Ordonnance concernant l'octroi des allocations de formation du 24 juin 2011

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ordonnance concernant l'octroi des allocations de formation du 24 juin 2011"

Transcription

1 - 1 - Ordonnance concernant l'octroi des allocations de formation du 24 juin 2011 Le Conseil d'etat du canton du Valais vu la loi sur les allocations de formation du 18 novembre 2010; sur la proposition du Département de l éducation, de la culture et du sport, ordonne: Section 1: Dispositions générales Art. 1 Objet et champ d application La présente ordonnance fixe les modalités d application de la loi sur les allocations de formation (LAF). Art. 2 Egalité Dans la présente ordonnance, toute désignation de personne, de statut ou de fonction vise indifféremment l homme ou la femme. Art. 3 Formations reconnues Peuvent bénéficier d allocations, les formations reconnues au sens des articles 7 et 8 de la LAF dont la durée doit être d au moins un semestre d études et les formations suivies dans des écoles hors canton, publiques ou privées, qui débouchent sur un certificat reconnu. Section 2: Mode de calcul Art. 4 Calcul et montants maximums Pour le calcul, il est tenu compte des frais effectifs jusqu à concurrence des montants maximums figurant dans l annexe I. Art. 5 Déduction des frais admis Sont déduits du montant des frais admis: a) les ressources personnelles du requérant, soit: 1. salaires, gains accessoires, autres bourses, etc., acquis pendant l année scolaire pour laquelle il demande une aide, après déduction d une franchise de 30 pour cent, mais au minimum 6'000 francs; 2. pour les formations tertiaires, cette franchise peut être augmentée tant que la somme des allocations et des autres recettes ne dépasse pas les coûts de formation et d entretien admis; 3. le cinq pour cent de la fortune nette, après déduction d une franchise de 20'000 francs. b) la contribution des parents calculée selon le tableau en annexe II.

2 - 2 - Art. 6 Revenu déterminant Le revenu déterminant se compose: a) du revenu net imposable auquel est ajouté, cas échéant, le montant des intérêts débiteurs calculés au taux de trois pour cent sur la partie des dettes privées supérieure à 500'000 francs; b) d un apport de cinq pour cent de la fortune, après déduction d une franchise de 40'000 francs pour les parents et de 10'000 francs par enfant. Les dettes privées ne sont prises en compte que jusqu à concurrence de 500'000 francs; c) des rentes d orphelin et des pensions alimentaires, dans la mesure où elles ne sont pas déjà comprises dans le revenu net imposable. Art. 7 Contribution des parents 1 Lorsque la famille compte plusieurs enfants, la contribution des parents est divisée par le nombre d enfants en bas-âge et/ou en formation. 2 Lorsque la famille compte plus de trois enfants et qu il n y a plus qu un seul en formation, la contribution des parents est réduite de 25 pour cent. 3 Lorsque la famille est recomposée, la contribution des parents est réduite de moitié. Art. 8 Répartition de l allocation Les allocations sont accordées de la manière suivante: a) pour la préparation à la formation, à condition qu elle débute après l achèvement de la scolarité obligatoire, la fréquentation d une classe de l enseignement secondaire I dans une autre région linguistique ou d une structure sport-arts-formation, l apprentissage et la formation secondaire II, le calcul se fait en utilisant le barème «bourse»; b) pour les formations initiales de degré tertiaire et les formations dans une école privée, le calcul se fait en utilisant le barème «bourse» pour l octroi des bourses et le barème «prêt» pour l octroi des prêts; les 80 pour cent du montant ressortant du calcul avec le barème «bourse» et les 20 pour cent du montant ressortant du calcul avec le barème «prêt» seront alloués; les montants cumulés n excéderont pas les maximums fixés à l annexe I; c) pour le temps de formation dépassant de plus de deux semestres la durée réglementaire des études, pour le perfectionnement professionnel en cours d emploi, pour les deuxièmes formations universitaires, les formations postgrades, les doctorats et les stages préparant aux professions d avocat ou de notaire, le calcul se fait selon les dispositions de la lettre b ci-devant; le montant résultant des calculs avec les barèmes «bourse et prêt» sera octroyé uniquement sous forme de prêt. Art. 9 Limitation de l aide 1 Aucune aide n est allouée lorsque le revenu déterminant est supérieur à 84'000 francs. Cette limite est augmentée de 6'000 francs par enfant à charge, à partir du deuxième. 2 Lorsque la fortune avant déduction des dettes excède 800'000 francs et qu une aide est encore possible, elle ne sera allouée que sous forme de prêt.

3 Section 3: Dispositions spéciales Art. 10 Etudiants mariés 1 Le montant maximum alloué à un étudiant marié s élève à 24'000 francs. On y ajoute 4'000 francs par enfant. 2 Sont déduits de ces montants les 50 pour cent des ressources personnelles du requérant et de son conjoint pendant l année pour laquelle il demande une aide, après déduction d une franchise de 12'000 francs ainsi que les 50 pour cent de la contribution des parents selon les dispositions ci-devant. 3 Lorsque les deux conjoints sont aux études, leurs requêtes sont traitées séparément et de la même manière que pour un étudiant célibataire; toutefois, le montant maximum cumulé n excédera pas les normes fixées à l alinéa 1. 4 Pour le requérant marié sans enfant et dont le conjoint ne se trouve pas en cours de formation et n exerce aucune activité rémunérée, l aide sera calculée de la même manière que pour un étudiant célibataire. 5 Ces dispositions s appliquent également aux étudiants veufs, séparés ou divorcés ayant des enfants. Art. 11 Orphelins de père et de mère Le montant maximum alloué à un orphelin de père et de mère s élève à 24'000 francs. Il sera déduit de ce montant les ressources personnelles du requérant pendant l année pour laquelle il demande une aide. Art. 12 Calcul partiellement indépendant des prestations parentales 1 Il ne sera que partiellement tenu compte des prestations raisonnablement exigibles des parents lorsque la personne en formation a atteint l âge de 25 ans, qu elle a déjà terminé une première formation donnant accès à un métier et qu elle était financièrement indépendante pendant deux ans avant de commencer sa nouvelle formation. 2 Quatre années d exercice d une activité professionnelle assurant l indépendance financière de la personne sollicitant une allocation sont équivalentes à une première formation donnant accès à un métier. Les autres conditions de l alinéa 1 sont applicables. 3 Sont aussi équivalents à une activité professionnelle au sens des alinéas précédents la tenue de son ménage avec des mineurs ou des personnes nécessitant des soins, le service militaire, le service civil et le chômage. 4 Pour les requérants qui satisfont aux dispositions des alinéas précédents, il ne sera que partiellement tenu compte de la situation financière des parents pour fixer le montant de l aide. Celle-ci servira à déterminer la nature de l aide selon les critères ci-après: bourse prêts jusqu'à francs de 2/3 1/3 revenu déterminant de 45'000 francs à 1/2 1/2 59'999 francs de 60'000 francs à 1/3 2/3

