Hilton Québec. La confiance envers le système de santé et de services sociaux : Qu en est-il?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Hilton Québec. La confiance envers le système de santé et de services sociaux : Qu en est-il?"

Transcription

1 Hilton Québec La confiance envers le système de santé et de services sociaux : Qu en est-il?

2 4 octobre 2012 La confiance envers le système de santé et des services sociaux : Qu en est-il? 8h 8h30 Inscription des participants 8h30 8h45 Ouverture de la journée André Côté, président-directeur général à l ADGSSSQ Carole Trempe, directrice générale à l ACSSSS 8h45 9h15 Allocution d ouverture: ministre de la Santé et des Services sociaux 9h15 10h10 Conférence d ouverture : CONFIANCE : ENJEU DE SÉDUCTION OU EXPÉRIENCE DE VIE? Pina Lalli, professeure de sociologie de la communication, Université de Bologne, Italie Au fil d une synthèse interprétative des diverses facettes impliquées dans le rôle joué par la médecine dans nos sociétés, on va essayer de formuler quelques questions nous aidant à comprendre ou bien à nous interroger de quoi s agit-il quand on mise sur la confiance, qui peut tout le temps changer au changement du niveau d analyse ainsi que du niveau local-global. Par exemple, est-il possible de préserver nos prétentions scientifiques à une confiance à sens unique, se concentrant moins sur le partage que sur la persuasion, alors que l expérience nous demande de nous engager dans un processus de confiance mutuelle? L hégémonie de l individualisme sur lequel s appuie notre idéologie contemporaine et même notre conception de maladie et de soin, a-t-elle parfois négligé ce qui importe le plus dans les expériences de vie sociale des organisations et des gens? L accent mis - en matière de santé ainsi que dans d autres domaines sur l importance de l individu pourrait nous avoir brouillé les fils souvent inextricables entre croyances, choix rationnels, comportements, significations locales et structurelles de nos actions quotidiennes. Les effets imprévus ou non intentionnels de nos progrès peuvent devenir des objets d intérêt d autant que leurs effets prévus.

3 4 octobre h10 10h30 Pause-santé 10h30 12h15 Forum : LA CONFIANCE ENVERS LE SYSTÈME DE SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX : QU EN EST-IL? Animateur du forum : Pierre Bruneau, chef d antenne au Réseau TVA Panélistes : Jean-Marie André, professeur et directeur du département des sciences humaines et sociales, École des hautes études en santé publiques, Rennes, France Priscilla Barondeau, directrice d une maison d enfants à caractère social, d un service d insertion et en charge du suivi juridique des dossiers de mineurs et majeurs étrangers isolés en lien avec la préfecture, France Pierre Blain, directeur général du Regroupement provincial des comités des usagers Tiziano Carradori, directeur général à la direction régionale de la santé et des services sociaux, région Émilie-Romagne, Italie Robert H. Desmarteau, professeur au département de stratégie, responsabilité sociale et environnement à l UQAM Béatrice Fermon, directrice associée, Executive MBA Santé à l Université Paris Dauphine, France Patricia Gauthier, directrice générale, Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke Christophe Gautier, délégué national au Syndicat des manageurs publics de santé, France Lise Giroux, directrice des programmes multiclientèles au Centre de réadaptation Lucie-Bruneau Carole Graveline, journaliste à la Société Radio-Canada Pina Lalli, professeure de sociologie de la communication, Université de Bologne, Italie Simon Racine, directeur général à l Institut universitaire en santé mentale de Québec 12h15 13h30 13h30 15h30 Dîner 5 ateliers en simultanéité Atelier 1 : L APPROCHE COLLABORATIVE ET LE PARTENARIAT DE SOINS L intégration des personnes atteintes de maladies chroniques et de leurs proches comme partenaires de soins appelle au développement de stratégies et d outils pour favoriser cette nouvelle pratique collaborative patient/équipes cliniques. Nous examinerons comment développer et consolider cette approche dans nos établissements et nos communautés pour permettre ainsi à chaque individu de participer activement aux décisions concernant leurs soins. Animateur : Pierre Paul Milette, directeur général du Centre de réadaptation Lucie-Bruneau Coanimateurs : D r Jacques Bernier, médecin psychiatre à l Hôpital Maisonneuve-Rosemont et professeur agrégé à l Université de Montréal Diane Calcé, directrice, direction des services cliniques au CHU Ste-Justine et coprésidente du comité des pratiques collaboratives du RUIS de l Université de Montréal Massimo Fabi, directeur général à l Unité locale de santé de Parme, coordonnateur Fédération italienne des structures sanitaires et hospitalières (FIASO) -Émilie-Romagne, Italie Béatrice Fermon, directrice associée, Executive MBA Santé à l Université Paris Dauphine, France Julie Lesage, directrice adjointe à l Institut universitaire en santé mentale de Québec

4 13h30 15h30 4 octobre ateliers en simultanéité (suite) Animateur : Michel Venne, directeur général à l Institut du Nouveau Monde Coanimateurs : Jean-Marie André, professeur et directeur du département des sciences humaines et sociales, École des hautes études en santé publique, Rennes, France Tiziano Carradori, directeur général à la direction régionale de la santé et des services sociaux, région Émilie- Romagne, Italie Robert H. Desmarteau, professeur au département de stratégie, responsabilité sociale et environnement de l UQAM Huguette Giroux, directrice générale, CSSS de Beauce, CRD de Chaudière-Appalaches Lise Giroux, directrice des programmes multiclientèles au Centre de réadaptation Lucie-Bruneau Félicia Guarna, directrice des services de réadaptation, CSSS de Cavendish Jérôme Lartigau, délégué national au Syndicat des managers publics de santé, France Ivonne Zoffoli, directrice de l Hôpital de Ravenne, Italie Atelier 3 : L ÉTABLISSEMENT EST UN MÉDIA : LA COMMUNICATION STRATÉGIQUE La communication d une organisation est certainement un levier de performance. Elle se traduit par un ensemble de réflexions, de choix et de décisions qui apportent clarté et transparence dans la relation de confiance des citoyens envers cette organisation. Qu elle soit organisationnelle, qu elle porte sur son image, ses services ou qu elle soit interne, la communication doit être encadrée par une stratégie dont l objectif ultime est le développement et la préservation du capital de confiance. Quels sont les enjeux des médias sociaux pour les organisations? Comment ces nouvelles technologies favorisent-elles le partage, la collaboration entre les utilisateurs? Animateur : Jean-Jacques Streliski, professeur associé à HEC Montréal Atelier 2 : LA GOUVERNANCE CITOYENNE Le concept de gouvernance citoyenne conduit à repenser les relations entre les différents acteurs économiques, sociaux et politiques. Il innove en ce qu il redéfinit le processus traditionnel de la prise de décision. Il redéfinit la manière de gouverner. Le décloisonnement de la gouvernance classique débordant sur des partenariats. Dans un tel contexte, les différentes parties prenantes échangent, interagissent sur le mode de la coopération, négocient et proposent. La population est appelée à contribuer à tisser le lien social dans le respect des valeurs démocratiques. L avènement de ce nouveau mode de gestion de la chose publique va-t-il permettre le rétablissement de la confiance? Coanimateurs : Régis Barondeau, consultant, formateur en médias sociaux et spécialiste wiki Agnès Boussion, directrice générale adjointe au CSSS d Ahuntsic et Montréal-Nord Barbara Curcio Rubertini, directeur à la formation et au développement organisationnel, Unité sanitaire locale (AUSL) de Ravenne, Italie Marie-Michèle Fontaine, directrice des communications au CSSS de Québec-Nord Alain Leclerc, directeur des communications à l AQESSS Nicola Pinelli, directeur à la Fédération Italienne des structures sanitaires et hospitalières (FIASO), Italie

