Les Pères Noël du quotidien. décembre Urbanisme Euralille s intensifie. Une journée dans les coulisses de la cantine

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les Pères Noël du quotidien. www.lille.fr. décembre 2013. Urbanisme Euralille s intensifie. Une journée dans les coulisses de la cantine"

Transcription

1 décembre 2013 # 98 Urbanisme Euralille s intensifie Les Pères Noël du quotidien Une journée dans les coulisses de la cantine Portrait Maïta Dubois, de Médecins Solidarité Lille

2 sommaire LILLE MAG DÉCEMBRE 2013 A. Gadeau Ville de Lille D. Rapaich Ville de Lille Grand angle P06 Euralille s intensifie P08 Les Pères Noël du quotidien P14 RETOUR EN IMAGES 4 GRAND ANGLE 6 ACTUALITÉ 8 Euralille s intensifie 8 Des emplois d avenir contre l exclusion 9 Troisième révolution en terre chtie 10 Le Tour de France à Lille vingt ans après 11 PORTRAIT DU MOIS 12 Maïta Dubois DOSSIER 14 Les «Pères Noël du quotidien» 14 Noël en chti : le patois à la fête 17 Des cadeaux à forte valeur humaine 18 VIE DES QUARTIERS 19 L animation croît aux Peupliers 19 Regain d animation aux 400 Maisons 20 Moulins : lancement des travaux place Fernig 21 Bois-Blancs : la cyberbase rouvre ses portes 22 Mensuel de la Ville de Lille BP LILLE Cedex Téléphone : Télécopie : Directeur de la publication : Arnaud DESLANDES Directeur de la communication : Benjamin BÉCHAUX Directrice de la rédaction, rédactrice en chef : Élodie DE VREYER Rédaction : Sabine DUEZ, Valérie PFAHL, Frédéric VANDENBOOGAERDE, Élodie DE VREYER Photos : Anaïs GADEAU, Daniel RAPAICH, Julien SYLVESTRE Réalisation maquette : Scoop Communication Impression : SIB Imprimerie Dépôt légal : décembre 2013 Tirage : exemplaires. 2 // LILLE MAG N#98 DÉCEMBRE 2013

3 ÉDITORIAL Une journée dans les coulisses de la cantine P23 UNE JOURNÉE 23 dans les coulisses de la cantine OBJET DU MOIS 26 L aspirateur de trottoirs DÉCOUVRIR 27 «Sport et femme» : c est hockey! 27 L art du comédien 28 Dans l intimité des cellules 29 Histoire : la Vieille Bourse (1653) 30 J. Sylvestre Ville de Lille 1653 : La Vieille Bourse, temple des marchands P30 SÉLECTION 32 et festivités de fin d année TRIBUNES POLITIQUES 36 LE COIN DES PETITS LILLOIS 38 VIE PRATIQUE 39 D. Rapaich Ville de Lille par MARTINE AUBRY Avec l arrivée de la grande roue et l installation du marché de Noël, les C est la période des cadeaux, des petites attentions et des retrouvailles familiales pour beaucoup. À Lille, nous n oublions pas pendant ces fêtes celles et ceux qui souffrent ou se retrouvent isolés. Dans cette période, les services municipaux et les Lillois se mobilisent pour tendre Il y a Anne, Camille, Sylvain, engagés dans les réveillons et les opérations de Noël solidaires. Il y a aussi les bénévoles de l association Médecins Solidarité Lille, qui œuvrent toute l année avec leur présidente Maïta Dubois pour soigner les exclus du système de soins. Cet esprit de solidarité, ce sont aussi les mamans des 400 Maisons de Lille-Sud qui le font vivre en se mobilisant pour leur «Pères Noël du quotidien» auxquels nous avons souhaité rendre hommage dans ce Lille Mag de décembre. l occasion de découvrir les projets qui transformeront la ville, de l aménagement futur de Saint- troisième révolution industrielle dont notre région sera le laboratoire. MARTINE AUBRY, MAIRE DE LILLE, PRÉSIDENTE DE LILLE MÉTROPOLE LILLE MAG N#98 DÉCEMBRE 2013 // 3

4 RETOUR EN IMAGES A. Gadeau Ville de Lille LILLE-OUJDA À LA FÊTE! PLUS DE 800 PERSONNES SONT RÉUNIES LE 14 NOVEMBRE POUR FÊTER LE JUMELAGE LILLE-OUJDA. UNE SOIRÉE FESTIVE QUI A PERMIS DE TRACER LES AVANCÉES ET LES PERSPECTIVES DE CE JUMELAGE. BÂTI AUTOUR DE L URBANISME ET DE LA CULTURE, IL EST AUSSI UNIVERSITAIRE, HOSPITALIER, SOCIAL ET ÉCONOMIQUE. SPECTACULAIRE. SUCCÈS POUR LE MAPPING QUI A COLORÉ LA FAÇADE DE LA CATHÉDRALE NOTRE-DAME DE LA TREILLE. À L OCCASION DE SON CENTENAIRE, LE DIOCÈSE DE LILLE A DEMANDÉ À LA SOCIÉTÉ COSMO AV DE REPRENDRE «ARCHITECTURAL METAMORPHOSIS», UNE PROJECTION DE 15 MINUTES CRÉÉE POUR LILLE3000 FANTASTIC EN A. Gadeau Ville de Lille 4 // LILLE MAG N#98 DÉCEMBRE 2013

5 COMME LES GRANDS. Le 20 novembre, les 162 élus du Conseil municipal d enfants présentent au maire et à son équipe le bilan de leur année de mandat et leurs projets pour Retrouvez les photos sur www. lille.fr/cms/accueil/mediatheque/ assemblee-pleniere-cme A. Gadeau Ville de Lille MÉMOIRE. Grosse affluence le 16 novembre à la bibliothèque pour la collecte Europeana Les documents de famille des Nordistes seront numérisés et mis en ligne. On peut contribuer à ce projet européen sur J. Sylvestre Ville de Lille N EN JETEZ PLUS! Le 16 novembre à Wazemmes, les matériaux de récupération tiennent la vedette lors du village du réemploi. Chacun a apporté ordinateurs, livres, habits, vélos et tous les objets dont il n a plus l usage. Avec les animateurs, on les détourne pour leur donner une seconde vie. A. Gadeau Ville de Lille TRAVERSÉE. Mêlant le chant traditionnel wassoulou au jazz et au blues, la Malienne Fatoumata Diawara clôture le 24 novembre, à la maison Folie Wazemmes, le festival des Traversées, point d orgue de la Semaine de la solidarité internationale. D. Rapaich Ville de Lille LOGEMENT. Inauguration des 68 logements de l Arboretum, qui accueillera aussi commerces et bureaux, Porte de Valenciennes. L immeuble est aussi labellisé «refuge LPO» (Ligue pour la protection des oiseaux) pour ses jardins. D. Rapaich Ville de Lille NOËL. Inauguration du marché de Noël, le 23 novembre, place Rihour. Avec la grande roue voisine, il attire chaque année des centaines de milliers de visiteurs et recevra le 24 décembre la visite du Père Noël et de ses rennes. A. Gadeau Ville de Lille LILLE MAG N#98 DÉCEMBRE 2013 // 5

6 GRAND ANGLE DU SWING PLEIN LA TÊTE RAGTIME ET DIXIELAND : ce samedi 16 novembre, la salle des fêtes de Fives remonte le temps jusqu aux années 20 avec le bal Swing proposé par l association L Îlot Balboa, avec la Ville. Dans une ambiance chaleureuse, toutes générations confondues, plus de 740 personnes se déhanchent sur les airs entraînants des groupes Dipsy Doodles, des fêtes de Fives de renouer avec son passé, le temps où elle accueillait de nombreuses fêtes dans un quartier d usines très peuplé. 6 // LILLE MAG N#98 DÉCEMBRE 2013

7 LILLE MAG N#98 DÉCEMBRE 2013 // 7 A. Gadeau Ville de Lille

8 ACTUALITÉ TELEX... Diplômes infalsifiables au lycée Ozanam Le lycée privé lillois appose désormais des flashcodes sur ses diplômes, au format d une carte de crédit. Ce flashcode confirmera l authenticité du diplôme aux futurs employeurs, face à la prolifération des faux diplômes. Ce projet innovant a été mis en œuvre par la société Dhiomyotis, basée à Villeneuve-d Ascq et actuellement seule reconnue par l État dans le cadre de la norme sur la sécurité des échanges électroniques. Euralille s intensifie VINGT ANS APRÈS LE PREMIER COUP DE PIOCHE, EURALILLE EST AUJOURD HUI UN QUARTIER LILLOIS À PART ENTIÈRE, AVEC SES BUREAUX, SES HABITANTS, SON PARCS, SES ÉQUIPEMENTS. MAIS IL RESTE MAL CONNU. LE PROJET EURALILLE3000 ENVISAGE D EN FAIRE UN SITE MIEUX CONNECTÉ AU RESTE DE LA VILLE, QUI DONNE ENVIE DE S Y ARRÊTER. RMC Découverte arrive à Lille Spécialisée dans le genre documentaire, la chaîne RMC Découverte arrive sur la TNT gratuite à partir du 17 décembre dans notre région. Au programme notamment, un film de 90 mn, sur le thème de la braderie. Le Sébasto, toute une histoire Edgar Duvivier, son ancien directeur récemment disparu, lui avait déjà consacré un ouvrage. Un nouveau livre raconte l histoire du théâtre Sébastopol et de 18 théâtres régionaux. «Place du théâtre» est écrit également par un ancien directeur du Sébasto, Patrice Desdoit (www.pourparler.com), et préfacé par Arnaud Delbarre, directeur de l Olympia. 34,90. Pour un certain nombre de Lillois et de métropolitains, Euralille est un quartier peu chaleureux où l on ne fait que transiter. Le secteur est surtout mal connu. «25 millions de voyageurs y passent chaque année, par jour vont d une gare à l autre, note Marion Barreau de la SPL Euralille. Le quartier abrite plus de quinze hectares d espaces verts, deux vastes esplanades et quatre hauts lieux de la vie nocturne lilloise, avec plus de 400 spectacles auxquels assistent spectateurs.» ce lieu très fréquenté un endroit où il fera aussi bon s arrêter. Il concerne dire le secteur d origine, qui englobe les gares et le centre d affaires, mais aussi le parc Matisse, le secteur de la rue de la Chaude Rivière et l avenue Willy Brandt. Les premiers éléments du - tout en connectant mieux les gares entre elles. Second objectif : ramener de l animation pour rendre ce morceau de ville plus pratique, plus humain et plus vivant. La SPL Euralille, société d aménagement, a engagé le travail sur le projet Euralille3000 pour le compte de la Ville «On a quinze hectares d espaces verts, deux esplanades et quatre hauts lieux de la vie nocturne». de Lille et de Lille Métropole. Les habitants, les usagers et les associations ont phase de concertation le 13 novembre dernier pour préciser les grandes orientations du projet. Jusqu au 21 décembre, l architecture et de la ville place Fran- pole, rue du Ballon. Par Sabine Duez Pour mieux comprendre le projet : exposition à la MAV jusqu au 21 décembre du mardi au vendredi de 10h à 12h30 et de 14h à 17h, le samedi de 11h à 18h. Visite-atelier pour les familles le 14 décembre, rendez-vous à la MAV à 14h. Inscriptions au // LILLE MAG N#98 DÉCEMBRE 2013

