La formation initiale

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La formation initiale"

Transcription

1 1 sur 6 10/03/ :40 La formation initiale La France est un des pays où le poids du milieu social a le plus d'influence sur la réussite scolaire. Une situation visible dès le premier degré et qui s'accentue à mesure que le niveau d'études augmente. 30% de "sans diplôme" 11,2% des personnes âgées de 15 ans et plus disposent d'un diplôme supérieur à bac + 2, tandis que près de 31% ont au mieux le certificat d'études primaires (CEP). On confond souvent le niveau scolaire des jeunes générations qui sortent aujourd'hui du système éducatif - dont près des deux tiers avec le bac - et celui de l'ensemble des générations (qui ne comprend qu'un tiers de bacheliers). En effet, les plus âgés ont étudié à un moment où le système éducatif était beaucoup moins développé. Niveau de formation en 2007, selon l'âge, en% Une partie de la population, sortie du système de formation initiale peu diplômée, s'est formée par la suite, via la formation professionnelle ou à travers des expériences personnelles. Il n'en reste pas moins que le décalage est important entre l'image que se donne la société et la réalité du niveau d'éducation. Les ouvriers éliminés A mesure que l'on monte dans les études, la proportion d'élèves des couches sociales les moins favorisées diminue. Alors que les enfants d'ouvriers, d'inactifs et d'employés représentent la majorité des élèves de sixième (56% pour les deux catégories cumulées), ils ne constituent qu'une faible part (16%) des élèves de classes préparatoires aux grandes écoles. A l'inverse, les enfants dont les parents sont cadres ou exercent une profession libérale ne représentent que 16% des élèves de sixième, tandis qu'ils constituent plus de la moitié (55%) des élèves de classes préparatoires. Indicateur d'intensité de l'impact du milieu social sur le niveau scolaire en mathématiques, en 2006 Lecture: plus le chiffre est élevé, plus le milieu social influence le niveau scolaire en mathématiques.

2 2 sur 6 10/03/ :40 Si les inégalités sociales se manifestent dès l'école maternelle, elles s'accentuent au fur et à mesure que le niveau d'études augmente. Mais le "handicap" du milieu social n'est pas insurmontable. Même s'ils sont peu nombreux, et même s'ils doivent redoubler d'efforts, des enfants d'ouvriers et d'employés sont présents dans les filières de prestige. Le poids du milieu social La France partage avec la République tchèque un triste palmarès: celui d'être parmi les pays où l'origine sociale influe le plus sur le niveau scolaire. Une influence qui s'exerce par des éléments très variés: le niveau de vie (conditions d'étude, recours aux cours privés, etc.), l'éducation (aide aux devoirs, lectures, etc.) et diverses pratiques (langage, loisirs, etc.). Le résultat tiré des enquêtes menées par l'ocde sur le niveau scolaire à l'âge de 15 ans est valable en mathématiques, mais aussi en sciences ou en lettres. Les meilleurs résultats sont obtenus par des pays fort différents: les pays méditerranéens (Espagne, Italie, Portugal), le Canada et les pays nordiques. Origine sociale des élèves, en%

3 3 sur 6 10/03/ :40 La mauvaise position de la France peut s'expliquer par différents facteurs. Les programmes valorisent plus qu'ailleurs la culture de l'élite scolaire de la nation: la maîtrise d'un savoir mathématique théorique et de la langue française. A partir du collège, le système, très académique sur le plan de la forme, défavorise ceux qui peinent à entrer dans le moule officiel. Les évaluations à répétition dévalorisent et contribuent à l'échec des plus faibles. Le travail demandé hors temps scolaire est important, profitant à ceux qui disposent d'un soutien à domicile (de la part des parents ou par le biais de cours privés). Pas de diversité à l'ena Aux différents concours d'entrée à l'ecole nationale d'administration (ENA) de 2009, sur 81 élèves, 4 avaient un parent ouvrier et 13 un parent employé. Au total, seuls 12% des 139 parents appartenaient aux catégories populaires, alors que ces deux catégories représentent plus de la moitié des actifs occupés. A partir de ces données, on peut calculer un "indice de représentation", qui rapporte la proportion de parents d'une catégorie sociale donnée à la part de cette catégorie sociale parmi les actifs occupés. On mesure alors dans quelle proportion les parents des élèves entrés à l'ena sont représentatifs ou non de la composition sociale de l'emploi. Pour les ouvriers, si l'on divise 2,9% par 22,8%, on obtient un indice de... 12,7 sur 100. Ils sont donc environ huit fois (100/12,7) moins bien représentés qu'ils devraient l'être. A l'inverse, les cadres sont à un indice proche de 400: ils sont donc quatre fois plus représentés... Catégorie socioprofessionnelle des parents des élèves de l'ena, promotion Ces données sont fragiles: une partie des professions (23 sur 162) ne sont pas classées, et les deux parents sont pris en compte alors que les statistiques habituelles portent sur la profession du chef de ménage. Ces chiffres ne sont pas non plus réellement comparables avec les travaux réalisés antérieurement sur l'origine sociale des élèves des grandes écoles. Les sociologues Michel Euriat et Claude Thélot avaient observé une diminution de la part des catégories populaires dans ces écoles entre les années 1950 et la fin des années 1980 (1). Les éléments partiels dont on dispose laissent penser malgré tout qu'une faible démocratisation a pu être enregistrée depuis. Etudiants: l'origine sociale pèse lourd Les universités françaises n'accueillent qu'une petite minorité d'enfants d'employés et d'ouvriers. Ces deux catégories constituent moins du quart des étudiants, alors qu'elles représentent un peu plus de la moitié de la population française. Elles sont surtout représentées dans les premiers cycles et les enseignements généraux ainsi que dans les filières courtes technologiques. 15% des élèves d'instituts universitaires de technologie (IUT) et 20% de ceux des sections de technicien supérieur sont enfants d'ouvriers. Ils ne sont en revanche que 5% dans les classes préparatoires aux grandes écoles, contre 50% d'enfants de cadres supérieurs ou de professions libérales. Origine sociale des étudiants dans les universités selon les cursus, en , en%

