DTZ Research. Property Times Paris T Un marché de petites transactions. 13 Janvier Sommaire. Auteur. Contacts

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DTZ Research. Property Times Paris T4 2013 Un marché de petites transactions. 13 Janvier 2014. Sommaire. Auteur. Contacts"

Transcription

1 Property Times Paris T4 213 Un marché de petites transactions 13 Janvier 214 Sommaire Contexte économique 2 Synthèse Paris 3 Paris QCA 4 Paris Nord-Est 6 Paris Sud 8 Définitions 1 Auteur Massinissa Fedala Chargé d études +33 () Contacts Delphine Mahé Responsable des Etudes France +33 () Magali Marton Head of EMEA Research +33 () Hans Vrensen Global Head of Research +44 () Avec m² de demande placée en 213, le marché des bureaux parisiens enregistre une baisse d activité de 19% en un an, légèrement mieux que la baisse de 25% du marché francilien sur la même période. Paris Centre Ouest (hors QCA) est le seul sous-marché à tirer son épingle du jeu, avec un volume placé en progression de 49% en un an à la faveur de deux transactions d envergure. Celle du TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE de PARIS sur 29 m² dans la ZAC, en développement, de Clichy-Batignolles dans le 17 ème arrondissement est la plus importante de l année. L ensemble des autres sous-marchés enregistrent des baisses plus ou moins marquées de leur activité, de -6% pour Paris QCA à -46% pour Paris 5/6/7. Paris 14/15 enregistre même une chute encore plus sévère de son activité (-62% en un an) ; ce recul doit cependant être pondéré par une transaction exceptionnelle réalisée en 212. Si les segments des petites et moyennes surfaces ont bien performé, les transactions d envergure ont fait défaut avec seulement 137 m² commercialisés, soit moitié moins qu en 212. Le stock d offre immédiate s est légèrement regarni avec 83 m² disponibles sur l ensemble de la capitale fin 213, soit une progression de 9% en un an. Le taux de vacance (4,9%) reste néanmoins parmi les plus faibles à l échelle des grandes capitales européennes. La plupart des secteurs doivent faire face à une pénurie d offre de première main et/ou de grand gabarit. Les projets spéculatifs ont fait leur retour sur le marché parisien avec 142 m² encore disponibles sur les 329 m² aujourd hui en chantier à l échelle de la capitale. Si les valeurs locatives de seconde main sont, dans l ensemble, restées stables, les valeurs les plus élevées, pour des surfaces de première main dans le QCA, n atteignent plus les sommets de 212. Le recul est important avec une valeur moyenne de première main à 62 /m²/an contre 725 /m²/an en DTZ Research

2 Paris T4 213 Contexte économique Une économie sans moteur Alors que l activité économique de la zone Euro montre de sérieux signes de reprise avec une progression de l indicateur composite PMI Markit depuis plusieurs mois - la France reste à la traine et apparaît aujourd hui comme la seule économie des 4 géants de la zone à enregistrer une baisse de son activité au 4 ème trimestre. Après un recul du PIB de,1% au 3 ème trimestre, l INSEE table sur une légère reprise au 4 ème trimestre 213 (+,4%). Ce rebond, pour partie mécanique et conjoncturel - les ménages ayant précipité certains achats en prévision de la hausse de la TVA au 1 er janvier 214, et du durcissement du bonus-malus automobile- ne devrait pas être suivi d effets avec une croissance quasi nulle anticipée sur la 1 ère moitié de 214, avec,2% de croissance attendue aux 1 er et 2 ème trimestres 214 (graphique 1). L ensemble des moteurs de l économie française sont grippés. La consommation des ménages ne décolle pas dans un environnement incertain où le pouvoir d achat en baisse côtoie un taux de chômage toujours élevé. Le moral des ménages ne montre aucun signe d amélioration, évoluant, mois après mois, bien en-deçà de son niveau de longue période (graphique 2). Le pessimisme des ménages français atteint même des niveaux historiquement élevés en ce qui concerne les perspectives d évolution de niveaux de vie. L investissement des entreprises ne montre pas davantage de dynamisme, en recul de,6% au 3 ème trimestre, dans un contexte de taux de marge au plus bas depuis trente ans. Là encore, le climat des affaires ne laisse pas augurer d évolution positive significative (graphique 2). Le taux de chômage ne faiblit pas Objectif phare du gouvernement, l inversion de la courbe du chômage semble inatteignable, même à moyen terme, dans un contexte de croissance molle. L INSEE anticipe même une hausse du taux de chômage d ici à juin, pour atteindre 11% de la population active, contre 1,9% aujourd hui. Si la mise en place du crédit d impôt compétitivité et emploi (CICE) devrait déboucher, d après les estimations, sur la création de 3 emplois, ce dispositif ne permettra que de ralentir la hausse du chômage, qui ne devrait se stabiliser qu à partir de l été 214. Graphique 1 Croissance du PIB en France, % 1,5 1,,5, -,5-1, -1,5-2, Source : INSEE Graphique 2 Enquêtes de conjoncture Climat des affaires Moral des ménages Source : INSEE Graphique 3 Demandeurs d emploi en France, milliers, catégorie A Source : Pôle Emploi 1 Demandeurs d emploi, sans activité, tenu de faire des actes positifs de recherche d emploi Property Times 2

3 Paris T4 213 Synthèse Paris Paris n échappe pas au ralentissement En ligne avec un marché francilien en perte de vitesse (-25% en un an), le marché parisien n échappe pas au ralentissement général de l activité, avec m² de bureaux commercialisés en 213, soit une baisse de 19% en un an. A l exception de Paris Centre Ouest (hors QCA), en hausse de 49% sur un an grâce à deux transactions d envergure, tous les sous-marchés parisiens enregistrent un recul plus ou moins marqué de leur demande placée, de -6% pour le QCA à -46% pour 5/6/7. Paris 14/15 enregistre une baisse encore plus prononcée (-62% sur un an) mais qui doit être pondérée par la transaction exceptionnelle du MINISTERE DE LA DEFENSE sur 135 m² de bureaux en 212. Alors que les segments des petites et des moyennes surfaces ont enregistré des performances en ligne avec celles de 212, avec respectivement et m² commercialisés, les transactions d envergure ont fait défaut cette année avec seulement 13 7 m² commercialisés, soit moitié moins qu en 212. La transaction la plus importante de l année est à mettre au crédit du TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE de PARIS qui s est engagé sur un ensemble de 29 m² à construire sur la ZAC Clichy-Batignolles dans le 17 ème arrondissement. Le secteur public a donc signé les transactions les plus importantes ; néanmoins, les cabinets de conseil et juridiques, impliqués dans un tiers des transactions, demeurent les principaux animateurs du marché parisien. Peu d offres d envergure Le stock d offres s est légèrement regarni, avec 83 m² disponibles sur l ensemble de la capitale fin 213, soit une progression de 9% en un an. Le taux de vacance (4,9%) reste néanmoins parmi les plus faibles à l échelle des grandes capitales européennes. La plupart des secteurs parisiens doivent faire face à une pénurie d offre de première main et/ou de grand gabarit. Baisse des valeurs de première main Avec une moyenne de 499 /m²/an, le loyer moyen des bureaux de première main à Paris enregistre, après plusieurs années de hausse, un recul de 5% en un an. Le QCA est le secteur le plus touché avec des valeurs top à 75 /m²/an pour 213, loin des sommets atteints en 212 (entre 8 et 84 /m²/an). Graphique 4 Demande placée à Paris, en milliers de m² Graphique 5 Taux de vacance à Paris 8% 6% 4% 2% % Graphique 6 Paris QCA + PCO Paris Nord-Est Paris Sud Evolution des valeurs locatives de 1 ère main à Paris, /m²/an Paris QCA Paris Nord-Est Paris Sud Paris Ile-de-France Paris QCA Paris Nord-Est Paris Sud Property Times 3

