Accessibilité des ERP Loi du 5 août 2015

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Accessibilité des ERP Loi du 5 août 2015"

Transcription

1 Service juridique, des affaires réglementaires et européennes du 21/08/2015 Accessibilité des ERP Loi du 5 août 2015 La loi du 5 août 2015 vient modifier et compléter l ordonnance du 26 septembre 2014 relative à la mise en accessibilité des établissements recevant du public.

2 La loi n du 5 août 2015 ratifiant l'ordonnance n du 26 septembre 2014 relative à la mise en accessibilité des établissements recevant du public, des transports publics, des bâtiments d'habitation et de la voirie pour les personnes handicapées et visant à favoriser l'accès au service civique pour les jeunes en situation de handicap a été publiée au Journal officiel du 6 août Ses dispositions sont entrées en vigueur dès le lendemain, soit le 7 août Cette loi vient entériner l ordonnance du 26 septembre 2014 dont certains articles ont été modifiés et/ou complétés. I La formation à l accueil La loi du 5 août 2015 complète l article 12 de l ordonnance du 26 septembre Ainsi, les professionnels appelés à être en contact avec les usagers et les clients dans les établissements recevant du public de plus de 200 personnes (autres que les ERP de Vème) doivent être formés dans les domaines de l accueil et de l accompagnement des personnes handicapées. II - La clarification des délais de prorogation du dépôt de l AD AP La date butoir est toujours le 27 septembre 2015 pour déposer son agenda d accessibilité programmée. La loi du 5 août est venue clarifier les délais de prorogation du dépôt et de la durée des agendas d accessibilité programmée. Nous rappelons que l ordonnance du 26 septembre 2014 précisait :!Que le projet d agenda d accessibilité programmée doit être déposé dans les douze mois suivant la publication, soit le 27 septembre 2015 (. Art. L I. du CCH). Page 2 sur 6

3 !Et que ce délai pouvait être prorogé pour une durée maximale de trois ans dans le cas où les difficultés techniques ou financières liées à l évaluation ou à la programmation des travaux l imposent ou en cas de rejet d un premier agenda. Ainsi, la loi du 5 août 2015 rappelle que l autorité administrative compétente peut autoriser, par décision motivée, la prorogation de ce délai conformément à l article L du CCH. Seules deux raisons peuvent ouvrir à l obtention d un délai supplémentaire pour déposer son AD AP.!pour une durée maximale de trois ans dans le cas où les difficultés financières liées à l évaluation ou à la programmation des travaux le justifient, Il s agit d une incapacité avérée et justifiée à financer la mise en accessibilité par l endettement ou l autofinancement, ou une situation financière particulièrement délicate. Ce cas peut ouvrir jusqu à 36 mois de délai supplémentaire pour permettre à l ERP de se remettre à flot financièrement.! pour une durée maximale de douze mois dans le cas où les difficultés techniques liées à l évaluation ou à la programmation des travaux le justifient ; Il s agit de difficultés techniques avérées et justifiées à élaborer un AD AP. Dans ce cas, le gestionnaire ou le propriétaire de l ERP peut obtenir jusqu à 12 mois maximum pour construire et déposer son AD AP.!ou de six mois en cas de rejet d un premier agenda. Dans ce cadre, l arrêté du 27 avril 2015 (Circulaire juridique n 24-15) arrêté complexe, dit «arrêté seuil» définit : -le contenu du dossier de demande de prorogation des délais de dépôt ou d exécution de l AD AP ; -les seuils conditionnant l acceptation de la demande par le préfet pour motifs financiers ; -les seuils conditionnant l approbation par le préfet de la demande d octroi de périodes supplémentaires. Ainsi, les propriétaires ou exploitants d ERP en situation technique ou financière difficile peuvent demander la prorogation du délai de dépôt de l AD AP de trois maximum sur la base du modèle d imprimé reproduit en annexe 2 de la circulaire de la Délégation ministérielle à l accessibilité (DMA) du 21 mai (Circulaire juridique n 24-15). Ce dossier devait être déposé avant le 27 juin ; étant donné les délais courts, la DMA nous a confirmé que ce dossier serait accepté jusqu au 27 septembre Page 3 sur 6

4 Mme Prost Colletta a indiqué notamment «qu il est également possible de déposer son AD AP avec un peu de retard, dans les semaines qui suivent le 26 septembre 2015, sans être sanctionné pour autant. En effet, seuls les retards injustifiés, sans raison valable, seront pénalisés.» «Donc il peut être plus pertinent de déposer son AD AP avec un peu de retard en n ayant qu à justifier de ce retard auprès du Préfet plutôt de se lancer dans la construction d un dossier de prorogation du délai de dépôt.» (Lettre de Mme Prost Coletta juin 2015 : /lettre-de-l-ad-ap-n juin-2015/rubrique26735.html) III - le registre d accessibilité L article L du code de la construction et de l habitation (CCH) a été modifié et prévoit qu un registre public d accessibilité doit être détenu par les établissements recevant du public. Un décret fixera le contenu et les modalités du registre public d accessibilité. IV - les dérogations Nous vous rappelons que les principales dérogations aux règles d accessibilité sont accordées par le représentant de l Etat dans le département, notamment : 1) En cas d impossibilité technique résultant de l environnement du bâtiment, " caractéristiques du terrain, " présence de constructions existantes, " contraintes liées au classement de la zone de construction, notamment au regard de la réglementation de prévention contre les inondations ou en raison de difficultés liées à ses caractéristiques ou à la nature des travaux qui y sont réalisés, 2) En cas de contraintes liées à la conservation du patrimoine architectural dès lors que les travaux doivent être exécutés:!a l extérieur et, le cas échéant, à l intérieur d un établissement recevant du public classé ou inscrit au titre des monuments historiques ou sur un bâtiment situé dans un secteur sauvegardé!sur un établissement recevant du public situé : " aux abords et dans le champ de visibilité d un monument historique classé ou inscrit, " ou dans une aire de mise en valeur de l architecture et du patrimoine " ou dans un secteur sauvegardé Page 4 sur 6

