ANIM A JEUNES ANS ANIM ADOS ANS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ANIM A JEUNES 12-14 ANS ANIM ADOS 15-17 ANS"

Transcription

1 ANIM A JEUNES ANS ANIM ADOS ANS «Accompagner les jeunes dans leur épanouissement, les aider à se construire pour les amener à leur future vie d adulte citoyen.» Service Enfance Jeunesse 3, place François Mitterrand Lempdes Tél : Port : Fax : Mél : I LE PUBLIC ACCUEILLI Généralités sur le public accueilli

2 On sait que l adolescence est une période charnière entre l enfance et l âge adulte. C est une période reconnue difficile et compliquée. En effet, l adolescent a plusieurs besoins que l on peut classer comme tels : Les besoins physiques : connaissance de soi, besoin d activités physiques, adaptation aux changements du corps, alimentation équilibrée. Les besoins sociaux : être reconnu et par conséquent trouver sa place.mais il faut aussi prendre en compte le besoin d indépendance, le besoin d être seul et celui de découvrir le monde. Les besoins psychologiques : les adolescents pour se construire ont besoin d être en opposition, d être pris au sérieux, tout en recherchant la sécurité. Durant son adolescence, le jeune va porter son intérêt sur les amis, le groupe, les grands évènements, les techniques. Il découvre les problèmes sociaux et politiques. Il s identifie aux idoles, son «corps» prend une très grande importance. Le jeune ne veut plus être considéré comme un enfant et a besoin de prouver qu il est «capable de». Les objectifs de l action en lien avec le projet éducatif : Participer à des activités individuelles et collectives, adaptées à son âge, répondant à ses intérêts et à ses besoins. Accéder aux connaissances, aux techniques et aux formes d expressions les plus variées Lui permettre de constituer, de développer et d entretenir son bagage culturel et d apprendre à se cultiver. Se confronter aux réalités de l environnement matériel et humain Participer activement à l élaboration et à la réalisation de projets collectifs divers Assumer selon ses compétences acquises des responsabilités et des rôles variés dans les communautés différentes Participer activement à l élaboration, à l actualisation, à la mise en vie et au contrôle des règles de diverses collectivités évoluant au sein de celle-ci. Les objectifs généraux : Contribuer au développement harmonieux de sa personne, solliciter ses facultés motrices, intellectuelles, affectives et stimuler ses potentialités Mettre en place un panel d outils pour s ouvrir à la diversité culturelle, sportive permettant de découvrir de multiples activités Prendre en compte non seulement la dimension individuelle mais aussi sociale de la personne. De ce fait, lui permettre d apprendre la responsabilité, de pratiquer la solidarité, de s entraîner à la vie démocratique, de comprendre de respecter l autre, d apprendre à accepter la différence Donner la possibilité à chacun d éveiller sa curiosité, de découvrir et d exploiter les milieux environnants Participer à la formation du «futur citoyen», d encourager l engagement, développer ses connaissances sur l environnement en vue de sa protection Favoriser l accession progressive à l autonomie Permettre aux jeunes d évoluer au sein d une collectivité tout en affirmant son identité et sa personnalité dans le respect de chacun.

3 II LES MOYENS MIS EN ŒUVRE 1 -Les moyens humains : Un directeur Des animateurs Des responsables associatifs Des prestataires Toutes les activités sont encadrées par des personnes diplômées en fonction de leurs différents champs d intervention. 2 -Les moyens financiers : Les activités sont financées de la manière suivante : La CAF dans le cadre du Contrat Enfance Jeunesse La DRDJS dans le cadre des CEL La Mairie Les familles 3 - Les moyens matériels : Renseignements et inscriptions se font au Service Enfance Jeunesse. C est aussi le point de rendez vous des jeunes et de fait, un lieu identifié par les parents. C est à cet endroit qu ils se réunissent pour réfléchir, programmer et organiser leurs vacances, lors de goûter participatif. En fonction des activités, les jeunes peuvent profiter des équipements mis à disposition sur la commune : la «salle Maurice Béjart», la piste de BMX, le terrain de modélisme, la plaine de jeux du marais, le COSEC, le complexe sportif. Certaines activités se déroulent hors commune sur différents sites en fonction des activités retenues. Dans ce cadre, le transport est organisé par le SEJ (par bus ou minibus). Différents jeux de société, baby foot et autres sont également à disposition. 4 -Les moyens de communication : C est une des grosses difficultés, car les jeunes ne sont pas tous scolarisés sur Lempdes, nous travaillons donc sur différents moyens pour les informer : Le SEJ est le principal lieu d information Le Point Information Jeunesse est aussi un lieu repéré par les parents et les jeunes en ce qui concerne les activités Avant chaque vacance scolaire, un programme est envoyé à chaque famille ayant déposé un dossier d inscription Le bulletin d information local est aussi source d information «Lempdes Info» Le quotidien et ses pages locales servent d outils Le site Internet (refait récemment) sera un outil intéressant Les panneaux électroniques d information sur la commune diffusent les infos

4 Le collège nous permet la diffusion des infos (affiches, flyers) Une réflexion est lancée sur le travail autour des SMS et la mise en place de panneaux d informations sur le territoire Certains jeunes relaient eux aussi parfaitement l information III INFORMATIONS RELATIVES A L ORGANISATION DE CETTE ACTION : 1. Les modalités de fonctionnement de l équipe : Chaque membre de l équipe se doit d agir comme il convient avec toutes les personnes concernées par cette action (parents, enfants, responsables associatifs, prestataires, élus ) Il est important de bien les accueillir et de prendre le temps d écouter, d échanger 2. Définition et rôle de chacun : Les rapports humains sont particulièrement forts, intensément vécus par les jeunes et les adultes, dans les activités ou la vie quotidienne. Les bases qui paraissent essentielles à une bonne gestion des groupes et des émotions de l état d esprit qui en ressort, sont avant tout liées à un rapport de justice, d égalité, de communication, de partage, d échanges, de respect des règles et des décisions. Cela devient possible dès que chacun se sent en confiance et en sécurité. Il s agit pour chaque animateur, adulte, quelle que soit sa fonction, de veiller aux relations entre adolescents, d être un «médiateur» lors de conflit, d assurer un rapport de justice et d égalité, et ceci dans tous les temps, formels comme informels. Le directeur Il est garant de la sécurité physique et affective des adolescents participant à l action Il est aussi le garant de la mise en œuvre des différents projets (éducatif et pédagogique) Il a en charge la coordination et l animation de l ensemble du personnel, des intervenants extérieurs et peut lui-même se trouver en animation Il gère les relations entre les différents partenaires (prestataires de service, partenaires, municipalité ) Il a en charge la gestion quotidienne de l action Il a un rôle de formateur et de référent auprès des animateurs, ainsi que le suivi et la validation des stagiaires Il essaie d associer les parents au fonctionnement de l action Il organise les transports Il sait être à l écoute des adolescents, des parents, des animateurs et de tous les acteurs de l action Il gère et régule les conflits au sein de l action Les animateurs Ils sont les garants de la sécurité physique et affective des jeunes. Ils sont à leur écoute

