Note de conjoncture de l Artisanat des Pays de la Loire

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Note de conjoncture de l Artisanat des Pays de la Loire"

Transcription

1 Note de conjoncture de l Artisanat des Pays de la Loire 1er semestre Edition juillet 2014 Ce semestre, que retenir dans l artisanat régional? Pour mémoire, le second semestre 2013 avait été marqué par une baisse d activité et une inquiétude grandissante pour une majorité des artisans interrogés. Au cours de ce premier semestre 2014, le ressenti général des dirigeants est un peu moins défavorable vis-à-vis de la situation économique actuelle. Même si plus d un tiers des dirigeants expriment encore une baisse d activité, l emploi est maintenu dans les trois quarts des entreprises. La situation financière reste stable pour près de la moitié des entreprises. Pour les mois à venir, globalement, les artisans sont davantage confiants mais restent prudents dans leurs prévisions : stabilité de l activité et maintien de l effectif. Pour autant, ces observations sont à nuancer selon les métiers et les territoires. L artisanat dans les Pays de la Loire L artisanat représente en Pays de la Loire salariés, entreprises et aprentis, soit : 1 emploi sur 6 2 établissements sur 6 2 apprentis sur 4 1 création d entreprise sur 4

2 Activité Historique stable 4 53% 51% 55% 52% 53% En termes de volume d activité réalisé, l appréciation des artisans est quasiment identique à celui du semestre précédent, plus d un tiers des dirigeants expriment encore une baisse d activité. Toutefois, des tendances positives sont à retenir : - le ressenti des dirigeants est un peu moins défavorable vis-à-vis du contexte économique (les opinions négatives reculent de 6 points par rapport au semestre précédent), - les optimistes redeviennent majoritaires dans tous les secteurs (55% des dirigeants interrogés contre ). Pour les mois à venir, les perspectives s améliorent et s orientent davantage vers une stabilité de l activité (63% contre 53%). en baisse en hausse 3 37% 33% 34% 31% 32% 25% 25% 25% 22% 24% 14% 14% Réalisations 1er semestre 2014 Prévisions 2nd semestre % 63% 10% 4 51% 33% 40% % 31% 61% 7% 43% 40% 27% 60% 4 34% % 51% 2 70% 12% 22% % en hausse stable en baisse ALIMENTATION : La moitié des entreprises a enregistré une stabilité de l activité (c est le reflet des métiers de la boulangerie). Toutefois, la part des entreprises concernées par une baisse d activité reste importante, les métiers de la viande sont les plus concernés. Pour la période à venir, la moitié des artisans se dit «juste confiant» sur l évolution de l activité. Et l inquiétude demeure, principalement dans les métiers de la boulangerie. La situation économique est toujours perçue comme défavorable par les trois quarts des chefs d entreprise. Malgré tout, huit entreprises sur dix envisagent une hausse ou stabilité d activité. Les dirigeants de ce secteur expriment les prévisions les plus positives. BÂTIMENT : Ce semestre est synonyme d inquiétude. Si la moitié des artisans peine à maintenir une activité stable, ils sont désormais 3 (contre 27% ) à avoir connu une baisse de leur activité, en particulier dans les métiers du gros œuvre. Paradoxalement, la confiance des dirigeants se rétablit timidement : 54% sont «juste confiant» voire optimistes. Et ils sont moins nombreux à juger le contexte économique défavorable (70% contre 74%). Les perspectives de fin d année tendent vers davantage de stabilité, bien que les carnets de commande ne soient pas plus garnis. À l image du semestre écoulé, les prochains mois s annoncent moins difficiles pour les métiers du second œuvre. PRODUCTION : Depuis plusieurs semestres, les entreprises déclarent une baisse d activité. Ils sont désormais 40%. Cependant, deux métiers se distinguent par une hausse du niveau d activité : la fabrication de vêtement et l imprimerie. Pour le semestre à venir, la confiance des chefs d entreprise se partage entre optimisme et pessimisme. Parallèlement, ils sont moins nombreux à percevoir la situation économique comme défavorable (73% contre 82%). Les prévisions pour les mois à venir sont plus positives que précédemment : ils sont contre à envisager une hausse d activité. RÉPARATION & SERVICES : Longtemps fragilisée, l activité du secteur semble connaître une certaine embellie, principalement grâce aux métiers des soins à la personne. Une entreprise sur deux déclare avoir connu une activité stable et même une sur cinq une activité en hausse. Toutefois, avec plus du tiers enregistrant une baisse d activité, les métiers de la restent encore en situation délicate. Plus de sept artisans sur dix jugent la situation économique défavorable. Ils sont néanmoins de nouveau majoritairement «juste confiant» et optimistes. Les prévisions d activité pour la seconde partie de l année laissent entrevoir une confirmation de cette récente tendance.

3 Historique Emploi stable 72% 7 74% % 74% 7 71% Les trois quarts des entreprises ont maintenu leur effectif durant le premier semestre Elles ont été un peu moins nombreuses à recruter. Les embauches ont surtout concerné les métiers de la. À contrario, les baisses d effectifs ont été plus présentes dans le Bâtiment (1). Pour les mois à venir, les effectifs devraient continuer à se maintenir dans près de huit entreprises sur dix. en hausse en baisse % 12% 10% 10% 11% 14% 12% 10% 11% 12% 12% Réalisations 1er semestre 2014 Prévisions 2nd semestre % % 10% 12% 73% 10% 71% 7 4% 12% 73% 1 77% 7% 1 75% 81% 11% 80% 12% 10% 81% 3% 90% 7% 7% 87% en hausse stable en baisse ALIMENTAIRE La stabilité de l activité, observée sur la période écoulée, s est accompagnée d un maintien significatif des effectifs. Pour le semestre à venir, mêmes si les prévisions restent prudentes et tournées vers une stabilité de l emploi, quelques dirigeants envisagent de recruter, principalement des apprentis. BÂTIMENT Les tendances en matière d emploi ne se sont guère améliorées en un semestre : une entreprise sur six constate à nouveau une diminution de son effectif et les dynamiques d embauche s amenuisent un peu. Si les baisses d effectifs concernent davantage les Contrats à Durée Indéterminée, cette part s est tout de même amoindrie depuis le semestre dernier (44% contre 5). Les apprentis ont également été plus préservés que précédemment. Les perspectives en matière d emploi restent préoccupantes, puisque les dirigeants sont plus nombreux à envisager une réduction de leur effectif. PRODUCTION Les entreprises ont été plus nombreuses à embaucher (1 contre ). La chaudronnerie est le métier où les embauches ont été les plus importantes (25%). Pour l ensemble du secteur, les recrutements concernent principalement des Contrats à Durée Indéterminée. Pour les mois à venir, les entreprises envisagent davantage de recruter, particulièrement en chaudronnerie. RÉPARATION & SERVICES Les effectifs salariés ont été stables pour plus de huit entreprises sur dix. Les prévisions pour les six prochains mois sont quasi identiques au réalisé des six derniers mois. L embellie d activité entrevue ne se concrétise pas en termes de création d emplois.

