su Ap co po ca rem en - m p s a p e - t - d e - d c d - l c l e c p a t à

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "su Ap co po ca rem en - m p s a p e - t - d e - d c d - l c l e c p a t à"

Transcription

1 Au fil d la Vzouz - n 23.indd 1 22/04/ :23:03

2 Infos pratiqus Srvics publics à Blâmont au sièg d la Communauté d Communs Communauté d Communs d la Vzouz 38 ru d la Vois - B.P BLAMONT Tél. : Fax : Sit Intrnt : Ls prmanncs du PIMS (Point d Information Multi-Srvics) Christll COLLIN 38 ru d la Vois B.P BLAMONT Tél. : Fax : Antnn Emploi : srvic prmannt - Mission Local : tous ls mrcrdis d 14h00 à 17h00 (prndr rndz-vous à la CCV) - OPHLM : 3 èm judi du mois d 14h00 à 17h00 - CIDFF (Cntr d Information t d Documntation ds Fmms t ds Famills) : 1 r lundi du mois d 14h00 à 17h00 (Prndr rndz-vous au ) - Entraid chômurs : sur rndz-vous au Point Information Junss : srvic prmannt Ls prmanncs d l antnn Famills Rurals Srvics Lundi t mrcrdi : d 8h00 à 12h00 d 13h00 à 17h00 Scrétair : Mll Virgini DAUDEY Prmannt tchniqu : M. Didir MARTIN (Tél. : ) 4 ru du 18 Novmbr BLAMONT Tél. : Ls prmanncs du CAL (Cntr d Amélioration du Logmnt) Tél. : Mairi d Embrménil : 1 r judi du mois d 15h30 à 17h - Mairi d Blâmont : 2 èm mardi du mois d 10h à 12h - Mairi d Ogévillr : 3 èm judi du mois d 15h30 à 17h - Mairi d Avricourt : 4 èm mardi du mois d 10h à 12h Jours t hurs d ouvrtur : - Du lundi au judi : 8h00 12h00 13h30 17h30 - L vndrdi : 8h00 12h00 13h30 16h30 L équip d la CCV Gilbrt ZIEGER Présidnt Loïc LANG Dirctur Cathy PARMENTIER Agnt d dévloppmnt Gisèl BONNETIER Comptabl Robrt BERRON Comptabl Virgini PELLETEY-POINSIGNON Chargé d mission communication, habitat t srvics aux populations Christll COLLIN Chargé d l antnn mploi Mohamd KETLAS Coordonnatur nfanc-junss Vous avz ds bsoins pour du jardinag, d l ntrtin d spacs vrts, du ménag, ds ptits travaux d bricolag Famills Rurals Srvics st à votr disposition, nous nous chargons ds formalités administrativs t vous mttons à disposition un prsonnl compétnt. Pour ls ntrpriss, un salarié absnt, un surcroît d travail, F.R. Intérim st là pour fair fac à l imprévu, avc la signatur d un contrat d mission. Applz l ou au t Virgini DAUDEY répondra à vos qustions. Vous pouvz vnir nous rncontrr à notr prmannc ls lundis t mrcrdis au 4 ru du 18 novmbr à Blâmont. FRS c st aussi un srvic auprès ds communs, ds collctivités, ds associations, ds syndicats L chantir collctif vous offr un srvic d qualité, comprnant l intrvntion d un équip compétnt, un ncadrmnt qualifi é t du matéril profssionnl. Applz Didir MARTIN ( ) pour tout rnsignmnt. su Ap co po ca rm n - m p s a p - t - d - d c d - l c l c p a t à vo Au fil d la Vzouz - n 23.indd 2 22/04/ :24:18

3 Edito L début d l anné st l occasion d fair l point sur c qui s st fait t surtout d réfléchir aux actions futurs. Après l rnouvllmnt d un grand parti ds délégués ds communs, nous avons souhaité associr l plus grand mond possibl aux instancs d réflxion. Cla a très bin fonctionné car, pndant cs six mois, baucoup d idés, d projts sont rmontés ds comités consultatifs t vont animr notr travail n 2009 : - La gstion d la collct t du traitmnt ds déchts ménagrs avc ds visits d structurs smblabls à la notr pratiquant la rdvanc incitativ, la mis n plac début du scond smstr 2009 d un déchttri, la collaboration avc ls communautés d communs voisins, dvront nous prmttr d trouvr la millur solution possibl à mttr n plac à l issu du marché qui nous li à nos prstatairs. - L xcllnt travail qui s fait t s poursuivra n favur du tourism, ls actions dans l cadr du contrat d paysag. - J tins à soulignr égalmnt tout c qui s fait n dirction ds sniors (atlirs d information, d travail sur la mobilité t la maîtris d crtains maladis), - L économi avc, j l spèr, n plus ds dossirs d dmand d subvntions pour plusiurs ntrpriss d la CCV, un concrétisation, n 2009, d un parti d la zon d activités d Domjvin, - J n voudrais pas passr sous silnc touts ls discussions, ls rncontrs d travail, baucoup d débats au comité consultatif «animation socioculturll» n c qui concrn l animation junss. Cla a abouti à la décision d mttr n plac un périod transitoir d un an, sans arrêt, bin au contrair, ds actions mnés vrs la junss d la CCV, pour répondr aux bsoins t à la dmand ds différnts acturs d l animation ainsi qu d la junss. Un gros travail nous attnd, mais j vous fais confianc pour l mnr à bin. J souhait qu ctt anné répond à vos attnts t vous apport joi t bonhur. Gilbrt ZIEGER Présidnt d la Communauté d Communs d la Vzouz SOMMAIRE Infos pratiqus...2 Edito...3 Actu Vzouz...4 t 5 D l nfanc à la junss...6 Du côté ds sniors...7 Animation socio-culturll...8 à 10 Nouvaux règlmnts associatifs...11 Diagnostic ds énrgis...12 à 15 Comité consultatif tourism...16 Ls actions du pôl mploi...17 La gstion ds déchts...18 t 19 Agir pour l nvironnmnt...20 Éditur : Communauté d Communs d la Vzouz Dirctur d la publication : Gilbrt Zigr Rédactur n chf : Loïc Lang Scrétair d rédaction : Virgini Pllty Photos : Communauté d Communs d la Vzouz, CAJT, LER, Gintt Simoutr, Association Rlais. Dépôt légal t ISSN : juin 2002 Au fi l d la Vzouz Concption : Communauté d Communs d la Vzouz - 38 ru d la Vois - B.P Blâmont Tél. : Au fil d la Vzouz - n 23.indd 3 22/04/ :24:20

4 Actu Vzouz Départ d Christll CHERRIER Après 14 annés d travail au sin d notr collctivité n tant qu scrétaircomptabl, Christll CHERRIER st parti vrs d nouvaux horizons. Ell occup un post d comptabl au sin du srvic d aids socials à l nfanc du Consil Général d Murth-t- Mosll. Nous lui souhaitons un bonn continuation t un plin réussit dans ss nouvlls fonctions. Arrivé d Robrt BERRON Suit au départ d Christll CHERRIER, la Communauté d Communs a rcruté Robrt BERRON pour l post d comptabl. Il a travaillé plusiurs annés n qualité d comptabl à la société BATA. Il a intégré ctt fonction au sin d la CCV l 1 r janvir Nous lui souhaitons la binvnu. Collct d cartouchs t téléphons portabls La Communauté d Communs s st doté d un point d collct d cartouchs d imprssion vids t d téléphons portabls usagés. Ctt opération st n partnariat avc la Fédération ds Maladis Orphlins t la société LVL. Un parti d la collct st donc rvrsé à ctt association dans l cadr d la rchrch, d l aid aux malads ou ncor du soutin psychologiqu aux famills. N hésitz pas à ramnr vos cartouchs t téléphons usagés dans nos locaux au 38 ru d la Vois à Blâmont. Inscriptions comités consultatifs Ls comités consultatifs d la Communauté d Communs sont au nombr d quatr : économi, tourism, nvironnmnt t animation socio-culturll. Ils sont ouvrts à tous ls habitants du trritoir. Ds groups d travail sont égalmnt mis n plac concrnant divrs thèms : gstion t valorisation ds déchts, énrgis rnouvlabls, fi lièr bois-énrgi, zons d activités, prévntion, actions sniors, équipmnts sportifs intrcommunautairs, politiqu junss, Rout du Lait t ds Savurs... Si vous souhaitz n fair parti, vous pouvz vous inscrir à la Communauté d Communs au 38 ru d la Vois à Blâmont, laissr un mail à ou téléphonr au Un nouvll prmannc à la CCV : ADIL 54 L ADIL 54, ou Agnc Départmntal d Information sur l Logmnt n Murth-t-Mosll, st un association loi 1901, créé à l initiativ du Consil Général 54. Ell st convntionné par l Ministèr d l Equipmnt, ds Transports t du Logmnt t agréé par l Agnc National d Information sur l Logmnt (ANIL). Ell offr gratuitmnt aux particulirs ds consils sur touts ls qustions n rapport avc l habitat : aspcts juridiqus, fi nancirs, fi scaux... Ell orint ls particulirs vrs ls organisations spécialisés. En 2009, l ADIL tindra un prmannc dans ls locaux d la Communauté d Communs d la Vzouz ls mardis 5 mai, 1 r sptmbr t 1 r décmbr Prndr rndz-vous auprès d la CCV au Pour plus d rnsignmnts, contactz l ADIL au Au fil d la Vzouz - n 23.indd 4 22/04/ :24:21

5 Actu Vzouz Un Pôl d Excllnc Rural sur notr trritoir Situé à la sorti du villag d Mignévill, la frm ds Brimblls rssmbl à d nombruss xploitations agricols du sctur. Pourtant, c st là qu Francis t Fabinn CLAUDEPIERRE produisnt dpuis qulqus annés d l élctricité t d la chalur, à partir d lurs ffl unts d élvag, grâc au procédé d méthanisation (production d biogaz par frmntation). Fondations du digstur Construction du digstur Un xtnsion important d l installation (passag d 20 kw à 200 kw) st n cours. Un grand foss d m 3 a été crusé afi n d rcvoir différnts typs d produits : - Effl unts d élvag (lisir t fumir) - Capturs énrgétiqus (maïs, sorgho...) - Coproduits d l industri agro-alimntair. L élctricité produit sra, comm actullmnt, injcté dans l résau EDF, tandis qu la chalur récupéré au nivau du cogénératur srvira à chauffr la maison d habitation attnant à l xploitation, à séchr du fourrag à grang, à chauffr l digstur (où ls bactéris transformnt la matièr prmièr n biogaz) mais égalmnt à trm, à chauffr plusiurs logmnts locatifs t l écol du villag. C projt a été distingué au nivau national puisqu il a été labllisé, avc l soutin d la CCV, «Pôl d Excllnc Rural», c qui lui a prmis d bénéfi cir d fi nancmnts supplémntairs. Coût total du projt : uros Aids obtnus : Etat CG CR uros uros uros m 3 d roch ont pu êtr réutilisés sur sit Par aillurs, un sall pédagogiqu prmttant d accuillir ds groups, a été aménagé avc l soutin d l Etat, du Consil Régional t d la CCV. L sit st ainsi intégré à la Rout ds Énrgis Rnouvlabls qui accuill plusiurs millirs d visiturs chaqu anné (plus d n 2008). La CCV a égalmnt équipé la sall n mobilir t n matéril multimédia, tandis qu ds pannaux pédagogiqus ont été réalisés par EDF. 5 Au fil d la Vzouz - n 23.indd 5 22/04/ :24:39

