RAPPORT DE LA FORMATION : «REGLES ET BONNES PRATIQUES DE GESTION DES STOCKS» OADCPH LOME- TOGO

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPORT DE LA FORMATION : «REGLES ET BONNES PRATIQUES DE GESTION DES STOCKS» OADCPH LOME- TOGO"

Transcription

1 Organisation Africaine pour le Développement des Centres Pour Personnes Handicapées Site Web: RAPPORT DE LA FORMATION : «REGLES ET BONNES PRATIQUES DE GESTION DES STOCKS» OADCPH LOME- TOGO Pour «Nom de l organisation» : Masse Niang Rapport élaboré par : Brice Fleurance Dates de la formation : du 17 au 21 Août 2015 Lieu : Lomé - Togo Sommaire : 1. ANALYSE DU GROUPE DE PARTICIPANTS A LA FORMATION DYNAMIQUE OBSERVEE AU COURS DE LA FORMATION QUALITE DE L APPRENTISSAGE DE LA PART DES PARTICIPANTS PERTINENCE DES CONTENUS ET DES DIFFERENTES SEQUENCES DE FORMATION PROPOSEES PERSPECTIVES ET AXES DE TRAVAIL IDENTIFIES ORGANISATION ADMINISTRATIVE ET LOGISTIQUE DE LA FORMATION APPRECIATION DE LA FORMATION PAR LES PARTICIPANTS CONCLUSIONS... 5 Institut Bioforce // Gestion des stocks // Guinée //

2 1. ANALYSE DU GROUPE DE PARTICIPANTS A LA FORMATION La formation s est déroulée en une session de cinq (5) jours sur un groupe de dix-huit (18) apprenants. Le public de la formation est composé : 1. pour la moitié d orthopédistes et kinésithérapeutes (neufs apprenants) 2. de quatre (4) formateurs orthopédiques 3. de deux (2) secrétaires 4. de trois (3) personnels logistique (gestionnaire de stock, logisticien et magasinier) Tous les apprenants travaillent en Afrique et quatre (4) pays sont représentés (Togo, Benin, Mali, Cameroun). La variété des profils ainsi que la différence d expérience professionnelle des participants rend le groupe très hétérogène. L accent fût donc mis sur les bases théoriques pour sensibiliser le personnel non-logistique (majoritaire) sur les contraintes logistiques liées à la gestion des stocks. 2. DYNAMIQUE OBSERVEE AU COURS DE LA FORMATION La dynamique de groupe s est développée au fil des jours et des exercices pratiques. Le contenu de la formation (la gestion des stocks à différents niveaux) nécessite un travail en équipe permanant. Les messages transversaux sur la dynamique d équipe ont donc été au cœur de l apprentissage. En effet, une partie importante de la formation est la mise en pratique des concepts de gestion des stocks. Cette partie est animée par une simulation réalisée en plusieurs phases et sur deux demi-journées. Un de ses objectifs et de faire prendre conscience aux participants de l importance primordiale de la dynamique d équipe dans l atteinte des objectifs opérationnels. Le renforcement de la dynamique d équipe est donc un objectif de formation et est renforcé tout au long de celle-ci. Quelque participants restent néanmoins opaques à toute dynamique de groupe et sont restés passifs tout au long de la formation. Ils ne représentent qu un assez faible pourcentage (je l estime à 15% : 2 personnes) 3. QUALITE DE L APPRENTISSAGE DE LA PART DES PARTICIPANTS Les résultats sont très satisfaisants pour la plupart des apprenants. L accent porté sur les contraintes logistiques à créer de la compréhension puis une empathie du personnel non logistique vis-à-vis des gestionnaires de stocks. La session de formation est réalisée dans l optique de renforcer le pouvoir décisionnel de tous les participants en leur donnant les outils et méthodes essentielles facilement adaptables à leur quotidien. Ainsi, chaque participant a pu s approprier, tout au long de la formation, des méthodes et outils simples pour leur gestion quotidienne. Gestion des stocks // Togo // /5

3 4. PERTINENCE DES CONTENUS ET DES DIFFERENTES SEQUENCES DE FORMATION PROPOSEES Les contenus ont déjà faits leurs preuves dans d autres contextes (Ebola en Guinée ou développement des capacités au Burkina) La formation se déroule sur cinq (5) jours (35 heures en tout) répartis comme suit : a. 3.5 h sur l introduction à la formation b. 3.5 h sur les bases théoriques de l entreposage c. 7.0 h sur le suivi des produits au sein d un entrepôt d. 7.0 h sur le rangement des marchandises e. 10,5 h sur le calcul des niveaux de stocks et la mise en pratique. f. 3,5 h sur la revue d apprentissage et le bilan de la formation Les contenus sont à mon sens en totale adéquation avec les attentes des apprenants. En effet, les participants sont maintenant en mesure de passer une commande en fonction des besoins. 5. PERSPECTIVES ET AXES DE TRAVAIL IDENTIFIES Plusieurs axes de travail sont envisageables pour renforcer l impact de la formation : 1. Elaborer un test en fin de formation sur les essentiels pour acquisition du certificat ; 2. Elaborer un suivi de la formation à un mois, trois mois, six mois ; 3. Prévoir une formation niveau avancé pour les gestionnaires de stocks ; 4. Prévoir une formation similaire à refaire pour tout le personnel ayant un lien avec un stock de marchandises. 6. ORGANISATION ADMINISTRATIVE ET LOGISTIQUE DE LA FORMATION L organisation logistique et administrative fût bonne. L essentiel était prêt à temps ; quelques détails furent réglés sur place (adapter la simulation au secteur du handicap). La salle de formation fut préparée à temps et fonctionnelle. Dix-huit participants sont néanmoins un maximum pour le cet espace. Gestion des stocks // Togo // /5