5 essaient de répondre à cette écoute et à leurs besoins Ils ont une capacité d adaptation si une activité ne fonctionne pas Ils gèrent complètement leurs activités de la préparation, de l animation, au rangement Ils respectent les jeunes en tant qu individu à part entière, ainsi que tous les adultes de l équipe Ils sont capables de repérer des jeunes en difficulté et de faire remonter leurs observations Ils construisent une relation de qualité individuelle ou collective avec les jeunes Ils connaissent les différentes règles de sécurité quant aux activités Ils savent travailler en équipe Ils savent se remettre en question Ils respectent le travail de l autre Ils sont à l écoute des parents et sont capables, soit d apporter une réponse sur le moment, soit de faire remonter afin de donner une réponse rapide 3. Les attitudes attendues de la part de l équipe pédagogique Les attitudes attendues de la part de l équipe pédagogique est une attitude «éducative», responsable, sécuritaire. Le rôle de chacun est aussi d assurer une cohésion, en respectant les décisions prises par les uns et les autres dans leur fonction. L animateur doit être un exemple pour les jeunes et avoir un comportement irréprochable. Les échanges d informations et la prise en compte de la parole de chacun est la matière première des différentes actions menées et à mener. Une réunion d information est organisée avant chaque période d animation. IV MODALITÉS DE FONCTIONNEMENT DE L ACTION : 1. Périodes et horaires d ouvertures : Durant les vacances scolaires (excepté la semaine entre Noël et le 1 er de l an, ainsi que les trois premières semaines d août). Les activités se déroulent en général les aprèsmidis (en moyenne de 13h30 à 17h30). Ponctuellement, certaines se déroulent à la journée (plutôt l été) ou sous forme de minis-séjours avec nuitées (à la neige ou en camping) Il n y a pas vraiment de journée type, chaque activité ayant lieu et un fonctionnement différent, tout en se référant aux objectifs pédagogiques et éducatifs fixés dans les différents projets. 2. Inscriptions : Un programme sous forme de plaquette présentant les activités est envoyé à toutes les familles qui le souhaitent, environ 15 jours avant le début de chaque vacance. Les inscriptions se déroulent à des dates et des heures précises. Le nombre de places étant limitées, les premiers arrivés sont les premiers servis. Ils s engagent à respecter le règlement intérieur de l action au moment ou le dossier d inscription est rempli. La participation financière varie en fonction de l activité, de sa durée et du quotient familial de la famille. 3. La programmation : Pendant chaque vacance, les jeunes sont regroupés lors de goûter participatif pour

6 préparer les vacances suivantes. Le but est de réfléchir, de proposer, d organiser en vue des prochaines vacances, pour qu ils deviennent «acteurs» de leurs projets et pas seulement «consommateurs». Le souci dans chaque programmation est de trouver un équilibre entre les diverses animations qu elles soient artistiques, culturelles, sportives, manuelles 4. Prise en compte des familles : Pendant les jours et les heures d ouvertures du Service Enfance Jeunesse, les parents peuvent nous contacter directement ou par l intermédiaire : mail, portable, fax Des réunions de présentation des séjours été, hiver, ainsi qu un bilan annuel sont présentés. 5. Évaluation : Chaque fin de vacances se termine par une réunion bilan et la réalisation d une fiche statistique (fonction du nombre, filles, garçons, lieux, etc. ) Les besoins et les attentes sont différents selon les âges. Ils sont tous demandeurs en termes de montage de projet (ex. : un groupe d ados filles et garçons a finalisé de pérenniser le projet d un magazine pour les jeunes «Paroles de jeunes»), mais plus particulièrement les ados (15-17 ans) qui s engagent certains ou prêt à le faire pour d autres. Ils portent leur réflexion et leur quête sur les meilleures façons de financer ceux-ci. Un changement d attitude, d approche qui est en train d apparaître, sous forme d engagement. C est une occasion à saisir!

Sous la petite balle rouge bouillonnent des envies, des idées, un projet

Sous la petite balle rouge bouillonnent des envies, des idées, un projet Sous la petite balle rouge bouillonnent des envies, des idées, un projet L asbl Animagique est née en 2003. Cette association dynamique est issue de l Ecole des Cadres de Wallonie, anciennement Ecole des

Plus en détail

Centre d Action Jeunesse

Centre d Action Jeunesse 1 Centre d Action Jeunesse 2 PREAMBULE L intégration des jeunes à leur ville est un souci permanent pour tout responsable de la jeunesse. Il s agit d aider le jeune citoyen à devenir progressivement un

Plus en détail

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales

Plus en détail

jeunesse cœur du Québec

jeunesse cœur du Québec P O L I T I Q U E Q U É B É C O I S E D E L A J E U N E S S E La jeunesse au cœur du Québec S O M M A I R E Le présent document a été réalisé par le Secrétariat à la jeunesse. 875, Grande Allée Est, bureau

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT DE BOUJAILLES-COURVIERES. Année 2015 Vacances scolaires d'hiver, d été et d automne 2015.

