Journée RomandTIC 2013, HEP-BEJUNE, Bienne RPNtab, une tablette pour quoi faire?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Journée RomandTIC 2013, HEP-BEJUNE, Bienne RPNtab, une tablette pour quoi faire?"

Transcription

1 Journée RomandTIC 2013, HEP-BEJUNE, Bienne RPNtab, une tablette pour quoi faire? Stéphanie Boéchat-Heer, Responsable de projets de recherche et coordinatrice de l unité «Innovation et Technologie de l apprentissage», Haute Ecole Pédagogique des Cantons de Berne, Jura et Neuchâtel (HEP-BEJUNE)

2 Plan de la présentation Contexte de l étude 1 Problématique 2 Objectifs et questions de recherche 3 Méthodologie 4 Résultats 5 Discussion 6 2

3 1. Contexte Ce projet de recherche est réalisé en collaboration avec l Office de l Informatique Scolaire et de l Organisation (OISO) du Service de l enseignement du Canton de Neuchâtel 3

4 2. Problématique Recommandations et investissements (CTIE, 2006; 2007) Place des TIC dans le PER Constat national et international: peu d intégration des TIC (Boéchat-Heer, 2011; Karsenti et Larose, 2005; Lusalusa et Fox, 2002; Plowman, Mateer et Leakey, 2002) 4

5 2. Problématique Une étude finlandaise (Niemi et al., 2012) identifie 6 caractéristiques d une intégration réussie: Projet d établissement, culture de l école Développement de méthodes d enseignementapprentissage centrées sur les apprenants Existence de curricula flexibles Investissement important dans la communication à destination des parents, de la communauté autour de l école, etc. Leadership et management optimum Implication forte du personnel, avec une culture de partage et du travail d équipe et l acceptation de la prise de risque 5

6 2. Problématique Une étude européenne (Balanskat, 2013) comprenant 63 écoles dans 8 pays: - 90% des enseignants utilisent la tablette pour des activités scolaires avec les élèves - Plus de la moitié (64%) ont utilisé la tablette «1 à 5 fois par semaine» pour planifier et donner leur leçon - Environ 60% des enseignants ont assisté à des réunions du personnel, échangé du matériel pédagogique avec des collègues et discuté de la sélection des ressources pédagogiques 6

7 2. Problématique Principaux avantages: - La portabilité - L accès à l information et aux manuels scolaires - La motivation - La facilité d annoter les documents et d organiser le travail - La qualité des présentations des travaux - La collaboration - La créativité et la variété des ressources - La possibilité de travailler à son rythme - Le développement des compétences informatiques (Karsenti et Fievez, 2013) 7

8 2. Problématique Principaux défis: - La distraction des élèves - La problématique de la gestion de classe - Les difficultés liées à la planification pédagogique (temps et investissement important) - La gestion des travaux des élèves - La méconnaissance des ressources - L éducation aux médias (Karsenti et Fievez, 2013) 8

9 3. Objectif général Evaluer le processus d intégration des tablettes numériques dans une classe d un établissement scolaire du cycle 3 du canton de Neuchâtel 9

10 3. Questions de recherche 1) Quelles sont les perceptions des enseignants des pratiques pédagogiques liées à l utilisation de tablettes numériques par les élèves? 2) Quels sont les facteurs favorisant ou inhibant le processus d intégration des tablettes numériques? 10

11 4. Méthodologie Type de recherche: Méthode mixte de recherche et approche compréhensive Etude longitudinale (avant, pendant, après le projet) Participants: 9 enseignants et 14 élèves 11

12 4. Méthodologie Instruments de récolte de données: - Le focus groupe - Le questionnaire en ligne pour les enseignants - Le journal de bord en ligne pour les enseignants - Le questionnaire version papier pour les élèves 12

13 5. Résultats: Apps utilisées et pratiques pédagogiques Apps de productivité et de communication (traitement de texte, vidéo, prise de note, etc.) Apps de référence tels que des outils encyclopédiques pour les disciplines (wikipédias, dictionnaire prédictif, tableau périodique, etc.) Apps outils (calculatrices, enregistreurs, appareil de photo, etc.) Apps pédagogiques ou ressources en ligne actuellement proposé par le RPN (i Classe, i Langues, etc.) Moyens d enseignement augmenté Après six mois Après une année 13

14 5. Résultats Avantages d utiliser la tablette plutôt que l ordinateur traditionnel: «toujours à disposition» ; «chaque élève peut faire ses recherches sans attendre» ; «mise en route rapide» ; «faible encombrement» ; «simplicité et portabilité» ; «facile de ranger et continuer le travail» ; «utilisable pour une courte séquence» ; «déplacement facile» ; «rapidité opérationnelle» ; «plus agréable pour les corrections en commun (beamer)» 14

15 5. Résultats Inconvénients d utiliser la tablette plutôt que l ordinateur traditionnel : «compatibilité avec programmes PC» ; «clavier peu ergonomique» ; «utilisation du clavier moins rapide» ; «problèmes techniques» ; «fragilité» : «pas pratique pour créer des textes» 15

16 5. Résultats: Indicateurs d intégration Après six mois Après une année Les tablettes s utilisent facilement sur la place de travail de l élève L accès aux ressources est simple et rapide L autonomie énergétique des tablettes est suffisante L'usage des tablettes est motivant pour moi L usage des tablettes est motivant pour mes élèves Les tablettes permettent un accès intuitif et rapide aux ressources 16

17 5. Résultats: Fréquence d utilisation des tablettes Pour préparer les cours En classe une fois par jour plus d'une fois par semaine une fois par semaine une fois par mois moins d'une fois par mois une fois par jour plus d'une fois par semaine une fois par semaine une fois par mois moins d'une fois par mois 17