4 7. PPRECIATION DE LA FORMATION PAR LES PARTICIPANTS Chaque participant a rempli un formulaire d évaluation de la formation lors de la dernière session avant la clôture. Les appréciations sont résumées dans le graphique ci-dessous : Auto-évaluation des compétences Avant et Après la formation 5,00 4,50 4,00 3,50 3,00 2,50 2,00 1,50 1,00 0,50 0,00 4,17 Dimensionner, choisir et maintenir un entrepôt 4,39 2,72 2,56 1,44 1,83 Définir les notions de bases de la gestion des stocks 4,00 4,11 4,17 4,17 3,11 0,89 Connaître et Lister, faire appliquer commenter et les règles de améliorer les bases de sureté documents et de sécurité nécessaires à la dans l'entrepôt gestion des stocks Avant Après Ecart 2,67 2,83 2,78 1,44 1,33 1,39 Définir et mettre en œuvre une stratégie de stockage et le contrôle d'inventaire adapté Moyenne des évaluations avant-après Appréciations de la formation 4,00 3,50 3,00 2,50 2,00 1,50 1,00 0,50 0,00 3,83 3,83 3,83 3,72 Appréciation générale du module Pertinence du contenu Animation Méthode pédagogique 3,28 Conditions matérielles de réalisation de la formation 3,50 3,61 3,66 Qualité des informations préalables à la formation (processus d information, présentation du contenu) Transposition possible à votre activité professionnelle Moyenne des appréciations Gestion des stocks // Togo // /5

5 Commentaires des participants : 1. J aimerais que cette formation soit refaite dans l avenir ; 2. La formation s est bien déroulée grace à la compétence, la disponibilité et la rigueur du formateur ; 3. La formation me permet d avoir une idée sur l aménagement de mon entrepôt ainsi que l importance du travail en équipe ; 4. A partir de maintenant, je ne vais plus commander au hasard ; 5. Cette formation m a permis de mieux comprendre les contraintes logistiques et de travailler en équipe avec le magasinier ; 6. Cette formation m encourage à devenir gestionnaire de stocks et logisticienne ; 7. Continuer cette formation pour que les autres acteurs en bénéficient ; 8. D autres formations sont nécessaires en ressources humaines ; 9. J aimerais que OADCPH se mette en relation avec nos supérieurs pour faciliter la mise en place des points abordés durant la formation ; 10. Cette formation va nous permettre de changer nos vieilles habitudes en vue de mieux satisfaire nos clients. 11. Il serait préférable d avoir le support des cours avant le début de la formation ; 12. A l avenir, tenir compte de l âge adulte des participants ; 13. Une formation de deux semaines permettrait aux participants d assimiler le contenu à leur rythme ; 14. Revoir le rythme de la formation à la baisse ; 15. Améliorer le cadre de la formation (salle de cours); 16. Formation qui est à la fois théorique et pratique ; 17. Cette formation va réellement permettre d améliorer de façon significative ma manière de travailler et de prendre des décisions ; 8. CONCLUSION La formation telle qu elle s est déroulée est un succès sur plusieurs aspects. En effet, le résultat obtenu est à mon sens très satisfaisant et les objectifs sont adaptés aux attentes et contraintes des participants. De plus, l impact immédiat est grand : des améliorations sont visibles sur les pratiques de stockage et de réapprovisionnement pendant les cinq jours de formation. Enfin, l enthousiasme des participants en fin de formation ainsi que quelques échanges informels m indiquent qu il existe un besoin important de développer ce genre de formation pour opérationnaliser tous les acteurs de la gestion des stocks : médicaux, para médicaux, logistiques et administratifs. Sincères remerciements à Masse Niang pour l organisation générale de la formation, sa disponibilité et sa confiance apportée pour une première collaboration ; à Sylvie pour sa gestion exemplaire de l administration et de la logistique ; à Sei pour nous avoir ouvert les portes de l entrepôt qu il a en gestion et à Yves Mazard pour la mise en relation prolifique. A très bientôt j espère pour de nouvelles collaborations. Documents à joindre en annexe : - Profil des participants ; - Objectifs formation ; - Fiche de présence ; - Appréciations des apprenants. Gestion des stocks // Togo // /5

Acquérir les outils nécessaires à la gestion quotidienne d une base logistique

Acquérir les outils nécessaires à la gestion quotidienne d une base logistique Acquérir les outils nécessaires à la gestion quotidienne d une base logistique Objectifs Savoir assurer la maintenance et l utilisation des équipements techniques : parc véhicule, informatique, énergie,

Plus en détail

FORMATION DIPLOMANTE BAC PRO LOGISTIQUE

FORMATION DIPLOMANTE BAC PRO LOGISTIQUE FORMATION DIPLOMANTE BAC PRO LOGISTIQUE Public concerné : Pour les jeunes : Après la 3ème ou après un BEP, voire un CAP (BEP Tertiaire, BEP Conduite et Services dans le Transport Routier) Pour les adultes

Plus en détail

Logisticien Approvisionnement de la Solidarité Internationale. formations métiers. métier de la logistique

Logisticien Approvisionnement de la Solidarité Internationale. formations métiers. métier de la logistique formations métiers Chaque année, ce sont 260 personnes qui franchissent les portes de l Institut Bioforce pour se former aux métiers de la solidarité internationale. De 3 mois pour les profils experts

Plus en détail

TECHNIQUES ET OUTILS DE GESTION DE PROJETS (EJN.0X)

TECHNIQUES ET OUTILS DE GESTION DE PROJETS (EJN.0X) TECHNIQUES ET OUTILS DE GESTION DE PROJETS (EJN.0X) Attestation d études collégiales (A.E.C.) Durée : 480 heures unités : 16,66 unités PRÉSENTATION GÉNÉRALE Le programme a été développé selon l approche

Plus en détail

LES REFERENTIELS DES METIERS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE AU BENIN

LES REFERENTIELS DES METIERS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE AU BENIN Atelier pour l Afrique Subsaharienne FORMATION DE MASSE EN MILIEU RURAL, ÉLÉMENT DE RÉFLEXION POUR LA DÉFINITION D UNE POLITIQUE NATIONALE Ouagadougou, Burkina Faso 30 mai au 3 juin 2005 LES REFERENTIELS

Plus en détail

Logistique. Commerce. Gestion Administration. Sainte Thérèse SAINT-NAZAIRE. Commerce UN PROJET A VIVRE ENSEMBLE LES METIERS DU TERTIAIRE.