9 Des emplois d avenir contre l exclusion LES SECTEURS QUI RECRUTENT LES EMPLOIS D AVENIR SONT VARIÉS. AU POINT SERVICES AUX PARTICULIERS DE FIVES, ILS VIENNENT RENFORCER L ÉQUIPE DES MÉDIATEURS. Virginie a été recrutée début novembre comme emploi d avenir au Point services aux particuliers (PSP) de Fives. Cette structure de médiation sociale qui lutte contre l exclusion a ouvert ses portes il y a deux ans dans le quartier. Motivée et volontaire, cette jeune Fivoise de 25 ans a saisi l opportunité d une première expérience professionnelle. «Je connaissais le PSP et ses missions. Le social m a toujours attirée parce que j aime me sentir utile aux autres», raconte Virginie (ci-dessous, à gauche) une candidature spontanée, elle vient de signer un contrat d un an. Avant d être autonome, elle suit une formation en interne avec une médiatrice qui est aussi sa tutrice. D ici quelques semaines Vir- leurs démarches les habitants les plus démunis sur des questions énergétiques, administratives, financières ou de logement. Dans les locaux de l association, trois emplois cer l équipe de médiateurs. Dix au total seront recrutés, dans un métier en développement Lille, les 5 et 6 décembre. «Pour répondre aux besoins précis de la population, chaque médiateur social a une mission bien explique Guillaume Trouille, le directeur. Certains interviennent dans les locaux de l association, d autres aux domiciles des particuliers ou dans les bureaux de poste.» Les emplois d avenir permettent d acquérir une première expérience professionnelle. Ils sont destinés zone urbaine sensible. Par Sabine Duez Point services aux particuliers : 24/24 bd de Metz ; 2/3 rue de Cannes ; résidence les jardins de Fives rue Delacroix. Tél : Pour connaître le dispositif Emplois d avenir contacter la Mission locale de Lille : 5 boulevard Vaillant. Tél : A. Gadeau Ville de Lille «Sérieuses mais pas tristes!» Les Rencontres de la démocratie participative se tiennent le 30 novembre. Explications d Olivier Lille Mag : Qui a organisé ces rencontres? Olivier Gosseau : Notre groupe de travail s est constitué des personnes pour l élaboration de la charte de la démocratie participative en Conseils de quartier, Conseil communal de concertation, Conseil de la jeunesse, Conseil des aînés, Conseil lillois des résidents étrangers et Conseil municipal d enfants : toutes les instances se sont retrouvées pour inventer ces rencontres. Lille Mag : Les élus du conseil municipal vous ont-ils accompagnés? Olivier Gosseau : Ils ont émis des idées mais nous ont laissé «carte blanche». La démocratie partici- tous genres qui ont la possibilité de s impliquer, de donner leur point de vue, d interpeller les élus. démocratie représentative. Lille Mag : Comment donner envie aux Lillois de vous rejoindre? Olivier Gosseau : La journée s organise autour de onze ateliers-débats, d un atelier journal et d une activité artistique. Les participants pourront rencon- réagir aux paroles d un micro-trottoir, jouer avec les mots autour de la citoyenneté, savoir si les avis des instances sont suivis. La Ligue d impro fera une Propos recueillis par Valérie Pfahl Samedi 30 novembre, de 8h45 à 18h, Grand Sud, 50 rue de l Europe, entrée libre. A. Gadeau Ville de Lille 83 c est le nombre de chalets présents cette année pour le 24 e marché de Noël, jusqu au 29 décembre. 300 commerçants et artisans ont postulé à la Fédération lilloise du commerce, dès janvier, pour y figurer. Parmi les nouveautés : un marchand de gourmandises corses, ou des décorations de Noël en verre soufflé. LILLE MAG N#98 DÉCEMBRE 2013 // 9

10 ACTUALITÉ Troisième révolution en terre chtie C EST À LILLE QUE JEREMY RIFKIN, ÉCONOMISTE AMÉRICAIN, A DÉVOILÉ FIN OCTOBRE SON PLAN POUR FAIRE DU NORD - PAS-DE-CALAIS UN LABORATOIRE DE LA «TROISIÈME RÉVOLUTION INDUSTRIELLE», PLUS ÉQUITABLE ET DURABLE. Et concrètement? Philippe Vasseur, président de la CCI Nord de la France, a présenté quelquesuns des projets lancés dès 2014 : D. Rapaich Ville de Lille I Il a fait salle comble lors du World nomiste de renommée internationale, Jeremy Rifkin a analysé les conditions qui ont déclenché les grandes révolutions économiques chaque fois que de nouvelles technologies de communication apparaissent et se conjuguent avec de nouvelles sources d énergie. Pour Jeremy Rifkin, la troisième révolution industrielle naîtra de la synergie des énergies renouvelables et des technologies internet. Missionné par la Chambre de commerce et d industrie et le Conseil régional, Jeremy Rifkin a passé dix mois dans le Nord - de proposer des solutions pour répondre aux mutations de l économie naturelles. Riche de milliers d entreprises dont de grands groupes, d un PIB de 100 milliards d euros tions françaises, la région servirait de laboratoire «grandeur nature». «Il faut mettre en place un nouveau temp, précise l économiste, et ce modèle bouleverse les modes de raisonnement et d action traditionnels.» Le Master Plan proposé par Jeremy inventif et plus économe. Il repose sur cinq piliers : passer aux énergies renouvelables ; développer les bâtiments producteurs d énergie ; se doter de la capacité de stockage d utiliser autant que possible la voie d eau, moins polluante, pour le transport logistique dans un plan «zéro carbone» d ici logements sociaux et privés d ici à 2015 dans la région Nord - Pas-de-Calais, de bureaux ou bâtiments administratifs de friches en écoquartiers (à l instar du quartier des Rives de la Haute Deûle aux Bois-Blancs). du papier, visant à traiter localement le papier au lieu de l exporter en Chine de l énergie ; déployer l internet de l énergie ; inventer les transports non polluants. Effets attendus pour le Nord - Pas-de-Calais : d ici 2050, consommation énergétique et diviser par quatre ses émissions de CO 2. L ensemble de ces économies d énergie devrait servir au financement de projets porteurs d emplois, esti- teurs de l énergie et du bâtiment. Par Valérie Pfahl Pour en savoir plus : troisiemerevolutionindustrielle.com L agence Gehl imaginera le nouveau Saint-Sauveur Plus de 70 équipes avaient déposé leur candidature pour participer au concours de la future maîtrise d œuvre du projet Saint-Sauveur. C est l agence danoise Gehl qui a été retenue pour imaginer ce futur quartier de centreville, sur une gare de marchandises désaffectée. Le site de 23 hectares, aménagé par la SPL Euralille pour le compte de la Ville, accueillera logements, des équipements et des entreprises spécialisées dans le domaine de la connaissance. L agence Gehl, qui a des références en Aus- équipe l urbaniste Claire Schorter (éco- les deux architectes lillois Antoine Béal et Ludovic Blanckaert. Le projet du groupe- rubrique Urbanisme-logement/actualités. Exposition sur le projet au bistrot Saint-So (Gare Saint-Sauveur). Visite de la friche le 8 décembre à 15h ; le 11 décembre à 18h30, Bar des mémoires. Renseignements : 10 // LILLE MAG N#98 DÉCEMBRE 2013

