ROCKPRIME La laine nodulée à souffler dans les combles perdus

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ROCKPRIME La laine nodulée à souffler dans les combles perdus"

Transcription

1 48_PAGES_ROCKPRIME_V2:Mise en page 1 17/06/10 17:09 Page 1 Cahier technique ROCKPRIME La laine nodulée à souffler dans les combles perdus

2 48_PAGES_ROCKPRIME_V2:Mise en page 1 17/06/10 17:09 Page 2 Sommaire PRÉSENTATION GÉNÉRALE 1. LA TECHNIQUE p Objectif p Description p LE PRODUIT p Description : aspect, conditionnement, indications emballage p Caractéristiques fondamentales : masse volumique, thermique, feu, acoustique p Fabrication et contrôles p LA MACHINE A SOUFFLER p. 5 DOMAINE D APPLICATION 1. DÉFINITION p STRUCTURE DE RÉCEPTION p CONFIGURATION DE LA CHARPENTE p DISPOSITIONS PARTICULIÈRES p Traitement des étrésillons p Pare-vapeur p. 7 MISE EN ŒUVRE 1. PRÉPARATION DU CHANTIER p Accès au chantier p Reconnaissance du comble et préparation du plancher p Entourage et isolation de la trappe d accès p Traitement des parties non isolées p Traitement des dispositifs électriques p Traitement de la ventilation p Traitement des conduits de fumée p MISE EN ŒUVRE p Eléments de repérage p Mise en place de la machine p Soufflage p Mesure de l épaisseur p CONTRÔLES p Contrôle de l épaisseur p Contrôles de la masse volumique et du pouvoir couvrant p Contrôle de la réalisation du chantier p. 12 PROCÉDURE DE CONTRÔLE LES SOUFFLEURS AGRÉÉS p. 13 p ESSAIS DE COMPORTEMENT AU VENT EXTRAITS DE L ÉTUDE EN-AEC 98.74C p EXTRAITS DE L ÉTUDE EN-CAPE C-V0 p

3 48_PAGES_ROCKPRIME_V2:Mise en page 1 17/06/10 17:09 Page 3 CAHIER TECHNIQUE COMPLÉMENTAIRE ROCKPRIME Sommaire L APPROCHE ENVIRONNEMENTALE 1. LA DÉMARCHE HQE p La Haute Qualité Environnementale n est ni une nouvelle norme, ni un label supplémentaire p Les Quatorze Cibles p Comment se construit un projet de construction HQE? p ROCKPRIME 004 : une solution environnementale performante p La Fiche de Déclaration Environnementale et Sanitaire de la ROCKPRIME 004 témoigne de ses performances écologiques p Vers un nouveau mode de production et de consommation p. 34 THERMIQUE 1. RÉGLEMENTATION EN CONSTRUCTION NEUVE p RT 2005 p Labels RT 2005 p SOLUTIONS AVEC LA LAINE DE ROCHE ROCKPRIME p Conseils Rockwool p Exemples p THERMIQUE D ÉTÉ p Forte élévation de la température dans les combles perdus p Transfert de chaleur des combles vers l habitation p CONSEILS RW POUR UNE BONNE THERMIQUE D ÉTÉ p Premier conseil Rockwool p Second conseil Rockwool p Troisième conseil Rockwool p. 36 ACOUSTIQUE 1. RÉGLEMENTATIONS p PERFORMANCES DE LA LAINE DE ROCHE SOUFFLÉE EN COMBLES PERDUS p ESSAIS RÉALISÉS AU CSTB p ESSAIS RÉALISÉS AU FCBA p ESSAIS COMPLÉMENTAIRES RÉALISÉS AVEC 2 PLAQUES DE PLÂTRE p. 39 SÉCURITÉ INCENDIE 1. RAPPEL DE LA RÉGLEMENTATION p Règles Bois Feu 88 - DTU P «Méthode de justification par le calcul de la résistance au feu des structures en bois» p Établissements Recevant du Public p PERFORMANCES DE LA LAINE DE ROCHE SOUFFLÉE ROCKPRIME p RÉSULTATS D ESSAI DE RÉSISTANCE AU FEU p RÉSISTANCE AU FEU p. 41 DURABILITÉ 1. DURÉE DE VIE p RÉSISTANCE AUX TERMITES p DURABILITÉ DE LA PERFORMANCE p RÉSISTANCE AU VENT p. 43 GLOSSAIRE - CONSIGNES DE SÉCURITÉ DES APPLICATEURS p

4 48_PAGES_ROCKPRIME_V2:Mise en page 1 17/06/10 17:09 Page 4 1

5 48_PAGES_ROCKPRIME_V2:Mise en page 1 17/06/10 17:09 Page 5 PRÉSENTATION GÉNÉRALE 1. LA TECHNIQUE 1.1 Objectif Procédé d isolation thermique de planchers de combles perdus non aménagés ou difficilement accessibles, par soufflage de laine de roche sous forme de flocons nodulés. Cette technique permet une isolation homogène des combles, évitant toute rupture thermique ou acoustique occasionnée par la configuration de la structure récep - trice. 1.2 Description La technique consiste à déposer un matelas homogène de laine de roche en flocons au moyen d une machine à souffler. Celle-ci est alimentée en produit nodulé qu elle souffle dans un réseau de tuyaux jusqu à destination du comble. La laine de roche nodulée est aérée ou cardée selon le type de machine utilisé. Le réglage de la machine est effectué par l applicateur pour obtenir l épaisseur de laine requise (en mm) et correspondant aux caractéristiques certifiées (imprimées sur le sac du produit en flocons) : - la résistance thermique (exprimée en m 2.K/W), - le pouvoir couvrant (exprimé en kg/m 2 ). L isolation thermique des combles perdus. 2. LE PRODUIT 2.1 Description Nom du produit : ROCKPRIME. Aspect : laine en flocons/nodulée. Conditionnement : sac de 20 kg. Indications reprises sur le sac : - nom du produit (ROCKPRIME), - marque du fabricant (ROCKWOOL), - poids du sac (20 kg), - usine de fabrication, - numéro de certificat ACERMI, - consignes relatives à la protection des applicateurs. ROCKPRIME : la laine de roche en flocons. 2.2 Caractéristiques fondamentales Masse volumique de 21 à 25 kg/m 3 pour les chantiers courants. Tassement négligeable. Certificat ACERMI n 01/D/15/665. Performances thermiques certifiées ACERMI. 3 ROCKPRIME conditionnée en sac de 20 kg.

6 48_PAGES_ROCKPRIME_V2:Mise en page 1 17/06/10 17:09 Page 6 Tableau des performances thermiques RÉSISTANCE THERMIQUE ÉPAISSEUR POUVOIR NOMBRE DE SOUHAITÉE SOUHAITÉE COUVRANT SACS (en m 2.K/W) (en mm) (en kg/m 2 ) pour 100 m 2 2, ,95 9,70 2, ,40 12,10 3, ,90 14,50 3, ,35 16,90 4, ,85 19,30 4, ,35 21,70 5, ,80 24,10 5, ,30 26,50 6, ,80 28,90 6, ,25 31,30 7, ,75 33,80 7, ,20 36,20 8, ,70 38,60 8, ,20 41,00 9, ,65 43,40 9, ,15 45,80 10, ,65 48,20 Performances acoustiques La laine de roche ROCKPRIME permet de répondre aux exigences de la Nouvelle Réglementation Acoustique. Rapport d essais CSTB n 30697/2 (voir montage et résultats ci-contre): - R A = 57 db - R A,Tr = 51 db 4 Montage réalisé sous toiture avec tuile à emboîtement en béton. R (db) f (Hz) Laine de roche : ROCKPRIME. Densité appliquée 22,5 kg/m 3. Rapport d essais CSTB n 30697/2. Performances feu La laine de roche à souffler ROCKPRIME est classée A1 (incombustible) selon le rapport de classement du CSTB n RA Elle ne participe pas au développement de l incendie et ne dégage pas de fumées toxiques. Elle contribue à la protection des structures. 2.3 Fabrication et contrôles La fabrication Elle est réalisée à l usine de ST-ELOY-LES-MINES (63) par nodulation d un primaire d origine certifié ACERMI. Le procédé de fabrication du primaire de laine de roche débute avec la fusion de la roche volcanique à une température de 1600 C, après une sélection géologique rigoureuse. La roche fondue est fibrée avec un ajout de liant. Les fibres obtenues sont collectées en un matelas de laine de roche passé en étuve pour polymérisation du liant. Le procédé de fabrication du primaire de laine de roche à souffler ROCKPRIME est similaire à celui des rouleaux. Le primaire est acheminé par des convoyeurs vers des broyeurs qui séparent la laine pour en faire des nodules (flocons). La laine ainsi nodulée est ensuite dirigée vers des machines qui la calibrent et la pèsent, afin de la conditionner en sacs de façon automatique. Les contrôles de fabrication La certification ACERMI du produit impose le contrôle très régulier des points suivants : - le poids des sacs, - le pouvoir couvrant, - la résistance thermique.

7 48_PAGES_ROCKPRIME_V2:Mise en page 1 17/06/10 17:09 Page 7 3 LA MACHINE À SOUFFLER Son principe de fonctionnement consiste à aspirer la laine en flocons pour la souffler au travers d un réseau de tuyaux. La machine à carde La laine est acheminée vers la boîte à carde au moyen de vis sans fin. Elle est ainsi décompactée afin de faciliter son soufflage. Elle est ensuite passée dans l écluse (compartiment étanche) où elle est mise en contact avec une dépression d air qui va la propulser dans le tuyau de sortie. Trois types de réglage sont possibles : - le débit d entrée de la laine dans l écluse, - la vitesse du moteur, - le débit d air. Ces différents réglages facilitent l application du produit en fonction de la configuration du chantier (hauteur d étage, longueur de tuyau...). La machine à carde est équipée d un moteur thermique ou électrique. Machine à carde. N.B. : le pouvoir couvrant, l épaisseur et la résistance thermique appliqués de la laine soufflée doivent être conformes aux indications fournies par ROCKWOOL, dans le cadre de la certification ACERMI. Si les densités et/ou épaisseurs appliquées sont plus importantes que celles arrêtées dans le cahier des charges de la construction, les performances thermiques seront supérieures. 5

8 48_PAGES_ROCKPRIME_V2:Mise en page 1 17/06/10 17:09 Page 8 DOMAINE D APPLICATION 1. DÉFINITION Combles perdus non aménagés ou difficilement accessibles des bâtiments à usage d habitation ou non rési-dentiels à faible ou moyenne hygrométrie. Le plancher support destiné à recevoir l isolation doit être étanche à l air. 2. STRUCTURE DE RÉCEPTION Tous les planchers plans : - maçonnés en structure métal ou bois de type fermettes ou solives avec finitions diverses (par exemple, plaque de plâtre sur ossature). Structure bois type fermette. Aptitude à l emploi : - Le plancher support destiné à recevoir l isolation doit être étanche à l air. - Stabilité : le procédé ne participe en aucun cas à la stabilité des ouvrages isolés. Une fois mis en œuvre, le produit ne doit être soumis à aucune charge ni sollicitation. - Sécurité des personnes : en cas de plancher suspendu à un réseau de solives, solivettes ou fermettes, et non destiné à supporter une charge en partie courante, les règles de prudence relatives à la circulation sur ce type de plancher sont à respecter, aussi bien lors de l application qu ultérieurement. - Sécurité incendie : le procédé permet de satisfaire les prescriptions en vigueur. Cependant, il y a lieu de respecter un écart de feu de 16 cm avec les conduits de fumée et de vérifier la conformité des installations électriques. 3. CONFIGURATION DE LA CHARPENTE Selon le mode constructif choisi, la charpente ainsi que sa configuration seront industrielles ou traditionnelles. Dans tous les cas, la construction doit répondre aux exigences réglementaires suivantes : - les DTU en vigueur de la série 40 traitant des différents types de couverture, - le DTU 31.2 : «Maisons individuelles à ossature bois», - l Arrêté du 31 janvier 1986 relatif à la protection incendie des bâtiments d habitation DISPOSITIONS PARTICULIÈRES 4.1 Traitement des étrésillons Les étrésillons d about de mur doivent être positionnés au nu intérieur du mur afin de ne pas créer d obstacle au soufflage. De même, un espace de 60 mm minimum entre la sousface de la fermette et le support (plafond/plancher) doit être respecté pour permettre à la laine de roche en flocons de se glisser dans cet espace lors du soufflage, et pour obtenir ainsi une isolation continue.