18 5. Perceptions sur l usage des tablettes 18

19 5. Facteurs favorisant: Soutien technique et entraide 19

20 5. Facteurs favorisant: Perception de la plusvalue pédagogique Accès à l information : «recherches sur Internet» ; «un plus pour la recherche» Indicateurs d intégration : «rapidité d accès aux ressources» ; «disponibilité tout de suite (allumage rapide)» ; «couleurs» ; «attrait technologique» ; «réponses rapides aux questions» Potentialités : «variété» ; «interactivité» ; «autonomie des élèves» ; «motivation des élèves» ; «permet la différentiation» ; «diversité» 20

21 5. Facteurs inhibant Inconvénients de l utilisation des tablettes dans votre enseignement : Problèmes techniques : «problèmes techniques trop nombreux» ; «problèmes techniques récurrents» ; «faire attention au rangement» ; «Apps non adaptés» ; «pas de wifi» Nouveauté : «tout est à faire» ; «temps de préparation» ; «on attend des moyens d enseignement numérisés» ; «manque de moyen d enseignement en ligne» ; «manque d application pour travailler» 21

22 5. Facteurs inhibant Problèmes techniques et élaboration d un plan B Beaucoup de temps et d investissement Peu de modification de l enseignement Peu de changement dans la gestion de la classe et de la discipline 22

23 6. Eléments pour la discussion La tablette comme outil à disposition des enseignants L importance du soutien et de la formation L hétérogénéité des pratiques selon les disciplines Beaucoup de temps et d investissement pour quelle plus-value pédagogique? 23

24 Merci de votre attention 24

Colloque CTIE du 27 août 2013 à l Université de Berne Les tablettes numériques à l école : pratiques et perceptions des enseignants

Colloque CTIE du 27 août 2013 à l Université de Berne Les tablettes numériques à l école : pratiques et perceptions des enseignants Colloque CTIE du 27 août 2013 à l Université de Berne Les tablettes numériques à l école : pratiques et perceptions des enseignants Stéphanie Boéchat-Heer, Responsable de projets de recherche et coordinatrice

Plus en détail

Rapport de recherche. Évaluation de l intégration de tablettes numériques dans deux. Stéphanie Boéchat-Heer

Rapport de recherche. Évaluation de l intégration de tablettes numériques dans deux. Stéphanie Boéchat-Heer Rapport de recherche Évaluation de l intégration de tablettes numériques dans deux du canton de Neuchâtel Stéphanie Boéchat-Heer Édition 2014 Table des matières 1. CONTEXTE DU PROJET... 5 2. PROBLEMATIQUE

Plus en détail

Obstacles et défis à l intégration pédagogique des TIC dans l éducation en Afrique. Pr. Mohamed MAIGA ISFRA Panaf MALI LUSAKA 26-28 MAI 2010

Obstacles et défis à l intégration pédagogique des TIC dans l éducation en Afrique. Pr. Mohamed MAIGA ISFRA Panaf MALI LUSAKA 26-28 MAI 2010 Obstacles et défis à l intégration pédagogique des TIC dans l éducation en Afrique Pr. Mohamed MAIGA ISFRA Panaf MALI LUSAKA 26-28 MAI 2010 Introduction Les TIC présentes dans l éducation en Afrique. Permettent

Plus en détail

Mes observations en lien avec les 12 compétences professionnelles

Mes observations en lien avec les 12 compétences professionnelles Mes observations en lien avec les 12 compétences professionnelles Compétence 1 : Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d objets de savoirs ou de culture dans

Plus en détail

L approche du cadre logique

L approche du cadre logique REPUBLIQUE DE GUINEE UNION EUROPEENNE Réunion d information sur l appel à propositions AUTORENFOR : initiatives concrètes des OSC en matière de gouvernance locale L approche du cadre logique (voir documents

Plus en détail

Stéréogrammes sur Excel Par Vincent Papillon, Collège Jean-de-Brébeuf

Stéréogrammes sur Excel Par Vincent Papillon, Collège Jean-de-Brébeuf ANALYSE PÉDAGOGIQUE ET DIDACTIQUE Stéréogrammes sur Excel Par Vincent Papillon, Collège Jean-de-Brébeuf Critères 1. Développement de l autonomie dans l apprentissage des élèves Évaluation Passif 1 2 3

Plus en détail

Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes. Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité

Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes. Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité Direction des services communautaires d apprentissage pour

Plus en détail

La collaboration en contexte

La collaboration en contexte Lavoie, J., Universitéde Sherbrooke, Beaumont, C., Université Laval, Couture, C., Universitédu Québec àtrois-rivières. Bref survol des connaissances actuelles concernant les pratiques collaboratives en

Plus en détail

AUTOÉVALUATION PAR LES MEMBRES DU CA

AUTOÉVALUATION PAR LES MEMBRES DU CA AUTOÉVALUATION PAR LES MEMBRES DU CA AUTOÉVALUATION PAR LES MEMBRES DU CA Questionnaire pour le fonctionnement général du conseil d administration Cette autoévaluation a pour but de faire le point après

Plus en détail

Audit du cadre de gestion de Sécurité et assurance de mission

Audit du cadre de gestion de Sécurité et assurance de mission Audit du cadre de gestion de Sécurité et assurance de mission RAPPORT D AUDIT Projet # 14/15 01 02 préparé par la Direction, audit et évaluation JUIN 2015 AUDIT DU CADRE DE GESTION DE SÉCURITÉ ET ASSURANCE

Plus en détail

L avenir des dispositions en matière de TIC dans l éducation des enfants à BEP?