4 4 sur 6 10/03/ :40 L'écart se creuse encore davantage en troisième cycle de l'enseignement supérieur. En licence, la proportion d'enfants d'ouvriers et d'employés est pratiquement équivalente à celle des cadres supérieurs et professions libérales: respectivement 27,4% (cumul employés et ouvriers) et 28,7%. Dès l'année suivante, en master, l'écart devient beaucoup plus fort, puisque 17,7% des élèves de ce niveau d'études sont fils et filles d'ouvriers et d'employés, alors qu'ils sont à 36,5% enfants de cadres supérieurs. En doctorat, ils ne sont plus que 11,6%, contre 38,3%. Origine sociale des étudiants selon les filières, en , en% L'université défavorisée Tous niveaux et tous types d'établissements confondus, la dépense moyenne par élève ou étudiant se monte, selon le ministère de l'education nationale, à euros en Alors qu'un étudiant à l'université coûte euros par an, la collectivité publique dépense euros par élève de classe préparatoire aux grandes écoles, soit près de 1,5 fois plus. Les dépenses de personnel représentent les trois quarts de la dépense d'éducation. Les disparités constatées entre les dépenses moyennes par élève des différents niveaux d'enseignement traduisent, en grande partie, les différences liées à l'encadrement en personnels enseignants et à leurs profils: taille des classes, nombre d'heures d'enseignement par élève et statut des enseignants. Dépense annuelle de la collectivité nationale par élève, en euros constants*, en 2007 ** Le coût moyen pour un étudiant de premier cycle à l'université est inférieur au chiffre annoncé. En effet, pour l'année 2007, le ministère de l'education a intégré la totalité des actions relatives à la recherche universitaire dans le coût de l'enseignement supérieur, ce qui a augmenté la dépense de euros par étudiant. Or les premiers cycles ne sont pas concernés par la recherche.

5 NOTES (R1) Prix constants: unité qui permet de gommer les effets de l'inflation sur les coûts. Ainsi, on remarque une proximité des coûts entre un étudiant préparant un brevet de technicien supérieur (BTS) ou inscrit en classe préparatoire aux grandes écoles. Pour plus de la moitié des étudiants, la majeure partie des cours est dispensée en amphithéâtre. Comment ne pas faire un lien entre le taux d'encadrement des filières post-bac et les chances de réussite de leurs étudiants? La durée de scolarisation de plus en plus inégale Les scolarités s'allongent, ce qui profite à tout le monde. Mais elles s'allongent surtout pour ceux qui ont les parcours les plus longs... Entre le milieu des années 1980 et celui des années 2000, la durée de scolarité s'est accrue d'au moins 3,2 années pour le dixième des personnes ayant été le plus longtemps à l'école, contre 1,5 année pour le dixième qui a connu le parcours le plus court. Les premiers sortent à 25 ans au moins, alors que les seconds quittent l'école à 17,2 ans au plus. Huit années d'enseignement séparent ces deux groupes, contre 6,5 années au milieu des années Les plus favorisés ont donc des formations encore plus longues qu'autrefois, accumulant les années d'études ou les cursus doubles. Compte tenu du financement public de l'école, cela signifie qu'une part encore plus grande de l'argent public profite à la scolarisation des plus favorisés, alors que les moins formés connaissent assez peu d'évolutions. Evolution de l'âge de sortie du système scolaire, en années Lecture: ce tableau représente la répartition, par tranches de 10 %, des personnes qui quittent l'école. Ainsi, les 10 % sortis le plus tôt du système scolaire l'ont fait à 15,7 ans au maximum en et à 17,2 ans en sur 6 10/03/ :40

6 6 sur 6 10/03/ :40 Alternatives Economiques - Pratique n 43 - Mars 2010 Notes (1) "Le recrutement social de l'élite scolaire en France. Evolution des inégalités de 1950 à 1990", Revue française de sociologie, vol. 36, n 3, 1995.

à Parcours des bacheliers professionnels

à Parcours des bacheliers professionnels #32 #21 observatoire régional Synthèse régionale février avril 2013 2012 à Parcours des bacheliers professionnels Néo-bacheliers professionnels aquitains 2006 entrés d l enseignement supérieur en 2006-2007

Plus en détail

Les bacheliers 2004 inscrits à l'université de Franche-Comté : Suivi sur 3 ans

Les bacheliers 2004 inscrits à l'université de Franche-Comté : Suivi sur 3 ans Les bacheliers 2004 inscrits à l'université de Franche-Comté : Suivi sur 3 ans L objectif de la présente étude est de suivre les bacheliers inscrits à l Université de Franche-Comté dans leur parcours de

Plus en détail

Diplôme du supérieur : une garantie pour l'insertion?

Diplôme du supérieur : une garantie pour l'insertion? EMPLOI - FORMATION EN PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR MÉMO N 46 - DÉCEMBRE 2009 Diplôme du supérieur : une garantie pour l'insertion? SÉVERINE LANDRIER CÉCILE REVEILLE-DONGRADI CHARGÉES D ÉTUDES L enquête

Plus en détail

Depuis vingt-cinq ans, une population de plus en plus diplômée mais avec des disparités selon le milieu social encore importantes

Depuis vingt-cinq ans, une population de plus en plus diplômée mais avec des disparités selon le milieu social encore importantes Depuis vingt-cinq ans, une population de plus en plus diplômée mais avec des disparités selon le milieu social encore importantes Magali Beffy, Delphine Perelmuter* Pour l année scolaire 2007-2008, les

