La politique flamande sur les soins à domicile. 25 Janvier 2013

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La politique flamande sur les soins à domicile. 25 Janvier 2013"

Transcription

1 La politique flamande sur les soins à domicile 25 Janvier 2013

2 L objectif principal L autorité flamande vise à ce que les personnes âgées puissent vivre indépendamment à la maison le plus longtemps que possible.

3 Les structures de soins à domicile Les services d aide aux familles et de soins à domicile complémentaires; Les services d aide logistique; Les services d aide à la garde à domicile; Les services de soins infirmiers à domicile;

4 Les services d assistance sociale de la mutualité; Les centres de services locaux; Les centres de services régionaux; Les services d'accueil d hôtes; Les associations d usagers et intervenants de proximité.

5 Décret sur les soins et le logement 24/09/2009 La notification L agrément (indéfini) Le subventionnement

6 Les structures de soins à domicile une brève description le subventionnement les chiffres-clés

7 Les services d aide aux familles et de soins à domicile complémentaires - l aide aux familles - les soins à domicile complémentaires

8 L aide aux familles Les soins personnels (se laver, s habiller, prestation de soins, etc.) L aide ménagère (faire la cuisine et la lessive, repasser, etc.); Le soutien et l accompagnement psychosociaux et pédagogiques généraux (compagnie, point de contact, orientation vers d autres prestataires de soins, etc.); dans une mesure limitée aussi l aide nettoyage.

9 Les soins à domicile complémentaires L aide au nettoyage; Optionnel: l aide de garde (la compagnie à l'usager, la surveillance lors de l'absence de l'intervention de proximité ou le renfort de l'intervention de proximité); Optionnel: l aide aux petits travaux (petites réparations, peindre, tapisser ).

10 Le subventionnement lié aux performances l aide aux familles les soins à domicile complémentaires

11 Deux paramètres: L aide aux familles les heures prestées/ de perfectionnement par le personnel soignant les usagers assistés + des suppléments Un contingent d heures

12 Les soins à domicile complémentaires La subvention est constituée comme suit: Une enveloppe subventionnelle dépendant de ETP personnel logistique Des suppléments

13 Les services d aide aux familles et de soins à domicile complémentaires des revenus de contributions de l usager. le cadre réglementaire: l'arrêté ministériel 26/07/2001 Le calcul de la contribution par heure prestée d aide aux familles tenue compte de: - l intensité des soins - le revenu - la composition du ménage

14 Les services d aide aux familles et de soins à domicile complémentaires Aujourd hui il n existe pas des tarifs réglementaires pour les soins à domicile complémentaires.

15 Chiffres-clés Le budget pour l aide aux familles (2012): euro Pour les soins à domicile complémentaires et d aide logistique (2012): euro Une croissance: pour l aide aux familles (2012): une croissance du contingent de 1,78% pour soins à domicile complémentaires (2011 et 2012): une croissance de 30,46 ETP personnel logistique

16 Les services agréés: d aide aux familles et de soins à domicile complémentaires: 120 d aide logistique: 39 La programmation d aide aux familles (une indication des besoins) (2012): ,84 heures La programmation d aide logistique (2012): 2 service par commune Le contingent d aide aux familles (2012): heures

17 L heures prestées (2011): L aide aux familles: ,72 heures Les soins à domicile complémentaires et d aide logistique: ,83 heures Les usagers assistés (2010): Le personnel soignant (2011): ,55 ETP Le personnel logistique (2011) : ETP

18 Les services d aide à la garde à domicile des services de garde pendant la journée ou pendant la nuit, fournis par des volontaires L offre existe de : la compagnie à l'usager, la surveillance lors de l'absence de l'intervention de proximité le renfort de l'intervention de proximité

19 Le subventionnement Une enveloppe subventionnelle: une subvention de base pour les premières 5000 heures de garde (la région bilingue de Bruxelles Capitale: 3000 heures) (15.448,82 euro (2012)) Après 5000/3000 heures: un montant forfaitaire par heure de garde (1,391 euro (2012)) Un contingent d heures

20 Les services d aide à la garde à domicile En plus, l usager paie une indemnisation au service pour l aide reçu: Au maximum 2,71 euro par heure (2013)

21 Chiffres-clés Le budget (2012): euro Les services agréés (2012): 48 La programmation (2012): 63 Le contingent (2012): heures Les heures de garde par des bénévoles (2011): ,36 heures

22 Les services de soins infirmiers à domicile Un service qui groupe un certain nombre d infirmiers à domicile (des employés ou des indépendants) Un service assure: la qualité la coopération la continuité des infirmiers à domicile Ces services ne sont pas subventionnés.

