LICENCE SCIENCES ET TECHNOLOGIES Semestre 1 Q1MI1005 «Physique et Ingénieries» OPTIQUE ET IMAGES : COURS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LICENCE SCIENCES ET TECHNOLOGIES 2011-2012 Semestre 1 Q1MI1005 «Physique et Ingénieries» OPTIQUE ET IMAGES : COURS"

Transcription

1 LICENCE SCIENCES ET TECHNOLOGIES Seestre QMI005 «Physique et Ingénieries» OPTIQUE ET IMAGES : COURS

2 PLAN U COURS PARTIE : Lois fondaentales de l optique géoétrique et systèes iageurs siples Les grands principes de l optique géoétrique Le prise Iages et stigatise Approxiation de Gauss Miroir plan et iroir sphérique ioptre plan Lentilles inces PARTIE 2 : Perception d iages et systèes iageurs L œil et la vision L observation des petits objets L observation des objets lointains (lunettes et télescopes) TRAVAUX PRATIQUES TP : Lois fondaentales de l optique géoétrique, odélisation d un arc-en-ciel TP2 : Systèes iageurs (lentilles inces) et icroscope 2

3 L œil et la vision Introduction Les différents constituants de l œil L accoodation éfauts et corrections Pouvoir séparateur et pouvoir de résolution Sensibilité Vision des couleurs Traiteent de l inforation 3

4 Introduction personne sur 2 dans le onde voit al. En France, 62% de la population porte des lunettes. La copréhension de la vision est donc iportante : processus optique, traiteent de l inforation erniers progrès de la recherche : chirurgie, thérapie génique, prothèses... 4

5 Les différents constituants de l œil uscles ciliaires diaphrage n =,333 fovéa ou tache jaune tache aveugle n =,336 lentille convergente de distance focale variable (cônes & bâtonnets) 5

6 Les ilieux transparents de l œil (cornée, cristallin, hueurs ) peuvent être replacés en preière approxiation par une lentille ince unique localisée au niveau du cristallin (œil réduit). La distance lentille-rétine est fixe. L enseble lentille-rétine fore l œil réduit. Un objet n est vu netteent que si son iage se fore sur la rétine, et plus particulièreent sur la tache jaune riche en cellules photosensibles. Cela iplique que l objet doit être au voisinage de l axe optique. 6

7 L accoodation Un objet est vu netteent si son iage se fore sur la rétine. La distance cristallin-rétine étant fixe ( OA ' ), il faut que la distance focale f du cristallin varie pour que l iage A se fore sur la rétine quelle que soit la position de l objet A. OA OA = f Quand A se rapproche, OA augente. Il faut donc que f diinue pour que l iage se fore toujours en A. A + cristallin rétine O A Ce écanise d accoodation de l œil est effectué par les uscles ciliaires qui odifient la courbure du cristallin. 7

8 Zone de vision distincte Pas d accoodation (œil au repos) : vision nette à une distance M (distance axiale de vision distincte) M = OA PR. Le point correspondant sur l axe s appelle le punctu reotu (PR). Accoodation axiale : vision nette à une distance (distance iniale de vision distincte) = OA PP. Le point correspondant sur l axe s appelle le punctu proxiu (PP). Pour un œil noral (œil eétrope), le PR est à l infini et le PP à environ 25 c. A à l infini + cristallin rétine O A = F PR à l infini foyer iage de l œil réduit sur la rétine. 8

9 Vergences au PP et au PR La distance cristallin rétine est constante K = = OA' constante En notant C la vergence de l œil réduit, la relation de conjugaison de escartes s écrit alors : K = OA Au PP, l œil accoode et sa vergence vaut C : C K + = C Au PR, l œil est au repos et sa vergence vaut C M : K + = L aplitude dioptrique ΔC=C -C M est obtenue en soustrayant les 2 relations précédentes. M 9 C M

10 Aplitude dioptrique PR ( M ) vision nette : zone de vision distincte PP ( ) vision floue Δ C = M Aplitude dioptrique expriée en dioptrie ( δ = - ) Vue norale: ΔC = 4δ (PR à l infini et PP à 25 c) 0

11 Les défauts optiques de l œil 4 défauts ajeurs de la vision : yopie hyperétropie presbytie astigatise traiteent principal : lunettes ou lentilles chirurgie

12 Principe de la correction d un défaut optique Le défaut entraîne un décalage et une réduction de la zone de vision distincte. La correction raène les PP et PR aux valeurs norales. AB hors zone de vision nette Œil A B floue, avant ou après la rétine Correction AB hors zone Iage A B dans de vision nette la zone de vision nette = objet pour l œil Œil Iage A 2 B 2 nette, sur la rétine 2

13 La yopie Œil trop convergent ou trop long Au repos, F est devant la rétine. + cristallin rétine Le PR est à distance finie. Les objets lointains sont flous. A à l infini O F Accoodation axiale (aplitude dioptrique norale ΔC = 4 δ): = ΔC + M > ΔC < ΔC Le PP est situé plus près (oins de 25 c) que pour un œil noral. 3

14 Correction de l œil yope Il faut reculer le PR à l infini en déplaçant F sur la rétine, donc diinuer la vergence de l œil. On accole donc à l œil une lentille divergente de vergence. C = f ' Solution chirurgicale: odification du rayon de courbure de la cornée au laser ou iplant 4

15 Au Punctu Reotu, Œil non corrigé Œil corrigé C M M + OA' M = = + = + OA ' C M f ' f ' f ' () (2) 0 Soit, en effectuant (2) - () : = + = C < 0 ' f M Avec C la vergence de la lentille correctrice 5

16 Conséquences de la correction Au repos: la correction fait de l objet à l infini une iage au PR. La distance focale du verre correcteur est donnée par: ' f = M < 0 Vision proche: l aplitude dioptrique étant norale (ΔC=4δ) Sans correction Avec correction On en déduit : Soit : C = K + = C K + c = C C + = ΔC La correction par la lentille divergente a aussi pour effet de reculer le PP à une distance norale (environ 25 c). = C = = = 0. ΔC C M + 6

17 L hyperétropie Œil pas assez convergent ou trop court. + cristallin rétine Au repos, F est derrière la rétine. f ' OA' OA > 0 < 0 > M A à l infini O F Pour voir netteent à l infini, il faut accooder légèreent. Le PR est virtuel. Faisceau incident convergent PR 7