4 Investissement La proportion d entreprises ayant investi reste à peu près au même niveau qu au semestre précédent (2), principalement pour renouveler et accroitre le parc matériel, machine et/ou véhicule. Cette part est en léger recul dans les secteurs de la et de l ; ce dernier conserve un niveau d investissements relativement élevé (34%) au regard de la situation économique et des autres secteurs. À noter : les métiers des services et du gros œuvre dans le Bâtiment ont davantage investi qu auparavant. À l instar des semestres précédents, les prévisions restent prudentes : seuls 1 des artisans prévoient d investir d ici la fin de l année. Ces projets pourraient permettre notamment de renouveler du matériel, machine et/ou véhicule ainsi que d acquérir et/ou aménager des locaux. Historique non % % 71% 72% oui 34% 31% 33% 34% 34% 34% 32% Réalisations 1er semestre 2014 Prévisions 2nd semestre % 64% 1 34% 6 62% 65% 2 54% 2 72% % 67% 2 72% 63% 80% 21% 65% 14% 30% 70% 62% oui non ne sait pas non oui Trésorerie Au cours du semestre écoulé, la situation financière des entreprises reste stable pour près de la moitié des entreprises dans les secteurs de l, de la et de la & Services. Elle est plus délicate dans le secteur du Bâtiment. Plus de quatre dirigeants sur dix expriment encore une trésorerie dégradée. Cela concerne plus particulièrement les métiers de la boulangerie, du second œuvre, de la fabrication de meubles et de vêtements ainsi que les soins à la personne. Historique stabilisée dégradée améliorée 54% 54% % 55% 4 44% 43% 42% % 33% 10% 11% Réalisations 1er semestre % 42% 4 43% 45% 4 41% 3 54% 43% 4 41% 51% dégradée stabilisée améliorée 7% 11% 10%

5 Que retenir dans l artisanat départemental? Loire-Atlantique (44) Le léger sursaut plus favorable observé fin 2013 ne s est pas confirmé. Seulement 4 des dirigeants déclarent une stabilité de leur activité, 40% déplorent une baisse : - le Bâtiment subit à nouveau une conjoncture économique défavorable, - la et la peinent à préserver leur niveau d activité, - les Services tendent cette fois vers une plus large stabilité. Les perspectives paraissent moins préoccupantes : - 64% des entreprises prévoient une stabilité de leur activité, voire une hausse ; - les artisans en et sont les plus pessimistes. Mayenne (53) Contrairement à ce qui avait été annoncé au semestre passé : - un tiers des artisans a investi, - l activité s est bien améliorée pour 55% d entre eux, - et le carnet de commandes est passé de «peu garni» à normal pour 54%. Pour les six prochains mois, l embellie continue à percer : - les deux tiers annoncent une activité stable, - 22 % des artisans pensent investir, - 75 % maintiendront leur effectif. Sarthe (72) Avec un niveau d activité davantage marqué par la stabilité ( des entreprises), des signes d amélioration sont visibles : - la conjoncture économique est jugée moins défavorable, - la confiance dans les mois à venir (5) prend le dessus sur l inquiétude du semestre précédent (4), - la trésorerie s est stabilisée alors qu elle s était principalement dégradée au semestre précédent, - la baisse de l emploi ne concerne que 12% des entreprises (contre 1 précédemment). Toutefois, les entreprises ont moins investi. Pour le semestre à venir, la prudence reste de mise avec une stabilité de l activité très marquée (74% contre au semestre précédent) et les prévisions d investissement concernent seulement des entreprises. En matière d emploi, ce sont toujours 8 des dirigeants qui pensent pouvoir stabiliser voire augmenter leur effectif. Les intentions d embauche semblent miser sur l apprentissage plus qu à l accoutumée Vendée (85) L activité s est encore ralentie au cours du premier semestre 2014 pour plus d un tiers des entreprises (notamment dans l ). Les carnets de commande sont jugés «peu garni» (43% contre 3), notamment dans le Bâtiment. La situation financière reste préoccupante pour plus de quatre entreprises sur dix. Dans un contexte économique jugé défavorable par 77% des dirigeants, les signes positifs sont rares : - 8 des entreprises ont stabilisé voire augmenté leur effectif (contre 85%) ; - les entreprises ont été un peu plus nombreuses à investir (2 contre 24%). En revanche, 54% des artisans sont inquiets/ pessimistes pour les prochains mois ; 1 d entre eux envisagent une réduction d effectif et les projets d investissement sont limités. 85 Maine-et-Loire (49) Dans un contexte économique jugé peu favorable par près de trois quarts des dirigeants artisanaux, le premier semestre 2014 a été marqué par une très légère amélioration de la situation au regard des éléments suivants : - une entreprise sur cinq a connu une hausse d activité, notamment dans les métiers de la et des Services, - moins du tiers des entreprises ont vu leur activité diminuer, - les effectifs salariés ont été stables, voire en hausse, pour près de neuf entreprises sur dix, - regain d un certain optimisme (61 % contre 53%). Les prévisions pour les mois à venir semblent confirmer la tendance observée.

