Cela lui donna des envies de meurtre. «Ploucomobile!» pensa-t-il. Il sourit en se disant qu il pourrait déposer une marque avec çà.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cela lui donna des envies de meurtre. «Ploucomobile!» pensa-t-il. Il sourit en se disant qu il pourrait déposer une marque avec çà."

Transcription

1 I C était son habitude de compter trop large ses trajets. Il finissait toujours par être en avance à ses rendez-vous. Telle était la marque d Henri Trappénil. Celui-ci n avait pas failli à la coutume. L endroit était complexe d accès. On ne savait pas trop, s il était dans Marseille ou dans la ville voisine de Septèmes. Il quitta l autoroute après l Hôpital Nord, son bâtiment à casquettes alignées, comme une garde de béton, puis la grande barre qui dominait la baie de toute sa largeur. Cette architecture passait aujourd hui inaperçue au milieu d autres barres de cités HLM. Après une petite descente, barrée par le grand viaduc du chemin de fer d Aix, il vit apparaître la statue du Bouddha doré qui lui faisait un signe de la main. Ce clin d œil zen le fit sourire, il risquait peut-être d en avoir besoin par la suite. Sa rêverie fut en effet vite interrompue, par l étroitesse du chemin qui se présentait maintenant à lui, au fond d une espèce de gorge. Il faillit ne pas éviter un gros quatre-quatre, qui descendait à fond sans s inquiéter de la circulation des autres. Cela lui donna des envies de meurtre. «Ploucomobile!» pensa-t-il. Il sourit en se disant qu il pourrait déposer une marque avec çà. Le chemin continuait entre deux coteaux de garrigue, avec des villas accrochées à la pente. Il fut vite à proximité des lieux.

2 Il avait près de vingt minutes d avance. Il reconnut les lieux d une précédente intervention, trois ans auparavant ; il savait maintenant que le chemin partait à droite, sur un boulevard en anneau, qui le ramènerait pile devant la maison de son client, mais quatre cent mètres avant, la route se prolongeait dans la garrigue. Il monta doucement, se laissa dépasser par une ou deux voitures, qui avaient tendance à s impatienter derrière lui, puis s engagea sur le chemin de terre qui concluait le fond du vallon. Cela menait à une vieille bastide de pierres, fatiguée d essuyer rafales de mistral, canicules et orages, puis à un château d eau, flanqué en son contrebas d un terrain de basket. Il stoppa sa voiture près du château d eau, en prenant soin de se placer à l ombre d un pistachier térébinthe, arrêta son moteur et sortit. Il fixa son choix sur un buisson un peu plus haut que les autres, il écarta les jambes, ouvrit sa braguette et en sortit l occupant qui se déploya. Le jet fut immédiat et long. Il en ressentit comme un immense soulagement et pensa comme il se le rappelait souvent, aux discours après repas de son copain Victor. Après avoir remballé, il s enquit d une touffe de romarin pour s essuyer les doigts. Il fallait être propre. Il allait serrer des pinces et notamment celles d un ou deux maîtres.

3 A leur transmettre de l ADN ou autres microbes, autant que cela sente bon. Avant d entrer dans sa voiture, il remarqua le fond du vallon. D après les plans de son dossier, la maison y était. Il prit son appareil et fit plusieurs clichés. II * * * L homme attendait derrière le portail ; à son approche, il avait ouvert. Trappénil s était présenté en tendant la main et avait prononcé sa phrase rituelle : «merci de bien vouloir m accueillir!». Il avait ajouté ce qui était devenu une habitude : «Je suis le premier je crois?». La réponse était toujours la même, positive. Cette fois ci, il y eut un léger changement : l homme tourna la tête vers le haut de la traverse et répondit : - vous ne l êtes pas de beaucoup, l un des avocats arrive. En effet, une grande voiture bleu-marine venait de stationner. Un homme en costume et cravate noirs, avec cartable assorti, avait ouvert la portière et en sortait. Les trois échangèrent des poignées de main et entrèrent dans la maison. Une table les attendait dans le séjour. Chacun y déposa ses documents.

4 - Nous attendons encore vos adversaires, lança Trappénil - Ma cliente ne viendra pas, dit l avocat, je la représente - J ai appelé mon avocat reprit l homme. Il a fait dire qu il était en route. - Nous allons donc attendre conclut Trappénil. Je propose d occuper ce moment par des photos de l extérieur. Ils sortirent et suivirent Trappénil, qui commença à faire le tour du terrain, appareil en mains, cliquant tous les trois à cinq pas. Un premier tour était terminé. Ils avaient rejoint l esplanade d accueil, quand ils virent arriver une moto qui stoppa à coté de la voiture du premier avocat. C était effectivement «l adversaire», qui libéra de son casque, une vaste chevelure châtain. - Nous allons pouvoir commencer, dit Trappénil. - Me Roisseaux, se présenta l avocat en arrivant. Ils entrèrent et entamèrent la réunion d expertise. Moins de trois quart d heure plus tard, tout était bouclé : écoute des uns et des autres, échange de pièces, visite, photos. L affaire avait été calme et sans fioritures. Comme il avait coutume de le rappeler, il avait conclu en disant : - je n ai plus qu à me mettre au travail.