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT DE BOUJAILLES-COURVIERES. Année 2015 Vacances scolaires d'hiver, d été et d automne 2015. PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT DE BOUJAILLES-COURVIERES Année 2015 Vacances scolaires d'hiver, d été et d automne 2015. Projet écrit par Elizabeth BOULAIN 1 LE CONTEXTE : Depuis

Plus en détail

Vous trouverez ci-dessous quelques propositions et pistes de travail pour vous aider à accueillir au mieux des «Enfants du Voyage» dans votre école.

Vous trouverez ci-dessous quelques propositions et pistes de travail pour vous aider à accueillir au mieux des «Enfants du Voyage» dans votre école. ACCUEILLIR ET ACCOMPAGNER LES «ENFANTS DU VOYAGE» A L ECOLE «Si je veux réussir à accompagner un être vers un but précis, je dois le chercher là où il est, et commencer là, justement là» S.Kierkegaard

Plus en détail

- SERVICE JEUNESSE - Projet pédagogique et de fonctionnement 2012/2013

- SERVICE JEUNESSE - Projet pédagogique et de fonctionnement 2012/2013 Mairie de La Flocellière Service Animation Enfance - Jeunesse 1 - SERVICE JEUNESSE - Projet pédagogique et de fonctionnement 2012/2013 Les caractéristiques Les objectifs pédagogiques Le rôle de l animateur

Plus en détail

Les Fiches techniques

Les Fiches techniques Les Fiches techniques LES PORTES DU TEMPS en Languedoc Roussillon Sommaire Les Portes du Temps : Qu est ce que c est?... 2 Mode d emploi. 3 Comment y participer?..... 4 Fiche technique Gestionnaires d

Plus en détail

PROJET EDUCATIF Communes de Fouras Saint Laurent de la Prée Ile d Aix

PROJET EDUCATIF Communes de Fouras Saint Laurent de la Prée Ile d Aix PROJET EDUCATIF Communes de Fouras Saint Laurent de la Prée Ile d Aix LOCAL JEUNES (12 / 17 ans) Année 2012 / 2013 1 INTRODUCTION : Ce Projet Educatif définit les objectifs des communes en ce qui concerne

Plus en détail

Les domaines de compétences

Les domaines de compétences ACCOMPAGNEMENT ET AIDE individualisée aux personnes dans les actes de la vie quotidienne Associer aux actes essentiels de la vie quotidienne des moments d échange privilégiés. Veiller au respect du rythme

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

afccc Le Kremlin Bicêtre, le 7 mars 2012

afccc Le Kremlin Bicêtre, le 7 mars 2012 afccc Association Française des Centres de Consultation Conjugale Reconnue d utilité publique Décret du 27 février 1968 Institut de formation Le Kremlin Bicêtre, le 7 mars 2012 Objet : Renseignements Formation

Plus en détail

Tourisme Familles. Publics scolaires. Les 4 formations essentielles. www.tams.fr. 13 dates 2015/2016 dans vos régions.

Tourisme Familles. Publics scolaires. Les 4 formations essentielles. www.tams.fr. 13 dates 2015/2016 dans vos régions. Les 4 formations essentielles Acteurs du tourisme, CDT, CRT, Offices de Tourisme, Musées, Châteaux, prestataires Vous souhaitez professionnaliser votre équipe sur les marchés des prestations enfants Familles

Plus en détail

I. Rôle et fonction de l éducateur :

I. Rôle et fonction de l éducateur : La Résidence Sociale Jeune a été créée en 2002 pour recevoir des jeunes de 18 à 25 ans et plus. Elle offre 20 logements autonomes à loyers modérés. La Résidence Sociale est gérée par le PACT 04. L ADSEA

Plus en détail

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale PROFESSIONNALISER LES ACTEURS DE LA MÉDIATION SOCIALE LES FORMATIONS 2016 Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale w w w. f r a n c e m e d i a t i o

Plus en détail

Accompagnement et aide individualisée aux personnes dans les actes de la vie quotidienne

Accompagnement et aide individualisée aux personnes dans les actes de la vie quotidienne Référentiel Fonction / Activités fonctions Accompagnement et aide individualisée aux personnes dans les actes de la vie quotidienne Accompagnement dans la relation à l environnement / Maintien de la vie

Plus en détail

Direction Régionale Caisse d Allocations. des Sports

Direction Régionale Caisse d Allocations. des Sports Direction Régionale Caisse d Allocations et Départementale Familiales de la Jeunesse et du Calvados des Sports CAHIER DES CHARGES POUR LES LOISIRS DES PRÉADOLESCENT(E)S ET ADOLESCENT(E)S SOMMAIRE INTRODUCTION...

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE Temps d Activités Périscolaires

PROJET PEDAGOGIQUE Temps d Activités Périscolaires Association Laïque des Accueils de Loisirs Educatifs Quartier de la plaine 40800 Aire sur l Adour PROJET PEDAGOGIQUE Temps d Activités Périscolaires Eugénie Les bains Année 2014/15 Projet pédagogique TAP

Plus en détail

POUR REALISER SA MISSION ET SES INTERVENTIONS L ASSOCIATION «RELAIS LOISIRS HANDICAP 30» S APPUIE SUR :

POUR REALISER SA MISSION ET SES INTERVENTIONS L ASSOCIATION «RELAIS LOISIRS HANDICAP 30» S APPUIE SUR : POUR REALISER SA MISSION ET SES INTERVENTIONS L ASSOCIATION «RELAIS LOISIRS HANDICAP 30» S APPUIE SUR : - DES MOYENS HUMAINS Un Directeur chargé de la mise en œuvre du projet global dans ses différentes

Plus en détail

BAFA / BAFD. www.laliguebn.org 2015 / 2016. Ligue de l enseignement de Basse-Normandie

BAFA / BAFD. www.laliguebn.org 2015 / 2016. Ligue de l enseignement de Basse-Normandie A BAFA / BAFD Devenir animateur ou directeur 2015 / 2016 Ligue de l enseignement de Basse-Normandie www.laliguebn.org Formation BAFA Âge minimum 17 ans le premier jour du stage de formation générale. 1.

