Baromètre des PME et TPE du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts- Comptables

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Baromètre des PME et TPE du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts- Comptables"

Transcription

1 Baromètre des et du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts- Comptables Principaux résultats

2 Méthodologie de l enquête Méthodologie Enquête réalisée par téléphone. Échantillon Echantillon national de 800 dirigeants de (entreprises de 0 à 19 salariés) et de (entreprises de 20 à 249 salariés) représentatif des entreprises de 0 à 249 salariés. Méthode des quotas (taille d'entreprise croisée par le secteur d'activité, région). L'échantillon a été raisonné pour disposer d'environ 400 dirigeants de et 400 dirigeants de. Lors du traitement informatique des résultats, chaque catégorie a été remise à son poids réel afin d'assurer la représentativité des résultats, au regard des critères de la taille de l'entreprise, du secteur d'activité et d'une stratification géographique par région TNS Sofres Emmanuel RIVIERE Audrey TALON Melaine DURAND Conseil Supérieur de l Ordre des Experts- Comptables 17SJ66 TNS Dates de réalisation Du 19 au 28 Ce document a été rédigé dans le respect des procédures Qualité de TNS Sofres Il a été validé par Emmanuel RIVIERE, Directeur du Département Stratégies d Opinion 2

3 1 Éléments de contexte 3

4 Un pessimisme en forte hausse concernant la situation économique et sociale de la France et des Français Situation économique et sociale de la France et des Français Q1 Quand vous regardez la manière dont évoluent la France et les Français, avez-vous l'impression que la situation économique et sociale : Va en s améliorant 3% -1 Va en s améliorant 2% -4 A tendance à aller plus mal 74% +8 A tendance à aller plus mal 80% +9 4

5 8 dirigeants de sur et ¾ des dirigeants de jugent que cette situation se dégrade Situation économique et sociale de la France et des Français Q1 Quand vous regardez la manière dont évoluent la France et les Français, avez-vous l'impression que la situation économique et sociale : Va en s améliorant A tendance à aller plus mal Il n y a pas de changement NSP 22% 1% 3% 16% 3% 2% 74% 80% 5

6 Le solde optimiste-pessimiste des atteint son plus bas niveau historique Situation économique et sociale de la France et des Français Q1 Quand vous regardez la manière dont évoluent la France et les Français, avez-vous l'impression que la situation économique et sociale : Évolution Solde % Va en s améliorant - % A tendance à aller plus mal Mai 20 Juil Mai Av. 20 Juillet Avr. Oct. 6

7 Sur la situation économique du secteur d activité, un pessimisme désormais majoritaire pour les comme pour les Situation économique selon le secteur d activité Q2 En ce qui concerne la situation économique de votre secteur d'activité, êtes-vous : Optimiste 44% Très optimiste : 3% Assez optimiste : 41% Pessimiste 55% Assez pessimiste : 39% Très pessimiste : 16% Optimiste 39% Très optimiste : 4% Assez optimiste : 35% Pessimiste 59% Assez pessimiste : 42% Très pessimiste : 17% 7

8 Le solde optimiste-pessimiste en baisse pour les deux catégories d entreprises, après l embellie de mars Situation économique du secteur d activité Q2 En ce qui concerne la situation économique de votre secteur d'activité, êtes-vous : Évolution : - Solde % Optimiste - % Pessimiste Mai 20 Juil Mai Av. 20 Juillet Av. Oct. 8

9 2 Situation des - 9

10 2 A. Situation actuelle de l entreprise

11 La situation des - se dégrade, particulièrement chez les Satisfaction de la situation de l entreprise Q Actuellement, diriez-vous que la situation de votre entreprise est très satisfaisante, assez satisfaisante, peu satisfaisante ou pas du tout satisfaisante sur % Satisfaisante % Satisfaisante Le carnet de commande ou volume de clientèle 57% -12 Le carnet de commande ou volume de clientèle 50% -5 La trésorerie 56% - La trésorerie 51% -4 La rentabilité 46% -13 La rentabilité 47% -5

12 qui atteignent un niveau d inquiétude historique sur leur rentabilité et leur trésorerie Satisfaction de la situation de l entreprise Q Actuellement, diriez-vous que la situation de votre entreprise est très satisfaisante, assez satisfaisante, peu satisfaisante ou pas du tout satisfaisante sur % Très satisfait + assez satisfait Le carnet de commande ou le volume de clientèle La trésorerie La rentabilité Mai Juil. Mai Av. Juil. Av. Oct. % Très satisfait + assez satisfait Mai Juil. Mai Av. Juil. Av. Oct. 12

13 Une détérioration perçue de façon très forte, et plus particulièrement chez les La situation de l entreprise : évolution récente perçue Q6 Au cours des trois derniers mois, diriez-vous que la situation de votre entreprise Q7 Par rapport à la même période l an dernier, diriez-vous que la situation de votre entreprise S est plutôt améliorée 16% -8 % = Est plutôt meilleure 24% -4 % -4 S est plutôt détérioré e 30% % +6 Est plutôt moins bonne 42% % +6 Est restée stable 54% -4 58% -6 Est identique 34% - 48% -2 13

14 sur le dernier trimestre Evolution de la situation de l entreprise sur le trimestre écoulé Q6 Au cours des trois derniers mois, diriez-vous que la situation de votre entreprise Évolution Solde % S est plutôt améliorée % S est plutôt détériorée Mai Juil. Mai Av. Juil. Av. Oct. 14

15 Comme sur l année écoulée Evolution de la situation de l entreprise sur l année écoulée Q7 Par rapport à la même période l an dernier, diriez-vous que la situation de votre entreprise Solde % Plutôt meilleure % Plutôt moins bonne Évolution Mai Juil. Mai Av. Juil. Av. Oct. 15