5 Chacun se sépara et repartit vers son véhicule. Trappénil avait repris la route le premier. Dans la descente, il fut doublé par la moto de Roisseaux, puis par une autre. Comme il roulait lentement, il profita du premier élargissement de la route, pour laisser passer les voitures qui le suivaient. Il y en avait deux. Il reconnut celle de l avocat qui le passa, alors que le Bouddha leur faisait son signe de la main, en haut et à gauche. III * * * La Provence, le 22 mars 2 Septèmes : La villa du Supplice C est au fond du vallon des Quichots, que le propriétaire d une villa inoccupée depuis des années a eu la surprise de découvrir dans son garage, un jeune homme pendu par les pieds. La victime inconsciente a été transportée dans un service de réanimation. Le pronostic des médecins est réservé. Un instant soupçonné, le propriétaire, qui a pu démontrer des traces d effraction dans une maison quasi abandonnée depuis longtemps, à la suite d un litige de succession a été relâché à l issue de plusieurs heures de garde à vue.

6 Les services de la Police Scientifique, après de minutieuses investigations, auraient découvert d importantes traces de drogues. Selon des sources autorisées, cette affaire pourrait être liée à un trafic international.

Je m appelle Jérôme, j habite une petite ville de province. Je mentirais si je disais que j ai atteint m a vingt et unième année sans rien connaître

Je m appelle Jérôme, j habite une petite ville de province. Je mentirais si je disais que j ai atteint m a vingt et unième année sans rien connaître 1 Je m appelle Jérôme, j habite une petite ville de province. Je mentirais si je disais que j ai atteint m a vingt et unième année sans rien connaître au sexe, mais je n avais des aventures qu avec des

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Je les ai entendus frapper. C était l aube. Les deux gendarmes se tenaient derrière la porte. J ai ouvert et je leur ai proposé d entrer.

Je les ai entendus frapper. C était l aube. Les deux gendarmes se tenaient derrière la porte. J ai ouvert et je leur ai proposé d entrer. Je les ai entendus frapper. C était l aube. Les deux gendarmes se tenaient derrière la porte. J ai ouvert et je leur ai proposé d entrer. Mais je me suis repris : En fait, je préférais les recevoir dans

Plus en détail

Aussitôt dit, aussitôt fait! - En avant pour le concert de la star Jérémy... COOL!

Aussitôt dit, aussitôt fait! - En avant pour le concert de la star Jérémy... COOL! Il était une fois un ours blanc qui s appelait Rocky. Ses parents lui avaient donné ce nom parce qu ils aimaient le rock and roll. Durant toute son enfance et toute son adolescence, il écoutait cette musique

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Toutes spécialités. BREVET DES MÉTIERS D ART Toutes spécialités ÉPREUVE DE FRANÇAIS

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Toutes spécialités. BREVET DES MÉTIERS D ART Toutes spécialités ÉPREUVE DE FRANÇAIS SESSION 2015 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Toutes spécialités BREVET DES MÉTIERS D ART Toutes spécialités ÉPREUVE DE FRANÇAIS - ÉPREUVE DU MERCREDI 17 JUIN 2015 - (L usage du dictionnaire et de la calculatrice

Plus en détail

Une enquête de l inspecteur Copeland

Une enquête de l inspecteur Copeland Une enquête de l inspecteur Copeland De Mélissa, Nigel et Kenza (5 ème 7) L enquêteur Patrick Copeland, policier à Alès, était tranquillement assis dans son fauteuil en train de regarder «Enquêtes Criminelles»

Plus en détail

LE CHAT BOTTÉ. Charles PERRAULT

LE CHAT BOTTÉ. Charles PERRAULT LE CHAT BOTTÉ Charles PERRAULT Un meunier avait trois fils. Il leur laissa son moulin, son âne, et son chat. Le fils aîné eut le moulin. Le second fils eut l'âne. Le plus jeune n'eut que le chat. Le pauvre

Plus en détail

...C est à cet instant que la terrible explosion se produisit. Le terroriste qui avait placé la bombe appartenait à une secte millénariste qui

...C est à cet instant que la terrible explosion se produisit. Le terroriste qui avait placé la bombe appartenait à une secte millénariste qui ...C est à cet instant que la terrible explosion se produisit. Le terroriste qui avait placé la bombe appartenait à une secte millénariste qui prêchait le retour au désert et considérait le moindre circuit

Plus en détail

Naissance des fantômes

Naissance des fantômes Marie Darrieussecq Naissance des fantômes Roman P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6 e Elle était en train de promener autour d elle son regard à la recherche de quelque moyen de s enfuir, et elle

Plus en détail

Retrouvez cette oeuvre et beaucoup d'autres sur http://www.atramenta.net

Retrouvez cette oeuvre et beaucoup d'autres sur http://www.atramenta.net Retrouvez cette oeuvre et beaucoup d'autres sur http://www.atramenta.net TABLE DES MATIERES RAIPONCE...1 RAIPONCE...2 i Auteur : Frères Grimm Catégorie : Jeunesse Conte des frères Grimm Traducteurs :

Plus en détail

4 page 941 / 1ère partie, PARIS Il n' avait pas voulu partir sans lui dire adieu.

4 page 941 / 1ère partie, PARIS Il n' avait pas voulu partir sans lui dire adieu. Partir : Recherche «lemmatisée». Le logiciel ne permttant pas de séparer le verbe «part», de «à part»... ou «le parti» de «parti» on a procédé manuellement au choix. 2 page 937 / 1ère partie, PARIS Je

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

Accueillir, faire connaissance

Accueillir, faire connaissance Formation/action de l Institut Catholique de Paris Recension de méthodes et techniques d animation Accueillir, faire connaissance 1. Constitution du groupe 1.1 Jeu «Aveugle et son guide» Des binômes constitués

Plus en détail

1. Ce texte a été publié dans la revue Vanity Fair en mars 1984 sous le titre Justice: A Father s Account of the Trial of His Daughter s Killer.