5 4 octobre h30 15h30 5 ateliers en simultanéité (suite) Animatrice: Patricia Gauthier, directrice générale au CHUS Atelier 4 : L EFFET COLLECTIF RÉSEAU La création d un environnement global favorable à l innovation utilise les différentes synergies du milieu. Les partenariats de tous ordres municipaux, sociaux, communautaires notamment rassemblent les forces vives en matière de compétence et d excellence de nos milieux pour développer des projets novateurs au bénéfice de tous. Cet atelier exposera et discutera de l importance de ces alliances. Coanimateurs : Priscilla Barondeau, directrice d une maison d enfants à caractère social, d un service d insertion et en charge du suivi juridique des dossiers de mineurs et majeurs étrangers isolés en lien avec la préfecture, France Marie-France Bélanger, directrice générale, CEGEP de Sherbrooke Francesca Bravi, médecin en santé publique, direction des services de santé, AUSL de Ravenne, Italie Tiziana Lavalle, directeur à la formation du personnel, AUSL de Bologne, Italie Bernard Sévigny, maire, Ville de Sherbrooke D r Stéphane Tremblay, directeur des services professionnels et codirecteur à la direction interdisciplinaire des services cliniques, CHUS Atelier 5 : LA CONFIANCE AU CŒUR DE LA GESTION LES LIENS DG-DGA ET COMITÉ DE DIRECTION La confiance inspire et motive. Au cœur de cette dimension, réside surtout une extraordinaire portée d action. Dans le cadre de cette transformation que vit notre réseau et des nombreuses attentes qu elles génèrent, nous sommes tout particulièrement concernés par cette dynamique essentielle. Animateur : Pierre Collerette, professeur au département des sciences administratives à l UQO Coanimateurs : Daniel Jancourt, directeur associé, Executive MBA Santé à l Université Paris Dauphine, France Édith Lapointe, sous-ministre adjointe, direction générale du personnel réseau et ministériel au MSSS Paul Moreau, directeur général au CSSS Jardins-Roussillon D r Michel Tétreault, président et chef de la direction au St. Boniface Hospital General Francesco Ripa Di Meana, directeur général à l Unité locale de santé de Bologne, Italie 15h30 15h45 15h45 16h15 Pause Plénière et mise en commun Réal Jacob, professeur titulaire de management, directeur de la valorisation des connaissances et de la formation des cadres, HEC Montréal

6 4 octobre h15 17h Conférence : L ATTEINTE DES PLUS HAUTS SOMMETS AVEC DES PATIENTS À HAUT RISQUE D r Michel White, cardiologue à l Institut de cardiologie de Montréal Une maladie sévère transforme la vie du patient et de son entourage à jamais. Recrutant toute leur énergie physique et mentale, de grands malades ont choisi de se battre et de repousser les limites de leur corps et de vaincre les plus hauts sommets de la planète. Le Dr White était au rendez-vous pour les accompagner dans cet exercice de résilience extrême. Enrichi de cette expérience, il partagera ce vécu et la richesse de ces véritables héros. 17h 17h15 18h00 Mot de la fin Cocktail 18h45 Banquet et remise du prix Hector-L.-Bertrand 5 octobre 2012 La confiance envers le système de santé et des services sociaux : Qu en est-il? 8h30 9h15 Petit-déjeuner conférence Proaction Jean-Philippe Raîche, vice-président analyse et développement 9h15 10h30 Assemblée générale annuelle et inauguration du site Internet 10h30 10h45 Pause-santé 10h45 12h15 Conférence : 2020 EST EN VUE CINQ OPPORTUNITÉS À SAISIR! Alain Gosselin, professeur titulaire de gestion des ressources humaines et directeur associé à la formation des cadres et des dirigeants à HEC Montréal Tout change rapidement autour de nous : notre société, les organisations, nos façons de travailler et, bien sûr, le personnel. Une tempête parfaite pour les cadres supérieurs? Je suggère plutôt de s'attarder aux opportunités que ce contexte crée plutôt qu'aux contraintes qu'il nous impose. La déstabilisation qui est en cours est une occasion de contribuer à transformer votre établissement (et vous au passage) de façon durable. Je vous propose cinq pistes de réflexion et d'action. 12h15 Mot de la fin

7 Formulaire d inscription 4 et 5 octobre 2012 Nom : Fonction : Établissement : Téléphone : Courriel : Pour nous aider à bien planifier ces deux journées, veuillez répondre aux questions suivantes : Journée du 4 octobre (cochez 1 choix) Atelier 1 - L approche collaborative Atelier 2 - La gouvernance citoyenne Atelier 3 - La communication stratégique Atelier 4 L effet collectif réseau Atelier 5 - La confiance au cœur de la gestion Frais d inscription (4 et 5 octobre) Membre de l ACSSSS $ Membre retraité, étudiant ou conjoint 160$ Non-membre $ Tous les prix incluent la taxes. Je serai présent(e) au souper-spectacle du 4 octobre Oui Non Je serai présent(e) au déjeuner-conférence de Proaction le 5 octobre Oui Non Inscription L inscription au congrès comprend toutes les activités du congrès, la documentation, tous les repas, les pauses-santé, le cocktail et le spectacle. Prière de compléter la fiche d inscription et de la retourner, accompagnée de votre chèque libellé à l Association des cadres supérieurs de la santé et des services sociaux : 8, place du Commerce, bureau 160, Brossard (Québec) J4W 3H2 Télécopieur : Renseignements Julie Rochon au poste 217 ou encore par Lotus Notes. Les frais d inscription sont non remboursables et demeurent exigibles en cas d annulation par le participant, même si l inscription a été faite par téléphone. Toutefois, un substitut peut être désigné à la place d un participant déjà inscrit. Hébergement Hôtel Hilton, 1100, boul. René-Lévesque Est, Québec (Québec) G1R 4P3 Téléphone : Courriel : Un bloc de chambre a été réservé à l Hôtel Hilton pour les 3 et 4 octobre Vous êtes priés de réserver le plus tôt possible directement auprès de l hôtel en mentionnant la référence : Congrès de l Association des cadres supérieurs de la santé et des services sociaux. Tous les prix incluent la TPS de 5 % et la TVQ de 9.5% (TPS : RT0001 TVQ : )

