1. Éditorial. Décembre 2011 Volume 4 no. 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1. Éditorial. Décembre 2011 Volume 4 no. 1"

Transcription

1 Les aînés regroupés de Charlesbourg 7260, boulevard Cloutier, Québec, G1H 3E8 Décembre 2011 Volume 4 no Éditorial Gérald Lavoie Président Les réussites de l ARC. Depuis sa fondation en novembre 1989, l ARC (les Aînés Regroupés de Charlesbourg) s intéresse à l aspect social et communautaire de la vie des aînés. L arrondissement compte un bon nombre d organismes dispersés sur le territoire, chacun étant centré sur quelques activités de loisir se déroulant dans son environnement proche et communiquant peu avec les organismes voisins. Il n est pas facile d intervenir avec succès dans ce domaine mais il faut reconnaître que l ARC a entrepris depuis 3 ans une démarche qui produit des résultats positifs. Ayant comme mission de favoriser la concertation entre les organismes d aînés et l Arrondissement, l ARC s est impliqué dans la formulation et l application de la Politique de reconnaissance des organismes et, dans ce nouveau contexte, dans la mise en place de nouvelles relations entre les organismes et les corporations de loisir. L ARC est ensuite intervenu lors de la mise en place de la Politique de tarification. Il y eut ensuite VADA et SIRA. VADA, pour Québec Ville Amie Des Aînés, met en application une étude de l Organisation Mondiale de la Santé avec des budgets fournis par le ministère de la Famille et des Aînés du Québec. L ARC, sollicité par l Arrondissement pour collaborer ici à la réalisation du projet a élaboré un plan d action en cinq axes afin de promouvoir la Participation sociale. Comme participant majeur du comité de réalisation, en collaboration avec le CSSS-Québec-Nord et le CAABC, il encadre et soutient le chargé de projet dans une démarche qui s intéresse à la bonne santé physique et à la dynamique sociale de la population d aînés. SIRA est un programme du ministère de la Famille et des Aînés qui offre un Soutien aux Initiatives favorisant le Respect des Aînés. Avec la subvention obtenue pour trois ans, l ARC a entrepris de favoriser le fonctionnement harmonieux à l intérieur des conseils d administration des organismes d aînés. A cette fin, il réunit trois fois dans l année les membres des CA et leur offre une animation qui vise une évolution des mentalités des administrateurs et des membres. Il met aussi à la disposition des organismes les services d une intervenante à raison d une journée par semaine. Le président de l ARC est même intervenu personnellement pour contribuer à solutionner certaines problématiques. Le projet Milieu de vie est un volet du plan d action VADA mais il est financé par SIRA pour l expertise et la publication. L expérimentation a été effectuée par la CJR au niveau de son conseil d administration et de son équipe de responsables d activités. La rédaction menée en plusieurs étapes, même au cœur de l été, a conduit à la publication d un guide dont le lancement sera fait à la prochaine réunion des présidents en janvier Les organismes disposeront alors d un outil

2 2 pour réfléchir et installer chez eux une atmosphère plus agréable. Ils pourront même disposer d une intervenante spécialisée pour animer cette démarche. Le projet La Boursicote répond à un autre volet du plan d action de VADA. Il vise à instaurer un système d échange de services entre aînés. La formulation et l expérimentation du système ont été menées par une intervenante grâce à une subvention obtenue par le CAABC pour une durée d un an. Le guide de la Boursicote sera aussi lancé à la réunion de janvier L ARC-en-ciel, enfin, est publié à la suite de chacune des trois réunions par l ARC avec la précieuse collaboration de l arrondissement. Il dit les réussites et les espoirs de l ARC. 2. Rencontre des présidents Le 27 septembre dernier, c est sous le thème de «L accueil des nouveaux membres», que les administrateurs d associations et d organismes offrant des services aux aînés de Charlesbourg se sont réunis à la salle Pierre-Garon. Plus de 70 participants ont eu l occasion d apprécier une animation théâtrale de la troupe du «Théâtre des aînés de Charlesbourg» et de participer à un atelier sous la direction de Madame Odette Godin portant sur l importance de l accueil dans les associations d aînés. Pour clore l atelier qui comprenait quatre grandes questions, les équipes formées se sont désignées un représentant pour le retour en plénière. Avant de passer au dîner gracieusement offert par la division des loisirs de l Arrondissement de Charlesbourg, l ARC a rendu hommage à M. Gaétan Monnière pour son implication à Charlesbourg. D autre part, une représentante du Centre de prévention du suicide a dressé un portrait de leurs services offerts aux aînés. 2.1 Atelier «L importance de l accueil» Lors de l atelier, quatre questions en lien avec le thème ont été posées aux différentes équipes. Voici une synthèse des pistes de solution proposées par les administrateurs des différents organismes d aînés de Charlesbourg. Question 1. Quel est mon intérêt à accueillir de nouvelles personnes dans le groupe? Recevoir de nouvelles personnes est motivant pour le groupe; cela augmente le nombre de participants aux activités et prépare la relève. Cela nous permet aussi de faire de nouvelles connaissances, de recevoir de nouvelles idées et de profiter de l expérience et des connaissances de nouvelles personnes. Question 2. Quels sont les principaux défis pour la nouvelle personne qui arrive? Son premier défi est de sortir de chez elle, de choisir le groupe pour faire ce qu elle ne pouvait pas faire lorsqu elle travaillait et de réussir à se faire accepter par ce groupe. Elle doit être vraiment déterminée à vouloir s intégrer et parler avec les gens, elle doit oser. Son défi est de faire sa place (pas facile d entrer dans un clan déjà formé) et de prendre les moyens de bien connaître l organisme et toutes ses activités. Pour la personne qui entre au C.A., le défi est de donner le meilleur d elle-même, d accepter de l aide si besoin, de se faire respecter et de respecter les autres membres. Questions 3 et 4. Qu est-ce que je peux faire pour mieux accueillir la nouvelle personne? Moi personnellement comme individu? Sourire, aller vers elle, lui donner la main, me présenter, être à son écoute, m intéresser à elle, être attentionné et essayer de connaître ses expériences de vie. Je peux aussi lui garder une place à côté de moi, la présenter à d autres membres, lui donner de l information sur les activités, lui présenter les membres du C.A. et la remercier d être venue dans notre groupe. Au niveau de l organisation en général? Il convient de désigner une personne à l accueil et répartir les tâches (avoir des comités et des rôles le plus clair possible). On pourrait aussi jumeler