9 48_PAGES_ROCKPRIME_V2:Mise en page 1 17/06/10 17:09 Page Pare-vapeur Selon l avis technique CSTB n 20/04-46 : - Lorsque le comble est normalement ventilé selon les règles des DTU de la série 40, la pose d un pare-vapeur n est pas nécessaire. - La présence d un pare-neige ou d un écran de couverture doit amener à créer une ventilation du comble de 1/500 e de la surface de la couverture. Cette ventilation peut être créée dans les pignons dans le tiers supérieur du comble. Cette disposition étant mise en œuvre, il n est pas nécessaire de poser un pare-vapeur. Dans le cas contraire, une étude du chantier devra déterminer la solution technique à envisager. - Dans des cas spécifiques tels que les combles en climat de montagne ou lorsqu une surface de répartition est prévue au-dessus de l isolant, une étude doit déterminer le type, la performance et les détails de pose du parevapeur. 7

10 48_PAGES_ROCKPRIME_V2:Mise en page 1 17/06/10 17:09 Page 10 MISE EN ŒUVRE 1. PRÉPARATION DU CHANTIER 1.1 Accès au chantier L accès au chantier peut s effectuer : - par la trappe d accès - par le toit - par le garage 8 Si autre photo : à fournir SVP Trappe d accès aux combles. Entourage de trappe ROCKWOOL. Entre les pièces à vivre isolées et les pièces non isolées. 1.2 Reconnaissance du comble et préparation du plancher Avant d entreprendre les travaux d isolation proprement dits, les points suivants doivent être vérifiés : - Le plancher est en bon état et capable de résister au poids du matériau isolant. - Le plancher est suffisamment étanche à l air, en particulier, il ne présente pas de trous ou de fentes ouvertes entre éléments susceptibles de nuire à l isolation ou d augmenter la perméance à la vapeur d eau du plancher ; à défaut, le plancher est rendu convenablement étanche à l air par un moyen approprié. - Le plancher est exempt de toute trace d humidité résultant d infiltration ou de défauts d étanchéité. - Le plancher ne comporte pas de parties creuses ventilées sur l extérieur et susceptibles de nuire à l efficacité de l isolation. Si une ventilation basse de la couverture existe, des déflecteurs doivent être posés pour éviter des mouvements d air dans la laine. - L espace du comble est correctement ventilé suivant les règles en vigueur. 1.3 Entourage et isolation de la trappe d accès Un entourage de la trappe d accès doit être réalisé, afin d éviter toute retombée de l isolant lors de son ouverture. Il est préférable qu il soit réalisé au moment de la construction de la charpente (exemple : coffrage en bois). Toutefois, il peut être effectué lors de la mise en œuvre de l isolant, par l entreprise de soufflage et à l aide des entourages de trappe ROCKWOOL. Dans tous les cas, la hauteur de l entourage doit être égale à l épaisseur de laine de roche ROCKPRIME mise en œuvre, majorée a minima de 20%. N.B. : l abattant de la trappe d accès doit être isolé à l aide d un panneau de laine de roche fixé ou collé sur sa partie supérieure, offrant une résistance thermique au moins égale à celle de la laine soufflée. 1.4 Traitement des parties non isolées Ce sont les liaisons entre les pièces à vivre isolées et les pièces non isolées du type garage de plain-pied. La mise en place d un plafond n étant pas systématique dans ces pièces, il faut éviter que la laine ne s échappe à travers la structure. Le traitement de ce point doit être prévu à la construction par l un des moyens suivants : - une remontée du mur de liaison supérieure de 20% à celle de l isolant soufflé, au-dessus des fermettes horizontales,

11 48_PAGES_ROCKPRIME_V2:Mise en page 1 17/06/10 17:09 Page 11 - l aménagement d un écran rigide dans le comble à la jonction des 2 pièces. Si la jonction n a pas été traitée à la construction, l entreprise de soufflage peut également réaliser cette prestation en disposant un écran rigide de barrage. 1.5 Traitement des dispositifs électriques - Les boîtes de dérivation, ainsi que le transformateur des spots d éclairage en basse tension doivent être fixés hors du volume destiné à recevoir l isolant et sur un élément de la charpente. - Pour être conformes à la norme NFC15100, les gaines électriques doivent être posées entre le plafond et les éléments de charpente. - Les protections des spots en 220 V et basse tension doivent être mis en place avant la pose de l isolant. - Les gaines d antenne de télévision doivent être passées et suspendues roulées à la fermette. - Si une boîte de dérivation est dans la laine, elle doit être repérée sur la charpente. Le groupe de ventilation. 1.6 Traitement de la ventilation - Le groupe de ventilation doit être hors du volume destiné à recevoir l isolant et à une hauteur suffisante afin de ne pas aspirer celui-ci. - La technique d isolation par soufflage ne peut se substituer au calorifugeage des gaines de ventilation conformes à la réglementation. 1.7 Traitement des conduits de fumées Comme le prévoient les DTU relatifs aux conduits de fumée l écart au feu des bois de charpente doit être de 16 cm. 9

12 48_PAGES_ROCKPRIME_V2:Mise en page 1 17/06/10 17:09 Page MISE EN ŒUVRE 2.1 Eléments de repérage - Procéder au repérage des boîtiers électriques ou d antenne de télévision en agrafant à l aplomb de ceux-ci l étiquette ROCKWOOL. - Pour mesurer l épaisseur d isolant lors du soufflage, disposer préalablement plusieurs ROCKPIGE de ROCKWOOL dans le comble, dont l une près de la trappe d accès. Elles sont graduées tous les 5 cm et serviront de repère visuel quant à l épaisseur à mettre en œuvre. 2.2 Mise en place de la machine - Il est possible de faire passer le tuyau par la trappe d accès, par le toit après détuilage partiel ou par le garage. - Un 1 er opérateur alimente la machine au sol pendant qu un 2 e procède au soufflage de l isolant dans le comble. Etiquette et pige de repérage (ROCKPIGE) de ROCKWOOL. 1 m Disposition des ROCKPIGE dans le comble. L ensemble des outils de repérage. 2.3 Soufflage Il s effectue en déposant une épaisseur de laine de roche ROCKPRIME conforme au cahier des charges établi pour la construction. - La machine est placée aussi près que possible de l accès au comble afin de limiter au maximum la longueur du tuyau de soufflage. - Un opérateur alimente en continu la machine avec la laine de roche. - L opérateur situé dans le comble effectue le soufflage en répartissant le produit de façon homogène. Pour cela, il tient le tuyau en position horizontale à 1 m de hauteur environ, afin que le jet de laine atteigne environ 2 m. - Au fur et à mesure du soufflage, l applicateur vérifie l épaisseur d isolant soufflée par rapport aux repères de la charpente et il pratique 5 points de mesure à l aide de piges ROCKWOOL (description au paragraphe 2.1). 2.4 Mesure de l épaisseur Durant le soufflage, l opérateur s aidera des ROCKPIGE préalablement installées dans le comble pour évaluer l épaisseur de laine de roche effectivement déposée (voir paragraphe 2.2). 10

13 48_PAGES_ROCKPRIME_V2:Mise en page 1 17/06/10 17:09 Page CONTRÔLES 3.1 Contrôle de l épaisseur - L outil de contrôle : La vérification de l épaisseur d isolant installée est effectuée à l aide d une jauge de contrôle normalisée comportant une plaque de répartition de forme carrée et percée en son centre pour y faire coulisser une tige métallique graduée. La jauge doit être équipée d une poignée adéquate. Elle est complétée d une tige en acier de 3 mm de diamètre et d une longueur suffisante pour traverser toute l épaisseur de la couche isolante. L extrémité de la tige est pointue sur une longueur de 20 mm. - La procédure de mesure : 1 - Placer la plaque sans appuyer sur le matelas de laine. 2 - Introduire la tige normalisée au centre de la plaque jusqu en butée de plafond sans écraser la laine. 3 - Repérer la mesure. Retirer la tige. 4 - Mesurer l épaisseur. La jauge normalisée. 1 2 Placer la plaque sans appuyer sur le matelas de laine. Introduire la tige normalisée au centre de la plaque jusqu en butée de plafond sans écraser la laine Repérer la mesure. Retirer la tige. Mesurer l épaisseur.

14 48_PAGES_ROCKPRIME_V2:Mise en page 1 17/06/10 17:09 Page Contrôles de la masse volumique et du pouvoir couvrant - Le calcul de la masse volumique réelle mise en œuvre est effectué à partir du volume de laine correspondant au nombre de sacs utilisés, de la surface réelle du comble, de l épaisseur de laine mesurée et de la déduction du volume occupé par les fermettes ou les solives. - Le pouvoir couvrant réel est déterminé à partir de la masse volumique réelle et de l épaisseur de laine de roche mise en œuvre. On en déduit la résistance thermique obtenue. 3.3 Contrôle de la réalisation du chantier Après la mise en œuvre de l isolation dans le comble, l opérateur doit renseigner la fiche de contrôle ROCKWOOL : celle-ci comporte tous les éléments de l intervention de l entreprise de soufflage. La fiche contrôle chantier comporte les éléments suivants : - Présentation de la société de soufflage et nom des opérateurs. - Descriptif complet du produit isolant mis en œuvre. - Adresse du chantier et type de construction. - Résistance thermique et quantité d isolant prévues - nombre de sacs et surface isolée. - Epaisseur d isolant mise en œuvre - tenant compte du volume occupé par les fermettes. - Volume et épaisseur réels d isolant mis en œuvre. - Nombre de sacs utilisés (voir NOTA BENE ci-dessous). - Pouvoir couvrant installé. - Type de machine de soufflage - réglage de la machine. - Date d exécution du chantier et signature de l applicateur. Pour chaque chantier réalisé, les 3 feuillets de la fiche sont répartis comme suit : - L opérateur agrafe un 1 er feuillet sur la ferme la plus proche de la trappe d accès. - Il conserve le 2 e. - Le 3 e est adressé au client avec la facture. N.B. : l applicateur conserve la totalité des étiquettes de sacs utilisés pour réaliser l isolation du comble. Il les agrafe impérativement au feuillet de la fiche contrôle chantier lui-même fixé dans le comble à un endroit facile d accès pour lecture. 12