8 Partenaire du Prix Excellence Hector-L.-Bertrand 2012 Nos remerciements aux partenaires financiers

PROGRAMME 5 et 6 octobre 2006

PROGRAMME 5 et 6 octobre 2006 Jeudi 17 h Accueil et inscription 19 h Mot d ouverture par M. Denis Lalumière, directeur général du CSSS-Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke 19 h 05 Bilan et perspectives : Le point de vue

Plus en détail

COLLOQUE PROGRAMME PRÉLIMINAIRE L APPROCHE TOYOTA LEAN HEALTHCARE QUELLE INFLUENCE A-T-ELLE SUR LA PRATIQUE MÉDICALE

COLLOQUE PROGRAMME PRÉLIMINAIRE L APPROCHE TOYOTA LEAN HEALTHCARE QUELLE INFLUENCE A-T-ELLE SUR LA PRATIQUE MÉDICALE COLLOQUE PROGRAMME PRÉLIMINAIRE L APPROCHE TOYOTA LEAN HEALTHCARE QUELLE INFLUENCE A-T-ELLE SUR LA PRATIQUE MÉDICALE VENDREDI 4 DÉCEMBRE 2009 HÔTEL FAIRMONT REINE ELIZABETH MONTRÉAL OBJECTIFS DE LA JOURNÉE

Plus en détail

ACDEAULF QUI GAGNE QUOI? En éducation des adultes, Vers des conditions gagnantes pour tous. Colloque annuel. 16-17 novembe 1999

ACDEAULF QUI GAGNE QUOI? En éducation des adultes, Vers des conditions gagnantes pour tous. Colloque annuel. 16-17 novembe 1999 En éducation des adultes, QUI GAGNE QUOI? Vers des conditions gagnantes pour tous. e Colloque annuel de l Association canadienne d éducation des adultes des universités de langue française 16-17 novembe

Plus en détail

La créativité comme pratique

La créativité comme pratique 2015 Prospectus à l intention des commanditaires La créativité comme pratique Mobiliser différents modes de pensée 14 et 15 mai 2015 dans le Quartier Latin Montréal, Québec, Canada Organisé par : L Institut

Plus en détail

IGF, résolument tourné vers l avenir

IGF, résolument tourné vers l avenir IGF, résolument tourné vers l avenir Au nom des membres du conseil d administration d IGF-Québec et en mon nom personnel, permettez-moi de vous présenter la nouvelle programmation 2015-2016. Cette année

Plus en détail

L'EXERCICE DU LEADERSHIP

L'EXERCICE DU LEADERSHIP L'EXERCICE DU LEADERSHIP Enjeu 9 Édition Chargée de projet : Line Blackburn Rédaction : Line Blackburn et Stéphanie Bonaventure Édition : Guylaine Boucher Mise en page : Patricia Gaury Révision linguistique

Plus en détail

BAL MASQUÉ. Mercredi 5 novembre 2014

BAL MASQUÉ. Mercredi 5 novembre 2014 Le vous invite à l événement-bénéfice BAL MASQUÉ DU CONSERVATOIRE Mercredi 5 novembre 2014 Les présidents d honneur, madame Diane Déry et monsieur Jean Gagnon vous invitent à un cocktail dînatoire et à

Plus en détail

Catalogue de formations. Leadership & développement durable

Catalogue de formations. Leadership & développement durable Catalogue de formations Leadership & développement durable Table des matières La formatrice 3 L Art de prendre de bonnes décisions 4 Mieux communiquer pour mieux collaborer 5 Développer sa capacité d influence

Plus en détail

Collège des Hautes Etudes de l Environnement. du Développement Durable. w w w. c h e e d d. n e t

Collège des Hautes Etudes de l Environnement. du Développement Durable. w w w. c h e e d d. n e t Collège des Hautes Etudes de l Environnement et du Développement Durable P r é pa r e r l e s d i r i g e a n t s au x e n j e u x du Développement Durable w w w. c h e e d d. n e t Une approche transversale,

Plus en détail

Services d orientation pour adultes

Services d orientation pour adultes Services d orientation pour adultes Le c.o. pour adultes est le spécialiste de la relation entre l individu, le travail et la formation. Se réorienter Trouver un travail à sa mesure Faire le point sur

Plus en détail

Formation continue OAAQ

Formation continue OAAQ En collaboration avec l ENAP Montréal, 29 Mars 2011 Le Centre Sheraton de Montréal Québec, 05 Avril 2011 Hôtel Delta La formation continue vise à favoriser auprès des professionnels de l administration,

Plus en détail

Trouble de personnalité limite : L intervention basée sur la mentalisation pour les intervenants de première ligne Dr Anthony Bateman

Trouble de personnalité limite : L intervention basée sur la mentalisation pour les intervenants de première ligne Dr Anthony Bateman Trouble de personnalité limite : L intervention basée sur la mentalisation pour les intervenants de première ligne Dr Anthony Bateman Le vendredi 30 avril 2010 De 8h00 à 16h00 Amphithéâtre Jeanne Timmins

Plus en détail

+ Voyage d études / cours itinérant en France 8-27 août 2014

+ Voyage d études / cours itinérant en France 8-27 août 2014 Voyage d études / cours itinérant en France 8-27 août 2014 «La Bibliothèque et la Ville» Architecture des bibliothèques Organisation et gestion Intercommunalité «Congrès de l IFLA à Lyon et de l AIFBD

Plus en détail

Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques

Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques Plaidoyer en faveur de la santé de la population : vers une pleine reconnaissance de la contribution infirmière unique Odette Roy,

Plus en détail

LA GESTION DES TALENTS ET DES COMPÉTENCES DU PERSONNEL D ENCADREMENT Cadre de référence

LA GESTION DES TALENTS ET DES COMPÉTENCES DU PERSONNEL D ENCADREMENT Cadre de référence LA GESTION DES TALENTS ET DES COMPÉTENCES DU PERSONNEL D ENCADREMENT Cadre de référence Direction des ressources humaines et des affaires juridiques (DRHAJ) Décembre 2012 Édition Chargée de projet : Line

