mai 2014 Présentation générale de la démarche environnementale

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "mai 2014 Présentation générale de la démarche environnementale"

Transcription

1 L agence de développement et d urbanisme du pays de Montbéliard Système Management Environnemental Manuel Environnemental mai 2014 Présentation générale de la démarche environnementale Manuel environnemental ADU 2014 Page 1 sur 7

2 Pourquoi un manuel environnement? Objet de ce manuel Le manuel environnement a pour objet de décrire l organisation générale du système de management environnemental (SME) mis en place à l Agence de Développement et d Urbanisme du Pays de Montbéliard. Ce document à été réalisé dans le but d apporter une approche pédagogique du fonctionnement de ce SME. Le manuel indique les liens entre les principaux documents du SME et les exigences de la norme ISO : Il s organise selon l ordre défini par la norme ISO : Présenter le Système de Management Environnemental ; Indiquer les documents et les outils relatifs au Système de Management ; Servir de guide pour les personnes qui auront en charge la mise en œuvre et le suivi du Système de Management. Modalités de gestion Le manuel environnement est tenu à disposition de l ensemble du personnel et de la direction dans le classeur SME. La gestion et la mise à jour du manuel sont effectuées par le responsable environnement et fait l objet d une révision lors des revues de direction et suite à des demandes pertinentes de destinataires du manuel. Agence de Développement et d Urbanisme du Pays de Montbéliard 8 avenue des Alliés - BP MONTBÉLIARD Cedex Tél Fax Un SME? Pour quels domaines? Définition d un SME Un système de management environnemental (SME) est défini selon la norme ISO comme un outil pour développer et mettre en œuvre la politique environnementale d un organisme et gérer ses aspects environnementaux (NF EN ISO : 2004). Le fonctionnement du SME Il s établit sur le principe de la roue de Deming, également appelé PDCA (Plan, Do, Check, Act). Les grandes lignes de son fonctionnement se basent sur la logique utilisée par le management de la qualité. L objectif est de faire évoluer l organisme dans une optique d amélioration continue de ses performances environnementales, représentée par une roue en mouvement. L Agence de Développement d Urbanisme L ADU a été créée en 1990 à l initiative du District urbain du Pays de Montbéliard, pour aider les collectivités à élaborer et conduire un projet de territoire en réponse aux profondes mutations socio-économiques qui ont touché l agglomération durant les années 80. L originalité de l ADU est d intégrer au sein d une même structure, des compétences dans le domaine de l aménagement du territoire et du développement économique. L agence est une structure associative, exclusivement composée de membres publics. Elle conduit des travaux de prospective et d analyse en amont de la décision, participe à l élaboration du projet d agglomération et à sa mise en œuvre. Son rôle est défini par la loi du 25 juin 1999 dite «Loi d orientation pour l aménagement le développement durable du territoire». Manuel environnemental ADU 2014 Page 2 sur 7

3 C est la politique de l organisme qui est le moteur de la démarche de SME. C est pourquoi nous sommes amenés à respecter des points importants découlant du Grenelle de l environnement en matière d urbanisme : Gestion économe de l espace ; Sobriété énergétique ; Respect et préservation de la biodiversité. Il est important pour nous de respecter ces grands principes, nous permettant de devenir acteur mais aussi prescripteur auprès de nos partenaires. C est pourquoi nous nous engageons à : Réduire et optimiser nos déplacements ; Réduire nos émissions de gaz à effets de serre, liées essentiellement aux déplacements ; Réduire et optimiser l utilisation des différents consommables ; Réduire nos consommations énergétiques ; Aider nos partenaires à développer leurs démarches environnementales ; Respecter les exigences légales et les autres exigences qui s appliquent à notre activité ; Sensibiliser l ensemble du personnel de l ADU sur cette démarche en suivant la logique d amélioration continue de nos performances environnementales. Toutes ces actions nous permettent de respecter la mise en place d une certification ISO : 2004, permettant de confirmer notre engagement en faveur du développement durable. «Pour moi, la certification constitue un excellent moyen à la fois de rendre notre implication visible et d approfondir la prise de conscience des salariés de l Agence en matière de développement durable». Dominique Musslin (Directeur de l ADU) Le domaine d application de ce SME Le domaine d application du SME de l agence de développement d urbanisme du Pays de Montbéliard, concerne : L ensemble des locaux loués et mis à disposition par Pays de Montbéliard Agglomération (PMA) ; Tous les salariés et stagiaires affectés aux effectifs de l ADU ; Les véhicules de service, ainsi que tous les déplacements professionnels effectués par les salariés de l ADU. Quels sont les documents demandés pour un SME? Exigences générales Le Système de Management Environnemental décrit dans ce manuel est construit pour répondre aux exigences de la norme ISO 14001:2004. Il s applique au domaine d application précédemment défini et concerne l ensemble des activités de l agence. Politique environnementale Elle décrit les objectifs globaux et les principes de l organisme en matière d environnement. Définie par l ADU à son plus haut niveau, elle permet d impulser la démarche de mise en place du SME à l ensemble du personnel. Elle comporte un engagement d amélioration continue, et de respect des différents chapitres de la norme ISO : La politique environnementale est révisée afin de s assurer qu elle soit toujours appropriée à la dimension et aux impacts environnementaux des activités de l ADU. Elle est gérée conformément à la procédure de maîtrise de la documentation «P.MD». Elle est communiquée au personnel selon la procédure de communication «P.CO». Elle est mise à disposition du public prévu par la procédure «P.CO» et doit être communiquée à chaque personne externe en faisant la demande. Elle est consultable en version informatique dans le dossier enregistrement du SME «E.PE» et en version papier dans le classeur «enregistrement du SME». Planification Analyse environnementale «E.AnE» Etat des lieux environnemental de l organisme, cette analyse recueille les informations à caractère environnemental concernant à la fois l organisme et les milieux avoisinants. Manuel environnemental ADU 2014 Page 3 sur 7