23 Les services d assistance sociale de la mutualité L aide et des services aux usagers de soins à domicile et à leurs intervenants de proximité. Les usagers: personnes qui éprouvent des problèmes permanents ou temporaires dû à: - une maladie - un handicap - la vieillesse - la situation sociale

24 Chacun peut contacter ces services pour des questions ou des problèmes relatifs: aux soins à domicile, à l assurance soins, à l allocation familiale, aux pensions, etc.

25 Le subventionnement Un montant forfaitaire par ETP agréé (36.749,44 euro (2012)) Ce montant est lié à l évolution d ancienneté

26 Chiffres-clés Le budget (2012): euro Les services agréés (2012): 33 La programmation (2012): 551 services ETP agréé (2012): 424,78 ETP (une croissance de 7,54 ETP)

27 Les centres de services locaux Le but: le renforcement de l autonomie et du réseau social des usagers Public cible: des personnes se trouvant dans une situation de soins initiale Des activités informatives, récréatives et éducatives, par exemple: informations sur les soins à domicile des activités de bricolage des cours d informatique

28 Les centres de services locaux L aide aux activités de la vie quotidienne. Par exemple: - des soins d hygiène; - des repas chauds ; - l aide aux courses; - l aide au bon voisinage. Ces services collaborent avec de volontaires.

29 Le subventionnement Une subvention annuelle. un centre établi dans la région de langue néerlandaise: ,16 euro (2011) un centre établi dans la région bilingue de Bruxelles- Capitale: ,30 euro (2011) Une subvention d'infrastructure ( Vlaams Infrastructuurfonds voor Persoonsgebonden Aangelegenheden (VIPA))

30 Chiffres-clés Le budget (2012): euro La programmation (2012): 586 services Les services avec une autorisation préalable (2012): 69 services Les services agréés (2012): 204 services

31 Les centres de services régionaux Public cible: les personnes âgées, les intervenants de proximité et les volontaires La mission: d offrir de l information et de la formation par des activités de groupe d offrir de l information et des avis sur toute sorte d aide matérielle et immatérielle

32 Les centres de services régionaux d organiser et soutenir les soins dispensées par volontaires: concorder l offre et la demande offrir de la formation faciliter la coopération entre les organisations actives dans les soins dispensées par volontaires d organiser la concertation entre les différents dispensateurs de soins

33 Le subventionnement Une subvention annuelle: ,19 euro (2012) Une subvention d'infrastructure ( Vlaams Infrastructuurfonds voor Persoonsgebonden Aangelegenheden (VIPA))

34 Chiffres-clés Le budget (2012): euro La programmation (2012): 63 services Les services agréés (2012): 60 services

35 Les services d accueil d hôtes Le but: soutenir l intervenant de proximité et de reprendre temporairement ses tâches Les services coordonnent la demande et l offre d accueil temporaire. Une famille accueille volontairement dans sa propre maison une personne nécessitant des soins (la journée, la nuit, quelques jours).

36 Le subventionnement Une enveloppe subventionnelle: une subvention de base pour les premières 3000 heures d accueil d hôtes (la région bilingue de Bruxelles Capitale: 1800 heures) (20.980,07 euro (2012)) Après 3000/1800 heures: un montant forfaitaire par heure d accueil d hôtes (1,126 euro (2012)) Un contingent d heures

37 Les services d accueil d hôtes En plus, l usager paie une indemnisation au service pour l aide reçu: Au maximum 2,71 euro par heure pour le service d accueil de jour; Au maximum 27,06 euro par nuit pour le service d accueil de nuit. Au maximum 32,71 euro par journée entière

38 Les chiffres-clés Le budget (2012): euro Les services agréés (2012): 4 services La programmation (2012): 6 services Le contingent (2012): heures Les heures d accueil d hôtes (2011): heures

39 Les associations d usagers et 2 missions : intervenants de proximité Rendre des avis et de l information aux usagers et aux intervenants de proximité Défendre les intérêts des usagers et des intervenants de proximité.

40 Le subventionnement Une subvention annuelle: ,59 euro (2012)

41 Chiffres-clés Le budget (2012): euro La programmation (2012): 6 Les associations agréées (2012): 6

42 Des appareils d alarme personnelle La personne âgée en situation de dépendance porte autour du cou, un bouton d alarme sans fil (ou un bracelet), muni d un petit émetteur. En cas de danger, la personne appuie sur le bouton qui est en communication avec une centrale de secours. Une centrale de secours dispose des numéros de téléphone d au moins 3 personnes à contacter.

