Groupe : Géographie. 1 re secondaire Cahier d activités. Territoire protégé DOSSIER. Le parc naturel. Galápagos

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Groupe : Géographie. 1 re secondaire Cahier d activités. Territoire protégé DOSSIER. Le parc naturel. Galápagos"

Transcription

1 Nom : Date : Groupe : U NIVERS S OCIAL Géographie 1 re secondaire Cahier d activités DOSSIER 1 Territoire protégé Le parc naturel Galápagos 0

2 Chapitre 1 : Les territoires protégés p ) Qu est-ce qu un espace naturel? Un espace naturel est une étendue, une surface (espace) qui est directement issu de la nature, du monde physique, qui n est pas le fait du travail de l humain (naturel). 2) Décris ce qu est un territoire protégé. Un territoire protégé est un territoire dont on contrôle l accès et l exploitation afin de le transmettre intact aux générations futures (à nos enfants). 1

3 3) Connais-tu des territoires protégés près de nous (terrestre, aquatique ou marin)? Nomme-les et explique pourquoi on doit protéger ceux-ci. Si tu n en connais pas, crois-tu qu on devrait protéger certains territoires au Québec? Lesquels? Pourquoi? Plusieurs raisons justifient que l on protège un territoire naturel. En voici quelques-unes. 1) Parce que ce sont des milieux composés d écosystèmes (#5) de valeur, dont on souhaite préserver la biodiversité (#7) et les habitats de la faune et de la flore. 2) Parce que chacun de ces territoires favorise le développement d activités touristiques et économiques ($), qui génèrent des emplois et des revenus pour le parc et les régions voisines. 3) Parce que ce type de site est important pour la recherche scientifique ou la culture populaire, par exemple un site d intérêt géologique ou un site constitué de gisements fossiles témoignant de l évolution de la vie sur Terre et des milieux naturels. 4) Parce qu ils offrent souvent des paysages majestueux, comme le rocher Percé, en Gaspésie. 2

4 4) Qu est-ce que le développement durable? (1980) C est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre (sans nuire) la capacité des générations futures de répondre aux leurs. 5) Qu est-ce qu un écosystème? C est l ensemble des organismes vivants et de leur milieu de vie : une forêt, un lac et une rivière sont des écosystèmes. 6) Qu est qu une ressource? C est l élément naturel, humain ou économique qui fait la richesse d une région. 7) Qu est que la biodiversité? C est la diversité des espèces vivantes présentes sur un territoire. 3

5 8) Quelles sont les six catégories de territoires protégés, selon l Union mondiale pour la nature? 1. La réserve de nature sauvage : est une aire qui a conservé son caractère naturel. Ce type d aire est principalement protégé pour des études scientifiques et n est pas accessible au public. 2. Le parc naturel : est un territoire protégé dans le but de préserver les écosystèmes tout en favorisant certaines activités de loisirs. 3. Le monument naturel : est un territoire protégé pour préserver un élément naturel remarcable. 4. La réserve de gibier : est un territoire protégé pour y conserver certaines espèces animales. On y permet des activités utiles à l environnement (chasse et pêche contrôlées). 5. Le paysage terrestre ou marin protégé : a été façonné par les êtres humains au fil du temps. On le protège pour assurer sa conservation et pour des activités de loisirs. 6. L aire protégée de ressources naturelles : vise à la conservation de la diversité biologique. Plusieurs habitsts fréquentés par les oiseaux migrateurs font partie de cette catégorie. 4

6 9) En quoi les territoires protégés se ressemblent-ils? Il se ressemble car ce sont des paysages grandioses, des écosystèmes riches ou rares, des espaces où la présence humaine est rare, etc. 10) En quoi les territoires protégés sont-ils différents? Ils sont différent car certains sites sont terrestres, d autres marins ; certains sont désertiques, d autres riches en verdure ; certains sont accessibles, d autres non, etc. 11) Qu est-ce qui distingue un territoire protégé des espaces naturels non protégés? Les territoires protégés font l objet de restrictions, de réglementation pour l accès, la chasse, la pêche, etc., contrairement aux espaces naturels non protégés. 5

7 Les territoires protégés au Canada et au Québec p ) Observe les documents 3 à 5 de la page de ton manuel. Quel lien peux-tu établir entre la répartition des territoires protégés et des zones habitées? La plus forte concentration de territoires protégés se trouve principalement dans le nord du Canada et du Québec. Les grands territoires protégés sont éloignés des zones habitées parce qu il s agit d espaces naturels qui présentent des caractéristiques particulières et où il y a peu ou pas d éléments humains. Toutefois, les zones habitées comportent un plus grand nombre de territoires protégés mais de superficie plus petite. 2) Qui est responsable de la gestion des territoires protégés au Québec? Le gouvernement du Québec est responsable de 95,6 % des territoires protégés au Québec. (Le Gouvernement du Canada a 4 %, les entreprises privées ont 0,3 % et les municipalités ont 0,1 %) 3) Comment peut-on décrire, à partir du document 7 de la page 237, l évolution des territoires protégés au Canada? Ils sont en constante progression tant en superficie qu en nombre, et plus particulièrement depuis

8 Devoir : Présenter le portrait d un territoire protégé du Québec. 1) Rends-toi sur le site suivant : et clique pour te rendre sur la section qui parle du parc naturel que ton enseignant t a attitré en classe. 2) Navigue sur le site du parc pour trouver les informations demandées. 1. Quel est le nom du Parc? 2. Indique où se situe le parc sur la carte du Québec. 3. Quelle est la MISSION d un parc national comme le tien? 4. Quels sont les éléments qu on veut protéger avec ce parc national? 5. Donne quelques exemples d activités qu on peut-on y pratiquer dans ce parc national. Une autre information que j ai trouvée intéressante à propos de ce parc. 7

