Mesures radar et de communications satellites large bande

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mesures radar et de communications satellites large bande"

Transcription

1 Solutions pour Mesures radar et de communications satellites large bande Utiliser un oscilloscope à large bande passante pour mesurer directement et analyser les sorties d'émetteur radar et satellites en bandes X, Ku et Ka jusqu'à 32 GHz Note d'application Aperçu Les systèmes radar et de communications satellites du marché de l'aérospatial/défense exigent de plus en plus de bande passante de signal et d'analyse et un gain de traitement plus important. En effet, les systèmes de communications satellites exigent plus de débit et les systèmes radar modernes ont besoin d'un gain de traitement supérieur pour une résolution spatiale améliorée, ce qui à son tour exige des bandes passantes de modulation plus larges. Les systèmes radar modernes font aussi appel à des formats de signaux à modulation par impulsions plus complexes qui améliorent la résolution spatiale et réduisent la probabilité d'interception et de brouillage. De nombreux systèmes radar et de communications satellites fonctionnent dans les hyperfréquences (par ex. bandes X, Ku et Ka), ce qui autorise la gestion de bandes passantes de modulation élargies, des capacités accrues et offre de surcroît l'avantage de pouvoir utiliser des antennes plus petites. Dans certains cas, les larges bandes passantes requises dépassent les bandes de fréquence intermédiaire (FI) des analyseurs de spectre RF et des analyseurs de signaux vectoriels (ou FFT) que l'on trouve dans le commerce. Ceci, associé aux fréquences de fonctionnement supérieures requises, occasionne un ensemble important de défis pour les ingénieurs RF chargés de tester les émetteurs radar et satellite. Problème Mesurer rapidement, précisément et à moindre coût les performances des émetteurs RF/hyperfréquences, dans les applications radar et satellites actuelles, constitue un réel défi. Dans certains cas (par ex. pour la mesure EVM d'un émetteur satellitaire), il n'est pas toujours possible de mesurer directement la sortie de l'émetteur et les ingénieurs doivent souvent recourir à un matériel convertisseur-abaisseur sur mesure qui ramène les fréquences RF/hyperfréquences à une fréquence FI qu'un matériel de test du commerce pourra mesurer. Malheureusement, cela implique des coûts d'ingénierie non récurrents pour la conception, la construction et le test du matériel, qui peuvent être rédhibitoires. Le matériel convertisseur-abaisseur introduit lui aussi ses propres dégradations RF susceptibles de masquer les vraies performances de l'émetteur RF/hyperfréquences sous test. De plus, une distorsion peut se produire. Elle accroît l'evm totale mesurée et il devient alors difficile de distinguer quelle est la quantité d'evm engendrée par la source de l'émetteur. Faute d'autres options, de nombreux ingénieurs RF doivent s accommoder d une incertitude sur la précision de mesure découlant d une méthode qui est tout sauf idéale.

2 Solution La réponse à ce dilemme réside dans la recherche d'une solution qui permette de mesurer directement et d'analyser la sortie de l'émetteur RF/hyperfréquences sans devoir nécessairement recourir à un matériel convertisseurabaisseur de fréquence. Pour cela, une solution idéale consiste à utiliser l'oscilloscope à large bande passante capable de mesurer directement et d'analyser les signaux des émetteurs radar et satellites actuels, en bande X, Ku et Ka jusqu'à 32 GHz. Non seulement ce type d'oscilloscope élimine le temps et le coût associés à l'utilisation de matériels convertisseurs-abaisseurs sur mesure, mais il affranchit aussi l'ingénieur de la nécessité de gérer d'autres problèmes tels que le calibrage matériel, les corrections de non linéarité du système et l'incertitude dans les résultats de mesure. D'autres aspects des mesures radar et satellites large bande posant généralement certaines difficultés aux ingénieurs RF sont les suivants : Création de signaux à large bande passante personnalisés/propriétaires. La création de ces signaux pour les tests d émetteur posent traditionnellement des problèmes car bien souvent ils ne sont pas pris en charge par les matériels du commerce. Les ingénieurs sont donc obligés de développer un équipement de test personnalisé, une solution coûteuse et fastidieuse. Analyse des signaux à large bande passante personnalisés/propriétaires. Les formats des signaux radar et satellites peuvent être personnalisés ou propriétaires et leur analyse peut aussi être personnalisée, dans une certaine mesure. La solution idéale serait de trouver une solution de test complète intégrant l aspect matériel et logiciel capable de créer et d'analyser des signaux personnalisés/ propriétaires. L'oscilloscope 90000X à large bande passante permet aux ingénieurs RF de mesurer directement et d'analyser les sorties d'émetteur radar et satellites. Offrant jusqu'à 32 GHz de bande passante analogique vraie, il fournit une précision temps réel adaptée à la mesure directe des sorties de mesure sans nécessiter de matériel convertisseur-abaisseur de fréquence externe. Une analyse dans le domaine temporel peut être réalisée pour mesurer les caractéristiques RF pulsées d'un émetteur (par ex. temps de montée, temps de descente et largeur d'impulsion). Le M8190A est un instrument modulaire de facteur de forme AXIe. Il sert à générer les signaux large bande requis pour tester les nouveaux systèmes radar et satellites. Etant un AWG 1 ou 2 voies de précision doté d'une résolution CNA de 14 bits jusqu'à 8 Géch/s et de 12 bits jusqu'à 12 Géch/s (2 à 4 bits de plus que ce qui est actuellement disponible), il présente d excellentes performances en termes de signal. Le M8190A intègre aussi jusqu'à 2 Géch de mémoire par voie (soit une amélioration de 30X par rapport aux AWG du commerce), ce qui permet de créer des scénarios longs et réalistes tels que les simulations radar. Chaque voie (à -3dB) offre une bande passante de 5GHz (-3dB) et permet de l utiliser comme générateur bande de base I/Q et FI. Le générateur de signaux PSG délivre des signaux de test de haute qualité. Les entrées IQ large bande en font l'instrument idéal pour les mesures radar et satellites large bande. En association, le PSG et le M8190A offrent la flexibilité nécessaire pour créer des signaux radar personnalisés/propriétaires et des signaux modulés large bande (par ex. QPSK et 16 QAM) pour les applications satellites. Ces signaux sont utilisables pour tester les dispositifs sous test (DUT) en laboratoire, sans recourir à des équipements de test personnalisés coûteux. Pour le test DUT de composants, le M8190A génère des signaux IQ large bande délivrés aux entrées IQ large bande du PSG. Le PSG génère ensuite le signal de test hyperfréquences qui servira de stimulus pour le DUT. La sortie du DUT est ensuite reliée à l'oscilloscope 90000X qui effectuera les mesures radar et satellites (Figure 1). Pour mesurer un émetteur séparé, l'ingénieur RF doit simplement connecter l'oscilloscope directement sur la sortie émetteur. Agilent Technologies propose une solution de ce type, composée d un oscilloscope hautes performances Infiniium série X (90000X), d un générateur de signaux vectoriels PSG, d un générateur de signaux arbitraires M8190A (AWG) et du logiciel d'analyse de signaux vectoriels (VSA). Cet ensemble de solutions offre aux ingénieurs RF les capacités et la flexibilité requises pour réaliser des mesures radar et satellites large bande. FIGURE 1 : Configuration typique utilisé pour créer et analyser des signaux radar et satellites large bande. Un M8190A AWG à large bande passante est représenté dans le coin supérieur gauche, tandis qu'un PSG avec entrées I/Q large bande se trouve en bas à gauche ; un oscilloscope série X à large bande équipé du logiciel VSA est représenté à droite. 2