Logistique. Commerce. Gestion Administration. Sainte Thérèse SAINT-NAZAIRE. Commerce UN PROJET A VIVRE ENSEMBLE LES METIERS DU TERTIAIRE. l contact@sainte-therese.fr www.sainte-therese.fr ycée Sainte Thérèse SAINT-NAZAIRE Logistique Commerce Logistique LES METIERS DU TERTIAIRE Gestion Administration Logistique Commerce Gestion Administration

Plus en détail

PARCOURS TREMPLIN MANAGER Tout employé d un site logistique ayant dans le cadre de son activité professionnelle la responsabilité quotidienne du management d une équipe 10 jours 7,5 heures 8 à 14 Professionnaliser

Plus en détail

FEDERATION DES ORGANISATIONS NON GOUVERNEMENTALES AU TOGO FONGTO

FEDERATION DES ORGANISATIONS NON GOUVERNEMENTALES AU TOGO FONGTO FEDERATION DES ORGANISATIONS NON GOUVERNEMENTALES AU TOGO FONGTO RAPPORT DE SYNTHESE D UNE SESSION DE FORMATION A LA GESTION A L INTENTION DES ONG ET ASSOCIATIONS MEMBRES DE LA FEDERATION DES ONGS AU TOGO

Plus en détail

Partager l expérience de l ASECNA dans la mise en œuvre du SMS et du SMQ :

Partager l expérience de l ASECNA dans la mise en œuvre du SMS et du SMQ : Objet de la présentation Partager l expérience de l ASECNA dans la mise en œuvre du SMS et du SMQ : Défis rencontrés Avantages acquis Contenu de la présentation Qu est ce que l ASECNA? Planification de

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt ---------------------------

Appel à manifestation d intérêt --------------------------- Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development Appel à manifestation d intérêt ---------------------------

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES ACTION : FORMATION EN MANAGEMENT DE LA QUALITE

TERMES DE REFERENCES ACTION : FORMATION EN MANAGEMENT DE LA QUALITE REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université de la Manouba Université de la Manouba Partenaire du Programme d Appui à la Qualité TERMES DE REFERENCES

Plus en détail

www.entrepreneurs en afrique.com Entrepreneurs en Afrique

www.entrepreneurs en afrique.com Entrepreneurs en Afrique Entrepreneurs en Afrique Une idée Contribuer à l émergence de PME/PMI technologiques en Afrique grâce à la collaboration entre des entrepreneurs africains et des Ecoles d Ingénieurs françaises (Réseau

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET

APPEL A MANIFESTATION D INTERET Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development APPEL A MANIFESTATION D INTERET ------------------------

Plus en détail

PROJET NOMAD 2005-2008

PROJET NOMAD 2005-2008 PROJET NOMAD 2005-2008 1. CONTEXTE DU PROJET L apport des technologies de l information et de la communication (TIC) pour l apprentissage des adultes. En 2005, il n était plus nécessaire de justifier l

Plus en détail

LEARNING EVERYWHERE 1

LEARNING EVERYWHERE 1 1 LEARNING EVERYWHERE Un contexte de travail qui évolue La mondialisation et la technologie ont augmenté la quantité et la rapidité des flux d informations personnelles & professionnelles que nous devons

Plus en détail

OUTIL 3 : MENER DES ÉVALUATIONS ÉVALUATION DES STAGIAIRES. Objectif des organisateurs et formateurs. Évaluation des stagiaires. Évaluation initiale

OUTIL 3 : MENER DES ÉVALUATIONS ÉVALUATION DES STAGIAIRES. Objectif des organisateurs et formateurs. Évaluation des stagiaires. Évaluation initiale OUTIL 3 : MENER DES ÉVALUATIONS L enseignement doit viser à ce que tous les stagiaires réussissent à acquérir de nouvelles connaissances et de nouvelles compétences. La réussite des stagiaires dépend en

Plus en détail

Fiche formation Assistant comptabilité et administration - ASCA - N : 9579 - Mise à jour : 06/05/2015

Fiche formation Assistant comptabilité et administration - ASCA - N : 9579 - Mise à jour : 06/05/2015 Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 19/09/2015. Fiche formation Assistant comptabilité et administration - ASCA - N : 9579 - Mise à jour : 06/05/2015 ASCA Assistant comptabilité

Plus en détail

C est quoi le District Health Information Software 2?

C est quoi le District Health Information Software 2? Introduction Actions entreprises C est quoi le Health Information Software 2? Avantages Inconvénients Conclusion Le système d information sanitaire est l un des piliers du Système de Santé Il contribue

Plus en détail

Reference TSOEM63. Date/Nat. Lang. 8 décembre 2014

Reference TSOEM63. Date/Nat. Lang. 8 décembre 2014 Minutes of Meeting To TSOEM63, Pierre MICHAUD TSOEM6, Romain MARCOUT TSOEI Denis CLERC TSOE Hervé GILIBERT, Head of Space Systems Engineering Copy OADCPH, Masse NIANG, Directeur OADCPH, Mariama SCHNEIDER,

Plus en détail

SNTL Groupe, un intégrateur des métiers de la Supply chain au service de la logistique africaine depuis et vers le monde.

SNTL Groupe, un intégrateur des métiers de la Supply chain au service de la logistique africaine depuis et vers le monde. SNTL Groupe, un intégrateur des métiers de la Supply chain au service de la logistique africaine depuis et vers le monde Septembre 2015 SNTL Groupe Positionnement stratégique sur le marché Supply Chain

Plus en détail

PARCOURS DE FORMATION CA1 et CA2

PARCOURS DE FORMATION CA1 et CA2 PARCOURS DE FORMATION CA1 et CA2 A destination des agents en contrats aidés Modalités de mise en place du parcours et accompagnement des e- ou tuteurs relais SE FORMER A SON RYTHME EN FONCTION DE SES BESOINS

Plus en détail

OUTILS IFP OUTILS IFP - RH. OUTILS IFP Sécurité alimentaire. OUTILS IFP - Environnement