5 3) Lorsqu il y a une disproportion manifeste entre les améliorations apportées par la mise en œuvre des prescriptions techniques d accessibilité, et " leurs coûts, " leurs effets sur l usage du bâtiment et de ses abords, " la viabilité de l exploitation de l établissement, notamment:!lorsque le coût ou la nature des travaux d accessibilité sont tels qu ils s avèrent impossibles à financer ou qu ils ont un impact négatif critique sur la viabilité économique de l établissement et que l existence de cette impossibilité ou de ces difficultés est établie notamment par le dépassement de seuils fixés par arrêté.!lorsqu une rupture de la chaîne de déplacement au sein de l emprise de l établissement rend inutile la mise en œuvre, en aval de cette rupture, d une prescription technique d accessibilité pour le ou les types de handicap déterminés. A cet égard, la circulaire du 21 mai 2015 précise notamment que l outil simplifié d analyse financière a été élaboré pour appréhender et objectiver les demandes de dérogation aux règles d accessibilité en cas de disproportion manifeste entre les améliorations apportées et les conséquences. Aussi, cet outil, mis en place par CCI France dans le cadre des travaux «Regards croisés», garde encore aujourd hui toute sa pertinence dans le cadre d une demande de dérogation relevant de ce motif, pour un établissement recevant du public isolé. Aussi, nous vous joignons l outil simplifié d analyse financière ainsi que la fiche «regards croisés sur la disproportion manifeste». 4) Lors du refus de la copropriété Lorsque les copropriétaires d un bâtiment à usage principal d habitation existant au 28 septembre 2014 réunis en assemblée générale s opposent, dans les conditions prévues par l article 24 de la loi n du 10 juillet 1965 fixant le statut de la copropriété des immeubles bâtis, à la réalisation des travaux de mise en accessibilité d un établissement recevant du public existant ou créé dans ce bâtiment. Lorsque ce refus est opposé à un établissement recevant du public existant dans ce bâtiment, la dérogation est accordée de plein droit. La loi du 5 août 2015 est venu préciser à L article L du CCH que le refus des copropriétaires doit être prononcé par délibération motivée ; Lorsque le propriétaire ou l exploitant de l établissement recevant du public prend à sa charge l intégralité du coût des travaux de mise en accessibilité, le refus ne peut être prononcé par les copropriétaires de l immeuble que sur justification d un ou de plusieurs des motifs tels que l'impossibilité technique ou en raison de contraintes liées à la conservation du patrimoine architectural ou lorsqu'il y a disproportion manifeste entre les améliorations apportées par la mise en œuvre des prescriptions techniques d'accessibilité, d'une part, et leurs coûts, leurs effets sur l'usage du bâtiment et de ses abords ou la viabilité de l'exploitation de l'établissement, d'autre part. Page 5 sur 6

6 Enfin, la circulaire du 21 mai 2015 rappelle que «les commerces en pied d immeuble n entrent pas dans le champ d application de la dérogation «refus de l assemblée générale des copropriétaires des travaux d accessibilité réalisés sur les parties communes». D ailleurs, cette dérogation «refus de l assemblée générale des copropriétaires» n exonère pas l ERP des obligations d accessibilité à l intérieur de son local, notamment de tous les progrès qu il peut réaliser en direction des personnes handicapées visuelles, auditives et mentales. Pour conclure, nous vous rappelons que lorsqu une dérogation a été accordée sur le fondement de l impossibilité financière ou l impact négatif sur la viabilité économique, une nouvelle demande doit être faite lorsqu est déposée une demande de permis de construire portant sur cet établissement ou lorsque le propriétaire de cet établissement ou son exploitant dépose toute demande de permis de construire, sauf si ce permis a pour objet de satisfaire à une obligation réglementaire. Page 6 sur 6

Les Ad AP Le dossier d Ad AP

Les Ad AP Le dossier d Ad AP Les Ad AP Le dossier d Ad AP Constitution du dossier d Ad AP Constitution du dossier d Ad AP La transmission à l administration d un dossier d Ad AP n exonère pas de la demande d autorisation CCH art L

Plus en détail

Normes ACCESSIBILITÉ. Commerces, services, CHR. Guide pour un établissement accessible à tous

Normes ACCESSIBILITÉ. Commerces, services, CHR. Guide pour un établissement accessible à tous Normes ACCESSIBILITÉ Commerces, services, CHR Guide pour un établissement accessible à tous Mars 2015 L accessibilité La loi pour l égalité des droits et des chances du 11 février 2005 exprime le principe

Plus en détail

La mise en accessibilité! de votre cabinet

La mise en accessibilité! de votre cabinet La mise en accessibilité de votre cabinet Obligation légale Au plus tard le 27 septembre 2015 Votre Cabinet Dentaire = Etablissement Recevant du Public ERP de 5 catégorie il doit intégrer l accessibilité

Plus en détail

Le point sur la réglementation accessibilité pour les personnes handicapées ou à mobilité réduite

Le point sur la réglementation accessibilité pour les personnes handicapées ou à mobilité réduite Le point sur la réglementation accessibilité pour les personnes handicapées ou à mobilité réduite Direction départementale des territoires de Seine-et-Marne En Seine-et-Marne, ERP de 1 ère à 4 ème catégorie

Plus en détail

ACCESSIBILITÉ DES PERSONNES HANDICAPÉES

ACCESSIBILITÉ DES PERSONNES HANDICAPÉES ACCESSIBILITÉ DES PERSONNES HANDICAPÉES Politique de l'eau Réunions de présentation aux collectivités locales 1 1/32 L accessibilité : qui est concerné? Personnes handicapées Politique de l'eau Personnes

Plus en détail

1er janvier 2015. Le principes de la loi du 11 février 2005

1er janvier 2015. Le principes de la loi du 11 février 2005 ACCESSIBILITÉ CHRD Le principes de la loi du 11 février 2005 La loi du 11 février 2005 exprime le principe «d accès à tout pour tous». Les entreprises commerciales et artisanales qui reçoivent du public

Plus en détail

Programme. 1- Préambule & rappels. 2- Présentation générale de l Ad AP. 3- Demandes de dérogation. 4- Procédures de dépôts et approbation de l Ad AP

Programme. 1- Préambule & rappels. 2- Présentation générale de l Ad AP. 3- Demandes de dérogation. 4- Procédures de dépôts et approbation de l Ad AP Paris le 11-02-15 Programme 1- Préambule & rappels 2- Présentation générale de l Ad AP 3- Demandes de dérogation 4- Procédures de dépôts et approbation de l Ad AP 5- Suivi et Achèvement de l Ad AP 6- Ad

Plus en détail

Élaboration des agendas d accessibilité programmée de patrimoine

Élaboration des agendas d accessibilité programmée de patrimoine Élaboration des agendas d accessibilité programmée de patrimoine Constitution d un dossier Cerfa 15246*01 CONTEXTE REGLEMENTAIRE La Loi n 2005-102 du 11 février 2005 donnait 10 ans aux Établissements Recevant

Plus en détail

Accessibilité et bâtiments

Accessibilité et bâtiments Accessibilité et bâtiments existants (ERP) Les enjeux des agendas d accessibilité programmée (Ad AP) 2015 Conseil Régional de l Ordre des Architectes de VOTRE REGION COORDONNEES DU CROA : ADRESSE + TEL.