4 74'999 francs de 75'000 francs à 119'999 francs dès 120'000 francs la totalité sous forme de prêt plus aucune aide n'est allouée Art. 13 Perfectionnement à plein temps Les personnes qui suivent des cours de perfectionnement, de réinsertion ou de réorientation professionnelle à plein temps peuvent être mises au bénéfice des bourses et des prêts d'études conformément aux dispositions de la présente ordonnance. Art. 14 Perfectionnement en emploi 1 Les personnes fréquentant des cours de perfectionnement, de réinsertion ou de réorientation professionnelle en emploi (cours du soir, cours de maîtrise, etc.) peuvent bénéficier d'une aide financière de l'etat sous forme de prêt. 2 Les cours suivis doivent conduire à l'obtention d'un certificat ou diplôme reconnu par le Département de l'éducation, de la culture et du sport. L'aide correspond aux frais encourus par le requérant pour les taxes ou finances d'inscription, les livres, le matériel scolaire ou instruments de travail, les repas, les transports et les autres frais éventuels se rapportant à ces cours, à l'exception des pertes de salaires, de l'argent de poche et d'autres frais analogues. 3 Aucune aide n'est accordée si les frais prévus à l alinéa 2 sont inférieurs à 4'000 francs. 4 Aucune aide n'est accordée non plus si le requérant dispose d'un revenu net pendant l'année pour laquelle il demande une aide, supérieur à 36'000 francs. Pour les personnes mariées, le revenu net du couple ne doit pas dépasser 55'000 francs. Ces deux limites sont augmentées de 6'000 francs par enfant à charge. Art. 15 Remboursement des prêts et paiements des intérêts 1 Les prêts sont remboursables dans un délai maximum de dix ans dès le début de la troisième année civile suivant la fin des études par mensualités d au moins 300 francs les trois premières années et d au moins 400 francs par la suite. 2 Ils portent un intérêt au taux de trois pour cent dès le début de l obligation de rembourser. 3 L intérêt est calculé à la fin de chaque année et communiqué à l intéressé. Les intérêts courus sont exigibles à chaque échéance de cinq ans à compter du début de l obligation de rembourser mais au plus tard à l échéance du contrat de prêt.

5 Section 4: Procédure Art. 16 Présentation des demandes 1 Les demandes d allocations doivent être adressées au service compétent du Département de l éducation, de la culture et du sport, en principe, dans les délais suivants: a) jusqu'au 25 juillet pour les personnes commençant leur formation en automne; b) jusqu'au 20 février pour les personnes commençant leur formation au printemps. 2 Elles doivent être renouvelées annuellement. 3 Selon les cas, les pièces suivantes seront jointes au dossier: a) une déclaration officielle attestant l inscription à l école ou l établissement fréquenté; b) le contrat d apprentissage; c) un plan financier. 4 L organe compétent peut exiger d autres pièces justificatives et requérir, si nécessaire, l avis d un expert en matière d orientation professionnelle. 5 Si une demande est présentée après le début de la formation, les allocations sont calculées pour le reste de l'année de formation à accomplir. 6 Les allocations ne sont pas allouées avec effet rétroactif. Art. 17 Notification des décisions En principe les décisions sont notifiées dans un délai de trois mois à compter du dépôt de la demande, dans les délais fixés à l article 16. Art. 18 Dispositions finales La présente ordonnance abroge le règlement pour le calcul des bourses et des prêts d honneur du 16 juin Elle sera publiée au Bulletin officiel pour entrer en vigueur le 1er juillet Ainsi arrêté en Conseil d'etat, à Sion, le 24 juin Le président du Conseil d Etat: Jacques Melly Le chancelier d Etat: Philipp Spörri

6 Annexe I Montants maximums alloués Les montants maximums alloués à titre de bourses et de prêts d études sont les suivants: Genre de formation Montants maximums servant de base aux calculs a) la préparation à la formation, à la condition qu elle débute après l achèvement de la scolarité obligatoire; la fréquentation d une classe de l enseignement secondaire I dans une autre région linguistique ou d une structure sport-arts-formation; l apprentissage; la formation secondaire du deuxième degré; - sur place 3'400 francs - repas de midi à la maison avec frais de 4'300 francs déplacement - repas de midi à l extérieur 6'100 francs - pension et logement hors de la famille 9'300 francs - pension et logement hors du canton 12'000 francs b) étudiants de la HEVs et des écoles du canton assimilées; - sur place 5'000 francs - repas de midi à la maison avec frais de 6'000 francs déplacement - repas de midi à l extérieur 8'500 francs - pension et logement hors de la famille 14'700 francs c) formation tertiaire hors du canton 16'000 francs d) dans les cas où des apprentis ou des étudiants suivent une formation pour laquelle un écolage de plus de 6'000 francs est exigé, le montant maximum est augmenté du 75 pour cent de la part de cet écolage, dépassant 6'000 francs. Ce montant ne sera toutefois pas supérieur à 9'000 francs. Dans le cas où une telle formation existe en Valais, dans la même langue, il est tenu compte en principe de l écolage perçu par cette école située sur le territoire du canton.

7 Powered by TCPDF (www.tcpdf.org) Annexe II Tableau de la contribution des parents Revenu déterminant en Contribution des parents en francs francs Barème «bourse» Barème «prêt» 26' '000 1'533 1'226 35'000 3'280 2'624 40'000 5'100 4'080 45'000 6'982 5'585 50'000 9'110 7'288 55'000 12'202 9'761 60'000 15'502 12'401 65'000 18'986 15'188 70'000 22'313 17'850 75'000 25'296 20'236 80'000 28'899 23'119 85'000 32'899 26'319 90'000 37'149 29'719 95'000 41'649 33' '000 46'149 36' '000 50'649 40' '000 55'149 44' '000 et plus 50 % 40 %

Règlement pour le calcul des bourses et des prêts d honneur

Règlement pour le calcul des bourses et des prêts d honneur - - 6.00 Règlement pour le calcul des bourses et des prêts d honneur du 6 juin 000 Le Conseil d Etat du canton du Valais vu les dispositions des articles 6 à 6 de la loi sur l'instruction publique du juillet

Plus en détail

Le présent règlement est fourni à titre indicatif. Seul le règlement officiel signé à force de loi. Celui-ci peut être obtenu auprès de