Plus en détail

INNOVATION INITIER UNE DÉMARCHE DE LABORATOIRE VIVANT

INNOVATION INITIER UNE DÉMARCHE DE LABORATOIRE VIVANT INNOVATION INITIER UNE DÉMARCHE DE LABORATOIRE VIVANT FICHE D INTENTION MARS 2013 Propriété intellectuelle Les résultats des travaux de recherche réalisés par les chercheurs du projet demeureront la propriété

Plus en détail

Leadership du Management en Sécurité

Leadership du Management en Sécurité Conférence annuelle sur les facteurs humains et organisationnels de la sécurité Leadership du Management en Sécurité à l occasion de la publication du guide Leadership en sécurité : Pratiques industrielles

Plus en détail

Jour 1 : Les concepts Les forces du système de santé québécois Comparaisons internationales. 22 octobre 2013. Pause réseautage et visite des exposants

Jour 1 : Les concepts Les forces du système de santé québécois Comparaisons internationales. 22 octobre 2013. Pause réseautage et visite des exposants 8 : 00 am 9 : 00 am 9 : 00 am 10 : 00 am Jour 1 : Les concepts Les forces du système de santé québécois Comparaisons internationales 22 octobre 2013 8 : 00 Inscription et accueil 8 : 30 Ouverture Président

Plus en détail

CONFÉRENCE INTERNATIONALE EN SANTÉ MENTALE LE PATIENT-FAMILLE, PARTENAIRE DE SOINS EN SANTÉ MENTALE

CONFÉRENCE INTERNATIONALE EN SANTÉ MENTALE LE PATIENT-FAMILLE, PARTENAIRE DE SOINS EN SANTÉ MENTALE N O AGRÉMENT FORMATION CONTINUE : 11 75 34 103 75 Organisée en collaboration avec : LE PATIENT-FAMILLE, PARTENAIRE DE SOINS EN SANTÉ MENTALE HORAIRE ET LIEU Le mardi 29 avril 2014 - de 8 h 30 à 16 h 15

Plus en détail

LE 1ER CHALLENGE D INNOVATION En ligne autour de la relation patient professionnels de santé à l heure des nouvelles technologies

LE 1ER CHALLENGE D INNOVATION En ligne autour de la relation patient professionnels de santé à l heure des nouvelles technologies présentent LE 1ER CHALLENGE D INNOVATION En ligne autour de la relation patient professionnels de santé à l heure des nouvelles technologies www.agorize.com Le challenge E-pocrate, qu est-ce que c est?

Plus en détail

Une. expertise. à partager

Une. expertise. à partager Une expertise à partager Programmation 2012-2013 Table des matières 27 novembre 2012 Le trouble du comportement chez l adulte présentant une déficience physique : notions de base 13 et 14 décembre 2012

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN

POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN Recueil de gestion POLITIQUE Code : 1361-00-16 Nombre de pages : 8 POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN

Plus en détail

14-15 avril 2014 Le responsable RH, partenaire stratégique?

14-15 avril 2014 Le responsable RH, partenaire stratégique? Une formation continue à l Université de Fribourg 14-15 avril 2014 Le responsable RH, partenaire stratégique? Dialogue, Valeur-ajoutée, Performance, Compétences, Vision, Partenariat, Axes stratégiques,

Plus en détail

PROGRAMME BADGE VISION MANAGER

PROGRAMME BADGE VISION MANAGER PROGRAMME BADGE VISION MANAGER Vision Manager programme BADGE Ecole internationale de management, l ESC Rennes School of Business a pour vocation de former des managers immédiatement opérationnels. Pour

Plus en détail

Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP

Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP [Septembre 2009] Table des matières CONTEXTE ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 POLITIQUE D'INFORMATION ET DE COMMUNICATION Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 PRÉAMBULE En raison de son caractère public et de sa mission, la Commission

Plus en détail

Le projet Sûres d Elles

Le projet Sûres d Elles Le projet Sûres d Elles Expérience et apprentissages Contrat de ville - 2006 1 L ÉVALUATION PARTICIPER À UNE ÉVALUATION, c est se donner un temps / espace pour regarder le passé et le présent pour mieux

Plus en détail

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION Rapport d évaluation final de l Initiative de la nouvelle économie (INÉ) Date : le 17 mars 2010 Programme de l INÉ : contexte Dans le cadre du plan du gouvernement

Plus en détail

Promouvoir son territoire : stratégie et outils

Promouvoir son territoire : stratégie et outils Formation sur 1 jour 2014 : Présentation et objectifs Les collectivités dans le contexte de mondialisation et de concurrence entre les territoires sont amenées à favoriser de nouveaux modes de développement

Plus en détail

COMMENT DÉVELOPPER UNE STRATÉGIE WEB INTÉGRÉE QUI VA DU MOBILE AUX MÉDIAS SOCIAUX

COMMENT DÉVELOPPER UNE STRATÉGIE WEB INTÉGRÉE QUI VA DU MOBILE AUX MÉDIAS SOCIAUX COMMENT DÉVELOPPER UNE STRATÉGIE WEB INTÉGRÉE QUI VA DU MOBILE AUX MÉDIAS SOCIAUX Programme unique au Québec offert par le HEC Montréal! Une exclusivité en Chaudière-Appalaches et Capitale-Nationale! L

Plus en détail

Compte rendu: Forum régional sur le développement des communautés «Leadership, mobilisation et développement» 29 mai 2010 (Lac Flavrian, Évain)

Compte rendu: Forum régional sur le développement des communautés «Leadership, mobilisation et développement» 29 mai 2010 (Lac Flavrian, Évain) Compte rendu: Forum régional sur le développement des communautés «Leadership, mobilisation et développement» 29 mai 2010 (Lac Flavrian, Évain) PRÉSENTATION PROGRAMMATION DU FORUM Le leadership et la mobilisation

Plus en détail

Identité, posture et «marque personnelle» : créer les conditions de votre Leadership!

