Mon enfant est malade

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mon enfant est malade"

Transcription

1 Mon enfant est malade repères pour reconnaître et comprendre la maladie agir et soulager mon enfant savoir quand et où consulter Guide élaboré grâce à la collaboration de médiateurs socioculturels, de professionnels de PMI, de praticiens de ville et hospitaliers.

2 Pendant ses premiers mois de vie, mon enfant peut tomber malade, surtout en hiver : fièvre, nez bouché, toux, diarrhée, vomissements Cela lui permet de développer ses défenses immunitaires. Ces épisodes sont en général peu graves, ils peuvent durer quelques jours, parfois plus longtemps. Dans certains cas, l état de mon enfant peut s aggraver. il est utile de reconnaître que mon enfant est gravement malade ou non connaître un médecin que je consulterai si besoin et dans quels délais savoir quand ou dans quelles situations mon enfant doit consulter rapidement (dans les 3h) savoir où m adresser dans mon quartier : en journée, le soir, le weekend (cf. Répertoire) Ce guide propose des repères pour m aider à reconnaître où se situe mon enfant et agir en conséquence : Je le surveille à la maison si Consulter le médecin dans les 24h si } tous les signes énoncés doivent être présents Consulter le médecin rapidement dans les 3h si 1 seul signe présent suffit Appeler le 15 2

3 Mon enfant a de la fièvre Comprendre La fièvre est un mécanisme de défense naturel de l organisme : elle est en général le signe d une infection, la plupart du temps passagère. L augmentation de la température permet de lutter contre les agents infectieux. Il est important de surveiller et d observer le comportement de l enfant : selon la cause de la fièvre, il sera différent. La plupart du temps le comportement de l enfant sera normal, mais parfois il sera modifié voire dégradé : il pourra être nécessaire de lui donner un médicament pour le soulager, et la cause de la fièvre devra être recherchée (consultation). l essentiel La fièvre n est donc pas une maladie mais un symptôme. Mon enfant a de la fièvre si sa température rectale dépasse 38 C La fièvre est un signe d alerte parmi d autres que je peux apprendre à apprécier en fonction de l existence d autres signes de maladie. 3

4 Ce Que Je peux faire dans tous les Cas découvrir l enfant MÊMe s Il frissonne, PoUr ne Pas augmenter la température Les frissons signifient dans ce cas un excès de chaleur et non le froid. repères pour agir et Consulter l'enfant a + de 6 mois Je le surveille à la maison s il présente tous les signes suivants il continue à jouer il s alimente régulièrement même s il mange moins que d habitude il n a pas mal il a des signes d infection rhino-pharyngée isolés (nez qui coule, toux), sans gêne pour respirer il n a pas de taches rouge foncé apparues subitement : regarder sur tout le corps lui ProPoser À BoIre PlUs souvent QUe d HaBItUde, Pendant et entre les repas Car la fièvre entraîne des pertes d eau observer son CoMPorteMent Joue-t-il comme d habitude? Mange-t-il comme d habitude? dans les 24h l enfant revient d un séjour dans un pays tropical (le Paludisme peut survenir plusieurs mois après le retour) il présente d autres signes de maladie en plus de la fièvre : diarrhée ou vomissement ou boutons ou gêne pour respirer sa température est supérieure à 38,5 C son comportement n est pas comme d habitude et son état ne s améliore pas après la prise de paracétamol la fièvre dure plus de 48 heures En attendant la consultation, le rafraîchir (gant mouillé sur le visage), lui donner à boire régulièrement, l observer. Donner le médicament (Paracétamol) toutes les 6h, si son comportement n est pas comme d habitude. L'ENFANT A - DE 6 MOIS dans les 24h même s il paraît aller bien En attendant la consultation, le rafraîchir (gant mouillé sur le visage), lui donner à boire régulièrement, l observer. 4 Donner le médicament (Paracétamol) toutes les 6h, si son comportement n est pas comme d habitude.

5 ContrÔler sa température régulièrement Environ 3 à 4 fois par jour lui donner le MÉdICaMent* PresCrIt Par le MÉdeCIn si La température dépasse 38,5 C et son comportement n est pas comme d habitude : il pleure, il est abattu, il ne veut plus jouer + 38,5 *En règle générale Paracétamol rapidement dans les 3h il est pâle, peu réactif ou très douloureux (pleure tout le temps, bouge moins, refuse de s alimenter, sourit moins, joue moins) épisode de frissons : sa température dépasse 40,5 C + 40,5 appeler le 15 ses lèvres sont bleues il a des taches rouge foncé sur le corps rapidement dans les 3h il ne s alimente plus il a d autres signes de maladie : boutons, diarrhée, vomissements, gêne pour respirer il est pâle, peu réactif, très endormi il pleure tout le temps sa température dépasse 39 C + 39 appeler le 15 ses lèvres sont bleues il a des taches rouge foncé sur le corps 5

6 fiche pratique pour prendre la température LE THERMOMÈTRE ÉLECTRONIQUE DIGITAL EST LE PLUS ADAPTÉ. La méthode la plus précise est de mesurer la température rectale (thermomètre dans les fesses). Mettre un peu de vaseline au bout du thermomètre, rassurer l enfant en lui expliquant pourquoi vous faites ce geste, car il peut être craintif. Toutefois il est possible de mesurer la température sous le bras, ce qui donne une bonne approximation, ajouter +0,5 C. POUR AMÉLIORER LE BIEN-ÊTRE DE L ENFANT, associé aux mesures Qui le rafraîchissent IL EST UTILE PARFOIS DE DONNER : ParaCÉtaMol, À QUelle dose? Pour la forme sirop, donner une dose correspondant à son poids. SI MON ENFANT PÈSE 10 KG dose-sirop = 10 kg 10kg x 15 mg Pour la forme sachet, suppositoire ou comprimé, lui donner 15mg x son poids actuel en kg. SI MON ENFANT PÈSE 10 KG dose = 150 mg Parfois pour être mieux accepté, le médicament peut être donné avec un aliment sucré en petite quantité. CETTE DOSE PEUT ÊTRE DONNÉE TOUTES LES 6H. pour alimenter l enfant AFIN QUE L ENFANT NE S ÉPUISE PAS AU COURS DE SON INFECTION Lui proposer régulièrement les aliments qui lui font envie, plus souvent que d habitude s il mange des petites quantités, et lui donner à boire plus souvent. Pour les nourrissons, proposer à boire de l eau entre les biberons de lait. Quand le bébé est nourri au sein : proposer des tétées plus fréquentes, même de l eau en petites quantités (environ 20ml) entre les tétées. si JE N ARRIVE PAS À ÉvalUer OÙ EN EST MON ENFANT ou si JE SUIS INQUIET Car Il n est PAS COMME D HABITUDE JE PEUX toujours APPELER LE 15 24H/24 et 7JoUrs/7 6

7 Mon enfant a de la diarrhée ou vomit Comprendre Il s agit le plus souvent d une Gastro Entérite Aigue (GEA), qui survient par «épidémies». Elle est très contagieuse : plusieurs membres de la famille, de la crèche ou de l école peuvent être atteints en même temps. Cette maladie dure quelques jours jusqu à une semaine environ. Les selles sont plus fréquentes (> 4 / jour) et plus liquides que d habitude. la diarrhée peut s accompagner de vomissements et de fièvre. Parfois l enfant vomit : il rejette en abondance ce qu il a mangé. À NE PAS CONFONDRE AVEC les petits rejets qui sont fréquents chez un enfant nourri au lait ou avec des rejets de glaires chez un enfant enrhumé. Un nourrisson allaité au sein a normalement des selles nombreuses et molles jusqu à 6 semaines de vie environ. si l enfant vomit après une Chute récente Consulter le médecin en urgence ou appeler le 15 l essentiel Un épisode de diarrhée, avec ou sans vomissements, est presque toujours sans gravité, cependant il ne faut pas que l enfant perde plus d eau qu il n en reçoit. Il serait alors déshydraté, c est cela qui est grave. 7