16 2 B. Perspectives de l'entreprise 16

17 Seules les restent majoritairement optimistes sur leurs perspectives à un an Perspectives à un an de l entreprise Q3 En ce qui concerne les perspectives à un an de votre entreprise, êtes-vous : Optimiste 58% Pessimiste 39% Très optimiste : 7% Assez optimiste : 51% Assez pessimiste : 27% Très pessimiste : 12% Très optimiste : 6% Optimiste 42% Assez optimiste : 36% Pessimiste 53% Assez pessimiste : 42% Très pessimiste : % 17

18 Les patrons de atteignent un niveau de pessimisme historique sur les perspectives de leur entreprise Perspectives à un an de l entreprise Q3 En ce qui concerne les perspectives à un an de votre entreprise, êtes-vous : Évolution Solde % Optimiste - % Pessimiste Mai Juil Mai Av. Juil Av Oct

19 Près d ¼ des dirigeants de estime que la situation de son entreprise va se dégrader au cours des 3 prochains mois La situation de l entreprise : projection à 3 mois Q8 Au cours des trois prochains mois, diriez-vous que la situation de votre entreprise S améliorer a 16% -8 S améliorer a 13% -1 Se détériorer a 23% +12 Se détériorer a 19% + Restera stable 58% -6 Restera stable 61% -4 19

20 Le solde d amélioration détérioration de la situation de l entreprise est en chute libre chez les qui chutent au niveau des La situation de l entreprise : projection à 3 mois Q8 Au cours des trois prochains mois, diriez-vous que la situation de votre entreprise Évolution Solde % S améliorera % Se détériorera Mai Juil. Mai Av. Juil. Av. Oct. 20

21 Seules ¼ des et 15% des anticipent une activité en hausse dans les trois prochains mois, plus souvent qu avant via une externalisation Chiffre d affaires : projection et intentions Q9 Plus précisément, au cours des trois prochains mois, estimez-vous que votre chiffre d affaires sera, par rapport aux trois derniers mois Q Comment comptez-vous faire face à cette augmentation d activité? Plutôt en hausse 25% -8 15% -4 Par des gains de productivité Plutôt en baisse 30% % +9 Par des recrutements Par un recours à la soustraitance Sans changement 43% 52% -8-3 Par un recours à l'intérim

22 Des projections de chiffre d affaires en nette dégradation Chiffre d affaires : projection Q9 Plus précisément, au cours des trois prochains mois, estimez-vous que votre chiffre d affaires sera, par rapport aux trois derniers mois Évolution Solde % Plutôt en hausse % Plutôt en baisse Mai Juil. Mai Av. Juil. Av. Oct. 22

23 Les projections de trésorerie sont également nettement en baisse Trésorerie : projection à 3 mois Q15 Et au cours des trois prochains mois, estimez-vous que votre trésorerie sera, par rapport aux trois derniers mois Plutôt en hausse 17% -2 Plutôt en hausse 12% -5 Plutôt en baisse 35% +14 Plutôt en baisse 33% +13 Sans changement 44% -13 Sans changement 50% -6 23

24 et très majoritairement négatives Trésorerie : projection Q15 Et au cours des trois prochains mois, estimez-vous que votre trésorerie sera, par rapport aux trois derniers mois Évolution Solde % Plutôt en hausse % Plutôt en baisse Mai Juil. Mai Av. Juil. Av. Oct. 24

25 06 Mai Juil. Mai Av. Juil. Av. Oct. Pourtant, le niveau d investissement prévu est stable Investissement : projection à six mois Q13 - Avez-vous prévu d'investir dans les six mois à venir (par exemple en matériel, bâtiments, véhicules, etc...) A prévu d investir dans les 6 prochains mois N a pas prévu d investir dans les 6 prochains mois 42% 56% % 82% % A prévu d investir dans les 6 prochains mois

26 3 L emploi dans l'entreprise 26

27 Perspectives d embauches en net recul chez les, un peu plus stables chez les L emploi dans les entreprises de salariés : projection à 3 mois Q16A Au cours des trois prochains mois, estimez-vous que, par rapport à aujourd hui, l effectif salarié de votre entreprise sera avec salariés (37% des ) Plutôt en hausse 13% -12 Plutôt en hausse 7% -1 Plutôt en baisse 22% +15 Plutôt en baisse 12% +4 Sans changement 65% -3 Sans changement 81% -2 27

28 Perspectives d embauches en net recul chez les, un peu plus stables chez les L emploi dans les entreprises avec salariés : projection à 3 mois Q16A Au cours des trois prochains mois, estimez-vous que, par rapport à aujourd hui, l effectif salarié de votre entreprise sera Solde % Plutôt en hausse % Plutôt en baisse Évolution Mai Juil. Mai Av. Juil. Av. Oct. 28

29 Les sans salarié n embaucheront pas pour les trois prochains mois, mais sont plus nombreuses à l envisager à long terme L emploi dans les entreprises sans salarié : projection Q16B Envisagez-vous, dans les trois mois qui viennent, d embaucher des collaborateurs salariés dans votre entreprise? sans salarié (64% des ) Oui 1% Dont : Oui, certainement 1% Oui, probablement 0% Q17C Et pourriez-vous envisager d embaucher un jour un collaborateur salarié? sans salarié Oui, pourquoi pas Non, en aucun cas Non 99% Dont : Non, probablement pas 8% Non, certainement pas 91% 73% - 1% 26% +9 29

30 4 Questions d actualités 30

31 Une crainte perceptible quant à l élection du nouveau Président de la République, surtout chez les dirigeants de (54%) Les conséquences de l élection de François Hollande sur l entreprise K1V24 Diriez-vous que l élection de François Hollande à la Présidence de la République aura pour une entreprise comme la vôtre des conséquences : Très positives Plutôt positives Ni positives ni négatives Plutôt négatives Très négatives NSP Conséquences positives 2% Conséquences positives 17% 21% 8% 2% 36% % % 3% 14% Conséquences négatives 54% 33% 24% Conséquences négatives 34% 39% 31

