Calculs autour des moteurs et de leurs charges

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Calculs autour des moteurs et de leurs charges"

Transcription

1 Calcul autour de moteur et de leur charge Guy Gauthier ing., Ph.D. Juillet 2011 Source: Drury Bill, The Control Technique Drive and Control Handbook, The Intitution of Electrical Engineer, London, United Kingdom, (ISBN ) Exemple #1: Convoyeur horizontal Convoyeur tranportant un olide. Moteur à induction 3 phae de 400 Vac, 50 Hz, tournant à 1475 RPM à pleine charge. Puiance du moteur? 1

2 Information ur le procédé Débit de matière requi: 900 tonne/heure (250 kg/); Denité de cette matière: 2000 kg/m 3 ; Largeur du convoyeur: 0.8 m; Longueur du convoyeur: 150 m; Épaieur maximale de matière pour éviter le gapillage: 0.1 m; Poid linéaire du convoyeur: 15 kg/m Diamètre de la poulie du convoyeur = 0.4 m; Information ur le procédé Coefficient de friction tatique: 0.09; Coefficient de friction dynamique: 0.07; Spécification du client: Accélération complétée en 4 econde. Démarrage du tapi à pleine charge! 2

3 Calcul de vitee Volume de matière à tranporter par econde: Volume = mae/denité Vol. = 250 kg/ / 2000 kg/m 3 = m 3 / Vitee linéaire du convoyeur: Vitee = Volume/ection Vit = 0.125m 3 / / (0.1m x 0.8m) = 1.56 m/ Calcul de vitee Vitee de rotation de la poulie: ω= vitee/rayon ω= 1.56 m/ / 0.2m = 7.8 rad/ En RPM cela donne 74.5 RPM. 3

4 Rapport de engrenage Le rapport de engrenage entre le moteur et le convoyeur era: 1475 : 74.5 environ 20:1 Rendement aumé de 98%. Calcul de la charge La charge era due au matériau ur le convoyeur aini que la courroie du convoyeur. Charge = mae de la charge + mae de la courroie Charge=(150m x 0.1m x 0.8m x 2000kg/m 3 ) + (2 x 150m x 15 kg/m) Donc Charge = 28.5 x 10 3 kg 4

5 Calcul de l accélération Vitee à atteindre = 1.56 m/. Temp d accélération de 4 econde. a = v/t acc = (1.56 m/) / (4 ) = 0.39 m/ 2. Calcul du couple lor de l accélération (à vitee nulle) Force horizontale pour l accélération: Force = (mae de la charge x accélération) + (mae de la charge x accélération de la peanteur x coefficient tatique de friction); d ( ) F = m a + gµ tat m m ( 2 2 ) F kg N 3 d = =

6 Calcul du couple lor de l accélération (à vitee nulle) Couple: Couple = Force x rayon de la poulie; M = F r = N 0.2 m = Nm d d Calcul du couple lor de l accélération Force horizontale pour l accélération: Force = (mae de la charge x accélération) + (mae de la charge x accélération de la peanteur x coefficient dynamique de friction); a ( dyn ) F = m a + gµ m m ( 2 2 ) F kg N 3 a = =

7 Calcul du couple lor de l accélération Couple: Couple = Force x rayon de la poulie; M = F r = N 0.2 m = 6138 Nm a a Calcul du couple en opération normale Force horizontale: Force = mae de la charge x accélération de la peanteur x coefficient dynamique de friction; 3 F = mgµ = kg 9.81 m = 19571N Couple: a dyn M = F r = 19571N 0.2 m = 3915 Nm 7

8 Évolution du couple Au démarrage: M d = Nm Dè que le convoyeur avance: M a = 6138 Nm À la vitee d opération: M = 3915 Nm Puiance du moteur Définition: P = Mω Lor de l accélération: M rd a ω Nm P a = = = 48.9kW η 0.98 En utiliation normale: M rd ω Nm P = = = 31.2kW η

9 Puiance du moteur Choiir le pire ca, oit 48.9 kw. Tout de même rique de urdimenionnement puique l on a beoin de cette puiance pour 4 econde eulement. Accélération lor du démarrage eulement. Puiance du moteur Souvent, le moteur permettent une urcharge de 150% pendant un maximum de 30 econde (*). Ici, on à 4 econde HP 50 HP Donc: P m Pa 48.9 kw = = = 32.6 kw > P = 31.2 kw Un moteur de 37 kw peut faire l affaire. Couple de démarrage > Nm (*) Vérifiez avec le repréentant vou vendant le moteur! 9

10 Convoyeur incliné Le calcul de force changent car il faut prendre en compte l inclinaion du convoyeur. 2 newf = F + ( mg in γ ) 2 i i Le calcul e font avec cette nouvelle force. Exemple #2: Palan Le engin de levage utilient de palan pour diminuer l intenité de la force au moteur. 10

11 Information ur le procédé Moteur à induction 3 phae de 400 Vac, 50 Hz, tournant à 1475 RPM à pleine charge. Puiance du moteur? Note, la charge à oulever et fragile. Information ur le procédé Charge maximum de 2 tonne (2000 kg); Diamètre de la bobine d enroulement du câble: 0.2 m; Rapport d engrenage entre le moteur et la bobine: 11:1; Coefficient de friction du palan: 0.095; Ratio de vitee du palan de 4:1. 11

12 Information ur le procédé Comme la charge et fragile, la durée de l accélération et fixée à 8 econde. Vitee de levage La vitee de levage du palan dépend de la vitee du moteur, du ratio de engrenage et du ratio de vitee. Aini, la vitee de la bobine et: Ωmot 1475RPM Ω b = = = RPS N ωb = 2πΩ b = 2π RPS = rad 12

13 Vitee et accélération (levage) La vitee linéaire du crochet de levage et: Ω bπ d 2.235RPS π 0.2m v = = = VR 4 m L accélération et: v 0.351m a = T = 8 = acc m 2 Force en jeu Le force en jeu comprennent une ou pluieur de compoante uivante: Force pour tenir la charge = mg; Force pour accélérer la charge = ma; Force de frottement à vaincre = mgµ 13