18 Vision proche (aplitude dioptrique norale de 4 δ): ΔC = M > > ΔC Le PP est situé plus loin (plus de 25c) que pour un œil noral. L œil hyperétrope ne voit pas netteent les objets proches. 8

19 Correction de l œil hyperétrope Il faut raener le PR à l infini. L œil n étant pas assez convergent, il faut donc augenter la vergence de l œil. On accole donc à l œil une lentille convergente de vergence C qui fait d un objet AB à l infini une iage au PR. 9

20 Au Punctu Reotu, Œil non corrigé M + OA' M = f ' Œil corrigé C M = = + OA' C M f ' f ' Soit, M = + f ' = C > 0 20

21 Conséquences de la correction Au repos, le PR est rejeté à l infini. Vision proche: l aplitude dioptrique étant norale Sans correction Avec correction K + K + = C c = C + C Soit : C = C + = M + = ΔC La correction par la lentille convergente a aussi pour effet de rapprocher le PP à une distance norale. 2

22 La presbytie Avec l âge: affaiblisseent des uscles ciliaires et perte d élasticité du cristallin : l aplitude dioptrique ΔC diinue. Le PR reste à l infini ais le PP s éloigne progressiveent. ΔC = quand ΔC diinue, augente. Correction par des verres convergents («dei-lunes») pour la vision de près uniqueent. 22

23 L astigatise La cornée n est pas parfaiteent sphérique. Pas de ise au point siultanée possible sur des lignes verticales et horizontales. Correction plus difficile: lentilles cylindriques orientées pour corriger les distorsions dans toutes les directions. 23

24 Test d astigatise Placez vous à 5. Si la couleur noire est différente suivant les orientations, vous êtes peut-être astigate. 24

25 Pouvoir séparateur et pouvoir de résolution Mise en évidence : ire de Foucault α Si la distance devient trop grande, on ne distingue plus l alternance de bandes sobres et claires. 25

26 Le pouvoir séparateur ε est la distance angulaire la plus petite entre 2 points dont les iages sont distinctes. La quantité /ε s appelle l acuité visuelle. Il est lié à la distance angulaire entre 2 cellules de la rétine. B A α cristallin A B α AB rétine Les points A et B sont résolus si : α > ε Œil noral, ε à4.0-4 rad ou. Angle équivalent: pièce de euro vue à 76 26

27 Le pouvoir de résolution AB in est la plus petite distance entre 2 points résolus par l œil. AB est iniale quand l objet est au PP et vu sous un angle ε : AB i n = ε PP à 25 c : AB in 0,25 x =75 μ 27

28 Sensibilité Seuil de sensibilité : au-dessous de ce seuil, aucune ipulsion nerveuse n est transise. Une cellule sensible de la rétine peut réagir à un seul photon. Cependant il faut 5 à 9 photons en oins de 00 s pour engendrer un signal transis au cerveau (filtres neuronaux). Le seuil dépend de la longueur d onde (propriétés de filtre des constituants de l œil) Cornée opaque si λ < 300 n Cristallin opaque si λ < 380 n Absorption par l eau si λ > 200 n 28

29 Cellules photosensibles et vision des couleurs Bâtonnets : vision noir et blanc et nocturne, plus sensibles dans le vert (500n) Cônes : vision des couleurs (pigents) et diurne λ axiale d absorption 445 n 535 n 575 n Sensibilité axiale autour de n 29

30 Traiteent de l inforation Processus neurologique coplexe à l aide de différentes aires visuelles situées dans le cortex Reconstruction de l iage nécessaire par le cerveau : icroouveents de l œil, tache aveugle, inversion de l iage et vision tridiensionnelle Parfois le cerveau «dérape» : illusions d optique, qui n ont rien à voir avec un quelconque défaut d optique! Illusions de ouveent, taille, contraste, couleur... 30

31 Quelques exeples 3

32 Et pourtant... Autres tests: 32

33 Conclusion La vision est un processus coplexe (optique, neurologique) sensible au oindre «défaut». Cela iplique la ise au point de techniques de correction. Nouvelles techniques : Rectification du rayon de courbure de la cornée au laser Iplant de correction Iplant replaçant le cristallin (cataracte) Thérapie génique Greffes de prothèses sur le systèe nerveux (rétine artificielle) 33

34 Rétine artificielle 34

35 Observation des objets lointains: illustrations Télescope de Newton Systèes redresseurs: prise de Porro 35

36 Télescope de Newton 36

37 Lunette terrestre : systèe redresseur d iage (prises de Porro utilisé dans les juelles) A C B B C A La lunette donne une iage finale renversée : inconvénient pour l observation d objets terrestres. On peut corriger ce problèe en interposant entre l objectif et l oculaire un systèe qui va redresser l iage interédiaire A B. Exeple : le redresseur de Porro utilisant deux prises à réflexion totale donne de A B une iage A B droite qui servira ensuite d objet pour l oculaire. 37

LUMIERE, OPTIQUE ET IMAGES

LUMIERE, OPTIQUE ET IMAGES Licence Sciences et Technologies MISMI (Mathématiques, Informatique, Sciences de la Matière et de l Ingénieur) UE Physique et Ingénieries LUMIERE, OPTIQUE ET IMAGES Série B J.M. Huré 1 Série B Cours 10

Plus en détail

CPGE MPSI Programme de khôlle. Programme de khôlle. - Semaines 7 et 8 - (24/10 au 10/11) Bases de l optique géométrique

CPGE MPSI Programme de khôlle. Programme de khôlle. - Semaines 7 et 8 - (24/10 au 10/11) Bases de l optique géométrique Programme de khôlle - Semaines 7 et 8 - (24/10 au 10/11) Bases de l optique géométrique 1. Savoir que la lumière est une onde électromagnétique, se propagent de manière omnidirectionnelle à partir d une

Plus en détail

1 Comment caractériser l image d un objet au travers d une lentille convergente?

1 Comment caractériser l image d un objet au travers d une lentille convergente? Compétences exigibles Physique-Chimie Première partie Représentation visuelle Chapitre 1 L œil et la vision Séance 3 Savoir décrire le modèle réduit de l œil et le mettre en correspondance avec l œil réel

Plus en détail

TP oeil et lunette astronomique

TP oeil et lunette astronomique TP oeil et lunette astronomique 1 Description de l oeil L oeil est l organe de la vision ; il peut observer directement des objets ou bien examiner les images données par des systèmes optiques ; son rôle