9 La mission des territoires protégés p Observe les documents de la page 238 et 239? 1) Pourquoi est-il important de protéger certains territoires? Il est important de protéger certains territoires : a) afin de protéger et de conserver des espèces et des écosystèmes. b) Ces territoires servent également au maintien de la biodiversité. N oublions pas que l être humain dépend des espèces végétales et animales pour s alimenter, fabriquer des médicaments et s approvisionner en matière première. 2) Qu est-ce qui attire les touristes vers les parcs naturels du Canada? La beauté de la nature, les activités sportives ou de plein air, la faune (les animaux) et la flore (la végétation), etc. 8

10 3) Quelle est la mission des parcs nationaux du Canada? Un parc national a pour mission : a) De conserver des espèces et des écosystèmes; b) De maintenir et de conserver la biodiversité; c) De rendre accessible le territoire pour que tous puissent découvrir les richesses naturelles et culturelles qui y sont protégées. 4) Qu est-ce que l écotourisme? L'écotourisme est une forme de tourisme a) qui vise à faire découvrir un milieu naturel tout en préservant son intégrité, b) qui comprend une activité d'interprétation des composantes naturelles ou culturelles du milieu (volet éducatif), c) qui favorise une attitude de respect envers l'environnement, d) qui repose sur des notions de développement durable e) et qui entraîne des bénéfices socioéconomiques ($ et emplois) pour les communautés locales et régionales. 5) Pourquoi est-il préférable de favoriser (encourager) l écotourisme plutôt que d autres types d activités? Il est préférable parce qu il permet a) de découvrir le milieu naturel sans menacer son intégrité, b) d interpréter les composantes naturelles du milieu, c) de respecter les écosystèmes et de développer l économie locale. 9

11 6) Quelles activités touristiques et sportives ne correspondent pas à la définition de l écotourisme? Ce sont les activités a) qui dérangent le milieu (bruit, pollution, etc.), b) qui détruisent les habitats (flore et faune) et c) qui ne profitent pas aux communautés locales (tourisme de masse) 7) Où sont situés les parcs naturels qui attirent le plus grand nombre de touristes? Pourquoi? Ils sont situés en Alberta et en Colombie-Britannique (dans l ouest canadien) en raison de la beauté des paysages, des montagnes, de l état sauvage des lieux, de la diversité de la faune et de la flore, etc. 8) Quelle est l utilité scientifique des parcs naturels? Les territoires protégés servent de laboratoires aux scientifiques qui cherchent à comprendre le fonctionnement des écosystèmes. 10

12 9) Dans le but de développer le concept d écotourisme, coche l activité selon qu elle répond ou non à la définition du mot écotourisme et justifie ta réponse. Activité Écotourisme Justification Ski de fond Oui Non peu de pollution, activité non bruyante Motoneige pollution de l air et bruit Tir à l arc Véhicule tout-terrain Vélo de montagne Marche pas de pollution, activité non bruyante (ne doit pas endommager le territoire) pollution de l air, destruction de la flore destruction de la flore et érosion à cause des pistes en pente activité non polluante Équitation Voile activité non polluante (si elle se fait dans le respect et en petit groupe et si les sentiers sont utilisés en alternance) activité non polluante et non bruyante. Motomarine pollution de l air, bruit Ornithologie activité non polluante. Plongée sous-marine Camping peut causer des dommages si l activité est intensive (asphyxie des coraux) mais, en général, elle est non polluante. si elle est faite en harmonie avec l environnement, l activité n est pas polluante 11

Commentaires sur le concept et scénario de développement des activités récréotouristiques en territoire public Région de la Capitale nationale

Commentaires sur le concept et scénario de développement des activités récréotouristiques en territoire public Région de la Capitale nationale Commentaires sur le concept et scénario de développement des activités récréotouristiques en territoire public Région de la Capitale nationale Présentés à la Direction régionale de la gestion du territoire

Plus en détail

Un parc naturel périurbain: aux limites de la ville? Blaise Mulhauser Muséum d histoire naturelle

Un parc naturel périurbain: aux limites de la ville? Blaise Mulhauser Muséum d histoire naturelle Un parc naturel périurbain: aux limites de la ville? Blaise Mulhauser Muséum d histoire naturelle Qu est-ce qu un parc naturel périurbain? Les Il s agit trois de catégories l une des sont trois régies

Plus en détail

Les usages publics récréatifs de mon cours d eau. Objectif : Se familiariser avec les différents usages publics du bassin versant à l étude.

Les usages publics récréatifs de mon cours d eau. Objectif : Se familiariser avec les différents usages publics du bassin versant à l étude. Les usages publics récréatifs de mon cours d eau Niveaux : 6 e et 8 e année, secondaire 3 Matières scolaires : sciences de la nature, français Objectifs de l ERE : la prise de conscience, les connaissances.

Plus en détail

PRÉFECTURE DE LA RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR

PRÉFECTURE DE LA RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR PRÉFECTURE DE LA RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA2000 Par qui? Ce formulaire est à remplir par le porteur du projet, en fonction des informations

Plus en détail

Archivistes en herbe!

Archivistes en herbe! Les archives c est quoi? Un archiviste travaille avec des archives. Oui, mais les archives c est quoi? As-tu déjà entendu ce mot? D après toi, qu est-ce qu une archive? 1. Les archives ce sont des documents

Plus en détail

La Nouvelle-France vers

La Nouvelle-France vers La Nouvelle-France vers Cahier de l élève Nom de l élève 1645 1745 L habitation de Québec en 1608 Source : Léonce Cuvelier / BANQ Les fortifications de Montréal vers 1745 Source : Création Bernard Duchesnes

Plus en détail

ATELIER DE FORMATION SUR LES PROCESSUS DE CREATION ET LA GESTION DES AIRES PROTEGEES

ATELIER DE FORMATION SUR LES PROCESSUS DE CREATION ET LA GESTION DES AIRES PROTEGEES REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DU DEVELOPPEMENT RURAL DIRECTION GENERALE DES FORETS PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DEVELOPPEMENT PROJET RALATIF A LA

