EVOLIRIS ASBL. Tables des matières

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EVOLIRIS ASBL. Tables des matières"

Transcription

1 Rapport d activités 2008

2 EVOLIRIS ASBL Tables des matières 1. Missions et Objectifs La Veille Finalisation de l enquête avec les TPE/PME Analyse du marché de l emploi TIC à Bruxelles en Communication Information et promotion : la Conférence de presse Information et promotion : le site Internet : Lancement et promotion du site Fréquentation et statistiques Nouvelle page d accueil Information et promotion : le DevDAY Les Plates-formes Plate-forme Technicien supérieur en sécurité informatique Plate-forme CISCO: Formations GPCR Cisco (ISIB) et autres formations Plate-forme Explore 2 : administratrice réseaux, modules CISCO et Vista Utilisation du «Labomobil» Plate-forme Labo réseau Plate-forme programmation Collaboration avec les entreprises : CONSORTIUM Occupation des plates-formes Données relatives à l occupation des salles et des plates-formes EVOLIRIS pour l année Quelques commentaires sur les tableaux et les chiffres à 2008 : Croissance de l activité formation grâce aux plates-formes Activités avec les centres ISP Suite du groupe de travail "compétences cognitives" Réflexion avec les Centres ISP sur le profil de technicien PC et réseaux Evaluation de la faisabilité de la méthode du selfmarketing pour un public ISP Sensibilisation des écoles secondaires et screening Sensibilisation des élèves du secondaire sur la pénurie d informaticiens Le screening des analystes-programmeurs Conclusion.29 2

3 1. Missions et Objectifs 2008 Les Missions d EVOLIRIS sont de : Favoriser l adéquation entre les offres de formation et les besoins d emplois actuels et futurs des entreprises. Renforcer qualitativement et quantitativement l action des opérateurs d emploi, de formation et d enseignement en les dotant d outils communs de formation de pointe. Développer l expertise technico-pédagogique nécessaire à l adaptation des programmes de formation aux évolutions des métiers TIC. Les Publics restent en priorité les chercheurs d emploi mais en 2008 des actions ont également été menées à destination des directeurs d écoles, des étudiants et des travailleurs. Suivant le plan d action 2008, EVOLIRIS a développé une stratégie pluriannuelle qui repose sur les trois axes suivants : 1. La veille sur les nouvelles technologies du secteur TIC ainsi que sur l évolution du marché de l emploi dans le secteur afin de mieux répondre aux besoins de formation et d emploi des entreprises (veille prospective); 2. L information sur ces évolutions (emploi et métiers) et la promotion des métiers et des formations qui y sont liées ; 3. La mise sur pied de plates-formes et de projets spécifiques dans la mesure où ils représentent une plus-value pour les partenaires de formation (mise à disposition d infrastructure et d outils technologiques performants, accroissement du nombre d heures de formation des opérateurs). Dans ce contexte, le Centre de Référence a mis en place une série d actions et de projets qui sont détaillés dans ce rapport. 3

4 2. La Veille EVOLIRIS ASBL 2.1. Finalisation de l enquête avec les TPE/PME En octobre 2007, EVOLIRIS a envoyé un formulaire conjoint ABE-EVOLIRIS à 112 entreprises membres de l ABE (Agence bruxelloise pour l entreprise). Ce formulaire a été renvoyé complété par 50 entreprises. Cette enquête avait pour but de définir les besoins des entreprises. Elle nous a permis de recenser 87 offres d emploi vacantes auprès de ces entreprises. Le tableau ci-dessous nous en donne un aperçu : Analystes programmeurs 47 offres OK 12 en attente Administrateur réseaux 8 offres OK 3 en attente IT Security 2 offres OK Autres 8 offres OK 6 en attente 1 annulée 60 offres 11 offres 2 offres 14 offres En réalisant ce travail, EVOLIRIS a rempli son rôle de veille des emplois et des besoins de formation pour des entreprises du secteur TIC. Il nous permet d avoir une idée plus précise des besoins d une cinquantaine de petites entreprises situées à Bruxelles en matière de recrutement pour l année Le constat évident c est le profil de l Analyste-programmeur (AP) : analysteprogrammeur/programmeur/développeur d application qui est le plus demandé et qui pose problème. Beaucoup d emplois ont une grande difficulté à être couverts par les petites entreprises interviewées. Les grosses entreprises sont nettement plus attractives car leur taille donnerait un sentiment de sécurité et les salaires et les autres avantages y seraient aussi plus élevés. Les entreprises se plaignent toutes, de telle sorte qu elles cherchent des canaux de recrutement et/ou doivent débaucher. EVOLIRIS a donné des pistes de réponse/infos sur les canaux de recrutement possibles, dont plusieurs étaient méconnus des entreprises interviewées. Un autre constat récurrent: les entreprises ignorent souvent l existence de dispositifs d aide financière en matière d engagement et de formation, qui pourraient leur être utiles, et/ou sont perdues devant la trop grande dispersion et fragmentation de ces informations. L ABE fait le même constat. Face à ce problème qui fait réalistement craindre une perte de possibilité de développement des petites entreprises, et principalement un non engagement de personnel, EVOLIRIS a fourni des infos regroupées. Une autre piste intéressante pour répondre au besoin de pratique exigé par les entreprises et à utiliser très systématiquement est le stage. Les entreprises estiment que la durée doit être au moins de 3 à 4 mois minimum pour que ce soit efficace. Il y a une grande ouverture pour la formule du stage; d ailleurs, certaines font régulièrement appel à des stagiaires. Seules certaines, très petites et débordées, bien que intéressées, ont décliné car incapables d assumer l encadrement. En conclusion, communiquer avec les entreprises a été très important : cela s est fait avec la collaboration logistique de l ABE qui est une institution régionale bien connue de ses membres. Outre tout ce qui précède, cette enquête aura permis d annoncer un groupe de travail aux entreprises et a aussi permis la transmission de certaines offres d emploi à ACTIRIS, des possibilités 4

5 EVOLIRIS ASBL de stage, de FPI et d emplois à nos partenaires de formation : le FEMB, Bruxelles Formation et certains centres ISP Analyse du marché de l emploi TIC à Bruxelles en 2008 En 2008, les constats réalisés en 2007 se confirment. Une analyse des offres d emploi de sites privés entre avril et juin 2008 montrent de manière significative que les métiers de la programmation (programmeur, analyste-programmeur, web développeur) restent les plus demandés. Au niveau des orientations du métier, c est Java (J2EE) (plus d une offre sur deux en programmation) et.net (une offre sur quatre) qui dominent la demande des entreprises. Le reste des offres concerne des postes plus généralistes de programmeur ou analyste-programmeur. A côté de cela, nous remarquons une progression de la demande pour les administrateurs de base de données (DBA). Les deux plates-formes les plus demandées dans le DBA sont Oracle et.net (38 offres sur 45 dans les DBA). Les offres d emploi de consultant SAP restent également élevées et l on voit à nouveau apparaître dans ce domaine quelques offres pour programmeurs ABAP. Dans le domaine des réseaux, la demande des entreprises se situe essentiellement au niveau des profils spécialisés dans les nouveaux réseaux et les télécommunications (VoIP, WAN/LAN, XDSL, CISCO, ), l infrastructure IT et les systèmes : administrateur de réseau, gestionnaire de réseaux, spécialiste en technologie Télécom (près de deux offres sur 3). Mais à côté de cela, un profil plus opérationnel reste fortement demandé : le technicien IT helpdesk. Enfin, dans le domaine de la sécurité, la demande est plus orientée vers des spécialistes ; des «hauts» profils disposant ou d un diplôme ou d une expérience en la matière. Toujours dans le domaine des réseaux, la compétence liée à la gestion de projet est régulièrement demandée aux administrateurs de réseau ou «aspirants» administrateurs de réseau. Les chiffres d ACTIRIS renforcent encore ce constat (258 offres pour la période considérée). Au premier trimestre 2008, le métier le plus demandé a d abord été celui de développeur (analyste-programmeur, programmeur, développeur d applications web) avec environ 38% des offres, suivi de près par les métiers liés à la maintenance des PC et réseaux environ 30% des offres d emploi ICT. Et en ce qui concerne les programmeurs-système, les webdeveloppeurs et les analystes programmeurs, ACTIRIS comptait plus d offres d emploi enregistrées en 2008 que de demandeurs d emploi inscrits. Pour compléter ce panel, nous reprenons également les données publiées par Agoria en avril Cette enquête, qui concerne ici les grosses entreprises, présente le Top 5 des emplois vacants suivants: 1) ICT Business analist & consultant (19%) 2) ICT Infrastructure analist & architect (18%) 3) System Developer (16%) 4) ICT project manager (11%) 5) System Software & Application Software Developer (9%) A l exception des très hauts profils, c est-à-dire ceux pour lesquels on exigera au minimum un diplôme universitaire (ou de bachelier) avec expérience (ICT Business analist & consultant et ICT Project manager) nous retrouvons dans les deux cas une forte demande dans le domaine de la programmation et de l infrastructure ICT. Selon AGORIA, le manque d informaticiens en 2008 en Belgique, et a fortiori à Bruxelles, reste d actualité : postes d emploi vacants pour Bruxelles et pour l ensemble du pays. 5

6 3. Communication EVOLIRIS ASBL 3.1. Information et promotion : la Conférence de presse Le 21 avril 2008, une dizaine de journalistes, les partenaires du Centre de Référence et le Ministre Benoît Cerexhe participaient à la conférence de presse pour le bilan d une année et demie écoulée et pour inaugurer officiellement le nouveau site Internet d EVOLIRIS. La presse a accueilli de manière très favorable l ensemble des initiatives prises par le Centre depuis sa création. Elle s est également montrée optimiste quant aux projets futurs et aux objectifs que s est fixés EVOLIRIS. En témoigne une série d articles parus dans divers média. «EVOLIRIS, la voie vers des jobs IT» - La Libre Belgique «Trois mille jobs à pourvoir» - Le Soir «Databank helpt werzoekenden aan ICT-opleiding» - Nieuwsblad.be «EVOLIRIS formera près de 500 personnes dans les TIC» - Metro «Bxl : EVOLIRIS formera 478 personnes dans le secteur des TIC en «EVOLIRIS : lutter contre la pénurie d informaticiens» - Data News - Careers «Brusselse EVOLIRIS helpt informatici klaarstomen» - Data News - Careers «EVOLIRIS prépare des demandeurs d emploi bruxellois à des jobs IT» - «EVOLIRIS stoomt Brusselse werkzoekenden klaar voor IT-jobs» - Un reportage télévisé a également été diffusé en boucle sur Canal Z Information et promotion : le site Internet : Lancement et promotion du site Le lancement du site a eu lieu lundi 21 avril 2008 lors de la conférence de presse. Entre les mois de janvier et avril différents développements ont été finalisés par Wavenet (software) et Expansion (graphisme), tant au niveau de la programmation du CMS (Content Management System) qu au niveau graphique (Interface utilisateur) Carrefour Formation est en 1ere ligne avec les demandeurs/chercheurs d emploi et/ou de formation. C est pourquoi EVOLIRIS a pris l initiative de leur présenter le contexte du marché de l emploi ICT, et, en même temps, le site. Ce dernier a suscité un intérêt certain et les vidéos explicatives de certains métiers ont été bien accueillies, car elles sont un bel outil pour sensibiliser les CE à des métiers porteurs, qu on n avait pas l habitude de leur conseiller. D autres actions de promotion ont été menées auprès des conseillers emploi d ACTIRIS, auprès des demandeurs d emploi lors du JobDay et également lors de la session d information des directeurs de l enseignement secondaire de la Communauté française Fréquentation et statistiques Grâce à l outil Webtrends, nous avons regroupé ci-dessous, sous forme de graphiques et de tableaux, les résultats statistiques et les grandes tendances des visistes de notre site entre son ouverture, le 21 avril 2008 et le 31 décembre