4 L analyse environnementale est mise à jour chaque année par le responsable environnemental afin de prendre en compte les données de l année écoulée ou les changements significatifs intervenus sur l agence. À cette occasion, pour toutes activités, produits ou services nouveaux ou modifiés, les aspects environnementaux et la cotation ainsi que la conformité aux exigences légales et autres exigences seront intégrés à la mise à jour. Elle est consultable au même titre que le programme environnemental sous le nom «E.AnE». Format papier dans le classeur «enregistrement SME». Format informatique dans le dossier «enregistrement SME». Aspects environnementaux Un aspect environnemental est défini par la norme ISO : 2004 comme tout élément des activités, produits ou services d un organisme susceptible d interaction avec l environnement. L identification des aspects environnementaux est une étape fondamentale pour la mise en place d un système de management environnemental. De cette étape découlera la planification des actions environnementales. L enjeu est de définir les aspects environnementaux significatifs (AES), c est-à-dire les AE dont l impact environnemental est jugé majeur (significatif) et nécessitant d être traité. Cette étape se réalise en quatre temps et consiste à : Déterminer l ensemble des aspects environnementaux pour lesquels la direction a des moyens de maîtrise ; Définir les impacts environnementaux (IE) associés aux Aspects Environnementaux. Ils sont définis par la norme comme toute modification de l environnement, négative ou bénéfique, résultant totalement ou partiellement des aspects environnementaux d un organisme ; Définir un système de notation des impacts basés sur plusieurs critères ; Déterminer un seuil de significativité des notes obtenues. Système de cotation : Quantité x Fréquence x Gravité x Niveau de maîtrise = Note de l A.E. De plus l agence a décidé de ne pas communiquer en externe sur ses aspects environnementaux significatifs. Exigences légales et autres L ADU a décidé d externaliser cette partie en s attachant les services de la société CONVIS. Celle-ci fournit un tableau de veille réglementaire tous les mois, permettant d actualiser tous les textes se rapprochant de nos activités. Le responsable environnement reçoit un fichier Excel dans lequel des notations de conformité et de non-conformité apparaissent. Il suffit ensuite au responsable de veiller à la bonne conformité de la réglementation. Cette veille est disponible dans le dossier «veille réglementaire» et sous format papier dans le classeur «SME». Les modalités de gestion des exigences sont définies par la procédure «P.GE». Objectifs, cibles et programme(s) La détermination des objectifs et des cibles se base sur la détermination des AES et des non-conformités aux exigences légales et autres exigences, et doit rester en adéquation avec la politique environnementale. Une fois définie, la mise en œuvre des objectifs et des cibles se traduit par l application du programme environnemental (également appelé programme d actions). Les objectifs et les cibles Ils doivent être définis en considération des AES, des dispositions financières, techniques et humaines de l entreprise, du point de vue des personnes concernées. Ils doivent être cohérents avec la politique environnementale. Les objectifs représentent un but à caractère général. Les cibles correspondent à une exigence de performance particulière. Quand cela est possible, ces cibles doivent êtres spécifiques et mesurables, afin de faciliter la détermination des indicateurs de performances qui sont intégrés dans le programme d action. Dans le programme environnemental, les objectifs et cibles sont identifiés dans l outil «O.ProgE.01». Le programme environnemental Définition du programme Le programme environnemental définit les actions spécifiques à mettre en œuvre pour atteindre les objectifs et les cibles afin Manuel environnemental ADU 2014 Page 4 sur 7

5 de traiter les AES. Il doit intégrer des actions spécifiques ainsi que les délais, les pilotes, les moyens financiers et les indicateurs de performance associés aux actions. L ensemble du personnel doit assister et participer à la préparation du programme (choix des actions, définition des responsables, etc.). La définition et le suivi du programme d actions s effectuent dans le deuxième onglet de l outil «O.ProgE.01», disponible dans la version informatique du classeur SME. Révision du programme Elle peut avoir lieu à tout moment, selon la volonté du responsable environnement. Lors des revues de direction, le programme, les objectifs et cibles peuvent être modifiés s ils sont inappropriés ou s ils nécessitent d être améliorés. Toute modification du programme (actions, pilotes, délais, etc.) doit faire l objet d un nouvel enregistrement «E.ProgE». Compétences, formations et sensibilisation Les tâches associées à un (ou des) AES nécessitant des compétences sont identifiées dans le programme environnemental. Si certaines compétences ne peuvent être acquises, des actions de formations seront envisageables et elles seront inscrites comme indiqué dans la procédure «P.CF». Communication Les modalités de communication des documents en interne et en externe sont définies dans la procédure «P.CO». Documentation Le présent manuel décrit l organisation du système documentaire lié au système de management environnemental. Le tableau situé en dernière page récapitule l organisation des documents en fonction des différents chapitres de la norme. Le système documentaire du SME s ordonne selon le schéma ci-dessous : Mise en œuvre et fonctionnement Ressources, rôles et responsabilités L ADU est tenue de fournir les ressources indispensables (humaines, technologiques et financières) à la mise en œuvre et la maîtrise du SME. Le budget affecté au SME est compris dans le budget de fonctionnement. La répartition des responsabilités du SME est schématisée ci- dessous : Organigramme des responsables de gestion et de mise en œuvre du SME. Maîtrise de la documentation La maîtrise de la documentation inclut la maîtrise des documents et la maîtrise d un type particulier de documents : les enregistrements, documents faisant état des résultats obtenus ou apportant la preuve de la réalisation d une activité. Le contenu et la gestion des documents du SME sont décrits dans la procédure «P.MD». Maîtrise opérationnelle La maîtrise opérationnelle se caractérise par un ensemble de modes opératoires ou de procédures permettant de contrôler, dans le cadre des activités de l agence, les aspects environnementaux significatifs identifiés, qui en cas de l absence de tels documents, pourraient entraîner des écarts par rapport à la politique environnementale et aux objectifs et cibles. Ces modes opératoires (ou procédures) peuvent être accompagnés de formulaires d enregistrement permettant de noter les résultats de ces activités. La maîtrise des achats et des commandes éco-responsables est définie dans une procédure spécifique : la procédure des achats et des commandes éco-responsables «P.AC». Les entreprises extérieures (fournisseurs, prestataires, etc.) doivent respecter les exigences du SME. Les modalités de transmission des informations à ces dernières sont décrites dans la procédure «P.CF». Préparation et réponse aux situations d urgence L organisme doit pouvoir faire face aux situations d urgence potentielles et disposer des moyens de réponse afin d atténuer les impacts environnementaux associés. Les modalités de prévention et de réponse aux situations d urgences sont décrites dans la procédure «P.SU», située dans le classeur SME. En ce qui concerne la sécurité avec les risques d incendies, étant locataire des locaux, c est le propriétaire (PMA) qui dispose des manuels décrivant les modalités de préparation aux situations d urgences. Au sein de l ADU nous ne disposons que de personnes référentes sécurité. Manuel environnemental ADU 2014 Page 5 sur 7