6 Les métiers de l artisanat Le secteur de l comprend les activités de la boulangerie pâtisserie confiserie, boucherie charcuterie, plats à emporter (crêpes, pizzas ) et poissonnerie. Le secteur de la comprend les activités de l agroalimentaire, l imprimerie et la sérigraphie, les laboratoires de photos, l ameublement, la métallurgie et le travail des métaux, la mécanique générale et la sous-traitance pour l industrie de production, etc. Le secteur du Bâtiment et de la Construction comprend les activités de gros oeuvre (maçonnerie, charpente...), de second oeuvre (peinture, plâtrerie, électricité, plomberie, chauffage...), de terrassement, de génie civil Le secteur des Services et de la comprend les soins à la personne (salons de coiffure et d esthétique), les fleuristes, la cordonnerie, la réparation d appareils électroménagers, les retouches vestimentaires, la blanchisserie pressing laverie, les taxis et ambulances, la réparation et l entretien de véhicules automobiles, cycles et motos Nous contacter Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat 6, Boulevard des Pâtureaux SAINTE-LUCE-SUR-LOIRE cedex Tél Fax Courriel : Site : Chambre de Métiers et de l Artisanat de Loire-Atlantique 5, Allée des Liards BP SAINTE-LUCE-SUR-LOIRE cedex Tél Fax Courriel : Site : Chambre de Métiers et de l Artisanat de Maine-et-Loire 5, Rue Darwin BP ANGERS cedex 01 Tél Fax Courriel : Site : Chambre de Métiers et de l Artisanat de la Mayenne 39, Quai Gambetta CS LAVAL cedex Tél Fax Courriel : Site : Chambre de Métiers et de l Artisanat de la Sarthe 5 Cour Etienne-Jules MAREY - CS LE MANS cedex 02 Tél Fax Courriel : Site : Chambre de Métiers et de l Artisanat de la Vendée 35, Rue Sarah Bernhardt CS LA-ROCHE-SUR-YON cedex Tél Fax Courriel : Site : Rédacteurs : Audrey BEAUFORT (CRMA), Véronique CAREIL (CRMA), Fabienne JOUBREL (CMA 53), Philippe LAMOUR (CMA 49), Marion LE CORRE (CMA 44), Catherine LICOT (CMA 85) et Stéphane PENNETIER (CMA 72). Méthodologie : L enquête a été réalisée en juin 2014 auprès d un échantillon d entreprises artisanales représentatif par activité.

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT DES PAYS DE LA LOIRE 2nd semestre 2013 - Edition Janvier 2014 Au cours du second semestre, l activité a été contrastée. Même si le nombre d artisans déclarant une hausse

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT DES PAYS DE LA LOIRE 2nd semestre 2010 - Edition Janvier 2011 L'amélioration de l'activité dans les entreprises artisanales ligériennes constatée avant l'été 2010 se

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT DES PAYS DE LA LOIRE - Edition Février 2010 Le ralentissement d'activité, observé depuis 2008, demeure mais ne s'est pas accentué au cours du second semestre 2009. La

Plus en détail

Note de conjoncture de l Artisanat des Pays de la Loire

Note de conjoncture de l Artisanat des Pays de la Loire Note de conjoncture de l Artisanat des Pays de la Loire 2nd semestre 2014 - Edition janvier 2015 Ce semestre, que retenir dans l artisanat régional? Ce semestre s inscrit dans la continuité du précédent

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité LEGER REGAIN D ACTIVITE EN DEBUT D ANNEE 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité LEGER REGAIN D ACTIVITE EN DEBUT D ANNEE 2015 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE N 11 - Janvier Edition Lyon Rhône LEGER REGAIN D ACTIVITE EN DEBUT D ANNEE Au cours des derniers mois de l année, le niveau d activité

Plus en détail

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION LIMOUSIN

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION LIMOUSIN TENDANCES RÉGIONALES RÉGION LIMOUSIN Août 29 Tous les commentaires s'appliquent à des données corrigées des variations saisonnières. LIMOUSIN Tendances régionales Août 29 Page 1 sur 8 Vue d ensemble de

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE DES CCI D AQUITAINE

NOTE DE CONJONCTURE DES CCI D AQUITAINE NOTE DE CONJONCTURE DES CCI D AQUITAINE METHODOLOGIE D ENQUETE Ressenti des chefs d entreprise sur le 2 nd semestre 2013 et perspectives pour le semestre à venir Enquête réalisée en collaboration avec

Plus en détail

Une amélioration qui demande confirmation

Une amélioration qui demande confirmation JANVIER 2016 Une amélioration qui demande confirmation 2015 s avère plus favorable que prévu pour les TPE-PME de Rhône-Alpes. Contrairement aux années précédentes, les entreprises qui déclarent un chiffre

Plus en détail

ENQUETE CONJONCTURE 1 ER SEMESTRE 2013

ENQUETE CONJONCTURE 1 ER SEMESTRE 2013 ENQUETE CONJONCTURE 1 ER SEMESTRE 2013 Enquête réalisée par mail sur la période du 6 au 13 juin 2013 Préambule : Depuis fin 2011, la Chambre de métiers et de l artisanat réalise une enquête de conjoncture

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE. N 12 - Edition Lyon Rhône Mai 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE. N 12 - Edition Lyon Rhône Mai 2015 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE N 12 - Edition Lyon Rhône Mai UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE L activité économique des entreprises artisanales du Rhône rencontrent

Plus en détail

STABILISATION RELATIVE EN ATTENDANT LA REPRISE

STABILISATION RELATIVE EN ATTENDANT LA REPRISE Suivez l activité des entreprises du Rhône NOTE DE CONJONCTURE 1 er trimestre 2014 STABILISATION RELATIVE EN ATTENDANT LA REPRISE Malgré une fin d année 2013 conclue avec un regain d'activité et des perspectives

Plus en détail

UNE CONJONCTURE PLUS FAVORABLE CE TRIMESTRE

UNE CONJONCTURE PLUS FAVORABLE CE TRIMESTRE NOTE DE CONJONCTURE Suivez l actualité des entreprises de la Drôme 2ème trimestre 2015 UNE CONJONCTURE PLUS FAVORABLE CE TRIMESTRE Des indicateurs renforcés ce trimestre en termes de niveau d activité,

Plus en détail

udesté on it ecl Col

udesté on it ecl Col Collection études LA C EST 49% de la population girondine en 21 * 727 466 habitants (INSEE 21) * 7% de croissance en 1 ans (INSEE) * 27 communes * 4 ème Communauté Urbaine de France (INSEE 28) 53% des

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NETTE DÉGRADATION DE LA SITUATION. 1er trimestre 2014

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NETTE DÉGRADATION DE LA SITUATION. 1er trimestre 2014 Suivez l activité des entreprises de l Isère NOTE DE CONJONCTURE 1er trimestre NETTE DÉGRADATION DE LA SITUATION L activité économique marque un véritable coup d arrêt sur ce 1 er trimestre pour l ensemble

Plus en détail

Analyse des mouvements au Répertoire des Métiers

Analyse des mouvements au Répertoire des Métiers Analyse des mouvements au Répertoire des Métiers Evolution du nombre d entreprises sur ans Du er janvier 99 au er janvier au er janvier 99 99 99 998 999 nombre d entreprises 9 8 99 8 9 9 Le secteur artisanal