14 Force lor de l accélération La omme de toute le force: F = 2000kg 9.81m kg m a + kg m = N 2 2 De l autre coté du palan: F da 4 Fa N = = = VR 4 3 N Couple lor de l accélération Le couple ur la bobine: 3 0.2m M da = Fda r = N = N 2 Ce couple, avec la vitee de rotation de la bobine permet de calculer la puiance du moteur. 14

15 Force lor du mouvement Lorque le ytème e déplace à vitee contante: F = kg + kg F m m d = N 4 F N = = = VR m M d = Fd r = N = 537.1N 2 3 N Force pour maintenir la charge Lorque le ytème et au repo: 4 F = 2000kg 9.81m 2 = N F r dr 4 Fr N = = = VR m M dr = Fdr r = N = 490.5N 2 3 N 15

16 Puiance du moteur Rappel: P = Mω Mai, il faut prendre en compte le rendement. 15 HP HP Accélération: M rd da ω d N P a = = = 7.73kW η 0.98 M rd Mouvement: d ω d N P = = = 7.70kW η 0.98 M rd Au repo: dr ω d N Pr = = = 7.03kW η

Corrigé des exercices «Principe fondamental de la dynamique»

Corrigé des exercices «Principe fondamental de la dynamique» «Principe fondamental de la dynamique» Exercice 1 a. Un véhicule parcourt 72 km en 50 minutes. Calculer sa vitesse moyenne et donner le résultat en km/h puis en m/s. La vitesse v est donnée en fonction

Plus en détail

CH2 : Les mécanismes de transmission du mouvement

CH2 : Les mécanismes de transmission du mouvement BTS électrotechnique 2 ème année - Sciences physiques appliquées CH2 : Les mécanismes de transmission du mouvement Motorisation des systèmes. Problématique : En tant que technicien supérieur il vous revient

Plus en détail

2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 [Nm] 400 380 360 340 320 300 280 260 240 220 200 180 160 140 120 156 PS 143 PS [kw] [PS] 120 163 110 150 100 136 90 122 80 109 70 95 60 82 50 68 40 54

Plus en détail

1 2 3 4 5 7 A B 9 11 [Nm] 370 350 330 [kw] [PS] 110 150 100 136 310 90 122 290 270 80 109 250 70 95 230 210 60 82 190 50 68 170 150 40 54 130 110 90 140 PS 100 PS 125 PS 30 20 41 27 70 1000 1500 2000 2500

Plus en détail

1 2 3 4 5 6 7 9 11 11 B A B A 12 13 [Nm] 370 350 330 310 290 270 250 230 210 190 170 150 130 110 90 140 PS 115 PS 85 PS 70 1000 1500 2000 2500 3000 3500 4000 RPM [kw] [PS] 110 150 100 136 90 122 80 109

Plus en détail

1 2 3 4 5 7 A B 9 11 [Nm] 370 350 330 [kw] [PS] 110 150 100 136 310 90 122 290 270 80 109 250 70 95 230 210 60 82 190 50 68 170 150 40 54 130 110 90 140 PS 125 PS 100 PS 30 20 41 27 70 1000 1500 2000 2500

Plus en détail

1 2 3 4 5 7 9 A B 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 [Nm] 370 350 330 310 290 270 250 230 210 190 170 150 130 110 90 140 PS 100 PS 125 PS 70 1000 1500 2000 2500 3000 3500 4000 RPM [kw] [PS] 110 150 100 136

Plus en détail

2 3 4 5 A 6 7 8 9 [Nm] 370 350 330 [kw] [PS] 110 150 100 136 310 290 270 250 230 210 90 80 70 60 122 109 95 82 190 50 68 170 150 40 54 130 110 90 140 PS 100 PS 125 PS 30 20 41 27 70 1000 1500 2000 2500

Plus en détail

1 2 3 4 5 A 7 9 [Nm] 370 350 330 [kw] [PS] 110 150 100 136 310 290 270 250 230 210 90 80 70 60 122 109 95 82 190 50 68 170 150 40 54 130 110 90 140 PS 100 PS 125 PS 30 20 41 27 70 1000 1500 2000 2500 3000

Plus en détail

FORD RANGER Ranger_2013_Cover_V2.indd 1 07/09/2012 10:56

FORD RANGER Ranger_2013_Cover_V2.indd 1 07/09/2012 10:56 FORD RANGER 1 2 3 4 5 1.8 m3 6 7 8 9 10 11 3 7 8 5 1 2 4 6 9 10 12 13 3350kg 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 [Nm] 475 450 425 400 375 350 [kw] [PS] 180 245 165 224 150 204 135 184 120

Plus en détail

FORD RANGER 203410_Ranger_2015.5_COVER_V2.indd 1-3 14/08/2014 16:39:54

FORD RANGER 203410_Ranger_2015.5_COVER_V2.indd 1-3 14/08/2014 16:39:54 FORD RANGER 2 3 4 5 1.8 m3 6 7 8 9 10 11 3 7 8 5 1 2 4 6 9 10 12 13 3500kg 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 28 29 30 [Nm] 475 450 425 400 375 350 [kw] [PS] 180 245 165 224 150 204 135 184 120 163

Plus en détail

CONVOYEUR INCLINE POUR MATIERE EN VRAC

CONVOYEUR INCLINE POUR MATIERE EN VRAC TD2 méca 1TSET CONVOYEUR INCLINE POUR MATIERE EN VRAC Objectifs dutd et connaissances associées : -Recherche de plusieurs états cinématiques, indice de transmission. -Recherche d actions mécaniques. -Choix

Plus en détail

UNIVERSITE D ELOUED DEPARTEMENT D'ELECTROTECHNIQUE

UNIVERSITE D ELOUED DEPARTEMENT D'ELECTROTECHNIQUE tranformateur 1- Contitution Un tranformateur comprend un circuit magnétique contitué de pluieur tôle ferromagnétique en forme de "E" et de "I" aemblée «tête-bêche». Ce tôle ont recouverte d un verni iolant

