Schéma décennal de développement du réseau Édition Version finale janvier 2015 suite à consultation publique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Schéma décennal de développement du réseau Édition 2014. Version finale janvier 2015 suite à consultation publique"

Transcription

1 Schéma décennal de développement du réseau Édition 2014 Version finale janvier 2015 suite à consultation publique

2 RTE publie son 4 ème Schéma décennal de développement du réseau Conformément aux missions qui lui sont confiées par le législateur, pour répondre aux attentes de ses clients et parties intéressées, RTE élabore tous les ans et rend public un Schéma décennal de développement du réseau de transport d électricité en France. > Tous niveaux de tension confondus, ce sont 365 projets qui sont listés dans ce Schéma décennal : 58 opérations sur les liaisons aériennes incluant plusieurs projets de dépose ; 102 constructions de liaisons souterraines ; 205 aménagements de postes électriques. Au total, près de 80% du réseau sont développés en souterrain ou sous-marin. Ce Schéma décennal répertorie les projets de développement du réseau que RTE propose de réaliser et de mettre en service dans les trois ans, et présente les principales infrastructures de transport d électricité à envisager dans les dix ans à venir ; au-delà, il esquisse les possibles besoins d adaptation du réseau selon différents scénarios de transition énergétique. AU TOTAL, PLUS DE 2000 KM D OUVRAGES À TRÈS HAUTE TENSION CRÉÉS OU RENFORCÉS DANS LA DÉCENNIE Dans la décennie à venir, RTE prévoit : 1000 km de nouveaux ouvrages souterrains et sous-marins en courant continu et les stations de conversion associées ; Et environ 700 km de renforcements du réseau électrique existant ou de nouveaux circuits en courant alternatif aérien 400 kv 1 en substitution d ouvrages existants. DES INVESTISSEMENTS CLÉS POUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE Les investissements réseau permettent dans les 10 ans de : > répondre aux ambitions des Schémas régionaux Climat Air Énergie (SRCAE), > créer 4 GW 2 de capacité d accueil de production éolienne offshore supplémentaire et 10 GW de capacité d interconnexion additionnelle, > sécuriser l alimentation des territoires à la démographie et à l économie dynamiques. La carte qui suit illustre les principaux projets à dix ans présentés dans le Schéma décennal. Dans le même temps doivent être construits près de 400 km de liaisons souterraines et un peu plus de 100 km de liaisons aériennes en courant alternatif 225 kv. 1 1kV=1 000 volts 2 1 GW = MW = 1 million de kilowatts 2

3 DES INVESTISSEMENTS CLÉS POUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE 3

4 LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE REND LES RÉGIONS ENCORE PLUS SOLIDAIRES > Un «mix 3» énergétique appelé à évoluer d ici La fermeture, d ici 2016, des plus anciennes centrales au charbon ou au fioul est programmée en vertu des directives européennes réglementant les rejets polluants. La centrale nucléaire de Fessenheim doit également cesser sa production en 2017 alors que l EPR de Flamanville sera mis en service. Conformément au cadre politique et législatif, est programmé également un développement soutenu des énergies solaire et éolienne. Les premières éoliennes offshore doivent ainsi produire leurs premiers kwh 4 en > Cette transformation du mix énergétique entraîne une modification des flux d électricité. Ils seront de plus en plus volatils et amples du nord au sud de la France (et aussi de l Europe, comme expliqué par ENTSO-E 5 dans son propre plan à dix ans). > Le réseau 400 kv, qui assure les échanges d électricité et la solidarité entre les régions, sera ainsi de plus en plus sollicité. RTE s attache donc à renforcer la capacité du réseau là où risquent d apparaître des goulots d étranglement, pour à la fois permettre à chaque instant la fluidité des échanges entre territoires excédentaires et déficitaires en électricité et sécuriser l approvisionnement des régions traversées. C est le rôle des projets Lille-Arras, Charleville-Reims, Cergy-Persan dans le Val d Oise, d adaptation du réseau alsacien au nord du pays ou encore des projets Lyon- Montélimar et Midi-Provence, au sud. > De nombreux investissements sont réalisés dans les postes ou sur les liaisons existants : capacités de transformation supplémentaires, nouveaux disjoncteurs, etc. Il s agit de ménager de nouvelles possibilités de raccordement (entre autres, dans le cadre des Schémas régionaux de raccordement au réseau des énergies renouvelables), et de maintenir les capacités de contrôle de la tension et des flux sur le réseau. RTE entend ainsi pérenniser le haut niveau de sûreté du système électrique français au service de ses clients, grands industriels et distributeurs au premier chef. 3 Le mix énergétique définit l ensemble des sources d énergies différentes utilisées pour produire l électricité (énergies renouvelables, thermique ) 4 1 kwh = watts consommés pendant 1 heure 5 European Network of Transmission System Operators for Electricity : l association des gestionnaires de réseau de transport d électricité européens. > À plus long terme, le réseau devra évoluer pour mettre en œuvre la transition énergétique décidée par les pouvoirs publics. Les ouvrages d ores et déjà en travaux ou planifiés dans la décennie à venir apparaissent nécessaires quels que soient les scénarios d évolution du mix énergétique. Des décisions d investissement complémentaires pourront être requises si une transition énergétique plus ambitieuse est engagée. En particulier, si une réduction de la puissance nucléaire installée est décidée, le sud du pays sera probablement le plus concerné, compte tenu de la grande capacité de production nucléaire installée dans les vallées du Rhône et de la Loire. A contrario, l essentiel des nouvelles capacités de production est attendu plutôt au nord du pays : éolien terrestre et offshore, hydroliennes À noter que de par son faible facteur de charge (rapport entre l électricité réellement produite et la capacité théorique), ce n est que de façon très marginale que le photovoltaïque devrait y contribuer, en dehors des journées d été. L INSEE prévoit également que la population augmentera relativement plus dans les régions littorales de la Méditerranée et de l Atlantique que dans celles du nord et de l est. De ces différentes tendances résulterait une dépendance croissante des régions du sud du pays vis-à-vis des régions excédentaires du nord et de l est, rendant nécessaire le renforcement du réseau au nord du Massif central, entre la Normandie et le grand sud parisien, dans le quart nord-est, voire dans le centre ouest. 4