6 Contrôle Surveillance et mesurage Cette étape conditionne le progrès de l entreprise en lui permettant de connaître de façon périodique sa performance environnementale et ainsi ses performances réelles par rapport aux objectifs et cibles. La procédure «P.SM» en précise les modalités. Les modalités de surveillance et de mesurage des AES de l ADU sont définies dans cette même procédure. Elle est consultable dans le classeur SME. Evaluation de la conformité L évaluation de la conformité aux exigences légales applicables et aux autres exigences se fait selon la procédure «P.GE». La conformité est vérifiée au moins une fois par an. Les résultats de l évaluation de la conformité sont présentés lors d audits internes et en revue de direction. Non-conformités, actions correctives et actions préventives Tout le personnel de l ADU est en mesure de détecter une non-conformité. Chaque non-conformité est alors traitée selon la procédure «P.NC» du classeur SME et fait l objet d un enregistrement établi par le responsable environnement avec l aide des personnes concernées par la non-conformité. Ensemble, elles mettent en œuvre des actions curatives pour réparer les conséquences sur l environnement de la NC, des actions correctives pour que cette NC n apparaisse plus et des actions préventives pour anticiper l apparition d une autre NC dans des circonstances proches. Les modalités de gestion des enregistrements sont définies dans la procédure de maîtrise de la documentation «P.MD». Audit interne L audit interne est réalisé au minimum une fois par an afin de : S assurer de la conformité du SME aux exigences de la norme ISO ; S assurer que le SME est correctement mis en œuvre et tenu à jour ; Détecter les dysfonctionnements éventuels dans l application des dispositions du SME ; Fournir à la direction des informations sur les résultats des audits ; La planification, la réalisation et le suivi des actions correctives des audits internes sont définis dans la procédure «P.AU», consultable dans le classeur SME. Revue de direction La revue de direction permet de s assurer que le SME mis en place est bien approprié, suffisant et efficace. Une revue de direction doit avoir lieu au minimum une fois dans l année. Durant les premières années de fonctionnement du SME, il est utile de réaliser deux revues de direction dans l année. Enfin, il est conseillé de réaliser une revue de direction avant la réalisation de l audit de certification. Les modalités de préparation et de réalisation de la revue sont définies dans la procédure «P.RD» du classeur SME. Les actions de traitement de non conformités sont depuis 2013 associées directement au programme environnemental, permettant de traiter aux mêmes titres les différentes actions de l agence. Les fiches de relevé des non-conformités «F.NC» sont disponibles dans le classeur SME dans les formulaires d enregistrement. Maîtrise des enregistrements Les enregistrements permettent d attester des résultats du SME. Leur rôle est d apporter la preuve de la conformité du SME à ses propres exigences ainsi qu aux exigences de la norme. Manuel environnemental ADU 2014 Page 6 sur 7

7 La liste des termes à expliquer SME : Système de Management Environnemental. PDCA : Plan, Do, Check, Act (Roue de Deming). P.AE : procédures pour les définitions des aspects environnementaux. P.GE : Procédures de gestion des exigences. P.CF : Procédures pour les compétences et formations. P.CO : Procédure pour la communication de la démarche. P.MD : Procédure pour la maîtrise de la documentation. P.AC : Procédure pour les achats, consommables. P.SU : Procédure pour les situations d urgences. P.SM : Procédure pour la surveillance des consommations et du mesurage; P.NC : Procédure pour la gestion de non conformités. P.AU : Procédure pour les audits interne. P.RD : Procédure pour la réalisation d une réunion de direction. F.CF : Formulaire à remplir pour les demandes de formations. F.CO : Formulaire pour la communication. F.SM : Formulaire pour la surveillance et mesurage. F.NC : Formulaire pour signaler une non-conformité. F.AU : Formulaire pour avertir d un audit interne. F.RD : Formulaire pour la convocation à une revue de direction. E.PE : Enregistrement de politique environnementale. E.AnE : Analyse environnementale de l agence. E.PE : Politique environnementale. AES : Aspects environnementaux significatifs. O.ProgE.01 : Outil définissant la programme environnemental sous le format Excel. E.ProgE : Enregistrement de modifications du programme environnemental. Manuel environnemental ADU 2014 Page 7 sur 7

Document obligatoire : 3/3 Manuel Environnemental Du Système Management Environnemental De l agence avril 2015

Document obligatoire : 3/3 Manuel Environnemental Du Système Management Environnemental De l agence avril 2015 Document obligatoire : 3/3 Programme de travail partenarial 2015 L agence de développement et d urbanisme www.adu-montbeliard.fr Manuel Environnemental Du Système Management Environnemental De l agence

Plus en détail

BC 05.03.02. Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001,

BC 05.03.02. Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001, BC 05.03.02 Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001, Spécialité(s) : Toutes concernées Disciplines concernées : Toutes spécialités Titre : Guide de lecture de la norme NF

Plus en détail

SYSTEMES DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL ISO14001

SYSTEMES DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL ISO14001 Quand le dernier arbre aura été abattu, Quand la dernière rivière aura été empoisonnée, Quand le dernier poisson aura été péché, Alors on saura que l argent ne se mange pas. Géronimo, chef apache SYSTEMES

Plus en détail

Contenu de la norme ISO 50001-2011

Contenu de la norme ISO 50001-2011 Contenu de la norme ISO 50001-2011 22 novembre 2011 Virginie BUCHHEIT Luxcontrol 1, av. des Terres Rouges BP 349 L-4004 Esch/Alzette Tel : +352 54 77 11 281 Fax : +352 54 77 11 266 www.luxcontrol.com Email:

Plus en détail

Norme ISO 9001 version 2000

Norme ISO 9001 version 2000 Norme ISO 9001 version 2000 Page 1 Plan Introduction : QQOQCP «comprendre les enjeux pour l organisme» 1.Les 8 principes du Management de la Qualité 2.ISO 9001 : 2000 et cycle PDCA 3.Le système documentaire

Plus en détail

Le Management de l Environnement selon l ISO 14001. Superviseur HSE

Le Management de l Environnement selon l ISO 14001. Superviseur HSE Le Management de l Environnement selon l ISO 14001 Superviseur HSE La Norme Internationale - ISO 14001 Famille ISO 14 000 : ISO 14050 : 2002 : Management Environnemental «Vocabulaire»; ISO14004 : 2004

Plus en détail

ISO 50001. Système de management de l énergie. La situation de départ. Les attentes sur l énergie

ISO 50001. Système de management de l énergie. La situation de départ. Les attentes sur l énergie ISO 50001 Système de management de l énergie La situation de départ Les attentes sur l énergie Retrouver de la flexibilité budgétaire au plus vite Répondre à la réduction des coûts internes, pour améliorer

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et environnement

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et environnement COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C Dernière modification : 05/06/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et

Plus en détail

Page de garde - SRa 10/2010 Copyright AD Plus

Page de garde - SRa 10/2010 Copyright AD Plus 1 2 3 Ordre d jour Les surveillances et mesures Rappel des étapes niveau 2 Lancement niveau 3 Les surveillances et mesures Présentation des tableaux de bord par chaque exploitant Reprendre la politique

Plus en détail

Avantages économiques

Avantages économiques I. QU EST CE QUE LE SYSTEME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL? Le SME est un outil de gestion interne qui favorise l intégration précoce d objectifs écologiques précis dans les autres systèmes de gestion et

Plus en détail

Système documentaire des laboratoires

Système documentaire des laboratoires Système documentaire des laboratoires Réseau National des Laboratoires du Sénégal Atelier de formation des formateurs Maïmouna Diop Kantoussan 1 Introduction Objectifs Comprendre l utilité de la mise en

Plus en détail

L IHS, UN RISQUE OU UNE SECURITE POUR L EMPLOYEUR?

