réintroduire dès que possible Les «jus» végétaux (amande, châtaigne, soja, riz, épeautre ) ne sont pas appropriés

29 Traitement Induction de tolérance par voie orale Pour les formes persistantes Ingestion quotidienne de lait en débutant à dose minimes et en augmentant régulièrement. Permet d obtenir une tolérance complète dans 50 à 70 % des cas, incomplète ( 50 à 80 ml) dans 15 à 30% des cas.

30 Allergie à l œuf

31 Epidémiologie La plus fréquente chez l enfant de moins de 3 ans 36 % des allergies alimentaires de l enfant 0,5% des enfants, 5 % des enfants atopiques Allergènes Principalement dans le blanc : ovomucoïde (thermostable), ovalbumine, ovotransferrine, lysozyme (thermolabiles) Allergène du jaune = alpha-livétine à syndrome œufoiseau Réactions croisées avec œuf dinde, caille. Rare avec viande de poulet.

32 Clinique Le plus souvent cutanés : urticaire, eczéma. Choc anaphylactique dans moins de 5 % des cas. Urticaire de contact, sans corrélation avec une réaction à ingestion

33 Diagnostic Pricks tests Avec extraits commerciaux d œuf (entier, blanc, jaune) > 7 mm à allergie dans 100 % des cas IE spécifiques Valeur > 7 kua/l est admise pour définir allergie Pas de corrélation avec la gravité clinique Patchs tests Dans l exploration d une dermatite atopique Mais nombreux faux + (urticaire de contact)

34 Diagnostic Test de provocation orale Avec de l œuf entier battu cru puis peu cuit (coque) Test de référence pour affirmer le diagnostic Répéter (test de réintroduction) après 3 ans pour dépister la guérison Tolérance pour œuf cuit De nombreux enfants allergiques tolèrent la forme cuite ( 1/2h à 200 ) cf ovomucoïde TPO œuf cuit (gâteaux boudoirs) Rôle de la consommation d œuf cuit dans acquisition d une tolérance??

35 Evolution Bon pronostic : 50% sont guéris à 3 ans, 65% à 5 ans Guérison suspectée sur une diminution nette des IgE spécifiques Sa persistance ou son existence dans les ATCD favorisent la survenue d autres manifestations d atopie (allergie aux acariens, asthme).

36 Traitement Régime d éviction Rigoureuse et complète chez le nourrisson Après 2 3 ans autoriser l œuf cuit éventuellement ap TPO Le lysozyme : Allergène mineur, allergie exceptionnelle Eviction uniquement dans les allergies sévères ou après tests Vaccinations Pas de protéine d œuf dans le ROR ou Priorix Quantité minime pour le vaccin antigrippal Quantité non négligeable pour la fièvre jaune

37 Induction de tolérance Favorisée par la consommation d œuf (de moins en moins) cuit, si elle est possible. Induction de tolérance avec œuf cuit ou cru. 40 de bons répondeurs, 16% de répondeurs partiels, 36 % de non répondeurs.

38 Allergie à l arachide

39 Epidémiologie A doublé ces 10 dernières années 0,4 à 1,3 % dans la population générale (0,7 % en France) Représente 34 % des allergies alimentaires En première position chez l enfant de plus de 3 ans. Botanique C est une légumineuse comme les pois, soja, lentilles,haricots, lupin Source de protéines, lipides, vitamines..

40 Allergènes de l arachide De Ara h 1 à Ara h 9. Ara h 1,2 et 3 sont les allergènes majeurs Ara h 8 : réaction croisée avec les pollens de bouleau, peu sévère Huile d arachide Est susceptible de contenir des traces de protéines, si elle n est pas raffinée. Est tolérée par la plupart des patients allergiques

41 Clinique Signes cliniques Cutanés : urticaire, œdème de Quincke, dermatite atopique Respiratoire : asthme, œdème laryngé Choc anaphylactique Allergie souvent sévère S. sévères dans 20 % des cas, responsable de 60 % des décès par allergie alimentaire Asthme associé = critère de gravité

42 Diagnostic Tests cutanés Avec extraits commerciaux standardisés Seulement 59 % des patients avec TC + ont une allergie vraie ( > 8 mm) Recherche des réactions croisées avec autres légumineuses (<5%) et fruits à coque (37%) IgE spécifiques > 15 Kua/l ont une VPP de 95 % < 0,35 Kua/l ont une VPN de 85 %

43 Diagnostic Test de provocation oral En l absence d histoire clinique d anaphylaxie grave Permet d authentifier l allergie, de quantifier la dose déclenchante

44 Evolution Classiquement fixée Quelques observations de guérison (20 %) Diagnostic précoce < 5 ans Allergie isolée TC < 6mm

45 Traitement Eviction Huile et traces autorisées éventuellement après TPO Difficile, allergène masqué (hamburger,céréales, soupes, gâteaux ) 72 % ingestions accidentelles dans les 15 ans suivant le diagnostic. ¼ dans l année et ¼ dans les 5 ans Trousse d urgence avec adrénaline Induction de tolérance possible

L allergologie moléculaire en pratique : Les fabacées

L allergologie moléculaire en pratique : Les fabacées Les rendez vous de l allergologie Moléculaire Les rendez vous de l allergologie Moléculaire L allergologie moléculaire en pratique : Les fabacées Dr H. Masson Juin 2014 Allergène purifié Extrait allergénique

Plus en détail

INDUCTION DE TOLERANCE ALIMENTAIRE CHEZ L ENFANT en pra6que de ville Cas cliniques lait de vache 9 ème Congrès Francophone d Allergologie - Avril 2014

INDUCTION DE TOLERANCE ALIMENTAIRE CHEZ L ENFANT en pra6que de ville Cas cliniques lait de vache 9 ème Congrès Francophone d Allergologie - Avril 2014 INDUCTION DE TOLERANCE ALIMENTAIRE CHEZ L ENFANT en pra6que de ville Cas cliniques lait de vache 9 ème Congrès Francophone d Allergologie - Avril 2014 Agnès JUCHET- Rachel PONTCHARRAUD- Toulouse Valérie