Plus en détail

La dynamique de la population canadienne. Feuilles d activité pour les élèves

La dynamique de la population canadienne. Feuilles d activité pour les élèves La dynamique de la population canadienne Feuilles d activité pour les élèves Nom: *La majorité des réponses aux questions suivantes peuvent être trouvées dans la section Informations de base sur la dynamique

Plus en détail

FORMULAIRE 103 Demande de subvention au Programme d innovation dans les collèges et la communauté (ICC) PARTIE I Prénom

FORMULAIRE 103 Demande de subvention au Programme d innovation dans les collèges et la communauté (ICC) PARTIE I Prénom Code de l établissement ID système (à l'usage exclusif du CRSNG) Nom de famille du candidat FORMULAIRE 103 Demande de subvention au Programme d innovation dans les collèges et la communauté (ICC) PARTIE

Plus en détail

Le Nord du N.-B. Investissement au N.-B. $16.8 millions en investissement. Avril 2014. Scieries

Le Nord du N.-B. Investissement au N.-B. $16.8 millions en investissement. Avril 2014. Scieries Le Nord du N.-B. $16.8 millions en investissement Avril 2014 Scieries Scierie Grande Rivière (Saint Léonard) $2.5 millions en investissement Nouveau tamis et système de convoyeur pour copeaux Scierie Kedgwick

Plus en détail

Guide d exploration de métiers et de professions. Approche orientante

Guide d exploration de métiers et de professions. Approche orientante Guide d exploration de métiers et de professions Approche orientante Document rédigé par Yves Jutras Direction régionale d Emploi-Québec de l Île-de-Montréal, 2012 Exploration de métiers et de professions

Plus en détail

CENTRALES HYDRAULIQUES

CENTRALES HYDRAULIQUES CENTRALES HYDRAULIQUES FONCTIONNEMENT Les différentes centrales hydrauliques Les centrales hydrauliques utilisent la force de l eau en mouvement, autrement dit l énergie hydraulique des courants ou des

Plus en détail

La Fédération des clubs de motoneigistes du Québec bénéficie du support financier du ministère du Tourisme.

La Fédération des clubs de motoneigistes du Québec bénéficie du support financier du ministère du Tourisme. Merci de prendre soin de notre environnement! Ma motoneige et l environnement Code des bonnes pratiques environnementales pour les motoneigistes du Québec Coordination, rédaction et révision : Nature-Action

Plus en détail

Les communes de la Montagne et de Bouguenais

Les communes de la Montagne et de Bouguenais Contribution d'un groupe de citoyens et d'élus réunis le mercredi 1er avril 2015 Les communes de la Montagne et de Bouguenais Envoyé le 08/04/2015 Deux communes de l agglomération nantaise : LES AUTEURS

Plus en détail

CANDIDATURE À LA MARQUE DE CONFIANCE DU PARC NATIONAL DE LA GUADELOUPE

CANDIDATURE À LA MARQUE DE CONFIANCE DU PARC NATIONAL DE LA GUADELOUPE CANDIDATURE À LA MARQUE DE CONFIANCE DU PARC NATIONAL DE LA GUADELOUPE FICHE D IDENTITÉ DE L ACTIVITÉ Nom de l entreprise : Categorie(s) : Hébergement Site aménagé Activité de pleine nature Activité marine

Plus en détail

Programme du Tourisme équitable au Cameroun Tourisme équitable et durable dans la région de l Ouest Cameroun.

Programme du Tourisme équitable au Cameroun Tourisme équitable et durable dans la région de l Ouest Cameroun. Programme du Tourisme équitable au Cameroun Tourisme équitable et durable dans la région de l Ouest Cameroun. Participation possible pendant toute l année. Vous pouvez choisir vos dates de participation.

Plus en détail

Ordonnance sur les parcs d importance nationale

Ordonnance sur les parcs d importance nationale Projet du 0 janvier 007 Ordonnance sur les parcs d importance nationale (Ordonnance sur les parcs, OParcs) du... Le Conseil fédéral suisse, vu les art. k et 6 de la loi fédérale du er juillet 966 sur la

Plus en détail

Arrêté Préfectoral de Protection de Biotope. Haut-Rhin - Vosges. Tetrao urogallus Photo : www.liondor.eu

Arrêté Préfectoral de Protection de Biotope. Haut-Rhin - Vosges. Tetrao urogallus Photo : www.liondor.eu Arrêté Préfectoral de Protection de Biotope Ronde Tête Bramont Arrêté Préfectoral n 93-0029 du 08 janvier 1993 modifié par l AP n 951947 du 05/10/95 (complété par A.P. n 960429 du 22/03/96) et l AP n 2005-179-4

Plus en détail

Le Parc naturel régional des Ardennes. Syndicat mixte de préfiguration du Parc naturel régional des Ardennes

Le Parc naturel régional des Ardennes. Syndicat mixte de préfiguration du Parc naturel régional des Ardennes Le Parc naturel régional des Ardennes Qu est-ce qu un PNR? Un Parc naturel régional (PNR) est : Un territoire aux patrimoines naturel, culturel et paysager riches et fragiles Faisant l objet d un projet

Plus en détail

Exercice 1. Qu est-ce qui a permis l apparition de la vie sur Terre? Fais une liste de tous les endroits où l on trouve de l eau dans la nature.