7 EVOLIRIS ASBL Tendance des visites Tendance des pages vues Récapitulatif des visiteurs Visiteurs Visiteurs venus une seule fois Récapitulatif des pages vues Pages vues Moyenne par jour 787 Visiteurs venus plusieurs fois Moyenne de visites par visiteur 1,73 Moyenne de pages vues par visite 5,03 Récapitulatif des visites Visites Moyenne par jour 156 Durée moyenne des visites 00:30:30 Durée médiane des visites 00:03:33 Visites internationales 40,32% Visites d'origine inconnue 13,88% Visites depuis votre pays : Belgique (BE) 45,79% 7

8 EVOLIRIS ASBL Tendance de durée moyenne de visite Visiteurs nouveaux et habituels Tendance des nouveaux visiteurs Récapitulatif des visites Visites Moyenne par jour 156 Durée moyenne des visites 00:30:30 Durée médiane des visites 00:03:33 Visites internationales 40,32% Visites d'origine inconnue 13,88% Visites depuis la Belgique (BE) 45,79% Il est intéressant de noter que 10,43% des visiteurs sont des visiteurs habituels. Par contre, le nombre de visites internationales est considérable (notamment en provenance des USA). Une analyse plus poussée en 2009 nous permettra de comprendre ce phénomène. 8

9 EVOLIRIS ASBL Les consultations faites par type de public cible et par thème. Consultations % 90% % % 60% 50% (nl) (fr) 40% % % 10% 0% CE ans ans Recherche Form. Métiers-TIC e-news Par type de public Par thème (nl) (fr) Le tableau ci-dessus montre, pour les trois premières colonnes, le nombre de personnes ayant accédé au site par une des trois portes d entrée ; Chercheurs d emploi (CE), jeunes de 14 à 17 ans et jeunes de 18 à 21 ans. On constate que c est essentiellement la tranche d âge 14 à 17 ans qui est la plus visitée (1955 visites). A côté, les trois autres colonnes montrent le nombre de fréquentations par type de recherche ou d information. C est de loin la catégorie «recherche de formation» qui est la plus consultée avec plus de 8400 consultations. Notons encore que la page e-news a été consultée plus de 800 fois ; 43,3% pour la page néerlandophone et 56,7% pour la page francophone. 9

10 Nouvelle page d accueil EVOLIRIS ASBL Comme le montre l image ci-dessus la nouvelle page d accueil du site EVOLIRIS nous donnera via le CMS plus de flexibilité et de possibilité d adapter le contenu du site, de mettre plus en avant nos «actualités» ou encore de mettre en évidence nos projets. Cependant, nous avons souhaité garder une place prépondérante pour le «jobmatch». 10

11 EVOLIRIS ASBL 3.3. Information et promotion : le DevDAY En dépit de la conjoncture économique morose, et comme notre travail de veille nous l a montré, le profil de développeur informatique demeure très recherché dans la majorité des secteurs, en Région de Bruxelles-Capitale. Ce manque de candidats, fréquemment mis en évidence ces dernières années, coexiste paradoxalement avec un nombre sensiblement élevé de développeurs sans emploi enregistrés chez ACTIRIS. Partant de ce constat, EVOLIRIS et l ABE ont eu l idée de favoriser le rapprochement entre les 2 pôles demandeurs Résultat : le DevDay, une bourse à l emploi dédiée au métier de développeur. L objectif du DevDay? Mettre en contact des entreprises à la recherche de développeurs et des développeurs à la recherche d un (nouvel) employeur. Afin de donner plus de poids à l événement, EVOLIRIS et l ABE l ont inscrit dans le Job Day organisé le 12 décembre dernier par ACTIRIS, Agoria (fédération de l industrie technologique) et BECI (Brussels Enterprises, Commerce and Industry) autour des métiers «IT, ingénieurs et techniciens». L événement a remporté un franc succès : dès 9h, 13 entreprises ont investi la «DevDay area». Au total, ce sont 56 entreprises qui ont participé au Job Day, visité par plus de 700 chercheurs d emploi. A côté des stands des entreprises, véritables lieux d échange sur les fonctions à pourvoir et de rencontres de collaborateurs potentiels, plusieurs workshops, dont celui d EVOLIRIS (très fréquenté) sur les conclusions de l enquête ABE, sont venus rythmer la journée. Ils ont permis aux participants de réfléchir sur des thématiques comme les emplois de développeurs en Région bruxelloise ou encore les métiers de techniciens et les profils professionnels dans l ICT. Plusieurs partenaires emploi-formation (Actiris, Evoliris, Bruxelles Formation, IrisTech+, FEMB) étaient également de la partie. Le bilan de cette journée a été plus que positif, la totalité des participants estimant l initiative intéressante. D ailleurs, deux tiers ont déjà manifesté leur intention de participer à une prochaine édition. Cela tombe bien l édition 2009 du Job Day «IT, ingénieurs et techniciens» est déjà prévue 11

12 EVOLIRIS ASBL 3.4. Les Plates-formes Plate-forme Technicien supérieur en sécurité informatique La plate-forme Technicien supérieur en sécurité informatique, lancée en novembre 2007, est un partenariat entre EVOLIRIS, Bruxelles Formation et le FEMB. La formation a lieu dans les locaux d EVOLIRIS et permet, tous les ans, à 12 chercheurs d emploi bruxellois de se former à ce métier. Cette formation est conçue et réalisée pour de futurs administrateurs réseau (IT), amenés à gérer en totalité ou en partie la sécurité informatique de leur organisme. Elle permet surtout d acquérir les connaissances appropriées sur la sécurité des données et de leurs échanges, la sécurité du réseau interne de l organisme et de son périmètre, ainsi que les techniques de défenses. Les techniques d'attaques (hacking) sont mises en pratique, analysées et maîtrisées dans une perspective strictement pédagogique dans le respect des normes de sécurité et plus largement de l'éthique. Cette formation constitue également une bonne préparation à une éventuelle présentation de l'examen pour la certification CISSP (Certified Information Systems Security Professional). La formation s est terminée en avril dernier. Les 12 stagiaires ont trouvé un emploi. En novembre 2008, suite à l évaluation très positive, un nouveau groupe a débuté, il se terminera en avril Plate-forme CISCO: Formations GPCR Cisco (ISIB) et autres formations En 2007, EVOLIRIS a fait l acquisition de matériel Cisco pour le placer dans la Haute Ecole I.S.I.B. assurant ainsi une mutualisation maximale dans le cadre des formations de réseaux. Le projet CISCO à l ISIB est spécialement conçu pour répondre aux attentes des entreprises au niveau des demandes de compétences des réseaux tant pour les bacheliers que pour les formations en promotion sociale et dans l ISP. Elle permet d acquérir des connaissances appropriées sur les réseaux et ce à des niveaux de compétences différents. En 2008, un groupe de 12 CE bruxellois a suivi une formation de Gestionnaire PC et réseaux sur cette plate-forme. Il s agissait d une formation cofinancée par Bruxelles Formation et le CEFORA et dispensée par les formateurs de l I.S.I.B. Outre des CE, des étudiants et des travailleurs (groupes du CEFORA) ont également utilisé l infrastructure afin de se former dans le domaine «CISCO» et réseaux (voir les tableaux ci-dessous pour la répartition des publics). Plate-forme Cisco-ISIB:Répartition du public en fonction du nombre de participants Chercheurs d'emploi; 12; 17% Etudiants; 35; 49% Travailleurs; 24; 34% 12

13 EVOLIRIS ASBL Plate-forme Explore 2 : administratrice réseaux, modules CISCO et Vista En 2000, le Fonds Social Européen et le Ministère du Travail et de l Emploi ont demandé à Interface 3 de piloter un projet de diffusion de son expérience et expertise au niveau du pays. Pour Interface3, ce projet a permis d élargir son offre de formation à un public de demandeuses d emploi de niveau intermédiaire (humanités et plus) et de faire évoluer et d enrichir ses formations grâce au partage d expériences au sein du réseau. Or, le financement fédéral de ce projet s est terminé en décembre Dans ce contexte, Interface3, en tant que partenaire du CDR et membre de l assemblée générale, s est tourné vers EVOLIRIS afin d obtenir de l aide pour pouvoir continuer ces actions de formations dans le domaine des TIC. C est à ce titre qu EVOLIRIS a consenti aux investissements nécessaires en matériel à Interface3 pour poursuivre cette activité en En contrepartie, et toujours selon le principe de mutualisation, Interface3 donne l accès aux chercheurs d emploi, et notamment aux stagiaires des autres centres ISP, à l infrastructure d EVOLIRIS afin de suivre des modules courts de post-formation 1. Concrètement, outre la session «Administratrice Réseaux (Win)» débutée en février 2008 pour 15 chercheuses d emploi, Interface 3 s est engagée conventionnellement à former d autres stagiaires lors de sessions de «Vista» et «préparation à la certification CISCO». Les sélections pour ces deux formations ont eu lieu en août 2008 après promotion par EVOLIRIS auprès d ACTIRIS qui a communiqué ces informations auprès de tous les chercheurs d emploi inscrits comme techniciens PC réseaux et employés Administratifs (Vista). Voir à ce sujet les données statistiques des pages 19 et suivantes. 1 Les deux projets pour 2008 sont : MS Vista troubleshooting et préparation à la certification CISCO. 13