3 Mesures personnalisées/ propriétaires Fonction Custom personnalisée function Signal Scope oscilloscope waveform La création de signaux personnalisés/propriétaires et la réalisation de mesures personnalisées/ propriétaires sur les applications radar et satellites sont deux tâches que simplifie considérablement. peut générer les signaux simulés qui sont ensuite téléchargés sur le M8190A AWG. Ici, ils sont synthétisés dans des signaux IQ différentiels envoyés aux entrées I/Q externes du générateur de signaux PSG qui génère les signaux de test modulés RF/hyperfréquences. Trace appliquée applied trace d'impulsion RF extraite RFEnveloppe pulse envelope extracted from de la fonction personnalisée custom function Réaliser des mesures Perform supplémentaires additional scope à l'oscilloscope measurements Déposez les mesures oscilloscope Drop pre-configured scope préconfigurées on sur displayed l'enveloppeenvelope affichée measurements 2 GHz Mesure du temps de Les fonctions personnalisées définies par Measure Measu RF pulse rise montée de l'impulsion RFtime l'utilisateur sont aussi utilisées sur l'oscilloscope 90000X et appliquées au signal de trace (par ex. FIGURE 2 : Mesures d'enveloppe RF pulsées et mesures de temps de montée réalisées sur l'enveloppe. pour calculer l'enveloppe RF pulsée) pour pouvoir mesurer et afficher l'enveloppe des signaux RF pulsés. Les mesures préconfigurées sur l'oscilloscope 90000X servent à mesurer le temps de montée, le temps de descente, la largeur d'impulsion et le dépassement sur les impulsions radar RF (Figure 2). Dans ce cas précis, la profondeur mémoire Spectre à fluctuations de capture du 90000X (2 Géch) joue un rôle de fréquence (chirp) LFM Phase à centré sur 10 GHz essentiel pour lui permettre de capturer et d'analyser fluctuations de fréquence un grand nombre d'impulsions radar. (chirp) La mémoire segmentée optimise encore 2 GHz davantage le nombre d'impulsions radar pouvant être capturées et analysées avec la mémoire oscilloscope disponible. Elle permet essentiellement à l'utilisateur de zoomer sur une impulsion et de ne capturer que le temps «ON» de l'impulsion, en Amplitude de l'enveloppe laissant de côté le temps «OFF». Notez que bien de magnitude log vs. temps que la mémoire segmentée est utilisable avec les Fluctuations de fonctions définies par l'utilisateur, cette fréquence (chirp) 6 us capacité n'est pas disponible avec le logiciel VSA. FIGURE 3 : Mesure de radar avec fluctuation de fréquence (chirp) LFM à large bande passante obtenue avec le logiciel VSA installé sur l'oscilloscope 90000X. Faciliter la migration vers l'oscilloscope Bien que l'analyseur de spectre et les analyseurs de signaux vectoriels s utilisent traditionnellement pour le test RF, les défis posés par les mesures radar et satellites actuelles sont devenus un catalyseur poussant les ingénieurs RF à migrer vers les oscilloscopes à large bande passante. Fort heureusement, le logiciel Agilent VSA s exécute sur l'oscilloscope 90000X, facilitant cette migration en offrant ce qu il y a de mieux aux ingénieurs RF : les fonctionnalités et l'interface utilisateur de l analyseur de signaux vectoriels et l'accès aux capacités à large bande passante de l'oscilloscope, autorisant des mesures jusqu'à 32 GHz pour les applications radar et satellites large bande. Avec son interface utilisateur familière, le logiciel VSA permet aux ingénieurs RF de spécifier sur l oscilloscope des paramètres RF traditionnels (par ex. étendue de fréquence et bande passante de résolution). Il traite ensuite les données délivrées par l'oscilloscope et affiche les résultats numérisés dans les écrans d'amplitude et de phase de l'analyseur de signaux vectoriels. Le logiciel VSA peut aussi effectuer une analyse dans le domaine fréquentiel, mesurant des caractéristiques comme le spectre RF/hyperfréquences, la fréquence et la phase (par ex. phase et fréquence «chirp» ou caractéristiques de saut de fréquence affichées sur un spectrogramme RF) et EVM (Figure 3). 3 En outre, le logiciel VSA prend en charge de nombreuses normes de signaux et types de modulation pour la démodulation de formats de signaux comme QPSK, 16 QAM et 64 QAM pour les applications satellites et autres. Ces analyses donnent à l'ingénieur une visibilité accrue sur les performances matérielles réelles de l'émetteur radar et satellitaire.