Exercice 1. Qu est-ce qui a permis l apparition de la vie sur Terre? Fais une liste de tous les endroits où l on trouve de l eau dans la nature. La planète bleue Exercice Fiche n / Élève A l aide des documents que tu as consultés, réponds aux Où trouve-t-on de l eau dans l Univers? Qu est-ce qui a permis l apparition de la vie sur Terre? Fais une

Plus en détail

ANIMATIONS AU CENTRE NATURE DU HOUTLAND

ANIMATIONS AU CENTRE NATURE DU HOUTLAND ANIMATIONS AU CENTRE NATURE DU HOUTLAND Grand jeu nature extérieur, au fil des saisons Les enfants, en petites équipes, à partir d'un plateau de jeu grandeur nature, partent à la découverte de la nature

Plus en détail

Coûts pour les animaux versus avantages pour la science

Coûts pour les animaux versus avantages pour la science Craig Wilkinson, B.Sc. (Zoology), D.V.M. Director of Animal Care Faculty of Agricultural, Life and Environmental Sciences craig.wilkinson@ualberta.ca Coûts pour les animaux versus avantages pour la science

Plus en détail

Parc régional du Haut-Pays de Kamouraska. Mise en oeuvre du projet

Parc régional du Haut-Pays de Kamouraska. Mise en oeuvre du projet Parc régional du Haut-Pays de Kamouraska Mise en oeuvre du projet MRC de Kamouraska Profil démographique Baisse de la population 24 500 en 1986 22 000 en 2009 25 000 24 500 24 000 23 500 23 000 Population

Plus en détail

RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30

RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30 RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30 Le déroulement de la soirée 1. Qu est-ce qu un PLUi? 2. Etat des lieux du territoire 3. Temps d échanges

Plus en détail

LEÇON À PROPOS DE L EAU COMMENT L EAU SE PROMÈNE-T-ELLE DANS UN BASSIN VERSANT?

LEÇON À PROPOS DE L EAU COMMENT L EAU SE PROMÈNE-T-ELLE DANS UN BASSIN VERSANT? LEÇON À PROPOS DE L EAU COMMENT L EAU SE PROMÈNE-T-ELLE DANS UN BASSIN VERSANT? CONTEXTE : Lorsque la pluie tombe sur le sol, une de ces deux choses se produit avec l eau. Lorsque le sol est déjà saturé,

Plus en détail

GUIDE DE PRÉSENTATION À L INTENTION DES ENTREPRISES PARTICIPANTES

GUIDE DE PRÉSENTATION À L INTENTION DES ENTREPRISES PARTICIPANTES GUIDE DE PRÉSENTATION À L INTENTION DES ENTREPRISES PARTICIPANTES Les Grands Prix du tourisme Desjardins de la Chaudière- Appalaches 2015 1 Table des matières 1. Description du concours (via le site Web

Plus en détail

DE LA VILLE A L ESPACE RURAL

DE LA VILLE A L ESPACE RURAL DE LA VILLE A L ESPACE RURAL Problématique Comment la croissance urbaine transforme-t-elle le territoire français? I-Croissance urbaine et étalement urbain nécessitent d aménager l aire Plan urbaine. Le

Plus en détail

Module P1 Code Descriptif Type d activités Niveaux. La diversité des insectes aquatiques

Module P1 Code Descriptif Type d activités Niveaux. La diversité des insectes aquatiques Module P1 Co Descriptif Type d activités Niveaux P1 Le Module P1 est composé 2 ateliers: La diversité s insectes aquatiques Par la Société Entomologique France Association s Coléoptéristes Français A l'ai

Plus en détail

Julie Bérubé, conseillère pédagogique et Récit local 1

Julie Bérubé, conseillère pédagogique et Récit local 1 Qu est-ce que «Google drive» Pourquoi c est intéressant? Ça fait quoi de plus? Ça ressemble à un Microsoft Office (Word, PPT, Excel) Ce sont des outils que l on utilise en ligne (Cloud) Ce sont des outils

Plus en détail

Explorateurs culturels

Explorateurs culturels Explorateurs culturels D où viennent-ils? À quoi ressemblent-ils? Familles avec enfants de moins de 15 ans Ils voyagent en: Où séjournent-ils? Ontario et Canada atlantique Jeunes couples et célibataires

Plus en détail

Chapitre 1 Natura 2000 en quelques mots

Chapitre 1 Natura 2000 en quelques mots Chapitre 1 Natura 2000 en quelques mots Natura 2000, qu est ce que c est? Définition : Natura 2000 est un réseau européen de sites naturels résultant de l application de deux directives européennes : la

Plus en détail

Moi, mon village, ma biodiversité

Moi, mon village, ma biodiversité Moi, mon village, ma biodiversité Regards croisés sur le Parc Arrens-Marsous 4 et 5 octobre 2014 Moi, mon village, ma biodiversité Le Parc national organise ses deuxièmes journées d échange sur les richesses

Plus en détail

Tu as envie de bronzer? Tu as envie de marcher? Tu n as pas peur du noir? Tu as envie de faire du ski? Tu as envie de pêcher?

Tu as envie de bronzer? Tu as envie de marcher? Tu n as pas peur du noir? Tu as envie de faire du ski? Tu as envie de pêcher? Unité 3 LEÇON 1 A Répète puis écoute et montre la bonne image! 21-22 10 Envie de bronzer? Nous avons des plages! Envie d explorer? Nous avons des grottes! Envie de pêcher? Nous avons des rivières! Envie

Plus en détail

L a c i r c u l a t i o n d e s e n g i n s m o t o r i s é s d a n s l e s e s p a c e s n a t u r e l s L i m o u s i n

L a c i r c u l a t i o n d e s e n g i n s m o t o r i s é s d a n s l e s e s p a c e s n a t u r e l s L i m o u s i n L a c i r c u l a t i o n d e s e n g i n s m o t o r i s é s d a n s l e s e s p a c e s n a t u r e l s L i m o u s i n - L appel de S.R.L - Que dit la loi? - Quelles conséquences et quelles solutions?