14 Utilisation du «Labomobil» EVOLIRIS ASBL Le principe d un «Labomobil» a plusieurs avantages : Etoffer temporairement la structure d une organisation pour former les stagiaires/étudiants sur ce type de matériel. Pouvoir adapter le contenu des cours au niveau théorique/pratique à ce que les entreprises demandent. Développer une synergie possible entre les centres qui emploient ce matériel au niveau des exercices pratiques et des contenus de la formation théorique. EVOLIRIS a pris en charge l achat du matériel pour le mettre à disposition mais pas les coûts de la formation. EVOLIRIS, par convention de prêt, met à disposition gratuitement ce matériel. L assurance pendant le transport, le transport même et l assurance du matériel sur place sont à charge de l emprunteur. Le premier cours a été réalisé par le COFTEN. Les objectifs du module de formation étaient : la découverte de l appareil et de son fonctionnement par le formateur, les tests et essais par le formateur (préparation de son cours) et enfin la démonstration de son fonctionnement aux stagiaires du groupe Tech-LAN (technicien PC réseau). Les autres centres qui ont emprunté le matériel ont aussi dû le découvrir et voir comment l intégrer dans la formation. Un centre n a pas eu l occasion de l intégrer dans la formation par manque de temps mais la formatrice a quand même pu se familiariser avec le matériel. A l avenir, chaque centre ayant déjà emprunté le SAN pourrait planifier son utilisation de façon optimale. En 2008, ce sont 78 personnes qui ont bénéficié de ce matériel dans le cadre d une formation ou d une post-formation. Parmi eux, 88% de demandeurs d emploi issus d un Centre ISP partenaire d EVOLIRIS. Le tableau ci-dessous montre la répartition en nombre d heures pour l ensemble des publics ayant utilisé l infrastructure. Répartition du public en fonction du nombre d'heures de cours Formateurs; 245; 10% Demandeurs d'emploi; 2206,5; 90% 14

15 EVOLIRIS ASBL En conclusion, les centres ont été très satisfaits d avoir pu utiliser ce matériel dans leurs formations. Suite aux expériences de formations de ce type par les différents formateurs des centres, EVOLIRIS envisage de renforcer le principe pour l avenir Plate-forme Labo réseau La création d un nouveau laboratoire Télécom et réseaux a été décidée en novembre 2008 (voir également le rapport financier pour le volet «investissements»). L objectif de cette nouvelle plate-forme, dans la lignée des précédentes, est de former plus de chercheurs d emploi à Bruxelles dans le domaine du Télécom, VOiP et réseaux. Le matériel de ce labo sera mis à disposition des organismes de formations, des ISP et éventuellement de l enseignement technique (orientation informatique). Les formations qui pourront être données sur cette plate-forme débuteront en février Il s agit à la fois de modules courts de quelques jours et une formation de 4 à 5 mois (une fois par an) avec pour chaque type de formation l intégration du concept de l apprentissage par projet et un accent accru sur l application de la théorie dans la pratique. En plus, la mutualisation de ce matériel par différents types d utilisateurs permettra de mieux adapter le contenu des cours au niveau théorique/pratique à ce que les entreprises demandent par l échange des expériences de formations sur cette plate-forme mais aussi d employer ce matériel à distance en dehors des heures normales de bureau. La plate-forme permettra d acquérir des connaissances appropriées en Télécommunications, WiFi et VOiP. Une partie du matériel sera accessible de l extérieur via Internet en dehors des heures d ouverture du Centre. Les modalités et les plages horaires d accès seront basées sur les attentes et besoins des «clients». Les modules de formation se présenteront de la manière suivante : une formation qualifiante (longue) de technicien en Télécom et réseaux, dans laquelle on retrouve des modules qui, combinés entre eux, peuvent conduire au concept de «passeport formation» Plate-forme programmation En 2008, l analyse du marché de l emploi, l analyse des données d ACTIRIS, les chiffres d Agoria et le screening organisé par EVOLIRIS ont mis clairement en évidence le besoin de programmeurs sur le marché, mais aussi le manque de candidats bien formés pour accéder à ces emplois. Le CA a donc décidé de mettre en œuvre en 2009, dans le cadre de partenariats de formation avec les partenaires du Centre, principalement Bruxelles Formation et les fonds sectoriels, une plate-forme pouvant accueillir des formations en programmation. Pratiquement cette plate-forme doit être considérée comme une salle polyvalente au sein d EVOLIRIS. Salle qui dispose de matériels informatiques amovibles (PC portables) configurés pour les formations en programmation et d un équipement classique. La plate-forme sera disponible pour démarrer ces projets dès le mois de février

16 EVOLIRIS ASBL Collaboration avec les entreprises : CONSORTIUM En ce qui concerne l apport du privé pour ces nouveaux projets, le premier objectif est de continuer à impliquer les fonds sectoriels, en particulier le CEFORA et le FEMB, dans le financement des projets de formation et des plates-formes. EVOLIRIS compte aussi sur la participation des entreprises du Belgian Alliance Employability Program (Belgacom, Randstad, Statestreet, Microsoft, Comptia, CISCO ) qui envisagent, dans le cadre de projets concrets, d apporter leur soutien à une initiative originale sur Bruxelles en Ceci dit, en attendant de concrétiser la collaboration avec l Alliance, les sociétés MICROSOFT et CISCO ont déjà marqué leur accord pour démarrer ces deux plates-formes en collaboration avec EVOLIRIS. Pour ce faire, CISCO nous fait don d une partie du matériel. Quant à MICROSOFT, il nous donne toutes ses licences gratuitement (pour la valorisation des ces apports voir le rapport financier en fin de document). 16

17 EVOLIRIS ASBL 3.5. Occupation des plates-formes Données relatives à l occupation des salles et des plates-formes EVOLIRIS pour l année 2008 Dans les tableaux et graphiques ci-dessous, nous avons considéré en un seul «bloc» les 3 salles «Call-Center» occupées en grande majorité par les CE en formation Call center ou en recherche d emploi. Les quatre autres plates-formes en cours sont la plate-forme technicien supérieur en sécurité informatique, la plate-forme CISCO à l ISIB, la plate-forme Explore2 d Interface3 et enfin le Labomobil destiné au public ISP. NOMBRE DE PERSONNES PAR FORMATION SELON LE TYPE DE PUBLIC Type de public téléphonique /PC (salles 1, 2 et 3) TSSI - FEMB PC (salle4) réseaux/isib PROJETS Explore 2 Explore 2 Interface3 Interface3 Cisco Module 1 Explore 2 Interface3 Cisco Module 2 Explore 2 Interface3 Vista Module 1 Explore 2 Interface3 Vista Module 2 Labo mobile SAN- NAS Demandeurs d'emploi Employés Formateurs/ Enseignants Etudiants TOTAL TOTAL Répartition des utilisateurs par projets Explore 2 Explore 2 Interface 3 Vista Interface3 Vista Labo mobile Module 2; 14; 2% Module 1; 12; 2% SAN-NAS; 78; 11% Explore 2 Interface3 Cisco Module 2; 10; 1% Explore 2 Interface3 Cisco Module 1; 15; 2% Employés; 36; 5% Répartition par type de public tous projets confondus Formateurs/ Enseignants; 26; 4% Etudiants; 35; 5% Explore 2 Interface3 Admin-réseaux; 14; 2% réseaux/isib; 71; 10% TSSI - FEMB PC (salle4); 24; 3% téléphonique/pc (salles 1, 2 et 3); 472; 67% Demandeurs d'emploi; 613; 86% 17

18 EVOLIRIS ASBL NOMBRE DE JOURS DE FORMATION SELON LE TYPE DE PUBLIC Type de public téléphonique /PC (salles 1, 2 et 3) TSSI - FEMB PC (salle4) réseaux/isib PROJETS Explore 2 Explore 2 Interface3 Interface3 Cisco Module 1 Explore 2 Interface3 Cisco Module 2 Explore 2 Interface3 Vista Module 1 Explore 2 Interface3 Vista Module 2 Labo mobile SAN- NAS Demandeurs d'emploi 468, ,5 3, ,5 Employés Formateurs/ Enseignants Etudiants TOTAL 474, ,5 3, ,5 TOTAL NOMBRE D'HEURES/STAGIAIRES DE FORMATION SELON LE TYPE DE PUBLIC Type de public téléphonique /PC (salles 1, 2 et 3) TSSI - FEMB PC (salle4) réseaux/isib PROJETS Explore 2 Explore 2 Interface3 Interface3 Cisco Module 1 Explore 2 Interface3 Cisco Module 2 Explore 2 Interface3 Vista Module 1 Explore 2 Interface3 Vista Module 2 Labo mobile SAN- NAS Demandeurs d'emploi 37297, , Employés Formateurs/ Enseignants Etudiants TOTAL 37559, , TOTAL 18

19 EVOLIRIS asbl Répartition du nombre de jours de formation par type de public Formateurs/ Enseignants; 36; 3% Etudiants; 120; 11% Employés; 11; 1% Demandeurs d'emploi; 907,5; 85% Répartition du nombre d'heures de formation par type de public Formateurs/ Enseignants; 417; 0% Etudiants; 25200; 23% Employés; 2010; 2% Demandeurs d'emploi; 84356; 75% 19

20 EVOLIRIS asbl Quelques commentaires sur les tableaux et les chiffres En 2008, 710 personnes ont eu au moins un jour de formation au sein d une plate-forme d EVOLIRIS. 86 % (soit 613 personnes) étaient des demandeurs d emploi dont près de 70 % ont suivi une formation Call-Center. 26% étaient formateurs (et/ou enseignants), 5% des étudiants et 5% des employés. Parmi les chercheurs d emploi, si on retire les stagiaires des formations Call Center, on constate que 70 % du public restant est issu du public ISP. Dans le cadre de la plate-forme ISIB, 35 étudiants ont suivi des formations Cisco et 36 employés ont fait de même. Ce signe est à l évidence un premier pas de l ouverture des plates-formes vers le monde de l enseignement et des Hautes écoles. L année 2008 a donc compté 1074,5 jours de formation pour l ensemble des plates-formes, soit pour l ensemble des stagiaires un total de heures de formation en La très grande majorité des ces heures (75%) revient aux chercheurs d emploi, 23% ont été consacrées aux étudiants à 2008 : Croissance de l activité formation grâce aux plates-formes Ci-dessous nous reprenons les données générales de l activité «formation» du Centre. Nous constatons que la mise en place de nouvelles plates-formes a permis d accroître le nombre de personnes formées ainsi que le nombre de jours et d heures de formation : nombre de personnes formées Nbre de pers : nombre de jours de formation Nbre de jours ,5 1074,5 20

21 EVOLIRIS asbl : nombre d'heures de formation Nbre d'heures 38911, , Par rapport à 2007, EVOLIRIS a touché 22% de personnes en plus ; passant de 583 à 710 Unités. En nombre de jours, cela représente plus du double de jours. En ce qui concerne les heures, ce chiffre a quasiment triplé. Enfin, comparé à 2006, EVOLIRIS a touché 27% de public en plus. 21

