De la prestation de. surveillance & sécurité. Les Guides CGEM Guides PME

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "De la prestation de. surveillance & sécurité. Les Guides CGEM Guides PME"

Transcription

1 De la prestation de surveillance & sécurité Les Guides CGEM Guides PME

2 Édito La sécurité fait désormais partie des principales préoccupations des entreprises. En effet, et il en va parfois de leur survie, elles devront prévoir les risques qu'encourent leurs biens, leurs employés et visiteurs et surtout se munir de moyens de protection matériels et humains afin de préserver la bonne marche de leur activité. Bien qu il semble couramment admis que les activités dites sensibles doivent faire l objet de mesures spécifiques de protection contre les risques, il devient en revanche plus difficile d évaluer avec pertinence son exposition à des risques tels que le vol, le sabotage, l intrusion, l espionnage industriel ou l évasion de données En effet, les risques encourus par les entreprises sont très souvent sous-estimés. Pourtant, depuis ces dernières années ces investissements n ont jamais été aussi nécessaires. A la suite des actes terroristes du 11 septembre 2001, et du 16 mai 2003 au Maroc, les acteurs de la sécurité et les prestations offertes aux entreprises se sont multipliés. Aujourd'hui, la technologie aidant, le marché propose une large palette de solutions de protection. Mais la mise en place de ces systèmes et/ou de ces services humains suppose que l'entreprise ait préalablement cerné avec précision les risques qu'elle encourt. Il y a lieu de se pencher sérieusement sur la nécessité de vulgariser auprès des entreprises utilisatrices la méthodologie de mise en place des offres de surveillance et de sélection des prestataires. Les entreprises prestataires de ce secteur doivent également être sensibilisées quant au respect des lois, des réglementations et du Code du Travail ainsi que des efforts à fournir en matière de formation des intervenants. Tels sont les objectifs de ce guide. Mes remerciements vont à l adresse de M. Rachid Aktouf qui a piloté le groupe de travail et à MM. Ali Benali Yaala et Jawad Bahjja qui ont fortement collaboré à sa réalisation. Jamal CHAQROUN Président - Commission Prévention des Risques

3 Sommaire Introduction 04 Concepts de sûreté et de sécurité 06 Le concept de sûreté 07 Le concept de sécurité 07 Cadre législatif 08 A. Activité exclusive 09 B. Autorisation d exercer 09 C. Modalités et conditions de fonctionnement 09 D. Respect du Code du Travail 09 E. Infractions 10 Evaluation des besoins 11 A. Surveiller 12 B. Protéger / Préserver 12 C. Contrôler 12 D. Gérer 12 E. Vérifier 12 F. Intervenir 12 G. Rendre compte 12 Expression des besoins : Cahier des charges d appel d offres de gardiennage et sécurité 13 Relations contractuelles Modèle de contrat de gardiennage et sécurité 18 Conseils 23 Conclusion 27 Glossaire 29

4 Introduction 4 De la prestation de surveillance & sécurité

5 Considérant les risques inhérents à toute activité humaine et considérant le développement tous azimuts des activités humaines, particulièrement dans les domaines où (compte tenu de la nature même de l activité), l homme et ses biens se trouvent exposés à une multitude de risques, il devient nécessaire - voire urgent - de «manager» ces risques. Le présent guide pratique propose une démarche pragmatique et simple, à même de permettre aux Décideurs / Managers d entreprise, de mettre en place l outil / l organisation minima, susceptible de leur permettre de faire face aux principaux risques sécuritaires auxquels peut être confrontée leur entreprise Cette démarche pratique s articule autour de six axes cardinaux, à savoir : Les concepts de «sûreté / sécurité» ; Le cadre législatif ; Une évaluation des besoins sécuritaires ; Une expression des besoins sécuritaires (modèle de cahier des charges) ; Les relations contractuelles (contrat type) ; Quelques conseils pratiques. Commission Prévention des Risques - CGEM 5

6 concepts de sûreté et de sécurité 6 De la prestation de surveillance & sécurité

7 A. Le concept de sûreté Définition : «La sûreté consiste en l ensemble des mesures prises en vue de protéger : le personnel, les installations, les informations, l image de l entreprise. contre toute forme d agression volontaire que constituent les menaces ou tout acte de malveillance». LA SURETE INTENTIONNEL Mise en œuvre : La mise en œuvre du concept de sûreté respecte la logique d agression : Protéger un environnement demande d anticiper les modes opératoires des agresseurs, en intégrant les différents enjeux humains, organisationnels, techniques et budgétaires, Dissuader les agresseurs, Maintenir une veille, Détecter les agressions, Alerter et agir en étroite collaboration avec l ensemble des intervenants. B. Le concept de sécurité Définition : «La sécurité consiste en l ensemble des mesures prises en vue de prévenir un risque et être en mesure de faire face en cas de survenance d accident». LA SECURITE ACCIDENTEL Mise en œuvre : La mise en œuvre du concept de sécurité respecte la logique d accident imprévu : Protéger son entreprise et ses employés en matière de santé et sécurité au travail, demande d anticiper les modes opératoires des accidents potentiels, en intégrant les différents enjeux humains, organisationnels, techniques et budgétaires, Identifier le risque accident, Informer le personnel, Former le personnel, Mettre en place l organisation adéquate (humaine / matérielle), Veiller à la pérennité de celle-ci, Alerter et agir en étroite collaboration avec l ensemble des intervenants. Commission Prévention des Risques - CGEM 7

8 Cadre législatif 8 De la prestation de surveillance & sécurité

9 La prévention tout comme l intervention, en matière de gestion des risques dans l entreprise marocaine, sont régies par des textes législatifs et réglementaires, dont il faudra tenir compte pour une bonne exécution de la démarche sécuritaire. Les activités des sociétés de prestations de services de surveillance sont régies par la Loi 27-06, du 30 / 11 / 07 et ses décrets d application. Ces textes définissent l activité de surveillance, ses modalités et conditions de fonctionnement et portent principalement sur les autorisations administratives et la situation du personnel et des dirigeants. A. Activité exclusive Le prestataire de service ne peut exercer une autre activité que celle de gardiennage / sécurité, excepté le transport de fonds sous la même entité juridique. B. Autorisation d exercer Elle est délivrée par les autorités compétentes, de manière expresse (société, établissement) ou de manière tacite (pour le personnel). C. Modalités et conditions de fonctionnement Les agents de surveillance doivent se vêtir d une tenue portant des insignes reproduisant la dénomination sociale et le logo de la société prestataire. Les agents doivent être titulaires d une carte professionnelle comportant : nom, prénom, qualité, photo, raison sociale du prestataire. L utilisation de chiens est interdite sans la présence immédiate et continue de conducteurs de chiens (Maître Chien). Obligation est faite au Maître Chien de garder dans sa poche le certificat de vaccination du chien. Dans les lieux ouverts au public, le chien doit obligatoirement être tenu en laisse. D. Respect du Code du Travail Les entreprises de surveillance doivent bien évidemment respecter le Code du Travail et, le cas échéant, la convention collective. Des visites médicales annuelles sont obligatoires pour les agents préposés au «Gardiennage / Sécurité», particulièrement dans les E.R.P. (Etablissements Recevant du Public). Commission Prévention des Risques - CGEM 9

10 E. Infractions La prestation de service doit être conforme aux prescriptions du texte législatif et ne doit pas outrepasser son objet. A défaut, des sanctions pénales sont applicables, tant pour le prestataire que pour l entreprise. Par ailleurs, en cas de défaillance du prestataire, l entreprise peut être amenée à régler les salaires et charges sociales des agents mis à son service. En cas de conflit, les juges s attachent à examiner les faits, ils ne se limitent pas aux dispositions du contrat commercial. 10 De la prestation de surveillance & sécurité

11 Evaluation des besoins Commission Prévention des Risques - CGEM 11

12 Une fois vos risques identifiés et afin de vous permettre d évaluer au mieux vos besoins sécuritaires inhérents aux dits risques, nous vous proposons ci-dessous, une démarche pratique et simple, susceptible de vous permettre d élaborer votre cahier des charges. Les besoins sécuritaires d une entreprise s articulent autour des sept axes principaux suivants : A. Surveiller L ensemble du site Les bâtiments à l intérieur du site Tous les accès du site et des bâtiments D. Gérer Les alarmes, Les contrôles d accès (pointeuses, portiques, etc ), Les badges, Les clés, Les mouvements des véhicules. E. Vérifier Les systèmes d alarme en place, Les moyens de lutte contre le feu, Les plans de secours / évacuation. B. Protéger / Préserver Contre le feu, Contre l intrusion, le vol, le sabotage, l espionnage, Contre les dégâts des eaux, Contre les accidents du travail, Contre les contaminations, infections, maladies. C. Contrôler Les accès au site, Les accès aux bâtiments à l intérieur du site, Les accès de l enceinte du site, L identité des personnes entrant sur le site / bâtiments. F. Intervenir Première intervention en cas de départ de feu, Premiers secours à un accidenté, Premières mesures de préservation des biens / personnes, Alerte / alarme. G. Rendre compte Rapports journalier, hebdomadaire, mensuel, Rapport d incident. La rédaction du cahier des charges à adresser aux prestataires de services Gardiennage / Sécurité (voir modèle ci-joint) s appuiera donc sur ses sept axes principaux mais non exhaustifs. 12 De la prestation de surveillance & sécurité