4 Exemple : 16 QAM large bande Outre les mesures radar, le même équipement de test du commerce peut s utiliser pour une gamme d'applications diverses, y compris dans les communications large bande. Prenons l'exemple d'un signal 16 QAM large bande passante 1,76 GHz, créé et analysé à l'aide du montage de test du commerce illustré Figure 1. génère un signal 16 QAM qui est ensuite téléchargé sur le M8190A AWG. Comme nous le voyons Figure 4, le logiciel VSA de l'oscilloscope est utilisé pour démoduler le signal 16 QAM. N oubliez pas que l'evm est un indicateur de distorsion d'amplitude et de phase d'un signal à modulation numérique. Dans ce cas précis, l'evm résiduelle est d'environ 1,17 %, une valeur tout à fait correcte pour un signal modulé de 1,76 GHz dans la bande X (10 GHz). Par contraste, avec les équipements existants, l'evm pouvant être obtenue à ce débit se situe typiquement aux alentours de 2 à 3 pour cent seulement, ce qui entraîne une erreur de mesure et une incertitude considérablement plus élevées. AWG Modulateur IQ analogique Mémoire N/A Mémoire N/A Modulation numérique large bande : 16 QAM, 1,76 G Sym/s Fs = 7,2 GHz avec corrections d'amplitude EVM = 1,17 % FIGURE 4 : Les quatre quadrants de l'écran du VSA montrent le diagramme de constellation (haut gauche), le spectre de bande X 10 GHz (bas gauche), EVM vs. temps (haut droit) et le résumé EVM en bas à droite. Dans cet exemple, les performances EVM résiduelle sont obtenues par l association d un AWG, d un PSG avec entrées IQ large bande et d un oscilloscope numérique 32 GHz. Récapitulatif des résultats L'utilisation d'un matériel convertisseur-abaisseur de fréquence externe pour mesurer les performances d un émetteur radar et satellitaire large bande peut s'avérer une tâche coûteuse et fastidieuse, ce qui n est peut-être pas la meilleure façon de gagner en visibilité sur les performances vraies de l'émetteur RF/hyperfréquences. Avec l'oscilloscope Agilent 90000X, l'ingénieur RF dispose d une alternative viable : un moyen de mesurer directement et d'analyser les performances des émetteurs RF/hyperfréquences pour les applications radar et de communications satellites. Lorsqu il est associé à l AWG M8190A et au générateur de signaux PSG, l oscilloscope permet de créer et d analyser des signaux de test physiques. Les formes d'onde de signaux personnalisés/ propriétaires peuvent être générées à l'aide de puis téléchargées sur l AWG M8190A associé à un générateur de signaux PSG pour créer le signal de test. Avec l'oscilloscope 90000X, la sortie de l'émetteur est mesurée à l'aide du logiciel Agilent VSA, d'une fonction définie par l'utilisateur ou de capacités d'analyse dans le domaine temporel intégrées à l'oscilloscope. Avec les applications radar et de communications satellites actuelles qui font appel à des bandes passantes plus larges et à des fréquences plus élevées, la mesure directe et précise de la sortie de l'émetteur avec l'oscilloscope 90000X est devenue essentielle pour obtenir une meilleure visibilité dans les vraies performances de l'émetteur, faisant gagner du temps et permettant de réduire le cycle de conception, qui est coûteux. 4

5 Applications connexes Mesures MIMO LTE, analyse et test de modulation de la couche physique Produits Agilent associés DSOX93204A Oscilloscope à signaux numériques 32 GHz avec Options : 02G, Mémoire 2 Gpoints/voie 062, Logiciel numérique standard 010, Fonction définie par l'utilisateur M8190A Générateur de signaux arbitraires 89601A/AN Logiciel VSA avec Options : 200, Analyse de signaux vectoriels de base 300, Connectivité matérielle AYA, Analyse de modulation vectorielle E8267D PSG Générateur de signaux vectoriels avec Options : 520 ou 532, Gamme de fréquence de 250 khz à 20 GHz ou 31,8 GHz 016, Entrées I/Q externes différentielles large bande H18, Modulation large bande inférieure à 3,2 GHz Les Services Agilent Advantage ont pour mission de vous permettre d utiliser vos équipements sans problème pendant toute leur durée de vie. Nous mettons à votre disposition notre expertise de la mesure et de la maintenance pour vous aider à concevoir des produits qui auront un impact sur notre monde. Pour préserver votre compétitivité, nous investissons en permanence dans des outils et des processus destinés à accélérer le calibrage et la réparation, à réduire votre coût de propriété, le tout en nous positionnant à la pointe de votre courbe de développement. Agilent Electronic Measurement Group KEMA Certified ISO 9001: Pour plus d informations sur les produits, applications ou services Agilent Technologies, veuillez contacter votre agence locale Agilent. La liste complète est disponible sur : Amériques Brésil (11) Canada (877) États-Unis (800) Mexique Asie Pacifique Australie Chine Corée Hong Kong Inde Japon 0120 (421) 345 Malaisie Singapour Taïwan Autres Pays AP (65) Europe & Moyen-Orient Allemagne 49 (0) Belgique 32 (0) Danemark Espagne 34 (91) Finlande 358 (0) France * *0,125 /minute Irlande Israël /544 Italie Pays-Bas 31 (0) Royaume-Uni 44 (0) Suède Autres pays non mentionnés : Date de révision : 8 juin 2011 Les spécifications et descriptions des produits présentés dans ce document sont sujettes à modification sans préavis. Agilent Technologies, Inc. 2010, 2011 Imprimé aux États-Unis, 1er septembre FRE

La technologie Ultra Vision Rigol Une solution vers le Numérique

La technologie Ultra Vision Rigol Une solution vers le Numérique La technologie Ultra Vision Rigol Une solution vers le Numérique L es améliorations de la série d oscilloscopes DS4000 vers la série MSO en ajoutant 16 entrées numériques engendre la poursuite du développement

Plus en détail

Agilent. Générateur de signaux vectoriel PSG E8267C Générateur de signaux analogiques PSG E8257C Générateur de signaux CW PSG E8247C

Agilent. Générateur de signaux vectoriel PSG E8267C Générateur de signaux analogiques PSG E8257C Générateur de signaux CW PSG E8247C Agilent Générateur de signaux vectoriel PSG E8267C Générateur de signaux analogiques PSG E8257C Générateur de signaux CW PSG E8247C Aérospatial et systèmes de défense Mesures de composants Communications

Plus en détail

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Perspectives de croissance de l industrie des Médias et des Loisirs 25 Juin 2009 01 François ANTARIEU, Associé PwC, Responsable France de l Industrie Médias

Plus en détail

INTEGRATED TEST SUITE

INTEGRATED TEST SUITE INTEGRATED TEST SUITE PRÉSENTATION UNE TECHNOLOGIE HAUTES PERFORMANCES POUR DES APPLICATIONS D ESSAI PLUS FLEXIBLES ET PLUS CONVIVIALES WHAT MOVES YOUR WORLD CONÇU POUR RÉPONDRE À VOS BESOINS D AUJOURD

Plus en détail

NERIM VoIP Centrex Avril 2011

NERIM VoIP Centrex Avril 2011 NERIM VoIP Centrex Avril 2011 :// Sommaire Caractéristiques de la solution Destinations internationales incluses Fonctionnement Téléphones IP Informations à fournir Tarification Modalités contractuelles

Plus en détail

E-T-A PowerPlex Commande multiplexée pour applications nautiques

E-T-A PowerPlex Commande multiplexée pour applications nautiques E-T-A PowerPlex Commande multiplexée pour applications nautiques E-T-A PowerPlex La technologie E-T-A PowerPlex commande multi - plexée et protection de réseau électrique de bord pour applications nautiques.