Plus en détail

Thème: La représentation visuelle

Thème: La représentation visuelle Thème: La représentation visuelle Ce que l on voit de notre monde environnant estil vu de la même manière par toutes les autres espèces? Ce que l on voit-on est-il conforme à la réalité? Qu est-ce qu une

Plus en détail

O4. Association de lentilles minces

O4. Association de lentilles minces NOM Prénom : O4. Association de lentilles minces Les propriétés des lentilles minces permettent de déterminer les images formées par les instruments d optique constitués de plusieurs lentilles associées,

Plus en détail

1) Sources de lumières

1) Sources de lumières TP COURS OPTIQUE GEOMETRIQUE Lycée F.BUISSON PTSI CONNAISSANCE DE BASES EN OPTIQUE GEOMETRIQUE 1) Sources de lumières 1-1) Sources à spectre de raies ou spectre discontinu Ces sources émettent un spectre

Plus en détail

Optique géométrique. La lumière est à la fois une onde et un corpuscule!

Optique géométrique. La lumière est à la fois une onde et un corpuscule! Optique géométrique UE3 Voir est un phénomène complexe qui implique une succession d événement qui permettent de détecter, localiser et identifier un objet éclairé par une source de lumière. L œil est

Plus en détail

MONJAUD Robin (monjaud@efrei.fr)

MONJAUD Robin (monjaud@efrei.fr) 1 MONJAUD Robin (monjaud@efrei.fr) Mme L Hernault 2 MONJAUD Robin (monjaud@efrei.fr) Mme L Hernault 3 MONJAUD Robin (monjaud@efrei.fr) Mme L Hernault 4 MONJAUD Robin (monjaud@efrei.fr) Mme L Hernault 5

Plus en détail

Partie sciences physiques

Partie sciences physiques I) L'ŒIL Partie sciences physiques Coupe de l'œil Muscle (corps ciliaire) Ligament (zonule) Cornée Sclérotique Rétine Humeur aqueuse Iris Cristallin Humeur vitrée Nerf optique Description Sclérotique :

Plus en détail

1L : Représentation visuelle du monde Chapitre 2 : L œil et ses défauts

1L : Représentation visuelle du monde Chapitre 2 : L œil et ses défauts 1L : Représentation visuelle du monde Chapitre 2 : L œil et ses défauts Cours I. Modélisation d un œil : 1. Schéma de l œil et vision : L œil est un récepteur de lumière sensible aux radiations lumineuses

Plus en détail

TD : Lentilles minces

TD : Lentilles minces Questions de cours TD : Lentilles minces SP-Q Quelles sont les relations de conjugaison d une lentille Expressions du grandissement transversal SP-Q Comment construire le rayon émergent correspondant à

Plus en détail

I- Formation des images dans l œil

I- Formation des images dans l œil Chap. 1 Mécanismes optiques de la vision I- Formation des images dans l œil 1- Condition de vision d un objet A quelle condition Julien peut il lire son journal? Il faut que le journal soit éclairé, qu

Plus en détail

L'œil et les problèmes de vision

L'œil et les problèmes de vision L'œil et les problèmes de vision Sommaire Choix du sujet Présentation de l'œil humain Trois exemples des différents problèmes de vision et leur conséquence Schémas de deux problèmes de vision Modélisation

Plus en détail

Les amétropies oculaires: description et correction

Les amétropies oculaires: description et correction Les amétropies oculaires: description et correction Dr K CHATTI, 2010 Pré requis Notions de dioptriques géométriques anatomie-histologie de l'œil Population Cible Étudiants du premier cycle des études

Plus en détail

8/10/10. Schéma de l œil humain. Fonctionnement. Fonctionnement de l œil humain: Les défauts de l œil humain

8/10/10. Schéma de l œil humain. Fonctionnement. Fonctionnement de l œil humain: Les défauts de l œil humain L œil humain Points essentiels Fonctionnement de l œil humain: La vision éloignée La vision rapprochée Le pouvoir d'accommodation Les défauts de l œil humain L hypermétropie La myopie La presbytie Fonctionnement

Plus en détail

Relations de conjugaison des lentilles minces sphériques :

Relations de conjugaison des lentilles minces sphériques : Université de Cergy-Pontoise 2015-2016 Complément d optique géométrique et de mécanique S2-CUPGE-MP/PC TD n o 3 : Lentilles minces sphériques Relations de conjugaison des lentilles minces sphériques :

Plus en détail

Cours d optique O14-Quelques instruments

Cours d optique O14-Quelques instruments Cours d optique O14-Quelques instruments 1 Introduction L idée de ce cours est de présenter quelques instruments d optiques classiques : on commencer par parler de l œil puis de la loupe avant d expliquer

Plus en détail

A) 1,3408 B) 1,3490 C) 1,3554 D) 1,3618 E)

A) 1,3408 B) 1,3490 C) 1,3554 D) 1,3618 E) Sup Perform NÎMES PHYSIQUE 1 er Quad 2009 - Contrôle Optique QCM1 : Soit un milieu dans lequel la lumière jaune (de longueur d onde λj = 578 nm) se propage à la vitesse de 221190 km.s -1 et la lumière

Plus en détail

L USAGE DE LA CALCULATRICE N EST PAS AUTORISE

L USAGE DE LA CALCULATRICE N EST PAS AUTORISE NOM : CORRECTION 1 / 5 PRENOM :.. 1 ère ES Devoir d enseignement scientifique Vendredi 28 septembre 2012 Durée : 1h30 L USAGE DE LA CALCULATRICE N EST PAS AUTORISE Dans ce devoir, il est fortement conseillé

Plus en détail

Lentilles et miroirs. Instruments fondamentaux. Exercice 5 : Oculaires. Exercice 1 : Zones d une lentille divergente et d un miroir concave

Lentilles et miroirs. Instruments fondamentaux. Exercice 5 : Oculaires. Exercice 1 : Zones d une lentille divergente et d un miroir concave MPSI2, Louis le Grand ormation des images, instruments d optique Semaine du 8 au 15 octobre On prendra n = 1 pour l air dans tous les exercices. On produira une figure soignée pour chaque situation étudiée.