6 D l nfanc à la junss Découvrt du Spdball Durant ls vacancs d été 2008, ls juns du trritoir ont pu voir s pratiqur un sport pu connu : l Spdball. Mohamd KETLAS st intrvnu pndant ls vacancs pour l fair découvrir, accompagné d rsponsabls du SLUC Nancy Spdball. Ils s sont déplacés dans différnts villags d la CCV : Vého, Lintry, Blâmont, Domèvr-sur-Vzouz t Avricourt. Ds intrvntions ont égalmnt u liu pndant ls accuils d loisirs du trritoir n juillt-août : pour la Ptit Lorrain à Vého t pour Famills Rurals à Avricourt t Blâmont, mais égalmnt au collèg d Blâmont. D plus, à travrs ls cycls sportifs (mis n plac par l Consil Général 54, la CCV, l CAJT t l SLUC Nancy) un association local, la MJC d Blâmont, a souhaité pérnnisr l action. Ell proposra, durant touts ls ptits vacancs, ds séancs à tous ls juns du trritoir qui l souhaitront. Dès sptmbr 2009, la MJC souhait mttr n plac un véritabl club d Spdball. Ctt dynamiqu a égalmnt ngndré un installation d potaux d Spdball sur l trrain multisports d Domèvr-sur-Vzouz. La MJC du villag s propos d gérr la vnt t la location ds raqutts t ds balls. Ls juns d ctt commun ont désormais la possibilité d pratiqur ctt disciplin à loisir. Cours d Spdball avc la MJC d Blâmont A notr : l SLUC Nancy prêt l matéril d Spdball, ncadr t form ls bénévols associatifs afi n d ls préparr à ncadrr l futur club. Nous ls rmrcions pour lur aid. Cycls sportifs Ds cycls sportifs ont été mis n plac dpuis sptmbr 2008 pour fair découvrir aux juns d 11 à 18 ans ds activités qu ils n puvnt pratiqur sur l trritoir. Cs cycls, à l initiativ ds CAJT d la Vzouz t du Badonvillois, n partnariat avc l Consil Général d Murth-t- Mosll, prmttnt d apprndr l scalad, la natation, la dans urbain t l canoë. Ls initiations s déroulront un fois par smain pndant 6 smains à Badonvillr, Blâmont, Lunévill t Val-t-Châtillon, à partir d janvir Pour plus d rnsignmnts ou pour vous inscrir, contactz Mohamd KETLAS d la CCV au ou Didir LOISEAU d l équip d prévntion au Chantirs argnt d poch Comm chaqu anné, ds chantirs argnt d poch s sont déroulés dans plusiurs villags du trritoir t ont prmis à 47 juns d connaîtr l mond du travail durant qulqus jours. Au programm : pintur, ponçag, nttoyag d rivièr, élagag, maçonnri... Cs chantirs lur ont fait découvrir différnts métirs t lur ont fait gagnr un pu d argnt pour lurs vacancs. 6 Rfction du portail d la mairi d Domjvin Mis n pintur d la main courant du trrain d foot d Blâmont Mrci aux communs d Ancrvillr, Avricourt, Blâmont, Chazlls-sur-Alb, Domèvr-sur-Vzouz, Domjvin, Embrménil, Fréménil, Frémonvill, Hallovill, Lintry, Rpaix, Saint-Martin t Vrdnal qui ont bin voulu jour l ju. Au fil d la Vzouz - n 23.indd 6 22/04/ :24:55

7 Du côté ds sniors n s Atlirs santé d la Vzouz Ds atlirs à dstination ds sniors sont mis n plac dpuis octobr 2008 par la Communauté d Communs, n partnariat avc l CODES 54. L prmir atlir a u liu l lundi 6 octobr 2008 avc comm thèm «la santé par l imag». Clui-ci a, dans l nsmbl, été positif. Un dizain d participants ont pu xpliqur, par l utilisation d photos t imags, c qu rprésnt la santé pour ux. ll, s r nt, z r Ls participants à l atlir «La santé par l imag» L 20 octobr drnir, l profssur WERYHUA du CHU d Nancy a animé un conférnc sur l ostéoporos. Ctt maladi dégénérativ, ss conséquncs t sa prévntion ont été xpliqués a un cinquantain d prsonns dans ls Salons d l Hôtl d Vill d Blâmont. C fut l occasion pour ls participants d posr ds qustions. L 10 novmbr, un conférnc sur l usag ds Journé d information sniors L group «actions sniors» d la Communauté d Communs souhait rmttr n plac un journé d information sniors n La dat du 20 avril a dans un prmir tmps été rtnu. Ls intrvntions s front d 10h à 12h t d 14h à 16h. Un rpas sra Ds participants attntifs aux consils du profssur Wryhua médicamnts fut égalmnt tnu à la mairi d Blâmont. par Mm GIBAGA, pharmacinn au CHU d Nancy. Ls participants ont pu écoutr ls consils prodigués. Un pot a été srvi à l issu d cs conférncs. Dux conférncs auront liu n 2009 : - «L sommil ds prsonns âgés : commnt j dors?» : lundi 23 mars d 14h30 à 16h30, dans ls Salons d l Hôtl d Vill d Blâmont. - «L équilibr alimntair» : lundi 20 avril d 14h00 à 16h00, à la sall ds fêts d Harbouy dans l cadr d la prochain «journé information sniors». N hésitz pas à participr, un profssur d Lyon s déplacra pour vous parlr du sommil. Rnsignzvous auprès d la Communauté d Communs au organisé l midi. Ls thèms proposés, mais qui n ont pas ncor été fi xés, sraint : l équilibr alimntair, ls aids concrnant l habitat, ls plantations Vous souhaitz proposr ds idés? N hésitz pas à nous contactr au pour qu nous puissions ls étudir. Atlir équilibr t nt, in, y, r Dans l cadr d la mis n plac d un nouvl «atlir équilibr» sur la Communauté d Communs d la Vzouz, l nombr d prsonns intérssés n st pour l momnt pas suffi sant. Ct atlir prmt aux prsonns âgés ou aux prsonns ayant ds diffi cultés d déplacmnt, d avoir un millur aisanc dans lurs mouvmnts ou d s rlvr plus facilmnt après un chut. Si vous êts intérssés par ct atlir, contactz la Communauté d Communs pour vous inscrir au 38 ru d la Vois à Blâmont, téléphon : Au fil d la Vzouz - n 23.indd 7 22/04/ :25:11

8 Animation socio-culturll L fonctionnmnt du multi-accuil La structur «Ls Copains d Abord» accuill ls nfants d dux mois t dmi à trois ans, du lundi au vndrdi d 6h30 à 19h. Ils sont ncadrés par un équip pluridisciplinair composé d dux éducatrics d juns nfants, un infi rmièr, dux auxiliairs d puéricultur, trois CAP ptit nfanc. Ells villnt au bin-êtr t à la sécurité ds nfants tout au long d la journé. D multipls activités lur sont proposés afi n d favorisr lur autonomi, lur dévloppmnt psychomotur ainsi qu lur évil aux sns. Par aillurs, afi n d ouvrir ls nfants vrs l xtériur, ils s rndnt un fois par smain à la ludothèqu t un fois par Un visitur inattndu dvant la crèch mois à la médiathèqu d Lunévill. Un rncontr intrgénérationnll st organisé un fois par mois à la maison d rtrait pour fair ds activités avc ls prsonns âgés. Lorsqu l tmps t ls ffctifs l prmttnt, ls profssionnls organisnt d ptits sortis Au mêm titr qu ls autrs partnairs (CAF, Consil Général 54), la participation fi nancièr d la Communauté d Communs contribu au bon fonctionnmnt d l accuil. Au 1r janvir 2009, ll a souhaité privilégir ss habitants n instaurant un majoration d 15 % pour ls famills n habitant pas l trritoir (ramné à 10 % pour cux qui y travaillnt). Pour tout rnsignmnt, contactz Mm LAMBERT au Qul st l rôl d l association «Rlais d Vzouz à Cristal»? L association Rlais d Vzouz à Cristal accuill, dans ss locaux à Blâmont, ls nfants âgés d 3 à 12 ans scolarisés, pndant t hors périods scolairs t habitant l trritoir d la CCV. Différnts activités sont proposés : ludothèqu, cntrs d loisirs, ludobus dans ls écols L association propos égalmnt un srvic : l Rlais Parnts Assistants Matrnlls. Qu vous soyz parnts, assistants matrnlls ou intérssés par ctt profssion, n hésitz pas à contactr c srvic dont ls prstations sont gratuits. Ctt structur prmt : Aux parnts d posr ds qustions sur ls différnts mods d gard t d connaîtr ls démarchs pour mployr un assistant matrnll. Aux assistants matrnlls d s rnsignr sur lur statut, lurs droits t obligations. C st égalmnt un liu prmttant rncontr, échang ntr profssionnls t parnts. Ds activités d évil sont aussi proposés aux nfants. Vous pouvz contactr l animatric au pndant ss prmanncs ls mardis d 13h30 à 16h t ls judis d 9h à 12h. Et la ludothèqu? La structur Diabolo, qui s situ à Blâmont, st un ludothèqu mais égalmnt un cntr d loisirs qui fonctionn d différnts façons : La ludothèqu st avant tout un ndroit où ls parnts puvnt vnir jour avc lurs nfants, qu ils soint scolarisés ou non. D nombrux jux, richs t variés, sont à lur disposition: jux d initiation, d construction, d société... Ls séancs ludothèqu sont proposés l mrcrdi, d 10h à 12h t d 14h à 16h. L cntr d loisirs accuill ls nfants d 3 à 12 ans scolarisés. Il st ouvrt l mrcrdi t pndant ls vacancs 8 Ls juns à la ludothèqu scolairs d 9h à 17h (horairs variabls à la dmand). Il st égalmnt possibl d vnir fêtr son annivrsair dans ls locaux où un animatric prnd n charg la fêt l mrcrdi d 14h à 16h. L ludobus propos ss srvics aux écols d la CCV où l animatric prnd d ptits groups d élèvs. Cs séancs prmttnt d fair découvrir ds jux d société t d jour nsmbl d façon ludiqu dans la class. Ls classs puvnt s déplacr dans la structur pour profi tr ds jux. A notr : Diabolo gèr la gardri périscolair dpuis l 5 janvir 2009 suit au dépôt d bilan d Famills Rurals. Ell st ouvrt tous ls matins dès 6h30 t ls soirs jusqu à 19h. N hésitz pas à vnir à l association au 17 ru du Châtau à Blâmont ou d téléphonr au Au fil d la Vzouz - n 23.indd 8 22/04/ :25:20

9 Animation socio-culturll s t s l s s t, t 8 s l x d s x s i l h. à Concrts au Cavau L comité consultatif «animation socio-culturll» a souhaité mttr n plac un group «musiqu». Son but st d fédérr ls habitants du trritoir, juns t moins juns, autour d la musiqu. Un ds prmièrs actions fut d trouvr un sall d concrt sur l trritoir t d fair la promotion d artists amaturs. Ctt sall dvait égalmnt êtr trouvé pour l organisation d cs concrts : l «Cavau» d la maison ds associations d Blâmont a smblé êtr l plus approprié car il corrspond à c qu l group musiqu rchrchait. Ds concrts, mis n plac par la Communauté d Communs d la Vzouz, l CAJT d la Vzouz, l écol d musiqu d Blâmont t la Maison Pour Tous d Vaucourt, ont donc u liu n L prmir concrt s st déroulé l 24 mai avc l group «Samlss» suivi du group «Big Rd Rockt». L succès d ctt soiré fut limité, c qui smbl êtr dû à la nouvauté d l action. L group «Rusty Spiks & Margarts» Un autr concrt a été organisé l 4 octobr drnir avc «Rusty Spiks & Margarts» t «Atomiqu Dlux». Clui-ci a u plus d succès qu l précédnt, l bouch-à-orill ayant plus fonctionné. Suit à cs concrts, ds juns du trritoir ont souhaité crér un junior association. Son nom : «Ls cavists anonyms». Son but st d favorisr l émrgnc d un scèn d musiqus actulls avc concrts régulirs t événmntils musicaux t culturls. Ils souhaitnt égalmnt : - Équipr l «Cavau» d matéril d sonorisation, d éclairag t d nrgistrmnt, - Mttr à disposition c matéril pour ls groups locaux t amaturs, - Fair d la prévntion sur ls risqus auditifs possibls durant ls concrts, sur ls problèms d alcool t d drogu. Par la suit, «ls cavists anonyms» vulnt organisr ds concrts tous ls dux mois n mnant ds actions écologiqus : mttr n plac l tri sélctif pndant ls concrts, utilisr au miux l matéril rcyclabl ou ncor, n pas mttr d chauffag durant l concrt... L group «Atomiqu Dlux» Si vous connaissz ds groups qui souhaitnt s lancr sur la scèn musical, n hésitz pas à contactr Mohamd KETLAS, animatur d la CCV au , mail : pour l informr. L group «Atomiqu Dlux» a été bin accuilli par l public 9 Au fil d la Vzouz - n 23.indd 9 22/04/ :25:31