L IHS, UN RISQUE OU UNE SECURITE POUR L EMPLOYEUR? 1 FORMATION DES INSPECTEURS HYGIENE SECURITE OCTOBRE 2008 L IHS, UN RISQUE OU UNE SECURITE POUR L EMPLOYEUR? Dominique VACHER 2 Enjeux du domaine Santé Sécurité Social et Environnemental : pas de Développement

Plus en détail

SYSTEMES DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL ISO14001

SYSTEMES DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL ISO14001 Quand le dernier arbre aura été abattu, Quand la dernière rivière aura été empoisonnée, Quand le dernier poisson aura été péché, Alors on saura que l argent ne se mange pas. Géronimo, chef apache SYSTEMES

Plus en détail

CQPM 0215 Préventeur Santé Sécurité Environnement

CQPM 0215 Préventeur Santé Sécurité Environnement CQPM 0215 Préventeur Santé Sécurité Environnement Salariés ou futurs salariés des entreprises qui auront pour missions d animer et/ou participer à la mise en œuvre de la politique prévention, sécurité,

Plus en détail

FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE

FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE STRATEGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE Page 2 FORMATION PERSONNALISEE Evaluation du besoin Ecoute de votre besoin

Plus en détail

Management intégré dans l enseignement supérieur

Management intégré dans l enseignement supérieur Management intégré dans l enseignement supérieur Septembre 2010 SOMMAIRE 1. Présentation de l intervenant 2. Le management intégré : définitions et principes 3. Mise en place d un système de management

Plus en détail

Colloque ISO 9001: 2015

Colloque ISO 9001: 2015 À la découverte d ISO 9001 Colloque ISO 9001: 2015 Plan de la présentation ISO ISO 9001 Certificats Avantages 7 grands principes Évolution Survol de la norme Questions ISO «International Organisation for

Plus en détail

CQP Animation d équipe option maintenance. Référentiel de compétences

CQP Animation d équipe option maintenance. Référentiel de compétences CQP Animation d équipe option maintenance Référentiel de compétences Le CQP Animation équipe présente deux options : Production Maintenance Ce document présente le CQP Animation d équipe option maintenance

Plus en détail

Charte de l audit interne

Charte de l audit interne Charte de l audit interne Adoptée par le Comité d audit le 24 mai 2012 Mise à jour : 19 mai 2016 CORPORATION DE L ÉCOLE DES HAUTES ÉTUDES COMMERCIALES DE MONTRÉAL CHARTE DE L AUDIT INTERNE 1. ÉNONCÉ DE

Plus en détail

Efficiente : elle évalue le rapport entre les moyens mis en œuvre et les résultats de l action publique.

Efficiente : elle évalue le rapport entre les moyens mis en œuvre et les résultats de l action publique. EVALUER LES POLITIQUES PUBLIQUES Les collectivités locales interviennent dans des champs de plus en plus étendus, depuis les services publics de la vie quotidienne jusqu aux politiques les plus complexes.

Plus en détail

RESEAU ARCHITECTES CERTIFIE QUALITE

RESEAU ARCHITECTES CERTIFIE QUALITE RESEAU ARCHITECTES CERTIFIE QUALITE 109 rue Yvon Morandat 73000 CHAMBERY MANUEL QUALITE conception et realisations architectecturales conformément à la norme ISO 9001 V 2008 Certifié par: 2007 création

Plus en détail

DNV GL Business Assurance, France

DNV GL Business Assurance, France DNV GL Business Assurance, France Présentation brève : La structure commune (HLS) des normes de Systèmes de Management ISO Changements clés du FDIS 9001:2015 et du FDIS 14001:2015 Planning prévisionnel

Plus en détail

Eric CIOTTI Président du Conseil général des Alpes-Maritimes

Eric CIOTTI Président du Conseil général des Alpes-Maritimes La nature constitue l une des plus grandes richesses des Alpes-Maritimes. Elle est particulièrement préservée dans les 15 parcs naturels départementaux qui proposent, de Théoule-sur-Mer à Roquebrune-Cap-Martin,

Plus en détail

Label GretaPlus. Norme qualité Éducation nationale en formation d'adultes

Label GretaPlus. Norme qualité Éducation nationale en formation d'adultes Label GretaPlus Textes de référence Norme qualité Éducation nationale en formation d'adultes Texte officiel Version mars 2003 Ministère de la Jeunesse, de l'éducation nationale et de la Recherche Direction

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION DE DERYEL INTERNATIONAL

CATALOGUE DE FORMATION DE DERYEL INTERNATIONAL AUDIT ETUDE CONSEIL FORMATION CERTIFICAT N FS 607186 CATALOGUE DE FORMATION DE DERYEL INTERNATIONAL Ce catalogue est élaboré dans le but de présenter les séminaires de formation du Groupe DERYEL INTERNATIONAL.

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES. Brevet de technicien supérieur Négociation et relation client

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES. Brevet de technicien supérieur Négociation et relation client I APPELLATION DU DIPLÔME II. CHAMP D'ACTIVITÉ II.1. DÉFINITION RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES Brevet de technicien supérieur Négociation et relation client L activité du titulaire du brevet

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Chargé (e) de projets industriels OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Chargé (e) de projets industriels OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C* Dernière modification : 08/11/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Chargé (e) de projets industriels I OBJECTIF

Plus en détail

Catalogue des formations

Catalogue des formations Catalogue des formations 23 mars 2013 Démarche qualité ISO 9001: 2008 Page 2 EN 9100 : 2009 (aéronautique) Page 3 ISO TS 16949 (automobile) Page 4 Audit interne Page 5 Audit fournisseur Page 6 Développement

Plus en détail

GRILLE GENERIQUE D INVESTIGATION PAR AUDIT PROCESSUS

GRILLE GENERIQUE D INVESTIGATION PAR AUDIT PROCESSUS Méthode de visite Réalisation d un audit de processus dans le cadre des visites de certification des établissements de santé GRILLE GENERIQUE D INVESTIGATION PAR AUDIT PROCESSUS Définitions Processus :

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Coordonnateur (trice) de système Q, S, E (Qualité, Sécurité, Environnement)