15 48_PAGES_ROCKPRIME_V2:Mise en page 1 17/06/10 17:09 Page 15 PROCÉDURE DE CONTRÔLE - Le contrôleur vérifie que la fiche d informations chantier est présente dans le comble et correctement renseignée. - Il s assure de l isolation de la trappe d accès au comble, conformément aux instructions données au paragraphe Il vérifie que les étiquettes de repérage des boîtiers électriques, ainsi que les ROCKPIGE, sont présentes dans le comble. - Il contrôle, le cas échéant, le traitement de la jonction entre les parties isolées et non isolées du comble, conformément aux explications du paragraphe Il vérifie les informations figurant sur la fiche contrôle chantier, il procède à une évaluation visuelle de l épaisseur au moyen des ROCKPIGE. Il peut également utiliser la jauge d épaisseur (plaque + tige métallique) pour optimiser le contrôle. N.B. : en cas de litige ou d expertise, l épaisseur moyenne appliquée peut être vérifiée à partir de 9 points de mesure répartis sur une surface de 1 m 2. L épaisseur moyenne ainsi obtenue doit être au moins égale à l épaisseur prévue. LES SOUFFLEURS AGRÉÉS 1. LES SOUFFLEURS AGRÉÉS ROCKWOOL a créé un contrat d agrément de l application pour les produits soufflés avec son réseau d applicateurs : ce sont les souffleurs agréés. 2. LA TENEUR DU CONTRAT D AGRÉMENT Le contrat d agrément lie ROCKWOOL et ses souffleurs autour d engagements réciproques. Extraits du contrat d agrément : - L Applicateur Agréé s engage à mettre en œuvre le produit vendu par ROCKWOOL conformément aux instructions de pose données par ROCKWOOL. - L Applicateur Agréé utilisera pour la durée du contrat d agrément, la marque ROCKWOOL, déposée pour ses offres et pour la conclusion d accords avec des tiers, ainsi que la dénomination commerciale ROCKWOOL FRANCE S.A.S. - Il peut également mentionner la marque sur son papier à en-tête. - L applicateur n est pas autorisé à transmettre son agrément et s engage à communiquer à ROCKWOOL toute infraction à la législation concernant les marques commerciales qui lui seraient connues. - L Applicateur Agréé effectue les travaux suivant les instructions de ROCKWOOL qui a le droit, à tout moment, de contrôler ou de faire contrôler le travail de l Applicateur Agréé. - L Applicateur Agréé s engage à délivrer aux tierces personnes avec lesquelles un contrat pour le soufflage de laine de roche ROCKWOOL a été conclu, un certificat entièrement rempli et signé par lui-même, immédiatement après l accomplissement des travaux et suivant le modèle fourni par ROCKWOOL. 13

16 48_PAGES_ROCKPRIME_V2:Mise en page 1 17/06/10 17:09 Page LE RÉSEAU D APPLICATEURS AGRÉÉS Les coordonnées des Applicateurs Agréés de chaque région sont disponibles auprès des services commerciaux de ROCKWOOL. RÉSISTANCE AU VENT ZONES DE VENT En 1998, le CSTB avait réalisé des essais de résistance au vent de la laine de roche soufflée. Cette étude a permis de mieux appréhender les phénomènes d écoulement d air dans les combles perdus des maisons. Les essais se limitaient à des vitesses de vent moyen de 20 m/seconde (72 km/h). Aucun phénomène de déplacement notable n avait été observé. En 2005, ROCKWOOL a demandé une étude complémentaire pour des vitesses de vent jusqu à 35 m/seconde (126 km/h) ; au delà de cette vitesse, les tuiles bougeaient lors de l essai. Pour cette étude, le CSTB a utilisé un module de toiture, couverte en tuiles du type GR13 directement posées sur liteaux sans écran, ni voligeage. En rive de toit, aucun dispositif particulier susceptible de diminuer la vitesse du vent dans les combles n a été ajouté (comme déflecteur, étrésillon, closoire. ). La laine de roche a été soufflée jusqu à la face interne des tuiles, sans précaution particulière, ni préparation préalable. Les dimensions du module de toiture ont permis de l implanter dans la veine haute vitesse «Jules Verne» du CSTB à Nantes. Ces essais confirment les résultats de bonne tenue de la laine de roche, similaires à ceux de l étude précédente, mais pour des vitesses de vent allant jusqu à 35 m/s. Ces essais montrent que l intégrité de l isolation est globalement conservée pour des vitesses de vent caractéristiques avec un temps de retours de 50 ans sur les 4 zones de vent correspondant à la France métropolitaine. 14

17 48_PAGES_ROCKPRIME_V2:Mise en page 1 17/06/10 17:09 Page 17 EXTRAITS 15

18 48_PAGES_ROCKPRIME_V2:Mise en page 1 17/06/10 17:09 Page 18 16

19 48_PAGES_ROCKPRIME_V2:Mise en page 1 17/06/10 17:09 Page 19 17

20 48_PAGES_ROCKPRIME_V2:Mise en page 1 17/06/10 17:09 Page 20 18

21 48_PAGES_ROCKPRIME_V2:Mise en page 1 17/06/10 17:09 Page 21 19

22 48_PAGES_ROCKPRIME_V2:Mise en page 1 17/06/10 17:09 Page 22 20

23 48_PAGES_ROCKPRIME_V2:Mise en page 1 17/06/10 17:09 Page 23 21

24 48_PAGES_ROCKPRIME_V2:Mise en page 1 17/06/10 17:09 Page 24 22

25 48_PAGES_ROCKPRIME_V2:Mise en page 1 17/06/10 17:09 Page 25 23

26 48_PAGES_ROCKPRIME_V2:Mise en page 1 17/06/10 17:09 Page 26 Notes 24

27 48_PAGES_ROCKPRIME_V2:Mise en page 1 17/06/10 17:09 Page 27 EXTRAITS 25

28 48_PAGES_ROCKPRIME_V2:Mise en page 1 17/06/10 17:09 Page 28 EN-CAPE C - V0 26 Observation du comportement sous l effet du vent de laine de roche soufflée.

29 48_PAGES_ROCKPRIME_V2:Mise en page 1 17/06/10 17:09 Page 29 EN-CAPE C - V0 27 Observation du comportement sous l effet du vent de laine de roche soufflée.

30 48_PAGES_ROCKPRIME_V2:Mise en page 1 17/06/10 17:09 Page 30 EN-CAPE C - V0 28 Observation du comportement sous l effet du vent de laine de roche soufflée.

31 48_PAGES_ROCKPRIME_V2:Mise en page 1 17/06/10 17:09 Page 31 EN-CAPE C - V0 Le produit testé est la laine de roche ROCKPRIME de la société ROCKWOOL. Elle a été posée dans les règles de l art par une même société spécialisée dans le soufflage de la laine isolante en combles perdus. L épaisseur d isolant était de 225 mm afin d assurer une valeur de coefficient R de 5. La pose correspond à la pose courante pour laquelle la laine isolante vient à toucher la face interne des tuiles (figures 7). Des piges d épaisseur ont été installées dans le comble pour s assurer de la régularité de la mise en œuvre et faciliter l observation des déplacements éventuels d isolant. 29 Observation du comportement sous l effet du vent de laine de roche soufflée.

32 48_PAGES_ROCKPRIME_V2:Mise en page 1 17/06/10 17:09 Page 32 EN-CAPE C - V0 30 Observation du comportement sous l effet du vent de laine de roche soufflée.

33 48_PAGES_ROCKPRIME_V2:Mise en page 1 17/06/10 17:09 Page 33 CAHIER TECHNIQUE COMPLÉMENTAIRE ROCKPRIME L APPROCHE ENVIRONNEMENTALE ROCKWOOL, acteur engagé dans le Développement durable Le développement durable, c est «satisfaire les besoins des populations d aujourd hui sans pour autant pénaliser les générations futures». De nombreuses initiatives ont été prises pour contribuer à l amélioration de notre cadre de vie. Rockwool poursuit ses efforts pour demeurer exemplaire, aidée en cela par les performances et les qualités intrinsèques de la laine de roche qui concoure : - à la fois à la protection des personnes (protection incendie), - à l amélioration du confort dans les bâtiments (performances thermiques, acoustiques), - à la protection de l environnement (durée de vie, recyclabilité). La démarche HQE, les analyses de cycle de vie et les FDES de produit constituent un cadre réglementé pour une démarche écologique. Brochure Environnement ROCKWOOL 1. LA DÉMARCHE HQE : une réponse à l intégration de l environnement dans l économie du secteur de la construction L'Association HQE (Haute Qualité Environnementale) a pour but de réaliser des bâtiments neufs et améliorer des bâtiments existants qui auront dans leur ensemble des impacts limités sur l'environnement. 1.1 La Haute Qualité Environnementale n est ni une nouvelle norme, ni un label supplémentaire La HQE, est une démarche de gestion de projet. Elle vise à limiter les impacts d'une opération de construction ou de réhabilitation sur l'environnement tout en assurant à l'intérieur du bâtiment des conditions de vie saines et confortables. C est en quelque sorte une pratique qui repose sur des règles de bon sens que l Association HQE a présenté sous la forme de «cibles» à respecter pendant toute la vie d un bâtiment, de sa conception à sa déconstruction en passant par sa réalisation, son utilisation et sa maintenance. La valeur de ces cibles varie d un projet à l autre, selon les priorités définies par le maître d ouvrage ; il doit établir une liste des exigences prioritaires qu il souhaite réaliser ( économies d énergie, gestion de l eau ou des déchets, confort acoustique ) en choisissant, parmi les quatorze cibles de la Haute Qualité Environnementale, les trois ou quatre sur lesquelles il souhaite concentrer ses efforts. Il ne voudra (et ne pourra) sans doute pas tout faire en même temps ; de plus, les priorités d un Conseil Général pour la construction d un collège ne seront sans doute pas les mêmes que celle d un particulier pour une maison individuelle, d un promoteur pour un immeuble collectif ou d une communauté de communes pour la construction d une maison de retraite! Démarche HQE 31

34 48_PAGES_ROCKPRIME_V2:Mise en page 1 17/06/10 17:09 Page 34 CAHIER TECHNIQUE COMPLÉMENTAIRE ROCKPRIME ECO-CONSTRUCTION Liste des 14 cibles 1- Relation harmonieuse des bâtiments avec leur environnement immédiat 2- Choix intégré des procédés et produits de construction 3- Chantier à faible nuisances ECO-GESTION 4- Gestion de l énergie 5- Gestion de l eau 6- Gestion des déchets d activité 7- Gestion de l entretien et de la maintenance CONFORT 8- Confort hygrothermique 9- Confort acoustique 10- Confort visuel 11- Confort olfactif SANTE 12- Conditions sanitaires des espaces 13- Qualité de l air 14- Qualité de l eau 1.2 Les Quatorze Cibles Ces quatorze cibles sont actuellement réparties en quatre familles : l'écoconstruction : relation harmonieuse du bâtiment avec son environnement immédiat, choix intégré des produits, systèmes et procédés de construction, chantiers à faible nuisance, l'écogestion : gestion de l énergie, de l eau, des déchets d activités, gestion de l entretien et de la maintenance, le confort : confort hygrothermique, confort acoustique, confort visuel, confort olfactif, la santé : conditions sanitaires des espaces, qualité sanitaire de l air, qualité sanitaire de l eau. 1.3 Comment se construit un projet de construction HQE? Dès la définition du projet, le maître d ouvrage fixe ses priorités, ses exigences environnementales et les moyens spécifiques qui leur sont associés. Outre la réduction des pollutions, les projets HQE génèrent une qualité d usage, une réduction des coûts d exploitation et une valorisation du bâtiment qui bénéficient aux utilisateurs, au maître d ouvrage et au gestionnaire. 32 Protection de l environnement 2.ROCKPRIME 004 : une solution environnementale performante Il faut retenir qu un bâtiment conçu, réalisé et géré selon une démarche de qualité environnementale présente toutes les qualités habituelles d'architecture, de fonctionnalité, d'usage, de performance technique et autres que le consommateur final est en droit d'attendre. Par ailleurs, ses impacts sur l'environnement sont durablement minimisés, aussi bien par le choix des matériaux de construction, que par la prise en compte de la gestion et de la maintenance du bâtiment, éventuellement de sa déconstruction : l'amélioration des performances énergétiques contribue à limiter l émission de gaz à effet de serre qui menace les équilibres climatiques, l amélioration des performances thermiques, acoustiques et de protection incendie font partie de la stratégie de développement durable, les produits ROCKWOOL y contribuent fortement, et en particulier la laine soufflée ROCKPRIME