Le présent règlement est fourni à titre indicatif. Seul le règlement officiel signé à force de loi. Celui-ci peut être obtenu auprès de Règlement d'application pour le calcul des prêts d'études, d'apprentissage et du perfectionnement professionnel Le présent règlement établit les bases d'application relatives au règlement communal sur

Plus en détail

POLITIQUE TARIFAIRE DES INSTITUTIONS DE LA PETITE ENFANCE

POLITIQUE TARIFAIRE DES INSTITUTIONS DE LA PETITE ENFANCE GUIDE POLITIQUE TARIFAIRE DES INSTITUTIONS DE LA PETITE ENFANCE Petite enfance Page 1/10 Tél. +41 (0)22 899 10 37 Fax +41 (0)22 899 10 20 541.01.021 Politique tarifaire 12.12.docx SOMMAIRE 1 COTISATION

Plus en détail

Notice 2 Imposition des époux et de la famille

Notice 2 Imposition des époux et de la famille Notice 2 Imposition des époux et de la famille Valable pour la période fiscale 2015 Les dispositions applicables en matière de droit fiscal peuvent sensiblement différer selon la situation personnelle

Plus en détail

Ordonnance concernant l'assurance-maladie obligatoire et les réductions individuelles des primes

Ordonnance concernant l'assurance-maladie obligatoire et les réductions individuelles des primes Ordonnance concernant l'assurance-maladie obligatoire et les réductions individuelles des primes du 16 novembre 011 Le Conseil d'etat du canton du Valais vu l'article 17 de la loi cantonale sur l'assurance-maladie

Plus en détail

Règlement d'admission à l'université de Neuchâtel (RAUN)

Règlement d'admission à l'université de Neuchâtel (RAUN) 26 mai 2008 Règlement d'admission à l'université de Neuchâtel (RAUN) Etat au 1 er août 2015 Le rectorat, vu en particulier les articles 17, alinéa 1, 64ss, de la loi sur l Université, du 5 novembre 2002

Plus en détail

Arrêté portant adaptation des déductions et des tarifs de la loi d'impôt aux effets de la fluctuation de l'indice des prix pour l'année fiscale 2015

Arrêté portant adaptation des déductions et des tarifs de la loi d'impôt aux effets de la fluctuation de l'indice des prix pour l'année fiscale 2015 Arrêté portant adaptation des déductions et des tarifs de la loi d'impôt aux effets de la fluctuation de l'indice des prix pour l'année fiscale 2015 du 30 juin 2015 Le Gouvernement de la République et

Plus en détail

Le Conseil d Etat de la République et Canton de Neuchâtel,

Le Conseil d Etat de la République et Canton de Neuchâtel, CONSEIL D'ETAT Arrêté fixant les normes de classification et le montant des subsides en matière d'assurance-maladie obligatoire des soins pour l'année 2015 Le Conseil d Etat de la République et Canton

Plus en détail

Institution de prévoyance régie par le code de la Sécurité Sociale, agréée par les Ministères du Travail et de l'agricultur Membre du GIE AG2R

Institution de prévoyance régie par le code de la Sécurité Sociale, agréée par les Ministères du Travail et de l'agricultur Membre du GIE AG2R AG2R PRÉVOYANCE Institution de prévoyance régie par le code de la Sécurité Sociale, agréée par les Ministères du Travail et de l'agricultur Membre du GIE AG2R BULLETIN D'ADHESION PREVOYANCE BULLETIN N

Plus en détail

Commune de Sierre. Règlement concernant l octroi de bourses d études et de prêts d honneur

Commune de Sierre. Règlement concernant l octroi de bourses d études et de prêts d honneur Commune de Sierre Règlement concernant l octroi de bourses d études et de prêts d honneur Règlement communal concernant l octroi de bourses d études et de prêts d honneur Le Conseil municipal de Sierre

Plus en détail

Règlement concernant l'octroi de subventions diverses en vertu de la loi sur l'instruction publique du 13 janvier 1988

Règlement concernant l'octroi de subventions diverses en vertu de la loi sur l'instruction publique du 13 janvier 1988 - 1 - Règlement concernant l'octroi de subventions diverses en vertu de la loi sur l'instruction publique du 13 janvier 1988 Le Conseil d'etat du canton du Valais vu les articles 120, 120 bis, 120 ter

Plus en détail

Ordonnance sur les allocations de formation (bourses et prêts d études)

Ordonnance sur les allocations de formation (bourses et prêts d études) - - 6.00 Ordonnance sur les allocations de formation (bourses et prêts d études) du juin 0 Le Conseil d'etat du canton du Valais vu la loi sur les allocations de formation du 8 novembre 00; sur la proposition

Plus en détail

POLITIQUE D OCTROI DES BOURSES

POLITIQUE D OCTROI DES BOURSES POLITIQUE D OCTROI DES BOURSES Dans le but d aider le plus grand nombre d élèves tout en répondant objectivement à leurs besoins réels afin que leur année scolaire ne soit pas compromise, une politique

Plus en détail

BOURSES D ÉTUDES MODE D EMPLOI DÉTAILLÉ TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS

BOURSES D ÉTUDES MODE D EMPLOI DÉTAILLÉ TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS SOMMAIRE Allocations page 3 Frais de voyage et de transport page 4 Assurance page 5 Hébergement page 5 Titre de séjour page 6

Plus en détail

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2009 du brevet

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2009 du brevet FEAS Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2009 du brevet Prestations complémentaires à l AVS/AI (PC) et Aide sociale (AS) Nom/Prénom

Plus en détail

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2014 du brevet

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2014 du brevet FEAS Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 204 du brevet Allocations pour perte de gain (APG), Allocations de maternité (AMat) et Allocations

Plus en détail

Règlement de prévoyance pour les bénéficiaires d honoraires de la caisse de prévoyance de la Confédération (RPBC)

Règlement de prévoyance pour les bénéficiaires d honoraires de la caisse de prévoyance de la Confédération (RPBC) Annexe Ia Règlement de prévoyance pour les bénéficiaires d honoraires de la caisse de prévoyance de la Confédération (RPBC) du janvier 0 (Etat le er janvier 05) Chapitre Dispositions générales Art. Objet

Plus en détail

Ordonnance concernant la loi sur l'enseignement primaire du 11 février 2015

Ordonnance concernant la loi sur l'enseignement primaire du 11 février 2015 - 1 - Ordonnance concernant la loi sur l'enseignement primaire du 11 février 2015 Le Conseil d'etat du canton du Valais vu l'article 57 de la Constitution du canton du Valais du 8 mars 1907; vu l'accord

Plus en détail

DELIBERATION n 19-2001/APS du 26 juillet 2001 relative aux bourses de l enseignement des premiers et second degrés