43 Le subventionnement 495,78 euro par appareil pour l achat Le prêt des systèmes d alarme personnels et l organisation d une centrale d alarme: pour les centres de services locaux: une activité facultative Pour les centres de services régionaux: une activité obligée

44 Projets Une initiative qui est temporaire, innovante et expérimentale. Budget 2012: euro

45 Les développements récents

Données de la personne dépendante. prénom et nom:... adresse :

Données de la personne dépendante. prénom et nom:... adresse : Formulaire de demande d intervention pour les soins à domicile (1) (à utiliser à partir du 1er janvier 2003) (Assurance soins flamande) A compléter par la personne dépendante ou son représentant légal

Plus en détail

Les Services de Maintien à domicile : une mission de service public? Mardi 19 novembre 2013 CPAS de Liège

Les Services de Maintien à domicile : une mission de service public? Mardi 19 novembre 2013 CPAS de Liège Les Services de Maintien à domicile : une mission de service public? Mardi 19 novembre 2013 CPAS de Liège Plan Introduction Contexte général Contexte liégeois Présentation des services du Maintien à domicile

Plus en détail

Le financement. les aides de la Caf pour le financement. Fiche 5. Fiche technique 5. L investissement

Le financement. les aides de la Caf pour le financement. Fiche 5. Fiche technique 5. L investissement les aides de la Caf pour le financement L investissement Depuis 2000, sept plans nationaux d investissement ont été mis en œuvre par la branche. Ils ont permis l ouverture de 66 438 places. Le dernier

Plus en détail

Colloque régional DIRECCTE Alsace. Prévention des risques professionnels dans les activités de services à la personne

Colloque régional DIRECCTE Alsace. Prévention des risques professionnels dans les activités de services à la personne Agence nationale des services à la personne Colloque régional DIRECCTE Alsace Prévention des risques professionnels dans les activités de services à la personne Strasbourg, 22 novembre 2010 La politique

Plus en détail

Centre Communal d Action Sociale

Centre Communal d Action Sociale Centre Communal d Action Sociale Aide à domicile Besoin de prestation d aide à la toilette, à l habillage, aux repas, de ménage... Le Service Aide à Domicile du CCAS de Loos est là pour vous aider et vous

Plus en détail

Nos services de soins et d aide à domicile

Nos services de soins et d aide à domicile Nos services de soins et d aide à domicile Une aide au quotidien pour jeunes et moins jeunes! Mutualité Socialiste du Brabant L accès à la santé pour tous! ula centrale des services de soins et d aide

Plus en détail

Le Groupement d Employeurs A.P.A.M.H Aide aux Personnes Agées, Malades ou Handicapées

Le Groupement d Employeurs A.P.A.M.H Aide aux Personnes Agées, Malades ou Handicapées Le Groupement d Employeurs A.P.A.M.H Aide aux Personnes Agées, Malades ou Handicapées Au service des structures de l action sociale des territoires ruraux 15/04/2014 Le Groupement d Employeurs A.P.A.M.H

Plus en détail

FONDS DE FORMATION TITRES- SERVICES. Mathieu Cailleaux Novembre 2009

FONDS DE FORMATION TITRES- SERVICES. Mathieu Cailleaux Novembre 2009 FONDS DE FORMATION TITRES- SERVICES Mathieu Cailleaux Novembre 2009 OBJECTIF Entré en vigueur le 11 juillet 2007 Initiative du Gouvernement fédéral But = augmenter le degré de formation des travailleurs

Plus en détail

Le programme Marpa. maison d accueil rurale pour personnes âgées

Le programme Marpa. maison d accueil rurale pour personnes âgées Le programme Marpa M A R P A maison d accueil rurale pour personnes âgées Avec les Marpa La Mutualité sociale agricole accompagne depuis vingt ans la création de petites unités de vie qui accueillent des

Plus en détail

CALCUL DU COUT MOYEN DES PRESTATIONS

CALCUL DU COUT MOYEN DES PRESTATIONS CALCUL DU COUT MOYEN DES PRESTATIONS CADRE LEGAL La loi vaudoise sur l accueil de jour des enfants (LAJE), adoptée par le Grand Conseil en juin 2006, prévoit notamment que l accueil de jour des enfants