Identité, posture et «marque personnelle» : créer les conditions de votre Leadership! Présentation et objectifs Le Leadership, par définition personnel et unique, n est pas pour autant «tombé du ciel». Si certains individus semblent disposer d atouts indéniables, il est toujours le résultat

Plus en détail

MARKETING RH : CONSTRUIRE ET PROMOUVOIR SON OFFRE RH

MARKETING RH : CONSTRUIRE ET PROMOUVOIR SON OFFRE RH MARKETING RH : CONSTRUIRE ET PROMOUVOIR SON OFFRE RH Animée par Christophe LEPARQ «Les aspects du Marketing RH deviennent stratégiques pour les employeurs, qui n'ont pas de talent à perdre! Au cœur de

Plus en détail

Projet : Équipe de consultation infirmière de proximité

Projet : Équipe de consultation infirmière de proximité Projet : Équipe de consultation infirmière de proximité Récipiendaire de la subvention de la Fondation de l OIIQ Présenté au 16 e Colloque de l Ordre régional des infirmières et infirmiers de Laurentides/Lanaudière

Plus en détail

ENTRETIENS JACQUES CARTIER 2013. Colloque. Nouvelles avenues en soutien au développement de l entrepreneuriat et des dirigeants de PME

ENTRETIENS JACQUES CARTIER 2013. Colloque. Nouvelles avenues en soutien au développement de l entrepreneuriat et des dirigeants de PME ENTRETIENS JACQUES CARTIER 2013 Mardi 26 novembre 2013 Amphithéâtre Roland Calori, EM Lyon Business School Colloque Nouvelles avenues en soutien au développement de l entrepreneuriat et des dirigeants

Plus en détail

STRATÉGIE DE DÉPLOIEMENT DE L APPROCHE DE PERFORMANCE LEAN SANTÉ DANS LE RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX

STRATÉGIE DE DÉPLOIEMENT DE L APPROCHE DE PERFORMANCE LEAN SANTÉ DANS LE RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX Ministère de la Santé et des Services sociaux STRATÉGIE DE DÉPLOIEMENT DE L APPROCHE DE PERFORMANCE LEAN SANTÉ DANS LE RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX 21 novembre 2013 Gilles Le Beau ing., directeur

Plus en détail

Le centre d excellence d infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation

Le centre d excellence d infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation Le centre d excellence d en soins infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation Odette Roy, inf., MSc., MAP, PhD. Adjointe à la directrice des soins infirmiers et de la prestation sécuritaire des

Plus en détail

La mission du Carrefour de formation, de recherche et de référence de l AQRP Fusionner et diffuser les savoirs pour changer les pratiques

La mission du Carrefour de formation, de recherche et de référence de l AQRP Fusionner et diffuser les savoirs pour changer les pratiques La mission du Carrefour de formation, de recherche et de référence de l AQRP Fusionner et diffuser les savoirs pour changer les pratiques Nature du projet Mise en place d un Carrefour de formation, de

Plus en détail

La communication des risques Une préoccupation citoyenne! La communication des risques Une préoccupation citoyenne! Martin Leblond, directeur sécurité civile Ville de Victoriaville René Camiré Responsable

Plus en détail

Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone

Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone Hôtel Teranga, Saly, Sénégal, du 18-19 Octobre 2011 Note de cadrage Contexte et justification L importance que revêt

Plus en détail

M2 / MBA NOUS SOUTENIR PARIS 2 DROIT DES AFFAIRES MANAGEMENT GESTION. La Taxe d Apprentissage

M2 / MBA NOUS SOUTENIR PARIS 2 DROIT DES AFFAIRES MANAGEMENT GESTION. La Taxe d Apprentissage M2 / MBA PARIS 2 DROIT DES AFFAIRES MANAGEMENT GESTION NOUS SOUTENIR La Taxe d Apprentissage ÉDITO Chers donateurs et partenaires, Chers amis, Les Professeurs Jérôme Duval Hamel et Antoine Gaudemet, Co-Directeurs

Plus en détail

Voici les textes des fichiers associés au bulletin inf@ CA. Notez que vous retrouverez dans ces textes les nouvelles de toutes les régions.

Voici les textes des fichiers associés au bulletin inf@ CA. Notez que vous retrouverez dans ces textes les nouvelles de toutes les régions. Voici les textes des fichiers associés au bulletin inf@ CA de cette semaine. Notez que vous retrouverez dans ces textes les nouvelles de toutes les régions. Mot du nouveau président-directeur général Montréal,

Plus en détail

Association des Chercheurs Francophones en Football

Association des Chercheurs Francophones en Football Association des Chercheurs Francophones en Football Informer, Rassembler, Partager : HISTORIQUE En 2006, de la volonté de rapprocher les différents acteurs du football est née l Association des Chercheurs

Plus en détail

Institut. d Administration des Entreprises de Paris. Une Business School au service des entreprises. Partenariats Stages. Formation continue

Institut. d Administration des Entreprises de Paris. Une Business School au service des entreprises. Partenariats Stages. Formation continue U N I V E R S I T É P A R I S 1 P A N T H É O N - S O R B O N N E Développement compétences Apprentissage Programmes «executive» Chaires d entreprise VAE Partenariats Stages International Intra-entreprise

Plus en détail

COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP)

COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP) COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP) CDCPP (2012) 9 le 20 mars 2012 lère Session Plénière Strasbourg, 14-16 mai 2012 CONVENTION EUROPEENNE DU PAYSAGE 10e Réunion du Conseil

Plus en détail

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Janvier 2010, Révisée en octobre 2012 1 BUT POURSUIVI PAR LA POLITIQUE

Plus en détail

PROJETS ARTISTIQUES COMMUNAUTAIRES

PROJETS ARTISTIQUES COMMUNAUTAIRES PROJETS ARTISTIQUES COMMUNAUTAIRES ART COMMUNAUTAIRE CONTEXTE Les arts communautaires ne sont pas nouveaux. Ils se différencient des autres formes artistiques par leur engagement social. C est une méthode

Plus en détail

JEUDI 30 NOVEMBRE 2006 JOURNÉE D ÉTUDE

JEUDI 30 NOVEMBRE 2006 JOURNÉE D ÉTUDE JEUDI 30 NOVEMBRE 2006 Au JOURNÉE D ÉTUDE VIEILLISSEMENT ACTIF PÉRENNITÉ DANS L ACTIVITÉ SANTÉ ET PERFORMANCE DANS L ENTREPRISE Dans le cadre des Assises Régionales de la Prévention PACA. En partenariat

Plus en détail

Vidéoconférence Recrutement et rétention de mentor(e)s. Programme d insertion professionnelle du nouveau personnel enseignant

Vidéoconférence Recrutement et rétention de mentor(e)s. Programme d insertion professionnelle du nouveau personnel enseignant 1 Vidéoconférence Recrutement et rétention de mentor(e)s Programme d insertion professionnelle du nouveau personnel enseignant Bâtir l excellence dans l enseignement en Ontario Le 23 novembre 2006 2 Résultats