Plus en détail

DESC Allergologie Rhône Alpes Auvergne 11 mai 2012 François Payot LA CONSULTATION D ALLERGOLOGIE PARTICULARITÉS PÉDIATRIQUES

DESC Allergologie Rhône Alpes Auvergne 11 mai 2012 François Payot LA CONSULTATION D ALLERGOLOGIE PARTICULARITÉS PÉDIATRIQUES DESC Allergologie Rhône Alpes Auvergne 11 mai 2012 François Payot LA CONSULTATION D ALLERGOLOGIE PARTICULARITÉS PÉDIATRIQUES La Théorie Les tests d allergie chez l enfant: Pourquoi, Pour qui, Quand, et

Plus en détail

pratique quotidienne chez l enfant

pratique quotidienne chez l enfant EXPLORATION DE L ALLERGIE ALIMENTAIRE: pratique quotidienne chez l enfant Pr Ag BEN M RAD Sonia Hopital Ariana DIAGNOSTIC DIFFICILE Diversité des substances Polymorphisme clinique Variabilité du délai

Plus en détail

Diagnostic : allergènes recombinants. Thérapeutique : Induction de tolérance alimentaire Désensibilisation sublinguale

Diagnostic : allergènes recombinants. Thérapeutique : Induction de tolérance alimentaire Désensibilisation sublinguale L.MALOT Diagnostic : allergènes recombinants Thérapeutique : Induction de tolérance alimentaire Désensibilisation sublinguale DIAGNOSTIC Camille 10 ans Cs pour une rhinite perannuelle Interro : éternuements

Plus en détail

Quand et comment pratiquer un test de provocation par voie orale?

Quand et comment pratiquer un test de provocation par voie orale? JAMA La pratique de l'allergie alimentaire Quand et comment pratiquer un test de provocation par voie orale? Antoine DESCHILDRE Pédiatrie, CHRU de Lille JAMA-CFA, avril 2009 QUAND et COMMENT PRATIQUER

Plus en détail

L allergie alimentaire chez l enfant.

L allergie alimentaire chez l enfant. L allergie alimentaire chez l enfant. 17 avril 2014 Dr E.Gueulette Clinique et Maternité Ste-Elisabeth Namur CHU Mont-Godinne-Dinant L allergie alimentaire (AA) chez l enfant 1- La Prévalence. 2- Les Facteurs

Plus en détail

Séminaire AA AFPA Avignon, le 02/03/2012 Dr S.-A. Gomez Paul né le 28/07/2009 Atcd atopique familial : asthme paternel, allergie Acariens et pollens Eczéma du tronc et des plis Asthme post bronchiolite

Plus en détail

L'essor des allergies alimentaires de l'enfant

L'essor des allergies alimentaires de l'enfant L'essor des allergies alimentaires de l'enfant Voici un article intéressant publié dans le Figaro Santé du 21/03/11 : il concerne la progression préoccupante des allergies alimentaires de l enfant. En

Plus en détail

REINTRODUCTION ALIMENTAIRE CHEZ L ENFANT Cas cliniques lait de vache

REINTRODUCTION ALIMENTAIRE CHEZ L ENFANT Cas cliniques lait de vache REINTRODUCTION ALIMENTAIRE CHEZ L ENFANT Cas cliniques lait de vache 8e Congrès Francophone d'allergologie Agnes Juchet, Dominique Sabouraud, Rachel Pontcharraud, Isabelle Daubas Nawel Naji 8 ème Congrès

Plus en détail

L allergie alimentaire chez l enfant François DOUCHAIN Service de Pédiatrie CH Arras

L allergie alimentaire chez l enfant François DOUCHAIN Service de Pédiatrie CH Arras L allergie alimentaire chez l enfant François DOUCHAIN Service de Pédiatrie CH Arras JAMA 26 janvier 2012 1 L allergie alimentaire (AA) touche environ 5% de la population infantile Semble en augmentation

Plus en détail

ALLERGIES ALIMENTAIRES DE L ENFANT

ALLERGIES ALIMENTAIRES DE L ENFANT ALLERGIES ALIMENTAIRES DE L ENFANT (Soirée AFDN du 26 Mars 2009) Céline CAZETTES. Diététicienne en allergologie. Hôpital 1 SOMMAIRE Qu est ce que l allergie alimentaire? Prise en charge d un enfant allergique.

Plus en détail

Allergie ou hypersensibilité non IgE médiée? Comment s y retrouver? Pr. Françoise Smets Gastropédiatrie & Centre de l allergie

Allergie ou hypersensibilité non IgE médiée? Comment s y retrouver? Pr. Françoise Smets Gastropédiatrie & Centre de l allergie Allergie ou hypersensibilité non IgE médiée? Comment s y retrouver? Pr. Françoise Smets Gastropédiatrie & Centre de l allergie Allergie ou hypersensibilité alimentaire non IgE médiée : résumé Mécanisme

Plus en détail

Allergènes alimentaires : enjeux et propositions

Allergènes alimentaires : enjeux et propositions Allergènes alimentaires : enjeux et propositions Dr Jean-Marc RAME Allergologue Coordonnateur du Réseau d Alergologie de Franche-comTé (RAFT) jmrame@chu-besancon.fr Le RAFT est un réseau r de santé financé

Plus en détail

APLV EN PÉRIODE NÉONATALE QUELLE CLINIQUE? QUE FAIRE? D D E B O I S S I E U

APLV EN PÉRIODE NÉONATALE QUELLE CLINIQUE? QUE FAIRE? D D E B O I S S I E U APLV EN PÉRIODE NÉONATALE QUELLE CLINIQUE? QUE FAIRE? D D E B O I S S I E U DÉFINITIONS Allergie aux protéines du lait de vache = Réaction immunologique vis à vis d une ou plusieurs protéines du lait de

Plus en détail

Allergie au Lait/Intolérance au Lactose Allergie au Blé/Gluten. Delebarre Sauvage Chris;ne GHICL 2016