11 Le Tour de France à Lille vingt ans après Pierre Mauroy aux côtés du directeur du Tour de France, Jean-Marie Leblanc, le 2 juillet Non, ce n est pas le titre d un roman d Alexandre Dumas, mais simplement le retour de la Grande Boucle dans la métropole lilloise, vingt ans après le Grand Départ de L étape Le Touquet-Paris- Plage-Lille, le mardi 8 juillet, marquera le grand retour du Tour dans le cœur de Lille (le parcours sera précisé dans les prochaines semaines). Lille et sa métropole avaient posé leur candidature pour l organisation du Grand Départ Mais, c est Leeds et le Yorshire, en Angleterre, qui ont été choisies. L histoire entre le Tour et Lille a commencé en 1906 et depuis cette date, la capitale des Flandres a été ville-étape pas moins de seize fois. Elle a accueilli 1960 puis Le Tour depuis n était ans, le 2 juillet, c est un pistard anglais qui faisait sensation devant deux millions de spectateurs présents sur le parcours des grands boulevards. C était la première participation de Chris Boardman au Tour. Avec sa victoire sur le prologue des grands boulevards, il établit devant Miguel Indurain une moyenne record de 55,152 km/h qui reste encore un record. Le 2 juillet 1994, l Anglais Chris Boardman battait Indurain dans le prologue des grands boulevards. En 1980, Bernard Hinault avait lui aussi remporté une étape dantesque sous la pluie entre Liège et Lille. Cette belle victoire marquait le début des ennuis pour le Breton qui abandonna tendinite au genou. D autres grands noms ont également gagné dans les rues lilloises, comme le Suisse Ferdi Kübler (1947), Louison Bobet (1954), le Belge Alfred De Bruyne (1956) ou le Néerlandais Jan Raas (1982) dans l étape Lille-Lille. La première arrivée continentale du Tour 2014 se fera au stade Pierre Mauroy. Christopher Froome, Alberto Contador, Christophe Riblon et les autres stars y donnent rendez-vous, le de la petite reine. Par F. Vdb D. Rapaich Ville de Lille TELEX... Lille dans l œil des photographes amateurs Pour illustrer le calendrier perpétuel aux couleurs de Lille, l Office de tourisme et des congrès, ainsi que la société Studio 1517, ont lancé un appel aux photographes amateurs. Plus de 200 ont envoyé leurs clichés et les dix meilleurs ont été récompensés. On peut aussi découvrir leurs regards croisés à l Urban Square Gallery, 24 bis rue Esquermoise, jusqu au 5 janvier. Le calendrier est en vente au prix de 19. Warhol, Combas et Roulland à la Treille On y retrouve les plus grands noms de l art contemporain, autour du thème de la Passion. Warhol, Baselitz, Combas, Roulland ou Kijno sont les stars de la collection réunie par Gilbert Delaine. Après des travaux de mise aux normes, le Centre d arts sacrés où elle était exposée vient de rouvrir ses portes, dans la crypte de Notre- Dame de la Treille. Le centre sera ouvert chaque vendredi, samedi et dimanche, de 14h à 18h, jusqu au 29 décembre. Les horaires pour 2014 seront communiqués plus tard. Sortie du guide des seniors Le guide des aides et ressources à destination des seniors recense les services qui leur sont proposés à Lille, Hellemmes et Lomme. Le guide est téléchargeable dans la rubrique «Seniors» du site de la Ville de Lille : et auprès du Centre local d information et de coordination seniors, situé à l hôtel de ville. Plus d infos au , mairie-lille.fr LILLE MAG N#98 DÉCEMBRE 2013 // 11

12 PORTRAIT MAÏTA DUBOIS COFONDATRICE ET PRÉSIDENTE DE MÉDECINS SOLIDARITÉ LILLE, ELLE SOIGNE TOUS CEUX QUI SONT HORS DU CIRCUIT TRADITIONNEL DE SANTÉ. MAÏTA DUBOIS, INFIRMIÈRE, MARIE L EMPATHIE ET LA VIGILANCE POUR RÉPONDRE AU MIEUX AUX BESOINS D UNE POPULATION FRAGILE ET SOUVENT EN GRANDE DIFFICULTÉ. Enfant, Maïta Dubois voulait soigner les sidente de Médecins Solidarité Lille qu elle a fondé avec trois médecins. C était en 1996 : «J étais bénévole pour Médecins Sans Frontières depuis sept ans quand nous avons appris que le local devait fermer.» Convaincus que de nom- «se retrouver sur le carreau», le quatuor a décidé d ouvrir un centre de soins. Baptisé Médecins Solidarité Lille, il donne consultations par an, un chiffre en - toutes les personnes exclues du système de soins classique : celles qui dépassent le seuil pour obtenir la CMU mais ne peuvent pas avancer plus leurs papiers. Il y a aussi les étudiants qui ne peuvent se payer une mutuelle ou les étrangers qui ne disposent d aucune prise en charge durant les trois premiers mois sur le territoire français. dispense des soins. Car même si elle s occupe de toute la partie administrative de MSL, elle tient vices de chirurgie. Elle aime toujours se servir de ses mains «et être au contact des patients». Confirmation de Marie-Laure Frys, médecin coordinateur : c est une personne qui fait.» Décrite comme une collègue «à l écoute, directe et généreuse», Maïta Dubois a aussi une arme secrète, «cet humour qui permet de garder la distance nécessaire», poursuit Marie-Laure Frys. L équipe voit passer dans ses locaux 70 nationalités. La barrière de la langue complique souvent les rapports. Tout comme la souffrance d une rer. Maïta Dubois sait que le soin du corps n est pas tout : «Les gens ont besoin d une énorme écoute, ils repartent souvent mieux après avoir déchargé leurs problèmes.» La présidente de MSL a parfois l impression de n être qu une minuscule goutte d eau dans l océan. Elle pense aussi que «plein de gouttes, ça doit bien servir à quelque chose». «MSL est un véritable sacerdoce» et qu il est nécessaire de cloisonner cet engagement et sa vie personnelle. Maïta Dubois trouve ses «bulles d air» dans sa famille, qui compte notamment seize petits-enfants, et dans la voile. Par Valérie Pfahl «Les gens sont malades, ils ont besoin de nous, nous les soignons.» Cherche bénévoles Médecins Solidarité Lille a besoin d infirmières bénévoles disponibles pour donner une demi-journée par semaine. L association recherche également des chauffeurs poids lourds prêts à s engager une demi-journée par semaine ou tous les quinze jours pour conduire le bus médical qui se déplace sur le terrain. Pour tout renseignement, ou // LILLE MAG N#98 DÉCEMBRE 2013

13 Maïta en bref 12 octobre 1953 : naissance Juin 1975 : mariage 1976 : diplôme d infirmière 1996 : création de Médecins Solidarité Lille 14 juillet 2012 : Légion d Honneur D. Rapaich Ville de Lille LILLE MAG N#98 DÉCEMBRE 2013 // 13

14

15 dossier LA SOLIDARITÉ NE CONNAÎT PAS LA CRISE. SI LES DONS NUMÉRAIRES BAISSENT, À L APPROCHE DES FÊTES, NOMBREUX SONT LES LILLOIS SOUCIEUX DE DONNER AUTREMENT, DE LEUR PERSONNE ET DE LEUR TEMPS. PARTAGER DES MOMENTS FESTIFS, DES CADEAUX POUR LES ENFANTS OU QUELQUES METS DE RÉVEILLON : À CHACUN SON ENGAGEMENT DANS L ESPRIT DE NOËL. LES PÈRES NOËL DU QUOTIDIEN D. Rapaich Ville de Lille L plet. Les réveillons de «Lille, ville de la solidarité» font le plein non seulement du côté des convives mais aussi des bénévoles. «Nous avons plus de volontaires que de places dans l équipe», remarquent les organisateurs. Charles Benaim est l un des 140 bénévoles qui donnent de leur temps et de leur bonne humeur. Cette année encore, il ne passera pas les fêtes avec sa famille et c est 2005 : «Animateur de métier, je m occupe de mettre l ambiance avec les deux DJ.» des réveillons mais il a choisi d être présent aux trois, les deux du 24 décembre et celui du 31, «pris par le virus, celui de rendre les gens heureux». une association, un sur deux prévoyait de réduire ou de cesser ses dons en 2013 (1). Si la nouvelle inquiète le secteur, elle ne remet pas en cause l engagement en nature, qui se porte bien, notamment dans la région. «L esprit de solidarité des gens du Nord n est pas une légende» rie-emmanuelle Couquerque, présidente de France Bénévolat Nord. Au moment de Noël, l association mobilise près de bénévoles inscrits dans «L esprit de solidarité des gens du Nord n est pas une légende.» son fichier. Marie-Emmanuelle Couquerque constate que la «crise resserre les liens». D ailleurs, l engagement de proximité, pas forcément associatif, a en- UN VRAI SENS À NOËL Chez les petits frères des Pauvres, l équipe lilloise reçoit, elle aussi, davantage de pro- née. Jérôme Lejeune, chargé de la com- «De plus en plus de personnes recherchent un vrai sens à Noël autre que celui de l abondance commerciale.» Comme l association ne peut prendre tout le monde sur un temps aussi court, elle essaie de mobiliser ces bénévoles sur d autres temps de l année. Les Petits Frères des Pauvres organisent un réveillon pour les personnes en grande précarité. Et pour celles qui ne peuvent pas ou ne souhaitent pas se déplacer, des tager. Anne Duhameau en fera partie. Bénévole auprès de cette association depuis dix ans, elle ira voir dans l après-midi du 24 décembre des gens auxquels elle tient compagnie tout au long de l année : «C est connu, les jours de fête sont plus douloureux pour les personnes seules.» >>> LILLE MAG N#98 DÉCEMBRE 2013 // 15