35 48_PAGES_ROCKPRIME_V2:Mise en page 1 17/06/10 17:09 Page 35 CAHIER TECHNIQUE COMPLÉMENTAIRE ROCKPRIME 2.1 La Fiche de Déclaration Environnementale et Sanitaire de la ROCKPRIME témoigne de ses performances écologiques : Rockwool a engagé depuis plusieurs années une Analyse du Cycle de Vie (ACV) de ses produits qui consiste à mesurer tous les impacts d un produit sur l environnement en prenant en compte toutes les étapes de la vie du matériau : matières premières, fabrication, transport, mise en œuvre, usage, fin de vie (recyclage ou destruction). L ACV de la laine soufflée ROCKPRIME permet d avoir une vision complète du produit concernant par exemple l utilisation des ressources énergétiques, les impacts mesurés sur l environnement (émissions dans l eau, l air, le sol), ainsi que les bénéfices environnementaux et les gains énergétiques réalisés grâce aux qualités du produit mis en œuvre. De l analyse du cycle de vie sont nées les FDES : Fiches de Données Environnementales et Sanitaires. Elles permettent de faciliter le choix des produits. Ces fiches sont rédigées conformément à la norme NF P qui définit les principes applicables à la fourniture d informations pertinentes sur les caractéristiques environnementales et sanitaires ; elles précisent aussi les exigences sur l origine des données. La norme prévoit l expression des données sur toute la durée de vie du produit, intégrant la maintenance ou l entretien. Document standardisé, la FDES permet aux acteurs du bâtiment d avoir un document de présentation toujours identique pour analyser et additionner les effets environnementaux des différents produits choisis sur un projet Haute Qualité Environnementale. La laine soufflée Rockprime, fabriquée et posée en France, permet d économiser 148 fois la quantité d énergie primaire consommée pour sa production, son transport, et son élimination. En terme de «temps de retour écologique», il est atteint dés le premier trimestre de chauffage. Chantiers : - pas de découpe : absence de chutes. - emballages récupérés et recyclés. - absence de déchet de chantier. 33

36 48_PAGES_ROCKPRIME_V2:Mise en page 1 17/06/10 17:09 Page 36 CAHIER TECHNIQUE COMPLÉMENTAIRE ROCKPRIME 2.2 Vers un nouveau mode de production et de consommation Le développement durable propose un autre mode de développement qui prend en compte les aspects environnementaux, économiques et éthiques. Il se fonde sur des modes de production et de consommation qui peuvent être perpétués sans dégrader l environnement humain ou naturel. Dans ce contexte et conformément à la démarche du Groupe, ROCKWOOL France SAS a depuis plus de vingt ans engagé des actions concrètes sur son site de production notamment en réduisant les nuisances et la consommation de ressources naturelles. dès le démarrage en 1980, réduction de la consommation en eau par l utilisation des eaux du process en circuit fermé, mise en service d une station de traitement d eau permettant l utilisation de l eau provenant d un barrage plutôt que de l eau potable, réduction de la consommation de roche en substituant notamment une partie de la matière première par des déchets, réduction des coûts énergétiques et diminution de la consommation du Coke utilisé comme énergie dans les cubilots, utilisation des déchets de laine de roche grâce au four électrique et à l'unité de fabrication de briquettes mise en place d un système de réduction des émissions de CO² sur les lignes de production installation de silencieux pour lutter contre la pollution sonore. Les Volcans d Auvergne Ces actions ont été complétées par le développement d une politique QSE (Qualité Sécurité Environnement) dont les procédures sont inspirées par le principe de recherche d amélioration continue, aussi bien de la fabrication des produits que de la protection des salariés et des parties intéressées. 34 L Usine de Saint-Eloy-les-Mines

37 48_PAGES_ROCKPRIME_V2:Mise en page 1 17/06/10 17:09 Page 37 CAHIER TECHNIQUE COMPLÉMENTAIRE ROCKPRIME THERMIQUE 1 RÉGLEMENTATION EN CONSTRUCTION NEUVE 1.1 RT 2005 : Décret n du 24 mai 2006, relatif aux caractéristiques thermiques et à la performance énergétique des constructions J.O. du 25 mai Arrêté du 24 mai 2006 relatif aux caractéristiques thermiques des bâtiments nouveaux et des parties nouvelles des bâtiments J.O. du 25 mai Labels RT 2005 : Arrêté du 8 mai 2007 relatif au contenu et aux conditions d attribution des labels «haute performance énergétique» J.O. du 15 mai SOLUTIONS AVEC LA LAINE DE ROCHE ROCK- PRIME : 2.1 Conseils Rockwool : RT 2005 R=6m².K/W Labels R=7 à 8 m².k/w 2.2 Exemples Le site «RT 2005.com» fournit des exemples de combinaisons d isolation et d équipement de maisons permettant de répondre aux exigences RT2005 et de labels. Arrêté RT-2005 Note : les exemples présentés sur le site RT2005 ne remplacent pas l étude thermique réglementaire. 35 Label RT-2005 Décret RT-2005

38 48_PAGES_ROCKPRIME_V2:Mise en page 1 17/06/10 17:09 Page 38 CAHIER TECHNIQUE COMPLÉMENTAIRE ROCKPRIME 3. THERMIQUE D ÉTÉ 3.1 Forte élévation de la température dans les combles perdus : La pente et la couleur de la couverture favorise l absorption de la chaleur, conduisant parfois à des températures de l ordre de 70 à 80 C. La température peut s élever à des températures de l ordre de 50 C dans les combles perdus. 3.2 Transfert de chaleur des combles vers l habitation : La température plus élevée dans les combles, génère un transfert de chaleur vers l habitation, au travers du plafond généralement constitué de plaque de plâtre. Diminuer l écart de température entre les combles et l habitation réduit le transfert de chaleur des combles vers l habitation, au travers du plafond. Diffusivité thermique : la diffusivité caractérise l aptitude du matériau à retarder la progression d un «pic de chaleur» de la face extérieure vers la face intérieure, toutes choses étant égales par ailleurs. Plus la valeur est basse, plus le matériau la retarde. 4. CONSEILS ROCKWOOL POUR LA THERMIQUE D ÉTÉ 4.1 Premier conseil Rockwool : Isoler avec de la laine de roche Rockprime (masse volumique de 21 à 25 Kg/m 3 et de diffusivité 67,5 m 2 /h). 4.2 Second conseil Rockwool : Isoler au minimum avec la laine de roche Rockprime R=6 m².k/w. 4.3 Troisième conseil Rockwool : Sur ventiler les combles en été pour en diminuer la température. Le niveau du transfert thermique des combles vers l habitation diminuera. 36

39 48_PAGES_ROCKPRIME_V2:Mise en page 1 17/06/10 17:09 Page 39 CAHIER TECHNIQUE COMPLÉMENTAIRE ROCKPRIME ACOUSTIQUE 1. RÉGLEMENTATIONS La réglementation acoustique impose une exigence minimale vis à vis de l isolation au bruit aérien extérieur. Arrêté du 30 juin 1999 : équipement, transport et logement. art.7 L isolement acoustique standardisé pondéré, DnTAtr, des pièces principales et cuisines contre les bruits de l espace extérieur doit être au minimum de 30 décibels, DnTAtr étant défini dans l article 6. Art.6 Pour l application de l article 7 de l arrêté du 30 juin 1999 susvisé, l isolement acoustique standardisé pondéré DnTAtr contre les bruits de l espace extérieur est évalué selon la norme NF EN ISO (classement français NF S ) comme étant égal à la somme de l isolement acoustique standardisé pondéré DnTw et du terme d adaptation Ctr. A noter : cette exigence de 30 décibels pour DnTAr peut passer à 35, 40, 45 décibels pour des constructions situées à proximité d infrastructure de transport terrestre faisant l objet d un classement spécifique. A noter : dans les zones aéroportuaires, l exigence minimale se situe à 45 décibels en zone A, 40 décibels en zone B et 35 décibels en zone C ( exprimé en DnTA, égal à la somme de l isolement acoustique standardisé pondéré DnTw et du terme d adaptation C ). 2. PERFORMANCES DE LA LAINE DE ROCHE SOUFFLÉE EN COMBLES PERDUS L isolement du système toiture-comble-plafond est d autant plus grand que l absorption acoustique du comble est grande : la laine de roche y contribue par son absorption acoustique très élevée. Augmenter la masse de la toiture ou du plafond améliore l indice d affaiblissement acoustique : la forte épaisseur et la masse volumique élevée (21 à 25 kg/m 3 ) de la laine de roche contribue à cette amélioration 37

40 48_PAGES_ROCKPRIME_V2:Mise en page 1 17/06/10 17:09 Page 40 CAHIER TECHNIQUE COMPLÉMENTAIRE ROCKPRIME 3. ESSAIS RÉALISÉS AU CSTB Le CSTB a mesuré les indices d affaiblissement du système pour une toiture constituée de chevrons (sections 60 x 80 mm) espacés de 50 cm, de liteaux (27 x 27 mm) et de tuiles à emboitement en béton (type Prestige super val Redland). Les mesures réalisées sans isolant, puis avec 225 mm de Rockprime ont permis d évaluer la contribution spécifique de la laine de roche. Rw (C;Ctr) db Résultats : Les mesures réalisées sans isolant, puis avec 225 mm de Rockprime ont permis d évaluer la contribution spécifique de la laine de roche Rockprime. Rw + C Rw + Ctr sans isolant isolé avec la laine de roche à souffler Rockprime Note : essais réalisés sans écran sous couverture. La présence d un écran de sous couverture augmenterait l étanchéité à l air de la couverture et donc l indice d affaiblissement du système plafond couverture. 38

41 48_PAGES_ROCKPRIME_V2:Mise en page 1 17/06/10 17:09 Page 41 CAHIER TECHNIQUE COMPLÉMENTAIRE ROCKPRIME 4. ESSAIS RÉALISÉS AU FCBA Pour compléter les mesures précédentes, le laboratoire acoustique du FCBA a évalué plusieurs configurations de plafond de combles perdus isolés avec Rockprime. Il a mesuré les indices d affaiblissement pour une toiture constituée de tuiles en terre cuite à emboitement à pureau plat (type Beauvoise de la société YMERIS), posées sur liteaux (25 x 32 mm), avec fermettes bois d entraxe 600 mm et de section 225 x 35 mm. Passer de 200 mm à 360 mm d épaisseur induit une augmentation de l indice d affaiblissement de 3 db. Valeurs des indices d affaiblissement, dans le cas de combles perdus d une hauteur moyenne de 1200 mm, exprimés en R w, en R A (R w + C) et en R Atr (R w + C tr ) : Rockprime 004 Epaisseur Kg/m² moyen Plafond R w R A R Atr 200 mm 4,6 1 BA mm 8,3 1 BA Note : essais réalisés sans écran, la présence d un écran de sous couverture augmenterait l étanchéité à l air de la couverture et donc son indice d affaiblissement. 5. ESSAI COMPLÉMENTAIRE RÉALISÉ AVEC 2 PLAQUES DE PLÂTRE : Dans le cadre de l étude, l essai réalisé avec un plafond constitué de deux BA13 a permis d évaluer le gain correspondant entre 4 et 5 db sur les résultats exprimés en R w, en R A et en R Atr. Références : - CSTB : RE N 30697/2 - FCBA : N 07/CTBA-IBC PHY/117/1 à 3 et N 07/CTBA-IBC/ /1 et 2 39