Plus en détail

Evaluer, dialoguer, préserver Incidences des plans, projets et manifestations sur les sites Natura 2000

Evaluer, dialoguer, préserver Incidences des plans, projets et manifestations sur les sites Natura 2000 Crédits photos : Couverture : LM & AB MEEDDM, Biotope - Intérieur : LM & TD MEEDDM - JLM PNRLF - DREAL Bourgogne - Biotope - JT Natura2000 - Ile de la plâtrière Incidences des plans, projets et manifestations

Plus en détail

PROSPECTUS INTERNATIONAL. International FRANÇAIS LETHBRIDGE, ALBERTA, CANADA

PROSPECTUS INTERNATIONAL. International FRANÇAIS LETHBRIDGE, ALBERTA, CANADA FRANÇAIS PROSPECTUS INTERNATIONAL LETHBRIDGE, ALBERTA, CANADA International LETHBRIDGE COLLEGE Lethbridge College, le plus important collège communautaire subventionné par l État, est ouvert depuis 1957.

Plus en détail

Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc

Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc LA CONVENTION DE BERNE AU MAROC Le Maroc est Partie contractante à la Convention de Berne

Plus en détail

En direct de la salle de presse du Journal virtuel

En direct de la salle de presse du Journal virtuel Français En direct de la salle de presse du Journal virtuel Écrire des textes variés Guide En direct de notre salle de presse Guide R ENSEIGNEMENTS GÉNÉRA UX EN DIRECT DE NOTRE SA LLE DE PRESSE MISE À

Plus en détail

L exemple de Paris De la gestion des espaces verts à la gestion de la biodiversité

L exemple de Paris De la gestion des espaces verts à la gestion de la biodiversité L exemple de Paris De la gestion des espaces verts à la gestion de la biodiversité Séminaire TEDDIF 18 décembre 2008 Biodiversité: comprendre pour agir. L approche territoriale de la biodiversité Sommaire

Plus en détail

Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact

Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact Article R. 122-3 du code de l environnement N 14734*02 Ministère chargé de l'environnement Ce formulaire n est pas applicable

Plus en détail

SITUATION INTÉGRÉE. 3 e ANNÉE

SITUATION INTÉGRÉE. 3 e ANNÉE SITUATION INTÉGRÉE 3 e ANNÉE Situation intégrée 3 e année Intégration : Français, sciences humaines, techniques de réflexion et technologie Thème : Comment vivent les gens dans ton quartier PRÉACTIVITÉ

Plus en détail

LES PÂTURAGES, UN MONDE DE BIODIVERSITÉ

LES PÂTURAGES, UN MONDE DE BIODIVERSITÉ LES PÂTURAGES, UN MONDE DE BIODIVERSITÉ Véronique Bérard, B biologiste Journée INPACQ Pâturages 6f février 2007, Victoriaville 1 Biodiversité «Nombre d espd espèces vivant dans un même milieu» Plantes,

Plus en détail

Dossier de ligne du temps : la ligne du temps au primaire (3 e cycle)

Dossier de ligne du temps : la ligne du temps au primaire (3 e cycle) Nom de l élève : Dossier de ligne du temps : la ligne du temps au primaire (3 e cycle) Groupe : Dans cette situation d apprentissage tu devras : 1) construire une ligne du temps qui décrit la société québécoise

Plus en détail

L histoire en photos : Analyse photographique Plan de leçon

L histoire en photos : Analyse photographique Plan de leçon L histoire en photos : Analyse photographique Description : Les élèves apprennent à analyser des photos de la Première Guerre mondiale. Ils choisissent une photo dans la collection officielle de photos

Plus en détail

Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact

Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact Article R. 122-3 du code de l environnement N 14734*02 Ministère chargé de l'environnement Ce formulaire n est pas applicable

Plus en détail

Prise de position et réflexions. sur. le 6e programme d'action de l'ue pour. l'environnement

Prise de position et réflexions. sur. le 6e programme d'action de l'ue pour. l'environnement Prise de position et réflexions sur le 6e programme d'action de l'ue pour l'environnement 1. Importance générale de l'environnement dans les régions frontalières et transfrontalières 2. Nécessité d'un

Plus en détail

Les Français et la nature

Les Français et la nature Les Français et la nature Contact Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département Tel : 01 78 94 90 00 fmicheau@opinion-way.com http://www.opinion-way.com Mars 2015 1 Méthodologie

Plus en détail

Mon portrait Renseignements généraux Les renseignements généraux font état des principales caractéristiques du jeune. On y trouve quand, où et avec

Mon portrait Renseignements généraux Les renseignements généraux font état des principales caractéristiques du jeune. On y trouve quand, où et avec MON PORTRAIT Ce portrait, obtenu à partir du questionnaire en ligne, permet de structurer l échange avec le jeune en vue de planifier les actions à entreprendre. Il procure à celui-ci un bilan de ses réponses

Plus en détail

Comment monter un dossier de demande de mouillages collectifs?

Comment monter un dossier de demande de mouillages collectifs? Comment monter un dossier de demande de mouillages collectifs? guide de rédaction à l usage des demandeurs de mouillages collectifs Vous souhaitez mettre en place des installations légères pour le mouillage

Plus en détail

Questionnaire eevm. échange école ville montagne. www.parc-du-vercors.fr/eevm/

Questionnaire eevm. échange école ville montagne. www.parc-du-vercors.fr/eevm/ Questionnaire eevm échange école ville montagne www.parc-du-vercors.fr/eevm/ Répondre aux questions. Il y a 3 types de réponses en fonction des types de questions. - Questions fermées à réponse unique

Plus en détail

La carte de mon réseau social

La carte de mon réseau social La carte de mon réseau social Avant de commencer Un réseau social, c est quoi? Dans ta vie, tu es entouré de plusieurs personnes. Certaines personnes sont très proches de toi, d autres le sont moins. Toutes

Plus en détail

Pour aller à l essentiel

Pour aller à l essentiel PREPARONS NOTRE AVENIR AVEC LE SYNDICAT MIXTE POUR LE SUNDGAU Comment développer notre Sundgau? Le Syndicat Mixte pour le Sundgau, qui regroupe les 112 communes et 7 communautés, lance un grand temps de

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATION

DOCUMENT D ORIENTATION DOCUMENT D ORIENTATION Décision XII/30 : Évaluation complète du montant des fonds nécessaires à l application de la Convention et de ses protocoles pour la septième période de reconstitution de la caisse