16 dossier >>> Lille, le Secours Populaire qui se consacre aux familles défavorisées. Depuis 1976, les Pères Noël verts donnent un coup de main au Père Noël rouge en collectant des jouets neufs. Ils peuvent être déposés, par exemple, dans le chalet de la solidarité du marché de Noël, place Rihour. Sylvain Soudan assiste le Père Noël en récupérant les jouets. Très actif, il participe tout au long de l année au chargement des palettes de produits alimentaires et au fonctionnement de l épicerie libre-service de l association. «À l occasion de Noël, on trouve dans les rayonnages une bouteille de vin, des friandises ou des bûches qu il n y a pas d habitude», explique-t-il. Et de préciser : «Je suis coup de main pour rendre la pareille, c est important.» LES ÉTUDIANTS AUSSI Le bénévolat et l engagement associatifs d écoles et d entreprises (lire l interview de Marie-Christine Staniec-Wavrant). À l Edhec Business School, on se pose la question depuis dix-neuf ans : «Le Père Noël est-il un rocker?» Ce petit festival devenu grand fonctionne suivant un mode immuable «Pour faire partie de l équipe d organisation, j ai passé un entretien de motivation, car nous sommes nombreux à postuler», relate Camille Riot, 22 ans. Grâce au mécénat d entreprises démarchées par les étudiants, des artistes prestigieux font vivre ces soirées trip-hop, électro, reggae-dub et, première pour cette édition 2013, classique. Près de spectateurs sont présents et le concept a essaimé dans toute la France La longévité, le Noël des Déshérités aussi La Voix du Nord ses lecteurs pour apporter un peu de douceur aux enfants en difficulté. Ce projet Noël heureux avec eux est géré par une vingtaine de bénévoles. Chaque année, des cadeaux personnalisés sont déposés au pied du sapin dans les instituts, orphelinats ou des hôpitaux. Environ enfants sont concernés par cet élan de solidarité. Par Valérie Pfahl (1) Source Mediaprism/France Générosités. (2) Source France Bénévolat IFOP-Crédit Mutuel. (3) Lancement le 6 décembre, à partir de 18h30, rue Cabanis, avec la présence de vignerons de Bourgogne qui reverseront une partie des A. Gadeau Ville de Lille Vêtements de fête ou jouets : où donner? - Maison de mode recherche des vêtements de fête pour hommes, femmes et enfants en parfait état. Déposés jusqu au 9 décembre inclus au Printemps de Lille (rue Nationale) ou au Jardin de Mode (58-50 rue du Faubourg des Postes), ils seront offerts aux familles lors des réveillons solidaires. - Sur le marché de Noël place Rihour, les jouets en très bon état peuvent être déposés au chalet de la Solidarité, pour le Père Noël vert du Secours populaire jusqu au 30 décembre inclus. Ce chalet accueille une vingtaine d associations qui s y relaient. - À l occasion du Réveillon Solidaire de Noël, la Ville lance une grande collecte de jouets du mardi 3 au vendredi 20 décembre au profit des enfants qui seront présents lors de l événement. Pour participer à cet élan de générosité, il suffit de déposer entre le 3 et le 20 décembre, vos jouets (neufs ou en état neuf) dans le traineau du Père- Noël installé dans le Hall de l Hôtel de ville, du lundi au vendredi de 8h à 17h30 et le samedi de 8h à 12h. Chalet de la solidarité du marché de Noël place Rihour jusqu au 30 décembre. 16 // LILLE MAG N#98 DÉCEMBRE 2013

17 Paroles de Lillois C est quoi pour vous, un Noël solidaire? Anaïs Se montrer solidaire au moment de Noël, c est partager. Même si on ne peut pas donner d argent, on peut donner un peu de son temps. Pendant cette période de fêtes, c est important de ne laisser personne sur le côté. On peut faire des choses avec son entourage ou avec une association. Moi, je me suis engagée avec le Secours Populaire. L idéal, ce serait que ces associations solidaires n existent plus, ça voudrait dire que plus personne n en a besoin.» Véronique Noël c est d abord un moment qui se partage. En invitant des personnes qui, sinon, seraient seules et que l on ne connaît pas forcément. Un voisin, une amie d amis, une ancienne connaissance perdue de vue. En préparant le réveillon ensemble, on se découvre. La fête c est alors de laisser faire la surprise en ouvrant sa porte à l inconnu. Émerveillement assuré!» Hugo Noël, c est aussi penser aux autres et je prends des euros dans mon argent de poche. Je vais voir avec ma mère sur le site de Plan France, on peut faire des dons-cadeaux. En 2012, j ai financé des fournitures scolaires pour des enfants africains et de lapins d élevage pour Haïti. Cette année, je ne sais pas encore, je préfère que ce soit des choses pour le bien des enfants. Emmanuelle Un Noël solidaire pour moi c est me rendre avec mes enfants dans un orphelinat pour distribuer des chocolats et des peluches aux enfants. Faire un don à une association caritative d un peu de pécule. Inviter les voisins proches dans le besoin pour partager le repas avec la famille. NOËL EN CH TI : LE PATOIS À LA FÊTE Nul besoin d être croyant pour apprécier le Noël en chti. Créé par Robert Lefebvre il y a vingt ans et organisé par l association Les Grandes Bouques, l événement rassemble chaque année de nombreux poètes patoisants venus de toute la région avec leurs textes originaux. Si l on y parle beaucoup de solidarité, il n y a aucun thème imposé aux amoureux du «biau parlache» et ardents défenseurs d un patrimoine à préserver. Pierre Delannoy de Re-naissance, Bernard Dubois du Caveau lillois, Mario Dario, Jean-Louis Tétart, Simon Colliez, Ghislaine et Bruno et bien d autres sont des fidèles du Noël en chti «Mon mari avait cette envie de mettre en avant les patois du Nord, comme cela se faisait déjà dans le sud de la France», se souvient Nelly Lefebvre, présidente des Grandes Bouques. Intrigué mais finalement séduit, Mgr Vilnet, alors archevêque de Lille, donna son accord pour une première édition en décembre Ainsi Robert Lefebvre put-il concrétiser «ce rêve un peu fou», poursuit son épouse, «faire entrer le patois dans les églises, même si ce n est pas une messe mais un spectacle qui rassemble les amoureux du ch ti, croyants ou pas». Cette année, pour la vingtième édition, un livret regroupant l ensemble des textes des Noëls en chti sera vendu au profit de la paroisse qui accueille le spectacle et des Petits Frères des pauvres. Par Sabine Duez Vendredi 20 décembre à 18h, église Saint-Pierre Saint-Paul parvis de Croix (marché de Wazemmes) à Lille. Métro Gambetta. Entrée libre. Renseignements : ou Le Noël en ch ti a été créé par Robert Lefebvre, il y a 20 ans. LILLE MAG N#98 DÉCEMBRE 2013 // 17

18 dossier DES CADEAUX À FORTE VALEUR HUMAINE entretien MARIE- CHRISTINE STANIEC- WAVRANT adjointe à la solidarité ET SI CETTE ANNÉE, LES CADEAUX AU PIED DU SAPIN ÉTAIENT ISSUS D UNE DÉMARCHE RESPONSABLE? UNE FAÇON DE RETROUVER LE VRAI ESPRIT DE NOËL. Une chèvre, des poules, une ruche sous le sapin C est la proposition originale de l association Élevages sans frontières qui met en place des projets d élevage familial dans les pays en voie de développement et en Europe de l Est. Le principe? Se faire offrir un vorisée de démarrer un élevage. «Je trouve ça symboliquement important qu il y ait ce type de générosité et de partage autour du sapin, remarque Patricia, une donatrice. Mes enfants ont grandi avec ces cadeaux utiles. C est une belle chaîne de solidarité à laquelle chacun peut participer selon ses moyens.» recherche de cadeaux originaux et solidaires. Comme chaque année, elles y les marchés ainsi que les boutiques de commerce équitable. Maria, soucieuse d une «rémunération juste pour ceux qui les fabriquent», est de pouvoir aider les artisans. Ouverte depuis sept ans, la boutique Altermundi, qui misait essentiellement sur le commerce équitable et les échanges Nord-Sud, a évolué aussi vers l artisanat local. «On a développé les produits made in France qui mêlent à la fois insertion professionnelle et écologie», explique Diana Malavielle, la gérante. Parmi les idées cadeaux, les sacs et accessoires de en fil» fabriqués avec des chutes de cuir issus de l industrie ou des mitaines taillées dans le tissu des nouveaux sièges du TGV. On trouve aussi des sets de table et des pots pour plantes en Pévétex, issu du recyclage de pvc textile des intérieurs de voitures. Pour les enfants, place aux jeux en carton qui se recyclent. Très tendance aussi avec la vogue des loisirs créatifs et les budgets serrés, les cadeaux faits main ne sont plus réservés aux enfants. Juliette est fan : «Ça peut être des petits objets mais aussi des chansons que je prépare avec mon ami guitariste. Pour moi, Noël est avant tout une fête de famille et je privilégie les cadeaux qui viennent du cœur.» Si malgré tout, vous recevez un cadeau de Noël en double ou s il ne vous plaît pas, les magasins Oxfam France sur internet livres, CD et vêtements, plutôt que de les oublier au fond d un placard, vous pouvez les donner. Les recettes des articles revendus pour lutter contre la pauvreté. Par Sabine Duez Élevages sans frontières au Oxfam : 19ter rue de l Hôpital militaire. Altermundi : 128 rue Léon Gambetta. D. Rapaich Ville de Lille Lille Mag : Les bénévoles pour les réveillons solidaires sont d ores et déjà voyez-vous évoluer la solidarité à Lille? Marie-Christine Staniec-Wavrant : Elle se porte bien. Les très nombreux bénévoles associatifs sont rejoints, de plus en plus, par des gens qui sont mobilisés dans le cadre de leur entreprise. Celles-ci font des dons encore, tout au long de l année, accueillent des jeunes en stage. Elles les embauchent même parfois dans le cadre par exemple du circuit court, cette mise en relation directe des jeunes demandeurs d emploi et des entreprises. c est de convaincre les gens de prendre des responsabilités au sein des associations. Venir prêter main-forte, oui, tenir les comptes c est moins recherché, faute d un vrai statut du bénévole. Lille Mag : la Ville a mis en place un label «solidaire» avec des entreprises clubs sportifs. Qu en attendez-vous? Marie-Christine Staniec-Wavrant : Les clubs sportifs labellisés montent des actions solidarité locale et internationale. Avec les grandes écoles, nous travaillons pour que leurs projets de solidarité, tournés souvent vers l international, se portent aussi vers le local. Les écoles comme l ENSAM ou Sciences-Po par exemple s investissent dans des collèges ou lycées lillois. Ils ouvrent ainsi des horizons aux adolescents. Ce sont souvent des choses très discrètes, des petites touches, de la solidarité au quotidien. solidarité investit aussi les écoles Marie-Christine Staniec-Wavrant : partir du 1 er janvier, les dons alimentaires de l Union européenne vont baisser. Pour la Banque Alimentaire, qui constitue avec le Secours Populaire et les Restos du Cœur les trois têtes de pont de la solidarité lilloise, nous avons lancé une collecte dans les écoles, en plus de notre réseau habituel. Propos recueillis par Élodie De Vreyer 18 // LILLE MAG N#98 DÉCEMBRE 2013