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Coordonnateur (trice) de système Q, S, E (Qualité, Sécurité, Environnement) COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C* Dernière modification : 09/01/2007 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Coordonnateur (trice) de système Q, S,

Plus en détail

MISSION DES AUDITS. Fiche d organisation fonctionnelle n 2 : Préparer une mission d audit

MISSION DES AUDITS. Fiche d organisation fonctionnelle n 2 : Préparer une mission d audit MISSION DES AUDITS Fiche d organisation fonctionnelle n 2 : Préparer une mission d audit Novembre 2011 Sommaire Objectifs de la fiche d organisation fonctionnelle 3 Domaine d application 3 Responsable

Plus en détail

Certifier ISO 14001 les petites centrales hydroélectriques : une approche novatrice

Certifier ISO 14001 les petites centrales hydroélectriques : une approche novatrice Certifier ISO 14001 les petites centrales hydroélectriques : une approche novatrice La Norme ISO 14001 : le principe d amélioration continue 6 La Revue de Direction 5 Le contrôle et l action corrective

Plus en détail

Développement durable Démarche QSE Page 8 Réduction des gaz à effet de serre Page 9

Développement durable Démarche QSE Page 8 Réduction des gaz à effet de serre Page 9 Catalogue des formations 21 septembre 2012 Démarche qualité ISO 9001: 2008 Page 2 EN 9100 : 2009 (aéronautique) Page 3 ISO TS 16949 (automobile) Page 4 EFQM Page 5 Audit interne Page 6 Audit fournisseur

Plus en détail

Système de gestion environnementale et politique d achat intégrant des critères environnementaux. Le Réseau d échanges 25 septembre 2006

Système de gestion environnementale et politique d achat intégrant des critères environnementaux. Le Réseau d échanges 25 septembre 2006 Système de gestion environnementale et politique d achat intégrant des critères environnementaux Le Réseau d échanges 25 septembre 2006 1 PLAN Qu est-ce qu un système de gestion environnementale (SGE)?

Plus en détail

Générer de la Satisfaction. Management de la qualité par les processus

Générer de la Satisfaction. Management de la qualité par les processus Générer de la Satisfaction Management de la qualité par les processus Hervé DOURY 21 Novembre 2014 - Plan Définition, vocabulaire et intérêts du concept Système de Management de la Qualité ISO 9000:2005

Plus en détail

QRRAL / JOURNEE THEMATIQUE : PISTES POUR AMORCER UNE DEMARCHE QUALITE THEORIE ET REALITE AUTOEVALUATION - AUTODIAGNOSTIC

QRRAL / JOURNEE THEMATIQUE : PISTES POUR AMORCER UNE DEMARCHE QUALITE THEORIE ET REALITE AUTOEVALUATION - AUTODIAGNOSTIC QRRAL / JOURNEE THEMATIQUE : PISTES POUR AMORCER UNE DEMARCHE QUALITE THEORIE ET REALITE DELEGATION A LA QUALITE L INRA : EPST de recherche finalisée pour l agriculture, l alimentation et l environnement

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DGER/SDEPC/N2007-2018 Date: 07 février 2007

NOTE DE SERVICE DGER/SDEPC/N2007-2018 Date: 07 février 2007 MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Sous-direction des établissements et de la politique contractuelle Suivi par : Yves SCHENFEIGEL 1 ter avenue

Plus en détail

Opération collective 2016 123 M Energie

Opération collective 2016 123 M Energie Opération collective 2016 123 M Energie Appel à candidatures Entreprises pour la mise en place par étapes d une démarche de management de l énergie avant le 3 mars 2016 ISO 50001:2011, Systèmes de management

Plus en détail

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN AXE 4 du PON FSE ASSISTANCE TECHNIQUE Objectif spécifique 1 :

Plus en détail

L Inspection des personnels

L Inspection des personnels Besançon le 15 septembre 2014 NOTE de Service N 3 Circonscription BESANCON 1 Luc GROSJEAN, Inspecteur 03 81 65 48 53 03 81 83 50 61 luc.grosjean@ac-besancon.fr Direction des Services Départementaux de

Plus en détail

Atelier OSE. Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie

Atelier OSE. Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie Atelier OSE Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie Présentation Le CUEEP Littoral - Service Formation continue, apprentissage et VAE de l ULCO - Le CUEEP a des activités: -

Plus en détail

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales La démarche d analyse et d accompagnement, constituée de 3 étapes telles qu elles sont

Plus en détail

EA-7/04 La conformité règlementaire dans le cadre de la certification accréditée ISO14001 : 2004

EA-7/04 La conformité règlementaire dans le cadre de la certification accréditée ISO14001 : 2004 Référence de la publication EA-7/04 La conformité règlementaire dans le cadre de la certification accréditée ISO 14001 : 2004 OBJECTIF Le présent document a été élaboré par un groupe de travail sous la

Plus en détail

I. Du Système de Management de l Energie à la norme ISO 50001

I. Du Système de Management de l Energie à la norme ISO 50001 I. Du Système de Management de l Energie à la norme ISO 50001 Un Système de Management de l Energie (SME) a pour objectif de développer une gestion méthodique de l énergie. Il s agit de l approche privilégiée

Plus en détail

8) Certification ISO 14 001 : une démarche utile et efficace

8) Certification ISO 14 001 : une démarche utile et efficace Aller plus loin 8) Certification ISO 14 001 : une démarche utile et efficace 8) Certification ISO 14 001 8 La norme ISO 14001 et la certification Cette norme internationale vise à établir dans l organisme

Plus en détail

Revue de Direction Générale 18 novembre 2013

Revue de Direction Générale 18 novembre 2013 Revue de Direction Générale 18 novembre 2013 Personnes présentes : Marlène BONICEL Grégory DECHAMP GUILLAUME Hervé REMIGNON Laurence RESSEJAC Anne BERNADAC Sandrine CABRIT-LECLERC Gilles CORBERAND Personnes

Plus en détail

TRADUCTION TECHNIQUE ET NOUVELLES TECHNOLOGIES : MÉTAMORPHOSES DU CADRE DIDACTIQUE

TRADUCTION TECHNIQUE ET NOUVELLES TECHNOLOGIES : MÉTAMORPHOSES DU CADRE DIDACTIQUE TRADUCTION TECHNIQUE ET NOUVELLES TECHNOLOGIES : MÉTAMORPHOSES DU CADRE DIDACTIQUE Nathalie Gormezano Institut Supérieur d Interprétation et de Traduction (Paris) La traduction technique aujourd hui évolue