5 LES CAPACITÉS D INTERCONNEXION DOIVENT ÊTRE ACCRUES AVEC L ENSEMBLE DES PAYS VOISINS > Le développement des énergies renouvelables entraîne une plus grande variabilité de la production et des flux d électricité en Europe. Le renforcement des interconnexions est ainsi essentiel à la solidarité européenne. Il sécurise l approvisionnement de la France comme de ses voisins. Tous les pays peuvent accéder à une électricité au moindre coût en profitant de la complémentarité de leur mix de production. La France fournit ainsi de l électricité aux pays limitrophes la plupart du temps quand ses productions nucléaire et renouvelable sont abondantes ; à l inverse, elle importe de l électricité lors des pointes de consommation en hiver. > Au carrefour des échanges européens à l ouest du continent, la France doit s interconnecter de plus en plus avec l ensemble de ses voisins. Outre le renforcement de l interconnexion avec l Espagne à l est des Pyrénées en 2015, les travaux d un nouvel ouvrage avec l Italie vont commencer. D autres liaisons à courant continu sont à l étude : avec l Espagne par le golfe de Gascogne, avec l Irlande et la Grande-Bretagne. Des reconstructions d ouvrages d interconnexion avec la Belgique, l Allemagne et la Suisse doivent permettre d augmenter les capacités d échanges avec ces pays. > Toutes frontières confondues, près de 10 GW d accroissement des capacités d interconnexions sont à l étude ou en projet pour une mise en service dans la décennie. 5

6 EN MOYENNE 1,5 MILLIARD D EUROS D INVESTISSEMENTS CHAQUE ANNÉE POUR ADAPTER LE RÉSEAU DE TRANSPORT FRANÇAIS AUX MUTATIONS DU MIX ÉNERGÉTIQUE > Les investissements de développement du réseau sont estimés, aux conditions économiques actuelles, à environ un milliard d euros par année de la décennie à venir, en fonction de la conjoncture. Une part de ces investissements répondra aux besoins de raccordements des clients. Financée en grande partie par les demandeurs, cette part est appelée à croître, notamment avec les raccordements éoliens offshore. > S y ajouteront environ 400 millions d euros par an pour renouveler les équipements arrivant en fin de vie sur l ensemble du territoire. Tout en tenant compte de l évolution de la conjoncture économique, RTE maintient ainsi un effort soutenu d investissement sur l ensemble du territoire français pour assurer la sécurité d approvisionnement du pays et permettre les évolutions du mix énergétique. Ces très nombreux investissements rendent possible la pérennisation du service rendu par les ouvrages concernés. Ne faisant l objet d aucune évolution fonctionnelle ou de consistance, ceux-ci ne sont pas détaillés dans le présent Schéma décennal. > Au-delà de ces investissements sur le réseau haute tension, plus de 100 millions d euros permettront chaque année de couvrir : les besoins de systèmes d information : contrôle à distance du réseau, plates-formes d échanges d informations entre acteurs du marché ; les besoins de télécommunications, de logistique et d immobilier. Cruciaux pour prévoir, surveiller en temps réel et réagir efficacement, les systèmes d information et de télécommunications participent directement à «l intelligence» du système et de la performance. Leur déploiement est, en ce sens indissociable de celui des infrastructures à haute tension. 6

7 165 PROJETS DU VOLET À TROIS ANS DU SCHÉMA DÉCENNAL SERONT MENÉS À LEUR TERME ENTRE 2015 ET 2017 > 30 projets intègrent le périmètre du volet à 3 ans. > Sur les 196 projets du volet à trois ans de l édition 2013, 44 ont été mis en service comme prévu en projets se déroulent comme prévu. En particulier la réalisation des ouvrages des «filets de sécurité» PACA et Bretagne est en phase avec les prévisions. Quatre projets sont reportés à une date ultérieure. > Sur les 46 projets en écart par rapport au calendrier annoncé l an passé, la moitié a été reprogrammée afin de s adapter à l avancement des projets des clients. Seuls quatre le sont pour cause d aléas de chantier. En particulier, le projet de ligne souterraine à courant continu entre la France et l Espagne à l est des Pyrénées, est terminé depuis l été 2014 mais sera mis en service à l été 2015 au terme de la rigoureuse campagne d essais prévus sur l ouvrage. > D ici dix ans, d importants projets structurants viendront sécuriser l approvisionnement en électricité et participeront à la solidarité électrique entre les territoires. Outre les filets de sécurité PACA et Bretagne, RTE prévoit d ici 2020 la mise en service d ouvrages-clés 225 kv pour sécuriser l alimentation électrique du sud des Pays de Loire et de la Vendée, des départements de la Haute Loire et de la Loire, de la Haute-Durance ainsi que de nombreuses métropoles régionales, notamment le long des littoraux méditerranéen et atlantique à la démographie très dynamique. À l exception des littoraux et de quelques territoires connaissant un fort développement démographique, la consommation devrait peu évoluer d ici Pour autant, le réseau doit s adapter en profondeur pour intégrer les énergies renouvelables en fort développement, en France et en Europe. 7

8 LE SCHÉMA DÉCENNAL EST ÉLABORÉ APRÈS CONSULTATION PAR RTE DES PARTIES INTÉRESSÉES ET MIS À JOUR CHAQUE ANNÉE Il est également soumis tous les ans à la Commission de régulation de l énergie (CRE). > La présente édition du Schéma décennal actualise et enrichit le document publié en Elle s appuie notamment sur les dernières mises à jour du TYNDP 6, le plan décennal européen publié par l ENTSO-E, l association des gestionnaires de réseau de transport européens et du Bilan prévisionnel de RTE (niveau français) publiés à l été De plus, elle intègre les suggestions du public formulées dans le cadre de la consultation ouverte pour l édition précédente de novembre à décembre 2013, et par des membres du Comité des Clients Utilisateurs de RTE (CURTE) au travers des travaux de sa commission «Perspectives du réseau». LE SCHÉMA DÉCENNAL S APPUIE SUR DES ANALYSES À MOYEN ET LONG TERMES Le Schéma décennal s appuie sur les analyses à moyen et long terme d évolution de la consommation et du mix énergétique en France et en Europe lesquelles sont rassemblées dans le Bilan prévisionnel de l équilibre offre-demande de l électricité en France publié par RTE. Il intègre, pour toutes les régions les ayant approuvés, les objectifs des Schémas régionaux climat air énergie et les conclusions des Schémas régionaux de raccordement au réseau des énergies renouvelables qui en découlent. Il constitue le complément, au niveau national, du TYNDP et des plans régionaux européens publiés par ENTSO-E. Ces derniers présentent, tous les deux ans, une vision actualisée des principaux projets de développement du réseau communautaire de transport d électricité nécessaires à l échelle européenne dans les dix ans. Elle prend également en compte les recommandations formulées par la CRE dans sa délibération du 26 juin En particulier, le schéma décennal 2014 est enrichi de cartes détaillant les hypothèses structurantes de production et de consommation à l horizon 10 ans pour chaque région ; il donne une perspective quant aux besoins éventuels d adaptation du réseau au-delà de 2025 ; et les bénéfices quantifiables des projets contribution à la réduction des émissions de CO2, des pertes sur le réseau, etc. sont désormais explicitement chiffrés. > Enfin le Schéma décennal 2014 fait l objet d une évaluation environnementale dans un document dédié. L évaluation environnementale du Schéma décennal publiée par RTE est réalisée par le cabinet spécialisé BRLi. Cet exercice rigoureux analyse l ensemble des effets (climat, biodiversité, population, paysage et patrimoine culturel, etc.), positifs ou négatifs, de la mise en œuvre du Schéma décennal afin d éclairer concertations et décisions des pouvoirs publics. Le public a été invité à faire part de ses remarques sur cette édition du Schéma décennal jusqu au 19 décembre 2014 : La synthèse de cette consultation figure en annexe 1 du Schéma décennal. 6 Ten-year Network Development Plan 8