Plus en détail

à Devenir des bacheliers

à Devenir des bacheliers observatoire régional #21 Synthèse régionale février 2012 à Devenir des bacheliers Qu ont fait les bacheliers 2006 de l académie de Bordeaux l année suivant l obtention du baccalauréat? En juin 2006, 22

Plus en détail

38 39 L état de l Enseignement supérieur et de la Recherche n 4 [édition 2010]

38 39 L état de l Enseignement supérieur et de la Recherche n 4 [édition 2010] 14 La réussite des étudiants inscrits dans une filière professionnelle courte est importante. Les lauréats d un BTS et surtout d un DUT poursuivent de plus en plus leurs études au moins jusqu au niveau

Plus en détail

LES VOIES D ACCÈS AUX GRANDES ÉCOLES DE LA CGE Diversité des origines et des profils

LES VOIES D ACCÈS AUX GRANDES ÉCOLES DE LA CGE Diversité des origines et des profils ENQUÊTE 2014 LES VOIES D ACCÈS AUX GRANDES ÉCOLES DE LA CGE Diversité des origines et des profils ENQUÊTE VOIES D ACCÈS 2014 1 LES VOIES D ACCÈS AUX GRANDES ÉCOLES Une enquête toujours plus représentative

Plus en détail

Tendances sur le marché du travail belge (1983-2013)

Tendances sur le marché du travail belge (1983-2013) 1 Tendances sur le marché du travail belge (1983-2013) Tendances sur le marché du travail belge (1983-2013) 1. Statut sur le marché de l'emploi de la population de 15 ans et plus en 1983 et en 2013 La

Plus en détail

Contexte d inscription et projets d études en 1 ère année de Deug

Contexte d inscription et projets d études en 1 ère année de Deug + UNIVERSITE DE PROVENCE AIX-MARSEILLE I Centre Saint-Charles case 61 Téléphone : 04 91 10 61 13 Télécopie : 04 91 10 61 20 e-mail : sylvie.david@up.univ-mrs.fr http://www.up.univ-mrs.fr/wove Contexte

Plus en détail

Confédération Française de l'encadrement-cgc

Confédération Française de l'encadrement-cgc Les classes moyennes www.cfecgc.org Confédération Française de l'encadrement-cgc Les problématiques d éducation On peut dresser un premier constat : «l environnement familial et le voisinage scolaire pèsent

Plus en détail

Filles et garçons dans le système éducatif depuis vingt ans

Filles et garçons dans le système éducatif depuis vingt ans Éducation, formation 2 Filles et garçons dans le système éducatif depuis vingt ans Fabienne Rosenwald* En 2004, comme vingt ans auparavant, les parcours scolaires des filles se distinguent de ceux des

Plus en détail

De l école maternelle au lycée (scolarisation, environnement pédagogique et résultats dans l enquête PISA sur les tests informatisés)

De l école maternelle au lycée (scolarisation, environnement pédagogique et résultats dans l enquête PISA sur les tests informatisés) Source d informations précises et pertinentes, Regards sur l éducation : Les indicateurs de l OCDE fait figure de publication de référence sur l état de l éducation dans le monde. Elle fournit des données

Plus en détail

Chiffre du mois. N 61 Décembre 2015. Diversité de recrutement dans les écoles d ingénieurs. Diversité de recrutement dans les écoles d ingénieurs

Chiffre du mois. N 61 Décembre 2015. Diversité de recrutement dans les écoles d ingénieurs. Diversité de recrutement dans les écoles d ingénieurs N 61 Décembre 2015 Introduction La Direction de l évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP) du Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche a publié au mois d octobre dernier

Plus en détail

Formation et emploi des jeunes dans les pays méditerranéens

Formation et emploi des jeunes dans les pays méditerranéens Formation et emploi des jeunes dans les pays méditerranéens Fiche pays système d éducation et de formation : Tunisie Yusuf Kocoglu, Lead, Université du Sud Toulon-Var Décembre 2014 Rapport commandité par

Plus en détail

Les étudiants en formation aux métiers éducatifs en Bretagne en 2012

Les étudiants en formation aux métiers éducatifs en Bretagne en 2012 N 19 / Juin 2014 L'INFO STATISTIQUE Les étudiants en formation aux métiers éducatifs en Bretagne en 2012 En 2012, la Bretagne accueille plus d'un millier d'étudiants en formation aux métiers d'éducateur

Plus en détail

DEUST ANIMATION DES LOISIRS SPORTIFS «MILIEUX URBAINS»

DEUST ANIMATION DES LOISIRS SPORTIFS «MILIEUX URBAINS» UNIVERSITE RENNES HAUTE BRETAGNE DEUST ANIMATION DES LOISIRS SPORTIFS «MILIEUX URBAINS» ETUDE DE L'INSERTION PROFESSIONNELLE DE LA PROMOTION 00/004 Observatoire des Parcours Etudiants et de l'insertion

Plus en détail

Des évolutions importantes annoncées en décembre 2016... 3

Des évolutions importantes annoncées en décembre 2016... 3 Dossier de presse juin 2016 Sommaire Des évolutions importantes annoncées en décembre 2016... 3 Favoriser des choix de filières par la création de «vœux groupés» sur une filière donnée d un territoire...