Plus en détail

www.atv.fr Amortisseurs Pince-rails de chocs

www.atv.fr Amortisseurs Pince-rails de chocs www..fr mortieur Pince-rail de choc compener page Technologie 0 Contruction et fonctionnement 03 Symbole Formule de bae 04 Ca de charge Groupe de charge et utiliation 05 Ca de charge et utiliation 06 Déignation

Plus en détail

FORD RANGER 203410_Ranger_2015.5_COVER_V2.indd 1-3 14/08/2014 16:39:54

FORD RANGER 203410_Ranger_2015.5_COVER_V2.indd 1-3 14/08/2014 16:39:54 FORD RANGER 2 3 4 5 1.8 m3 6 7 8 9 10 11 1 4 6 10 9 7 2 8 5 3 12 3500kg 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 28 29 30 [Nm] 475 450 425 400 375 350 [kw] [PS] 180 245 165 224 150 204 135 184 120 163

Plus en détail

FORD RANGER _Ranger_2015.5_COVER_V2.indd /08/ :39:54

FORD RANGER _Ranger_2015.5_COVER_V2.indd /08/ :39:54 FORD RANGER 2 3 4 5 1.8 m3 6 7 8 9 10 11 1 4 6 10 9 7 2 8 5 3 12 13 3500kg 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 28 28 29 29 [Nm] 475 [kw] [PS] 180 245 30 450 425 400 375 165 224 150 204 135 184 31 350

Plus en détail

I- Moteur asynchrone triphasé

I- Moteur asynchrone triphasé I- Moteur aynchrone triphaé 1-contruction et principe de fonctionnement Le moteur aynchrone et formé : - Stator la partie fixe du moteur. Il comporte troi bobinae (ou enroulement) qui peuvent être couplé

Plus en détail

MOUVEMENTS I. TRANSMISSION ET TRANSFORMATION DE MOUVEMENTS.

MOUVEMENTS I. TRANSMISSION ET TRANSFORMATION DE MOUVEMENTS. MOUVEMENTS Mécanisme ensemble de pièces organisées pour obtenir un mouvement. Liaison nature de l assemblage de deux pièces entre elles. Liaison complète/fixe (les deux pièces sont solidaires l une de

Plus en détail

Mécanique. À retenir. Page : 2) Mouvement angulaire : Comment passer d une vitesse linéaire à une vitesse de rotation : 1) Mouvement linéaire :

Mécanique. À retenir. Page : 2) Mouvement angulaire : Comment passer d une vitesse linéaire à une vitesse de rotation : 1) Mouvement linéaire : À retenir 1) Mouvement linéaire : 2) Mouvement angulaire : Comment passer d une vitesse linéaire à une vitesse de rotation : 260 Vitesse : v R v : Vitesse en mètres par seconde (m.s -1 ) l : Longueur en

Plus en détail

علوم المهندس العلوم الرياضية. Document réponse DR 1

علوم المهندس العلوم الرياضية. Document réponse DR 1 1 المادة: علوم المهندس المعامل: العلوم الرياضية مدة اإلنجاز: الشعبة( أو المسلك : I Tâche 1 (analyse fonctionnelle externe : 1. Les trois lieux publiques Tenir compte de diverses réponses possibles. Document

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉLECTROTECHNIQUE. Épreuve E4.1 ÉTUDE D UN SYSTÈME TECHNIQUE INDUSTRIEL PRÉ-ÉTUDE ET MODÉLISATION

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉLECTROTECHNIQUE. Épreuve E4.1 ÉTUDE D UN SYSTÈME TECHNIQUE INDUSTRIEL PRÉ-ÉTUDE ET MODÉLISATION BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉLECTROTECHNIQUE Épreuve E4.1 ÉTUDE D UN SYSTÈME TECHNIQUE INDUSTRIEL PRÉ-ÉTUDE ET MODÉLISATION SESSION Durée : 4 heures Coefficient : 3 Matériel autorisé : - Calculatrice

Plus en détail

PHYSQ 124 LEC A1 : Particules et ondes Examen final Automne 2011. Nom SOLUTIONS. Numéro de l étudiant.e

PHYSQ 124 LEC A1 : Particules et ondes Examen final Automne 2011. Nom SOLUTIONS. Numéro de l étudiant.e PHYSQ 124 LEC A1 : Particules et ondes Examen final Automne 2011 Nom SOLUTIONS Numéro de l étudiant.e Professeur Marc de Montigny Horaire Vendredi, 16 décembre 2011, de 9 h à midi Lieu Gymnase du Campus

Plus en détail

1 ) Métropole STLB 2015

1 ) Métropole STLB 2015 1 ) Métropole STLB 2015 Partie A : détermination de la vitesse du véhicule Procès-verbal des enquêteurs : L accident s est produit sur une portion de route départementale goudronnée dont la vitesse est

Plus en détail

(Durée de l épreuve: 3 heures) L usage de la calculatrice est autorisé

(Durée de l épreuve: 3 heures) L usage de la calculatrice est autorisé ÉCOLE DES PONTS PARISTECH SUPAERO (ISAE), ENSTA PARISTECH, TELECOM PARISTECH, MINES PARISTECH, MINES DE SAINT ÉTIENNE, MINES DE NANCY, TÉLÉCOM BRETAGNE, ENSAE PARISTECH (FILIÈRE MP) ÉCOLE POLYTECHNIQUE

Plus en détail

T. GET Chap. 8 :Le moteur asynchrone Chap. 8 : Le moteur asynchrone

T. GET Chap. 8 :Le moteur asynchrone Chap. 8 : Le moteur asynchrone Chap. 8 : Le moteur asynchrone I.Principe Le stator est formé de 3 bobines dont les axes font entre eux un angle de. Il est alimenté par un réseau triphasé équilibré, qui crée dans l entrefer un ( radial

Plus en détail

La dynamique du système est donnée par (1)

La dynamique du système est donnée par (1) Master d Ingénierie Mathématique Contrôle des systèmes non-linéaires Examen, durée 3h Sujet donné par Pierre Rouchon, tous les documents sont autorisés. Comme le montre la figure ci-contre, ce robot marcheur

Plus en détail

Précisions pour calculer et choisir l'amortisseur correcte

Précisions pour calculer et choisir l'amortisseur correcte Aortieur ydraulique Pour trouver l'aortieur de fin de coure ou en ontage fixe de notre gae qui correpond à votre application, il uffit de replir notre quetionnaire. Enuite nou calculeron et coiiron l'aortieur

Plus en détail

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.lifeinsuranceinsights.com/life-insurance-2/what-will-your-hobby-cost-you.