19 VIE DES QUARTIERS RETROUVEZ DANS CES PAGES UNE SÉLECTION DE L ACTUALITÉ DES 10 QUARTIERS DE LA VILLE! POUR DAVANTAGE D INFORMATIONS SUR CELUI QUI VOUS CONCERNE, UNE SEULE ADRESSE : BOIS-BLANCS FAUBOURG DE BÉTHUNE VAUBAN- ESQUERMES WAZEMMES LILLE-SUD VIEUX-LILLE CENTRE MOULINS SAINT-MAURICE PELLEVOISIN FIVES FIVES L animation croît aux Peupliers Ce soir-là, Loane apprend sa poésie et Dgiovanny s applique à faire de belles majuscules pour chacune des lettres de l alphabet. Avec une dizaine d autres camarades, ils fréquentent l accueil périscolaire mis en place début 2013 dans le secteur des Peupliers. «Avant, rien n était proposé pour les enfants dans ce coin de Fives très isolé géographiquement», remarque Binta Top, l animatrice des lieux embauchée en janvier en contrat emploi d avenir. Environ 300 personnes occupent les 150 logements situés au bout de cette longue artère, non loin des voies de chemin de fer. L association d animation du Petit Maroc a obtenu un financement du Contrat urbain de cohésion sociale pour y développer de l animation. «C est bien de venir ici : on fait d abord ses devoirs, et après, on peut jouer», confirme Mathéo, 9 ans, qui a une préférence pour les puzzles de cartes géographiques et le Monopoly. «Nous MATHÉO, 9 ans «C est bien de venir ici» avons à disposition toute une panoplie de jeux de société et de matériel pour les activités d arts plastiques, précise Binta. Parfois, après les longues journées d école, les enfants ont aussi besoin de se dépenser.» Elle organise alors des jeux par équipes qui créent une certaine émulation. Les jeunes accueillis là de 17h à 19h ont entre 6 et 12 ans. Le centre fonctionne également les mercredis et durant les vacances scolaires. En ce moment, les enfants organisent un projet d autofinancement afin de profiter d une journée dans un grand parc aquatique. Par V.P. J. Sylvestre Ville de Lille CENTRE STREET TRICOT DÉCORÉ. La façade et les abords de la mairie de quartier sont rhabillés pour l hiver avec cette initiative de l association Le 240 qui collecte, trie, transforme et vend de vieux vêtements. En Amérique du Nord, ce tricot de rue appelé yarnbombing (de yarn Il a ses stars, qui ont sorti l aiguille et le crochet du placard des mamies. Ces œuvres colorées qui grimpent au mobilier urbain donnent le sourire aux passants mais sont elles doivent être temporaires, ne pas des objets qu elles habillent. A. Gadeau Ville de Lille LILLE MAG N#98 DÉCEMBRE 2013 // 19

20 VIE DES QUARTIERS J. Sylvestre Ville de Lille LILLE-SUD Regain d animation aux 400 Maisons Quand elles ont organisé leur première soirée en 2011, personne n y croyait. Pas même elles. Deux ans après, Cindy, Nathalie, Ludivine, Sabrina et quelques autres habitant(e)s des 400 Maisons ont réussi leur pari : faire revenir la convivialité et créer des liens dans cette cité-jardin où elles sont nées. «Pendant des années, on a connu le sens du partage, la solidarité, la relation entre voisins», se rappelle Nathalie Rotsaert, aujourd hui maman de six enfants. «Petit à petit, ces choses-là se sont perdues, poursuit-elle, nous avons eu envie de les faire revivre.» Elles ont pu compter sur l aide logistique d Abdé Keta et de son association Au fil de l eau. Il a fait connaissance avec ces mamans via leurs enfants qui fréquentent ses ateliers de slam, théâtre et musique. «Une vraie dynamique est née de la volonté de ces habitantes qui dépensent beaucoup d énergie pour organiser des projets», précise le jeune homme. Ils sont soutenus financièrement par le Contrat urbain de cohésion sociale. Le succès a été au rendez-vous pour des soirées musicales et à l occasion d Halloween. «Nous avons aussi proposé un barbecue, des sorties durant l été et nous sommes en train de préparer une bourse aux vêtements et jouets», remarque Cindy Bauwens. Elle est tellement convaincue qu elle a embarqué son compagnon dans l aventure. Kevin s occupe, entre autres, de l entraînement de foot du vendredi soir pour les plus de 14 ans. «De plus en plus d enfants et de jeunes se joignent à nous. Il y a une bonne entente», se réjouissent Ludivine Wambre et Sabrina Christiaens. Et Nathalie de résumer l ambiance : «C est comme une grande fratrie.» Par Valérie Pfahl NATHALIE «Les habitants recréent des liens» VAUBAN-ESQUERMES Catinat bientôt clôturé CHANTIER. l année, le square Catinat sera fermé la nuit pour plus de sécurité. Les clôtures sont en cours de pose tout autour de l espace, en remplacement des clôtures actuelles vieillissantes, en treillis soudé. Elles ont été choisies de couleur fondre dans le décor végétal très présent. Hautes d un mètre, elles sont posées sur le muret existant, qui fait lui-même un mètre. Le square comptait huit entrées. Elles seront du côté de la rue Colbert, plus utilisées, sur chaque côté. Les haies et la pelouse sont donc prolongées pour fermer les cinq autres entrées. Les mêmes clôtures sont également posées autour de l espace situé devant la mairie de quartier. Le chantier a démarré le 12 novembre pour un bon mois de travaux. D. Rapaich Ville de Lille 20 // LILLE MAG N#98 DÉCEMBRE 2013

Un grand évènement citoyen pour le climat

Un grand évènement citoyen pour le climat Kit d accueil Bénévoles Le Village des Alternatives Un grand évènement citoyen pour le climat 26 et 27 sept. 2015, place de la République à Paris alternatiba.eu/paris La dynamique Alternatiba Le 6 octobre

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

Maison des Services Publics

Maison des Services Publics brignoles.fr la Maison des Services ublics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien! Un peu d histoire Au XIII e siècle, l établissement servit d abord d hospice.

Plus en détail

Auriol : le service public de la Restauration scolaire

Auriol : le service public de la Restauration scolaire Auriol : le service public de la Restauration scolaire Au titre de nos valeurs communes, nous avons voulu décliner l offre de restauration en mettant l accent au plus près des enfants. Plus de 80% des

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES FOURNITURE ET LIVRAISON DE REPAS EN LIAISON FROIDE DESTINES AU SERVICE DE LA RESTAURATION SCOLAIRE DE LA COMMUNE DE SEMBLANÇAY N MARCHE : CANT.2009 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Personne

Plus en détail

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs élections municipales 23 et 30 mars 2014 Avec vous, pour vous pour Vienne Chapitre 01 Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive avec Thierry Kovacs Édito Chère Madame, Cher

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

Les enjeux de la deuxième vie des objets

Les enjeux de la deuxième vie des objets Les enjeux de la deuxième vie des objets En 2011, un Côte-d Orien a produit 46 kg de déchets non recyclables, apportés en déchèteries. Ce sont principalement des meubles, du mobilier de jardin, des jouets

Plus en détail

Pôle Communication Service Relations Publiques MARCHE DE SERVICE ************************** AMIENS METROPOLE

Pôle Communication Service Relations Publiques MARCHE DE SERVICE ************************** AMIENS METROPOLE Pôle Communication Service Relations Publiques MARCHE DE SERVICE ************************** AMIENS METROPOLE Organisation et gestion d animations liées au Marché de Noël 2007 d Amiens. CAHIER DES CLAUSES

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

SOMMAIRE. Chers locataires, chers résidants, Nos engagements 4

SOMMAIRE. Chers locataires, chers résidants, Nos engagements 4 SOMMAIRE Nos engagements 4 Les Services Mode d Emploi 5 Les Services Santé et Bien Etre 6 Les Services Gain de Temps 8 Les Services Plus 10 Comment nous contacter? 12 Chers locataires, chers résidants,

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

re Pa entre-ville Mondeé Renseignements : service Citoyenneté / Tél.: 01 47 32 67 26 service Commerce / Tél.: 01 47 32 66 56

re Pa entre-ville Mondeé Renseignements : service Citoyenneté / Tél.: 01 47 32 67 26 service Commerce / Tél.: 01 47 32 66 56 bre m e c é du 5 d r vie n a j 4 au re i o n i t Pa entre-ville en c l i e Ru l ë e fêt No March du Mondeé Place d e l Égli 12, 13, 14 se décemb re 2014 Renseignements : service Citoyenneté / Tél.: 01

Plus en détail

INFOS PRATIQUES. www.metropole-rouen-normandie.fr. duclair PROGRAMME DE REDUCTION DES DECHETS

INFOS PRATIQUES. www.metropole-rouen-normandie.fr. duclair PROGRAMME DE REDUCTION DES DECHETS INFOS PRATIQUES déchets PROGRAMME DE REDUCTION DES DECHETS 205 duclair www.metropole-rouen-normandie.fr édito Chère Madame, cher Monsieur, En matière de gestion des déchets, la Métropole Rouen Normandie