Plus en détail

LES aides IMPULSEO POUR LA Médecine Générale. www.le-gbo.be

LES aides IMPULSEO POUR LA Médecine Générale. www.le-gbo.be LES aides IMPULSEO POUR LA Médecine Générale Les 5P P1 : Prestation P2 : Patient P3 : Prestataire P4 : Pratique P5 : Performance? Financement collectif de la MG P3 : paiement au Prestataire Impulseo I

Plus en détail

APPEL A PROJET CREATION ET EXTENSION DE SERVICES DE SOINS INFIRMIERS A DOMICILE (SSIAD) CONCERNANT LES PERSONNES AGEES DE 60 ANS ET PLUS

APPEL A PROJET CREATION ET EXTENSION DE SERVICES DE SOINS INFIRMIERS A DOMICILE (SSIAD) CONCERNANT LES PERSONNES AGEES DE 60 ANS ET PLUS Avis Appel à projet Création et extension de Services de Soins Infirmiers à Domicile concernant les personnes âgées de 60 ans et plus sur trois territoires de la région Centre APPEL A PROJET CREATION ET

Plus en détail

SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ ÊTRE ÉPAULÉ POUR GÉRER LES CHANGEMENTS QUI SURVIENNENT AU SEIN DE VOTRE FAMILLE?

SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ ÊTRE ÉPAULÉ POUR GÉRER LES CHANGEMENTS QUI SURVIENNENT AU SEIN DE VOTRE FAMILLE? SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ ÊTRE ÉPAULÉ POUR GÉRER LES CHANGEMENTS QUI SURVIENNENT AU SEIN DE VOTRE FAMILLE? JANVIER 2011 QU SOMMES NOUS? Au plus près des familles Depuis plus de 60 ans, les Allocations

Plus en détail

LES ORGANISMES DE SERVICES A LA PERSONNE

LES ORGANISMES DE SERVICES A LA PERSONNE LES ORGANISMES DE SERVICES A LA PERSONNE Les services à la personne désignent les activités destinées à répondre aux besoins des particuliers dans leur vie quotidienne. On distingue 3 domaines de services

Plus en détail

DELEGATION DU SERVICE PUBLIC DEPARTEMENTALE DE TELEASSISTANCE TELEASSISTANCE 77

DELEGATION DU SERVICE PUBLIC DEPARTEMENTALE DE TELEASSISTANCE TELEASSISTANCE 77 DELEGATION DU SERVICE PUBLIC DEPARTEMENTALE DE TELEASSISTANCE TELEASSISTANCE 77 Rapport présentant les caractéristiques de la délégation de service public DPAAH 03/12/2010 Page 1 sur 6 1. Contexte du projet

Plus en détail

Contrat de bénévolat «Stagiaires (hors convention de formation), animateurs Soutien scolaire et autres intervenants...»

Contrat de bénévolat «Stagiaires (hors convention de formation), animateurs Soutien scolaire et autres intervenants...» ASSOCIATION LES FOGIERES LIEUX D ACCUEILS SPECIALISES POUR ENFANTS LA COMBE 42660 ST GENEST-MALIFAUX Tél. : 04/77/51/43/15 Fax : 04/77/51/44/68 association.les.fogieres@wanadoo.fr Contrat de bénévolat

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL D ACTIVITE 2012. Du Service mandataire d Aide A Domicile (S.A.A.D)

RAPPORT ANNUEL D ACTIVITE 2012. Du Service mandataire d Aide A Domicile (S.A.A.D) RAPPORT ANNUEL D ACTIVITE 2012 Du Service mandataire d Aide A Domicile (S.A.A.D) De l Association de Maintien A Domicile Pour Personnes Âgées et Personnes Dépendantes PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

Plus en détail

- Jeudi 1 er mars 2012 - Halle aux Toiles, Alençon

- Jeudi 1 er mars 2012 - Halle aux Toiles, Alençon Journée PRISME Les Métiers des Services A la Personne - Jeudi 1 er mars 2012 - Halle aux Toiles, Alençon Interventions de : Catherine CHÂTEAU Attachée d administration (UT 61 de la DIRECCTE) Tél. : 02

Plus en détail

Les missions de Protection de l Enfance

Les missions de Protection de l Enfance Les missions de Protection de l Enfance Sous l autorité du Président du Conseil Général, l Aide Sociale à l Enfance intervient en faveur de l enfance et des familles (art. R. 221-2 du Code de l Action

Plus en détail

LES EXONERATIONS FISCALES

LES EXONERATIONS FISCALES LES EXONERATIONS FISCALES Pour vous aider dans votre vie quotidienne, vous comptez faire appel à un salarié à domicile que vous l'employez via l'intermédiaire de notre association agréée, vous pouvez donc