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.lifeinsuranceinsights.com/life-insurance-2/what-will-your-hobby-cost-you. Erwan, d une mae de 65 kg, fait un aut de Bungee. Il tombe de 0 m avant que la corde du bungee commence à étirer. Quel era l étirement maximal de la corde i cette dernière agit comme un reort d une contante

Plus en détail

Marges de stabilité et performances des systèmes linéaires asservis

Marges de stabilité et performances des systèmes linéaires asservis UV Cour 5 Marge e tabilité et performance e ytème linéaire aervi ASI 3 Contenu! Robutee e la tabilité " Notion e robutee e la tabilité " Marge e tabilité marge e gain et e phae! Performance e ytème aervi

Plus en détail

Physique Cinématique. Description du circuit

Physique Cinématique. Description du circuit Circuit de Silverstone Protocole d'essais d'une voiture de Formule 1 Description du circuit Segment Début segment Fin segment Longueur du segment Ligne - 1 0 353 m 1 353 516 m 1-2 516 1232 m 2 1232 1406

Plus en détail

TREUILS. Catalogue Treuils ESSIEUX DE REMORQUES ET PIÈCES COMPOSANTES TREUILS

TREUILS. Catalogue Treuils ESSIEUX DE REMORQUES ET PIÈCES COMPOSANTES TREUILS Catalogue Treuils ESSIEUX DE REMORQUES ET PIÈCES COMPOSANTES 1 Treuils Manuels Treuils Seuls # de produit Description Capacité (lbs) # T600 # T1500 # T2600 T600 Treuil 600 lbs T1500 Avec frein Fulton 1

Plus en détail

Corrigés de la séance 5 Chap 5 et 7: Gravitation et frottements

Corrigés de la séance 5 Chap 5 et 7: Gravitation et frottements Corrigés de la séance 5 Chap 5 et 7: Gravitation et frottements Questions pour réfléchir Q4. p.262. Jupiter a une masse 318 fois plus grande que celle de la Terre. Pourtant, l accélération de la pesanteur

Plus en détail

Brevet de Technicien Supérieur MAINTENANCE INDUSTRIELLE. Session 2009

Brevet de Technicien Supérieur MAINTENANCE INDUSTRIELLE. Session 2009 Brevet de Technicien Supérieur MAINTENANCE INDUSTRIELLE Session 2009 Analyse et conception des solutions possibles d automatisation d un moyen de production (Sous-épreuve E 51) Questionnaire Ce dossier

Plus en détail

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Proposition d un modèle mécanique Temps alloué 2 heures

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Proposition d un modèle mécanique Temps alloué 2 heures PSI* 28/11/12 Lycée P.Corneille tp_modele_mecanique_dae.doc Page 1/1 Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Proposition d un modèle mécanique Temps alloué 2 heures Vous disposez : De la direction

Plus en détail

Réduction des émissions de CO 2 des véhicules automobiles : Une étude dirigée sur le «downsizing» et l'hybridation des Groupes Moto-Propulseurs

Réduction des émissions de CO 2 des véhicules automobiles : Une étude dirigée sur le «downsizing» et l'hybridation des Groupes Moto-Propulseurs Réduction des émissions de CO 2 des véhicules automobiles : Une étude dirigée sur le «downsizing» et l'hybridation des Groupes Moto-Propulseurs Objectifs : Cette étude va permettre d'approcher l'intérêt

Plus en détail

Platine d expérimentation MicroMAG : à la découverte de la machine synchrone autopilotée

Platine d expérimentation MicroMAG : à la découverte de la machine synchrone autopilotée Platine d expérimentation MicroMAG : à la découverte de la machine ynchrone autopilotée. NOGAREDE, D. HARRIEY, Y. LEFEVRE, F. PIGACHE ertrand.nogarede@laplace.univ-tle.fr INPT/ENEEIHT, 2 rue Camichel,

Plus en détail

SERIE MVIS. Entraînement : - par vis à billes Étanchéité optimisée Guidage par deux patins à billes. patins lisses

SERIE MVIS. Entraînement : - par vis à billes Étanchéité optimisée Guidage par deux patins à billes. patins lisses SERIE Entraînement : - par vis à billes Étanchéité optimisée Guidage par deux patins à billes Guidage par deux patins lisses Accessoires Motorisation Asservissement Solutions Etanchéité longitudinale encastrée

Plus en détail

N' = 1440 tr/min ; P 1 = 4500W ; P 2 = 2000 W

N' = 1440 tr/min ; P 1 = 4500W ; P 2 = 2000 W MOTEUR ASYNCHRONE 1) Un moteur asynchrone triphasé à rotor bobiné et à bagues est alimenté par un réseau triphasé 50 Hz dont la tension entre phases est U = 380 V. Les enroulements du stator et du rotor

Plus en détail

GELE5223 Chapitre 4 : Adaptation d impédances

GELE5223 Chapitre 4 : Adaptation d impédances GELE5223 Chapitre 4 : Adaptation d impédances Gabriel Cormier, Ph.D., ing. Université de Moncton Automne 200 Gabriel Cormier (UdeM) GELE5223 Chapitre 4 Automne 200 / 44 Introduction Contenu Contenu Adaptation