Plus en détail

Éducation au développement durable Préserver l environnement

Éducation au développement durable Préserver l environnement séance 1 Éducation au développement durable Préserver l environnement Je découvre Fotolia - Stéphane Bidouze Fotolia - Sergiy Serdyuk Fotolia - Mujka Observe chacun des documents. Que constates-tu? D où

Plus en détail

Certification ISO 14001

Certification ISO 14001 Le SMAEL s engage en faveur de l écologie en s inscrivant dans une démarche environnementale dont les actions fondamentales sont : En matière de management environnemental : Certification ISO 14001 En

Plus en détail

CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7

CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7 CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7 Téléphone : 514 382.7922 Télécopieur : 514 382.3474 Site Internet : www.2tiers.org Courriel : club@2tiers.org

Plus en détail

Tous connectés, de 9 à 99 ans. Leçon 4 ... L e-mail, le courrier électronique. Ces icônes indiquent pour qui est le document

Tous connectés, de 9 à 99 ans. Leçon 4 ... L e-mail, le courrier électronique. Ces icônes indiquent pour qui est le document Tous connectés, de 9 à 99 ans. 4... L e-mail, le courrier électronique Ces icônes indiquent pour qui est le document Professeurs WebExperts Seniors Elèves L envoi d e-mails est une manière rapide et peu

Plus en détail

Simulation d une entrevue

Simulation d une entrevue Simulation d une entrevue Grande compétence B : Communiquer des idées et de l information Groupe de tâches B1 : Interagir avec les autres B3 : Remplir et créer des documents Voies : Emploi, Formation en

Plus en détail

STRATEGIE REGIONALE DE LA BIODIVERSITE SAUVAGE. Août 2012

STRATEGIE REGIONALE DE LA BIODIVERSITE SAUVAGE. Août 2012 STRATEGIE REGIONALE DE LA BIODIVERSITE SAUVAGE Août 2012 Projet sectoriel Cadre réglementaire et orientations politiques Etat des lieux Amélioration de la connaissance Préservation de Valorisation de la

Plus en détail

L énergie dans notre quotidien

L énergie dans notre quotidien 4 5 6 7 8 L énergie dans notre quotidien QUE SAIS-TU SUR L ÉNERGIE? Sur ton cahier de sciences, essaie de répondre par VRAI ou FAUX aux phrases ou expressions qui suivent. A. 1. Nous utilisons de plus

Plus en détail

Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact

Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact Article R. 122-3 du code de l environnement N 14734*02 Ministère chargé de l'environnement Ce formulaire n est pas applicable

Plus en détail

Les éco-activités et les emplois de l environnement Intervenante: Christelle Insergueix

Les éco-activités et les emplois de l environnement Intervenante: Christelle Insergueix Atelier économie sociale et solidaire Les éco-activités et les emplois de l environnement Intervenante: Christelle Insergueix L ARENE ILE-DE-FRANCE a pour mission de produire, mobiliser et transmettre

Plus en détail

Mylène a besoin d aide!

Mylène a besoin d aide! ER ER Cahier de l élève Mylène a besoin d aide! Enseignement religieux 5 e année Nom de l élève 5 e année 1 Mylène a besoin d aide Description de tâche Dans cette tâche, tu examineras la situation de Mylène

Plus en détail

commissaire à l environnement et au développement durable à la Chambre des communes

commissaire à l environnement et au développement durable à la Chambre des communes 2009 Rapport du commissaire à l environnement et au développement durable à la Chambre des communes PRINTEMPS Message du commissaire Chapitre 1 La protection de l habitat du poisson Chapitre 2 La Loi de

Plus en détail

Représenter un pays : la carte de France

Représenter un pays : la carte de France séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 séance 1 De la photo à la carte. Je découvre Avec l aimable autorisation de la Mairie de l Ile d Arz - www.iledarz.fr Emma va passer quelques jours de vacances à Bilhervé,

Plus en détail

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Fiche pédagogique Le thème du 49 e épisode dirige l attention sur une question fondamentale lorsqu il s agit de développer la pensée des enfants,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES LOT

CAHIER DES CHARGES LOT Rhinau, le 8 février 2012 CAHIER DES CHARGES LOT 1 Renouvellement graphique et impression du set de table LOT 2 Mise à jour et impression du Pass 2012 LOT 2 - Réalisation et impression du Guide des Sorties

Plus en détail

DOSSIERDEPRESSE2014 Campagne Eco Attitude, le jeu interactif pour un tourisme durable. Une campagne du

DOSSIERDEPRESSE2014 Campagne Eco Attitude, le jeu interactif pour un tourisme durable. Une campagne du DOSSIERDEPRESSE2014 Campagne Eco Attitude, le jeu interactif pour un tourisme durable Une campagne du Une campagne répondant aux enjeux régionaux La Région Provence-Alpes-Côte d Azur : première région

Plus en détail

motoneige et VTT en voyage

motoneige et VTT en voyage EAPV 2006 profil des activités au Canada : motoneige et VTT en voyage Tourism Saskatchewan / Douglas E. Walker Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives Canada EAPV 2006 - profil des activités

Plus en détail

La trame verte et bleue

La trame verte et bleue Plan de développement durable de Saint-Quentin-en-Yvelines CASQY / SJ La trame verte et bleue Une nature au cœur du projet d agglomération Bâtie dès son origine sur l image d une «ville verte et bleue»,

Plus en détail

Économie du changement climatique :

Économie du changement climatique : Économie du changement climatique : quelles stratégies pour les systèmes alpins? Nathalie Rousset Doctorante LEPII-EPE nathalie.rousset@upmf-grenoble.fr Économie du changement climatique : quelles stratégies

Plus en détail

Construire et conduire un entretien individualisé Synthèse des travaux de groupe du 10 novembre 2010