Allergie au Lait/Intolérance au Lactose Allergie au Blé/Gluten. Delebarre Sauvage Chris;ne GHICL 2016 Allergie au Lait/Intolérance au Lactose Allergie au Blé/Gluten Delebarre Sauvage Chris;ne GHICL 2016 Composi;on du lait de vache Eau : 87 % Glucides : 5 % Protéines : 3,4 % Lipides : 2,5 à 5 % Calcium

Plus en détail

Journées de pneumo-allergologie pédiatrique A.Juchet, A.Chabbert-Broué

Journées de pneumo-allergologie pédiatrique A.Juchet, A.Chabbert-Broué Journées de pneumo-allergologie pédiatrique A.Juchet, A.Chabbert-Broué Patient allergique ou suspect d allergie Anamnèse Interrogatoire Enquête alimentaire Examen clinique Tests cutanés prick-tests (HSI)

Plus en détail

ASTHME et ALLERGIE ALIMENTAIRE chez l enfant Quel lien? Dr Anne DEPRAS AART 14 octobre 2014

ASTHME et ALLERGIE ALIMENTAIRE chez l enfant Quel lien? Dr Anne DEPRAS AART 14 octobre 2014 ASTHME et ALLERGIE ALIMENTAIRE chez l enfant Quel lien? Dr Anne DEPRAS AART 14 octobre 2014 Lien entre AA et asthme 10% des enfants sont asthmatiques 10% des asthmatiques sont all alimentaires (2% chez

Plus en détail

Allergie alimentaire de l enfant

Allergie alimentaire de l enfant Archives de pédiatrie 13 (2006) 1349 1353 Allergie alimentaire de l enfant Food allergy in children E. Bidat Service de pédiatrie, hôpital Ambroise-Paré, 9, avenue du Général-de-Gaulle, 92104 Boulogne

Plus en détail

Les Jeudis de l'europe

Les Jeudis de l'europe Vraies et fausses allergies alimentaires Dr Bruno GIRODET Dr Ingrid TOPENOT Unité d Allergologie du CH St Joseph et St Luc L allergie alimentaire est-elle fréquente? - 20% de la population se pense allergique

Plus en détail

Alimentation du nouveau né et du nourrisson de 0 à 6 mois. Dr Amina SAAD Pédiatre

Alimentation du nouveau né et du nourrisson de 0 à 6 mois. Dr Amina SAAD Pédiatre Alimentation du nouveau né et du nourrisson de 0 à 6 mois Dr Amina SAAD Pédiatre Agadir 2 Mai 2008 Introduction La nutrition du nouveau-né et du nourrisson à: - Suscité de nombreux travaux - Soulevé de

Plus en détail

La diététique dans l allergie alimentaire. Christophe Dupont, Hôpital Necker Liège, 2 avril 2011

La diététique dans l allergie alimentaire. Christophe Dupont, Hôpital Necker Liège, 2 avril 2011 La diététique dans l allergie alimentaire Christophe Dupont, Hôpital Necker Liège, 2 avril 2011 Prise en charge diététique de l allergie aux protéines du lait de vache Conséquences nutritionnelles de l

Plus en détail

Allergie alimentaire. Chapitre 10

Allergie alimentaire. Chapitre 10 229 Chapitre 10 Allergie alimentaire Dr. Michèle RAFFARD Allergologue Centre Médical de l Institut Pasteur, 75 rue de l Eglise 75015, Paris mraffard@free.fr Dr. Martine VIGAN Praticien Hospitalier Unité

Plus en détail

Ta b le PREMIÈRE PARTIE. Introduction...9 COMPRENDRE L'ALLERGIE

Ta b le PREMIÈRE PARTIE. Introduction...9 COMPRENDRE L'ALLERGIE Ta b le Introduction...9 PREMIÈRE PARTIE COMPRENDRE L'ALLERGIE CHAPITRE 1 Allergies, allergènes, allergiques... 15 L'allergie est-elle une maladie?... 16 Qu'est-ce qu'un allergène?... 17 Qui est allergique?...

Plus en détail

Patch tests dans l allergie alimentaire. D de Boissieu

Patch tests dans l allergie alimentaire. D de Boissieu Patch tests dans l allergie alimentaire D de Boissieu Nouvelle classification des allergies alimentaire (Sampson JACI 2005) IgE médiées Cutanés (urticaire, angio-œdème, rash..) Gastrointestinales (sd oral,

Plus en détail

École de l allergie alimentaire. A.Juchet, A.Chabbert-Broué Ecole de l asthme et de l allergie alimentaire Alizée Hôpital des Enfants Toulouse

École de l allergie alimentaire. A.Juchet, A.Chabbert-Broué Ecole de l asthme et de l allergie alimentaire Alizée Hôpital des Enfants Toulouse École de l allergie alimentaire A.Juchet, A.Chabbert-Broué Ecole de l asthme et de l allergie alimentaire Alizée Hôpital des Enfants Toulouse Prévalence de l allergie alimentaire en constante augmentation

Plus en détail

AGCC, H2,CH4, CO2, H2S

AGCC, H2,CH4, CO2, H2S AGCC, H2,CH4, CO2, H2S AGCC, H2,CH4, CO2, H2S mastocytes Terminaisons sensitives Réaction à la prise alimentaire Allergique IgE médiée Maladie coeliaque Non IgE médiée Entérocolite nécrosante Mixte Allergie

Plus en détail

Prick-tests et patch-tests en allergie alimentaire.

Prick-tests et patch-tests en allergie alimentaire. ALLERGOLOGIE PRATIQUE: Prick-tests et patch-tests en allergie alimentaire. Emmanuelle Schneider (pneumo-allergologue), Carine Nootens (dermato-allergologue), Françoise Genard (ORL). Résumé Ce texte est

Plus en détail

Allergies alimentaires

Allergies alimentaires Allergies alimentaires 1 SOMMAIRE 1/2 Définition de l allergie alimentaire Epidémiologie Diagnostic 2 SOMMAIRE 2/2 Diagnostic Allergie alimentaire q APLV Définition q Les APLV Ig E médiée q Les ALV non

Plus en détail

La désensibilisation. Pierre-Olivier Girodet. Pharmacologie

La désensibilisation. Pierre-Olivier Girodet. Pharmacologie La désensibilisation Pierre-Olivier Girodet Pharmacologie Désensibilisation I. Mécanismes II. Indications, modes d administration III. Contre-indications, précautions d emploi IV. Effets indésirables V.