DELIBERATION n 19-2001/APS du 26 juillet 2001 relative aux bourses de l enseignement des premiers et second degrés REGLEMENTATION PROVINCIALE Direction provinciale chargée de l'application du texte : - Direction de l éducation Autre institution chargée de l'application du texte : - XXX M8 DELIBERATION n 19-2001/APS

Plus en détail

REGIME INVALIDITE-DECES INDEMNITES JOURNALIERES DES CHIRURGIENS DENTISTES 1

REGIME INVALIDITE-DECES INDEMNITES JOURNALIERES DES CHIRURGIENS DENTISTES 1 REGIME INVALIDITE-DECES INDEMNITES JOURNALIERES DES CHIRURGIENS DENTISTES 1 TITRE I - DISPOSITIONS GENERALES ET CONDITIONS Article 1 INSTITUTION - BUTS ET AFFILIATION Il est institué, conformément à l

Plus en détail

Requête d assistance judiciaire 1 Art. 119 CPC

Requête d assistance judiciaire 1 Art. 119 CPC Adresse de l autorité de conciliation ou du tribunal : Requête d assistance judiciaire 1 Art. 119 CPC Requérant(e) Conjoint(e) ; partenaire enregistré(e) Nom : Nom : Prénom : Prénom : Rue : Rue : NPA ;

Plus en détail

BULLETIN D'ADHESION PREVOYANCE

BULLETIN D'ADHESION PREVOYANCE 1/5 BULLETIN D'ADHESION PREVOYANCE BULLETIN N REF : 00000.00000000 ENTREPRISE N Le présent contrat est conclu entre : AG2R-Prévoyance, membre du groupe AG2R LA MONDIALE - Institution de prévoyance régie

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES PROFESSIONNELS DE LA PHOTOGRAPHIE DU 31 MARS 2000. Avenant n 2 du 9 décembre 2009 à l accord du 5 décembre 2002

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES PROFESSIONNELS DE LA PHOTOGRAPHIE DU 31 MARS 2000. Avenant n 2 du 9 décembre 2009 à l accord du 5 décembre 2002 CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES PROFESSIONNELS DE LA PHOTOGRAPHIE DU 31 MARS 2000 ETENDUE PAR ARRETE DU 17 JANVIER 2001 JOURNAL OFFICIEL DU 26 JANVIER 2001 Entre les organisations soussignées : d une

Plus en détail

L'aide aux études supérieures AGRICA RETRAITE AGIRC de vos enfants

L'aide aux études supérieures AGRICA RETRAITE AGIRC de vos enfants L'aide aux études supérieures AGRICA RETRAITE AGIRC de vos enfants Vous pouvez solliciter cette aide : Mode d'emploi Si vous êtes participant d AGRICA RETRAITE AGIRC, y compris en cas de chômage. Si vous

Plus en détail

ROF 2012_057. Ordonnance. sur les tarifs des taxes et des indemnités de la formation professionnelle (OTIFP) Le Conseil d Etat du canton de Fribourg

ROF 2012_057. Ordonnance. sur les tarifs des taxes et des indemnités de la formation professionnelle (OTIFP) Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Ordonnance du 2 juillet 2012 Entrée en vigueur : 01. 08.2012 sur les tarifs des taxes et des indemnités de la formation professionnelle (OTIFP) Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu l accord intercantonal

Plus en détail

AVENANT N 18 DU 13 MAI 2014

AVENANT N 18 DU 13 MAI 2014 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3348 Convention collective nationale IDCC : 2666. CONSEILS D ARCHITECTURE, D URBANISME ET DE L ENVIRONNEMENT AVENANT

Plus en détail

L aide sociale départementale aux adultes. Le Conseil général vous guide. Edition 2010

L aide sociale départementale aux adultes. Le Conseil général vous guide. Edition 2010 Edition 2010 Informations pratiques - L aide sociale aux adultes Le Conseil général vous guide L aide sociale départementale aux adultes La marche à suivre Edition 2010 www.somme.fr L aide sociale aux

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION 2015 2016

DOCUMENT D INFORMATION 2015 2016 Service des ressources éducatives Nutrition DOCUMENT D INFORMATION 2015 2016 PROGRAMME DE LA MESURE ALIMENTAIRE ÉCOLES PRIMAIRES ET SECONDAIRES 1. OBJECTIFS 2. MODALITÉS 3. PROCÉDURE ET FORMULAIRE POUR

Plus en détail

Arrêté fixant les normes applicables en matière d'aide sociale

Arrêté fixant les normes applicables en matière d'aide sociale Arrêté fixant les normes applicables en matière d'aide sociale du 8 novembre 005 Le Gouvernement de la République et Canton du Jura, vu l article 7 de la loi du 5 décembre 000 sur l action sociale ), vu

Plus en détail

DEMANDE DE BOURSE PRÊT D ETUDES 2016-2017

DEMANDE DE BOURSE PRÊT D ETUDES 2016-2017 DEPARTEMENT DE LA FORMATION, DE LA JEUNESSE ET DE LA CULTURE Service de l enseignement spécialisé et de l appui à la formation OCBE - Office cantonal des bourses d études et d apprentissage Rue Cité-Devant

Plus en détail

NATURE DU DISPOSITIF. DIR (Dispositif d Intervention Régionale) OBJECTIFS

NATURE DU DISPOSITIF. DIR (Dispositif d Intervention Régionale) OBJECTIFS Aides régionales d étude allouées aux élèves ou étudiants en formations sanitaires et sociales Cadre réglementaire d'intervention SUBVENTION Loi 2004-809 du 13 août 2004 relative aux libertés et responsabilités

Plus en détail

RÉPUBLIQUE TCHÈQUE. l assurance sociale comprend les régimes légaux d assurance maladie et pensions.

RÉPUBLIQUE TCHÈQUE. l assurance sociale comprend les régimes légaux d assurance maladie et pensions. RÉPUBLIQUE TCHÈQUE Nomenclature SCC Contribution compensatoire de l Etat (State Compensation Contribution) Unité monétaire Les dépenses sociales sont exprimées en millions de couronnes tchèques (CZK).