Plus en détail

information Les étudiants en économie, gestion et AES à l université en 2014-2015 note d 16.02 AVRVVVVVVVV IL Enseignement supérieur & Recherche

information Les étudiants en économie, gestion et AES à l université en 2014-2015 note d 16.02 AVRVVVVVVVV IL Enseignement supérieur & Recherche note d information Enseignement supérieur & Recherche 16.02 AVRVVVVVVVV IL Différents parcours permettent aux étudiants de se former en économie ou en gestion. Dès l obtention du baccalauréat ou après

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE LA VIE ÉTUDIANTE QUITTER L'UNIVERSITÉ APRÈS UNE

OBSERVATOIRE DE LA VIE ÉTUDIANTE QUITTER L'UNIVERSITÉ APRÈS UNE OBSERVATOIRE DE LA VIE ÉTUDIANTE QUITTER L'UNIVERSITÉ APRÈS UNE PREMIÈRE ANNÉE DE LICENCE ANNÉE UNIVERSITAIRE 2006-2007 PLAN GÉNÉRAL INTRODUCTION p. 2 I. Représentativité de l'échantillon p. 3 1) Sexe

Plus en détail

RAPPORT AU PREMIER MINISTRE

RAPPORT AU PREMIER MINISTRE RAPPORT AU PREMIER MINISTRE Le présent décret vise à porter le recrutement par concours externe des professeurs lycée professionnel au niveau du master. La mise en œuvre de cette réforme nécessite la modification

Plus en détail

Population. 1. Une faible croissance démographique. Un poids démographique important au Nord-Est parisien

Population. 1. Une faible croissance démographique. Un poids démographique important au Nord-Est parisien #1 2 1 Globalement, la ville connaît une relative stagnation de sa population, qui s explique en grande partie par un solde migratoire négatif. Toutefois, les moyennes statistiques démographiques n'ont

Plus en détail

L orientation après la terminale

L orientation après la terminale L orientation après la terminale Mme BOURNEIX M. EVRARD Conseillers d Orientation-Psychologues Schéma des formations DE médecine spécialisée DE médecine générale Doctorat DE pharmacie dentaire DE sage

Plus en détail

Les décrocheurs du système éducatif : de qui parle-t-on?

Les décrocheurs du système éducatif : de qui parle-t-on? Les décrocheurs du système éducatif : de qui parle-t-on? Agathe Dardier, Nadine Laïb et Isabelle Robert-Bobée* Un quart des jeunes entrés en 6 e en 1995 n ont pas terminé avec succès leur formation dans

Plus en détail

Les jeunes et la retraite

Les jeunes et la retraite Les jeunes et la retraite Maison de la Chimie, 6 décembre 2011 Les jeunes sur le marché du travail Hugues de Balathier Secrétaire général du Conseil d orientation pour l emploi www.coe.gouv.fr 1 Plan de

Plus en détail

Enquête sur la France des classes moyennes Vague 3

Enquête sur la France des classes moyennes Vague 3 Enquête sur la France des classes Vague 3 Tome 2 : Focus sur l école FD/JF/FG/MCP N 112507 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Jérôme Fourquet / Fabienne Gomant / Marion Chasles-Parot Département Opinion et

Plus en détail

de l Enseignement supérieur

de l Enseignement supérieur L état de l Enseignement supérieur et de la Recherche en France E X T R A I T S (9 i n d i c a t e u r s) n 4 décembre 2010 www.enseignementsu p- recherche. gouv.f r 07 À la session 2009, le taux de réussite

Plus en détail

Suivi et insertion professionnelle des étudiants diplômés d un Master II en 2007 18 mois après l obtention du diplôme

Suivi et insertion professionnelle des étudiants diplômés d un Master II en 2007 18 mois après l obtention du diplôme Numéro 19 Novembre 2009 Suivi et insertion professionnelle des étudiants diplômés d un Master II en 2007 18 mois après l obtention du diplôme Près de 7 diplômés sur 10 sont en emploi en février 2009 Situation

Plus en détail

Formation et emploi des jeunes dans les pays méditerranéens

Formation et emploi des jeunes dans les pays méditerranéens Formation et emploi des jeunes dans les pays méditerranéens Fiche pays système d éducation et de formation : Algérie Yusuf Kocoglu, Lead, Université du Sud Toulon-Var Décembre 2014 Rapport commandité par

Plus en détail

Les jeunes agriculteurs «professionnels» ont reçu un enseignement agricole de bon niveau

Les jeunes agriculteurs «professionnels» ont reçu un enseignement agricole de bon niveau FORMATION Les jeunes agriculteurs «professionnels» ont reçu un enseignement agricole de bon niveau Solange RATTIN SCEES Bureau de l information statistique L enseignement technologique et professionnel

Plus en détail

Les élèves en début de sixième

Les élèves en début de sixième ISSN 1286-9392 www.education.fr 01.36 JUILLET Àlarentrée2000, l évaluation en début de sixième, en mathématiques et en français, a été effectuée pour la douzième année consécutive. Au-delà des constats

Plus en détail

Enquête insertion professionnelle 2008 Devenir des diplômés de master 2006

Enquête insertion professionnelle 2008 Devenir des diplômés de master 2006 Enquête insertion professionnelle 2008 Devenir des diplômés de master 2006 Les 718 diplômés ayant quitté l'université de Franche-Comté, ont reçu une lettre les invitant à répondre à un questionnaire sur

Plus en détail

L âge moyen en fin de cursus est de 20 ans et 5 mois. Il varie suivant les diplômes préparés (cf tableau 1).

L âge moyen en fin de cursus est de 20 ans et 5 mois. Il varie suivant les diplômes préparés (cf tableau 1). L insertion professionnelle s est légèrement améliorée par rapport à l an passé puisque le taux d emploi a progressé de 4 points. Le taux de chômage, en revanche, demeure toujours important avec plus d

Plus en détail

Séjours à l étranger en cours d études : analyse de l enquête Génération 2010

Séjours à l étranger en cours d études : analyse de l enquête Génération 2010 Séjours à l étranger en cours d études : analyse de l enquête Génération 2010 Rapport du CEREQ Annexe 1 de l Observatoire Erasmus + / notes Portrait des jeunes en mobilité internationale (1/2) Table des

Plus en détail

Les migrations polynésiennes en France

Les migrations polynésiennes en France Les migrations polynésiennes en France n mars 1999*, 13 000 personnes nées en Polynésie française résidaient en France métropolitaine. Ce nombre est en forte croissance. C est avant tout une population

Plus en détail

Le classement PISA est-il fiable? Qu est ce que PISA?