10 Animation socio-culturll Commnt va s organisr l animation sur l trritoir n 2009? Suit à la décision du Consil Communautair du 1 r décmbr 2008, l Contrat d Animation Junss Trritorialisé (CAJT) d la Vzouz n a pas été rconduit n La CCV souhait cpndant maintnir un politiqu junss fort t dynamiqu sur l trritoir s appuyant sur ls associations locals. Ells sont invités à collaborr avc la CCV afi n d concvoir t d réalisr un projt partagé, d la concption à la réalisation. Pour l mois d févrir, la CCV a travaillé sur un projt commun avc ls MJC d Blâmont t d Domèvr-sur- Vzouz, la ludothèqu Diabolo t l association Lorrain Enrgis Rnouvlabls, afi n d mttr n plac, pndant ls vacancs scolairs, un programm réalist t ambitiux alliant sport t cultur, associé à un approch éducativ. Ls animations proposés ont été divrss t ont prmis à chaqu jun d trouvr, non loin d chz lui, ds activités à son goût : ski, xprssion théâtral, Spdball t autrs sports, jux d rôl... L transport ds nfants vnant ds différnts villags d la CCV a été assuré. Ctt démarch sra dévloppé sur touts ls vacancs scolairs (ptits t grands) n ssayant d avoir un animation prnant n compt la réalité géographiqu du trritoir. La CCV, voulant associr la junss à la réfl xion ds différnts projts qui lur sont dstinés, a missionné l group junss afi n d montr un consil communautair ds juns t d l associr à la mis n plac t à l évaluation ds actions qui lur sront proposés. La CCV continura la mis n plac ds chantirs argnt d poch t étudi la possibilité d ouvrir cs projts sur tout l anné afi n d collr à la volonté d crtains élus t d crtains juns. L PIJ (Point Information Junss) st désormais géré n dirct par la CCV. L PIJ sur Blâmont a été mis n plac afi n d avoir un liu visibl par ls juns, ainsi qu la mis à disposition d documnts t du sit Intrnt du CRIJ. Un solution pour Bénaménil st à l étud. Concrnant l accès ds lycéns au PIJ, l étud d un prmannc dans ls villags st nvisagé. Concrnant l dévloppmnt ds nouvlls tchnologis, la CCV spèr dégagr un group qui pourrait suivr ls activités junss t proposr un blog actualisé régulièrmnt, géré par ds juns t ncadré par un profssionnl avc photos, rportags... Tous cs projts ont pour but d valorisr t d initir la citoynnté t la participation dans l mond associatif ds juns du trritoir. C group d travail doit égalmnt rvoir l règlmnt concrnant ls projts juns afi n d concilir ls xigncs t la méthodologi d un projt donné t d fair activmnt participr ls juns, ainsi qu ls élus associatifs t locaux t ls éducaturs spécialisés du Lunévillois. La CCV souhait ngagr un démarch participativ d la junss (juns majurs ou prsqu) à travrs un action formation qui prndrait n charg la formation d un dizain d juns animaturs rlais ruraux volontairs afi n d lur apportr ls connaissancs institutionnlls, méthodologiqus t pédagogiqus ntourant l animation ds plus juns (8 à 14 ans). Cs juns s vrraint proposr un formation fédéral pour ls sportifs t BAFA/BAFD pour ls autrs. Ils pourraint égalmnt rdynamisr ls plataux sportifs xtériurs t ls foyrs ds différnts villags à l abandon. Ds juns motivés lors d la «Fêt du Sport» 10 Au fil d la Vzouz - n 23.indd 10 22/04/ :25:43

11 Nouvaux règlmnts associatifs Qulls sont ls aids attribués par la Communauté d Communs d la Vzouz n matièr d animation? Ls subvntions aux associations : Un subvntion aux associations put êtr octroyé par la Communauté d Communs, qu c soit pour un projt culturl, sportif, touristiqu L dossir doit êtr complété t déposé dux mois avant la mis n œuvr d l activité. L taux d intrvntion s élèv à 30 % ds dépnss, avc un montant maximum d subvntion d 800 uros. L projt d nvrgur : Ctt subvntion st vrsé aux associations ayant un manifstation à porté intrcommunal. Ls dossirs doivnt êtr déposés complts 4 mois avant la dat d réalisation d l action. Un sul dmand par an t par association st possibl. L taux d aid put attindr 80 % ds dépnss totals, dans la limit d uros. Aid BAFA/BAFD : Un aid st attribué par la Communauté d Communs aux prsonns désirant passr la formation BAFA : Brvt d Aptitud aux Fonctions d Animatur (aid pour 10 prsonns maximum par an) ou BAFD: Brvt d Aptitud aux Fonctions d Dirctur (aid pour 2 prsonns maximum par an). L taux d aid s élèv à 50 % du stag d bas ou d prfctionnmnt pour l BAFA t d 60 % pour l BAFD. Aid à la formation : L objctif d ctt aid st d dévloppr ds compétncs sur l trritoir pour réduir ls coûts ds intrvntions d prsonns qualifi és. Ell st ouvrt à tout prsonn d la CCV intrvnant dans ds associations du trritoir. L aid alloué st compris ntr 15 % t 30 % d la formation, plafonné à 400 uros. Aid aux accuils d loisirs : L objctif d la CCV st d favorisr l dévloppmnt Subvntion transport : ds activités n favur ds juns du trritoir. Ls Ctt aid concrn ls bénéfi ciairs doivnt êtr projts mnés par un ou ds structurs juridiqus plusiurs associations, dans déclarés, d natur publiqu un cadr culturl ou sportif, ou associativ du trritoir. n dirction ds juns du L aid st d 0,67 uro par trritoir. Initiation au Spdball pour ls plus ptits journé t par nfant pour L aid st d 10 % du montant ls accuils d loisirs d du transport, plafonné à 4 uros par nfant. vacancs scolairs t d 1 uro par nfant t par jour pour ls accuils d loisirs déclarés annullmnt. Pour cs trois typs d aids, un rprésntant d l association dvra présntr l projt n amont au comité consultatif «animation socioculturll». L association dvra égalmnt, après sa réalisation, fair un bilan moral t financir d la manifstation. Pour plus d informations sur cs aids ou pour rtirr un dossir, vous pouvz contactr Mohamd KETLAS par téléphon au ou par mail à : 11 Au fil d la Vzouz - n 23.indd 11 22/04/ :25:51

12 Diagnostic ds énrgis Invntair énrgétiqu du trritoir Thibaut DIEHL, stagiair d la Communauté d Communs d mars à sptmbr 2008, a réalisé un invntair énrgétiqu du trritoir. Pour c fair, qustionnairs sur ls consommations énrgétiqus ont été distribués dans ls communs du trritoir, ls foyrs, ls mairis, chz ls agriculturs t dans ls ntrpriss. Au total, 426 qustionnairs ont été rtournés, soit 17,25 % d taux d participation. Dans ctt rstitution, nous allons principalmnt nous intérssr à la consommation ds foyrs. Constat En trm d installations pour l chauffag principal, il rssort qu un part important ds prsonns sondés utilis l bois bûchs, puis l fi oul, l élctricité (dont aérothrmi t géothrmi) t l gaz d vill. En rvanch, un faibl proportion d la population utilis du bois à plaqutts (*) t granuls (*), ds polycombustibls céréals t biomass, du gaz propan, du solair thrmiqu, du charbon t du fi oul. Un résidnc moynn consomm 242 kwh/m² par an pour ls bsoins n chauffag t n au chaud (la moynn français st d 240 kwh/m²) mais ds inégalités importants apparaissnt ntr ls résidncs. En trm d émissions d CO², un résidnc principal moynn émt 32 Kg/m² soit 4,4 tonns/ménag par an (la moynn français st d 5,4 tonns/ménag par an), l combustibl l plus polluant étant l fi oul domstiqu. L bois, quant à lui, émt l moins d CO² car, lors d sa combustion, il rjtt l CO² qu il a absorbé durant sa croissanc. La rssourc bois Sur notr trritoir, l bois constitu un énrgi local pu chèr. La rssourc n bois st important car baucoup d forêts sont présnts. En fft, sa surfac attint ha soit 30 % d la surfac total du trritoir. Ls principals ssncs sont l chên, l hêtr t l épicéa. Comm cité précédmmnt, très pu d foyrs utilisnt l bois granuls ou plaqutts. Majoritairmnt sont utilisés pour l chauffag bois ls chaudièrs puis ls poêls, ls fournaux, ls insrts, ls cuisinièrs t nfi n ls chminés. Ls énrgis fossils (*) t l élctricité Cs énrgis, qui sont principalmnt l fi oul, l gaz propan, l gaz d vill t l élctricité, sont moins dévloppés qu n vill. Mais si on ls additionn touts, sur l trritoir, lls sont aussi importants qu l énrgi bois. La consommation d cs énrgis dans ls foyrs d la CCV st du à plusiurs frins quant à l utilisation du bois : - En fft, clui-ci dmand plus d travail : il nécssit un coup, un chargmnt, un transport puis un déchargmnt, un rangmnt... - Il faut égalmnt l ntrtnir, l nttoyr c qui dmand du tmps t d la forc. Ls prsonns viillissants ont d aillurs tndanc à n plus l utilisr. - D plus, dans crtains communs, l gaz d vill a été installé : Blâmont, Domèvrsur-Vzouz t Hrbévillr. C systèm smbl plus pratiqu qu l bois. - L installation d chauffag utilisant ds énrgis fossils ou l élctricité st prédominant dans ls constructions d maisons nuvs. Clls-ci sont souvnt miux isolés. 12 (*) Voir l glossair pag 15 Au fil d la Vzouz - n 23.indd 12 22/04/ :26:01

13 Diagnostic ds énrgis Cs facturs sont ls plus rmarqués dans ls communs ls plus importants du trritoir (Blâmont, Avricourt, Domèvr-sur-Vzouz, Hrbévillr), d où un part plus important d utilisation ds énrgis non rnouvlabls dans cs villags. Ell y rprésnt près ds dux tirs d la consommation énrgétiqu total d chauffag. Et du point d vu ds communs, ntrpriss t xploitations agricols? Ells utilisnt n majorité ds énrgis fossils pour s chauffr (80 %). L éclairag public consomm, quant à lui, un part très important d la consommation n trm d élctricité. Il n va d mêm pour ls ntrpriss t ls xploitations agricols. Qu n st-il ds coûts? Actullmnt, l prix du kwh élctriqu st l plus chr par rapport aux autrs énrgis : bois déchiquté, granulé ou bûch, gaz naturl ou propan, fi oul. Ls moins chrs étant l bois bûch t l bois déchiquté. Fioul Gaz propan Gaz naturl Comparatif du prix ds énrgis au 1 r août 2008 Elctricité Bois bûch Bois granulé Bois déchiquté 0 0,02 0,04 0,06 0,08 0,1 0,12 0,14 (En uros) Moynn ds tarifs bas Moynn ds tarifs hauts Ls énrgis altrnativs Un part important ds habitants du trritoir d la Communauté d Communs utilis un énrgi rnouvlabl soit par habitud (utilisation du bois), soit par snsibilité à la présrvation d l nvironnmnt t à la maîtris d l énrgi. L trritoir d la CCV st snsibl aux énrgis rnouvlabls. On put l voir à travrs l parc éolin, l frm biogaz d Mignévill, l gît bois-énrgi t solair d Rillon, la mis n plac d la Rout ds Énrgis Rnouvlabls... d où l dévloppmnt d l utilisation d cs énrgis chz ls particulirs. Mais ctt snsibilité aux EnR (*) st très différnt d un commun à un autr. La géothrmi st très présnt sur la commun d Burivill. L énrgi solair st plus marqué sur la commun d Igny. Crtains communs n ont, quant à lls, pas d foyrs utilisant ls énrgis rnouvlabls hormis l bois. Dans l qustionnair, 68 % ds prsonns sondés ont un installation utilisant ls énrgis rnouvlabls pour s chauffr. L bois st, bin ntndu, majoritair mais d autrs installations sont rcnsés : pomp à chalur géothrmiqu, solair thrmiqu (CESI *, SSC *...). (*) Voir l glossair pag Au fil d la Vzouz - n 23.indd 13 22/04/ :26:07