Plus en détail

REGLEMENT DU SERVICE DEPARTEMENTAL DE RESTAURATION SCOLAIRE

REGLEMENT DU SERVICE DEPARTEMENTAL DE RESTAURATION SCOLAIRE Annexe 2 REGLEMENT DU SERVICE DEPARTEMENTAL DE RESTAURATION SCOLAIRE La loi du 13 août 2004 relative aux libertés et responsabilités locales a confié aux Conseils généraux de nouvelles missions, dont la

Plus en détail

La CRPN peut accorder des prêts destinés à financer exclusivement :

La CRPN peut accorder des prêts destinés à financer exclusivement : Destination de l aide au logement Article 1 : La CRPN peut accorder des prêts destinés à financer exclusivement : Prêts au affiliés actifs et retraités La construction d'un pavillon individuel ou l'achat

Plus en détail

LES PERSONNES HANDICAPÉES

LES PERSONNES HANDICAPÉES LES PERSONNES HANDICAPÉES - 1 - Hébergement et accompagnement de la personne handicapée Règlement départemental d aide sociale 2007 - Personnes handicapées - Personnes âgées 25 LES 1 1 - Hébergement et

Plus en détail

LC 21 152.16. vu l article 52 alinéa 3 du Statut du personnel de la Ville de Genève du 29 juin 2010,

LC 21 152.16. vu l article 52 alinéa 3 du Statut du personnel de la Ville de Genève du 29 juin 2010, Règlement sur les remboursements de frais LC. Adopté par le Conseil administratif le avril 0 Entrée en vigueur le er juin 0 Le Conseil administratif de la Ville de Genève, vu l article alinéa du Statut

Plus en détail

concernant la réduction des primes d assurance-maladie (ORP)

concernant la réduction des primes d assurance-maladie (ORP) 8.. Ordonnance du 8 novembre 0 concernant la réduction des primes d assurance-maladie (ORP) Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu la loi du novembre 995 d application de la loi fédérale sur l assurance-maladie

Plus en détail

Régime de garanties collectives obligatoires. incapacité-invalidité-décès applicable au personnel salarié.

Régime de garanties collectives obligatoires. incapacité-invalidité-décès applicable au personnel salarié. Direction des Ressources Humaines Direction de l'economie RH et des Ressources Destinataires Tous services Contact GASPAR Emilia Tél : Fax : E-mail : Date de validité A partir du 01/01/2009 Régime de garanties

Plus en détail

Bulletin d'inscription Ecole de commerce de Grangeneuve Ecole supérieure d'agrocommerce / Ecole supérieure d'agrotechnique ESACT. Nom :... Prénom :...

Bulletin d'inscription Ecole de commerce de Grangeneuve Ecole supérieure d'agrocommerce / Ecole supérieure d'agrotechnique ESACT. Nom :... Prénom :... Grangeneuve Institut agricole de l Etat de Fribourg Landwirtschaftliches Institut des Kantons Freiburg Centre de formation des métiers de la terre et de la nature Bildungszentrum für Naturberufe Bulletin

Plus en détail

Règlement sur les apprentis, stagiaires et emplois semiprotégés de la Haute Ecole Spécialisée de Suisse Occidentale Valais-Wallis

Règlement sur les apprentis, stagiaires et emplois semiprotégés de la Haute Ecole Spécialisée de Suisse Occidentale Valais-Wallis Règlement sur les apprentis, stagiaires et emplois semiprotégés de la Haute Ecole Spécialisée de Suisse Occidentale Valais-Wallis du 9 juin 2015 La Direction générale de la HES-SO Valais-Wallis Vu les

Plus en détail

LES TYPOLOGIES DE LOCATAIRES ÉLIGIBLES AUX OFFRES LOGIS-ZEN GRL ET LOGIS ZEN GRL +

LES TYPOLOGIES DE LOCATAIRES ÉLIGIBLES AUX OFFRES LOGIS-ZEN GRL ET LOGIS ZEN GRL + LES TYPOLOGIES DE LOCATAIRES ÉLIGIBLES AUX OFFRES LOGIS-ZEN GRL ET LOGIS ZEN GRL + 1/ POUR LES NOUVEAUX LOCATAIRES : Nombre maximum de locataires pouvant figurer au bail : 5 Notion de taux d effort : Le

Plus en détail

Arrêté du Conseil fédéral étendant le champ d application de la convention collective de travail romande du nettoyage industriel des textiles

Arrêté du Conseil fédéral étendant le champ d application de la convention collective de travail romande du nettoyage industriel des textiles Arrêté du Conseil fédéral étendant le champ d application de la convention collective de travail romande du nettoyage industriel des textiles du 22 octobre 2013 Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 7,

Plus en détail

DEMANDE DE PRET D ETUDES

DEMANDE DE PRET D ETUDES PROVINCE DE LUXEMBOURG ANNEE 2010-2011 1ére Inspection Générale DEPARTEMENT DES AFFAIRES SOCIALES ET HOSPITALIERES DIVISION DES AFFAIRES SOCIALES Services des Prêts et des Primes DEMANDE DE PRET D ETUDES

Plus en détail

Aide à la scolarité des collégiens

Aide à la scolarité des collégiens Bourse Aide à la scolarité des collégiens Education / jeunesse Aides à la scolarité Délibération du 22 juin 2010 Particuliers Objectif de l'intervention : Aider les familles les plus modestes à faire face

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2002-168

LETTRE CIRCULAIRE N 2002-168 PARIS, le 22/07/2002 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2002-168 OBJET : Application de l'accord du 21 juin 1999 conclu entre l'union européenne et

Plus en détail

REGIME PRESTATIONS COMPLEMENTAIRES DE VIEILLESSE DES SAGES FEMMES 1

REGIME PRESTATIONS COMPLEMENTAIRES DE VIEILLESSE DES SAGES FEMMES 1 REGIME PRESTATIONS COMPLEMENTAIRES DE VIEILLESSE DES SAGES FEMMES 1 CHAPITRE I DISPOSITIONS GENERALES Article 1 Il est institué, au sein de la caisse autonome de retraite des chirurgiens dentistes et des

Plus en détail

L ADIL GUADELOUPE VOUS INFORME

L ADIL GUADELOUPE VOUS INFORME PTZ : offres prêt émises à compter du 1 er janvier 2016 (Métropole et DOM) Loi du 29 décembre 2015 finances pour 2016 : art. 107 Décret du 29.12.15 : JO du 30.12.15 Janvier 2016 n 02 16 À jour au 31 décembre

Plus en détail

Le présent règlement est applicable à compter du 15 juin 2015 et à partir de l année de formation 2015-2016.

Le présent règlement est applicable à compter du 15 juin 2015 et à partir de l année de formation 2015-2016. REGLEMENT SPECIFIQUE TRANSPORT HEBERGEMENT RESTAURATION DES APPRENTIS ET PRE APPRENTIS - Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, - Vu le Règlement Financier en vigueur, - Vu la délibération

Plus en détail

DECRET N 60-051 du 9 mars 1960. Article premier. - Le présent décret, pris en application des articles 53, 56, 57, 59 et 63 de la loi n 60-003 du

DECRET N 60-051 du 9 mars 1960. Article premier. - Le présent décret, pris en application des articles 53, 56, 57, 59 et 63 de la loi n 60-003 du DECRET N 60-051 du 9 mars 1960 relatif au régime particulier de certaines positions des fonctionnaires des cadres de l Etat et à certaines modalités de cessation définitive de fonctions. Article premier.