3 3 une nouvelle personne avec un ancien membre pour aider à briser les clans. En tant que membre du C.A., donner l exemple et rappeler souvent que l accueil, ce n est pas juste une fois mais c est continuel. On pourrait ajouter des activités pour débutants, on pourrait prendre un moment avec les nouveaux pour bien leur présenter l organisme et son fonctionnement. On pourrait ajouter une boîte à suggestions pour que tous les membres soient concernés par l accueil et par les activités. Il est important de stimuler un sentiment d appartenance et de donner une bonne accessibilité aux lieux de rencontres. Ça pourrait même être très intéressant d avoir un document donnant un protocole d accueil. Conclusion sur le rôle du C.A. au niveau de l accueil. Les membres du C.A. ont à motiver cette attitude d accueil et cet esprit de groupe; il serait important d être aux aguets des bons gestes et de féliciter et remercier les membres qui ont fait des efforts pour bien accueillir les nouveaux. Comme on faisait autrefois dans les églises pour la dîme il pourrait même y avoir un thermomètre avec un objectif de nouveaux membres, avoir quelque chose qui permet de visualiser que le groupe fait du progrès dans sa démarche d accueil. Pour créer une atmosphère de joie et d entraide, des phrases peuvent être écrites sur un tableau pour faire réfléchir et renouveler l objectif d avoir du plaisir et «qu on se sente bien chez nous». apport important et son implication au sein de la communauté et de l ARC. Son implication sociale, ayant commencé comme président des Retraités Desjardins, s est poursuivie chez nous de diverses façons. Il a été pendant neuf ans vice-président du club Les Aînés actifs d Orsainville, et pendant plusieurs années administrateur et représentant de son association aux Aînés regroupés de Charlesbourg. A son club, il a supporté plusieurs activités de loisir traditionnelles et en a inauguré de nouvelles. A l occasion des célébrations à Charlesbourg du 400 e anniversaire de Québec, il était responsable du whist. Toujours actif, dynamique et motivateur depuis sa retraite, il s est impliqué intensément dans l organisation de voyages et de croisières pour le public en général et pour son club en particulier. Il est présentement trésorier bénévole pour la Société Saint-Vincent de-paul à la paroisse Saint-Pierre-aux- Liens. Les Aînés Regroupés de Charlesbourg sont heureux de souligner la contribution de ce grand bâtisseur de notre communauté. 3. Journée internationale des aînés Le 1 er octobre dernier, en collaboration avec l ARC et le projet VADA, l arrondissement de 2.2 Hommage à M. Gaétan Monnière Dans le cadre de la journée internationale des aînés, le conseil d administration de l ARC a rendu hommage à M. Gaétan Monnière pour son

4 4 Charlesbourg a invité gratuitement les aînés du territoire à un dîner-spaghetti au Patro de Charlesbourg dans le cadre de la journée internationale des aînés. Plus d une centaine de personnes se sont déplacées pour échanger et fraterniser avec leurs pairs. L objectif premier était de briser l isolement social des ainés moins bien nantis de Charlesbourg en leur permettant de rencontrer des responsables d organismes. 4. Financement des Ainés Regroupés de Charlesbourg Depuis les trois dernières années, l A.R.C bénéficie d une subvention du Ministère de la famille et des aînés sous le nom de «SIRA» (Soutien aux initiatives visant le respect des aînés). Il faut souligner que cette subvention a permis à l A.R.C. d embaucher une personne ressource à raison d une journée par semaine afin d aider plusieurs organismes dans l amélioration de leur fonctionnement. Les effets positifs sont que l A.R.C a vu son nombre de membres augmenter, la concertation entre les organismes œuvrant dans la communauté s est accentuée et les aînés sont plus que jamais représentés auprès des instances décisionnelles. Puisque cette subvention ne pourra pas être reconduite pour les années futures, le conseil d administration l A.R.C a déjà amorcé des réflexions et fait des actions afin d assurer la pérennité de l organisation. Comme il y a encore plusieurs avenues possibles, et que nous sommes en attente de réponses à certains niveaux, le conseil d administration de l A.R.C. est optimiste en regard de son avenir. MRC du Témiscamingue s étaient donné rendezvous à Québec pour cette rencontre annuelle. L équipe du projet VADA de Charlesbourg avait lancé l invitation pour la réalisation du colloque 2011 dans notre milieu. La formule du colloque était identique à celle de l année dernière. Lors de la première journée, nous avons eu droit à la présentation des différents projets des villes, ce qui nous a donné un aperçu du travail réalisé et de l avancement de chacun des projets. Voici quelques éléments du travail réalisé par les différentes villes au cours de la dernière année. Les actions de Sherbrooke concernaient, entres autres, l offre d activités adaptées aux besoins des personnes aînées, le soutien financier des organismes communautaires desservant la clientèle aînée, le développement du réseau piétonnier et de pistes cyclables, le maintien sécuritaire à domicile des aînés et l encouragement de la concertation des organismes pour aînés. Rivière-du-Loup a mis l accent sur des activités de loisirs principalement sportives, mais aussi sociales et intergénérationnelles (club de marche, aménagements de sentiers pédestres, d aires de repos, etc.). De la promotion et sensibilisation ont été effectuées en ce qui concerne les abus, la conduite automobile, le transport collectif et les besoins en logement adapté. Une réflexion s est amorcée sur l isolement social. 5. Des nouvelles de Ville Amie des Aînés Colloque VADA 2011 Les 10 et 11 novembre derniers, l arrondissement de Charlesbourg accueillait le troisième colloque des Villes-amies des aînés. Environ 25 personnes provenant des villes de Granby, Drummondville, Rivière-du-Loup, Rimouski, Sherbrooke et la

5 5 La ville de Drummondville a mis sur pied une campagne de sensibilisation afin de promouvoir l image positive des aînés. Des activités physiques, de loisirs et culturelles ont été initiées (projet bibliomobile, parcours d exercices, «j bouge à mon rythme»). D autres actions ont vu le jour en collaboration avec d autres partenaires dont le Service de prévention des incendies, la Table des aînés, l Office d habitation, et des projets ont été réalisés avec le comité de suivi de la Politique d accessibilité universelle. Le comité s est préoccupé aussi de l isolement social en initiant le projet «Réseau âge». qui cible principalement la participation sociale des aînés dans un projet intégré autour de cinq axes : les saines habitudes de vie, le milieu de vie, l isolement social, l engagement social et l amélioration de l accès aux services municipaux. *** Granby a travaillé sur l aspect du logement répondant aux besoins des aînés (logement adapté, résidence bigénérationnelle ). La ville a aussi poursuivi des objectifs favorisant le respect, l inclusion sociale et l engagement des aînés dans la communauté. Des actions ont porté aussi sur l importance de l activité physique et le soutien dans la diffusion de l information destinée aux aînés. Rimouki travaille sur un projet de Maison des aînés et sur un processus de développement de partenariat Ville et CSSS. L équipe œuvre aussi sur la révision du plan d urbanisme et de la politique familiale, ainsi que du Plan de mobilité Active qui touchera grandement les aînés. La MRC du Témiscamingue a consolidé son projet avec ses 17 accompagnateurs qui font du transport dans la vaste région de la MRC. Les accompagnateurs ont été formés aussi sur la bonne alimentation par une diététicienne du CSSS afin d être en mesure de conseiller leurs passagers. Plusieurs localités se préoccupent des saines habitudes de vie et ont commencé un projet de Vie active avec l Agence de santé. Un projet qui vise à briser l isolement a vu le jour et une ligne d écoute pour aînés a été mise en place. Le temps des fêtes arrive à grands pas et le conseil d administration des Aînés regroupés de Charlesbourg vous souhaite de Joyeuses Fêtes et une bonne année 2012 dans la santé et la joie avec tous ceux qui vous sont chers. Les plans d actions des Villes-amies des aînés touchent l ensemble des pétales de la marguerite décrivant l ensemble des volets du plan d action de l Organisation mondiale de la santé. Cependant, Charlesbourg est le seul projet VADA