Plus en détail

Document d introduction Certification Norme ISO 50001

Document d introduction Certification Norme ISO 50001 Document d introduction Certification Norme ISO 50001 28 septembre 2012 Alix JOUENNE CEC - Courtois Energies Conseil 255 Avenue Galilée Parc de la Duranne 13857 Aix-en-Provence Cedex 3 Tel : 04.42.16.60.15

Plus en détail

Référentiel de système de management SYSTEME DE MANAGEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION (EI) ET/OU DE TRAVAIL TEMPORAIRE D INSERTION (ETTI)

Référentiel de système de management SYSTEME DE MANAGEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION (EI) ET/OU DE TRAVAIL TEMPORAIRE D INSERTION (ETTI) Référentiel de système de management SYSTEME DE MANAGEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION (EI) ET/OU DE TRAVAIL TEMPORAIRE D INSERTION (ETTI) sommaire 1 Préambule P. 4 2 Champ d application P. 6 3 Système

Plus en détail

L évolution des normes ISO9001 et ISO14001. La forme Le fond

L évolution des normes ISO9001 et ISO14001. La forme Le fond 41 ième rencontre 29 septembre 2014 L évolution des normes ISO9001 et ISO14001 La forme Le fond AllQuality Sept 2014 : évolution ISO9001 et ISO14001 - philippe.barbaza@qualivie.fr - 1 Vers une structure

Plus en détail

MANUEL. Santé Sécurité Environnement. Schlumberger Private

MANUEL. Santé Sécurité Environnement. Schlumberger Private MANUEL Santé Sécurité Environnement Schlumberger Private Sommaire Objet et domaine d'application... page 2 Politique Santé-Sécurité-Environnement... page 3 Nos missions et nos clients... page 4 Organisation...

Plus en détail

N 53 LES FICHES TECHNIQUES. Elaboration et gestion du Compte Qualité. Préambule

N 53 LES FICHES TECHNIQUES. Elaboration et gestion du Compte Qualité. Préambule LES FICHES TECHNIQUES N 53 Elaboration et gestion du Compte Qualité Préambule «Le compte qualité traduit la synthèse des engagements de l établissement concernant son système de management de la qualité

Plus en détail

Le management environnemental

Le management environnemental Le management environnemental L application de la norme Iso14001 USTV Cambrai, année 2008-09 Management environnemental Iso 14001 n 1 Le management environnemental La norme Iso 14001 Ce qu elle est / n

Plus en détail

Charte de l audit interne

Charte de l audit interne Charte de l audit interne Adoptée par le Comité d audit le 24 mai 2012 CORPORATION DE L ÉCOLE DES HAUTES ÉTUDES COMMERCIALES DE MONTRÉAL CHARTE DE L AUDIT INTERNE 1. ÉNONCÉ DE PRINCIPE L audit interne

Plus en détail

Manuel Qualité. Office de Tourisme de : xxxxxxxxx. Janvier 2015 (date de création) + MAJ le xx/xx/xxxx. Guide de redaction du Manuel Qualité 2015

Manuel Qualité. Office de Tourisme de : xxxxxxxxx. Janvier 2015 (date de création) + MAJ le xx/xx/xxxx. Guide de redaction du Manuel Qualité 2015 Guide de redaction du Manuel Qualité 2015 (Démarche Qualité des Offices de Tourisme Outil Qualité rédigé par OTN) Janvier 2015 (date de création) + MAJ le xx/xx/xxxx Manuel Qualité Office de Tourisme de

Plus en détail

Manuel Management Intégré

Manuel Management Intégré Manuel Management Intégré PREAMBULE Version 11 du 11 avril 2013 Ce manuel de management intégré présente les dispositions retenues par Enertherm pour satisfaire les exigences des normes : ISO 9001-2008

Plus en détail

HEG Gestion de la Qualité L.Cornaglia. Exigences ISO 14001 (1) caractéristiques de l analyse environnementale (2)

HEG Gestion de la Qualité L.Cornaglia. Exigences ISO 14001 (1) caractéristiques de l analyse environnementale (2) Exigences ISO 14001 (1) caractéristiques de l analyse environnementale (2) 1 L'histoire de ISO 14001 1991 Le World Business Council on Sustainable Development (WBCSD) est fondé à la veille du sommet de

Plus en détail

Formation en travail social - VAE

Formation en travail social - VAE ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

Roche Diagnostics France. Manuel Qualité Sécurité Environnement

Roche Diagnostics France. Manuel Qualité Sécurité Environnement Manuel Qualité Sécurité Environnement «Notre stratégie place le patient au cœur de nos préoccupations, avec l ambition d améliorer sa santé et sa qualité de vie. Inscrite dans une perspective de développement

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT PREFECTURE DE LA REGION AQUITAINE Direction régionale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle Santé Sécurité Travail REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

Plus en détail

Programme de Formation Responsable Management Qualité

Programme de Formation Responsable Management Qualité 1-Introduction : - de la formation. -La procédure de qualification. -Le Rôle d un Responsable Management Qualité 2-Identification des processus : -Rappel : L approche processus -Comment identifier les

Plus en détail

FICHE D'IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE I - OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDÉE

FICHE D'IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE I - OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDÉE Commission paritaire nationale de l'emploi de la Métallurgie Qualification : MQ 92 11 89 0101 (1) FICHE D'IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE TITRE DE LA QUALIFICATION : Technicien de la qualité I - OBJECTIF

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE Contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

GDF SUEZ CHARTE DE L ENVIRONNEMENT

GDF SUEZ CHARTE DE L ENVIRONNEMENT GDF SUEZ CHARTE DE L ENVIRONNEMENT SOMMAIRE INTRODUCTION > Chapitre 1 L environnement et le Développement durable 9 S engager > Chapitre 2 Principes de mise en œuvre 19 Comprendre Savoir-faire Partager

Plus en détail

Parcours de Formation du Directeur d Agence IMF. Le parcours de formation est proposé au choix :

Parcours de Formation du Directeur d Agence IMF. Le parcours de formation est proposé au choix : Parcours de Formation du Directeur d Agence IMF Le parcours de formation est proposé au choix : sous la forme de cours en Présentiel en intra dans les IMF par e-learning. A qui s adresse cette formation?