Plus en détail

Réseau d accueil de jour des enfants du Chablais

Réseau d accueil de jour des enfants du Chablais Règlement des tarifs valable dès le 01.08.2010 ACCUEIL PARASCOLAIRE (validé par le Conseil intercommunal de l ARASAPE le 15.07.2010) 1. RESEAU 1.1 Délimitation du réseau L ensemble des communes du Chablais

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 4.9.2014 C(2014) 6141 final ANNEXES 1 to 4 ANNEXES à la décision d'exécution de la Commission du établissant les listes de documents justificatifs devant être présentés

Plus en détail

BALISES DE FONCTIONNEMENT COMITÉ PARITAIRE DE PERFECTIONNEMENT DU PERSONNEL DE SOUTIEN CSN

BALISES DE FONCTIONNEMENT COMITÉ PARITAIRE DE PERFECTIONNEMENT DU PERSONNEL DE SOUTIEN CSN BALISES DE FONCTIONNEMENT COMITÉ PARITAIRE DE PERFECTIONNEMENT DU PERSONNEL DE SOUTIEN CSN 2013-2014 RH-E-1213-DC-011 BALISES DE FONCTIONNEMENT DU COMITÉ PARITAIRE DE PERFECTIONNEMENT DU PERSONNEL DE SOUTIEN

Plus en détail

DEMANDE DE TITRE DE SÉJOUR ETUDIANT

DEMANDE DE TITRE DE SÉJOUR ETUDIANT PRÉFECTURE DE LA VIENNE Direction de la Réglementation et des Libertés Publiques Service de l Immigration et de l Intégration 05 49 55 69 11 - Adresse Internet : http://www.vienne.pref.gouv.fr DEMANDE

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 123 16 juin 2011. S o m m a i r e SERVICE VOLONTAIRE DES JEUNES

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 123 16 juin 2011. S o m m a i r e SERVICE VOLONTAIRE DES JEUNES MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 1827 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 123 16 juin 2011 S o m m a i r e SERVICE VOLONTAIRE DES JEUNES Texte

Plus en détail

2.02 Etat au 1 er janvier 2014

2.02 Etat au 1 er janvier 2014 2.02 Etat au 1 er janvier 2014 Cotisations des indépendants à l AVS, à l AI et aux APG Activité indépendante 1 L assurance-vieillesse et survivants (AVS), l assuranceinvalidité (AI) et le régime des allocations

Plus en détail

FICHE D AUTO EVALUATION destinée aux familles Revalorisation barème Bourses de lycée - Année 2015-2016

FICHE D AUTO EVALUATION destinée aux familles Revalorisation barème Bourses de lycée - Année 2015-2016 FICHE D AUTO EVALUATION destinée aux familles Revalorisation barème Bourses de lycée - Année 2015-2016 Cette fiche doit vous permettre de déterminer si vous pouvez présenter une demande de bourse nationale

Plus en détail

Directives de calcul et barèmes des contributions des parents

Directives de calcul et barèmes des contributions des parents Département de la formation, de la jeunesse et de la culture Service de protection de la jeunesse Directives de calcul et barèmes des contributions des parents aux frais de placement d un enfant Mise à

Plus en détail

Service Public Régional de Formation Permanente et d Apprentissage REGLEMENT D INTERVENTION DU FONDS D AIDE REGIONALE AUX APPRENTIS

Service Public Régional de Formation Permanente et d Apprentissage REGLEMENT D INTERVENTION DU FONDS D AIDE REGIONALE AUX APPRENTIS Service Public Régional de Formation Permanente et d Apprentissage REGLEMENT D INTERVENTION DU FONDS D AIDE REGIONALE AUX APPRENTIS PREAMBULE Les conditions de vie des apprentis en région PACA constituent

Plus en détail

PREFET DES CÔTES D ARMOR PREFET DES CÔTES D ARMOR

PREFET DES CÔTES D ARMOR PREFET DES CÔTES D ARMOR CONJOINT(E) DE FRANÇAIS(E) d entrée et aux visas) Acte de mariage + transcription sur les registres de l état civil français si le mariage a été célébré à l étranger Déclaration sur l'honneur selon laquelle

Plus en détail

Code de la santé publique

Code de la santé publique Code de la santé publique Partie législative Quatrième partie : Professions de santé Livre II : Professions de la pharmacie Titre IV : Professions de préparateur en pharmacie et de préparateur en pharmacie

Plus en détail

Intervention SUVA 28.11.2014. Formation Handicap et enjeux sociaux 28 novembre 2014

Intervention SUVA 28.11.2014. Formation Handicap et enjeux sociaux 28 novembre 2014 Formation Handicap et enjeux sociaux 28 novembre 2014 Assurance Invalidité 2 Assurance invalidité Principes généraux But Prévenir, réduire ou éliminer l invalidité grâce à des mesures de réadaptation appropriées,

Plus en détail

MINISTÈRE DE L'EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT Direction de la population et des migrations

MINISTÈRE DE L'EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT Direction de la population et des migrations MINISTÈRE DE L'INTÉRIEUR ET DE L'AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE Direction des libertés publiques et des affaires juridiques Direction des affaires générales MINISTÈRE DE L'EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3060 Convention collective nationale IDCC : 1930. MEUNERIE AVENANT N 44 DU 7

Plus en détail

REGLEMENT 2008 RELATIF A L AIDE RÉGIONALE AU PERMIS DE CONDUIRE B. (adopté par décision du 5 mai 2008)

REGLEMENT 2008 RELATIF A L AIDE RÉGIONALE AU PERMIS DE CONDUIRE B. (adopté par décision du 5 mai 2008) REGLEMENT 2008 RELATIF A L AIDE RÉGIONALE AU PERMIS DE CONDUIRE B (adopté par décision du 5 mai 2008) La Commission Permanente du Conseil Régional, Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, Vu

Plus en détail

Règlement d'action Sanitaire et Sociale

Règlement d'action Sanitaire et Sociale Règlement d'action Sanitaire et Sociale Aide au Soutien à Domicile des Personnes Âgées Date de validité : du 1 er janvier au 31 décembre 2016 Principes Généraux Préambule Le présent règlement est élaboré

Plus en détail

RÈGLEMENT D'ASSURANCE

RÈGLEMENT D'ASSURANCE RÈGLEMENT D'ASSURANCE Edition 2012 Règlement d'assurance Sommaire Page R E G L E M E N T D'A S S U R A N C E 1 1. Caisse de pensions Swatch Group et la LPP 1 2. Conditions d assurance 2 2.1. Affiliation

Plus en détail

"Touchez désormais votre pension à la banque, dès le mois suivant votre départ effectif à la retraite!"