Plus en détail

Note de conjoncture de l Artisanat des Pays de la Loire

Note de conjoncture de l Artisanat des Pays de la Loire Note de conjoncture de l Artisanat des Pays de la Loire 2nd semestre 2015 - Edition janvier 2016 Ce semestre, que retenir dans l artisanat régional? Au second semestre 2015, le regain d activité pressenti

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT. Bilan des immatriculations / radiations d entreprises artisanales du 01/07/2015 au 31/12/2015

LES CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT. Bilan des immatriculations / radiations d entreprises artisanales du 01/07/2015 au 31/12/2015 n 8 - JANVIER 216 LES CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT 24 58 c est * le nombre d entreprises 25 inscrites au Répertoire des métiers de l Essonne fin décembre. dirigeants d entreprise artisanale ont été interrogés

Plus en détail

ACTIVITE EN BERNE AVANT UN RETOUR DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE?

ACTIVITE EN BERNE AVANT UN RETOUR DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE? 1 er trimestre ACTIVITE EN BERNE AVANT UN RETOUR DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE? Un baisse d activité au cours de ce 1 er trimestre pour les entreprises savoyardes, mais les prévisions pour le 2 ème trimestre

Plus en détail

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION AUVERGNE

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION AUVERGNE TENDANCES RÉGIONALES RÉGION AUVERGNE NOVEMBRE 28 Tous les commentaires s appliquent à des données corrigées des variations saisonnières Auvergne Tendances régionales novembre 28 Page 1 sur 8 Vue d ensemble

Plus en détail

Enquêtes mensuelles. Indicateurs du Climat des Affaires

Enquêtes mensuelles. Indicateurs du Climat des Affaires Tendances régionales La conjoncture en Midi-Pyrénées Décembre 215 La production industrielle a légèrement progressé dans l ensemble des secteurs. Les carnets de commandes sont toujours jugés de bon niveau.

Plus en détail

Divergences sectorielles

Divergences sectorielles Octobre 2015 Méthodologie Les résultats présentés sont issus du panel de conjoncture «suivi de la situation économique» CCIR / CCIT de Rhône-Alpes. 373 TPE-PME représentatives de l industrie, du BTP, du

Plus en détail

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION PICARDIE

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION PICARDIE TENDANCES RÉGIONALES RÉGION PICARDIE SEPTEMBRE 2009 Tous les commentaires s appliquent à des données corrigées des variations saisonnières. Picardie Tendances régionales Numéro 20 Page 1 sur 8 Vue d ensemble

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. Suivez l activité. des entreprises de Rhône-Alpes UN NOUVEAU RECUL DE L ACTIVITE. 1 er trimestre 2014

NOTE DE CONJONCTURE. Suivez l activité. des entreprises de Rhône-Alpes UN NOUVEAU RECUL DE L ACTIVITE. 1 er trimestre 2014 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE 1 er trimestre UN NOUVEAU RECUL DE L ACTIVITE Après un relatif maintien fin, l ensemble des indicateurs économiques reculent en ce début

Plus en détail

BILAN TOUS SECTEURS CONFONDUS BILAN SECTORIEL

BILAN TOUS SECTEURS CONFONDUS BILAN SECTORIEL Baromètre de Conjoncture Tarnais N U M E R O N 27 1 E R TRIMESTRE 2013 La note de conjoncture du Tarn résulte d une enquête réalisée en avril 2013 auprès d un échantillon d environ 1 200 entreprises industrielles,

Plus en détail

Note de conjoncture de l Artisanat des Pays de la Loire

Note de conjoncture de l Artisanat des Pays de la Loire Note de conjoncture de l Artisanat des Pays de la Loire 1er semestre 2016 Edition juillet 2016 Ce semestre, que retenir dans l artisanat régional? Le climat conjoncturel s améliore lentement dans l artisanat

Plus en détail

Conjoncture économique en Loir-et-Cher

Conjoncture économique en Loir-et-Cher Février 0 - N Conjoncture économique en Loir-et-Cher Résultats de l enquête menée entre le er et le 8 février 0 Analyse réalisée sur la base de réponses exploitables La Chambre de et d' de Loir-et-Cher

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ. 1er trimestre 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ. 1er trimestre 2015 Suivez l activité des entreprises de l Isère NOTE DE CONJONCTURE 1er trimestre NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ Des prévisions pessimistes confirmées en ce début d année, hormis pour les entreprises

Plus en détail

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc Bilan économique Bilan économique 2009 BASSIN D EMPLOI VENDÉE OUEST Après une année 2009 éprouvante, l économie vendéenne semble enfin s engager sur le chemin de la reprise Après avoir débuté dans un climat

Plus en détail

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE Juillet-août-septembre 2012 Note trimestrielle N 40 Lettre trimestrielle d information UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE CONJONCTURE Détérioration plus marquée au cours de

Plus en détail

UNE SITUATION ECONOMIQUE TOUJOURS TRES TENDUE

UNE SITUATION ECONOMIQUE TOUJOURS TRES TENDUE Suivez l activité des entreprises de Haute-Savoie NOTE DE CONJONCTURE 1 er trimestre UNE SITUATION ECONOMIQUE TOUJOURS TRES TENDUE Comme au 1 er trimestre, les indicateurs d activité sont en recul en ce

Plus en détail

Formé de sept familles professionnelles, le domaine de la mécanique, du travail des métaux et de

Formé de sept familles professionnelles, le domaine de la mécanique, du travail des métaux et de MÉCANIQUE, TRAVAIL DES MÉTAUX Formé de sept familles professionnelles, le domaine de la mécanique, du travail des métaux et de la réparation automobile représente 9 emplois et rassemble 8,1 % de actifs

Plus en détail

Note de conjoncture de l Artisanat des Pays de la Loire

Note de conjoncture de l Artisanat des Pays de la Loire Note de conjoncture de l Artisanat des Pays de la Loire 2nd semestre 2016 - Edition janvier 2017 Ce semestre, que retenir dans l artisanat régional? La reprise d activité se confirme, notamment dans l

Plus en détail

N 2 - Juillet 2015. Une reprise générale du niveau d activité. LES ENTREPRISES EN SARTHE 16 635 entreprises * dont