Plus en détail

Charte Sûreté Nucléaire

Charte Sûreté Nucléaire Charte Sûreté Nucléaire LA SÛRETÉ NUCLÉAIRE UN IMPÉRATIF ABSOLU Le maintien du plus haut niveau de sûreté a toujours constitué pour AREVA un impératif absolu : il en est ainsi pour la sûreté de nos produits,

Plus en détail

DU MANAGEMENT DE LA SANTE ET LA SECURITE AU TRAVAIL A LA RESPONSABILITE SOCIETALE DES ENTREPRISES. PREVENTICA Lille - 24 janvier 2008

DU MANAGEMENT DE LA SANTE ET LA SECURITE AU TRAVAIL A LA RESPONSABILITE SOCIETALE DES ENTREPRISES. PREVENTICA Lille - 24 janvier 2008 DU MANAGEMENT DE LA SANTE ET LA SECURITE AU TRAVAIL A LA RESPONSABILITE SOCIETALE DES ENTREPRISES PREVENTICA Lille - 24 janvier 2008 1 PROGRAMME Valérie RAVEZ AFNOR - Action régionale Comment intégrer

Plus en détail

La norme ISO 50001. «Systèmes de management de l énergie»

La norme ISO 50001. «Systèmes de management de l énergie» La norme ISO 50001 «Systèmes de management de l énergie» ISO 50001: genèse, cohérence avec autres normes, atouts de la certification, comment y accéder Eric ROUDEIX, AFNOR groupe Programme de normes sur

Plus en détail

Journées QUALIREG, le 11 Avril 2011. Animée par Benoit DUBOURG, Ingénieur QHSE, CRITT-CCIR Pôle QSE. Benoit DUBOURG-ISO22000-2011 Page 1

Journées QUALIREG, le 11 Avril 2011. Animée par Benoit DUBOURG, Ingénieur QHSE, CRITT-CCIR Pôle QSE. Benoit DUBOURG-ISO22000-2011 Page 1 ISO 22000:2005 Système de management de la sécurité des produits alimentaires Exigences pour les organismes à tous les niveaux de la chaîne alimentaire SMSDA Animée par Benoit DUBOURG, Ingénieur QHSE,

Plus en détail

Enjeux de la Qualité et Norme ISO 9001

Enjeux de la Qualité et Norme ISO 9001 Enjeux de la Qualité et Norme ISO 9001 Journées Qualité et Chimie A. Rivet ANF Autrans, 2011 Normes et Qualité Introduction : les enjeux de la démarche qualité La qualité : notions La norme ISO 9001 :

Plus en détail

La démarche qualité en animalerie Virginie Boulanger, Sonia Brémard, Sylvie Descombes STAL Volume37/4 eme trimestre 2011

La démarche qualité en animalerie Virginie Boulanger, Sonia Brémard, Sylvie Descombes STAL Volume37/4 eme trimestre 2011 La démarche qualité en animalerie Virginie Boulanger, Sonia Brémard, Sylvie Descombes STAL Volume37/4 eme trimestre 2011 Anne Marie Mura Eva Giesen Sommaire Démarche Qualité et Animalerie Les exigences

Plus en détail

La classification des salariés

La classification des salariés La classification des salariés Cette Fiche pratique vous propose de vous présenter la grille de classification des salariés introduite par le chapitre 9 de la Convention collective nationale du sport (CCNS).

Plus en détail

Charte régionale de la commande publique responsable. La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement

Charte régionale de la commande publique responsable. La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement Charte régionale de la commande publique responsable La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement Préambule Dès 1987 la Commission Mondiale sur l Environnement et le Développement des Nations

Plus en détail

Bibliothécaire/Spécialiste de l information PROFIL DE L OPPORTUNITÉ

Bibliothécaire/Spécialiste de l information PROFIL DE L OPPORTUNITÉ Bibliothécaire/Spécialiste de l information PROFIL DE L OPPORTUNITÉ Septembre 2014 Bibliothécaire/Spécialiste de l information Institut canadien pour la sécurité des patients Lieu de travail : bureau d

Plus en détail

FICHE ACTIONS POSSON PACKAGING S.A.S

FICHE ACTIONS POSSON PACKAGING S.A.S FICHE ACTIONS POSSON PACKAGING S.A.S ACTIONS GLOBALES Communication avec l ensemble des salariés via un réseau intranet ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Une démarche de progrès continu validée par les certifications

Plus en détail

Réussir la mise en place d un reporting fiscal

Réussir la mise en place d un reporting fiscal Réussir la mise en place d un reporting fiscal PAR ERWAN LIRIN Associé Bellot, Mullenbach & Associés (BM&A) activité Consolidation et Reporting ET FRANÇOIS MORNET Directeur de mission Bellot, Mullenbach

Plus en détail

Révision des normes ISO 9001:2015 et ISO 14001:2015

Révision des normes ISO 9001:2015 et ISO 14001:2015 Association Suisse pour Systèmes de Qualité et de Management (SQS) Service à la clientèle SQS Révision des normes ISO 9001:2015 et ISO 14001:2015 Règles de transition Table des matières 1. Publication

Plus en détail

Révisions ISO Livre blanc

Révisions ISO Livre blanc Révisions ISO ISO Revisions Révisions ISO Livre blanc Quelle est la différence entre une approche procédure et une approche processus? Aborder le changement Processus vs procédures : Qu est-ce que cela

Plus en détail

Fiche conseil n 5 Structure et responsabilité

Fiche conseil n 5 Structure et responsabilité STRUCTURE ET RESPONSABILITE 1. Ce qu exigent les référentiels Environnement ISO 14001 4.4.1 : Ressources, rôles, responsabilité et autorité EMAS Annexe I.-A.4.1 Structure et responsabilité SST OHSAS 18001

Plus en détail

La gestion du risque

La gestion du risque La gestion du risque Enjeux Le risque est consubstantiel à l entreprise. Sans prise de risque, l entreprise ne peut assurer une rentabilité décente pour ses actionnaires. Mais, comme des exemples récents

Plus en détail

ISO 9001 V.2008. 1300 1600 TTC (de 1 à 3 personnes). Au delà, 75 TTC par jour et par personne sup. 3 4 jours OBJECTIFS

ISO 9001 V.2008. 1300 1600 TTC (de 1 à 3 personnes). Au delà, 75 TTC par jour et par personne sup. 3 4 jours OBJECTIFS SAVOIR AUDITER UN SYSTÈME QUALITÉ Normes de l Audit Conduite de la Démarche Méthodologie Questionnaire d Audit (jeux de rôles) Rapport d Audit (exercice écrit) Toutes personnes désirant devenir Auditeur

Plus en détail

Ecole IN2P3 «Conduite de projets» Paris, novembre 2015. Qualité & projet(s) Sandrine Pavy, Responsable Qualité / Assurance Produit pavy@llr.in2p3.