Plus en détail

TP N 1 MODULATION D AMPLITUDE DEMODULATION D AMPLITUDE

TP N 1 MODULATION D AMPLITUDE DEMODULATION D AMPLITUDE Polytech'Nice, Dép. Elec 4ème année T.P. d'electronique TP N 1 MODULATION D AMPLITUDE DEMODULATION D AMPLITUDE GENERALITES SUR LA MODULATION Les ondes électromagnétiques de fréquence élevée ont la propriété

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/12/INF/4 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 3 OCTOBRE 2013 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Douzième session Genève, 18 21 novembre 2013 RÉSUMÉ DE L ÉTUDE SUR LA PROPRIÉTÉ

Plus en détail

VAIO en toute sérénité

VAIO en toute sérénité VAIO en toute sérénité Les garanties VAIO et leurs Extensions Modèles VAIO grand public Garantie standard 1 an* Extensions de Garantie Modèles VAIO Professionnels Garantie standard 2 ans* internationale

Plus en détail

Une performance, une portabilité et un prix inégalables

Une performance, une portabilité et un prix inégalables Oscilloscopes 300A 100 MHz 500 MHz Une performance, une portabilité et un prix inégalables DES CAPACITÉS UNIQUES DANS UN OSCILLOSCOPE À DES CAPACITÉS UNIQUES DANS UN OSCILLOSCOPE À Spécifications 100 MHz,

Plus en détail

Focus sur Asie 9 pays: Chine, Hong Kong, Inde, Japon, Singapour, Corée du Sud, Taiwan, Thaïlande et Vietnam

Focus sur Asie 9 pays: Chine, Hong Kong, Inde, Japon, Singapour, Corée du Sud, Taiwan, Thaïlande et Vietnam Focus sur Asie 9 pays: Chine, Hong Kong, Inde, Japon, Singapour, Corée du Sud, Taiwan, Thaïlande et Vietnam 1 Chine Singapour Hong Kong Cross Border ZBA Crédit Agricole CIB succursale du Japon solutions

Plus en détail

L impératif des gains de productivité

L impératif des gains de productivité COLLOQUE ANNUEL DE L ASDEQ MONTRÉAL Plan de présentation Montréal, 9 décembre 9 L impératif des gains de productivité Partie L importance de rehausser notre productivité La diminution du bassin de main-d

Plus en détail

L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier.

L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier. VACANZA L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier. Judicieuse et fiable. L assurance voyage de SWICA. L envie d ailleurs vous a pris, et les valises sont bouclées. Vous

Plus en détail

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul Le nombre de dépôts de demandes en matière de propriété intellectuelle a poursuivi sur sa lancée d avant la crise, celui des dépôts de demandes de brevet augmentant à son rythme le plus fort en près de

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

Quel est le temps de travail des enseignants?

Quel est le temps de travail des enseignants? Quel est le temps de travail des enseignants? Dans les établissements publics, les enseignants donnent, en moyenne et par an, 779 heures de cours dans l enseignement primaire, 701 heures de cours dans

Plus en détail

Instruments de mesure

Instruments de mesure Chapitre 9a LES DIFFERENTS TYPES D'INSTRUMENTS DE MESURE Sommaire Le multimètre L'oscilloscope Le fréquencemètre le wattmètre Le cosphimètre Le générateur de fonctions Le traceur de Bodes Les instruments

Plus en détail

Applications Bus série pour oscilloscopes Agilent InfiniiVision 3000 série X

Applications Bus série pour oscilloscopes Agilent InfiniiVision 3000 série X Applications Bus série pour oscilloscopes Agilent InfiniiVision 3000 série X Fiche technique Protocoles et fonctions pris en charge I 2 C SPI RS-232/UART I 2 S CAN LIN FlexRay MIL-STD 1553 ARINC 429 Décodage

Plus en détail

La Marque de sécurité UL-EU. La nouvelle marque de certification paneuropéenne mondialement reconnue

La Marque de sécurité UL-EU. La nouvelle marque de certification paneuropéenne mondialement reconnue La Marque de sécurité UL-EU La nouvelle marque de certification paneuropéenne mondialement reconnue Services d essais et de certification mondlaux La Marque UL confirme que des échantillons représentatifs

Plus en détail

Livre Blanc de l oscilloscope numérique

Livre Blanc de l oscilloscope numérique Livre Blanc de l oscilloscope numérique «En 2014, l oscilloscope ne sera peut-être plus ce que vous croyez!» Edition Avril 2014 par Testoon 01 71 16 17 00 99 rue Béranger - 92320 Chatillon - contact@testoon.com

Plus en détail

Sécurité et Communication SIS. Serveur d Interphonie Software L interphonie ne s arrête pas aux frontières du hardware.

Sécurité et Communication SIS. Serveur d Interphonie Software L interphonie ne s arrête pas aux frontières du hardware. Sécurité et Communication SIS Serveur d Interphonie Software L interphonie ne s arrête pas aux frontières du hardware. SIS Le Serveur d Interphonie Software. Le premier serveur d interphonie entièrement

Plus en détail

SIMULATION EN ELECTRONIQUE

SIMULATION EN ELECTRONIQUE 1 sur 8 SIMULATION EN ELECTRONIQUE PLAN: OBJECTIF - PUBLIC - MATERIEL - LOGICIEL - METHODE - AVANTAGES - DIFFICULTES - AUTEUR DU DOCUMENT INTRODUCTION MANIPULATION 1 : Prise en main A) Montage inverseur

Plus en détail

MESURE DE CORRECTION URGENTE SUR LES DISPOSITIFS MÉDICAUX NOTIFICATION IMPORTANTE DE SÉCURITÉ

MESURE DE CORRECTION URGENTE SUR LES DISPOSITIFS MÉDICAUX NOTIFICATION IMPORTANTE DE SÉCURITÉ Objet : Appellation commerciale du produit concerné : Version(s) / Lot(s) concernés : Référence / Identifiant FSCA : Date de notification : Type d action : Détails sur les dispositifs concernés : Cessation

Plus en détail

Plus efficace que jamais : le logiciel de test CEM R&S EMC 32 avec de nouvelles extensions

Plus efficace que jamais : le logiciel de test CEM R&S EMC 32 avec de nouvelles extensions Plus efficace que jamais : le logiciel de test CEM R&S EMC 32 avec de nouvelles extensions Le logiciel de test CEM R&S EMC 32 voit sa polyvalence considérablement renforcée grâce à de nouvelles options

Plus en détail

8563A. SPECTRUM ANALYZER 9 khz - 26.5 GHz ANALYSEUR DE SPECTRE

8563A. SPECTRUM ANALYZER 9 khz - 26.5 GHz ANALYSEUR DE SPECTRE 8563A SPECTRUM ANALYZER 9 khz - 26.5 GHz ANALYSEUR DE SPECTRE Agenda Vue d ensemble: Qu est ce que l analyse spectrale? Que fait-on comme mesures? Theorie de l Operation: Le hardware de l analyseur de

Plus en détail

Le défi numérique et les enjeux du e-learning Comment renforcer la compétitivité?