Plus en détail

de l office de tourisme 1/12

de l office de tourisme 1/12 de l office de tourisme 1/12 Vous êtes acteur de la vie touristique? Ensemble, réalisons vos objectifs! Accroître votre notoriété Promouvoir votre activité Rejoindre un réseau fort de 215 adhérents Bénéficier

Plus en détail

agence locale pour l'emploi Association Sans But Lucratif Place du Champs de Mars, 4 1050 BRUXELLES Tel: 02. 515 79 30 Fax: 02.

agence locale pour l'emploi Association Sans But Lucratif Place du Champs de Mars, 4 1050 BRUXELLES Tel: 02. 515 79 30 Fax: 02. Listes des activites autorisees EN ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENTS 2 AU PROFIT DES PERSONNES PHYSIQUES 3 EN ASBL, ASSOCIATION DE FAIT 5 1 POUR LES POUVOIRS COMMUNAUX 7 Activités ALE autorisées en ETABLISSEMENTS

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

La gazette des temps d accueil périscolaires de Kerhoas

La gazette des temps d accueil périscolaires de Kerhoas La gazette des temps d accueil périscolaires de Kerhoas Numéro 4 mai juin 2014 Au menu de votre gazette : 1. Les animations mises en place sur les temps de midi/2 et de pré et post-scolaire. 2. Les animations

Plus en détail

1- Présentation de la structure

1- Présentation de la structure 1- Présentation de la structure Cadre L école Paul Langevin se situe sur la commune de Pontivy, les locaux des classes de maternelle et d élémentaire se rejoignent par la cantine. L école maternelle compte

Plus en détail

Droits de l enfant. Consultation des 6/18 ans MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS LES JOURS MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS

Droits de l enfant. Consultation des 6/18 ans MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS LES JOURS MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS Droits de l enfant LES JOURS MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS ENFANT / JEUNE N d ordre Consultation des 6/18 ans 2014 MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS B onjour, Sais-tu que tu as des

Plus en détail

Le restaurant scolaire est ouvert le lundi, mardi, jeudi et vendredi de 12H05 à 13 H30 : Article 2 : ACCES AU RESTAURANT

Le restaurant scolaire est ouvert le lundi, mardi, jeudi et vendredi de 12H05 à 13 H30 : Article 2 : ACCES AU RESTAURANT COMMUNE DE NIVILLAC REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE ANNEE 2014-2015 ECOLE PRIMAIRE PUBLIQUE «LES PETITS MURINS» La cantine scolaire a pour objectif d assurer, dans les meilleures conditions

Plus en détail

Une exposition : «Les métiers des services à la personne»

Une exposition : «Les métiers des services à la personne» Une exposition : «Les métiers des services à la personne» Pour tous vos forums, salons, espaces d'accueil de public, une exposition itinérante en 5 panneaux (200 x 80 cm) disponible gratuitement : Les

Plus en détail

Règlement intérieur de la Cité

Règlement intérieur de la Cité Règlement intérieur de la Cité 19 mai 2015 p.1 PREAMBULE Objectifs La Cité est un équipement municipal de soutien à la vie associative. C est un lieu d accueil, de promotion, d information, de formation

Plus en détail

Calendrier des fêtes et cérémonies 2015

Calendrier des fêtes et cérémonies 2015 JANVIER Samedi 3 : Aubade devant l hôtel de Ville (Réveil de La Chaussée/Municipalité) FEVRIER Dimanche 1 er : Bal et Loto -Salle des Fêtes (UAICF) Samedi 7: Nouvel an chinois Salle des Fêtes (Amitiés

Plus en détail

RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR

RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR OBJET Le restaurant scolaire est un service municipal dont le fonctionnement est assuré par des agents municipaux, sous la responsabilité du Maire. ACCES AU RESTAURANT

Plus en détail

Conseil de Quartier. Malcense - Egalité

Conseil de Quartier. Malcense - Egalité Conseil de Quartier Malcense - Egalité du 14 septembre 2009 1 Avant de commencer le Conseil de Quartier, Monsieur TALPAERT, Président du Conseil de Quartier excuse l absence de Madame DAHMANI L KASSIMI,

Plus en détail

Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche des équipements du volleyeur marquettois.

Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche des équipements du volleyeur marquettois. Tu n as toujours pas rendu ton équipement (maillot et short) de la saison passée!!! Mais comment je vais m entraîner si je n ai plus le short du club.?? Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche

Plus en détail

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE LA JEUNESSE l es sen tiel LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire LA JEUNESSE PAGES 4 À6 PAGES 7 À9 PAGE 10 PAGE 11 Le BIJ, lieu ressources Pour s informer et se documenter -

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES DEPARTEMENT DE LA SAVOIE ----- Arrondissement de Chambéry ----- Commune de SAINT-ALBAN-LEYSSE MAIRIE DE SAINT-ALBAN-LEYSSE 120, avenue de la Mairie 73230 SAINT-ALBAN-LEYSSE Téléphone : 04 79 33 13 57 Télécopie

Plus en détail

LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES

LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES Sommaire : Les missions page 2 Les secteurs d interventions page 2 Les contacts privilégiés page 3 Les cibles : A La restauration collective 1. Objectifs

Plus en détail

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Discours d ouverture du Forum des Associations 2009 Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs les responsables associatifs,

Plus en détail

Mairie de SAINT DIDIER SOUS RIVERIE 69440. Téléphone : 04 78 81 84 26 Télécopie : 04 78 81 87 57 MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES

Mairie de SAINT DIDIER SOUS RIVERIE 69440. Téléphone : 04 78 81 84 26 Télécopie : 04 78 81 87 57 MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Mairie de SAINT DIDIER SOUS RIVERIE 69440 Téléphone : 04 78 81 84 26 Télécopie : 04 78 81 87 57 MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Maître d ouvrage

Plus en détail

Faites du Théâtre! 8 ème édition Une journée de pratique du théâtre. - - Lycées et Collèges - -

Faites du Théâtre! 8 ème édition Une journée de pratique du théâtre. - - Lycées et Collèges - - Faites du Théâtre! 8 ème édition Une journée de pratique du théâtre - - Lycées et Collèges - - Réunion d information pour les enseignants et les enseignantes Jeudi 18 juin 2015 à 18h Mardi 15 Septembre

Plus en détail

DES APPARTEMENTS QUI PRIVILÉGIENT LES BEAUX VOLUMES.

DES APPARTEMENTS QUI PRIVILÉGIENT LES BEAUX VOLUMES. 0 80 800 01 11 1 06 06 9 95 5 Appel Ap el gra grat gratuit it à ppartir tir d dd un u poste post fixe du d lundi lund au samedi samedi sans sa s interruption inte uption uptio de 9 h à 21 h. h À BORDEAUX

Plus en détail

Trame de la notice descriptive du projet (à détailler)

Trame de la notice descriptive du projet (à détailler) 1/3 Trame de la notice descriptive du projet (à détailler) 1. TITRE DU PROJET : TRICOTON LA VILLE Fiche Action CDDRA 4.4.1 2. DESCRIPTIF DU PROJET : Installation de tricot de rue lors de la Foire aux plants

Plus en détail

Les Subsistances. Votre entreprise aux Subsistances, un évènement à imaginer ensemble.

Les Subsistances. Votre entreprise aux Subsistances, un évènement à imaginer ensemble. Les subsistances Votre entreprise aux Subsistances, un évènement à imaginer ensemble. Les Subsistances Laboratoire international de création artistique Cirque / Théâtre / Danse / Musique 04 78 39 10 02

Plus en détail

D o s sier de p r e sse

D o s sier de p r e sse D o s sier de p r e sse Les semaines creilloises du développement durable Du 1 er au 15 avril Maison de la Ville éco-citoyenne Inauguration mardi 2 avril à 18h Sommaire Présentation des semaines creilloises

Plus en détail

l info S engager avec sa banque, ça compte!

l info S engager avec sa banque, ça compte! La lettre d information des clients qui ont choisi d agir l info S engager avec sa banque, ça compte! Grâce à l engagement des clients du Crédit Coopératif, plus de 4,3 millions d euros de dons ont été

Plus en détail

Livret d accueil. Edition : Août 2015 UNITÉ PÉDOPSYCHIATRIQUE D ACCUEIL ET D HOSPITALISATION. Psychiatrie infanto-juvénile U.P.A.H

Livret d accueil. Edition : Août 2015 UNITÉ PÉDOPSYCHIATRIQUE D ACCUEIL ET D HOSPITALISATION. Psychiatrie infanto-juvénile U.P.A.H Psychiatrie infanto-juvénile UNITÉ PÉDOPSYCHIATRIQUE D ACCUEIL ET D HOSPITALISATION Edition : Août 2015 Franck RENAUDIN U.P.A.H Pavillon «l Orme» 20 avenue du 19 mars 1962 72703 ALLONNES Cédex 02.43.43.51.20

Plus en détail

RESTAURANTS SCOLAIRES COMMUNAUX RESTAURANT DU CENTRE DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT «RÉGLEMENTATION RELATIVE AU FONCTIONNEMENT»

RESTAURANTS SCOLAIRES COMMUNAUX RESTAURANT DU CENTRE DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT «RÉGLEMENTATION RELATIVE AU FONCTIONNEMENT» Page 1 ANNEE SCOLAIRE 2014/2015 RESTAURANTS SCOLAIRES COMMUNAUX RESTAURANT DU CENTRE DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT «RÉGLEMENTATION RELATIVE AU FONCTIONNEMENT» Le Maire de la Commune de Labouheyre, Vu l article

Plus en détail

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet ROLAND Quentin 3èmeD Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet Année scolaire 2006-2007 Collège André CHENE SOMMAIRE

Plus en détail

ÉDUCATION Côtes d Armor. Collèges publics. Charte de la restauration collective DIRECTION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER

ÉDUCATION Côtes d Armor. Collèges publics. Charte de la restauration collective DIRECTION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER ÉDUCATION Côtes d Armor Collèges publics DIRECTION ÉDUCATION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER Charte de la restauration collective Préambule Dans le cadre de l article 82 de la loi du 13 août 2004, le Département

Plus en détail

Hiver 2010-2011, 50 à 70 convives chaque soir

Hiver 2010-2011, 50 à 70 convives chaque soir SOUPE DE NUIT 20 ans déjà... Hiver 2010-2011, 50 à 70 convives chaque soir Hiver 2010-2011, + de 14.000 repas servis 100-120 bénévoles 7 équipes 7 jours sur 7 1er Décembre 2011 au 31 Mars 2012 C est quoi?