N 2 - Juillet 2015. Une reprise générale du niveau d activité. LES ENTREPRISES EN SARTHE 16 635 entreprises * dont 529 entreprises sarthoises inscrites au RCS ont répondu à cette enquête menée entre le 29 juin et le 10 juillet 2015. Les résultats présentés ont fait l objet d un redressement. N 2 - Juillet 2015 Une

Plus en détail

TENDANCE GLOBALE BILAN SECTORIEL

TENDANCE GLOBALE BILAN SECTORIEL Baromètre de Conjoncture Tarnais N U M E R O N 3 4 4ÈME TRIMESTRE La note de conjoncture du Tarn résulte d une enquête réalisée en janvier 2015 auprès d un échantillon d environ 800 entreprises industrielles,

Plus en détail

Observatoire de l Artisanat Les Artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2013. Région Poitou-Charentes

Observatoire de l Artisanat Les Artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2013. Région Poitou-Charentes Observatoire de l Artisanat Les Artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2013 Région Poitou-Charentes Edito Comme chaque semestre, je tiens à vous présenter au travers de cette publication la synthèse des

Plus en détail

Un climat des affaires conforté

Un climat des affaires conforté Juillet 2015 Méthodologie Les résultats présentés sont issus du panel de conjoncture «suivi de la situation économique» CCIR / CCIT de Rhône-Alpes. 371 TPE-PME représentatives de l industrie, du BTP, du

Plus en détail

Observatoire du BÂTIMENT

Observatoire du BÂTIMENT Observatoire du BÂTIMENT De votre Centre de Gestion Agréé e trimestre MAÇONNERIE - COUVERTURE - ÉLECTRICITÉ - MENUISERIE - PLOMBERIE - CARRELAGE - PLÂTRERIE - PEINTURE CHIFFRES CLÉS EN AQUITAINE Les indicateurs

Plus en détail

Le Bâtiment en Ile-de-France Troisième trimestre 2012 Activité atone perspectives en nette baisse

Le Bâtiment en Ile-de-France Troisième trimestre 2012 Activité atone perspectives en nette baisse DAEJ/CAB/2012/55 31 octobre 2012 Note pour le cahier de la Cellule Economique Le Bâtiment en Ile-de-France Troisième trimestre 2012 Activité atone perspectives en nette baisse 1- L activité des entreprises

Plus en détail

Artisanat. dans les Pays de la Loire salariés apprentis établissements créations et. Edition 2012 Edition 2015

Artisanat. dans les Pays de la Loire salariés apprentis établissements créations et. Edition 2012 Edition 2015 Edition 212 Edition 215 Artisanat dans les Pays de la Loire 148 348 salariés 12 96 apprentis 56 782 établissements 5 431 créations et reprises d entreprises artisanales L entreprise artisanale Une entreprise

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Novembre 212 1 1 - -1-1 -2-2 -3-3 22 23 24 2 26 27 28 29 21 211 212 Série dessaisonalisée

Plus en détail

Enquête sur les besoins en formation de la 1 ère transformation

Enquête sur les besoins en formation de la 1 ère transformation Enquête sur les besoins en formation de la 1 ère transformation Compte rendu synthétique Novembre 2012 2 sur 10 CONTEXTE DE L ENQUÊTE Cette enquête a été menée par Midi-Pyrénées Bois, en partenariat avec

Plus en détail

Baromètre des PME et TPE du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts- Comptables

Baromètre des PME et TPE du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts- Comptables Baromètre des et du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts- Comptables Principaux résultats Méthodologie de l enquête Méthodologie Enquête réalisée par téléphone. Échantillon Echantillon national de

Plus en détail

Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre 2015 JUILLET 2015

Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre 2015 JUILLET 2015 Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre 2015 JUILLET 2015 RÉSUMÉ DES RÉSULTATS C O M M E A N T I C I P É E PA R L E S C O M M E R Ç A N T S, L A C T I V I T É D E

Plus en détail

BÂTIMENT & TRAVAUX PUBLICS

BÂTIMENT & TRAVAUX PUBLICS ZOOM sur les métiers du BÂTIMENT & TRAVAUX PUBLICS Bilan 20 Bretagne SOMMAIRE 3 3 3 3 4 5 6 7 7 7 8 9 SYNTHÈSE DONNÉES CLÉS LA DEMANDE D EMPLOI PRINCIPALES ÉVOLUTIONS PROFIL DES DEMANDEURS D EMPLOI PRINCIPAUX

Plus en détail

L ARTISANAT EN MOSELLE

L ARTISANAT EN MOSELLE Résultats des enquêtes OPALE L ARTISANAT EN MOSELLE Votre situation économique Situation actuelle Dans les 5 ans Bonne et excellente 27,3% (Lorraine 29%) Amélioration 25,7% (Lorraine 24%) Moyenne 54% (Lorraine

Plus en détail

22,7 % Industrie. Production passée et prévisions (en solde d opinions CVS)

22,7 % Industrie. Production passée et prévisions (en solde d opinions CVS) 22,7 % Poids des effectifs de l industrie par rapport à la totalité des effectifs (source : ACOSS-URSSAF-31/12/214)) Industrie La production industrielle a légèrement baissé au mois de septembre. La demande

Plus en détail

PANORAMA 2014. Édition 2015 CONJONCTURE ET CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT RHÔNALPIN

PANORAMA 2014. Édition 2015 CONJONCTURE ET CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT RHÔNALPIN PANORAMA Édition 2015 CONJONCTURE ET CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT RHÔNALPIN Edito du Président L artisanat rhônalpin, fort de plus de 125 000 entreprises, est source de dynamisme économique dans notre

Plus en détail

Enjeux. Ile-de-France. Trois entreprises franciliennes sur quatre sont toujours en activité trois ans après leur création.