Mot du maire. Mot du comité MADA

Mot du maire. Mot du comité MADA Mot du maire En se dotant d un plan d action MADA (Municipalité Amie des Aînés), Sainte-Monique confirme sa volonté de vouloir prendre soin de ses citoyens et de leur qualité de vie. Nous espérons que

Plus en détail

Champ d intervention 2 : Loisirs, sports et culture

Champ d intervention 2 : Loisirs, sports et culture PLAN D ACTION 2011-2014 Politique familiale et des aînés de Saint-Ulric Champ d intervention 1 : Communication 1.1. Favoriser une meilleure circulation de l information concernant les initiatives citoyennes,

Plus en détail

Présenté par: Responsable à la vie communautaire Ville de Granby

Présenté par: Responsable à la vie communautaire Ville de Granby SANTÉ PUBLIQUE POUR DÉBUTANT (CSSS 101) 1 Présenté par: Lorraine Deschênes: Chef des programmes de santé publique et d action communautaire, CSSS de la Haute-Yamaska Noel-André Delisle: Yvon Boisvert:

Plus en détail

inventaire des mesures existantes définition de la famille

inventaire des mesures existantes définition de la famille 2 POLITIQUE FAMILIALE 3 4 5 6 7 8 8 9 mot du maire mot de la conseillère déléguée à la famille introduction inventaire des mesures existantes portraits de famille mission générale de la politique générale

Plus en détail

Présenté par: Nicole Godin Enseignante en soins infirmiers Cégep de Drummondville

Présenté par: Nicole Godin Enseignante en soins infirmiers Cégep de Drummondville Présenté par: Nicole Godin Enseignante en soins infirmiers Cégep de Drummondville Projet soins infirmiers Réussir individuellement et collectivement: une approche par projet Briser l isolement Les stagiaires

Plus en détail

RÉPERTOIRE DES RESSOURCES CS DES BOIS-FRANCS PARTENAIRES POTENTIELS À LA TRANSITION ÉCOLE/VIE ACTIVE (TÉVA)

RÉPERTOIRE DES RESSOURCES CS DES BOIS-FRANCS PARTENAIRES POTENTIELS À LA TRANSITION ÉCOLE/VIE ACTIVE (TÉVA) RÉPERTOIRE DES RESSOURCES CS DES BOIS-FRANCS PARTENAIRES POTENTIELS À LA TRANSITION ÉCOLE/VIE ACTIVE (TÉVA) N.B. LES INFORMATIONS FOURNIES PEUVENT AVOIR ÉTÉ MODIFIÉES DEPUIS LA DERNIÈRE MISE À JOUR. CE

Plus en détail

Adoptée le 1 er décembre 2014

Adoptée le 1 er décembre 2014 VOLETS DE LA POLITIQUE DOMICILIAIRE DE BUCKLAND VOLET 1 : ATTRACTION VOLET 2 : ACCUEIL VOLET 3 : RÉTENTION Adoptée le 1 er décembre 2014 1 PROFIL DE LA CLIENTÈLE CIBLE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE BUCKLAND

Plus en détail

RAPPORT DES ACTIVITÉS 2010-2011 PRÉSENTÉ À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE PAR

RAPPORT DES ACTIVITÉS 2010-2011 PRÉSENTÉ À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE PAR RAPPORT DES ACTIVITÉS 2010-2011 PRÉSENTÉ À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE PAR L ASSOCIATION DES GRANDS-PARENTS DU QUÉBEC LE 25 SEPTEMBRE 2011 1 Association des grands-parents du Rapport d activités 2010-2011 Monic

Plus en détail

Le projet Sûres d Elles

Le projet Sûres d Elles Le projet Sûres d Elles Expérience et apprentissages Contrat de ville - 2006 1 L ÉVALUATION PARTICIPER À UNE ÉVALUATION, c est se donner un temps / espace pour regarder le passé et le présent pour mieux

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE BE

RAPPORT ANNUEL DE BE Chaque milieu a sa couleur, sa réalité et son expertise. Bénévoles d Expertise est celui qui favorise le partage, l échange et le transfert des connaissances. Bénévoles d Expertise entend réussir la réalisation

Plus en détail

POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF (Adoptée le 12 décembre, 2008)

POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF (Adoptée le 12 décembre, 2008) POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF (Adoptée le 12 décembre, 2008) 1. INTRODUCTION En octobre 2006, le gouvernement du Québec lançait son Plan d action gouvernemental

Plus en détail

PANORAMA. organismes communautaires

PANORAMA. organismes communautaires PANORAMA des types de financement accessibles aux organismes communautaires 3 février 2011 Formes de financement Financement direct gouvernemental (soutien à la mission globale, ententes de service, projets)

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. 1.1 Introduction.. 1. 1.2 Profil des familles de Stanstead 2. 1.3 Nature de la politique 3. Volet 1 : Prendre racine à Stanstead

TABLE DES MATIÈRES. 1.1 Introduction.. 1. 1.2 Profil des familles de Stanstead 2. 1.3 Nature de la politique 3. Volet 1 : Prendre racine à Stanstead PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE ET DE SOUTIEN AUX FAMILLES DE LA VILLE DE STANSTEAD EN COLLABORATION AVEC LA CAISSE DESJARDINS DE STANSTEAD DANS LE CADRE DE SA POLITIQUE DE BIENVENUE Projet rédigé par : Le

Plus en détail

POLITIQUE FAMILIALE DU CANTON DE WESTBURY

POLITIQUE FAMILIALE DU CANTON DE WESTBURY POLITIQUE FAMILIALE DU CANTON DE WESTBURY «Penser et agir famille» LES OBJECTIFS 1. Accueillir les familles avec respect et ouverture d esprit dans toutes leurs formes et leurs différences. 2. Stimuler

Plus en détail

Automne 2005 : Consultation sur les orientations pour la sécurité alimentaire dans le cadre d un budget récurrent.