Plus en détail

MLT 627 TURBO. Un gabarit compact offrant des performances hors pairs

MLT 627 TURBO. Un gabarit compact offrant des performances hors pairs MLT 627 TURBO Un gabarit compact offrant des performances hors pairs MLT 627 Turbo à com 2. La compacité sur mesure avec 3 La cabine de la MLT 627 T est spacieuse pour un confort de travail optimal. L

Plus en détail

Étude d un système technique industriel Pré-étude et modélisation

Étude d un système technique industriel Pré-étude et modélisation BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉLECTROTECHNIQUE SESSION 2009 ÉPREUVE E4.1 LE PONT DE COULÉE 65T DES FONDERIES DE SAINT GOBAIN P.A.M Étude d un système technique industriel Pré-étude et modélisation Questionnement

Plus en détail

1. LE MOTEUR THERMIQUE

1. LE MOTEUR THERMIQUE 1. LE MOTEUR THERMIQUE 1.1 Définition Les moteurs thermiques transforment de la chaleur en travail mécanique destiné à équilibrer le travail résistant d un véhicule qui se déplace. Les machines thermiques

Plus en détail

4 Machines simples. 4.1 Poulies. 3BC - LRSL Mécanique 18

4 Machines simples. 4.1 Poulies. 3BC - LRSL Mécanique 18 3BC - LRSL Mécanique 18 4 Macine imple Une macine imple et un dipoitif mécanique qui ert à implifier l accompliement d un travail pyique, par exemple le levage d une carge. Elle et contituée d élément

Plus en détail

CONCOURS COMMUNS POLYTECHNIQUES

CONCOURS COMMUNS POLYTECHNIQUES CONCOURS COMMUNS POLYTECHNIQUES la liaison étant supposée parfaite. Le rouleau n est entraîné en rotation par un moteur extérieur non figuré, sa vitesse de rotation est ω > constante au cours du temps.

Plus en détail

1

1 1 2 3 4 5 6 7 8 9 11 13 15 A B A B 16 17 [Nm] 370 350 330 310 290 270 250 230 210 190 170 150 130 110 90 140 PS 115 PS 85 PS 70 1000 1500 2000 2500 3000 3500 4000 RPM [kw][ps] 110 150 100 136 90 122 80

Plus en détail

1.1 Feuille n 2 : Modélisation et analyse d un système linéaire à partir des équations différentielles

1.1 Feuille n 2 : Modélisation et analyse d un système linéaire à partir des équations différentielles CHAPITRE 1 ANALYSE DES SYSTÈMES 1.1 Feuille n 2 : Modélisation et analyse d un système linéaire à partir des équations différentielles L objectif de ce TD est de montrer que l outil équation différentielle

Plus en détail

et pour une hélice à gauche Représentation plane et spatiale de la liaison hélicoïdale

et pour une hélice à gauche Représentation plane et spatiale de la liaison hélicoïdale olutions technologiques associées à la liaison hélicoïdale 2 Année PT.I.I. CI 2 : Analyse et conception des mécanismes Page 1 sur 1 I. Introduction Un système vis-écrou correspond à la solution technologique

Plus en détail

CHAPITRE 1 CINÉTIQUE. 1.1 Masse et inertie. 1.1.1 Notions d inertie

CHAPITRE 1 CINÉTIQUE. 1.1 Masse et inertie. 1.1.1 Notions d inertie TABLE DE MATIÈRE 1 Cinétique 1 1.1 Masse et inertie................................ 1 1.1.1 Notions d inertie........................... 1 1.1.2 Masse.................................. 2 1.1.3 Centre d

Plus en détail

Partie A : Principe du moteur asynchrone (37%)

Partie A : Principe du moteur asynchrone (37%) Les trois parties A, B et C de cette épreuve sont indépendantes. Partie A : Principe du moteur asynchrone (37%) Aucune connaissance préalable du moteur asynchrone n est nécessaire pour l étude de cette

Plus en détail

EVALUATION DIAGNOSTIQUE : - 1- L énergie cinétique d un solide est proportionnelle à sa masse proportionnelle à sa vitesse toujours constante.

EVALUATION DIAGNOSTIQUE : - 1- L énergie cinétique d un solide est proportionnelle à sa masse proportionnelle à sa vitesse toujours constante. EVALUATION DIAGNOSTIQUE : - 1- L énergie cinétique d un solide est proportionnelle à sa masse proportionnelle à sa vitesse toujours constante - 2- L énergie potentielle de pesanteur du wagon dépend : du

Plus en détail

Données de calcul pour la série LM

Données de calcul pour la série LM Données de calcul pour la série LM Données de base pour ce diagramme: Durée de vie: 0 heures (LM: hs.) transmission sans à-coups Taux de charge ED = 0% Abbréviations: n = vitesse de rotation à l entrée

Plus en détail

DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ

DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ calculatrice: autorisée durée: 4 heures Sujet Mécanique...2 I.Mise en équations...2 II.Résolution...4 III.Vérifications...4 IV.Aspects énergétiques...4 Optique...5 I.Interférences

Plus en détail

Moteur thermique 50 cm 3, 2 temps à injection. Aucun document autorisé, calculatrice autorisée.

Moteur thermique 50 cm 3, 2 temps à injection. Aucun document autorisé, calculatrice autorisée. Moteur thermique 50 cm 3, 2 temps à injection. Aucun document autorisé, calculatrice autorisée. Mise en situation. Nous proposons l étude des performances d un moteur thermique de scooter et de sa chaîne

Plus en détail

Entraînement des pompes centrifuges à vitesse variable pour réduire la consommation d énergie

Entraînement des pompes centrifuges à vitesse variable pour réduire la consommation d énergie Entraînement des pompes centrifuges à vitesse variable pour réduire la consommation d énergie Séminaire sur les entraînements électriques Yverdon-les-Bains, le 12 novembre 2015 Christophe BESSON 1 Les

Plus en détail

Calculer une puissance mécanique et électrique. En déduire un rendement énergétique

Calculer une puissance mécanique et électrique. En déduire un rendement énergétique OBJECTIFS Calculer une puissance mécanique et électrique. En déduire un rendement énergétique POINTS DU PROGRAMME ABORDES - 2.2.5 Comportement énergétique des systèmes. - 3.2.2 Stockage d énergie SUPPORTS