22 EVOLIRIS asbl 3.6. Activités avec les centres ISP Suite du groupe de travail "compétences cognitives" Cette compétence indispensable pour les profils de technicien PC réseau, fait appel à bon nombre d opérations mentales qu il faut que les formateurs enseignent et fassent exercer par leurs apprenants. Souvent, elles sont mobilisées dans l apprentissage des notions et des savoirfaire informatiques mais il est important que les formateurs les mettent en évidence au moment où leurs stagiaires les mobilisent. Ces opérations mentales sont : mémoriser, déduire, appliquer, induire, comparer, analyser, résumer, synthétiser. Elles sont la condition sine qua non pour tout travail de réflexion mais aussi pour pouvoir transférer, c-à-d appliquer des connaissances apprises dans un contexte familier à un contexte différent et nouveau. Elles ne sont souvent pas toutes identifiées par les stagiaires ISP. Les formateurs doivent donc apprendre, dans la construction et le déroulement de leurs cours, à pointer et exercer ces opérations mentales, en utilisant régulièrement, dans leur enseignement, l analogie et la métacognition. Celle-ci est la conscience des mécanismes mobilisés dans une activité intellectuelle. La métacognition permet de comprendre qu à un certain moment pour pouvoir transférer, il faut modéliser, schématiser et théoriser. Ainsi, formaliser un fonctionnement, comme l exploitation du réseau, permettra de mieux retenir les éléments et de les transférer à des environnements différents. L analogie, elle, permet de rapprocher les représentations /connaissances des apprenants des connaissances à acquérir. Des exemples sont pris dans des situations familières et connues. Le formateur montre alors que l objet de l apprentissage a les mêmes caractéristiques que les exemples examinés. Les formateurs ont réalisé une préparation collective de cours d initiation au système d exploitation. Attentifs aux apprentissages cognitifs à stimuler, ils ont pu prendre conscience des multiples occasions qu offre un cours de mobiliser ces apprentissages et de les rendre explicites aux stagiaires. Ils ont également pris conscience des démarches pédagogiques requises pour y arriver Réflexion avec les Centres ISP sur le profil de technicien PC et réseaux Les contacts et réunions avec les formateurs et directions des centres OISP ont permis de soulever certains constats. Tout d abord, le manque de connaissance du néerlandais reste une difficulté tant pour la motivation des stagiaires à l apprendre que pour trouver un emploi durable. Les pistes de solutions proposées sont les suivantes : utiliser la «nouvelle formule chèque langue», rechercher un cours informatisé de préparation pour réussir le test à l espace langue, collaborer avec Bruxelles Formation/langue. Un second élément qui ressort de la discussion avec les formateurs est le manque récurrent de confiance en soi qui handicape les stagiaires. Dans la même logique, les stagiaires ont également peur de se vendre, ce qui constitue un réel problème. Une autre conséquence est que certains stagiaires suivent plusieurs formations consécutives de peur de se lancer à l emploi sans être assez formés. Enfin, le problème le plus épineux reste le recrutement du nombre suffisant de stagiaires ayant les prérequis. En effet, le métier a évolué et exige plus de compétences tant au niveau technique qu au niveau des langues. Et les entreprises demandent un personnel plus qualifié pour ce métier que par le passé. 22

23 EVOLIRIS asbl Evaluation de la faisabilité de la méthode du selfmarketing pour un public ISP La méthode selfmarketing a pour objectif d intensifier l activité de recherche emploi des stagiaires mais surtout de décrocher un entretien d embauche. Or, les partenaires stage et emploi signalent que les stagiaires ont tendance à envoyer leur cv par Internet, à attendre la réponse et à se décourager en l absence de réponse. Les entreprises sont peu portées à répondre aux envois de CV, une innovation par rapport à cette méthode «pantoufle» est le selfmarketing, méthode beaucoup plus proactive et basée sur des enquêtes «qualifiées» par téléphone. Pour y parvenir, il convient de disposer d une infrastructure technologique et de locaux appropriés. C est pourquoi EVOLIRIS met ses infrastructures à disposition des centres qui forment les CE aux métiers de l informatique afin que ces derniers puissent pratiquer ce type de recherche d emploi. Les aspects positifs : déblocage par rapport à la panique du téléphone et l assurance acquise par les stagiaires ; les gens contactés au téléphone répondent beaucoup plus volontiers que ce qu ils avaient prévu ; utilisable pour la recherche tant du stage que de l emploi : c est bien plus efficace que par envoi de courrier ; possibilité de faire travailler les stagiaires par binôme : un fait les appels et l autre note les réponses avant la mise en en commun. Les aspects difficiles méthode difficile à mettre en application ; le script (questionnaire d entretien) est très difficile à préparer ; difficulté pour les stagiaires de s en tenir au scénario ; difficile pour un formateur d encadrer seul les stagiaires ISP car trop d aspects à prendre en considération. En conclusion Il faut décider cette méthode comme étant prioritaire, en accord avec le Centre ; cela doit être un choix du Centre pour qu elle puisse être correctement mise en place, intégrée dans la formation et être vraiment efficace. 4 Centres ISP l ont mise en route de manière structurée en Participation au Groupe de Travail de la cellule exécutive pour la Validation des compétences sur le profil du technicien PC réseau 23

24 EVOLIRIS asbl 3.7. Sensibilisation des écoles secondaires et screening Sensibilisation des élèves du secondaire sur la pénurie d informaticiens Une action conjointe EVOLIRIS/INTERFACE3/SCHOLA ULB Pour rappel 2, Interface 3 organise cette action de sensibilisation depuis Le savoir-faire, l expérience, les outils développés permettent aujourd hui de garantir le projet suivant : favoriser l orientation scolaire des jeunes vers les métiers des nouvelles technologies de l information et de la communication (TIC). Ce projet repose sur un partenariat entre les écoles secondaires et les entreprises ; il permet à des jeunes filles et garçons : de découvrir en classe la diversité des profils professionnels qui composent cette famille de métiers et de travailler à la déconstruction des stéréotypes qui leur sont liés ; d aller passer une journée en entreprise, ou une administration, pour se familiariser avec le travail réel, loin des clichés, des informaticiens d aujourd hui. Un accent particulier reste mis sur l orientation des jeunes filles, qui sont toujours minoritaires dans les secteurs techniques et scientifiques, particulièrement en informatique. De son côté, EVOLIRIS souhaite renforcer ce projet et diffuser «le» message bien plus largement que dans les 6 écoles contactées par an à Bruxelles. L objectif est d augmenter quantitativement l action de sensibilisation en contactant une dizaine d écoles supplémentaires. Pour atteindre le nombre de 1000 élèves d ici la fin de l année scolaire Schola ULB a été choisie par EVOLIRIS et Interface3 pour se charger de contacter/convaincre les écoles afin de mener à bien cette double opération : la leçon et la visite. Schola s est chargée d établir un calendrier. La plus-value d EVOLIRIS : sensibilisation des directions d écoles Lors d une rencontre/lunch, EVOLIRIS a invité les directions/professeurs pour les sensibiliser à la question de la pénurie d informaticiens. Ce projet a permis indirectement de faire connaître EVOLIRIS comme centre de référence professionnel pour ce secteur d activité à Bruxelles. Lors des cette rencontre, nous avons abordé : Le contexte de la pénurie de personnes formées à l informatique redevenue créneau d avenir. On risque de devoir aller les chercher ailleurs si on ne les trouve pas ici. Les grosses comme les petites PME sont continuellement à la recherche de personnel qualifié. La diversité et la quantité des débouchés possibles vu que les ICT impactent et traversent tous les pans de l économie. Les spécialistes ICT peuvent travailler dans le secteur ICT, le secteur des services, le secteur public, non marchand et dans l industrie! Cette diversité est transversale aussi au niveau des métiers! La «leçon» et la visite en entreprise ou auprès d une administration Une fois les directions convaincues du projet, avec la collaboration d Interface3 et de Schola ULB, les leçons et les visites en entreprise peuvent être planifiées et organisées. 2 Voir à ce sujet la note «Informaticien d un jour» du CA du 20/03/

25 EVOLIRIS asbl Etat de la situation en décembre 2008 Fin décembre 2008, 16 écoles bruxelloises de la Communauté française avaient déjà marqué leur accord pour participer à ce projet. Ce qui permet d affirmer que plus de 900 élèves participeront au projet en Le screening des analystes-programmeurs En mars 2008, un accord entre ACTIRIS, Bruxelles Formation et EVOLIRIS a été conclu sur le profil à screener (analyste-programmeur, développeur web et programmeur). En vue d optimaliser cette opération de screening, une solution a également été trouvée avec ACTIRIS pour déterminer le rôle du «référent» dans l opération (qui a mobilisé ses collègues, des conseillers emploi ). L opération «préscreening» et screening 08 s est déroulée entre mai 08 et décembre 08. Le préscreening réalisé par les Conseillers Emploi ACTIRIS au siège central et dans 8 antennes par les Conseillers emploi sur base volontaire (3/4 h d entretien par DE, en plus du temps passé pour la sélection et la convocation). Ce «préscreening» a été préparé avec EVOLIRIS pour expliquer les enjeux et analyser le questionnaire d entretien à soumettre aux préscreenés. Le screening proprement dit est la combinaison d un test technique à compléter par les CE sur base volontaire et d un entretien individuel avec 4 personnes (expert en ICT, Conseiller emploi ACTIRIS, un représentant de BRUXELLES FORMATION et un responsable de ce projet d EVOLIRIS pour la partie évaluation et organisation). Un post-screening est en passe de se mettre en place Résultats qualitatifs Ce screening a comporté cette année une partie conseil, explication sur les évolutions du marché de l emploi, encouragement à se lancer à l emploi même si on ne possède pas toutes les compétences demandées, moyennant une connaissance «théorique» de la culture informatique. Le constat a en effet été de compter un nombre important de personnes employables qui ne se croyaient pas prêtes pour les offres d emploi et qui estimaient devoir encore se former. On a aussi incité fortement ceux qui étaient en formation en école supérieure à aller jusqu au bout pour décrocher leur diplôme. Enfin, le feedback avec la mise à jour du dossier a été envoyé à chaque Conseiller emploi. On a orienté les hésitants et les non-compétents en programmation vers d autres métiers ou organismes de bilan de compétences. On a expliqué les différentes possibilités de statuts si le CE ne voulait/ou ne trouvait pas à travailler comme salarié (Envoi vers des organismes compétents pour le lancement comme indépendant). On peut être étonné du nombre de personnes directement employables qui se posaient des questions sur leur s connaissances. Le manque de confiance en soi quant à leurs compétences et aux démarches à effectuer des CE a été une donnée récurrente ainsi que des améliorations à apporter aux CV, raisons pour lesquelles nous avons conseillé à beaucoup de CE d aller à l ESPACE RESSOURCE EMPLOI de Molenbeek. La partie post-screening sera d une importance fondamentale pour l efficacité de l opération Sur le plan qualitatif, cette opération a permis de mettre en évidence une certaine satisfaction de la part des CE au sortir de l entretien de screening ainsi que des opérateurs du projet. Cependant, certains CE souhaitent prévoir une forme de valorisation de leurs connaissances dès lors qu ils ont bien réussi le test pour l insérer dans leur CV et plus particulièrement les personnes ayant plus de 6 mois de chômage (période délicate sur le marché de l emploi). D autre part, nous pensons également qu il serait utile de faire une enquête de satisfaction pour notamment se rendre compte de la qualité du suivi des opérations. 25