1. Ce texte a été publié dans la revue Vanity Fair en mars 1984 sous le titre Justice: A Father s Account of the Trial of His Daughter s Killer. l été s annonçait long et chaud 1. Le 5 juillet 1983, je pris place à bord d un avion à destination de Los Angeles pour un séjour indéterminé.tout au long du vol, depuis le départ de New York, je conversai

Plus en détail

Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault. Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault

Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault. Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault TEXTE 1 Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault À l heure de sa mort, un meunier ne laissa à ses trois enfants que son moulin, son âne et son chat. Le partage fut bientôt

Plus en détail

Le loup qui voyageait dans le temps

Le loup qui voyageait dans le temps Ce jour-là, Loup farfouillait dans son grenier. Il y trouvait toujours des choses extraordinaires. Comme ce vieux livre avec sa couverture dorée. Loup s empara du livre et lut le résumé : «Cher lecteur,

Plus en détail

Le facteur-clé. DL PARTNERS - Comment redonner la rage de vendre Page 1

Le facteur-clé. DL PARTNERS - Comment redonner la rage de vendre Page 1 Le facteur-clé La capacité à vendre d un commercial repose sur deux piliers : son savoir-faire et sa motivation. Un vendeur méthodique, organisé, sachant écouter, connaissant à fond ses produits et son

Plus en détail

Texte 1. Texte 2. Texte 3. J ai rejoint ceux que j aimais et j attends ceux que j aime. Texte 4

Texte 1. Texte 2. Texte 3. J ai rejoint ceux que j aimais et j attends ceux que j aime. Texte 4 Texte 1 Quand tu regarderas les étoiles la nuit, puisque j habiterai dans l une d elles, puisque je rirai dans l une d elles, alors ce sera pour toi, comme si riaient toutes les étoiles A. de Saint Exupéry

Plus en détail

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire BTS CI 2 ème année CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger Sommaire 1 Introduction I/ Plan de marchéage A. Services B. Prix C. Distribution D. Communication

Plus en détail

Les connaissances en 2009 dans le domaine des premiers secours des enfants des classes de CM1 du département des Hauts de Seine

Les connaissances en 2009 dans le domaine des premiers secours des enfants des classes de CM1 du département des Hauts de Seine Les connaissances en 2009 dans le domaine des premiers secours des enfants des classes de CM1 du département des Hauts de Seine Etude réalisée avec le concours D élèves de CM1 du département De leurs enseignants

Plus en détail

... Ces épreuves d examen ne peuvent pas être utilisées à des fins d exercice avant le 1 er septembre 2014!

... Ces épreuves d examen ne peuvent pas être utilisées à des fins d exercice avant le 1 er septembre 2014! Procédure de qualification 03 Aide en soins et accompagnement AFP Connaissances professionnelles épreuve écrite Partie Nom... Prénom... Numéro d examen... Date... Durée 50 minutes Remarque : Le nombre

Plus en détail

MAISON AUX BALCONS SUSPENDUS

MAISON AUX BALCONS SUSPENDUS MAISON AUX BALCONS SUSPENDUS T 3 A R C H I T E C T U R E 3 rue Pastoret-13006 Marseille Mail : contact@t3architecture.fr http : www.t3architecture.fr FICHE TECHNIQUE Programme: Maison individuelle neuve

Plus en détail

Prix des lycéens autrichiens Compte-rendu de la tournée de Mireille Disdero en Autriche du 21 au 24 janvier 2013

Prix des lycéens autrichiens Compte-rendu de la tournée de Mireille Disdero en Autriche du 21 au 24 janvier 2013 Prix des lycéens autrichiens Compte-rendu de la tournée de Mireille Disdero en Autriche du 21 au 24 janvier 2013 1) Qu est-ce qui a inspiré l écriture de 16 ans et des poussières? Tout a commencé quand

Plus en détail

décidément toujours compter sur moi. Le directeur continua la visite et j allai dans mon bureau pour commencer à travailler.

décidément toujours compter sur moi. Le directeur continua la visite et j allai dans mon bureau pour commencer à travailler. L apparition Nous étions tous autour d un feu. Moi et mes amis nous nous amusions beaucoup à nous raconter des histoires et des petites anecdotes qui nous étaient arrivées. Et voilà que mon tour arriva

Plus en détail

Entrainement quotidien pour arriver spontanément à garder le contrôle de l activité cérébrale

Entrainement quotidien pour arriver spontanément à garder le contrôle de l activité cérébrale Entrainement quotidien pour arriver spontanément à garder le contrôle de l activité cérébrale 1. S entrainer à recevoir un maximum de sensations par les différents canaux Eveiller la conscience, dans l

Plus en détail

2012 Pearson France Le regard d'une mère Tracey Clark

2012 Pearson France Le regard d'une mère Tracey Clark 38 ComPosition Et CRÉAtivitÉ CADRAGE ET ESPACE Lorsque vous regardez au travers de votre viseur, considérez ce que vous voyez comme une toile. Tout ce qui est dans le cadre (ou sur la toile) joue un rôle

Plus en détail

ACTIVITÉ DE CRÉATION LITTÉRAIRE

ACTIVITÉ DE CRÉATION LITTÉRAIRE ACTIVITÉ DE CRÉATION LITTÉRAIRE Point de départ : Le roman Tous mes amis sont des superhéros de Andrew Kaufman, paru aux éditions Alto. But : Demander aux participants de se créer un alter ego superhéros

Plus en détail

Information au patient

Information au patient Information au patient Service de chirurgie orthopédique et traumatologie Le but de mon séjour est de réaliser une intervention chirurgicale et de me rendre un maximum d autonomie. Pour y arriver, toute