4 Paris T4 213 Paris QCA Le QCA fait de la résistance Avec m² placés en 213, le marché des bureaux de Paris QCA enregistre une légère baisse de son activité (-6%) par rapport à 212. Ce recul doit-être relativisé dans un marché francilien en perte de vitesse, avec une demande placée en baisse de 25% sur un an à l échelle de la région. Le marché du QCA s installe durablement dans un cycle baissier entamé en 21 (graphique 7). Si les surfaces intermédiaires ont bien résisté d une année sur l autre (-2% en un an), les petites surfaces, inférieures à 1 m², restent le cœur du marché du QCA avec 9 transactions sur 1 et plus de la moitié des surfaces commercialisées (tableau 1). A l inverse, les transactions d envergure restent rares avec 7 transactions supérieures à 5 m² en 213, pour une surface totale de 48 8 m² commercialisés, un volume qui ne cesse de reculer depuis 3 ans. La transaction la plus importante de l année a été l œuvre de la BANQUE PUBLIQUE D INVESTISSEMENT qui s est engagée sur 1 5 m² de bureaux rénovés au «6-8 Boulevard Haussmann». Avec respectivement 45 et 59 m² de surfaces de bureaux consommées en 213, les entreprises de la banque-assurance et les cabinets de conseil restent les principaux animateurs du marché du QCA. La signature de CHRISTIAN DIOR au mois de novembre, sur m² au sein de l ensemble «Capital 8», vient clôturer une année particulièrement dynamique pour les enseignes de mode, impliquées dans plusieurs transactions d envergure : HERMES (5 462 m²), LACOSTE (3 23 m²), SANDRO (2 621 m²) ou encore HUGO BOSS (2 5 m²). Chute de la valeur prime Les loyers prime et plus généralement de première main ont enregistré un recul marqué après plus de 3 années de hausse continue. A respectivement 745 et 625 /m²/an, les loyers prime et de 1 ère main sont revenus à leur niveau de 29/21 (graphique 8). Les sommets atteints en 212, à plus de 8 /m²/an sont restés inexplorés en 213. Les valeurs locatives de seconde main sont, quant à elles, restées relativement stables, en 213, à 57 /m²/an sur l ensemble de l année. Cette moyenne cache de grandes disparités : de plus de 7 /m²/an sur des surfaces rénovées autour des Champs-Elysées à moins de 35 /m²/an sur des surfaces en état d usage dans le quartier de la gare St-Lazare. Graphique 7 Demande placée à Paris QCA, en milliers de m² Tableau 1 Segmentation de la demande placée par tranche de surface Tranche de surface 213 Part Evol. sur un an Moins de 1 m² m² 51% -7% De 1 à 5 m² 18 8 m² 34% -2% Plus de 5 m² 48 8 m² 15% -11% Surface totale m² 1% -6% Graphique 8 Evolution des valeurs locatives à Paris QCA, /m²/an T1 T2 T3 T4 Loyer prime Loyer moyen de 2nde main Loyer moyen de 1ère main Property Times 4

5 Paris T4 213 Des offres exceptionnelles pour clôturer l année Avec 378 m² disponibles fin 213, le stock d offre immédiate de Paris QCA poursuit sa progression (+11% en un an), revenant à son niveau de 21 (graphique 9). Si l offre est restée relativement stable tant sur les segments des petites et moyennes surfaces, les disponibilités ont progressé de 25% en un an sur le segment les gabarits supérieurs à 5 m². Alors que ce segment de surface ne représentait que 59 m² disponibles fin 211, il concentre aujourd hui près de 1 m² vacants. L arrivée sur le marché, en fin d année, de deux offres exceptionnelles par leur taille explique pour grande partie ce rebond de l offre disponible sur les grandes surfaces : 33 m² restructurés sur le «33 rue Lafayette» et 18 8 m² rénovés sur le «Tivoli», toutes deux dans le 9 ème arrondissement. Plus de 2 m² de surfaces libérées en 214 Avec un taux de vacance de 5,4% fin 213 (graphique 1), le secteur du QCA reste globalement en-deçà de la moyenne francilienne. L offre reste composée pour plus de deux tiers de surfaces de seconde main, essentiellement inférieures à 5 m². A court terme, le renouvellement de l offre passera essentiellement par les libérations de petites surfaces, avec plus de 2 m² qui vont alimenter le marché en 214. Beaucoup de projets, peu de chantiers Alors que les années fastes, 25-28, voyaient plus de 1 m² de bureaux livrés annuellement, ce volume est tombé à 32 m² depuis 29. Si les grues restent rares, avec seulement 56 5 m² aujourd hui en chantier sur Paris Centre Ouest (QCA inclus), près de 14 m² disposent de leurs autorisations administratives. Le rebond des mises en chantier se fait donc attendre mais 213 aura néanmoins marqué le retour des opérations en blanc. Ainsi, les 11 m² du «26 Drouot», actuellement en cours de restructuration, sont disponibles à la location. En incluant les opérations dotées de permis de construire, près de 15 m² de surfaces de première main, encore disponibles, pourraient venir alimenter le marché de Paris Centre Ouest en surfaces neuves d ici à 216 (graphique 11). Graphique 9 Offre immédiate à Paris QCA, en milliers de m² Sources : Immostat, DTZ Research Graphique 1 Taux de vacance 8% 7% 6% 5% 4% 3% 2% 1% % Sources : Immostat, DTZ Research Graphique 11 Moins de 1 m² De 1 à 5 m² Plus de 5 m² Disponibilités de première main (de plus de 5 m²) certaines et probables à Paris QCA, en milliers de m² Source : DTZ Research Paris QCA Paris Ile-de-France Paris QCA Paris Centre-Ouest (Hors QCA) Property Times 5

6 Paris T4 213 Paris Nord-Est Fin d année difficile Après un bon démarrage, avec 33 5 m² commercialisés au 1 er trimestre, le marché des bureaux de Paris Nord-Est a vu son rythme de commercialisation s essouffler au fil de l année, pour finir avec 13 5 m² placés au 4 ème trimestre, soit le volume trimestriel le plus faible enregistré depuis plus de 4 ans (graphique 12). Au final, avec 85 m² de demande placée sur l ensemble de l année 213, le marché de Paris Nord-Est enregistre une baisse de 26% en un an, en ligne avec un marché parisien en recul de 19% sur la même période. L activité s est équitablement répartie entre arrondissements centraux (3/4/1/11 èmes ) et périphériques (18/19/2 èmes ) avec respectivement 4 7 et 44 3 m² commercialisés. Si l activité est relativement stable depuis trois ans sur les arrondissements périphériques, le volume de demande placée a été divisé par deux entre 211 et 213 sur les arrondissements centraux. Les transactions d envergure qui, depuis 5 ans, représentaient en moyenne 4 m² commercialisés chaque année, ont quasiment disparu en 213 avec en tout et pour tout une seule transaction : 15 3 m² pris à bail par le RECTORAT DE PARIS dans l immeuble «Visalto», en cours de construction, dans le 19ème arrondissement. Les organismes publics ou parapublics sont des acteurs importants sur ce secteur, notamment sur le segment des grandes transactions. Cependant, les principaux animateurs du marché restent les cabinets de conseil et les agences de communication, impliqués dans la moitié des transactions recensées en 213. Ces entreprises se concentrent quasi exclusivement dans les arrondissements centraux, sur des surfaces inférieures à 5 m². Graphique 12 Demande placée à Paris Nord-Est, en milliers de m² Tableau 2 Segmentation de la demande placée par tranche de surface Tranche de surface 213 Part Evol. sur un an Moins de 1 m² 42 7 m² 5% -2% De 1 à 5 m² 27 m² 32% -7% Plus de 5 m² 15 3 m² 18% -52% Surface totale 85 m² 1% -26% Graphique 13 T1 T2 T3 T4 Evolution des valeurs locatives à Paris Nord-Est, /m²/an Peu d évolution concernant les valeurs locatives Moins volatiles que sur les autres secteurs de la capitale, les valeurs locatives se maintiennent dans une fourchette relativement serrée allant de 2-25 /m²/an pour des petites surfaces de seconde main dans les arrondissements périphériques à plus de 4 /m²/an pour des petites surfaces rénovées dans le 3 ème arrondissement. La valeur de première main se fixe à 35 /m²/an, reflétant la transaction du RECTORAT DE PARIS. 3 2 Loyer prime Loyer moyen de 2nde main Loyer moyen de 1ère main Property Times 6

7 Paris T4 213 Pénurie de grandes surfaces Le stock vacant est stable depuis 4 ans, autour de 1 m² immédiatement disponibles ; pour autant, sa composition a fortement évolué ces dernières années avec un assèchement des offres de grand gabarit. Alors que plus de 3 m² étaient disponibles sur ce segment il y a deux ans, il ne reste, aujourd hui, plus qu une seule offre vacante : 5 4 m² rénovés au sein de l immeuble «Equation» dans le 18 ème arrondissement. Au final, l offre immédiate se concentre essentiellement sur des surfaces de seconde main inférieures à 2 m², réparties de façon égale entre arrondissements centraux et périphériques. Les surfaces de première main encore disponibles se comptent sur les doigts de la main, avec au total 11 2 m² vacants, essentiellement dans le 19 ème arrondissement. Avec un taux de vacance de 4,4% fin 213, le secteur de Paris Nord-Est reste l un des marchés les plus tendus de la capitale. Les utilisateurs, à la recherche de surfaces aux dernières normes, doivent donc le plus souvent se positionner sur des projets à construire. Un pic de livraisons attendu pour 215 Après une année 212 dynamique, les livraisons ont été rares en 213 avec l arrivée d un seul nouvel immeuble sur l ensemble du secteur de Paris Nord-Est : «Equation» un ensemble de 9 2 m² restructurés dans le 18 ème arrondissement. Ce bâtiment, en partie précommercialisé auprès du POLE EMPLOI, marque le retour des opérations spéculatives ou semi-spéculatives sur un secteur où les chantiers concernaient essentiellement des projets en compte-propre ou en clé-en-main. Ce phénomène prendra de l ampleur en 214 avec les livraisons attendues de plusieurs opérations en blanc, à l instar des 19 8 m² de «Parisquare» (ex «Carré Bréguet») dans le 11 ème arrondissement (graphique 16). Ce programme apportera des surfaces de première main sur des arrondissements centraux où l offre se concentre essentiellement sur des petites surfaces de seconde main. Le pic des livraisons est attendu pour 215 avec, entre autres, les 24 m² du «Garance», immeuble HQE lancé en blanc par ICADE sur la rue des Pyrénées dans le 2 ème arrondissement. Deux autres projets, disposant de leurs autorisations administratives, pourront potentiellement alimenter le marché : «Tempo» (16 8 m²) dans le 19 ème arrondissement et «Fhive» (7 3 m²) dans le 3 ème arrondissement. Graphique 14 Offre immédiate à Paris Nord-Est, en milliers de m² Sources : Immostat, DTZ Research Graphique 15 Taux de vacance 8% 7% 6% 5% 4% 3% 2% 1% % Sources : Immostat, DTZ Research Graphique 16 Moins de 1 m² De 1 à 5 m² Plus de 5 m² Disponibilités de première main (de plus de 5 m²) certaines et probables à Paris Nord-Est, en milliers de m² Source : DTZ Research Paris Nord-Est Paris Ile-de-France Paris 3 Paris 4 Paris 1 Paris 11 Paris 18 Paris 19 Paris 2 Property Times 7