26 EVOLIRIS asbl Résultats quantitatifs Le nombre de personnes convoquées et de celles qui ont passé le test technique de compétences en analyse et programmation à EVOLIRIS total de CE Convoqués par ACTIRIS : 295 nbre de CE reçus par les Conseillers emploi en préscreening (sur base volontaire, dans le cadre des actions d aide à la recherche emploi): nbre de CE s étant inscrits pour passer le test chez EVOLIRIS : 104 nbre de CE ayant passé le screening à EVOLIRIS : 72 Les raisons déclarées et enregistrées par EVOLIRIS pour ce différentiel de 32 DE inscrits au screening et non venus sont : reprise de formation, emploi trouvé, maladie, autres CE Sélectionnés et convoqués 168 CE Reçus par les conseillers emploi en préscrenning 104 CE Inscrits au test d EVOLIRIS 72 CE Ont passé le test d EVOLIRIS 32 CE non venus Le genre Masculin : 54 Féminin : 18 25% Masculin : Féminin : 75% 3 La procédure n était pas de type obligatoire, il n y avait pas de rappel et donc ne sont venus que les CE vraiment intéressés. 26

27 EVOLIRIS asbl L âge L âge moyen est nettement inférieur à celui du screening de 2007 Age des participants > 45 ans; 7; 10% <= 25ans; 9; 13% > 35 et < 46 ans; 19; 26% > 25 et < 36ans; 37; 51% Résultats au test selon l âge Ce sont les participants dont l âge se situe entre 25 et 36 ans qui ont les résultats les meilleurs. Résultats au test selon l'âge > 45 ans; 57, 14% <= 25 ans; 40% > 35 et < 46 ans; 31,58% > 25 et < 36ans; 63,89% 27

28 EVOLIRIS asbl Le screening s étant terminé fin décembre, les résultats sont un peu prématurés ; il conviendra de finaliser ces résultats en juin Nous avons malgré tout voulu donner quelques informations indicatives quant à l issue de ce screening : 12 personnes sont à l emploi, 8 suivent une formation à Bruxelles Formation, 8 poursuivent des études, 4 se sont désinscrites, 2 ont obtenu des chèques langue et 4 ont obtenu les chèques TIC. En ce qui concerne les codes professionnels, 25 personnes n avaient pas et/ou ont changé de code car ne sont pas aptes /ou ne veulent pas rester analystes-programmeurs ou web développeurs, 23 sur 38 conservent le code de Analyste-programmeur et 9 doivent être encodées professionnellement comme développeurs (voir les graphiques ci-dessous). Répartition par codes professionnels avant le screening : Codes professionnels Nbre de DE Analyste-programmeur Webmaster, Concepteur Web 25 Autres 9 Autres 1 Programmeur Système 1 Gestionnaire de réseau Gestionnaire de l'information 1 sur internet 3 Technicien Helpdesk 1 Ingénieur Logiciel 2 Designer Web 35% Répartition par codes Professionnels avant le screening 13% 52% Analysteprogrammeur Webmaster, Concepteur Web Autres La répartition par codes après le screening Codes professionnels Nbre de DE Analyste-programmeur Webmaster, Concepteur Web 15 Autres 25 Développeur/Programmeur (code à 9 créer) Répartition des codes professionnels après le screening 13% 32% Analyste-programmeur Webmaster, Concepteur Web 34% 21% Autres Dév eloppeur/programmeur 28

29 EVOLIRIS asbl 4. Conclusion Nous retiendrons deux chiffres du bilan 2008 des activités : plus de 700 utilisateurs sur les différentes plates-formes pour près de heures de formation, soit, par rapport à 2007, 22% de participants supplémentaires et près de trois fois plus d heures de formation. Ces données sont significatives car autour d elles s articulent l ensemble des actions destinées à favoriser la rencontre des attentes des instances actives sur la scène TIC bruxelloise. En effet, le développement de plates-formes de formation est le fruit du travail d analyse du marché de l emploi TIC en Région de Bruxelles-Capitale, du renforcement de la collaboration avec les partenaires emploi, formation et enseignement et de la promotion des différentes actions. Ainsi, la collaboration avec les Centres ISP s est, entre autres, attachée au métier de «technicien PC et réseaux», dans le cadre du groupe de travail du Consortium de Validation des compétences notamment. Pour la deuxième année, le travail conjoint d EVOLIRIS, ACTIRIS et Bruxelles Formation dans le cadre du screening des développeurs a permis d orienter plus de septante chercheurs d emploi vers un travail ou une formation complémentaire. Si le public visé prioritairement par les actions reste celui des chercheurs d emploi, les employés, formateurs et étudiants ont également été atteints par nos actions et l utilisation des platesformes en particulier, où ils représentent environ ¼ des utilisateurs. L enseignement a aussi été approché, par le biais d une session de sensibilisation aux métiers de l informatique et la collaboration dans le projet «Informaticien-ne d un jour», mené avec Schola ULB et Interface3. Le succès de toutes ces actions passe bien entendu par leur promotion. Avec la conférence de presse et le développement du site web, en particulier de l outil «jobmatch», Evoliris a voulu renforcer les contacts avec ses publics cibles. La newsletter envoyée depuis octobre est une solution supplémentaire apportée à la promotion des activités du Centre et de ses partenaires. Les moyens utilisés pour l ensemble des activités proviennent à la fois du secteur public et du secteur privé (valorisation en nature). La répartition entre les deux apports a été garantie par un renforcement de la collaboration avec les fonds sectoriels. Elle s est également concrétisée par une collaboration plus étroite avec deux grandes entreprises du secteur : Microsoft et Cisco. 29

EVOLIRIS asbl Rapport d Activité 2010

EVOLIRIS asbl Rapport d Activité 2010 EVOLIRIS asbl Rapport d Activité 2010 Avril Table des matières 1 Les axes prioritaires du plan d action 2010... 5 2 La veille : «Le marché de l emploi TIC bruxellois en 2009 et au premier trimestre 2010

Plus en détail

Etat des lieux en Région de Bruxelles Capitale Stand van zaken in het Brussels Hoofdstedelijk Gewest. Jean-Pierre RUCCI Directeur EVOLIRIS

Etat des lieux en Région de Bruxelles Capitale Stand van zaken in het Brussels Hoofdstedelijk Gewest. Jean-Pierre RUCCI Directeur EVOLIRIS Etat des lieux en Région de Bruxelles Capitale Stand van zaken in het Brussels Hoofdstedelijk Gewest Jean-Pierre RUCCI Directeur EVOLIRIS Objectifs Missions - Publics Objectifs et missions Favoriser l

Plus en détail

bruxellois l emploi TIC Le marché de Analyse de l offre et de la demande et zoom sur les fonctions les plus demandées

bruxellois l emploi TIC Le marché de Analyse de l offre et de la demande et zoom sur les fonctions les plus demandées EVOLIRIS a.s.b.l. RAPPORT DE VEILLE SEPTEMBRE 2010 Le marché de l emploi TIC bruxellois Analyse de l offre et de la demande et zoom sur les fonctions les plus demandées en 2009 et au 1er trimestre 2010

Plus en détail

EVOLIRIS asbl Rapport annuel 2012. EVOLIRIS asbl Rapport Annuel

EVOLIRIS asbl Rapport annuel 2012. EVOLIRIS asbl Rapport Annuel EVOLIRIS asbl Rapport annuel 2012 EVOLIRIS asbl Rapport Annuel 31 janvier 2013 Table des matières 1 Rappel des objectifs stratégiques et opérationnels de 2012... 5 2 «Volet 1 Equipement - Infrastructure»...

Plus en détail

Mesure 17 Sommet Social Extraordinaire. Plan d action

Mesure 17 Sommet Social Extraordinaire. Plan d action Mesure 17 Sommet Social Extraordinaire Sensibilisation des Bruxellois aux emplois dans la fonction publique Proposition de plan d action Mesure 17 Sommet Social Extraordinaire Sensibilisation des Bruxellois

Plus en détail

Contrat de Gestion 2012-2016 de BRUXELLES FORMATION. (Institut bruxellois francophone pour la Formation Professionnelle)

Contrat de Gestion 2012-2016 de BRUXELLES FORMATION. (Institut bruxellois francophone pour la Formation Professionnelle) Contrat de Gestion 2012-2016 de BRUXELLES FORMATION (Institut bruxellois francophone pour la Formation Professionnelle) Contrat de Gestion 2012-2016 de BRUXELLES FORMATION (Institut bruxellois francophone

Plus en détail

MARCHÉ DE L EMPLOI. Chef de chantier - Conducteur de travaux. Un ZOOM sur les métiers. Description et conditions de travail.

MARCHÉ DE L EMPLOI. Chef de chantier - Conducteur de travaux. Un ZOOM sur les métiers. Description et conditions de travail. MARCHÉ DE L EMPLOI ANALYSE SEPTEMBRE 2013 Un ZOOM sur les métiers Chef de chantier - Conducteur de travaux Dans le cadre du Plan Marshall 2.vert, Plan stratégique transversal pour la Wallonie, le Forem

Plus en détail

PROJET NOMAD 2005-2008

PROJET NOMAD 2005-2008 PROJET NOMAD 2005-2008 1. CONTEXTE DU PROJET L apport des technologies de l information et de la communication (TIC) pour l apprentissage des adultes. En 2005, il n était plus nécessaire de justifier l

Plus en détail

Lyon 3 lance son premier MOOC le 23 février 2015

Lyon 3 lance son premier MOOC le 23 février 2015 Lyon 3 lance son premier MOOC le 23 février 2015 Six semaines pour s initier gratuitement à la cartographie des processus métiers DOSSIER DE PRESSE JANVIER 2015 CONTACTS PRESSE Marion MOREL Melior & Maximus

Plus en détail

Trouver un job, mode d emploi chapitre 6 Dès la fin de vos études, c est l univers du travail qui s ouvre à vous.

Trouver un job, mode d emploi chapitre 6 Dès la fin de vos études, c est l univers du travail qui s ouvre à vous. Trouver un job, mode d emploi chapitre 6 Dès la fin de vos études, c est l univers du travail qui s ouvre à vous. Si certains décrochent d emblée le job de leurs rêves, pour d autres le parcours vers l

Plus en détail

CEFORA. Accueillir un stagiaire : un atout pour votre entreprise! www.cefora.be. Christophe, expert en commerce international

CEFORA. Accueillir un stagiaire : un atout pour votre entreprise! www.cefora.be. Christophe, expert en commerce international CEFORA Accueillir un stagiaire : un atout pour votre entreprise! www.cefora.be Christophe, expert en commerce international Kathleen, responsable de projet pour l industrie graphique Accueillir un stagiaire

Plus en détail

AIDES FINANCIÈRES CEFA. Parcours de formation qualifiante possibles. La CCW à votre service. Les fonds sectoriels

AIDES FINANCIÈRES CEFA. Parcours de formation qualifiante possibles. La CCW à votre service. Les fonds sectoriels Parcours de formation qualifiante possibles La CCW à votre service Les fonds sectoriels La cellule emploi-formation de la CCW AIDES Automne 2012 Jeunes de 15 à 18 ans Des questions sur l emploi et la formation?