Automne 2005 : Consultation sur les orientations pour la sécurité alimentaire dans le cadre d un budget récurrent. Initiative de soutien au développement de la sécurité alimentaire dans la région de Montréal. Cadre de référence 2007-2012 Document de consultation Agence de la santé et des services sociaux de Montréal-

Plus en détail

AIDE-MÉMOIRE CONCERNANT LES ÉLÉMENTS DU RAPPORT D ACTIVITÉS MAINTIEN DE LA RECONNAISSANCE AU PROGRAMME DE SOUTIEN AUX ORGANISMES COMMUNAUTAIRES

AIDE-MÉMOIRE CONCERNANT LES ÉLÉMENTS DU RAPPORT D ACTIVITÉS MAINTIEN DE LA RECONNAISSANCE AU PROGRAMME DE SOUTIEN AUX ORGANISMES COMMUNAUTAIRES AIDE-MÉMOIRE CONCERNANT LES ÉLÉMENTS DU RAPPORT D ACTIVITÉS MAINTIEN DE LA RECONNAISSANCE AU PROGRAMME DE SOUTIEN AUX ORGANISMES COMMUNAUTAIRES Créé en juillet 2008 Mise à jour avril 2015 AIDE-MÉMOIRE

Plus en détail

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Conseil régional Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Dans ce tableau, la numérotation est utilisée afin de faciliter le suivi de la présentation. Légende Palier N signifie national R signifie régional

Plus en détail

POUR QUE LES JEUNES. adoptent les modes de transport actif

POUR QUE LES JEUNES. adoptent les modes de transport actif POUR QUE LES JEUNES adoptent les modes de transport actif 1 L activité physique Le saviez-vous? Un mode de vie physiquement actif, c est une manière d être, une façon de vivre où l activité physique, sous

Plus en détail

COORDONNÉES. R.A.P. Jeunesse des Laurentides 7260, boul. Cloutier Québec, Québec G1H 3E8. Téléphone : 418-621-5279 Télécopieur : 418-621-0885

COORDONNÉES. R.A.P. Jeunesse des Laurentides 7260, boul. Cloutier Québec, Québec G1H 3E8. Téléphone : 418-621-5279 Télécopieur : 418-621-0885 COORDONNÉES R.A.P. Jeunesse des Laurentides 7260, boul. Cloutier Québec, Québec G1H 3E8 Téléphone : 418-621-5279 Télécopieur : 418-621-0885 Courriel : rapj@rapjeunesse.com Site Web : www.rapjeunesse.com

Plus en détail

Plan d action municipal triennal Comité municipal «Ma santé en valeur» de Grenville-sur-la-Rouge 2012-2014

Plan d action municipal triennal Comité municipal «Ma santé en valeur» de Grenville-sur-la-Rouge 2012-2014 Objectifs Doter la municipalité de Grenville-sur-la-Rouge de mesures permettant de diminuer l exposition des citoyens à la fumée secondaire et de motiver les fumeurs à abandonner le tabagisme. Résultats

Plus en détail

L écho des Mines Janvier 2015

L écho des Mines Janvier 2015 Bonjour à toutes et à tous, Mot de la mairesse Voilà déjà plus d un an que je travaille avec le conseil en place. Nous formons une équipe unie partageant l'ensemble des compétences de chacun et nous avons

Plus en détail

L ASSOMPTION BAT AU RYTHME DE SA COMMUNAUTÉ

L ASSOMPTION BAT AU RYTHME DE SA COMMUNAUTÉ L ASSOMPTION BAT AU RYTHME DE SA COMMUNAUTÉ La ville de L Assomption est plus dynamique et plus belle que jamais, reconnue ici et ailleurs pour sa qualité de vie et son environnement exceptionnel. Dans

Plus en détail

Politique familiale 2005-2007

Politique familiale 2005-2007 Politique familiale 2005-2007 Présentation La Ville de East Angus souhaite offrir aux familles un milieu de vie épanouissant. Elle offre tout d abord de nombreux services, infrastructures et activités

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE N o 4 POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Modifiée le 9 novembre 2010 cegepdrummond.ca Règlement n o 12 abrogé : 6 décembre 2004 (CA-04-12-06-03) Politique adoptée au conseil d administration

Plus en détail

PLAN D ACTION POLITIQUE FAMILIALE ET CERTIFICATION MADA 2013-2014-2015. Objectifs Actions Responsables Priorité

PLAN D ACTION POLITIQUE FAMILIALE ET CERTIFICATION MADA 2013-2014-2015. Objectifs Actions Responsables Priorité 03-04-05 Communications Procéder annuellement à la nomination d un responsable des questions familiales au sein du conseil municipal Conseil municipal Effectuer le suivi du plan d action de la politique

Plus en détail

«Toute personne a droit au repos et aux loisirs.» Déclaration universelle des droits de l homme, 1948, Organisations des Nations Unies

«Toute personne a droit au repos et aux loisirs.» Déclaration universelle des droits de l homme, 1948, Organisations des Nations Unies 8, boul. Perron Est, C.P. 99 Téléphone : 418 388-2121 Courriel : informations@urlsgim.com Caplan (Québec) G0C 1H0 Télécopieur : 418 388-2133 Site Internet :www.urlsgim.com «Toute personne a droit au repos

Plus en détail

Le transport actif vers l école : Comment faire du déplacement vers l école une saine habitude de vie

Le transport actif vers l école : Comment faire du déplacement vers l école une saine habitude de vie Le transport actif vers l école : Comment faire du déplacement vers l école une saine habitude de vie Ce document a été réalisé par Vélo Québec Association pour la Fédération des commissions scolaires

Plus en détail

VILLE DE MIRABEL LOI ASSURANT L EXERCICE DES DROITS DES PERSONNES HANDICAPÉES EN VUE DE LEUR INTÉGRATION SCOLAIRE, PROFESSIONNELLE ET SOCIALE LOI 56

VILLE DE MIRABEL LOI ASSURANT L EXERCICE DES DROITS DES PERSONNES HANDICAPÉES EN VUE DE LEUR INTÉGRATION SCOLAIRE, PROFESSIONNELLE ET SOCIALE LOI 56 VILLE DE MIRABEL LOI ASSURANT L EXERCICE DES DROITS DES PERSONNES HANDICAPÉES EN VUE DE LEUR INTÉGRATION SCOLAIRE, PROFESSIONNELLE ET SOCIALE LOI 56 PLAN D ACTION 2012 VISANT À IDENTIFIER ET À RÉDUIRE

Plus en détail

d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes :

d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes : Axes et priorités Les quatre enjeux deviennent les axes de développement à la base du plan d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes : Axe 1 - Agir

Plus en détail

Forum sur le développement social de Roussillon. Assurer l équilibre. 4 juin 2009. Manoir d Youville Île Saint-Bernard, Châteauguay

Forum sur le développement social de Roussillon. Assurer l équilibre. 4 juin 2009. Manoir d Youville Île Saint-Bernard, Châteauguay Forum sur le développement social de Roussillon Assurer l équilibre 4 juin 2009 Manoir d Youville Île Saint-Bernard, Châteauguay Assurer l équilibre Le CLD de Roussillon compte parmi ses instances la commission

Plus en détail

Madame Nathalie Ouellet, OMA, directrice générale et Madame Rita Parent, OMA, greffière assistent également à cette assemblée.