8 Paris T4 213 Paris Sud Retour au point bas de 28 Avec m² de demande placée en 213, le marché des bureaux de Paris Sud a vu son volume de commercialisation divisé par deux en un an. Ce recul doit être pondéré par la transaction record réalisée par le MINISTERE DE LA DEFENSE en 212 sur environ 135 m². L année 213 reste néanmoins, avec 28, l année où l activité aura été la plus faible sur la décennie écoulée (graphique 17). Les arrondissements du sud-est (12 ème et 13 ème ) ont fait de la résistance avec 56 m² commercialisés en 213, soit une baisse de 11% en un an. Les arrondissements centraux (5 ème, 6 ème et 7 ème ) ont vu leur volume de demande placée divisé par deux sur la même période avec 22 9 m² de bureaux transactés. La baisse la plus spectaculaire est enregistrée dans les arrondissements du sud-ouest, 14 ème et 15 ème, avec 75 7 m² placés (-62% en un an). Ce recul s explique par la transaction exceptionnelle du MINISTERE DE LA DEFENSE en 212 sur le quartier de Balard. Les grandes transactions, principal moteur du marché de Paris Sud, avec une moyenne de 11 m² placés par an sur la décennie écoulée, ont fait défaut en 213 avec seulement 3 transactions supérieures à 5 m² pour une surface totale de 17 m². A l inverse, les segments des petites et moyennes surfaces ont été relativement dynamiques, progressant respectivement de 12% et 33% en un an. La transaction la plus importante de l année est le fait d ALTEDIA, cabinet de consulting, qui s est engagé sur 5 9 m² de bureaux restructurés dans la «Tour Cristal». Les sociétés de conseil ont d ailleurs été les principaux animateurs du marché, impliqués dans un tiers des transactions en 213, le plus souvent sur des surfaces inférieures à 1 m². Graphique 17 Demande placée à Paris Sud, en milliers de m² Tableau 3 Segmentation de la demande placée par tranche de surface Tranche de surface 213 Part Evol. sur un an Moins de 1 m² 66 4 m² 43% +12% De 1 à 5 m² 71 1 m² 46% +33% Plus de 5 m² 17 m² 11% -91% Surface totale m² 1% -5% Graphique 18 Evolution des valeurs locatives à Paris Sud, /m²/an T1 T2 T3 T4 Des valeurs qui restent stables Alors que la valeur de seconde main reste stable depuis plusieurs années, évoluant entre 38 et 42 /m²/an en moyenne, la chute apparente de la valeur de première main est en réalité imputable à un déplacement du centre de gravité des transactions de première main des arrondissements centraux en 212, vers les arrondissements périphériques, moins chers, en 213 (graphique 18). Loyer moyen de 2nde main Loyer prime Loyer moyen de 1ère main Property Times 8

9 Paris T4 213 Moins de surfaces de grand gabarit Le stock d offre immédiate est resté stable en 213, avec 18 m² disponibles à la fin de l année ; sa composition a fortement évolué avec une part croissante d offres de surfaces intermédiaires et une raréfaction des offres de grand gabarit. Ce dernier segment, qui concentrait encore 16 m² de surfaces vacantes fin 29, n offre plus que le quart de ce volume aujourd hui (graphique 19). Les surfaces livrées en blanc entre 29 et 211 se sont peu à peu commercialisées. Il ne reste plus qu une seule offre de plus de 1 m² immédiatement disponible. Pour rappel, elles étaient au nombre de 9 pour plus de 138 m² en 21 (graphique 19). Le stock d offre disponible se concentre pour les trois quarts dans des immeubles de seconde main, essentiellement sur des surfaces inférieures à 2 m². A 3,5% à la fin de l année, le taux de vacance de Paris Sud reste parmi les plus faibles de la région Ile-de-France (graphique 2). Le marché est même particulièrement tendu sur les arrondissements centraux (5 ème, 6 ème et 7 ème ), avec un taux de vacance de 3,1%. Le principal pôle de développement parisien Après une pause salutaire de deux ans, qui aura permis l écoulement des surfaces spéculatives livrées en abondance entre 28 et 21, les mises en chantier ont repris avec 226 m² de bureaux aujourd hui en cours de construction sur le secteur de Paris Sud, soit deux tiers des surfaces en chantier sur l ensemble de la capitale. Comme sur les autres secteurs, la relative pénurie d offre de première main a facilité le retour d opérations en blanc. Ainsi, 45 5 m² de bureaux en chantier sont attendus en 214, dont 32 4 m² encore disponibles. On citera le «Pushed Slab», un ensemble de 17 9 m² à livrer dans le 13 ème arrondissement. Le pic des livraisons interviendra en 215, avec 181 m² d ores et déjà en chantier, dont 46 m² restent disponibles. Après le 15 ème arrondissement, le centre de gravité des développements tertiaires va glisser vers le 13 ème arrondissement, et le secteur de la ZAC Paris Rive Gauche en particulier, avec plus de 12 m² encore disponibles sur des projets en chantier ou dotés d un permis de construire (graphique 21). Graphique 19 Offre immédiate à Paris Sud, en milliers de m² Sources : Immostat, DTZ Research Graphique 2 Taux de vacance 8% 7% 6% 5% 4% 3% 2% 1% % Sources : Immostat, DTZ Research Graphique 21 Moins de 1 m² De 1 à 5 m² Plus de 5 m² Disponibilités de première main (de plus de 5 m²) certaines et probables à Paris Sud, en milliers de m² Source : DTZ Research Paris Sud Paris Ile-de-France Paris 5 Paris 6 Paris 7 Paris 12 Paris 13 Paris 14 Paris 15 Property Times 9

10 Paris T4 213 Définitions Demande placée Offre immédiate Loyer moyen de 1 ère main Loyer moyen de 2 nde main Loyer prime Production neuve Production neuve certaine Ensemble des transactions, à la location ou à la vente, réalisées par des utilisateurs finaux, y compris les précommercialisations, les clés en main et les opérations pour compte-propre, sous réserve de la levée des conditions suspensives. Ensemble des surfaces vacantes proposées à la commercialisation à un instant T. Sont exclus les recherches de successeur et les congés de bail jusqu'à la sortie effective du locataire. Exprimé en euro HT-HC par m² et par an. Le loyer moyen correspond à la moyenne des loyers, pondérée par la surface totale des transactions de première main (surfaces neuves ou restructurées). Exprimé en euro HT-HC par m² et par an. Le loyer moyen correspond à la moyenne des loyers, pondérée par la surface totale des transactions de seconde main (hors surfaces neuves ou restructurées). Le loyer prime correspond à la moyenne des valeurs de transaction les plus élevées observées sur des immeubles neufs ou restructurés, très bien localisés et loués avec une durée d engagement ferme longue. Ensemble des surfaces neuves à construire et en chantier avec ou sans autorisations (PC et agréments) et non encore livrées. Ensemble des opérations mises en chantier à un instant T et non encore livrées. Production neuve probable Ensemble des opérations non encore mises en chantier à un instant T et ayant obtenu un agrément et/ou un permis de construire. Production neuve potentielle VEFA Ensemble des projets identifiés n'ayant pas encore obtenu d'agrément et/ou de permis de construire. Vente en l Etat Futur d Achèvement. Property Times 1