L avenir des dispositions en matière de TIC dans l éducation des enfants à BEP? Les Technologies de l Information et de la Communication (TIC) dans l éducation des enfants à Besoins Educatifs Particuliers (BEP) Projection dans les domaines politique, pratique et de la recherche et

Plus en détail

Les TICE dans les établissements de la formation professionnelle

Les TICE dans les établissements de la formation professionnelle Les TICE dans les établissements de la formation professionnelle Claude-Alain Vuille Président de la Conférence suisse des directrices et directeurs d'écoles professionnelles (CSD) Directeur général du

Plus en détail

C est un processus. Un ensemble de démarches qui prennent en compte chaque élève comme une personne. Des situations éducatives qui peuvent être

C est un processus. Un ensemble de démarches qui prennent en compte chaque élève comme une personne. Des situations éducatives qui peuvent être C est un processus. Un ensemble de démarches qui prennent en compte chaque élève comme une personne. Des situations éducatives qui peuvent être engagées dans et hors l école. L élève apprend a se construire

Plus en détail

Passer de «l enseignement» au «faire apprendre» dans l apprentissage instrumental pour se questionner autour de la motivation de l élève

Passer de «l enseignement» au «faire apprendre» dans l apprentissage instrumental pour se questionner autour de la motivation de l élève Passer de «l enseignement» au «faire apprendre» dans l apprentissage instrumental pour se questionner autour de la motivation de l élève Dr Pierre-François Coen Haute école pédagogique de Fribourg Haute

Plus en détail

FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE

FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE STRATEGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE Page 2 FORMATION PERSONNALISEE Evaluation du besoin Ecoute de votre besoin

Plus en détail

Stress et santé au travail

Stress et santé au travail Stress et santé au travail Ph. Lehmann professeur Haute Ecole de santé Vaud, Lausanne 5 septembre 2013 Le modèle de Karasek Plus vous avez de latitude et de contrôle sur les processus, les rythmes, les

Plus en détail

«Twitter : un outil éducatif dans le cadre scolaire?» (Enquête 2013)

«Twitter : un outil éducatif dans le cadre scolaire?» (Enquête 2013) 1 «Twitter : un outil éducatif dans le cadre scolaire?» (Enquête 2013) ANALYSE DES RESULTATS : DOCUMENT DE TRAVAIL Enquête INJEP, réalisée en 2013 1 : questionnaire en ligne auprès de 130 répondants (dont

Plus en détail

LA QUALITE : UNE STRATEGIE AU CŒUR DU MANAGEMENT

LA QUALITE : UNE STRATEGIE AU CŒUR DU MANAGEMENT LA QUALITE : UNE STRATEGIE AU CŒUR DU MANAGEMENT B.PAPIN Directeur - Centre Bois-Gibert C.JANNIN Resp. QGDR - Centre Bois-Gibert 1 Le Centre Bois-Gibert 1984 - Etablissement privé à but non lucratif 6

Plus en détail

L intégration des TIC chez les futurs enseignants : votre point de vue

L intégration des TIC chez les futurs enseignants : votre point de vue L intégration des TIC chez les futurs enseignants : votre point de vue Réservé à l administration Futurs enseignants QUESTIONNAIRE FUTURS ENSEIGNANTS Ce questionnaire permettra de recueillir des informations

Plus en détail

Questionnaire sur l utilisation des TICE

Questionnaire sur l utilisation des TICE Questionnaire sur l utilisation des TICE Merci de bien vouloir compléter ce questionnaire et de me le déposer avant mardi 22/03 dans mon casier. Il sera exploité afin d améliorer l usage des TICE dans

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE FORMATION À DISTANCE EAC MBA MANAGER DE PROJET CULTUREL MARS SESSION OCTOBRE DOSSIER DE CANDIDATURE Comment avez-vous connu le groupe EAC? Site Internet Presse Salon Autres Lequel? ÉTAPES DE VOTRE CANDIDATURE

Plus en détail

Mise à jour sur les questions relatives aux ressources humaines. Chapitre Paragraphes Page

Mise à jour sur les questions relatives aux ressources humaines. Chapitre Paragraphes Page Comité exécutif du Programme du Haut Commissaire Comité permanent 49 e réunion Distr. restreinte 7 septembre 2010 Français Original: anglais Mise à jour sur les questions relatives aux ressources humaines

Plus en détail

Colloque ISO 9001: 2015

Colloque ISO 9001: 2015 À la découverte d ISO 9001 Colloque ISO 9001: 2015 Plan de la présentation ISO ISO 9001 Certificats Avantages 7 grands principes Évolution Survol de la norme Questions ISO «International Organisation for

Plus en détail

LA TABLETTE TACTILE DANS LES ÉCOLES DE LA FRANCOPHONIE : QUELS DÉFIS POUR LES ENSEIGNANTS DE LA BELGIQUE, DU CANADA ET DE LA FRANCE?

LA TABLETTE TACTILE DANS LES ÉCOLES DE LA FRANCOPHONIE : QUELS DÉFIS POUR LES ENSEIGNANTS DE LA BELGIQUE, DU CANADA ET DE LA FRANCE? LA TABLETTE TACTILE DANS LES ÉCOLES DE LA FRANCOPHONIE : QUELS DÉFIS POUR LES ENSEIGNANTS DE LA BELGIQUE, DU CANADA ET DE LA FRANCE? UNESCO Mobile Learning Week 2014 Aurélien Fievez et Thierry Karsenti

Plus en détail

Bilan d expérimentation de la plateforme collaborative Google Éducation et exploration d un appareil Chromebook

Bilan d expérimentation de la plateforme collaborative Google Éducation et exploration d un appareil Chromebook ««««««««««««««««««««««««««««««««««««Bilan d expérimentation de la plateforme collaborative Google Printemps 2015 Par Line Darveau, Eric Godbout et Caroline Pépin Conseillers pédagogiques aux Services éducatifs

Plus en détail

Modèle ÉCHANGE DE PLACES D APPRENTISSAGE 1. GROUPE CIBLE. Tout apprenti intéressé en formation professionnelle initiale (apprentissage).