13 Expression des besoins : Cahier des charges d appel d offres de gardiennage et sécurité Commission Prévention des Risques - CGEM 13

14 Article 1 : Objet de l appel d offres Le présent appel d offres a pour objet le choix d une société spécialisée en matière de gardiennage, de sécurité et d accueil, à l effet d assurer lesdites prestations au niveau de l ensemble des postes de. Le tableau ci-après fait état des postes concernés : Poste à pourvoir Chef d équipe Agent sécurité homme Agent sécurité femme Agent avec chien Hôtesse pour accueil Superviseur Nombre d agents x x x x x x Caractéristiques du poste Encadrer les agents placés sous son autorité Sécurité générale du site Surveillance Fouille femmes Assurer la sécurité générale du site Accueil Orientation visiteurs Article 2 : Pièces constitutives du dossier d appel d offres - documents généraux A. Pièces constitutives du dossier 1. Déclaration sur l honneur en deux exemplaires ; 2. Attestation fiscale récente datée de moins d un an (original ou copie certifiée conforme) ; 3. Caution bancaire provisoire ( dhs) (facultative) ; 4. La ou les pièces justifiant les pouvoirs conférés à la personne agissant au nom du prestataire (statuts, P.V. d Assemblée Générale) ; 5. Attestation de la CNSS datée de moins d un an ; 06. Certificat d immatriculation au registre de commerce ; 07. Une note indiquant les moyens techniques du concurrent et les représentations de l entreprise à travers le royaume (agences) ; 08. Les attestations (originales ou copies certifiées conformes) des prestations similaires, délivrées par les maîtres d ouvrage qui en ont bénéficié. Chaque attestation devra être signée et devra préciser la nature des prestations réalisées ; 09. L acte d engagement conformément au modèle du C.C.A.G.T ; 10. Le bordereau des prix ; 11. La preuve écrite attestant que les contrôleurs / superviseurs et membres du staff opérationnel du prestataire sont diplômés «E.P.I». B - Documents généraux 1. Le décret n du 11 ramadan 1419 (30 décembre 1998) fixant les conditions et les formes de passation des marchés de l Etat ainsi que certaines dispositions relatives à leur contrôle et leur gestion. 2. Le cahier des clauses administratives générales (C.C.A.G.T) du 1 er juin 2000 ; Le concurrent devra, s il ne possède pas ces documents, se les procurer à l imprimerie officielle. Il ne pourra en aucun cas exciper de l ignorance de ces documents pour se soustraire aux obligations qui en découleraient. Article 3 : Forme de l acte d engagement L acte d engagement devra être sur papier timbré en deux exemplaires conformément au modèle du CCAGT. Il sera obligatoirement signé par le ou les représentants dûment habilités de l entreprise. 14 De la prestation de surveillance & sécurité

15 Article 4 : Constitution en dépôt des dossiers de soumission Chaque concurrent est tenu de présenter un dossier administratif, un dossier technique et un dossier additif dit «offre financière». Il va sans dire que tout dossier administratif incomplet engendre systématiquement le rejet de la candidature du concurrent, avant ouverture du dossier financier Le dossier administratif doit comprendre les pièces suivantes : 1. Une déclaration sur l honneur qui doit indiquer les nom, prénom, qualité et domicile du concurrent, la forme juridique de la société, le capital social, l adresse du siège social, la qualité en laquelle il agit et les pouvoirs qui lui sont conférés. Elle indique également le numéro du registre de commerce, le numéro de la patente, le numéro d affiliation à la CNSS et le numéro du compte courant postal, bancaire ou de la trésorerie générale. La déclaration sur l honneur devra également comprendre les éléments d appréciation figurant au niveau de l article 26 du Décret Royal du 11 ramadan 1419 (30 décembre 1990). 2. La, ou les pièces justifiant les pouvoirs conférés à la personne agissant au nom du concurrent (statuts, P.V. de l Assemblé Générale). 3. Une attestation délivrée depuis moins d un an par le percepteur du lieu d imposition, certifiant que le concurrent est en situation fiscale régulière. Cette attestation doit mentionner l activité au titre de laquelle le concurrent est imposé. 4. Une attestation délivrée depuis moins d un an par la Caisse Nationale de Sécurité Sociale, certifiant que le concurrent est en situation régulière envers cet organisme. 5. Le récépissé de cautionnement provisoire ( Dhs) (facultatif). 6. Le certificat d immatriculation au registre de commerce. N.B. : Toutes les pièces du dossier administratif doivent être des copies certifiées conformes Le dossier technique : 1. Une note indiquant les moyens humains de l entreprise : notamment le nombre d agents de surveillance en exercice, ainsi que les noms des superviseurs / inspecteurs et autres membres du staff opérationnel : - les agents de sécurité doivent être de bonne moralité et de bonne condition physique ; - les superviseurs / inspecteurs et membres du staff opérationnel doivent, en plus des qualités exigées des agents de sécurité, avoir un niveau scolaire satisfaisant et être diplômés «E.P.I.» (Equipier de Première Intervention) (diplôme ou attestation de formation à produire). Ainsi la note indiquant les moyens humains de l entreprise devra être obligatoirement accompagnée des documents suivants : - C.V. des dirigeants de l entreprise de gardiennage / sécurité ; - C.V. des contrôleurs / superviseurs / inspecteurs (staff opérationnel) ; - Copie des diplômes «E.P.I.» ou attestations équivalentes. 2. Une note indiquant les moyens matériels et représentations de l entreprise : siège et agences régionales. Ladite note devra préciser obligatoirement ce qui suit : - l adresse du siège social ; - le nombre de représentations régionales de la société ; Commission Prévention des Risques - CGEM 15

16 - l adresse exacte, le numéro de téléphone et le numéro du fax de chaque représentation. 3. Les références techniques : les attestations (originales ou copies certifiées conformes) délivrées par les administrations publiques ou entreprises privées, justifiant l exécution par le soumissionnaire de prestations similaires à celles prévues par le présent appel d offres. Chaque attestation devra préciser la nature et les montants des prestations Le dossier additif (offre financière) Le dossier additif comprend : 1. Une attestation bancaire de capacité financière de l entreprise (datée de moins d une année). La dite attestation devra préciser que le concurrent dispose de moyens financiers suffisants lui permettant de soumissionner aux marchés publics. 2. Le bordereau des prix, dûment instruit, en montants (chiffres et lettres) hors taxes et T.T.C, cacheté et signé par le concurrent. 3. L acte d engagement. Article 5 : Choix de l entreprise (règlement de l appel d offres) Important : Le soumissionnaire est tenu de lire attentivement le règlement de l appel d offres ci-dessous régissant l évaluation de la capacité technique et de la capacité financière de l entreprise. Le soumissionnaire ne pourrait lever aucune réclamation pour toute omission de sa part à fournir les renseignements demandés ou les pièces justificatives exigées. La notation de la capacité technique se fera exclusivement sur la base des éléments et pièces exigés Choix de l entreprise L examen des propositions par la commission d ouverture des plis portera sur le prix, la qualité technique des offres, les garanties professionnelles et financières des concurrents. La commission choisira l entreprise qui obtiendra le plus grand nombre de points selon les tableaux d évaluation ci-après : 5.2. Critères d appréciation des offres des concurrents (concerne essentiellement les établissements publics, les offices et autres établissements concédés (banques...), car trop lourd processus pour les PME/PMI) Les offres des concurrents seront appréciées suivant les deux critères suivants : 1- La qualité technique 2- Le montant de l offre Ces deux critères seront pris en considération comme suit : Dénomination Qualité technique Montant de l offre Evaluation de la capacité technique (note capacité technique) L évaluation de la qualité technique de l offre portera essentiellement sur les moyens humains, matériels et financiers de l entreprise et sur la nature et l importance des prestations similaires réalisées, ainsi que sur les capacités techniques spécifiques «E.P.I» du staff opérationnel et des superviseurs. La ventilation du taux de la capacité technique est comme suit : Dénomination Moyens humains Moyens matériels et financiers Représentations Références techniques Diplômes «E.P.I.» staff opérationnel Coefficient de pondération 40% 60% Taux 15% 20% 10% 25% 30% 16 De la prestation de surveillance & sécurité