11 Paris T4 213 Les publications de DTZ Research L ensemble de nos études sont téléchargeables sur Vous y trouverez: Occupier Perspective Dernières informations sur le marché à destination des entreprises avec commentaires, analyses, graphiques et données. Global Occupancy Costs Offices Global Occupancy Costs Logistics Obligations of Occupation Americas Obligations of Occupation Asia Pacific Obligations of Occupation EMEA Global Office Review Regional Headquarters Asia Pacific- Novembre 213 Sweden - Computer Games developers Novembre 213 India Office Demand and Trends Survey Poland Banking Sector - Janvier 213 Property Times Mises à jour périodiques à destination des investisseurs du marché des utilisateurs, avec commentaires, analyses, graphiques, données et prévisions. Nos publications couvrent : Asie Pacifique, Bangkok, Barcelone, Berlin, Brisbane, Bristol, Bruxelles, Budapest, Chengdu, Chongqing, Dalian, Edinbourg, l Europe, Francfort, Glasgow, Guangzhou, Hangzhou, Ho Chi Minh City, Hong Kong, Inde, Jakarta, Japon, Kuala Lumpur, Londres, Luxembourg, Madrid, Manchester, Melbourne, Milan, Nanjing, Newcastle, Paris, Pékin, Pologne, Prague, Qingdao, Rome, Séoul, Shanghai, Shenyang, Shenzhen, Singapour, Stockholm, Sydney, Taipei, Tianjin, Ukraine, Varsovie, Wuhan et Xian. Investment market update Mises à jour périodiques du marché de l investissement avec commentaires, principales transactions, graphiques, données et prévisions. Nos publications couvrent : Allemagne, Angleterre, Asie Pacifique, Asie du Sud-Est, Australie, Belgique, Chine Continentale, Espagne, Europe, France, Italie, Japon, République Tchèque et Suède. Money into Property Depuis 35 ans, cette étude phare analyse la valorisation du parc immobilier et les flux de capitaux en immobilier à travers le monde. Elle mesure la structure et les changements dans la valorisation du parc immobilier dans le Monde. Disponible pour Monde, Asie Pacifique, Europe et Angleterre. Foresight Analyse trimestrielle basée sur nos prévisions des grands indicateurs immobiliers incluant DTZ Fair Value Index. Disponible pour Monde, Asie Pacifique, Europe et Angleterre. Une étude annuelle sur nos prévisions est également disponible. Insight Etude thématique sur une problématique particulière liée aux marchés immobiliers. Net Debt Funding Gap - Novembre 213 UK secondary market pricing - Octobre 213 German Open Ended Funds - Octobre 213 Great Wall of Money - Octobre 213 Quantitative Easing - UK Regions - Septembre 213 Singapore Government Land Sales - Septembre 213 UK lending market -Septembre 213 Quantitative Easing - Août 213 Property Investment Guide Asia Pacific Singapore Insight Residential Juillet 213 China Insight - The Healthcare Sector - Avril 213 City of London occupier demand - Avril 213 DTZ Research Data services Pour plus d informations, vous pouvez contacter Graham Bruty Property Market Indicators Séries historiques d indicateurs des marchés en Asie Pacifique et en Europe. Forecasts immobiliers, incluant DTZ Fair Value Index TM Prévisions à 5 ans sur les principaux indicateurs de marché en Asie Pacifique, aux Etats-Unis et en Europe. Investment Transaction Database Données agrégées sur le marché de l investissement en Asie Pacifique et en Europe. Money into Property Données sur la valorisation du parc immobilier (taille, structure, propriété), les flux de capitaux et les résultats de nos enquêtes sur les intentions des investisseurs et des prêteurs. Property Times 11

12 DTZ Research DTZ Research Contacts Global Head of Research Hans Vrensen Phone: +44 () DTZ Business Contacts Chief Executive, EMEA John Forrester Phone: +44 () DTZ France Antoine Derville Phone: +33 () Corporate Solutions Philippe Méjean Phone: + 33 () Investissement Nils Vinck Phone: + 33 () Head of EMEA Research Magali Marton Phone: +33 () Head of Strategy Research Nigel Almond Chief Executive, EMEA John Forrester Phone: +44 () DTZ Agence Marc-Henri Bladier Phone: +33 () Expertise Jean-Philippe Carmarans Phone: +33 () Asset Management Alban Liss Phone: + 33 () Responsable des Etudes - France Delphine Mahé Phone: +33 () mail Head of Greater China Research David Ji Agence Phone: + 33() Phone: +33 () Expertise Jean-Philippe Carmarans Phone: +33() DISCLAIMER Il ne saurait être initié de transaction, basée sur le présent document, sans l appui d un avis professionnel spécifique et de qualité. Bien que les données aient été vérifiées de façon rigoureuse, la responsabilité de DTZ ne saurait être engagée en aucune manière en cas d erreur ou inexactitude figurant dans le présent document. Toute référence, reproduction ou diffusion, totale ou partielle, du présent document et des informations qui y figurent, est interdite sans accord préalable exprès de DTZ. En tout état de cause, toute référence, reproduction ou diffusion fusion devra en mentionner la source. DTZ Janvier 214 Property Times 12

DTZ Research. Property Times La Défense T4 2013 Triste record pour l offre. 9 Janvier 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

DTZ Research. Property Times La Défense T4 2013 Triste record pour l offre. 9 Janvier 2014. Sommaire. Auteur. Contacts Property Times La Défense T4 2013 Triste record pour l offre immédiate 9 Janvier 2014 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre 4 Définitions 5 Auteur Nora Jacintho Chargée

Plus en détail

Siège à Paris effectifs en périphérie 4 Décembre 2013 Sommaire Auteurs Massinissa Fedala Magali Marton Contacts Delphine Mahé

Siège à Paris effectifs en périphérie 4 Décembre 2013 Sommaire Auteurs Massinissa Fedala Magali Marton Contacts Delphine Mahé DTZ Occupier perspective CAC 4 & Marché francilien des bureaux Siège à Paris effectifs en périphérie 4 Décembre 213 Sommaire Les entreprises du CAC 4 et leur immobilier 2 Les grands mouvements du CAC 4

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Marseille Bureaux T3 2014 Un léger mieux. 28 Octobre 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

DTZ Research. Property Times Marseille Bureaux T3 2014 Un léger mieux. 28 Octobre 2014. Sommaire. Auteur. Contacts Property Times Marseille Bureaux T3 2014 Un léger mieux 28 Octobre 2014 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre 4 Définitions 5 Auteur Hélène Boreau Chargée d études

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Paris T1 2014 QCA OK, Paris Nord-Est KO. 11 Avril 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

DTZ Research. Property Times Paris T1 2014 QCA OK, Paris Nord-Est KO. 11 Avril 2014. Sommaire. Auteur. Contacts Property Times Paris T1 214 QCA OK, Paris Nord-Est KO 11 Avril 214 Sommaire Contexte économique 2 Synthèse Paris 3 Paris QCA 4 Paris Nord-Est 6 Paris Sud 8 Définitions 1 Auteur Massinissa Fedala Chargé

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Ventes de bureaux en Ile-de-France 2013 Les acquisitions se recentrent sur la capitale Hh. 30 Janvier 2014.

DTZ Research. Property Times Ventes de bureaux en Ile-de-France 2013 Les acquisitions se recentrent sur la capitale Hh. 30 Janvier 2014. Property Times Ventes de bureaux en Ile-de-France 213 Les acquisitions se recentrent sur la capitale Hh 3 Janvier 214 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée 3 Valeurs à l acquisition 5 Offre et

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Ile-de-France Croissant Ouest T4 2013 L exception dans un marché dépressif. 15 janvier 2014. Sommaire. Auteur.

DTZ Research. Property Times Ile-de-France Croissant Ouest T4 2013 L exception dans un marché dépressif. 15 janvier 2014. Sommaire. Auteur. Property Times Ile-de-France Croissant Ouest T4 213 L exception dans un marché dépressif 15 janvier 214 Sommaire Contexte économique 2 Croissant Ouest 3 Boucle Sud 5 Boucle Nord 7 Neuilly-Levallois 9 Péri

Plus en détail

DTZ Research. DTZ Insight France : Coût des bureaux - 2012 Attractivité des marchés régionaux. 18 Décembre 2012. Sommaire. Auteur.

DTZ Research. DTZ Insight France : Coût des bureaux - 2012 Attractivité des marchés régionaux. 18 Décembre 2012. Sommaire. Auteur. DTZ Insight France : Coût des bureaux - 2012 Attractivité des marchés régionaux 18 Décembre 2012 Sommaire Coûts d occupation globaux 2 Coûts au poste de travail 3 Loyers de bureaux 4 Charges des immeubles

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Toulouse Bureaux T2 2014 Un clé en main d envergure dope le marché. 4 Septembre 2014. Sommaire. Auteur.

DTZ Research. Property Times Toulouse Bureaux T2 2014 Un clé en main d envergure dope le marché. 4 Septembre 2014. Sommaire. Auteur. Property Times Toulouse Bureaux T2 2014 Un clé en main d envergure dope le marché 4 Septembre 2014 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre immédiate et future 4 Définitions

Plus en détail

DTZ Research. DTZ Research. Property Times La Défense T3 2014 Trimestre difficile, le marché garde le cap. 8 Octobre 2014. Sommaire. Auteur.