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CESER

CONTRIBUTION DU CESER CONTRIBUTION DU CESER à l élaboration du Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Cette contribution a été élaborée par la Commission «Éducation Formation» qui a tenu quatre

Plus en détail

Fonds pour la recherche en Ontario

Fonds pour la recherche en Ontario Chapitre 4 Section 4.10 Ministère de la Recherche et de l Innovation Fonds pour la recherche en Ontario Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.10 du Rapport annuel 2009 Contexte

Plus en détail

Vous êtes à nouveau à la recherche d un emploi? Vous vous posez probablement un tas de questions : Votre inscription

Vous êtes à nouveau à la recherche d un emploi? Vous vous posez probablement un tas de questions : Votre inscription Vous êtes à nouveau à la recherche d un emploi? Vous vous posez probablement un tas de questions : > Comment m inscrire en tant que chercheur d emploi? > Où trouver des offres d emploi appropriées? > Comment

Plus en détail

Recruter Chercher Intégrer Évaluer les coûts Retenir Soutien additionnel

Recruter Chercher Intégrer Évaluer les coûts Retenir Soutien additionnel Recruter Chercher Intégrer Évaluer les coûts Retenir Soutien additionnel OBJECTIFS Les Clés du recrutement d Emploi-Québec de l Île-de-Montréal ont pour objectif de renforcer la capacité des PME à élaborer,

Plus en détail

EXPERTS ICT HELPDESK (M/F)

EXPERTS ICT HELPDESK (M/F) EXPERTS ICT HELPDESK (M/F) POUR TOUS LES SERVICES PUBLICS FÉDÉRAUX, LES ORGANISMES D INTÉRET PUBLIC, LES SERVICES PUBLICS DE SÉCURITÉ SOCIALE, LES ÉTABLISSEMENTS SCIENTIFIQUES FÉDÉRAUX ET LE MINISTÈRE

Plus en détail

Enquête MéTIC Parcours professionnels dans les métiers des technologies de l information et de la communication

Enquête MéTIC Parcours professionnels dans les métiers des technologies de l information et de la communication FONDATION TRAVAIL-UNIVERSITÉ CENTRE DE RECHERCHE TRAVAIL & TECHNOLOGIES Enquête MéTIC Parcours professionnels dans les métiers des technologies de l information et de la communication Patricia Vendramin

Plus en détail

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience «Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience UNIVERSITE PARIS 8 ENTREPRISE FNAIM Monter les salariés

Plus en détail

CE FORMULAIRE ORIGINAL SIGNE DOIT ÊTRE ENVOYE AU REPRESENTANT DE VOTRE RESEAU (pas de photocopie) (réservé à l administration) N administratif

CE FORMULAIRE ORIGINAL SIGNE DOIT ÊTRE ENVOYE AU REPRESENTANT DE VOTRE RESEAU (pas de photocopie) (réservé à l administration) N administratif ANNEXE A Formulaire d activation 1 de la Convention de partenariat entre les Fonds sociaux de du secteur non marchand (asbl FE.BI & APEF) et un Etablissement d Enseignement de Promotion sociale (Version

Plus en détail

Le Contrat premier emploi

Le Contrat premier emploi www.far.be Le Contrat premier emploi Marie Greffe Septembre 06 Historique En 1999, afin de stimuler le travail des jeunes, Laurette Onkelinx (PS), alors ministre de l Emploi, lance l idée d un «Plan Rosetta»,

Plus en détail

23 è Salon de l'emploi et de la Création d'activités

23 è Salon de l'emploi et de la Création d'activités 23 è Salon de l'emploi et de la Création d'activités Présentation & Principaux résultats 2014 23 Salon de l'emploi ème et de la Création d'activités Un événement d envergure, unique en son genre. Au cours

Plus en détail

Guide pour aider à l évaluation des actions de formation

Guide pour aider à l évaluation des actions de formation Guide pour aider à l évaluation des actions de formation Pourquoi évaluer? L évaluation constitue la dernière étape du service d ingénierie que le conseiller de l AGEFOS PME Bretagne peut apporter à l

Plus en détail

ALTERNANCE / BTS AG MUC NRC

ALTERNANCE / BTS AG MUC NRC ALTERNANCE / BTS AG MUC NRC IFA INSTITUT DE FORMATION EN ALTERNANCE NOS BREVETS DE TECHNIC BTS Assistant de gestion PME-PMI Pilotez la gestion d une entreprise Objectifs : Cette formation conduit au métier

Plus en détail

CONDITIONS D ADMISSION TI

CONDITIONS D ADMISSION TI Numéro 2 QUÉBEC 2 octobre 2015 QUÉBEC LE CARREFOUR DES CARRIÈRES SPÉCIALISÉES EN TI ET EN GÉNIE! CONDITIONS D ADMISSION TI : minimum 2 ans d expérience GÉNIE : diplômé en génie ou ingénieur Tweetez avec

Plus en détail

BaroJOB. Une priorité : Donner Envie aux Jeunes. Le Baromètre des Compétences Informatique/TIC en Pays de Loire Edition #5 / Mars-Avril 2014

BaroJOB. Une priorité : Donner Envie aux Jeunes. Le Baromètre des Compétences Informatique/TIC en Pays de Loire Edition #5 / Mars-Avril 2014 BaroJOB Une priorité : Donner Envie aux Jeunes Le Baromètre des Compétences Informatique/TIC en Pays de Loire Edition #5 / MarsAvril 2014 Filière IT : Confirmations et paradoxes 2 Filière IT : Confirmations

Plus en détail

Recrutement sur emploi permanent 85 Bd de la République 17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.

Recrutement sur emploi permanent 85 Bd de la République 17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17. Recrutement sur emploi permanent 85 Bd de la République 17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr Note d information du 19 juillet 2011 L acte de recruter

Plus en détail

Suite au diagnostic petite enfance mené en 2011, Saint-Brieuc Agglomération a. sur les familles en horaires atypiques

Suite au diagnostic petite enfance mené en 2011, Saint-Brieuc Agglomération a. sur les familles en horaires atypiques sur les familles en horaires atypiques Suite au diagnostic petite enfance mené en 2011, Saint-Brieuc Agglomération a retenu un axe d étude : les modes de garde en horaires atypiques. Il s agit de rendre

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Coordinateur-trice du personnel de l Université Paris Descartes Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Tendances salariales et d embauche en technologies de l'information (TI)

Tendances salariales et d embauche en technologies de l'information (TI) Tendances salariales et d embauche en technologies de l'information (TI) Perspectives 2014 -Canada 2013 Robert Half Technology. Employeur offrant l équité en matière d emploi. La discussion d aujourd hui

Plus en détail

Bruxelles Invest & Export

Bruxelles Invest & Export Bruxelles Invest & Export Réserve d Attachés économiques et commerciaux (h/f) Règlement de sélection 2012 CODE FONCTION 1259 I. CONTEXTE DE LA FONCTION Né de la fusion d Invest in Brussels et de Bruxelles

Plus en détail

Management de l Innovation

Management de l Innovation Management de l Innovation Mention du Master Sciences et Technologies de l Université Pierre et Marie Curie Directeur du Département de Formation : Patrick Brézillon Contact secrétariat : 01 44 39 08 69

Plus en détail

Qu est-ce que la formation économique en entreprise?

Qu est-ce que la formation économique en entreprise? Volume 1, numéro 2 Qu est-ce que la formation économique en entreprise? Jean Sylvestre Directeur général, Fondation de la formation économique Fonds de solidarité FTQ Avec la collaboration de Michel Blondin

Plus en détail

CONDITIONS ET PROCESSUS FAVORABLES A LA REUSSITE D UN PROJET DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES. Synthèse de quelques éléments d observation

CONDITIONS ET PROCESSUS FAVORABLES A LA REUSSITE D UN PROJET DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES. Synthèse de quelques éléments d observation CONDITIONS ET PROCESSUS FAVORABLES A LA REUSSITE D UN PROJET DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES Synthèse de quelques éléments d observation Marc Thiébaud Septembre 2002 Remarque préliminaire Cette synthèse

Plus en détail

CEFORA 2002. Tous droits réservés.

CEFORA 2002. Tous droits réservés. Bureaux d intérim Bureaux d intérim 2 SEGMENT EMPLOYE CEFORA 2002. Tous droits réservés. Le présent document ne peut être reproduit qu à des fins d information non lucratives et privées. Le nom de l auteur

Plus en détail

AGEFOS PME Nord Picardie Appel à propositions MutEco Numérique Picardie 2015 1

AGEFOS PME Nord Picardie Appel à propositions MutEco Numérique Picardie 2015 1 APPEL A PROPOSITIONS MUTECO NUMERIQUE 2015 PICARDIE Le présent cahier des charges s adresse aux organismes de formation souhaitant se positionner sur le projet mutations économiques porté par AGEFOS PME

Plus en détail

Université Cheikh Anta Diop de DAKAR Rectorat. CENTRE DE CALCUL INFORMATIQUE Bilan 2008-2009

Université Cheikh Anta Diop de DAKAR Rectorat. CENTRE DE CALCUL INFORMATIQUE Bilan 2008-2009 Université Cheikh Anta Diop de DAKAR Rectorat CENTRE DE CALCUL INFORMATIQUE Bilan 2008-2009 UCAD décembre 2009 1 MISSIONS DU CENTRE DE CALCUL Service de support pédagogique et de soutien à l enseignement

Plus en détail

guide du créateur d entreprise 53

guide du créateur d entreprise 53 05 Faire appel à des subsides guide du créateur d entreprise 53 Il est important de savoir qu il existe toute une série d incitants auxquels vous pouvez faire appel lors du lancement de votre affaire.

Plus en détail

Recrutement et placement LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION (TIC): UN DÉFI POUR LES FEMMES ET LES HOMMES.