Délibération. 1. Cadre réglementaire

Délibération. 1. Cadre réglementaire Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 26 juin 2014 portant examen du schéma décennal de développement du réseau de transport d électricité de RTE soumis en 2014 Participaient

Plus en détail

Les missions de RTE. Les enjeux de RTE

Les missions de RTE. Les enjeux de RTE Nos missions & enjeux 1 Les missions de RTE Garantir l équilibre offre/demande d électricité Exploiter, Développer et Maintenir le réseau de transport Garantir un accès non discriminatoire au réseau Les

Plus en détail

RTE, acteur de la transition énergétique :

RTE, acteur de la transition énergétique : RTE, acteur de la transition énergétique : le bilan prévisionnel Nicolas KITTEN Département Economie et Prospective La spécificité du Bilan prévisionnel par rapport aux autres scénarios versés au débat

Plus en détail

XI-16. Perspectives de développement. en Nord Pas-de-Calais

XI-16. Perspectives de développement. en Nord Pas-de-Calais XI-16 Perspectives de développement en Nord Pas-de-Calais Au carrefour des flux européens, le Nord Pas-de-Calais : une région ambitieuse > Retrouver son efficacité économique en pariant sur la performance

Plus en détail

Accueil des EnR sur le réseau. Assemblée générale FNCS Ouest 14 mai 2014

Accueil des EnR sur le réseau. Assemblée générale FNCS Ouest 14 mai 2014 Accueil des EnR sur le réseau Assemblée générale FNCS Ouest 14 mai 2014 2 LA CONSOMMATION D ÉLECTRICITÉ La consommation française d électricité tend à se stabiliser Une évolution contrastée en fonction

Plus en détail

Débat public sur le projet de reconstruction de la ligne de grand transport d électricité entre Avelin et Gavrelle

Débat public sur le projet de reconstruction de la ligne de grand transport d électricité entre Avelin et Gavrelle Débat public sur le projet de reconstruction de la ligne de grand transport d électricité entre Avelin et Gavrelle Compléments sur la raison d être du projet Avelin-Gavrelle Résumé A la demande de la Commission

Plus en détail

SCHEMA REGIONAL de RACCORDEMENT au RESEAU des ENERGIES RENOUVELABLES (S3REnR)

SCHEMA REGIONAL de RACCORDEMENT au RESEAU des ENERGIES RENOUVELABLES (S3REnR) Avis CCI de région PACA SCHEMA REGIONAL de RACCORDEMENT au RESEAU des ENERGIES RENOUVELABLES (S3REnR) Suite à la validation du Schéma régional Climat Air Energie (SRCAE) en juillet 2013, les ambitions

Plus en détail

PROJET SAVOIE-PIEMONT

PROJET SAVOIE-PIEMONT PROJET SAVOIE-PIEMONT NOUVELLE INTERCONNEXION FRANCE-ITALIE : LANCEMENT DES TRAVAUX CÔTÉ ITALIEN LUNDI 15 JUILLET 2013 DOSSIER DE PRESSE RTE CONTACT PRESSE Thierry Lartigau thierry.lartigau@rte-france.com

Plus en détail

ACCUEIL DES ENERGIES RENOUVELABLES SUR LE RESEAU ELECTRIQUE EUROPEEN

ACCUEIL DES ENERGIES RENOUVELABLES SUR LE RESEAU ELECTRIQUE EUROPEEN ACCUEIL DES ENERGIES RENOUVELABLES SUR LE RESEAU ELECTRIQUE EUROPEEN Journée commune SEII SEE Bruxelles le 24 sept 2010 Sommaire 01. Les énergies renouvelables en Europe: ce qui existe déjà et ce qui va

Plus en détail

Lyon le 15 février 2012 ANNEXE : Avis d ERDF sur le projet SRCAE de la région Rhône Alpes

Lyon le 15 février 2012 ANNEXE : Avis d ERDF sur le projet SRCAE de la région Rhône Alpes Lyon le 15 février 2012 ANNEXE : Avis d ERDF sur le projet SRCAE de la région Rhône Alpes Tout d abord, nous vous remercions d avoir associé ERDF à l établissement de ce SRCAE, dans le cadre des ateliers

Plus en détail

La planification du réseau de RTE dans le contexte européen Pierre Bornard RTE Directeur général délégué ENTSO-E Chairman of the board

La planification du réseau de RTE dans le contexte européen Pierre Bornard RTE Directeur général délégué ENTSO-E Chairman of the board La planification du réseau de RTE dans le contexte européen Pierre Bornard RTE Directeur général délégué ENTSO-E Chairman of the board 4 461 M de chiffre d affaires 379 M de résultat net 8 500 salariés

Plus en détail

Deuxième rapport CESI. Comparaison au point de vue électrique des diverses solutions de passage de la chaîne des Pyrénées.