Plus en détail

Conforter la politique d accessibilité. L Agenda d Accessibilité Programmée

Conforter la politique d accessibilité. L Agenda d Accessibilité Programmée Conforter la politique d accessibilité L Agenda d Accessibilité Programmée 1 Conforter l accessibilité Le Premier ministre demande un rapport à la sénatrice Claire-Lise Campion sur l accessibilité - rendu

Plus en détail

ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLICS. Journée technique du tourisme durable. 17 novembre 2014

ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLICS. Journée technique du tourisme durable. 17 novembre 2014 ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLICS Journée technique du tourisme durable 17 novembre 2014 SOMMAIRE - Les principes généraux de la loi du 11 février 2005 - L accessibilité des ERP - L

Plus en détail

La réforme de l accessibilité aux personnes handicapées des bâtiments d habitation neuf (décret et arrêté du 24 décembre 2015)

La réforme de l accessibilité aux personnes handicapées des bâtiments d habitation neuf (décret et arrêté du 24 décembre 2015) La réforme de l accessibilité aux personnes handicapées des bâtiments d habitation neuf (décret et arrêté du 24 décembre 2015) Deux textes réglementaires datés du 24 décembre 2015 viennent de modifier

Plus en détail

PROCEDURE ACCESSIBILITE DANS ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP)

PROCEDURE ACCESSIBILITE DANS ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) PROCEDURE ACCESSIBILITE DANS ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) Sommaire 1/ La constitution d un dossier accessibilité 2/ Quel CERFA choisir? 3/ Les ADAP 4/ Les demandes de dérogation 5/ Les références

Plus en détail

Demande d approbation d un Agenda d accessibilité programmée (Ad ap)

Demande d approbation d un Agenda d accessibilité programmée (Ad ap) Ministère chargé de la construction Demande d approbation d un Agenda d accessibilité programmée (Ad ap) Articles L. 111-7 et D. 111-19-34 du code de la construction et de l habitation (CCH) N 15246*01

Plus en détail

CCIRE/CHB/ avril 2014 APPEL A CANDIDATURE

CCIRE/CHB/ avril 2014 APPEL A CANDIDATURE APPEL A CANDIDATURE Diagnostic d accessibilité des commerces, cafés-hôtels restaurants, artisans double-inscrits dans la circonscription de la Chambre de Commerce et d Industrie de Reims et Epernay (E.R.P

Plus en détail

ACCESSIBILITE DES ERP

ACCESSIBILITE DES ERP ACCESSIBILITE DES ERP RAPPELS OBLIGATION D ETRE AUX NORMES POUR LE 01/01/2015 LE GUIDE CLASSIFICATION Les locaux des professionnels de santésont des ERP de type U (établissements de soins) ou PU. Un ERP

Plus en détail

MONTFORT LE GESNOIS VENDREDI 14 NOVEMBRE 2014 ACCESSIBILITE ERP. Montfort-le-Gesnois

MONTFORT LE GESNOIS VENDREDI 14 NOVEMBRE 2014 ACCESSIBILITE ERP. Montfort-le-Gesnois MONTFORT LE GESNOIS VENDREDI 14 NOVEMBRE 2014 ACCESSIBILITE ERP Les textes de référence sur la loi Handicap Loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation

Plus en détail

Projet de délibération. Exposé des motifs. Mesdames, Messieurs,

Projet de délibération. Exposé des motifs. Mesdames, Messieurs, Direction du Patrimoine et de l Architecture Service Technique du Bâtiment Durable Section Réglementation et Développement 2015 DPA 14G ERP et IOP départementaux parisiens Demandes d approbation des agendas

Plus en détail

Accessibilité des Etablissements Recevant du Public en 2015

Accessibilité des Etablissements Recevant du Public en 2015 Accessibilité des Etablissements Recevant du Public en 2015 4 mars 2015 Informations - accessibilité ERP Ad AP 1 Loi du 11 février 2005 sur l égalité des chances Un objectif : pouvoir être indépendants

Plus en détail

Voirie et espaces publics

Voirie et espaces publics PREFET DE L'ALLIER 51, Boulevard Saint-Exupéry CS 30110-03403 YZEURE Cedex Site internet : http://www.allier.gouv.fr Téléphone 04 70 48 79 79 Télécopie 04 70 48 79 01 horaires d ouverture : 8h30-12h00

Plus en détail

Nom Prénom Coordonnées (lieu) le (Date)

Nom Prénom Coordonnées (lieu) le (Date) Demande de prorogation Nom Prénom Coordonnées (lieu) le (Date) A M., Mme le Préfet Préfecture de (xxx) (Coordonnées de la préfecture) Madame, Monsieur le Préfet, Malgré un patrimoine partiellement ou totalement

Plus en détail

Commerçants, votre établissement sera-t-il accessible à tous à temps?

Commerçants, votre établissement sera-t-il accessible à tous à temps? Commerçants, votre établissement sera-t-il accessible à tous à temps? Quels sont les établissements concernés? Qu est-ce qu un ERP? Est considéré comme Établissement Recevant du Public, tout lieu public

Plus en détail

L Agenda d Accessibilité Programmée L Ad AP. et l attestation d accessibilité. Accessibilité du 20 février 2015

L Agenda d Accessibilité Programmée L Ad AP. et l attestation d accessibilité. Accessibilité du 20 février 2015 L Agenda d Accessibilité Programmée L Ad AP et l attestation d accessibilité Accessibilité du 20 février 2015 Direction Départementale des Territoires et de la Mer de la Seine-Maritime Le constat L estimation

Plus en détail

Principes en matière de dépôt et de publications

Principes en matière de dépôt et de publications Principes en matière de dépôt et de publications Remarques préalables : Les notes présentées par le Registre de commerce et des sociétés (RCS) : sont de nature générale et ne visent pas la situation particulière

Plus en détail

Entrée en vigueur Conducteurs concernés article 1 de l ordonnance de 1958 :

Entrée en vigueur Conducteurs concernés article 1 de l ordonnance de 1958 : Décret n 2007-1340 du 11 septembre 2007 relatif à la qualification initiale et à la formation continue des conducteurs de certains véhicules affectés aux transports routiers de marchandises ou de voyageurs.