32 Des mesures accueillies tièdement par les, mais plutôt favorablement par les K2V24 Dans le cadre de votre activité, êtes-vous tout à fait favorable, plutôt favorable, plutôt pas favorable ou pas du tout favorable à chacune des mesures suivantes prévues par François Hollande? NSP Pas du tout favorable Plutôt pas favorable Ni favorable ni défavorable Plutôt favorable Tout à fait favorable Total Défavorable Total Favorable Création d'une banque publique d'investissement pour financer les entreprises, notamment - Total Défavorable Total Favorable Livret d épargne industriel, un nouveau produit d épargne proposé aux Français et permettant de financer les et les entreprises innovantes Séparation des banques de particuliers et d affaires Droit de partir à la retraite à 60 ans pour les personnes ayant commencé à travailler à 18 ans et cotisé 41 annuités Indexation du SMIC sur l'inflation et la croissance Plafonnement / suppression de niches fiscales Définition de nouvelles tranches d'imposition pour les sociétés :15% pour les, 30% pour les et 35% pour les grandes entreprises

33 Près de ¾ des patrons de et 2/3 des patrons de anticipent des conséquences importantes de la crise pour leur entreprise Les conséquences de la crise sur l entreprise K3V24 A l heure actuelle, diriez-vous que la crise a eu des conséquences très importantes, assez importantes, peu importantes ou pas importantes du tout sur l activité de votre entreprise? Pas importantes du tout Peu importantes Assez importantes Très importantes NSP 29% (27%)* Peu ou pas importantes 28% (34%)* 5% (5%)* 23% (29%)* 34% (24%)* Peu ou pas importantes 35% (34%)* (3%)* % (%)* 1% 24% (24%)* 43% (39%)* 30% (39%)* Importantes 72% (66%)* Importantes 64% (63%)* * Rappels de la vague de septembre 20 33

34 Et près de la moitié des et 8 sur, ne voient pas de sortie de crise avant 2014 pour leur entreprise Les différentes échéances de sortie de crise de la France / de l entreprise K4V24 Estimez-vous que la France / votre entreprise sortira de la crise? La France Votre entreprise est déjà Fin Fin 2013 Plus Tard NSP sorti de la crise 57 % est déjà sorti de la crise Fin Fin 2013 Plus Tard NSP 34

35 Toutefois, la crise apparaît au moins en partie comme une opportunité pour la moitié des dirigeants de grosses Opportunité ou menace : perception de la crise pour l entreprise K5V24 La crise économique : opportunité ou menace pour les entreprises ST Une régression ou les deux 60 % Une régression et une fragilisation de votre entreprise Les deux Une opportunité pour optimiser votre organisation et vos méthodes Ni l'un ni l'autre 19 ST Une opportunité ou les deux 49 % NSP 1 Base : de plus de 50 salariés 35

Baromètre des PME et TPE du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables

Baromètre des PME et TPE du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables Baromètre des et du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables Principaux résultats Avril 20 CONSEIL SUPÉRIEUR DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES Contacts TNS Sofres : Département Stratégies d

Plus en détail

Baromètre des PME et TPE du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables

Baromètre des PME et TPE du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables Baromètre des et du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables Principaux résultats Novembre CONSEIL SUPÉRIEUR DE L ORDRE DES EXPERTS COMPTABLES Contacts TNS Sofres : Département Stratégies d

Plus en détail

Baromètre des PME et TPE du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables

Baromètre des PME et TPE du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables Baromètre des PME et TPE du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables Présentation des principaux résultats 5 décembre 2006 1. Les questions barométriques 1.1 La perception de la situation économique

Plus en détail

Perception des ressources de management dans les PME-ETI

Perception des ressources de management dans les PME-ETI Perception des ressources de management dans les PME-ETI Vague 4 Juin 2015 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn pour Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 10 ème édition Octobre 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 10 ème édition Octobre 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 10 ème édition Octobre 2011 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 5 - Contacts : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge Avril 2010 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon

Plus en détail

Les patrons de PME, leur entreprise et la crise : le secteur construction / BTP

Les patrons de PME, leur entreprise et la crise : le secteur construction / BTP Les patrons de PME, leur entreprise et la crise : le secteur construction / BTP Enquête réalisée auprès des dirigeants de PME de 1 à 00 salariés Avril 200 Nobody s Unpredictable Fiche technique Sondage

Plus en détail

Divergences sectorielles

Divergences sectorielles Octobre 2015 Méthodologie Les résultats présentés sont issus du panel de conjoncture «suivi de la situation économique» CCIR / CCIT de Rhône-Alpes. 373 TPE-PME représentatives de l industrie, du BTP, du

Plus en détail

Les Français et l économie Les journées de l économie 2014. Patrick Haas 13 novembre 2014

Les Français et l économie Les journées de l économie 2014. Patrick Haas 13 novembre 2014 Patrick Haas 13 novembre 2014 Rappel de la méthodologie Échantillon Mode de recueil Dates de terrain 959 individus âgés de 18 ans et plus Interviews réalisées par téléphone. Le terrain s est déroulé les

Plus en détail

Conjoncture économique et emploi 2012. Résultats de l enquête auprès des. chefs d entreprise de l Aire urbaine

Conjoncture économique et emploi 2012. Résultats de l enquête auprès des. chefs d entreprise de l Aire urbaine Conjoncture économique et emploi 2012 Principaux résultats Résultats de l enquête auprès des de l enquête réalisée par Médiamétrie chefs d entreprise de l Aire urbaine du 29 mai au 4 juin 2012 1 Présentation

Plus en détail

Un climat des affaires conforté

Un climat des affaires conforté Juillet 2015 Méthodologie Les résultats présentés sont issus du panel de conjoncture «suivi de la situation économique» CCIR / CCIT de Rhône-Alpes. 371 TPE-PME représentatives de l industrie, du BTP, du