Deuxième rapport CESI. Comparaison au point de vue électrique des diverses solutions de passage de la chaîne des Pyrénées. Deuxième rapport CESI Comparaison au point de vue électrique des diverses solutions de passage de la chaîne des Pyrénées Synthèse La première étude effectuée par CESI a démontré que la structure actuelle

Plus en détail

Pose de fibres optiques Les différentes technologies et les avantages liés à l utilisation du réseau de transport d électricité de RTE

Pose de fibres optiques Les différentes technologies et les avantages liés à l utilisation du réseau de transport d électricité de RTE Pose de fibres optiques Les différentes technologies et les avantages liés à l utilisation du réseau de transport d électricité de RTE Les deux technologies utilisées Pour installer des câbles à fibres

Plus en détail

maires et présidents de communautés de l Aveyron 1 er octobre 2015 RTE Sud-Ouest Toulouse

maires et présidents de communautés de l Aveyron 1 er octobre 2015 RTE Sud-Ouest Toulouse Association départementale des maires et présidents de communautés de l Aveyron 1 er octobre 2015 RTE Sud-Ouest Toulouse Programme RTE et les enjeux du réseau de transport d'électricité dans la transition

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Avril 2014

DOSSIER DE PRESSE. Avril 2014 TROISIEME LIAISON 90 000 VOLTS JERSEY - FRANCE Création de la liaison terrestre Normandie 3 entre le poste électrique de PERIERS et JERSEY DOSSIER DE PRESSE Avril 2014 Contacts Presse : Laurence LESSARD

Plus en détail

ERDF accompagne la transition énergétique et prépare les compétences de demain

ERDF accompagne la transition énergétique et prépare les compétences de demain IIIIIIIIIIDossier de presseiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ERDF accompagne la transition énergétique et prépare les compétences de demain Vendredi 12 décembre 2014 Contact presse Marie

Plus en détail

Nouvelle interconnexion électrique souterraine France-Italie.

Nouvelle interconnexion électrique souterraine France-Italie. Nouvelle interconnexion électrique souterraine France-Italie. Massif des Bauges Chambéry Aiton sous voirie Alpespace sous A43 (AREA) Montmélian sous RD 1006 Sainte-Hélène du-lac Station de conversion de

Plus en détail

Les marchés européens de l électricité

Les marchés européens de l électricité N 10 Les marchés européens de l électricité La baisse des prix de l électricité sur les marchés de gros en Europe se poursuit. Plusieurs réformes de fond sont engagées pour restaurer des signaux économiques

Plus en détail

Publication des cartes. du «très haut débit»

Publication des cartes. du «très haut débit» Publication des cartes du «très haut débit» Bruno LE MAIRE ministre de l Agriculture, de l Alimentation, de la Pêche, de la Ruralité et de l Aménagement du territoire Eric BESSON Ministre chargé de l Industrie,

Plus en détail

1- Mobiliser la société autour des thèmes de la sobriété et de l efficacité énergétique

1- Mobiliser la société autour des thèmes de la sobriété et de l efficacité énergétique Cahier d acteur de l Assemblée des départements de France Débat national transition énergétique 2013 L Assemblée des départements de France souscrit au débat national transition énergétique voulu par le

Plus en détail

1 2 3 4 5 Vous me permettrez de dire un mot sur la question des tarifs dans le contexte de ces résultats financiers. 1. Hausses de tarifs par rapport à la hausse du bénéfice net depuis 2004 1. Expliquer

Plus en détail

Investir dans l éolien en Belgique

Investir dans l éolien en Belgique Investir dans l éolien en Belgique Les ambitions d ENGIE Electrabel en tant que leader de la transition énergétique Note de presse Mars 2016 L année 2016 marque une accélération dans la réalisation des

Plus en détail

Comparaison des situations énergétiques de la France et de l Allemagne

Comparaison des situations énergétiques de la France et de l Allemagne Comparaison des situations énergétiques de la France et de l Allemagne Lors de son discours du 14 janvier 214 1, le Président de la République Française, François Hollande, a souligné l intérêt d une coopération

Plus en détail

Résolument, Electrabel qui dispose d un parc diversifié entend conforter sa place de premier producteur vert du pays.

Résolument, Electrabel qui dispose d un parc diversifié entend conforter sa place de premier producteur vert du pays. Note de presse Octobre 2015 1 La deuxième partie de 2015 marque une accélération dans la réalisation des ambitions éoliennes d Electrabel : 20 éoliennes seront en construction. Ces nouveaux mâts participent

Plus en détail

Quel marché de capacité pour maîtriser la pointe électrique?

Quel marché de capacité pour maîtriser la pointe électrique? Zoom On Electricité Quel marché de capacité pour maîtriser la pointe électrique? Zoom On Electricité Le 8 février 2012, la consommation électrique de pointe de la France a atteint un niveau record de 102

Plus en détail

7 Les marchés européens de l électricité

7 Les marchés européens de l électricité 7 Les marchés européens de l électricité L intégration grandissante des énergies renouvelables sous contrat d achat (financées hors marché par le consommateur ou le contribuable), et la baisse des prix

Plus en détail

Documentation technique de référence Chapitre 3 Performances du RPT Article 3.3 Capacité d accueil

Documentation technique de référence Chapitre 3 Performances du RPT Article 3.3 Capacité d accueil Chapitre 3 Performances du RPT Version 2 applicable à compter du 24 avril 2009 6 pages Page:2/6 1. RAPPEL DU CADRE REGLEMENTAIRE Cahier des charges annexé à l avenant, en date du 30 octobre 2008, à la

Plus en détail

COÛTS DE RÉFÉRENCE DES POSTES DE DÉPART

COÛTS DE RÉFÉRENCE DES POSTES DE DÉPART COÛTS DE RÉFÉRENCE DES POSTES DE DÉPART Original : 2006-10-30 Page 1 de 25 TABLE DES MATIÈRES 1 CONTEXTE...5 2 CARACTÉRISTIQUES DES POSTES DE DÉPART...6 3 COÛTS DE RÉFÉRENCE...8 3.1 MODULES...8 3.2 RÈGLES

Plus en détail

Bilan Electrique 2012 de la région

Bilan Electrique 2012 de la région Bilan Electrique 2012 de la région Nord-Pas-de-Calais No EDITO L année 2012 confirme la poursuite du développement des énergies renouvelables dans le Nord Pas de Calais. En raison de la densité urbaine,

Plus en détail

Bilan prévisionnel de l équilibre offre-demande d électricité

Bilan prévisionnel de l équilibre offre-demande d électricité Bilan prévisionnel de l équilibre offre-demande d électricité ÉDITION 2015 6 octobre 2015 Le Bilan prévisionnel 2015 Une mission confiée à RTE confirmée par la loi relative à la transition énergétique

Plus en détail

[R]ÉVOLUTION ÉNERGÉTIQUE

[R]ÉVOLUTION ÉNERGÉTIQUE [R]ÉVOLUTION ÉNERGÉTIQUE Perspectives énergétiques pour un monde plus durable Synthèse du rapport 2015 image : Gemasolar, tour solaire de 15 MW, Espagne. CONTEXTE Cette année, la lutte contre les changements

Plus en détail

UNE NOUVELLE LIGNE ELECTRIQUE ENTRE LA FRANCE ET L ANGLETERRE

UNE NOUVELLE LIGNE ELECTRIQUE ENTRE LA FRANCE ET L ANGLETERRE BROCHURE D INFORMATION DU PUBLIC FEVRIER 2015 UNE NOUVELLE LIGNE ELECTRIQUE ENTRE LA FRANCE ET L ANGLETERRE Le projet ElecLink : construire, installer et exploiter une nouvelle ligne d interconnexion électrique