8 Ce Que Je peux faire dans tous les Cas PoUr l HYdrater, PrÉParer du sro* * Soluté de Réhydratation Orale 200 ml Un sachet de poudre de SRO est à diluer dans 200 ml d eau. Lui en proposer à boire, très souvent et en petites quantités au début (toutes les 10 minutes) pour éviter les vomissements. 30ml si - de 6 mois 50ml si + de 6 mois puis à volonté. 100ml si + de 1 an } sro ContInUer À alimenter l enfant lorsqu il est au sein poursuivre l allaitement car le lait maternel protège des infections lorsqu il est au BiBeron continuer le lait habituel Lorsqu il est plus grand, lui proposer les aliments habituels, surtout ceux qui lui font envie (carottes, riz, compotes), en petites quantités mais plus souvent. repères pour agir et Consulter l'enfant a + de 6 mois Je le surveille à la maison s il présente tous les signes suivants il se comporte et joue comme d habitude il boit le SRO que je lui donne régulièrement : entre les repas et après chaque selle liquide ou vomissement il s alimente moins que d habitude mais régulièrement il ne vomit pas ce qu il boit sa température est inférieure à 38,5 C Donner à boire régulièrement le SRO et à manger selon son appétit. Consulter le médecin au bout de 48h si la diarrhée persiste ou plus rapidement si l enfant se met à aller moins bien. sro dans les 24h il revient d un pays où les infections sont plus fréquentes il a du sang dans les selles il boit peu il continue de vomir ce qu il mange ou refuse de manger il n est pas comme d habitude : peu actif, ne joue pas, dort trop, pleure beaucoup son ventre se ballonne ou ses selles deviennent nombreuses (>1 selle liquide/h) il a une température supérieure à 38,5 C + 38,5 En attendant, lui proposer à boire le SRO régulièrement. sro L'ENFANT A - DE 6 MOIS dans les 24h même s il paraît aller bien En attendant, lui proposer à boire le SRO régulièrement. sro 8

9 ContInUer À ProPoser le sro À volonté entre les repas tant QUe dure la diarrhée et/ou les vomissements sro faire ContrÔler son PoIds Le SRO ne change pas le nombre ni la consistance des selles qui vont rester plus liquides que d habitude pendant quelques jours. Le SRO empêche la déshydratation et les vomissements, surtout lorsqu il est donné réfrigéré en petites quantités très régulièrement. surveiller l enfant, son CoMPorteMent, sa température rapidement dans les 3h il refuse de boire ou vomit ce qu il boit (à 2 reprises le SRO donné en petites quantités) il a les yeux très cernés il est tout mou il est très pâle, fatigué, peu réactif appeler le 15 il dort tout le temps il vomit + a de la fièvre + des taches rouge foncé sur le corps rapidement dans les 3h il continue de vomir ce qu il mange ou refuse de manger il n est pas comme d habitude : peu actif, ne joue pas, dort trop, pleure beaucoup il refuse de boire ou vomit ce qu il boit il a une température supérieure à 38,5 C + 38,5 appeler le 15 il est tout mou il est très fatigué, peu réactif il vomit + a de la fièvre + des taches rouge foncé sur le corps 9

10 + fiche pratique POUR HYDRATER L ENFANT : LUI DONNER À BOIRE LE SRO* * Soluté de Réhydratation Orale Le SRO ne doit pas être dilué dans d autres liquides. sro 1 sachet Le SRO s achète en pharmacie avec ou sans ordonnance. 200 ml d eau sro Cela rend sa concentration trop élevée, ce qui risque de déshydrater davantage l enfant. La solution peut être conservée au réfrigérateur au maximum 24h. si l enfant vomit le sro Lui en redonner à boire de très petites quantités : 2 cuillères à café, environ toutes les 3 minutes la 1ère demi-heure, puis poursuivre la prise de SRO tant que dure la diarrhée. Dès que l enfant boit le SRO et ne le vomit pas, il peut manger à nouveau les aliments habituels, surtout ceux qu il aime et lui font envie, notamment : purée, yaourts, compotes, même entre les heures de repas habituels. Lui proposer également son lait, mais ne pas insister s il le vomit. Le lait «de régime» est souvent inutile. Pour les bébés au sein : l allaitement maternel doit être poursuivi dans tous les cas car le lait maternel protège contre les infections digestives. pour diminuer la Contagion Se laver les mains très régulièrement à l eau et au savon Les sécher Les frictionner avec la Solution Hydro Alcoolique (SHA) SHA si JE N ARRIVE PAS À ÉvalUer OÙ EN EST MON ENFANT ou si JE SUIS INQUIET Car Il n est PAS COMME D HABITUDE JE PEUX toujours APPELER LE 15 24H/24 et 7JoUrs/7 10

11 Mon enfant a du Mal À respirer Comprendre Les enfants ont souvent le nez bouché, car leurs voies respiratoires sont plus petites et plus «sensibles» aux agressions de l environnement (froid, pollution, agents infectieux ). Ils ont le nez qui coule (rhume), une fièvre modérée (- de 38,5 C), peuvent tousser (pharyngite ou bronchite). Ils peuvent recracher des glaires en toussant, mais le plus souvent, ils guériront en quelques jours de cette infection passagère (le rhume peut durer plusieurs semaines en hiver). Parfois l infection peut s aggraver (par ex : bronchiolite, laryngite ) le tabac augmente le nombre et la gravité des épisodes de gêne respiratoire : il est important de ne Jamais fumer dans la maison aérer la chambre 2 fois par jour pendant que l enfant est dans une autre pièce l essentiel Laver le nez de l enfant régulièrement pour l aider à mieux respirer, avant chaque repas quand le nez est bouché (ronflement fréquent ou toux avec glaires). SI APRÈS LE LAVAGE DU NEZ L ENFANT RESPIRE BIEN le ronflement a disparu, il crache des glaires, mais ne vomit pas : ce n est pas grave. PARFOIS L ENFANT N ARRÊTE PAS DE TOUSSER, il vomit, sa fièvre est élevée (+ 38,5 C), une consultation est nécessaire. 11

12 Ce Que Je peux faire dans tous les Cas aérer la CHaMBre Le matin et le soir pendant plusieurs minutes (minimum 10 min) pendant que l enfant est dans une autre pièce Mettre l enfant en PosItIon «DEMI-ASSIS» Même pour dormir car cela facilite la respiration HUMIdIfIer l air Linge humide dans la pièce où vit l enfant car un air trop sec peut gêner la respiration repères pour agir et Consulter l'enfant a + de 6 mois Je le surveille à la maison s il présente tous les signes suivants il respire bien après le lavage du nez (poursuivre les lavages de nez 3 fois/jour) il boit et mange normalement il joue, reste actif, ne pleure pas plus que d habitude il a une température normale ou - de 38,5 C dans les 24h il continue à être gêné pour respirer après le lavage du nez il boit peu et refuse de manger En attendant continuer à lui laver le nez et lui proposer à boire souvent Consulter le médecin au bout de 3 ou 4 jours si la fièvre ou la toux persistent. Observer son comportement et surveiller sa température L'ENFANT A - DE 6 MOIS dans les 24h même s il paraît aller bien 12