Plus en détail

Chapitre 2 : Les mécanismes optiques de l œil (p. 19)

Chapitre 2 : Les mécanismes optiques de l œil (p. 19) THÈME 1 : REPRÉSENTATION VISUELLE Chapitre 2 : Les mécanismes optiques de l œil (p. 19) Savoir-faire : Reconnaître la nature convergente ou divergente d une lentille. Représenter symboliquement une lentille

Plus en détail

TROUBLES DE LA REFRACTION

TROUBLES DE LA REFRACTION TROUBLES DE LA REFRACTION DR DEGDEG LAZHAR Rappels Dioptre = surface séparant 2 milieux transparents d indices différents Œil = succession de dioptres sphériques Dioptre cornéen 40 D Dioptre cristallinien

Plus en détail

MODELE DE L ŒIL HUMAIN COMPOSITION

MODELE DE L ŒIL HUMAIN COMPOSITION : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : @ :sordalab@wanadoo.fr MODELE DE L ŒIL HUMAIN Ref: OS-8477 COMPOSITION Adaptateur pupille Ecran rétine Lentilles Support Globe oculaire Compas optique - un modèle

Plus en détail

Compléter le schéma ci- contre en indiquant la marche des rayons lumineux qui permette d expliquer que le personnage voit le bouchon de la bouteille

Compléter le schéma ci- contre en indiquant la marche des rayons lumineux qui permette d expliquer que le personnage voit le bouchon de la bouteille TEST A PREMIÈRE S THÈME OBSERVER VISION IMAGE NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... I. VISIBILITÉ D UN OBJET Compléter le schéma ci- contre en indiquant la marche des rayons lumineux qui permette

Plus en détail

Devoir Surveillé n 3

Devoir Surveillé n 3 Devoir Surveillé n 3 Les candidat(e)s veilleront à exposer leurs réponses avec clarté et rigueur, rédiger avec soin dans un français correct et reporter dans la marge les numéros des questions traitées.

Plus en détail

Lycée Viette TSI 1. T.D. 02 optique miroir plan lentilles minces

Lycée Viette TSI 1. T.D. 02 optique miroir plan lentilles minces Ex 01 Ex 02 Catadioptre T.D. 02 optique miroir plan lentilles minces O Deux miroirs rectangulaires M et M forment un C angle de 70, AC = AC = 50 cm. 1. Un point lumineux P se trouve entre les miroirs.

Plus en détail

Optique géométrique Chapitre 2 : Les lentilles sphériques minces Document de cours

Optique géométrique Chapitre 2 : Les lentilles sphériques minces Document de cours Optique géométrique Chapitre 2 : Les lentilles sphériques minces Document de cours Plan du chapitre : I. Présentation et conditions d utilisation 1. Définitions 2. Types de lentilles minces 3. Conditions

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGÉS DE O 3

TRAVAUX DIRIGÉS DE O 3 TRVUX DIRIGÉS DE O 3 Exercice : Constructions graphiques Pour chacune des figures, déterminer la position de l objet ou de son image par la lentille mince. Les points situés sur l axe optique sont les

Plus en détail

I Représentation et modélisation de l œil.

I Représentation et modélisation de l œil. I Représentation et modélisation de l œil. Doc 1 : voir livre p 202 Lorsque la lumière pénètre dans l oeil par la pupille, elle traverse des milieux transparents : la cornée, l humeur aqueuse, le cristallin

Plus en détail

L'astigmatisme, c'est quoi?

L'astigmatisme, c'est quoi? L'astigmatisme, c'est quoi? 1 er avril 2016 [L'ASTIGMATISME, C'EST QUOI?] 1 er avril 2016 Information à savoir avant de lire Avant d'entrer dans le vif du sujet, laissé moi vous parler de l'œil humain

Plus en détail

1 Chemin d un faisceau lumineux

1 Chemin d un faisceau lumineux TD P3 Optique Lentilles sphériques minces Savoir-faire travaillés dans les exercices d application Savoir construire la marche d un rayon lumineux quelconque. Ex. 1 Démontrer la relation de conjugaison

Plus en détail

Chap 1: Formation des images

Chap 1: Formation des images Chap 1: Formation des images Plan I- Conceptions historiques de la vision II- Voir un objet III- Les lentilles IV- Les lentilles convergentes I-Conceptions historiques de la vision 1 ) Pendant l Antiquité.

Plus en détail

TP-Cours : Instruments d optique A. MARTIN. Sources lumineuses. Miroirs Lentilles. Projection Autocollimation. Instruments d optique

TP-Cours : Instruments d optique A. MARTIN. Sources lumineuses. Miroirs Lentilles. Projection Autocollimation. Instruments d optique et et 1/21 1 / 21 et Lumière blanche Lampe à incandescence : lumière blanche Source thermique : Fonctionnement basé sur le rayonnement électromagnétique spontané d un corps chauffé à haute température,

Plus en détail

FICHE 5A LES LENTILLES MINCES. 1. Définition d une lentille. 2. Différents types de lentilles. Lentilles à bords minces. Lentilles à bords épais

FICHE 5A LES LENTILLES MINCES. 1. Définition d une lentille. 2. Différents types de lentilles. Lentilles à bords minces. Lentilles à bords épais FICHE 5A LES LENTILLES MINCES. Définition d une lentille Une lentille est un milieu transparent limité par deux dioptres dont l'un au moins est sphérique. D: diamètre d'ouverture. e: épaisseur. Une lentille

Plus en détail

Exercices sur les miroirs plans

Exercices sur les miroirs plans Exercices sur les miroirs plans 1 Concepts de base... Faire un commentaire pour chaque affirmation suivante : 1. Nous pouvons voir la lumière puisque nous pouvons visualiser un faisceau lumineux en dispersant

Plus en détail

Points essentiels. Fonctionnement de l œil humain: Les défauts de l œil humain. L hypermétropie La myopie La presbytie

Points essentiels. Fonctionnement de l œil humain: Les défauts de l œil humain. L hypermétropie La myopie La presbytie L œil humain Points essentiels Fonctionnement de l œil humain: Les défauts de l œil humain L hypermétropie La myopie La presbytie Fonctionnement La lumière traverse la cornée et pénètre dans l œil par

Plus en détail

1 ere ES/L Chapitre 2 : L œil, système optique Chapitre 2. I) L œil, du réél au modèle : I-1) L œil réel :