42 48_PAGES_ROCKPRIME_V2:Mise en page 1 17/06/10 17:09 Page 42 CAHIER TECHNIQUE COMPLÉMENTAIRE ROCKPRIME SÉCURITÉ INCENDIE 1. RAPPEL DE LA RÉGLEMENTATION 1.1 Règles Bois Feu 88 - DTU P «Méthode de justification par le calcul de la résistance au feu des structures en bois» Il est préconisé de réaliser un essai de caractérisation du produit laine soufflée. En cas d exposition de la paroi à un incendie, les essais montrent que la laine de roche reste en place et contribue à la protection de la structure. 1.2 Établissements Recevant du Public La laine de roche soufflée peut être utilisée en combles perdus et plénum car elle satisfait aux exigences suivantes : Pouvoir Calorifique Supérieur < 2,5 MJ/kg (Article CO12). La structure de la toiture (charpente en bois ou matériaux incombustibles) est isolée par un écran protecteur lui assurant une stabilité au feu de degré ½ heure ou R30 - Article CO13 (arrêté du 10 juillet 1987). 2. PERFORMANCES DE LA LAINE DE ROCHE SOUFFLÉE ROCKPRIME De façon générale : La laine de roche ne contribue pas au développement du feu compte tenu de son caractère non combustible. Isoler une paroi avec de la laine de roche a pour conséquence d augmenter la résistance au feu de cette paroi. La laine de roche contribue à la protection des structures. 40

43 48_PAGES_ROCKPRIME_V2:Mise en page 1 17/06/10 17:09 Page 43 CAHIER TECHNIQUE COMPLÉMENTAIRE ROCKPRIME 3. RÉSULTATS D ESSAI DE REACTION AU FEU La laine de roche à souffler Rockprime est classée A1 (Rapport de Classement CSTB N RA ). Elle est incombustible et ne participe pas au développement de l incendie et ne dégage pas de fumée toxique. La laine de roche est ininflammable et non combustible par la nature même de sa matière constitutive : ces performances ne résultent pas de la présence d un additif spécifiquement ajouté. 4. RÉSISTANCE AU FEU Le laboratoire Efectis a réalisé un essai de resistance au feu sur un plafond suspendu en double épaisseur de plaque de plâtre (type Pregyplac BA13) isolé par 360 mm d épaisseur de laine de roche soufflée Rockprime avec des éléments de bois de charpente incorporés. PV EFECTIS France n 07-A-429 : Stabilité R30 (stable au feu (SF) 1/2 heure), applicable à toute structure porteuse de charpente protégée par un plafond isolé en Rockprime 004. L essai réalisé avec l épaisseur de 360 mm de laine de roche soufflée a permis de vérifier que le plafond supporte la charge correspondante jusqu à cette épaisseur. 41

44 48_PAGES_ROCKPRIME_V2:Mise en page 1 17/06/10 17:09 Page 44 CAHIER TECHNIQUE COMPLÉMENTAIRE ROCKPRIME DURABILITÉ 1. DURÉE DE VIE Nous sommes habitués à la notion de garantie décennale dans la construction. De part la nature du matériau d origine minérale la durée de vie de la laine de roche soufflée s avère à priori beaucoup plus longue. Dans la pratique, la durée de vie de la laine de roche s apparente à celle de l ouvrage ou elle est intégrée. La Fiche de Données Environnementale et Sanitaire (F.D.E.S) mentionne une durée de vie de 50 ans. 2. RÉSISTANCE AUX TERMITES Les termites ne mesurent que quelques millimètres (4 à 9 mm), mais sont très prolifiques et vivent en colonies qui peuvent atteindre 1 million d individus.ces insectes élisent domicile et se développent partout où ils trouvent leurs nourriture favorite : la cellulose. Des réglementations strictes ont été mises en place face au danger que représentent les termites. La loi n du 8 juin 1999, complètée par le décret n du 3 juillet 2000, définit les modalités de mise en œuvre de la politique de lutte anti-termite : - déclaration obligatoire des foyers d infestation par les propiétaires, occupants ou syndicats de propriétaires, - traitement des déchets de démolition contaminés par les termites, - réalisation d un état antiparasitaire au moment de la vente d un bien immobilier. Au total 54 départements français infestés constituent des zones à risques. La vigilance s impose également dans les autres zones ou les termites peuvent s implanter à l occasion d un transport de gravats ou de matériaux de construction. Performances de la laine de roche soufflée Rockprime : 1- La laine de roche d origine minérale n apporte aucune nourriture aux termites 2- La laine de roche Rockprime ne favorise pas du tout la survie des termites. 3- Choisir la laine de roche soufflée Rockprime fournit une garantie complémentaire 42 Essai : le CTBA (Centre Technique du Bois et de l Ameublement) a réalisé un essai d appétence : il a vérifié que la laine de roche ne constitue pas une nourriture pour les termites.

45 48_PAGES_ROCKPRIME_V2:Mise en page 1 17/06/10 17:09 Page 45 CAHIER TECHNIQUE COMPLÉMENTAIRE ROCKPRIME 3. DURABILITÉ DE LA PERFORMANCE Les performances exceptionnelles de la laine de roche soufflée (non combustibilité, réaction au feu, résistance au feu, résistance aux termites) découlent de la nature même de sa matière constitutive. Elles ne résultent pas d additifs spécifiques ajoutés dans l isolant pour obtenir des niveaux de performance que le matériau seul n atteindrait pas lors des essais en laboratoire. Le basalte 4. RÉSISTANCE AU VENT De part sa texture, le type de nodules et sa forte masse volumique en œuvre (21 à 25 Kg/m 3 ), la laine de roche soufflée Rockprime a une bonne tenue au vent. Pour la laine de roche Rockprime, les essais réalisés au CSTB montrent que l isolation thermique conserve globalement son intégrité pour les vitesses de vent caractéristiques avec un temps de retours de 50 ans sur les 4 zones de vent correspondant à la France métropolitaine. Le CSTB a réalisé ces essais dans des conditions courantes, sans dispositif particulier comme des déflecteurs, fixateur sur la laine ou écran. Par conséquent, la laine de roche soufflée Rockprime ne nécessite pas la mise en œuvre de dispositif spécifique pour modifier la ventilation des combles. La laine de roche ne nécessite pas d aménagement particulier ayant pour objet de réduire la ventilation des combles. 43 La laine de roche n a jamais besoin de fixateur en surface.

46 48_PAGES_ROCKPRIME_V2:Mise en page 1 17/06/10 17:09 Page 46 GLOSSAIRE ACERMI : Association pour la CERtification des Matériaux Isolants. Carder : décompacter. Comble perdu : grenier définitivement non aménageable. Ecluse : compartiment étanche d une machine à carde. Ecart au feu : espace à ménager contre une partie chaude, afin d éviter la propagation éventuelle de la chaleur. Etiquette produit : partie du sac détachable comportant les caractéristiques du produit. Etrésillon : pièce de bois qui maintient l écartement entre 2 fermettes. Fermette : ensemble de bois triangulé dont l assemblage constitue le «chapeau» de la maison qui recevra la couverture. Nodulation : mise en flocons. Nodule : flocon. Pouvoir couvrant : exprimé en kg/m 2. Solive : pièce de bois dont la juxtaposition parallèle constitue l ossature d un plancher. Turbine : moteur pourvu d une roue mobile. V.M.C. : Ventilation Mécanique Contrôlée (groupe d aspiration centralisé). 44

Document Technique d Application 20/11-240 JETROCK

Document Technique d Application 20/11-240 JETROCK Document Technique d Application 20/11-240 Annule et remplace l Avis Technique 20/05-88 Procédé d isolation thermique par soufflage sur planchers de combles. Isolation thermique Thermal insulation Wärmedämmung

Plus en détail

Laine de roche à souffler. le + produit : la meilleure solution pour isoler les combles perdus.

Laine de roche à souffler. le + produit : la meilleure solution pour isoler les combles perdus. Laine de roche à souffler. le + produit : la meilleure solution pour isoler les combles perdus. AVANTAGES Thermique Isolation optimale des combles perdus : suppression des ponts thermiques. Protège efficacement

Plus en détail

La laine de roche nodulée est utilisée pour l isolation des combles perdus par soufflage mécanisé. Niveau de résistance thermique déclarée (m 2.

La laine de roche nodulée est utilisée pour l isolation des combles perdus par soufflage mécanisé. Niveau de résistance thermique déclarée (m 2. laine de roche à souffler La laine de roche nodulée est utilisée pour l isolation des combles perdus par soufflage mécanisé. performances THERMIQUEs performances incendies Réaction au feu La Laine de roche

Plus en détail

Usines : Distribution : Vu pour enregistrement le 12 avril 2007

Usines : Distribution : Vu pour enregistrement le 12 avril 2007 Avis Technique 20/04-44*V1 Annule et remplace l Avis Technique 20/04-44 Édition corrigée du 9 mai 2007 Procédé d isolation thermique par soufflage sur planchers de combles Isolation thermique Thermal insulation

Plus en détail

Document Technique d'application. Rockair

Document Technique d'application. Rockair Document Technique d'application Référence Avis Technique 20/15-353 Annule et remplace l Avis Technique 20/08-137 Procédé d isolation thermique par soufflage sur planchers de combles perdus Isolation thermique

Plus en détail

Cahier technique. ROCKPRIME 004 La laine nodulée à souffler dans les combles perdus

Cahier technique. ROCKPRIME 004 La laine nodulée à souffler dans les combles perdus Cahier technique ROCKPRIME 004 La laine nodulée à souffler dans les combles perdus Sommaire PRÉSENTATION GÉNÉRALE 1. LA TECHNIQUE p. 3 1.1 Objectif p. 3 1.2 Description p. 3 2. LE PRODUIT p. 3 2.1 Description

Plus en détail

JETROCK DIPLÔMES AVANTAGES ISOLER LES COMBLES PERDUS PAR SOUFFLAGE MÉCANISÉ EN LAINE DE ROCHE

JETROCK DIPLÔMES AVANTAGES ISOLER LES COMBLES PERDUS PAR SOUFFLAGE MÉCANISÉ EN LAINE DE ROCHE JETROCK Laine de roche à souffler. le + produit : la meilleure solution pour isoler les combles perdus, ajustable au gré des réglementations. AVANTAGES Thermique Isolation optimale des combles perdus :

Plus en détail

La laine de roche nodulée est utilisée pour l isolation des combles perdus par soufflage mécanisé. Niveau de résistance thermique déclarée (m 2.

La laine de roche nodulée est utilisée pour l isolation des combles perdus par soufflage mécanisé. Niveau de résistance thermique déclarée (m 2. laine de roche à souffler La laine de roche nodulée est utilisée pour l isolation des combles perdus par soufflage mécanisé. performances THERMIQUEs performances incendies Réaction au feu La Laine de roche

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Document Technique d Application 20/13-292 Isolation thermique de planchers de combles perdus Thermal insulation Heat insulation of floors of lost roof Wärmeschutz von Böden verlorenen daches Ne peuvent

Plus en détail

ISOLER LES COMBLES PERDUS PAR SOUFFLAGE MÉCANISÉ EN LAINE DE ROCHE AVEC SOL&AIR

ISOLER LES COMBLES PERDUS PAR SOUFFLAGE MÉCANISÉ EN LAINE DE ROCHE AVEC SOL&AIR En partenariat avec: JETROCK Laine de roche à souffler. le + produit : la meilleure solution pour isoler les combles perdus, ajustable au gré des réglementations. AVANTAGES Thermique Isolation optimale

Plus en détail

STEICO France SAS Technique - JKN Page 1 STEICOzell Soufflage 08/2009

STEICO France SAS Technique - JKN Page 1 STEICOzell Soufflage 08/2009 Technique - JKN Page 1 1. Définition succincte 1.1 Description succincte Procédé d isolation thermique de planchers de combles perdus non aménagés ou difficilement accessibles par soufflage de fibres de

Plus en détail

DTU de la série 40 : couvertures (ardoises et matériaux divers ; tuiles etc),

DTU de la série 40 : couvertures (ardoises et matériaux divers ; tuiles etc), MISE EN ŒUVRE (ISONAT FACILE A POSER ) ISOLATION DES TOITURES Le produit Isonat se pose conformément aux règles de l art et aux DTU tels que : DTU 25-41 : ouvrages en plaques de parement en plâtre, DTU