OUTILS IFP OUTILS IFP - RH. OUTILS IFP Sécurité alimentaire. OUTILS IFP - Environnement OUTILS IFP OUTILS IFP - RH Moniteur des compétences Moniteur de gestion des âges Moniteur de gestion des candidatures Accueil Efficace Cap Food Compétences Introtool Bilan de formations OUTILS IFP Sécurité

Plus en détail

2 ème COLLOQUE OUEST AFRICAIN DE L AUDIT INTERNE

2 ème COLLOQUE OUEST AFRICAIN DE L AUDIT INTERNE BENIN BURKINA FASO COTE D IVOIRE GUINEE-BISSAU NIGER MALI SENEGAL TOGO 2 ème COLLOQUE OUEST AFRICAIN DE L AUDIT INTERNE YAMOUSSOUKRO - 18,19-20 JUIN 2015 THEME : Audit Interne, Acteur Majeur de la mise

Plus en détail

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Cet outil offre aux conseillers en orientation professionnelle : un processus étape par étape pour réaliser une évaluation informelle

Plus en détail

«PARCE QUE SE FORMER EST UNE NECESSITE DE VIE» BTS LICENCE PROFESSIONNELLE BACHELOR MASTER CYCLE INGENIEUR FORMATIONS MODULAIRES & QUALIFIANTES

«PARCE QUE SE FORMER EST UNE NECESSITE DE VIE» BTS LICENCE PROFESSIONNELLE BACHELOR MASTER CYCLE INGENIEUR FORMATIONS MODULAIRES & QUALIFIANTES Sa INSTITUT SUPERIEUR FO.P.A.S.E. Enseignements Secondaire Technique et Professionnel Supérieur et Para universitaire lami, Ministre d Etat Chargé Siège : Lot n 1076 Gbèdjromédé I, immeuble IS-FOPASE -

Plus en détail

Nouveau centre de formation Transport Logistique AFTRAL à Rouen : Equipements pédagogiques étoffés et capacité d accueil accrue

Nouveau centre de formation Transport Logistique AFTRAL à Rouen : Equipements pédagogiques étoffés et capacité d accueil accrue Nouveau centre de formation Transport Logistique AFTRAL à Rouen : Equipements pédagogiques étoffés et capacité d accueil accrue L AFT IFTIM Formation Continue deviendra AFTRAL (Apprendre et se Former en

Plus en détail

Bilan d activités 2009-10 Enquête de satisfaction RemplaChamp

Bilan d activités 2009-10 Enquête de satisfaction RemplaChamp D après une initiative de Champ AGJIR Bilan d activités 2009-10 Enquête de satisfaction RemplaChamp www.remplachamp.fr Contacts : Sylvain DURIEZ, Président de Champ AGJIR, president@champagjir.fr Jacques

Plus en détail

Identification de l action et du demandeur

Identification de l action et du demandeur CAHIER DES CHARGES AUDIT DE PROCEDURES POUR LA SELECTION, LE SUIVI ET LE CONTROLE DES ACTIONS COFINANCEES PAR LE FSE DANS LE CADRE DE L OPERATION 2012-2013 «ACCOMPAGNEMENT ET DEVELOPPEMENT DE COMPETENCES

Plus en détail

Appel à propositions

Appel à propositions Appel à propositions Dispositif de professionnalisation des acteurs de l accueil, l information, l orientation, l emploi, la formation professionnelle initiale (par la voie de l apprentissage) et la formation

Plus en détail

Feuille couverture de tâche du cadre du CLAO

Feuille couverture de tâche du cadre du CLAO Feuille couverture de tâche du cadre du CLAO Titre de la tâche : Ahhh j aime mon café! Nom de la personne apprenante : Date de début : Date de fin : Réussite : Oui Non Voie : Emploi Formation en apprentissage

Plus en détail

NOTE DE METHODOLOGIE 1 CONDUIRE UNE FORMATION REPERES CONJUGUER L HISTOIRE DE L EUROPE AVEC L HISTOIRE DE L EUROPEEN

NOTE DE METHODOLOGIE 1 CONDUIRE UNE FORMATION REPERES CONJUGUER L HISTOIRE DE L EUROPE AVEC L HISTOIRE DE L EUROPEEN NOTE DE METHODOLOGIE 1 CONDUIRE UNE FORMATION REPERES CONJUGUER L HISTOIRE DE L EUROPE AVEC L HISTOIRE DE L EUROPEEN Cette note propose une division conventionnelle en trois parties et examine les questions

Plus en détail

Appel à candidature Bourses AWARD

Appel à candidature Bourses AWARD Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development Appel à candidature Bourses AWARD Ouverture de

Plus en détail

Formation Continue Les cycles de compétences. Présentation générale

Formation Continue Les cycles de compétences. Présentation générale Formation Continue Les cycles de compétences Présentation générale Les cycles de compétences : Introduction Les cycles proposés Dans le but de développer et de promouvoir de façon systématique un certain

Plus en détail

Guide de formation à l assurance qualité (QualiTraining)

Guide de formation à l assurance qualité (QualiTraining) Guide de formation à l assurance qualité (QualiTraining) Description de projet Mise à jour le 18 mai 2006 Coordinatrice: Equipe de projet: Laura Muresan, EAQUALS / PROSPER-ASE, Roumanie Frank Heyworth,

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES

TERMES DE REFERENCES TERMES DE REFERENCES Composante 3 / TUNISIE ACCUEIL ET ACCOMPAGNEMENT DES JEUNES DEMANDEURS D EMPLOIS DIPLOMES DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ACTION DE FORMATION Contribution à la réalisation d un outil intitulé

Plus en détail

Le Formateur en Institut de Formation en Soins Infirmiers

Le Formateur en Institut de Formation en Soins Infirmiers INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS Mission du formateur I.F.S.I. REDACTEUR : Christine BELOEIL : Directeur IFSI DATE : le 21 JANVIER 2005 MIS A JOUR LE 15 SEPTEMBRE 2005 MIS A JOUR LE 31 AOUT 2007

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication A. Contexte La Conférence des Ministres de l Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN) est une organisation