17 : Moyens Humains L entreprise fournira un état complet de son personnel ventilé comme suit : - Nombre d agents de sécurité ; - Nombre de contrôleurs / superviseurs / inspecteurs. Cette liste devra obligatoirement être accompagnée des pièces suivantes : - C.V. des dirigeants de l entreprise de Gardiennage / Sécurité ; - C.V. des contrôleurs / superviseurs / inspecteurs (staff opérationnel) ; - Copies des diplômes «E.P.I.» du staff opérationnel ou attestations équivalentes. L appréciation se fera sur la base de : Potentiel humain Note attribuée Très satisfaisant 15 points Satisfaisant 10 points Moyen 5 points Faible 0 points : Moyens matériels et financiers L appréciation des moyens matériels se fera sur la base de l importance de la logistique dont dispose la société. Quant à l appréciation des moyens financiers, elle se basera essentiellement sur l importance du capital social. Potentiel matériel et financier Très satisfaisant Satisfaisant Moyen Faible Note attribuée 20 points 10 points 5 points 0 points Evaluation des références techniques Seules seront prises en considération les attestations originales ou certifiées conformes faisant état des prestations de gardiennage et/ou de réception / accueil réalisées par le concurrent ou dont le marché a déjà fait l objet d attribution au concurrent. Les attestations ne précisant pas le montant des prestations ne seront pas prises en considération. Appréciation références techniques Très satisfaisant Satisfaisant Moyen Faible Très faible Récapitulatif : Etat des moyens humains, matériels et antennes Notation des moyens = + Note moyens humains + Note moyens matériels et financiers + Note antennes + Note références techniques Article 6 : Contrat La société retenue, devra proposer un «Projet de contrat cadre» reprenant l ensemble des obligations et droits contractuels se rapportant aux prestations pour lesquelles elle aura été retenue, ainsi que des «fiches de poste» se rapportant à chacun des postes à pourvoir, tel que mentionné en article un du présent cahier des charges. Le prestataire Lu et approuvé Note attribuée 35 points 25 points 20 points 10 points 0 points Fait à.. le.. L acheteur Commission Prévention des Risques - CGEM 17

18 Relations contractuelles Modèle de contrat de gardiennage et sécurité 18 De la prestation de surveillance & sécurité

19 Entre : La société X..., sise à et représentée par son Directeur Général, M.... D'une part Et : La société Y..., sise à et représentée par son Directeur Général, M.... D autre part Il a été convenu et arrêté ce qui suit : Article I : Définitions des termes Dans le présent contrat, les termes ci-après devront être interprétés comme suit : A. Le contrat : Signifie le présent accord passé entre client et prestataire, signé par les deux parties, y compris tout annexe ou appendice et tous documents qui par voie de référence, y ont été inclus. B. Le personnel : Signifie le (ou les) chef d'équipe / agent de sécurité statique / agent de sécurité mobile / maître-chien / agent féminin etc... mis à la disposition du client par le prestataire. C. Le service : Signifie toutes les fonctions et tâches (telles qu énumérées) que doit occuper le personnel mis en place par le prestataire. D. La prestation : Signifie l ensemble des services à exécuter par le prestataire et clairement définis dans l article IV du présent contrat. E. Le site : Signifie le lieu de destination finale du personnel et d exercice des services. F. Les dommages : Signifient toute atteinte matérielle ou morale grave, subie par le client du fait d une maladresse ou d une malveillance avérée du personnel mis en place par le prestataire. G. La tenue : Signifie l uniforme réglementaire de travail que doit obligatoirement revêtir durant l exercice de son service, le personnel mis en place par le prestataire. H. Le prestataire : Signifie la société Y... I. Le client : Signifie la société X.. J. Les consignes générales : Signifient les grandes lignes régissant les obligations de chaque partie et se rapportant à la nature générale des prestations telles qu'exécutées pour le compte du client. K. Les annexes : Signifient les éventuels avenants au présent contrat. L. Les consignes particulières : Signifient les «consignes spécifiques» et les «fiches de poste» propres au site concerné et spécifiant clairement «qui fait quoi - quand - comment - où?» Article II : Objet du contrat L objet du présent contrat concerne : Les prestations de gardiennage / sécurité au niveau du site.... relevant de la société X.. Commission Prévention des Risques - CGEM 19

20 Article III : Mode de passation et textes de référence 1. Le présent contrat est conclu selon la procédure de consultation restreinte ou appel d offres. 2. Le présent contrat est régi dans toutes ses dispositions par la législation et la réglementation marocaines en vigueur en la matière. Article IV : Prestations Les prestations fournies par la société Y... dans le cadre du présent contrat sont les suivantes :... Article V : Durée des prestations Les prestations telles que mentionnées et définies dans les articles II et IV seront d une année, éventuellement renouvelable par tacite reconduction, sauf si l une des deux parties décide de ne pas le renouveler, moyennant un préavis adressé à l autre partie par lettre recommandée avec accusé de réception... mois avant l échéance. Article VI : Consignes générales Les prestations fournies par le prestataire au client obéiront aux règles générales suivantes : A. Obligations du prestataire : 1. Mettre à la disposition du client un personnel réputé de bonne moralité, veiller à ce que ce personnel ait reçu une formation «E.P.I.» (Equipier de Première Intervention) pour le chef d'équipe et une formation «S.S.F.» (Sécurité - Secourisme - Feu) pour les agents, formation à même de leur permettre de faire face à toute éventualité en la matière. 2. Après avis express du client, procéder au changement régulier des agents mis en place (tous les six mois en moyenne à moduler avec le client) afin de combattre les "habitudes" et préserver l'esprit de "vigilance". 3. En cas de faute grave (flagrant délit de vol, agressivité vis-à-vis d'un client, acte d'indiscipline caractérisée vis-à-vis du client) ou de souhait écrit du client, le prestataire s'engage à remplacer l'agent concerné dans les 24 heures. 4. Le prestataire désignera -parmi ses agents en place et en accord avec le client- un "chef d'équipe" qui aura un rôle administratif se rapportant aux agents en place, à savoir : Hygiène corporelle, Port et propreté de l'uniforme, Discipline générale. Tout problème se rapportant aux agents du prestataire en place sur le site, sera obligatoirement traité avec le "chef d'équipe" qui en référera à sa hiérarchie si le problème posé le dépasse. 5. Le prestataire fournira au client et pour chaque agent mis en place : Une fiche de présentation de l agent, Une attestation de formation «sécurité / feu», Une radio pulmonaire, Une fiche anthropométrique, Le certificat de vaccination du (des) chien(s). B. Obligations du client : 1. Mettre à la disposition des agents du prestataire les moyens techniques propres à permettre de faire efficacement face aux incidents éventuels (extincteurs, boîte à pharmacie, brancard, etc ). 2. En fonction des besoins spécifiques de chaque poste de travail, mettre à la disposition de l'agent du prestataire en place, tous les documents, informations, 20 De la prestation de surveillance & sécurité

21 accessoires nécessaires à la bonne exécution des fonctions assignées. 3. Mettre à la disposition du personnel mis en place par le prestataire un vestiaire dans lequel il pourra ranger en toute sécurité sa tenue et ses équipements de travail. 4. Tous les six mois (ou le cas échéant à chaque fois que la nécessité le recommande), le client tiendra une réunion de "coordination / sécurité" avec le responsable gardiennage / sécurité du prestataire, pour faire le point de la situation et prendre les mesures correctives éventuelles pour une constante amélioration des prestations. Article VII : Les attributions des agents Les attributions des agents, poste par poste, figureront dans le document «fiche de poste» élaboré en commun accord entre le prestataire et le client. Article VIII : Montant de la prestation Le montant de la prestation sera de :... Article IX : Révision des prix Les prix du présent marché sont révisables après que l augmentation du SMIG soit publiée au Bulletin Officiel, sur la base de la formule suivante : P =P x (0,15 + 0,85 x S2 / S2 ) x (100 + Tps / Tps ) - P = Prix révisé - P = Prix initial du mois de la date limite de remise des offres. - S2 = Index des salaires à forte proposition de main d oeuvre payés au SMIG du mois de réalisation des travaux. - S2 = Valeur de référence de l index des salaires du mois de la date limite de remise des offres. - Tps = Taux de TVA des marchés de prestations de service du mois de l exécution des travaux. - Tps = Taux de TVA des marchés de prestations de service du mois de la date limite de remise des offres. Conformément à l arrêté du Premier Ministre n du 28 rabii (12 juillet 1999). Article X : Modalités de paiement Le paiement des sommes dues au titre du présent contrat s effectuera dès réception par le client des factures du prestataire. L accusé de réception de la facture (cachet, date et signature du client) vaut bon de réception non contestable, sauf si celle-ci est rejetée par le client avec motivation écrite dans les... jours suivant sa présentation. Si les délais contractuels du règlement des factures se rapportant aux présentes prestations venaient à être dépassés de plus de 30 jours, le prestataire se réserve le droit d indexer aux dites factures non réglées dans les délais, les frais financiers subséquents au titre des intérêts de retard. Ces intérêts de retard seront facturés sur la base du taux bancaire en vigueur à la date concernée. Article XI : Assurance Pendant toute la durée du présent contrat, le prestataire devra souscrire auprès d'assureurs de premier ordre, les assurances nécessaires pour couvrir tous les risques pouvant survenir à ses agents durant l'exercice de ses prestations. Dans le cas de dégâts aux biens et/ou Commission Prévention des Risques - CGEM 21