Plus en détail

FONCTIONNEMENT DE L ACCUEIL DE LOISIRS Année 2012/2013 (du 1 er septembre 2012 au 31 aout 2013)

FONCTIONNEMENT DE L ACCUEIL DE LOISIRS Année 2012/2013 (du 1 er septembre 2012 au 31 aout 2013) FONCTIONNEMENT DE L ACCUEIL DE LOISIRS Année 2012/2013 (du 1 er septembre 2012 au 31 aout 2013) Lieu : Gîte d Etapes de Pavezin Nombre de séjours : Automne du 5 au 9 novembre 2012 (5 jours) Hiver du 4

Plus en détail

Règlement de fonctionnement des Nouvelles Activités Périscolaires

Règlement de fonctionnement des Nouvelles Activités Périscolaires Règlement de fonctionnement des Nouvelles Activités Périscolaires La Communauté de Communes du Pays Riolais (CCPR) organise les Nouvelles Activités Périscolaires (NAP) des enfants scolarisés en école primaire.

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS

CATALOGUE FORMATIONS CATALOGUE FORMATIONS GESTION DES CONFLITS MEDIATION ET CITOYENNETE CONNAITRE LE DROIT MEDIATION SCOLAIRE www.amely.org AMELY : accès au droit - médiation Un accord est possible QUI SOMMES NOUS? AMELY est

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

Projet éducatif de territoire 2014-2020

Projet éducatif de territoire 2014-2020 Projet éducatif de territoire 2014-2020 SOMMAIRE Édito : Bien grandir à Nantes p. 3 Un socle de valeurs communes : la Charte nantaise de la réussite éducative p. 4 Favoriser la réussite éducative en réduisant

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF. Constat :

PROJET ASSOCIATIF. Constat : PROJET ASSOCIATIF Suite aux différentes mutations intervenues courant 2009 et afin de préciser les missions que l association Géronthau souhaite mettre en œuvre sur le bassin gérontologique n 11, le Conseil

Plus en détail

CONSTRUCTION, ANIMATION ET

CONSTRUCTION, ANIMATION ET 2010 KIT A CONSTRUCTION, ANIMATION ET VALORISATION D'UN ATELIER RECIT Celine Lorenz Réd. Celine Lorenz 14/06/2010 KIT A CONSTRUCTION, ANIMATION ET VALORISATION D UN ATELIER Ce kit vous permettra de réaliser

Plus en détail

SEPTEMBRE 2015 - MAI 2016

SEPTEMBRE 2015 - MAI 2016 Septembre 2015 Mai 2016 DIFFUSION UNIQUE! Document à conserver 2 Les intentions éducatives de la CCBL La Communauté de Communes de la Beauce Ligérienne (CCBL) souhaite aux côtés des familles, de l école

Plus en détail

Texte Référent du Plan Régional d Action

Texte Référent du Plan Régional d Action L'Education à l'environnement vers un Développement Durable : une démarche partagée Ce texte est entendu comme référent éthique pour les acteurs de l EEDD en Pays de la Loire. Il donne les grandes lignes

Plus en détail

Projet pédagogique du Jardin d Enfants «Les Moustiques»

Projet pédagogique du Jardin d Enfants «Les Moustiques» Projet pédagogique du Jardin d Enfants «Les Moustiques» 1. Situation de l institution et démarches d inscription 1.1. Situation de l institution Le Jardin d Enfants «Les Moustiques» se situe au cœur du

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes 1 Rappel des objectifs du projet associatif : Le projet de la Maison des jeunes s inscrit dans le projet de l APEJ voté par les élus en 2010 : 1.1 Accompagner

Plus en détail

FORMATIONS 2015/2016

FORMATIONS 2015/2016 FORMATIONS 2015/2016 LES COMPORTEMENTS DIFFICILES CHEZ L ENFANT (24H) - Décembre 2015/Janvier 2016 INITIATION AU JEU PEDAGOGIQUE «Chemin de Parents» (12h) - Décembre 2015/Janvier 2016 SOUTENIR LA PARENTALITE

Plus en détail

UN MONDE D ENGAGEMENT

UN MONDE D ENGAGEMENT UN MONDE D ENGAGEMENT PROJET ÉDUCATIF Le collège Édouard-Montpetit est un établissement d enseignement supérieur public et laïc qui fait partie du réseau des collèges d enseignement général et professionnel

Plus en détail

Lieu d Accueil et S.H.E.D. Solutions d Hébergement Educatif Diversifiées

Lieu d Accueil et S.H.E.D. Solutions d Hébergement Educatif Diversifiées Lieu d Accueil et S.H.E.D. Solutions d Hébergement Educatif Diversifiées 25 Chemin de villeneuve 69130 ECULLY Tél 04.78.33.71.00 Fax 04.78.33.71.09 lieudaccueil@adsea69.fr Depuis son renouvellement d habilitation

Plus en détail

L enseignement intensif de l anglais, langue seconde Faits saillants du sondage de la FCPQ Enseignement intensif de l anglais, langue seconde

L enseignement intensif de l anglais, langue seconde Faits saillants du sondage de la FCPQ Enseignement intensif de l anglais, langue seconde L enseignement intensif de l anglais, langue seconde Faits saillants du sondage de la FCPQ Enseignement intensif de l anglais, langue seconde Fédération des comités de parents du Québec (FCPQ) Février

Plus en détail

Projet culturel amplepuisien 2014-2020

Projet culturel amplepuisien 2014-2020 Projet culturel amplepuisien 2014-2020 «La culture, dans son sens large, est considérée comme l ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs, qui caractérisent une

Plus en détail

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT «Une place pour chacun, une place pour tous»

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT «Une place pour chacun, une place pour tous» ACCUEIL DU JEUNE ENFANT EN SITUATION DE HANDICAP AU SEIN DES MODES D ACCUEIL PETITE ENFANCE LIVRET D ACCOMPAGNEMENT «Une place pour chacun, une place pour tous» Introduction... P 3 1 Une place pour chacun,

Plus en détail

Programme CNV au service de l éducation 2016

Programme CNV au service de l éducation 2016 LA COMMUNICATION NON VIOLENTE AU SERVICE DE L EDUCATION PROGRAMME CNV 2016 Formation proposée par Jacques a dit Présentation de la Formation CNV La formation CNV est une formation certifiante pour apprendre