Modèle ÉCHANGE DE PLACES D APPRENTISSAGE 1. GROUPE CIBLE. Tout apprenti intéressé en formation professionnelle initiale (apprentissage). Modèle ÉCHANGE DE PLACES D APPRENTISSAGE 1. GROUPE CIBLE Tout apprenti intéressé en formation professionnelle initiale (apprentissage). 2. CONCEPT DE BASE Deux apprentis issus de régions linguistiques

Plus en détail

Équipe de chercheurs

Équipe de chercheurs Équipe de chercheurs Louise Ménard, Université du Québec à Montréal Participants Canada: 0 Diane Leduc et Christian Bégin, UQAM 0 Denis Bédard, Université de Sherbrooke 0 France Gravelle, Université d

Plus en détail

Formation à distance avec accompagnement personnalisé en management, communication, développement personnel. «Chrysalide 2007»

Formation à distance avec accompagnement personnalisé en management, communication, développement personnel. «Chrysalide 2007» Formation à distance avec accompagnement personnalisé en management, communication, développement personnel. «Chrysalide 2007» Présentation La démarche Chrysalide a été mise au point en coopération avec

Plus en détail

POLITIQUE D ÉVALUATION ADMINISTRATIVE DES ENSEIGNANTS ET DES ENSEIGNANTES DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES DIRECTION DES ÉTUDES

POLITIQUE D ÉVALUATION ADMINISTRATIVE DES ENSEIGNANTS ET DES ENSEIGNANTES DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES DIRECTION DES ÉTUDES 100, rue Duquet, Sainte-Thérèse (Québec) J7E 3G6 Téléphone : (450) 430-3120 Télécopieur : (450) 971-7883 Internet : http://www.clg.qc.ca CA 404.07.01 POLITIQUE D ÉVALUATION ADMINISTRATIVE DES ENSEIGNANTS

Plus en détail

Le plan d intervention au service de la réussite de l élève. Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention

Le plan d intervention au service de la réussite de l élève. Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention Le plan d intervention au service de la réussite de l élève Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention Objectif de la présentation Présenter les orientations ministérielles qui sous-tendent

Plus en détail

Apport de la fonction Ingénierie au processus Innovation. 05/11/2014 Apport Ingénierie à Innovation X.Duchamp

Apport de la fonction Ingénierie au processus Innovation. 05/11/2014 Apport Ingénierie à Innovation X.Duchamp Apport de la fonction Ingénierie au processus Innovation Mettons nous d accord sur les mots! Innovation Une innovation est la mise en œuvre d un produit (bien ou service) ou d un procédé (de production)

Plus en détail

Guide d appel de projets :

Guide d appel de projets : Guide d appel de projets : activités ou évènements ponctuels pour les proches aidants de personnes aînées atteintes de la maladie d Alzheimer ou maladies apparentées dans le cadre du mois de la sensibilisation

Plus en détail

Marilou BÉLISLE conseillère pédagogique Centre d études et de formation en enseignement supérieur www.cefes.umontreal.ca

Marilou BÉLISLE conseillère pédagogique Centre d études et de formation en enseignement supérieur www.cefes.umontreal.ca Colloque de la FESP 30 octobre 2009 Marilou BÉLISLE conseillère pédagogique Centre d études et de formation en enseignement supérieur www.cefes.umontreal.ca Guy HERBERT conseiller en évaluation Bureau

Plus en détail

L évaluation du rendement de la formation en entreprise

L évaluation du rendement de la formation en entreprise L évaluation du rendement de la formation en entreprise Université de Fribourg (Suisse) - CIRDEP, UQAM Atelier de l Observatoire Compétences-Emplois 9.12.2010 Chaire des Ressources Humaines et Organisation

Plus en détail

De l insertion par l économique à la création d emplois : Quelles perspectives d innovation pour les ESIE?

De l insertion par l économique à la création d emplois : Quelles perspectives d innovation pour les ESIE? De l insertion par l économique à la création d emplois : Quelles perspectives d innovation pour les ESIE? L intégration professionnelle et sociale Hier, aujourd hui et demain Association Ateliers Phénix

Plus en détail

RÉPUBLIQUE DU BURUNDI ÉVALUATION INDÉPENDANTE DU GROUPE DE COORDINATION DES PARTENAIRES (GCP) Atelier de Restitution 23/02/2015

RÉPUBLIQUE DU BURUNDI ÉVALUATION INDÉPENDANTE DU GROUPE DE COORDINATION DES PARTENAIRES (GCP) Atelier de Restitution 23/02/2015 RÉPUBLIQUE DU BURUNDI ÉVALUATION INDÉPENDANTE DU GROUPE DE COORDINATION DES PARTENAIRES (GCP) Atelier de Restitution 23/02/2015 1 DÉFIS RÉSULTATS ATTENDUS PLAN DE PRÉSENTATION 1 OBJECTIFS DE LA MISSION

Plus en détail

Solutions SMART pour la formation Optez pour des sessions de formation interactives et collaboratives

Solutions SMART pour la formation Optez pour des sessions de formation interactives et collaboratives Solutions SMART pour la formation Optez pour des sessions de formation interactives et collaboratives Dynamisez vos formations! Boostez votre productivité Fonctionnement de la formation SMART Les solutions

Plus en détail

PLANIFICATION DU PROJET DE RECHERCHE CHAPITRE 5

PLANIFICATION DU PROJET DE RECHERCHE CHAPITRE 5 PLANIFICATION DU PROJET DE RECHERCHE CHAPITRE 5 L analogie de l architecte Avant de bâtir un édifice, un architecte a besoin de plans : Détaillés Conformes aux normes et procédures Avec des étapes et jalons