Plus en détail

AGENCE NATIONALE DES SERVICES À LA PERSONNE. Cesu préfinancé : Découvrez ses nombreux avantages

AGENCE NATIONALE DES SERVICES À LA PERSONNE. Cesu préfinancé : Découvrez ses nombreux avantages AGENCE NATIONALE DES SERVICES À LA PERSONNE Cesu préfinancé : Découvrez ses nombreux avantages Le Cesu préfinancé, qu est-ce que c est? Le Chèque emploi service universel préfinancé, ou Cesu préfinancé,

Plus en détail

Les Quatre Saisons. Appartement gérontologique. 36 rue Trevet 93300 Aubervilliers Tél. : 01.48.39.98.64

Les Quatre Saisons. Appartement gérontologique. 36 rue Trevet 93300 Aubervilliers Tél. : 01.48.39.98.64 Livret d accueil Les Quatre Saisons Appartement gérontologique 36 rue Trevet 93300 Aubervilliers Tél. : 01.48.39.98.64 Présentation La résidence Les Quatre Saisons est un appartement d accueil, non médicalisé,

Plus en détail

Cercle LAB Impact des services à la personne sur le Marketing Mix en Assurance et en Banque. Le services à la personne à domicile

Cercle LAB Impact des services à la personne sur le Marketing Mix en Assurance et en Banque. Le services à la personne à domicile Cercle LAB Impact des services à la personne sur le Marketing Mix en Assurance et en Banque Le services à la personne à domicile Le Plan Borloo Engager les entreprises dans le développement des services

Plus en détail

AUTONOMIS NOUVELLE GÉNÉRATION Une réponse plus efficace pour les personnes dépendantes et leur entourage

AUTONOMIS NOUVELLE GÉNÉRATION Une réponse plus efficace pour les personnes dépendantes et leur entourage AUTONOMIS NOUVELLE GÉNÉRATION Une réponse plus efficace pour les personnes dépendantes et leur entourage PARTENARIAT NATIXIS ASSURANCES, FRANCE DOMICILE ET UNA Contacts presse Karine BRIAND Responsable

Plus en détail

Organisation Avantages Détails Mutualité St Michel 135

Organisation Avantages Détails Mutualité St Michel 135 Organisation Avantages Détails Mutualité St Michel 135 Accompagnants à l'hôpital Intervention de 6,20 euros par jour pour les frais de la personne qui loge dans la chambre du patient, 15 euros par jour

Plus en détail

Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires. Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française

Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires. Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française Prévenir - Soigner - Accompagner Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires Qui est la Mutualité Française?

Plus en détail

RAI-Home Care Genève. Dispositif de formation et séquences d enseignement. Symposium RAI Bruxelles 2 0 0 8

RAI-Home Care Genève. Dispositif de formation et séquences d enseignement. Symposium RAI Bruxelles 2 0 0 8 RAI-Home Care Genève Dispositif de formation et séquences d enseignement Symposium RAI Bruxelles 2 0 0 8 la Suisse et ses 26 cantons Allemagne Autriche France Italie la population résidante 8'000'000 7'000'000

Plus en détail

la référence du service à la personne Février 2012

la référence du service à la personne Février 2012 L ADMR la référence du service à la personne Février 2012 1 L ADMR, la référence du service à la personne 1 er opérateur associatif au service des personnes Depuis plus de 65 ans, le quotidien de nos clients

Plus en détail

Fiche d évolution. Fiche d évolution du MACRO métier. Infirmier/ière. Infirmier/ière

Fiche d évolution. Fiche d évolution du MACRO métier. Infirmier/ière. Infirmier/ière J1504 - Soins infirmiers spécialisés en bloc opératoire spécialisés en anesthésie J1507 - Soins infirmiers spécialisés 1 Les activités principales L infirmier doit assurer, sous l autorité des médecins,

Plus en détail

L Assurance soins flamande. Rencontre Québec - Flandre 25 janvier 2013

L Assurance soins flamande. Rencontre Québec - Flandre 25 janvier 2013 L Assurance soins flamande Rencontre Québec - Flandre 25 janvier 2013 I. L'assurance soins flamande L'assurance soins flamande offre aux personnes nécessitant des soins une couverture intégrale ou partielle

Plus en détail

Aide à domicile pour personnes âgées

Aide à domicile pour personnes âgées à domicile pour personnes âgées Pour que rester chez soi... soit toujours un plaisir LES SERVICES VITALLIANCE «Un grand choix de services qui s adaptent à vos besoins et envies» Vitalliance propose une