Le défi numérique et les enjeux du e-learning Comment renforcer la compétitivité? Le défi numérique et les enjeux du e-learning Comment renforcer la compétitivité? Rhena TIC DAYS Mulhouse 2011 Le défi numérique : Le développement des téléphones mobiles, d Internet et des technologies

Plus en détail

TELEVISION NUMERIQUE

TELEVISION NUMERIQUE REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix - Travail Patrie --------------------- UNIVERSITE DE YAOUNDE I ---------------------- ECOLE NATIONALE SUPERIEURE POLYTECHNIQUE ---------------------- REPUBLIC OF CAMEROUN Peace

Plus en détail

Market Data Feed. Maîtrisez le flux.

Market Data Feed. Maîtrisez le flux. Market Data Feed Maîtrisez le flux. Market Data Feed (MDF) est un service très performant de diffusion de données de marché en temps réel permettant une importante personnalisation dans leur sélection.

Plus en détail

Logiciel de gestion des équipements de test MET/TEAM. NOUVEAU logiciel convivial de gestion des ressources d étalonnage par navigateur

Logiciel de gestion des équipements de test MET/TEAM. NOUVEAU logiciel convivial de gestion des ressources d étalonnage par navigateur Logiciel de gestion des équipements de test MET/TEAM NOUVEAU logiciel convivial de gestion des ressources d étalonnage par navigateur Solution modulaire de gestion des ressources d étalonnage sur navigateur

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

Pionnier des innovations

Pionnier des innovations www.es-france.com Tél. 01 47 95 99 45 n o i t ta n e m u r t s e l In a r é n é G Oscilloscopes Enregistreurs Centrales d acquisitions Génerateurs Synthétiseurs Compteurs Multimètres Alimentations Caméras

Plus en détail

LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE

LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE par John P. Martin, Martine Durand et Anne Saint-Martin* Audition

Plus en détail

LeCroy. Recherche de défauts sur circuits logiques à l aide d oscilloscopes numériques

LeCroy. Recherche de défauts sur circuits logiques à l aide d oscilloscopes numériques LeCroy Recherche de défauts sur circuits logiques à l aide d oscilloscopes numériques Avec la constante évolution industrielle, les ingénieurs d études doivent aujourd hui caractériser en permanence de

Plus en détail

Click to edit Master title style

Click to edit Master title style Le Service des délégués commerciaux MAECI: Orientation et rôle Investissement étranger direct (IED) Anderson Blanc Délégué commercial Click to edit Master title style Investissement & Innovation Coordonnateur

Plus en détail

Jabra Speak 410. Manuel de l utilisateur. www.jabra.com

Jabra Speak 410. Manuel de l utilisateur. www.jabra.com Jabra Speak 410 Manuel de l utilisateur Contenu Merci...3 Présentation du produit...3 PRÉSENTATION...4 Installation et configuration...4 Usage quotidien...5 Obtenir de l'assistance...6 2 Merci Nous vous

Plus en détail

DES SAUVEGARDES ET DES RESTAURATIONS DE DONNEES SANS CONTRAINTES DE LIEU NI DE TEMPS

DES SAUVEGARDES ET DES RESTAURATIONS DE DONNEES SANS CONTRAINTES DE LIEU NI DE TEMPS POURQUOI CHOISIR ACRONIS BACKUP TO CLOUD? Les volumes de données que votre entreprise doit gérer et les coûts correspondants de sauvegarde et de maintenance augmentent de manière exponentielle. La virtualisation,

Plus en détail

Colissimo Colissimo. Offre Entreprises. Solution d Affranchissement en ligne

Colissimo Colissimo. Offre Entreprises. Solution d Affranchissement en ligne Renseignez-vous auprès de votre conseiller commercial habituel et sur le site Internet : www.colissimo.fr/entreprises* *Consultation gratuite hors coûts de connexion et de communication selon l opérateur

Plus en détail

Âge effectif de sortie du marché du travail

Âge effectif de sortie du marché du travail Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Âge effectif de sortie du marché du travail Merci

Plus en détail

AUGMENTATION DE CAPITAL 2014 RESERVEE AUX ADHERENTS DU PLAN D EPARGNE DU GROUPE SAINT-GOBAIN

AUGMENTATION DE CAPITAL 2014 RESERVEE AUX ADHERENTS DU PLAN D EPARGNE DU GROUPE SAINT-GOBAIN Compagnie de Saint-Gobain Les Miroirs 18, avenue d'alsace (92400) Courbevoie France S.A. au capital de 2 220 707 160 542 039 532 R.C.S. Nanterre Le 21 mars 2014 Communiqué AUGMENTATION DE CAPITAL 2014

Plus en détail

Principaux utilisateurs du Réseau

Principaux utilisateurs du Réseau Bienvenue à l innovant apptap, la première solution intégrée de l'industrie à combiner les capacités de collecte de données sur le réseau (Tap) avec le suivi du réseau et des applications. Cette nouvelle

Plus en détail

Commerce électronique et tourisme: Guide pratique pour les destinations et les entreprises

Commerce électronique et tourisme: Guide pratique pour les destinations et les entreprises Commerce électronique et tourisme: Guide pratique pour les destinations et les entreprises Septembre 2001 Commerce éléctronique et tourisme AVANT-PROPOS Pour toute destination touristique ou tout fournisseur

Plus en détail

RECOMMANDATION UIT-R M.1177* TECHNIQUES À UTILISER POUR LA MESURE DES RAYONNEMENTS NON ESSENTIELS DES SYSTÈMES RADAR MARITIMES. (Question UIT-R 202/8)

RECOMMANDATION UIT-R M.1177* TECHNIQUES À UTILISER POUR LA MESURE DES RAYONNEMENTS NON ESSENTIELS DES SYSTÈMES RADAR MARITIMES. (Question UIT-R 202/8) Rec. UIT-R M.1177 1 RECOMMANDATION UIT-R M.1177* TECHNIQUES À UTILISER POUR LA MESURE DES RAYONNEMENTS NON ESSENTIELS DES SYSTÈMES RADAR MARITIMES (Question UIT-R 202/8) (1995) Rec. UIT-R M.1177 Résumé

Plus en détail

Observer TP Ondes CELERITE DES ONDES SONORES

Observer TP Ondes CELERITE DES ONDES SONORES OBJECTIFS CELERITE DES ONDES SONORES Mesurer la célérité des ondes sonores dans l'air, à température ambiante. Utilisation d un oscilloscope en mode numérique Exploitation de l acquisition par régressif.

