MEDITERRANEA Dossier Pédagogique - Secondaire I et Secondaire II

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MEDITERRANEA Dossier Pédagogique - Secondaire I et Secondaire II"

Transcription

1 MEDITERRANEA Dossier Pédagogique - Secondaire I et Secondaire II Jonas Carpignano, Fiction, Italie, France, USA, Allemagne, Qatar, 2015, Thématiques: Immigration Racisme - Conditions de travail Europe - Mondialisation RÉSUMÉ Quittant le Burkina Faso, Ayiva et Abas traversent péniblement la Méditerranée pour rejoindre le sud de l Italie. Pendant le voyage, certains de leurs camarades perdent la vie. A leur arrivée à Rosarno, en Calabre, ils obtiennent un permis de séjour de trois mois et se retrouvent en périphérie de la ville dans un bidonville avec d autres Africains. Ils déchantent rapidement. Pour pouvoir prolonger leur séjour, il leur faut impérativement trouver du travail ce qui est pratiquement mission impossible. Face à l hostilité des habitants, les deux amis n ont pas vraiment le choix : se résigner ou se battre. Carpignano dépeint avec beaucoup de force et de justesse une réalité vécue par des milliers de migrants et de réfugiés venus trouver une vie soi-disant meilleure en Europe. 1

2 JONAS CARPIGNANO THÉMATIQUES Né le 16 janvier 1984 en Italie, d une mère afroaméricaine et d un père italien, Jonas Carpignano a passé son enfance entre Rome et New-York. Après s être formé à l université, son travail a été comme Cannes, Venise et le New York Film Festival. Il est élu l un des meilleurs 25 nouveaux réalisateurs par le journal Filmmaker Magazine en Après avoir réalisé plusieurs courts-métrages, Jonas Carpignano signe Mediterranea, son premier long-métrage qui lui a valu un succès critique mondial. aux mélanges interculturels et à la place des Noirs dans la société italienne. Lorsque les premières révoltes ont pris place en 2010 à Rosarno, il s est immédiatement rendu en Calabre pour observer de près la situation et en comprendre les circonstances. Commençant à imaginer un scénario, il a passé plusieurs mois à rencontrer des gens, récoltant des témoignages et des histoires de vie. La rencontre avec Koudous Seihon, l acteur qui joue le rôle d Ayiva, a été décisive pour l écriture de Mediterranea. Il est devenu un ami proche en même temps qu un précieux conseiller dans l écriture sujet, le réalisateur a d abord tourné un court-métrage parlant de la révolte des habitants contre les immigrés à Rosarno. Jonas Carpignano aime travailler sur un modèle collectif de production l équipe comme les acteurs. 2

3 MIGRATION ET TRAVERSÉE DE LA MÉDITERRANÉE Migration dans le bassin méditerranéen en 2015 : nombre d arrivées et nombre de morts 2015 et publié le mardi 22 décembre, par l Organisation internationale pour les migrants (OIM) et le Haut-Commissariat de l ONU pour les réfugiés (HCR) fait état de entrées de migrants en Europe, par voies maritime et terrestre. D après un communiqué de l OIM, ce total repréla seconde guerre mondiale. Venant majoritairement de Syrie, d Afghanistan et d Érythrée, la plupart de ces personnes ont fui la guerre, les gié. C est pour cette raison que certains médias et associations humanitaires ont utilisé le terme de «crise de réfugiés» pour évoquer ce phénomène en Pour traverser la Méditerranée, les tentatives d immigration clandestine se multiplient et le nombre de migrants secourus également. Par exemple, pour la seule journée du dimanche 15 février 2014, les secours italiens avaient sauvé migrants en provenance des côtes libyennes en direction de l Europe via l Italie. La hausse moyenne des six premiers mois de l année 2015 se situait autour des 400 personnes sauvées à de migrants coïncide avec le chaos qui règne comme jamais en Libye, pays dirigé par deux gouvernements rivaux. Comme on peut le voir dans Mediterranea, les passeurs ont un rôle essentiel dans le périple des personnes migrantes plier les voyages en direction de l Europe. S il est lucratif pour les passeurs, ce marché est souvent mortel pour les migrants. 3

4 PISTES DE DISCUSSION LE VOYAGE D AYIVA ET D ABAS De quels pays sont originaires Ayiva et Abas et dans quelle ville arrivent-ils? lls viennent du Burkina Faso en Afrique de l Ouest et arrivent à Rosarno, dans le sud de l Italie en Calabre. Quels pays traversent Ayiva et Abas pour venir jusqu à Rosarno? la Lybie et traversent le désert. Arrivés à Tripoli, la capitale de la Lybie, ils traversent la Méditerranée et se retrouvent en Italie, en Calabre. Comment se déroule leur voyage? Quelles En Algérie, ils s entassent sur le toit d un camion. Lors de la traversée du désert en Algérie, ils se font voler leurs biens par des voleurs et l un de leurs camarades se faire tuer devant eux. Arrivés à Tripoli, ils traversent la mer sur un petit bateau à moteur et font face à un immense orage. Le passeur ne voulait plus conduire le bateau. Dans quel état se trouvent-ils à leur arrivée en Italie? tés des migrants à traverser la mer? presse romande sur les drames en Méditerranée publié en juillet 2015 sur le site asile. revuecritique/ Que dit-on des passeurs? Quelles sont les mesures politiques envisagées? De Ouagadougou au Burkina Faso à Rosarno en Calabre, en voiture. 4

5 LES MOTIVATIONS D AYIVA ET D ABAS Quelles sont les raisons qui les ont poussés à partir? Ayiva et Abas sont partis pour essayer de gagner de l argent pour pouvoir le redistribuer à leur famille et leur proche. rentes raisons qui poussent les personnes Raisons politiques (désaccord avec le pouvoir en place, manque de démocratie, refus de rejoindre l armée locale), raisons économiques (pas ou peu d emplois et d assurances sociales), raisons sécuritaires (guerres, violence étatique), raisons identitaires (condamnation de l homosexualité etc.). dans des pays dits «du Sud». dans lequel ils voudraient demander l asile? Pourquoi oui, pourquoi, non? Relever les Sécurité sociale (assurances chômage, AVS, AI), système scolaire gratuit et compétent, richesse économique, système démocratique, paysages étrangers (parfois lié à des partis politiques d extrême droite comme l UDC etc.) Essayer de faire deviner quels sont les 10 en Suisse. Proposer aux élèves de les noter sur un papier puis de relever les résultats au Selon le site d Amnesty International les 10 principaux pays d origine des migrants en Suisse sont : l Erythrée, la Tunisie, le Nigeria, la Serbie, l Afghanistan, la Macédoine, la Syrie, la Chine, la Somalie, le Kosovo. 5