Plus en détail

L allergie alimentaire chez le petit enfant

L allergie alimentaire chez le petit enfant Expression généraliste_ Soirée du 18 / 01 / 2005. Page 1 sur 6 L allergie alimentaire chez le petit enfant Quelques rappels de définition : A. Les effets néfaste ou adverses des aliments se répartissent

Plus en détail

Dossier Progressif. 184 : hypersensibilité et allergies respiratoires chez l enfant et l adulte. Asthme,

Dossier Progressif. 184 : hypersensibilité et allergies respiratoires chez l enfant et l adulte. Asthme, Dossier Progressif Ce dossier progressif a été construit, revu et corrigé par au moins 4 enseignants du Collège des Enseignants de Pneumologie (CEP). Il s appuie sur l enseignement du Référentiel National

Plus en détail

Comment adapter le regime en cas d allergie alimentaire?

Comment adapter le regime en cas d allergie alimentaire? Comment adapter le regime en cas d allergie alimentaire? Cours de perfectionnement du JAMA Etienne BIDAT www.allergienet.com Pas de conflit d intérêt sur le sujet Régime en allergie alimentaire : Objectifs

Plus en détail

La prévalence de l asthme et

La prévalence de l asthme et [ Dossier Allergologie L allergie alimentaire chez l enfant A Nemni*, A. Grimfeld*, J. Just* * Services de pédiatrie, pneumologie et allergologie, Centre de l Asthme et des Allergies, hôpital d enfants

Plus en détail

Réintroductions alimentaires chez l enfant. M. Hofer - J.Wassenberg Immuno-allergologie Service de pédiatrie - CHUV

Réintroductions alimentaires chez l enfant. M. Hofer - J.Wassenberg Immuno-allergologie Service de pédiatrie - CHUV Réintroductions alimentaires chez l enfant M. Hofer - J.Wassenberg Immuno-allergologie Service de pédiatrie - CHUV Réintroductions alimentaires en 2004 Age: 12 mois 10 ans Nombre total: 30 Tests réussis:

Plus en détail

Allergie au latex (caoutchouc naturel) Amandine CATELAIN-LAMY Service des maladies professionnelles CENTRE HOSPITALIER LYON-SUD

Allergie au latex (caoutchouc naturel) Amandine CATELAIN-LAMY Service des maladies professionnelles CENTRE HOSPITALIER LYON-SUD r Allergie au latex (caoutchouc naturel) Amandine CATELAIN-LAMY Service des maladies professionnelles CENTRE HOSPITALIER LYON-SUD 27/11/2007 EPP - Service de médecine statutaire r Hevea Brasiliensis (Asie

Plus en détail

Prise en charge diététique de l'allergie aux protéines de lait de vache

Prise en charge diététique de l'allergie aux protéines de lait de vache Prise en charge diététique de l'allergie aux protéines de lait de vache Dr Hugues Piloquet CHU de Nantes UMR 1280 Physiologie des adaptations nutritionnelles Epidémiologie générale Apparition précoce dans

Plus en détail

AUTOUR DE L ALLERGIE ALIMENTAIRE DE L ENFANT

AUTOUR DE L ALLERGIE ALIMENTAIRE DE L ENFANT AUTOUR DE L ALLERGIE ALIMENTAIRE DE L ENFANT FMC Haguenau 8 février 2011 Carine Metz-Favre Unité d allergologie, service de pneumologie NHC Strasbourg Service de pédiatrie CHR Haguenau Message téléphonique

Plus en détail

A quoi pensez-vous? (diagnostic positif)

A quoi pensez-vous? (diagnostic positif) Cas clinique Mme D. 24ans, depuis 3 semaines: Asthénie Rhinorrhée Obstruction nasale Ecoulement nasal postérieur Toux productive le matin+++ Voix enrouée le matin +++ Douleurs modérées infraorbitaires

Plus en détail

Allergies aux poissons et aux viandes

Allergies aux poissons et aux viandes Allergies aux poissons et aux viandes Synthèse n 2 Dr Emmanuelle Schneider- CHU Tivoli- La Louvière- Belgique - Démarche diagnostique pratique, - Diagnostics différentiels, - Place des tests cutanés, de

Plus en détail

Allergie alimentaire. F. Castex

Allergie alimentaire. F. Castex Allergie alimentaire F. Castex FSB15, 2015 I. Introduction I.1 Définition a. Réaction I path, aliment, IgE-dépendante Réactions néfastes d origine alimentaire Réactions non toxiques Réactions toxiques

Plus en détail

REINTRODUCTION ALIMENTAIRE CHEZ L ENFANT. Cas cliniques : allergie à l oeuf

REINTRODUCTION ALIMENTAIRE CHEZ L ENFANT. Cas cliniques : allergie à l oeuf REINTRODUCTION ALIMENTAIRE CHEZ L ENFANT Cas cliniques : allergie à l oeuf 8e Congrès Francophone d'allergologie Agnes Juchet, Dominique Sabouraud, Rachel Pontcharraud, Isabelle Daubas Nawel Naji 8 ème

Plus en détail

L allergie alimentaire à la noisette: pas si simple!!! Dr Agnes JUCHET.

L allergie alimentaire à la noisette: pas si simple!!! Dr Agnes JUCHET. L allergie alimentaire à la noisette: pas si simple!!! Dr Agnes JUCHET. Dr Anne Chabbert-Broué,, Toulouse L avenir de l allergologie.. l Le raisonnement en «familles biochimiques» Noisette: source allergénique

Plus en détail

Arbre décisionnel dans l Allergie Alimentaire

Arbre décisionnel dans l Allergie Alimentaire Arbre décisionnel dans l Allergie Alimentaire ANAP, Alger 2009 Martine MORISSET, MD, PhD Médecine Interne, Immunologie Clinique et Allergologie Hôpital Central, CHU Nancy Définitions Allergie Alimentaire

Plus en détail

Prévenir... l allergie

Prévenir... l allergie Prévenir... l allergie 26 Serions nous tous des allergiques? NON Les maladies allergiques sont des manifestations anormales de notre corps qui réagit de manière excessive, contre des substances dénommées

Plus en détail

Une allergie typique?