Madame Nathalie Ouellet, OMA, directrice générale et Madame Rita Parent, OMA, greffière assistent également à cette assemblée. La parution de ce procès-verbal est autorisée conditionnellement à la réserve suivante : Le procès-verbal sera approuvé lors de la séance du 03 octobre 2011 et signé par le greffier et le maire ou la personne

Plus en détail

LA GOUVERNANCE Conférencier, M. Claude Martin (présentation d un résumé des propos du conférencier et des échanges)

LA GOUVERNANCE Conférencier, M. Claude Martin (présentation d un résumé des propos du conférencier et des échanges) LA GOUVERNANCE Conférencier, M. Claude Martin (présentation d un résumé des propos du conférencier et des échanges) Il détient une maîtrise en géographie (camionnage) de l Université Laval et obtient la

Plus en détail

Positionnement associatif sur la place des coopératives de santé au sein du réseau local de services

Positionnement associatif sur la place des coopératives de santé au sein du réseau local de services Positionnement associatif sur la place des coopératives de santé au sein du réseau local de services Association québécoise d établissements de santé et de services sociaux, 2010 505, boul. De Maisonneuve

Plus en détail

PLAN D ACTION MUNICIPAL

PLAN D ACTION MUNICIPAL POLITIQUE FAMILIALE PLAN D ACTION MUNICIPAL DE VILLE POHÉNÉGAMOOK 2011-2013 POLITIQUE FAMILIALE PLAN D ACTION 1- LA FAMILLE ET LE TRAVAIL Toute initiative visant à favoriser l accès aux services municipaux

Plus en détail

Rapport d activités 2013-2014

Rapport d activités 2013-2014 Rapport d activités 2013-2014 Page 1 Mission L AQDR Laval-Laurentides fait partie d un grand réseau de quarante-cinq (45) AQDR, représentant plus de 40 000 membres, regroupé sous la bannière de l AQDR

Plus en détail

Infolettre du Centre d action bénévole de Sherbrooke

Infolettre du Centre d action bénévole de Sherbrooke www.cabsherbrooke.org Infolettre du Centre d action bénévole de Sherbrooke Novembre - Décembre 2013 Numéro 15 Mot de la directrice Bonjour à tous, L automne est toujours une période plutôt chargée pour

Plus en détail

Fiche d information à l intention des parents. Volet 2 Les options résidentielles

Fiche d information à l intention des parents. Volet 2 Les options résidentielles Centre de réadaptation en déficience intellectuelle de Québec (CRDI de Québec) 7843, rue des Santolines Québec (Québec) G1G 0G3 Téléphone : 418 683-2511 Télécopieur : 418 683-9735 www.crdiq.qc.ca Fiche

Plus en détail

Centre Meredith/ Meredith Centre. Centre communautaire Gymnase double Aréna. Présentation du plan d affaires 25 février 2009

Centre Meredith/ Meredith Centre. Centre communautaire Gymnase double Aréna. Présentation du plan d affaires 25 février 2009 Centre Meredith/ Meredith Centre Centre communautaire Gymnase double Aréna Présentation du plan d affaires 25 février 2009 Contenu de la présentation Bref historique de la Fondation Chelsea et le Centre

Plus en détail

BILAN DES RÉALISATIONS

BILAN DES RÉALISATIONS Service des sports, de la culture et de la vie communautaire Coordination BILAN DES RÉALISATIONS 0 ACCESSIBILITÉ UNIVERSELLE Le Service des sports, de la culture et de la vie communautaire (SSCVC) a obtenu

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL ORDRE DU JOUR

CONSEIL MUNICIPAL ORDRE DU JOUR SÉANCE ORDINAIRE DU 16 MARS 2015, À 20 HEURES SALLE DU CONSEIL DE L'HÔTEL DE VILLE 1. OUVERTURE DE LA SÉANCE ET MOMENT DE RÉFLEXION 2. ADOPTION DE L' 3. APPROBATION DES PROCÈS-VERBAUX 4. PROCLAMATION PROCLAMATION

Plus en détail

RAPPORTS D ACTIVITÉS 2008-2009 PRÉSENTÉ AUX MEMBRES ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE

RAPPORTS D ACTIVITÉS 2008-2009 PRÉSENTÉ AUX MEMBRES ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE RAPPORTS D ACTIVITÉS 2008-2009 PRÉSENTÉ AUX MEMBRES ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE 11 MAI 2009 RAPPORT D ACTIVITÉS 2008-2009 Comme l an dernier, nous terminons l année avec plus de 1000 membres et une belle

Plus en détail

Louer ou vendre un comportement?

Louer ou vendre un comportement? La communication sociétale Louer ou vendre un comportement? François Morin,président Morin Relations Publiques Louer ou vendre? Adopter un nouveau produit est plus facile que changer un comportement La

Plus en détail

programme Moi j adhère au Présenté par la et ses principaux partenaires Les jeunes au service de la communauté... La communauté au service des jeunes

programme Moi j adhère au Présenté par la et ses principaux partenaires Les jeunes au service de la communauté... La communauté au service des jeunes Moi j adhère au programme Présenté par la et ses principaux partenaires Les jeunes au service de la communauté... La communauté au service des jeunes 2 Historique Depuis 10 ans maintenant, la CAJA (Coopérative

Plus en détail

Plan de re ussite de l e cole «É cole NDL (St-Jean)» 2015-16

Plan de re ussite de l e cole «É cole NDL (St-Jean)» 2015-16 Plan de re ussite de l e cole «É cole NDL (St-Jean)» 2015-16 OBJECTIFS MOYENS PLAN DE FORMATION RÉSULTATS ATTENDUS ORIENTATION 1 FAVORISER LE PLEIN POTENTIEL DE NOS ÉLÈVES 1.1 D ici 5 ans, augmenter de

Plus en détail

Projet Vive l activité physique RBC Un partenariat visant à développer le savoir-faire physique chez les enfants

Projet Vive l activité physique RBC Un partenariat visant à développer le savoir-faire physique chez les enfants Projet Vive l activité physique RBC Un partenariat visant à développer le savoir-faire physique chez les enfants 21 février 2014 Pierre Morin ParticipACTION Pierre Guénard Au Canada, le sport c est pour

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉS 2013-2014

RAPPORT D ACTIVITÉS 2013-2014 Dans ce numéro: Mot du Président 2 Mot de la directrice générale 3 RAPPORT D ACTIVITÉS 2013-2014 Notre Mission Nos Valeurs Notre Vision 4 Nos programmes et quelques statistiques 5 Stimulation Jeunesse

Plus en détail

OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE

OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE PROJET DE LOGEMENT SOCIAL AVEC SERVICES DE GARDE ET

Plus en détail

Indications pédagogiques D2 / 13

Indications pédagogiques D2 / 13 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques D2 / 13 D : Réaliser un message à l écrit Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire Objectif opérationnel Pré-requis 1 Produire un message

Plus en détail

Politique de reconnaissance et de soutien des organismes

Politique de reconnaissance et de soutien des organismes Politique de reconnaissance et de soutien des organismes L a Division de la culture, du loisir et de la vie communautaire de l Arrondissement de La Haute-Saint-Charles tient à remercier et à féliciter

Plus en détail

L ÉCHANGEUR. Sommaire. Bulletin trimestriel. Nomination au Gala de la CDC...2. Journée internationale du bénévolat p.2. Le Grand Rendezvous

L ÉCHANGEUR. Sommaire. Bulletin trimestriel. Nomination au Gala de la CDC...2. Journée internationale du bénévolat p.2. Le Grand Rendezvous Bulletin trimestriel B u l l e t i n d e l i a i s o n d u C e n t r e d a c t i o n b é n é v o l e d e R i v i è r e - d e s - P r a i r i e s L ÉCHANGEUR N u m é r o 4 N o v e m b r e 2 0 1 3 Sommaire