Construire et conduire un entretien individualisé Synthèse des travaux de groupe du 10 novembre 2010 Construire et conduire un entretien individualisé Synthèse des travaux de groupe du 10 novembre 2010 1 Entretien d accueil (2 dont 1 avec questionnaire élève de préparation) 2 Entretien de positionnement

Plus en détail

Les enjeux liés aux changements climatiques régionaux et les solutions applicables aujourd hui

Les enjeux liés aux changements climatiques régionaux et les solutions applicables aujourd hui Animatrice : Mme Stella Anastasakis Transfert Environnement Mathieu Castonguay Martin Vaillancourt Cosmin Vasile Les enjeux liés aux changements climatiques régionaux et les solutions applicables aujourd

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

Sentier Alléluia. Vestige de la mine de grenat. Photo : municipalité de Labelle

Sentier Alléluia. Vestige de la mine de grenat. Photo : municipalité de Labelle Sentiers pédestres Nous avons la chance d avoir sur notre territoire, la présence du sentier national. Ce sentier qui traverse tout le Canada a été initié par Douglas Campbell de Calgary en 1971. Au Québec,

Plus en détail

PLU Grenelle : Fiches pratiques. 2. Continuités écologiques - Trame verte et bleue. Fiche : Continuités écologiques

PLU Grenelle : Fiches pratiques. 2. Continuités écologiques - Trame verte et bleue. Fiche : Continuités écologiques PLU Grenelle : Fiches pratiques 2. Continuités écologiques - Trame verte et bleue. Fiche : Continuités écologiques Novembre 2014 1 1. Contexte règlementaire : un objectif complémentaire donné par le législateur

Plus en détail

DECOUVERTE DU MILIEU MEDITERRANEEN : SORTIE AU MASSIF DE LA GARDIOLE

DECOUVERTE DU MILIEU MEDITERRANEEN : SORTIE AU MASSIF DE LA GARDIOLE Ecole le Balader 30 avril 2010 CE2/CM1 DECOUVERTE DU MILIEU MEDITERRANEEN : SORTIE AU MASSIF DE LA GARDIOLE LOCALISATION DU MASSIF DE LA GARDIOLE Itinéraire Lattes -> Maison forestière de la Gardiole Conclusion

Plus en détail

Stratégie et priorités communales. YLP/COM1/Buts-Vision/Long terme communal/val-de-charmey Vision 1

Stratégie et priorités communales. YLP/COM1/Buts-Vision/Long terme communal/val-de-charmey Vision 1 Stratégie et priorités communales 1 Val-de-Charmey : Stratégie et priorités communales 1) Introduction: contexte communal 2) Diagnostic stratégique 3) Préoccupations et attentes de la Communauté 4) Vision

Plus en détail

E Projet d écoute FLA 30-2. Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage. Cahier de l élève. Nom :

E Projet d écoute FLA 30-2. Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage. Cahier de l élève. Nom : E Projet d écoute Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage FLA 30-2 Cahier de l élève Nom : Le grand voyage DESCRIPTION DU PROJET Tu vas écouter un extrait d une pièce de théâtre. Tu seras invité

Plus en détail

Produire une carte thématique: l exemple du Cahier des Habitats Fauniques de la Forêt Modèle du Bas-Saint-Laurent. Ateliers

Produire une carte thématique: l exemple du Cahier des Habitats Fauniques de la Forêt Modèle du Bas-Saint-Laurent. Ateliers Produire une carte thématique: l exemple du Cahier des Habitats Fauniques de la Forêt Modèle du Bas-Saint-Laurent Ateliers Sur la conservation des milieux naturels / 16 et 17 mars 2007, Montréal Par Catherine

Plus en détail

La crise écologique. Perspectives anticapitalistes pour la préservation de la vie sur Terre

La crise écologique. Perspectives anticapitalistes pour la préservation de la vie sur Terre La crise écologique Perspectives anticapitalistes pour la préservation de la vie sur Terre Qu est-ce que la crise écologique? Le réchauffement climatique? La destruction des forêts? La fin du pétrole?

Plus en détail

La mesure du temps. séance 1 Les calendriers. séance 2 Je me repère dans la ronde des mois et des saisons.

La mesure du temps. séance 1 Les calendriers. séance 2 Je me repère dans la ronde des mois et des saisons. Calendrier du XV e siècle représentant les 12 mois de l année et les travaux des champs correspondants. RMN (Domaine de Chantilly) / Ojéda séance 1 Les calendriers. séance 2 Je me repère dans la ronde

Plus en détail

De la 6 ème à la 3 ème : 3h d anglais + 3h d italien. J obtiens le même niveau dans les deux langues.

De la 6 ème à la 3 ème : 3h d anglais + 3h d italien. J obtiens le même niveau dans les deux langues. De la 6 ème à la 3 ème : 3h d anglais + 3h d italien J obtiens le même niveau dans les deux langues. Au collège, le professeur d italien est Mme WEBER. Elle a cours en B202 : Elle travaille en collaboration

Plus en détail

Voici quelques exemples : qu est-ce qui différencie par exemple le renard, l écureuil de Corée, la renouée du Japon ou le cerisier tardif?

Voici quelques exemples : qu est-ce qui différencie par exemple le renard, l écureuil de Corée, la renouée du Japon ou le cerisier tardif? L 7 a diversité biologique une richesse difficile à préserver A Uccle Notre Commune fait partie des communes les plus vertes de Bruxelles. Aussi aurez-vous peut-être la chance de faire des rencontres intéressantes

Plus en détail

Mon projet personnel d orientation

Mon projet personnel d orientation Mon projet personnel d orientation Classe de 1 ère Nom, Prénom : Classe : Professeur Principal : Lycée Jean-Marie La Mennais, Retiers Année : Réalisé par C. EPAILLARD, professeur-documentaliste Et les