Enjeux. Ile-de-France. Trois entreprises franciliennes sur quatre sont toujours en activité trois ans après leur création. n 182 - mai 2016 L économie en Île-de-France Enjeux Trois entreprises franciliennes sur quatre sont toujours en activité trois ans après leur création En 2013, hors statut de l auto-entrepreneur, les trois

Plus en détail

En 1999, près de 52 000 personnes, soit 6,9 % des actifs occupés de la région, travaillaient dans

En 1999, près de 52 000 personnes, soit 6,9 % des actifs occupés de la région, travaillaient dans BÂTIMENT, TRAVAUX PUBLICS En, près de 52 personnes, soit 6,9 % des actifs de la région, travaillaient dans le domaine du bâtiment et des travaux publics. Composé de huit familles professionnelles, ce domaine

Plus en détail

DES INDICATEURS PLUTOT ENCOURAGEANTS CE TRIMESTRE EN DROME :

DES INDICATEURS PLUTOT ENCOURAGEANTS CE TRIMESTRE EN DROME : NOTE DE CONJONCTURE Suivez l actualité des entreprises de la Drôme 4ème trimestre DES INDICATEURS PLUTOT ENCOURAGEANTS CE TRIMESTRE EN DROME : Une poursuite de la stabilisation du niveau d activité, une

Plus en détail

Cahiers Conjoncturels Aubois

Cahiers Conjoncturels Aubois Cahiers Conjoncturels Aubois Tendances 1 er Prévisions 2 nd 29 ème édition Septembre 1 Synthèse Constats SECTEURS D ACTIVITE Prévisions Evolution CA Note d activité Note de confiance Perspectives d évolution

Plus en détail

Bulletin trimestriel de conjoncture n 49

Bulletin trimestriel de conjoncture n 49 Bulletin trimestriel de conjoncture n 49 Mars 2010 4 ème trimestre 2010 Pour le deuxième trimestre consécutif, stabilisation du chiffre d affaires en entretien-rénovation de logements Au 4 ème trimestre

Plus en détail

EN NORD PAS-DE-CALAIS

EN NORD PAS-DE-CALAIS FÉVRIER 2015 LES ENTREPRISES EN NORD PAS-DE-CALAIS BILAN 2014 ET PERSPECTIVES 2015 Sommaire CONTEXTE CONJONCTUREL... 3 SYNTHÈSE... 4 INDUSTRIE... 5 RAPPEL DU CONTEXTE CONJONCTUREL RÉGIONAL 2013 ET 2014...

Plus en détail

INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC. Rapport descriptif : automne 2015

INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC. Rapport descriptif : automne 2015 INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC Rapport descriptif : automne 2015 SONDAGE SUR L INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC Automne 2015 : faits saillants L indice de confiance commerciale (ICC) a glissé

Plus en détail

Cette nouvelle édition met en évidence les enseignements suivants :

Cette nouvelle édition met en évidence les enseignements suivants : 7 ème baromètre annuel Energie-Info sur l ouverture des marchés, réalisé par le médiateur national de l énergie et la Commission de régulation de l énergie. Enquête réalisée par l institut CSA du 5 au

Plus en détail

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION PAYS DE LOIRE

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION PAYS DE LOIRE TENDANCES RÉGIONALES RÉGION PAYS DE LOIRE AOÛT 9 Tous les commentaires s appliquent à des données corrigées des variations saisonnières. Pays de la Loire Tendances régionales Août 9 Page 1 sur 8 Vue d

Plus en détail

L artisanat en Loir-et-Cher en 2011

L artisanat en Loir-et-Cher en 2011 Mai 2011 - N 97 L artisanat en Loir-et-Cher en 2011 L artisanat occupe une place prépondérante dans l économie française. Il regroupe aujourd hui 920 000 entreprises et 3,1 millions d actifs. Il est le

Plus en détail

Un climat des affaires conforté

Un climat des affaires conforté JUILLET 2015 Un climat des affaires conforté Même si une part toujours importante de TPE/PME enregistre un recul du chiffre d affaires, le bilan du 2 e trimestre marque une amélioration sensible, confirmée

Plus en détail

Zoom sur l Emploi Rendez-vous d information sur l économie, l emploi et les services de la communauté de communes du Bocage mayennais

Zoom sur l Emploi Rendez-vous d information sur l économie, l emploi et les services de la communauté de communes du Bocage mayennais Zoom sur l Emploi Rendez-vous d information sur l économie, l emploi et les services de la communauté de communes du Bocage mayennais Novembre 2010 Déroulement de la rencontre Un temps d information pour

Plus en détail

20 ème Enquête annuelle sur les besoins en emplois et en formations dans la logistique

20 ème Enquête annuelle sur les besoins en emplois et en formations dans la logistique DOSSIER DE PRESSE LE 13 MAI 2014 20 ème Enquête annuelle sur les besoins en emplois et en formations dans la logistique Synthèse Pour la 20 ème année consécutive, l enquête logistique 2013-2014 de l AFT-IFTIM

Plus en détail

Caractéristiques et enjeux du territoire de Fécamp

Caractéristiques et enjeux du territoire de Fécamp Caractéristiques et enjeux du territoire de Fécamp Action GPECT «Artisanat facteur d évolution du territoire» Juillet 2012 - CT, HL et GA 1 Introduction : Les premières mentions de la ville de Fécamp remontent

Plus en détail

Baromètre de l IMMO. Le mot du Président

Baromètre de l IMMO. Le mot du Président Bretagne Juillet 2015 peinent toujours. Le recours à un notaire est incontournable dans une vente immobilière. Il conseille, rédige, authentifie et conserve les actes de vente. C est pourquoi, les notaires

Plus en détail

UN REGAIN D OPTIMISME

UN REGAIN D OPTIMISME 2015 UN REGAIN D OPTIMISME Activité : reprise en pente douce Emploi : renforcement des effectifs Comme pressenti en novembre dernier, les chefs d entreprise de la région Rhône- Alpes anticipent un développement

Plus en détail

1 er trimestre 2016 UN FLECHISSEMENT DE LA SITUATION ECONOMIQUE SUR LE DEBUT D ANNEE 2016

1 er trimestre 2016 UN FLECHISSEMENT DE LA SITUATION ECONOMIQUE SUR LE DEBUT D ANNEE 2016 1 er trimestre 2016 UN FLECHISSEMENT DE LA SITUATION ECONOMIQUE SUR LE DEBUT D ANNEE 2016 Les dirigeants Drômois misent toutefois sur une stabilisation des indicateurs au prochain trimestre. Suivez l actualité

Plus en détail

Contexte conjoncturel. Indicateur du Climat des Affaires

Contexte conjoncturel. Indicateur du Climat des Affaires Tendances régionales Les entreprises en Rhône-Alpes Contexte conjoncturel Indicateur du Climat des Affaires Un indicateur du climat des affaires permet une lecture rapide et simplifiée de la situation

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Mars 212 1 1 - -1-1 -2-2 -3-3 22 23 24 2 26 27 28 29 21 211 212 Série dessaisonalisée

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI 42 ème édition Décembre 2014 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn & pour Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

Après deux années de repli, le nombre de nouveaux

Après deux années de repli, le nombre de nouveaux MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL Après deux années de repli, le nombre de nouveaux contrats d apprentissage progresse en Paca en 2011 : +1,3 % par