Plus en détail

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE Source: Eurostat, 2014, sauf indication contraire Les données se rapportent aux ressortissants de pays tiers, dont le lieu de résidence habituel se trouvait dans un pays hors

Plus en détail

Le nuage : Pourquoi il est logique pour votre entreprise

Le nuage : Pourquoi il est logique pour votre entreprise Le nuage : Pourquoi il est logique pour votre entreprise TABLE DES MATIÈRES LE NUAGE : POURQUOI IL EST LOGIQUE POUR VOTRE ENTREPRISE INTRODUCTION CHAPITRE 1 CHAPITRE 2 CHAPITRE 3 CONCLUSION PAGE 3 PAGE

Plus en détail

Analyseurs de spectre portables de la prochaine génération R&S FSH4 / FSH8

Analyseurs de spectre portables de la prochaine génération R&S FSH4 / FSH8 Analyseurs de spectre portables de la prochaine génération R&S FSH4 / FSH8 Fig. 1 Le nouvel analyseur de spectre portable R&S FSH8 en action dans une station de base de radiocommunication mobile. 30 La

Plus en détail

Solutions. Une expertise au service de vos besoins logiciels.

Solutions. Une expertise au service de vos besoins logiciels. Solutions Une expertise au service de vos besoins logiciels. SIX Financial Information Solutions offre une combinaison parfaite des données, des process et du logiciel pour développer des produits sur

Plus en détail

Mesures de temps de propagation de groupe sur convertisseurs de fréquence sans accès aux OL

Mesures de temps de propagation de groupe sur convertisseurs de fréquence sans accès aux OL Mesures de temps de propagation de groupe sur convertisseurs de fréquence sans accès aux Comment mesurer le temps de propagation de groupe sur des convertisseurs de fréquence dans lesquels le ou les oscillateurs

Plus en détail

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET note d information Enseignement supérieur & Recherche 11.11 JUILLET En 27-28, 3,3 millions d étudiants suivent une formation hors de leur pays d origine dont 2,7 dans un pays de l OCDE. Leur nombre a quadruplé

Plus en détail

GMC Inspire HybridMail

GMC Inspire HybridMail GMC Inspire HybridMail Gérez vos courriers d un simple clic depuis le bureau Réalisez immédiatement 60 % d économies 2 3 Supprimez les coûts cachés Alors que la plupart des entreprises doivent faire face

Plus en détail

ManageEngine IT360 : Gestion de l'informatique de l'entreprise

ManageEngine IT360 : Gestion de l'informatique de l'entreprise ManageEngine IT360 Présentation du produit ManageEngine IT360 : Gestion de l'informatique de l'entreprise Améliorer la prestation de service à l'aide d'une approche intégrée de gestion des performances

Plus en détail

ZoneFlex 2741 POINT D ACCÈS SMART WI-FI 802.11G EXTÉRIEUR

ZoneFlex 2741 POINT D ACCÈS SMART WI-FI 802.11G EXTÉRIEUR fiche technique AVANTAGES Performances utilisateur, portée et densité exceptionnelles Les technologies réseau d antennes intelligentes et de qualité de service avancées permettent le recours simultané

Plus en détail

La révision des indices du cours du franc suisse, nominaux et réels, pondérés par les exportations

La révision des indices du cours du franc suisse, nominaux et réels, pondérés par les exportations La révision des indices du cours du franc suisse, nominaux et réels, pondérés par les exportations par Robert Fluri et Robert Müller, Direction de la statistique, Banque nationale suisse, Zurich BNS 42

Plus en détail

TP Modulation Démodulation BPSK

TP Modulation Démodulation BPSK I- INTRODUCTION : TP Modulation Démodulation BPSK La modulation BPSK est une modulation de phase (Phase Shift Keying = saut discret de phase) par signal numérique binaire (Binary). La phase d une porteuse

Plus en détail

TROISIEME REUNION DU FORUM SUR L ADMINISTRATION FISCALE DE L OCDE

TROISIEME REUNION DU FORUM SUR L ADMINISTRATION FISCALE DE L OCDE ORGANISATION FOR ECONOMIC CO-OPERATION AND DEVELOPMENT TROISIEME REUNION DU FORUM SUR L ADMINISTRATION FISCALE DE L OCDE 14-15 septembre 2006 Séoul, Corée Déclaration de Séoul (version définitive) CENTRE

Plus en détail

DÉCLARATION DE SEOUL SUR LE FUTUR DE L'ÉCONOMIE INTERNET. 18 juin 2008. Session ministérielle

DÉCLARATION DE SEOUL SUR LE FUTUR DE L'ÉCONOMIE INTERNET. 18 juin 2008. Session ministérielle DÉCLARATION DE SEOUL SUR LE FUTUR DE L'ÉCONOMIE INTERNET 18 juin 2008 Session ministérielle OCDE 2008 DÉCLARATION DE SEOUL SUR LE FUTUR DE L'ÉCONOMIE INTERNET 5 DÉCLARATION DE SEOUL SUR LE FUTUR DE L'ÉCONOMIE

Plus en détail

Ce document est illustré par des exemples concernant des instruments de chromatographie.

Ce document est illustré par des exemples concernant des instruments de chromatographie. BIOSANALYTIQUE RentalSolutionsforLabEquipment Cedocumentestillustrépardesexemplesconcernantdesinstrumentsdechromatographie. Uneautreversionestdisponibleavecdesexemplesportantsur desmatérielsutiliséspourlagénomiqueetlesbiosciences.

Plus en détail

Guide d'installation de Citrix EdgeSight pour test de charge. Citrix EdgeSight pour test de charge 3.8

Guide d'installation de Citrix EdgeSight pour test de charge. Citrix EdgeSight pour test de charge 3.8 Guide d'installation de Citrix EdgeSight pour test de charge Citrix EdgeSight pour test de charge 3.8 Copyright L'utilisation du produit documenté dans ce guide est soumise à l'acceptation préalable du

Plus en détail

UE 503 L3 MIAGE. Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique. A. Belaïd

UE 503 L3 MIAGE. Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique. A. Belaïd UE 503 L3 MIAGE Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique A. Belaïd abelaid@loria.fr http://www.loria.fr/~abelaid/ Année Universitaire 2011/2012 2 Le Modèle OSI La couche physique ou le

Plus en détail

www.mpihome.com Logiciel d'acquisition de données et de surveillance de process n Une solution clef en main n Fonctionne avec des frontaux VXI et LXI pour des mesures de température, pression, force, accélération,

Plus en détail

FAITS ESSENTIELS. L intensité du savoir croissante des économies de la zone

FAITS ESSENTIELS. L intensité du savoir croissante des économies de la zone FAITS ESSENTIELS La présente édition du Tableau de bord de la science, de la technologie et de l industrie indique que l intensité du savoir des économies de la zone OCDE a poursuivi sa progression ces