DTZ Research. DTZ Research. Property Times La Défense T3 2014 Trimestre difficile, le marché garde le cap. 8 Octobre 2014. Sommaire. Auteur. Property Times La Défense T3 2014 Trimestre difficile, le marché garde le cap 8 Octobre 2014 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre 4 Définitions 5 Auteur Nora Jacintho

Plus en détail

Record battu! DTZ Research PROPERTY TIMES. La Défense T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

Record battu! DTZ Research PROPERTY TIMES. La Défense T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts DTZ Research PROPERTY TIMES Record battu! La Défense T4 214 8 Janvier 215 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée 3 Valeurs locatives 3 Offre immédiate 4 Offre future 4 Définitions 5 Auteur Nora

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Ventes de bureaux en Ile-de-France S1 2014 Fort rebond des ventes de bureaux Hh. 25 Septembre 2014. Sommaire.

DTZ Research. Property Times Ventes de bureaux en Ile-de-France S1 2014 Fort rebond des ventes de bureaux Hh. 25 Septembre 2014. Sommaire. Property Times Ventes de bureaux en Ile-de-France S1 214 Fort rebond des ventes de bureaux Hh 25 Septembre 214 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée 3 Valeurs à l acquisition 5 Offre et demande

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Région Lyonnaise T3 2012 La baisse se confirme hh. 31 Octobre 2012. Sommaire. Auteur. Contacts

DTZ Research. Property Times Région Lyonnaise T3 2012 La baisse se confirme hh. 31 Octobre 2012. Sommaire. Auteur. Contacts Property Times Région Lyonnaise T3 212 La baisse se confirme hh 31 Octobre 212 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée 3 Offre immédiate et taux de vacance 4 Offre future 5 Valeurs à la location

Plus en détail

DTZ Research. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions. Clés du marché du 4 ème trimestre 2013.

DTZ Research. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions. Clés du marché du 4 ème trimestre 2013. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions 7 Janvier 2014 Données Ile-de-France T4 2013 : Demande placée : 1 844 500 m² Loyer moyen de première main : 443 Loyer moyen de seconde

Plus en détail

DTZ Research. DTZ Insight IDF Grandes transactions 1 er sem. 2014. Volume en hausse, neuf en baisse. 24 Juillet 2014. Sommaire. Auteur.

DTZ Research. DTZ Insight IDF Grandes transactions 1 er sem. 2014. Volume en hausse, neuf en baisse. 24 Juillet 2014. Sommaire. Auteur. DTZ Insight IDF Grandes transactions 1 er sem. 2014 Volume en hausse, neuf en baisse 24 Juillet 2014 Sommaire Demande placée 2 Secteurs d activité et valeurs locatives 4 Motivations et mobilité des entreprises

Plus en détail

Pas si mal. DTZ Research PROPERTY TIMES. Ile-de-France T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

Pas si mal. DTZ Research PROPERTY TIMES. Ile-de-France T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts DTZ Research PROPERTY TIMES Pas si mal Ile-de-France T4 214 8 Janvier 215 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée 3 Valeurs locatives 4 Offre immédiate 5 Offre future 6 Définitions 7 Dans un climat

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Première Couronne T2 2014 Un bilan mitigé. 15 Juillet 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

DTZ Research. Property Times Première Couronne T2 2014 Un bilan mitigé. 15 Juillet 2014. Sommaire. Auteur. Contacts Property Times Première Couronne T2 214 Un bilan mitigé 15 Juillet 214 Sommaire Contexte économique 2 Première Couronne 3 Première Couronne Est 5 Première Couronne Nord 7 Première Couronne Sud 9 Définitions

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Ile-de-France Croissant Ouest T3 2013 Le Croissant Ouest s en sort bien. 15 octobre 2013. Sommaire. Auteur.

DTZ Research. Property Times Ile-de-France Croissant Ouest T3 2013 Le Croissant Ouest s en sort bien. 15 octobre 2013. Sommaire. Auteur. Property Times Ile-de-France Croissant Ouest T3 213 Le Croissant Ouest s en sort bien 15 octobre 213 Sommaire Contexte économique 2 Croissant Ouest 3 Boucle Sud 5 Boucle Nord 7 Neuilly-Levallois 9 Péri

Plus en détail

Sur-offre de seconde main

Sur-offre de seconde main DTZ Research PROPERTY TIMES Sur-offre de seconde main Bordeaux Bureaux T4 14 24 Février 15 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre immédiate et future 4 Définitions 5

Plus en détail

Effet «La Marseillaise»

Effet «La Marseillaise» DTZ Research PROPERTY TIMES Effet «La Marseillaise» Marseille Bureaux T4 214 1 Février 215 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre 4 Définitions 5 Le marché marseillais

Plus en détail

Quand le QCA va. DTZ Research PROPERTY TIMES. Paris QCA T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

Quand le QCA va. DTZ Research PROPERTY TIMES. Paris QCA T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts DTZ Research PROPERTY TIMES Quand le QCA va Paris QCA T4 214 8 Janvier 215 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre 4 Définitions 5 Auteur Pierre d Alençon Chargé d Etudes

Plus en détail

Property Times Luxembourg 1 er semestre 2012 Le marché d immobilier maintient le rythme

Property Times Luxembourg 1 er semestre 2012 Le marché d immobilier maintient le rythme Luxembourg 1 er semestre 2012 Le marché d immobilier maintient le rythme 7 Août 2012 Contents Sommaire 1 Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre immédiate et future 5 Marché de

Plus en détail

Property Times La Défense Bureaux T1 2012 Un début d année encourageant

Property Times La Défense Bureaux T1 2012 Un début d année encourageant 21 24 212 Un début d année encourageant 11 Avril 212 Sommaire Executive summary 1 Contexte économique 2-3 Demande placée et valeurs locatives 4 Carte et principales transactions 5 Offre 6 Définitions 7

Plus en détail

DTZ Research. Investment Market Update France T3 2014 Le marché garde le cap malgré un été calme. 21 Octobre 2014. Sommaire. Auteur.

DTZ Research. Investment Market Update France T3 2014 Le marché garde le cap malgré un été calme. 21 Octobre 2014. Sommaire. Auteur. Investment Market Update France T3 Le marché garde le cap malgré un été calme 21 Octobre Sommaire Contexte économique 2 Le marché en France 3 Les investisseurs 6 Transactions significatives 8 Définitions

Plus en détail

DTZ Research. Investment Market Update France T4 2013 Les régions et le commerce dynamisent le marché Hh. 27 Janvier 2014. Sommaire. Auteur.

DTZ Research. Investment Market Update France T4 2013 Les régions et le commerce dynamisent le marché Hh. 27 Janvier 2014. Sommaire. Auteur. Investment Market Update France T4 213 Les régions et le commerce dynamisent le marché Hh 27 Janvier 214 Sommaire Contexte économique 2 Le marché en France 3 Les investisseurs 7 Transactions significatives

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Ile-de-France Croissant Ouest T2 2014 Net rebond au 2 ème trimestre. 15 juillet 2014. Sommaire. Auteur.

DTZ Research. Property Times Ile-de-France Croissant Ouest T2 2014 Net rebond au 2 ème trimestre. 15 juillet 2014. Sommaire. Auteur. Property Times Ile-de-France Croissant Ouest T2 214 Net rebond au 2 ème trimestre 15 juillet 214 Sommaire Contexte économique 2 Croissant Ouest 2 Boucle Sud 5 Boucle Nord 7 Neuilly-Levallois 9 Péri Défense

Plus en détail

Property Times Paris QCA T1 2011 Le QCA maintient le cap

Property Times Paris QCA T1 2011 Le QCA maintient le cap Property Times Paris QCA T1 211 Le QCA maintient le cap 14 Avril 211 Sommaire Avec 95 m² commercialisés au cours du 1 er trimestre 211 - soit un volume en hausse de 1% en un an - le marché des bureaux

Plus en détail

Heures Noires. IDF Croissant Ouest T1 2015. DTZ Research PROPERTY TIMES. Sommaire. Auteur. Contacts

Heures Noires. IDF Croissant Ouest T1 2015. DTZ Research PROPERTY TIMES. Sommaire. Auteur. Contacts DTZ Research PROPERTY TIMES Heures Noires IDF Croissant Ouest T1 215 1 Avril 215 Sommaire Contexte économique 2 Croissant Ouest 3 Boucle Sud 5 Boucle Nord 7 Neuilly-Levallois 9 Péri Défense 11 Définitions

Plus en détail

#Club Pierre. Marché des bureaux en Ile-de-France. 9 Juillet 2015 DTZ Research

#Club Pierre. Marché des bureaux en Ile-de-France. 9 Juillet 2015 DTZ Research #Club Pierre Marché des bureaux en Ile-de-France 9 Juillet 2015 DTZ Research Un 2 ème trimestre meilleur que le 1 er.. Demande placée de bureaux en Ile-de-France, en milliers de m² 3 000 2 500 2 000 1

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Immobilier de santé 2013 La silver economy séduit les investisseurs. 16 Décembre 2013. Sommaire. Auteur.