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 2 - Juin 2009 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 402 dirigeants d entreprise, représentatif

Plus en détail

Le stress des entrepreneurs Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables

Le stress des entrepreneurs Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables Le stress des entrepreneurs Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables Principaux résultats Avril 2010 CONSEIL SUPÉRIEUR DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES Contacts TNS Sofres : Département Stratégies

Plus en détail

Enquête d opinion sur la conjoncture 2013 Aire urbaine. Principaux résultats de l enquête réalisée par Médiamétrie du 3 au 7 juin 2013

Enquête d opinion sur la conjoncture 2013 Aire urbaine. Principaux résultats de l enquête réalisée par Médiamétrie du 3 au 7 juin 2013 Enquête d opinion sur la conjoncture 2013 Aire urbaine Principaux résultats de l enquête réalisée par Médiamétrie du 3 au 7 juin 2013 1 Présentation de l enquête L'Observatoire de l'emploi de l'aire urbaine

Plus en détail

Juillet-août-septembre 2009 Réalisée du 9 au 24 juillet 2009. Vague 35. Sujets d actualité. www.ifop.fr. www.fiducial.fr

Juillet-août-septembre 2009 Réalisée du 9 au 24 juillet 2009. Vague 35. Sujets d actualité. www.ifop.fr. www.fiducial.fr Juillet-août-septembre 2009 Réalisée du 9 au 24 juillet 2009 Vague 35 www.ifop.fr www.fiducial.fr FIDUCIAL est une firme française de dimension mondiale à travers ses filiales européennes ou américaines

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI 51 ème édition novembre 2015 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Diane Hion, Emmanuel Kahn, Thomas Stokic pour Méthodologie

Plus en détail

Conjoncture économique en Loir-et-Cher

Conjoncture économique en Loir-et-Cher Février 0 - N Conjoncture économique en Loir-et-Cher Résultats de l enquête menée entre le er et le 8 février 0 Analyse réalisée sur la base de réponses exploitables La Chambre de et d' de Loir-et-Cher

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 11 ème édition Novembre 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 11 ème édition Novembre 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 11 ème édition Novembre 2011 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

L impact des délais de paiement sur le dynamisme de l entreprise. Mai 2014

L impact des délais de paiement sur le dynamisme de l entreprise. Mai 2014 L impact des délais de paiement sur le dynamisme de l entreprise Mai 2014 Résultats Méthodologie page 2 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 403 chefs d entreprise, représentatif des

Plus en détail

Médicis, la mutuelle retraite des indépendants :

Médicis, la mutuelle retraite des indépendants : Le commerce en France : 750 000 entrepreneurs 2 millions de personnes 343 milliards d euros de chiffre d affaires Médicis, la mutuelle retraite des indépendants : 167 000 adhérents La plus grande organisation

Plus en détail

Une amélioration qui demande confirmation

Une amélioration qui demande confirmation JANVIER 2016 Une amélioration qui demande confirmation 2015 s avère plus favorable que prévu pour les TPE-PME de Rhône-Alpes. Contrairement aux années précédentes, les entreprises qui déclarent un chiffre

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI 42 ème édition Décembre 2014 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn & pour Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI 46 ème édition Avril 2015 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn & pour Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

Les Français et l économie Les journées de l économie 2014. Patrick Haas 13 novembre 2014

Les Français et l économie Les journées de l économie 2014. Patrick Haas 13 novembre 2014 Les Français et l économie Les journées de l économie 2014 Patrick Haas 13 novembre 2014 Rappel de la méthodologie Échantillon Mode de recueil Dates de terrain 959 individus âgés de 18 ans et plus Interviews

Plus en détail

STABILISATION RELATIVE EN ATTENDANT LA REPRISE

STABILISATION RELATIVE EN ATTENDANT LA REPRISE Suivez l activité des entreprises du Rhône NOTE DE CONJONCTURE 1 er trimestre 2014 STABILISATION RELATIVE EN ATTENDANT LA REPRISE Malgré une fin d année 2013 conclue avec un regain d'activité et des perspectives

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME -Vague 2 - Juin 2009 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 402 dirigeants d entreprise, représentatif

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 5 - Contacts : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge Avril 2010 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité LEGER REGAIN D ACTIVITE EN DEBUT D ANNEE 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité LEGER REGAIN D ACTIVITE EN DEBUT D ANNEE 2015 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE N 11 - Janvier Edition Lyon Rhône LEGER REGAIN D ACTIVITE EN DEBUT D ANNEE Au cours des derniers mois de l année, le niveau d activité

Plus en détail

L entrepreneuriat féminin dans les PME et TPE françaises

L entrepreneuriat féminin dans les PME et TPE françaises L entrepreneuriat féminin dans les PME et TPE françaises Le 16 novembre 2007 L APCE Contacts TNS Sofres : Département Stratégies d opinion Emmanuel RIVIÈRE / Mathilde TOMMY-MARTIN 01 40 92 46 30 / 44 30

Plus en détail

Médicis, la mutuelle retraite des indépendants :

Médicis, la mutuelle retraite des indépendants : Le commerce en France : 750 000 entrepreneurs 2 millions de personnes 343 milliards d euros de chiffre d affaires Médicis, la mutuelle retraite des indépendants : 167 000 adhérents La plus grande organisation

Plus en détail

Les créateurs d entreprise & la création d emplois

Les créateurs d entreprise & la création d emplois Les créateurs d entreprise & la création d emplois Un sondage exclusif mené par OpinionWay pour Sondage réalisé à l occasion du 18 ème Salon des Entrepreneurs de Paris - 2 & 3 février 2011 au Palais des