Le classement PISA est-il fiable? Qu est ce que PISA? » L'histoire de l école française a été de nombreuse fois perturbée comme par exemple le dernier mouvement en date, mai 68. À la suite de ce mouvement, l'université est réformée, menant entre autres à

Plus en détail

Les indicateurs de l enseignement

Les indicateurs de l enseignement Les indicateurs de l enseignement 2012 7 e édition Les indicateurs de l enseignement 2012 Préface J ai le plaisir, pour la 4 e année consécutive, d ouvrir la nouvelle édition des Indicateurs de l enseignement.

Plus en détail

Etude du recrutement des étudiants de Licence 1 et 2 inscrits dans les filières proposées à la fois à Marseille et à Aix en 2005/06 et 2006/07

Etude du recrutement des étudiants de Licence 1 et 2 inscrits dans les filières proposées à la fois à Marseille et à Aix en 2005/06 et 2006/07 Etude du recrutement des étudiants de Licence 1 et 2 inscrits dans les filières proposées à la fois à Marseille et à Aix en 2005/06 et 2006/07 Note établie par l Sylvie David Juin 2007 Présentation L Espace

Plus en détail

Scolarisation et origines sociales depuis les années 1980 : progrès et limites

Scolarisation et origines sociales depuis les années 1980 : progrès et limites Scolarisation et origines sociales depuis les années 1980 : progrès et limites Jean-Pierre Dalous, Laurence Dauphin, Martine Jeljoul, Nadine Laïb, Béatrice Le Rhun, Jacqueline Perrin-Haynes, Isabelle Robert-Bobée,

Plus en détail

Les enseignants, leur rémunération et leur niveau de vie, 1982-2005

Les enseignants, leur rémunération et leur niveau de vie, 1982-2005 Les enseignants, leur rémunération et leur niveau de vie, 1982-2005 Dominique Goux (1) Eric Maurin (2) Version février 2008 Docweb no 0802 Dominique Goux (1) : Professeur associée d économétrie à l Ecole

Plus en détail

Près d'un établissement sur deux satisfait à l'obligation d'emploi de travailleurs handicapés

Près d'un établissement sur deux satisfait à l'obligation d'emploi de travailleurs handicapés n 58 novembre 2010 ISSN 1967-6158 Près d'un établissement sur deux satisfait à l'obligation d'emploi Données 2008 emploi formation insertion Franche-Comté La loi du 10 juillet 1987 relative à l obligation

Plus en détail

Les techniciens de laboratoire médical En région Centre -Val de Loire

Les techniciens de laboratoire médical En région Centre -Val de Loire Les techniciens de laboratoire médical En région Centre -Val de Loire La profession en quelques mots «Le technicien de laboratoire médical participe à la réalisation technique d'un examen de biologie médicale

Plus en détail

Les étudiants étrangers en France et français à l étranger. Jérôme Fabre, Magda Tomasini*

Les étudiants étrangers en France et français à l étranger. Jérôme Fabre, Magda Tomasini* Éducation, formation 2 Les étudiants étrangers en France et français à l étranger Jérôme Fabre, Magda Tomasini* En 2001, 1,8 million d étudiants poursuivent des études supérieures dans un pays de l OCDE

Plus en détail

à Les docteurs observatoire régional Synthèse régionale septembre 2011 #19

à Les docteurs observatoire régional Synthèse régionale septembre 2011 #19 observatoire régional à Les docteurs * Taux de rétention régional : Part des emplois dans la région d obtention du diplôme sur l ensemble des diplômés en emploi à la date d observation. #19 Synthèse régionale

Plus en détail

CONSEIL FEDERAL DE THIES LE SYSTEME LMD

CONSEIL FEDERAL DE THIES LE SYSTEME LMD CONSEIL FEDERAL DE THIES LE SYSTEME LMD 27 Décembre 2008 Dame SECK LES RAISONS Le dernier Congrès de Tambacounda avait voté une notion nous inscrivant dans l innovation pédagogique. Nous devons donc pour

Plus en détail

DESS Modélisation et Analyse Statistique de l Information - MASI

DESS Modélisation et Analyse Statistique de l Information - MASI DESS Modélisation et Analyse Statistique de l Information - MASI La population de diplômés de l IUP Modélisation et Analyse Statistique de l Information est de 13 pour l année 2003, moins nombreuse que

Plus en détail

Maîtrise Génie électrique et informatique industrielle (GEII)

Maîtrise Génie électrique et informatique industrielle (GEII) Maîtrise Génie électrique et informatique industrielle (GEII) La population de diplômés de l IUP Génie Informatique et Statistique est de 35 pour l année 003. Dans le cadre de l enquête 005, 88,5 % (3

Plus en détail

Les chiffres-clés du volontariat en Belgique

Les chiffres-clés du volontariat en Belgique 1 Les chiffres-clés du volontariat en Belgique Source utilisée : La présente note de synthèse constitue un résumé du chapitre 3 de l'étude suivante : Dujardin, A., Loos, M., Gijselinckx, C. et Marée, M.