DTZ Research. Property Times Immobilier de santé 2013 La silver economy séduit les investisseurs. 16 Décembre 2013. Sommaire. Auteur. Property Times Immobilier de santé 213 La silver economy séduit les investisseurs 16 Décembre 213 Sommaire Contexte économique et réglementaire 2 Accueil et hébergement 4 Les opérateurs privés 6 Marché

Plus en détail

Les clés du marché Ile-de-France Bureaux T2 2012 Fort recul des grandes transactions

Les clés du marché Ile-de-France Bureaux T2 2012 Fort recul des grandes transactions Fort recul des grandes transactions 5 juillet 2012 Contents Executive summary 1 Carte de synthèse 2 Demande placée et taux de rotation 3 Offre immédiate et taux de vacance 4 Loyers moyens 5 Définitions

Plus en détail

DTZ Research. DTZ Insight France : Coûts d occupation Bureaux 2014 Baisse des loyers et des charges. 3 Décembre 2014. Sommaire. Auteur.

DTZ Research. DTZ Insight France : Coûts d occupation Bureaux 2014 Baisse des loyers et des charges. 3 Décembre 2014. Sommaire. Auteur. DTZ Insight France : Coûts d occupation Bureaux 2014 Baisse des loyers et des charges 3 Décembre 2014 Sommaire Coûts d occupation globaux 2 Coûts au poste de travail 3 Loyers de bureaux 4 Charges des immeubles

Plus en détail

Property Times La Défense T1 2011 Le niveau d offre devient préoccupant

Property Times La Défense T1 2011 Le niveau d offre devient préoccupant Property Times La Défense T1 211 Le niveau d offre devient préoccupant 14 Avril 211 Sommaire Executive summary 1 Contexte économique 2 La Défense 3-4 Chiffres clés 5 Définitions 6 Contacts 7 Auteur Manuela

Plus en détail

Le marché des bureaux en Première Couronne Sud 4ème trimestre 2007

Le marché des bureaux en Première Couronne Sud 4ème trimestre 2007 Le marché des bureaux en Première Couronne Sud 4ème trimestre 27 9 Chiffres clés et marché de l'investissement Le marché de la Première Couronne Sud au 4ème trimestre 27 : - De nombreux engagements, -

Plus en détail

Le marché des bureaux 3ème trimestre 2008 Octobre 2008. Nanterre

Le marché des bureaux 3ème trimestre 2008 Octobre 2008. Nanterre Le marché des bureaux 3ème trimestre 28 Octobre 28 1 Nanterre Chiffres clés Le marché de Péri-Défense au 3ème trimestre 28 : Nanterre - Un niveau de demande placée boosté par une transaction clé en main

Plus en détail

DTZ Research. Property Times France Entrepôts T1 2014 Un démarrage en douceur. 30 Avril 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

DTZ Research. Property Times France Entrepôts T1 2014 Un démarrage en douceur. 30 Avril 2014. Sommaire. Auteur. Contacts Property Times France Entrepôts T1 214 Un démarrage en douceur 3 Avril 214 Sommaire Contexte économique 2 Synthèse 3 Ile-de-France 5 Rhône-Alpes 7 PACA 9 Nord Pas-de-Calais 1 Marché de l investissement

Plus en détail

DTZ Research. Investment Market Update France T1 2013 Un début d année encourageant Hh. 17 Avril 2013. Sommaire. Auteurs. Contacts

DTZ Research. Investment Market Update France T1 2013 Un début d année encourageant Hh. 17 Avril 2013. Sommaire. Auteurs. Contacts Investment Market Update France T1 213 Un début d année encourageant Hh 17 Avril 213 Sommaire Contexte économique 2 Le marché en France 4 Le marché en Ile-de-France 6 Le marché en régions 8 Perspectives

Plus en détail

Paris Centre Ouest. Le marché des bureaux 2ème trimestre 2008 Juillet 2008

Paris Centre Ouest. Le marché des bureaux 2ème trimestre 2008 Juillet 2008 Paris Centre Ouest Le marché des bureaux 2ème trimestre 2008 Juillet 2008 Chiffres clés et marché de l'investissement Le marché de Paris Centre Ouest au 1er semestre 2008 : Paris Centre Ouest dont QCA

Plus en détail

Retour des grandes transactions

Retour des grandes transactions DTZ Research PROPERTY TIMES Retour des grandes transactions Paris T4 214 11 Janvier 215 Sommaire Contexte économique 2 Synthèse Paris 3 Paris QCA 4 Paris Nord Est 6 Paris Sud 8 Définitions 1 Auteur Pierre

Plus en détail

ANNEXES DU OSSIER DE PRESSE

ANNEXES DU OSSIER DE PRESSE ANNEXES DU OSSIER DE PRESSE Marseille : une porte d'entrée euroméditerranéenne! Les bureaux à Aix/Marseille Focus sur les bureaux à Marseille Données BNP Paribas Real Estate Property Times : Marseille

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Région Lyonnaise T2 2014 Les très grands mouvements manquent à l appel. 28 Juillet 2014. Sommaire. Auteurs.

DTZ Research. Property Times Région Lyonnaise T2 2014 Les très grands mouvements manquent à l appel. 28 Juillet 2014. Sommaire. Auteurs. Property Times Région Lyonnaise T2 214 Les très grands mouvements manquent à l appel 28 Juillet 214 Sommaire Contexte économique 2 Bureaux 3 Locaux d activité 7 Logistique 1 Investissement 1 Définitions

Plus en détail

Démarrage en trombe. DTZ Research INVESTMENT MARKET UPDATE. France T1 2015. Sommaire. Auteur

Démarrage en trombe. DTZ Research INVESTMENT MARKET UPDATE. France T1 2015. Sommaire. Auteur DTZ Research INVESTMENT MARKET UPDATE Démarrage en trombe France T1 27 Avril Sommaire Le marché de l investissement démarre l année en trombe, avec près de 5,6 milliards d euros enregistrés au cours du

Plus en détail

Moins de projets. mais plus de concret

Moins de projets. mais plus de concret PROPERTY TIMES Moins de projets. mais plus de concret Ile-de-France Bureaux Odessa n 12 Déc 2015 3 Décembre 2015 Sommaire Evolution de la demande 2 Taille et moteurs de la demande 4 Mobilité géographique

Plus en détail

Contre vents et marées

Contre vents et marées DTZ Research PROPERTY TIMES Contre vents et marées Paris T1 215 2 Avril 215 Sommaire Contexte économique 2 Synthèse Paris 3 Paris QCA 4 Paris Nord-Est 6 Paris Sud 8 Définitions 1 Le marché des bureaux

Plus en détail

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 2014. Accelerating success.

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 2014. Accelerating success. Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 214 Accelerating success. PERSPECTIVES Une année 215 dans la continuité > Après le creux de 213, l activité sur le marché des bureaux francilien

Plus en détail

L immobilier de bureaux en Europe 2010 : une parenthèse dans la crise

L immobilier de bureaux en Europe 2010 : une parenthèse dans la crise ÉTUDE EN BREF Octobre 2011 L immobilier de bureaux en Europe 2010 : une parenthèse dans la crise Pour les investisseurs, l Europe de l immobilier de bureaux n est pas celle qui est délimitée par les accords

Plus en détail

performance environnementale Synthèse Décembre 2013 Analyse de la demande de bureaux «verts» EN ile-de-france

performance environnementale Synthèse Décembre 2013 Analyse de la demande de bureaux «verts» EN ile-de-france Étude réalisée en partenariat avec Immobilier tertiaire et performance environnementale Analyse de la demande de bureaux «verts» EN ile-de-france Synthèse Décembre 2013 Ce document synthétise les principaux

Plus en détail

Marché immobilier en Ile-de-France

Marché immobilier en Ile-de-France Marché immobilier en Ile-de-France Contexte des marchés locatifs et de l investissement Virginie Houzé Directeur Etudes et Recherche France 18 juin 2015 Paris? Liquidité & Risque Liquidité & risque 10

Plus en détail

DYNAMIQUE DES TRANSACTIONS DE TRÈS GRANDES SURFACES EN 2011

DYNAMIQUE DES TRANSACTIONS DE TRÈS GRANDES SURFACES EN 2011 AT A GLANCE LES BUREAUX EN ÎLE-DE-FRANCE JANVIER 212 DYNAMIQUE DES TRANSACTIONS DE TRÈS GRANDES SURFACES EN 211 Avec 2 442 m² placés en 211 contre 2 149 m² en 21, le marché des bureaux franciliens connaît

Plus en détail

125 700 m² LE MARCHÉ LOCATIF - 3T 2014 LA DÉFENSE. Demande placée. Taille des transactions 2010 2011 2012 2013 3T2014 2010 2011 2012 2013 3T2014

125 700 m² LE MARCHÉ LOCATIF - 3T 2014 LA DÉFENSE. Demande placée. Taille des transactions 2010 2011 2012 2013 3T2014 2010 2011 2012 2013 3T2014 LE MARCHÉ LOCATIF - 3T 2014 LA DÉFENSE Demande placée 125 700 m² +41% : confirme son retour en grâce sur le marché locatif, en dépit d un 3 ème trimestre 2014 beaucoup moins flamboyant que le précédent,

Plus en détail

MARCHÉ IMMOBILIER DE BUREAUX

MARCHÉ IMMOBILIER DE BUREAUX MARCHÉ IMMOBILIER DE BUREAUX PERSPECTIVES CONJONCTURE ÉCONOMIQUE LE MARCHÉ DES BUREAUX EN ILE-DE-FRANCE 1 er Semestre 212 PERSPECTIVES Un contexte de marché favorable aux utilisateurs La crise financière

Plus en détail

DTZ Research. Property Times France Hôtellerie 2012 Les cessions de portefeuilles dopent le marché. 29 Janvier 2013. Sommaire. Auteur.