Plus en détail

Activité 1: Feuilleter votre dictionnaire

Activité 1: Feuilleter votre dictionnaire Le verbe anglais_new principes 140x200 lundi11/02/13 13:28 Page357 9. Activités à gogo! Activité 1: Feuilleter votre dictionnaire Pourquoi est-ce important? C est assez simple : aucune base de vocabulaire

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

TÉMOIGNAGES SENSIBILISATION SAM VIVRE & CONDUIRE

TÉMOIGNAGES SENSIBILISATION SAM VIVRE & CONDUIRE TÉMOIGNAGES SENSIBILISATION SAM VIVRE & CONDUIRE Mot de la présidente Les accidents n arrivent pas qu aux autres. Sensibiliser et témoigner afin de préserver des vies pour que nos enfants ne soient pas

Plus en détail

CHOISIS TA PROPRE VOIE POUR UNE BONNE PRÉPARATION

CHOISIS TA PROPRE VOIE POUR UNE BONNE PRÉPARATION Bureau de gestion des situations d urgence Ministère de l Éducation CHOISIS TA PROPRE VOIE POUR UNE BONNE PRÉPARATION Des requins au carrefour New York est prêt Choisis ta propre voie pour une bonne préparation

Plus en détail

CRASH TEST PEDAGOGIQUE

CRASH TEST PEDAGOGIQUE CRASH TEST PEDAGOGIQUE Lundi 14 AVRIL 2014 ANNEAU DE VITESSE DE GRENOBLE Organisation : Comité de Liaison des Unions de Quartier de Grenoble en collaboration avec l Auto École Citoyenne et la Mission Locale

Plus en détail

Etre jeune retraité( e) et devenir bénévole d accompagnement de personnes malades

Etre jeune retraité( e) et devenir bénévole d accompagnement de personnes malades Etre jeune retraité( e) et devenir bénévole d accompagnement de personnes malades 1/5 Une étude de l IFOP, Le bénévolat en France, en 2013, menée en partenariat avec l Association France Bénévolat, montre

Plus en détail

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS La sécurité des personnes âgées Ce qu il faut savoir Vie saine, Aînés et Consommation Manitoba Secrétariat manitobain du mieux-être des personnes âgées et du vieillissement en

Plus en détail

Soirée des vœux du samedi 11 janvier 2014

Soirée des vœux du samedi 11 janvier 2014 Soirée des vœux du samedi 11 janvier 2014 J ai le plaisir et l honneur, au nom du comité directeur, de vous présenter tous nos vœux de bonheur et de santé pour cette année 2014 à vous-même et à ceux que

Plus en détail

MARTIN GRAY MA VIE EN PARTAGE AU NOM DE TOUS LES MIENS. Par l auteur de. Entretiens avec. l aube. Mélanie Loisel.

MARTIN GRAY MA VIE EN PARTAGE AU NOM DE TOUS LES MIENS. Par l auteur de. Entretiens avec. l aube. Mélanie Loisel. MARTIN GRAY MA VIE EN PARTAGE Ma vie en partage Entretiens avec Mélanie Loisel AU NOM DE TOUS LES MIENS Par l auteur de l aube Avant-propos Vivre, c est savoir pourquoi l on vit. Pourquoi a-t-il voulu

Plus en détail

Les membres de ma famille croient que je leur ai

Les membres de ma famille croient que je leur ai Introduction Les membres de ma famille croient que je leur ai fait honte et les ai déshonorés à bien des égards depuis que je suis passée du statut de petite fille à celui de femme, mais ils ne connaissent

Plus en détail

Profitez des prochaines minutes pour vous familiariser avec «l approche adaptée à la personne âgée en milieu hospitalier».

Profitez des prochaines minutes pour vous familiariser avec «l approche adaptée à la personne âgée en milieu hospitalier». Bienvenue dans ce module de formation destiné aux personnes qui œuvrent en milieu hospitalier, que ce soit à des fonctions cliniques, techniques, administratives, de gestion ou de soutien. Ce module de

Plus en détail

L entretien de réprimande Définition, But et objectif

L entretien de réprimande Définition, But et objectif L entretien de réprimande ème année SIGF 4 Réalisé par : HASSOU Salma LACHGAR Amina Année universitaire : 2012/2013 INTRODUCTION Vous est-il déjà arrivé de faire prendre conscience à l un de vos proches

Plus en détail

Tout le monde a fait son travail? Qui n a pas fait son travail? Tu as fait ces exercices, Sylvie? Oui? Ok. Très bien. Commence toi-même, alors

Tout le monde a fait son travail? Qui n a pas fait son travail? Tu as fait ces exercices, Sylvie? Oui? Ok. Très bien. Commence toi-même, alors LE PROFESSEUR Échanges / contact Bonjour à tous Bonjour tout le monde Où en sommes-nous, à quelle page? Qui s en souvient? Oui, c'est ça, unité 3, page 20 Oui, c'est ça, dossier 4, page 22 Tout le monde

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place?

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place? Université à l étranger: Université Nationale de La Plata Semestre/Année de séjour : Semestre 1/ 2012/2013 Domaine d études : Etudes européennes L accueil : QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Comment avez-vous

Plus en détail

JEU DE RÔLE. FICHE PERSONNAGE DU JUGE DES ENFANTS (M. OU Mme MAGIS)

JEU DE RÔLE. FICHE PERSONNAGE DU JUGE DES ENFANTS (M. OU Mme MAGIS) LIBERTÉS ET JUSTICE CITOYENNETÉ FERROVIAIRE Activités élève JEU DE RÔLE Vous allez interpréter un jeu de rôle composé de 7 personnages appelés à s exprimer à l occasion d un procès. En vous mettant dans

Plus en détail

CP CE1. Du 23 au 25 mars 2015. Les textes et la mise en page ont été réalisés par les élèves