Plus en détail

Travaux Dirigés Machines Electriques

Travaux Dirigés Machines Electriques TRAVAUX DIRIGES N 3 : MACHINE ASYNCHRONE Exercice 1 Un moteur asynchrone tétrapolaire, stator monté en triangle, fonctionne dans les conditions suivantes : tension entre phases U = 380 V ; fréquence f

Plus en détail

LES MOTEURS ELECTRIQUES

LES MOTEURS ELECTRIQUES L objectif de ce cours est de comprendre le fonctionnement des moteurs électriques. Nous verrons les notions de puissance, de pertes et de rendement. Nous étudierons de manière simplifié comment ces moteurs

Plus en détail

Exemples de détermination d amortisseurs de chocs Applications d amortisseurs de chocs

Exemples de détermination d amortisseurs de chocs Applications d amortisseurs de chocs Exemples de détermination d amortisseurs Exemples de détermination d amortisseurs de chocs Applications d amortisseurs de chocs AMORTISSEURS DE CHOCS HYDRAULIQUES Pour déterminer un amortisseur de chocs

Plus en détail

BT 420 BT 425. Hauteur de levée : 3,90 m. Capacité : 2000 kg/2500 kg. 4 roues motrices. Portée : 1,50 m à hauteur maximale. Largeur hors tout : 1,44 m

BT 420 BT 425. Hauteur de levée : 3,90 m. Capacité : 2000 kg/2500 kg. 4 roues motrices. Portée : 1,50 m à hauteur maximale. Largeur hors tout : 1,44 m BT 420 BT 425 Hauteur de levée : 3,90 m Capacité : 2000 kg/2500 kg 4 roues motrices Portée : 1,50 m à hauteur maximale Largeur hors tout : 1,44 m Evolution aisée en espaces restreints 1,44 m Grâce à sa

Plus en détail

PARTIE A ETUDE COMPARATIVE DES CHAINES CINEMATIQUES DE L AGV ET DU TGV

PARTIE A ETUDE COMPARATIVE DES CHAINES CINEMATIQUES DE L AGV ET DU TGV PARTIE A ETUDE COMPARATIVE DES CHAINES CINEMATIQUES DE L AGV ET DU TGV Le transport passager, en dehors des critères de confort de voyage ou d agréments, doit se plier à des contraintes techniques, commerciales,

Plus en détail

ABB drives. Guide technique No. 7 Dimensionnement d un système d entraînement

ABB drives. Guide technique No. 7 Dimensionnement d un système d entraînement ABB drives Guide technique No. 7 Dimensionnement d un système d entraînement 2 Dimensionnement d un système d entraînement Guide technique No. 7 Guide technique No. 7 Dimensionnement d un système d entraînement

Plus en détail

Opération Unitaire : LA CENTRIFUGATION

Opération Unitaire : LA CENTRIFUGATION Opération Unitaire : LA CENTRIFUGATION Gaëtane COLLARD Nicolas MADET Licence IUP SIAL Thomas TEISSIER Année universitaire 2003/2004-1 - INTRODUCTION : La centrifugation est une technique largement utilisée

Plus en détail

GÉNIE MÉCANIQUE. Machine de production de sondes

GÉNIE MÉCANIQUE. Machine de production de sondes GÉNIE MÉCANIQUE Machine de production de sondes Présentation La machine étudiée est destinée à la production automatique de sondes médicales présentées figure 1. La figure 2 montre une vue en perspective

Plus en détail

Chapitre 2: INGÉNIERIE MÉCANIQUE

Chapitre 2: INGÉNIERIE MÉCANIQUE Chapitre 2: INGÉNIERIE MÉCANIQUE R é s u m é 1) Qu est-ce que l ingénierie mécanique? L ingénierie mécanique s intéresse à la conception, la fabrication, le fonctionnement et le perfectionnement de systèmes

Plus en détail

EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP PHYSIQUE 1. Durée : 4 heures. Les calculatrices sont autorisées. * * *

EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP PHYSIQUE 1. Durée : 4 heures. Les calculatrices sont autorisées. * * * SESSION 004 EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP PYSIQUE Durée : 4 heures Les calculatrices sont autorisées. N : Le candidat attachera la plus grande importance à la clarté, à la précision et à la concision de

Plus en détail

S2I 1. Modélisation d un hayon de coffre électrique

S2I 1. Modélisation d un hayon de coffre électrique S2I 1 TSI 4 heures Calculatrices autorisées Modélisation d un hayon de coffre électrique 213 L industrie automobile propose sur les véhicules modernes de plus en plus de systèmes d aide à l utilisateur,

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES DE L INGÉNIEUR Session 2014 Page 1 sur 14 Nacelle gyrostabilisée pour prise de vue aérienne par multicoptère CORRECTION Page 2 sur 14 1. Analyse

Plus en détail

MACHINE A SCIER A RUBAN

MACHINE A SCIER A RUBAN MACHINE A SCIER A RUBAN 1. Présentation 1.1. Schéma G 1.2. Fonctionnement Le schéma ci-joint représente la chaîne cinématique d une boite de vitesse pour scie à ruban. Le moteur M communique son mouvement

Plus en détail

d une motorisation d axe

d une motorisation d axe Le dimensionnement d une motorisation d axe FRANCIS BINET [] Choisir et dimensionner un motoréducteur d axe lors de la conception d une machine automatique n est pas toujours chose aisée. Après avoir posé

Plus en détail

Concours Blanc N 1 Enoncé

Concours Blanc N 1 Enoncé Concours Blanc N 1 Enoncé Physique 20 QCM Durée de l épreuve : 60 min 20 pts Physique 1 QCM 1 Une bille, de masse m = 140 g, est accrochée à un fil inextensible de longueur l = 30 cm, de masse négligeable.