22 aux personnes provoqués par les préposés du prestataire, le client informera ladite société sous 48 heures, par une lettre recommandée avec accusé de réception (ou accusé de réception cacheté par le prestataire). Le prestataire est assuré en responsabilité civile et en accident du travail auprès d une compagnie d'assurances et de réassurances de premier ordre. Il est entendu également que le client est en possession de contrats d'assurances suffisants, couvrant tous les risques majeurs (incendie, vol, dégât au tiers, explosion, dégradation des biens et matériels lui appartenant, son personnel, ses visiteurs et/ou son voisinage), en sa qualité de propriétaire et/ou locataire des locaux susvisés et qui sont de sa pleine responsabilité. Obligations de moyens du prestataire : Il est toutefois expressément convenu entre les parties que le présent contrat est basé sur une obligation de moyens et qu il ne saurait être, en aucune façon, interprété comme une obligation de résultats. Article XII : Cession / circulation du contrat Le présent contrat-cadre ne pourra, sans l accord exprès et préalable du client, faire l objet d une cession par le prestataire à un tiers. Article XIII : Confidentialité Toute information à caractère confidentiel ou pouvant avoir ce caractère, doit être traitée par le prestataire de cette manière. Il ne peut donc divulguer aucune information portant ce caractère. Article XIV : Force majeure On entend par force majeure, pour l exécution du présent contrat, tout acte ou événement imprévisible, irrésistible et indépendant de la volonté des deux parties. Si par suite du cas de force majeure, l une des parties ne pouvait exécuter tout ou partie de ses obligations telles que définies par les termes du présent contrat, elle devra immédiatement en informer l autre partie, afin que la solution raisonnable et adéquate au problème posé soit conjointement trouvée dans les plus brefs délais. Article XV : Élection de domicile Pour l exécution des présentes, les parties font élection de domicile en leurs adresses respectives. Article XVI : Notification Toute notification adressée à l une des parties par l autre, en application du présent contrat, le sera soit par lettre, soit par télécopie confirmée par l envoi de l original. Aucune notification verbale ou par téléphone ne pourra être opposable à l une des parties par l autre, en cas de contentieux. L adresse pour toute notification sera celle figurant dans le présent contrat. Article XVII : Règlement des litiges Tout différend ou litige découlant de l exécution ou de l interprétation des termes du présent contrat et qui n aurait pu être réglé à l amiable dans un délai d un mois, sera porté devant le tribunal de première instance de... Article XVIII : Entrée en vigueur Le présent contrat entrera en vigueur dès sa signature par les deux parties. Fait et signé à.. le.. Le prestataire Le client 22 De la prestation de surveillance & sécurité

I/Règlement de Consultation

I/Règlement de Consultation Appel d offres ouvert N 02/2013/D.A.L ENTRETIEN ET NETTOYAGE INTERNE ET EXTERNE, GLOBAL ET PERIODIQUE DU SIEGE DE LA CAISSE MAROCAINE DES RETRAITES (CMR) REGLEMENT DE CONSULTATION Janvier 2013 1 I/Règlement

Plus en détail

C O N V E N T I O N D AUDIT ENERGETIQUE. Bénéficiaire / Auditeur. Convention Bénéficiaire / Auditeur» AUDIT ENERGETIQUE.

C O N V E N T I O N D AUDIT ENERGETIQUE. Bénéficiaire / Auditeur. Convention Bénéficiaire / Auditeur» AUDIT ENERGETIQUE. C O N V E N T I O N D AUDIT ENERGETIQUE Bénéficiaire / Auditeur Convention Bénéficiaire / Auditeur» S O M M A I R E Page Article 1. OBJET DE LA CONVENTION...3 Article 2. DOCUMENTS CONTRACTUELS.3 Article

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Marché de fournitures passé selon la procédure adaptée. Objet du marché : Vidéoprojecteurs. Référence du Marché : MAPA 2_2015

CAHIER DES CHARGES. Marché de fournitures passé selon la procédure adaptée. Objet du marché : Vidéoprojecteurs. Référence du Marché : MAPA 2_2015 Lycée Agricole de Cibeins Domaine de Cibeins 01600 Misérieux 04.74.08.88.22 04.74.08.88.34 Site Internet : www.epl.cibeins@educagri.fr CAHIER DES CHARGES Marché de fournitures passé selon la procédure

Plus en détail

Communauté de Communes de la Vallée de Munster. Vérification périodique des équipements et des installations

Communauté de Communes de la Vallée de Munster. Vérification périodique des équipements et des installations Communauté de Communes de la Vallée de Munster Vérification périodique des équipements et des installations Cahier des clauses administratives particulières 9 rue Sébastopol 68140 MUNSTER Tél. 03 89 77

Plus en détail

Les prestations objet du présent appel d offres seront exécutées en deux lots séparés.

Les prestations objet du présent appel d offres seront exécutées en deux lots séparés. Appel d offres ouvert N 7/2013/ D.A.L Réalisation des prestations de formation en langues française et anglaise pour le compte du personnel de la Caisse Marocaine des Retraites (2 lots) Lot n 1 : Formation

Plus en détail

Couverture des locaux administratifs de la CAISSE MAROCAINE DES RETRAITES par une Assurance Multirisques REGLEMENT DE CONSULTATION

Couverture des locaux administratifs de la CAISSE MAROCAINE DES RETRAITES par une Assurance Multirisques REGLEMENT DE CONSULTATION Appel d offres ouvert N 09/2013/DAL Couverture des locaux administratifs de la CAISSE MAROCAINE DES RETRAITES par une Assurance Multirisques REGLEMENT DE CONSULTATION Avril 2013 I. Règlement de Consultation

Plus en détail

ACHAT DE MATERIEL INFORMATIQUE

ACHAT DE MATERIEL INFORMATIQUE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DE LA FORMATION DES CADRES UNIVERSITÉ HASSAN I er - SETTAT PRÉSIDENCE APPEL D'OFFRES OUVERT SUR OFFRE DE PRIX (SEANCE PUBLIQUE) Appel

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC Ministère de l Habitat, de l Urbanisme et de la Politique de la Ville. Agence Urbaine d Al Hoceima REGLEMENT DE CONSULTATION

ROYAUME DU MAROC Ministère de l Habitat, de l Urbanisme et de la Politique de la Ville. Agence Urbaine d Al Hoceima REGLEMENT DE CONSULTATION ROYAUME DU MAROC Ministère de l Habitat, de l Urbanisme et de la Politique de la Ville Agence Urbaine d Al Hoceima REGLEMENT DE CONSULTATION Appel d Offres Ouvert N 02/ 2012 (Lots séparés) Relatif à la

Plus en détail

CONVENTION DE PRESTATIONS

CONVENTION DE PRESTATIONS ACCOMPAGNEMENT A LA REORGANISATION DU SERVICE GESTION RECOUVREMENT CONTENTIEUX ET DU SERVICE COMPTABILITE CONVENTION DE PRESTATIONS Page n 1/5 CONTRACTANTS Entre d'une part, CILGERE - Association régie

Plus en détail

CAHIER DES PRESCRIPTIONS SPECIALES

CAHIER DES PRESCRIPTIONS SPECIALES Université Sidi Mohammed Ben Abdellah Faculté de Médecine et de Pharmacie Fès CAHIER DES PRESCRIPTIONS SPECIALES CONTRAT N /2012 Appel d'offres ouvert n 07/2012 Gestion déléguée d un centre de photocopie

Plus en détail

Conditions Générales de Vente du site www.sahamassurance.com

Conditions Générales de Vente du site www.sahamassurance.com Conditions Générales de Vente du site www.sahamassurance.com Informations légales... 2 Généralités... 2 La déclaration du Souscripteur... 2 La procédure de conclusion du Contrat et prix... 2 Paiement...

Plus en détail

Conditions générales de prestations de services

Conditions générales de prestations de services Conditions générales de prestations de services Article 1 Objet Les présentes conditions générales (ci-après les «Conditions Générales») ont pour objet de préciser les modalités d intervention de GEVERS

Plus en détail

( ANNEXE I ) MODELE D'ACTE D'ENGAGEMENT ********* ACTE D ENGAGEMENT

( ANNEXE I ) MODELE D'ACTE D'ENGAGEMENT ********* ACTE D ENGAGEMENT ( ANNEXE I ) MODELE D'ACTE D'ENGAGEMENT ********* ACTE D ENGAGEMENT A Partie réservée à l Administration (1) Appel d offres ouvert, au rabais ou sur offres des prix n. du (2).. (1) Appel d offres restreint,

Plus en détail

REALISATION DES PRESTATIONS DE MAINTENANCE LOGICIELLE DU SYSTEME DECISIONNEL POUR LE COMPTE DE LA CAISSE MAROCAINE DES RETRAITES

REALISATION DES PRESTATIONS DE MAINTENANCE LOGICIELLE DU SYSTEME DECISIONNEL POUR LE COMPTE DE LA CAISSE MAROCAINE DES RETRAITES APPEL D OFFRES OUVERT N 29/2012/DAL REALISATION DES PRESTATIONS DE MAINTENANCE LOGICIELLE DU SYSTEME DECISIONNEL POUR LE COMPTE DE LA CAISSE MAROCAINE DES RETRAITES REGLEMENT DE CONSULTATION Octobre 2012