1 ere ES/L Chapitre 2 : L œil, système optique Chapitre 2. I) L œil, du réél au modèle : I-1) L œil réel : 1 ere ES/L Chapitre 2 : L œil, système optique Chapitre 2 I) L œil, du réél au modèle : I-1) L œil réel : L œil humain est un globe sphérique d'environ 25 mm de diamètre. Il est composé principalement:

Plus en détail

BTS Systèmes Photoniques Analyse et Mise en Œuvre D un Système

BTS Systèmes Photoniques Analyse et Mise en Œuvre D un Système BTS Systèmes Photoniques Analyse et Mise en Œuvre D un Système SP-TP AMS Frontofocomètre Fonction globale du système : e frontofocomètre est un instrument d optique permettant de mesurer la puissance frontale

Plus en détail

L oeil. Chapitre 2 : I. Description de l œil. II. L œil réduit

L oeil. Chapitre 2 : I. Description de l œil. II. L œil réduit Chapitre 2 : L oeil I. Description de l œil L œil est un système optique compliqué. Il comporte des milieux transparents qui permettent le passage de la lumière : la cornée transparente, l humeur aqueuse,

Plus en détail

Sciences Physiques 1ES S. Zayyani. Fiche de Cours

Sciences Physiques 1ES S. Zayyani. Fiche de Cours Sciences Physiques 1ES S. Zayyani Fiche de Cours Unité : Représentation visuelle Chapitre: Chapitre 1 L œil Voir un objet Pour que l on puisse «voir un objet», il faut certaines conditions. Il faut surtout

Plus en détail

L œil et ses défauts

L œil et ses défauts L œil et ses défauts 1 L œil 1.1 Description sommaire La rétine comporte des récepteurs, Les cônes sont essentiellement concentrés dans la zone centrale de la rétine, la macula et son centre, la fovéa.

Plus en détail

Programme de khôlles

Programme de khôlles Programme de khôlles Semaines 7 et 8 (du 3 au 16 novembre 2014) Les lentilles minces 1. Savoir qu une lentille épaisse est un système centré, formé de deux dioptres sphériques qui délimitent un milieu

Plus en détail

module de biophysique annales d examens

module de biophysique annales d examens QUESTIONS D EXAMENS ELECTRICITE ET BIOELECTRICITE OPTIQUE GEOMETRIQUE ET BIOPHYSIQUE DE LA VISION BIOPHYSIQUE DES RAYONNEMENTS Partie B : - Chapitre Faculté de Médecine - Université d Alger 1/23 Soit un

Plus en détail

Lentilles. IV 35. Viseur. 1) Un viseur est constitué d un objectif formé par une lentille mince convergente L 1, de distance focale f 1 = 10 cm et

Lentilles. IV 35. Viseur. 1) Un viseur est constitué d un objectif formé par une lentille mince convergente L 1, de distance focale f 1 = 10 cm et Lentilles I 77. Phare. Un phare est constitué par un filament lumineux de cm de long et par une lentille de diamètre cm. Lorsque celleci est à cm du filament, elle en donne une image nette sur un écran

Plus en détail

DIOPTRIQUE OCULAIRE ET AMÉTROPIES. Aspects Biophysiques

DIOPTRIQUE OCULAIRE ET AMÉTROPIES. Aspects Biophysiques DFGSM3 Neurosciences DIOPTRIQUE OCULAIRE ET AMÉTROPIES Aspects Biophysiques professeur M. ZANCA Jean-Baptiste Chardin, Paris, 1699-1779 Sept 2012 RAPPELS & DEFINITIONS OEIL NORMAL AMETROPIES SPHERIQUES

Plus en détail

O2 FORMATION DES IMAGES & APPROXIMATION DE GAUSS

O2 FORMATION DES IMAGES & APPROXIMATION DE GAUSS O2 FORMATION DES IMAGES & APPROXIMATION DE GAUSS Objectifs de cette leçon : Définitions d un objet, d une image et d un système optique. Notions d objets et d images étendues Notions d objets et d images

Plus en détail

Exercices Ch.1 p : 28 29 LES MÉCANISMES OPTIQUES DE LA VISION

Exercices Ch.1 p : 28 29 LES MÉCANISMES OPTIQUES DE LA VISION Exercices Ch.1 p : 28 29 LES MÉCANISMES OPTIQUES DE LA VISION P : 28 n 1 Tester ses connaissances Définissez les mots ou expressions. Accommodation, punctum remotum, punctum proximum, œil réduit, distance

Plus en détail

Influence des réglages d un appareil photographique

Influence des réglages d un appareil photographique Influence des réglages d un appareil photographique Ce document présente les résultats concernant l influence de différents réglages sur une image lors d une prise de vue par un appareil photographique.

Plus en détail

PHY-5041-2 L OPTIQUE EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES «LES LENTILLES» DOCUMENT PRÉPARÉ PAR LYNE DESRANLEAU

PHY-5041-2 L OPTIQUE EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES «LES LENTILLES» DOCUMENT PRÉPARÉ PAR LYNE DESRANLEAU Commission scolaire des Hautes-Rivières Les services de l enseignement Éducation des adultes et Formation professionnelle PHY-5041-2 L OPTIQUE EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES «LES LENTILLES» QUESTIONNAIRE (Ne

Plus en détail

LYCEE PIERRE CORNEILLE BACCALAUREAT BLANC 2006 PHYSIQUE CHIMIE. Durée 3 h 30. L usage des calculatrices n est pas autorisé

LYCEE PIERRE CORNEILLE BACCALAUREAT BLANC 2006 PHYSIQUE CHIMIE. Durée 3 h 30. L usage des calculatrices n est pas autorisé LYCEE PIERRE CORNEILLE BACCALAUREAT BLANC 2006 PHYSIQUE CHIMIE Durée 3 h 30 L usage des calculatrices n est pas autorisé Ce sujet comporte quatre exercices, qui sont indépendants les uns des autres : I.