13 lui faire des lavages de nez Avant chaque repas pour améliorer la prise alimentaire l alimenter normalement Ou en petites quantités mais plus souvent que d habitude lui ProPoser À BoIre régulièrement de l eau entre les repas observer son CoMPorteMent et le surveiller rapidement dans les 3h il refuse de boire il vomit tout ce qu il boit il tousse sans arrêt il respire plus vite que d habitude il a une respiration sifflante son comportement n est pas comme d habitude : il dort trop, ne joue plus, pleure tout le temps appeler le 15 il est très pâle il a les lèvres bleues il est brutalement très gêné pour respirer il a déjà eu de l asthme et ne va pas mieux après le traitement de «crise» rapidement dans les 3h il tousse sans arrêt son comportement n est pas comme d habitude : il dort trop, pleure tout le temps il respire plus vite que d habitude il a une respiration sifflante sa température est supérieure ou égale à 38,5 C + 38,5 appeler le 15 il est très pâle il a les lèvres bleues il est brutalement très gêné pour respirer il a déjà eu de l asthme et ne va pas mieux après le traitement de «crise» 13

14 fiche pratique POUR FACILITER LA RESPIRATION : LE LAVAGE DE NEZ Allonger l enfant sur le dos Maintenir son dos à plat et lui tourner la tête sur le côté pour bien dégager les voies respiratoires Introduire le sérum physiologique dans la narine supérieure ET RECOMMENCER CE GESTE EN TOURNANT SA TÊTE DE L AUTRE CÔTÉ. pour favoriser la prise alimentaire Proposer les aliments plutôt à la cuillère, en plus petites quantités et plus souvent dans la journée, si son âge le permet. Épaissir le lait du biberon en ajoutant un peu de céréales pour bébé. Fractionner les prises (diminuer la quantité de lait dans chaque biberon, et donner 2 biberons de plus par jour). pour diminuer la Contagion Se laver les mains très régulièrement à l eau et au savon Les sécher Les frictionner avec la Solution Hydro Alcoolique (SHA) SHA si JE N ARRIVE PAS À ÉvalUer OÙ EN EST MON ENFANT ou si JE SUIS INQUIET Car Il n est PAS COMME D HABITUDE JE PEUX toujours APPELER LE 15 24H/24 et 7JoUrs/7 14

15 Ce document s inscrit dans la dynamique d éducation à la santé impulsée par Courlygones.

16 Conception : Fondation Oeuvre de la Croix Saint-Simon Réalisation graphique : Élise Legrand

La bronchiolite pas de panique!

La bronchiolite pas de panique! La bronchiolite pas de panique! Guide à l usage des familles Sommaire P. 2 C est quoi la bronchiolite? Comment se présente la bronchiolite? Que faire? P. 3 A quoi sert la kinésithérapie respiratoire? P.

Plus en détail

Avant 4-5 ans, faites très attention au risque de fausse route avec les cacahuètes, noix, noisettes, amandes

Avant 4-5 ans, faites très attention au risque de fausse route avec les cacahuètes, noix, noisettes, amandes En reportant la valeur de l IMC sur la courbe de corpulence (voir p.49 et p.51), vous pouvez savoir si votre enfant présente un surpoids, ou si sa corpulence a tendance à augmenter trop rapidement. Votre

Plus en détail

Conseils de puériculture

Conseils de puériculture Conseils de puériculture Service de gynécologie obstétrique, médecine fœtale et de la reproduction Hôpital mère-enfant - CHU de Nantes 3 e étage - 38 bd Jean Monnet - 44093 Nantes cedex 1 Ce livret a été

Plus en détail

Petits tracas. et autres problèmes. Page 23

Petits tracas. et autres problèmes. Page 23 Petits tracas et autres problèmes Page 23 Les pleurs Votre enfant pleure pourquoi? Il est normal qu'un bébé pleure. C'est sa seule façon de communiquer. Vous allez, au fur et à mesure apprendre à différencier

Plus en détail

Mon enfant a la diarrhée

Mon enfant a la diarrhée Mon enfant a la diarrhée Chers parents, Votre enfant a la diarrhée. Cette brochure répondra à la plupart de vos questions et vous donnera des conseils pratiques pour que cette mauvaise passe ne tourne

Plus en détail

QUESTIONS ET RÉPONSES

QUESTIONS ET RÉPONSES QUESTIONS ET RÉPONSES Questions fréquentes concernant le traitement de la diarrhée par le zinc et les sels de réhydratation orale (SRO) SPACE FOR LOGO INTRODUCTION Pour traiter la diarrhée de l enfant,

Plus en détail

Cahier d exercices. Prise en charge intégrée des maladies de l enfant au niveau communautaire

Cahier d exercices. Prise en charge intégrée des maladies de l enfant au niveau communautaire 1 République du Niger Ministère de la Santé Publique et de la Lutte contre les Endémies Direction Générale de la Santé Publique Direction de la Santé de la Reproduction Bureau PCIME Prise en charge intégrée

Plus en détail

Politique relative aux enfants malades et à l exclusion

Politique relative aux enfants malades et à l exclusion Politique relative aux enfants malades et à l exclusion Politique adoptée par le conseil d administration du CPE les Globules le 4 juin 2013 Révisé et adopté par le CA le 22 mai 2014. Le centre de la petite

Plus en détail

Politique relative aux enfants malades et à l exclusion Centre de la petite enfance Du Boisé Vimont

Politique relative aux enfants malades et à l exclusion Centre de la petite enfance Du Boisé Vimont Politique relative aux enfants malades et à l exclusion Centre de la petite enfance Du Boisé Vimont Ce document a été conçu à partir de la politique des CPE suivants : CPE La Ritournelle, CPE La P tite

Plus en détail

SITUATION D URGENCE ACCIDENT- MALADIE AIGUE

SITUATION D URGENCE ACCIDENT- MALADIE AIGUE Ville d Antibes Juan-Les-Pins Direction Petite Enfance Etablissements et service d accueil des jeunes enfants SITUATION D URGENCE ACCIDENT- MALADIE AIGUE Mise à jour Janvier 2012 Direction Petite Enfance

Plus en détail

LA BRONCHIOLITE DU NOURRISSON

LA BRONCHIOLITE DU NOURRISSON LA BRONCHIOLITE DU NOURRISSON Conférence du 11 janvier 2006 avec : - Dr Michel RUDELIN, pédiatre en cabinet libéral et attaché au CHRO, - Christophe MILLET, kinésithérapeute en service pédiatrie au CHRO,

Plus en détail

Épidémie de grippe. Définitions... 1. Les premiers symptômes de la grippe pandémique... 2. Incubation :... 2. Comment se protéger!...