Recrutement et placement LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION (TIC): UN DÉFI POUR LES FEMMES ET LES HOMMES. Recrutement et placement LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION (TIC): UN DÉFI POUR LES FEMMES ET LES HOMMES Electronic@ 2 Electronic@: recrutement et placement Les femmes et les technologies

Plus en détail

Master Management des systèmes d information

Master Management des systèmes d information Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management des systèmes d information Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1

Plus en détail

Pourquoi investir dans la formation? Autodiagnostic. Gérer vous-même la formation de votre main-d œuvre

Pourquoi investir dans la formation? Autodiagnostic. Gérer vous-même la formation de votre main-d œuvre Pourquoi investir dans la formation? Autodiagnostic Gérer vous-même la formation de votre main-d œuvre Développer les compétences de votre main-d œuvre avec l aide d Emploi-Québec LA FORMATION FAIT DÉJÀ

Plus en détail

Agence Tunisienne de la Formation Professionnelle

Agence Tunisienne de la Formation Professionnelle République Tunisienne Ministère de la Formation Professionnelle et de l Emploi Agence Tunisienne de la Formation Professionnelle MISSIONS Crée en 1999 par le Ministère de la formation Professionnelle et

Plus en détail

CCCA BERNARD CAHRPENEL

CCCA BERNARD CAHRPENEL ANALYSE PROSPECTI IVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS CCCA BERNARD CAHRPENEL MÉTIERS DU MÉTAL DECEMBRE 2013 1 1. L emploi 1 241 métalliers en 20111 soit 5% des salariéss de la production

Plus en détail

EVOLIRIS asbl Rapport annuel 2013. EVOLIRIS asbl Rapport annuel

EVOLIRIS asbl Rapport annuel 2013. EVOLIRIS asbl Rapport annuel EVOLIRIS asbl Rapport annuel 203 EVOLIRIS asbl Rapport annuel 3 janvier 204 Table des matières RAPPEL DES OBJECTIFS STRATÉGIQUES ET OPÉRATIONNELS DE 203... 5. Equipement :... 5.2 Formations :... 5.3 Emploi

Plus en détail

FORMATION AUX PREMIERS SECOURS

FORMATION AUX PREMIERS SECOURS Evènements FORMATION AUX PREMIERS SECOURS Mission Locale du Charolais - 17 rue Jean Bouveri - 71 130 GUEUGNON Structure support du projet Rappel de la mise en place et des objectifs de cette action. L

Plus en détail

Emplois d avenir GUidE de l EmploYEUr

Emplois d avenir GUidE de l EmploYEUr Emplois d avenir GUIDE DE L EMPLOYEUR GUIDE DE L EMPLOYEUR La jeunesse est la priorité du quinquennat qui s ouvre. Son avenir mobilisera le Gouvernement dans de nombreux domaines et notamment ceux de l

Plus en détail

Réunion Cellule Informatique 25/06/2013

Réunion Cellule Informatique 25/06/2013 Réunion Cellule Informatique 25/06/2013 Participants : Emmanuel MARTIN (Lacroix), Hervé NOEL (Lacroix), Mikhael JACQUEMAIN (Lacroix), Baptiste SALEMBIER (Lacroix), Jean-François POLLART (Francini), Pascal

Plus en détail

«Accompagnement du recrutement et de l intégration de personnes en situation de handicap»

«Accompagnement du recrutement et de l intégration de personnes en situation de handicap» : Solutions stratégiques pour l emploi des publics sensibles : Solutions stratégiques pour l emploi des publics sensibles 1 CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE FORMATION «Accompagnement du recrutement

Plus en détail

COMMISSION PARITAIRE REGIONALE EMPLOI FORMATION D ILE DE FRANCE SEANCE DU 4 FEVRIER 2014. Ordre du jour

COMMISSION PARITAIRE REGIONALE EMPLOI FORMATION D ILE DE FRANCE SEANCE DU 4 FEVRIER 2014. Ordre du jour COMMISSION PARITAIRE REGIONALE EMPLOI FORMATION Présents : CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, FO, GIM, UIMM 77 D ILE DE FRANCE SEANCE DU 4 FEVRIER 2014 Ordre du jour 1. Adoption du compte-rendu de la séance du

Plus en détail

agefos-pme.com Bilan Formation 2012

agefos-pme.com Bilan Formation 2012 Bilan Formation 2012 Branche professionnelle des Entreprises du Courtage d Assurances et/ou de Réassurances SPP du 18 octobre 2013 SOMMAIRE PREAMBULE 3 Les obligations conventionnelles de votre branche

Plus en détail

SCIENCES DE L ÉDUCATION

SCIENCES DE L ÉDUCATION UniDistance 1 Centre d Etudes Suisse Romande Formation universitaire SCIENCES DE L ÉDUCATION En collaboration avec L Université de Bourgogne à Dijon Centre de Formation Ouverte et A Distance CFOAD UniDistance

Plus en détail

DECRETS. 29 safar 1430 25 février 2009 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 13

DECRETS. 29 safar 1430 25 février 2009 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 13 29 safar 1430 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 13 3 DECRETS Décret exécutif n 09-93 du 26 Safar 1430 correspondant au 22 février 2009 portant statut particulier des fonctionnaires appartenant

Plus en détail

La Formation des Enseignants. Contribution dans le cadre de la concertation «Refondons l Ecole»

La Formation des Enseignants. Contribution dans le cadre de la concertation «Refondons l Ecole» La Formation des Enseignants Contribution dans le cadre de la concertation «Refondons l Ecole» 1 Avant-propos Le président de la République a fait de la refondation de l Ecole une priorité de son action.

Plus en détail

APPEL A PROPOSITIONS ET CAHIER DES CHARGES

APPEL A PROPOSITIONS ET CAHIER DES CHARGES APPEL A PROPOSITIONS ET CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective (POEC) POEC Régionale Commerciaux itinérants Avril 2015 Lieu de formation : Angers 1/7 APPEL

Plus en détail

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat Objectifs : Être au plus près des entreprises et de leurs salariés en proposant des services et outils adaptés à leurs besoins. 12 fiches «service» synthétiques, répertoriées en 5 grands thèmes : PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

CATALOGUE FORMATION 2015

CATALOGUE FORMATION 2015 CATALOGUE FORMATION 2015 CATALOGUE FORMATION 2015 SOMMAIRE P. 06 L agence Présentation de l Agence Nationale de Promotion des TIC (ANPTIC) Mot du Directeur Général P.11 Nos formations par thème Outils

Plus en détail

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 Construire un avenir brillant ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 www.avenirbrillant.ca Financé par le gouvernement du Canada par l entremise du Programme des conseils

Plus en détail

Métiers - informatique et Internet Jobs - IT and Internet

Métiers - informatique et Internet Jobs - IT and Internet Métiers - informatique et Internet Jobs - IT and Internet Le tableau ci-dessous, qui sera enrichi progressivement, donne la correspondance entre les termes français et les termes anglais utilisés pour

Plus en détail

kelly Global workforce index Développement de carrière et de compétences

kelly Global workforce index Développement de carrière et de compétences kelly Global workforce index Développement de carrière et de compétences UN OUTIL PROMOTIONNEL IDÉAL EMEA Améliorer ses connaissances et son savoir-faire participent aux nombreuses possibilités d évolution

Plus en détail

Inventaire des principales mesures d aide à l emploi 2014

Inventaire des principales mesures d aide à l emploi 2014 Inventaire des principales mesures d aide à l emploi 2014 Editeur responsable : Grégor Chapelle, Boulevard Anspach 65-1000 Bruxelles - 02/2014 Cet inventaire des principales mesures en faveur de l emploi

Plus en détail

IRISbox, le guichet unique des citoyens et des entreprises en Région bruxelloise

IRISbox, le guichet unique des citoyens et des entreprises en Région bruxelloise IRISbox, le guichet unique des citoyens et des entreprises en Région bruxelloise Sommaire IRISbox, le guichet unique... 2 Que trouve-t-on sur IRISbox?... 3 5 minutes pour effectuer une démarche... 5 Les

Plus en détail

Agence Tunisienne de la Formation Professionnelle

Agence Tunisienne de la Formation Professionnelle République Tunisienne Ministère de la Formation Professionnelle et de l Emploi Agence Tunisienne de la Formation Professionnelle MISSIONS Crée en 1999 par le Ministère de la formation Professionnelle et

Plus en détail

APRES UN BAC PRO COMPTABILITE QUELLE INSERTION PROFESSIONNELLE?

APRES UN BAC PRO COMPTABILITE QUELLE INSERTION PROFESSIONNELLE? APRES UN BAC PRO COMPTABILITE QUELLE INSERTION PROFESSIONNELLE? A SAVOIR la grande majorité des bacheliers professionnels choisit la vie active. BAC PRO = qualification minimale requise par les employeurs.

Plus en détail

Le tableau présente 6 processus de la gestion des ressources humaines et un volet communication:

Le tableau présente 6 processus de la gestion des ressources humaines et un volet communication: OUTIL 9. LISTE NON-EXHAUSTIVE D EXEMPLES D ACTIONS DIVERSITÉ PAR DOMAINE RH [ OUTILS ] Ce document propose des pistes d action ainsi que des points d attention pour favoriser l égalité des chances au sein

Plus en détail

Opportunités et métiers LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION (TIC): UN DÉFI POUR LES FEMMES ET LES HOMMES.

Opportunités et métiers LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION (TIC): UN DÉFI POUR LES FEMMES ET LES HOMMES. Opportunités et métiers LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION (TIC): UN DÉFI POUR LES FEMMES ET LES HOMMES Electronic@ 2 Electronic@: opportunités et métiers Les Technologies de l Information

Plus en détail

Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée

Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Ingénierie de Formation : des besoins aux compétences Claude Vasamillet 17 juin 2014 Projet EBESM 2 1. THEMES TRAITES

Plus en détail

GESTION DE RÉSEAUX INFORMATIQUE LEA.AW

GESTION DE RÉSEAUX INFORMATIQUE LEA.AW GESTION DE RÉSEAUX INFORMATIQUE LEA.AW Ce programme développe chez l élève les connaissances, les habiletés et les compétences en vue d offrir un support efficace aux utilisateurs d ordinateurs reliés

Plus en détail

STAGES INTENSIFS : REMISE À NIVEAU EN ANGLAIS

STAGES INTENSIFS : REMISE À NIVEAU EN ANGLAIS SPECIAL: STAGES INTENSIFS : REMISE À NIVEAU EN ANGLAIS Demandeur d emploi Faciliter la recherche d emploi Tests d anglais, CV en anglais, entretiens en anglais, les recruteurs sont de plus en plus exigeants

Plus en détail

Le service de formation à distance pour adultes de l Ontario 2012-2013

Le service de formation à distance pour adultes de l Ontario 2012-2013 Le service de formation à distance pour adultes de l Ontario 2012-2013 Un programme de la Graphisme : Vincent Kember Impression : Merriam Print Tous droits réservés. COFA 2012 Table des matières Introduction

Plus en détail

La relève dans le secteur des TIC. 6 novembre 2009

La relève dans le secteur des TIC. 6 novembre 2009 La relève dans le secteur des TIC 6 novembre 2009 TECHNOCompétences Mission : Soutenir et promouvoir le développement de la maind'œuvre et de l'emploi dans le secteur des technologies de l'information

Plus en détail

La Situation du Marché de l Emploi Informatique en Belgique

La Situation du Marché de l Emploi Informatique en Belgique La Situation du Marché de l Emploi Informatique en Belgique www.itjobboard.be T: + 32 (0)2 5035 364 Contexte L objectif de ce rapport est de résumer la situation actuelle du marché de l emploi informatique

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion et administration du personnel

Licence professionnelle Gestion et administration du personnel Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion et administration du personnel Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le

Plus en détail

Le nouveau programme pour l éducation, la formation la jeunesse et le sport (2014-2020)