DTZ Research. Property Times France Hôtellerie 2012 Les cessions de portefeuilles dopent le marché. 29 Janvier 2013. Sommaire. Auteur. Property Times France Hôtellerie 2012 Les cessions de portefeuilles dopent le marché 29 Janvier 2013 Sommaire Contexte économique 2 hh Le marché du tourisme en France 4 Les évolutions réglementaires 9

Plus en détail

Tarifs hôteliers bilan 2013

Tarifs hôteliers bilan 2013 Tarifs hôteliers bilan 2013 Reprise de l industrie hôtelière en zone Europe et forte poussée tarifaire dans la zone ALÉNA (USA-Mexique-Canada) Une année en demi-teinte pour l hôtellerie française +++ Regain

Plus en détail

10 RAISONS D INVESTIR EN FRANCE

10 RAISONS D INVESTIR EN FRANCE 1 RAISONS D INVESTIR EN FRANCE Janvier 28 LE MARCHE 1. L Europe, 1 er marché mondial PIB 27 (estimation - en milliards de Dollars) 18 16 14 12 1 14 69,8 16 574,4 13 794,2 13 194,7 GDP 26 GDP 27 8 6 4 4

Plus en détail

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives CB Richard Ellis 16 septembre 2008 Contexte économique Environnement international o L économie mondiale tourne au ralenti (incertitudes financières, inflation,

Plus en détail

Amundi Immobilier. Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 2013. Tendances. Le contexte macroéconomique

Amundi Immobilier. Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 2013. Tendances. Le contexte macroéconomique Trimestriel 27 Janvier 214 nº2 Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 213 Tendances > Progressif redémarrage de l activité attendue au 4 e trimestre 213, mais l évolution du PIB devrait rester

Plus en détail

L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006

L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006 L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006 LE MARCHE DES BUREAUX EN ILE DE FRANCE Évolution annuelle de la demande placée 2 200 000 m 2 placés en 2005, soit une progression

Plus en détail

Perspectives Entreprises Ile-de-France 4 ème trimestre 2013

Perspectives Entreprises Ile-de-France 4 ème trimestre 2013 Perspectives Entreprises Ile-de-France 4 ème trimestre 2013 Les faits marquants de l année 2013 Offre de bureaux disponibles : 1. Le choix de bureaux ne cesse de s accroître L offre a augmenté de 9% en

Plus en détail

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier UN MARCHÉ LOCATIF QUI TOURNE AU RALENTI 2 e trimestre 2013 Direction des Études Point de conjoncture bureaux marché locatif L INÉVITABLE REPLI D ACTIVITÉ

Plus en détail

LES ENTREPÔTS EN EUROPE Property report 2013 T2

LES ENTREPÔTS EN EUROPE Property report 2013 T2 LES ENTREPÔTS EN EUROPE Property report 213 T2 CONTACTS PROPERTY REPORT - EUROPEAN LOGISTICS MARKET - SEPMBER 213 EUROPEAN LOGISTICS COVERAGE ALLEMAGNE Oliver Wissel ESPAGNE Thierry Bougeard +34 93 31

Plus en détail

France Immobilier de Santé 2014

France Immobilier de Santé 2014 DTZ Research PROPERTY TIMES L immobilier de santé : un futur prometteur France Immobilier de Santé 214 17 Mars 215 Sommaire Contexte économique et réglementaire 2 Accueil et hébergement 4 Les opérateurs

Plus en détail

L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013

L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013 Paris, le 15 octobre 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013 Un marché immobilier résidentiel caractérisé par une baisse

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE ROBERT WALTERS

DOSSIER DE PRESSE ROBERT WALTERS DOSSIER DE PRESSE ROBERT WALTERS En France PRÉSENTATION DES ACTIVITÉS DE ROBERT WALTERS FRANCE Créé à Paris en 1999 par Antoine Morgaut, Robert Walters France intervient sur le placement de cadres et de

Plus en détail

IMMOBILIER D ENTREPRISE

IMMOBILIER D ENTREPRISE Bilan. Conjoncture & environnement financier 2013/2014 AGGLOMÉRATION LYONNAISE 30 janvier 2013 FNAIM Entreprises : 15 cabinets à votre service 1 MARCHÉ DES LOCAUX D ACTIVITÉ Présenté par : Jean-Pascal

Plus en détail

Géographie des volumes investis Sur-performance

Géographie des volumes investis Sur-performance LE MARCHÉ DE L INVESTISSEMENT - 1S ILE-DE-FRANCE/FOCUS QCA Volumes investis 5,4 sur le 1 er semestre -37% : le volume investi en immobilier d entreprise sur la région parisienne a fortement régressé par

Plus en détail

GRAND LYON IMMOBILIER D ENTREPRISE. Le marché 2003 : bilan et perspectives

GRAND LYON IMMOBILIER D ENTREPRISE. Le marché 2003 : bilan et perspectives Immobilier d entreprise, support, reflet et vecteur des succès du Grand-Lyon IMMOBILIER D ENTREPRISE GRAND LYON Le marché 2003 : bilan et perspectives 30 janvier 2004 30 janvier 2004 1 La FNAIM ENTREPRISES

Plus en détail

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier UN MARCHÉ LOCATIF QUI TOURNE AU RALENTI 1 er trimestre 213 Direction des Études Point de conjoncture bureaux marché locatif UN MARCHÉ LOCATIF QUI TOURNE

Plus en détail

L immobilier au service de l épargne

L immobilier au service de l épargne Corporate au service de l épargne La performance durable au service de l épargne 14 15 Dans un marché de l immobilier d entreprise particulièrement concurrentiel, la construction d un patrimoine de qualité

Plus en détail

La demande reste bien orientée, l activité progresse par à-coups La croissance des économies avancées est restée

La demande reste bien orientée, l activité progresse par à-coups La croissance des économies avancées est restée INSEE CONJONCTURE POINT DE CONJONCTURE OCTOBRE 2015 La demande reste bien orientée, l activité progresse par à-coups La croissance des économies avancées est restée solide au deuxième trimestre 2015. L

Plus en détail

esynthèse Études & Recherche Le marché des bureaux en Ile-de-France Août 2007 Forte augmentation de l'offre neuve

esynthèse Études & Recherche Le marché des bureaux en Ile-de-France Août 2007 Forte augmentation de l'offre neuve esynthèse Le marché des bureaux en Ile-de-France Août 27 Forte augmentation de l'offre neuve Études & Recherche Les commercialisations de bureaux en Ile-de-France se maintiennent à un très bon niveau en

Plus en détail

IMMOBILIER D ENTREPRISE CROISSANT OUEST POINT SECOND SEMESTRE 2013

IMMOBILIER D ENTREPRISE CROISSANT OUEST POINT SECOND SEMESTRE 2013 IMMOBILIER D ENTREPRISE CROISSANT OUEST POINT SECOND SEMESTRE 2013 68 avenue des Guilleraies 92000 NANTERRE Téléphone : 01 55 17 00 00 Fax : 09 81 70 68 48 Mail : contact@street-office.fr DECEMBRE 2013

Plus en détail

Le marché locatif de bureaux en région lyonnaise

Le marché locatif de bureaux en région lyonnaise Le marché locatif de bureaux en région lyonnaise 1 er trimestre 2015 Etude réalisée sur la base des chiffres CECIM, intégrant les transactions directes Sommaire Contexte économique L essentiel du marché

Plus en détail

Le financement des professionnels de l immobilier par les banques françaises en 2013 n 34 septembre 2014

Le financement des professionnels de l immobilier par les banques françaises en 2013 n 34 septembre 2014 n 34 septembre 2014 Le financement des professionnels de l immobilier par les banques françaises en 2013 SOMMAIRE 1 LES MARCHÉS DES PROFESSIONNELS DE L IMMOBILIER EN 2013 5 1.1 Le marché de l'immobilier

Plus en détail

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier UN MARCHÉ LOCATIF QUI TOURNE AU RALENTI 3 e trimestre 2013 Direction des Études Point de conjoncture bureaux marché locatif FORTE DÉCÉLÉRATION SUR LES GRANDES

Plus en détail

Les marchés de l immobilier à l international. Évolutions, structures et performances

Les marchés de l immobilier à l international. Évolutions, structures et performances Les marchés de l immobilier à l international Évolutions, structures et performances Séminaire d actualité 22 mai 2015 Montants investis en immobilier d entreprise milliards d euros 50 45 40 35 30 Données

Plus en détail

Conjoncture économique et marchés financiers. Octobre 2015

Conjoncture économique et marchés financiers. Octobre 2015 Conjoncture économique et marchés financiers Octobre 215 Page 1 l 6/1/215 Une croissance mondiale pénalisée par les émergents Prévisions de croissance mondiale du FMI de 3,3% en 215 et 3,8% en 216 La croissance