CP CE1. Du 23 au 25 mars 2015. Les textes et la mise en page ont été réalisés par les élèves CP CE1 Du 23 au 25 mars 2015 Les textes et la mise en page ont été réalisés par les élèves Le voyage scolaire Le trajet en bus était long et la balade en raquettes très très très fatigante. Mais dans tout

Plus en détail

Nantas. Fleurs d encre 3 e Chapitre 1. Petites histoires à lire entre les lignes SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 2 : NANTAS 1 / 5

Nantas. Fleurs d encre 3 e Chapitre 1. Petites histoires à lire entre les lignes SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 2 : NANTAS 1 / 5 SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 2 : NANTAS 1 / 5 Nantas Conforme aux nouvelles dispositions de l épreuve du nouveau brevet des collèges La chambre que Nantas habitait depuis son arrivée de Marseille se trouvait

Plus en détail

Le conte du Petit Chaperon rouge

Le conte du Petit Chaperon rouge Le conte du Petit Chaperon rouge d après les frères Grimm Il était une fois une petite fille que tout le monde aimait et sa grand-mère encore plus. Elle ne savait que faire pour lui faire plaisir. Un jour,

Plus en détail

Cauchemar. Première vision

Cauchemar. Première vision Première vision Cauchemar Je prenais mon déjeuner lorsque j entendis ma mère s exclamer : «Dépêche-toi, on va être en retard, chéri! -J arrive, je finis de préparer la valise! cria mon père.» Moi, je me

Plus en détail

Mboté na bino (Bonjour à vous)

Mboté na bino (Bonjour à vous) Mboté na bino (Bonjour à vous) Enfin je vous écris, après mes deux premiers mois dans mon nouveau Pays qu est la République Démocratique du Congo. Tout d abord je voudrais vous remercier pour votre soutien

Plus en détail

ENTRETIENS AVEC SANDRINE APPRENTIE SOUDEUSE À MARSEILLE

ENTRETIENS AVEC SANDRINE APPRENTIE SOUDEUSE À MARSEILLE Dossier n 3 FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» SOUDEUSE Regards, témoignages et présentation de métiers fortement sexués ENTRETIENS AVEC SANDRINE APPRENTIE SOUDEUSE À MARSEILLE J ai arrêté l école au niveau de

Plus en détail

Accident de parapente Bi à FISS (avec Maud)

Accident de parapente Bi à FISS (avec Maud) Accident de parapente Bi à FISS (avec Maud) Récit : Bertrand fontaine : bertrand@lesfontaines.be Introduction : Ceci n a pas du tout le but de trouver des excuses ou de me déculpabiliser des erreurs que

Plus en détail

oria vidéo Lorin Petitpierre JOIE Synopsis

oria vidéo Lorin Petitpierre JOIE Synopsis JOIE Synopsis Antoine et Marianne Le Cloître, est un couple de personnes âgées d environ soixante ans. Un matin, ils reçoivent un coup de téléphone. Marianne répond et s agite en apprenant que l interlocuteur

Plus en détail

Berkeley Center for new media

Berkeley Center for new media Berkeley Center for new media Greg Niemeyer : Comme nous le savons, le monde visuel consiste en une réflexion de la lumière qui est constituée elle même de molécules. La lumière se diffuse par ondes dont

Plus en détail

Prévention routière La Tour du Pin. Mars/Avril 2014. En partenariat avec le CISPD et les communautés de communes

Prévention routière La Tour du Pin. Mars/Avril 2014. En partenariat avec le CISPD et les communautés de communes Prévention routière La Tour du Pin Mars/Avril 2014 En partenariat avec le CISPD et les communautés de communes Avant de commencer, avez-vous regardé le film «Bus à l arrêt» et répondu aux questions? Que

Plus en détail

Dans le texte. Parcours 10 Évaluation. Nom : Prénom : Date : Classe : ... /... Conjugaison Orthographe Grammaire

Dans le texte. Parcours 10 Évaluation. Nom : Prénom : Date : Classe : ... /... Conjugaison Orthographe Grammaire Parcours 10 Évaluation... /... Conjugaison Orthographe Grammaire Dans le texte 1 Retrouve et entoure cinq prépositions différentes. Souligne en bleu un verbe conjugué à l indicatif passé antérieur. Mais

Plus en détail

Celui qui pouvait être Guerrino, avec son pardessus beige et ses yeux bleus, avait à nouveau disparu. Je commençais à avoir faim.

Celui qui pouvait être Guerrino, avec son pardessus beige et ses yeux bleus, avait à nouveau disparu. Je commençais à avoir faim. Celui qui pouvait être Guerrino, avec son pardessus beige et ses yeux bleus, avait à nouveau disparu. Je commençais à avoir faim. Entre-temps, je m étais enfilé le deuxième paquet de crackers que j avais

Plus en détail

LIGNE DE CONDUITE POUR UN AVIS EN TECHNOPREVENTION OPTIMAL

LIGNE DE CONDUITE POUR UN AVIS EN TECHNOPREVENTION OPTIMAL LIGNE DE CONDUITE POUR UN AVIS EN TECHNOPREVENTION OPTIMAL Le présent document comprend une série de recommandations pouvant aider les conseillers en technoprévention dans le cadre de leur communication

Plus en détail

Reportage photo. 26 I N 164 mars-avril 2015 I déclic

Reportage photo. 26 I N 164 mars-avril 2015 I déclic 26 I N 164 mars-avril 2015 I déclic Je veux vivre chez moi! Laura, 19 ans, est atteinte d une infirmité motrice cérébrale. Après des années en établissement, elle aimerait vivre seule (avec un peu d aide)