Plus en détail

DEMANDE D INSCRIPTION POUR LA SAISON 2015/2016

DEMANDE D INSCRIPTION POUR LA SAISON 2015/2016 DEMANDE D INSCRIPTION POUR LA SAISON 2015/2016 Vous souhaitez vous inscrire ou inscrire votre enfant au sein du, veuillez trouver ci-dessous la liste des documents à nous fournir au plus vite : o 1 photo

Plus en détail

Il est important de compléter tous les renseignements demandés et de fournir tous les documents nécessaires à jour :

Il est important de compléter tous les renseignements demandés et de fournir tous les documents nécessaires à jour : Objet : Note importante fiche d adhésion Madame, Monsieur, Un dossier d adhésion doit être rempli avant le 1 er jour de fréquentation de votre enfant à l espace jeunes. Il est important de compléter tous

Plus en détail

Formation Continue du Personnel OGEC

Formation Continue du Personnel OGEC Notre offre de formation 2015-2016 Responsable pédagogique Assistante 1. Premiers secours 7 heures - LILLE - le mercredi 25/05/16 2. Sécurité, incendie et évacuation 7 heures - LILLE - le mercredi 08/06/16

Plus en détail

1. EDITORIAL 2. MISSIONS / PRESTATIONS DELIVREES 1. ACTIVITE REALISEE

1. EDITORIAL 2. MISSIONS / PRESTATIONS DELIVREES 1. ACTIVITE REALISEE 1. EDITORIAL RAPPORT D ACTIVITE 2011 Service d Action Educative en Milieu Ouvert 4, rue de Mulhouse - 68000 Colmar Pôle protection de l enfance 68 L année 2011 a été marquée par une activité constante

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS TITRE CPE Les Petits bonheurs Code : CA 147.8.1 Politique d intégration et de maintien des enfants ayant des besoins particuliers

Plus en détail

HAVAT HANOAR HATSIONI. LYCEE FRANÇAIS à JERUSALEM

HAVAT HANOAR HATSIONI. LYCEE FRANÇAIS à JERUSALEM HAVAT HANOAR HATSIONI LYCEE FRANÇAIS à JERUSALEM Tel: 02 649 19 05 Fax: 02 649 18 96 E-mail: lycfrahh@bezeqint.net Instructions et règles de conduite à la Hava A L attention des élèves et des parents d

Plus en détail

E.H.P.A.D. «Des Sources» 2 rue Foun Rouge CS 40134 09104 SAINT JEAN DU FALGA CEDEX

E.H.P.A.D. «Des Sources» 2 rue Foun Rouge CS 40134 09104 SAINT JEAN DU FALGA CEDEX E.H.P.A.D. «Des Sources» 2 rue Foun Rouge CS 40134 09104 SAINT JEAN DU FALGA CEDEX Tél. : 05 34 01 91 00 Fax : 05 34 01 57 40 ehpaddessources@orange.fr L ANIMATION AU CŒUR DU PROJET L animation Page 1

Plus en détail

Dossier de présentation du Concours d affiches international 2015

Dossier de présentation du Concours d affiches international 2015 Dossier de présentation du Concours d affiches international 2015 N effacez pas nos... droits Affiche lauréate de l édition 2014 Maison de quartier Paul Langevin - Villetaneuse - Seine-Saint-Denis Une

Plus en détail

FOYER EDUCATIF LIVRET D ACCUEIL

FOYER EDUCATIF LIVRET D ACCUEIL FOYER EDUCATIF LIVRET D ACCUEIL Illustré par une jeune fille du Foyer 4 Place d Espagne 63000 CLERMONT-FERRAND : 04 73 92 27 99 : 04 73 91 64 37 Email : foyer@anef63.or SOMMAIRE Page 1 Sommaire Page 2

Plus en détail

Description de tâches

Description de tâches Identification Description de tâches Titre d emploi : Nom du titulaire du poste : Directeur-adjoint ou directrice-adjointe des installations À engager Nom et titre du gestionnaire : Madame Lise Bergeron,

Plus en détail

Séjour en Vanoise. «Un projet de 5 structures, ayant le même but» «Un jour en colonie, la si, la sol, un jour en colonie la si la sol fa mi.

Séjour en Vanoise. «Un projet de 5 structures, ayant le même but» «Un jour en colonie, la si, la sol, un jour en colonie la si la sol fa mi. Séjour en Vanoise «Un projet de 5 structures, ayant le même but» «Un jour en colonie, la si, la sol, un jour en colonie la si la sol fa mi.» Un séjour créé et organisé par cinq structure ayant le même

Plus en détail

L Accueil de loisirs sans hébergement L association Familles Rurales

L Accueil de loisirs sans hébergement L association Familles Rurales L Accueil de loisirs sans hébergement L association Familles Rurales Fédération FAMILLES RURALES de Charente-Maritime 21 rue des vendanges 17 100 Saintes Tél : 05 46 93 46 83 Fax : 05 46 74 00 59 Qu est

Plus en détail

LABELLISATION Ecole Française d Escrime

LABELLISATION Ecole Française d Escrime LABELLISATION Ecole Française d Escrime 1 INFRASTRUCTURES GENERALITES La salle d escrime ou la salle d armes constituent le centre de vie d un club d escrime. Pour faciliter cette évaluation des infrastructures

Plus en détail

LE CONTRAT ÉDUCATIF LOCAL DE LA VILLE DE MARSEILLE

LE CONTRAT ÉDUCATIF LOCAL DE LA VILLE DE MARSEILLE LE CONTRAT ÉDUCATIF LOCAL DE LA VILLE DE MARSEILLE Après avoir présenté, dans le numéro précédent de "La Communale", le contrat éducatif local Nantais, nous continuons à approfondir cette question par

Plus en détail

Histoire. Droits de l enfant. Partage. Investissement. Différence. Jeux. Citoyenneté. Collectif. Rencontres. Loisirs. Egalité. Expériences.