Plus en détail

pour Baromètre «Les Français et la création d entreprise» Vague 10

pour Baromètre «Les Français et la création d entreprise» Vague 10 pour Baromètre «Les Français et la création d entreprise» Vague 10 Janvier 2010 Note méthodologique Etude réalisée pour : CCI Entreprendre en France Echantillon : Echantillon de 969 personnes, représentatif

Plus en détail

udesté on it ecl Col

udesté on it ecl Col Collection études LA C EST 49% de la population girondine en 21 * 727 466 habitants (INSEE 21) * 7% de croissance en 1 ans (INSEE) * 27 communes * 4 ème Communauté Urbaine de France (INSEE 28) 53% des

Plus en détail

LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES. Les résultats de l industrie

LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES. Les résultats de l industrie LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES Les résultats de l industrie Enquêtes : AGEFOS-PME, CGPME, CCI des Ardennes Analyse : D. Sikouk - Observatoire économique - CCI des Ardennes Direction

Plus en détail

DEXIA. Actionaria 2004. 15 novembre 2004. Département Communication & Finance DEXIA

DEXIA. Actionaria 2004. 15 novembre 2004. Département Communication & Finance DEXIA DEXIA Actionaria 2004 15 novembre 2004 DEXIA Contacts TNS Sofres Communication et Finance Frédéric CHASSAGNE / Fabienne CADENAT 01.40.92. 45.7. / 1.17. 15EW60 Département Communication & Finance FICHE

Plus en détail

Les patrons de PME, leur entreprise et la crise

Les patrons de PME, leur entreprise et la crise Les patrons de PME, leur entreprise et la crise Enquête réalisée auprès des dirigeants de PME de à 00 salariés Avril 200 Nobody s Unpredictable Fiche technique Sondage effectué pour : CGPME / KPMG Echantillon

Plus en détail

Les aspirations des acheteurs et les attentes des Français vis-à-vis des agents immobiliers

Les aspirations des acheteurs et les attentes des Français vis-à-vis des agents immobiliers Les aspirations des acheteurs et les attentes des Français vis-à-vis des agents immobiliers Etude annuelle IFOP Conférence de presse du 15 mars 2012 Pavillon Kléber PRÉSENTATION DU RÉSEAU PRÉSENTATION

Plus en détail

CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6

CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6 CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6 Juillet 11 OBJECTIF DE L ENQUÊTE Tous les six mois, l Apec interroge un échantillon représentatif de 1 cadres du secteur privé

Plus en détail

Projets immobiliers des Français : 4 ème baromètre ORPI-CRÉDOC

Projets immobiliers des Français : 4 ème baromètre ORPI-CRÉDOC Projets immobiliers des Français : 4 ème baromètre ORPI-CRÉDOC Près d un quart des Français a un projet immobilier dans les mois à venir - 1 Paris, le 18 février 2010 : Depuis 4 ans, le baromètre Orpi-

Plus en détail

Réalisation d'un diagnostic sous forme d'enquête

Réalisation d'un diagnostic sous forme d'enquête Réalisation d'un diagnostic sous forme d'enquête DEPARTEMENT OPINION INSTITUTIONNEL Erwan LESTROHAN Chef de groupe 01 55 33 20 05 erwan.lestrohan@lh2.fr Guillaume Inigo Chargé d études 01 55 33 20 57 guillaume.inigo@lh2.fr

Plus en détail

TendancÉco. Veille et analyse économique territoriale. Baromètre des affaires Bilan et perspectives Bulletin N 14. Chiffres Clés 3 ème trimestre 2015

TendancÉco. Veille et analyse économique territoriale. Baromètre des affaires Bilan et perspectives Bulletin N 14. Chiffres Clés 3 ème trimestre 2015 #1 - janvier 216 TendancÉco Veille et analyse économique territoriale Baromètre des affaires Bilan et perspectives Bulletin N 14 Une reprise modérée de l activité Au 3 ème trimestre 215, la croissance

Plus en détail

L impact de l innovation sur l emploi vu par les salariés du privé Rapport d étude Octobre 2014

L impact de l innovation sur l emploi vu par les salariés du privé Rapport d étude Octobre 2014 L impact de l innovation sur l emploi vu par les salariés du privé Rapport d étude Octobre 2014 BVA Opinion Adélaïde Zulfikarpasic- Directrice 01 71 16 90 96 Conseil d Orientation pour l Emploi Laurence

Plus en détail

pour Le management de transition : regards croisés entre les cadres et les dirigeants

pour Le management de transition : regards croisés entre les cadres et les dirigeants pour Le management de transition : regards croisés entre les cadres et les dirigeants Mars 2011 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A Le contexte du management de transition B La

Plus en détail

CAAM Jeunes actifs et la retraite - 2009. 17 juin 2009

CAAM Jeunes actifs et la retraite - 2009. 17 juin 2009 CAAM Jeunes actifs et la retraite - 2009 17 juin 2009 FICHE TECHNIQUE Étude barométrique réalisée pour en 2 volets : ETUDE PRINCIPALE CREDIT AGRICOLE ASSET MANAGEMENT Dates de terrain : 24 au 27 avril

Plus en détail

La perception de la complémentaire santé d entreprise par les dirigeants et les salariés. Résultats d étude. Avril 2013 TNS

La perception de la complémentaire santé d entreprise par les dirigeants et les salariés. Résultats d étude. Avril 2013 TNS La perception de la complémentaire santé d entreprise par les dirigeants et les Résultats d étude Avril 01 Rappel méthodologique Enquête réalisée pour April Echantillon Volets Echantillon de 00 dirigeants

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI 48 ème édition Juin 2015 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn & pour Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

L Observatoire des experts-comptables

L Observatoire des experts-comptables 18/12/2013 www.ectoulouse.com Compétence territoriale : départements 09-31-32-46-65-81-82 L Observatoire des experts-comptables Décembre 2013 Nous avons le plaisir de vous adresser les résultats de la