Plus en détail

2005-2015. 1 million d établissement recevant du public : commerce, théâtres, cinémas, cabinets libéraux, mairies, établissements scolaires, etc

2005-2015. 1 million d établissement recevant du public : commerce, théâtres, cinémas, cabinets libéraux, mairies, établissements scolaires, etc 2005-2015 12 millions de français déclarent avoir un problème important de santé depuis au moins 6 mois et rencontrer des difficultés importantes dans leur activité quotidienne ou avoir un accident de

Plus en détail

Bureaux AIM : déménagement réalisé

Bureaux AIM : déménagement réalisé N 90 Juin 2015 La Lettre AIM Objectif de la lettre : Transmettre à nos partenaires une information régulière sur nos activités et notre actualité, les services que nous sommes à même de leur proposer ainsi

Plus en détail

MAITRE D OUVRAGE : xxxxx «COMMERCE»

MAITRE D OUVRAGE : xxxxx «COMMERCE» DIAGNOSTIC DES CONDITIONS D ACCESSIBILITE DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5 éme CATEGORIE : COMMERCES MAITRE D OUVRAGE : xxxxx CONSULTATION POUR LA REALISATION D

Plus en détail

Direction Commerce-Tourisme L accessibilité pour tous dans les Etablissements Recevant du Public

Direction Commerce-Tourisme L accessibilité pour tous dans les Etablissements Recevant du Public Direction Commerce-Tourisme L accessibilité pour tous dans les Etablissements Recevant du Public Réunion d information La réglementation accessibilité La notion d accessibilité L accessibilité dans les

Plus en détail

La ville de Vence vous informe des dernières obligations liées à la mise en accessibilité des établissements recevant du public.

La ville de Vence vous informe des dernières obligations liées à la mise en accessibilité des établissements recevant du public. La ville de Vence vous informe des dernières obligations liées à la mise en accessibilité des établissements recevant du public. L Agenda d Accessibilité Programmée (Ad AP) est obligatoire pour tous les

Plus en détail

Agendas d accessibilité programmée. ERP et IOP. présenté par Eric Heyrman délégation ministérielle à l accessibilité

Agendas d accessibilité programmée. ERP et IOP. présenté par Eric Heyrman délégation ministérielle à l accessibilité Agendas d accessibilité programmée ERP et IOP présenté par Eric Heyrman délégation ministérielle à l accessibilité SOMMAIRE 1 - L accessibilité de tous, partout 2 - Les évolutions réglementaires 2.1 L

Plus en détail

Le permis de construire et les autres formalités

Le permis de construire et les autres formalités Cahier technique N 5 www.nancy.fr Autres cahiers disponibles : N 1 - Les enseignes dans la Ville N 2 - Les menuiseries et les vitrines dans la Ville N 3 - Le ravalement des façades dans la Ville N 4 -

Plus en détail

Ministère des affaires sociales et de la santé

Ministère des affaires sociales et de la santé Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau de l exercice, de la déontologie et du développement professionnel continu (RH2) Personne chargée

Plus en détail

Quelles constructions ne nécessitent pas de permis de construire?

Quelles constructions ne nécessitent pas de permis de construire? Quelles constructions ne nécessitent pas de permis de construire? De nombreuses extensions ou constructions n exigent pas de demande de permis de construire. Toutes les constructions extérieures et intérieures

Plus en détail

Accessibilité du cabinet infirmier aux personnes handicapées

Accessibilité du cabinet infirmier aux personnes handicapées Métier 6 Accessibilité du cabinet infirmier aux personnes handicapées La loi n 2005-102 du 11 février 2005 «pour l'égalité des droits, des chances, la participation à la citoyenneté des personnes handicapées»

Plus en détail

Elle doit dans tous les cas effectuer une démarche administrative. En cas de non-respect de la loi, des amendes sont prévues.

Elle doit dans tous les cas effectuer une démarche administrative. En cas de non-respect de la loi, des amendes sont prévues. VOS OBLIGATIONS LA LOI DU 11 FÉVRIER 2005 IMPOSE À TOUS LES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) UN CERTAIN NOMBRE D OBLIGATIONS visant à permettre à toutes les personnes, quel que soit leur handicap

Plus en détail

L Agenda d Accessibilité Programmée

L Agenda d Accessibilité Programmée 07 / 01 / 2015 L Agenda d Accessibilité Programmée DDTM du Gard SSB / BD Conforter l accessibilité L obligation pour tout ERP d être accessible aux personnes handicapées, au 1 er janvier 2015, n a pas

Plus en détail

Modifications des mesures de prévention des risques électriques sur les lieux de travail

Modifications des mesures de prévention des risques électriques sur les lieux de travail Modifications des mesures de prévention des risques électriques sur les lieux de travail Trois décrets du 30 août 2010 modifient les obligations de l employeur en cas d utilisation d installations électriques

Plus en détail

LE GUIDE DE L ACCESSIBILITE

LE GUIDE DE L ACCESSIBILITE LE GUIDE DE L ACCESSIBILITE LA REGLEMENTATION EVALUEZ L ACCESSIBILITE DE VOTRE COMMERCE : L AUTODIAGNOSTIC VOTRE ETABLISSEMENEMENT EST ACCESSIBLE VOTRE ETABLISSEMENT N EST PAS ACCESSIBLE ACCESSIBILITE

Plus en détail

PROJET DE TEXTE DECRET. relatif aux obligations de travaux d amélioration de la performance énergétique dans les bâtiments existants à usage tertiaire

PROJET DE TEXTE DECRET. relatif aux obligations de travaux d amélioration de la performance énergétique dans les bâtiments existants à usage tertiaire RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du logement, de l égalité des territoires et de la ruralité PROJET DE TEXTE DECRET relatif aux obligations de travaux d amélioration de la performance énergétique dans les

Plus en détail

FORMATION ACCESSIBILITE. Les établissements

FORMATION ACCESSIBILITE. Les établissements FORMATION ACCESSIBILITE Direction Départementale Des Territoires De l'isère Les établissements recevant du public DDT de DDT l'isère 38 - - SLC/QC - Mars 2013 1 ERP QUELQUES DEFINITIONS (code de la construction

Plus en détail

C est dans cette optique qu elle formule les observations suivantes :

C est dans cette optique qu elle formule les observations suivantes : Mars 2013 POSITION DE LA CGPME SUR LE PROJET DE LOI RELATIF A LA SÉCURISATION DE L EMPLOI DEPOSÉ SUR LE BUREAU DE L ASSEMBLÉE NATIONALE, NOTAMMENT SOUS L ANGLE DE LA CORRESPONDANCE AVEC L ACCORD NATIONAL

Plus en détail

Contexte. Quelle démarche pour vous raccorder à notre réseau de transport de gaz naturel?