Plus en détail

DESS Modélisation, Simulation, Optimisation MSO

DESS Modélisation, Simulation, Optimisation MSO DESS Modélisation, Simulation, Optimisation MSO Caractéristiques de la population En 2004 il y a eu 16 diplômés de DESS Modélisation, Simulation, Optimisation. Dans le cadre de l enquête 2006, ils ont

Plus en détail

Maîtrise Sciences de Gestion

Maîtrise Sciences de Gestion Maîtrise Sciences de Gestion La population de diplômés de l IUP Sciences de Gestion est de 64 pour l année 003 pour les deux options confondues, contrôle de gestion audit et ingénierie comptable et financière,

Plus en détail

Dossier - Insertion des jeunes. La fonction publique comme mode de professionnalisation des jeunes : usages et conditions des stages étudiants 3

Dossier - Insertion des jeunes. La fonction publique comme mode de professionnalisation des jeunes : usages et conditions des stages étudiants 3 La fonction publique comme mode de professionnalisation des jeunes : La fonction publique comme mode de professionnalisation des jeunes : usages et conditions des stages étudiants Olivier Joseph Isabelle

Plus en détail

L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE

L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE Copyright Photo Alto L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE Le phénomène de concentration continue d impacter le nombre des entreprises de la branche mais n a pas d incidence négative sur l emploi puisque

Plus en détail

PROMOTIONS 2008 2010 CARCASSONNE

PROMOTIONS 2008 2010 CARCASSONNE Année scolaire 2010/2011 ENQUÊTE SUR LE DEVENIR DES ANCIENS STIDIENS PROMOTIONS 2008 2010 CARCASSONNE Enquête réalisée dans le cadre des cours de «Complément de Statistique» par les étudiants de première

Plus en détail

Ingénieur diplômé de 3iL

Ingénieur diplômé de 3iL Ingénieur diplômé de 3iL Supplément au diplôme Le présent supplément au diplôme suit le modèle élaboré par la Commission Européenne, le Conseil de l'europe et l'unesco/cepes. Le supplément vise à fournir

Plus en détail

56% 100% sont français 19% 19% Taux de réponse : 93% Master 2 1. Master 1 11. Emploi non stable (31%)

56% 100% sont français 19% 19% Taux de réponse : 93% Master 2 1. Master 1 11. Emploi non stable (31%) M2 [P] Métiers de l'enseignement en anglais LLSHS Nombre de diplômés : 7 / Nombre de répondants : 6 Taux de réponse : 94% Origine des étudiants Série de bac Taux de réponse : 0 Bac littéraire 9 Bac économique

Plus en détail

Institut Universitaire de Technologie Poitiers-Châtellerault-Niort. Etudier & réussir. 10 spécialités DUT 15 Licences professionnelles

Institut Universitaire de Technologie Poitiers-Châtellerault-Niort. Etudier & réussir. 10 spécialités DUT 15 Licences professionnelles Institut Universitaire de Technologie Poitiers-Châtellerault-Niort Etudier & réussir 10 spécialités DUT 15 Licences professionnelles Les bonnes raisons de choisir un IUT Une qualité Les IUT d'enseignement

Plus en détail

L insertion des diplômés 2005 en licence professionnelle de l UPMC

L insertion des diplômés 2005 en licence professionnelle de l UPMC L insertion des diplômés 2005 en licence professionnelle de l UPMC Note préalable : Ce rapport a été réalisé à partir du questionnaire élaboré par le Ministère de l Education Nationale. 1 1. La population

Plus en détail

L évolution de la formation des professeurs du secondaire des disciplines générales à l école normale supérieure de Libreville (Gabon)

L évolution de la formation des professeurs du secondaire des disciplines générales à l école normale supérieure de Libreville (Gabon) Galedi Nzey L évolution de la formation des professeurs du secondaire des disciplines générales à l école normale supérieure de Libreville (Gabon) INTRODUCTION Au Gabon, avant 1981, la formation de tous

Plus en détail

Interview de Daniel Attias professeur de français à l université d Oulu

Interview de Daniel Attias professeur de français à l université d Oulu Interview de Daniel Attias professeur de français à l université d Oulu par Sylve Gautier, proviseur du Lycée Roosevelt de Reims Politique générale du gouvernement à l égard de l Université en Finlande

Plus en détail

pour une orientation pour vos inscriptions à l usage des professeurs principaux et des lycéens Espace marron du forum académique

pour une orientation pour vos inscriptions à l usage des professeurs principaux et des lycéens Espace marron du forum académique Forum académique post-bac 2015 Guide de préparation... à l usage des professeurs principaux et des lycéens Le Forum académique post-bac est pour vous une occasion unique de vous informer. Besoin de compléments

Plus en détail

THEME 4 FORMATION ET EMPLOI

THEME 4 FORMATION ET EMPLOI THEME 4 FORMATION ET EMPLOI Prof Question 1 Le diplôme : un passeport pour l emploi? Notions à découvrir Emploi, qualification, capital humain Indications A partir de données chiffrées on analysera la

Plus en détail

IUFE 30 avril 2012. Histoire de l enseignement secondaire en Occident, XIX e -XXI e siècles (1932-1961) Christian Alain Muller

IUFE 30 avril 2012. Histoire de l enseignement secondaire en Occident, XIX e -XXI e siècles (1932-1961) Christian Alain Muller IUFE 30 avril 2012 Histoire de l enseignement secondaire en Occident, XIX e -XXI e siècles DE L ORIENTATION PROFESSIONNELLE AU CYCLE D ORIENTATION (1932-1961) Christian Alain Muller (maître-assistant,

Plus en détail

Magistère Economie du développement

Magistère Economie du développement Magistère Economie du développement BAC+5 Domaine : Droit, Economie, Gestion Mention : Analyse économique et développement international Organisation : Ecole d'economie Lieu de formation : Ecole d'economie,

Plus en détail

Concours de recrutement de professeurs des écoles Session 2006

Concours de recrutement de professeurs des écoles Session 2006 note d information 07.28 MAI www.education.gouv.fr En 2006, 14 172 postes ont été ouverts aux concours de recrutement de professeurs des écoles publiques. Ce nombre de postes correspond à 4 de l ensemble

Plus en détail

Éducation, scolarité. Jean-Bernard Champion, Chargé d études statisticien, Observatoire national des ZUS, Délégation Interministérielle à la ville

Éducation, scolarité. Jean-Bernard Champion, Chargé d études statisticien, Observatoire national des ZUS, Délégation Interministérielle à la ville , scolarité éducation constituant un facteur majeur d intégration et de lutte contre L l exclusion, la réussite éducative a été retenue comme l un des cinq champs prioritaires de l action de l État dans

Plus en détail

LES LIENS SUFC/GRETA-DAFCO-GIP : Quels types de collaborations existent à ce jour? Sur quoi portent-elles?