Plus en détail

Le 19 novembre 2014 au Windsor

Le 19 novembre 2014 au Windsor Le 19 novembre 2014 au Windsor E N L U M I È R E S 13 e soirée-bénéfice de la Fondation E N L U M I È R E S Déroulement de la soirée 18H Accueil Service de valet Tapis rouge Cocktail de bienvenue Animation

Plus en détail

PROGRAMME. Les 28, 29 et 30 mars 2012. Hôtel PUR - Québec

PROGRAMME. Les 28, 29 et 30 mars 2012. Hôtel PUR - Québec PROGRAMME Les 28, 29 et 30 mars 2012 Hôtel PUR - Québec MOT DE BIENVENUE Chères collègues, Chers collègues, Les membres du conseil de la Commission professionnelle des technologies de l information sont

Plus en détail

5-6 JUIN 2015 À DRUMMONDVILLE

5-6 JUIN 2015 À DRUMMONDVILLE 27 e Gala du badminton québécois et Congrès provincial 5-6 JUIN 2015 À DRUMMONDVILLE Mot du Président, M. Claude Tessier Chers passionnés de badminton, C est avec grand plaisir que Badminton Québec, en

Plus en détail

XIII e Journée annuelle de l Aqsmn. vendredi 28 mai 2010 hilton-bonaventure, montréal

XIII e Journée annuelle de l Aqsmn. vendredi 28 mai 2010 hilton-bonaventure, montréal XIII e Journée annuelle de l Aqsmn vendredi 28 mai 2010 hilton-bonaventure, montréal Introduction Dès sa naissance, le bébé exprime un besoin irrépressible de communiquer non seulement dans les interactions

Plus en détail

Bloc 1 Un réseau en mutation: des structures et des rôles en évolution

Bloc 1 Un réseau en mutation: des structures et des rôles en évolution Bloc 1 Un réseau en mutation: des structures et des rôles en évolution Panel Partager sa vision pour mieux se comprendre! Dre Louise Champagne, médecin de famille et directrice de l UMF Charles-LeMoyne

Plus en détail

RÈGLEMENT NO. 2010-02-289 AUX FINS DE DOTER LA MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DU-PORTAGE D UNE POLITIQUE DE GESTION DES RELATIONS AVEC SES CITOYENS

RÈGLEMENT NO. 2010-02-289 AUX FINS DE DOTER LA MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DU-PORTAGE D UNE POLITIQUE DE GESTION DES RELATIONS AVEC SES CITOYENS PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DU-PORTAGE COMTÉ DE RIVIERE-DU-LOUP RÈGLEMENT NO. 2010-02-289 AUX FINS DE DOTER LA MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DU-PORTAGE D UNE POLITIQUE DE GESTION DES RELATIONS

Plus en détail

l évaluation participative

l évaluation participative l évaluation participative Mardi du RIOCM par le Centre de formation populaire Décembre 2008 Pourquoi ce thème Maîtriser la notion d évaluation Démystifier ce qu est l évaluation participative Discuter

Plus en détail

Agissant comme un trait d union entre les différentes dimensions et parties prenantes de l entreprise, Nous aidons nos clients

Agissant comme un trait d union entre les différentes dimensions et parties prenantes de l entreprise, Nous aidons nos clients Un trait d union Cabinet de conseil en management et ressources humaines, PRANA aide les organisations à faire de la relation de travail et des relations au travail une source d énergie et de création

Plus en détail

Rencontre annuelle des responsables de la coopération universitaire entre le Québec et la France

Rencontre annuelle des responsables de la coopération universitaire entre le Québec et la France Rencontre annuelle des responsables de la coopération universitaire entre le Québec et la France Université Laval - 23 et 24 septembre 2008 Pavillon La Laurentienne, salle Jean-Paul-Tardif Québec Programme

Plus en détail

Forum sur le développement social de Roussillon. Assurer l équilibre. 4 juin 2009. Manoir d Youville Île Saint-Bernard, Châteauguay

Forum sur le développement social de Roussillon. Assurer l équilibre. 4 juin 2009. Manoir d Youville Île Saint-Bernard, Châteauguay Forum sur le développement social de Roussillon Assurer l équilibre 4 juin 2009 Manoir d Youville Île Saint-Bernard, Châteauguay Assurer l équilibre Le CLD de Roussillon compte parmi ses instances la commission

Plus en détail

PROGRAMME NORD-PAS DE CALAIS

PROGRAMME NORD-PAS DE CALAIS 15 AU 19 JUIN 2015 PROGRAMME NORD-PAS DE CALAIS 15 AU 19 JUIN 2015 5 événements TITRE DU dans COLLOQUE votre TORU region VOLUPTIONES ET AM SIME AUTAT ODIO. MINT AM SUM, UT RERUM FACESTO TOUTES LES INFOS

Plus en détail

15 NOUVELLES AVENUES EN SOUTIEN AU DEVELOPPEMENT DE L ENTREPRENARIAT ET DES DIRIGEANTS DE PME

15 NOUVELLES AVENUES EN SOUTIEN AU DEVELOPPEMENT DE L ENTREPRENARIAT ET DES DIRIGEANTS DE PME Colloque 15 NOUVELLES AVENUES EN SOUTIEN AU DEVELOPPEMENT DE L ENTREPRENARIAT ET DES DIRIGEANTS DE PME Etudes de cas d innovations structurantes et regards académiques Regards croisés France-Québec Responsables

Plus en détail

Le Lean Santé. un changement culturel aux multiples axes d intervention pour les DRH

Le Lean Santé. un changement culturel aux multiples axes d intervention pour les DRH Le Lean Santé un changement culturel aux multiples axes d intervention pour les DRH Ce midi. Le contexte d intervention et le mandat confié La présentation de l équipe Le cadre conceptuel La démarche suivie

Plus en détail

26 ET 27 NOVEMBRE 2015

26 ET 27 NOVEMBRE 2015 Plan de commandite Congrès 2015 26 ET 27 NOVEMBRE 2015 PALAIS DES CONGRÈS ET FOUR POINTS GATINEAU L AQEP c est L Association québécoise des enseignantes et des enseignants du primaire. Elle regroupe toutes

Plus en détail

Cycle d e de f ormation fformation formation en Management de Pro ement de Pro ets selon la méthodologie PMI Tunis 2013

Cycle d e de f ormation fformation formation en Management de Pro ement de Pro ets selon la méthodologie PMI Tunis 2013 Cycle de formation en Management de Projets selon la méthodologie PMI Tunis 2013 Objectifs Contrairement au schéma classique de la gestion de projet portant l intérêt unique sur les 3 critères (coûts,

Plus en détail

Économie et développement durable : Quelles stratégies pour les territoires?