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

Reprises. Transmissions. d'entreprises à Paris. études études. Septembre 2009. Jean Bresner Olivier Satger Insee Ile-de-France. Bouch A CEDER A CEDER

Reprises. Transmissions. d'entreprises à Paris. études études. Septembre 2009. Jean Bresner Olivier Satger Insee Ile-de-France. Bouch A CEDER A CEDER PROMOTIONS Entrecôtes saucisses ILE -DE- FRANCE études études Septembre 2009 Reprises et Bouch Trmissions A CEDER A CEDER d'entreprises à Paris Jean Bresner Olivier Satger Insee Ile-de-France Reprises

Plus en détail

L emploi dans l Yonne

L emploi dans l Yonne L emploi dans l Yonne 3 ème trimestre 211 : Maintien du niveau de l emploi dans l Yonne. % L emploi icaunais n arrive toujours pas à progresser sur ce 3 ème trimestre. Tout comme la Côte d Or, l Yonne

Plus en détail

A la recherche de vents porteurs

A la recherche de vents porteurs OCTOBRE 2014 A la recherche de vents porteurs Le bilan d activité des TPE-PME pour le troisième trimestre s inscrit dans le prolongement des trimestres précédents. Après avoir été un peu plus favorable

Plus en détail

ATTENTION DOCUMENT SOUS EMBARGO PUBLIABLE LE 10 FEVRIER 2016 A 0H01. Recrutements de cadres : la reprise se confirme en 2016

ATTENTION DOCUMENT SOUS EMBARGO PUBLIABLE LE 10 FEVRIER 2016 A 0H01. Recrutements de cadres : la reprise se confirme en 2016 DOSSIER DE PRESSE Le mardi 9 février 2016, ATTENTION DOCUMENT SOUS EMBARGO PUBLIABLE LE 10 FEVRIER 2016 A 0H01 Recrutements de cadres : la reprise se confirme en 2016 EN SYNTHESE «La reprise amorcée en

Plus en détail

Edition Edition Artisanat. dans les Pays de la Loire

Edition Edition Artisanat. dans les Pays de la Loire 212 Edition Edition 214 Artisanat dans les Pays de la Loire és salari 4 3 5 s 15 prenti p a 4 ents 13 42 m e s s i l étab 9 4 1 6 n s et s 5 o ti a é e cr 5 931 d entrepris es repris artisanales L entreprise

Plus en détail

Note. ure. des CCI d Aquitaine. Situations et perspectives Janvier 2012. Tendances régionales Approches territoriales Approches sectorielles

Note. ure. des CCI d Aquitaine. Situations et perspectives Janvier 2012. Tendances régionales Approches territoriales Approches sectorielles Note Conjonct de ure des d Aquitaine Situations et perspectives Janvier 2012 Tendances régionales Approches territoriales Approches sectorielles industrie, bâtiment, commerce, services SUD-OUEST FRANCE

Plus en détail

Pays de Retz Stratégie de développement économique. Cahier3. Emploi & Formation. octobre 2015

Pays de Retz Stratégie de développement économique. Cahier3. Emploi & Formation. octobre 2015 Pays de Retz Stratégie de développement économique Emploi & Formation octobre 2015 Cahier3 Édito Le syndicat mixte du SCoT (Schéma de Cohérence Territoriale) a décidé de conduire une étude de stratégie

Plus en détail

L artisanat. Chiffres-clés 2011. en Franche-Comté. entreprises. salariés. actifs. Chambres de Métiers et de l Artisanat Région Franche-Comté

L artisanat. Chiffres-clés 2011. en Franche-Comté. entreprises. salariés. actifs. Chambres de Métiers et de l Artisanat Région Franche-Comté 1000 500 L artisanat 0 en Franche-Comté 3000 2500 2000 1500 1000 500 0 Chiffres-clés 2011 Chambres de Métiers et de l Artisanat Région Franche-Comté 18 277 s 42 122 salariés 58 938 actifs Région Franche-Comté

Plus en détail

Baromètre local de conjoncture des arrondissements de Bar-sur-Aube et Chaumont N 4

Baromètre local de conjoncture des arrondissements de Bar-sur-Aube et Chaumont  N 4 N 4 Chiffres clés de l arrondissement de Source INSEE RGP 1999 Estimation CCI de Troyes et de l Aube Bar sur Aube Population 2007 : 29 427 hab. 9,8 % de la population auboise Superficie : 1 193 km2 Densité

Plus en détail

22 ème Enquête annuelle sur les besoins en emplois et en formations dans la logistique

22 ème Enquête annuelle sur les besoins en emplois et en formations dans la logistique DOSSIER DE PRESSE Le 10 Mars 2016 22 ème Enquête annuelle sur les besoins en emplois et en formations dans la logistique Synthèse Pour la 22 ème année consécutive, l enquête logistique 2015-2016 de l AFT

Plus en détail

OBSERVATOIRE DYNAMIQUE DES METIERS DU NUMERIQUE, DE L INGENIERIE, DES ETUDES & CONSEIL ET DES FOIRES, SALONS & CONGRES SYNTHESE 4 EME TRIMESTRE 2013

OBSERVATOIRE DYNAMIQUE DES METIERS DU NUMERIQUE, DE L INGENIERIE, DES ETUDES & CONSEIL ET DES FOIRES, SALONS & CONGRES SYNTHESE 4 EME TRIMESTRE 2013 OBSERVATOIRE DYNAMIQUE DES METIERS DU NUMERIQUE, DE L INGENIERIE, DES ETUDES & CONSEIL ET DES FOIRES, SALONS & CONGRES SYNTHESE 4 EME TRIMESTRE 213 V2. 17 Mars 214 1 Synthèse des données du 4 ème Trimestre

Plus en détail

Les rendez-vous économiques et financiers

Les rendez-vous économiques et financiers Les rendez-vous économiques et financiers Les banques centrales au pilotage de l économie?... ou l Art du «Policy-mix» Novembre 2014 Prévisions 2014 & 2015 d Amundi 2014 2015 0,8% 1,3% 7,4% 7,1% Une Croissance

Plus en détail

Le baromètre Crédit Foncier/CSA sur le moral des professionnels de l immobilier. 5 mai 2015 Deuxième édition