Plus en détail

Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique

Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique Brevet fédéral d informaticienne en technique des systèmes et réseaux TIC Brevet fédéral d informaticienne de gestion 1. :

Plus en détail

Mise à jour : octobre 2011. Chapitre 8 La mission d audit La planification

Mise à jour : octobre 2011. Chapitre 8 La mission d audit La planification Mise à jour : octobre 2011 Chapitre 8 La mission d audit La planification Table des matières 1. Les procédés préliminaires... 1 2. L approche de partenariat avec le gestionnaire... 2 3. La connaissance

Plus en détail

Séance d information CEI 6 février 2013

Séance d information CEI 6 février 2013 Le certificat énergétique cantonal des bâtiments (CECB) un outil probant d'analyse et de conseil Bureau EHE SA Route de la Fonderie 2 CH 1700 Fribourg Tél. +41 (0)26 309 20 90 Fax +41 (0)26 309 20 98 information@bureau-ehe.ch

Plus en détail

Services météorologiques, hydrologiques et climatologiques: compétences requises des formateurs

Services météorologiques, hydrologiques et climatologiques: compétences requises des formateurs Services météorologiques, hydrologiques et climatologiques: compétences requises des formateurs Au sein d un Service météorologique et hydrologique national (SMHN) ou d un service apparenté, différents

Plus en détail

Formation générale commune Département d éducation physique. RANDONNÉE PÉDESTRE et AUTONOMIE. Plan de cours

Formation générale commune Département d éducation physique. RANDONNÉE PÉDESTRE et AUTONOMIE. Plan de cours Formation générale commune Département d éducation physique RANDONNÉE PÉDESTRE et AUTONOMIE Plan de cours Code du cours : 109-137-M3 Pondération : 1-1-1 Compétence visée: Démontrer sa capacité à prendre

Plus en détail

1. Contact avec la clientèle

1. Contact avec la clientèle 1. Contact avec la clientèle Objectif évaluateur 1.1.1 Mener des entretiens Cet objectif est mis en œuvre et évalué en entreprise. Les bases théoriques sont fournies à l école. Je comprends les énoncés

Plus en détail

Aspects techniques et financiers. Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud

Aspects techniques et financiers. Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Aspects techniques et financiers Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Sommaire Aspects techniques et financiers La dématérialisation complète des procédures Gérer mon

Plus en détail

RESPONSABLE D UN SERVICE DE GARDE ÉDUCATIF EN MILIEU FAMILIAL - JEE.XX

RESPONSABLE D UN SERVICE DE GARDE ÉDUCATIF EN MILIEU FAMILIAL - JEE.XX Attestation d études collégiales (AEC) RESPONSABLE D UN SERVICE DE GARDE ÉDUCATIF EN MILIEU FAMILIAL - JEE.XX Formation en classe virtuelle à temps partiel de soir 2015-2016 Responsable d un service de

Plus en détail

Management & Leadership

Management & Leadership Management & Leadership Certificat ASFC Brevet fédéral de «Spécialiste de la conduite d un groupe» «Diriger et apprendre ne sont pas dissociables.» - John F. Kennedy Sion : 027 346 59 79 St-Maurice : 024

Plus en détail

GUIDE D ENTRETIEN POUR LA CONSERVATION MAMROT (FIMR 2) CERIU -VILLE DE GATINEAU

GUIDE D ENTRETIEN POUR LA CONSERVATION MAMROT (FIMR 2) CERIU -VILLE DE GATINEAU GUIDE D ENTRETIEN POUR LA CONSERVATION DES CHAUSSÉES MUNICIPALES MAMROT (FIMR 2) CERIU -VILLE DE GATINEAU 1111 1 GUIDE D ENTRETIEN POUR LA CONSERVATION DES CHAUSSÉES MUNICIPALES PROBLÉMATIQUE ET OBJECTIFS

Plus en détail

Quel avenir pour les TIC dans l enseignement secondaire au Cameroun?

Quel avenir pour les TIC dans l enseignement secondaire au Cameroun? Quel avenir pour les TIC dans l enseignement secondaire au Cameroun? Par WINA Blaise FIRISSOU Cellule de la statistique et du Système d Information Universitaire MINESUP Introduction Le présent article

Plus en détail

LE GESTIONNAIRE LEADER : SON RÔLE, SES RESPONSABILITÉS DE GESTION ET SON AUTORITÉ DÉCISIONNELLE

LE GESTIONNAIRE LEADER : SON RÔLE, SES RESPONSABILITÉS DE GESTION ET SON AUTORITÉ DÉCISIONNELLE SON RÔLE, SES RESPONSABILITÉS DE GESTION ET SON AUTORITÉ DÉCISIONNELLE CLARIFIER SA CONTRIBUTION À SON ORGANISATION. SITUER SON RÔLE DANS SON ORGANISATION ET INVENTORIER SES RESPONSABILITÉS DE GESTION.

Plus en détail

JPO / Chargé de Programme Gouvernance. Lead Cluster Gouvernance, UNDP Mali

JPO / Chargé de Programme Gouvernance. Lead Cluster Gouvernance, UNDP Mali PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DEVELOPPEMENT TERMES DE REFERENCE I. Position Information Job Code Title: Pre-classified Grade: Superviseur: JPO / Chargé de Programme Gouvernance Lead Cluster Gouvernance,

Plus en détail

Management & Leadership

Management & Leadership Management & Leadership Certificat ASFC Brevet fédéral de «Spécialiste de la conduite d un groupe» «Diriger et apprendre ne sont pas dissociables.» - John F. Kennedy Case postale 259 1951 Sion Tél. 027

Plus en détail

Diplôme de Comptabilité et de Gestion. D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0

Diplôme de Comptabilité et de Gestion. D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0 Diplôme de Comptabilité et de Gestion DCG D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0 Validation des Acquis de l Expérience VAE R é f é r e n t i e