Plus en détail

APPEL D'OFFRES OUVERT SUR OFFRE DE PRIX (SEANCE PUBLIQUE) Appel d offres n 07/Pr/2013 DU : 30/05/2013

APPEL D'OFFRES OUVERT SUR OFFRE DE PRIX (SEANCE PUBLIQUE) Appel d offres n 07/Pr/2013 DU : 30/05/2013 MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR DE LA FORMATION DES CADRES, ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITÉ HASSAN I er - SETTAT PRÉSIDENCE APPEL D'OFFRES OUVERT SUR OFFRE DE PRIX (SEANCE PUBLIQUE) Appel

Plus en détail

CONVENTION D ACCUEIL

CONVENTION D ACCUEIL CONVENTION D ACCUEIL ENTRE L'UNIVERSITE PIERRE ET MARIE CURIE Etablissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel 4 Place Jussieu 75252 PARIS Cedex 05 représentée par son Président,

Plus en détail

REALISATION DES PRESTATIONS DE MAINTENANCE DU RESEAU INFORMATIQUE ET TELEPHONIQUE DE LA CAISSE MAROCAINE DES RETRAITES

REALISATION DES PRESTATIONS DE MAINTENANCE DU RESEAU INFORMATIQUE ET TELEPHONIQUE DE LA CAISSE MAROCAINE DES RETRAITES APPEL D OFFRES OUVERT N 8/2013/DAL REALISATION DES PRESTATIONS DE MAINTENANCE DU RESEAU INFORMATIQUE ET TELEPHONIQUE DE LA CAISSE MAROCAINE DES RETRAITES REGLEMENT DE CONSULTATION Avril 2013 1 I/REGLEMENT

Plus en détail

PRESTATIONS DE SURVEILLANCE GARDIENNAGE ET SECURITE

PRESTATIONS DE SURVEILLANCE GARDIENNAGE ET SECURITE Marché de services Procédure adaptée article 28 et 77 du Code des Marchés Publics Ville des TROIS-ILETS PRESTATIONS DE SURVEILLANCE GARDIENNAGE ET SECURITE CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES Année 2013 1

Plus en détail

Commune de CALVISSON (Gard)

Commune de CALVISSON (Gard) Commune de CALVISSON (Gard) REGLEMENT DE LA CONSULTATION Avec possibilité de négociation Contrats d'assurance pour la commune de Calvisson Date et heure limite de réception des offres : 20 août 2015 à

Plus en détail

ECOLE DE GOUVERNANCE ET D ECONOMIE DE RABAT APPEL D OFFRES RESTREINT SUR OFFRES DE PRIX ACQUISITION DU MATERIEL INFORMATIQUE

ECOLE DE GOUVERNANCE ET D ECONOMIE DE RABAT APPEL D OFFRES RESTREINT SUR OFFRES DE PRIX ACQUISITION DU MATERIEL INFORMATIQUE ECOLE DE GOUVERNANCE ET D ECONOMIE DE RABAT APPEL D OFFRES RESTREINT SUR OFFRES DE PRIX N 01/EGE/2013-2014 DU 03 DECEMBRE 2013 ACQUISITION DU MATERIEL INFORMATIQUE AU PROFIT DE L ECOLE DE GOUVERNANCE ET

Plus en détail

CAHIER DES PRESCRIPTIONS SPECIALES

CAHIER DES PRESCRIPTIONS SPECIALES CAHIER DES PRESCRIPTIONS SPECIALES CONTRAT N /2015 Appel d'offres ouvert n 02/2015 Location du centre de photocopie de la faculté de médecine et de pharmacie de Fès ------------------------- En application

Plus en détail

CONTRAT DE DOMICILIATION COMMERCIALE

CONTRAT DE DOMICILIATION COMMERCIALE CONTRAT DE DOMICILIATION COMMERCIALE Entre la Société BOX OFFICE, SARL, au capital de 10 000 dont le siège social est situé 11/13 Avenue Barthélémy Thimonnier - 69300 CALUIRE immatriculée au Répertoire

Plus en détail

Centre international d études pédagogiques

Centre international d études pédagogiques Centre international d études pédagogiques 1, avenue Léon-Journault 92318 Sèvres Cedex Tél. : 33 (0)1 45 07 60 00 - poste 69 78 - Fax : 33 (0)1 45 07 60 01 Site Internet : www.ciep.fr MARCHE DE SERVICE

Plus en détail

39 rue Maurice Berteaux 41110 St Aignan Tél : 02.54.75.70.40 Fax : 02.54.75.07.79. Date limite de réception des offres : 2 janvier 2013 à 12 h 00

39 rue Maurice Berteaux 41110 St Aignan Tél : 02.54.75.70.40 Fax : 02.54.75.07.79. Date limite de réception des offres : 2 janvier 2013 à 12 h 00 CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (CCAP) ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE POUR LA PREPARATION ET LA PASSATION DES MARCHES D ASSURANCES Maître d ouvrage/pouvoir adjudicateur : Communauté de

Plus en détail

Engagement couvrant les périodes suivantes : Sur Trésor ( CI ) Sur Dons Sur Emprunts

Engagement couvrant les périodes suivantes : Sur Trésor ( CI ) Sur Dons Sur Emprunts MINISTERE DE.. ------------- (DIRECTION OU SERVICE) DE. REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE --------- Union Discipline Travail Maître d œuvre :. MARCHE N SUR PRIX (UNITAIRES/ GLOBAL ET FORFAITAIRE) N DU MARCHE

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA 1 APPEL D OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA JUILLET 2013 2 1. OBJET DE L APPEL D OFFRE Réalisation d un accompagnement

Plus en détail

TRANSPORT EN AMBULANCE SECTEUR UZES Dossier S 33-2009

TRANSPORT EN AMBULANCE SECTEUR UZES Dossier S 33-2009 CENTRE HOSPITALIER LE MAS CAREIRON B. P. 56 30701 UZES cédex --------------------- REGLEMENT DE CONSULTATION TRANSPORT EN AMBULANCE SECTEUR UZES Dossier S 33-2009 Date limite de remise des offres : VENDREDI

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION

REGLEMENT DE LA CONSULTATION REGLEMENT DE LA CONSULTATION MAITRE D'OUVRAGE Date limite de réception des offres : 16 octobre 2015 à 12 h. OBJET DE LA CONSULTATION MARCHE D ASSURRANCE VILLE DE SEES REGLEMENT DE LA CONSULTATION Article

Plus en détail

APPEL D OFFRES PROCEDURE ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES

APPEL D OFFRES PROCEDURE ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES APPEL D OFFRES PROCEDURE ADAPTEE Passé en application du nouveau Code des Marchés Publics CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES Ce document comprend 8 pages dont celle-ci MARCHE N TA2011/01

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (CCAP)

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (CCAP) CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (CCAP) Marché relatif à la régie de l œuvre et de l exposition et à la régie de la programmation culturelle de la manifestation MONUMENTA 2012 DANIEL BUREN

Plus en détail

Objet de la consultation. Mise à disposition de bennes pour le stockage et le transport de divers déchets, hors déchets toxiques.

Objet de la consultation. Mise à disposition de bennes pour le stockage et le transport de divers déchets, hors déchets toxiques. AVIS D APPEL PUBLIC À LA CONCURRENCE VALANT RÈGLEMENT DE CONSULTATION et CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIÈRES Objet de la consultation Mise à disposition de bennes pour le stockage et le transport

Plus en détail

MARCHE DE CREATION D UNE APPLICATION MOBILE

MARCHE DE CREATION D UNE APPLICATION MOBILE Marchés publics de services ou de fournitures OFFICE DE TOURISME DE LOURDES Place Peyramale 65100 LOURDES Tél. : 05 62 42 77 40 Fax : 05 62 94 60 95 E-mail : @lourdes-infotourisme..lourdes-infotourisme.