Une allergie typique? CAS CLINIQUE Une allergie typique? Commencer Réalisé par le Pr Demoly Coordinateur du Département de Pneumologie et Addictologie Hôpital Arnaud de Villeneuve CHU Montpellier Bastien, 15 ans Tous les ans

Plus en détail

Conduite à tenir en cas de suspicion d allergie en consultation et au bloc opératoire. Martine Drouet

Conduite à tenir en cas de suspicion d allergie en consultation et au bloc opératoire. Martine Drouet 17 ème ICAR 26 et 27 novembre 2010 Lyon 1 Conduite à tenir en cas de suspicion d allergie en consultation et au bloc opératoire Martine Drouet Unité Allergologie 2 allée des cèdres - CHU 49933 Angers cx

Plus en détail

FMBS 215 Immunopathologie. F. Castex EA 7288, CPID

FMBS 215 Immunopathologie. F. Castex EA 7288, CPID Allergie alimentaire FMBS 215 Immunopathologie F. Castex EA 7288, CPID 2013 I. Introduction I.1 Définition a. Réaction I path, aliment, IgE dépendante Réactions néfastes d origine i alimentaire i Réactions

Plus en détail

Alimentation du nourrisson et de l enfant en bas âge ( 0 à 36 mois ) C. Bouillié

Alimentation du nourrisson et de l enfant en bas âge ( 0 à 36 mois ) C. Bouillié Alimentation du nourrisson et de l enfant en bas âge ( 0 à 36 mois ) C. Bouillié le 26 / 10/ 2007 Alimentation du nourrisson et de l enfant en bas âge Développement des fonctions digestives Besoins du

Plus en détail

Asthme du nourrisson et du petit enfant: définitions et histoire naturelle. I. Pin Clinique médicale de pédiatrie, CHU de Grenoble INSERM U 823

Asthme du nourrisson et du petit enfant: définitions et histoire naturelle. I. Pin Clinique médicale de pédiatrie, CHU de Grenoble INSERM U 823 Asthme du nourrisson et du petit enfant: définitions et histoire naturelle I. Pin Clinique médicale de pédiatrie, CHU de Grenoble INSERM U 823 Particularités physiologiques du NRS Plus grande facilité

Plus en détail

Conduite à tenir devant un angio-oedème

Conduite à tenir devant un angio-oedème Conduite à tenir devant un angio-oedème Animateur: Dr E. Schneider Expert: Dr M-T. Guinnepain Rapporteur: Dr Ph. Lebrun 12 Participants Allergologues et Pneumo-Allergologues ORL Pédiatre Objectifs Définir

Plus en détail

PLACE DES RECOMBINANTS EN ALLERGIE RESPIRATOIRE Frédéric ric de Blay

PLACE DES RECOMBINANTS EN ALLERGIE RESPIRATOIRE Frédéric ric de Blay PLACE DES RECOMBINANTS EN ALLERGIE RESPIRATOIRE Frédéric ric de Blay Unité de pneumologie, d allergologie d et de pathologie respiratoire de l environnementl Pôle de Pathologie thoracique Hôpitaux universitaires

Plus en détail

RDD 2008, PR A. SOBASZEK

RDD 2008, PR A. SOBASZEK PLAN ALLERGIES : EPIDEMIOLOGIE PREVALENCE DES ALLERGIES ET MONDE MODERNE Sensibilisation allergique du nouveau-né, épisodes sibilants et asthme Facteurs prédictifs de la persistance de l asthme à l âge

Plus en détail

Les allergènes moléculaires sont une aide au diagnostic d allergie alimentaire

Les allergènes moléculaires sont une aide au diagnostic d allergie alimentaire Les allergènes moléculaires sont une aide au diagnostic d allergie alimentaire Les allergènes = les sources allergéniques Nombreuses molécules immunogènes (++ glycoprotéines) Carine Metz-Favre 2 ème JAEP

Plus en détail

MANIFESTATIONS CLINIQUES ET CRITÈRES DIAGNOSTIQUES DE L ALLERGIE ALIMENTAIRE

MANIFESTATIONS CLINIQUES ET CRITÈRES DIAGNOSTIQUES DE L ALLERGIE ALIMENTAIRE MANIFESTATIONS CLINIQUES ET CRITÈRES DIAGNOSTIQUES DE L ALLERGIE ALIMENTAIRE Martine Drouet Unité Allergologie CHU - ANGERS Société Française de Toxicologie 29-30 nov 2012 - Toulouse Epidémiologie de l

Plus en détail

Deux cas d APLV peu classiques. Dr Sophie Jarlot-Chevaux Nancy

Deux cas d APLV peu classiques. Dr Sophie Jarlot-Chevaux Nancy Deux cas d APLV peu classiques Dr Sophie Jarlot-Chevaux Nancy Cas clinique N 1 Amédée, 2 mois Né à 38 SA par césarienne pour placenta recouvrant, avec un poids de naissance à 2750g. Allaitement maternel

Plus en détail

PRESCRIRE DANS L APLV?

PRESCRIRE DANS L APLV? QUEL LAIT PRESCRIRE DANS L APLV? Dr Avigael Benhamou Senouf Chef de clinique Allergologie pédiatrique Genève, Suisse RAPPEL APLV Prévalence en France: 2-3 % des nourrissons et 1% des enfants scolarisés

Plus en détail

Les allergies et les apiculteurs

Les allergies et les apiculteurs Les allergies et les apiculteurs Yvonand le 22 avril 2016 Dr. Jean-Dominique Lavanchy Méd. gén. FMH, médecine manuelle SAMM 1462 Yvonand Définition de l allergie Les réactions allergiques: eczéma, urticaire,

Plus en détail

Allergies : le printemps est là

Allergies : le printemps est là N 1 NutriDoc Allergies : le printemps est là Avec l arrivée des beaux jours, on pense être enfin débarrassés des nez qui coulent et des yeux qui piquent mais pour 30% d entre nous, les allergies prennent

Plus en détail

Asthme allergique (lié à des causes «extérieures» au patient).