6 L ACCUEIL À ROSARNO Comment sont reçus Ayiva et Abas par les De manière générale, ils font face à beaucoup d hostilité de la part de la population locale. On le sent dans tous les échanges avec la population. taquine Ayiva et ne le respecte pas vraiment, les gens leur foncent dessus en voiture, les gens les attaquent dans la rue. à Ayiva et Abas? Comment les aident-ils? - La dame un peu âgée surnommée «Mama Africa» qui a crée une association pour les migrants - La jeune femme d une association qui leur prodigue des conseils juridiques et leur donne des cours d italien. Elle les reçoit chez elle quand ils sont blessés après le combat dans la rue. Abas prend part aux manifestations des migrants qui luttent pour leurs conditions de vie et l accueil des habitants sur place. Ils scandent «Stop Shooting Black». Quel est le lien entre Ayiva et le propriétaire de l entreprise d oranges? Le propriétaire voit qu Ayiva travaille bien et qu il est prêt à tout pour gagner de l argent. Il lui propose des missions en dehors du travail et l invite à partager le repas familial chez lui. Mais il préfère ne rien savoir sur les conditions de vie d Ayiva. Lorsque ce dernier lui demande de l aide, il refuse. nure plus violente, que s est-il passé? Les habitants leur lancent des bouteilles en verre et des projectiles. Les manifestants commencent alors à se munir d armes et à détruire des voitures et des magasins. Abas se fait passer à tabac par une bande d Italiens. à Rosarno en janvier ATTENTE ET DÉCEPTION Comment Ayiva et Abas s adaptent-ils à la Ayiva essaye de ne pas trop se laisser atteindre débrouiller comme il peut (avec le jeune garçon employé et s adapte à ses demandes. Abas est beaucoup plus meurtri et désillusionné par ce qu il a trouvé sur place (ne veut pas se soumettre aux humiliations du patron par exemple). Il ne veut pas accepter les choses telles qu elles sont. sion? Il décide de retourner dans son pays. 6

7 POINT DE VUE DU FILM Oui, non et pourquoi? Le réalisateur préfère montrer des saynètes de la d action intenses. Le réalisateur se déclare très capture les aspects ordinaires de l expérience du migrant alors qu il doit gérer le quotidien». La plu- rôle, il y a peu de musique extra-diégétique (ajou- Quel est le point de vue du réalisateur sur la engagé? Oui, non, pourquoi? Le réalisateur épouse un point de vue plutôt neutre et prend le pari d essayer de montrer les choses comme elles sont, sans adopter une approche trop misérabilisante. D après une interview avec le réalisateur, il souhaite pouvoir toucher les gens, leur faire ressentir des émotions pour pouvoir les sensibiliser aux conditions des migrants. - 7

8 POUR ALLER PLUS LOIN 1. SITE WEB INTERACTIF IMAGINÉ PAR L ASSOCIATION GENEVOISE VIVRE ENSEMBLE DESTINÉ À INTERROGER LES PRÉJUGÉS SUR L ASILE EN 9 QUESTIONS-RÉPONSES 2. DERNIERS ARTICLES PUBLIÉS SUR LE SITE CONCERNANT LA SITUA- TION DES RÉFUGIÉS EN ITALIE vers-leurope/l-italie/ 3. LES CONDITIONS DE TRAVAIL DES TRAVAILLEURS IMMIGRÉS À ROSARNO 4. LA SITUATION DES MIGRANTS AFRICAINS À ROSARNO sont-toujours-pas- 5. LA CRISE DES MIGRANTS EN EUROPE EN CARTES, GRAPHIQUES ET VIDÉOS PAR LE JOURNAL LE MONDE migrants-en-europe-en-cartes-graphiques-et- videos_ _ html#6rbdtdvfomdajbuz RENSEIGNEMENTS SUR L ASILE EN SUISSE VIA LE SITE D AMNESTY INTERNATIONAL 7. STATISTIQUES EN SUISSE PUBLIÉES PAR LE SECRÉTARIAT D ETAT AUX MIGRATIONS VIA LE SITE VIVRE ENSEMBLE 8. INTERVIEW DU RÉALISATEUR DU FILM, JONAS CARPIGNANO 8. INTERVIEW DU RÉALISATEUR DU FILM, JONAS CARPIGNANO 8

PROJECTIONS SCOLAIRES DU 25 AU 29 JANVIER 2016

PROJECTIONS SCOLAIRES DU 25 AU 29 JANVIER 2016 PROJECTIONS SCOLAIRES DU 25 AU 29 JANVIER 2016 L édition 2016 du Festival de films Black Movie aura lieu du 22 au 31 janvier 2016. A cette occasion, nous organisons des projections scolaires du lundi 25

Plus en détail

SONDAGE SUR LA PÉNALISATION DE CLIENTS EN FRANCE - 25 MARS 2015 98% DES PROSTITUÉS SONT CONTRE LA PÉNALISATION DES CLIENTS

SONDAGE SUR LA PÉNALISATION DE CLIENTS EN FRANCE - 25 MARS 2015 98% DES PROSTITUÉS SONT CONTRE LA PÉNALISATION DES CLIENTS SONDAGE SUR LA PÉNALISATION DE CLIENTS EN FRANCE - 25 MARS 2015 98% DES PROSTITUÉS SONT CONTRE LA PÉNALISATION DES CLIENTS Résumé des résultats du sondage Le Projet Le sondage sur la pénalisation des clients

Plus en détail

MOUVEMENTS MIGRATOIRES NIVEAU D ALERTE : Normal - Moyen - Urgence

MOUVEMENTS MIGRATOIRES NIVEAU D ALERTE : Normal - Moyen - Urgence Bulletin n 02 - Mars 2013 Sommaire Page 1 et 2 Mouvements migratoires Les données Informations complémentaires Page 3 et 4 L approche commune de la CEDEAO sur la migration et la libre circulation des personnes