Économie et développement durable : Quelles stratégies pour les territoires? Économie et développement durable : Quelles stratégies pour les territoires? Atelier de l Observatoire, 24 et 25 septembre 2009, Créteil Le développement durable appelle les territoires à préserver et

Plus en détail

Collaboration ouverte

Collaboration ouverte Collaboration ouverte www.jouezlejeu.ca le 24 septembre 2015 Multiplier les opportunités, préciser vos stratégies, optimiser votre savoir. Présentateur officiel Hôtel Rive Gauche, Beloeil Jouez le jeu!

Plus en détail

Évaluation du Plan stratégique de développement

Évaluation du Plan stratégique de développement C.A. 08.11.26.10 Évaluation du Plan stratégique de développement Devis d évaluation Document soumis au comité d évaluation lors de la deuxième rencontre le 7 novembre 2008 Table des matières 1. Introduction...2

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION 2015

PROGRAMME DE FORMATION 2015 PROGRAMME DE FORMATION 2015 Résidence Cardinal-Vachon LE RÉFLEXE AÎNÉ : COMPRENDRE POUR MIEUX SERVIR En collaboration avec Fédération québécoise du loisir en institution À QUI S ADRESSE CETTE FORMATION

Plus en détail

devenir chef d entreprise créateur de mode mode d emploi

devenir chef d entreprise créateur de mode mode d emploi devenir chef d entreprise & créateur de Anticiper, gérer, agir, faire les bons choix devenir chef d entreprise est un apprentissage qui nécessite méthodologie et outils. Afin de renforcer son action envers

Plus en détail

Enquête sur les ressources propres des universités - Point d étape

Enquête sur les ressources propres des universités - Point d étape Enquête sur les ressources propres des universités - Point d étape KPMG S.A. 18 Juin 2008 1 Contexte de mise en œuvre de l enquête Les universités diversifient leurs ressources depuis fort longtemps :

Plus en détail

Céline Carrier, inf., MSc. Coordonnatrice à l enseignement Hôpital Maisonneuve-Rosemont

Céline Carrier, inf., MSc. Coordonnatrice à l enseignement Hôpital Maisonneuve-Rosemont Développement d un site internet au centre d excellence en soins infirmiers : un autre levier pour l échange des savoirs et l avancement des pratiques infirmières Odette Roy, inf., MSc., MAP, PhD. Adjointe

Plus en détail

LE RÔLE DE LA DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS EN CONTEXTE DE RÉORGANISATION DU RÉSEAU

LE RÔLE DE LA DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS EN CONTEXTE DE RÉORGANISATION DU RÉSEAU LE RÔLE DE LA DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS EN CONTEXTE DE RÉORGANISATION DU RÉSEAU Geneviève MÉNARD, inf., M.Sc., inf., M.Sc. (A.) Directrice-conseil, Affaires externes Ordre des infirmières et infirmiers

Plus en détail

1 Université d été à l Institut d études politiques de Bordeaux : La diplomatie québécoise en

1 Université d été à l Institut d études politiques de Bordeaux : La diplomatie québécoise en Rapport du CRECQSS - IEP de Bordeaux 2009-2010 1 Université d été à l Institut d études politiques de Bordeaux : La diplomatie québécoise en perspective comparée : France, Europe Présentation du projet

Plus en détail

PROGRAMME DE MENTORAT

PROGRAMME DE MENTORAT CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL PROGRAMME DE MENTORAT ÉNONCÉ PRATIQUE Le Conseil scolaire acadien provincial désire promouvoir un programme de mentorat qui servira de soutien et d entraide auprès des

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Préparé par : Pour : 1 Table des matières 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE... 2 2. CLIENTÈLES ADMISSIBLES... 2 3. LES SERVICES OFFERTS... 3 3.1

Plus en détail

«Modélisation et traitement des données»

«Modélisation et traitement des données» PROGRAMME DE FORMATION «Modélisation et traitement des données» Coordonné par Patrice ROUSSEL Professeur à l IAE Université de Toulouse 1 Directeur CRM UT1-CNRS Toulouse, 31 mars (soir) au 2 avril 2010

Plus en détail

POLITIQUE 2500-024 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2

POLITIQUE 2500-024 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2 POLITIQUE 2500-024 TITRE : ADOPTION : Conseil d'administration Résolution : CA-2008-01-15-08 ENTRÉE EN VIGUEUR : 15 janvier 2008 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2 2. LA FORMATION

Plus en détail

chaire management des pôles et des services en milieu hospitalo-universitaire

chaire management des pôles et des services en milieu hospitalo-universitaire chaire management des pôles et des services en milieu hospitalo-universitaire formation management des pôles en milieu hospitalier session 2014-2015 en réponse au décret n 201-656 du 11 juin 2010 formation

Plus en détail

PARCOURS DE SANTÉ DES PATIENTS :

PARCOURS DE SANTÉ DES PATIENTS : PARCOURS DE SANTÉ DES PATIENTS : QUELS NOUVEAUX DÉFIS, QUELLES NOUVELLES OPPORTUNITÉS POUR LES ACTEURS DE SANTÉ? :: CERTIFICAT 7 modules de mars à décembre 2015 :: Public visé Professionnel médical et

Plus en détail

L Université Laval lance, elle aussi, une consultation publique sur un programme de Master en anglais.

L Université Laval lance, elle aussi, une consultation publique sur un programme de Master en anglais. L Université Laval lance, elle aussi, une consultation publique sur un programme de Master en anglais. Mémoire déposé à la Direction des Communications et du Recrutement de l UQO par Benoit Bazoge, Ph.D.

Plus en détail

CERTIFICAT (CAS), DIPLÔME (DAS) & MASTER (MAS) EN MANAGEMENT DES INSTITUTIONS DE SANTÉ 2014/2015 SANTE.UNIGE.CH

CERTIFICAT (CAS), DIPLÔME (DAS) & MASTER (MAS) EN MANAGEMENT DES INSTITUTIONS DE SANTÉ 2014/2015 SANTE.UNIGE.CH CERTIFICAT (CAS), DIPLÔME (DAS) & MASTER (MAS) EN MANAGEMENT DES INSTITUTIONS DE SANTÉ 2014/2015 SANTE.UNIGE.CH SOMMAIRE > OBJECTIFS 04 > STRUCTURE / FORMATION MODULAIRE 05 > DÉTAIL DU PROGRAMME 06 > CORPS

Plus en détail

SALON DES EXPOSANTS ET ACHAT PUBLICITAIRE

SALON DES EXPOSANTS ET ACHAT PUBLICITAIRE SALON DES EXPOSANTS ET ACHAT PUBLICITAIRE Devenez exposant et démontrez votre leadership et votre avant-gardisme en matière de santé en entreprise Une initiative du Coprésenté par En collaboration avec