Épidémie de grippe. Définitions... 1. Les premiers symptômes de la grippe pandémique... 2. Incubation :... 2. Comment se protéger!... Épidémie de grippe Table des matières Définitions... 1 Les premiers symptômes de la grippe pandémique... 2 Incubation :... 2 Comment se protéger!... 2 Mouchage, éternuements, crachat, toux... 2 Éviter

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE N 2 HERPES ET GROSSESSE ASSOCIATION HERPES. Agissons contre l herpès

GUIDE PRATIQUE N 2 HERPES ET GROSSESSE ASSOCIATION HERPES. Agissons contre l herpès GUIDE PRATIQUE N 2 HERPES ET GROSSESSE ASSOCIATION HERPES Agissons contre l herpès L herpès est une m En France, on estime qu'environ 10 millions de personnes sont porteuses du virus de l'herpès à des

Plus en détail

Conduite à tenir en cas de prescription médicamenteuse par le médecin traitant

Conduite à tenir en cas de prescription médicamenteuse par le médecin traitant Edition du 17.04.2015 Conduite à tenir en cas de chute page 2 Conduite à tenir en cas d inhalation d un corps étranger page 3 Conduite à tenir en cas de crise d asthme page 4 Conduite à tenir en cas de

Plus en détail

Centre de la petite enfance Trois Petits Points

Centre de la petite enfance Trois Petits Points POLITIQUE DE SANTÉ DE L INSTALLATION Centre de la petite enfance Trois Petits Points Ajournée le 5 mai 2015, adoptée le 14 mai 2015 Lors d une séance ordinaire du conseil d administration TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

L ACCUEIL. DE L ENFANT (prénom, nom)... PAR UNE ASSISTANTE MATERNELLE* CONTRAT D ACCUEIL NUMÉROS IMPORTANTS NUMÉROS D URGENCE

L ACCUEIL. DE L ENFANT (prénom, nom)... PAR UNE ASSISTANTE MATERNELLE* CONTRAT D ACCUEIL NUMÉROS IMPORTANTS NUMÉROS D URGENCE L ACCUEIL DE L ENFANT (prénom, nom)... PAR UNE ASSISTANTE MATERNELLE* CONTRAT D ACCUEIL Dès sa naissance, l enfant réagit à son environnement. Pour se développer harmonieusement, il a besoin d une relation

Plus en détail

Politique de prévention des maladies

Politique de prévention des maladies Politique de prévention des maladies Garderie Tout-en-Jeux Les garderies constituent un milieu où la transmission des micro-organismes est particulièrement facile. Il est donc indispensable d appliquer

Plus en détail

Objectifs. Définition AGIR DEVANT UN MALAISE 28/10/2012

Objectifs. Définition AGIR DEVANT UN MALAISE 28/10/2012 1 AGIR DEVANT UN MALAISE Dr Zouari Abdelaziz CESU 01 SAMU du Nord-Est Objectifs 2 Effectuer des gestes simples pour mettre en confiance la victime et: Luiproposerdesemettreaurepos Écouter ses plaintes

Plus en détail

Prévention de la mort subite du nourrisson

Prévention de la mort subite du nourrisson Prévention de la mort subite du nourrisson Sommaire Introduction... 3 Tabagisme pendant la grossesse... 4 Tabagisme après la naissance de l enfant... 6 Position de couchage... 8 Température de la chambre

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AUX ENFANTS MALADES ET À L EXCLUSION

POLITIQUE RELATIVE AUX ENFANTS MALADES ET À L EXCLUSION CPE LE PETIT TRAIN POLITIQUE RELATIVE AUX ENFANTS MALADES ET À L EXCLUSION Sylvie Guay 12/03/2009 Révision 2013 CPE Le Petit Train inc. Politique relative aux enfants malades et à l exclusion NATURE ET

Plus en détail

DEMANDEZ À L ÉDUCATEUR ACTIONAIR MD

DEMANDEZ À L ÉDUCATEUR ACTIONAIR MD Gérer la MPOC DEMANDEZ À L ÉDUCATEUR ACTIONAIR MD Je sais que j aurai toujours la MPOC. Que puis-je faire pour la gérer? La MPOC est une maladie chronique, c est-à-dire qu elle ne se guérit pas. Il existe

Plus en détail

MEMENTO DU SAUVETEUR SOMMAIRE

MEMENTO DU SAUVETEUR SOMMAIRE MEMENTO DU SAUVETEUR Prévention et Secours Civiques niveau 1 MEMENTO DU SAUVETEUR SOMMAIRE 1-Alerte des populations. 3 2-Protection.... 4 3-Alerter les secours.... 5 4-Obstruction des voies aériennes..

Plus en détail

1/ Grippe saisonnière et grippe H1N1 2009 : Un guide à l intention des parents. 2/ Renseignements sur la grippe

1/ Grippe saisonnière et grippe H1N1 2009 : Un guide à l intention des parents. 2/ Renseignements sur la grippe 1/ Grippe saisonnière et grippe H1N1 2009 : Un guide à l intention des parents 2/ Renseignements sur la grippe Qu est-ce que la grippe? La grippe (influenza) est une infection du nez, de la gorge et des

Plus en détail

Situation 3 : LA VICTIME SAIGNE ABONDAMMENT

Situation 3 : LA VICTIME SAIGNE ABONDAMMENT CYCLES 2 et 3 Reconnaître une situation d urgence Connaître les règles de base pour porter secours Minimum à savoir (enseignant) Situation 3 : LA VICTIME SAIGNE ABONDAMMENT Définition : On observe une

Plus en détail

Prendre soin d un drain biliaire externe-interne

Prendre soin d un drain biliaire externe-interne Prendre soin d un drain biliaire externe-interne On vous a installé un drain biliaire pour diminuer l accumulation de bile dans votre sang et traiter une jaunisse. Cette fiche vous explique comment prendre

Plus en détail

Prendre soin de votre bébé la nuit Un guide pour les parents

Prendre soin de votre bébé la nuit Un guide pour les parents Prendre soin de votre bébé la nuit Un guide pour les parents UNICEF UK Baby Friendly Initiative L UNICEF travaille avec les familles les communautés et les gouvernements dans plus de 190 pays pour aider

Plus en détail

L enfant a de la fièvre L enfant vient de se brûler L enfant vient de chuter L enfant saigne du nez

L enfant a de la fièvre L enfant vient de se brûler L enfant vient de chuter L enfant saigne du nez «Bobologie» L enfant a de la fièvre L enfant vient de se brûler L enfant vient de chuter L enfant saigne du nez La santé de l enfant relève de la responsabilité de ses parents. Or, certains problèmes peuvent

Plus en détail

Les gastronomes en couches-culottes. Mardi 10 décembre, Thury-Harcourt

Les gastronomes en couches-culottes. Mardi 10 décembre, Thury-Harcourt Les gastronomes en couches-culottes Mardi 10 décembre, Thury-Harcourt Catherine Robine est diététicienne, elle a longtemps travaillé en pédiatrie au CHU de Caen, exerce toujours en milieu hospitalier.

Plus en détail

Drépanocytose et douleur

Drépanocytose et douleur Drépanocytose et douleur La douleur Une des manifestations de la drépanocytose est la survenue de crises douloureuses. La crise douloureuse aussi appelée crise vaso-occlusive (CVO) est due au blocage des

Plus en détail

Combattre les virus. 7 Conseils d hygiène

Combattre les virus. 7 Conseils d hygiène Combattre les virus 7 Conseils d hygiène Afin de vous protéger contre le rhume, la grippe et la gastroentérite, les 7 conseils d hygiène suivants peuvent vous aider à réduire le risque d infection. DG

Plus en détail

RHUME OU GRIPPE? GRIPPE. Peut-on prévenir la grippe? Les symptômes de la grippe

RHUME OU GRIPPE? GRIPPE. Peut-on prévenir la grippe? Les symptômes de la grippe RHUME OU GRIPPE? Un rhume est généralement causé par une contamination avec un virus. Cette contamination est possible via de petites gouttes de salive mais le plus souvent nous nous contaminons après

Plus en détail

Ce guide pour l entourage des patients a été développé par les soins de. Pierre Fabre (Suisse) SA Hegenheimermattweg 183, 4123 Allschwil