Contexte. Quelle démarche pour vous raccorder à notre réseau de transport de gaz naturel? Quelle démarche pour vous raccorder à notre réseau de transport de gaz naturel? 1.0 1 er mars 2010 1 er mars 2010 Création Page 2 sur 8 Sommaire 1 VOTRE PROJET... 3 2 NOTRE RESEAU... 3 3 CONTACTS... 4

Plus en détail

MANDAT NON EXCLUSIF DE VENTE N

MANDAT NON EXCLUSIF DE VENTE N MANDAT NON EXCLUSIF DE VENTE N ENTRE LES SOUSIGNEES : La SCCV LES TERRASSES DE MOUISSEQUES, Société Civile Immobilière de Construction Vente au capital de 1 000 inscrite au RCS d EVRY sous le numéro 803

Plus en détail

Commercialisation de services touristiques (Nouveau régime en vigueur le 1 er janvier 2010)

Commercialisation de services touristiques (Nouveau régime en vigueur le 1 er janvier 2010) Commercialisation de services touristiques (Nouveau régime en vigueur le 1 er janvier 2010) I. LES PRINCIPES GENERAUX DE LA COMMERCIALISATION A. L Office de tourisme : un service public Le nouvel article

Plus en détail

Communauté de communes D Erdre et Gesvres Accessibilité aux ERP Jeudi 29 mars 2012

Communauté de communes D Erdre et Gesvres Accessibilité aux ERP Jeudi 29 mars 2012 Communauté de communes D Erdre et Gesvres Accessibilité aux ERP Jeudi 29 mars 2012 Département Commerce et Tourisme Chapitre 1 > Titre SOMMAIRE du chapitre. Préambule 1 Définition d un ERP et ses obligations

Plus en détail

Royaume du Maroc Ministère de l'equipement et du Transport

Royaume du Maroc Ministère de l'equipement et du Transport Royaume du Maroc Ministère de l'equipement et du Transport N : DL Rabat, le Note de présentation relative au projet d'arrêté du Ministre de l'equipement et du Transport relatif à l'autorisation pour l'ouverture

Plus en détail

INFORMATION PROFESSIONNELLE UCI n 10 2013 OBJET. Un arrêté précise les caractéristiques des détecteurs de fumée obligatoires dans tous

INFORMATION PROFESSIONNELLE UCI n 10 2013 OBJET. Un arrêté précise les caractéristiques des détecteurs de fumée obligatoires dans tous INFORMATION PROFESSIONNELLE UCI n 10 2013 RUBRIQUE Réglementation Arrêté du 5 février 2013 NOR : ETLL1126574A Journal officiel du 14 mars 2013 OBJET Un arrêté précise les caractéristiques des détecteurs

Plus en détail

OCTROI DE CONGÉS SANS TRAITEMENT ET DE CONGÉS SABBATIQUES À TRAITEMENT DIFFÉRÉ

OCTROI DE CONGÉS SANS TRAITEMENT ET DE CONGÉS SABBATIQUES À TRAITEMENT DIFFÉRÉ 417 POLITIQUE OCTROI DE CONGÉS SANS TRAITEMENT ET DE CONGÉS OBJECTIFS Définir un cadre général de référence et déterminer les normes et les critères relatifs à l octroi de congés sans traitement et de

Plus en détail

Conseil de la formation du Centre

Conseil de la formation du Centre Conseil de la formation du Centre CONVENTION DE SUBROGATION DE PAIEMENT Entre les soussignés : D une part, Le Conseil de la Formation de la Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat du Centre représenté

Plus en détail

4 ème Rencontre des Entrepreneurs de la Communauté de Communes. Mise en accessibilité de votre commerce ou de votre entreprise. Vendredi 28 juin 2013

4 ème Rencontre des Entrepreneurs de la Communauté de Communes. Mise en accessibilité de votre commerce ou de votre entreprise. Vendredi 28 juin 2013 4 ème Rencontre des Entrepreneurs de la Communauté de Communes Mise en accessibilité de votre commerce ou de votre entreprise Vendredi 28 juin 2013 Point d actualité Sommaire La mise en accessibilité de

Plus en détail

R E S U M E. Texte n DGI 2002/62 NOTE COMMUNE N 40/2002

R E S U M E. Texte n DGI 2002/62 NOTE COMMUNE N 40/2002 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2002/07/ 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2002/62 NOTE COMMUNE N 40/2002 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

DELIBERATION N 2015-41 DU 15 AVRIL 2015 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DE LA

DELIBERATION N 2015-41 DU 15 AVRIL 2015 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DE LA DELIBERATION N 2015-41 DU 15 AVRIL 2015 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DE LA MODIFICATION DU TRAITEMENT AUTOMATISE D INFORMATIONS NOMINATIVES

Plus en détail

AVENANT N 1 A LA DELEGATION DE SERVICE PUBLIC POUR L'EXPLOITATION, LA GESTION ET L EXTENSION DU PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE NANTES METROPOLE

AVENANT N 1 A LA DELEGATION DE SERVICE PUBLIC POUR L'EXPLOITATION, LA GESTION ET L EXTENSION DU PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE NANTES METROPOLE AVENANT N 1 A LA DELEGATION DE SERVICE PUBLIC POUR L'EXPLOITATION, LA GESTION ET L EXTENSION DU PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE NANTES METROPOLE Entre les soussignés : NANTES METROPOLE Communauté

Plus en détail

SANTÉ ETABLISSEMENTS DE SANTÉ. Personnel

SANTÉ ETABLISSEMENTS DE SANTÉ. Personnel SANTÉ ETABLISSEMENTS DE SANTÉ Personnel MINISTÈRE DE LA SANTÉ, DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA VIE ASSOCIATIVE Direction de l hospitalisation et de l organisation des soins Sous-direction des professions