Histoire. Droits de l enfant. Partage. Investissement. Différence. Jeux. Citoyenneté. Collectif. Rencontres. Loisirs. Egalité. Expériences. Jeux Histoire Citoyenneté Partage Collectif Droits de l enfant Rencontres Egalité Loisirs Expériences Différence Projets Coopération Investissement 1 Culture Découverte Notre identité, notre histoire Mouvement

Plus en détail

Accueil de loisirs Sans Hébergement (ALSH) du Grand Cahors. Règlement Intérieur*

Accueil de loisirs Sans Hébergement (ALSH) du Grand Cahors. Règlement Intérieur* Accueil de loisirs Sans Hébergement (ALSH) du Grand Cahors Règlement Intérieur* Les Accueils de Loisirs Sans Hébergement du Grand Cahors sont gérés par le Centre Intercommunal d Action Sociale du Grand

Plus en détail

Qui sommes-nous? A qui s adresse notre programme de formation?

Qui sommes-nous? A qui s adresse notre programme de formation? Qui sommes-nous? Depuis plus de 10 ans, le Centre Universitaire de Charleroi ASBL (CUNIC) organise des formations pour formateurs tant à destination des demandeurs d emploi que des salariés des organisations

Plus en détail

LIGUE de L ENSEIGNEMENT CLASSES DE DECOUVERTE VOYAGES SCOLAIRES

LIGUE de L ENSEIGNEMENT CLASSES DE DECOUVERTE VOYAGES SCOLAIRES LIGUE de L ENSEIGNEMENT PROJET EDUCATIF CLASSES DE DECOUVERTE VOYAGES SCOLAIRES PARTIE I : ELEMENTS DU PROJET EDUCATIF GENERAL DE LA LIGUE DE L ENSEIGNEMENT 1/ Synthèse historique de la Ligue de l Enseignement

Plus en détail

PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE

PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE Accueil de loisirs de Nozay Croc Loisirs de Vay Responsables Nozay : Denis Bretécher (enfancenozay.lamano@orange.fr) N port: 06.79.67.32.92. Vay: Nolwen Hébert-Bertho

Plus en détail

CENTRE DE VACANCES «LES P TITS FUTÉS» PROJET D ACCUEIL ARRÊTÉ PAR LE CONSEIL DU 15/12/2014

CENTRE DE VACANCES «LES P TITS FUTÉS» PROJET D ACCUEIL ARRÊTÉ PAR LE CONSEIL DU 15/12/2014 CENTRE DE VACANCES «LES P TITS FUTÉS» PROJET D ACCUEIL ARRÊTÉ PAR LE CONSEIL DU 15/12/2014 Aujourd hui, la possibilité pour l enfant de passer toutes les périodes de congés scolaires (15 semaines par an)

Plus en détail

Projet pédagogique Accueils de loisirs MJC Aix-les-Bains

Projet pédagogique Accueils de loisirs MJC Aix-les-Bains Projet pédagogique Accueils de loisirs MJC Aix-les-Bains Constat de départ Depuis plusieurs années, la MJC organisait des «rencarts vacances» ; stages et initiations aux activités de la MJC pendant les

Plus en détail

Guide de la réforme des rythmes scolaires.

Guide de la réforme des rythmes scolaires. Guide de la réforme des rythmes scolaires. Commission management Réseau Petites Villes JANVIER 2014 Page 1 SOMMAIRE PREAMBULE Références de la réforme : p.3 I CADRE DE LA REFORME p.4 1) Principes de la

Plus en détail

Institut de Formation d Aides-Soignants Joseph LEPERCQ PROJET PEDAGOGIQUE FORMATION AIDE-SOIGNANT 2013-2014

Institut de Formation d Aides-Soignants Joseph LEPERCQ PROJET PEDAGOGIQUE FORMATION AIDE-SOIGNANT 2013-2014 Institut de Formation d Aides-Soignants Joseph LEPERCQ PROJET PEDAGOGIQUE FORMATION AIDE-SOIGNANT 2013-2014 Alexandra CURT - Estelle GARCIA - Formatrices Sylvie CLARY - Directrice 1 - LE PROJET PEDAGOGIQUE...

Plus en détail

Charte d engagement Ecole démocratique Quimper

Charte d engagement Ecole démocratique Quimper Ecole démocratique de Quimper Charte d engagement Ecole démocratique Quimper Chaque famille inscrivant ses enfants à l Ecole Démocratique des semeurs d école s engage à respecter et à soutenir son approche

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE MAISON DES JEUNES SERVICE JEUNESSE DE MONTERBLANC

PROJET PEDAGOGIQUE MAISON DES JEUNES SERVICE JEUNESSE DE MONTERBLANC PROJET PEDAGOGIQUE MAISON DES JEUNES 2013 SERVICE JEUNESSE DE MONTERBLANC SOMMAIRE : I/ la maison des jeunes page 3 II/nos observations ayant amené ce projet page 4 III/ le projet éducatif et pédagogique

Plus en détail

Le plan d intervention au service de la réussite de l élève. Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention

Le plan d intervention au service de la réussite de l élève. Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention Le plan d intervention au service de la réussite de l élève Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention Objectif de la présentation Présenter les orientations ministérielles qui sous-tendent

Plus en détail

Cette formation. des Ecoles et

Cette formation. des Ecoles et Certificatt de Formation Contin inue des Ludothécaires 2013 2014 Cette formation a été mise en place en partenaria at avec lee Service Institutions pour l Enfance de la Villee de Genève. des Ecoles et

Plus en détail

la convention des droits des jeunes dans les séjours CCAS

la convention des droits des jeunes dans les séjours CCAS la convention des droits des jeunes dans les séjours CCAS préambule du conseil d'administration de la CCAS Nous nous sommes mobilisés pour mieux faire notre travail en direction de la Jeunesse que nous

Plus en détail

KEEZAM PRÉPARER ET ORGANISER LA RÉUNION D INFORMATION PARENTS D UN VOYAGE SCOLAIRE. Fiche Enseignants

KEEZAM PRÉPARER ET ORGANISER LA RÉUNION D INFORMATION PARENTS D UN VOYAGE SCOLAIRE. Fiche Enseignants KEEZAM Simplifie l organisation des séjours enfants et ados. www.keezam.fr Fiche Enseignants Nombre de pages : 5 PRÉPARER ET ORGANISER LA RÉUNION D INFORMATION PARENTS D UN VOYAGE SCOLAIRE. Cette fiche