Touchez désormais votre pension à la banque, dès le mois suivant votre départ effectif à la retraite! "Touchez désormais votre pension à la banque, dès le mois suivant votre départ effectif à la retraite!" Tout savoir sur LA PENSION DE VIEILLESSE, D'INVALIDITE ET DE DECES Pour prétendre au bénéfice d'une

Plus en détail

CODE DE L ACTION SOCIALE

CODE DE L ACTION SOCIALE CODE DE L ACTION SOCIALE ET DES FAMILLES PARTIE LEGISLATIVE Dernière modification parue au Journal Officiel le 28 juin 2005 Article L. 211-1 Ont le caractère d associations familiales au sens des dispositions

Plus en détail

L'aide aux études secondaires CPCEA de vos enfants Mode d'emploi Vous pouvez solliciter cette aide :

L'aide aux études secondaires CPCEA de vos enfants Mode d'emploi Vous pouvez solliciter cette aide : L'aide aux études secondaires CPCEA de vos enfants Mode d'emploi Vous pouvez solliciter cette aide : Si vous êtes actif ou assimilé cotisant à la CPCEA, y compris en cas de chômage, et avez des revenus

Plus en détail

Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20

Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Suède Merci de citer ce chapitre comme suit :

Plus en détail

Ordonnance du DFF sur la déduction des frais professionnels des personnes exerçant une activité lucrative dépendante en matière d impôt fédéral direct

Ordonnance du DFF sur la déduction des frais professionnels des personnes exerçant une activité lucrative dépendante en matière d impôt fédéral direct Ordonnance du DFF sur la déduction des frais professionnels des personnes exerçant une activité lucrative dépendante en matière d impôt fédéral direct (Ordonnance sur les frais professionnels) 1 642.118.1

Plus en détail

REGLEMENT DES ETUDES DE LA FILIERE MASSO-KINESITHERAPIE ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016

REGLEMENT DES ETUDES DE LA FILIERE MASSO-KINESITHERAPIE ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016 REGLEMENT DES ETUDES DE LA FILIERE MASSO-KINESITHERAPIE ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016 Conformément à l Arrêté du 2 septembre 2015 (JORF N 0204 du 4 septembre 2015 Art. 1 Dans le cadre de l intégration

Plus en détail

DELIBERATION du COMITE SYNDICAL du SCoT ROVALTAIN Drôme-Ardèche

DELIBERATION du COMITE SYNDICAL du SCoT ROVALTAIN Drôme-Ardèche DEPARTEMENT de la DROME SYNDICAT MIXTE du SCoT ROVALTAIN-Drôme-Ardèche 1, avenue de la Gare Quartier de la Gare 26300 ALIXAN n 10-27 DELIBERATION du COMITE SYNDICAL du SCoT ROVALTAIN Drôme-Ardèche Le 22

Plus en détail

Projet de loi n o 170. Loi modifiant la Loi sur l aide financière aux étudiants. Présentation

Projet de loi n o 170. Loi modifiant la Loi sur l aide financière aux étudiants. Présentation DEUXIÈME SESSION TRENTE-CINQUIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 170 Loi modifiant la Loi sur l aide financière aux étudiants Présentation Présenté par Madame Pauline Marois Ministre de l Éducation Éditeur

Plus en détail

Réseau d accueil de jour des enfants du Chablais

Réseau d accueil de jour des enfants du Chablais Règlement valable dès le 1 er janvier 2016 ACCUEIL PRESCOLAIRE, PARASCOLAIRE & ACCUEIL FAMILIAL DE JOUR validé par le Conseil intercommunal de l Association régionale d action sociale pour le district

Plus en détail

Direction de l Éducation Nationale, de la Jeunesse et des Sports

Direction de l Éducation Nationale, de la Jeunesse et des Sports Direction de l Éducation Nationale, de la Jeunesse et des Sports La bourse linguistique est destinée aux élèves et étudiants désireux d améliorer leur connaissance pratique d une langue étrangère dans

Plus en détail

NOTE JURIDIQUE - SECURITE SOCIALE- OBJET : La majoration pour tierce personne du régime général. Base juridique

NOTE JURIDIQUE - SECURITE SOCIALE- OBJET : La majoration pour tierce personne du régime général. Base juridique Conseil Technique National Service juridique droit des personnes et des familles NOTE JURIDIQUE - SECURITE SOCIALE- OBJET : La majoration pour tierce personne du régime général Base juridique Article L.355-1

Plus en détail

sur les bourses et les prêts d études (RBPE)

sur les bourses et les prêts d études (RBPE) Règlement du 8 juillet 2008 Entrée en vigueur : 01.09.2008 sur les bourses et les prêts d études (RBPE) Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu la loi du 14 février 2008 sur les bourses et les prêts

Plus en détail

PROJET DE LOI. de finances rectificative pour 2011. (Texte définitif)

PROJET DE LOI. de finances rectificative pour 2011. (Texte définitif) PROJET DE LOI adopté le 8 septembre 2011 N 193 SÉNAT DEUXIÈME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2010-2011 PROJET DE LOI de finances rectificative pour 2011. (Texte définitif) Le Sénat a adopté sans modification,

Plus en détail

NOTE D INFORMATION N 35

NOTE D INFORMATION N 35 Pôle RESSOURCES HUMAINES Tél. : 03 83 67 48 19 Service Carrière Email : carriere@cdg54.fr Fax : 03 83 97 88 44 NOTE D INFORMATION N 35 LE TEMPS PARTIEL REFERENCES : Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 portant

Plus en détail

CONSEIL GÉNÉRAL DE LA HAUTE-MARNE BP 509 52011 CHAUMONT CEDEX

CONSEIL GÉNÉRAL DE LA HAUTE-MARNE BP 509 52011 CHAUMONT CEDEX CONSEIL GÉNÉRAL DE LA HAUTE-MARNE BP 509 52011 CHAUMONT CEDEX Direction de l éducation et des bâtiments 03 25 32 86 14 03 25 32 86 14 DEMANDE D AIDE DÉPARTEMENTALE À LA PENSION OU DEMI-PENSION ANNÉE SCOLAIRE

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI TEXTE ADOPTÉ n 727 «Petite loi» ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE DEUXIÈME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2010-2011 7 septembre 2011 PROJET DE LOI de finances rectificative

Plus en détail

Crédits d impôt non remboursables et remboursables du Québec offerts aux particuliers pour 2012