Plus en détail

Logiciel libre dans un projet de coopération internationale Le projet SIST

Logiciel libre dans un projet de coopération internationale Le projet SIST Logiciel libre dans un projet de coopération internationale Le projet SIST Journée thématique, les logiciels libres en IST CNRS/Pist LR/Agropolis Montpellier 23 novembre 2007 Sommaire SOMMAIRE 1 - Présentation

Plus en détail

Guide d animation. Comment réussir le CRED ART dans votre institution. Sommaire. du film didactique sur le CRED ART

Guide d animation. Comment réussir le CRED ART dans votre institution. Sommaire. du film didactique sur le CRED ART Formation des acteurs d offre du Crédit aux jeunes Artisans (CRED ART) Sommaire Guide d animation du film didactique sur le CRED ART Comment réussir le CRED ART dans votre institution Guide d animation

Plus en détail

Coordinateur de Projet de la Solidarité Internationale. formations métiers. métier du management de projet

Coordinateur de Projet de la Solidarité Internationale. formations métiers. métier du management de projet formations métiers Chaque année, ce sont 20 personnes qui franchissent les portes de l Institut Bioforce pour se former aux métiers de la solidarité internationale. De 3 mois pour les profils experts à

Plus en détail

Universités d été de la E-santé

Universités d été de la E-santé d été de la E- Déploiement de la E-formation à la CRf et impact du E-learning sur le métier de formateur 1 Santé et Aide à l Autonomie Présentation de la Croix-Rouge La formation : un des cinq métiers

Plus en détail

L apprenant au cœur de la formation

L apprenant au cœur de la formation L apprenant au cœur de la formation Le Centre des Niveaux de compétence linguistique canadiens Notre mission: Promouvoir l excellence dans l enseignement et l apprentissage du français langue seconde.

Plus en détail

E Learning Campus. Introduction et offre de formation

E Learning Campus. Introduction et offre de formation E Learning Campus Offre faite par : Private International Institute of Management & Technology (PIIMT) Introduction et offre de formation Qu'est ce que le e learning? Principe Le E Learning est le terme

Plus en détail

FIDAFRIQUE, Réseau sur le développement rural et la lutte contre la pauvreté en Afrique de l Ouest et Centrale,

FIDAFRIQUE, Réseau sur le développement rural et la lutte contre la pauvreté en Afrique de l Ouest et Centrale, ATELIER MISE EN ŒUVRE PROJETS / PROGRAMMES FIDA ----- BAMAKO Avril 2005 1 / 5 FIDAFRIQUE, Réseau sur le développement rural et la lutte contre la pauvreté en Afrique de l Ouest et Centrale, Objectif principal

Plus en détail

Valorisez vos compétences Tournez-vous vers l enseignement Devenez formateur professionnel d adultes

Valorisez vos compétences Tournez-vous vers l enseignement Devenez formateur professionnel d adultes Année 2015 Valorisez vos compétences Tournez-vous vers l enseignement Devenez formateur professionnel d adultes TITRE PROFESSIONNEL DE FORMATEUR D ADULTES Public : Vous avez plus de 18 ans Avoir un BAC

Plus en détail

Programme détaillé. LES TABLEAUX DE BORD Formation en présentiel (21 h) accompagnée d un parcours e-learning Excel (5 h)

Programme détaillé. LES TABLEAUX DE BORD Formation en présentiel (21 h) accompagnée d un parcours e-learning Excel (5 h) Programme détaillé LES TABLEAUX DE BORD Formation en présentiel (21 h) accompagnée d un parcours e-learning Excel (5 h) Public : Toute personne assurant ou participant à la gestion d une entreprise (et

Plus en détail

JLD Consulting STRATÉGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE

JLD Consulting STRATÉGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE FORMATION EN LOGISTIQUE STRATÉGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE , cabinet conseil spécialisé en stratégie, organisation d entreprise vous assiste dans vos choix stratégiques et vous accompagne

Plus en détail

Piloter un Curriculum:

Piloter un Curriculum: G U I D E T E C H N I Q U E D E X E C U T I O N N 3, I - T E C H Piloter un Curriculum: Evaluer l Efficacité d une Nouvelle Formation Les Guides Techniques d Exécution d I-TECH consistent en une série

Plus en détail

Kits pédagogiques pour l éducation thérapeutique du patient enfant, adolescent, adulte vivant avec le VIH

Kits pédagogiques pour l éducation thérapeutique du patient enfant, adolescent, adulte vivant avec le VIH Kits pédagogiques pour l éducation thérapeutique du patient enfant, adolescent, adulte vivant avec le VIH Projet ESTHERAID Objectif: améliorer l accès aux traitements antirétroviraux Financement : Unitaid

Plus en détail

ETUDE SUR LES BESOINS DE FORMATION DANS LES ENTREPRISES PUBLIQUES TUNISIENNES. Analyse et synthèse des résultats

ETUDE SUR LES BESOINS DE FORMATION DANS LES ENTREPRISES PUBLIQUES TUNISIENNES. Analyse et synthèse des résultats ETUDE SUR LES BESOINS DE FORMATION DANS LES ENTREPRISES PUBLIQUES TUNISIENNES Analyse et synthèse des résultats Etude organisée par le service Etudes du CIFODECOM 1. INTRODUCTION 2. OBJETIF DE L ETUDE

Plus en détail

Former n est pas jouer.