Plus en détail

GROUPE S - CASI L ENGAGEMENT DE SERVICE

GROUPE S - CASI L ENGAGEMENT DE SERVICE { GROUPE S - CASI L ENGAGEMENT DE SERVICE L ENGAGEMENT DE SERVICE La caisse d assurances sociales du GROUPE S est un maillon indispensable entre l Administration et le citoyen. Elle contribue de concert

Plus en détail

Fiche d information à l intention des parents. Volet 2 Les options résidentielles

Fiche d information à l intention des parents. Volet 2 Les options résidentielles Centre de réadaptation en déficience intellectuelle de Québec (CRDI de Québec) 7843, rue des Santolines Québec (Québec) G1G 0G3 Téléphone : 418 683-2511 Télécopieur : 418 683-9735 www.crdiq.qc.ca Fiche

Plus en détail

La M La aison des Fam aison des F illes ASBL

La M La aison des Fam aison des F illes ASBL La Maison des Familles ASBL Bref historique Naissance en 1989 dans un local paroissial Association de fait agrément par la banque alimentaire pour les produits du BIRB Distribution de colis boutique vêtement

Plus en détail

Cadre légal de la formation des assistants maternels agréés

Cadre légal de la formation des assistants maternels agréés Cadre légal de la formation des assistants maternels agréés -Art. 421-14 de la loi du 27 juin 2005 : «Tout assistant maternel agréé doit suivre une formation dont les modalités de mise en œuvre par le

Plus en détail

Livret d accueil. Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Bonsecours. www.bonsecours.fr

Livret d accueil. Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Bonsecours. www.bonsecours.fr Livret d accueil Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Bonsecours www.bonsecours.fr EDITO Chère Madame, Cher Monsieur, Le bien-être de nos Aînés est une préoccupation essentielle de votre municipalité.

Plus en détail

PROJET ET GOUVERNANCE AU SEIN DU RESEAU UNA

PROJET ET GOUVERNANCE AU SEIN DU RESEAU UNA PROJET ET GOUVERNANCE AU SEIN DU RESEAU UNA JP GALLAIRE Président de MAXI AIDE GRAND LYON Président UNA RHONE Vice Président UNA RHONE ALPES PRESENTATION DU RESEAU UNA UNA - Union nationale des associations

Plus en détail

2 ans du Pôle Autonomie Santé Information en Essonne : Un GCSMS au service d un projet coopératif de santé

2 ans du Pôle Autonomie Santé Information en Essonne : Un GCSMS au service d un projet coopératif de santé Atelier n 11 Monter un parcours de soins sur une approche territoriale ciblée 2 ans du Pôle Autonomie Santé Information en Essonne : Un GCSMS au service d un projet coopératif de santé Françoise ELLIEN,

Plus en détail

Embaucher, c est facile avec le «Cesu déclaratif» À jour au 1er janvier 2006

Embaucher, c est facile avec le «Cesu déclaratif» À jour au 1er janvier 2006 Embaucher, c est facile avec le «Cesu déclaratif» À jour au 1er janvier 2012 1 Le dispositif Cesu déclaratif Le Cesu déclaratif est un dispositif du réseau des Urssaf qui facilite les formalités liées

Plus en détail

Personnes âgées dépendantes : bâtir le scénario du libre choix

Personnes âgées dépendantes : bâtir le scénario du libre choix Personnes âgées dépendantes : bâtir le scénario du libre choix Présentation du second rapport de la mission «Prospective des équipements et services pour les personnes âgées dépendantes» D un rapport à

Plus en détail

Établissement expérimental. Micro-structure Accueil de neuf enfants maximum

Établissement expérimental. Micro-structure Accueil de neuf enfants maximum Établissement expérimental Micro-structure Accueil de neuf enfants maximum Établissements expérimentaux, généralités Article R2324-47 du code de la santé publique (Décret nº 2007-230 du 20 février 2007

Plus en détail

L ACCUEIL FAMILIAL. Le partage au quotidien DES PERSONNES AGÉES ET DES PERSONNES HANDICAPÉES

L ACCUEIL FAMILIAL. Le partage au quotidien DES PERSONNES AGÉES ET DES PERSONNES HANDICAPÉES Création-impression : Département du Morbihan. Photo : Anne-Cécile Esteve Papier PEFC fabriqué à partir de pâtes provenant de forêts gérées de façon durable. Octobre 2015. L ACCUEIL FAMILIAL DES PERSONNES