Plus en détail

ILLUSTRATIONS : FLORENCE GOSSUIN

ILLUSTRATIONS : FLORENCE GOSSUIN ILLUSTRATIONS : FLORENCE GOSSUIN Beaucoup d animaux déménagent pendant leur vie En mer, dans les airs, sur terre, ils parcourent de grandes distances pour trouver à manger, pour pondre leurs œufs, pour

Plus en détail

68 : CIRCUIT AUTOUR DE LA MÉDITERRANÉE OCCIDENTALE

68 : CIRCUIT AUTOUR DE LA MÉDITERRANÉE OCCIDENTALE 68 : CIRCUIT AUTOUR DE LA MÉDITERRANÉE OCCIDENTALE Pêcheurs arabes dans leur petit voilier 378 La France allait être libérée ; je venais de me marier, à la date prévue depuis longtemps, et qui se trouva

Plus en détail

APPRÉCIER UN BON FILM

APPRÉCIER UN BON FILM Carte de l élève B1 APPRÉCIER UN BON FILM Vous venez de regarder un bon film et vous voulez le recommander à un(e) ami(e). Vous lui décrivez avec enthousiasme pourquoi vous aimez particulièrement ce film.

Plus en détail

La crise des migrants

La crise des migrants La crise des migrants Sondage réalisé par pour Publié le dimanche 6 septembre 2015 Levée d embargo le samedi 5 septembre 23H00 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français

Plus en détail

Forum : «Calais ou l inhumanitaire au quotidien»

Forum : «Calais ou l inhumanitaire au quotidien» 10 décembre 2005 Forum : «Calais ou l inhumanitaire au quotidien» Actes du forum du 10 décembre 2005 Médecins du Monde 2006 1 Sommaire : 1.1 Historique de la mission:... 3 1.2 Le forum :... 3 2 Les associations

Plus en détail

Histoire à choix LE MYSTERIEUX TUEUR. Abus, Anthony, Fayrouz, Julien, Kelly, Loris, Mohamed

Histoire à choix LE MYSTERIEUX TUEUR. Abus, Anthony, Fayrouz, Julien, Kelly, Loris, Mohamed Histoire à choix LE MYSTERIEUX TUEUR Abus, Anthony, Fayrouz, Julien, Kelly, Loris, Mohamed Classe de 5ème 1 Décembre 2008 -0- C est l histoire de Cyril, un jeune homme de 18 ans, qui habite à Grenoble.

Plus en détail

Réinsertion des enfants soldats en RDC

Réinsertion des enfants soldats en RDC Réinsertion des enfants soldats en RDC D après le Protocole facultatif à la Convention internationale des droits de l enfant, un enfant soldat est un combattant âgé de moins de 18 ans. L ONU estime à 300

Plus en détail

L arrivée des réfugiés Kosovars à Lyon en avril 1999 est significative pour

L arrivée des réfugiés Kosovars à Lyon en avril 1999 est significative pour Réfugiés du Kosovo en France : une situation exemplaire par Frédérique Bourgeois* 72 L arrivée des réfugiés Kosovars à Lyon en avril 1999 est significative pour appréhender la relation entre pouvoirs publics

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

Mon voyage en Asie a modifié mon regard

Mon voyage en Asie a modifié mon regard Mon voyage en Asie a modifié mon regard Marc est un jeune étudiant en médecine de vingt-deux ans. Il nous fait part de sa réflexion à partir d un voyage de trois mois en Asie. Pouvez-vous résumer ce voyage

Plus en détail

Enregistrement préalable:

Enregistrement préalable: Enregistrement préalable: Entre fin mai et fin juillet 2016, une équipe du service de l'asile se rendra dans les centres d accueil de Grèce continentale où vivent les réfugiés et les migrants. Vous aurez

Plus en détail

Réunion de haut niveau sur le partage au plan mondial des responsabilités par des voies d admission des réfugiés syriens Genève, 30 mars 2016

Réunion de haut niveau sur le partage au plan mondial des responsabilités par des voies d admission des réfugiés syriens Genève, 30 mars 2016 Réunion de haut niveau sur le partage au plan mondial des responsabilités par des voies d admission des réfugiés syriens Genève, 30 mars 2016 Note d information Introduction Le conflit en République arabe

Plus en détail

Porter la voix des femmes

Porter la voix des femmes Mars 2011 Aide sociale L Aide sociale en Ontario est constituée de deux programmes. Premièrement, Ontario au travail (OT), un programme de dernier recours qui vise les personnes qui n ont pas d autres

Plus en détail

Robin des Watts énergie solidaire

Robin des Watts énergie solidaire Réaliser des économies d énergie chez nous afin de financer des projets pour améliorer les conditions de vie de populations défavorisées Écoles de Pont-Bochet & Adrien-Jeandin Ouâda Burkina Faso Carte

Plus en détail

DOSSIER D EXERCICES PÉDAGOGIQUES Pour l enseignement au primaire et au secondaire

DOSSIER D EXERCICES PÉDAGOGIQUES Pour l enseignement au primaire et au secondaire DOSSIER D EXERCICES PÉDAGOGIQUES Pour l enseignement au primaire et au secondaire NIVEAU 6 ième ANNÉE PRIMAIRE ET SECONDAIRE 1 Peut être travaillé en: Univers social, français (oral, écriture), éthique

Plus en détail

Chambre des Députés du Grand-Duché du Luxembourg. Réunion des Présidents des commissions de la coopération au développement. Note d information

Chambre des Députés du Grand-Duché du Luxembourg. Réunion des Présidents des commissions de la coopération au développement. Note d information Chambre des Députés du Grand-Duché du Luxembourg Réunion des Présidents des commissions de la coopération au développement Note d information Luxembourg, 11 décembre 2015 L année européenne du développement

Plus en détail

Premiers résultats présentés par Karinne Guilloux et Stéphanie Guillemard Chaire de recherche sur la jeunesse

Premiers résultats présentés par Karinne Guilloux et Stéphanie Guillemard Chaire de recherche sur la jeunesse Journée «jeunesse, quartier populaires et pratiques participatives» RésO Villes 6 février 2015, Angers «Jeupart : participation formelle et informelle des jeunes» Premiers résultats présentés par Karinne

Plus en détail

Le développement durable

Le développement durable Le développement durable 1. Le corrigé Page 32 Carnet-découverte n 2 1. Le corrigé Page 33 2. Des pistes pédagogiques Objectif pédagogique : Découvrir le volet social et solidaire du développement durable

Plus en détail

Demain, les PME créeront 70 % des emplois au Nigeria.