Ce guide pour l entourage des patients a été développé par les soins de. Pierre Fabre (Suisse) SA Hegenheimermattweg 183, 4123 Allschwil Ce guide pour l entourage des patients a été développé par les soins de Pierre Fabre (Suisse) SA Hegenheimermattweg 183, 4123 Allschwil Il peut être téléchargé sous www.hemangiomes-infantiles.ch en tant

Plus en détail

Bien vous soigner. avec des médicaments disponibles sans ordonnance. Juin 2009. Diarrhée passagère. de l adulte

Bien vous soigner. avec des médicaments disponibles sans ordonnance. Juin 2009. Diarrhée passagère. de l adulte Bien vous soigner avec des médicaments disponibles sans ordonnance Juin 2009 Diarrhée passagère de l adulte Diarrhée passagère de l adulte Ce qu il faut savoir La diarrhée se manifeste par une modification

Plus en détail

Politique relative aux enfants malades et à l exclusion. 1. Critères d exclusion généraux

Politique relative aux enfants malades et à l exclusion. 1. Critères d exclusion généraux Politique relative aux enfants malades et à l exclusion 1. Critères d exclusion généraux En tout temps, lorsqu un enfant est en mauvais état général et qu il ne peut suivre les activités du groupe, s il

Plus en détail

Quatrième partie. Le jeune diabétique hors de son milieu familial

Quatrième partie. Le jeune diabétique hors de son milieu familial Quatrième partie Le jeune diabétique hors de son milieu familial Chapitre 51 1 À la garderie Caroline Boucher L entrée d un enfant diabétique à la garderie peut s avérer traumatisante pour certains parents.

Plus en détail

La fièvre chez l enfant

La fièvre chez l enfant La fièvre chez l enfant Qu est-ce que la fièvre? La fièvre est un état normal de lutte contre l infection. Elle est causée par un virus ou une bactérie. Il est donc normal que votre enfant ait de la fièvre

Plus en détail

Grippe A(H1N1) Questions- réponses à l attention des établissements et services médicosociaux pour personnes âgées

Grippe A(H1N1) Questions- réponses à l attention des établissements et services médicosociaux pour personnes âgées Grippe A(H1N1) Questions- réponses à l attention des établissements et services médicosociaux pour personnes âgées Ce jeu de questions-réponses est susceptible d évoluer en fonction de la situation épidémiologique,

Plus en détail

SOINS À LA SORTIE APRÈS LA CÉSARIENNE ÁREA 1 MURCIA OESTE HOSPITAL CLÍNICO UNIVERSITARIO VIRGEN DE LA ARRIXACA

SOINS À LA SORTIE APRÈS LA CÉSARIENNE ÁREA 1 MURCIA OESTE HOSPITAL CLÍNICO UNIVERSITARIO VIRGEN DE LA ARRIXACA SOINS À LA SORTIE APRÈS LA CÉSARIENNE ÁREA 1 MURCIA OESTE HOSPITAL CLÍNICO UNIVERSITARIO VIRGEN DE LA ARRIXACA Ce document a pour but de fournir l'information et les conseils utiles à votre bien être ainsi

Plus en détail

Comment les Français se soignent-ils? Opinions, comportements et attitudes. Résultats d enquête. Décembre 2015

Comment les Français se soignent-ils? Opinions, comportements et attitudes. Résultats d enquête. Décembre 2015 Comment les Français se soignent-ils? Opinions, comportements et attitudes Résultats d enquête Mediaprism Tour Cristal 7 quai André Citroën 75 015 Paris Tél. : 01 53 29 10 00 www.mediaprism.com Décembre

Plus en détail

BAC PRO. Seconde, première et terminale. 2 options : en structure / à domicile ASSP. Aude Magnant Laure Mérie-Saulnier. Aude Magnant Laure Saulnier

BAC PRO. Seconde, première et terminale. 2 options : en structure / à domicile ASSP. Aude Magnant Laure Mérie-Saulnier. Aude Magnant Laure Saulnier BAC PRO *HS eglwlrqv (\UROOHV egxfdwlrq ISBN : 978-2-84425-898-4 ASSP Aude Magnant Laure Mérie-Saulnier 2 options : en structure / à domicile Aude Magnant Laure Saulnier Seconde, première et terminale

Plus en détail

Le méthotrexate Pour réduire les symptômes de maladies auto-immunes

Le méthotrexate Pour réduire les symptômes de maladies auto-immunes Le méthotrexate Pour réduire les symptômes de maladies auto-immunes Votre médecin vous a prescrit du méthotrexate. Ce médicament réduit la douleur due à plusieurs maladies auto-immunes. Cette fiche vous

Plus en détail

LAVEZ-VOUS LES MAINS AU SAVON, PLUSIEURS FOIS PAR JOUR, PENDANT 30 SECONDES.

LAVEZ-VOUS LES MAINS AU SAVON, PLUSIEURS FOIS PAR JOUR, PENDANT 30 SECONDES. LAVEZ-VOUS LES MAINS AU SAVON, PLUSIEURS FOIS PAR JOUR, PENDANT 30 SECONDES. Y France 2006-642 016 778 RCS Nanterre - Réf. 313-06280-A SI VOUS ÊTES MALADE, PORTEZ UN MASQUE* POUR PROTÉGER VOS PROCHES.

Plus en détail

Recommandations du Comité de lutte contre la grippe du 6 août 2009 susceptibles d actualisation en fonction de l évolution des données.

Recommandations du Comité de lutte contre la grippe du 6 août 2009 susceptibles d actualisation en fonction de l évolution des données. FICHE PRATIQUE D UTILISATION DES ANTIVIRAUX EN EXTRAHOSPITALIER ET EN PERIODE PANDEMIQUE A. TRAITEMENT ANTIVIRAL CURATIF 1 1. Adultes et enfants de plus d un an La prescription d un traitement antiviral

Plus en détail

C est quoi. La bronchiolite. ckoi07_060710:grid_iso_half_pg_vert.qxd 6/07/10 17:43 Page 1

C est quoi. La bronchiolite. ckoi07_060710:grid_iso_half_pg_vert.qxd 6/07/10 17:43 Page 1 ckoi07_060710:grid_iso_half_pg_vert.qxd 6/07/10 17:43 Page 1 C est quoi La bronchiolite Brochure écrite avec la collaboration du Pr Astrid Vabret, laboratoire de Virologie, CHU Caen et du Pr Bernard Guillois,

Plus en détail

L enfant avant tout. Diarrhée et vomissements

L enfant avant tout. Diarrhée et vomissements 27 L enfant avant tout Diarrhée et vomissements Les vomissements et la diarrhée sont deux des principales raisons pour lesquelles les parents amènent leurs enfants à l urgence d un hôpital. À L Hôpital

Plus en détail

Service Maternité Je rentre à la maison!

Service Maternité Je rentre à la maison! Service Maternité Je rentre à la maison! Nom du bébé : Prénom : Date de naissance : Poids de naissance : Date de sortie : Poids de sortie : 2 Votre prochain rendez-vous chez le pédiatre en polyclinique

Plus en détail

Allaiter et travailler : Comment faire?

Allaiter et travailler : Comment faire? Allaiter et travailler : Comment faire? 2 Allaiter et travailler, ce n est pas si compliqué... On s organise! Sommaire : Comment composer les repas de mon enfant en mon absence?...p.4 Comment conserver

Plus en détail

en wat je kan doen. Fièvre & douleur Wat je moet weten Votre enfant reçoit-il un traitement approprié? Kinderziekten

en wat je kan doen. Fièvre & douleur Wat je moet weten Votre enfant reçoit-il un traitement approprié? Kinderziekten Wat je moet weten en wat je kan doen. Fièvre & douleur Kinderziekten Votre enfant reçoit-il un traitement approprié? Fièvre & douleur Contenu Les médicaments les plus utilisés contre la fièvre et la douleur

Plus en détail

Allaiter, c est pratique!