Plus en détail

Marwan Brouche Ecole Supérieure d Ingénieurs de Beyrouth, LIBAN 2010-2011. Force centrifuge

Marwan Brouche Ecole Supérieure d Ingénieurs de Beyrouth, LIBAN 2010-2011. Force centrifuge Force centrifuge I- Introduction Dans ce TP, nous étudions la force centrifuge exerçant sur un corps, résultant de la rotation autour d un axe défini. Dans un premier temps, l étude de la force en fonction

Plus en détail

axe par rapport auquel on calcule les moments des efforts appliqués au système

axe par rapport auquel on calcule les moments des efforts appliqués au système 1. Calcul du chargement en fatigue de la vis de fixation du robot Afin de calculer la charge sur chaque fixation, on calcule le moment des différentes forces appliquées au système ( + socle), en négligeant

Plus en détail

MAINTENANCE D UNE CHAÎNE DE BAINS DE TRAITEMENT

MAINTENANCE D UNE CHAÎNE DE BAINS DE TRAITEMENT MAINTENANCE D UNE CHAÎNE DE BAINS DE TRAITEMENT Une entreprise est spécialisée dans le traitement de surface par trempage de pièces métalliques de tailles diverses. Un pont roulant permet de faire progresser

Plus en détail

Il existe depuis longtemps dans nos sociétés une tendance à utiliser des sigles pour abréger des

Il existe depuis longtemps dans nos sociétés une tendance à utiliser des sigles pour abréger des ghhhf hhfhhj gbbj bghh hfhh bbb bbghhhf ;y dpi L'IDENTIFICATION DES SYMBOLES Chapitre 3 CHAPITRE 3 L IDENTIFICATION DES SYMBOLES Il exite depui longtemp dan no ociété une tendance à utilier de igle pour

Plus en détail

TP3 Réseaux et synthèse de diagramme d antennes

TP3 Réseaux et synthèse de diagramme d antennes TP3 Réseaux et synthèse de diagramme d antennes Pour des antennes decommunication, oncherche à optimiser le ratio P U P T, oùp U est la puissance reçue par l utilisateur, et P T est la puissance totale

Plus en détail

Amélioration de la commande vectorielle sans capteur : Méthode en ligne pour la compensation d'offset

Amélioration de la commande vectorielle sans capteur : Méthode en ligne pour la compensation d'offset Amélioration de la commande vectorielle an capteur : Méthode en ligne pour la compenation d'offet L. Baghli, H. Razik, A. Rezzoug. Groupe de Recherche en Electrotechnique et Electronique de Nancy UPRES

Plus en détail

LE SYSTEME DE SURALIMENTATION 1. Mise en situation

LE SYSTEME DE SURALIMENTATION 1. Mise en situation 1. Mise en situation (entourez le turbo) Renault Mégane 1.9 dci 2. Necessité du système 2.1 Rappel P = C.ω P Puissance (watt) C Couple (N.m) ω Vitesse angulaire (rad.s -1 ) 2.2 Paramètres influençant les

Plus en détail

Impact de l éolien sur le réseau de transport et la qualité de l énergie

Impact de l éolien sur le réseau de transport et la qualité de l énergie Journée du Club EEA «Ouverture de marché de l'électricité», 15 et 16 mar 26, Supélec, Gif-ur-Yvette 1 Impact de l éolien ur le réeau de tranport et la qualité de l énergie B. Robyn 1,2, A. Davigny 1,2,

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES DE L INGÉNIEUR Session 2014 Page 1 sur 14 Retransmission vidéo d évènements sportifs par caméra mobile 14SISCMLR1C Éléments de correction Partie

Plus en détail

ANNEXE : Pompes centrifuges

ANNEXE : Pompes centrifuges ANNEXE : Pompes centrifuges 1. Introduction 1.1. Machines hydrauliques On distingue deux grandes familles de pompes (voir Figure 1): les pompes centrifuges où le mouvement du fluide est générée par la

Plus en détail

Energie Mécanique. On dit qu'un système possède de l'énergie lorsqu'il peut fournir du travail. Ressort tendu de flipper pouvant lancer une bille.

Energie Mécanique. On dit qu'un système possède de l'énergie lorsqu'il peut fournir du travail. Ressort tendu de flipper pouvant lancer une bille. Energie Mécanique 1 - Energie Exemples : On dit qu'un système possède de l'énergie lorsqu'il peut fournir du travail. Eau d'un barrage pouvant faire tourner une turbine. Ressort tendu de flipper pouvant

Plus en détail

ETUDE D UNE CHAINE CINEMATIQUE

ETUDE D UNE CHAINE CINEMATIQUE E2 ETUDE D UN OUVRAGE Cours 1BI S2 : Utilisation de l énergie S2.1 : Machines électromagnétiques ETUDE D UNE CHAINE CINEMATIQUE 1. TRANSMISSION PAR POULIES COURROIES. 1.1. Fonction : Transmettre par adhérence,

Plus en détail

Concours d entrée - mai 2012. A remplir par le candidat : Nom :.. Prénom :.. Centre de passage de l examen : N de place :.

Concours d entrée - mai 2012. A remplir par le candidat : Nom :.. Prénom :.. Centre de passage de l examen : N de place :. A remplir par le candidat : Nom : Prénom :.. Centre de passage de l examen : N de place :. Note : Concours filière Technicien Supérieur et er cycle filière Ingénieur Concours nd cycle filière Ingénieur

Plus en détail

Examen de Conception mécanique 2 ième année INSA Ingénierie de la Construction. Pont à travée mobile

Examen de Conception mécanique 2 ième année INSA Ingénierie de la Construction. Pont à travée mobile Examen de Conception mécanique 2 ième année INSA Ingénierie de la Construction Mai 2012 Durée 2 heures 30 Aucun document autorisé Pont à travée mobile Sommaire : SUJET 1 Présentation du projet page 2 2

Plus en détail

ROBOT DE PRESSE INJECTION PLASTIQUE (Banque PT SIA 2006)