Demain, les PME créeront 70 % des emplois au Nigeria. DEMAIN Demain, les PME créeront 70 % des emplois au Nigeria. 10 RAPPORT D ACTIVITÉ ET DE RESPONSABILITÉ D ENTREPRISE 2015 DÉJÀ 11 DEMAIN Déjà, à Lagos, Obinna a multiplié ses effectifs par 13 en dix ans.

Plus en détail

Paroles «d anciens» des écoles européennes

Paroles «d anciens» des écoles européennes 1) Présentation : Prénom, nom, nationalité(s), école/université fréquentée actuellement. Alice G., Belge, née à Munich. J ai passé toute ma scolarité à l école européenne de Munich (à part la maternelle).

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Petits malheurs de la vie quotidienne

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Petits malheurs de la vie quotidienne ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B1 Petits malheurs de la vie quotidienne Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - un document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara,

Plus en détail

BANGLADESH, «Centre for Women and Children Studies»

BANGLADESH, «Centre for Women and Children Studies» BANGLADESH, «Centre for Women and Children Studies» Projet pour l emploi et pour l autonomie des femmes survivantes à l exploitation sexuelle au Bangladesh Au cours des années 2007 à 2009, le CWCS (Center

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

Appel à projets de l AFSSU pour 2011

Appel à projets de l AFSSU pour 2011 Appel à projets de l AFSSU pour 2011 Titre «Au théâtre de la citoyenneté, il fait bon vivre» Auteurs 1. Référent contact Responsable du projet: Mmes Cécile Leveugle, Aude Deneuville, Ghislaine Lubaska.

Plus en détail

Veille Baptiste. ne pas jeter sur la voie publique

Veille Baptiste. ne pas jeter sur la voie publique ne pas jeter sur la voie publique Veille Baptiste Le BNDE en chiffres Le BNDE : C est le Bureau National des Etudiants et c est l agitateur de la vie étudiante. Le BNDE fêtera ses deux ans fin Mars 2010

Plus en détail

Mener une enquête sur les pratiques culturelles des lycéens en classe de seconde

Mener une enquête sur les pratiques culturelles des lycéens en classe de seconde Mener une enquête sur les pratiques culturelles des lycéens en classe de seconde Projet mis en place en classe de Seconde fil rouge sur l année Enseignement d exploration SES Projet réalisé par Mme CARDAIRE

Plus en détail

Rapport d activités du RAJFIRE pour l année 2008 Action intégration Ville de paris

Rapport d activités du RAJFIRE pour l année 2008 Action intégration Ville de paris Rapport d activités du RAJFIRE pour l année 008 Action intégration Ville de paris Notre action comporte deux volets : l'accueil, l'information, l'aide aux démarches, dans les domaines juridique, administratif,

Plus en détail

21 JOURS au cœur de l illettrisme

21 JOURS au cœur de l illettrisme Mardi 25 novembre 2014 21 JOURS au cœur de l illettrisme INFRAROUGE Mardi 16 décembre 2014 A 22h40 52 Pour France 2 et 21 jours, la journaliste Alexandra Alévêque part expérimenter leur quotidien : hommes

Plus en détail

«Gagner assez : Salaire minimum, salaire juste?»

«Gagner assez : Salaire minimum, salaire juste?» Forum œcuménique Monde du travail, Yverdon 27 octobre 2012 «Gagner assez : Salaire minimum, salaire juste?» Introduction Deux questions avaient été envoyées aux participants pour préparer la discussion

Plus en détail

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio.

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Mode d emploi du cours audio REUSSIR Tout d abord, félicitations pour l achat de ce cours et pour la décision

Plus en détail

PROJET DE RENFORCEMENT DE LA CAPACITE DE PROTECTION

PROJET DE RENFORCEMENT DE LA CAPACITE DE PROTECTION PROJET DE RENFORCEMENT DE LA CAPACITE DE PROTECTION Co-financé par la Commission européen et les gouvernements de Danemark, de l Allemagne, des Pays-Bas et du Royaume-Uni Renforcement de la Capacité de

Plus en détail

Cinéma - Institut de l Image

Cinéma - Institut de l Image Cinéma - Institut de l Image Pôle Régional d Education Artistique et de Formation au Cinéma et à l Audiovisuel Cité du Livre Salle Armand Lunel AIX-EN-PROVENCE Dans le cadre du colloque «Filmer le travail»

Plus en détail

Jérôme et Philippe sont deux jeunes hommes de vingt-quatre ans, parisiens, aisés, sans

Jérôme et Philippe sont deux jeunes hommes de vingt-quatre ans, parisiens, aisés, sans On pense tous un jour changer de vie. Partir vivre ailleurs S engager dans une cause humanitaire? NOTES SUR LE FILM Lemons production est une jeune société de production. Depuis quelques temps, une idée

Plus en détail

ATELIER DE DE LANCEMENT DE LA CARTOGRAPHIE ET L ANALYSE DES SYSTEMES DE PROTECTION DE L ENFANT AU TOGO. Discours de Docteur Viviane VAN STEIRTEGHEM,

ATELIER DE DE LANCEMENT DE LA CARTOGRAPHIE ET L ANALYSE DES SYSTEMES DE PROTECTION DE L ENFANT AU TOGO. Discours de Docteur Viviane VAN STEIRTEGHEM, Hotel SARAKAWA, Vendredi 22 novembre 2013 ATELIER DE DE LANCEMENT DE LA CARTOGRAPHIE ET L ANALYSE DES SYSTEMES DE PROTECTION DE L ENFANT AU TOGO Discours de Docteur Viviane VAN STEIRTEGHEM, Représentante

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

Les effets des publicités du tabac sur les jeunes : décodage des mécanismes de réception