Plus en détail

AGENDAS D ACCESSIBILITÉ PROGRAMMÉE L ESSENTIEL. Janvier 2015

AGENDAS D ACCESSIBILITÉ PROGRAMMÉE L ESSENTIEL. Janvier 2015 AGENDAS D ACCESSIBILITÉ PROGRAMMÉE L ESSENTIEL Janvier 2015 L ACCESSIBILITÉ DE TOUS, PARTOUT Les évolutions réglementaires l attestation d accessibilité l Agenda d Accessibilité Programmée la commission

Plus en détail

LA MEDECINE DU TRAVAIL Conditions d accès. Médecine du travail et de prévention

LA MEDECINE DU TRAVAIL Conditions d accès. Médecine du travail et de prévention LA MEDECINE DU TRAVAIL Conditions d accès Médecine du travail et de prévention février 2006 1 Les trois voies d accès : Les conditions requises pour exercer la médecine du travail sont énumérées à l article

Plus en détail

CRITERES PEDAGOGIQUES

CRITERES PEDAGOGIQUES CRITERES DE PRISE EN CHARGE DES ACTIONS DE FORMATION Vous trouverez ci-après les critères pédagogiques et financiers ainsi que des informations complémentaires actualisées qu il vous est nécessaire de

Plus en détail

INFORMATION PROFESSIONNELLE UCI n 43 2014

INFORMATION PROFESSIONNELLE UCI n 43 2014 INFORMATION PROFESSIONNELLE UCI n 43 2014 RUBRIQUE Réglementation OBJET Simplification des réglementations relatives aux installations dédiées à la recharge des véhicules électriques et aux locaux à vélos

Plus en détail

Conséquences de la loi handicap 2005 sur le règlement de sécurité ERP

Conséquences de la loi handicap 2005 sur le règlement de sécurité ERP Conséquences de la loi handicap 2005 sur le règlement de sécurité ERP Evacuation des personnes en situation de handicap Le contexte Les modifications réglementaires: Les modifications du CCH La modification

Plus en détail

Le diagnostic consiste à réaliser un état des lieux de l accessibilité de chacun des bâtiments.

Le diagnostic consiste à réaliser un état des lieux de l accessibilité de chacun des bâtiments. DIAGNOSTIC «ACCESSIBILITE AUX HANDICAPES» afin de se mettre en conformité pour accueillir l ensemble de votre clientèle quelque soit son handicap au 1 er janvier 2015 Le diagnostic consiste à réaliser

Plus en détail

Arrêté du 11 Avril 2012

Arrêté du 11 Avril 2012 Arrêté du 11 Avril 2012 Après plusieurs années de concertation entre les autorités et les différentes parties, l arrêté ministériel du 11 avril 2012 a fixé les conditions de développement du secteur des

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits n MDE-2013-83

Décision du Défenseur des droits n MDE-2013-83 Décision du Défenseur des droits n MDE-2013-83 RESUME ANONYMISE DE LA DECISION Décision n MDE-2013-83 du 22 avril 2013 relative la scolarisation d un enfant porteur de handicap Domaine(s) de compétence

Plus en détail

LES AGENDAS D ACCESSIBILITE PROGRAMMEE (AdAP)

LES AGENDAS D ACCESSIBILITE PROGRAMMEE (AdAP) LES AGENDAS D ACCESSIBILITE PROGRAMMEE (AdAP) QU EST-CE Q UN ADAP? L Ad AP est donc un engagement de procéder aux travaux de mise en accessibilité d un ERP qui doit comporter : une analyse des actions

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division d appel Décision relative à une demande de permission d en appeler

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division d appel Décision relative à une demande de permission d en appeler [TRADUCTION] Citation : C. C. c. Ministre de l Emploi et du Développement social, 2015 TSSDA 358 N o d appel : AD-13-631 ENTRE : C. C. Demanderesse et Ministre de l Emploi et du Développement social (anciennement

Plus en détail

Les Ad AP Agenda d Accessibilité Programmée Dispositions réglementaires

Les Ad AP Agenda d Accessibilité Programmée Dispositions réglementaires Agenda d Accessibilité Programmée Dispositions réglementaires Définition de l Agenda d accessibilité Programmée L'échéance du 1er janvier 2015 pour la mise en accessibilité des ERP existants ne pouvant

Plus en détail

accessibilité > Les établissements recevant du public > Les installations ouvertes au public

accessibilité > Les établissements recevant du public > Les installations ouvertes au public accessibilité l essentiel > Les établissements recevant du public > Les installations ouvertes au public Loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et

Plus en détail

Le Ministre de l intérieur. OBJET : Gestion du patrimoine immobilier des préfectures - rénovation des installations électriques.

Le Ministre de l intérieur. OBJET : Gestion du patrimoine immobilier des préfectures - rénovation des installations électriques. DIRECTION DE LA PROGRAMMATION, DES AFFAIRES FINANCIERES ET IMMOBILIERES LE 30 jjuillet 1999 SOUS-DIRECTION DES AFFAIRES IMMOBILIERES BUREAU DES AFFAIRES IMMOBILIERES DE L'ADMINISTRATION TERRITORIALE REF.

Plus en détail

DEMANDES DE PROROGATION DE DELAIS DE DEPÔT D AD AP

DEMANDES DE PROROGATION DE DELAIS DE DEPÔT D AD AP DEMANDES DE PROROGATION DE DELAIS DE DEPÔT D AD AP La présente note vise à éclaircir les différents motifs et les différentes procédures à suivre pour prétendre à une prorogation de délai de dépôt d une

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOLIDARITÉS Arrêté du 18 avril 2007 modifiant l arrêté du 26 janvier 2006 modifié relatif aux conditions de formation de l auxiliaire

Plus en détail

Kit d informations Complémentaire santé à destination du réseau Manpower

Kit d informations Complémentaire santé à destination du réseau Manpower Kit d informations Complémentaire santé à destination du réseau Manpower Table des matières 1. Procédure de résiliation de la mutuelle individuelle d un intérimaire.... 2 2. Accès au compteur d heures

Plus en détail

LETTRE DE MISSION. Remarque :

LETTRE DE MISSION. Remarque : LETTRE DE MISSION Remarques : Dans le cas où le CIF envisagerait, avec son client, dès le début de la mission, une opération d intermédiation, il est demandé de construire une lettre de mission en 2 parties