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 18 OCTOBRE 2007 DELIBERATION N CR-07/15.207 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Lutte contre le changement climatique : vers un Plan Climat Languedoc- Roussillon LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON,

Plus en détail

Très haut débit. résultats des consultations publiques et orientations. Conférence de presse du 28 novembre 2007

Très haut débit. résultats des consultations publiques et orientations. Conférence de presse du 28 novembre 2007 Très haut débit résultats des consultations publiques et orientations Conférence de presse du 28 novembre 2007 Contexte La mutualisation de la partie terminale L accès au génie civil Conclusion 2 La régulation

Plus en détail

XI-09. Perspectives de développement en. Franche-Comté

XI-09. Perspectives de développement en. Franche-Comté XI-09 Perspectives de développement en Franche-Comté Perspectives de développement en Franche-Comté Franche-Comté : bleue et verte Riche d un patrimoine naturel et culturel d exception, la Franche-Comté

Plus en détail

SOCOFE et FLUXYS. ou la stratégie des réseaux

SOCOFE et FLUXYS. ou la stratégie des réseaux SOCOFE et FLUXYS ou la stratégie des réseaux Au centre de l Europe, la Belgique s affirme comme une véritable plaque tournante du gaz naturel. Le pays est dépourvu de cette précieuse ressource naturelle.

Plus en détail

www.vision-2018.org - 25 -

www.vision-2018.org - 25 - www.vision-2018.org - 25 - La navigation intérieure est un mode de transport dynamique et tourné vers l avenir. Par la «Vision 2018», la Commission Centrale pour la Navigation du Rhin (CCNR) se fixe pour

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Ministère de l Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement Ministère de l Économie, des Finances et de l Industrie Ministère de l Agriculture, de l Alimentation, de la Pêche, de la

Plus en détail

Les réseaux électriques à l heure de la transition énergétique

Les réseaux électriques à l heure de la transition énergétique SÉMINAIRE DE PRESSE Les enjeux européens Les réseaux électriques à l heure de la transition énergétique INTRODUCTION L indispensable interdépendance européenne par Dominique Maillard L Europe affiche

Plus en détail

Analyse de l équilibre entre l offre et la demande d électricité pour l hiver 2011-2012

Analyse de l équilibre entre l offre et la demande d électricité pour l hiver 2011-2012 Mercredi 9 novembre 2011 Analyse de l équilibre entre l offre et la demande d électricité pour l hiver 2011-2012 Le risque de rupture d approvisionnement est modéré. Une situation globalement comparable

Plus en détail

Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT. 10 septembre 2015

Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT. 10 septembre 2015 Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT 10 septembre 2015 Diagnostic Énergie Climat du territoire : 1 Les objectifs de la loi de transition énergétique pour la croissance verte et

Plus en détail

Etudes complémentaires suite au débat public Rapports. Etude sur la faisabilité de l alimentation électrique de la ligne

Etudes complémentaires suite au débat public Rapports. Etude sur la faisabilité de l alimentation électrique de la ligne Etudes complémentaires suite au débat public Rapports Etude sur la faisabilité de l alimentation électrique de la ligne Juin 2008 LGV PACA Etude de faisabilité sommaire pour le raccordement et l alimentation

Plus en détail

La distribution publique d électricité

La distribution publique d électricité La distribution publique d électricité ERDF, une expertise nationale Pilotage du réseau à partir de 30 «tours de contrôle» Garantie des missions de service public de la distribution d électricité public

Plus en détail

Le rôle-clé de l énergie nucléaire pour renforcer la sécurité économique de la France et de l Union européenne

Le rôle-clé de l énergie nucléaire pour renforcer la sécurité économique de la France et de l Union européenne Le rôle-clé de l énergie nucléaire pour renforcer la sécurité économique de la France et de l Union européenne La Société Française d Energie Nucléaire (SFEN) est le carrefour français des connaissances

Plus en détail

Afrique du Sud : émissions de CO 2 depuis 1990

Afrique du Sud : émissions de CO 2 depuis 1990 Afrique du Sud À la croisée des chemins Objectif climatique : réduction des émissions entre 398 et 614 millions de tonnes équivalent CO 2 d ici 2030 (équivalent à une augmentation de 20 à 82 % par rapport

Plus en détail

CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS,

CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS, CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS, ( Le système ÉLECTRIQUE français Le nouveau groupe de production qui serait implanté à Flamanville s inscrit dans l ensemble du système électrique français dont

Plus en détail

II.Foire aux questions

II.Foire aux questions Questions et réponses sur Marguerite, Fonds européen 2020 pour l énergie, le changement climatique et les infrastructures II.Foire aux questions 1. Quelles sont les spécificités du fonds Marguerite, et

Plus en détail

Communication du 18 novembre 2013 relative aux charges de service public de l électricité et à la contribution unitaire pour 2014

Communication du 18 novembre 2013 relative aux charges de service public de l électricité et à la contribution unitaire pour 2014 Communication Communication du 18 novembre 2013 relative aux charges de service public de l électricité et à la contribution unitaire pour 2014 - Les charges se service public continuent d augmenter à

Plus en détail

Ce qui est fondamental, c est la volonté politique pour y arriver. CONTEXTE

Ce qui est fondamental, c est la volonté politique pour y arriver. CONTEXTE CONTEXTE Cette année, la lutte aux changements climatiques pourrait connaître un tournant majeur. La Conférence de Paris en décembre présente une occasion aux leaders politiques et aux chefs d entreprises

Plus en détail

France Territoire Solaire

France Territoire Solaire Page 1 France Territoire Solaire Observatoire de l énergie solaire photovoltaïque en France Lancement de la 7 ème édition Publication trimestrielle www.observatoire-energiesolaire.fr le Jeudi, 24 octobre

Plus en détail

Annexe promotion du gaz.doc 1

Annexe promotion du gaz.doc 1 Annexe : Présentation des actions de promotion du gaz naturel Depuis 2008, la promotion de l énergie gaz naturel est l un des grands enjeux de GrDF et constitue un poste de dépense à part entière pris

Plus en détail

Note sur le traitement des cas particuliers dans la réglementation thermique 2012 des bâtiments neufs

Note sur le traitement des cas particuliers dans la réglementation thermique 2012 des bâtiments neufs MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Direction générale de l aménagement, du logement et de la nature Direction de l habitat, de l urbanisme et des paysages

Plus en détail

Communication en Conseil des Ministres. Plan de gestion de la rareté de l eau

Communication en Conseil des Ministres. Plan de gestion de la rareté de l eau Communication en Conseil des Ministres Plan de gestion de la rareté de l eau Bilan de l année 2005 De septembre 2004 à septembre 2005, la France a connu une sécheresse s étendant sur un large croissant

Plus en détail

COMMENT S ORGANISE LE TRANSPORT DE L ELECTRICITE EN FRANCE?