Les effets des publicités du tabac sur les jeunes : décodage des mécanismes de réception Les effets des publicités du tabac sur les jeunes : décodage des mécanismes de réception Mercredi 3 décembre, 14h40 15h20 Salle de conférence de l Association valaisanne des entrepreneurs Rue de l Avenir

Plus en détail

Présence en rue dans le milieu de la prostitution masculine bruxelloise. Collaboration Alias Diogènes Ex æquo

Présence en rue dans le milieu de la prostitution masculine bruxelloise. Collaboration Alias Diogènes Ex æquo Présence en rue dans le milieu de la prostitution masculine bruxelloise Collaboration Alias Diogènes Ex æquo Rapport d activités 2009 1. Contexte Depuis janvier 2009, plus aucune action psycho-médico-sociale

Plus en détail

Summer School Language Assessment French Language Test Level A2

Summer School Language Assessment French Language Test Level A2 1 Summer School Language Assessment French Language Test Level A2 For students who wish to take Level B1 NOM: Prénom: Présentation générale Durée des épreuves : 1 heure 35 minutes Cette épreuve est exclusivement

Plus en détail

CAROUGE 2008 carouge@arbor.ch www.foyerdecarouge.ch

CAROUGE 2008 carouge@arbor.ch www.foyerdecarouge.ch CAROUGE 2008 carouge@arbor.ch www.foyerdecarouge.ch Foyer Universitaire decarouge 2 Une nouvelle page se ferme : 2008 est passé et nous a toutes enrichies. Le va-et-vient constant des étudiantes, soit

Plus en détail

Addis Abéba, Éthiopie, B.P.: 3243 Tél.: (251-11) 5513 822 Télécopie: (251-11) 5519 321 Courriel: situationroom@africa-union.

Addis Abéba, Éthiopie, B.P.: 3243 Tél.: (251-11) 5513 822 Télécopie: (251-11) 5519 321 Courriel: situationroom@africa-union. AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Addis Abéba, Éthiopie, B.P.: 3243 Tél.: (251-11) 5513 822 Télécopie: (251-11) 5519 321 Courriel: situationroom@africa-union.org CONSEIL DE PAIX ET DE SÉCURITÉ

Plus en détail

Approche des soins palliatifs dans un service de réanimation néonatale

Approche des soins palliatifs dans un service de réanimation néonatale Approche des soins palliatifs dans un service de réanimation néonatale Sandrine Thomas, cadre de santé Dr Léila KARAOUI, PH Service de réanimation néonatale Centre Hospitalier de Meaux Bref historique

Plus en détail

Le Mystère de la dame des sables

Le Mystère de la dame des sables Roland Ducrocq Le Mystère de la dame des sables Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé

Plus en détail

Entre le Nord et le Sud: les expériences migratoires de jeunes francophones au Nouveau-Brunswick

Entre le Nord et le Sud: les expériences migratoires de jeunes francophones au Nouveau-Brunswick Entre le Nord et le Sud: les expériences migratoires de jeunes francophones au Nouveau-Brunswick Annie Pilote, Université Laval Nicole Gallant, INRS, Urbanisation Culture Société Patrice LeBlanc, Université

Plus en détail

[Traduction du Greffe] OPINION DISSIDENTE DE M. LE JUGE P. CHANDRASEKHARA RAO

[Traduction du Greffe] OPINION DISSIDENTE DE M. LE JUGE P. CHANDRASEKHARA RAO [Traduction du Greffe] OPINION DISSIDENTE DE M. LE JUGE P. CHANDRASEKHARA RAO 1. La raison principale pour laquelle je suis en désaccord avec la décision du Tribunal international du droit de la mer (ci-après

Plus en détail

Le Groupe mondial sur les migrations Global Migration Group. Projet de Programme de Travail

Le Groupe mondial sur les migrations Global Migration Group. Projet de Programme de Travail Le Groupe mondial sur les migrations Global Migration Group Projet de Programme de Travail Juillet 2009 Juin 2010 1 En tant que Président du Groupe Mondial sur les Migrations (GMG) pendant le 2 nd semestre

Plus en détail

RENFORCEMENT DES CAPACITES EN MATIERE DE GESTION DES MIGRATIONS DANS LE PAYS XX

RENFORCEMENT DES CAPACITES EN MATIERE DE GESTION DES MIGRATIONS DANS LE PAYS XX RENFORCEMENT DES CAPACITES EN MATIERE DE GESTION DES MIGRATIONS DANS LE PAYS XX Type de projet : Coopération technique Type de projet secondaire : Renforcement des capacités en matière de gestion des migrations

Plus en détail

Mobiliser son CA pour maximiser son apport : les déterminants de la participation. Québec, 14 octobre 2014

Mobiliser son CA pour maximiser son apport : les déterminants de la participation. Québec, 14 octobre 2014 Mobiliser son CA pour maximiser son apport : les déterminants de la participation Québec, 14 octobre 2014 Objectifs et déroulement Objectifs : Réfléchir sur ses pratiques et diagnostiquer le niveau d engagement

Plus en détail

> Présentation de l Association Petits Princes. > Dominique Bayle, une femme de coeur

> Présentation de l Association Petits Princes. > Dominique Bayle, une femme de coeur Dossier de Presse 2015 > Présentation de l Association Petits Princes > Bénévole à l Association Petits Princes : une aventure humaine exceptionnelle > Pour un même enfant, plusieurs rêves réalisés avec

Plus en détail

Analyse du projet de travail de rue : «Comète Atouts Jeunes» sur la zone quartier Decock

Analyse du projet de travail de rue : «Comète Atouts Jeunes» sur la zone quartier Decock Analyse du projet de travail de rue : «Comète Atouts Jeunes» sur la zone quartier Decock Atouts Jeunes AMO, Comète AMO, 26, avenue du Karreveld 9, rue de Soignies 1080 Molenbeek 1000 Bruxelles 02/410.93.84

Plus en détail

Nouvelles politiques migratoires et stratégies d intégration au Royaume Uni

Nouvelles politiques migratoires et stratégies d intégration au Royaume Uni Nouvelles politiques migratoires et stratégies d intégration au Royaume Uni Adrian RANDALL * Traduction : Florence LOUIS Pays d émigration et d immigration, le Royaume-Uni connaît, depuis les années 80,

Plus en détail

«Et les déchets solides, on en fait quoi?»