Plus en détail

La mission du Carrefour de formation, de recherche et de référence de l AQRP Fusionner et diffuser les savoirs pour changer les pratiques

La mission du Carrefour de formation, de recherche et de référence de l AQRP Fusionner et diffuser les savoirs pour changer les pratiques La mission du Carrefour de formation, de recherche et de référence de l AQRP Fusionner et diffuser les savoirs pour changer les pratiques Nature du projet Mise en place d un Carrefour de formation, de

Plus en détail

En 2010-2011, le CAABC, c est 204. bénévoles qui ont consacré 11 498 heures. de bénévolat à accomplir leur engagement. bénévole :

En 2010-2011, le CAABC, c est 204. bénévoles qui ont consacré 11 498 heures. de bénévolat à accomplir leur engagement. bénévole : NOTRE TERRITOIRE TABLE DES MATIÈRES En 2010-2011, le CAABC, c est 204 bénévoles qui ont consacré 11 498 heures de bénévolat à accomplir leur engagement bénévole : Auprès des 426 usagers de nos sept services

Plus en détail

L UNIVERS DES MOTS. Alphabétisation MRC de L Assomption. Présentation

L UNIVERS DES MOTS. Alphabétisation MRC de L Assomption. Présentation L UNIVERS DES MOTS Alphabétisation MRC de L Assomption Présentation COORDONNÉES L Univers des mots Carole Baril, directrice 547, rue Leclerc, bureau 200 Repentigny (Québec) J6A 8B4 Tél. : (450) 582-6561

Plus en détail

RAPPORT ANN UE L 2014-2015

RAPPORT ANN UE L 2014-2015 RAPPORT ANN UE L 2014-2015 TABLE DES MATIÈRES Mots du président et de la direction... 4 Historique... Mission... Territoire... Présentation de l équipe... 5 6 6 7 Les bénévoles experts Processus d action

Plus en détail

INFO ADIM-ESTRIE. Un site internet pour les RSG de l Estrie. Le mot de votre présidente : Marlène Carbonneau. Marlène Carbonneau

INFO ADIM-ESTRIE. Un site internet pour les RSG de l Estrie. Le mot de votre présidente : Marlène Carbonneau. Marlène Carbonneau N O M D E L ' O R G A N I S A T I O N INFO ADIM-ESTRIE A N N É E 2 0 1 2 N O 1 3 S E P T E M B R E 2 0 1 2 D A N S CE N U M É R O : Mot de votre 1 présidente La minute 2 juridique On répond à 2 vos questions

Plus en détail

RESSOURCES ET SERVICES COMMUNAUTAIRES CHAUDIÈRE APPALACHES (12)

RESSOURCES ET SERVICES COMMUNAUTAIRES CHAUDIÈRE APPALACHES (12) RESSOURCES ET SERVICES COMMUNAUTAIRES CHAUDIÈRE APPALACHES (12) ASSOCIATIONS / REGROUPEMENTS... 1 CAMP DE VACANCES ADAPTÉ... 3 CENTRES DE RÉADAPTATION ET CLINIQUES NEUROMUSCULAIRES... 3 DÉFENSE ET PROMOTION

Plus en détail

Montréal amie des aînés : Du plan d action à la réalisation. Le point de vue de 3 acteurs impliqués dans la démarche. Introduction

Montréal amie des aînés : Du plan d action à la réalisation. Le point de vue de 3 acteurs impliqués dans la démarche. Introduction Montréal amie des aînés : Du plan d action à la réalisation. Le point de vue de 3 acteurs impliqués dans la démarche Mme Émilie Thuillier, Ville de Montréal MmeHuguette Roy, Ville de Montréal Mme Marie

Plus en détail

RÉPERTOIRE DES BOURSES

RÉPERTOIRE DES BOURSES RÉPERTOIRE DES BOURSES décernées par La Fondation du Cégep de La Pocatière et Le Cégep de La Pocatière Dernière mise à jour : 13 janvier 2015 Table des matières Bourses d accueil... 2 Bourses du Gouverneur

Plus en détail

SAINTE-JUSTINE POUR LA VIE!

SAINTE-JUSTINE POUR LA VIE! SAINTE-JUSTINE POUR LA VIE! PROGRAMME DE REVITALISATION DOMICILIAIRE UNE AIDE FINANCIÈRE POUVANT ATTEINDRE 9 500$ EST OFFERTE POUR LA CONSTRUCTION DE VOTRE RÉSIDENCE EN QUOI CONSISTE CE NOUVEAU PROGRAMME?

Plus en détail

PLAN DE VISIBILITÉ SOIRÉE «MÉRITE À L ENTREPRENEURIAT»

PLAN DE VISIBILITÉ SOIRÉE «MÉRITE À L ENTREPRENEURIAT» PLAN DE VISIBILITÉ SOIRÉE «MÉRITE À L ENTREPRENEURIAT» Partenariat Soirée «Mérite à l entrepreneuriat» de la Chambre de commerce et d industrie d Argenteuil avec la collaboration du CLD d Argenteuil Cher

Plus en détail

PLAN D ACTION 2014-2015 Présenté à l assemblée générale annuelle du 18 juin 2014

PLAN D ACTION 2014-2015 Présenté à l assemblée générale annuelle du 18 juin 2014 PLAN D ACTION 2014-2015 Présenté à l assemblée générale annuelle du 18 juin 2014 NOTE Il faut considérer que le CV est constitué d une petite équipe et de finances limitées. Il faut conserver de l espace

Plus en détail

La puissance de la solidarité Par Jacques Landry, maire de Venise en Québec

La puissance de la solidarité Par Jacques Landry, maire de Venise en Québec Colloque de la sécurité civile 2012 La puissance de la solidarité Par Jacques Landry, maire de Venise en Québec Table des matières 1. Venise en Italie vs Venise en Québec 2. Les inondations : exemples

Plus en détail

FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES EN ÉCONOMIE SOCIALE (FDEÉS) Politique d investissement du CLD Robert-Cliche

FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES EN ÉCONOMIE SOCIALE (FDEÉS) Politique d investissement du CLD Robert-Cliche FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES EN ÉCONOMIE SOCIALE (FDEÉS) Politique d investissement du CLD Robert-Cliche SOUTIEN FINANCIER AUX ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE Le dynamisme des communautés du territoire

Plus en détail

Politique familiale d Esprit-Saint. Le Haut-Pays de la belle vie

Politique familiale d Esprit-Saint. Le Haut-Pays de la belle vie Politique familiale d Esprit-Saint Le Haut-Pays de la belle vie Présentation au Conseil municipal 12 janvier 2007 1 Table des matières Présentation générale Mot de la mairesse..... 2 Mot de la responsable

Plus en détail

École Du Domaine Projet éducatif 2011-2016

École Du Domaine Projet éducatif 2011-2016 École Du Domaine Projet éducatif 2011-2016 Approuvé tel qu amendé par le conseil d établissement le 6 mai 2014. LE PORTRAIT DE NOTRE MILIEU L école Du Domaine est située dans le secteur Duberger de l arrondissement

Plus en détail

Une campagne de financement à la hauteur des attentes de la CDC Drummond!