Plus en détail

L Assemblier. L Assemblier

L Assemblier. L Assemblier L Assemblier Collectif de consultants L Assemblier Catalogue de formations pour les Conseils citoyens et leurs soutiens Faire équipe page 1 Travailler avec des tiers et monter des projets page 4 Le Conseil

Plus en détail

M Dury A Chemorin, Offres aux aidants familiaux :

M Dury A Chemorin, Offres aux aidants familiaux : Offres d accompagnement et de soutien destinées aux aidants familiaux : L expérience d une consultation mémoire de proximité M. DURY 1 A. CHEMORIN 2 S. DEBATTY 3 L. AUFRERE 4 M. E. FILIPE 5 P. MENECIER

Plus en détail

Règlement Intérieur Accueil de Loisirs sans Hébergement «L Escargot» ENRIAL001

Règlement Intérieur Accueil de Loisirs sans Hébergement «L Escargot» ENRIAL001 La Ville de La Rochette Règlement Intérieur Accueil de Loisirs sans Hébergement «L Escargot» ENRIAL001 Service Petite Enfance, Enfance, Jeunesse, Restauration Les accueils collectifs de mineurs accueillent

Plus en détail

Obtenir l agrément ONE pour organiser une plaine de vacances dans ma commune Vinciane Charlier, responsable du service centres de vacances de l One

Obtenir l agrément ONE pour organiser une plaine de vacances dans ma commune Vinciane Charlier, responsable du service centres de vacances de l One Obtenir l agrément ONE pour organiser une plaine de vacances dans ma commune Vinciane Charlier, responsable du service centres de vacances de l One Bien souvent, les parents recherchent des initiatives

Plus en détail

Le Centre de Loisirs Associé à l Ecole (C.L.A.E) Fédération des Œuvres Laïque du Maine et Loire

Le Centre de Loisirs Associé à l Ecole (C.L.A.E) Fédération des Œuvres Laïque du Maine et Loire Le Centre de Loisirs Associé à l Ecole (C.L.A.E) Page 1 sur 8 Le CLAE, «centre de loisirs associé à l école», est une forme particulière d accueil de loisirs, imaginé dans les années 1970 par des enseignants

Plus en détail

Guide employeurs. La nouvelle plate-forme qui connecte collégiens et employeurs. http://monstagede3e.seine-saint-denis.fr

Guide employeurs. La nouvelle plate-forme qui connecte collégiens et employeurs. http://monstagede3e.seine-saint-denis.fr La nouvelle plate-forme qui connecte collégiens et employeurs. Guide employeurs http://monstagede3e.seine-saint-denis.fr Parce qu une première expérience dans l univers professionnel est souvent déterminante

Plus en détail

Projet d établissement

Projet d établissement INSTITUT SAINT-JOSEPH & SAINTE- JULIENNE Projet d établissement Par ce projet nous voulons transmettre notre volonté collective d atteindre les objectifs que la Communauté Française a définis dans le cadre

Plus en détail

Année scolaire 2016-2017

Année scolaire 2016-2017 Ministère de la culture et de la communication, direction régionale des affaires culturelles du Nord Pas-de-Calais, Ville de Roubaix, dans le département du Nord, Ministère de l éducation nationale académie

Plus en détail

L accueil de l enfant pour une meilleure parentalité

L accueil de l enfant pour une meilleure parentalité L accueil de l enfant pour une meilleure parentalité FORUM N 5 Président de séance : Christine GENET, Adjointe au Maire de Metz, Vice-Présidente de l UNCCAS. Intervenants : Jean Louis HAURIE, Directeur

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE (TAP) SAINT JEAN DE FOS

PROJET PEDAGOGIQUE (TAP) SAINT JEAN DE FOS PROJET PEDAGOGIQUE TEMPS D ACTIVITES PERISCOLAIRES (TAP) SAINT JEAN DE FOS ANNEE 2014-2015 Contact : Juliette VIALA, Coordinatrice TAP Adresse : 20 rue des écoles laïques 34150 SAINT JEAN DE FOS Courriel

Plus en détail

Scolarisation des élèves handicapés dans les établissements du second degré et développement des unités pédagogiques d intégration (UPI)

Scolarisation des élèves handicapés dans les établissements du second degré et développement des unités pédagogiques d intégration (UPI) Scolarisation des élèves handicapés dans les établissements du second degré et développement des unités pédagogiques d intégration (UPI) Circulaire n 2001-035 du 21 février 2001 B.O.E.N. n 9 du 1 er mars

Plus en détail

ANIMATION AUTOUR DU REPAS

ANIMATION AUTOUR DU REPAS ANIMATION AUTOUR DU REPAS Objectifs pédagogiques : - respecter au mieux le rythme des enfants, - rendre l enfant le plus autonome possible, - apprendre à ce dernier à vivre en collectivité (ce qui implique

Plus en détail

Définition de la profession et du contexte de l intervention. Domaine de compétences

Définition de la profession et du contexte de l intervention. Domaine de compétences Arrêté du 20 juin 2007 relatif au diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL Définition de la profession et du contexte de l intervention Domaine de compétences Domaine de

Plus en détail

Faire vivre la. branche Aines

Faire vivre la. branche Aines Faire vivre la branche Aines 1. Les repères sur la branche Quelques repères sur le jeune de 15 à 18 ans, des ados aux jeunes adultes La quête de son identité L âge des ambitions Le temps des questions,

Plus en détail

Les adolescents et la ville : un enjeu de politique publique

Les adolescents et la ville : un enjeu de politique publique Communiqué de presse Les adolescents et la ville : un enjeu de politique publique Mobilisés dans la Refondation de l école et à l heure de la concertation sur la politique de la ville, les Francas organisent

Plus en détail

Création d un internat pour enfants autistes

Création d un internat pour enfants autistes Création d un internat pour enfants autistes ORGANISME GESTIONNAIRE Identité : «Association des parents et amis de personnes Handicapées Mentales d Annecy et ses environs» 8 rue Louis Bréguet 74600 Seynod