COMMENT S ORGANISE LE TRANSPORT DE L ELECTRICITE EN FRANCE? EH4-Activité COMMENT S ORGANISE LE TRANSPORT DE L ELECTRICITE EN FRANCE? La France est le deuxième producteur d électricité de l Union Européenne, après l Allemagne, avec 541,4 TWh en 2012 (milliards de

Plus en détail

Sommaire. Synthèse... 1. consommation française d électricité a baissé de 6,8 % en 2011

Sommaire. Synthèse... 1. consommation française d électricité a baissé de 6,8 % en 2011 Bilan électrique 211 Sommaire Synthèse... 1 1 La consommation française d électricité a baissé de 6,8 % en 211 La douceur des températures a fortement réduit la consommation d électricité... 4 La crise

Plus en détail

EDF, électricien performant et responsable, champion de la croissance bas carbone.

EDF, électricien performant et responsable, champion de la croissance bas carbone. EDF, électricien performant et responsable, champion de la croissance bas carbone. DOSSIER DE PRESSE Contact presse : 01 40 42 46 37 / service-de-presse@edf.fr EDF, ACTEUR ENGAGÉ DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

Plus en détail

Audit technique et vérification comptable

Audit technique et vérification comptable Page 1 de 11 DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS N O 1 DE LA RÉGIE DE L ÉNERGIE (LA RÉGIE) RELATIVE À LA DEMANDE AMENDÉE PORTANT SUR LA MODIFICATION DES TARIFS ET CONDITIONS DE TRANSPORT D ÉLECTRICITÉ RELATIVE À

Plus en détail

1) Travaux autour du barrage de la Rance : plusieurs chantiers engagés

1) Travaux autour du barrage de la Rance : plusieurs chantiers engagés Travaux autour du barrage de la Rance de septembre à décembre 2015 1) Travaux autour du barrage de la Rance : plusieurs chantiers engagés D importants travaux vont démarrer dans le secteur du barrage de

Plus en détail

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Entre L Union Sociale pour l Habitat, représentée par son Président, Michel Delebarre et la Caisse des Dépôts, représentée par son

Plus en détail

SCHÉMA DE DÉVELOPPEMENT DU RÉSEAU PUBLIC DE TRANSPORT D ÉLECTRICITÉ

SCHÉMA DE DÉVELOPPEMENT DU RÉSEAU PUBLIC DE TRANSPORT D ÉLECTRICITÉ SCHÉMA DE DÉVELOPPEMENT DU RÉSEAU PUBLIC DE TRANSPORT D ÉLECTRICITÉ > 2003 2013 AVERTISSEMENT Le présent document a été établi à partir des volets régionaux élaborés au sein d'instances de concertation

Plus en détail

Transition énergétique et mécanismes de capacité. Une contribution au débat européen sur les perspectives à 2030. Synthèse

Transition énergétique et mécanismes de capacité. Une contribution au débat européen sur les perspectives à 2030. Synthèse Étude Franco-Allemande Transition énergétique et mécanismes de capacité Une contribution au débat européen sur les perspectives à 2030 Synthèse UN PARTENARIAT INDUSTRIEL FRANCO- ALLEMAND POUR PRÉPARER

Plus en détail

Sommaire. Sommaire... 1. 1 Bilan énergétique de la Bretagne Production et consommation... 2. 2 Potentiels d économie d énergie...

Sommaire. Sommaire... 1. 1 Bilan énergétique de la Bretagne Production et consommation... 2. 2 Potentiels d économie d énergie... La présente note propose de compiler un ensemble de données relatives à l énergie en Bretagne pour alimenter les échanges du Débat National de la Transition Energétique. Les données sont issues principalement

Plus en détail

13 ème Conférence bretonne de l énergie. le 25 juin 2014 à RENNES

13 ème Conférence bretonne de l énergie. le 25 juin 2014 à RENNES 13 ème Conférence bretonne de l énergie le 25 juin 2014 à RENNES 1 1. Introduction 2. Bilan électrique et panorama énergétique 3. Brochure «Les moyens de production d énergie électriques et thermiques»

Plus en détail

Et les «réserves» en énergies renouvelables?

Et les «réserves» en énergies renouvelables? Et les «réserves» en énergies renouvelables? La principale énergie renouvelable utilisée aujourd hui dans le monde est la biomasse, et plus principalement le bois. Ce dernier représente 10% de la production

Plus en détail

Directive cadre sur les déchets : un texte de clarification

Directive cadre sur les déchets : un texte de clarification Directive cadre sur les déchets : un texte de clarification Le Parlement et le Conseil de l Union européenne ont adopté le 17 juin dernier une directive relative aux déchets. La précédente directive du

Plus en détail

07/07/2009. 1. Introduction: Considérations économiques sous-tendant l interconnexion électrique internationale en Afrique

07/07/2009. 1. Introduction: Considérations économiques sous-tendant l interconnexion électrique internationale en Afrique 1. Introduction: Considérations économiques sous-tendant l interconnexion électrique internationale en Afrique Présentée par J.O. Ayodele, Ingénieur, Directeur général (Services techniques) La raison principale

Plus en détail

SCHEMA DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES des ARDENNES

SCHEMA DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES des ARDENNES SCHEMA DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES des ARDENNES Bilan 2013 et perspectives 2014 Le Préfet des Ardennes Le pôle énergies renouvelables des Ardennes, qui réunit depuis 2009 de nombreux partenaires,

Plus en détail

COMMENT FONCTIONNERA CIGÉO?