Plus en détail

Comblissimo La solution laine à souffler pour les combles perdus

Comblissimo La solution laine à souffler pour les combles perdus Comblissimo La solution laine à souffler pour les combles perdus DESCRIPTION DU PRODUIT Comblissimo est une laine minérale en flocons de couleur blanche. Elle est livrée compressée en sacs et doit être

Plus en détail

mb rock mb rock + 0,40

mb rock mb rock + 0,40 MB ROCK & MB ROCK + mb rock mb rock + MB ROCK est un panneau rigide avec bord flexible pour l isolation des constructions à ossature bois entre montants structurels. MB ROCK + est un panneau rigide double

Plus en détail

épaisseur (mm) 85 105 145 160 180 190 200 220 240 260 Résistance thermique R (m 2.K/W) Up W/m 2.K 0,23 0,20

épaisseur (mm) 85 105 145 160 180 190 200 220 240 260 Résistance thermique R (m 2.K/W) Up W/m 2.K 0,23 0,20 ROCKCIEL ROCKCIEL est un panneau de laine de roche double densité à poser sur un platelage bois continu. Il recevra un support de couverture fixé sur les chevrons avec des tire-fonds à double filet. performances

Plus en détail

ROCKCIEL DIPLÔMES CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES RÉFÉRENCES, CONDITIONNEMENT. www.rockwool.fr ISOLER LES COMBLES PAR L EXTÉRIEUR

ROCKCIEL DIPLÔMES CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES RÉFÉRENCES, CONDITIONNEMENT. www.rockwool.fr ISOLER LES COMBLES PAR L EXTÉRIEUR ROCKCIEL Panneau rigide double densité quadrillé sur la face surdensifiée. double densité le + produit : excellente diffusivité calculée selon règles Th-U : 12 cm 2 /h. CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES Performances

Plus en détail

deltarock mb rock CONSEIL ROCKWOOL Isoler les planchers bois en sous-face

deltarock mb rock CONSEIL ROCKWOOL Isoler les planchers bois en sous-face deltarock ou MB ROCK DELTAROCK et MB ROCK sont des panneaux de laine de roche mono densité rigide utilisés pour l isolation thermique entre éléments de structure (solives, poutrelles ) avant la pose du

Plus en détail

Isolation des combles perdus Laine minérale à souffler Thermo Loft

Isolation des combles perdus Laine minérale à souffler Thermo Loft Juillet 2013 Isolation des combles perdus Laine minérale à souffler Thermo Loft Une réponse à la RT 2012 Thermo Loft Lambda (λ) = 0,045 W/(m.K) Thermo Loft est une laine à souffler, conçue et fabriquée

Plus en détail

Isolation en ouate de cellulose Descriptif sommaire et mise en oeuvre

Isolation en ouate de cellulose Descriptif sommaire et mise en oeuvre Isolation en ouate de cellulose Descriptif sommaire et mise en oeuvre Le présent descriptif concerne la mise en œuvre d une isolation thermique cellulosique par soufflage ouvert sur un plancher, ainsi

Plus en détail

Guide de mise en œuvre

Guide de mise en œuvre Guide de mise en œuvre Isolants vrac Isolation par soufflage des combles perdues Isonat Cotonwool Isonat Fibernat Références normatives et règles de l art : Le produit se pose conformément aux règles de

Plus en détail

Les règlementations acoustiques

Les règlementations acoustiques Avril 2013 Depuis le 1 er janvier 2001, deux nouvelles normes européennes EN ISO 717-1 et 2 doivent être utilisées pour calculer les indices uniques d évaluation de la performance acoustique. Les indices

Plus en détail

technique & détails Prescriptions de mise en œuvre STEICO zell isoler mieux, naturellement Isolants naturels écologiques à base de fibre de bois

technique & détails Prescriptions de mise en œuvre STEICO zell isoler mieux, naturellement Isolants naturels écologiques à base de fibre de bois Prescriptions de mise en œuvre STEICO zell Isolants naturels écologiques à base de fibre de bois technique & détails Sommaire sommaire Produit p. 2 Mise en oeuvre par soufflage p. 54 Mise en oeuvre par

Plus en détail

laine soufflée La solution idéale pour l isolation thermo-acoustique des surfaces planes dans les combles perdus La technique utilisée

laine soufflée La solution idéale pour l isolation thermo-acoustique des surfaces planes dans les combles perdus La technique utilisée 1 La solution idéale pour l isolation thermo-acoustique des surfaces planes dans les combles perdus i s o l a n t s & s y s t è m e s La technique utilisée Soufflage de laine de verre nodulée de couleur

Plus en détail

BF-08-22 - ISOLATION THERMIQUE INTERIEURE

BF-08-22 - ISOLATION THERMIQUE INTERIEURE www.voscctp.fr 1/12 1. ISOLATION THERMIQUE INTERIEURE... 1 1.1 ISOLATION THERMIQUES EN PLAFOND DE LOCAUX NON CHAUFFES SS LOCAUX CHAUFFES...2 1.1.1 Installations électriques et/ou autres existantes en plafond...2

Plus en détail

Isolation globale. 1. Maîtriser la consommation d énergie

Isolation globale. 1. Maîtriser la consommation d énergie Isolation globale 1. Maîtriser la consommation d énergie Le confort et l éco-performance d une habitation sont fortement liés à son isolation. Celle-ci doit être homogène et adaptée aux caractéristiques

Plus en détail

Usine de fabrication : Distributeur : Vu pour enregistrement le 21 décembre 2007

Usine de fabrication : Distributeur : Vu pour enregistrement le 21 décembre 2007 Avis Technique 20/06-96*V1 Annule et remplace l Avis Technique n 20/06-96 Isolation thermique de planchers de combles perdus UNIVERCELL Soufflage Thermal insulation Heat insulation of floors of lost roof

Plus en détail

CERTIFICATS D ECONOMIES D ENERGIE

CERTIFICATS D ECONOMIES D ENERGIE CERTIFICATS D ECONOMIES D ENERGIE vous permet de bénéficier et faire bénéficier vos clients de la prime dédiée aux travaux de rénovation Produits d isolation CERTIFIES ISOLATION BBC RT 2012 : PAR OU S

Plus en détail

ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS

ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS Maryse SARRE CSTB Expérience française dans le domaine de l isolation par l intérieur en construction neuve ou en rénovation Journée 16 septembre 2010 PAGE 1 Techniques

Plus en détail

! DTU 21 : exécution des travaux en bois. ! DTU 24-2 : cheminées. 3.1 Distribution. BATIPLUM TOITURE. Elle s appuie sur un réseau de distributeurs

! DTU 21 : exécution des travaux en bois. ! DTU 24-2 : cheminées. 3.1 Distribution. BATIPLUM TOITURE. Elle s appuie sur un réseau de distributeurs ! Sur chaîne de fabrication en continu : pourcentage des composants, aspect, épaisseur, poids par rouleau.! Un rouleau est prélevé pour contrôle épaisseur, largeur, longueur et masse volumique à chaque

Plus en détail

L isolant tout-terrain

L isolant tout-terrain EUR TOIT L isolant tout-terrain des toitures inclinées Performant et léger Rigide et résistant Facile et rapide à poser Faible encombrement Supprime les ponts thermiques (méthode du Sarking) La performance

Plus en détail

Isolation des combles perdus Laine minérale à souffler Thermo 046

Isolation des combles perdus Laine minérale à souffler Thermo 046 Isolation des combles perdus Laine minérale à souffler Thermo 046 Mars 2012 Isolation des combles perdus La nouvelle génération de laine minérale à souffler Thermo 046 avec Sans formaldéhyde Sans acrylique

Plus en détail

Recommandations relatives à la qualité acoustique des écrans

Recommandations relatives à la qualité acoustique des écrans Recommandations relatives à la qualité acoustique des écrans Recommandations ayant trait à la qualité acoustique des produits de construction utilisés dans les écrans Les recommandations relatives à la

Plus en détail

Avis Technique 20/10-200

Avis Technique 20/10-200 Avis Technique 20/10-200 Procédé d isolation thermique par soufflage en planchers de combles Isolation thermique de planchers de combles perdus Thermal insulation Heat insulation of floors of lost roof

Plus en détail

Systèmes de Conduits Collectifs pour Chaudières Étanches en Pression (3CEp)

Systèmes de Conduits Collectifs pour Chaudières Étanches en Pression (3CEp) Commission chargée de formuler des Avis Techniques Groupe Spécialisé n 14 Installations de Génie Climatique et Installations Sanitaires Systèmes de Conduits Collectifs pour Chaudières Étanches en Pression

Plus en détail

NOUVEAU. Nouvelle languette débordante pour une étanchéité à l air et à l eau maximale ISOLANT MINCE TRISO-LAINE LANGUETTE DEBORDANTE

NOUVEAU. Nouvelle languette débordante pour une étanchéité à l air et à l eau maximale ISOLANT MINCE TRISO-LAINE LANGUETTE DEBORDANTE NOUVEAU LANGUETTE DEBORDANTE Nouvelle languette débordante pour une étanchéité à l air et à l eau maximale ISOLANT MINCE TRISO-LAINE ISOLANT MINCE TRISO-LAINE MAX Un isolant mince unique Isolant à base

Plus en détail

LABEL BBCA REFERENTIEL DE LABELLISATION DES BATIMENTS

LABEL BBCA REFERENTIEL DE LABELLISATION DES BATIMENTS LABEL BBCA REFERENTIEL DE LABELLISATION DES BATIMENTS NEUFS V2 - EXTRAITS 07/04/2016 OBJET DU DOCUMENT 2 PRINCIPES DU LABEL 2 LES PRINCIPES DE L ANALYSE EN CYCLE DE VIE DES BATIMENTS 4 PERIMETRE DU LABEL

Plus en détail

SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE

SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE SOMMAIRE 4 1. LE CONTEXTE 1.1 Enjeux environnementaux 1.2 Cadre réglementaire 1.3 Réglementation thermique 2005 1.4 DPE «Etiquette énergie» 1.5 Loi Grenelle: L urgence écologique 1.6 Protéger l environnement

Plus en détail

Chapes et dalles sur plancher bois

Chapes et dalles sur plancher bois 4 ème Forum International Bois Construction 2014 Chapes et dalles sur plancher bois A. Onillon 1 Chapes et dalles sur plancher bois Arnaud Onillon Institut Technologique FCBA FR-Bordeaux 2 Chapes et dalles

Plus en détail

Label Promotelec Habitat Neuf PRESCRIPTIONS OBLIGATOIRES, POINTS DE VÉRIFICATION ET RECOMMANDATIONS

Label Promotelec Habitat Neuf PRESCRIPTIONS OBLIGATOIRES, POINTS DE VÉRIFICATION ET RECOMMANDATIONS 3 Label Promotelec Habitat Neuf, POINTS DE VÉRIFICATION ET RECOMMANDATIONS Production d eau chaude sanitaire Réseaux de communication MARQUAGE QUALITÉ EXIGÉ Tous systèmes de production d'eau chaude sanitaire

Plus en détail

ONDUTISS. Imperméables souples et légers. Ecrans souples de sous-toiture. www.onduline.com. CE Norme NF EN 13859-1

ONDUTISS. Imperméables souples et légers. Ecrans souples de sous-toiture. www.onduline.com. CE Norme NF EN 13859-1 ONDUTISS Ecrans souples de sous-toiture CE Norme NF EN 13859-1 Imperméables souples et légers www.onduline.com ONDUTISS Ondutiss : les écrans souples de sous-toiture pour une meilleure protection de l

Plus en détail

REGLES TECHNIQUES APPLICABLES AUX BÂTIMENTS FAISANT L OBJET D UNE DEMANDE DE LABEL BEPOS-EFFINERGIE VERSION 3 8 septembre 2015

REGLES TECHNIQUES APPLICABLES AUX BÂTIMENTS FAISANT L OBJET D UNE DEMANDE DE LABEL BEPOS-EFFINERGIE VERSION 3 8 septembre 2015 1.Objet REGLES TECHNIQUES APPLICABLES AUX BÂTIMENTS FAISANT L OBJET D UNE DEMANDE DE LABEL BEPOS-EFFINERGIE VERSION 3 8 septembre 2015 Les présentes Règles Techniques établies par l association Collectif

Plus en détail

4 systèmes en double couche de laine de roche à poser entre chevrons en combles aménagés.