Plus en détail

Oscilloscopes InfiniiVision série 2000 X

Oscilloscopes InfiniiVision série 2000 X Oscilloscopes InfiniiVision série 2000 X Fiche technique L oscilloscope réinventé : une technologie révolutionnaire qui vous apporte plus de Une technologie révolutionnaire pour les petits budgets Agilent

Plus en détail

Exporter où et comment? : Vous accompagner à l international jeudi 24 septembre 2015 Les activités de Business France Export : Le développement international des entreprises Invest : La prospection et

Plus en détail

TELEVISION NUMERIQUE

TELEVISION NUMERIQUE REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix - Travail Patrie --------------------- UNIVERSITE DE YAOUNDE I ---------------------- ECOLE NATIONALE SUPERIEURE POLYTECHNIQUE ---------------------- REPUBLIC OF CAMEROUN Peace

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête Dgcis - Banque de France auprès des visiteurs venant de l

Plus en détail

Ondes Pulsées - Mise en évidence

Ondes Pulsées - Mise en évidence Ondes Pulsées - Mise en évidence Ce document, sans aucune prétention technique, est un essai de mise en évidence basique des ondes pulsées. Le but est de montrer les ondes pulsées typiques connues actuellement

Plus en détail

RECOMMANDATION UIT-R F.1332* UTILISATION DE FIBRES OPTIQUES POUR LE TRANSPORT DE SIGNAUX À FRÉQUENCE RADIOÉLECTRIQUE (Question UIT-R 204/9)

RECOMMANDATION UIT-R F.1332* UTILISATION DE FIBRES OPTIQUES POUR LE TRANSPORT DE SIGNAUX À FRÉQUENCE RADIOÉLECTRIQUE (Question UIT-R 204/9) Rec. UIT-R F.1332 1 RECOMMANDATION UIT-R F.1332* UTILISATION DE FIBRES OPTIQUES POUR LE TRANSPORT DE SIGNAUX À FRÉQUENCE RADIOÉLECTRIQUE (Question UIT-R 204/9) Rec. UIT-R F.1332 (1997) L'Assemblée des

Plus en détail

Chapitre 2 : La logistique. Pour le commerce international, les modes de transport utilisés sont :

Chapitre 2 : La logistique. Pour le commerce international, les modes de transport utilisés sont : I) La chaine logistique internationale. A. Le concept de logistique. Chapitre 2 : La logistique. Les activités de logistique et de transport permettent de gérer l ensemble des flux de matières et de produits,

Plus en détail

Guide de la solution SYSTIMAX GigaSPEED X10D FTP

Guide de la solution SYSTIMAX GigaSPEED X10D FTP Guide de la solution SYSTIMAX GigaSPEED X10D FTP La solution SYSTIMAX GigaSPEED X10D FTP www.systimax.com Table des matières Introduction 1 Performances du canal SYSTIMAX GigaSPEED X10D FTP 2 Câble SYSTIMAX

Plus en détail

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Un article de la loi de financement de la sécurité sociale 2010 aligne le coût de ce rachat

Plus en détail

Le Crédit d impôt recherche. CCI Rennes 27 février 2014 Jean LE TRAON, DRRT Bretagne

Le Crédit d impôt recherche. CCI Rennes 27 février 2014 Jean LE TRAON, DRRT Bretagne Le Crédit d impôt recherche CCI Rennes 27 février 2014 Jean LE TRAON, DRRT Bretagne Les grandes étapes du Crédit d impôt recherche Créé en 1983, le CIR est devenu un élément clé de la compétitivité pour

Plus en détail

Les banques suisses 2013 Résultats des enquêtes de la Banque nationale suisse

Les banques suisses 2013 Résultats des enquêtes de la Banque nationale suisse Communiqué presse Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 19 juin 2014 Les banques suisses 2013 Résultats s enquêtes la Banque nationale suisse

Plus en détail

La gamme de produits de SIX Financial Information. Pour répondre à tous vos besoins.

La gamme de produits de SIX Financial Information. Pour répondre à tous vos besoins. La gamme de produits de SIX Financial Information Pour répondre à tous vos besoins. Depuis plus de 80 ans, SIX Financial Information collecte, traite et distribue des informations financières internationales.

Plus en détail

Présentation Altran. Octobre 2008

Présentation Altran. Octobre 2008 Présentation Altran Octobre 2008 Le Groupe Altran: identité Pionnier du conseil en innovation technologique Leader en Europe Créé en 1982, soit plus de 25 années d expertise dans le domaine du conseil

Plus en détail

OpenLAB Chromatography Data System (CDS) Agilent

OpenLAB Chromatography Data System (CDS) Agilent OpenLAB Chromatography Data System (CDS) Agilent EZChrom Edition et ChemStation Edition Configuration matérielle et logicielle requise Agilent Technologies Avertissements Agilent Technologies, Inc. 2013

Plus en détail

La BRI. Au service de la stabilité monétaire et financière

La BRI. Au service de la stabilité monétaire et financière La BRI Au service de la stabilité monétaire et financière Fondée le 17 mai 1930, la BRI est la plus ancienne organisation financière internationale. Outre son siège social, à Bâle (Suisse), elle possède

Plus en détail

ONE STEP GESTION DES BATTERIES.

ONE STEP GESTION DES BATTERIES. ONE STEP GESTION DES BATTERIES. SYSTEM ENTERPRISE BATTERY ASSET MANAGEMENT Dans la mesure où la fiabilité de l'alimentation électrique revêt une importance cruciale dans les télécommunications, la gestion

Plus en détail

Guide d utilisateur rapide pour MO-Call Blackberry

Guide d utilisateur rapide pour MO-Call Blackberry Que dois-je faire pour commencer à faire des appels avec MO-Call? Avant de faire un appel vous aurez besoin des choses suivantes: Un compte MO-Call enregistré. Du crédit MO-Call dans votre compte. Le logiciel

Plus en détail

Questions Réponses Feuille d informations

Questions Réponses Feuille d informations Questions Réponses Feuille d informations Informations importantes à l'attention des retraités de l'istituto Nazionale della Previdenza Sociale (Inps) qui perçoivent leur pension à l'étranger. Qui est

Plus en détail

Service de planification et de conception de réseau sans fil unifié Cisco

Service de planification et de conception de réseau sans fil unifié Cisco Service de planification et de conception de réseau sans fil unifié Cisco Augmentez la précision, la vitesse et l'efficacité du déploiement d'une solution de réseau sans fil unifié Cisco. Adoptez une approche

Plus en détail

Bernard Bordonado Motorola Semiconducteurs

Bernard Bordonado Motorola Semiconducteurs LabVIEW et l automatisation de mesures de circuits intégrés RF pour applications automobiles Bernard Bordonado Motorola Semiconducteurs Page 1 Plan de la présentation Introduction Circuits intégrés RF

Plus en détail

Agilent Technologies Oscilloscopes portables série 1000. Fiche technique. Des oscilloscopes plus complets pour les petits budgets

Agilent Technologies Oscilloscopes portables série 1000. Fiche technique. Des oscilloscopes plus complets pour les petits budgets Agilent Technologies Oscilloscopes portables série 1000 Fiche technique Des oscilloscopes plus complets pour les petits budgets Des oscilloscopes plus complets pour les petits budgets Les nouveaux oscilloscopes

Plus en détail

Comment aborder en pédagogie l aspect «système» d une chaîne télécom?