Asthme allergique (lié à des causes «extérieures» au patient). Lexique ALLERGÈNE : Protéine qui provoque la formation d IGE en quantité élevée chez les patients atopiques déclenchant ensuite une réaction allergique. On distingue les allergènes alimentaires ou trophallergènes

Plus en détail

Premiers tests cutanés: Charles Blackley -------------- Rhinite allergique Asthme induits par une exposition aux pollens

Premiers tests cutanés: Charles Blackley -------------- Rhinite allergique Asthme induits par une exposition aux pollens Premiers tests cutanés: Charles Blackley -------------- Rhinite allergique Asthme induits par une exposition aux pollens 1820-1900 Ancestors of Allergy. Compte pollinique Se teste lui-même 1865 Tests cutanés

Plus en détail

Allergie alimentaire : LE PAI (Projet d Accueil Individualisé)

Allergie alimentaire : LE PAI (Projet d Accueil Individualisé) CAS CLINIQUE Allergie alimentaire : LE PAI (Projet d Accueil Individualisé) Réalisé par Le Dr Delphine de Boissieu Gastro-Entérologue-Pédiatre Hôpital Necker- Paris Commencer Algorithme de prise en charge

Plus en détail

Avant 4-5 ans, faites très attention au risque de fausse route avec les cacahuètes, noix, noisettes, amandes

Avant 4-5 ans, faites très attention au risque de fausse route avec les cacahuètes, noix, noisettes, amandes En reportant la valeur de l IMC sur la courbe de corpulence (voir p.49 et p.51), vous pouvez savoir si votre enfant présente un surpoids, ou si sa corpulence a tendance à augmenter trop rapidement. Votre

Plus en détail

Tableau de diversification alimentaire. Communauté d'agglomération du Muretain 1/8

Tableau de diversification alimentaire. Communauté d'agglomération du Muretain 1/8 Tableau de diversification alimentaire 1/8 C1 C2 C3 C4 De 4 à 6 mois Début de la diversification De 6 mois à 9 mois A partir de 9 mois A partir de 18 mois selon l'évolution de l'enfant. Texture très lisse

Plus en détail

LES ALLERGIES ALIMENTAIRES

LES ALLERGIES ALIMENTAIRES LES ALLERGIES ALIMENTAIRES Dr FARGEOT ESPALIAT Allergies alimentaires - Les allergies alimentaires Anaphylaxie Allergies particulières et conseils Allergie à l œuf Allergie à l arachide Allergie aux protéines

Plus en détail

Allergies alimentaires 101

Allergies alimentaires 101 Allergies alimentaires 101 Simon Hotte MD FRCPC Pédiatre-Allergologue-Immunologue 105 Avenue Gatineau télécopieur: 819-561 561-0717 téléphone: 819-5614412 Objectifs Définir l'allergie alimentaire et la

Plus en détail

S. Guez Unité des Maladies allergiques Médecine Interne et Post-urgences Hôpital Pellegrin, CHU Bordeaux

S. Guez Unité des Maladies allergiques Médecine Interne et Post-urgences Hôpital Pellegrin, CHU Bordeaux S. Guez Unité des Maladies allergiques Médecine Interne et Post-urgences Hôpital Pellegrin, CHU Bordeaux Intérêts financiers : néant Liens durables ou permanents : néant Interventions ponctuelles : Abello

Plus en détail

ALIMENTATION DU NOURRISSON

ALIMENTATION DU NOURRISSON ALIMENTATION DU NOURRISSON Principes généraux : Allaitement Lait infantile Diversification L enfant à risque allergique Principes généraux - Allaitement Conduite pratique : - Dès la salle d'accouchement,

Plus en détail

Mon bébé peut-il être allergique aux protéines du lait de vache?

Mon bébé peut-il être allergique aux protéines du lait de vache? Guide pour les parents de petits allergiques aux protéines du lait de vache Mon bébé peut-il être allergique aux protéines du lait de vache? Catherine Bourron-Normand, Diététicienne spécialisée en pédiatrie

Plus en détail

Deuxième Rencontre de Pneumologie du Sud Est Gabès le 05 juin 2010 Dr Aloulou Samir

Deuxième Rencontre de Pneumologie du Sud Est Gabès le 05 juin 2010 Dr Aloulou Samir Deuxième Rencontre de Pneumologie du Sud Est Gabès le 05 juin 2010 Dr Aloulou Samir Introduction Les habitudes alimentaires et le mode de vie sont fortement impliquées dans l augmentation d incidence de

Plus en détail

AVIS de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail

AVIS de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail Le directeur général Maisons-Alfort, le 17 janvier 2012 AVIS de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail relatif au guide pour l'accueil en restauration

Plus en détail

ALLERGIE AUX PROTEINES LAIT DE VACHE

ALLERGIE AUX PROTEINES LAIT DE VACHE الجمھورية الجزائرية الديمقراطية الشعبية République Algérienne Démocratique et Populaire MIISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE ABOU BEKR BELKAID FACULTE DE MEDECINE

Plus en détail

ALLERGIES ALIMENTAIRES Mise au point

ALLERGIES ALIMENTAIRES Mise au point ALLERGIES ALIMENTAIRES Mise au point Prise en charge des enfants allergiques : - au diagnos5c, - le suivi, - des thérapeu5ques personnalisées : Evic5on ou induc5on de tolérance Plan d ac5on en cas de réac5on

Plus en détail

Dermatoses professionnelles. Bita DEZFOULIAN, MD, PhD Service de Dermatologie CHU Sart Tilman 27 janvier 2011