Allaiter, c est pratique! 1 Allaiter, c est pratique! Par Marie Bénéteau Co-fondatrice de Grandissons GTT Cagnes-sur-Mer 2 Plan Physiologie de la lactation L allaitement en France Allaiter, c est pratique Quelques idées reçues

Plus en détail

Carnet de suivi Lithium. Téralithe cp 250 mg Téralithe LP cp 400 mg

Carnet de suivi Lithium. Téralithe cp 250 mg Téralithe LP cp 400 mg Carnet de suivi Lithium Téralithe cp 250 mg Téralithe LP cp 400 mg Ce carnet est important Si vous le trouvez, merci de le faire parvenir à l adresse ci-dessous Nom Prénom Adresse Téléphone Mobile Date

Plus en détail

Ce que les femmes enceintes doivent savoir au sujet de la grippe H1N1 (appelée grippe porcine auparavant)

Ce que les femmes enceintes doivent savoir au sujet de la grippe H1N1 (appelée grippe porcine auparavant) Ce que les femmes enceintes doivent savoir au sujet de la grippe H1N1 (appelée grippe porcine auparavant) 3 mai 2009, 15 h HNE Sur cette page : Que dois-je faire si je contracte ce nouveau virus et que

Plus en détail

LIVRET MATERNITÉ LE RETOUR À LA MAISON

LIVRET MATERNITÉ LE RETOUR À LA MAISON LIVRET MATERNITÉ LE RETOUR À LA MAISON LA MAMAN Le périnée et les saignements Les saignements diminuent progressivement et durent en moyenne une quinzaine de jours après l accouchement. S ils deviennent

Plus en détail

Mon carnet de naissance. Ce carnet vous est offert par Edena, l eau pure du cirque de Mafate.

Mon carnet de naissance. Ce carnet vous est offert par Edena, l eau pure du cirque de Mafate. Mon carnet de naissance Ce carnet vous est offert par Edena, l eau pure du cirque de Mafate. CHÈRE MAMAN Parce que votre bébé est ce que vous avez de plus cher, Edena vous offre toute son expérience et

Plus en détail

DOSSIER PAI ELEVE CONCERNE. Adresse : 21 rue de la Roche Guyon 78270 BENNECOURT. Date de naissance : 23/11/2008. Classe : Moyenne section maternelle

DOSSIER PAI ELEVE CONCERNE. Adresse : 21 rue de la Roche Guyon 78270 BENNECOURT. Date de naissance : 23/11/2008. Classe : Moyenne section maternelle Circulaire projet d accueil n 2003-135 du 08/09/2003 ( Bulletin Officiel n 34 du 18/09/2003 ) Circulaire restauration scolaire n 2001-118 du 25/06/2001 (BO Spécial n 9 du 28/06/2001) ELEVE CONCERNE : LACOMME

Plus en détail

Conseils pratiques. Page 33

Conseils pratiques. Page 33 Conseils pratiques Page 33 La layette de votre bébé Confort et sécurité Les premiers mois, votre bébé grandit très vite Achetez essentiellement des vêtements de 3 à 6 mois et peu de tailles 0 à 3 mois

Plus en détail

Document de sortie de néonatologie et de maternité

Document de sortie de néonatologie et de maternité Document de sortie de néonatologie et de maternité à expliquer et À remettre aux parents Nouveau-né et nourrisson pour les trois premiers mois Livret distribué par votre établissement : > Commissions des

Plus en détail

Le travail prématuré. Signes et symptômes. Apprenez à reconnaître les signes du travail prématuré et sachez que faire dans ce cas.

Le travail prématuré. Signes et symptômes. Apprenez à reconnaître les signes du travail prématuré et sachez que faire dans ce cas. Un message important pour les femmes enceintes, leurs partenaires et familles Le travail prématuré Signes et symptômes Apprenez à reconnaître les signes du travail prématuré et sachez que faire dans ce

Plus en détail

Les thèmes abordés sont :

Les thèmes abordés sont : Ceci est un protocole réalisé afin de vous guider dans les démarches à suivre en cas de soins à apporter à un enfant. Si un enfant se blesse ou tombe malade dans l établissement, les parents doivent obligatoirement

Plus en détail

MÉMO SÉCURITÉ LES 1 ERS SECOURS DANS L ENTREPRISE ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP

MÉMO SÉCURITÉ LES 1 ERS SECOURS DANS L ENTREPRISE ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP MÉMO SÉCURITÉ ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP LES 1 ERS SECOURS DANS L ENTREPRISE Les premiers instants qui suivent un accident sont décisifs et des gestes simples peuvent parfois sauver une vie. Dans votre

Plus en détail

TENSION MAMMAIRE ET PRÉVENTION DE L ENGORGEMENT

TENSION MAMMAIRE ET PRÉVENTION DE L ENGORGEMENT 1 TENSION MAMMAIRE ET PRÉVENTION DE L ENGORGEMENT 1- DESCRIPTION Le terme de «montée de lait» est souvent interprété par les mères comme le moment à partir duquel elles commencent à avoir du lait dans

Plus en détail

2/97 LA TUBERCULOSE (1 HEURE)

2/97 LA TUBERCULOSE (1 HEURE) 1 2/97 LA TUBERCULOSE (1 HEURE) OBJECTIFS: 1. Que les participants sachent ce qu'est la tuberculose. 2. Que les participants reconnaissent les signes et les symptômes et sachent ce qu'il convient de faire

Plus en détail

PETITE ENFANCE. Alimentation. du nourrisson & du jeune enfant. ayant un syndrome de Prader-Willi (SPW) www.guide-prader-willi.fr

PETITE ENFANCE. Alimentation. du nourrisson & du jeune enfant. ayant un syndrome de Prader-Willi (SPW) www.guide-prader-willi.fr 3 Alimentation PETITE ENFANCE du nourrisson & du jeune enfant ayant un syndrome de Prader-Willi (SPW) www.guide-prader-willi.fr 2 Un bébé sans réflexe de succion, puis un enfant jamais rassasié L état

Plus en détail

LIVRET RAPPEL PSC1. Validé par l équipe académique de Formateur de formateur à partir du document de MR BEAUGRAND Christophe.

LIVRET RAPPEL PSC1. Validé par l équipe académique de Formateur de formateur à partir du document de MR BEAUGRAND Christophe. LIVRET RAPPEL PSC1 Validé par l équipe académique de Formateur de formateur à partir du document de MR BEAUGRAND Christophe. L ALERTE ET PROTECTION DES POPULATIONS Signal National d'alerte Réaction Immédiate

Plus en détail

1/ Renseignements sur la grippe y compris la nouvelle grippe H1N1 à l intention de personnes atteintes de certaines maladies

1/ Renseignements sur la grippe y compris la nouvelle grippe H1N1 à l intention de personnes atteintes de certaines maladies 1/ Renseignements sur la grippe y compris la nouvelle grippe H1N1 à l intention de personnes atteintes de certaines maladies 2/ DÉPARTEMENT DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DES ÉTATS-UNIS Centre pour

Plus en détail

ALLAITEMENT MATERNEL. Cette ressource a été créée grâce aux contributions financières de Santé Canada et de l Agence de la santé publique du Canada.