Plus en détail

Question de cours 1. Question de cours 2. Question de cours 3. Problème 1 OPTIQUE ATOMISTIQUE. DS 1 le 1er octobre 2012

Question de cours 1. Question de cours 2. Question de cours 3. Problème 1 OPTIQUE ATOMISTIQUE. DS 1 le 1er octobre 2012 DS le er octobre 202 OPTIQUE ATOMISTIQUE NB : Le candidat attachera la plus grande importance à la clarté, à la précision et à la concision de la rédaction. Les copies illisibles ou mal présentées seront

Plus en détail

Les défauts de la vision

Les défauts de la vision Les défauts de la vision 1 3 2 EN CLASSE Fovéa Rétine Nerf optique Tache aveugle Corps vitré Cristallin Cornée Pupille Iris Nez Globe oculaire gauche vu de dessus L œil est un organe du corps humain qui

Plus en détail

1 Les instruments d'optique

1 Les instruments d'optique Les instruments d'optique. LES ACCESSOIRES : LENTILLES ET MIROIRS.. Lentilles minces convergentes Qu'est-ce que c'est? Une lentille mince est caractérisée par trois points singuliers et deux grandeurs

Plus en détail

Filières SMP & SMIA, année 2012-2013 Optique Géométrique Pr. Khalid ASSALAOU FPL, Maroc

Filières SMP & SMIA, année 2012-2013 Optique Géométrique Pr. Khalid ASSALAOU FPL, Maroc Filières SMP & SMIA, année 202-203 Optique Géométrique Pr. Khalid ASSALAOU, Maroc Les lentilles minces (suite) 2 Construction du rayon émergent correspondant à un rayon incident donné lentille convergente

Plus en détail

OPTIQUE GEOMETRIQUE / CARACTERISTISQUES GENERALES DES INSTRUMENTS D OPTIQUE / Page 1 sur 26 PLAN DU COURS 1. DEFINITIONS... 2

OPTIQUE GEOMETRIQUE / CARACTERISTISQUES GENERALES DES INSTRUMENTS D OPTIQUE / Page 1 sur 26 PLAN DU COURS 1. DEFINITIONS... 2 OPTIQUE GEOMETRIQUE / CARACTERISTISQUES GENERALES DES INSTRUMENTS D OPTIQUE / Page 1 sur 26 PLAN DU COURS 1. DEFINITIONS.... 2 2. GRANDISSEMENT TRANSVERSAL... 3 3. DISTANCE FOCALE DE GAUSS... 3 4. PUISSANCE...

Plus en détail

CH1 : Vision et images

CH1 : Vision et images CH : Vision et s I La d'un rayon de lumière I Etude de la d'un rayon lumineux monochromatique : Marche d'un rayon de lumière restant dans un milieu transparent d'indice de réfraction n constant 2 Marche

Plus en détail

Séquence 1 L œil et l appareil photographique (15 exercices corrigés)

Séquence 1 L œil et l appareil photographique (15 exercices corrigés) Séquence L œil et l appareil photographique (5 exercices corrigés) Exercice 8 page 24 Schématiser une lentille : La lentille est convergente. n la symbolise donc par un segment vertical avec deux flèches

Plus en détail

CORRIGE TD n 2. EXERCICE 1 : construction de l image AB en utilisant les éléments cardinaux. EXERCICE 2 : la lunette astronomique

CORRIGE TD n 2. EXERCICE 1 : construction de l image AB en utilisant les éléments cardinaux. EXERCICE 2 : la lunette astronomique CORRIGE TD n EXERCICE : construction de l image AB en utilisant les éléments cardinaux EXERCICE : la lunette astronomique Une lunette astronomique est constituée dun objectif L de focale f =0 cm et dun

Plus en détail

Chapitre II: lentilles

Chapitre II: lentilles Chapitre II: lentilles II.1) Système optique idéal II.2) Les lentilles et les miroirs II.1) Système optique idéal Surface d onde (1) Surface d onde S: Tous les points de S sont en phase Dans ce cas, S

Plus en détail

FORMATION D IMAGE. On souhaite former l image d un objet, i.e une représentation homothétique de cet objet, à l aide de divers systèmes optiques.

FORMATION D IMAGE. On souhaite former l image d un objet, i.e une représentation homothétique de cet objet, à l aide de divers systèmes optiques. FORMATION D IMAGE On souhaite former l image d un objet, i.e une représentation homothétique de cet objet, à l aide de divers systèmes optiques. I. Définitions I.1. Système optique Un système optique (S)

Plus en détail

3LESLENTILLESMINCES. http://femto-physique.fr/optique_geometrique/opt_c3.php

3LESLENTILLESMINCES. http://femto-physique.fr/optique_geometrique/opt_c3.php 3LESLENTILLESMINCES Cette fiche de cours porte sur les lentilles minces. L approche est essentiellement descriptive et repose sur la maîtrise de la construction des rayons lumineux. Ce chapitre est accessible

Plus en détail

TP05 LA LUNETTE ASTRONOMIQUE LE TELESCOPE DE NEWTON

TP05 LA LUNETTE ASTRONOMIQUE LE TELESCOPE DE NEWTON TP05 LA LUNETTE ASTRONOMIQUE LE TELESCOPE DE NEWTON I. LA LUNETTE ASTRONOMIQUE OBJECTIFS : Une lunette astronomique permet de voir une image grossie d un objet éloigné. Vous devez simuler une lunette astronomique

Plus en détail

image intermédiaire plan du réticule

image intermédiaire plan du réticule Principe et utilisation de lunette, collimateurs et viseurs On se propose d étudier les appareils permettant de réaliser des pointés et des mesures. Pour l utilisation correcte d un instrument d optique,

Plus en détail

ELEMENTS DE BIPHYSIQUE DE LA VISION

ELEMENTS DE BIPHYSIQUE DE LA VISION ELEMENTS DE BIPHYSIQUE DE LA VISION La vision d'un objet est obtenue grâce aux ondes lumineuses qu'il émet, soit directement (source lumineuse) soit par réflexion des ondes provenant d'une source lumineuse

Plus en détail

Oraux : optique géométrique

Oraux : optique géométrique Extraits de rapports de jury : - Le tracé de rayons, dans des cas les plus triviaux, engendre de nombreuses erreurs et imprécisions, même avec une seule lentille (tracé de l'émergent pour un incident quelconque,

Plus en détail

OPTIQUE GEOMETRIQUE II.- THEORIE. Définition : L indice de réfraction n caractérise le milieu dans lequel se propage la lumière.