«Et les déchets solides, on en fait quoi?» «Et les déchets solides, on en fait quoi?» Compte-rendu de la rencontre Jeunes Professionnels Date : 12 juillet 2014 Lieu : Centre de Traitement et de Valorisation des déchets et bureaux de Corade, Ouagadougou

Plus en détail

Le camp de réfugiés de Za atri, en Jordanie. Accueillir les. réfugiés. 86 Rapport global 2013 du HCR

Le camp de réfugiés de Za atri, en Jordanie. Accueillir les. réfugiés. 86 Rapport global 2013 du HCR Le camp de réfugiés de Za atri, en Jordanie. Accueillir les réfugiés 86 Rapport global 2013 du HCR HCR / J. KOHLER Le fait d offrir sûreté et sécurité à des populations déracinées engendre à la fois des

Plus en détail

«L inclusion et la protection des enfants dans et par le sport»

«L inclusion et la protection des enfants dans et par le sport» «L inclusion et la protection des enfants dans et par le sport» «Jeunes athlètes et migration : à quelle aide peuvent-ils s attendre? Travailler ensemble au-delà des frontières européennes» Conférence

Plus en détail

Synthèse Internat Relais

Synthèse Internat Relais 5, rue du Vieux Château 39 100 DOLE Mail : classe.relais-39@wanadoo.fr Tél/Fax : 03.84.70.96.12 Dispositif Relais Jura Nord Synthèse Internat Relais 2013-2014 Collège de l Arc 23 ter rue du collège 39100

Plus en détail

Construire la paix. Les Rencontres de Genève Histoire et Cité. 14-16 mai 2015. Manifestation annuelle scientifique et culturelle

Construire la paix. Les Rencontres de Genève Histoire et Cité. 14-16 mai 2015. Manifestation annuelle scientifique et culturelle Les Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la paix 14-16 mai 2015 Manifestation annuelle scientifique et culturelle En collaboration avec l Institut de hautes études internationales et du développement

Plus en détail

- La Gestion Du Programme Des Primes D Insertion Des Diplômés (P.I.D) Pour Eradiquer Le Chômage En Algérie -

- La Gestion Du Programme Des Primes D Insertion Des Diplômés (P.I.D) Pour Eradiquer Le Chômage En Algérie - - La Gestion Du Programme Des Primes D Insertion Des Diplômés (P.I.D) Pour Eradiquer Le Chômage En Algérie - Etude de cas : la direction de l action sociale (D.A.S) de la wilaya de Sidi-Bel-Abbès. (1)

Plus en détail

Propositions de Vélo Québec pour réhabiliter le Code de la sécurité routière en faveur de la mobilité durable. [Version condensée]

Propositions de Vélo Québec pour réhabiliter le Code de la sécurité routière en faveur de la mobilité durable. [Version condensée] Propositions de Vélo Québec pour réhabiliter le Code de la sécurité routière en faveur de la mobilité durable [Version condensée] 14 août 2014 NOTRE VISION : UNE CIRCULATION SÉCURITAIRE POUR TOUS Depuis

Plus en détail

Aide aux élèves en difficulté par petits groupes de 3 ou 4 ou : J aime bien qu on s occupe de moi.

Aide aux élèves en difficulté par petits groupes de 3 ou 4 ou : J aime bien qu on s occupe de moi. Aide aux élèves en difficulté par petits groupes de 3 ou 4 ou : J aime bien qu on s occupe de moi. Académie de Poitiers Nom et adresse complète de l établissement : Collège François Truffaut - 16 rue de

Plus en détail

Opérations de sensibilisation, de suivis et de contrôles dans le cœur du Parc national des Calanques

Opérations de sensibilisation, de suivis et de contrôles dans le cœur du Parc national des Calanques Communiqué de presse 21 décembre 2012 Opérations de sensibilisation, de suivis et de contrôles dans le cœur du Parc national des Calanques Depuis sa création le 18 avril 2012, le Parc national des Calanques*

Plus en détail

Bulgarie Chypre Estonie Hongrie Lettonie Lituanie Pologne République tchèque République slovaque Roumanie Slovénie Turquie

Bulgarie Chypre Estonie Hongrie Lettonie Lituanie Pologne République tchèque République slovaque Roumanie Slovénie Turquie Réfugiés somaliens au Centre d évacuation et de transit situé en Roumanie. Cette structure accueille à titre temporaire des réfugiés qui ont besoin d être évacués sur-le-champ. Bulgarie Chypre Estonie

Plus en détail

Amnesty International Alsace présente Le Ciné club des Droits Humains

Amnesty International Alsace présente Le Ciné club des Droits Humains Cinéma Odyssée, 3 rue des Francs Bourgeois Strasbourg Amnesty International Alsace présente Le Ciné club des Droits Humains Chaque séance est suivi d un débat sur le film et ses thèmes Mardi 23 septembre

Plus en détail

J aimerais, si vous le voulez bien, ouvrir cette conférence de la Présidence française en la plaçant sous le signe de la volonté.

J aimerais, si vous le voulez bien, ouvrir cette conférence de la Présidence française en la plaçant sous le signe de la volonté. Conférence PFUE «Inclusion sociale : une approche européenne de la scolarisation des élèves handicapés» 29 octobre 2008 Ouverture par Jean-Louis Nembrini, DGESCO Madame la vice-présidente du Conseil général

Plus en détail

Architecture et fonctionnement de la coopération au développement Document pour l enseignant-e

Architecture et fonctionnement de la coopération au développement Document pour l enseignant-e Architecture et fonctionnement de la coopération au développement Document pour l enseignant-e Auteur: Patrick Gilliard (Avec la collaboration Lucy Clavel Raemy) 1 «Si vous donnez un poisson à un pauvre,

Plus en détail

Critique de Norteado, un film mexicain de Rigoberto PEREZCANO.