Former n est pas jouer. Former n est pas jouer. Pour quels objectifs et à quelles conditions miser sur la pédagogie ludique? Emmanuelle ROHOU, Consultante-experte en Sciences de l Education 1. Le principe de l utilisation du

Plus en détail

LA POLITIQUE DE FORMATION A L ASECNA

LA POLITIQUE DE FORMATION A L ASECNA LA POLITIQUE DE FORMATION A L ASECNA Présentation : Sadamba TCHAGBELE, Directeur EAMAC, Niamey - NIGER Slide 1 Sommaire Introduction Aperçu sur l ASECNA La politique de formation à l ASECNA Les centres

Plus en détail

Sondage sur les bulletins scolaires de la province Résumé des résultats

Sondage sur les bulletins scolaires de la province Résumé des résultats Sondage sur les bulletins scolaires de la province Résumé des résultats Présenté à la ministre de l Éducation et du Développement de la petite enfance par le Comité d examen des bulletins scolaires de

Plus en détail

L ÉVALUATION DANS LES DIFFÉRENTS PROCESSUS DE FORMATION

L ÉVALUATION DANS LES DIFFÉRENTS PROCESSUS DE FORMATION STONA Laurent ls@bepecaser.org L DANS LES DIFFÉRENTS PROCESSUS DE FORMATION Évaluer, c est donner une valeur. Puisque toute formation vise des objectifs, tout acte de formation ou de sensibilisation nécessite

Plus en détail

LANGUE DES SIGNES NIVEAU 1

LANGUE DES SIGNES NIVEAU 1 LANGUE DES SIGNES NIVEAU 1 Tous les professionnels du tourisme Alternance de cours et d exercices oraux ( jeux de roles, mise en situation ) La formation est faite sur 5 jours et en deux temps ( 3 jours

Plus en détail

Titre professionnel - Infographiste en multimédia

Titre professionnel - Infographiste en multimédia Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 22/11/2015. Fiche formation Titre professionnel - Infographiste en multimédia - N : 16001 - Mise à jour : 14/09/2015 Titre professionnel

Plus en détail

Déroulement et contenus de la formation

Déroulement et contenus de la formation quotidienne, - des supports d entraînement qui favorisent l acquisition d attitudes et de comportements réalistes pour améliorer les modes de prévention et d intervention en situation conflictuelle, -

Plus en détail

Atelier de simulation APOLLO XIII

Atelier de simulation APOLLO XIII Atelier de simulation APOLLO XIII Les enjeux d une formation réussie Favoriser la participation, susciter l intérêt Enseigner les principes théoriques tout en l alliant à la pratique Motiver, impliquer,

Plus en détail

PROJET PILOTE DE FORMATION À L ÉCOCONDUITE POUR VÉHICULES LÉGERS

PROJET PILOTE DE FORMATION À L ÉCOCONDUITE POUR VÉHICULES LÉGERS Bureau de l efficacité et de l innovation énergétiques PROJET PILOTE DE FORMATION À L ÉCOCONDUITE POUR VÉHICULES LÉGERS RÉSULTATS SOMMAIRES 1 Ministère des Ressources naturelles et de la Faune Secteur

Plus en détail

Titre professionnel préparateur de commandes et cariste d'entrepôt

Titre professionnel préparateur de commandes et cariste d'entrepôt Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 22/11/2015. Fiche formation Titre professionnel préparateur de commandes et cariste d'entrepôt - N : 13808 - Mise à jour : 02/10/2015

Plus en détail

Service de Formation à la Vie Autonome

Service de Formation à la Vie Autonome Service de Formation à la Vie Autonome Une formation qui s adresse à des jeunes adultes ayant une déficience intellectuelle, qui souhaitent apprendre à vivre de manière plus autonome au quotidien Pro infirmis

Plus en détail

Manuel d utilisation de la plateforme de e-learning

Manuel d utilisation de la plateforme de e-learning Formation des Préparateurs en pharmacie à la manipulation et à l organisation du travail au sein d une unité centralisée de préparation des chimiothérapies anticancéreuses (UCPC) Manuel d utilisation de

Plus en détail

i-concours Dispositif bimodal de préparation aux concours de catégorie A des fonctions publiques

i-concours Dispositif bimodal de préparation aux concours de catégorie A des fonctions publiques Jeudi du Numérique 17.05.11 i-concours Dispositif bimodal de préparation aux concours de catégorie A des fonctions publiques 2 Genèse du projet Le premier projet complet de FAD à Sciences Po Bordeaux S

Plus en détail

DOMAINES D INTERVENTION EN DEMANDE

DOMAINES D INTERVENTION EN DEMANDE DOMAINES D INTERVENTION EN DEMANDE Critères valables pour toute affectation en tant que Volontaire des Nations Unies, pas uniquement pour les affectations en réponse à la crise du virus Ebola. Les exigences

Plus en détail

WEBLINGUA : un outil en ligne pour l enseignement / apprentissage des langues

WEBLINGUA : un outil en ligne pour l enseignement / apprentissage des langues SEMAFORAD-2, Seconde édition : 12,13 et 14 Novembre 2005 - Université de Bejaia WEBLINGUA : un outil en ligne pour l enseignement / apprentissage des langues Petitgirard Jean-Yves. Enseignant-chercheur

Plus en détail

A N N E X E 1. Introduction : référentiel d activités professionnelles page 7. Référentiel de certification page 21

A N N E X E 1. Introduction : référentiel d activités professionnelles page 7. Référentiel de certification page 21 A N N E X E 1 Introduction : référentiel d activités professionnelles page 7 Référentiel de certification page 21 - Compétences professionnelles page 21 - Connaissances associées page 55 - Unités constitutives

Plus en détail

Sélection d un Consultant chargé d accompagner le GIM-UEMOA dans le processus de mise en place d un Plan de Continuité de l Activité (PCA)

Sélection d un Consultant chargé d accompagner le GIM-UEMOA dans le processus de mise en place d un Plan de Continuité de l Activité (PCA) TERMES DE REFERENCE Sélection d un Consultant chargé d accompagner le GIM-UEMOA dans le processus de mise en place d un Plan de Continuité de l Activité (PCA) TDR_Plan de Continuité de l Activité (PCA)

Plus en détail

Demande d examen d équivalence pour un programme de formation en salubrité alimentaire

Demande d examen d équivalence pour un programme de formation en salubrité alimentaire Demande d examen d équivalence pour un programme de formation en salubrité alimentaire Nom de l organisation : Date : Auteur de la demande : Adresse postale : Tél. : Téléc. : Courriel : Nom du programme

Plus en détail

Rapport de stage. Bureau de Poste de Miribel. 25 au 29 janvier 2010

Rapport de stage. Bureau de Poste de Miribel. 25 au 29 janvier 2010 B... T... Collège E.Cizain 3 C Montluel Rapport de stage Bureau de Poste de Miribel Du 25 au 29 janvier 2010 SOMMAIRE 1- Présentation de l établissement Page 3 2- Fonctionnement de l établissement Page

Plus en détail

Étude 2013 sur la. reconnaissance des bénévoles. Contenu. Comment les bénévoles canadiens souhaitent-ils que leurs contributions soient reconnues?