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

Chers organisateurs de Parcours du Cœur,

Chers organisateurs de Parcours du Cœur, Chers organisateurs de Parcours du Cœur, Que vous soyez un organisateur débutant ou confirmé, la mise en œuvre d un Parcours du Cœur nécessite une bonne organisation pour ne rien oublier. Votre objectif

Plus en détail

Philippe Etchebest. A l Hostellerie de Plaisance Relais & Châteaux Hôtel Saint Emilion

Philippe Etchebest. A l Hostellerie de Plaisance Relais & Châteaux Hôtel Saint Emilion Philippe Etchebest A l Hostellerie de Plaisance Relais & Châteaux Hôtel Saint Emilion Grand Chef Relais & Châteaux Maître Cuisinier de France Meilleur Ouvrier de France 2000 Son histoire : Après un parcours

Plus en détail

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS Règlement approuvé par délibération du Conseil Municipal en date du 29 juin 2015 Les parents devront en

Plus en détail

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015 NOM DE L ENFANT :. PRENOM DE L ENFANT : Date de Naissance :.. Sexe de l enfant: Masculin Féminin 1 Dossier à compléter par enfant. Maternelle : Elémentaire : - petite section - moyenne section.. Classe

Plus en détail

Square Patriarche et place Jean-Jaurès À PARTIR DE 11 h

Square Patriarche et place Jean-Jaurès À PARTIR DE 11 h Square Patriarche et place Jean-Jaurès À PARTIR DE 11 h Édito En route pour la COP21! Dans six mois, le 30 novembre 2015, le coup d envoi de la 21 e conférence internationale pour le climat sera donné

Plus en détail

Grand atelier éco-citoyen le samedi 19 janvier

Grand atelier éco-citoyen le samedi 19 janvier Samedi 19 janvier 2008 Communiqué de presse Grand atelier éco-citoyen le samedi 19 janvier La Ville de Bordeaux a adopté, fin janvier 2007, une charte d écologie urbaine et de développement durable. Elle

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

Test - Quel type de voisin êtes-vous?

Test - Quel type de voisin êtes-vous? Test - Quel type de voisin êtes-vous? Être un voisin solidaire, c est d abord et avant tout un état d esprit. Chacun fait à sa façon, selon sa disponibilité et sa personnalité. Répondez au questionnaire

Plus en détail

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 Temps de préparation : 1 minute Intervention par couple : 4-5 minutes CANDIDAT A CADEAU D ANNIVERSAIRE Votre collègue et vous allez acheter un CADEAU D ANNIVERSAIRE pour

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

RÈGLEMENT DU RESTAURANT SCOLAIRE

RÈGLEMENT DU RESTAURANT SCOLAIRE S O M M A I R E Préambule Règlement Objectifs Ecole / cantine Quelques chiffres Le prestataire 1 2 Préambule RÈGLEMENT DU RESTAURANT SCOLAIRE A N N É E 2 0 1 2 / 2 0 1 3 La municipalité de CHAMPAGNIER

Plus en détail

Hygiène alimentaire en restauration collective

Hygiène alimentaire en restauration collective 1 2 3 4 5 6 7 Catalogue 2011 Audit, conseil et formation Hygiène alimentaire en restauration collective Laboratoire Départemental de la Côte-d'Or Sommaire 1 2 3 4 5 6 7 Sensibilisation à l hygiène alimentaire

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Finales Régionales Crédit Mutuel [Edition 2015 Jeunes & Seniors]

CAHIER DES CHARGES Finales Régionales Crédit Mutuel [Edition 2015 Jeunes & Seniors] CAHIER DES CHARGES Finales Régionales Crédit Mutuel [Edition 2015 Jeunes & Seniors] Ligue Régionale du Lyonnais de Basketball ORGANISATION DES FINALES REGIONALES CREDIT MUTUEL Catégories U13 à U17 (Gr.B)

Plus en détail

L aide au maintien et au développement des manifestations festives françaises

L aide au maintien et au développement des manifestations festives françaises e s s e e Pr d r e i oss D L aide au maintien et au développement des manifestations festives françaises CONTEXTE I./ L organisation des manifestations festives et culturelles en France Des manifestations

Plus en détail

«Jeune : Quel engagement? Volontariat, Réseaux Sociaux, Indignation»

«Jeune : Quel engagement? Volontariat, Réseaux Sociaux, Indignation» «Jeune : Quel engagement? Volontariat, Réseaux Sociaux, Indignation» Note de présentation Le réseau des pôles ressources d aide au développement de la vie associative du Nord - Pas de Calais propose à

Plus en détail

La lettre d information de la médiathèque départementale

La lettre d information de la médiathèque départementale NEWS DU RESEAU Il était une fois «Les mots au Cœur des Arts» - Communauté de communes de la Baie du Mont Saint-Michel Les bibliothèques et la Communauté de communes de la Baie du Mont Saint- Michel proposent

Plus en détail

Domaine. à Bayonne. Une nouvelle vie pour un nouveau quartier

Domaine. à Bayonne. Une nouvelle vie pour un nouveau quartier Domaine du Moulin à Bayonne Une nouvelle vie pour un nouveau quartier ** * Ceci n est pas un label. Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC-effinergie, Bâtiment Basse Consommation, auprès

Plus en détail

Séminaire au centre Tadjabone LES ENERGIES RENOUVELABLES

Séminaire au centre Tadjabone LES ENERGIES RENOUVELABLES PRESENTATION Séminaire au centre Tadjabone LES ENERGIES RENOUVELABLES Organisé avec France Volontaires 24/05/2014 1 ORGANISATION DE LA JOURNEE 10H30 // 11H00 // 11H30 // Accueil et arrivée des participants

Plus en détail

LIVRET DE PRESENTATION

LIVRET DE PRESENTATION LA GENÈSE DES JARDINS DE CONTRAT 1992, Château-Renault Trois passionnés ouvrent un chantier d'espaces verts et un atelier de menuiserie. Leur but : faire partager leur savoir-faire, l association Contrat

Plus en détail

Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription

Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription A compter de la rentrée 2015, la commune a décidé de se doter d un nouveau système de réservation par Internet. Conformément au règlement, chaque famille qui

Plus en détail

le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris

le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris année européenne du bénévolat et du volontariat le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris du 14 au 20 avril 2011 place de l Hôtel de ville programme Ouvert de 11h à 19h Entrée

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA RESTAURATION SCOLAIRE ( ET PERISCOLAIRE EN ANNEXE)

REGLEMENT INTERIEUR DE LA RESTAURATION SCOLAIRE ( ET PERISCOLAIRE EN ANNEXE) REGLEMENT INTERIEUR DE LA RESTAURATION SCOLAIRE ( ET PERISCOLAIRE EN ANNEXE) Il appartient à la Ville de Meudon d organiser le temps de restauration scolaire (de 11h30 à 13h20) dans les écoles maternelles

Plus en détail

Communiqué de presse gratuit : écrire, publier et diffuser gratuitement son communiqué de presse.

Communiqué de presse gratuit : écrire, publier et diffuser gratuitement son communiqué de presse. Page 1 sur 6 Accueil À propos Contact 1. Ecrire un communiqué de presse 2. Publier un communiqué de presse Tapez un mot et appuyez sur Entrée Recevoir les CP par RSS Recevoir les CP par email Recevoir

Plus en détail

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse Auribeau-sur-Siagne Grasse Mouans-Sartoux Pégomas La Roquette-sur-Siagne Préambule... Le besoin de retrouver ses racines, une alimentation plus sûre,

Plus en détail

Parents, enfants. un guide pour vous

Parents, enfants. un guide pour vous Parents, enfants un guide pour vous edit s mmaire Parents, Notre engagement de mettre en place un territoire compétitif, solidaire et durable ne peut se concevoir sans répondre aux besoins des enfants

Plus en détail

QUI SOMMES NOUS? QUE FAISONS NOUS? Prestataire artistique, Eklabul est le spécialiste du spectacle et de l animation sur la Côte d Azur.

QUI SOMMES NOUS? QUE FAISONS NOUS? Prestataire artistique, Eklabul est le spécialiste du spectacle et de l animation sur la Côte d Azur. couverture QUI SOMMES NOUS? Prestataire artistique, Eklabul est le spécialiste du spectacle et de l animation sur la Côte d Azur. QUE FAISONS NOUS? «Le Cirque est Partout» : les créations et prestations

Plus en détail

LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES

LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES 1 ère ÉDITION à la Réunion LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES Du 11 au 13 MARS 2016 Au PARC DES EXPOSITIONS ET DES CONGRÈS AUGUSTE LEGROS SAINT DENIS DE LA RÉUNION INFOS : contact@eventgo.fr / 0692 527 520

Plus en détail

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture Le journal des CE1 et CE2 Vendredi 13 mars 2003 Une nouvelle maîtresse Après les vacances de février (c est à dire depuis le lundi 24 février 2003), nous avons eu une nouvelle maîtresse qui s appelle Aurélie.