4 systèmes en double couche de laine de roche à poser entre chevrons en combles aménagés. combles aménagés double couche NOUVEAU 4 systèmes en double couche de laine de roche à poser entre chevrons en combles aménagés. Système EXPERT DELTAROCK + ROCKPLUS Pour isoler tous les écarts entre chevrons

Plus en détail

www.rockwool-coresolutions.com Des solutions innovantes pour les panneaux sandwiches intégrant une âme en laine de roche

www.rockwool-coresolutions.com Des solutions innovantes pour les panneaux sandwiches intégrant une âme en laine de roche www.rockwool-coresolutions.com Des solutions innovantes pour les panneaux sandwiches intégrant une âme en laine de roche Depuis des dizaines d année, les panneaux sandwiches intégrant une âme en laine

Plus en détail

AXE 4 : Collectivité éco-responsable

AXE 4 : Collectivité éco-responsable ACTION 61: Cibler une grille qualitative HQE concernant les critères visés dans le cadre de travaux Pièce(s) justificative(s) N : (Voir cahier des charges) Grille jointe Date de création : 20/03/2015 Date

Plus en détail

Avis Technique n 20/08-143 Annule et remplace l Avis Technique 20/05-91

Avis Technique n 20/08-143 Annule et remplace l Avis Technique 20/05-91 Avis Technique n 20/08-143 Annule et remplace l Avis Technique 20/05-91 Isolation thermique de planchers de combles perdus Thermal insulation Heat insulation of floors of lost roof Wärmeschutz von Böden

Plus en détail

FERMACELL cloisons non porteuses Parement double

FERMACELL cloisons non porteuses Parement double Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. Descriptif : Les cloisons FERMACELL double peau sont des cloisons distributives non porteuses

Plus en détail

Caractéristiques techniques

Caractéristiques techniques ROCKMUR KRAFT Panneau semi-rigide, revêtu d un pare-vapeur kraft polyéthylène. Le + produit : Large gamme d'épaisseurs, disponibles de 45 à 225 mm. Caractéristiques techniques DIPLÔMES acermi KEYMARK 02/015/025

Plus en détail

COUT OPTIMISATION DU COUT DE CONSTRUCTION OPTIMISATION DU COUT DE L OPERATION OPTIMISATION DU COUT GLOBAL

COUT OPTIMISATION DU COUT DE CONSTRUCTION OPTIMISATION DU COUT DE L OPERATION OPTIMISATION DU COUT GLOBAL C COUT Le procédé ATTIQUE construction permet d optimiser les coûts de réalisation des logements sur plusieurs points. Non seulement le coût de construction s avère particulièrement compétitif du fait

Plus en détail

Suggestion CS/1392/ 11 007 Stabilité au feu des faux - plafonds

Suggestion CS/1392/ 11 007 Stabilité au feu des faux - plafonds 1392 S F Service public fédéral Intérieur Direction générale Sécurité et Prévention Conseil supérieur de la sécurité contre l'incendie et l'explosion Suggestion CS/1392/ 11 007 Stabilité au feu des faux

Plus en détail

laine de roche à souffler

laine de roche à souffler laine de roche à souffler La laine de roche nodulée est utilisée pour l isolation des combles perdus par soufflage mécanisé. performances THERMIQUEs Niveau de résistance thermique déclarée (m 2.K/W) Épaisseur

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Isolation thermique de planchers de combles perdus Thermal insulation Heat insulation of floors of lost roof Wärmeschutz von Böden verlorenen daches Avis Technique 20/10-215 Procédé d isolation thermique

Plus en détail

SOMMAIRE Avant-propos Les produits isolants Informations - Connaissances générales Épaisseur de l isolant Précautions contre la condensation

SOMMAIRE Avant-propos Les produits isolants Informations - Connaissances générales Épaisseur de l isolant Précautions contre la condensation SOMMAIRE Avant-propos......................................... 5 Domaine d application du guide.............................. 6 Les produits isolants................................... 9 Les laines minérales....................................

Plus en détail

Siplast lance Confor Therm, le panneau manu-portable pour la rénovation thermique des toits

Siplast lance Confor Therm, le panneau manu-portable pour la rénovation thermique des toits N 36 - Février 2012 www.siplast.fr contact.ealliance@icopal.com Isolation thermique par l extérieur Siplast lance Confor Therm, le panneau manu-portable pour la rénovation thermique des toits Imprimer

Plus en détail

AU MONDE. NOUS SOUHAITONS VOUS PRESENTER ICI LA MEILLEURE

AU MONDE. NOUS SOUHAITONS VOUS PRESENTER ICI LA MEILLEURE NOUS SOUHAITONS VOUS PRESENTER ICI LA MEILLEURE IDEE QUE NOUS N AYONS JAMAIS EUE. CAR N EST-CE PAS LA CHOSE LA PLUS SIMPLE ET LA PLUS NATURELLE QUE DE VOULOIR AVOIR BIEN CHAUD? ON A BESOIN POUR CELA D

Plus en détail

POURQUOI ISOLER LES COMBLES PERDUS?

POURQUOI ISOLER LES COMBLES PERDUS? POURQUOI ISOLER LES COMBLES PERDUS? Avec 30% des déperditions de chaleur de l habitat, le comble est la surface qui occasionne le plus de pertes calorifiques dans une maison peu ou non isolée. De même,

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières Consultation d entreprises Procédure adaptée article 28 du CMP Cahier des Clauses Techniques Particulières Installation de chauffage de l église de Kunheim Remplacement du générateur d air Date limite

Plus en détail

Gaines techniques verticales Placostil

Gaines techniques verticales Placostil 01 Cloisons sur ossature métallique Placostil Gaines techniques verticales Placostil Description Les gaines techniques verticales peuvent être réalisées avec les mêmes produits et systèmes Placo que ceux

Plus en détail

ANALYSE DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DE LA REHABILITATION ET DE L EXTENSION D UNE MAISON DE VILLE

ANALYSE DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DE LA REHABILITATION ET DE L EXTENSION D UNE MAISON DE VILLE Rapport réalisé par ANALYSE DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DE LA REHABILITATION ET DE L EXTENSION D UNE MAISON DE VILLE Réhabilitation et extension de la maison Bailleul à Toulouse ville, Maison Bailleul

Plus en détail

A B C D E F G ISOLATION DES COMBLES

A B C D E F G ISOLATION DES COMBLES A B C D E F G ISOLATION DES COMBLES ISOLATION DES COMBLES Une question de bon sens! L isolation thermique a deux effets majeurs sur votre habitation. D une part, elle permet de réduire fortement vos consommations

Plus en détail

LA VOCATION D ACTIS : INNOVER POUR MIEUX ISOLER

LA VOCATION D ACTIS : INNOVER POUR MIEUX ISOLER ACTUALITÉS BATIMAT 2009 LA VOCATION D ACTIS : INNOVER POUR MIEUX ISOLER Une volonté de se surpasser Depuis près de 30 ans, ACTIS fait de l innovation sa priorité en proposant des solutions concrètes et

Plus en détail

Le Syndicat National des Patinoires

Le Syndicat National des Patinoires Le Syndicat National des Patinoires Atelier : Installation frigorifique et Développement Gilles DELCROS Directeur Technique Sommaire de l atelier - Présentation générale et historique de la démarche HQE,

Plus en détail

Édition 2012 SYLVACTIS ISOBAG. murs planchers

Édition 2012 SYLVACTIS ISOBAG. murs planchers Édition 2012 Isolants EN fibres de bois SYLVACTIS ISOBAG Brochure technique Combles murs planchers plafonds UNE ISOLATION PERFORMANTE QUI S INSPIRE DE LA NATURE Depuis 30 ans, la vocation d ACTIS est de

Plus en détail

Santé et Qualité dans le bâtiment : pensez à l acoustique!

Santé et Qualité dans le bâtiment : pensez à l acoustique! Santé et Qualité dans le bâtiment : pensez à l acoustique! Animation Frédéric LAFAGE Directeur Limoges, le 5 juillet 2012 SARL ORFEA 33 rue de l Ile du Roi 19103 Brive cedex Tél : 05.55.86.34.50 / Fax

Plus en détail

Avis Technique 20/14-307

Avis Technique 20/14-307 Avis Technique 20/14-307 Procédé d isolation thermique par soufflage sur planchers de combles perdus Isolation thermique de planchers de combles perdus Thermal insulation Heat insulation of floors of lost

Plus en détail

BENOTHERM. Vu pour enregistrement le 13 juin 2005

BENOTHERM. Vu pour enregistrement le 13 juin 2005 Avis Technique 20/05-77 Procédé d isolation thermique par soufflage sur planchers de combles de produit à base de cellulose. Isolation thermique à base de cellulose soufflée. Thermal insufflation material

Plus en détail

Avis Technique 20/10-195 COMBLISSIMO - FLOCOLENE

Avis Technique 20/10-195 COMBLISSIMO - FLOCOLENE Avis Technique 20/10-195 Annule et remplace l Avis Technique 20/07-118 et l extension 20/07-118*01 Ext Procédé d isolation thermique par soufflage sur planchers de combles. Isolation thermique Thermal

Plus en détail

- isolation par l intérieur-

- isolation par l intérieur- Amélioration des performances thermiques des parois opaques - isolation par l intérieur- Fiche technique Répartition des déperditions thermiques 1 - Définitions et principes Pourquoi isoler? Dans un appartement,

Plus en détail

L isolation thermique et acoustique des combles perdus

L isolation thermique et acoustique des combles perdus LE SOUFFLAGE NOUVELLE GÉNÉRATION L isolation thermique et acoustique des combles perdus DOMAINE D UTILISATION Isolation thermique et acoustique par soufflage : - sur le plancher des combles perdus, non

Plus en détail

LES PLANCHERS LES PLANCHERS LES FONCTIONS PRINCIPALES ET LES PERFORMANCES REQUISES LA MÉTHODOLOGIE DE LA RÉNOVATION DES PLANCHERS ET L ÉNERGIE

LES PLANCHERS LES PLANCHERS LES FONCTIONS PRINCIPALES ET LES PERFORMANCES REQUISES LA MÉTHODOLOGIE DE LA RÉNOVATION DES PLANCHERS ET L ÉNERGIE LES PLANCHERS LA MÉTHODOLOGIE DE LA RÉNOVATION DES PLANCHERS ET L ÉNERGIE LES FONCTIONS PRINCIPALES ET LES PERFORMANCES REQUISES L ISOLATION THERMIQUE DES PLANCHERS DANS LE CONTEXTE DU BÂTIMENT EXISTANT

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Aménagement d une salle de cours de l'ira Structure et mobilier de l auditorium : CCTP MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Pouvoir adjudicateur exerçant

Plus en détail

Essais comparatifs d Aluthermo Quattro et de laine de verre en pose dans une simulation de combles

Essais comparatifs d Aluthermo Quattro et de laine de verre en pose dans une simulation de combles Essais comparatifs d Aluthermo Quattro et de laine de verre en pose dans une simulation de combles Contact technique Thibault Boulanger Contact facturation Julien Thiry ELIOSYS sa ELIOSYS sa Boulevard

Plus en détail

Nouvelles aides fiscales 2016, ce qu il faut retenir... CEE TVA ÉCO - RÉNOVATION CRÉDIT D IMPÔT POUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE RGE

Nouvelles aides fiscales 2016, ce qu il faut retenir... CEE TVA ÉCO - RÉNOVATION CRÉDIT D IMPÔT POUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE RGE Nouvelles aides fiscales 2016, ce qu il faut retenir... CEE TVA éco-ptz CRÉDIT D IMPÔT POUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE ÉCO - RÉNOVATION RGE 2 Schüco Nouvelles aides fiscales 2016, ce qu il faut retenir...