OPTIQUE GEOMETRIQUE II.- THEORIE. Définition : L indice de réfraction n caractérise le milieu dans lequel se propage la lumière. 31 O1 OPTIQUE GEOMETRIQUE I.- INTRODUCTION L optique est une partie de la physique qui étudie la propagation de la lumière. La lumière visible est une onde électromagnétique (EM) dans le domaine de longueur

Plus en détail

Dr K CHATTI [Tapez un texte] Biophysique de la vision

Dr K CHATTI [Tapez un texte] Biophysique de la vision La vision d'un objet est obtenue grâce aux ondes lumineuses qu'il émet, soit directement (source lumineuse) soit par réflexion des ondes provenant d'une source lumineuse extérieure. La chaîne visuelle

Plus en détail

Organisation des appareils et des systèmes: Le domaine de l optique

Organisation des appareils et des systèmes: Le domaine de l optique Université Bordeaux Segalen Organisation des appareils et des systèmes: Bases physiques des méthodes d exploration UE 3A Le domaine de l optique Dr JC DELAUNAY PACES- année 2011/2012 OPTIQUE GEOMETRIQUE

Plus en détail

Pr Hamid TOUMA Département de Physique Faculté des Sciences de Rabat Université Mohamed V

Pr Hamid TOUMA Département de Physique Faculté des Sciences de Rabat Université Mohamed V Pr Hamid TOUMA Département de Physique Faculté des Sciences de Rabat Université Mohamed V Généralités sur les instruments d optiques : Classification : Les instruments d optiques sont de types différents

Plus en détail

Mathématiques et Physique Appliquée X1X0012 Date de l'examen: 6 janvier 2014 1 H. Aucun. Groupe: Vision oculaire et instruments

Mathématiques et Physique Appliquée X1X0012 Date de l'examen: 6 janvier 2014 1 H. Aucun. Groupe: Vision oculaire et instruments , MATHEMATQUES Semestre 1 UNVERSTÉ DE NANTES U.F.R. des Sciences et des Techniques S.E.V.E. Bureau des Examens Nom de 'U.E. : Code de 'U.E. : Mathématiques et Physique Appliquée X1X0012 Date de l'examen:

Plus en détail

-Quelques Notions d Optique-

-Quelques Notions d Optique- VIDEO MAKING -Quelques Notions d Optique- Ce tutorial à pour but d expliquer le fonctionnement, simplifié, des différentes lentilles utilisées dans les objectifs. Pour réaliser mon Mini35, je me suis documenté

Plus en détail

Bac blanc n o 1 1ES1 2016 «Représentation visuelle» Exercice 2 L œil de Mélanie

Bac blanc n o 1 1ES1 2016 «Représentation visuelle» Exercice 2 L œil de Mélanie Bac blanc n o 1 1ES1 2016 «Représentation visuelle» Exercice 2 œil de Mélanie Vous êtes infirmier(e) scolaire et vous recevez les parents de Mélanie, 5 ans, élève de grande section de maternelle. es parents

Plus en détail

G.P. DNS Septembre 2008. Optique géométrique de base I. Miroirs sphériques

G.P. DNS Septembre 2008. Optique géométrique de base I. Miroirs sphériques DNS Sujet Optique géométrique de base... 1 I.Miroirs sphériques...1 A.Position de l image et grandissement transversal... 1 B.Le télescope de Cassegrain...2 II.Lentilles minces... 3 A.Position de l image

Plus en détail

- PROBLEME D OPTIQUE 1 -

- PROBLEME D OPTIQUE 1 - - 1 - ENONCE : «Appareil photographique» I. OBJECTIF STANAR On assimile l objectif d un appareil photographique à une lentille mince convergente () de centre O et de distance focale image f. a distance

Plus en détail

DEVOIR SURVEILLE N 1

DEVOIR SURVEILLE N 1 Année 2011/2012 - PCSI-2 DS 01 : Optique 1 DEVOIR SURVEILLE N 1 Samedi 24 Septembre 2011 Durée 3h00 Le candidat attachera la plus grande importance à la clarté, à la précision et à la concision de la rédaction.

Plus en détail

TP spécialité N 3 La Lunette Astronomique 1 / 7

TP spécialité N 3 La Lunette Astronomique 1 / 7 TP spécialité N 3 La Lunette Astronomique / 7 I- Matériel disponible. - Un banc d optique avec accessoires : Une lanterne avec la lettre «F», deux supports pour lentille, un porte écran, un miroir plan,

Plus en détail

http://vision-laser.info/la cornée.html

http://vision-laser.info/la cornée.html Chirurgie réfractive Anatomie de l œil : L'œil humain est l'organe des sens essentiel à la perception du monde qui nous entoure par l'acquisition constante des informations nouvelles que notre cerveau

Plus en détail

Licence IOVIS 2011/2012. Optique géométrique. Lucile Veissier lucile.veissier@spectro.jussieu.fr

Licence IOVIS 2011/2012. Optique géométrique. Lucile Veissier lucile.veissier@spectro.jussieu.fr Licence IOVIS 2011/2012 Optique géométrique Lucile Veissier lucile.veissier@spectro.jussieu.fr Table des matières 1 Systèmes centrés 2 1.1 Vergence................................ 2 1.2 Eléments cardinaux..........................

Plus en détail

Cours S7. Brèves notions sur l oeil

Cours S7. Brèves notions sur l oeil Cours S7 Brèves notions sur l oeil David Malka MPSI 2015-2016 Lycée Saint-Exupéry http://www.mpsi-lycee-saint-exupery.fr Table des matières 1 Anatomie de l oeil 1 2 Modélisation de l oeil 1 2.1 Modélisation

Plus en détail

TP Cours Focométrie des lentilles minces divergentes

TP Cours Focométrie des lentilles minces divergentes Noms des étudiants composant le binôme : TP Cours ocométrie des lentilles minces divergentes Estimer la distance focale image d une lentille divergente est moins aisé que de déterminer celle d une lentille

Plus en détail

O 3 Lentilles minces sphériques dans les conditions de Gauss

O 3 Lentilles minces sphériques dans les conditions de Gauss 3 dans les conditions de Gauss PCSI 205 206 I Lentille mince sphérique. Généralités Définition : une lentille sphérique est un système optique centré résultant de l association de deux dioptres sphériques.