Le nouveau programme pour l éducation, la formation la jeunesse et le sport (2014-2020) Le nouveau programme pour l éducation, la formation la jeunesse et le sport (2014-2020) 01/10/2015 Patricia DANICAN, Chargée de projets Erasmus+ au Service Europe et recherche de l UNAM Sommaire 2014-2020

Plus en détail

Déplacement de Najat VALLAUD-BELKACEM en Seine-Saint-Denis

Déplacement de Najat VALLAUD-BELKACEM en Seine-Saint-Denis Mardi 8 septembre 2015 Déplacement de Najat VALLAUD-BELKACEM en Seine-Saint-Denis Mise en œuvre du plan d action pour les écoles de Seine-Saint-Denis Dossier de presse 1 SOMMAIRE - Déplacement de Najat

Plus en détail

CONSEIL DEPARTEMENTAL DE LA VIENNE

CONSEIL DEPARTEMENTAL DE LA VIENNE CONSEIL DEPARTEMENTAL DE LA VIENNE REUNION DU CONSEIL DEPARTEMENTAL DU 25 SEPTEMBRE 2015 DM 2 COMMISSION DE L'EMPLOI, DE L'INSERTION ET DES POLES ECONOMIQUES Direction Générale Adjointe des Solidarités

Plus en détail

Soutenir les transitions de l école vers le monde du travail:

Soutenir les transitions de l école vers le monde du travail: www.oecd.org/employment/youth/forum Soutenir les transitions de l école vers le monde du travail: Le dispositif JOBTONIC: accompagnement renforcé destiné aux jeunes vers le marché de l emploi. Le Forem

Plus en détail

Notre stratégie de développement porte ses fruits

Notre stratégie de développement porte ses fruits Newsletter 2009/1 Editorial Notre stratégie de développement porte ses fruits Une fois encore, les clients de Win se déclarent particulièrement satisfaits des services offerts par notre entreprise et de

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion des systèmes d information de la paie

Licence professionnelle Gestion des systèmes d information de la paie Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion des systèmes d information de la paie Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

Pôle emploi Marseille Château Gombert Présentations et Marché de l emploi en Informatique

Pôle emploi Marseille Château Gombert Présentations et Marché de l emploi en Informatique Pôle emploi Marseille Château Gombert Présentations et Marché de l emploi en Informatique Marseille Château Gombert Technopole de Château Gombert Bât «Euclide» Rue F. Joliot Curie 13013 MARSEILLE Recrutementchateau.13017@pole-emploi.fr

Plus en détail

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Introduction Le monde du travail est plus que familier avec la notion de changement. Synonyme d innovation

Plus en détail

Bourse de l Emploi Rapport d activité 2013

Bourse de l Emploi Rapport d activité 2013 Bourse de l Emploi Rapport d activité 2013 Commission Paritaire Emploi et Formation 8 Avril 2014 Sommaire : 1. Activité 2013 p.2 2. Les actions de dynamisation de la Bourse de l Emploi p.11 Participation

Plus en détail

La recherche d emploi sur Internet: De quoi s agit-il? Qui s en sert? Quels sont ses impacts?

La recherche d emploi sur Internet: De quoi s agit-il? Qui s en sert? Quels sont ses impacts? La recherche d emploi sur Internet: De quoi s agit-il? Qui s en sert? Quels sont ses impacts? Présentation au Conseil d Orientation pour l Emploi Le 20 janvier 2015 Peter Kuhn Université de Californie,

Plus en détail

Plan d action de l ISO pour les pays en développement 2011-2015

Plan d action de l ISO pour les pays en développement 2011-2015 Plan d action de l ISO pour les pays en développement 2011-2015 ISO l Organisation internationale de normalisation L ISO comprend 163* membres qui sont les instituts nationaux de normalisation de pays

Plus en détail

HAUTE ECOLE EPHEC. Baccalauréats en marketing et en commerce extérieur. Calendrier et plan de suivi des recommandations des experts

HAUTE ECOLE EPHEC. Baccalauréats en marketing et en commerce extérieur. Calendrier et plan de suivi des recommandations des experts HAUTE ECOLE EPHEC Baccalauréats en marketing et en commerce extérieur Calendrier et plan de suivi des recommandations des experts A. Commentaire général Ce commentaire général prend en compte le diagnostic

Plus en détail

GUIDE DU PARRAIN. Promotion Concepteur Développeur Informatique

GUIDE DU PARRAIN. Promotion Concepteur Développeur Informatique GUIDE DU PARRAIN Promotion Concepteur Développeur Informatique 32, avenue de la République - BP 210-12102 MILLAU CEDEX Tél. 05.65.61.44.00 - Fax 05.65.61.44.99 - E-mail : info@2isa.com Editorial Je tiens

Plus en détail

Date limite d envoi au siège du Centre de Gestion : Lundi 18 Mai 2015 (*) (*) Cachet de la poste faisant foi.

Date limite d envoi au siège du Centre de Gestion : Lundi 18 Mai 2015 (*) (*) Cachet de la poste faisant foi. Commission administrative paritaire CATEGORIE B Proposition d inscription au titre de la promotion interne Aux grades de : Rédacteur Territorial au choix Technicien Territorial au choix Educateur des A.P.S

Plus en détail

BTS Assistant de gestion de PME-PMI à référentiel commun européen

BTS Assistant de gestion de PME-PMI à référentiel commun européen Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 03/09/2015. Fiche formation BTS Assistant de gestion de PME-PMI à référentiel commun européen - N : 16012 - Mise à jour : 24/07/2015

Plus en détail

Contrat de gestion IFAPME

Contrat de gestion IFAPME Le 14 septembre 2006. Contrat de gestion IFAPME Institut wallon de formation en alternance et des indépendants et petites et moyennes entreprises Isabelle Michel Le Contrat de gestion de l IFAPME a été

Plus en détail

L appel d offres «Equipes labellisées FRM 2016 présélection 2015» sera diffusé en avril 2015. Critères généraux concernant les aides individuelles

L appel d offres «Equipes labellisées FRM 2016 présélection 2015» sera diffusé en avril 2015. Critères généraux concernant les aides individuelles PROGRAMME 2015 ESPOIRS DE LA RECHERCHE Le programme Espoirs de la recherche de la Fondation pour la Recherche Médicale soutient des projets de recherche dans tous les domaines de la biologie et de la santé.

Plus en détail

du 11 mars au 17 avril EURATECHNOLOGIES HAUTE BORNE PLAINE IMAGES EURASANTÉ MAISONS DE L EMPLOI PÔLE EMPLOI ENTREPRISES ET CITES

du 11 mars au 17 avril EURATECHNOLOGIES HAUTE BORNE PLAINE IMAGES EURASANTÉ MAISONS DE L EMPLOI PÔLE EMPLOI ENTREPRISES ET CITES Les rencontres emploi du numérique métropole 2014 du 11 mars au 17 avril 2014 EURATECHNOLOGIES HAUTE BORNE PLAINE IMAGES EURASANTÉ MAISONS DE L EMPLOI PÔLE EMPLOI ENTREPRISES ET CITES JOBS DATING VISITES

Plus en détail

CONTRATS D OBJECTIFS AVEC LES BRANCHES PROFESSIONNELLES

CONTRATS D OBJECTIFS AVEC LES BRANCHES PROFESSIONNELLES Point d étape à mi-parcours du PRDF Note spécifique CONTRATS D OBJECTIFS AVEC LES BRANCHES PROFESSIONNELLES Institué par la loi du 23 juillet 1987, le Contrat d objectifs de branche professionnelle est

Plus en détail

Technologie du génie électrique ORDINATEURS ET RÉSEAUX 243.BB

Technologie du génie électrique ORDINATEURS ET RÉSEAUX 243.BB Technologie du génie électrique ORDINATEURS ET RÉSEAUX 243.BB PRÉSENTATION Guy Roman, ing. Enseignant en TGÉ, Collège Ahuntsic. Chargé de cours, École de technologie supérieure. Gestionnaire de l académie

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional

Rapport pour la commission permanente du conseil régional Rapport pour la commission permanente du conseil régional OCTOBRE 2011 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france SCHEMA DES FORMATIONS TOUT AU LONG DE LA VIE,

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE DANS LE CADRE D UN ACHAT DE PRESTATION : COMMUNICATION ET IMAGE DE SOI

APPEL A CANDIDATURE DANS LE CADRE D UN ACHAT DE PRESTATION : COMMUNICATION ET IMAGE DE SOI APPEL A CANDIDATURE DANS LE CADRE D UN ACHAT DE PRESTATION : COMMUNICATION ET IMAGE DE SOI CONTEXTE L association A.I.L.E est organisme intermédiaire de gestion de crédits européens au titre de la circulaire

Plus en détail

Observatoire de la Vie Étudiante de l Université de Provence (Aix-Marseille I) www.up.univ-mrs.fr/ove Numéro 13 Mai 2007

Observatoire de la Vie Étudiante de l Université de Provence (Aix-Marseille I) www.up.univ-mrs.fr/ove Numéro 13 Mai 2007 OVE résultats Observatoire de la Vie Étudiante de l Université de Provence (Aix-Marseille I) www.up.univ-mrs.fr/ove Numéro 13 Mai 27 Devenir des diplômés de DUT 24, 24 mois après l obtention du diplôme

Plus en détail

Informatique de gestion Domaine, métiers et filières de formation

Informatique de gestion Domaine, métiers et filières de formation Informatique de gestion Domaine, métiers et filières de formation IDEC Sommaire Le domaine... 3 Le quotidien de l informaticien... 3 Le dynamisme des carrières... 4 Les clichés à démonter... 4 Les contraintes

Plus en détail

Votre entreprise est active dans le secteur de la construction?

Votre entreprise est active dans le secteur de la construction? Votre entreprise est active dans le secteur de la construction? La Région vous soutient! Les aides regionales aux entreprises bruxelloises Des projets à la loupe Vous êtes un indépendant ou une entreprise

Plus en détail

POLITIQUE D EMBAUCHE DU PERSONNEL ÉTUDIANT

POLITIQUE D EMBAUCHE DU PERSONNEL ÉTUDIANT POLITIQUE D EMBAUCHE DU PERSONNEL ÉTUDIANT Recherche : Caroline Viens Rédaction : Caroline Viens Alain Cloutier Service des ressources humaines et des communications Février 2007 TABLE DES MATIÈRES Préambule...page

Plus en détail

Les ressources humaines

Les ressources humaines Avec une masse salariale s élevant à 4,3 milliards d euros en 2003, le secteur de l assurance est une «industrie de main-d œuvre» qui offre un produit en grande partie immatériel : la couverture d un risque.

Plus en détail

ACCORD DE PARTENARIAT INDUSTRIEL

ACCORD DE PARTENARIAT INDUSTRIEL LILLE 1 ACCORD DE PARTENARIAT INDUSTRIEL Entre les soussignés : Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 3 000 000 d immatriculée au RCS de Nanterre sous le numéro B 330 581

Plus en détail