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE AU TELEPAIEMENT DES IMPOTS, DROITS, TAXES, CONTRIBUTIONS ET REDEVANCES. Il a été convenu ce qui suit :

CONVENTION RELATIVE AU TELEPAIEMENT DES IMPOTS, DROITS, TAXES, CONTRIBUTIONS ET REDEVANCES. Il a été convenu ce qui suit : CONVENTION RELATIVE AU TELEPAIEMENT DES IMPOTS, DROITS, TAXES, CONTRIBUTIONS ET REDEVANCES Entre : L Etat du Sénégal représenté par le Directeur général des Impôts et des Domaines, d une part ; «BANQUE»,

Plus en détail

«OUTIL DE GESTION DE LA RELATION CLIENT - CRM» REGLEMENT DE CONSULTATION

«OUTIL DE GESTION DE LA RELATION CLIENT - CRM» REGLEMENT DE CONSULTATION «OUTIL DE GESTION DE LA RELATION CLIENT - CRM» REGLEMENT DE CONSULTATION 1 / 8 SOMMAIRE ARTICLE 1 - OBJET DE L APPEL D OFFRES 3 ARTICLE 2 - CONDITIONS DE L APPEL D OFFRES 3 ARTICLE 3 - PRESENTATION DES

Plus en détail

Convention de cotraitance pour groupement solidaire

Convention de cotraitance pour groupement solidaire Convention de cotraitance pour groupement solidaire Ce modèle peut être modifié, complété en fonction des souhaits émis par les membres du groupement. Il est souhaitable que le maître d ouvrage soit informé

Plus en détail

Règlement de la Consultation N 13-042-00-MR

Règlement de la Consultation N 13-042-00-MR MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Direction des Services Techniques Service des marchés publics 83316 GRIMAUD Tél: 0494556913 MAINTENANCE DES ALARMES INTRUSION ET INCENDIE Date et heure

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES. Dossier de Consultation des Entreprises. Location de véhicule en longue durée

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES. Dossier de Consultation des Entreprises. Location de véhicule en longue durée MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Dossier de Consultation des Entreprises (Commun à tous les lots) (D.C.E) Location de véhicule en longue durée Comité Départemental du Tourisme du Tarn

Plus en détail

CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION. «société d assurance indépendante» (Convention complète)

CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION. «société d assurance indépendante» (Convention complète) CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION «société d assurance indépendante» (Convention complète) Les parties à la convention - Le Ministre de l intérieur représenté par le Préfet de - Raison sociale : numéro

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA FEDERATION FRANCAISE DE CANOË-KAYAK ANNEXE 4 : REGLEMENT FINANCIER

REGLEMENT INTERIEUR DE LA FEDERATION FRANCAISE DE CANOË-KAYAK ANNEXE 4 : REGLEMENT FINANCIER Fédération Française de Canoë-Kayak 87 quai de la Marne 94340 Joinville le Pont Cedex REGLEMENT INTERIEUR DE LA FEDERATION FRANCAISE DE CANOË-KAYAK ANNEXE 4 : REGLEMENT FINANCIER Sommaire Article I. Objet...3

Plus en détail

Document non contractuel. Modèle Contrat de cautionnement

Document non contractuel. Modèle Contrat de cautionnement Modèle Contrat de cautionnement de Dénomination sociale [à compléter], forme [à compléter] au capital de [à compléter], dont le siège social est situé à [à compléter], immatriculée au Registre du Commerce

Plus en détail

Cahier des charges relatif à la réalisation de travaux d impression au profit de la Faculté des Sciences Humaines et Sociales

Cahier des charges relatif à la réalisation de travaux d impression au profit de la Faculté des Sciences Humaines et Sociales République algérienne démocratique et populaire Ministère de l enseignement Supérieur Et de la Recherche Scientifique Université Mouloud MAMMERI de Tizi-Ouzou Faculté des Sciences Humaines et Sociales

Plus en détail

Marché à procédure adaptée

Marché à procédure adaptée Article 1 - Contractants Marché à procédure adaptée Article 28 du code des marchés publics Marché à procédure adaptée conclu entre : Personne Publique Monsieur le Maire de la commune de SAINT ETIENNE DE

Plus en détail

APPEL D OFFRES OUVERT N 30/2012/DAL

APPEL D OFFRES OUVERT N 30/2012/DAL APPEL D OFFRES OUVERT N 30/2012/DAL REALISATION DES PRESTATIONS DE MAINTENANCE ET DE SUPPORT DE LA SOLUTION DE SAUVEGARDEET DE RESTAURATION POUR LE COMPTE DE LA CAISSE MAROCAINE DES RETRAITES REGLEMENT

Plus en détail

Convention d'adhésion au dispositif «Chèque Energies - Audit»

Convention d'adhésion au dispositif «Chèque Energies - Audit» REPUBLIQUE FRANCAISE Date de notification de l acte : Convention d'adhésion au dispositif «Chèque Energies - Audit» Entre : La Région Haute-Normandie, Hôtel de Région, 5 rue Schuman, CS 21129, 76174 Rouen

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières

Cahier des Clauses Administratives Particulières COMMUNE DU MONETIER LES BAINS ETUDE SUR LA POSE DES COMPTEURS INDIVIDUELS SUR LA COMMUNE DE MONETIER LES BAINS Cahier des Clauses Administratives Particulières Nº du CCAP : 2015-002 Page 1 sur 8 2015-002

Plus en détail

REGLEMENT DE CONSULTATION

REGLEMENT DE CONSULTATION PREFET DU HAUT-RHIN MARCHE PUBLIC DE SERVICES MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE Passé en application de l article 28 du code des marchés publics REGLEMENT DE CONSULTATION ASSURANCE DOMMAGES AUX BIENS (LOT 1)

Plus en détail

SERVICES DE TELECOMMUNICATION MOBILE

SERVICES DE TELECOMMUNICATION MOBILE SERVICES DE TELECOMMUNICATION MOBILE CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.) CCAP N : 07-02 du 10 mai 2007 Etabli en application du Code des Marchés Publics et relatif au service de

Plus en détail

Préambule CHARTE DEONTOLOGIQUE

Préambule CHARTE DEONTOLOGIQUE Préambule Le secteur des Technologies de l Information et de la Communication (T.I.C.) est souvent mal connu par les entreprises et les organisations susceptibles de les utiliser. Cette méconnaissance

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE SERVICES Ville de Masseube - Service Marchés Publics Place François Mitterrand 32140 MASSEUBE Tél: 0562660009 SOUSCRIPTION DES CONTRATS D ASSURANCE DE LA VILLE DE MASSEUBE Date et heure

Plus en détail

CONVENTION D OCCUPATION DU DOMAINE UNIVERSITAIRE

CONVENTION D OCCUPATION DU DOMAINE UNIVERSITAIRE Année universitaire 2015-2016 CONVENTION D OCCUPATION DU DOMAINE UNIVERSITAIRE ENTRE L INSTITUT D ETUDES POLITIQUES DE LILLE ET UNE ASSOCIATION ETUDIANTE Entre d une part, L Institut d Etudes Politiques

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation Service gestion 12 avenue Janvier 35000 RENNES Tél. : 02.23.44.84.57 Fax : 02.23.44.84.55 MARCHES PUBLICS DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES Mission d assistance à la Direction du projet UEB C@mpus Date et

Plus en détail

Adresse : Code postal : Ville : Tél :... Web : www... E-mail :.@... Pays Préfixe Numéro tel direct : +... Adresse :... 3 année

Adresse : Code postal : Ville : Tél :... Web : www... E-mail :.@... Pays Préfixe Numéro tel direct : +... Adresse :... 3 année CONTRAT DE STAGE Entre les soussignés: L ENTREPRISE :. Secteur : Agence de voyage Hôtellerie Société d événement Agence MICE Animation Office de tourisme autres :.... Représentée par Mr/Mrs.qui dispose

Plus en détail

Barrage d'aubusson d Auvergne

Barrage d'aubusson d Auvergne COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE COURPIERE R E C O N N A I S S A N C E S G E O T E C H N I Q U E S ORIGINAL ARTELIA EAU & ENVIRONNEMENT B.P. 218 38432 Echirolles cedex France Tél. : +33 (0) 4 76 33 40

Plus en détail

Particuliers ou Professionnels

Particuliers ou Professionnels Particuliers ou Professionnels ABSOLUT SECURITE est une société spécialisée dans le gardiennage et la sécurité des biens et des personnes. La prévention, la sécurité et la protection sont les devises de

Plus en détail

COMMUNE DE BESSIERES. Marché Public 2015-10. Refonte du site internet de la ville de Bessières. Acte d Engagement. Dénomination exacte :.. Adresse :..

COMMUNE DE BESSIERES. Marché Public 2015-10. Refonte du site internet de la ville de Bessières. Acte d Engagement. Dénomination exacte :.. Adresse :.. Marché Public 2015-10 Refonte du site internet de la ville de Bessières Acte d Engagement CANDIDAT Dénomination exacte :.. Adresse :.. Tel : Fax :. Mail :. PARTIE RESERVEE AU POUVOIR ADJUDICATEUR Cet acte

Plus en détail

Refonte des infrastructures du système d information. Marché A Procédure Adaptée

Refonte des infrastructures du système d information. Marché A Procédure Adaptée Refonte des infrastructures du système d information Marché A Procédure Adaptée Pouvoir adjudicateur : Nom du Pouvoir adjudicateur CENTRE HELENE BOREL Ayant son siège social à Avenue du Château du Liez

Plus en détail

Arrêté royal du 29 janvier 1998 portant approbation du règlement de stage de l Institut professionnel des comptables

Arrêté royal du 29 janvier 1998 portant approbation du règlement de stage de l Institut professionnel des comptables Arrêté royal du 29 janvier 1998 portant approbation du règlement de stage de l Institut professionnel des comptables Source : Arrêté royal du 29 janvier 1998 portant approbation du règlement de stage de

Plus en détail

Travaux de remise en état des véhicules accidentés du réseau des Transports Urbains Briochins

Travaux de remise en état des véhicules accidentés du réseau des Transports Urbains Briochins MARCHE DE PRESTATIONS DE SERVICES Procédure adaptée passée en application du règlement intérieur des achats de la Société Publique Locale Baie d Armor Transports, selon le décret n 2005-1308 du 20 octobre