14 Diagnostic ds énrgis Quls axs sont à dévloppr? A la suit d ctt étud, 4 axs pourraint êtr dévloppés : L isolation ds habitations, L dévloppmnt d la fi lièr bois-énrgi, La communication, Ls aids fi nancièrs. L isolation L isolation, dans un bâtimnt, prmt d réduir ls bsoins d chauffag donc sa factur. D après ls résultats d l nquêt, il y a un méconnaissanc dans c domain t pu d foyrs disposnt d un bonn isolation c st-à-dir : isolation ayant moins d 15 ans, étanch à l air, murs xtériurs isolés, bonns épaissurs (10 cm pour ls murs t 20 cm pour ls toiturs)... Allons mêm plus loin. Contrairmnt aux idés rçus, un mur d 50 cm n pirr n isol pas forcémnt bin. La chalur sort très lntmnt du mur mais n grand quantité contrairmnt aux isolants qui laissnt pu d chalur passr. Crtains habitations sont égalmnt mal isolés par l toit ou l grnir. La lain d vrr, par xmpl, s tass plus ou moins rapidmnt n fonction d sa dnsité, faisant prdr jusqu à la moitié d ss capacités isolants. Crtains matériaux n sont égalmnt pas d très bons isolants : plaqus d plâtrs, bâchs, papirs journaux... Après étud ds résultats, il n découl qu un maison nuv ou bin isolé put consommr jusqu à trois fois moins d énrgi qu un ancinn maison mal isolé. Ctt démarch d isolation doit êtr ncouragé sur l trritoir d la Communauté d Communs. L dévloppmnt d la filièr bois-énrgi Sur l trritoir, l bois st fortmnt utilisé. L dévloppmnt d un fi lièr énrgi-bois, d la production à la livraison, procurait plusiurs avantags pour l trritoir : - Valorisation d la rssourc local, - Tarifs pu élvés t fi xs, - Réduction d la consommation d bois par la mis n plac d nouvaux combustibls ou d apparils d chauffag, - Création d mplois locaux, - Entrtin ds forêts. La communication L dévloppmnt d l utilisation ds énrgis rnouvlabls t la maîtris ds rssourcs passnt par un fort communication. Cll-ci put êtr assuré par la mis n plac d réunions d information t d actions d communication plus ponctulls. L incitation par ls aids financièrs La CCV a mis n plac, dpuis 2007, un aid fi nancièr d 15 % du montant total ds travaux, dans la limit d 500 uros, pour ls habitants du trritoir souhaitant mttr n plac un systèm utilisant ls énrgis rnouvlabls pour lur chauffag (x : CESI (*), CCS (*), pomp à chalur géothrmiqu, chauffag bois...). Ls axs d réfl xion proposés à la suit d ctt étud pourraint êtr d continur ctt aid aux habitants du trritoir ou bin ncor d mttr n plac ds aids fi nancièrs pour ls travaux d isolation ds habitations, 14 (*) Voir l glossair pag 15 Au fil d la Vzouz - n 23.indd 14 22/04/ :26:13

15 Diagnostic ds énrgis projt l plus ffi cac pour réduir ls bsoins n chauffag. Cs différnts propositions dvront êtr réfl échis au nivau du comité consultatif «Environnmnt» d la Communauté d Communs. L invntair énrgétiqu réalisé par Thibaut DIEHL sur l trritoir d la Communuaté d Communs d la Vzouz a prmis d attindr ls objctifs voulus : - Connaissanc précis ds énrgis utilisés sur l trritoir t n qulls proportions, - Mis n plac d actions plus concrèts d information comm un guid t ds réunions, - Rchrch d axs d dévloppmnt pour orintr la politiqu énrgétiqu d la CCV. Glossair Biomass : nsmbl ds êtrs vivants d origin végétal, animal, constitué d matièrs organiqus pouvant s décomposr t à partir d laqull nous pouvons produir d l énrgi. Ls biocombustibls provnant d la biomass agricol concrnnt ls valorisations énrgétiqus issus d ctt biomass (production d chalur, d élctricité ). CESI : Chauff-Eau Solair Individul. EnR : énrgis rnouvlabls. Gaz à Efft d Srr : L plus connu st l dioxyd d carbon (CO2), mais l méthan (CH4) t ls oxyds d azot (NOX) n font égalmnt parti. Ils sont émis n parti par l activité humain t contribunt à rtnir la chalur par l atmosphèr. Granul : combustibl bois fabriqué sulmnt à partir d sciurs d bois comprssés. Il st surtout utilisé pour ls poêls t ls installations d ptits taills mais il put égalmnt êtr utilisé par ls chaudièrs individulls, chauffris collctivs t résaux d chalur. Plaqutt : sous produit d l activité forstièr. C combustibl bois, égalmnt applé bois déchiquté ou broyat, put êtr utilisé par ls chaudièrs individulls, chauffris collctivs t résaux d chalur. SSC : Systèm Solair Combiné. C systèm utilis l rayonnmnt solair pour l chauffag t l au chaud sanitair. 15 Au fil d la Vzouz - n 23.indd 15 22/04/ :26:16

16 Comité consultatif tourism La Communauté d Communs visibl A L OEIL NU! La Communauté d Communs complèt sa signalétiqu. Après ls pannaux Rlais Information Srvics implantés n 1999 t ls pannaux signalétiqus d sits majurs (Châtau d Blâmont, églis d Domèvr-sur- Vzouz, chapll Notr-Dam d la Bonn-Fontain d Domjvin ), la Communauté d Communs souhait rnforcr l idntité du trritoir. Pour cla, ll a réalisé plusiurs «pannaux d ntré d trritoir», placés à l ntré ds communs t matérialisant ss limits. Cs pannaux sront implantés par l chantir collctif FRS dirigé par Didir MARTIN sur ls communs d Ancrvillr, Avricourt, Blâmont, Burivill, Domèvrsur-Vzouz, Domjvin, Embrménil, Fréménil, Frémonvill, Gogny, Harbouy, Mignévill, Montrux, Ogévillr, Réclonvill, Rmoncourt, Rpaix t Vaucourt soit un total d 22 pannaux. Aprçu du pannau Rdynamisation d la «Rout du Lait t ds Savurs» Un stagiair a été rcruté par la Communauté d Communs dans l cadr d la rdynamisation d la Rout du Lait t ds Savurs. Nous avons intrrogé Luci GEORGES, 22 ans, actullmnt n formation à l ENSAIA (Ecol National Supériur d Agronomi t ds Industris Alimntairs) n troisièm anné. Son stag a pour but d diagnostiqur ls problèms ds fromagris d la CAL d Hrbévillr t d la fromagri d la Mix d Rillon t d proposr ds solutions concrèts t ffi cacs pour prmttr l maintin ds visits d la Rout du Lait t ds Savurs (RLS). Qul st l diagnostic ds problèms rncontrés? - Ls dux fromagris manqunt d prsonnl t d tmps pour ffctur ls visits. - L accès aux atlirs d fabrication st difficil. Pourquoi ls fromagris souhaitnt-lls continur la RLS? - La RLS lur prmt d fair connaîtr l trritoir, l agricultur t la filièr lait. - Ell prmt égalmnt d fair la promotion d chaqu fromagri, n particulir cll du munstr. Qulls solutions sont proposés? Plusiurs sont nvisagabls : - Trouvr un prsonn pour ffctur ls visits : un prsonn xtrn, un prsonn salarié, un bénévol rtraité d un ds dux fromagris. - Trouvr un sall prmttant d accuillir l public, d lur projtr ds vidéos sur l fabrication ds différnts produits. Ctt sall pourrait égalmnt prmttr d fair ds dégustations t d vndr ds produits. L group «Rout du Lait t ds Savurs» d la CCV réfl chira à la solution la plus approprié. Luci était présnt dans ls locaux d la Communauté d Communs jusqu n févrir Au fil d la Vzouz - n 23.indd 16 22/04/ :26:32

17 Ls actions du pôl mploi Cntr Parcs Hattigny Un phas d rcrutmnt a u liu l 19 août 2008 pour l chantir Cntr Parcs d Hattigny n Mosll. C rcrutmnt a été ffctué par un agnc Intérim d Strasbourg, Sofi tx, qui proposait plusiurs offrs : manutntionnairs, plaquists, installaturs sanitairs... Ls animatrics du pôl mploi ds Communautés d Communs d la Vzouz, d la Haut-Vzouz t du Badonvillois ainsi qu la Mission Local du Lunévillois ont collaboré pour c rcrutmnt. La journé a rmporté un vif succès puisqu plus d un soixantain d prsonns s sont présntés. Un dizain d contrats ont été signés avc différnts dmandurs d mploi issus d Ciry-sur-Vzouz, Badonvillr, Blâmont t ds nvirons ds trois Communautés d Communs. Lur mission a débuté n octobr pour un duré d qulqus mois. A la signatur ds contrats étaint présnts la rsponsabl d l agnc Sofi tx ainsi qu l rsponsabl commrcial, l PDG d un ntrpris d plâtrri, ls animatrics ds pôls mploi t un rprésntant d la Mission Local du Lunévillois. Ls prsonns rcrutés pourront donc profi tr d ctt opportunité pour ajoutr ctt référnc sur lur CV. 40 juns nquêtnt sur ls métirs d Cntr Parcs Préparation du qustionnair par qulqus juns du trritoir 30 juns dmandurs d mploi ds trois cantons d Blâmont, Badonvillr t Ciry-sur-Vzouz t un dizain d juns du sctur d Sarrbourg vinnnt d réalisr un nquêt sur ls métirs qui vont lur êtr proposés par Cntr Parcs sur l sit ds Harcholins à Hattigny, dès Avril Ctt action, fi nancé par l Consil Régional d Lorrain, st l fruit d un partnariat actif ntr ls trois pôls mplois ds Communautés d Communs, la Mission Local du Lunévillois, l srvic d prévntion du Consil Général d Murth-t-Mosll, l Union local ds MJC t la Prmannc d Accuil d Information t d Orintation (PAIO) d Sarrbourg. Encadrés par Sébastin, formatur n insrtion profssionnll à l association ADLIS d Lunévill, ls juns gns s sont réunis trois fois dans l chf-liu d lur canton pour préparr un qustionnair sur ls métirs d Cntr Parcs, ls formations t aptituds nécssairs à ct xrcic. L judi 23 octobr 2008, cs 40 juns t lurs accompagnaturs sont allés découvrir l drnir-né ds Cntr Parcs au lac d Ailtt n Picardi. Ils y ont rncontré la Dirction t ont pu échangr avc ls salariés sur ls différnts scturs profssionnls (l accuil, la rstauration, la vnt, l animation, la sécurité ds bassins aquatiqus, l ntrtin ds locaux, tc ). C sont 650 mplois du mêm typ qui vont êtr disponibls dans 18 mois sur l sit ds Harcholins. Ls juns ont pu réalisr un vidéo ainsi qu un xposition photos qu ils ont présnté lors d la rstitution d l nquêt métirs n décmbr 2008 à l Hôtl d Vill d Blâmont. Ls juns dmandurs d mploi au Cntr Parcs d Picardi 17 Au fil d la Vzouz - n 23.indd 17 22/04/ :26:43