Une campagne de financement à la hauteur des attentes de la CDC Drummond! 18 mars 2013 Une campagne de financement à la hauteur des attentes de la CDC Drummond! La Corporation de développement communautaire Drummond était fière d annoncer lors d une conférence de presse à l

Plus en détail

Municipalité de Sainte-Rose-du-Nord

Municipalité de Sainte-Rose-du-Nord 4 mars 2013 Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil municipal tenue au lieu et à l heure ordinaires des assemblées, le lundi 4 mars 2013 à laquelle étaient présents: M. Guy Gauthier Mme Annie Girard,

Plus en détail

Volume 1 Numéro 2 Février 2009

Volume 1 Numéro 2 Février 2009 Volume 1 Numéro 2 Février 2009 Sommaire Lancement du concours Je prends ma place...1 Lancement du concours Je prends ma place Entrevue avec Annie Patenaude, lauréate 2008...2 En collaboration avec le Secrétariat

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

Plan d action municipal triennal Comité municipal «Ma santé en valeur» de Brownsburg-Chatham 2013-2015 ZÉRO TABAGISME

Plan d action municipal triennal Comité municipal «Ma santé en valeur» de Brownsburg-Chatham 2013-2015 ZÉRO TABAGISME Objectifs Doter la Ville de Brownsburg-Chatham de mesures permettant de diminuer l exposition des citoyens à la fumée secondaire et de motiver les fumeurs à abandonner le tabagisme. Résultats du portrait

Plus en détail

Ensemble vers de saines habitudes de vie!

Ensemble vers de saines habitudes de vie! Ensemble vers de saines habitudes de vie! Du plan d action gouvernemental «Investir«pour l avenir» et du Fonds pour la promotion des saines habitudes de vie aux balises de déploiement du soutien de Québec

Plus en détail

Application : 20 janvier 2014. Politique de dons et commandites

Application : 20 janvier 2014. Politique de dons et commandites Application : 20 janvier 2014 Politique de dons et commandites DESCRIPTION : LA CAISSE DESJARDINS DE RIMOUSKI, UN PUISSANT LEVIER DE DÉVELOPPEMENT POUR SES MEMBRES ET POUR LA COLLECTIVITÉ. La Caisse Desjardins

Plus en détail

A PROPOS DE LA COMMUNICATION EN PROMOTION DE LA SANTE. Résumé par Olivier Descamps (Manage)

A PROPOS DE LA COMMUNICATION EN PROMOTION DE LA SANTE. Résumé par Olivier Descamps (Manage) A PROPOS DE LA COMMUNICATION EN PROMOTION DE LA SANTE Résumé par Olivier Descamps (Manage) Ceci n est qu un résumé des discussions très intéressantes et très interactives de l atelier 2. J ai préféré garder

Plus en détail

FICHE D INFORMATION À L INTENTION DES PARENTS. Volet 2 - Les options résidentielles

FICHE D INFORMATION À L INTENTION DES PARENTS. Volet 2 - Les options résidentielles FICHE D INFORMATION À L INTENTION DES PARENTS Volet 2 - Les options résidentielles LES OPTIONS RÉSIDENTIELLE La Fiche d information à l intention des parents porte sur différents sujets susceptibles d

Plus en détail

2014 Plan stratégique de développement 2029

2014 Plan stratégique de développement 2029 2014 Plan stratégique de développement 2029 Version abrégée Aperçu du plan stratégique de développement notre mission page 4 nos valeurs page 5 nos principes directeurs page 7 nos chantiers stratégiques

Plus en détail

Le CRISA est une instance de concertation de la Direction régionale de santé publique.

Le CRISA est une instance de concertation de la Direction régionale de santé publique. Le CRISA est une instance de concertation de la Direction régionale de santé publique. Mandats Conseiller l Agence sur les orientations et les actions à privilégier en sécurité alimentaire; Planifier,

Plus en détail

Projet de plan d action municipal triennal Comité municipal «Ma santé en valeur» de Saint-André-d Argenteuil 2010-2013

Projet de plan d action municipal triennal Comité municipal «Ma santé en valeur» de Saint-André-d Argenteuil 2010-2013 Objectifs Doter la municipalité de Saint-André-d Argenteuil de mesures permettant de diminuer l exposition des citoyens à la fumée secondaire et de motiver les fumeurs à abandonner le tabagisme. Résultats

Plus en détail

A qui puis-je faire appel en tant que proche?

A qui puis-je faire appel en tant que proche? En tant que «proche aidant»* je consacre de mon temps à aider un proche atteint dans sa santé, son autonomie A qui puis-je faire appel en tant que proche? * Pour faciliter la lecture de cette brochure,

Plus en détail

NOTRE Code d éthique. S engager dans le respect de tous

NOTRE Code d éthique. S engager dans le respect de tous NOTRE Code d éthique S engager dans le respect de tous Notre Code d éthique S engager dans le respect de tous Le présent code d éthique a été adopté par le conseil d administration du Centre de santé et

Plus en détail

RAPPORT DU MAIRE POUR L ANNÉE 2009 RAPPORT DU MAIRE SUR LA SITUATION FINANCIÈRE DE LA MUNICIPALITÉ

RAPPORT DU MAIRE POUR L ANNÉE 2009 RAPPORT DU MAIRE SUR LA SITUATION FINANCIÈRE DE LA MUNICIPALITÉ RAPPORT DU MAIRE POUR L ANNÉE 2009 RAPPORT DU MAIRE SUR LA SITUATION FINANCIÈRE DE LA MUNICIPALITÉ 1. SITUATION AU 31 DÉCEMBRE 2008 SELON LE RAPPORT DU VÉRIFICATEUR Actif immobilisé total 7 887 769$ Surplus

Plus en détail

PACTE RURAL 2014-2024

PACTE RURAL 2014-2024 PACTE RURAL 2014-2024 Plan de travail 2014-2019 TABLE DES MATIÈRES MISE EN GARDE... 1 1. Le Pacte rural 2014-2019 Les grandes lignes directrices... 1 2. Retour sur le Pacte rural no 2... 2 3. Le sondage

Plus en détail

PLAN D ACTION TRIENNAL 2014-2017 DES SCOUTS DU MONTRÉAL MÉTROPOLITAIN

PLAN D ACTION TRIENNAL 2014-2017 DES SCOUTS DU MONTRÉAL MÉTROPOLITAIN PLAN D ACTION TRIENNAL 04-07 DES SCOUTS DU MONTRÉAL MÉTROPOLITAIN Enjeu En lien avec les communications IMAGE NOTORIÉTÉ * Abréviations $ Fonds à trouver COMMIS COM GR RAB DÉV PROG J DG ADM Priorité Faire

Plus en détail

Page 1 of 7. ULSCN Sports Scolaires Loisirs Municipales Formations Autres. Lundi 1 juillet 2013 Fête du Canada

Page 1 of 7. ULSCN Sports Scolaires Loisirs Municipales Formations Autres. Lundi 1 juillet 2013 Fête du Canada ULSCN Sports Scolaires Loisirs Municipales Formations Autres Lundi 1 juillet 2013 Fête du Canada Mercredi 3 juillet 2013 Jeux du régionaux - BMX Lieu : piste du Campus Notre-Dame-de-Foy 5000, rue Clément-Lockquell