Comment aborder en pédagogie l aspect «système» d une chaîne télécom? Comment aborder en pédagogie l aspect «système» d une chaîne télécom? Introduction : Guillaume Ducournau, Christophe Gaquière, Thierry Flamen guillaume.ducournau@polytech-lille.fr Plate-forme PolyCOM,

Plus en détail

Solutions d impression Samsung SOLUTIONS D IMPRESSION BUSINESS CORE

Solutions d impression Samsung SOLUTIONS D IMPRESSION BUSINESS CORE AVIS JURIDIQUE ET AUTRES RENSEIGNEMENTS L INNOVATION EN MATIÈRE D IMPRESSION. Pour assurer le succès de son entreprise ou la productivité de toute personne, il est essentiel de se tenir à jour sur le plan

Plus en détail

pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages Chiffre d affaires 18,0 milliards d euros millions d euros

pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages Chiffre d affaires 18,0 milliards d euros millions d euros Partenaires pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages BNP Paribas Assurance conçoit et commercialise dans quarante-deux pays ses produits et services dans les domaines de l épargne, de la prévoyance

Plus en détail

PROGRAMME BRAFITEC BRAsil France Ingénieurs TEChnologie. 8ème Forum Brafitec Saint-Étienne - 6-9 Juin 2012

PROGRAMME BRAFITEC BRAsil France Ingénieurs TEChnologie. 8ème Forum Brafitec Saint-Étienne - 6-9 Juin 2012 PROGRAMME BRAFITEC BRAsil France Ingénieurs TEChnologie 8ème Forum Brafitec Saint-Étienne - 6-9 Juin 2012 Parcours Coopération Internationale Partenariats Brésil-France BRAFITEC Coopération Internationale

Plus en détail

Plan de partenariat. nouveautés 2015. Salon. 17 au 19 mars 2015. Salon international des technologies environnementales. anniversaire. americana.

Plan de partenariat. nouveautés 2015. Salon. 17 au 19 mars 2015. Salon international des technologies environnementales. anniversaire. americana. lan de partenariat 17 au 19 mars 2015 alais des congrès de Montréal, Canada Salon international des technologies environnementales e nouveautés 2015 Carrefour de l innovation Visibilité pour tous les budgets

Plus en détail

ProLink III Software. Outil de configuration et de maintenance des appareils Micro Motion et Rosemount Flow

ProLink III Software. Outil de configuration et de maintenance des appareils Micro Motion et Rosemount Flow Fiche de spécifications PS-001450, rév. E Septembre 2014 ProLink III Software Outil de configuration et de maintenance des appareils Micro Motion et Rosemount Flow Outil de configuration, de maintenance

Plus en détail

Délégation Asie-Pacifique du Groupe Crédit Agricole à Hong Kong et à Shanghai. Le RMB s internationalise: Un simple filet d eau ou le déluge?

Délégation Asie-Pacifique du Groupe Crédit Agricole à Hong Kong et à Shanghai. Le RMB s internationalise: Un simple filet d eau ou le déluge? Délégation Asie-Pacifique du Groupe Crédit Agricole à Hong Kong et à Shanghai Le RMB s internationalise: Un simple filet d eau ou le déluge? Le Tour du Monde en 8 heures Poitiers, le 21 juin 2011 Agenda

Plus en détail

CMC MARKETS UK PLC. Conditions Tarifaires CFDs. Plateforme Next Generation. Janvier 2015. RCS Paris: 525 225 918

CMC MARKETS UK PLC. Conditions Tarifaires CFDs. Plateforme Next Generation. Janvier 2015. RCS Paris: 525 225 918 CMC MARKETS UK PLC Conditions Tarifaires CFDs Plateforme Next Generation Janvier 2015 RCS Paris: 525 225 918 Société immatriculée en Angleterre sous le numéro 02448409 Société agréée et réglementée par

Plus en détail

RPM International Inc. Instructions relatives à la ligne d assistance

RPM International Inc. Instructions relatives à la ligne d assistance RPM International Inc. Instructions relatives à la ligne d assistance Bien que les difficultés relatives à la conformité puissent souvent être résolues au niveau local, la ligne d assistance de RPM International

Plus en détail

Livre banc. Contrôle de trajet dynamique : la base de votre WAN hybride

Livre banc. Contrôle de trajet dynamique : la base de votre WAN hybride Contrôle de trajet dynamique : la base de votre WAN hybride Le réseau étendu (WAN, wide area network) a connu bien peu d innovations pendant une grande partie de la dernière décennie. Alors que le reste

Plus en détail

notre vision CARTE DE VISITE

notre vision CARTE DE VISITE 360 notre vision CARTE DE VISITE 2012 Malgré un durcissement de la conjoncture économique à partir du second semestre 2011, le Groupe SEB a maintenu son cap et consolidé ses positions sur la plupart des

Plus en détail

Optimiser les premières interactions client de l entreprise ou First Mile

Optimiser les premières interactions client de l entreprise ou First Mile Optimiser les premières interactions client de l entreprise ou First Mile Nous sommes actuellement dans «l ère du client». À la pointe de la technologie, les clients vivent désormais connectés et détiennent

Plus en détail

1/6 TP de physique n 1 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Terminale

1/6 TP de physique n 1 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Terminale 1/6 TP de physique n 1 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Terminale I. BUT - Utiliser un oscilloscope pour mesurer des fréquences et des tensions - Déterminer la fréquence d un émetteur à ultrasons (noté US)

Plus en détail

L interface SATA II 1.5Gb/s 3Gb/s : Un point sur la norme

L interface SATA II 1.5Gb/s 3Gb/s : Un point sur la norme Page 1 of 8 L interface SATA II 1.5Gb/s 3Gb/s : Un point sur la norme Le document Unified Test Document est le document de référence régissant les moyens de tests officiels fournis et imposés par le groupe

Plus en détail

Chiffre d'affaires par ligne de services

Chiffre d'affaires par ligne de services Troisième trimestre 2010 des revenus: EUR 1.210 millions Réservez au projet de loi: 90%, même par rapport au troisième trimestre 2009, 2010 Cash Flow Opérationnel s'élève à EUR 83 millions dans les neuf

Plus en détail