ALLAITEMENT MATERNEL. Cette ressource a été créée grâce aux contributions financières de Santé Canada et de l Agence de la santé publique du Canada. ALLAITEMENT MATERNEL Cette ressource a été créée grâce aux contributions financières de Santé Canada et de l Agence de la santé publique du Canada. ALLAITEMENT MATERNEL Le lait maternel est le seul aliment

Plus en détail

CATALOGUE DES SUPPORTS DE DIFFUSION GRATUITS HYGIENE DE VIE

CATALOGUE DES SUPPORTS DE DIFFUSION GRATUITS HYGIENE DE VIE CATALOGUE DES SUPPORTS DE DIFFUSION GRATUITS HYGIENE DE VIE Public : Parents HYGIENE DE VIE Les poux Dépliant - A base de dessins accompagnés de légendes simples, ce document destiné aux parents répond

Plus en détail

Fiche pour les responsables des établissements d hébergement pour personnes âgées

Fiche pour les responsables des établissements d hébergement pour personnes âgées Mesures à mettre en œuvre dans les établissements d hébergement pour personnes âgées en cas de syndrome respiratoire aigu lors d une pandémie de grippe A(H1N1) Fiche pour les responsables des établissements

Plus en détail

L enfant peut intégrer la MAM à partir de deux mois et demi.

L enfant peut intégrer la MAM à partir de deux mois et demi. 1 : L adaptation : L enfant peut intégrer la MAM à partir de deux mois et demi. Une période d adaptation d environ une semaine (qui pourra être plus longue si l enfant en ressent le besoin) sera donc instaurée

Plus en détail

Première partie Pitchoun nouveau-né Deuxième partie Pitchoun nourrisson

Première partie Pitchoun nouveau-né Deuxième partie Pitchoun nourrisson Sommaire Préface... 11 Préambule... 15 Première partie Pitchoun nouveau-né Introduction... 21 1. La maternité... 23 2. Le retour à la maison... 31 3. Les semaines qui suivent jusqu à la fin du deuxième

Plus en détail

Politique de sante des enfants du CPE La Douce Couve e

Politique de sante des enfants du CPE La Douce Couve e Politique de sante des enfants du CPE La Douce Couve e CPE-BC Présenté au C.A. le 2016-01-20 Adopté par le CA le 2016-03-23 Lors de la Séance du conseil d administration Politique de sante des enfants

Plus en détail

Les urgences respiratoires au téléphone «des règles pour bien réguler»

Les urgences respiratoires au téléphone «des règles pour bien réguler» Les urgences respiratoires au téléphone «des règles pour bien réguler» Dr Anna RIBERA CANO Pneumoallergologie pédiatrique SMUR pédiatrique Introduction Motif d appel fréquent 21% appels SMUR pédiatrique

Plus en détail

Cette section est destinée à enseigner aux élèves comment des gestes d hygiène simples peuvent limiter la transmission des microbes et des infections.

Cette section est destinée à enseigner aux élèves comment des gestes d hygiène simples peuvent limiter la transmission des microbes et des infections. Cycle des approfondissements : Le corps humain et l Education à la Santé : conséquences, à court et long termes, de notre hygiène ; actions bénéfiques ou nocives de nos comportements. Durée estimée d enseignement

Plus en détail

Premieres ` etapes de la prise en charge d une flambee de diarrhee aiguë

Premieres ` etapes de la prise en charge d une flambee de diarrhee aiguë ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTE OMS GROUPE SPÉCIAL MONDIAL DE LUTTE CONTRE LE CHOLÉRA Premieres ` etapes de la prise en charge d une flambee de diarrhee aiguë Ce dépliant vous guidera pendant les tous

Plus en détail

Asthmatiques, osez parler!

Asthmatiques, osez parler! Asthmatiques, osez parler! Membre de la Fédération Française de Pneumologie Avec les parrainages du Ministère de la Santé et des Solidarités et de l EFA L asthme est une maladie chronique qui va durer

Plus en détail

Introduction. obstruction nasale = difficulté à respirer par le nez, ronflement, sinusites répétitives, infections de l oreille, maux de tête.

Introduction. obstruction nasale = difficulté à respirer par le nez, ronflement, sinusites répétitives, infections de l oreille, maux de tête. LA SEPTOPLASTIE Introduction La septoplastie est une opération qui corrige une déviation de la cloison nasale. La cloison nasale, appelée septum, sépare les deux fosses nasales. En avant, le septum est

Plus en détail

VEUILLEZ LIRE CE DOCUMENT POUR UNE UTILISATION SÉCURITAIRE ET EFFICACE DU MÉDICAMENT. RENSEIGNEMENTS DESTINÉS AUX PATIENTS.

VEUILLEZ LIRE CE DOCUMENT POUR UNE UTILISATION SÉCURITAIRE ET EFFICACE DU MÉDICAMENT. RENSEIGNEMENTS DESTINÉS AUX PATIENTS. VEUILLEZ LIRE CE DOCUMENT POUR UNE UTILISATION SÉCURITAIRE ET EFFICACE DU MÉDICAMENT. RENSEIGNEMENTS DESTINÉS AUX PATIENTS Pr NUCALA MC [nu-ka-la] mépolizumab en poudre lyophilisée pour solution injectable

Plus en détail

Plan du document : 1. Réactions liées au stress :

Plan du document : 1. Réactions liées au stress : Fiche technique T1-B MODES OPERATOIRES A DESTINATION DES PROFESSIONNELS DE SANTE Version 01 décembre 2009 URGENCES MEDICALES A L OCCASION D UNE VACCINATION Document ayant fait l objet d une relecture scientifique

Plus en détail

VOTRE VISITE AUX SOINS INTENSIFS

VOTRE VISITE AUX SOINS INTENSIFS 23 VOTRE VISITE AUX SOINS INTENSIFS Comportement de votre parent ou ami et votre participation à ses soins Hôpital Maisonneuve-Rosemont Adresse postale 5415, boul. de l Assomption Montréal QC H1T 2M4 Téléphone:

Plus en détail

Pharmacie et protocoles d urgence

Pharmacie et protocoles d urgence Pharmacie et protocoles d urgence SOMMAIRE Fiche.0 : Composition de la trousse de secours Fiche. : Soin d une petite plaie Fiche. : Soin d une petite brûlure thermique ou chimique Fiche. : Conduite à tenir

Plus en détail

Explications des réponses

Explications des réponses Explications des réponses Explications des réponses Question 1 : Un vaccin, c est... (information adaptée de l ouvrage Avoir la piqûre pour la santé de votre enfant, 3e édition, page 10) La vaccination

Plus en détail

Date d Entretien : ID Enquêteur : Prénom du Répondant : "50+ en Europe" Enquête sur la Santé, le Vieillissement, et la Retraite en Europe.

Date d Entretien : ID Enquêteur : Prénom du Répondant : 50+ en Europe Enquête sur la Santé, le Vieillissement, et la Retraite en Europe. ID Ménage 2 3 0 4 2 0 0 ID Indiv. Date d Entretien : ID Enquêteur : Prénom du Répondant : "50+ en Europe" Enquête sur la Santé, le Vieillissement, et la Retraite en Europe Vignettes B Comment REMPLIR ce

Plus en détail

Date d Entretien : ID Enquêteur : Prénom du Répondant : "50+ en Europe" Enquête sur la Santé, le Vieillissement, et la Retraite en Europe.