18 La gstion ds déchts Un déchttri bintôt opérationnll à Barbas! Situé ntr Barbas t Harbouy, la futur déchttri commun à la Communauté d Communs d la Vzouz t à la Communauté d Communs du Pays d la Haut- Vzouz va commncr à sortir d trr au printmps prochain, pour un mis n srvic prévu l été Constitué d nuf quais n béton t d bnns, ctt déchttri prmttra d accuillir la majorité ds déchts produits par ls habitants, ainsi qu sous crtains conditions, cux ds artisans t commrçants. Vous pourrz notammnt y déposr : Ls cartons, Ls métaux lourds ou non-frrux, Ls déchts vrts, Ls gravats, L tout-vnant («Monstrs»), L bois, Ls déchts ménagrs spéciaux (DMS : pinturs, solvants, huils...), Ls déchts d équipmnts élctriqus t élctroniqus (DEEE : élctroménagr, matéril informatiqu, lamps...). Ct équipmnt, d un coût prévisionnl d uros HT, prmttra d offrir un srvic d qualité répondant à un vrai attnt. En fft, d nombrux déchts (gravats, DMS...) n pouvaint jusqu là, pas êtr éliminés corrctmnt t étaint malhurusmnt souvnt mélangés aux ordurs ménagèrs. L impact fi nancir sra compris ntr 15 t 20 uros par habitant t réprcuté sur la rdvanc. Néanmoins, on put spérr qu l ouvrtur d la déchttri ntraînra un diminution important ds tonnags d ordurs ménagèrs, c qui atténura n parti c coût. Trrain d la déchttri à Barbas Déchts : bintôt la psé mbarqué? L contxt L marché actul régissant la collct t l traitmnt ds ordurs ménagèrs t ds déchts rcyclabls prndra fi n l 31 décmbr Un crtain nombr d points posnt actullmnt problèm : L ffort d tri piétin : après un monté n charg pndant plusiurs annés suit à la mis n plac d la collct sélctiv n 2000, il a pu êtr constaté qu, si un majorité d habitants trint lurs déchts, un proportion non négligabl rst sourd aux campagns d snsibilisation. Par aillurs, un frang d la population put êtr considéré comm «hésitant» t put arrêtr l ffort d tri aussi vit qu ll l a commncé. La rdvanc d plus n plus contsté s nvol : dpuis ls très forts hausss d 1999/2000, la hauss st continu t rlativmnt important (n général 8 à 12 % par an). Ctt augmntation, parallèl à l xignc d un tri d plus n plus poussé d nos poublls, a conduit au discours «Pourquoi continur à trir si c st pour payr toujours plus?». Par aillurs, ls «bons triurs» n comprnnnt pas pourquoi il lur st dmandé d payr la mêm chos qu aux récalcitrants. Ls xigncs nvironnmntals évolunt : il dvint d moins n moins accptabl d nfouir ds poublls contnant d nombrux déchts ncor valorisabls. La mobilisation très fort contr l projt d cntr d nfouissmnt à Hrbévillr a ntraîné un pris d conscinc très fort au sin d la population du trritoir. La réflxion du group d travail «Gstion ds déchts» C group a été mis n plac par l comité consultatif «nvironnmnt» afi n d prmttr un approch rlativmnt tchniqu du sujt. Il st apparu qu l délai rstant avant l échéanc du marché n cours, loin d êtr très long, était au contrair just suffi sant pour prmttr un rfont n profondur du systèm actul. 18 Au fil d la Vzouz - n 23.indd 18 22/04/ :26:54

19 La gstion ds déchts Ctt réfl xion port sur trois thèms principaux : La rchrch d un solution d traitmnt adapté à l échll du Pays Lunévillois. C sujt st traité à l échll Pays, sul réllmnt prtinnt. L application du princip polluur-payur au travrs d la mis n plac d un rdvanc incitativ afi n d ncouragr ls pratiqus vrtuuss (psé mbarqué, facturation au volum, à la lvé ). La maîtris d l évolution ds dépnss soit n optimisant la gstion ds déchts (rationalisation d la collct, diminution ds tonnags ), soit n rvoyant n profondur ls mods d gstion (comparaison régi/privé). L passag n régi pour ls opérations d collct. Cci impliqurait l acquisition d au minimum un camion d collct, l rcrutmnt d un équip tchniqu (rippurs, chauffur(s), cadr n charg d l nsmbl d la fi lièr déchts ). L institution d un rdvanc incitativ. Différnts mods d calcul sont possibls (poids, volum, lvé). Cla pourrait notammnt êtr un systèm couplant un part fi x conséqunt (50 %), t un panachag poids/nombr d lvés pour la part variabl. Suit à ds visits auprès d autrs collctivités dans différnts régions (Alsac, Bourgogn, Pays d la Loir...), il rssort un crtain nombr d constatations : La mis n plac d un rdvanc incitativ contribu à limitr l tonnag d OM t à augmntr l ffort d tri. Ls pratiqus déviants (déchargs ou brûlag sauvags) rstnt limités mais doivnt êtr strictmnt réprimés. La collct ds rcyclabls n port à port st préférabl à l apport volontair dans l cas d un rdvanc incitativ (cla évit crtains dépôts intmpstifs). Systèm d traitmnt ds déchts installé n Brtagn La collct n régi, à défaut d réduir ls coûts c qui rst à vérifi r, prmt n tout cas d ls maîtrisr: ll n coût pas plus chèr t prmt un évolution ds dépnss régulièr t rlativmnt prévisibl. Ls axs d travail proposés Lors d sa séanc du 1 r décmbr 2008, l Consil Communautair a approuvé à l unanimité la proposition du group d travail. Cll-ci consist à étudir la faisabilité d la mis n plac à partir d 2011 d un nouvau mod d gstion ds déchts basé sur ls fondamntaux suivants : Camion bnn srvant à la collct L passag n port-à-port pour la collct sélctiv. Cci impliqurait la supprssion ds borns d apport volontair xcpté pour l vrr qui n pourra êtr mélangé à la collct n port-à-port. S pos la qustion d la séparation ds fl ux corps crux/ corps plats avc notammnt l risqu d souillr ls papirs t cartons. La mutualisation avc ls intrcommunalités voisins. Un rapprochmnt avc la Communauté d Communs du Pays d la Haut-Vzouz t la Communauté d Communs du Badonvillois pourrait facilitr c projt n prmttant ds économis d échll t d attindr un taill critiqu qui put s avérr indispnsabl pour amortir crtains invstissmnts. Un tl rapprochmnt dvra toutfois êtr discuté avc la CCPHV t la CCB. Il convint toutfois d notr qu ls dux axs d réfl xion «rdvanc incitativ» t «régi», si ils sont complémntairs, n sont toutfois pas dirctmnt liés t puvnt fonctionnr l un sans l autr. 19 Au fil d la Vzouz - n 23.indd 19 22/04/ :26:58

20 C st naturl t c st facil! L comité consultatif «Tourism» n charg du fl urissmnt a décidé d informr t d snsibilisr ls habitants d notr trritoir à la gstion raisonné du cadr d vi t à la présrvation d la biodivrsité. Ainsi ctt drnièr pag d votr magazin va s transformr n un rubriqu ds bonns pratiqus d jardinag plus rspctuuss d l nvironnmnt t d votr santé. Appl à participation! Qu vous soyz particulirs ou élus, nous souhaitrions qu ctt rubriqu soit alimnté par vous. Aussi, dès à présnt, nous vous sollicitons pour nous fair part d vos xpérincs d jardinir. Contactz Cathy PARMENTIER au Rctt du purin d orti Mttr nviron 1 kg d ortis coupés n morcaux (attntion d n pas prndr ds ortis n grains ou n fl ur) pour 10 litrs d au d plui dans un grand récipint ou un sau comportant un couvrcl. Mélangr bin avc un bâton. Laissr frmntr nviron 2 smains. C st prêt! Quand l mélang commnc à moussr, un écum blanch apparaît (n laissr pas macérr la préparation plus longtmps, cla la turait, ll n aurait plus aucun ffi cacité). Il suffi t à c momnt-là d fi ltrr l jus (à l aid d un viux tissu ou bas). Utilisation t consrvation : Comm inscticid, on put l utilisr au bout d 12 hurs d frmntation pour luttr contr ls pucrons. Dans c cas, utilisr dirctmnt au pulvérisatur un purin pur pour bin fi ltrr. Dilution à 10 % n pulvérisation (1 litr d purin pour 10 litrs d au) pour ls arrosags foliairs. Dilution à 20 % n arrosag au pid ds plants. Vous pouvz utilisr ctt potion miracl un fois tous ls 15 jours (pas plus), du printmps à l automn, l matin d bonn hur ou l soir. Vous pouvz concrvr c jus, au frais t à l abri d la lumièr (dans un cav par xmpl), dans ds boutills ou bidons pndant un an, il sra toujours aussi ffi cac. L rst ds ortis put êtr jté sur l tas d compost, cla n améliorra la décomposition. Ls avantags : L prix? Ds ortis ramassés t d l au d plui donc coût : 0 cntim. La protction d l nvironnmnt? C st un ngrais bio. La protction ds humains t ds animaux? Pas bsoin d masqu, d gants, d protctions divrss t variés lors d l utilisation : c st sans dangr. Son utilité? Rnforc ls défnss ds plants, diminu ls maladis, très bon ngrais, activatur d compost. Son ffi cacité? Il suffi t d rgardr un jardin «avc» t un jardin «sans», la différnc saut à l œil nu. Ls plants sont plus grands, poussnt plus vit, donnnt plus d fruits, d légums, d fl urs, t cla n un rin d tmps. Un ptit inconvénint : L odur st trribl, mais au vu ds avantags, on s y habitu très vit! Un autr défaut? L risqu d brûlr la plant n cas d utilisation n trop fort quantité. Il faut dilur l produit t n surtout pas l utilisr pur, car c st très fort! Magazin imprimé sur papir rcyclé Imprssion SPEI / Pulnoy Au fil d la Vzouz - n 23.indd 20 22/04/ :27:06

Le guide du parraina

Le guide du parraina AGREMENT DU g L guid du parraina nsillr co t r g ra u co n r, Partag rs ls mini-ntrprnu alsac.ntrprndr-pour-apprndr.fr Crér nsmbl Ls 7 étaps d création d la Mini Entrpris-EPA La Mini Entrpris-EPA st un

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Opération Brioches 2015

DOSSIER DE PRESSE Opération Brioches 2015 Association d Parnts, d Prsonns Handicapés Mntals t d lurs Amis DOSSIER DE PRESSE Opération Briochs 2015 Dossir d prss d l Opération Briochs, Edition 2015 // PRÉSENTATION DE LA MANIFESTATION «L Opération

Plus en détail

PROJET D ENTREPRISE 2017

PROJET D ENTREPRISE 2017 PROJET D ENTREPRISE 2017 PORTEUR DE PROJETS DEPUIS 1996 IEDV EST MEMBRE DE : Michl Cahn, présidnt SOUTENIR L ÉCONOMIE DE PROXIMITÉ Partant du constat qu la Drôm t l Ardèch ont bsoin d un économi d proximité

Plus en détail

Vous souhaitez rénover votre logement? Les Villes de Lille, Lomme et Hellemmes accompagnent votre projet...

Vous souhaitez rénover votre logement? Les Villes de Lille, Lomme et Hellemmes accompagnent votre projet... Vous souhaitz rénovr votr logmnt? Ls Vills d Lill, Lomm t Hllmms accompagnnt votr projt... EDITION 2008 Sigls Sommair LA DÉMARCHE ET LES TYPES D AIDES...p.4 1. AIDE «SORTIE D INSALUBRITÉ»...p.5 2. AIDE

Plus en détail

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon i d r c r m 3 1 0 2 r 9 octob s i a n n o c u? t è b a i d mon MISON D L RP 54, quai d la Râpé -189, ru d Brcy - 75012 Paris M Gar d Lyon È B I D L R U S N N O I C S L M R O D O F N I L D D N URdNlaÉRapé

Plus en détail

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité.

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité. Sssion postr ECOMM Titr : Autur L auto-partag, chaînon manquant d l offr d mobilité. Jan-Baptist Schmidr, Rsponsabl d Franc AutoPartag, résau pour un nouvll mobilité, Dirctur Général d Auto trmnt Strasbourg.

Plus en détail

GPMR - P. Boulen. Territoire projets. presse. Dossier de

GPMR - P. Boulen. Territoire projets. presse. Dossier de Eco n om i c d v l opm n t ag n c y GPMR - P. Bouln A g n c d d é v l opp m n t é co n om i q u Trritoir projts d Dossir d W W W. C a u x S i n D E v l o p p m n t. C O M prss L Agnc Créé n 2008, Caux

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE GIVERNY

DOSSIER DE PRESSE GIVERNY U D N O S I MA E M S I R U O T E I D N A NORM DOSSIER DE PRESSE GIVERNY M A I S O N D U TO U R I S M E 1 Sommair 03 VENIR À GIVERNY 04 EXPLORER LE VILLAGE 05 LA MAISON DU TOURISME - VOTRE VOYAGE IMPRESSIONNISTE

Plus en détail

AUDIT. cheque-energie-audi-nov2012.indd 1

AUDIT. cheque-energie-audi-nov2012.indd 1 d d n a m D s i g r n é u chèq AUDIT chqu-nrgi-audi-nov2012.indd 1 15/01/13 08:55 2 mod d'mploi pour qui? 1. Vous êts propriétair occupant d un maison individull situé n Haut-Normandi, construit dpuis

Plus en détail

VALIDATION-CERTIFICATION

VALIDATION-CERTIFICATION Formz-vous tout au long d votr vi... FORMATIONS ACCOMPAGNEMENT VALIDATION-CERTIFICATION Spt. 2015 à juin 2016 L OMEP st mmbr actif d l Arofsp, st crtifié cntr d xamn TOEIC (ETS), st labllisé Cntr d bilans

Plus en détail

Sommaire G-apps : Smart fun for your smartphone!