COMMENT FONCTIONNERA CIGÉO? COMMENT FONCTIONNERA CIGÉO? 4 INTRODUCTION Cigéo sera composé d installations de surface, où seront notamment réceptionnés, contrôlés et préparés les colis de déchets, d une installation souterraine dans

Plus en détail

LES ESPACES INTERRÉGIONAUX 2014-2020 EN FRANCE

LES ESPACES INTERRÉGIONAUX 2014-2020 EN FRANCE LES ESPACES INTERRÉGIONAUX 2014-2020 EN FRANCE CONNAÎTRE les programmes européens Les massifs montagneux, ainsi que les bassins fluviaux, sont des territoires qui se caractérisent par des enjeux de développement

Plus en détail

1. CONTEXTE : 2. CADRE GENERAL DE L APPEL A PROJETS :

1. CONTEXTE : 2. CADRE GENERAL DE L APPEL A PROJETS : Appel à projets Bâtiments Aquitains Basse Consommation REGLEMENT 1. CONTEXTE : Réduire la consommation d énergie est une nécessité pour répondre aux défis du changement climatique et à l épuisement des

Plus en détail

Consultation publique

Consultation publique Consultation publique Paris, le 15 mars 2012 Consultation publique de la Commission de régulation de l énergie sur les procédures de traitement des demandes raccordement des installations de production

Plus en détail

EDF investit dans les énergies de demain

EDF investit dans les énergies de demain EDF investit dans les énergies de demain Leader mondial des énergies décarbonées, le Groupe EDF poursuit ses investissements dans les énergies renouvelables et renforce ses positions en Europe comme dans

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE Secrétariat général des ministères chargés des affaires sociales Direction générale de l offre de soins Sous-direction du pilotage de la performance des acteurs

Plus en détail

LE CHOIX DES INDUSTRIELS EN FAVEUR DE LA LIAISON SEINE-NORD

LE CHOIX DES INDUSTRIELS EN FAVEUR DE LA LIAISON SEINE-NORD TRANSPORT FLUVIAL L ORGANISATION PROFESSIONNELLE DES CHARGEURS 601ad2002 LE CHOIX DES INDUSTRIELS EN FAVEUR DE LA LIAISON SEINE-NORD - Décembre 2002 - 2 Le recours à une pluralité de modes de transport

Plus en détail

Les partenaires de l étude

Les partenaires de l étude Les partenaires de l étude VIVAPOLIS est la marque ombrelle visant à fédérer les acteurs français publics et privés qui veulent promouvoir, à l international, une ambition partagée d un développement urbain

Plus en détail

Inde : émissions de CO 2 depuis 1990

Inde : émissions de CO 2 depuis 1990 Inde Mise en route Objectif climatique : 33-35 % d une baisse de l intensité carbone à l horizon 2030 par rapport au niveau de 2005 Émissions de CO 2 actuelles par rapport au niveau de 1990 : 238 % Émissions

Plus en détail

Document de contribution au débat public

Document de contribution au débat public RACCORDEMENT ÉLECTRIQUE DU PARC ÉOLIEN EN MER AU LARGE DE FÉCAMP Document de contribution au débat public UNE LIAISON DOUBLE SOUS-MARINE ET SOUTERRAINE Pour raccorder le parc éolien en mer au réseau public

Plus en détail

Plan de rénovation énergétique de l habitat. Plan de Rénovation Energétique de l Habitat. Le lancement de la phase opérationnelle dans le Cantal

Plan de rénovation énergétique de l habitat. Plan de Rénovation Energétique de l Habitat. Le lancement de la phase opérationnelle dans le Cantal Plan de rénovation énergétique de l habitat Plan de Rénovation Energétique de l Habitat Le lancement de la phase opérationnelle dans le Cantal DOSSIER DE PRESSE Aurillac, le 18 octobre 2013 CONTACTS DE

Plus en détail

Avant-Projet PIECE 9 : EVALUATION DE L INTERET SOCIO- ECONOMIQUE

Avant-Projet PIECE 9 : EVALUATION DE L INTERET SOCIO- ECONOMIQUE Avant-Projet PIECE 9 : EVALUATION DE L INTERET SOCIO- ECONOMIQUE PIECE 9 EVALUATION DE L INTERET SOCIO-ECONOMIQUE 1 Cadrage de l évaluation économique et sociale du projet... 269 2 Prévisions de trafic

Plus en détail

LES RESULTATS FINANCIERS 2012

LES RESULTATS FINANCIERS 2012 LES RESULTATS FINANCIERS 2012 MARDI 19 FÉVRIER 2013 DOSSIER DE PRESSE RTE CONTACTS PRESSE Olivia Ricour 01 41 02 17 77 ou 06 22 95 73 90 Marina Marguier 01 41 02 17 77 ou 06 28 43 27 69 Thierry Lartigau

Plus en détail

DÉBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ÉNERGETIQUE

DÉBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ÉNERGETIQUE DÉBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ÉNERGETIQUE CONTRIBUTIONS PRÉLIMINAIRES DE LA FF3C AUX RÉFLEXIONS DU GROUPE DE CONTACT DES ENTREPRISES DE L ÉNERGIE Préambule La distribution d énergies hors réseaux (carburants

Plus en détail

Région Bretagne. Évaluation Environnementale Stratégique (EES) du Programme Opérationnel FEDER-FSE de la région Bretagne pour la période 2014-2020

Région Bretagne. Évaluation Environnementale Stratégique (EES) du Programme Opérationnel FEDER-FSE de la région Bretagne pour la période 2014-2020 Région Bretagne Évaluation Environnementale Stratégique (EES) du Programme Opérationnel FEDER-FSE de la région Bretagne pour la période 2014-2020 en date du 14 octobre 2013 20 décembre 2013 Sommaire 0.

Plus en détail

IMMEUBLES A APPARTEMENTS ET COMPLEXES IMMOBILIERS ELECTRICITE PRIVE

IMMEUBLES A APPARTEMENTS ET COMPLEXES IMMOBILIERS ELECTRICITE PRIVE Traduction Le texte néerlandais est le seul faisant foi Approuvé par le Comité de secteur Nord Sibelgaz le 28.02.2012 IMMEUBLES A APPARTEMENTS ET COMPLEXES IMMOBILIERS ELECTRICITE PRIVE ARTICLE 1 GENERALITES

Plus en détail

Dispositif des certificats d'économies d'énergie Mise en œuvre de la troisième période (2015-2017)

Dispositif des certificats d'économies d'énergie Mise en œuvre de la troisième période (2015-2017) Ministère de l Ecologie, du Développement durable et de l Energie 13 décembre 2013 Dispositif des certificats d'économies d'énergie Mise en œuvre de la troisième période (2015-2017) Suite à la concertation

Plus en détail

Allocution à l occasion du 3ème Séminaire MEDREG-IMME

Allocution à l occasion du 3ème Séminaire MEDREG-IMME Direction de l Electricité et des Energies Renouvelables Allocution à l occasion du 3ème Séminaire MEDREG-IMME Séminaire sur l ouverture des marchés de l électricité dans les trois pays : Algérie, Maroc

Plus en détail

Dossier de presse Conseil de gestion du Parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d Opale Le jeudi 10 décembre 2015