Plus en détail

de la passion du travail à son addiction?

de la passion du travail à son addiction? Le workaholism: de la passion du travail à son addiction? Congrès d Addiction Suisse Jeudi 22 janvier 2015 Hôtel Alpha-Palmiers Lausanne Le workaholism: de la passion du travail à son addiction? Le travail

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE

FORMULAIRE DE DEMANDE FORMULAIRE DE DEMANDE La Caisse Desjardins d Ahuntsic se veut une institution financière impliquée dans son milieu. Grâce à son programme de dons et de commandites, notre coopérative de services financiers

Plus en détail

sur la sécurité, la prévention et les mesures d urgence des universités québécoises

sur la sécurité, la prévention et les mesures d urgence des universités québécoises 4 e Colloque sur la sécurité, la prévention et les mesures d urgence des universités québécoises Organisé par le Sous-comité sur la sécurité, la prévention et les mesures d urgence de la CREPUQ Québec,

Plus en détail

Aperçu et raison d être du programme d études

Aperçu et raison d être du programme d études Section I Section I - Aperçu et raison d être du programme Aperçu et raison d être du programme d études Contexte Le cours Carrière et vie 2231 s inspire, du point de vue conceptuel, philosophique et pratique,

Plus en détail

Master of Advanced Studies HES-SO (MAS) en QUALITY & STRATEGY MANAGEMENT. www.masterqsm.ch

Master of Advanced Studies HES-SO (MAS) en QUALITY & STRATEGY MANAGEMENT. www.masterqsm.ch Master of Advanced Studies HES-SO (MAS) en QUALITY & STRATEGY MANAGEMENT www.masterqsm.ch Master of Advanced Studies HES-SO (MAS) en QUALITY & STRATEGY MANAGEMENT 1. MAS QSM Le MAS QSM est une formation

Plus en détail

RÉSEAU FRANCOPHONE INTERNATIONAL EN PROMOTION DE LA

RÉSEAU FRANCOPHONE INTERNATIONAL EN PROMOTION DE LA 1 ère ANNONCE RÉSEAU FRANCOPHONE INTERNATIONAL EN PROMOTION DE LA SÉCURITÉ ET LA PRÉVENTION DES TRAUMATISMES 8 e SÉMINAIRE INTERNATIONAL EN PROMOTION DE LA SÉCURITÉ ET EN PRÉVENTION DES TRAUMATISMES 20,

Plus en détail

CONTRAT D ADHÉSION. FAC FOR PRO PARIS Tous droits réservés

CONTRAT D ADHÉSION. FAC FOR PRO PARIS Tous droits réservés CONTRAT D ADHÉSION CONTRAT ENTRE FAC FOR PRO PARIS ET L ÉTUDIANT Article 1. Dispositions générales Le présent contrat, ci-après dénommé «le contrat» constitue l accord régissant pendant sa durée, les relations

Plus en détail

Le management du travail

Le management du travail Le management du travail Un modèle de compréhension et d action!! Eléments de cadrage! Actions engagées par le réseau! Et du côtés de la formation des managers (FI et FC)? qui concerne l ensemble de la

Plus en détail

14 & 15 janvier 2015 * à Paris

14 & 15 janvier 2015 * à Paris FORMATION - ACTION Mettre en œuvre une démarche Zero Waste sur son territoire 14 & 15 janvier 2015 * à Paris Participez à la première formation sur la mise en œuvre de la démarche Zero Waste ** en France.

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Adoptée par le Conseil d administration le 15 mai 2008 par sa résolution CA-265-2647, mise à jour le 15 novembre 2012 par la résolution CA-301-3112 1. PRÉAMBULE Alors

Plus en détail

DES CHASSEURS DE TÊTES EXPERTS EN DÉVELOPPEMENT ORGANISATIONNEL

DES CHASSEURS DE TÊTES EXPERTS EN DÉVELOPPEMENT ORGANISATIONNEL DES CHASSEURS DE TÊTES EXPERTS EN DÉVELOPPEMENT ORGANISATIONNEL Secteur Financier Hautes Technologies Manufacturier Int. Identification Performance et Développement Rémunération Sondages Recherche Publications

Plus en détail

Première journée scientifique des boursiers et chercheurs cliniciens Unité SOUTIEN SRAP-QUÉBEC 15 juin 2015

Première journée scientifique des boursiers et chercheurs cliniciens Unité SOUTIEN SRAP-QUÉBEC 15 juin 2015 Première journée scientifique des boursiers et chercheurs cliniciens Unité SOUTIEN SRAP-QUÉBEC 15 juin 2015 PARTENAIRES PRINCIPAUX Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) Ministère de la Santé

Plus en détail

Ecole de Management pour les Médecins des Hôpitaux (EMAMH) de l Assistance Publique Hôpitaux de Paris

Ecole de Management pour les Médecins des Hôpitaux (EMAMH) de l Assistance Publique Hôpitaux de Paris DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES Département du Développement Professionnel Continu Médical Ecole de Management pour les Médecins des Hôpitaux (EMAMH) de l Assistance Publique Hôpitaux de Paris Dr Stéphane

Plus en détail

ADHESION 2015 AU RÉSEAU CEFI-ECOLES

ADHESION 2015 AU RÉSEAU CEFI-ECOLES CEFI, Centre d Etudes sur les Formations et l Emploi des Ingénieurs 7 rue Lamennais 75008 PARIS Tél : 01 42 89 15 73 Fax : 01 42 56 04 05 ADHESION 2015 AU RÉSEAU CEFI-ECOLES En adhérant au réseau CEFI-

Plus en détail

Microsoft Office Specialist

Microsoft Office Specialist Microsoft Office Specialist http://www.microsoft.com/france/formation/cert/office Contactez-nous par e-mail : infomos@microsoft.com 2005 Microsoft Corporation. Tous droits réservés. Microsoft, le logo

Plus en détail

Mettre en œuvre et piloter sa stratégie de développement coopératif en mode projet SÉMINAIRES THÉMATIQUES //

Mettre en œuvre et piloter sa stratégie de développement coopératif en mode projet SÉMINAIRES THÉMATIQUES // SÉMINAIRES THÉMATIQUES // Mettre en œuvre et piloter sa stratégie de développement coopératif en mode projet Les clés pour définir, piloter et communiquer votre portefeuille de projets 22 septembre 2015

Plus en détail

f or rib m on continue

f or rib m on continue Service de la formation continue Université de Fribourg Rue de Rome 6 1700 Fribourg P.P. 1701 Fribourg Une formation continue à l Université de Fribourg 12-13 mars 2012 Le responsable RH, partenaire stratégique?

Plus en détail