Plus en détail

IX. IMAGE D UN OBJET PAR UNE LENTILLE SPHERIQUE MINCE CONVERGENTE

IX. IMAGE D UN OBJET PAR UNE LENTILLE SPHERIQUE MINCE CONVERGENTE page IX-1 IX. IMGE D UN JET PR UNE LENTILLE SPHERIQUE MINCE CNVERGENTE Nous allons utiliser les foyers 1 et leurs propriétés pour établir la position et la grandeur d une image, connaissant celles de l

Plus en détail

Chapitre III : lentilles minces

Chapitre III : lentilles minces Chapitre III : lentilles minces Les lentilles minces sont les systèmes optiques les plus utilisés, du fait de leur utilité pour la confection d instruments d optique tels que microscopes, télescopes ou

Plus en détail

Chapitre 2. Les mécanismes optiques de l œil

Chapitre 2. Les mécanismes optiques de l œil Manuel pages 19 à 34 Choix pédagogiques Les conditions de visibilité d un objet étant posées et la présentation de l œil réalisée, il s agit d étudier maintenant les mécanismes optiques de fonctionnement

Plus en détail

Sources - Techniques de projection - Lentilles

Sources - Techniques de projection - Lentilles TPC2 TP - Sciences Physiques Sources - Techniques de projection - Lentilles Objectifs généraux de formation Formation disciplinaire - Capacités exigibles Caractériser une source lumineuse par son spectre.

Plus en détail

I. Les différentes lentilles

I. Les différentes lentilles es lentilles minces es lentilles minces entrent dans la constitution de presque tous les systèmes optiques et leur étude est donc particulièrement importante. I. es différentes lentilles Une lentille est

Plus en détail

1 ) Composants de base permettant de modifier les caractéristiques géométriques d'un faisceau lumineux : miroirs, fibres optiques, lentilles

1 ) Composants de base permettant de modifier les caractéristiques géométriques d'un faisceau lumineux : miroirs, fibres optiques, lentilles II.2 ptique 1 ) Composants de base permettant de modifier les caractéristiques géométriques d'un faisceau lumineux : miroirs, fibres optiques, lentilles 1.1) Définitions 1.1.1) Rayons et faisceaux lumineux

Plus en détail

TP focométrie. Ce TP est évalué à l'aide du compte-rendu pré-imprimé.

TP focométrie. Ce TP est évalué à l'aide du compte-rendu pré-imprimé. TP focométrie Ce TP est évalué à l'aide du compte-rendu pré-imprimé. Objectifs : déterminer la distance focale de divers lentilles minces par plusieurs méthodes. 1 Rappels 1.1 Lentilles... Une lentille

Plus en détail

Jette un œil! Ce dossier contient : - Étude de l œil et de la vision (1 ère partie) - Simulation de l œil sur banc optique (2 ème partie)

Jette un œil! Ce dossier contient : - Étude de l œil et de la vision (1 ère partie) - Simulation de l œil sur banc optique (2 ème partie) Jette un œil! Ce dossier contient : - Étude de l œil et de la vision ( ère partie) - Simulation de l œil sur banc optique (2 ème partie) - Simulation de l œil avec correction (3 ème partie) - Choix d une

Plus en détail

OPTIQUE. 1. Loi de la réflexion. Un rayon lumineux incident sur une surface transparente, se comporte comme illustré ci-dessous: rayon incident

OPTIQUE. 1. Loi de la réflexion. Un rayon lumineux incident sur une surface transparente, se comporte comme illustré ci-dessous: rayon incident OPTIQUE Un rayon lumineux incident sur une surface transparente, se comporte comme illustré ci-dessous: rayon incident AIR rayon réfléchi EAU rayon réfracté A l'interface entre les deux milieux, une partie

Plus en détail

287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION. Ce qu il faut savoir

287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION. Ce qu il faut savoir 287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION troubles de la réfraction Ce qu il faut savoir 1. Savoir définir l acuité visuelle tant sur le plan optique que physiologique. Connaître les modalités et les conditions de

Plus en détail

Module 3 La lumière et les systèmes optiques. Thème 4 Les lentilles et la vision

Module 3 La lumière et les systèmes optiques. Thème 4 Les lentilles et la vision Module 3 La lumière et les systèmes optiques Thème 4 Les lentilles et la vision Les types de lentilles Une lentille est un morceau incurvé de matière transparente comme le verre ou le plastique. La lumière

Plus en détail

TP n 3 : Œil réduit - Défauts et corrections

TP n 3 : Œil réduit - Défauts et corrections TP n 3 : Œil réduit - Défauts et corrections I. Construction d'un œil réduit : 1- Maquette de l œil : Après avoir observé la maquette de l œil, rechercher les éléments optiques la constituant. 2- A retenir

Plus en détail

Chapitre 3 : Lentilles

Chapitre 3 : Lentilles 2 e B et C 3 Lentilles convergentes 1 3.1 Définitons Chapitre 3 : Lentilles Les surfaces des lentilles sont sphériques. La droite joignant les centres C 1 et C 2 des deux calottes donne l axe optique de

Plus en détail

TP4/5 Opt. Identification rapide : CV ou DV? Me thode d auto-collimation

TP4/5 Opt. Identification rapide : CV ou DV? Me thode d auto-collimation TPC Focome trie des lentilles minces Objectifs : De terminer la nature (convergente CV ou divergente DV) d une lentille mince. De terminer par diffe rentes me thodes la distance focale image d une lentille

Plus en détail

Etude expérimentale sur les interférences lumineuses

Etude expérimentale sur les interférences lumineuses Etude expérimentale sur les interférences lumineuses La lumière est une onde électromagnétique. Deux ondes sont à même d interagir en se sommant. Dans certains cas particuliers, notamment pour deux rayons

Plus en détail

3 Défauts. Bien davantage pour votre vision

3 Défauts. Bien davantage pour votre vision 3 Défauts Visuels Bien davantage pour votre vision Une Vision sans défaut Un œil sans aucun défaut visuel, reçoit une image d objets proches ou lointains qui se forme parfaitement sur la rétine. Pour restituer

Plus en détail

Chapitre II-3 La dioptrique

Chapitre II-3 La dioptrique Chapitre II-3 La dioptrique A- Introduction Quelques phénomènes causés par la réfraction de la lumière : quelqu'un dans une piscine semble plus petit... un règle en partie immergée semble brisée... un

Plus en détail

Chap.3 Lentilles minces sphériques

Chap.3 Lentilles minces sphériques Chap.3 Lentilles minces sphériques 1. Les différents types de lentilles minces sphériques 1.1. Les différentes formes de lentilles sphériques 1.2. Lentilles minces Centre optique 1.3. Lentille convergente

Plus en détail