Dossier de presse Conseil de gestion du Parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d Opale Le jeudi 10 décembre 2015 A Boulogne sur Mer, le 15 décembre 2015 Dossier de presse Conseil de gestion du Parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d Opale Le jeudi 10 décembre 2015 Crédit photo : Vincent Maran Adoption

Plus en détail

UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC

UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC Septembre 2012 UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC La transition énergétique voulue par le Président de la République doit permettre la mutation

Plus en détail

LA TRANSITION VERS UNE CROISSANCE BASSE- TENEUR CARBONE EN MEDITERRANEE

LA TRANSITION VERS UNE CROISSANCE BASSE- TENEUR CARBONE EN MEDITERRANEE LA TRANSITION VERS UNE CROISSANCE BASSE- TENEUR CARBONE EN MEDITERRANEE PARTAGE DU SAVOIR EN MEDITERRANEE 8 La transition énergétique en Europe et dans le monde Dr Silvia Pariente-David, Rabat, 9 mai 2013

Plus en détail

Participaient à la séance : Olivier CHALLAN BELVAL, Hélène GASSIN, Jean-Pierre SOTURA et Michel THIOLLIERE, commissaires.

Participaient à la séance : Olivier CHALLAN BELVAL, Hélène GASSIN, Jean-Pierre SOTURA et Michel THIOLLIERE, commissaires. Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 23 mai 2013 portant décision relative aux règles de commercialisation par GRTgaz de capacités de transport additionnelles à la liaison

Plus en détail

PROJET MASEN. Rédaction des termes de référence de l étude d impact socio-économique. Termes de référence

PROJET MASEN. Rédaction des termes de référence de l étude d impact socio-économique. Termes de référence PROJET MASEN Rédaction des termes de référence de l étude d impact socio-économique Mission du 07 juin au 11 juin 2010 1. Présentation du projet Afin de s affranchir de la dépendance aux énergies fossiles,

Plus en détail

VALECO DOSSIER DE PRESSE. 1 ER Septembre 2008 GROUPE VALECO INGENIERIE DE PRODUCTION D ENERGIE. Pôle photovoltaïque

VALECO DOSSIER DE PRESSE. 1 ER Septembre 2008 GROUPE VALECO INGENIERIE DE PRODUCTION D ENERGIE. Pôle photovoltaïque DOSSIER DE PRESSE 1 ER Septembre 2008 I. Le, l énergie solaire dans la Région Languedoc-Roussillon Le Groupe Valeco Crée en 1995, le est un groupe familial indépendant industriellement et financièrement

Plus en détail

Projet de loi relatif à la transition énergétique pour une croissance verte. Propositions d amendements de l AFG

Projet de loi relatif à la transition énergétique pour une croissance verte. Propositions d amendements de l AFG Projet de loi relatif à la transition énergétique pour une croissance verte Propositions d amendements de l AFG 1 Sommaire : Article concerné Enjeu N Am Page Article 1 Afficher l objectif de réduction,

Plus en détail

PRESCRIPTIONS DE RACCORDEMENT POUR LA PRODUCTION DECENTRALISEE : EVOLUTIONS DES CONDITIONS EXISTANTES ET NECESSITE D UNE NORMALISATION COMPLEMENTAIRE

PRESCRIPTIONS DE RACCORDEMENT POUR LA PRODUCTION DECENTRALISEE : EVOLUTIONS DES CONDITIONS EXISTANTES ET NECESSITE D UNE NORMALISATION COMPLEMENTAIRE PRESCRIPTIONS DE RACCORDEMENT POUR LA PRODUCTION DECENTRALISEE : EVOLUTIONS DES CONDITIONS EXISTANTES ET NECESSITE D UNE NORMALISATION COMPLEMENTAIRE Michel Dussart Piet Lauwers Serge Magnus Yves Laperches

Plus en détail

CONSEIL DES MINISTRES

CONSEIL DES MINISTRES CONSEIL DES MINISTRES LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A REUNI LE CONSEIL DES MINISTRES AU PALAIS DE L ÉLYSEE LE MERCREDI 28 OCTOBRE 2015 À L ISSUE DU CONSEIL, LE SERVICE DE PRESSE DE LA PRESIDENCE DE LA

Plus en détail

MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMUNAUTÉ MÉTROPOLITAINE DE MONTRÉAL. Consultation publique sur le projet d Oléoduc Énergie Est

MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMUNAUTÉ MÉTROPOLITAINE DE MONTRÉAL. Consultation publique sur le projet d Oléoduc Énergie Est MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMUNAUTÉ MÉTROPOLITAINE DE MONTRÉAL Consultation publique sur le projet d Oléoduc Énergie Est OCTOBRE 2015 L Association des firmes de génie-conseil Québec (AFG) L Association des

Plus en détail

Energies renouvelables en Nord-Pas de Calais : Quel gisement et quels modèles de

Energies renouvelables en Nord-Pas de Calais : Quel gisement et quels modèles de Energies renouvelables en Nord-Pas de Calais : Quel gisement et quels modèles de développement? Contexte Depuis le début des années 1990, l Etat, l ADEME et la Région travaillent sur le développement des

Plus en détail

Réseau de Transport d Electricité Quel rôle aujourd hui et demain?

Réseau de Transport d Electricité Quel rôle aujourd hui et demain? Gestionnaire du Réseau de Transport d'electricité Réseau de Transport d Electricité Quel rôle aujourd hui et demain? 2 Le menu Quelques caractéristiques de l électricité Le réseau de transport européen

Plus en détail

PRE ETAT INITIAL DE L ENVIRONNEMENT RESSOURCES ENERGETIQUES

PRE ETAT INITIAL DE L ENVIRONNEMENT RESSOURCES ENERGETIQUES PRE ETAT INITIAL DE L ENVIRONNEMENT RESSOURCES ENERGETIQUES Sommaire I Les ressources Energétiques... 3 I.1. Positionnement de la thématique par rapport au SCoT... 3 I.2. Documents et objectifs de référence...

Plus en détail

Guide EA pour l Application de la norme ISO/CEI 17021:2006 concernant les audits combinés

Guide EA pour l Application de la norme ISO/CEI 17021:2006 concernant les audits combinés EA-7/05 Guide EA pour l application de la norme ISO/CEI 17021:2006 pour les audits combinés Référence de la publication Guide EA pour l Application de la norme ISO/CEI 17021:2006 concernant les audits

Plus en détail

Aide-mémoire élaboré par la France et le Pérou

Aide-mémoire élaboré par la France et le Pérou Première série de consultations ministérielles informelles en vue de préparer la COP21 Paris, les 20 et 21 juillet 2015 Aide-mémoire élaboré par la France et le Pérou Paris, le 31 juillet 2015 Introduction

Plus en détail