Plus en détail

Mon voyage en Asie a modifié mon regard

Mon voyage en Asie a modifié mon regard Mon voyage en Asie a modifié mon regard Marc est un jeune étudiant en médecine de vingt-deux ans. Il nous fait part de sa réflexion à partir d un voyage de trois mois en Asie. Pouvez-vous résumer ce voyage

Plus en détail

Bienvenue à toi qui lis ces lignes. Tu commences une

Bienvenue à toi qui lis ces lignes. Tu commences une Bienvenue à toi qui lis ces lignes. Tu commences une aventure intérieure imaginaire qui a le pouvoir de changer ta vie. Dans ce parchemin, tu trouveras des préceptes de sagesse ancestrale. Malheureusement

Plus en détail

Barrière Emmanuel MST 1 MPE. Rapport de stage. Stage du 24 au 28 Février 2003. Crèche LA MAISON DE KIRIKOU à Angoulême P.1

Barrière Emmanuel MST 1 MPE. Rapport de stage. Stage du 24 au 28 Février 2003. Crèche LA MAISON DE KIRIKOU à Angoulême P.1 Barrière Emmanuel MST 1 MPE Rapport de stage Stage du 24 au 28 Février 2003 Crèche LA MAISON DE KIRIKOU à Angoulême P.1 J ai réalisé cette semaine de stage à la Maison de Kirikou à Angoulême, et après

Plus en détail

Éva Hébert lisait le slogan affiché sur l écran

Éva Hébert lisait le slogan affiché sur l écran 1 Éva Hébert lisait le slogan affiché sur l écran de l ordinateur. «Grâce à la Clinique pour animaux en détresse, touvez l animal de compagnie idéal!» Tu as oublié le «r» à «trouvez», fit-elle remarquer

Plus en détail

DEUXIÈME LECTURE ÉVANGILE. DIMANCHE 28 AVRIL 2013 5 ème dimanche de Pâques (C) Lettre de l'apocalypse de saint Jean (21, 1-5a)

DEUXIÈME LECTURE ÉVANGILE. DIMANCHE 28 AVRIL 2013 5 ème dimanche de Pâques (C) Lettre de l'apocalypse de saint Jean (21, 1-5a) DIMANCHE 28 AVRIL 2013 5 ème dimanche de Pâques (C) DEUXIÈME LECTURE Lettre de l'apocalypse de saint Jean (21, 1-5a) Moi, Jean, j'ai vu un ciel nouveau et une terre nouvelle, car le premier ciel et la

Plus en détail

LE CRIME NE PAIE PAS a French reader by Huguette Zahler. Chapitre 18 : Les enfants du Montmartrobus

LE CRIME NE PAIE PAS a French reader by Huguette Zahler. Chapitre 18 : Les enfants du Montmartrobus Chapitre 18 : Les enfants du Montmartrobus Un chauffeur de bus qui travaillait sur la ligne du petit bus qui zigzague sur la Butte Montmartre 1 avait fait une étrange déclaration au commissariat de police

Plus en détail

MODULE 5 5 ASTUCES _

MODULE 5 5 ASTUCES _ MODULE 5 5 ASTUCES Préambule Ce document reprend un ensemble d astuces que j ai développé au cours de ma pratique photographique. Ces astuces concernent de nombreux aspects allant de la gestion de la lumière

Plus en détail

Passion au manoir Risserand

Passion au manoir Risserand Passion au manoir Risserand chapitre 1 Zoé Sullivan À lire très important Le simple fait de lire le présent livre vous donne le droit de l'offrir en cadeau à qui vous le souhaitez. Vous êtes autorisé à

Plus en détail

( ) et maintenant priorité au direct en Grande-Bretagne le couple est arrivé

( ) et maintenant priorité au direct en Grande-Bretagne le couple est arrivé Us ( ) et maintenant priorité au direct en Grande-Bretagne le couple est arrivé il y a un peu plus d une heure maintenant à l aéroport d Heathrow en Grande- Bretagne vous le voyez ils ont été accueillis

Plus en détail

Première éducation à la route Je suis piéton

Première éducation à la route Je suis piéton séance 1 Première éducation à la route Je suis piéton Je découvre Observe attentivement ce dessin puis décris ce qui se passe dans cette rue. Est-ce que tu as repéré des situations dangereuses? Lesquelles?

Plus en détail

Canicule chez les grenouilles

Canicule chez les grenouilles Canicule chez les grenouilles Canicule chez les grenouilles Distribution 5 personnages : Toutancuisse, le père grenouille Toutancuisse, la mère grenouille Toutancuisse, le 1 er enfant têtard Toutancuisse,

Plus en détail

Le Portable. Xavier Boissaye

Le Portable. Xavier Boissaye Le Portable Xavier Boissaye L acteur entre en scène s appuyant sur une béquille, la jambe plâtrée. «Quand je pense qu il y en a.» (bruit de portable) L acteur prend son appareil dans sa poche et se tourne

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Bourse Explo RA sup

Rapport de fin de séjour Bourse Explo RA sup UNIVERSITE CLAUDE BERNARD Rapport de fin de séjour Bourse Explo RA sup Stage de 3 mois à la fac d ingénierie de l université de Porto Gabriel MESTRE 2013 Je suis actuellement étudiant en 2eme année d un

Plus en détail

henry bauchau Temps du rêve ACTES SUD

henry bauchau Temps du rêve ACTES SUD henry bauchau Temps du rêve un endroit où ACTES SUD aller à Pierre et Colette ce premier et très ancien récit amicalement Préface J ai écrit quand j avais vingt ans et que je faisais mon service militaire

Plus en détail

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D)

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) Durée de l entretien : 14mn C : Alors, est-ce que tu peux d abord te présenter et dire en quoi