Plus en détail

Règlement de Consultation

Règlement de Consultation . Règlement de Consultation Pouvoir adjudicateur Monsieur le Maire Thierry BELLONI Espace Générations Tel : 03.89.55.08.21 - Fax : 03.89.55.57.77 Objet Mission de maitrise d œuvre Pour l aménagement de

Plus en détail

MARQUAGE ROUTIER TRAVAUX DE SIGNALISATION HORIZONTALE

MARQUAGE ROUTIER TRAVAUX DE SIGNALISATION HORIZONTALE MARQUAGE ROUTIER TRAVAUX DE SIGNALISATION HORIZONTALE REGLEMENT DE CONSULTATION (R.C) R.C. Page 1 sur 7 Article 1 : Objet de la consultation Le présent marché porte sur les travaux à réaliser dans le cadre

Plus en détail

Vu le décret n 2005-1225 du 29 septembre 2005 instituant une aide au financement de la formation à la conduite et à la sécurité routière ;

Vu le décret n 2005-1225 du 29 septembre 2005 instituant une aide au financement de la formation à la conduite et à la sécurité routière ; Convention entre l Etat et l établissement d enseignement relative aux prêts ne portant pas intérêt destinés aux formations à la conduite de véhicules de catégorie B et à la sécurité routière Vu le code

Plus en détail

SCHEMA DE CONTRAT POUR UN MEDECIN DU SPORT SUIVI ET APTITUDE

SCHEMA DE CONTRAT POUR UN MEDECIN DU SPORT SUIVI ET APTITUDE SCHEMA DE CONTRAT POUR UN MEDECIN DU SPORT SUIVI ET APTITUDE Adopté lors de la session d'avril 1999 ENTRE l Etat la Collectivité territoriale L Association (club ou fédération) représenté par M. le Centre

Plus en détail

Cahier des clauses administratives particulières MARCHE N 2014-08. Code CPV : 66512200-4 MARCHE DE SERVICES

Cahier des clauses administratives particulières MARCHE N 2014-08. Code CPV : 66512200-4 MARCHE DE SERVICES MSA de la Corse - CCAP 2014-08 1 Cahier des clauses administratives particulières MARCHE N 2014-08 Service de complémentaire santé pour le compte des salariés de la MSA de Corse et de leurs ayantsdroits

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DES AGENCES DE VOYAGES & DE TOURISME CATEGORIE «A»

CAHIER DES CHARGES DES AGENCES DE VOYAGES & DE TOURISME CATEGORIE «A» CAHIER DES CHARGES DES AGENCES DE VOYAGES & DE TOURISME CATEGORIE «A» Arrêté du Ministre du Tourisme du 9 novembre 2006, portant approbation du cahier des charges relatif à l exercice de l activité d agence

Plus en détail

MARCHE DE CREATION, D IMPRESSION ET REGIE PUBLICITAIRE D UN PLAN TOURISTIQUE POUR L ANNEE 2012

MARCHE DE CREATION, D IMPRESSION ET REGIE PUBLICITAIRE D UN PLAN TOURISTIQUE POUR L ANNEE 2012 Marchés publics de services ou de fournitures OFFICE DE TOURISME DE LOURDES Place Peyramale 65100 LOURDES Tél. : 05 62 42 77 40 Fax : 05 62 94 60 95 E-mail : @lourdes-infotourisme.com.lourdes-infotourisme.com

Plus en détail

CONTRAT DE DOMICILIATION POSTALE

CONTRAT DE DOMICILIATION POSTALE CONTRAT DE DOMICILIATION POSTALE Entre la Société BOX OFFICE, SARL, au capital de 10 000 dont le siège social est situé 11/13 Avenue Barthélémy Thimonnier - 69300 CALUIRE immatriculée au Répertoire du

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Le présent document vaut également Règlement de Consultation (RC)

CAHIER DES CHARGES Le présent document vaut également Règlement de Consultation (RC) CAHIER DES CHARGES Le présent document vaut également Règlement de Consultation (RC) Objet de la Consultation : PROCÉDURE ADAPTÉE (art. 28 du Code des Marchés Publics) Fourniture de gaz naturel et services

Plus en détail

Conditions générales de vente - individuel

Conditions générales de vente - individuel Conditions générales de vente - individuel Article 1 : Information préalable au contrat. Le présent document constitue l information préalable à l engagement du client. Des modifications peuvent toutefois

Plus en détail

Fourniture de propane vrac pour le Club des Adhérents de la Fondation Mohammed VI de Promotion des Œuvres Sociales de l Education - Formation à Rabat

Fourniture de propane vrac pour le Club des Adhérents de la Fondation Mohammed VI de Promotion des Œuvres Sociales de l Education - Formation à Rabat ROYAUME DU MAROC LA FONDATION MOHAMMED VI DE PROMOTION DES ŒUVRES SOCIALES DE L EDUCATION - FORMATION CAHIER DE PRESCRIPTIONS SPECIALES APPEL D OFFRES OUVERT SUR OFFRES DE PRIX SEANCE PUBLIQUE N 11/2012

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES MAIRIE DE BRUYERES-LE-CHATEL - Services des Marchés Publics 2 rue des Vignes 91680 BRUYERES-LE-CHATEL ASSURANCE «DOMMAGE OUVRAGE» ET GARANTIE DECENNALE

Plus en détail

Règlement de la consultation

Règlement de la consultation Communauté de communes du Pays de Saint-Aubin-du-Cormier 3 rue de la Libération, BP11, 35140 Saint-Aubin-du-Cormier Tel : 02.99.39.22.94 Fax : 02.99.45.18.03 Marché public de prestation de services Règlement

Plus en détail

Centre international d études pédagogiques

Centre international d études pédagogiques Centre international d études pédagogiques 92318 Sèvres Cedex Tél. : 33 (0)1 45 07 60 22 - Fax : 33 (0)1 45 07 60 31 Site Internet : www.ciep.fr MARCHE DE SERVICES DE COMMUNICATIONS MOBILES VOIX ET DONNEES

Plus en détail

ACQUISITION, MAINTENANCE DE PHOTOCOPIEURS

ACQUISITION, MAINTENANCE DE PHOTOCOPIEURS Mairie de Pontcharra 95 avenue de la Gare 38530 Pontcharra ACQUISITION, MAINTENANCE DE PHOTOCOPIEURS Marché INFO2015-01 RÈGLEMENT DE CONSULTATION Date limite de remise des dossiers : Le vendredi 3 avril

Plus en détail

APPEL A LA CONCURRENCE (SEANCE PUBLIQUE) 01F/2015

APPEL A LA CONCURRENCE (SEANCE PUBLIQUE) 01F/2015 MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR DE LA FORMATION DES CADRES ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE HASSAN II DE CASABLANCA FACULTE DES LETTRES ET DES SCIENCES HUMAINES MOHAMMEDIA APPEL A LA CONCURRENCE

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Mairie de Saint-Sébastien-sur-Loire Service Marchés Publics Place Marcellin Verbe BP 63329 44233 SAINT SEBASTIEN SUR LOIRE Tél: 02 40 80 85 67 ASSURANCE

Plus en détail

- S O M M A I R E - ARTICLE 1 OBJET DE LA CONSULTATION... 3 ARTICLE 2 CONDITIONS DE LA CONSULTATION... 3

- S O M M A I R E - ARTICLE 1 OBJET DE LA CONSULTATION... 3 ARTICLE 2 CONDITIONS DE LA CONSULTATION... 3 REGLEMENT DE CONSULTATION (R. C.) MAITRE DE L OUVRAGE : OBJET DE LA CONSULTATION : COMMUNE DE KOENIGSMACKER Aménagement du parking de la Magnascole (écoles élémentaire et primaire) et du futur multi-accueil

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURE Procédure adaptée. Fourniture d un véhicule utilitaire neuf ou occasion camion benne équipé d une grue

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURE Procédure adaptée. Fourniture d un véhicule utilitaire neuf ou occasion camion benne équipé d une grue Palais Jacques d Amboise - Parc abbatial 71250 CLUNY Tél. : 03 85 59 05 87 Fax : 03 85 59 89 47 MARCHE PUBLIC DE FOURNITURE Procédure adaptée Fourniture d un véhicule utilitaire neuf ou occasion camion

Plus en détail

CONTRAT DE SYNDIC D UNE PART D AUTRE PART. Il a été convenu et arrêté ce qui suit :

CONTRAT DE SYNDIC D UNE PART D AUTRE PART. Il a été convenu et arrêté ce qui suit : CONTRAT DE SYNDIC «Le Syndicat des Copropriétaires» de La Résidence «PATRICIA» sise Bld Paul Cezanne, rue Georges Braque et rue Paul Gauguin 78280 GUYANCOURT, représenté par la personne spécialement mandatée

Plus en détail

Acquisition d un logiciel métier : solution de gestion des Relations administrés et guichet unique

Acquisition d un logiciel métier : solution de gestion des Relations administrés et guichet unique Mairie de Pontcharra Service des marchés publics 95 avenue de la Gare BP 49 38530 Pontcharra cedex Tél: 04 76 97 11 65 Acquisition d un logiciel métier : solution de gestion des Relations administrés et

Plus en détail

ACTE D ENGAGEMENT. OBJET DU MARCHE : Marché de travaux destinés à la mise en place d une exposition 14/18 au musée de l air et de l espace.