ROBOT DE PRESSE INJECTION PLASTIQUE (Banque PT SIA 2006) 1.MISE EN SITUATION ROBOT DE PRESSE INJECTION PLASTIQUE (Banque PT SIA 2006) Les pièces injectées représentent aujourd'hui une grande part de la production industrielle. Le déchargement des presses d'injection

Plus en détail

BANDES TRANSPORTEUSES

BANDES TRANSPORTEUSES BANDES TRANSPORTEUSES page BANDES TRANSPORTEUSES 7.03 REBORDS 7.04-7.05 FIXATIONS 7.05-7.06 ACCESSOIRES 7.07 PIEDS AJUSTABLES 7.08 QUALITES DE BANDES 7.09 MOTOREDUCTEURS 7.10-7.11 MDL 03.08 7.01 BANDES

Plus en détail

KEL-VISTA Produkte-Übersicht

KEL-VISTA Produkte-Übersicht KEL-VISTA Produkte-Übersicht La machine universelle à commande numérique et aux prix avantageux 1 KEL-VISTA La machine universelle à commande numérique et au prix avantageux 2 Poupée porte-pièce n8-800

Plus en détail

Récupération d énergie

Récupération d énergie Récupération d énergie Le sujet propose d étudier deux dispositifs de récupération d énergie soit thermique (problème 1) soit mécanique (problème 2) afin de produire une énergie électrique. Chaque problème

Plus en détail

15 exercices corrigés d Electrotechnique sur la machine à courant continu

15 exercices corrigés d Electrotechnique sur la machine à courant continu 15 exercices corrigés d Electrotechnique sur la machine à courant continu Sommaire Exercice MCC01 : machine à courant continu Exercice MCC02 : machine à courant continu à excitation indépendante Exercice

Plus en détail

SCIENCES INDUSTRIELLES II

SCIENCES INDUSTRIELLES II SCIENCES INDUSTRIELLES II Étude d un chariot de golf électrique Le chariot de golf électrique est un véhicule permettant de transporter, lors d un parcours de golf, le matériel nécessaire au jeu dont la

Plus en détail

Modulaire. Compatible. Polyvalent. Circulation des porte-pièces

Modulaire. Compatible. Polyvalent. Circulation des porte-pièces Modulaire. Compatible. Polyvalent. Circulation des porte-pièces Circulation des porte-pièces Modulaire. Compatible. Polyvalent. mk nous sommes l un des fournisseurs leaders de composants mécaniques, de

Plus en détail

embrayage ou transmission hydraulique (frottements visqueux) ex. : engin de chantier

embrayage ou transmission hydraulique (frottements visqueux) ex. : engin de chantier G. Pinson - Physique Appliquée Machine asynchrone - C34 / 1 C34 - Machine Asynchrone (MAS) Moteur asynchrone Transmissions mécaniques asynchrones (transmissions de couple) : P m s bain d huile ailettes

Plus en détail

PROCES VERBAL D ESSAI ref. Es0001/06 M. Nadin - Rue de la Libération à Habay-la-Neuve Construction d une maison unifamiliale

PROCES VERBAL D ESSAI ref. Es0001/06 M. Nadin - Rue de la Libération à Habay-la-Neuve Construction d une maison unifamiliale Rue de Vance, 17 Tél. :063/42.22.94 B.N.S. S.P.R.L Fax : 063/42.22.93 ESSAIS DE SOLS TVA : BE 0874.970.484 PROCES VERBAL D ESSAI ref. Es0001/06 M. Nadin - Rue de la Libération à Habay-la-Neuve Construction

Plus en détail

SERVOMOTEURS BRUSHLESS NX8

SERVOMOTEURS BRUSHLESS NX8 SERVOMOTEURS BRUSHLESS NX8 Les nouveaux servomoteurs NX8 complètent la famille brushless Parvex en offrant des couples de 16 à 64 Nm. La série NX s'étend donc maintenant de 0.45 Nm à 64 Nm. Comme les autres

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR MOTEURS A COMBUSTION INTERNE ETUDE DES MOTEURS - U 52 - Etude & Analyse des moteurs Session 2002 Durée : 3 heures Coefficient : 3 PRESENTATION Ce dossier est composé : De

Plus en détail

Conception d une machine asynchrone haute température

Conception d une machine asynchrone haute température Univerité Lille Nord de France École doctorale SPI 072 Univerité d Artoi Laboratoire Sytème Électrotechnique et Environnement (LSEE) THÈSE Préentée en vue d obtenir le grade de Docteur de l Univerité d

Plus en détail

1/20 TOURNEZ LA PAGE S.V.P.

1/20 TOURNEZ LA PAGE S.V.P. 1/20 TOURNEZ LA PAGE S.V.P. Les premières automobiles étaient «propulsées» (roues arrière motrices). L efficacité de cette transmission est avérée mais le contrôle du véhicule devient délicat dès que le

Plus en détail

Contrôle du couple électromagnétique d'une machine asynchrone par la méthode du flux orienté.

Contrôle du couple électromagnétique d'une machine asynchrone par la méthode du flux orienté. Contrôle du couple électromagnétique d'une machine asynchrone par la méthode du flux orienté. Le principe du contrôle du couple électromagnétique par la méthode du flux orienté est basé sur la connaissance

Plus en détail

catalogue produits Palans électriques anti-déflagrants et anti-étincelles Composants de levage anti-déflagrants et anti-étincelles

catalogue produits Palans électriques anti-déflagrants et anti-étincelles Composants de levage anti-déflagrants et anti-étincelles UNE VOCATION, PLUS DE 150 ANS DE MANUTENTION PAR CROCHET Palans électriques anti-déflagrants et anti-étincelles Composants de levage anti-déflagrants et anti-étincelles catalogue produits Premier constructeur

Plus en détail

COMPRESSEUR ALTERNATIF

COMPRESSEUR ALTERNATIF COMPRESSEUR ALTERNATIF 1. DIAGRAMME D'UN COMPRESSEUR A PISTON 1.1. Compresseur à un étage L'évolution théorique d'un fluide dans le cylindre d'un compresseur à piston est présentée sur la figure 1 en coordonnées

Plus en détail