Sommaire G-apps : Smart fun for your smartphone! Sommair G-apps : Smart fun for your smartphon! Sommair Présntation G-apps Pourquoi choisir G-apps Sctorisation t sgmntation d marchés Votr accompagnmnt clints d A à Z ou à la cart Fonctionnalités G-apps

Plus en détail

C est signé 11996 mars 2015 Mutuelle soumise au livre II du Code de la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DOC 007 B-06-18/02/2015

C est signé 11996 mars 2015 Mutuelle soumise au livre II du Code de la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DOC 007 B-06-18/02/2015 st signé 11996 mars 2015 Mutull soumis au livr II du od d la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DO 007 B-06-18/02/2015 Édition 2015 Madam, Monsiur, Vous vnz d crér ou d rprndr un ntrpris artisanal ou commrcial

Plus en détail

Marche à suivre relative à l annonce pour la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC)

Marche à suivre relative à l annonce pour la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC) Pag 1 sur 8 March à suivr rlativ à l annonc pour la rétribution à prix coûtant courant injcté (RPC) Photovoltaïqu Vous trouvrz dans ls pags suivants ls informations dont vous avz bsoin pour annoncr vos

Plus en détail

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié Exmpl d Plan d Assuranc Qualité Projt PAQP simplifié Vrsion : 1.0 Etat : Prmièr vrsion Rédigé par : Rsponsabl Qualité (RQ) Dat d drnièr mis à jour : 14 mars 2003 Diffusion : Equip Tchniqu, maîtris d œuvr,

Plus en détail

10. Informatique / jeux vidéos

10. Informatique / jeux vidéos 10. Informatiqu / jux vidéos 10.1 Ls contrats informatiqus : maîtrisr ls risqus juridiqus 10.2 Typologi t étud ds contrats informatiqus 10.3 Corrspondant CNIL : répondr à vos obligations légals 10.4 La

Plus en détail

Spécial INITIAL 2013 / 2014

Spécial INITIAL 2013 / 2014 Mon guid étudiant Spécial INITIAL 2013 / 2014 Mot d la dirction A l ESCG Paris, vous débutz votr carrièr profssionnll dès la 1r anné. L dispositif ainsi qu la pédagogi mis n ouvr à l ESCG Paris a fait

Plus en détail

Comment. maintenir. l'équilibre. Rencontres. Nationales. Dans les locaux du Conseil Régional du Centre

Comment. maintenir. l'équilibre. Rencontres. Nationales. Dans les locaux du Conseil Régional du Centre Commnt maintnir l'équilibr Judi 8 octobr : 14h00-18h00 - Séanc plénièr Vndrdi 9 octobr : 9h00-13h00 - Atlirs Dans ls locaux du Consil Régional du Cntr Chambrs d Métirs t d l Artisanat Programm du judi

Plus en détail

Réunions des délégués

Réunions des délégués Réunions ds délégués Rapport d activité 2012 Prspctivs 2013 Saint Jan d'angly, Saujon, La Rochll, Montliu la Gard,Saint Gnis d Saintong, Saints Novmbr - Décmbr 2012 Programm 1. Rapport d activité 2012

Plus en détail

PROJET D ENCADREMENT DU PROGRAMME DE SOUTIEN AUX NOUVEAUX ENSEIGNANTS GRÂCE À L UTILISATION EFFICACE DES MÉDIAS SOCIAUX

PROJET D ENCADREMENT DU PROGRAMME DE SOUTIEN AUX NOUVEAUX ENSEIGNANTS GRÂCE À L UTILISATION EFFICACE DES MÉDIAS SOCIAUX PROJET D ENCADREMENT DU PROGRAMME DE SOUTIEN AUX NOUVEAUX ENSEIGNANTS GRÂCE À L UTILISATION EFFICACE DES MÉDIAS SOCIAUX Association canadinn ds profssurs d immrsion Canadian Association of Immrsion Tachrs

Plus en détail

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal.

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal. 7. Droit fiscal 7.1 Actualité fiscal 7.2 Contrôl t contntiux fiscal 7.3 Détrmination du résultat fiscal 7.4 Facturation : appréhndr ls règls juridiqus t fiscals, t maîtrisr l formalism 7.5 Gstion fiscal

Plus en détail

Une Bretagne plus diplômée que les autres régions de province

Une Bretagne plus diplômée que les autres régions de province Un Brtagn plus diplômé qu ls autrs régions d provinc Ls actifs brtons sont plus diplômés qu ls autrs actifs d provinc. Comm dans ls autrs régions, l st l diplôm l plus fréqunt, mais ls Brtons sont plus

Plus en détail

université jean moulin lyon iii faculté de droit Taxe la FACULTÉ DE

université jean moulin lyon iii faculté de droit Taxe la FACULTÉ DE univrsité jan moulin lyon iii faculté d droit Tax 5 1 0 2 g a s s i t n d Appr r u t c a z n v D nt d m p p lo v é d du DROIT la FACULTÉ DE 8.78.70.45 Info Tax : 04.7.fr yor@univ-lyon3 martin.balz-g Édito

Plus en détail

L équilibre entre réflexion et action est pour nous la clef de l efficacité

L équilibre entre réflexion et action est pour nous la clef de l efficacité L équilibr ntr réflxion t action st pour nous la clf d l fficacité 1, 2, 3 1,2 2 &&33ANNEES ANNÉES 1r, LE CURSUS 3 Stag étrangr 1r smstr SEPTEMBRE AOÛT JUILLET JUIN MAI AVRIL M AR S FÉVRIER JANVIER DÉCEMBRE

Plus en détail

Loisirs et Culture. jeunesse PROGRAMMATION. Session printemps-été 2015 PROGRAMMATION. Danse découverte. Multisports. Danse mix 8-12 ans

Loisirs et Culture. jeunesse PROGRAMMATION. Session printemps-été 2015 PROGRAMMATION. Danse découverte. Multisports. Danse mix 8-12 ans Loisirs t Cultur Sssion printmps-été 201 DANS CE NUMÉRO 1 ds activités printmps-été 201 4 Camp d jour stival Modalités d inscription t soccr 6 Ds nouvlls d votr bibliothèqu Multisports Horairs : 6 à 8

Plus en détail

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E.

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E. Chubb du Canada Compagni d Assuranc Montréal Toronto Oakvill Calgary Vancouvr PROPOSITION POLICE POUR DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES Protction d l Actif Capital d Risqu A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX 1. a. Nom

Plus en détail

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie Ls maisons d santé pluridisciplinairs n Haut-Normandi tiq Guid pra u EDITO Dans 10 ans, l déficit d médcins sra réllmnt problématiqu si l on n y prnd pas gard. D nombrux généralists quinquagénairs n trouvront

Plus en détail

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Q à su su in L pr (a so (r do n fis A 7 d 1 au ch co s co Il s L p tr d 1 di 3 C pa su 1 2 < Qu st-c qu la prim pour l mploi? La prim pour l mploi st un aid au rtour

Plus en détail

Croissances du parc principal et de la propriété se confondent en Ile-de-France

Croissances du parc principal et de la propriété se confondent en Ile-de-France ILE-DE-FRANCE à la pag à la pag N 382 - Janvir 212 Trritoir Croissancs du parc principal t d la propriété s confondnt n Il-d-Franc La croissanc du nombr d résidncs principals s maintint dpuis 1999 grâc

Plus en détail

Contact Anne-Laure Pasquereau. Tél. : 02 41 78 42 75 contact@musee-vigne-vin-anjou.fr

Contact Anne-Laure Pasquereau. Tél. : 02 41 78 42 75 contact@musee-vigne-vin-anjou.fr s g n a d n v s d La grand fêt Contact Ann-Laur Pasqurau Tél. : 02 41 78 42 75 contact@mus-vign-vin-anjou.fr Dux jours d fstivités autour ds vndangs pour l plaisir d tous Samdi 3 octobr D 14h30 à 18h30

Plus en détail

DOSSIER : La Validation des Acquis de l Expérience (VAE) ou comment transformer son expérience en un diplôme

DOSSIER : La Validation des Acquis de l Expérience (VAE) ou comment transformer son expérience en un diplôme magazin du résau ds Grta d orrain n 28 - sptmbr 2009 Info Continu a passion d formr DOSSIER : a Validation ds Acquis d l Expérinc (VAE) ou commnt transformr son xpérinc n un diplôm A votr srvic, à votr

Plus en détail

CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN

CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN Châtillon, LE «PARIS» D UN AVENIR TRANQUILLE Aux ports d la capital s cach un ndroit rmarquabl : la vill d Châtillon, dynamiqu t accuillant,

Plus en détail

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP ADMINISTRATEURS DE BIENS ET AGENTS IMMOBILIERS Compagni Europénn d Garantis t Cautions 128 ru La Boéti 75378 Paris Cdx 08 - Tél. : +33 1 44 43 87 87 Société anonym

Plus en détail

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages IUT ds Pays d l Adour - RT2 Informatiqu - Modul IC2 - Algorithmiqu Avancé Contrôl d TP Dictionnair & Arbrs Binairs mrcrdi 20 mars 2013 duré : 3h 6 pags Ls programms d corrction orthographiqu ont bsoin

Plus en détail

Le rôle d évaluation foncière au service d une approche territoriale ciblée : le cas de Montréal

Le rôle d évaluation foncière au service d une approche territoriale ciblée : le cas de Montréal L rôl d évaluation foncièr au srvic d un approch trritorial ciblé : l cas d Montréal Suzann Chantal st économist t consillèr n aménagmnt Stéphan Charbonnau st détntur d un maîtris n étud urbain Ls dux

Plus en détail

B T S B A C H E L O R + 4 / + 5 www.ieftourisme.com

B T S B A C H E L O R + 4 / + 5 www.ieftourisme.com B T S B A C H E L O R + 4 / + 5 www.iftourism.com 3 Vous ouvrir ls ports ds mtirs du tourism... Caractérisé par son implantation multi-campus, l IEFT Group IDRAC contribu activmnt au dévloppmnt ds métirs

Plus en détail

CONCEPT ET PLAN DES STANDS

CONCEPT ET PLAN DES STANDS VOTRE PARTENAIRE EN MARKETING RH ET Womn'sUNIVERSITES Contact-Day Romandi 01 Concpt & Plan ds stands EN RECRUTEMENT DANS LES WOMEN'S CONTACT-DAY ROMANDIE 01 Swiss Tch Cntr, Lausann 11 avril 01 13 h 17

Plus en détail

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient GO NEWSLETTER N 1/2015 19 janvir 2015 L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation ACTUALITÉ L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation Allianc pour la qualification profssionnll

Plus en détail

au Point Info Famille

au Point Info Famille Qustion / Répons au Point Info Famill Dossir Vivr un séparation La séparation du coupl st un épruv souvnt longu t difficil pour la famill. C guid vous présnt ls différnts démarchs n fonction d votr situation

Plus en détail

Solutions industrielles. Des capteurs aux serveurs

Solutions industrielles. Des capteurs aux serveurs Solutions industrills Ds capturs aux srvurs Ds capturs aux srvurs Pour fair fac à la situation économiqu actull, ls ntrpriss t ls usins produisant ds bins manufacturés, du pétrol, du gaz, ds produits alimntairs

Plus en détail

CAHIER PRATIQUE DOCUMENTS

CAHIER PRATIQUE DOCUMENTS CAHIER PRATIQUE DOCUMENTS JUIN-JUILLET 2010 GUIDE À L USAGE DES ÉLUS LOCAUX L logmnt social t ls politiqus locals d l habitat Dans l cadr ds compétncs qui lur sont conférés par l Etat, lls puvnt jour un

Plus en détail

Nous te remercions de nous aider dans ces efforts. STP, utilise un crayon à mine pour répondre à ce questionnaire

Nous te remercions de nous aider dans ces efforts. STP, utilise un crayon à mine pour répondre à ce questionnaire A Nous avons dmandé à ds millirs d élèvs canadins comm toi d répondr à ctt important nquêt, qui prmttra à Santé Canada d miux comprndr la consommation d tabac chz ls juns. Nous t rmrcions d nous aidr dans

Plus en détail

Conférence d ouverture La ville et le village intelligent : l opportunité du numérique Charles Despins, président-directeur général, Prompt inc.