Plus en détail

ATELIER DE DE LANCEMENT DE LA CARTOGRAPHIE ET L ANALYSE DES SYSTEMES DE PROTECTION DE L ENFANT AU TOGO. Discours de Docteur Viviane VAN STEIRTEGHEM,

ATELIER DE DE LANCEMENT DE LA CARTOGRAPHIE ET L ANALYSE DES SYSTEMES DE PROTECTION DE L ENFANT AU TOGO. Discours de Docteur Viviane VAN STEIRTEGHEM, Hotel SARAKAWA, Vendredi 22 novembre 2013 ATELIER DE DE LANCEMENT DE LA CARTOGRAPHIE ET L ANALYSE DES SYSTEMES DE PROTECTION DE L ENFANT AU TOGO Discours de Docteur Viviane VAN STEIRTEGHEM, Représentante

Plus en détail

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Avant tout j aimerais remercier tous les enfants qui ont fait l effort d avoir répondu au questionnaire (il y en a eu 16). Et même si ce questionnaire

Plus en détail

«Café rédaco» Premier café

«Café rédaco» Premier café «Café rédaco» Premier café Lorna Applegate n avait pas beaucoup dormi cette nuit, ni les autres d ailleurs. Depuis près de trois mois la jeune femme réfléchissait sur une série de décisions et de projets

Plus en détail

Les Petits Lutins. Bienvenue à la crèche LIVRET D ACCUEIL

Les Petits Lutins. Bienvenue à la crèche LIVRET D ACCUEIL LIVRET D ACCUEIL Bienvenue à la crèche Les Petits Lutins Crèche et halte-garderie municipale 1 bis, rue du Maréchal Leclerc 31150 Fenouillet Tél : 05.62.75.89.87 Claudine PETRASZKO Puéricultrice/Directrice,

Plus en détail

BUREAU D'AUDIENCES PUBLIQUES SUR L'ENVIRONNEMENT

BUREAU D'AUDIENCES PUBLIQUES SUR L'ENVIRONNEMENT BUREAU D'AUDIENCES PUBLIQUES SUR L'ENVIRONNEMENT ÉTAIENT PRÉSENTS: Mme GISÈLE GALLICHAN, présidente M. JOHN HAEMMERLI, commissaire AUDIENCE PUBLIQUE SUR LE PROJET D AGRANDISSEMENT DU LIEU D ENFOUISSEMENT

Plus en détail

> vers le 1 er dimanche de l'avent. Évangile Lu Ma Me Je Ve Sa Di Édito, Manière de suivre le Christ..., Au coeur du monde

> vers le 1 er dimanche de l'avent. Évangile Lu Ma Me Je Ve Sa Di Édito, Manière de suivre le Christ..., Au coeur du monde du lundi 24 au dimanche 30 novembre 2014 n 314 > vers le 1 er dimanche de l'avent Évangile Lu Ma Me Je Ve Sa Di Édito, Manière de suivre le Christ..., Au coeur du monde vers Dimanche n 314 www.versdimanche.com

Plus en détail

Rédaction : Johannes Beck & Sandrine Blanchard

Rédaction : Johannes Beck & Sandrine Blanchard Learning by Ear changement climatique Épisode 04 Texte : Victoria Averill Rédaction : Johannes Beck & Sandrine Blanchard Traduction : Anne Le Touzé & Julien Méchaussie PERSONNAGES: Scène 1 : JOSHUA (15

Plus en détail

Bonjour et Bienvenue au journal d

Bonjour et Bienvenue au journal d LE REFUGE EPONA Septembre 2013 Refuge enregistré sous le n. 0501006626 Ben attrapant les flocons de neige Bonjour et Bienvenue au journal d Nous vous souhaitons une bonne lecture A nouveau, de bien tristes

Plus en détail

LES TEMPS DU PASSÉ : LE PASSÉ COMPOSÉ ET L IMPARFAIT. «Chez Mixam s»

LES TEMPS DU PASSÉ : LE PASSÉ COMPOSÉ ET L IMPARFAIT. «Chez Mixam s» LES TEMPS DU PASSÉ : LE PASSÉ COMPOSÉ ET L IMPARFAIT «Chez Mixam s» Il faisait froid, cette nuit-là.. C était vendredi, et il y avait beaucoup de monde chez Mixam s. Vers 22 heures, trois hommes sont entrés

Plus en détail

A. PRODUCTION ÉCRITE 30 POINTS

A. PRODUCTION ÉCRITE 30 POINTS ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΠΑΙΔΕΙΑΣ ΚΑΙ ΠΟΛΙΤΙΣΜΟΥ ΔΙΕΥΘΥΝΣΗ ΜΕΣΗΣ ΕΚΠΑΙΔΕΥΣΗΣ ΚΡΑΤΙΚΑ ΙΝΣΤΙΤΟΥΤΑ ΕΠΙΜΟΡΦΩΣΗΣ ΤΕΛΙΚΕΣ ΕΝΙΑΙΕΣ ΓΡΑΠΤΕΣ ΕΞΕΤΑΣΕΙΣ ΣΧΟΛΙΚΗ ΧΡΟΝΙΑ 2015-2016 Μάθημα : Γαλλικά Επίπεδο : E1 Διάρκεια : 2 ώρες Υπογραφή

Plus en détail

Les trois petits cochons

Les trois petits cochons Les trois petits cochons Les trois petits cochons Une histoire illustrée par Leonard Leslie Brooke Deux illustrations sont d Arthur Rackam Adaptation réalisée par Marie-Laure Besson pour Le Cartable Fantastique

Plus en détail

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Dernier temps fort de notre année autour de : Une Eglise qui prie et qui célèbre.nous vous proposons de

Plus en détail

LE CHAT BOTTÉ. Charles PERRAULT

LE CHAT BOTTÉ. Charles PERRAULT LE CHAT BOTTÉ Charles PERRAULT Un meunier ne laissa pour tous biens à trois enfants qu'il avait, que son moulin, son âne et son chat. Les partages furent bientôt faits, ni le notaire, ni le procureur n'y

Plus en détail

Et maintenant? Conseils.