Critique de Norteado, un film mexicain de Rigoberto PEREZCANO. Critique de Norteado, un film mexicain de Rigoberto PEREZCANO. Ce film raconte l'histoire d' Andres un mexicain qui souhaite immigrer à tout prix aux Etats -Unis. Il tente de traverser la frontière Etats-Uniennne

Plus en détail

Rapport de stage Echange IFMSA

Rapport de stage Echange IFMSA Rapport de stage Echange IFMSA La Pologne La Pologne est un pays chargé d histoire, c est principalement pour cette raison que j ai postulé pour y partir. Je voulais connaître l histoire de l Europe de

Plus en détail

Passion au manoir Risserand

Passion au manoir Risserand Passion au manoir Risserand chapitre 1 Zoé Sullivan À lire très important Le simple fait de lire le présent livre vous donne le droit de l'offrir en cadeau à qui vous le souhaitez. Vous êtes autorisé à

Plus en détail

Table des matières. Table des matières... 2. Remerciements... 2. Message de la responsable du projet... 3. Contexte du projet... 4

Table des matières. Table des matières... 2. Remerciements... 2. Message de la responsable du projet... 3. Contexte du projet... 4 Table des matières Table des matières... 2 Remerciements... 2 Message de la responsable du projet... 3 Contexte du projet... 4 Historique du projet... 4 Vers une transition secondaire-cégep réussie Édition

Plus en détail

Marché de l immobilier : un potentiel intact Perspectives : les femmes ont les clés en main

Marché de l immobilier : un potentiel intact Perspectives : les femmes ont les clés en main Communiqué de presse Paris, le 2 juillet 2009 1 er Observatoire Cetelem de l immobilier Marché de l immobilier : un potentiel intact Perspectives : les femmes ont les clés en main Pour 79% des Français,

Plus en détail

Allocution de Mme Maria Luisa Fornara, Représentante de l UNICEF en Tunisie

Allocution de Mme Maria Luisa Fornara, Représentante de l UNICEF en Tunisie TUNISIE Allocution de Mme Maria Luisa Fornara, Représentante de l UNICEF en Tunisie Présentation des résultats de l'étude sur Les représentations de l enfant, de l adolescent et du jeune dans les médias

Plus en détail

Situation actuelle, réinstallation et relocalisation

Situation actuelle, réinstallation et relocalisation Département fédéral de justice et police DFJP Secrétariat d Etat aux migrations SEM Fiche d information Date : 18 septembre 2015 Situation actuelle, réinstallation et relocalisation 1.1 Situation dans

Plus en détail

COUR NATIONALE DU DROIT D ASILE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE N 10001027. Mlle O. AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. O. Boubert Président de section

COUR NATIONALE DU DROIT D ASILE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE N 10001027. Mlle O. AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. O. Boubert Président de section COUR NATIONALE DU DROIT D ASILE N 10001027 Mlle O. O. Boubert Président de section Audience du 1er septembre 2010 Lecture du 1er octobre 2010 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS La Cour nationale

Plus en détail

Règlement du Printemps des Lycéens et des Apprentis Vendredi 22 mai 2015 - Halle de Martigues RÈGLEMENT

Règlement du Printemps des Lycéens et des Apprentis Vendredi 22 mai 2015 - Halle de Martigues RÈGLEMENT RÈGLEMENT Atelier des Jeunes Citoyens de la Méditerranée Photo Région / J. Cabanel. Le Printemps des Lycéens et des Apprentis ouvre ses inscriptions aux lycéens des établissements publics ou privés, professionnels

Plus en détail

FORMATIONS THEMATIQUES 2016 Pour les professionnels Enfance- Petite Enfance

FORMATIONS THEMATIQUES 2016 Pour les professionnels Enfance- Petite Enfance FORMATIONS THEMATIQUES 2016 Pour les professionnels Enfance- Petite Enfance Tarif : Formation 1 jours (7H) : 115 / personne Formation (2 x 7 h = 14 h) : 230 / personne Formation 3 jours (3 x 7 h = 21 h)

Plus en détail

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte Fiche pour les directeurs: Accepter un étudiant/ page 1 Contexte À l occasion du premier contact entre un professeur (directeur potentiel) et un étudiant à la recherche d un superviseur dans le cadre de

Plus en détail

La négociation syndicale

La négociation syndicale La négociation syndicale Comment réussir une négociation de terrain? BUKAVU, DU 7 AU 11 MARS 2012 Réalisé par Annick THYRÉ, Secrétaire générale adjointe, FGTB wallonne 1 Techniques de négociation syndicale

Plus en détail

Quiz. L histoire de Suyrana, 10 ans. D où viennent les migrants? Qu est-ce qu un migrant? Où vont les migrants? Qu est-ce qu il se passe à Calais?

Quiz. L histoire de Suyrana, 10 ans. D où viennent les migrants? Qu est-ce qu un migrant? Où vont les migrants? Qu est-ce qu il se passe à Calais? L histoire de Suyrana, 10 ans Qu est-ce qu un migrant? D où viennent les migrants? Où vont les migrants? Pourquoi ne peuvent-ils pas aller où ils veulent? Qu est-ce qu il se passe à Calais? Quiz Pour nous

Plus en détail

SITUATION RÉGULIÈRE. Etre régularisé

SITUATION RÉGULIÈRE. Etre régularisé SITUATION RÉGULIÈRE Etre régularisé Pendant 5, 8, 10 ans, parfois davantage, avoir été un «sans-papier» et se réveiller un jour muni de ce document qui concède l accès à une existence légale, qui permet

Plus en détail

Violence conjugale vécue par les aînées 1

Violence conjugale vécue par les aînées 1 Violence conjugale vécue par les aînées 1 7 À ce jour, l intervention en matière de violence La violence psychologique, conjugale auprès des femmes aînées a été peu abordée. «Ça fait son chemin et ça On

Plus en détail

FICHE HABITAT/HABITANT

FICHE HABITAT/HABITANT architectes sans frontières association loi de 1901 JO 1193-27.08.05 ENSA Toulouse ASF Toulouse 83, rue Aristide Maillol B.P. 10629 31106 TOULOUSE Cedex 1 toulouse@asffrance.org www.asffrance.org FICHE

Plus en détail

Chapitre 1. Trouver ses bases

Chapitre 1. Trouver ses bases Chapitre 1 Trouver ses bases 9 Lundi Dépendance Comme un bébé dans les bras de sa mère est impuissant, Dieu souhaite que nous (re)devenions ainsi dans ses bras à lui. Il s agit, en fait, plus de réaliser

Plus en détail

L immigration humanitaire, une tradition au Québec: Cartographie des clientèles

L immigration humanitaire, une tradition au Québec: Cartographie des clientèles Cette présentation a été effectuée le 25 novembre 2013, au cours de la journée «Assurer l accessibilité des soins de santé et de services sociaux aux réfugiés et demandeurs d asile» dans le cadre des 17es

Plus en détail

C est comment le Sénégal?