Plus en détail

PME Wallonie-Bruxelles

PME Wallonie-Bruxelles UCM National asbl Situation au 2 e trimestre 2015 PME Wallonie-Bruxelles Charlie TCHINDA Economiste - Statisticien Ce "baromètre" est réalisé chaque trimestre, sur base des réponses d un panel d indépendants

Plus en détail

Cette nouvelle édition met en évidence les enseignements suivants :

Cette nouvelle édition met en évidence les enseignements suivants : 7 ème baromètre annuel Energie-Info sur l ouverture des marchés, réalisé par le médiateur national de l énergie et la Commission de régulation de l énergie. Enquête réalisée par l institut CSA du 5 au

Plus en détail

Les réactions des PME face à la crise

Les réactions des PME face à la crise pour Les réactions des PME face à la crise Février 2009 Note méthodologique Etude réalisée pour : SAGE et KPMG Echantillon : Échantillon de 403 dirigeants d entreprises, représentatif des entreprises françaises

Plus en détail

L EDITO DU PRESIDENT

L EDITO DU PRESIDENT L EDITO DU PRESIDENT L Observatoire Péï, c est le premier observatoire de tendance économique lancé par l Ordre des Experts-Comptables de La Réunion! L expert-comptable est en prise directe avec l une

Plus en détail

Le regard des Français sur les services à la personne

Le regard des Français sur les services à la personne Le regard des Français sur les services à la personne Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique-Opinion Gaspard Lancrey-Javal, Chargé d études au Département Politique-Opinion

Plus en détail

LA RECONVERSION PROFESSIONNELLE, L ENTREPRENEURIAT ET LE TRAVAIL INDÉPENDANT

LA RECONVERSION PROFESSIONNELLE, L ENTREPRENEURIAT ET LE TRAVAIL INDÉPENDANT LA RECONVERSION PROFESSIONNELLE, L ENTREPRENEURIAT ET LE TRAVAIL INDÉPENDANT Janvier 2016 15 place de la République 75003 Paris Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 22 - Sondage Ifop pour KPMG et CGPME Contact Ifop : Flore-Aline Colmet Daâge Directrice d Etudes Département Opinion et Stratégies d Entreprise

Plus en détail

Baromètre Eco Conso Métro/Codice Janvier 2010 - Vague n 3. réalisé par TNS Sofres / Logica

Baromètre Eco Conso Métro/Codice Janvier 2010 - Vague n 3. réalisé par TNS Sofres / Logica Baromètre Eco Conso Métro/Codice Janvier 10 - Vague n 3 réalisé par TNS Sofres / Logica Un sondage réalisé pour Échantillon Échantillon national de 1000 personnes représentatif de l ensemble de la population

Plus en détail

ACTIVITE EN BERNE AVANT UN RETOUR DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE?

ACTIVITE EN BERNE AVANT UN RETOUR DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE? 1 er trimestre ACTIVITE EN BERNE AVANT UN RETOUR DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE? Un baisse d activité au cours de ce 1 er trimestre pour les entreprises savoyardes, mais les prévisions pour le 2 ème trimestre

Plus en détail

LES ENTREPRISES PARLENT DU COACHING

LES ENTREPRISES PARLENT DU COACHING LES ENTREPRISES PARLENT DU COACHING Juin 2004 Syndicat Syntec des Conseils en Evolution Professionnelle 3, rue Léon Bonnat 75016 Paris Contexte de l étude Questionnaire de 15 questions adressé aux clients

Plus en détail

Le moral se consolide chez les dirigeants de PME/ETI qui souhaitent des réformes pour favoriser l emploi

Le moral se consolide chez les dirigeants de PME/ETI qui souhaitent des réformes pour favoriser l emploi Paris, 15 mars 2012 Le moral se consolide chez les dirigeants de PME/ETI qui souhaitent des réformes pour favoriser l emploi La Banque Palatine, Banque des moyennes entreprises et des ETI au sein du Groupe

Plus en détail

UNE CONJONCTURE PLUS FAVORABLE CE TRIMESTRE

UNE CONJONCTURE PLUS FAVORABLE CE TRIMESTRE NOTE DE CONJONCTURE Suivez l actualité des entreprises de la Drôme 2ème trimestre 2015 UNE CONJONCTURE PLUS FAVORABLE CE TRIMESTRE Des indicateurs renforcés ce trimestre en termes de niveau d activité,

Plus en détail

Bonne nouvelle du côté de la situation financière, où les mesures de soutien en faveur des entreprises semblent porter leurs fruits.

Bonne nouvelle du côté de la situation financière, où les mesures de soutien en faveur des entreprises semblent porter leurs fruits. COMMUNIQUE DE PRESSE 05 AOUT 2015 Bpifrance présente la 61 ème enquête de conjoncture dans les PME Un redressement des perspectives d activité des PME qui se poursuit, mais lentement et en ordre dispersé.

Plus en détail

Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre 2015 JUILLET 2015

Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre 2015 JUILLET 2015 Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre 2015 JUILLET 2015 RÉSUMÉ DES RÉSULTATS C O M M E A N T I C I P É E PA R L E S C O M M E R Ç A N T S, L A C T I V I T É D E

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 12-16 janvier 2012 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 403 dirigeants d entreprise,

Plus en détail

Perspectives 2011. 1 er semestre. Emploi et formation dans les TPE-PME. Cahier spécial. OPCA et réformes de la formation professionnelle

Perspectives 2011. 1 er semestre. Emploi et formation dans les TPE-PME. Cahier spécial. OPCA et réformes de la formation professionnelle Perspectives 2011 1 er semestre Emploi et formation dans les TPE-PME Cahier spécial OPCA et réformes de la formation professionnelle 8 décembre 2010 Perspectives 2011 1 er semestre 1 Perspectives 2011

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 18 - Mai 2013 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 401 dirigeants d entreprise, représentatif

Plus en détail

Le baromètre des intentions d achat immobilier Vague 3

Le baromètre des intentions d achat immobilier Vague 3 Le baromètre des intentions d achat immobilier Vague 3 N 110582 Vos contacts Ifop : Fabienne Gomant fabienne.gomant@ifop.com Laure Bonneval laure.bonneval@ifop.com Octobre 2012 1 La méthodologie 1 Note

Plus en détail

L épargne réglementée, grande gagnante de la crise?