Étude 2013 sur la. reconnaissance des bénévoles. Contenu. Comment les bénévoles canadiens souhaitent-ils que leurs contributions soient reconnues? Étude 2013 sur la reconnaissance des bénévoles Contenu Objectifs et méthodologie de la 2 recherche 3 Principaux résultats 4 Engagement bénévole Reconnaissance des bénévoles 6 Comment les bénévoles canadiens

Plus en détail

Guide d autoformation. Mon Gestionnaire de formation Un petit guide de survie devant toutes les formations individuelles sur Internet

Guide d autoformation. Mon Gestionnaire de formation Un petit guide de survie devant toutes les formations individuelles sur Internet Société pour l apprentissage à vie (SAVIE) Guide d autoformation Mon Gestionnaire de formation Un petit guide de survie devant toutes les formations individuelles sur Internet Par Dominique Leclair Québec

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITES INTRODUCTION

RAPPORT D ACTIVITES INTRODUCTION RAPPORT D ACTIVITES INTRODUCTION Aujourd hui, 28 pays africains appartiennent au groupe des 41 pays les moins avancés. L Afrique sombre à cause des mauvaises gestions et gouvernances de ses intellectuels.

Plus en détail

Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs :

Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs : 2. Qu est-ce qu un projet commun? Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs : le projet a un début et une fin et se structure en

Plus en détail

Pour vous, nous avons créé le premier simulateur de situations professionnelles en anglais : SIMULANG

Pour vous, nous avons créé le premier simulateur de situations professionnelles en anglais : SIMULANG VOS ATTENTES Vous êtes salarié en entreprise et vous avez besoin de progresser en anglais Vous avez besoin d améliorer votre anglais scolaire ou d entretenir votre niveau Vous n êtes pas complètement à

Plus en détail

Sensibilisation, formation de formateurs, accompagnement des projets de e-formation. e-cap

Sensibilisation, formation de formateurs, accompagnement des projets de e-formation. e-cap Sensibilisation, formation de formateurs, accompagnement des projets de e-formation e-cap objectifs de cette présentation Percevoir les enjeux liés à la e-formation Découvrir e-cap le dispositif académique

Plus en détail

Analyse des pratiques d évaluation de la formation et de son rendement dans des entreprises performantes

Analyse des pratiques d évaluation de la formation et de son rendement dans des entreprises performantes Analyse des pratiques d évaluation de la formation et de son rendement dans des entreprises performantes L ENTREPRISE CG-1 Alain Dunberry Maryse Larivière CIRDEP Table des matières Résumé... 2 1. Le portrait

Plus en détail

STRATÉGIE D APPRENTISSAGE PROGRESSIF (SAP) DE L OMC POUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS LIÉES AU COMMERCE

STRATÉGIE D APPRENTISSAGE PROGRESSIF (SAP) DE L OMC POUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS LIÉES AU COMMERCE Institut de formation et de coopération technique STRATÉGIE D APPRENTISSAGE PROGRESSIF (SAP) DE L OMC POUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS LIÉES AU COMMERCE Stratégie d apprentissage progressif de l OMC

Plus en détail

ReMeD Réseau Médicaments et Développement EVOLUTION DE L INSPECTION PHARMACEUTIQUE

ReMeD Réseau Médicaments et Développement EVOLUTION DE L INSPECTION PHARMACEUTIQUE ReMeD Réseau Médicaments et Développement Table ronde du 9 novembre 2004 Faculté de Pharmacie Paris V Communication Dr Nicole Ridolphi pharmacien inspecteur général honoraire EVOLUTION DE L INSPECTION

Plus en détail

Centre Régional Africain d Administration du Travail (CRADAT) BP 1055 Yaoundé Tél. 22.23.32.04 Fax. 22.22.21.80 E-mail. : cradat@ilo.

Centre Régional Africain d Administration du Travail (CRADAT) BP 1055 Yaoundé Tél. 22.23.32.04 Fax. 22.22.21.80 E-mail. : cradat@ilo. Centre Régional Africain d Administration du Travail (CRADAT) BP 1055 Yaoundé Tél. 22.23.32.04 Fax. 22.22.21.80 E-mail. : cradat@ilo.org I- PRESENTATION DU CRADAT A- Création - Siège Le Centre Régional

Plus en détail

Manuel d utilisation de la plateforme de e-learning

Manuel d utilisation de la plateforme de e-learning Formation certifiante «Manipulation et organisation du travail au sein d une unité centralisée de préparation des chimiothérapies anticancéreuses (UCPC)» Niveau de base Manuel d utilisation de la plateforme

Plus en détail

Introduction à la comptabilité financière, 11 e année, cours préuniversitaire/précollégial (BAF3M)

Introduction à la comptabilité financière, 11 e année, cours préuniversitaire/précollégial (BAF3M) Introduction à la comptabilité financière, 11 e année, cours préuniversitaire/précollégial (BAF3M) Ce cours porte sur les principes comptables tels qu ils sont appliqués dans les commerces de détail et

Plus en détail

PAQ2009-QE. Etablissement & Université gestionnaires du projet : Faculté de Pharmacie de Monastir - Université de Monastir

PAQ2009-QE. Etablissement & Université gestionnaires du projet : Faculté de Pharmacie de Monastir - Université de Monastir republique tunisienne ministère de l enseignement superieur de la recherche scientifique et de la technologie PAQ2009-QE Titre du Projet INNOVATION PEDAGOGIQUE PAR LA MISE EN PLACE D UNE UNITE DE PHARMACIE

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION

REFERENTIEL DE CERTIFICATION REFERENTIEL DE CERTIFICATION DU TITRE PROFESSIONNEL Formateur(trice) Professionnel(le) d'adultes Niveau III Site : http://www.emploi.gouv.fr REFERENTIEL DE CERTIFICATION D'UNE SPECIALITE DU TITRE PROFESSIONNEL