Plus en détail

La réglementation accessibilité

La réglementation accessibilité Direction Départementale des Territoires et de la Mer - Service Appui aux Collectivités et Bâtiment - Unité Bâtiment Durable La réglementation accessibilité Information des commerçants Introduction Notions

Plus en détail

Décision unilatérale de l association Espoir 54 instituant un régime de frais de santé

Décision unilatérale de l association Espoir 54 instituant un régime de frais de santé Lettre remise en main propre contre émargement à chaque salarié ou envoyée par recommandé avec demande d avis de réception Décision unilatérale de l association Espoir 54 instituant un régime de frais

Plus en détail

CREG AVIS A 2000/012-D COMMISSION DE REGULATION DE L ELECTRICITE ET DU GAZ

CREG AVIS A 2000/012-D COMMISSION DE REGULATION DE L ELECTRICITE ET DU GAZ CREG Commission de Régulation de l Electricité et du Gaz Rue de l Industrie 26-38 1040 Bruxelles Tél. 02/289.76.11 Fax 02/289.76.09 COMMISSION DE REGULATION DE L ELECTRICITE ET DU GAZ AVIS A 2000/012-D

Plus en détail

Rendre son établissement accessible à tous les publics

Rendre son établissement accessible à tous les publics Rendre son établissement accessible à tous les publics Rendre son établissement accessible à tous les publics Enjeu important : 13 % de la population française déclare éprouver une gêne dans ses déplacements

Plus en détail

JORF n 0303 du 31 décembre 2010. Texte n 91

JORF n 0303 du 31 décembre 2010. Texte n 91 Le 13 octobre 2011 JORF n 0303 du 31 décembre 2010 Texte n 91 ARRETE Arrêté du 30 décembre 2010 fixant les modèles de contrats types devant être signés par les professionnels de santé exerçant à titre

Plus en détail

B.S.P. SARL Maîtrise d'œuvre, Construction, rénovation

B.S.P. SARL Maîtrise d'œuvre, Construction, rénovation Le présent contrat de maîtrise d œuvre concerne l opération définie ci-après : Objet : Construction d une villa Adresse : PARTIE CONTRACTANTES : entre les soussignés : M. et Mme Demeurant ensemble à :

Plus en détail

d accessibilité AMF - GAP 1

d accessibilité AMF - GAP 1 Conforter la politique d accessibilité L Agenda d Accessibilité Programmée AMF - GAP 1 Conforter l accessibilité Le Premier ministre demande un rapport à la sénatrice Claire-Lise Campion sur l accessibilité

Plus en détail

Energie-bois Suisse Neugasse 6 8005 Zürich Téléphone 044 250 88 11 Fax 044 250 88 22 info@energie-bois.ch www.energie-bois.ch www.suisseenergie.

Energie-bois Suisse Neugasse 6 8005 Zürich Téléphone 044 250 88 11 Fax 044 250 88 22 info@energie-bois.ch www.energie-bois.ch www.suisseenergie. Energie-bois Suisse Neugasse 6 8005 Zürich Téléphone 044 250 88 11 Fax 044 250 88 22 info@energie-bois.ch www.energie-bois.ch www.suisseenergie.ch Zurich, 12.01.2015 Révision globale de la législation

Plus en détail

Agenda d Accessibilité Programmé (AD AP) RAPPORT TECHNIQUE POUR UN PATRIMOINE (ERP/IOP)

Agenda d Accessibilité Programmé (AD AP) RAPPORT TECHNIQUE POUR UN PATRIMOINE (ERP/IOP) Agenda d Accessibilité Programmé (AD AP) RAPPORT TECHNIQUE POUR UN PATRIMOINE (ERP/IOP) COMMUNE DE CONGENIES La Bourse 30111 CONGENIES N d affaire Rapport version Date du rapport 000767301500021 1 03/06/2015

Plus en détail

MODE D'EMPLOI DU SITE CREDIT-PACK, les fonctionnalités de votre outil

MODE D'EMPLOI DU SITE CREDIT-PACK, les fonctionnalités de votre outil MODE D'EMPLOI DU SITE CREDIT-PACK, les fonctionnalités de votre outil La fonction de base Le site Crédit-Pack est un extranet qui vous offre plusieurs fonctionnalités. L objectif principal de cet outil

Plus en détail

Notice d application de la réforme relative aux guides-conférenciers. et à la délivrance des cartes professionnelle

Notice d application de la réforme relative aux guides-conférenciers. et à la délivrance des cartes professionnelle Notice d application de la réforme relative aux guides-conférenciers et à la délivrance des cartes professionnelle Le décret n 930-2011 du 1 er août 2011, publié au Journal Officiel du 4 août 2011, modifie

Plus en détail

PREAMBULE. Ce SPANC dont le technicien é été recruté début 2007, est effectif depuis le 13 octobre 2006. Ce service est assuré par M.LAB Gaëtan.

PREAMBULE. Ce SPANC dont le technicien é été recruté début 2007, est effectif depuis le 13 octobre 2006. Ce service est assuré par M.LAB Gaëtan. PREAMBULE Dans le cadre de la mise en œuvre de la loi sur l'eau du 03 janvier 1992 la Communauté de Communes de la Haute-Vallée de l'ognon a reçu de ses 12 communes membres la responsabilité de mettre

Plus en détail

LES ACTES ADMINISTRATIFS en EPLE

LES ACTES ADMINISTRATIFS en EPLE LES ACTES ADMINISTRATIFS en EPLE I. Définition Acte juridique Il crée des droits et des obligations au profit ou à la charge des personnes auxquelles il s'applique. Acte individuel Il s'impose directement

Plus en détail

MODALITES D INSCRIPTION AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE COMMISSAIRES AUX COMPTES

MODALITES D INSCRIPTION AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE COMMISSAIRES AUX COMPTES MODALITES D INSCRIPTION AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE COMMISSAIRES AUX COMPTES 2015 Rappel : 1. Les stagiaires inscrits avant le 1 er juillet 2013 ne sont pas concernés par les nouvelles conditions

Plus en détail

REUSSIR L ACCESSIBILITE DANS LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC. L AGENDA D ACCESSIBILITE PROGRAMMEE (Ad AP)

REUSSIR L ACCESSIBILITE DANS LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC. L AGENDA D ACCESSIBILITE PROGRAMMEE (Ad AP) REUSSIR L ACCESSIBILITE DANS LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC L AGENDA D ACCESSIBILITE PROGRAMMEE (Ad AP) L Ad AP : pourquoi? La loi du 11 février 2005 prévoyait un délai de 10 ans pour la mise en

Plus en détail

MAIRIE DE JOUY-SUR-MORIN 11 place du Bouloi 77320 Jouy-sur-Morin Tél. : 01 64 04 07 07 Fax : 01 64 20 32 94 mairie-de-jouy-sur-morin@wanadoo.