Plus en détail

L usage des méthodes mixtes pour analyser les perceptions de pratiques pédagogiques liées à l intégration des tablettes numériques

L usage des méthodes mixtes pour analyser les perceptions de pratiques pédagogiques liées à l intégration des tablettes numériques L usage des méthodes mixtes pour analyser les perceptions de pratiques pédagogiques liées à l intégration des tablettes numériques stéphanie BoéCHat-Heer 1 et Francesco arcidiacono 2 (Haute Ecole pédagogique

Plus en détail

Un projet pilote de gestion de partenariat

Un projet pilote de gestion de partenariat Un projet pilote de gestion de partenariat Les opérations au cœur des opérations stratégiques Le 25 avril 2002 Richard Marceau, professeur ENAP Avec Daniel Desbiens, directeur Direction de l évaluation

Plus en détail

Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500

Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500 LES OUTILS POUR AIDER A LA REDACTION ET L EVALUATION DES PROGRAMMES Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500 Il est recommandé de se limiter au nombre de pages indiqué, et de présenter

Plus en détail

MS «MDC» MARKETING DESIGN INNOVATION Le projet design: organisation et management le concept «UTI» (usage, technique, identité)

MS «MDC» MARKETING DESIGN INNOVATION Le projet design: organisation et management le concept «UTI» (usage, technique, identité) MS «MDC» MARKETING DESIGN INNOVATION Le projet design: organisation et management le concept «UTI» (usage, technique, identité) designer, responsable diplômes cy cle long École de design Nantes Atlantique,

Plus en détail

Cercles de développement Un outil de management

Cercles de développement Un outil de management HR PUBLIC - 7 novembre 2012 Cercles de développement Un outil de management Sonia Mendoza Direction générale Développement de l Organisation et du Personnel SPF Personnel et Organisation sonia.mendoza@p-o.belgium.be

Plus en détail

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses années, les enseignants

Plus en détail

Ingéniere et TIC : à propos de la «FOAD»

Ingéniere et TIC : à propos de la «FOAD» Ingéniere et TIC : à propos de la «FOAD» quelques repères essentiels pour l ingénierie de dispositifs «ouverts» et «à distance» Annie Jézégou Ecole des Mines de Nantes & CREAD. Université de Rennes 2 1

Plus en détail

Le co-développement. Ou comment apprendre en travaillant

Le co-développement. Ou comment apprendre en travaillant Le co-développement Ou comment apprendre en travaillant Après une formation. Je reviens à mon job et reprends rapidement tous les dossiers mis en attente pendant la formation Je me dis que cela serait

Plus en détail

MANAGER 35 CCI Formation Rennes Bretagne

MANAGER 35 CCI Formation Rennes Bretagne MANAGER 35 OBJECTIFS Comprendre l environnement de l entreprise, ses activités et ses enjeux Définir le rôle et les missions du manager Appréhender le comportement du manager Maîtriser les outils du management

Plus en détail

Former des enseignants à l intégration des TICE bilan des usages, perspectives et questionnement

Former des enseignants à l intégration des TICE bilan des usages, perspectives et questionnement Haute Ecole pédagogique de Fribourg Service Recherche & Développement Former des enseignants à l intégration des TICE bilan des usages, perspectives et questionnement Pierre-François Coen Service Recherche

Plus en détail

ISG Bachelor R.P. & Événementiel

ISG Bachelor R.P. & Événementiel ISG Bachelor R.P. & Événementiel Délivré par l ISG DÉFINISSEZ, ORGANISEZ ET RÉALISEZ UN PLAN DE COMMUNICATION ÉVÉNEMENTIELLE Cet Online MBA s adresse aux managers et futurs managers qui souhaitent consolider

Plus en détail

Technologies et Services pour le Changement

Technologies et Services pour le Changement Technologies et Services pour le Changement Votre entreprise change ses systèmes informatiques ou ses processus? Comment évaluez et assurez-vous le succès de votre projet? Pour tous les changements dans

Plus en détail

Phase 1: Planifier. Les principes. Les principaux référentiels. R Collomp - D Qualité II.2. Cer5f ISO 9001

Phase 1: Planifier. Les principes. Les principaux référentiels. R Collomp - D Qualité II.2. Cer5f ISO 9001 Phase 1: Planifier Les principes Les principaux référentiels 1 Phase 1: Planifier Les principaux référentiels Principes des certifications - accréditations Certification HAS Certification ISO 9001 Certification

Plus en détail

Charte de l audit interne

Charte de l audit interne Charte de l audit interne Adoptée par le Comité d audit le 24 mai 2012 Mise à jour : 19 mai 2016 CORPORATION DE L ÉCOLE DES HAUTES ÉTUDES COMMERCIALES DE MONTRÉAL CHARTE DE L AUDIT INTERNE 1. ÉNONCÉ DE

Plus en détail

POLITIQUE PEDAGOGIQUE AFSE

POLITIQUE PEDAGOGIQUE AFSE POLITIQUE PEDAGOGIQUE AFSE La localisation géographique A l entrée de la Petite France, le quartier historique de Strasbourg, et proche de la gare, l AFSE est facilement accessible. Un arrêt de bus en

Plus en détail

Modules européens CADRE ET APPROCHE GENERALE. Octobre 2013

Modules européens CADRE ET APPROCHE GENERALE. Octobre 2013 Programme Pestalozzi Modules européens CADRE ET APPROCHE GENERALE Octobre 2013 Introduction Objectifs Approche générale Une approche souple de 5 étapes Les thématiques L équipe de facilitateurs Groupe