Plus en détail

DOCUMENT SPONSORISE PAR L OOAS

DOCUMENT SPONSORISE PAR L OOAS DOCUMENT SPONSORISE PAR L OOAS PROJET DU DOCUMENT DE CONSENSUS SUR L HARMONISATION DE LA FORMATION POSTUNIVERSITAIRE EN PHARMACIE ET LA FORMATION CONÇUE SPECIALEMENT EN SCIENCES PHARMACEUTIQUES DANS L

Plus en détail

') 00. 1 0'2 3%456,, !"# $ %& ,+%%-,&. /,

') 00. 1 0'2 3%456,, !# $ %& ,+%%-,&. /, !"# $ %& '()*+ $,+%%-,&. /, ') 00. Ce document décrit le périmètre des actions qui seront réalisées par MEDIA Variations pour obtenir la première version du moteur de recherche. Le projet utilisera l espace

Plus en détail

Description et Organisation de la formation «COMMERCIAL(E)»

Description et Organisation de la formation «COMMERCIAL(E)» Description et Organisation de la formation «COMMERCIAL(E)» Le Commercial(e) prospecte un secteur de vente et vend à des entreprises ou des particuliers des produits ou prestations de services référencés.

Plus en détail

CHAPITRE 3 Les inventaires physiques

CHAPITRE 3 Les inventaires physiques CHAPITRE 3 Les inventaires physiques Aux termes de l article 17 de la loi comptable 1 l opération d inventaire doit être réalisée, au moins une fois par exercice, à l effet de vérifier l existence des

Plus en détail

MATHÉMATIQUES (options scientifique, économique, technologique et littéraire B/L)

MATHÉMATIQUES (options scientifique, économique, technologique et littéraire B/L) MATHÉMATIQUES (options scientifique, économique, technologique et littéraire B/L) Les épreuves orales de mathématiques concernent les candidats admissibles dans les options scientifique, économique, technologique

Plus en détail

Qualité - Évaluation. Quels sont les principaux concepts?

Qualité - Évaluation. Quels sont les principaux concepts? Quels sont les normes, labels, certifications qui encadrent la? Objectifs Définir les concepts de norme, label et certification, charte qualité et audit. Connaître les différentes modalités d application

Plus en détail

JXDVDTek - UNE DVDTHEQUE EN JAVA ET XML

JXDVDTek - UNE DVDTHEQUE EN JAVA ET XML BALLOTE Nadia FRIULI Valerio GILARDI Mathieu IUT de Nice Licence Professionnelle des Métiers de l Informatique RAPPORT DU PROJET : JXDVDTek - UNE DVDTHEQUE EN JAVA ET XML Encadré par : M. CRESCENZO Pierre

Plus en détail

Laboratoire de télécoms de

Laboratoire de télécoms de Laboratoire de télécoms de l'esiba Formation du cycle d'ingénieurs réseau de l'esiba, à Lomé - Togo Jean-François L'haire Septembre 2005 1 L'ingénieur en télécommunications informatiques Doit savoir dimensionner

Plus en détail

La formation professionnelle et le secteur informel

La formation professionnelle et le secteur informel Investing in People Etude nationale La formation professionnelle et le secteur informel Bénin Ce projet est financé par l Union européenne Ce projet est mis en œuvre par sequa ggmbh Table de Matière INTRODUCTION

Plus en détail

PLR 2013 - EXTRAIT DU RAP DE LA MISSION : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS

PLR 2013 - EXTRAIT DU RAP DE LA MISSION : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS PLR 2013 - EXTRAIT DU RAP DE LA MISSION : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS Version du 20/05/2014 à 21:08:58 PROGRAMME 852 : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS POUR CONSOLIDATION DE DETTES ENVERS LA FRANCE MINISTRE

Plus en détail

Sous le signe de l engagement pour un Québec apprenant. Suivi de la démarche de consultation et de l événement 24 heures!

Sous le signe de l engagement pour un Québec apprenant. Suivi de la démarche de consultation et de l événement 24 heures! Sous le signe de l engagement pour un Québec apprenant Suivi de la démarche de consultation et de l événement 24 heures! Adopté à l assemblée annuelle des membres Le 10 octobre 2013 La version finale,

Plus en détail

Bac Professionnel Logistique 3 ans.

Bac Professionnel Logistique 3 ans. Type de formation : initiale. Bac Professionnel Logistique 3 ans. Objectif : A l issue de la formation, le titulaire du BAC PRO logistique devra être capable d intervenir à tous les niveaux de la chaîne

Plus en détail

Tendance toujours positive pour l activité du PAL

Tendance toujours positive pour l activité du PAL Tendance toujours positive pour l activité du PAL Le port de Lomé, pilier de l économie togolaise, s inscrit dans une logique régionale et sous-régionale, car il est également un outil essentiel pour le

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LA CONSTRUCTION D UN PORT SEC A KAYES ET A SIKASSO (présenté par Mr Harouna CISSE source dnt) -------------------

TERMES DE REFERENCE POUR LA CONSTRUCTION D UN PORT SEC A KAYES ET A SIKASSO (présenté par Mr Harouna CISSE source dnt) ------------------- TERMES DE REFERENCE POUR LA CONSTRUCTION D UN PORT SEC A KAYES ET A SIKASSO (présenté par Mr Harouna CISSE source dnt) ------------------- I. CONTEXTE GENERAL : Le Mali est un vaste pays enclavé se situant

Plus en détail

INVESTIR POUR L AVENIR

INVESTIR POUR L AVENIR Employers in Education THE EUROPEAN FEDERATION OF EDUCATION EMPLOYERS INVESTIR POUR L AVENIR Déclaration conjointe sur l éducation, la formation et la recherche La présente déclaration conjointe a pour

Plus en détail

(pour les 18-36 mois) 2015 / 2016

(pour les 18-36 mois) 2015 / 2016 (pour les 18-36 mois) 2015 / 2016 Bordeaux International School 252 Rue Judaïque, 33000 Bordeaux Tél : 05 57 87 02 11 - Email : bis@bordeaux-school.com - Site web : www.bordeaux-school.com " intoenglish

Plus en détail