Plus en détail

Gardons. notre ville. propre. C est l affaire de tous au quotidien. www.ville-maubeuge.fr

Gardons. notre ville. propre. C est l affaire de tous au quotidien. www.ville-maubeuge.fr Gardons C est l affaire de tous au quotidien www.ville-maubeuge.fr intro La té d une ville, c est l affaire de tous au quotidien. Dès 2001, la municipalité a engagé une série d actions pour permettre à

Plus en détail

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier Bernier Léa 3 1 Rapport de stage Sallard immobilier Photo de Sallard immobilier 1 Sommaire 1 e partie : Enquête sur l entreprise 1) Présentation de l entreprise... p.3 2) Situation de l entreprise... p3-4

Plus en détail

Organisations présentes samedi 26 et dimanche 27

Organisations présentes samedi 26 et dimanche 27 Kit d accueil des organisations d Alternatiba Paris Le Village des Alternatives Organisations présentes samedi 26 et dimanche 27 Quartiers Climat, Culture et médias, Agriculture et alimentation, Habitat

Plus en détail

ARCHITECTURE ET DECORATION RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU

ARCHITECTURE ET DECORATION RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E ARCHITECTURE ET DECORATION Collège Sainte-Marie des Ursulines 34, avenue de la Colonne 31500 TOULOUSE Tél. 05 34 25 28 61 Fax.

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer Découverte Complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Que voit- on sur la 1 ère page de couverture? C est l histoire q d un poisson q d une souris

Plus en détail

Association Ensemble pour les jeunes du 13, Complexe sportif du Val de l Arc Direction des Sports Chemins des Infirmeries 13100 Aix en Provence.

Association Ensemble pour les jeunes du 13, Complexe sportif du Val de l Arc Direction des Sports Chemins des Infirmeries 13100 Aix en Provence. 1 1-PRESENTATION DE L ASSOCIATION 2-ACTIVITES 2-1 Le club de basket «GOLGOTHS 13», 2-2 EJ13 Football, 2-3 Actions Sport/Proximité, 3-EVENEMENTS 3-1 Le «CERCLE BASKET CONTEST», 3-2 Nos autres Manifestations.

Plus en détail

Vous avez librement choisi cet établissement. Ce choix entraîne le respect de ses orientations et de son

Vous avez librement choisi cet établissement. Ce choix entraîne le respect de ses orientations et de son Ecole privée Saint Joseph La butte 85700 Les Châtelliers Châteaumur ecolepriveelabutte@wanadoo.fr Chers Parents, Vous avez librement choisi cet établissement. Ce choix entraîne le respect de ses orientations

Plus en détail

jeunesse fédéralisme représentation innovation sociale formation international

jeunesse fédéralisme représentation innovation sociale formation international jeunesse fédéralisme représentation innovation sociale formation international AGORA Mag Edito «Nous ouvrons des AGORAé sur tous les campus de France pour répondre aux besoins sociaux des jeunes et améliorer

Plus en détail

ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique. Michel Boudol Responsable Atelier DEEE

ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique. Michel Boudol Responsable Atelier DEEE ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique Michel Boudol Responsable Atelier DEEE 1 Créée en 1985 Implantée dans une ZUS de l agglomération Grenobloise Action Sociale, Environnementale

Plus en détail

LETTRE D'INFO DU SERVICE DES ANTENNES DE QUARTIER

LETTRE D'INFO DU SERVICE DES ANTENNES DE QUARTIER N 1 - DÉCEMBRE 2014 - JANVIER 2015 LETTRE D'INFO DU SERVICE DES ANTENNES DE QUARTIER UN PETIT MOT... La période estivale de 2014, au sein du dispositif L'été à Gentilly, a été l'occasion pour les Antennes

Plus en détail

Cahier des charges gestion du foyer- cafétéria- restaurant du Théâtre 13 / Seine 30 rue du Chevaleret 75013 Paris

Cahier des charges gestion du foyer- cafétéria- restaurant du Théâtre 13 / Seine 30 rue du Chevaleret 75013 Paris Cahier des charges gestion du foyer- cafétéria- restaurant du Théâtre 13 / Seine 30 rue du Chevaleret 75013 Paris 1 Cahier des charges gestion du foyer- cafétéria- restaurant du Théâtre 13 / Seine 30 rue

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

Bordeaux Palais de la Bourse 17 Place de la Bourse 33076 Bordeaux Cedex. www.bordeauxpalaisbourse.com palaisbourse@bordeauxpalaisbourse.

Bordeaux Palais de la Bourse 17 Place de la Bourse 33076 Bordeaux Cedex. www.bordeauxpalaisbourse.com palaisbourse@bordeauxpalaisbourse. Bordeaux Palais de la Bourse 17 Place de la Bourse 33076 Bordeaux Cedex www.bordeauxpalaisbourse.com palaisbourse@bordeauxpalaisbourse.com Rejoignez nous sur Facebook et Twitter : www.facebook.com/espacecongres

Plus en détail

Salon de Provence CÔTÉ. Bastides LES VIOUGUES

Salon de Provence CÔTÉ. Bastides LES VIOUGUES Salon de Provence CÔTÉ LES VIOUGUES Votre partenaire immobilier côté confiance Né de l expertise conjointe de professionnels de l immobilier et de la construction, Côté Sud Promotion maîtrise parfaitement

Plus en détail

SIEEOM Grisolles-Verdun

SIEEOM Grisolles-Verdun SIEEOM Grisolles-Verdun Actions visant la réduction des déchets Intervenante : Elodie Botti Présentation du SIEEOM Grisolles-Verdun Le syndicat regroupe 16 communes soit 20 968 habitants (population INSEE

Plus en détail

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES ACTUALITES Ateliers de sensibilisation artistique à partir de l œuvre de V. Vasarely, encadré par une médiatrice culturelle et une historienne de l art. du 6 au 8 avril 2010 de 14hà16h Public: enfants

Plus en détail

l économie sociale et solidaire, c est

l économie sociale et solidaire, c est l économie sociale et solidaire, c est 10 % des emplois en Rhône-Alpes et en France une grande diversité de secteurs professionnels et de métiers un champ sous-estimé de débouchés une autre façon de travailler

Plus en détail

Comment faire calculer votre QF? Tarifs. Quotient Familial 2011-2012. www.colombes.fr

Comment faire calculer votre QF? Tarifs. Quotient Familial 2011-2012. www.colombes.fr Comment faire calculer votre QF? Tarifs Quotient Familial 2011-2012 www.colombes.fr Edito Madame, monsieur, Vous avez entre les mains la plauette des tarifs municipaux pour l année scolaire 2011-20112.

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2014

PROJET PEDAGOGIQUE 2014 PROJET PEDAGOGIQUE 2014 Animation Jeunesse 12-16 ans Ahuillé GENERALITES Ce projet a été élaboré par les animateurs jeunesse et a été rédigé à partir des intentions éducatives des municipalités. L environnement

Plus en détail

TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort

TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort Année 2014-2015 Contact Service Éducation : 04 90 59 11 05 A. DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 - Objet du règlement A compter

Plus en détail

Rencontres Solidaires en Rhône-Alpes Edition 2010. «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!»

Rencontres Solidaires en Rhône-Alpes Edition 2010. «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!» Edition 2010 «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!» Après trois premières éditions qui ont rassemblé plus de 25 000 rhônalpins, la Région Rhône-Alpes lance, en partenariat

Plus en détail

ESPACE INFO JEUNES 6, rue de la Résistance 42000 Saint-Étienne Téléphone 04 77 48 77 00 Télécopie 04 77 48 77 12

ESPACE INFO JEUNES 6, rue de la Résistance 42000 Saint-Étienne Téléphone 04 77 48 77 00 Télécopie 04 77 48 77 12 ESPACE INFO JEUNES 6, rue de la Résistance 42000 Saint-Étienne Téléphone 04 77 48 77 00 Télécopie 04 77 48 77 12 Conception et réalisation : direction de la Communication de la Ville de Saint-Étienne pour

Plus en détail

Le droit d espérer. Didier Chastagnier

Le droit d espérer. Didier Chastagnier Février 2013 MULHOUSE STRASBOURG COLMAR Notre mission, plus que jamais, grâce à vous: Donner à chaque enfant le droit d être un enfant Le droit d espérer Chers Amis d Action Quartiers C est une joie pour

Plus en détail

GROUPE SCOLAIRE GUYOT DESSAIGNE REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE

GROUPE SCOLAIRE GUYOT DESSAIGNE REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE GROUPE SCOLAIRE GUYOT DESSAIGNE REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE PREAMBULE Le restaurant scolaire n a pas un caractère obligatoire, il a pour objet d assurer, dans les meilleures conditions d

Plus en détail

Faciliter la vie quotidienne

Faciliter la vie quotidienne Le guide desseniors Faciliter la vie quotidienne Pour se restaurer Le restaurant Cazalis propose un repas complet fait maison, comprenant entrée, plat, dessert et café servi à table par le personnel de

Plus en détail

Service-Public Local. Simplifi ez le quotidien de vos usagers, offrez-leur les services indispensables de l administration électronique

Service-Public Local. Simplifi ez le quotidien de vos usagers, offrez-leur les services indispensables de l administration électronique Service-Public Local Simplifi ez le quotidien de vos usagers, offrez-leur les services indispensables de l administration électronique La Caisse des Dépôts, au service de l intérêt général et du développement

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Le 21.11.13 1/10

DOSSIER DE PRESSE Le 21.11.13 1/10 UNE CAMPAGNE DE COMMUNICATION SUR LA LIBRAIRIE INDÉPENDANTE DOSSIER DE PRESSE Le 21.11.13 1/10 BIENVENUE Chez mon libraire, La librairie est un lieu essentiel de partage, qui valorise la richesse de notre

Plus en détail

MAMI SENIORS Livret d accueil

MAMI SENIORS Livret d accueil MAMI SENIORS Livret d accueil Maison «Mami seniors» : Un espace d accueil de jour non médicalisé. C est un lieu de rencontres, d échanges et d animation au cœur de Toulon. Soucieux de cultiver le lien

Plus en détail