Plus en détail

Intervention Eric Beray Directeur du département Bureaux Grandes Surfaces Paris Ouest IDF BNP Paribas Real Estate Transaction

Intervention Eric Beray Directeur du département Bureaux Grandes Surfaces Paris Ouest IDF BNP Paribas Real Estate Transaction 24 avril 2013 Intervention Eric Beray Directeur du département Bureaux Grandes Surfaces Paris Ouest IDF BNP Paribas Real Estate Transaction 1 Contre toute attente, l année 2012 avait été marquée par un

Plus en détail

Les grandes transactions de bureaux à Lyon

Les grandes transactions de bureaux à Lyon Les grandes transactions de bureaux à er semestre 28 Juillet 28 Prochaine parution : Janvier 29 Valeurs locatives : la progression se poursuit Public et parapublic à l honneur Du neuf, toujours du neuf

Plus en détail

CONJONCTURE FRANÇAISE

CONJONCTURE FRANÇAISE CONJONCTURE FRANÇAISE Faiblesse de l investissement L amélioration récente du climat des affaires peine à se traduire par une augmentation de l activité. Dans le secteur industriel, la production reste

Plus en détail

Faits et chiffres sur les facteurs d attractivité de la France

Faits et chiffres sur les facteurs d attractivité de la France Faits et chiffres sur les facteurs d attractivité de la France En concurrence avec les pays européens pour l accueil des projets d investissement étrangers, la France détient de nombreux atouts déterminants

Plus en détail

2013 Principales Métropoles

2013 Principales Métropoles Observatoire des Investissements Internationaux dans les 2013 Principales Métropoles Mondiales 2011 Présentation à la Presse 14 avril L édition 2013 de l Observatoire L Edition 2013 est la 4ème édition

Plus en détail

Immobilier de bureaux : Londres ou Paris?

Immobilier de bureaux : Londres ou Paris? Analyses Introduction Immobilier de bureaux : Londres ou Paris? 12 mars 2013 Cinq villes ont concentré le quart des investissements immobiliers tertiaires en 2012 selon Real Capital Analytics. Londres,

Plus en détail

Délégation Asie-Pacifique du Groupe Crédit Agricole à Hong Kong et à Shanghai. Le RMB s internationalise: Un simple filet d eau ou le déluge?

Délégation Asie-Pacifique du Groupe Crédit Agricole à Hong Kong et à Shanghai. Le RMB s internationalise: Un simple filet d eau ou le déluge? Délégation Asie-Pacifique du Groupe Crédit Agricole à Hong Kong et à Shanghai Le RMB s internationalise: Un simple filet d eau ou le déluge? Le Tour du Monde en 8 heures Poitiers, le 21 juin 2011 Agenda

Plus en détail

Evolutions contrastées entre le marché locatif et le marché de l investissement

Evolutions contrastées entre le marché locatif et le marché de l investissement Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 1 er semestre 2012 Evolutions contrastées entre le marché locatif et le marché de l investissement Un marché locatif en baisse de 18 qui atteint 960 000

Plus en détail

Le marché des bureaux à STRASBOURG Bilan annuel 2011

Le marché des bureaux à STRASBOURG Bilan annuel 2011 Le marché des bureaux à STRASBOURG Bilan annuel 211 Auteurs Vincent Triponel Directeur Associé +33 ()3 88 18 55 55 vtriponel@dtz-strasbourg.fr Laurence Lutz Consultante Associée +33 ()3 88 18 55 55 llutz@dtz-strasbourg.fr

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Immobilier de haut de gamme : explosion du nombre de ventes et des prix dans le monde. En total décalage en 2013, Paris rebondit finalement en ce début 2014 Cette étude porte sur les

Plus en détail

Property Times Bureaux neufs IDF 2012-2015

Property Times Bureaux neufs IDF 2012-2015 ppp 26 27 28 29 21 211 212* * Les opérateurs jouent la sécurité 14 Février 212 Sommaire Executive summary 1 Les mises en chantier 2 Les livraisons d opérations 3 Le développement durable 4 L offre future

Plus en détail

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier UN MARCHÉ LOCATIF QUI TOURNE AU RALENTI 4 e trimestre 13 Direction des Études Point de conjoncture bureaux marché locatif Île-de-France 13 : le levier des

Plus en détail

Observatoire des Investissements Internationaux dans les 2015 Principales Métropoles Mondiales 2011

Observatoire des Investissements Internationaux dans les 2015 Principales Métropoles Mondiales 2011 Observatoire des Investissements Internationaux dans les 2015 Principales Métropoles Mondiales 2011 Présentation à la Presse 14 avril L édition 2015 de l Observatoire L Edition 2015 est la 6ème édition

Plus en détail

LE MARCHE LOCATIF DES BUREAUX FRANCILIENS IL FAUT SAVOIR GARDER RAISON

LE MARCHE LOCATIF DES BUREAUX FRANCILIENS IL FAUT SAVOIR GARDER RAISON LE MARCHE LOCATIF DES BUREAUX FRANCILIENS IL FAUT SAVOIR GARDER RAISON Un vent d optimisme nouveau commence à souffler sur le marché francilien de la location de bureaux. Le volume des transactions s est

Plus en détail

Panorama bureaux Ile-de-France

Panorama bureaux Ile-de-France Panorama bureaux Ile-de-France I 1 On Point I 3 ème trimestre 2014 I 2 Le fait marquant Demande placée, le QCA a le vent en poupe depuis le début de l année Alors que la demande placée totale acte une

Plus en détail

Ile-de-France ViewPoint

Ile-de-France ViewPoint CBRE www.cbre.fr/fr_fr/etudes LES PARCS D ACTIVITÉS EN ILE-DE-FRANCE Erika LEONARD, Chargée d études Senior, France PRÉAMBULE Le marché des parcs d activités est un marché relativement prisé des utilisateurs

Plus en détail

PROPERTY REPORT PRINCIPAUX MARCHÉS DE BUREAUX EN EUROPE DE L OUEST 2012 T3

PROPERTY REPORT PRINCIPAUX MARCHÉS DE BUREAUX EN EUROPE DE L OUEST 2012 T3 PROPERTY REPORT PRINCIPAUX MARCHÉS DE BUREAUX EN EUROPE DE L OUEST PROPERTY REPORT - PRINCIPAUX MARCHÉS DE BUREAUX EN EUROPE DE L OUEST - OCTOBRE 212 2 CONTACTS INTERNATIONAL INVESTMENT GROUP Peter Rösler

Plus en détail

Quel contexte financier pour les marchés immobiliers dans les années à venir?

Quel contexte financier pour les marchés immobiliers dans les années à venir? Quel contexte financier pour les marchés immobiliers dans les années à venir? Club Notarial de Immobilier 28 mai 2015 Exposé de Denis Ferrand Les faits marquants de la conjoncture économique mondiale 2

Plus en détail

CONFIRMATION DU REPLI DES TRANSACTIONS APRÈS 9 MOIS

CONFIRMATION DU REPLI DES TRANSACTIONS APRÈS 9 MOIS vec 1 564 m² commercialisés au cours des neuf premiers mois de l année 212, le marché des bureaux francilien affiche un repli de 19 % comparativement à la même période de 211. Malgré cette baisse significative,

Plus en détail

ATELIER PARISIEN D URBANISME. Le parc de bureaux parisien et son potentiel de transformation

ATELIER PARISIEN D URBANISME. Le parc de bureaux parisien et son potentiel de transformation ATELIER PARISIEN D URBANISME Le parc de bureaux parisien et son potentiel de transformation AVRIL 2015 Directrice de la publication : Dominique Alba Étude réalisée par : François Mohrt Sous la direction

Plus en détail

L année immobilière 2014

L année immobilière 2014 www. creditfoncier. com L année immobilière 2014 vue par le Crédit Foncier MARS 2015 synthèse Lors de sa traditionnelle conférence annuelle Les Marchés Immobiliers le 5 février 2015, le Crédit Foncier

Plus en détail

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier 2013 : UN BON DEUXIÈME SEMESTRE EN PERSPECTIVE 2 e trimestre 2014 Direction des Études Point de conjoncture bureaux Marché locatif Île-de-France UN MARCHÉ

Plus en détail

Le financement des professionnels de l immobilier par les banques françaises en 2012

Le financement des professionnels de l immobilier par les banques françaises en 2012 Le financement des professionnels de l immobilier par les banques françaises en 2012 n 17 juillet 2013 1 Sommaire 1. LES MARCHÉS DE L IMMOBILIER EN 2012... 5 1.1 Le marché de l immobilier commercial en

Plus en détail

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance 9% services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services ont progressé en 2013. Les services financiers, qui avaient

Plus en détail

Actes des conférences. Cycle Marché de l'immobilier d exploitation

Actes des conférences. Cycle Marché de l'immobilier d exploitation Actes des conférences Cycle Marché de l'immobilier d exploitation Loyers : jusqu où la baisse? Débat animé par Catherine BOCQUET, Rédactrice en Chef IMMOWEEK Vendredi 5 décembre 2014 Intervenants : Roman

Plus en détail