Plus en détail

FICHE D INFORMATION GENERALE EHPAD

FICHE D INFORMATION GENERALE EHPAD FICHE D INFORMATION GENERALE EHPAD Fiche à conserver FORMALITES D ADMISSION L admission est prononcée par le Directeur, après constitution d un dossier administratif et d un dossier médical. Afin de constituer

Plus en détail

Insertion professionnelle possible après le baccalauréat professionnel ASSP OPTION A DOMICILE

Insertion professionnelle possible après le baccalauréat professionnel ASSP OPTION A DOMICILE Insertion professionnelle possible après le baccalauréat professionnel ASSP OPTION A DOMICILE Académie de LILLE - Assistant de responsable de secteur (niveau III ou IV de l éducation nationale) Il assiste

Plus en détail

L ECOLE D AUXILIAIRES DE PUERICULTURE DE LA FONDATION LENVAL

L ECOLE D AUXILIAIRES DE PUERICULTURE DE LA FONDATION LENVAL L ECOLE D AUXILIAIRES DE PUERICULTURE DE LA FONDATION LENVAL L Ecole d Auxiliaires de Puériculture de la Fondation LENVAL à Nice assure la formation des auxiliaires de puériculture depuis 2010. A cette

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE

CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE REUNION DU CONSEIL GENERAL DU 19 DECEMBRE 2014 BP 2015 COMMISSION DES SOLIDARITES Direction Générale Adjointe des Solidarités Direction du Handicap et de la Vieillesse RAPPORT

Plus en détail

Artisans, industriels et commerçants. Votre assurance invalidité

Artisans, industriels et commerçants. Votre assurance invalidité Artisans, industriels et commerçants Votre assurance invalidité Édition 2015 ARTISANS, INDUSTRIELS ET COMMERÇANTS VOTRE ASSURANCE INVALIDITÉ L assurance invalidité permet de couvrir le risque «invalidité»

Plus en détail

Demande d agrément services à la personne pour les auto-entrepreneurs 1) Identification

Demande d agrément services à la personne pour les auto-entrepreneurs 1) Identification Demande d agrément services à la personne pour les auto-entrepreneurs 1) Identification - Personne physique : nom, prénom, adresse, sexe. - Lieu d exercice : domicile personnel, adresse professionnelle

Plus en détail

vous êtes en charge des services sociaux auprès d une collectivité locale ou territoriale,

vous êtes en charge des services sociaux auprès d une collectivité locale ou territoriale, Vous êtes un professionnel du corps médical ou des services sociaux, vous travaillez au sein d un établissement spécialisé, vous êtes en charge des services sociaux auprès d une collectivité locale ou

Plus en détail

Enjeux du développement durable. Faire reculer la pauvreté et rompre avec la précarité

Enjeux du développement durable. Faire reculer la pauvreté et rompre avec la précarité 4 Action sociale Fiche Axe 3 Garantir la cohésion sociale, l'accès à la ville pour tous, intégrer les habitants et améliorer la qualité de vie Enjeux du développement durable Faire reculer la pauvreté

Plus en détail

ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE

ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE 5, avenue Louis-Blériot 63100 Clermont-Ferrand Tél. 0 820 200 444 Ou 04 73 36 00 37 Fax 04 73 42 98 77 contact@clinidom.fr www.clinidom.fr Finess 63 000 811 8

Plus en détail

du 20 avril 2012 Art. 1 Contrat de prestations 1 Les contrats de prestations conclus entre l'etat et les bénéficiaires sont

du 20 avril 2012 Art. 1 Contrat de prestations 1 Les contrats de prestations conclus entre l'etat et les bénéficiaires sont Loi accordant des indemnités et des aides financières annuelles de fonctionnement à des institutions de maintien, d'aide et de soins à domicile pour les années 2012 à 2015 (10862) du 20 avril 2012 Le GRAND

Plus en détail

Contrat de séjour. Conditions d admission

Contrat de séjour. Conditions d admission Décret n 2004-1274 du 26 novembre 2004, Journal Officiel du 27 novembre 2004. Le présent contrat de séjour est conclu entre d une part, l établissement : Foyer Clairefontaine 11 impasse des Jardins 69009

Plus en détail

Introduction d une nouvelle politique salariale

Introduction d une nouvelle politique salariale Introduction d une nouvelle politique salariale Fondation contre le Cancer 28 avril 2011 Mo Deckers HR manager (@ intérim) Introduction d une nouvelle politique salariale 1. Objectifs 2. «Le plan» 3. Workshop