Et maintenant? Conseils. Et maintenant? Conseils. Il y a quelques semaines, le docteur nous a renvoyé à la maison en nous annonçant : votre père souffre de démence. Mon frère et moi, nous nous demandons maintenant ce que nous

Plus en détail

Plus tôt. Écrit par Anthony Jauneaud le 10 juillet 2013. D après un thème suggéré sur Twitter par @Chamzaboogie : La reine des rêves ne dort jamais.

Plus tôt. Écrit par Anthony Jauneaud le 10 juillet 2013. D après un thème suggéré sur Twitter par @Chamzaboogie : La reine des rêves ne dort jamais. Plus tôt Écrit par Anthony Jauneaud le 10 juillet 2013. D après un thème suggéré sur Twitter par @Chamzaboogie : La reine des rêves ne dort jamais. «Alors là, jeune homme, je ne crois pas!» La vieille

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

Animation pédagogique Mercredi 16 avril 2014 Circonscription de Saint-Dié. Thierr y SCHALLER CPC EPS

Animation pédagogique Mercredi 16 avril 2014 Circonscription de Saint-Dié. Thierr y SCHALLER CPC EPS Animation pédagogique Mercredi 16 avril 2014 Circonscription de Saint-Dié Thierr y SCHALLER CPC EPS Pour vous qu est-ce l activité d orientation? Que faire à l école maternelle? Les programmes de l école

Plus en détail

«Une visite à la Tour Eiffel» Pauline Turenne. Cahiers franco-canadiens de l'ouest, vol. 23, n 1-2, 2011, p. 137-140.

«Une visite à la Tour Eiffel» Pauline Turenne. Cahiers franco-canadiens de l'ouest, vol. 23, n 1-2, 2011, p. 137-140. «Une visite à la Tour Eiffel» Pauline Turenne Cahiers franco-canadiens de l'ouest, vol. 23, n 1-2, 2011, p. 137-140. Pour citer ce document, utiliser l'information suivante : URI: http://id.erudit.org/iderudit/1017265ar

Plus en détail

BG Ingénieurs Conseil, Genève

BG Ingénieurs Conseil, Genève BG Ingénieurs Conseil, Genève Diego Salamon, employeur Sur mandat de l AI, Cadschool nous a demandé si nous serions prêts à accueillir un stagiaire pendant trois mois. Nous connaissions cet institut de

Plus en détail

Rapport de stage Echange IFMSA

Rapport de stage Echange IFMSA Rapport de stage Echange IFMSA La Pologne La Pologne est un pays chargé d histoire, c est principalement pour cette raison que j ai postulé pour y partir. Je voulais connaître l histoire de l Europe de

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur.

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur. AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

Je prépare mon entretien avec un prospect

Je prépare mon entretien avec un prospect Chapitre 1 Je prépare mon entretien avec un prospect La vie de Jérémie «Le jour du premier entretien client arrive. En tout cas, la date est posée. Ayant repris le secteur laissé vacant par un commercial

Plus en détail

tait de retourner chez lui. Et maintenant, il avait faim et pas de pilule nutritive. Que faire? Où aller et où dormir? Pour Zic, le pays ne pouvait

tait de retourner chez lui. Et maintenant, il avait faim et pas de pilule nutritive. Que faire? Où aller et où dormir? Pour Zic, le pays ne pouvait 13 Zic et tim Où est encore passé Zic? La mère de Zic appuya sur un bouton et la maison se mit à pivoter doucement; ainsi, elle pouvait, d un coup d œil, visualiser le parc qui entourait la villa. Quelle

Plus en détail

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES EXERCICIOS AUTOAVALIABLES 1.- Transforme les phrases au passé récent a) Il a changé de travail b) Nous avons pris une décision importante c) Elle a téléphoné à Jean d) J ai envoyé un SMS à ma collègue

Plus en détail

Casus 2 : Homme de 62 ans, perte traumatique de l épouse.

Casus 2 : Homme de 62 ans, perte traumatique de l épouse. Casus 2 : Homme de 62 ans, perte traumatique de l épouse. Etienne, un homme de 62 ans m est adressé par le médecin pour un deuil bloqué. Il avait perdu sa femme depuis 2 ans, de façon dramatique dans un

Plus en détail

Photo de portrait aux flashs

Photo de portrait aux flashs Photo de portrait aux flashs Souvent, on est déçu par les photos prises au flash. On ne comprend pas très bien comment ça marche, le flash produit une image peu flatteuse à cause de la lumière dure qu

Plus en détail

C R O Q U I S D A I R

C R O Q U I S D A I R P l a c e S t. L a u r e n t INTENTIONS P a r c A. M i c h a l l o n P l a c e d e L a v a l e t t e L objectif de l analyse Nous avons essayé d observer l effet de l air sur la perception de l espace

Plus en détail

Séminaire des cadres de l administration centrale. Université René- Descartes lundi 3 juin 2013

Séminaire des cadres de l administration centrale. Université René- Descartes lundi 3 juin 2013 Séminaire des cadres de l administration centrale Université René- Descartes lundi 3 juin 2013 Allocution de Manuel VALLS, ministre de l Intérieur Monsieur le Secrétaire Général, Messieurs les Directeurs

Plus en détail