ACTE D ENGAGEMENT. OBJET DU MARCHE : Marché de travaux destinés à la mise en place d une exposition 14/18 au musée de l air et de l espace. ACTE D ENGAGEMENT OBJET DU MARCHE : Marché de travaux destinés à la mise en place d une exposition 14/18 au musée de l air et de l espace. Pouvoir adjudicateur : Musée de l air et de l Espace Adresse :

Plus en détail

Titre III : Médecine de prévention.

Titre III : Médecine de prévention. Titre III : Médecine de prévention. Article 10 Modifié par Décret n 2011-774 du 28 juin 2011 - art. 19 Un service de médecine de prévention, dont les modalités d organisation sont fixées à l article 11,

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE CONSULTATION (RC) Maître d ouvrage

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE CONSULTATION (RC) Maître d ouvrage MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE CONSULTATION (RC) Maître d ouvrage COMMUNAUTE DE COMMUNES VAL DE SAONE CHALARONNE 1 place Georges Agniel 01140 Saint Didier sur Chalaronne Email : com.com.valdesaone.chalaronne@wanadoo.fr

Plus en détail

Surveillance - Interventions

Surveillance - Interventions MUTUALITE SOCIALE AGRICOLE DU LANGUEDOC 10, cité des Carmes, 48007 MENDE Cedex MARCHE EN PROCEDURE ADAPTEE ARTICLE 28 C.M.P MAPA N 2013-06-LOG Surveillance - Interventions Code CPV : 79714000-2 CAHIER

Plus en détail

Mairie de SAINT DIDIER SOUS RIVERIE 69440. Téléphone : 04 78 81 84 26 Télécopie : 04 78 81 87 57 MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES

Mairie de SAINT DIDIER SOUS RIVERIE 69440. Téléphone : 04 78 81 84 26 Télécopie : 04 78 81 87 57 MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Mairie de SAINT DIDIER SOUS RIVERIE 69440 Téléphone : 04 78 81 84 26 Télécopie : 04 78 81 87 57 MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES Maître

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières Marché Public Gardiennage, Entretien des espaces verts, Traitement contre les nuisibles

Cahier des Clauses Administratives Particulières Marché Public Gardiennage, Entretien des espaces verts, Traitement contre les nuisibles 2013 Cahier des Clauses Administratives Particulières Marché Public Gardiennage, Entretien des espaces verts, Traitement contre les nuisibles Sommaire ARTICLE 1 - OBJET DU MARCHE - DISPOSITIONS GÉNÉRALES...

Plus en détail

DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1

DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1 MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1 DC4 Le formulaire DC4 est un modèle de déclaration de sous-traitance

Plus en détail

MAINTENANCE ET ASSISTANCE TECHNIQUE DU SITE INTERNET WWW.CILGERE.FR

MAINTENANCE ET ASSISTANCE TECHNIQUE DU SITE INTERNET WWW.CILGERE.FR MARCHE : 15.004 MAINTENANCE ET ASSISTANCE TECHNIQUE DU SITE INTERNET WWW.CILGERE.FR CONVENTION DE PRESTATIONS Page n 1/6 CONTRACTANTS Entre d'une part, CILGERE - Association régie par la Loi du 1 er juillet

Plus en détail

ETUDE D OPPORTUNITE DE MIGRATION VERS DES LOGICIELS LIBRES ET DEFINITION D UNE DEMARCHE «INFORMATIQUE VERTE» POUR LE DEPARTEMENT DE LA SOMME

ETUDE D OPPORTUNITE DE MIGRATION VERS DES LOGICIELS LIBRES ET DEFINITION D UNE DEMARCHE «INFORMATIQUE VERTE» POUR LE DEPARTEMENT DE LA SOMME MARCHES PUBLICS D ETUDES DEPARTEMENT DE LA SOMME DIRECTION DE L INFORMATIQUE ET DES TELECOMMUNICATIONS 43, rue de la République B.P. 32615-80026 AMIENS Cedex 1 : 03 22 71 82 02 : 03 22 71 82 19 Marché

Plus en détail

REGLEMENT DE CONSULTATION

REGLEMENT DE CONSULTATION L ONDE Régie Personnalisée pour la Gestion de l Espace Culturel de Vélizy-Villacoublay Marché public n 22 : maintenance et entretien des t rois ascenseurs et du monte-charge de l Onde Régie personnalisée

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES (C.D.C.) VALANT ACTE D ENGAGEMENT

CAHIER DES CHARGES (C.D.C.) VALANT ACTE D ENGAGEMENT MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET DE SERVICES CAHIER DES CHARGES (C.D.C.) VALANT ACTE D ENGAGEMENT (Le présent document comporte six pages numérotées de 1 à 6) Entre le LYCEE VICTOR CONSIDERANT

Plus en détail

Instruction COSOB n 03-03 du 21 décembre 2003 relative au modèle de convention d ouverture de compte conclue entre les teneurs de compteconservateurs

Instruction COSOB n 03-03 du 21 décembre 2003 relative au modèle de convention d ouverture de compte conclue entre les teneurs de compteconservateurs Instruction COSOB n 03-03 du 21 décembre 2003 relative au modèle de convention d ouverture de compte conclue entre les teneurs de compteconservateurs habilités et leurs clients Article 1er. En application

Plus en détail

CONVENTION EURO-QUALITY SYSTEM France - CLIENT

CONVENTION EURO-QUALITY SYSTEM France - CLIENT Centre Opérationnel Europe 5 Avenue Joseph Paxton 77164 FERRIERES EN BRIE Tél. 0033 1 64 77 27 70 / Fax 0033 1 64 77 27 79 Mail : euro-quality-system@wanadoo.fr CONVENTION EURO-QUALITY SYSTEM France -

Plus en détail

CHARTE CONTRÔLE & QUALITÉ

CHARTE CONTRÔLE & QUALITÉ CHARTE CONTRÔLE & QUALITÉ X La présente charte est établie par l OPCAIM afin de définir les conditions de son intervention conformément à sa mission, tant vis-à-vis des entreprises adhérentes que des organismes

Plus en détail

REGLEMENT DE CONSULTATION

REGLEMENT DE CONSULTATION REGLEMENT DE CONSULTATION Marché public à procédure adaptée de fournitures courantes ou de services Représentant du pouvoir adjudicateur : M. le Maire de la Commune de Vendenheim Objet du marché : Marché

Plus en détail

LES CONDITIONS GENERALES

LES CONDITIONS GENERALES LES CONDITIONS GENERALES Plan de Rénovation équipement d accueil de jeunes enfants Décembre 2013 1/8 2/8 L objet de la convention La présente convention définit et encadre les modalités d intervention

Plus en détail

Conception, réalisation, maintenance et hébergement du site web de la Métropole du Grand Paris

Conception, réalisation, maintenance et hébergement du site web de la Métropole du Grand Paris MARCHES PUBLICS DE TECHNIQUES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION Mission de Préfiguration de la Métropole du Grand Paris 19, rue LEBLANC 75015 - PARIS Conception, réalisation, maintenance et hébergement

Plus en détail

Marché à procédure adaptée (MAPA)

Marché à procédure adaptée (MAPA) Pièce n 1 N d identification du marché : 2010-008 REGLEMENT DE CONSULTATION Marché à procédure adaptée (MAPA) Objet du marché : Location d un véhicule de service Ce document comprend 8 pages. Date et heure

Plus en détail

Représentée par Bruno de Saint-Louvent, Directeur des Investissements et Achats, ci-après dénommée le Client, d une part

Représentée par Bruno de Saint-Louvent, Directeur des Investissements et Achats, ci-après dénommée le Client, d une part Accord-cadre n A10-951 Objet de l accord-cadre: FOURNITURE DE CORBEILLES MURALES VIGIPIRATE Entre les soussignés Société Aéroports de Lyon SA à Directoire et Conseil de Surveillance Capital de 148 000

Plus en détail

PRESTATION LABORATOIRE D ANALYSES BIOLOGIQUES MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE

PRESTATION LABORATOIRE D ANALYSES BIOLOGIQUES MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE PRESTATION LABORATOIRE D ANALYSES BIOLOGIQUES MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE Pouvoir adjudicateur : Nom du Pouvoir adjudicateur CENTRE HELENE BOREL Ayant son siège social AVENUE DU CAHTEAU DU LIEZ 59283 RAIMBEAUCOURT

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION MAPA 2008-3. Vérification des installations électriques du lycée Jean Rostand, du Lycée la Forêt et du gymnase.

REGLEMENT DE LA CONSULTATION MAPA 2008-3. Vérification des installations électriques du lycée Jean Rostand, du Lycée la Forêt et du gymnase. REGLEMENT DE LA CONSULTATION MAPA 2008-3 Vérification des installations électriques du lycée Jean Rostand, du Lycée la Forêt et du gymnase. 1. - Nom et adresse officiels de l'acheteur public Madame le

Plus en détail