Plus en détail

BIEN CHOISIR SA SOLUTION COMPLEXES DE DOUBLAGE

BIEN CHOISIR SA SOLUTION COMPLEXES DE DOUBLAGE BIEN CHOISIR SA SOLUTION COMPLEXES DE DOUBLAGE Une gamme simplifiée, familles de doublages Polyplac La famille de complexes de doublage Knauf pour l isolation thermique des bâtiments en neuf ou en rénovation

Plus en détail

LE CHANTIER LA PREFABRICATION BOIS

LE CHANTIER LA PREFABRICATION BOIS LA PREFABRICATION BOIS LE CHANTIER Réaliser des structures bois nécessite pour chaque ouvrage d en maitriser la conception, les calculs, les dessins, les notices et les plans de pose. Chaque fabrication

Plus en détail

ORDRE DE MISSION Date de Commande : N de Dossier :

ORDRE DE MISSION Date de Commande : N de Dossier : : Heure FA Un exemplaire (1 ère page seulement) est à nous retourner signé L autre exemplaire est à conserver ORDRE DE MISSION Date de Commande : N de Dossier : Date du RDV : Situation RENDEZ VOUS du RDV

Plus en détail

Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme un modèle de CCTP.

Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme un modèle de CCTP. IDE A LA REDACTION D UN CCTP : Prescriptions particulières PLANCHERS BAS Allotissement SE 26/07/2013 REAMBULE Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme

Plus en détail

Les projets des lauréats devront obligatoirement être situés sur le territoire régional des Pays de la Loire.

Les projets des lauréats devront obligatoirement être situés sur le territoire régional des Pays de la Loire. Maison individuelle exemplaire : éco-innovante et reproductible Règlement de l appel à projets Date limite de réception des dossiers : 1 er octobre 2009 12 h Objectifs de l appel à projets Le secteur du

Plus en détail

RÉGLEMENTATION. 5. thermique. historique des réglementations... p..340. la rt 2012

RÉGLEMENTATION. 5. thermique. historique des réglementations... p..340. la rt 2012 338 memento 2013 RÉGLEMENTATION 5. thermique historique des réglementations... p..340 la rt 2012 Les nouveautés... p..341 Les indicateurs et exigences... p..341 Les dispositifs de contrôle... p..343 La

Plus en détail

Conseils de pose : isolation des murs

Conseils de pose : isolation des murs MISE EN ŒUVRE - FACILE A POSER Conseils de pose : isolation des murs Le produit se pose conformément aux règles de l art et aux DTU tels que : DTU 20-1 : Parois et murs en maçonnerie de petits éléments,

Plus en détail

Données administratives. Rue : Rue Jean Haust N : 122 Boîte : CP : 4000 Localité : Liège(4000) Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Rue Jean Haust N : 122 Boîte : CP : 4000 Localité : Liège(4000) Type de bâtiment : CP : 4000 Localité : Liège(4000) Type de bâtiment : Maison unifamiliale Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : Numéro de référence du permis : Construction : avant 1971 ou inconnu Version du protocole:

Plus en détail

VENTILATION MÉCANIQUE CONTRÔLÉE SIMPLE ET DOUBLE FLUX ET COMPOSANTS DE VMC

VENTILATION MÉCANIQUE CONTRÔLÉE SIMPLE ET DOUBLE FLUX ET COMPOSANTS DE VMC VENTILATION MÉCANIQUE CONTRÔLÉE PRÉSENTATION La consultation concernait les systèmes de ventilation mécanique contrôlée simple flux hygroréglable et double flux standard, statique et thermodynamique. Les

Plus en détail

du TRISO-SUPER 9 max et de la laine minérale 0 Résistance thermique Nombre de films réflecteurs : 6 Épaisseur : env. 22 mm

du TRISO-SUPER 9 max et de la laine minérale 0 Résistance thermique Nombre de films réflecteurs : 6 Épaisseur : env. 22 mm Édition 2010 ISOLANTS MINCES MULTI-RÉFLECTEURS ACTIS TRISO-SUPER 9 Fiche Technique TOITURES COMBLES MURS PLANCHERS PLAFONDS P R O C É D U R E D A G R É M E N T T E C H N I Q U E E U R O P É E N E N C O

Plus en détail

Vous êtes industriels ou distributeurs de procédés d intégration photovoltaïques au bâti, comme solutions techniques de construction.

Vous êtes industriels ou distributeurs de procédés d intégration photovoltaïques au bâti, comme solutions techniques de construction. Guide à la rédaction du dossier d instruction pour le CEIAB Nouveau : en bleu dans le texte les dernières précisions nécessaires au CEIAB pour une analyse objective des critères techniques. Avertissement

Plus en détail

PROTECTION PASSIVE INCENDIE DES STRUCTURES : LES PRODUITS DE PROJECTION

PROTECTION PASSIVE INCENDIE DES STRUCTURES : LES PRODUITS DE PROJECTION Groupement Technique Français contre l incendie Fiche technique Des compétences au service de la sécurité incendie Les produits de projection sont destinés à la protection passive incendie et possèdent

Plus en détail

LA PROTECTION INCENDIE

LA PROTECTION INCENDIE Roger Cadiergues MémoCad ma35.a LA PROTECTION INCENDIE SOMMAIRE ma35.1. La protection incendie ma35.2. Les composants de la protection incendie ma35.3. L organisation du compartimentage ma35.4. Les concepts

Plus en détail

Constructions en brique et Acoustique : réponses à la réglementation

Constructions en brique et Acoustique : réponses à la réglementation 34 Constructions en brique et Acoustique : réponses à la réglementation Valérie Borg, Ingénieur acousticien, CTTB, 17, rue Letellier, 75015 Paris, tél. : 01 45 37 77 77, fax : 01 45 37 77 71 Michel Villot,

Plus en détail

Pouvoir couvrant minimal calculé avec une masse volumique minimale de 30 kg/m3. (kg/m2) 110 88 2.2 3.3 27 24 120 96 2.4 3.6 29 5 130 104 2.6 3.

Pouvoir couvrant minimal calculé avec une masse volumique minimale de 30 kg/m3. (kg/m2) 110 88 2.2 3.3 27 24 120 96 2.4 3.6 29 5 130 104 2.6 3. Epaisseur appliquée (mm) Epaisseur utile après tassement de 20% (mm) Résistance thermique R (m²k/w) Pouvoir couvrant minimal calculé avec une masse volumique minimale de 30 kg/m3 (kg/m2) Nombre minimal

Plus en détail

1 PRODUIT = 3 FONCTIONS

1 PRODUIT = 3 FONCTIONS PANNEAUX DE TOITURE 1 PRODUIT = 3 FONCTIONS Février 2015 Fabrication Française Caissons chevronnés Panneaux sandwichs Caisson chevronné 3 en 1 pour tous types de couvertures Le panneau est constitué de

Plus en détail

RT2012. La Réglementation Thermique 2012 L essentiel au quotidien CREATE AND PROTECT

RT2012. La Réglementation Thermique 2012 L essentiel au quotidien CREATE AND PROTECT RT2012 La Réglementation Thermique 2012 L essentiel au quotidien CREATE AND PROTECT RT2012 1974 : premier choc pétrolier. La France prend conscience de la nécessité d économiser ses ressources énergétiques.

Plus en détail

CHOISIR UN MATÉRIAU DE CONSTRUCTION

CHOISIR UN MATÉRIAU DE CONSTRUCTION Conférence Mardi 22/05/2012 Cycle «Construire durable» Avec le soutien du programme européen LIFE+ CHOISIR UN MATÉRIAU DE CONSTRUCTION Marie Darul, consultante en éco-construction (association CD2E) Lors

Plus en détail

Nf logement Nf logement hqe

Nf logement Nf logement hqe référentiel V9.0 synthèse Nf logement Nf logement hqe Certifications Habitat Neuf INTRODUCTION Les certifications NF Logement et NF Logement HQE existent depuis 2004. En 10 ans, plus de 50 promoteurs

Plus en détail

ISOLANTS EN FIBRES DE BOIS SYLVACTIS. En isolation, le progrès c est aussi de savoir s inspirer de la nature. En conformité avec la norme EN 13171

ISOLANTS EN FIBRES DE BOIS SYLVACTIS. En isolation, le progrès c est aussi de savoir s inspirer de la nature. En conformité avec la norme EN 13171 En isolation, le progrès c est aussi de savoir s inspirer de la nature. ISOLANTS EN FIBRES DE BOIS SYLVACTIS PEFC/10-31-2030 PROMOUVOIR LA GESTION DURABLE DE LA FORÊT UNE ISOLATION PERFORMANTE QUI S INSPIRE

Plus en détail

Isolation, principes et grandes lignes directrices

Isolation, principes et grandes lignes directrices Isolation, principes et grandes lignes directrices La réduction de la quantité d énergie utilisée à partir de ressources fossiles est le facteur le plus important de la promotion de la démarche de développement

Plus en détail

L essentiel de La Rt 2012

L essentiel de La Rt 2012 L essentiel de la RT 2012 Philippe Leblond L essentiel de la RT 2012 Obligations et mise en œuvre de la réglementation thermique 2 e édition À tous ceux qui m ont soutenu, sans les citer pour n oublier

Plus en détail

Essais comparatifs d Aluthermo Optima et de laine de verre en pose dans une simulation de combles

Essais comparatifs d Aluthermo Optima et de laine de verre en pose dans une simulation de combles Essais comparatifs d Aluthermo Optima et de laine de verre en pose dans une simulation de combles Contact technique Thibault Boulanger Contact facturation Julien Thiry ELIOSYS sa ELIOSYS sa Boulevard de

Plus en détail

Annule et remplace l Avis Technique n 20/01-004 ROCKPRIME 004

Annule et remplace l Avis Technique n 20/01-004 ROCKPRIME 004 Avis Technique 20/04-46 Annule et remplace l Avis Technique n 20/01-004 Procédé d isolation thermique par soufflage sur planchers de combles. Isolation thermique Thermal insulation Wärmedämmung Ne peuvent

Plus en détail

Fabricant français de panneaux solaires. Notice d installation pour module équipé du cadre solrif

Fabricant français de panneaux solaires. Notice d installation pour module équipé du cadre solrif Fabricant français de panneaux solaires 20 13 Mars Notice d installation pour module équipé du cadre solrif 1 Introduction 2 Sécurité 3 Montage et Raccordement 4 Maintenance et Entretien 5 Caractéristiques

Plus en détail

Données administratives. Rue : Rue de Dison N : 95/97 Boîte : 1er étage CP : 4800 Localité : Verviers Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Rue de Dison N : 95/97 Boîte : 1er étage CP : 4800 Localité : Verviers Type de bâtiment : CP : 4800 Localité : Verviers Type de bâtiment : Appartement Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : Numéro de référence du permis : pas de référence Construction :

Plus en détail

1. Description. 1.1 Généralités. 1.2 Les différents modèles de garde-corps

1. Description. 1.1 Généralités. 1.2 Les différents modèles de garde-corps Fiche de prévention Utilisation d un système de garde-corps périphériques temporaires 1. Description Un système de garde-corps temporaire est un équipement de protection collective temporaire dont la fonction

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation. > Plafonds, habillages, cloisons, doublages, parois de gaines techniques

GUIDE PRATIQUE. Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation. > Plafonds, habillages, cloisons, doublages, parois de gaines techniques GUIDE PRATIQUE Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation > Plafonds, habillages, cloisons, doublages, parois de gaines techniques En application des normes NF DTU 25.41 et 25.42 2 e ÉDITION

Plus en détail