Ecole IN2P3 «Conduite de projets» Paris, novembre 2015. Qualité & projet(s) Sandrine Pavy, Responsable Qualité / Assurance Produit pavy@llr.in2p3. Ecole IN2P3 «Conduite de projets» Paris, novembre 2015 Qualité & projet(s) Sandrine Pavy, Responsable Qualité / Assurance Produit pavy@llr.in2p3.fr Page 2 SOMMAIRE 1. (Pré)Histoire de la Qualité 2. ISO

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES QUALITÉ DE L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E

CAHIER DES CHARGES QUALITÉ DE L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E CAHIER DES CHARGES QUALITÉ DE L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E CHAMP D APPLICATION Ce cahier des charges s adresse à l ensemble des structures qui interviennent dans la phase d accompagnement à la VAE et qui

Plus en détail

Norme ISO 14001 mise en place d un système de management environnemental dans l enseignement supérieur

Norme ISO 14001 mise en place d un système de management environnemental dans l enseignement supérieur Norme ISO 14001 mise en place d un système de management environnemental dans l enseignement supérieur Marianne Mélé, Institut ENSAM de Pourquoi mettre en place un SME? Pourquoi se certifier ISO14001?

Plus en détail

Quelles sont les données d entrée de la revue de direction QSE?

Quelles sont les données d entrée de la revue de direction QSE? Quelles sont les données d entrée de la revue de direction QSE? Les normes ISO 9001 : 2015, ISO 45001/DIS et ISO 14001 : 2015 sont parfaitement alignées au niveau des 10 chapitres. Les exigences de revue

Plus en détail

Cap Performance Les outils de la performance

Cap Performance Les outils de la performance Cap Performance Les outils de la performance Les outils incontournables de la performance! Le CRO et la CRCC Paris ont sélectionné des outils simples et essentiels qui permettent : de respecter intelligemment

Plus en détail

VOTRE LOGO. Sommaire. En bref : gérer l énergie pour l avenir. EN 16001 : parlons énergie! La certification EN 16001.

VOTRE LOGO. Sommaire. En bref : gérer l énergie pour l avenir. EN 16001 : parlons énergie! La certification EN 16001. Sommaire En bref : gérer l énergie pour l avenir EN 16001 : parlons énergie! La certification EN 16001 Etudes de cas En bref : gérer l énergie pour l avenir VOTRE LOGO Gérer l énergie pour l avenir Des

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités susceptibles de lui être confiées peuvent être, à titre d exemples non exhaustifs :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités susceptibles de lui être confiées peuvent être, à titre d exemples non exhaustifs : COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2006 07 74 0251 Catégorie : B Dernière modification : 10/05/2007 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Animateur (trice) d équipe

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien

Plus en détail

Direction de l établissement C.H.U. de Limoges - Hôpital Dupuytren 2 Avenue Martin Luther-King 87042 LIMOGES Cedex

Direction de l établissement C.H.U. de Limoges - Hôpital Dupuytren 2 Avenue Martin Luther-King 87042 LIMOGES Cedex RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION D'ORLÉANS CODEP-OLS-2015-027241 Orléans, le 9 juillet 2015 Direction de l établissement C.H.U. de Limoges - Hôpital Dupuytren 2 Avenue Martin Luther-King 87042 LIMOGES Cedex

Plus en détail

UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC

UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC Septembre 2012 UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC La transition énergétique voulue par le Président de la République doit permettre la mutation

Plus en détail

Enseignement supérieur - Recherche

Enseignement supérieur - Recherche 254 Enseignement supérieur - Recherche Le domaine fonctionnel Enseignement supérieur Recherche regroupe les emplois qui concourent à l enseignement supérieur et à la recherche. 255 CADRE DE DIRECTION EN

Plus en détail

Déclaration environnementale. Avril 2008

Déclaration environnementale. Avril 2008 Déclaration environnementale Avril 2008 Date de la vérification : x x 2008 Date de la prochaine déclaration simplifiée : x 2009 S O M M A I R E 1 Glossaire p. 1 2 Présentation de SOFIBUS p. 2 3 Politique

Plus en détail

FICHE 4 METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES VISE(ES)

FICHE 4 METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES VISE(ES) FICHE 4 METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES VISE(ES) 1) Désignation du métier et des fonctions Responsable d'études et de travaux en Hygiène Sécurité et Conditions de Travail. Au sein des établissements du

Plus en détail

Management QHSE. Développement Durable. Maîtrise de Procédure. Maîtrise de Risques

Management QHSE. Développement Durable. Maîtrise de Procédure. Maîtrise de Risques Management QHSE Développement Durable Maîtrise de Procédure Maîtrise de Risques SOMMAIRE: Management QHSE Système qualité selon l ISO 9001:2008 page 3 selon NF X 50-176:2005 page 4 Pratique de l audit

Plus en détail

CQP Inter-branches Technicien de la Qualité. Préparation de l évaluation des compétences par le candidat

CQP Inter-branches Technicien de la Qualité. Préparation de l évaluation des compétences par le candidat CQP Inter-branches Technicien de la Qualité Préparation de l évaluation des compétences par le candidat Vous souhaitez obtenir le Certificat de Qualification Professionnelle Inter-branches (CQPI) «Technicien

Plus en détail

Manuel de Management, Qualité et Environnement

Manuel de Management, Qualité et Environnement Manuel de Management, Qualité et Environnement 2015 2017 Objet et domaine d'application Le présent manuel de management a pour objet de décrire les engagements pris par le Groupe Loxam ainsi que son organisation

Plus en détail

COFOR SANTE. Une ACTUALITÉ en ACCRÉDITATION SANTÉ (contenu de nos interventions pages suivantes)

COFOR SANTE. Une ACTUALITÉ en ACCRÉDITATION SANTÉ (contenu de nos interventions pages suivantes) COFOR SANTE Des interventions* en : - Communication - Management - Relation client - Qualité - Gestion Une ACTUALITÉ en ACCRÉDITATION SANTÉ (contenu de nos interventions pages suivantes) * cf. nos programmes

Plus en détail

Validité 2015-2016 CATALOGUE DES PROGRAMMES. Audit-conseil et formation. Que contient ce catalogue? Expertise Qualité Temps Coût

Validité 2015-2016 CATALOGUE DES PROGRAMMES. Audit-conseil et formation. Que contient ce catalogue? Expertise Qualité Temps Coût CATALOGUE DES PROGRAMMES Validité 2015-2016 Audit-conseil et formation Anys100t : Audit-conseil-formation Validité du programme années 2015-2016 Vos garanties Expertise Qualité Temps Coût Que contient

Plus en détail

de la part des membres de la holding afin que l intégration des sociétés entrantes se déroule pour le mieux et concrétise les synergies.

de la part des membres de la holding afin que l intégration des sociétés entrantes se déroule pour le mieux et concrétise les synergies. Chapitre 2 LA HOLDING : COHÉSION ET SYNERGIE La trentaine de membres s organisent autour de pôles de compétences nommés directions fonctionnelles du Groupe : Direction financière, Direction commerciale,

Plus en détail