MAIRIE DE JOUY-SUR-MORIN 11 place du Bouloi 77320 Jouy-sur-Morin Tél. : 01 64 04 07 07 Fax : 01 64 20 32 94 mairie-de-jouy-sur-morin@wanadoo. MAIRIE DE JOUY-SUR-MORIN 11 place du Bouloi 77320 Jouy-sur-Morin Tél. : 01 64 04 07 07 Fax : 01 64 20 32 94 mairie-de-jouy-sur-morin@wanadoo.fr Marché public de prestations intellectuelles ***** Elaboration

Plus en détail

Service Technique de l Habitat Séminaire ravalement 07/02/2014

Service Technique de l Habitat Séminaire ravalement 07/02/2014 Missions du STH Service Technique de l Habitat Séminaire ravalement 07/02/2014 Direction du Logement et de l Habitat Service Technique de l Habitat La procédure de ravalement Le cadre réglementaire Si

Plus en détail

LOI 76-020 du 16 juillet 1976 portant normalisation de la comptabilité au Zaïre (telle que modifiée par l ordonnance 81-017 du 3 avril 1981)

LOI 76-020 du 16 juillet 1976 portant normalisation de la comptabilité au Zaïre (telle que modifiée par l ordonnance 81-017 du 3 avril 1981) LOI 76-020 du 16 juillet 1976 portant normalisation de la comptabilité au Zaïre (telle que modifiée par l ordonnance 81-017 du 3 avril 1981) JO n 16 du 15 août 1976 TITRE I. DISPOSITIONS PRÉLIMINAIRES

Plus en détail

PLAN LOCAL d'urbanisme

PLAN LOCAL d'urbanisme PLAN LOCAL d'urbanisme Approuvé HOLTZWIHR 3. Orientations d Aménagement et de Programmation Le REVISION Approuvée par Délibération du Conseil Municipal du Le Maire SOMMAIRE Préambule... 2 1. La mise en

Plus en détail

LES PROGRAMMES D AIDE FINANCIÈRE DE DERNIER RECOURS ET L AVOIR LIQUIDE (SOMMES D ARGENT ET ACTIFS)

LES PROGRAMMES D AIDE FINANCIÈRE DE DERNIER RECOURS ET L AVOIR LIQUIDE (SOMMES D ARGENT ET ACTIFS) LES PROGRAMMES D AIDE FINANCIÈRE DE DERNIER RECOURS ET L AVOIR LIQUIDE (SOMMES D ARGENT ET ACTIFS) Lorsque vous faites une demande d admission au Programme d aide sociale ou au Programme de solidarité

Plus en détail

Prime(s) communale(s) «Eco-Logis» Règlement et Conditions d octroi

Prime(s) communale(s) «Eco-Logis» Règlement et Conditions d octroi Administration communale de Flémalle Prime(s) communale(s) «Eco-Logis» Règlement et Conditions d octroi TITRE 1 DISPOSITIONS GENERALES Article 1 On entend par : Demandeur : Toute personne physique qui

Plus en détail

NOUVELLE CARTE DE SEJOUR TEMPORAIRE POUR LES STAGIAIRES ETRANGERS

NOUVELLE CARTE DE SEJOUR TEMPORAIRE POUR LES STAGIAIRES ETRANGERS N 114 - SOCIAL n 58 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 21 juillet 2009 ISSN 1769-4000 NOUVELLE CARTE DE SEJOUR TEMPORAIRE POUR LES STAGIAIRES ETRANGERS L essentiel La loi du 24 juillet 2006

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION DE TRAVAUX au titre de l ACCESSIBILITE et de la SECURITE des ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC

DEMANDE D AUTORISATION DE TRAVAUX au titre de l ACCESSIBILITE et de la SECURITE des ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC CADRE RESERVE A L ADMINISTRATION Date de début possible des travaux A T R Date de dépôt Département Commune Année N dossier DEMANDE D AUTORISATION DE TRAVAUX au titre de l ACCESSIBILITE et de la SECURITE

Plus en détail

Classement sonore des infrastructures de transports terrestres

Classement sonore des infrastructures de transports terrestres PRÉFET DU GARD Direction Départementale des Territoires et de la Mer Service Environnement et Forêt Unité Intégration de l Environnement Classement sonore des infrastructures de transports terrestres Le

Plus en détail

Communauté de Communes

Communauté de Communes Communauté de Communes de la Vallée de la Bièvre REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE Le présent règlement a été adopté par délibération du conseil communautaire de la Communauté de Communes

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L ACCOMPAGNEMENT DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5ÈME CATÉGORIE AUX NOUVELLES NORMES D ACCESSIBILITÉ

CAHIER DES CHARGES POUR L ACCOMPAGNEMENT DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5ÈME CATÉGORIE AUX NOUVELLES NORMES D ACCESSIBILITÉ CAHIER DES CHARGES POUR L ACCOMPAGNEMENT DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5ÈME CATÉGORIE AUX NOUVELLES NORMES D ACCESSIBILITÉ 1. CONTEXTE La loi du 11 février 2005 exprime le principe «d accès

Plus en détail

Règlement applicable à la liquidation partielle. Adopté par le Conseil de fondation lors de sa séance du 17 novembre 2011

Règlement applicable à la liquidation partielle. Adopté par le Conseil de fondation lors de sa séance du 17 novembre 2011 Règlement applicable à la liquidation partielle Adopté par le Conseil de fondation lors de sa séance du 17 novembre 2011 Valable dès le 1 er janvier 2005 TABLE DES MATIÈRES Page 1 But du règlement 1 2

Plus en détail

Paris, le 18 novembre 2013. le recteur de l académie de Paris chancelier des universités

Paris, le 18 novembre 2013. le recteur de l académie de Paris chancelier des universités Paris, le 18 novembre 2013 Affaire suivie par : Division des écoles Nadia BAUDRAS Gestionnaire bureau DE2 Tél : 01 44 62 42 11 nadia.baudras@ac-paris.fr Sabine REBOURS chef de bureau sabine.rebours@ac-paris.fr

Plus en détail