Plus en détail

Enjeu 1 Transport des personnes et des marchandises

Enjeu 1 Transport des personnes et des marchandises Enjeu 1 Transport des personnes et des marchandises 1.1) Offre de transport collectif et actif 1.1.1) Amélioration de l offre de transport collectif et actif 1.1.1.1) Faire les représentations nécessaires

Plus en détail

Générations + Le bulletin des 50 + en Appalaches

Générations + Le bulletin des 50 + en Appalaches SEMAINE DE L ACTION BÉNÉVOLE 2015 Générations + Le bulletin des 50 + en Appalaches Vol. 2, no 8, le 31 mars 2015 La Semaine de l'action bénévole 2015 aura lieu du 12 au 18 avril sous le thème «Le bénévolat,

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL ORDRE DU JOUR

CONSEIL MUNICIPAL ORDRE DU JOUR SÉANCE ORDINAIRE DU 20 AVRIL 2015, À 20 HEURES SALLE DU CONSEIL DE L'HÔTEL DE VILLE 1. OUVERTURE DE LA SÉANCE ET MOMENT DE RÉFLEXION 2. ADOPTION DE L' 3. APPROBATION DU PROCÈS-VERBAL 4. PROCLAMATIONS 4.1

Plus en détail

Le Faubourg Saint-Laurent

Le Faubourg Saint-Laurent Intérêt porté au projet Depuis de nombreuses années les acteurs sociaux, économiques et les résidants déplorent l état de la rue Saint-Laurent et son manque de dynamisme commercial Le projet présenté sera

Plus en détail

RECUEIL DES POLITIQUES ET PROCÉDURES

RECUEIL DES POLITIQUES ET PROCÉDURES DESTINATAIRES : ÉMISE PAR : APPROUVÉE PAR : Le personnel Les médecins, dentistes et pharmaciens Les résidents, stagiaires et étudiants Les chercheurs Les bénévoles Les contractuels Les usagers et visiteurs

Plus en détail

Portfolio des services du ROHSCO Mot de la direction C est avec un immense plaisir que nous vous remettons ce portfolio; fidèle portrait des services du ROHSCO. Au fil des années le Regroupement s est

Plus en détail

Organiser des activités de promotion et de prévention pour la population de notre territoire.

Organiser des activités de promotion et de prévention pour la population de notre territoire. Notre mission VIRAGE SANTÉ MENTALE est une ressource alternative en santé mentale dont la mission est de promouvoir la santé mentale, démystifier la maladie mentale, prévenir des problèmes de santé mentale

Plus en détail

Lotbinière est traversé du nord vers le sud par les routes 271 et 273, et d est en ouest, par l autoroute 20 et les routes 226, 116, 216 et 218.

Lotbinière est traversé du nord vers le sud par les routes 271 et 273, et d est en ouest, par l autoroute 20 et les routes 226, 116, 216 et 218. 1.1 MRC Lotbinière 1.1.1 Situation géographique et démographie La MRC de Lotbinière est située à l ouest de la Ville de Lévis et de la MRC La Nouvelle-Beauce, à l est de la région administrative du Centre-du-Québec,

Plus en détail

Dernière chance de participer au concours de photo du Comité ZIP Les Deux Rives

Dernière chance de participer au concours de photo du Comité ZIP Les Deux Rives Dernière chance de participer au concours de photo du Comité ZIP Les... 1 sur 2 2008-09-18 13:54 Sujet : Dernière chance de participer au concours de photo du Comité ZIP Les Deux Rives De : Guy Guilbert

Plus en détail

Les programmes employeurs : une stratégie efficace pour développer les transports collectifs et actifs. Claude d Anjou Forum URBA 10 novembre 2010

Les programmes employeurs : une stratégie efficace pour développer les transports collectifs et actifs. Claude d Anjou Forum URBA 10 novembre 2010 Les programmes employeurs : une stratégie efficace pour développer les transports collectifs et actifs Claude d Anjou Forum URBA 10 novembre 2010 ORDRE DU JOUR 1. Mise en contexte 2. Défis des employeurs

Plus en détail

Seul le prononcé fait foi. Rapport de la Mairesse sur la situation financière de la Ville de Baie-Comeau

Seul le prononcé fait foi. Rapport de la Mairesse sur la situation financière de la Ville de Baie-Comeau Seul le prononcé fait foi Rapport de la Mairesse sur la situation financière de la Ville de Baie-Comeau Le 19 novembre 2012 Chères citoyennes, chers citoyens, Conformément à l article 474.1 de la Loi sur

Plus en détail

ASSEMBLÉE ORDINAIRE DU LUNDI 10 MAI 2010

ASSEMBLÉE ORDINAIRE DU LUNDI 10 MAI 2010 PROCÈS-VERBAL de la réunion ordinaire du conseil municipal de la Ville de Clermont, tenue à l hôtel de ville de Clermont, le 10 mai 2010 à 20 heures. Sont présents : M. Éric Maltais, conseiller M. Luc

Plus en détail

2015-2019 PLAN DE DEVELOPPEMENT LOCAL COMITÉ DE COORDINATION

2015-2019 PLAN DE DEVELOPPEMENT LOCAL COMITÉ DE COORDINATION COORDINATION PATRICE GAUTHIER SYLVIE PELLETIER PIERRE THIBODEAU 2015-2019 PLAN DE DELPHINE CHARMOILLE HUGUES DEGLAIRE MANON GAUTHIER SYLVAIN LESSARD CHANTAL ROY LOCAL Municipalité de Saint-Ulric En collaboration

Plus en détail

Sur la proposition de Juliette Côté, il est résolu d approuver le procès-verbal de la séance du budget du 19 décembre 2011 dans sa forme et teneur.

Sur la proposition de Juliette Côté, il est résolu d approuver le procès-verbal de la séance du budget du 19 décembre 2011 dans sa forme et teneur. Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil municipal tenue le lundi 9 janvier 2012 à la salle Joseph- Viel, située au 150, rue Saint-Joseph à Squatec. Sont présents : M. André Chouinard, maire M mes

Plus en détail

Semaine de la persévérance scolaire: 10 au 14 février 2014

Semaine de la persévérance scolaire: 10 au 14 février 2014 Le grand-petit journal Semaine de la persévérance scolaire: 10 au 14 février 2014 Les Journées de la persévérance scolair e (JPS) rappellent l importance de la persévérance et de la réussite scolaire des

Plus en détail

Document d information Appel de projets Pacte rural 2015 : Politique d investissement

Document d information Appel de projets Pacte rural 2015 : Politique d investissement Document d information Appel de projets Pacte rural 2015 : Politique d investissement Lancement de l appel de projets : 12 février 2015 Date limite dépôt des dossiers : 6 mars 2015 Résumé Dans le cadre

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB En juin 2012, le conseil d administration de l AFANB a décidé d entreprendre une démarche de révision du plan stratégique qui mènera au dépôt d un plan stratégique

Plus en détail