Plus en détail

QRRAL / JOURNEE THEMATIQUE : PISTES POUR AMORCER UNE DEMARCHE QUALITE THEORIE ET REALITE AUTOEVALUATION - AUTODIAGNOSTIC

QRRAL / JOURNEE THEMATIQUE : PISTES POUR AMORCER UNE DEMARCHE QUALITE THEORIE ET REALITE AUTOEVALUATION - AUTODIAGNOSTIC QRRAL / JOURNEE THEMATIQUE : PISTES POUR AMORCER UNE DEMARCHE QUALITE THEORIE ET REALITE DELEGATION A LA QUALITE L INRA : EPST de recherche finalisée pour l agriculture, l alimentation et l environnement

Plus en détail

La biodiversité des jardins de Créteil Jorge Pardo, académie de Créteil

La biodiversité des jardins de Créteil Jorge Pardo, académie de Créteil La biodiversité des jardins de Créteil Jorge Pardo, académie de Créteil Niveau et thème de programme Seconde Thème 1 : La Terre dans l univers, la vie et l évolution du vivant Biodiversité Problèmes à

Plus en détail

Session 10: Elément D

Session 10: Elément D Session 10: Elément D Expériences et enseignements de l alignement du processus PNA aux procédures de planification et de budgétisation au Togo BRUCE Ahlonko Koffi Conseiller Technique National du PNA

Plus en détail

MOOCS, ENJEUX ET OPPORTUNITÉS POUR LE SECONDAIRE

MOOCS, ENJEUX ET OPPORTUNITÉS POUR LE SECONDAIRE MOOCS, ENJEUX ET OPPORTUNITÉS POUR LE SECONDAIRE Colloque CTIE 2015, Bern, 26.08 Dr. Nathalie Deschryver Centre de Didactique Universitaire Université de Fribourg MOOC? Massive Open Online Course Potentiel

Plus en détail

Guide d entretien. «Peut-on apprendre en jouant?» Seroius Games et formation professionnelle continue

Guide d entretien. «Peut-on apprendre en jouant?» Seroius Games et formation professionnelle continue Guide d entretien «Peut-on apprendre en jouant?» Seroius Games et formation professionnelle continue Cibles : développeurs de Serious Games, grandes entreprises commanditrices, opinions informées (universitaires,

Plus en détail

Résultats de l enquête. satisfaction 2009

Résultats de l enquête. satisfaction 2009 Résultats de l enquête satisfaction 2009 80 % de participation, merci de votre collaboration! Votre participation Vous avez été 2 038 à être sollicités et 1 638 à répondre à l enquête Quille Satisf Action.

Plus en détail

Apprentissage par l action

Apprentissage par l action Apprentissage par l action Apprentissage par l enquête Programme d apprentissage à temps plein de la maternelle et du jardin d enfants Guide de visionnement Programme d apprentissage à temps plein de la

Plus en détail

DOMAINES DE COMPÉTENCES RECOMMANDÉS

DOMAINES DE COMPÉTENCES RECOMMANDÉS DOMAINES DE COMPÉTENCES RECOMMANDÉS A. Compétences musicales 1.0 Histoire de la musique Démontrer la connaissance des fonctions artistiques, éducatives et sociales de la musique à travers diverses cultures

Plus en détail

Sommet sur la formation et l apprentissage des policiers

Sommet sur la formation et l apprentissage des policiers Sommet sur la formation et l apprentissage des policiers Chef adjoint Roger Chaffin Calgary Police Service septembre 2013 Calgary Population: 1.097 million 1 Le Calgary Police Service (CPS) 711 membres

Plus en détail

L évaluation du personnel

L évaluation du personnel Convention sectorielle 2005-2006 Pacte pour une fonction publique locale et provinciale solide et solidaire Formation du personnel des pouvoirs locaux et provinciaux L évaluation du personnel Ann LENAERTS

Plus en détail

Outils numériques personnels

Outils numériques personnels Outils numériques personnels Netbooks, APN, Smartphones, Tablettes Sylvain DENIS Pedago-TIC 03 février 2014 Sylvain DENIS (Pedago-TIC) Outils numériques personnels 03 février 2014 1 / 19 Plan 1 Outils

Plus en détail

USAGE DES RESEAUX SOCIAUX PAR LES APPRENANTS EN COTE D IVOIRE

USAGE DES RESEAUX SOCIAUX PAR LES APPRENANTS EN COTE D IVOIRE USAGE DES RESEAUX SOCIAUX PAR LES APPRENANTS EN COTE D IVOIRE Dr CLAUDE N. KOUTOU Enseignant/Chercheur (Université de Cocody, Abidjan) Chercheur PANAF - ROCARE CI nkoutou1@yahoo.fr PLAN DE PRESENTATION

Plus en détail

Scénariogramme, TBI et tablettes

Scénariogramme, TBI et tablettes École d été HETICE 2014 Scénariogramme, TBI et tablettes Utiliser les TIC à des fins pédagogiques HETICE est un projet 2014-2020 du CRIFA Université de Liège, soutenu par le Fonds Social Européen http://formahetice.ulg.ac.be/

Plus en détail

Méthodes Agiles et gestion de projets

Méthodes Agiles et gestion de projets Méthodes Agiles et gestion de projets Eric LELEU Consultant Solutions Collaboratives Contact ericleleu@nordnet.fr Site Personnel http://home.nordnet.fr/~ericleleu Blog http://ericleleu.spaces.live.fr La

Plus en détail

Formation : «Conduire des réunions participatives effectives en présence et à distance».