LES LIENS SUFC/GRETA-DAFCO-GIP : Quels types de collaborations existent à ce jour? Sur quoi portent-elles? LES LIENS SUFC/GRETA-DAFCO-GIP : Quels types de collaborations existent à ce jour? Sur quoi portent-elles? Rapport final présenté dans le cadre du Colloque national CDSFUC 2008 «Les politiques partenariales

Plus en détail

Document d études. direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

Document d études. direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Document d études direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Numéro 166 Novembre 2011 EMPLOI DES JEUNES Synthèse des principales données relatives à l emploi des jeunes et

Plus en détail

L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane

L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane Enquêtes IVA 2012 et 2013 2 L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane Enquêtes IVA 2012 et 2013 Sept mois après la fin d une formation professionnelle

Plus en détail

Licences professionnelles

Licences professionnelles O f i p e r é su l t a t s Observatoire des Formations, des Insertions Professionnelles, Evaluations N 18 Avril 2002 http://www.univ-mlv.fr/ofipe/ Licences professionnelles Un nouveau diplôme existe dans

Plus en détail

Chapitre 3. Logement social : les difficultés à sortir du parc limitent les entrées pour les ménages les plus jeunes

Chapitre 3. Logement social : les difficultés à sortir du parc limitent les entrées pour les ménages les plus jeunes Logement social : les difficultés à sortir du parc limitent les entrées pour les ménages les plus jeunes Transitoire pour les jeunes, le logement social constitue souvent la première étape d'un itinéraire

Plus en détail

Savoir-faire applicables aux données statistiques. Donnez 3 synonymes de taux de variation...

Savoir-faire applicables aux données statistiques. Donnez 3 synonymes de taux de variation... Savoir faire exigibles Lire et comprendre les taux de variation Application Savoir-faire applicables aux données statistiques Formule pour calculer un taux de croissance à partir de 2 grandeurs G 1 et

Plus en détail

Formations post-bac en informatique. Stéphane Cateloin

Formations post-bac en informatique. Stéphane Cateloin Formations post-bac en informatique Stéphane Cateloin Pourquoi faire des études en informatique? parce que c est une discipline variée nombreux thèmes : programmation, image, réseaux, systèmes, bio-informatique,

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont stabilisés pour à

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLOMES DE LICENCE PROFESSIONNELLE PROMOTION 2007/2008

LE DEVENIR DES DIPLOMES DE LICENCE PROFESSIONNELLE PROMOTION 2007/2008 LE DEVENIR DES DIPLOMES DE LICENCE PROFESSIONNELLE PROMOTION 007/008 Méthodologie Les informations présentées dans ce document sont issues de l enquête d insertion pilotée par le ministère et réalisée

Plus en détail

Quand l'école est finie

Quand l'école est finie n 34 - janvier 2006 Quand l'école est finie en Franche-Comté L insertion des jeunes de la génération 2001 formés en Franche-Comté - synthèse L'étude exhaustive, réalisée par le Cereq, est téléchargeable

Plus en détail

Préface. Alberto LOPEZ Directeur du Céreq

Préface. Alberto LOPEZ Directeur du Céreq Premiers pas dans la vie active de la génération 2010 Enquête 2013 Préface Cette cinquième édition de «Quand l école est finie» paraît alors que la crise, initiée en 2008 à la suite de l effondrement

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management et conduite de projet en PME-PMI de l Université Lille 2 - Droit et Santé Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

En 2004, la France comptait 108 601 étudiants

En 2004, la France comptait 108 601 étudiants Ministère de l Emploi, de la cohésion sociale et du logement Ministère de la Santé et des Solidarités En 2004, 947 instituts de formation aux professions paramédicales ont formé 108601 étudiants inscrits

Plus en détail

Héritages, donations et aides aux ascendants et descendants

Héritages, donations et aides aux ascendants et descendants CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 25 novembre 2015 à 9 h 30 «Structures familiales, transferts intergénérationnels, bien-être» Document N 05 Document de travail, n engage pas le Conseil

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Etudes politiques de l Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Master Lettres et arts du spectacle

Master Lettres et arts du spectacle Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Lettres et arts du spectacle Université Stendhal - Grenoble 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Réunion d information Post-bac Niveau Première. Jeudi 4 Février 2016. Lycée Le Bon Sauveur

Réunion d information Post-bac Niveau Première. Jeudi 4 Février 2016. Lycée Le Bon Sauveur Réunion d information Post-bac Niveau Première Jeudi 4 Février 2016 Lycée Le Bon Sauveur Sommaire: La classe de terminale Le Post-bac - Engager la réflexion - Se mettre en «démarche» - Quel Parcours envisager?

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE CONTRAT QUADRIENNAL DE DÉVELOPPEMENT 2008-2011. Université du Sud Toulon-Var

MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE CONTRAT QUADRIENNAL DE DÉVELOPPEMENT 2008-2011. Université du Sud Toulon-Var MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE CONTRAT QUADRIENNAL DE DÉVELOPPEMENT 2008-2011 Université du Sud Toulon-Var ANNEXE INDICATEURS Université du Sud Toulon-Var Indicateurs

Plus en détail

Travail sur le fichier. des adhérents de l'abf. Qui êtes-vous? par Delphine ANTOINE

Travail sur le fichier. des adhérents de l'abf. Qui êtes-vous? par Delphine ANTOINE Qui êtes-vous? Chaque année l'a.b.f. enregistre un nombre important de nouvelles adhésions. Mais au lieu d'augmenter les effectifs, ces nouveaux membres ne viennent guère que compléter les vides laissés