Plus en détail

CONCOURS DE PHOTOGRAPHIE DES FORCES ARMÉES CANADIENNES DE 2015 INFORMATIONS ET RÈGLEMENTS

CONCOURS DE PHOTOGRAPHIE DES FORCES ARMÉES CANADIENNES DE 2015 INFORMATIONS ET RÈGLEMENTS CONCOURS DE PHOTOGRAPHIE DES FORCES ARMÉES CANADIENNES DE 2015 ORGANISATEURS ET COMMANDITAIRES INFORMATIONS ET RÈGLEMENTS Le concours est organisé par la Gestion des programmes des systèmes d imagerie

Plus en détail

Devenez concepteur et gestionnaire d activités récréatives et sportives en milieux rural et montagnard

Devenez concepteur et gestionnaire d activités récréatives et sportives en milieux rural et montagnard Master Sciences, Technologies, Santé Sciences Humaines et Sociales Mention : Activité Projet Sport Santé (AP2S) Spécialité : Sport-Innovation, Management et Ingénierie du Projet (SIMIP) UFR STAPS Clermont-Ferrand

Plus en détail

Module 3 : L électricité

Module 3 : L électricité Sciences 9 e année Nom : Classe : Module 3 : L électricité Sci9.3.1 : Électricité statique et courant électrique, Sci9.3.2 : Les circuits, la résistance et la Loi d Ohm Sci9.3.3 : La transmission de l

Plus en détail

Schéma d Aménagement et de Gestion et de des. Bureau humides la» CLE

Schéma d Aménagement et de Gestion et de des. Bureau humides la» CLE Schéma d Aménagement et de Gestion et de des Gestion Eaux de Eaux du bassin du bassin du Loir du Loir Demi-journée d information et d échange sur la thématique «zones Bureau humides la» CLE Le 25 avril

Plus en détail

Les pistes civiles, communautaires et internationales pour la réparation des dommages écologiques consécutifs à une marée noire

Les pistes civiles, communautaires et internationales pour la réparation des dommages écologiques consécutifs à une marée noire Les pistes civiles, communautaires et internationales pour la réparation des dommages écologiques consécutifs à une marée noire Elisabeth TERZIC CDES STRASBOURG 03 décembre 2008 L exclusivité de la Convention

Plus en détail

TABLEAU SYNOPTIQUE DU PLAN D ACTION EN MATIERE DE CONSERVATION DE LA DIVERSITE BIOLOGIQUE ET D UTILISATION DURABLE DE SES RESSOURCES

TABLEAU SYNOPTIQUE DU PLAN D ACTION EN MATIERE DE CONSERVATION DE LA DIVERSITE BIOLOGIQUE ET D UTILISATION DURABLE DE SES RESSOURCES ANNEXE 1 TABLEAU SYNOPTQUE DU PLAN D ACTON EN MATERE DE CONSERVATON DE LA DVERSTE BOLOGQUE ET D UTLSATON DURABLE DE SES RESSOURCES DOMANE PRORTES Articles de la convention ACTONS ORGANSME RESPONSABLE PROJETS

Plus en détail

Petit guide pédagogique

Petit guide pédagogique Petit guide pédagogique des 1. Peux-tu résoudre cette énigme? Mon premier se trouve dans un musée; mon deuxième est le petit de la biche; mon troisième a six faces et est utile dans un jeu; mon quatrième

Plus en détail

E Projet d écriture FLA 20-2. Texte analytique : Mon robot a des puces. Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE

E Projet d écriture FLA 20-2. Texte analytique : Mon robot a des puces. Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE E Projet d écriture Texte analytique : Mon robot a des puces FLA 20-2 Cahier de l élève PROJETS EN SÉRIE Il faut réaliser ces projets dans l ordre suivant : D Mon robot favori Lecture E Mon robot a des

Plus en détail

Objet DIRECTIVE SUR LA LIBRE UTILISATION

Objet DIRECTIVE SUR LA LIBRE UTILISATION Ontario Ministère des Richesses naturelles Objet DIRECTIVE SUR LA LIBRE UTILISATION Rédigé par Direction Terres et Eaux Section Gestion des terres Directive TP 3.03.01 Remplace la directive intitulée Titre

Plus en détail

PLAN DE CLASSEMENT A 1 EXPLOITATION DES RESSOURCES MARINES

PLAN DE CLASSEMENT A 1 EXPLOITATION DES RESSOURCES MARINES PLAN DE CLASSEMENT R OUVRAGES DE REFERENCES R 1 Annuaires R 2 Atlas R 3 Bibliographies - Catalogues R 4 Dictionnaires - Encyclopédies - Usuels R 5 Répertoires - Recueils généraux R 6 Enseignement - Education

Plus en détail

Typologie de la clientèle française sur la Côte d'azur Typologie des séjours personnels (loisirs)

Typologie de la clientèle française sur la Côte d'azur Typologie des séjours personnels (loisirs) Typologie de la clientèle française sur la Côte d'azur Typologie des séjours personnels (loisirs) Sommaire 1. Présentation de l'étude p. 3 2. Typologie des séjours personnels en 2008-2009 p. 8 a. Typologie

Plus en détail

Dialogues. au bord de l eau

Dialogues. au bord de l eau Dialogues au bord de l eau Dans le bassin Loire-Bretagne... ISBN (PDF) : 978-2-916869-53-7 C est sur les bords de la Loire, de la Rance, du Loiret, de l Elorn, du Trieux, de la Vilaine, que sont nés et

Plus en détail

Plan d action de développement durable Société des établissements de plein air du Québec

Plan d action de développement durable Société des établissements de plein air du Québec Plan d action de développement durable Société des établissements de plein air du Québec 2 0 0 8-2 0 1 5 * * Le gouvernement du Québec a autorisé par décret (numéro 136-2012), le 29 février 2012, le report

Plus en détail

Natura 2000 Golfe du Morbihan

Natura 2000 Golfe du Morbihan Natura 2000 Golfe du Morbihan FR5300029 Golfe du Morbihan, côte ouest de Rhuys FR5310086 Golfe du Morbihan COPIL du 14 février 2013 Direction régionale de l environnement, de l'aménagement et du logement

Plus en détail