Conférence d ouverture La ville et le village intelligent : l opportunité du numérique Charles Despins, président-directeur général, Prompt inc. Animatur d la Rncontr : Mathiu Gillt, Dirctur Rsponsabl du volt municipal la programmation préliminair Judi 3 avril 201 Placs limités pour ls capsuls, visit tchniqu t tabl rond. N manquz pas d vous inscrir

Plus en détail

CONCEPT ET PLAN DES STANDS

CONCEPT ET PLAN DES STANDS VOTRE PARTENAIRE EN MARKETING RH ET Womn'sUNIVERSITES Contact-Day Romandi 01 Concpt & Plan ds stands EN RECRUTEMENT DANS LES WOMEN'S CONTACT-DAY ROMANDIE 01 Swiss Tch Cntr, Lausann 11 avril 01 13 h 17

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE 2013

RAPPORT D ACTIVITE 2013 Activatur d vos projts RAPPORT D ACTIVITE 2013 LE MOT D UN ADMINISTRATEUR SOMMAIRE Dstiné à soutnir ds projts qui trouvnt difficilmnt ds financmnts sur ds marchés classiqus parc qu ils rlèvnt d activités

Plus en détail

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO isr la t l t t zon iqur nt TVA t Systèms d Information Rtour d xpérinc d ntrpris A3F - 26 mars 2015 Hélèn Prci du Srt COFELY INEO Pour Sup Ins À p NB. M 30/03/2015 Sommair isr la t l t t zon iqur nt I

Plus en détail

Découverte Sociale et Patrimoniale

Découverte Sociale et Patrimoniale Découvrt Social t Patrimonial M :... Mm :... Dat :... Origin du contact :... Sommair 1. Vous 3 Votr famill 3 Votr situation matrimonial 4 Votr régim matrimonial 4 Libéralités 4 2. Votr actif 5 Vos garantis

Plus en détail

Projet de soutien CSFP/OFFT case management Formation professionnelle

Projet de soutien CSFP/OFFT case management Formation professionnelle Projt d soutin CSFP/OFFT cas managmnt Formation profssionnll Cas managmnt Formation profssionnll CM FP C documnt st conçu comm un aid pour la mis n plac du cas managmnt Formation profssionnll. Il a un

Plus en détail

Entreprises Territoires. Développement Durable. Programme. Quel est l itinéraire le plus approprié à ma situation?

Entreprises Territoires. Développement Durable. Programme. Quel est l itinéraire le plus approprié à ma situation? Dévloppmnt Durabl Programm 13h30 14h00 14h30 Café d accuil Introduction ds Entrpriss-Trritoirs-Dévloppmnt Durabl Accuil par Jacqus DELAUME - Présidnt d la Commission Dévloppmnt Durabl t Environnmnt d la

Plus en détail

Fiche interprétative 010 Transfert de travailleurs

Fiche interprétative 010 Transfert de travailleurs Fich intrprétativ 00 Transfrt d travaillurs. Princip. A. Txt d loi. a. Décrt du 9//04 rlatif à l agrémnt t à l octroi d subvntions aux ntrpriss d insrtion. Art. 6. r. L Gouvrnmnt put dérogr à l articl

Plus en détail

Manuel d Approche systémique

Manuel d Approche systémique www.cclt.ca www.ccsa.ca Manul d Approch systémiqu Collaboration Avril 2014 À qui s adrss l présnt dossir? Ls dirigants t ls décidurs ds domains d la toxicomani t ds domains connxs, notammnt ls dircturs

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE NANTES ST-NAZAIRE

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE NANTES ST-NAZAIRE * BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE NANTES ST-NAZAIRE Slon l guid du Ministèr V2 Conformémnt à l articl 75 d la loi N 2010-788 du 12 juillt 2010 Sommair Introduction...

Plus en détail

COMBLISSIMO. BigMat vous offre un vélo électrique* Machine à souffler la laine de verre Comblissimo

COMBLISSIMO. BigMat vous offre un vélo électrique* Machine à souffler la laine de verre Comblissimo DU 10 SEPTEMBRE AU 8 NOVEMBRE 2014 COMBLISSIMO Isolant thrmiqu pour l isolation ds combls prdus * Réglmnt du tirag au sort disponibl n agnc t sur simpl dmand. Machin à soufflr la lain d vrr Comblissimo

Plus en détail

SPORTS ANIMATION. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE

SPORTS ANIMATION. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE SPORTS ANIMATION Pour accédr dirctmnt à la fich qui vous intérss, cliquz sur l titr. Vous pouvz rvnir au sommair SPORT ANIMATION grâc à c bouton! Rtrouvz égalmnt touts ls fichs ds autrs domains : AGRICULTURE

Plus en détail

Subventions Diverses 2009

Subventions Diverses 2009 Dirction Tchniqu Nom du portur Titr du Objctifs du Rattachmnt au programm d financmnts 09-036 SOS Hépatits Projt 1: Forum National (19 t 20 nov 09) Projt 2 : Sit Intrnt Projt 1: Obj. Généraux: Rdonnr confianc

Plus en détail

Une bourse pour toi? Pose ta candidature!

Une bourse pour toi? Pose ta candidature! Un bours pour toi? Pos ta candidatur! Pour ls bourss d xcllnc du Gala du mérit étudiant 2014 La Fondation du Cégp d Trois-Rivièrs, n collaboration avc la Dirction ds srvics aux étudiants du Cégp d Trois-

Plus en détail

MODALITÉS MISSIONS CONTACTS MOYENS PRÉSENTATION RÉSULTATS. Soutenir les PME-PMI. dans leur. Innovation et Développement Endogène des Entreprises

MODALITÉS MISSIONS CONTACTS MOYENS PRÉSENTATION RÉSULTATS. Soutenir les PME-PMI. dans leur. Innovation et Développement Endogène des Entreprises dans lur démarchd innovation Innovation t Dévloppmnt Endogèn ds Entrpriss Soutnir ls PME-PMI UIMM Loir METALLURGIE rhodaninn UIMM Langudoc-Roussillon Auxrr UIMM Bourgogn Dijon UIMM PACA Nvrs CSM Haut-Savoi

Plus en détail

Par les délégués des 4 èmes Dans le cadre de la Commission Restauration

Par les délégués des 4 èmes Dans le cadre de la Commission Restauration Info Rsto Mai - Juin 2011 Par ls délégués ds 4 èms Dans l cadr d la Commission Rstauration Editorial Jûnr st dvnu à la mod. En tout cas, mangr très pu l st. Pour simplifir, ls fills n mangnt pas pour «fair

Plus en détail

Solution de communication d entreprise Aastra

Solution de communication d entreprise Aastra Solution d communication d ntrpris Aastra Téléphons mobils sur l Aastra 400 dès R.0 Mod d mploi Plats-forms priss n charg: Aastra 45 Aastra 430 Aastra 470 C mod d mploi décrit l intégration ds téléphons

Plus en détail

à Colombes, un éco-quartier répond à vos envies!

à Colombes, un éco-quartier répond à vos envies! C o l o m b s ( 9 2 ) à Colombs, un éco-quartir répond à vos nvis! un éco-quartir voit l jour! Imaginz un nouvl éco-quartir au srvic du dévloppmnt durabl t d la qualité d vi Découvrz Vivz un éco-quartir

Plus en détail

CATALOGUE. Disponible en prêt ou à la location. Renseignement DES EXPOSITIONS

CATALOGUE. Disponible en prêt ou à la location. Renseignement DES EXPOSITIONS Ligu pour la protction ds oisaux d la Sarth (LPO 72) CATALOGUE DES EXPOSITIONS Disponibl n prêt ou à la location Rnsignmnt LPO Sarth 43 ru d l Estérl Maison d l au 72100 L Mans Indx ds xpositions Ls xpositions

Plus en détail

Les hébergements dans les services hospitaliers : une pratique à risques

Les hébergements dans les services hospitaliers : une pratique à risques 6 Dossir Hébrgmnts Ls hébrgmnts d patints dans ds srvics hospitalirs dont n rlèv pas dirctmnt lur pathologi sont rlativmnt fréqunts, n raison d la pénuri d lits dans crtains spécialités. Cs situations

Plus en détail

L'INSA en poche LIVRET D ACCUEIL

L'INSA en poche LIVRET D ACCUEIL L'INSA n poch LIVRET D ACCUEIL 2014/2015 Binvnu à l'insa! Votr écol L Institut National ds Scincs Appliqués d Toulous (INSA) st un Grand Ecol publiqu d Ingéniurs n 5 ans, sous tutll du Ministèr d l'éducation

Plus en détail

territoire Pays de Gex Les Monts-Jura, un grand domaine skiable à deux pas de chez vous. Sommaire TNT : Journal de la Communauté de Communes

territoire Pays de Gex Les Monts-Jura, un grand domaine skiable à deux pas de chez vous. Sommaire TNT : Journal de la Communauté de Communes Trritoir Journal d la Communauté d Communs Pays d Gx Sommair Ls Monts-Jura, un grand domain skiabl à dux pas d chz vous. INITIATIVES Agricultur p.2 La CCPG s'ngag n favur ds spacs agricols Economi Ltl,

Plus en détail

Participez au projet novateur e-health des pharmacies

Participez au projet novateur e-health des pharmacies Participz au projt novatur -Halth ds pharmacis my-mdibox - l application médicamnts pour pharmacis t patints avc d nombruss prstations complémntairs V2.00_11_2013 Notr publicité actull : Et voici é t n

Plus en détail

Le premier service d information par SMS.

Le premier service d information par SMS. L prmir srvic d information par SMS. Snd to Act simplifi considérablmnt la vi d vos collaborats t d ls corrspondants. Ds cntrs d formations, ds univrsités t ds écols d commrcs nous font djà confianc. Faîts

Plus en détail

Système de Management du Portefeuille de Projets

Système de Management du Portefeuille de Projets Systèm d Managmnt du Portfuill d Projts PROJETS : Initiativs, invstissmnts, décisions, améliorations prmttant d produir avc plus d Valur à Référntil d gstion dstiné aux ntrpriss qui souhaitnt dévloppr

Plus en détail

appel à tous les artistes en herbe!

appel à tous les artistes en herbe! 04 N E AZIN G A LE MA DCPP CE DE L E FRAN ILE D E N Z F D J U I N 2 0 0 9 Êtr un agnt à la DCPP Il d Franc : appl à tous ls artists n hrb! IDF Zin lanc un concours d dssin sur l thèm Êtr un agnt à la DCPP

Plus en détail

Olivier GALLAND CNRS-GEMAS

Olivier GALLAND CNRS-GEMAS Olivir GALLAND CNRS-GEMAS INDIVIDUALISATION DES MŒURS ET CHOIX CULTURELS Dans l accès à c qu on appll parfois la «cultur légitim», la démocratisation smbl marqur l pas. Olivir Donnat l rmarquait ncor récmmnt

Plus en détail

de Neudorf 2015-2016 www.cscneudorf.org 42, rue du Neufeld 67100 Strasbourg 03 88 44 23 23 21, rue du Landsberg 67100 Strasbourg 03 88 34 69 44

de Neudorf 2015-2016 www.cscneudorf.org 42, rue du Neufeld 67100 Strasbourg 03 88 44 23 23 21, rue du Landsberg 67100 Strasbourg 03 88 34 69 44 Cntr Socio-Culturl d Nudorf 2015-2016 42, ru du Nufld 67100 Strasbourg 03 88 44 23 23 www.cscnudorf.org 21, ru du Landsbrg 67100 Strasbourg 03 88 34 69 44 34, ru d Wattwillr 67100 Strasbourg 03 88 34 47

Plus en détail

journée des professionnels de santé APPEL A COMMUNICATIONS DÉCEMBRE

journée des professionnels de santé APPEL A COMMUNICATIONS DÉCEMBRE APPEL A COMMUNICATIONS 12 DÉCEMBRE 2012 PROPOSITIONS DE RÉSUMÉS Ls propositions d résumés doivnt parvnir impérativmnt AU PLUS TARD LE 4 SEPTEMBRE 2012 http://sfr.larhumatologi.fr Vous dvz soumttr vos résumés

Plus en détail

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013 Enrichissmnt modal du Slctiv Mass Scaling Sylvain GAVOILLE 1 * CSMA 2013 11 Colloqu National n Calcul ds Structurs 13-17 Mai 2013 1 ESI, sylvain.gavoill@si-group.com * Autur corrspondant Résumé En raison

Plus en détail

Immobilier à NEW YORK. www.citystone.fr

Immobilier à NEW YORK. www.citystone.fr Immobilir à NEW YORK www.cityston.fr NEW YORK, UNE POSITION UNIQUE Nw York, t plus particulièrmnt sa mythiqu îl d Manhattan, fait parti ds principaux pôls économiqus, culturls t financirs d la planèt.