Dermatoses professionnelles. Bita DEZFOULIAN, MD, PhD Service de Dermatologie CHU Sart Tilman 27 janvier 2011 Dermatoses professionnelles Bita DEZFOULIAN, MD, PhD Service de Dermatologie CHU Sart Tilman 27 janvier 2011 Introduction Incidence des dermatoses professionnelles: entre 0,5 et 0,7 cas pour 1000 travailleurs

Plus en détail

Sofiane a 3mois sous hydrolysat extensive de LV pour APLV depuis un mois il commence une gène respiratoire et un sifflement. On annonce à la maman

Sofiane a 3mois sous hydrolysat extensive de LV pour APLV depuis un mois il commence une gène respiratoire et un sifflement. On annonce à la maman Sofiane a 3mois sous hydrolysat extensive de LV pour APLV depuis un mois il commence une gène respiratoire et un sifflement. On annonce à la maman que Sofiane fait de L asthme et qu un TRT par CSI est

Plus en détail

CONTRIBUTION DE LA BIOLOGIE AU DIAGNOSTIC DE L ALLERGIE. Dr Marie DESROUSSEAUX Pharmacien Biologiste Laboratoire Biocentre

CONTRIBUTION DE LA BIOLOGIE AU DIAGNOSTIC DE L ALLERGIE. Dr Marie DESROUSSEAUX Pharmacien Biologiste Laboratoire Biocentre CONTRIBUTION DE LA BIOLOGIE AU DIAGNOSTIC DE L ALLERGIE Dr Marie DESROUSSEAUX Pharmacien Biologiste Laboratoire Biocentre INTRODUCTION La prévalence des maladies allergiques a doublé au cours des 15 dernières

Plus en détail

REINTRODUCTION ALIMENTAIRE CHEZ L ENFANT. Cas clinique : Baptiste, 20 mois

REINTRODUCTION ALIMENTAIRE CHEZ L ENFANT. Cas clinique : Baptiste, 20 mois REINTRODUCTION ALIMENTAIRE CHEZ L ENFANT Cas clinique : Baptiste, 20 mois 8e Congrès Francophone d'allergologie Agnes Juchet, Dominique Sabouraud, Rachel Pontcharraud, Isabelle Daubas Nawel Naji 8 ème

Plus en détail

RAPPORT GLOBAL DEFINITIF Allergie ENQUETE 2013/1

RAPPORT GLOBAL DEFINITIF Allergie ENQUETE 2013/1 EXPERTISE, PRESTATIONS DE SERVICE ET RELATIONS CLIENTS QUALITE DES LABORATOIRES MEDICAUX COMMISSION DE BIOLOGIE CLINIQUE COMITE DES EXPERTS EVALUATION EXTERNE DE LA QUALITE DES ANALYSES EN BIOLOGIE CLINIQUE

Plus en détail

Rectorragies chez l enfant. Prévost JANTCHOU MD, PhD Gastropédiatre

Rectorragies chez l enfant. Prévost JANTCHOU MD, PhD Gastropédiatre Rectorragies chez l enfant Prévost JANTCHOU MD, PhD Gastropédiatre Journée de formation médicale continue Service de gastro-entérologie 23_10_2015 Objectifs Reconnaître un saignement digestif bas Évoquer

Plus en détail

Traitements de l allergie

Traitements de l allergie Définition Traitements de l allergie Dr Bruno RICHARD Service d Hématologie-Oncologie C.H.U. Nîmes Allergie : Réponse immunitaire d hypersensibilité qui fait suite à l introduction de substances antigéniques

Plus en détail

LA LETTRE D ACTUALITÉS

LA LETTRE D ACTUALITÉS LA LETTRE D ACTUALITÉS N 148 - Février 2015 SOMMAIRE 1) Physiopathologie des réactions allergiques 2) Allergie aux béta-lactamines 3) En pratique 4) Quizz Le mot de la rédaction Les symptômes d une allergie

Plus en détail

Les allergies alimentaires de l enfant : quel régime?

Les allergies alimentaires de l enfant : quel régime? PEDIATRIE Les allergies alimentaires de l enfant : quel régime? Food allergies in children : which diet? S. Mulier et G. Casimir Service de Pneumologie-Allergologie, H.U.D.E.R.F. RESUME Les allergies alimentaires

Plus en détail

Les allergies alimentaires chez l enfant

Les allergies alimentaires chez l enfant Les allergies alimentaires chez l enfant Dr Céline MENETREY, pédiatre allergologue Alexandra BOUTET et Laurence PLOUVIER, diététiciennes Journée régionale inter CLAN, 25/11/2011 ALLERGIES CHEZ L ENFANT

Plus en détail

Allergies et intolérances alimentaires chez l'enfant. Philippe Eigenmann Hôpital des Enfants

Allergies et intolérances alimentaires chez l'enfant. Philippe Eigenmann Hôpital des Enfants Allergies et intolérances alimentaires chez l'enfant Philippe Eigenmann Hôpital des Enfants Le message: Quand une allergie alimentaire est suspectée, toujours établir un diagnostic de certitude! Dois-je

Plus en détail

COPACAMU 2009 Pr François BERTRAND

COPACAMU 2009 Pr François BERTRAND LE SUIVI D UN ALLERGIQUE APRES SON PASSAGE AU SAU COPACAMU 2009 Pr François BERTRAND Le rôle de prévention secondaire fait partie de la tâche du parfait petit urgentiste..mais ce dernier est souvent pris

Plus en détail

L information sur les Allergènes : Règlement Information du consommateur applicable au 13 décembre 2014

L information sur les Allergènes : Règlement Information du consommateur applicable au 13 décembre 2014 Circulaire n 6140 15 juillet 2014 Gestion de l entreprise Fabrication Réglementation hygiénique et sanitaire 7 0 5 Dossier suivi par : Flavie SOUPLY Rédactrice : Flavie SOUPLY Ligne directe : 01.43.59.45.08

Plus en détail

L'allergie aux protéines de lait de vache (APLV)

L'allergie aux protéines de lait de vache (APLV) L'allergie aux protéines de lait de vache (APLV) L allergie aux protéines de lait de vache est fréquente avant l âge de 1 an. Elle est présente chez 3 à 6 % des moins de deux ans, soit environ 24 000 enfants

Plus en détail

Le corps humain contient 2 à 4 grammes de zinc, les plus fortes concentrations se trouvant dans la prostate et certaines parties de l œil.