Date d Entretien : ID Enquêteur : Prénom du Répondant : 50+ en Europe Enquête sur la Santé, le Vieillissement, et la Retraite en Europe. ID Ménage 2 3 0 4 2 0 0 ID Indiv. Date d Entretien : ID Enquêteur : Prénom du Répondant : "50+ en Europe" Enquête sur la Santé, le Vieillissement, et la Retraite en Europe Vignettes A Comment REMPLIR ce

Plus en détail

MON PARCOURS PRÉVENTION. À vos côtés de la. naissance. aux. ans de votre enfant

MON PARCOURS PRÉVENTION. À vos côtés de la. naissance. aux. ans de votre enfant MON PARCOURS PRÉVENTION À vos côtés de la naissance aux ans de votre enfant Vous voilà parents! C est formidable! De la naissance de votre enfant jusqu à ses 6 ans, le RSI vous accompagne en vous délivrant

Plus en détail

Allo Parents - Bébé 0800 00 34 56

Allo Parents - Bébé 0800 00 34 56 Les pleurs sont le mode d expression de votre bébé, et ils peuvent correspondre à des besoins qui ne sont pas satisfaits. Parfois un bébé pleure sans que l on sache pourquoi L important c est donc de savoir

Plus en détail

QUESTIONS SUR L ALIMENTATION

QUESTIONS SUR L ALIMENTATION QUESTIONS SUR L ALIMENTATION Je nourris mon bébé au sein Dois-je l allaiter à la demande ou avoir des horaires précis? Vous ne pouvez pas imposer des horaires car vous ne connaissez ni la contenance de

Plus en détail

... Ces épreuves d examen ne peuvent pas être utilisées à des fins d exercice avant le 1 er septembre 2014!

... Ces épreuves d examen ne peuvent pas être utilisées à des fins d exercice avant le 1 er septembre 2014! Procédure de qualification 03 Aide en soins et accompagnement AFP Connaissances professionnelles épreuve écrite Partie Nom... Prénom... Numéro d examen... Date... Durée 50 minutes Remarque : Le nombre

Plus en détail

Etude. Enquête menée de décembre 2007 à avril 2008 avec la collaboration de Catherine Senez et Irène Benigni. 16/12/2011 Le Réseau-Lucioles 1

Etude. Enquête menée de décembre 2007 à avril 2008 avec la collaboration de Catherine Senez et Irène Benigni. 16/12/2011 Le Réseau-Lucioles 1 Etude Sujet : Troubles de l oralité, de l alimentation et de la digestion et leurs conséquences pour les personnes atteintes d un handicap mental sévère. Enquête menée de décembre 2007 à avril 2008 avec

Plus en détail

L enfant avant tout. L asthme chez l enfant

L enfant avant tout. L asthme chez l enfant 14 L enfant avant tout L asthme chez l enfant Au Canada, la prévalence de l asthme chez l enfant a quadruplé au cours de la dernière décennie, et l asthme est devenu l une des principales causes d hospitalisation

Plus en détail

Guide d habiletés sociales

Guide d habiletés sociales Je veux être bien dans ma peau! Guide d habiletés sociales Carnet réalisé par Hélène Laliberté Enseignante C.S. Lac Abitibi Janvier 2007 1ère édition Nom : Hygiène Apparence Santé J ai une bonne hygiène...

Plus en détail

Maternité - les soins pour le bébé

Maternité - les soins pour le bébé Maternité - les soins pour le bébé Produits à prévoir pour votre retour à la maison Des couches (5 à 6 pour 24h) Du sérum physiologique en dosettes Du coton hydrophile Du savon liquide hypoallergénique

Plus en détail

LES FEMMES ENCEINTES ET LA GRIPPE A(H1N1)

LES FEMMES ENCEINTES ET LA GRIPPE A(H1N1) LES FEMMES ENCEINTES ET LA GRIPPE A(H1N1) Ce que vous devez savoir Pour vous, pour la vie Qu est-ce que la grippe A(H1N1)? La grippe est une infection virale très contagieuse des voies respiratoires. Il

Plus en détail

1. QU EST-CE QUE DOLIPRANE 1000 mg, gélule ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISÉ?

1. QU EST-CE QUE DOLIPRANE 1000 mg, gélule ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISÉ? NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR DOLIPRANE 1000 mg paracétamol gélule Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. Elle contient des informations importantes pour votre

Plus en détail

Je risque de naîtreî trop tôt? Le livret regroupant l essentiel nouveau né prématuré

Je risque de naîtreî trop tôt? Le livret regroupant l essentiel nouveau né prématuré Je risque de naîtreî trop tôt? Le livret regroupant l essentiel pour accueillir au mieux votre nouveau né prématuré J ai toujours été dans ton ventre maman, mais aujourd hui je vais voir le jour un peu

Plus en détail

PROTOCOLE DE SANTE 2015/2016 - Structures multi-accueil et halte-garderies itinérantes

PROTOCOLE DE SANTE 2015/2016 - Structures multi-accueil et halte-garderies itinérantes PROTOCOLE DE SANTE 2015/2016 - Structures multi-accueil et halte-garderies itinérantes SOMMAIRE Définition du rôle du médecin référent p.3 Rôle de la directrice p.4 Conduites à tenir en cas de maladies

Plus en détail

Règles générales ECOS

Règles générales ECOS Règles générales ECOS À l examen de certification, il y aura 10 stations en tout, dont 2 stations de repos. Pour cette pratique, il y aura un total de 6 stations sans repos. Sur la porte de chaque station,

Plus en détail

PHARYNGO-AMYGDALITE VIRALE

PHARYNGO-AMYGDALITE VIRALE MALADIES INFECTIEUSES PHARYNGO-AMYGDALITE VIRALE PHARYNGO-AMYGDALITE VIRALE INFORMATIONS GÉNÉRALES Définition La pharyngo-amygdalite virale consiste en une angine (mal de gorge) causée par différents virus

Plus en détail

BROSSAGE DES DENTS CHAPITRE 4 PRATIQUES DE BASE

BROSSAGE DES DENTS CHAPITRE 4 PRATIQUES DE BASE Pour que le brossage des dents devienne une habitude de santé buccodentaire durable, il est important de créer un climat agréable et d encourager les efforts des enfants. Le brossage des dents au moins

Plus en détail

Livret d accueil CRÈCHE FAMILIALE. des Bergères. Crèche familiale des Bergères - 01 69 33 11 96 Groupe scolaire des Bergères - 91940 LES ULIS

Livret d accueil CRÈCHE FAMILIALE. des Bergères. Crèche familiale des Bergères - 01 69 33 11 96 Groupe scolaire des Bergères - 91940 LES ULIS Livret d accueil CRÈCHE FAMILIALE des Bergères Crèche familiale des Bergères - 01 69 33 11 96 Groupe scolaire des Bergères - 91940 LES ULIS BIENVENUE à la crèche familiale Votre enfant va être accueilli

Plus en détail

1 La Grippe en questions

1 La Grippe en questions 1 La Grippe en questions Qu est ce que la grippe? Que sont les virus grippaux? La grippe est une infection virale respiratoire aiguë contagieuse. Les virus grippaux se répartissent entre différents types

Plus en détail

PIL Décembre 2009. Autres composants : acide tartrique, macrogol 4000, macrogol 1000, macrogol 400, butylhydroxyanisol.

PIL Décembre 2009. Autres composants : acide tartrique, macrogol 4000, macrogol 1000, macrogol 400, butylhydroxyanisol. Notice publique MOTILIUM Veuillez lire attentivement l intégralité de cette notice. Elle contient des informations importantes pour votre traitement. Ce médicament est disponible sans ordonnance. Néanmoins,

Plus en détail