Plus en détail

RYTHMES SCOLAIRES PROJET ÉDUCATIF COMMUNAL COMMUNE DE MANZAT

RYTHMES SCOLAIRES PROJET ÉDUCATIF COMMUNAL COMMUNE DE MANZAT RYTHMES SCOLAIRES PROJET ÉDUCATIF COMMUNAL COMMUNE DE MANZAT Préambule Situation actuelle Un projet d école mis en place par l équipe enseignante : le jeu comme catalyseur des apprentissages. Un réseau

Plus en détail

Règlement Intérieur du Centre de Loisirs de Poulx

Règlement Intérieur du Centre de Loisirs de Poulx Règlement Intérieur du Centre de Loisirs de Poulx Le Centre de Loisirs Educatif est géré par l Association Départementale des FRANCAS du Gard en partenariat avec par la Commune de Poulx. Le centre de loisirs

Plus en détail

TABLE RONDE DU 21/11/2001

TABLE RONDE DU 21/11/2001 TABLE RONDE DU 21/11/2001 Devenir parents est une aventure qui se construit au quotidien avec ses enfants. Dans notre société, les modifications récentes de la structure familiale comme les familles monoparentales

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS ET PERISCOLAIRE ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 REGLEMENT INTERIEUR ET OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

ACCUEIL DE LOISIRS ET PERISCOLAIRE ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 REGLEMENT INTERIEUR ET OBJECTIFS PEDAGOGIQUES ACCUEIL DE LOISIRS ET PERISCOLAIRE ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 REGLEMENT INTERIEUR ET OBJECTIFS PEDAGOGIQUES L accueil périscolaire est un service de qualité mis à disposition des familles. C est un lieu

Plus en détail

Fonctions des infirmiers scolaires dans les écoles et établissements

Fonctions des infirmiers scolaires dans les écoles et établissements Mission des infirmières de l Éducation Nationale Cadre général «S inscrit dans la politique générale de l Education nationale qui est de promouvoir la réussite des élèves et des étudiants, elle concourt

Plus en détail

L Inspection des personnels

L Inspection des personnels Besançon le 15 septembre 2014 NOTE de Service N 3 Circonscription BESANCON 1 Luc GROSJEAN, Inspecteur 03 81 65 48 53 03 81 83 50 61 luc.grosjean@ac-besancon.fr Direction des Services Départementaux de

Plus en détail

Des livres et des histoires proposés aux enfants vivant en maisons d accueil. Projet pédagogique

Des livres et des histoires proposés aux enfants vivant en maisons d accueil. Projet pédagogique Des livres et des histoires proposés aux enfants vivant en maisons d accueil Projet pédagogique Contexte d intervention Les maisons d accueils auxquelles nous proposons nos services sont des structures

Plus en détail

e soutien aux familles

e soutien aux familles Le soutien aux familles e soutien aux familles Le soutien aux familles a pour principal objectif de soutenir les familles dans leurs responsabilités en regard de leur enfant présentant une déficience intellectuelle.

Plus en détail

FICHE DE RÉFÉRENCE CARACTÉRISTIQUES RECHERCHÉES D UN PROGRAMME ÉDUCATIF

FICHE DE RÉFÉRENCE CARACTÉRISTIQUES RECHERCHÉES D UN PROGRAMME ÉDUCATIF FICHE DE RÉFÉRENCE CARACTÉRISTIQUES RECHERCHÉES D UN PROGRAMME ÉDUCATIF Le programme éducatif doit être un cadre de référence pour votre personnel éducateur et un outil d information pour les parents.

Plus en détail

Coordonnées postale, téléphonique et courriel

Coordonnées postale, téléphonique et courriel Coordonnées postale, téléphonique et courriel Allée des tabacs 47200 MARMANDE Téléphone : 05.53.79.12.87 - Télécopie : 05.53.79.00.17. Courriel : contact@adesformations.fr Site : www.adesformations.fr

Plus en détail

COURS A DOMICILE - SPECIALISATION MATIERES SCIENTIFIQUES

COURS A DOMICILE - SPECIALISATION MATIERES SCIENTIFIQUES +$ % "$ e "ax2 dx = 1 2 DOSSIER DE PRESSE - Août 2007 - # a ih " "t #(r r,t) = $ h2 2m %#(r r,t) + V ( r r,t)#( r r,t) Page 0 sur 7 EasyMath, LE spécialiste de l enseignement des matières scientifiques

Plus en détail

ACADEMIE DE POITIERS. Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles PREMIERE EPREUVE D ADMISSION

ACADEMIE DE POITIERS. Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles PREMIERE EPREUVE D ADMISSION ACADEMIE DE POITIERS Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles Concours externe - Session 2014 PREMIERE EPREUVE D ADMISSION Statistiques Discipline Moyenne Ecart-type NB candidats

Plus en détail

Centre Claude Bernard. Livret d accueil à l usage des familles

Centre Claude Bernard. Livret d accueil à l usage des familles Centre Claude Bernard Livret d accueil à l usage des familles Vous avez bien voulu nous faire confiance pour vous aider à traiter les problèmes que vous rencontrez actuellement avec votre enfant. Afin

Plus en détail

MARSEILLE LE 31 JANVIER 2013. Ref: J-M.LOUIS, F.RAMOND. Scolariser l élève intellectuellement précoce. Dunod.

MARSEILLE LE 31 JANVIER 2013. Ref: J-M.LOUIS, F.RAMOND. Scolariser l élève intellectuellement précoce. Dunod. MARSEILLE LE 31 JANVIER 2013 Ref: J-M.LOUIS, F.RAMOND. Scolariser l élève intellectuellement précoce. Dunod. Des élèves qui sont «contre l école». Elle leur est un appui. Tout en ayant des capacités de

Plus en détail

PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ

PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ Analyse des dispositions de la Loi sur l Instruction publique (LIP), de la Politique générale pour l établissement des services éducatifs à offrir aux élèves en difficulté d

Plus en détail

Présentation du réseau des ÉCOLES des PARENTS et des ÉDUCATEURS 1

Présentation du réseau des ÉCOLES des PARENTS et des ÉDUCATEURS 1 «Des parents parlent avec d autres parents» CAFES DES PARENTS ATELIERS DE COMMUNICATION SOIREES DEBATS FORMATION PROFESSIONNELLE Présentation du réseau des ÉCOLES des PARENTS et des ÉDUCATEURS 1 Notre

Plus en détail