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Economie, Gestion de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des

Plus en détail

N 2016-01. Janvier 2016 Situation d ensemble des diplômés de la promotion 2013 Les conditions d emploi La recherche d emploi

N 2016-01. Janvier 2016 Situation d ensemble des diplômés de la promotion 2013 Les conditions d emploi La recherche d emploi LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2016-01 Janvier 2016 Situation d ensemble des diplômés de la promotion 2013 Les conditions d emploi La recherche d emploi Enquête en ligne réalisée en mai 2015. L INSERTION

Plus en détail

BTS: Brevet de Technicien Supérieur

BTS: Brevet de Technicien Supérieur BTS: Brevet de Technicien Supérieur Le BTS Chaque année, près de 300 000 étudiants choisissent la filière des BTS. Ces formations post baccalauréat courtes (deux années après le Bac) offrent une très vaste

Plus en détail

ETUDIANTS 2008-2009 LICENCE 3 D ADMINISTRATION PUBLIQUE MASTER I D ADMINISTRATION PUBLIQUE PREPARATION GENERALE PREPARATION MATHS-ECO

ETUDIANTS 2008-2009 LICENCE 3 D ADMINISTRATION PUBLIQUE MASTER I D ADMINISTRATION PUBLIQUE PREPARATION GENERALE PREPARATION MATHS-ECO ETUDIANTS 8-9 LICENCE 3 D ADMINISTRATION PUBLIQUE MASTER I D ADMINISTRATION PUBLIQUE PREPARATION GENERALE PREPARATION MATHS-ECO QUE SONT-ILS DEVENUS? INSTITUT DE PREPARATION A L ADMINISTRATION GENERALE

Plus en détail

Marion Vichery, promotion 2010-2012, étudiante à l ENSAI.

Marion Vichery, promotion 2010-2012, étudiante à l ENSAI. Marion Vichery, promotion 2010-2012, étudiante à l ENSAI. Après un baccalauréat Economique et Social obtenu mention très bien, j ai voulu poursuivre mes études dans une filière sélective qui allie principalement

Plus en détail

LA FORMATION PROFESSIONNELLE

LA FORMATION PROFESSIONNELLE LA FORMATION PROFESSIONNELLE La loi 2014-288 du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle Les mesures de cette loi sont, pour certaines, directement inspirées de l accord national interprofessionnel

Plus en détail

Les étudiants canadiens de première génération à l université : la persévérance aux études

Les étudiants canadiens de première génération à l université : la persévérance aux études Les étudiants canadiens de première génération à l université : la persévérance aux études Résumé de la note de recherche 9 Cette note de recherche s intéresse aux parcours scolaires des étudiants de première

Plus en détail

profession d'avenir LE FRANCILIEN

profession d'avenir LE FRANCILIEN profession d'avenir L EMPLOI DANS LES CABINETS FRANCILIENS Des chiffres pleins de promesses Comment va l emploi dans les cabinets franciliens? Qui sont les collaborateurs qui y travaillent? Comment ont-ils

Plus en détail

Sur proposition du ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique,

Sur proposition du ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Décret n 2012-635 du 13 juin 2012, fixant le cadre général du régime des études et les conditions d'obtention du diplôme national en sciences et techniques d'audiovisuel et du cinéma. Le chef du gouvernement,

Plus en détail

S il existe quelques éléments sociographiques sur

S il existe quelques éléments sociographiques sur 66 Géraud Lafarge, IUT de Lannion (CNRS, université de Rennes 1) et Dominique Marchetti, CNRS, université de Paris 1 donnent ici les résultats d une enquête inédite sur la provenance et le profil des étudiants

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Economie-Gestion de l Université Paris Descartes Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

Situation à l'entrée en Licence pro

Situation à l'entrée en Licence pro Lic. Pro Assurance, banque, finance / Développement et gestion des clientèles professionnelles Droit-Eco-Gestion Nombre de diplômés : 80 / Nombre de répondants : 64 Taux de réponse : 8 Origine des étudiants

Plus en détail

POURQUOI NE SE REINSCRIVENT-ILS PAS APRES LA LICENCE 1?

POURQUOI NE SE REINSCRIVENT-ILS PAS APRES LA LICENCE 1? N 10 : Mars 2008 POURQUOI NE SE REINSCRIVENT-ILS PAS APRES LA LICENCE 1? Le devenir des étudiants non-réinscrits à l Université Rennes 2 après la 1 ère année de licence et les raisons de leur départ (Promo

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Mathématiques de l Université Lille 1 - Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

8Dy 75. Deux prédicteurs de réussite aux études postsecondaires. Christian RAGUSICH Georges AKHRAS

8Dy 75. Deux prédicteurs de réussite aux études postsecondaires. Christian RAGUSICH Georges AKHRAS Actes du 20 e colloque de l AQPC RÉUSSIR AU COLLÉGIAL 8Dy 75 Deux prédicteurs de réussite aux études postsecondaires Christian RAGUSICH Georges AKHRAS Deux prédicteurs de réussite aux études postsecondaires

Plus en détail

20 ème Enquête annuelle sur les besoins en emplois et en formations dans la logistique

20 ème Enquête annuelle sur les besoins en emplois et en formations dans la logistique DOSSIER DE PRESSE LE 13 MAI 2014 20 ème Enquête annuelle sur les besoins en emplois et en formations dans la logistique Synthèse Pour la 20 ème année consécutive, l enquête logistique 2013-2014 de l AFT-IFTIM

Plus en détail

DEMANDE D INSCRIPTION

DEMANDE D INSCRIPTION M1 Droit social Formation continue Gestionnaire de formation : Mme Cécile GEORGEON 01 53 55 27 28 cecile.georgeon@univ-paris1.fr DEMANDE D INSCRIPTION Année universitaire 2015-2016 Cadre à destination

Plus en détail