Crédits d impôt non remboursables et remboursables du Québec offerts aux particuliers pour 2012 Crédits d impôt non remboursables et remboursables du Québec offerts aux particuliers pour 2012 du Québec pour 2012 Taux d imposition s appliquant aux crédits 1 20,00 % Facteur d indexation 2 2,66 % Montant

Plus en détail

LE VERSEMENT DE LA REMUNERATION

LE VERSEMENT DE LA REMUNERATION LE VERSEMENT DE LA REMUNERATION 1. Quels sont les modes de paiement du salaire? 2. Quelle est la méthode de calcul du salaire en cas d absence non rémunérée? 3. Comment est déterminé le salaire des salariés

Plus en détail

ACCUEIL FAMILIAL DE JOUR CONDITIONS FINANCIERES. Applicables dès le 01.01.2012

ACCUEIL FAMILIAL DE JOUR CONDITIONS FINANCIERES. Applicables dès le 01.01.2012 ACCUEIL FAMILIAL DE JOUR CONDITIONS FINANCIERES Applicables dès le 01.01.2012 Adopté par l Assemblée générale de l ARAJ Broye-Vully le 08 juin 2011 1 ASSOCIATION DU RESEAU D ACCUEIL DE JOUR BROYE-VULLY

Plus en détail

Prestation d'action sociale : chèquesvacances

Prestation d'action sociale : chèquesvacances D N A S Destinataires Tous Services Contact BAGGIO Regis Tél : 01 41 24 40 78 Fax : E-mail : regis.baggio@laposte.fr Date de validité A partir du 01 juillet 2008 Prestation d'action sociale : chèquesvacances

Plus en détail

Le système d assurance chômage

Le système d assurance chômage D A N E M A R K L A P O L I T I Q U E D E M A R C H É D U T R A V A I L Le système d assurance chômage Janvier 2001 DANSK ARBEJDSMARKEDSPOLITIK Cette publication est éditée par le Ministère du Travail

Plus en détail

É.D.A. : DEMANDE DE BOURSE

É.D.A. : DEMANDE DE BOURSE É.D.A. : DEMANDE DE BOURSE PROMOTION 2015-2016 NOM : (Pour les femmes mariées, indiquer le nom de jeune fille entre parenthèses) Prénom : Date et lieu de naissance : Domicile : Téléphone : E-mail : Avis

Plus en détail

JEF. Programme pour les Jeunes en Formation

JEF. Programme pour les Jeunes en Formation 1 JEF Programme pour les Jeunes en Formation 2, un programme du BCAS, fondation privée reconnue d utilité publique, qui agit : Pour les enfants et les jeunes : SOS-Enfants Genève Le Biceps Pour les adultes

Plus en détail

ANNEXE I ALLOCATION DE PRESENCE PARENTALE

ANNEXE I ALLOCATION DE PRESENCE PARENTALE ANNEXE I ALLOCATION DE PRESENCE PARENTALE Rappel du dispositif L allocation de présence parentale, créée par la loi de financement de la sécurité sociale pour 2001, est une prestation destinée à compenser

Plus en détail

Réseau d Accueil de Jour des Enfants de Rolle & Environs (AJERE)

Réseau d Accueil de Jour des Enfants de Rolle & Environs (AJERE) Réseau d Accueil de Jour des Enfants de Rolle & Environs (AJERE) REGLEMENT DES STRUCTURES D ACCUEIL COLLECTIF - UAPE DU RESEAU AJERE 1.- CADRE GENERAL L Unité d accueil pour écoliers (ci-après UAPE) de

Plus en détail

STATUTS GENERAUX DE DEPLACEMENT

STATUTS GENERAUX DE DEPLACEMENT STATUTS GENERAUX DE DEPLACEMENT Mise à jour : 24/05/2007 Nbre de pages : 10 Nom du Responsable : Jacques REBEYRAT Visa : Fonction : Président Directeur Général SOMMAIRE OBJET 3 DOCUMENTS LEGISLATIFS DE

Plus en détail

Règlement sur l assurance-vieillesse et survivants

Règlement sur l assurance-vieillesse et survivants Règlement sur l assurance-vieillesse et survivants (RAVS) 1 831.101 du 31 octobre 1947 (Etat le 1 er janvier 2015) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 81 de la loi fédérale du 6 octobre 2000 sur la partie

Plus en détail

Le congé individuel de formation (CIF-CDI)

Le congé individuel de formation (CIF-CDI) 07 Le congé individuel de formation (CIF-CDI) PAGE 1/5 Le CIF est un dispositif de formation mobilisable à l initiative du salarié en CDI ou en CDD qui remplit certaines conditions (ancienneté, délai entre

Plus en détail

DEMANDE DE BOURSE ET/OU PRÊT D ETUDES 2015-2016

DEMANDE DE BOURSE ET/OU PRÊT D ETUDES 2015-2016 Avenue de France 8, 1951 Sion Heures d ouverture Tél. 027 606 40 85 Fax 027 606 40 84 Le lundi et mardi : e-mail : bourses-formations@admin.vs.ch 08h30-11h30 et 14h00-17h00 Internet :www.vs.ch/bourses

Plus en détail

Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale d employée en intendance/employé en intendance 1 avec attestation fédérale de formation professionnelle (AFP) du 20 décembre 2005 79614 Employée/Employé

Plus en détail

AVENANT N O 26 DU 5 NOVEMBRE 2007

AVENANT N O 26 DU 5 NOVEMBRE 2007 MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 8822. SCIERIES AGRICOLES ET EXPLOITATIONS FORESTIÈRES (RHÔNE-ALPES, À L EXCEPTION DE LA LOIRE) (27 juin 1988)

Plus en détail

Loi concernant les subsides de formation

Loi concernant les subsides de formation Loi concernant les subsides de formation du 8 novembre 05 (première lecture) Le Parlement de la République et Canton du Jura, vu les articles 7, alinéa, 8, lettres d, h et j, et 40 de la Constitution jurassienne

Plus en détail

DOSSIER FINANCIER. MEMENTO FINANCIER ETUDIANT CPES et CPGE Année scolaire 2015-2016

DOSSIER FINANCIER. MEMENTO FINANCIER ETUDIANT CPES et CPGE Année scolaire 2015-2016 DOSSIER FINANCIER MEMENTO FINANCIER ETUDIANT CPES et CPGE Année scolaire 2015-2016 Les frais de scolarité dus par les étudiants scolarisés au Lycée naval sont composés des Fonds Particuliers (FP) et des

Plus en détail

ACCORD COLLECTIF DU 20 DÉCEMBRE 2006

ACCORD COLLECTIF DU 20 DÉCEMBRE 2006 MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel GARANTIES COLLECTIVES ET OBLIGATOIRES POUR L ENSEMBLE DES INTERMITTENTS DU SPECTACLE (20 décembre

Plus en détail