Plus en détail

Smart TENSTM. Instructions d utilisation

Smart TENSTM. Instructions d utilisation Smart TENS Instructions.qx6 30/10/06 16:16 Pag Smart TENSTM Instructions d utilisation L Smart TENS st un méthod d point pour soulagr la doulur, non médicamntus. C TENS numériqu st un apparil puissant,

Plus en détail

LICENCES. Les PROFESSIONNELLES RENTRÉE. académie de Nantes TOUTE L'INFO SUR LES MÉTIERS ET LES FORMATIONS. www.onisep.

LICENCES. Les PROFESSIONNELLES RENTRÉE. académie de Nantes TOUTE L'INFO SUR LES MÉTIERS ET LES FORMATIONS. www.onisep. RENTRÉE 2015 TOUTE L'INFO SUR LES MÉTIERS ET LES FORMATIONS Ls LICENCES PROFESSIONNELLES académi d Nants www.onisp.fr/lalibrairi ministèr d l Éducation national d l Ensignmnt supériur t d la Rchrch CAP

Plus en détail

Vente à distance et e-commerce. n e. m de s

Vente à distance et e-commerce. n e. m de s Vnt à distanc t -commrc t a h c a d s t n m t r Ls compo in A l d s g a n é m d s Edition 2011 rc t d Indu Chambr d Comm stri d l Ain Obsrvat oir du Commrc Vnt à distanc t -commrc énags d l Ain, m s d

Plus en détail

Becquet et Borel, Rouen Tour Trouvère à la Grand Mare, Barentin Tours. Bagneux Gaillon Brigalant et Desmarest.

Becquet et Borel, Rouen Tour Trouvère à la Grand Mare, Barentin Tours. Bagneux Gaillon Brigalant et Desmarest. N 13 - sptmbr 2012 GROUPE LOGILIANCE Accssibilité SODINEUF & LOGISEINE rénovnt pour vous L évolution du cadr d v ds locatairs pass indubitablmnt par l amélioration d l accssibilité au logmnt. Sodinuf t

Plus en détail

Développement de site web dynaùique Dot.NET

Développement de site web dynaùique Dot.NET Dévloppmnt d sit wb dynaùiqu DotNET Voici qulqus xmpls d sits wb administrabl Cs sits Wb sont dévloppé n ASPNET sur un Bas d donné SQL 2005 C typ d dévloppmnt wb convint parfaitmnt a un boutiqu n lign,

Plus en détail

Vu la loi n 17-99 portant code des assurances prom ulguée par le dahir n 1-02-238 du 25 rejeb 1423 (3 octobre 2002), telle qu'elle a été complétée ;

Vu la loi n 17-99 portant code des assurances prom ulguée par le dahir n 1-02-238 du 25 rejeb 1423 (3 octobre 2002), telle qu'elle a été complétée ; Arrêté du ministr s financs t la privatisation n 2241-04 du 14 kaada 1425 rlatif à la présntation s opérations d'assurancs (B.O. n 5292 du 17 févrir 2005). Vu la loi n 17-99 portant co s assurancs prom

Plus en détail

Devenez ingénieur en Génie Informatique et Statistique par la voie de l apprentissage

Devenez ingénieur en Génie Informatique et Statistique par la voie de l apprentissage Dvnz ingéniur n Géni Informatiqu t Statistiqu par la voi d l apprntissag > Formation d ingéniur d 3 ans par altrnanc habilité par la Commission ds Titrs d Ingéniur (CTI) Rntré 2015 www.polytch-lill.fr

Plus en détail

Programme GénieArts Î.-P.-É. 2009-2010. GénieArts

Programme GénieArts Î.-P.-É. 2009-2010. GénieArts Programm GéniArts Î.-P.-É. 2009-2010 GéniArts Allum l nthousiasm ds juns à l égard d l acquisition ds matièrs d bas par l truchmnt ds arts. Inspir la collaboration ntr ls artists, ls nsignants, ls écols

Plus en détail

devenez ingénieur de haut niveau.

devenez ingénieur de haut niveau. Imaginons ls monds d dmain, dvnz ingéniur d haut nivau. Livrt ds Formations Prmir résau français ds écols d ingéniurs polytchniqus ds univrsités L mot du coordinatur Ls écols du résau national Polytch,

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 23 NOVEMBRE 2007 DELIBERATION N CR-0705.290 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Contrat d filièr agroalimntair régional LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON, VU l Cod général ds collctivités

Plus en détail

Dossier 5 26 SEPT. > 4 OCT. WWW.FOIRE-DAUPHINE.COM

Dossier 5 26 SEPT. > 4 OCT. WWW.FOIRE-DAUPHINE.COM Dossir 5 1 0 2 s s d pr 26 SEPT. > 4 OCT. m 79 u d Foir auphin D s h t n r a La P... u d n t t a WWW.FOIRE-DAUPHINE.COM Sommair Présntation 2 La Foir, un forc commrcial 3 Plus qu un Foir 4 Ls nouvautés

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION Ls informations donnés nécssairs pour traitr votr candidatur rstront confidntills. Un dossir incomplt n put êtr xaminé. C dossir d candidatur rst soumis à l approbation

Plus en détail

Journée d échanges techniques sur la continuité écologique

Journée d échanges techniques sur la continuité écologique 16 mai 2014 Journé d échangs tchniqus sur la continuité écologiqu Pris n compt d critèrs coûts-bénéfics dans ls étuds d faisabilité Gstion ds ouvrags SOLUTION OPTIMALE POUR LE MILIEU Gstion ds ouvrags

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ. Maison de l Emploi Sarthe Nord

RAPPORT D ACTIVITÉ. Maison de l Emploi Sarthe Nord 11060232_rapport_annul_2010_projt 06/07/11 15:32 Pag1 RAPPORT D ACTIVITÉ 2010 Maison l Emploi Sarth Nord sommair La Maison l Emploi Sarth Nord n 2010 p. 2 La Maison l Emploi Sarth Nord : un résau partnairs

Plus en détail

La Branche. des services de l'automobile. Dossier de presse 24 janvier 2012

La Branche. des services de l'automobile. Dossier de presse 24 janvier 2012 La Branch ds srvics d l'automobil Dossir d prss 24 janvir 2012 Contact prss : Mari-Joëll Dpardiu tél. : 01 41 14 13 41 dpardiumj@anfa-auto.fr Obsrvatoir d Branch ds Srvics d l Automobil Sit Intrnt dédié

Plus en détail

LE programme du casino septembre - décembre 2013

LE programme du casino septembre - décembre 2013 LE programm du casino sptmbr - décmbr 2013 Un an déjà! Pascal Passarlli Dirctur Général C st la rntré La météo s dégrad, ls jours raccourcissnt t l moral st souvnt aussi gris qu l cil. Hurusmnt, l casino

Plus en détail

La halle Pajol. Structures grande portée : tendance utilitariste. Toiture-terrasse bois : tout est possible? Chantier Bois de A À Z.

La halle Pajol. Structures grande portée : tendance utilitariste. Toiture-terrasse bois : tout est possible? Chantier Bois de A À Z. Chantir Bois A À Z La hall Pajol Tchniqus Structurs gran porté : tnanc utilitarist Étanchéité Toitur-trrass bois : tout st possibl? n 78 octobr/novmbr 2013 9 www.woosurfr.com v Photo : Axl Tilch-Dahl

Plus en détail

Ballon info Décembre

Ballon info Décembre Ballon info Décmbr n 70 2014 Fair miux avc moins L État impos aux collctivités d frinr lurs dépnss afin d contribur au rdrssmnt ds compts publics. Objctif louabl compttnu ds déficits. En réduisant durablmnt

Plus en détail

Demande de retraite de réversion

Demande de retraite de réversion Nous somms là pour vous aidr Dmand d rtrait d révrsion Ctt notic a été réalisé pour vous aidr à complétr vos dmand t déclaration d rssourcs. Pour nous contactr : Vous désirz ds informations complémntairs,

Plus en détail

Les pierres angulaires d un avenir meilleur

Les pierres angulaires d un avenir meilleur Ls pirrs angulairs d un avnir millur XELLA propos plusiurs solutions d murs innovants qui s inscrivnt parfaitmnt dans la tndanc d constructions pu énrgivors t qui sont prêts pour 2020. Photo couvrtur:

Plus en détail

Céline Arnold, Michèle Lelièvre*

Céline Arnold, Michèle Lelièvre* Dossir L nivau d vi ds prsonns âgés d 1996 à 2009 : un progrssion moynn n lign avc cll ds prsonns d âg actif, mais ds situations individulls t générationnlls plus contrastés Célin Arnold, Michèl Llièvr*

Plus en détail

PACK AFFILIÉ - PREMIUM - COURTIER

PACK AFFILIÉ - PREMIUM - COURTIER PACK AFFILIÉ - PREMIUM - COURTIER Partnrs nd Bo us Marcq- n-b Tourc oin g aroul Ro ub La Mad la Ré pu bl u iq a ix www360courtagfr nu d lin Av Lill Dmand Partn rs ASSURÉ 1 4)4³ %43 )'%- 2%3% s )$% ASSURÉ

Plus en détail

«COMBATTRE LES BLEUS» Ce que signifie le programme social des Conservateurs pour les femmes

«COMBATTRE LES BLEUS» Ce que signifie le programme social des Conservateurs pour les femmes «COMBATTRE LES BLEUS» C qu signifi l programm social ds Consrvaturs pour ls fmms La 13 Conférnc national d la condition féminin du CTC Documnt d conférnc L hôtl Crown Plaza Ottawa L hôtl Ottawa Marriott

Plus en détail

n/a Aucun frais de 18-80 Tel que défini au tablea u des

n/a Aucun frais de 18-80 Tel que défini au tablea u des Compagni La Capital La positiv -Aucun xamn médical n st rquis lors d l adhésion. Il vous suffit d répondr à 4 qustions d admissibilité. L montant d la protction st choisi unité d 2 500 $ avc un maximum

Plus en détail

Juin 2013. www.groupcorner.fr

Juin 2013. www.groupcorner.fr r p d r i Do Juin 2013 www.groupcornr.fr Contact Pr : Carolin Mlin & Jan-Claud Gorgt Carolin Mlin TIKA Mdia 06 61 14 63 64 01 40 30 95 50 carolin@tikamdia.com Jan-Claud Gorgt J COM G 06 10 49 18 34 09

Plus en détail

La présente note résume les conclusions et recommandations de l étude et en tire des leçons pour la Banque.

La présente note résume les conclusions et recommandations de l étude et en tire des leçons pour la Banque. Chif Economist Complx Départmnt régional cntr - ORCE Edition n 1 Mars 2013 QUE RETENIR? - La promotion d l invstissmnt privé structurant doit occupr un plac prépondérant dans ls politiqus publiqus - La

Plus en détail

Bénévole pour quoi? N 20 - Sommaire. N 20 - Déc 08. v d s. f www.e-volontaires.org/rennes. 315 bénévoles désormais, et on s'arrête là pour l'instant.

Bénévole pour quoi? N 20 - Sommaire. N 20 - Déc 08. v d s. f www.e-volontaires.org/rennes. 315 bénévoles désormais, et on s'arrête là pour l'instant. N 20 - Déc 08 v l'af d s o f ls in Touts jour sur miss A Rnns www.-volontairs.org/rnns Bénévol pour quoi? 315 bénévols désormais, t on s'arrêt là pour l'instant. On s'arrêt car vous êts un bonn soixantain

Plus en détail

Rentrée rythmée! n 400. Pont Mathilde : démarrage des travaux. p.5. www.rouen.fr. du mercredi 4 septembre au mercredi 18 septembre 2013

Rentrée rythmée! n 400. Pont Mathilde : démarrage des travaux. p.5. www.rouen.fr. du mercredi 4 septembre au mercredi 18 septembre 2013 C : 100 % M : 75 % C : 25 % M : 100 % J : 100 % M : 35 % J : 100 % n 400 www.roun.fr du mrcrdi 4 sptmbr au mrcrdi 18 sptmbr 2013 Rntré rythmé! Corrspondanc Quadri. Pont Mathild : démarrag ds travaux. p.5

Plus en détail