Le baromètre Crédit Foncier/CSA sur le moral des professionnels de l immobilier. 5 mai 2015 Deuxième édition Le baromètre Crédit Foncier/CSA sur le moral des professionnels de l immobilier 5 mai 2015 Deuxième édition Sommaire Méthodologie du baromètre En synthèse 1. Bilan des quatre premiers mois de 2015 (janvier-avril

Plus en détail

information aux médias

information aux médias Marche des affaires au 3 e trimestre 213 Réserves de travail à un niveau record Les réserves de travail des bureaux d étude ont continué à augmenter et se montent désormais à plus d une année. C est l

Plus en détail

L INSERTION DES DIPLOMES DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR AGRONOMIQUE, VETERINAIRE ET DE PAYSAGE - Enquête 2015 -

L INSERTION DES DIPLOMES DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR AGRONOMIQUE, VETERINAIRE ET DE PAYSAGE - Enquête 2015 - L INSERTION DES DIPLOMES DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR AGRONOMIQUE, VETERINAIRE ET DE PAYSAGE - Enquête 2015 - Ce document synthétise les résultats des enquêtes insertion menées par les établissements d

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT. Bilan des immatriculations / radiations d entreprises artisanales. Solde net 1 002 entreprises 74%

LES CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT. Bilan des immatriculations / radiations d entreprises artisanales. Solde net 1 002 entreprises 74% n 6 - JANVIER 21 LES CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT 23 629 c est * le nombre d entreprises 2 inscrites au Répertoire des métiers de l Essonne. dirigeants d entreprise artisanale ont été interrogés à la fin

Plus en détail

Baromètre des PME et TPE du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables

Baromètre des PME et TPE du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables Baromètre des et du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables Principaux résultats Avril 20 CONSEIL SUPÉRIEUR DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES Contacts TNS Sofres : Département Stratégies d

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont stabilisés pour à

Plus en détail

Le secteur du bâtiment

Le secteur du bâtiment Le secteur du bâtiment 1. La construction neuve La forte accélération du décrochage de l activité observée depuis la fin 2008 avait cédé à une stabilisation du rythme de recul à partir du troisième trimestre

Plus en détail

Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9%

Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9% Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9% Paris, le 3 mai 2012. Prix de vente : +2,4%, avec une contribution positive de tous les

Plus en détail

INGÉNIEURS : QUELS BESOINS? QUELLES COMPÉTENCES? QUELS REGARDS SUR LA FORMATION CONTINUE?

INGÉNIEURS : QUELS BESOINS? QUELLES COMPÉTENCES? QUELS REGARDS SUR LA FORMATION CONTINUE? INGÉNIEURS : QUELS BESOINS? QUELLES COMPÉTENCES? QUELS REGARDS SUR LA FORMATION CONTINUE? Juillet 2011 OBJECTIFS ET PRINCIPAUX ENSEIGNEMENTS Les objectifs Quels sont les besoins en ingénieurs aujourd hui?

Plus en détail

FICHES D ÉVALUATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON AUPRÈS DES APPRENTIS

FICHES D ÉVALUATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON AUPRÈS DES APPRENTIS FORMATION PROFESSIONNELLE & APPRENTISSAGE FICHES D ÉVALUATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON AUPRÈS DES APPRENTIS Selon l enquête de satisfaction et de devenir des bénéficiaires

Plus en détail

PANORAMA 2013. Économie CONJONCTURE ET CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT RHÔNALPIN

PANORAMA 2013. Économie CONJONCTURE ET CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT RHÔNALPIN PANORAMA Économie CONJONCTURE ET CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT RHÔNALPIN Édito du président LA DIVERSITÉ DES MÉTIERS EN RHÔNE-ALPES LES CHIFFRES PAR SECTEUR + COMPARATIF AVEC LA FRANCE 3 31 % 42 % 41 %

Plus en détail

Enquête : les sous-traitants bourguignons

Enquête : les sous-traitants bourguignons Enquête : les sous-traitants bourguignons Octobre 2014 707 établissements bourguignons ont été identifiés comme travaillant en sous-traitance en mécanique générale, assemblage-soudage, chaudronnerie-tôlerie,

Plus en détail

Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre 2015 JUILLET 2015

Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre 2015 JUILLET 2015 Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre JUILLET RÉSUMÉ DES RÉSULTATS C O M M E A N T I C I P É E PA R L E S C O M M E R Ç A N T S, L A C T I V I T É D E C E P R I

Plus en détail

TendancÉco. Veille et analyse économique territoriale. Baromètre des affaires Bilan et perspectives Bulletin N 14. Chiffres Clés 3 ème trimestre 2015

TendancÉco. Veille et analyse économique territoriale. Baromètre des affaires Bilan et perspectives Bulletin N 14. Chiffres Clés 3 ème trimestre 2015 #1 - janvier 216 TendancÉco Veille et analyse économique territoriale Baromètre des affaires Bilan et perspectives Bulletin N 14 Une reprise modérée de l activité Au 3 ème trimestre 215, la croissance

Plus en détail

BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN

BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN Points 4 forts BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN 214 HAUSSE DES CRÉATIONS D ENTREPRISES INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE En 214, le des créations pures d entreprises dans les secteurs

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. R0Z-Caissiers, employés de libre service

Synthèse. Dynamique de l emploi. R0Z-Caissiers, employés de libre service R0Z-Caissiers, employés de libre service Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 207 000 personnes occupent un emploi de caissier et 103 000 sont employés de libre-service. Alors que les premiers

Plus en détail

Bonne nouvelle du côté de la situation financière, où les mesures de soutien en faveur des entreprises semblent porter leurs fruits.

Bonne nouvelle du côté de la situation financière, où les mesures de soutien en faveur des entreprises semblent porter leurs fruits. COMMUNIQUE DE PRESSE 05 AOUT 2015 Bpifrance présente la 61 ème enquête de conjoncture dans les PME Un redressement des perspectives d activité des PME qui se poursuit, mais lentement et en ordre dispersé.

Plus en détail

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION CORSE

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION CORSE TENDANCES RÉGIONALES RÉGION CORSE JUILLET 2010 Tous les commentaires s appliquent à des données corrigées des variations saisonnières Les résultats des enquêtes sont désormais publiés selon la nouvelle

Plus en détail

Bâtiment et Travaux Publics

Bâtiment et Travaux Publics Avril 2013 Service Statistiques, Études et Évaluation Bâtiment et Travaux Publics Haute-Normandie En Haute-Normandie, 18 886 demandeurs d emploi sont inscrits en catégories A, B et C dans un métier relevant

Plus en détail