L épargne réglementée, grande gagnante de la crise? L épargne réglementée, grande gagnante de la crise? Critères de choix et perception des produits d épargne 17 novembre 2009 Contacts BVA Xavier PACILLY xavier.pacilly@bva.fr 01 71 16 88 55 Juliette PETROU

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 21 - Contact : Flore-Aline Colmet Daâge Directrice d Etudes Département Opinion & Stratégie d Entreprise flore-aline.colmet.daage@ifop.com

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

Outil de veille des PME franciliennes face à la crise

Outil de veille des PME franciliennes face à la crise Outil de veille des PME franciliennes face à la crise Vague 3 Janvier 2010 Méthodologie page 2 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 171 responsables de PME en Ile de France, constitué

Plus en détail

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Institut CSA pour Metlife Novembre 2014 Sommaire Fiche technique 3 Profil de l échantillon

Plus en détail

Étude auprès des habitants de la Nièvre sur le développement durable. Novembre 2009

Étude auprès des habitants de la Nièvre sur le développement durable. Novembre 2009 Étude auprès des habitants de la Nièvre sur le développement durable Novembre 2009 Sommaire 1. Un département où il fait bon vivre 2. Un avenir cependant incertain et des attentes fortes à l égard du département

Plus en détail

INDICATEUR DU LOGEMENT NEUF

INDICATEUR DU LOGEMENT NEUF INDICATEUR DU LOGEMENT NEUF Les 26 et 27 juillet 2010 Les 27 et 28 août 2010 Rapport de résultats principaux Contacts TNS Sofres : Stratégies d'opinion Fabienne SIMON / Sarah DUHAUTOIS 01 40 92 47 18 /

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. Suivez l activité. des entreprises de Rhône-Alpes UN NOUVEAU RECUL DE L ACTIVITE. 1 er trimestre 2014

NOTE DE CONJONCTURE. Suivez l activité. des entreprises de Rhône-Alpes UN NOUVEAU RECUL DE L ACTIVITE. 1 er trimestre 2014 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE 1 er trimestre UN NOUVEAU RECUL DE L ACTIVITE Après un relatif maintien fin, l ensemble des indicateurs économiques reculent en ce début

Plus en détail

Bilan du Plan de Relance & du Grand Emprunt. Regard croisé Patrons de TPE / Grand Public

Bilan du Plan de Relance & du Grand Emprunt. Regard croisé Patrons de TPE / Grand Public Bilan du Plan de Relance & du Grand Emprunt Regard croisé Patrons de TPE / Grand Public Octobre 2009 FIDUCIAL, est le leader des services pluridisciplinaires aux petites entreprises, artisans, commerçants,

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 19 - Contacts : Flore-Aline Colmet Daâge / Guillaume Chevalier Septembre Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon

Plus en détail

Janvier Février Mars 2013 Réalisée du 7 au 21 février 2013

Janvier Février Mars 2013 Réalisée du 7 au 21 février 2013 Janvier Février Mars 2013 Réalisée du 7 au 21 février 2013 Vague 49 www.ifop.fr www.fiducial.fr 0 FIDUCIAL est une firme française de dimension mondiale à travers ses filiales européennes ou américaines

Plus en détail

L intention de se faire vacciner contre la grippe A

L intention de se faire vacciner contre la grippe A FD/BS N 1-18005 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Bénédicte Simon Tél : 01 45 84 14 44 benedicte.simon@ifop.com pour L intention de se faire vacciner contre la grippe A Résultats détaillés Le 4 septembre

Plus en détail

Baromètre de satisfaction envers les cabinets de recrutement. Vague 1 Rapport

Baromètre de satisfaction envers les cabinets de recrutement. Vague 1 Rapport Baromètre de satisfaction envers les cabinets de recrutement Vague Rapport Fiche technique Mode de recueil Cible Téléphone (CATI*) et responsables RH en charge des relations avec les cabinets de recrutement

Plus en détail

Baromètre du moral des journalistes

Baromètre du moral des journalistes Baromètre du moral des journalistes Sondage de l Institut CSA N 1101438 Octobre 2011 Etude réalisée conformément à la norme internationale ISO 20252 Contacts : Jérôme Sainte-Marie Directeur du Département

Plus en détail

Le Bâtiment en Ile-de-France Troisième trimestre 2012 Activité atone perspectives en nette baisse

Le Bâtiment en Ile-de-France Troisième trimestre 2012 Activité atone perspectives en nette baisse DAEJ/CAB/2012/55 31 octobre 2012 Note pour le cahier de la Cellule Economique Le Bâtiment en Ile-de-France Troisième trimestre 2012 Activité atone perspectives en nette baisse 1- L activité des entreprises

Plus en détail

COMPTE RENDU BAROMETRE ECONOMIQUE

COMPTE RENDU BAROMETRE ECONOMIQUE COMPTE RENDU BAROMETRE ECONOMIQUE Agence de Développement Economique Bresse bourguignonne et Val de Saône 1, Place Saint-Jean 71500 LOUHANS Tél. 03 85 76 03 58 Fax 03 85 76 08 26 www.bresse-initiative.com

Plus en détail

Si Q1=non 2. Quelle est votre situation professionnelle?