C est comment le Sénégal? Enquête sur le tourisme au Sénégal C est comment le Sénégal? 18 mai 2015 Imédia Calao Communication, édition & multimédia 34, Mermoz Pyrotechnie Téléphone : (221) 33 860 13 05 www.au-senegal.com RC : 977/A/99

Plus en détail

DIECCTE Réunion Novembre 2015 - N 001

DIECCTE Réunion Novembre 2015 - N 001 DIECCTE Réunion Novembre 2015 - N 001 Etudes Publication de la Direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi de L activité des services à la personne 10 millions

Plus en détail

COMMENT AIDER L INTÉGRATION D UN ENFANT AVEC DÉFICIENCE NEURO- MOTRICE EN ENSEIGNEMENT ORDINAIRE

COMMENT AIDER L INTÉGRATION D UN ENFANT AVEC DÉFICIENCE NEURO- MOTRICE EN ENSEIGNEMENT ORDINAIRE COMMENT AIDER L INTÉGRATION D UN ENFANT AVEC DÉFICIENCE NEURO- MOTRICE EN ENSEIGNEMENT ORDINAIRE Prof. émérite J.-J. Detraux Université de Liège Cefes-Université Libre de Bruxelles INTÉGRATION ET DÉFICIENCE

Plus en détail

FICHE PÉDAGOGIQUE Fiche d enseignant

FICHE PÉDAGOGIQUE Fiche d enseignant FICHE PÉDAGOGIQUE Fiche d enseignant Thème : travail avec le livre de Marc Levy Mes amis Mes amours Objectifs pédagogiques : travail sur le passé composé travail sur le gérondif production écrite Nievau

Plus en détail

Synthèse de mémoire de master

Synthèse de mémoire de master Synthèse de mémoire de master Département des sciences de l éducation Centre d enseignement et de recherche francophone des enseignant-e-s du secondaire I et II (CERF) Comment les enseignants soutiennent-ils

Plus en détail

FICHE PROFESSEUR. A2 / 9.- 10. kl. ; 1.- 2. g. famille, société, cinéma. Culture et société :

FICHE PROFESSEUR. A2 / 9.- 10. kl. ; 1.- 2. g. famille, société, cinéma. Culture et société : FICHE PROFESSEUR Niveau / classe A2 / 9.10. kl. ; 1.2. g. Thème famille, société, cinéma Document ressource Bande annonce du film de J.P. et L. Dardenne Lien vidéo vers la bande annonce : http://dai.ly/xi81xg

Plus en détail

Disposition Réglementaire du Chancelier

Disposition Réglementaire du Chancelier Disposition Réglementaire du Chancelier Catégorie : ÉLÈVES Publiée le : 13 Mai 2011 Numéro : A-250 Objet : LES AUTORISATIONS DE TRAVAIL Page : 1 sur 1 RÉSUMÉ DES MODIFICATIONS Cette disposition réglementaire

Plus en détail

Enquête Climat scolaire Questionnaire parents

Enquête Climat scolaire Questionnaire parents Enquête Climat scolaire Questionnaire parents Protocole de passation questionnaire parents lien complet : http://ppe.orion.education.fr/academie/itw/answer/j5he1yww4tzy1stg9ozhfa lien raccourci : http://goo.gl/6laokl

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B2 : en bref Thème : Les relations psychologiques homme-femme Après une mise en route à partir du synopsis et des affiches, les

Plus en détail

Un grand merci pour ta participation!

Un grand merci pour ta participation! Chère élève, cher élève, Quels sont tes vœux pour l avenir? Participes-tu activement à la vie publique? Où aimerais-tu pouvoir t exprimer davantage? Nous souhaitons en savoir plus à ce sujet: ce questionnaire

Plus en détail

Les moins de 30 ans et l esprit d entreprise en France

Les moins de 30 ans et l esprit d entreprise en France Sondage réalisé à l occasion du Salon des Entrepreneurs 2010 Les moins de 30 ans et l esprit d entreprise en France 21 janvier 2010 - Le Meurice Méthodologie page 2 Méthodologie Étude quantitative réalisée

Plus en détail

ESS 2004 - MOTIVER ET PERSUADER

ESS 2004 - MOTIVER ET PERSUADER ESS 2004 - MOTIVER ET PERSUADER IL EST EXTREMEMENT IMPORTANT DE LIMITER LES REFUS A UN MINIMUM POUR NE PAS METTRE EN DANGER LA FIABILITE DES RESULTATS DE L ETUDE. SI LES PERSONNES QUI N ONT PAS ENVIE,

Plus en détail

DE LA PIERRE À L'ÉDIFICE

DE LA PIERRE À L'ÉDIFICE 169 Trois façons de voir, de comprendre et de présenter un même sujet, par le multimédia Projet de l'atelier informatique du collège Arche du Lude à Joué-lès-Tours Contexte L Atelier est né de la volonté

Plus en détail

Guide du programme à l intention des maisons d hébergement pour femmes victimes de violence

Guide du programme à l intention des maisons d hébergement pour femmes victimes de violence Guide du programme à l intention des maisons d hébergement pour femmes victimes de violence 1 Qu est-ce que le programme SafePet? Un aperçu du programme SafePet à l intention des maisons d hébergement

Plus en détail

Intérêt pour la politique et engagement militant des Français dans la campagne présidentielle de 2012 : quel rôle des media et d internet?

Intérêt pour la politique et engagement militant des Français dans la campagne présidentielle de 2012 : quel rôle des media et d internet? Intérêt pour la politique et engagement militant des Français dans la campagne présidentielle de 2012 : quel rôle des media et d internet? Conférence de presse 16 novembre 2011 Contacts Ipsos Public Affairs

Plus en détail