Le corps humain contient 2 à 4 grammes de zinc, les plus fortes concentrations se trouvant dans la prostate et certaines parties de l œil. Zinc EN BREF Introduction Le zinc (Zn) est un oligoélément essentiel à toutes les formes de vie et que l on trouve dans près de 100 enzymes spécifiques. Après le fer, le zinc est l oligoélément le plus

Plus en détail

2 : Terrain atopique et allergies respiratoires: place de l allergologue. F Lemoigne

2 : Terrain atopique et allergies respiratoires: place de l allergologue. F Lemoigne 2 : Terrain atopique et allergies respiratoires: place de l allergologue F Lemoigne Définitions Atopie: aptitude génétiquement déterminée à fabriquer des IgE asthme, rhinite allergique, dermatose atopique,

Plus en détail

Académie d Agriculture de France Séance Alimentation Périnatale. 9 décembre 2015. Présentation

Académie d Agriculture de France Séance Alimentation Périnatale. 9 décembre 2015. Présentation Académie d Agriculture de France Séance Alimentation Périnatale 9 décembre 2015 Présentation Durant la période périnatale, c est à dire pendant la gestation, l allaitement puis le sevrage et le passage

Plus en détail

Diagnostic précoce de l allergie

Diagnostic précoce de l allergie Diagnostic précoce de l allergie F. Rancé, allergologie-pneumologie, hôpital des Enfants, Toulouse La prévalence des maladies allergiques chez l enfant (dermatite atopique, asthme, rhinite et conjonctivite

Plus en détail

F.Benabadji Alger 22.11.13

F.Benabadji Alger 22.11.13 F.Benabadji Alger 22.11.13 ALLERGIE DANS LE MONDE 4ÉME RANG MONDIAL (OMS) PROBLÈME DE SANTÉ PUBLIQUE LES CAUSES Notre environnement (industriel, technologique, scientifique et climatique) * Allergènes

Plus en détail

Environnement ----> Sensibilisation ------> maladie atopique Allergénique + Terrain atopique

Environnement ----> Sensibilisation ------> maladie atopique Allergénique + Terrain atopique Peut-on prévenir Peut-on améliorer une DA avec un régime d'éviction alimentaire ou un changement de lait? Dr G.Schoder - déc 2007 Conférence de consensus Prise en charge de la dermatite atopique de l enfant

Plus en détail

PREVENTION DE L ALLERGIE 7

PREVENTION DE L ALLERGIE 7 PREVENTION DE L ALLERGIE 7 Docteurs M-C. MAUROY et M. WINKLER FREQUENCE Selon l OMS, l allergie est la quatrième maladie chronique. Dans les pays industrialisés, 30% des enfants de moins de 15 ans sont

Plus en détail

intérêt pronostic des allergènes moléculaires en allergie alimentaire

intérêt pronostic des allergènes moléculaires en allergie alimentaire intérêt pronostic des allergènes moléculaires en allergie alimentaire Carine Metz-Favre SP2A, ASPPIR Paris, 15 novembre 2013 Service de pneumologie CHRU Strasbourg service de pédiatrie CHR Haguenau Les

Plus en détail

Les allergies alimentaires

Les allergies alimentaires Les allergies alimentaires Vous, votre enfant ou l un de vos proches, souffrez d allergies alimentaires. Vous souhaitez en savoir plus. Les allergies alimentaires, qu est-ce que c est? L allergie alimentaire

Plus en détail

Formation continue IAL 12.02.2015. Allergie au valaciclovir. Julien Vionnet Service d Immunologie et d Allergie CHUV

Formation continue IAL 12.02.2015. Allergie au valaciclovir. Julien Vionnet Service d Immunologie et d Allergie CHUV Formation continue IAL 12.02.2015 Allergie au valaciclovir Julien Vionnet Service d Immunologie et d Allergie CHUV Plan de la présentation A. Présentation du cas B. Eléments théoriques Présentation du

Plus en détail

ASTHME : EFR, Allergologie, Kinésithérapie, Autres. Dr Isabelle Tillie-Leblond, CHRU Lille & Université de Lille 2

ASTHME : EFR, Allergologie, Kinésithérapie, Autres. Dr Isabelle Tillie-Leblond, CHRU Lille & Université de Lille 2 ASTHME : EFR, Allergologie, Kinésithérapie, Autres Dr Isabelle Tillie-Leblond, CHRU Lille & Université de Lille 2 L ALLERGIE Conférence d experts Asthme-Allergie Quand et comment faire une enquête allergologique?

Plus en détail

GMM janvier BORDES Mathieu. Pédiatrie CH Mâcon.

GMM janvier BORDES Mathieu. Pédiatrie CH Mâcon. GMM janvier 2015. BORDES Mathieu. Pédiatrie CH Mâcon. Cas cliniques/selma. Selma 8 mois 1/2. Naissance à terme, PN=3 kg. ATCD: Détresse respiratoire néonatale. 1 er bronchiolite à 5 mois. Hématémèse à

Plus en détail

INSTITUT SCIENTIFIQUE DE SANTE PUBLIQUE QUALITE DES LABORATOIRES MEDICAUX COMMISSION DE BIOLOGIE CLINIQUE COMITE DES EXPERTS RAPPORT GLOBAL

INSTITUT SCIENTIFIQUE DE SANTE PUBLIQUE QUALITE DES LABORATOIRES MEDICAUX COMMISSION DE BIOLOGIE CLINIQUE COMITE DES EXPERTS RAPPORT GLOBAL INSTITUT SCIENTIFIQUE DE SANTE PUBLIQUE QUALITE DES LABORATOIRES MEDICAUX COMMISSION DE BIOLOGIE CLINIQUE COMITE DES EXPERTS RAPPORT GLOBAL EVALUATION EXTERNE DE LA QUALITE DES ANALYSES EN BIOLOGIE CLINIQUE

Plus en détail