Si Q1=non 2. Quelle est votre situation professionnelle? QUESTIONNAIRE Enquête sur le recours aux heures supplémentaires et complémentaires par les entreprises des secteurs concurrentiels non agricoles volet salariés 1. Travaillez-vous encore dans l entreprise

Plus en détail

Mais pas la fin des turbulences

Mais pas la fin des turbulences Point conjoncturel d avril d 2009 Le creux de la récession r semble proche Mais pas la fin des turbulences Conférence de presse Wavre, le 22 avril 2009 1 Point conjoncturel avril 2009 Messages-cl clé Wallonie

Plus en détail

PREMIER BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

PREMIER BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour PREMIER BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME Les PME disent tout sur leur financement et leur état d esprit -Vague 1 - Mars 2009 - Note méthodologique 1ère vague du baromètre

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE. N 12 - Edition Lyon Rhône Mai 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE. N 12 - Edition Lyon Rhône Mai 2015 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE N 12 - Edition Lyon Rhône Mai UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE L activité économique des entreprises artisanales du Rhône rencontrent

Plus en détail

Etude SOFRES France. Point presse du 2 février 2006. Groupement des Cartes Bancaires «CB»

Etude SOFRES France. Point presse du 2 février 2006. Groupement des Cartes Bancaires «CB» Etude SOFRES France Point presse du 2 février 2006 1 Image de la carte bancaire auprès des porteurs - France Rapport d étude Finance & Services Taux de détention des cartes 9 français sur 10 sont équipés

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 24 - Sondage Ifop pour KPMG et CGPME Contact Ifop : Flore Aline Colmet Daâge Directrice d Etudes Département Opinion et Stratégies d Entreprise

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ. 1er trimestre 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ. 1er trimestre 2015 Suivez l activité des entreprises de l Isère NOTE DE CONJONCTURE 1er trimestre NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ Des prévisions pessimistes confirmées en ce début d année, hormis pour les entreprises

Plus en détail

Enquêtes mensuelles. Indicateurs du Climat des Affaires

Enquêtes mensuelles. Indicateurs du Climat des Affaires Tendances régionales La conjoncture en Midi-Pyrénées Décembre 215 La production industrielle a légèrement progressé dans l ensemble des secteurs. Les carnets de commandes sont toujours jugés de bon niveau.

Plus en détail

p o u r l e 3 e t r i m e s t r e 2 0 1 5

p o u r l e 3 e t r i m e s t r e 2 0 1 5 SOUS EMBARGO JUSQU AU MARDI 9 JUIN 0H01 Communiqué de presse Nanterre, le 9 juin 2015 B a r o m è t r e M a n p o w e r d e s p e r s p e c t i v e s d e m p l o i p o u r l e 3 e t r i m e s t r e 2 0

Plus en détail

La Banque Postale / CNP Assurances

La Banque Postale / CNP Assurances La Banque Postale / CNP Assurances Baromètre Prévoyance Vague 1 Santé Contacts TNS Sofres Département Finance Frédéric CHASSAGNE / Fabienne CADENAT / Michaël PERGAMENT 01.40.92. 45.37 / 31.17 / 46.72 42IG98

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI 41 ème édition Novembre 2014 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn & pour Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

Observatoire des Services Clients 2012

Observatoire des Services Clients 2012 Observatoire des Services Clients 2012 Septembre 2012 Contact BVA Marie Laure SOUBILS marie-laure.soubils@bva.fr 06.20.26.22.50 Contact Viséo Conseil : 01 71 19 46 30 Sommaire Méthodologie Principaux enseignements

Plus en détail

Les Français et le grand âge. Cinquième vague du baromètre

Les Français et le grand âge. Cinquième vague du baromètre Les Français et le grand âge Cinquième vague du baromètre Index 1. Une CRITIQUE très sévère de la prise en charge du grand âge en France 2. Dépendance : les Français se disent aujourd hui incapables de

Plus en détail

Baromètre 2013 du Club de l Épargne Salariale Octobre 2013. Baromètre 2013. Club de l Epargne Salariale / Harris interactive. Harris Interactive

Baromètre 2013 du Club de l Épargne Salariale Octobre 2013. Baromètre 2013. Club de l Epargne Salariale / Harris interactive. Harris Interactive Baromètre 2013 Club de l Epargne Salariale / Harris interactive Toute diffusion de résultats tirés de cette étude doit être accompagnée de la mention suivante : "Baromètre 2013 du Club de l'epargne Salariale

Plus en détail

Baromètre des courtiers de proximité

Baromètre des courtiers de proximité Edition 2013 Baromètre des courtiers de proximité Une profession qui ressent la crise mais fait preuve d adaptabilité courtiers restent optimistes malgré la crise Diriez-vous que la profession de courtier

Plus en détail

UNE SITUATION ECONOMIQUE TOUJOURS TRES TENDUE

UNE SITUATION ECONOMIQUE TOUJOURS TRES TENDUE Suivez l activité des entreprises de Haute-Savoie NOTE DE CONJONCTURE 1 er trimestre UNE SITUATION ECONOMIQUE TOUJOURS TRES TENDUE Comme au 1 er trimestre, les indicateurs d activité sont en recul en ce

Plus en détail

Sondage pour les 25 ans de l Agefiph :

Sondage pour les 25 ans de l Agefiph : Contacts : Frédéric Dabi, DGA Ifop Magalie Gérard Frederic.dabi@ifop.com Magalie.gerard@ifop.com Sondage pour les 25 ans de l Agefiph : L emploi et les personnes reconnues handicapées : regard croisé dirigeants

Plus en détail

Des épargnants concernés et exigeants, en quête de repères. Natixis Épargne Financière TNS Sofres

Des épargnants concernés et exigeants, en quête de repères. Natixis Épargne Financière TNS Sofres Des épargnants concernés et exigeants, en quête de repères Natixis Épargne Financière TNS Sofres Sommaire 1. Contexte : forte sensibilité au risque et vigilance dans le choix des placements 2. Des épargnants

Plus en détail