Formation : «Conduire des réunions participatives effectives en présence et à distance». Formation : «Conduire des réunions participatives effectives en présence et à distance». Contexte Dans beaucoup d organisations, l utilisation de l informatique pour coopérer se résume bien souvent à un

Plus en détail

CONSTITUTION ET MANDAT DU COMITÉ

CONSTITUTION ET MANDAT DU COMITÉ Version préliminaire disponible sur: http://www.apibq.org/guide. pdf Pour commentaires: andre.dauteuil.chum @ssss.gouv.qc.ca CONSTITUTION ET MANDAT DU COMITÉ Formation du comité Septembre 2004 Dix membres

Plus en détail

Manager en situations difficiles

Manager en situations difficiles Approches pour un management situationnel Thèmes du dossier Gestion Personnel Direction Succès & carrière Communication Marketing & Vente Finances IT & Office Avantages immédiats Vous savez: comment réagir

Plus en détail

Formation à distance et formation continue

Formation à distance et formation continue Rencontre avec le Comité de liaison de formation à distance (CLIFAD) Formation à distance et formation continue Par Paul Inchauspé Montréal, janvier 1999 Formation à distance et formation continue Dans

Plus en détail

Prof. Sabine Hahn. Responsable des disciplines des Soins, domaine de la santé, Haute école spécialisée bernoise

Prof. Sabine Hahn. Responsable des disciplines des Soins, domaine de la santé, Haute école spécialisée bernoise Prof. Sabine Hahn Responsable des disciplines des Soins, domaine de la santé, Haute école spécialisée bernoise Thèse 1 Prof. Dr Sabine Hahn Prof. Dr. Sabine Hahn t Berner Recherche Fachhochschule appliquée

Plus en détail

FORMATION DES DIRIGEANTS LIGUE de JUDO JUJITSU ET D.A. des PAYS DE LA LOIRE Préparation olympiade 2012/2016

FORMATION DES DIRIGEANTS LIGUE de JUDO JUJITSU ET D.A. des PAYS DE LA LOIRE Préparation olympiade 2012/2016 FORMATION DES DIRIGEANTS LIGUE de JUDO JUJITSU ET D.A. des PAYS DE LA LOIRE Préparation olympiade 2012/2016 Maîtriser les bases de la gestion associative est essentiel pour tous les dirigeants bénévoles

Plus en détail

André Matte, ingénieur Direction de l expertise technique

André Matte, ingénieur Direction de l expertise technique La mise des bâtiments André Matte, ingénieur Direction de l expertise technique 7 mai 2009 1 Rénovation et agrandissement d un CH Importantes mesures en efficacité énergétique : > Consommation avant réalisation

Plus en détail

Le point sur la méthode SCRUM

Le point sur la méthode SCRUM Le point sur la méthode SCRUM Inspirée du privé et de la gestion des projets informatiques, la méthode SCRUM est devenue de nos jours de plus en plus adoptée dans les équipes de développement. Cette méthode

Plus en détail

GESTION DES SERVICES DE GARDE - LCA.AW

GESTION DES SERVICES DE GARDE - LCA.AW Attestation d études collégiales (AEC) GESTION DES SERVICES DE GARDE - LCA.AW Formation de perfectionnement - Temps partiel Gestion des services de garde LCA.AW Type de sanction : Titre du programme :

Plus en détail

ROWING CANADA AVIRON Directeur du développement des affaires* 1.3 CATÉGORIE D EMPLOI : Professionnel à temps plein

ROWING CANADA AVIRON Directeur du développement des affaires* 1.3 CATÉGORIE D EMPLOI : Professionnel à temps plein ROWING CANADA AVIRON Directeur du développement des affaires* 1.0 DESCRIPTION 1.1 ORGANISATION : Association canadienne d aviron amateur (Rowing Canada Aviron ou RCA) 1.2 TITRE : Directeur du développement

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien

Plus en détail

La coordination gérontologique en Suisse: où en est-on?

La coordination gérontologique en Suisse: où en est-on? La coordination gérontologique en Suisse: où en est-on? Rencontre romande de Curaviva Suisse. 20.09.2012 Neil Ankers, Consultant et entrepreneur social 2 3 1. Anamnèse 2. Analyse 3. Diagnostic 4. Prescription

Plus en détail

Pilotage projet. Définition

Pilotage projet. Définition Définition Le pilotage d un projet est la, la et la du projet. C est la phase d organisation. ( elle comporte un plan, échéancier et une phase importante de management de projet) Pour cela il s'appuie

Plus en détail

Se concerter pour aider les étudiants: suivi et encadrement des étudiants au Cégep de Sainte-Foy

Se concerter pour aider les étudiants: suivi et encadrement des étudiants au Cégep de Sainte-Foy Se concerter pour aider les étudiants: suivi et encadrement des étudiants au Cégep de Sainte-Foy Carolyne Maltais, API Christian Morin, conseiller pédagogique Collège Ahuntsic Août 2013 PLAN DE LA PRÉSENTATION

Plus en détail

Plan d action 2015 État au 4 décembre 2014

Plan d action 2015 État au 4 décembre 2014 Plan d action 2015 État au 4 décembre 2014 Inhalt 1 Contexte... 3 2 Utilisation des moyens financiers... 3 3 Vue d ensemble du plan d action 2015... 4 4 Mesures du plan d action 2015... 4 A1.12 Annonce

Plus en détail

Génie Logiciel. Hassan El Mansouri. Plan du cours. Problématique du Génie Logiciel

Génie Logiciel. Hassan El Mansouri. Plan du cours. Problématique du Génie Logiciel Hassan El Mansouri 1 Plan du cours Cycle de développement, cycle de vie, cahier des charges Patrons de conception Programmation par composants, réutilisation de composants Gestion des exceptions Stratégies

Plus en détail

Regards croisés sur la bientraitance. Auto-évaluation établissement

Regards croisés sur la bientraitance. Auto-évaluation établissement Regards croisés sur la bientraitance Auto-évaluation établissement Octobre 2012 Haute Autorité de Santé 2012 Une étude bientraitance est déployée au sein de votre établissement. Cette dernière est organisée

Plus en détail