Plus en détail

A VOTRE BONHEUR Spécialiste des services à la personne et aide à domicile

A VOTRE BONHEUR Spécialiste des services à la personne et aide à domicile A VOTRE BONHEUR Spécialiste des services à la personne et aide à domicile AVB est une société centrée sur le respect de la vie et de la dignité de la personne. Nos assistants de vie, gardes d enfants,

Plus en détail

Identification de la société

Identification de la société Identification de la société Raison sociale de l entreprise : SO Lifes Siège social : 23 Avenue Saint Lazare, Bât D, Résidence Parc des Roses, 34000 MONTPELLIER Zone de couverture : Montpellier et ses

Plus en détail

Retraités du Régime Agricole

Retraités du Régime Agricole Retraités du Régime Agricole Des aides pour vivre à domicile 2015 www.msa49.fr Favoriser le maintien à domicile des personnes retraitées C est : Aider, à leur domicile, en foyer logement ou en MARPA *,

Plus en détail

Modifications apportées au Règlement départemental d aide sociale aux personnes âgées et aux personnes handicapées. Décembre 2015

Modifications apportées au Règlement départemental d aide sociale aux personnes âgées et aux personnes handicapées. Décembre 2015 Modifications apportées au Règlement départemental d aide sociale aux personnes âgées et aux personnes handicapées. Décembre 2015 PREAMBULE LES PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L AIDE SOCIALE Le Règlement départemental

Plus en détail

sur l aide et les soins à domicile (RASD)

sur l aide et les soins à domicile (RASD) 8. Règlement du 0 janvier 006 sur l aide et les soins à domicile (RASD) Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu l ordonnance fédérale du 9 septembre 995 sur les prestations dans l assurance obligatoire

Plus en détail

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Le Centre communal d action sociale (CCAS) de Vernillet est un établissement public autonome chargé d assurer une action générale de prévention et de développement social,

Plus en détail

DEMANDE D AIDE AU MAINTIEN À DOMICILE POUR PERSONNES ÂGÉES. Quelles aides? Pour qui? > Comment et où déposer une demande?

DEMANDE D AIDE AU MAINTIEN À DOMICILE POUR PERSONNES ÂGÉES. Quelles aides? Pour qui? > Comment et où déposer une demande? DEMANDE D AIDE AU MAINTIEN À DOMICILE POUR PERSONNES ÂGÉES Quelles aides? Pour qui? Comment et où déposer une demande? Vous souhaitez une aide pour rester à votre domicile. Selon votre degré d autonomie

Plus en détail

ANALYSE des BESOINS SOCIAUX

ANALYSE des BESOINS SOCIAUX ANALYSE des BESOINS SOCIAUX d.soufflard-antony@laposte.net Commune de ROUSSET (13) Présentation aux Elus 29 septembre 2011 Préalable la commune de ROUSSET (13) 2 Diplômes Master² en Consultation des Organisations

Plus en détail

Monsieur le Maire de la Ville de Toulouse, représentant de ladite ville

Monsieur le Maire de la Ville de Toulouse, représentant de ladite ville CONVENTION D OBJECTIF ET DE PARTENARIAT CENTRE DE LOISIRS ASSOCIATIF ELEMENTAIRE ENTRE LES SOUSSIGNES Monsieur le Maire de la Ville de Toulouse, représentant de ladite ville ET Madame Sous le n l organisateur)

Plus en détail

QU EST-CE QU UNE MUTUELLE SOCIALE?

QU EST-CE QU UNE MUTUELLE SOCIALE? MINISTÈRE DE LA FAMILLE, DE LA FEMME ET DES AFFAIRES SOCIALES RÉPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE UNION -DISCIPLINE -TRAVAIL DIRECTION DE LA SECURITE SOCIALE ET DE LA MUTUALITE QU EST-CE QU UNE MUTUELLE SOCIALE?

Plus en détail

Les intervenants à domicile

Les intervenants à domicile Centre de gestion de la Fonction Publique Territoriale du Nord www.cdg59.fr Les intervenants à domicile Guy DECLOQUEMENT Direction des affaires financières, de la prévention et de la santé 14 rue Jeanne

Plus en détail

STATUTS de la Direction de l Informatique et des Systèmes d Information (DISI)

STATUTS de la Direction de l Informatique et des Systèmes d Information (DISI) STATUTS de la Direction de l Informatique et des Systèmes d Information (DISI) Article 1 : Préambule. La Direction de l Informatique et des Systèmes d Information est un service général de l Université

Plus en détail

Enquête «emploi formation» auprès des structures agréées des services à la personne dans le Var

Enquête «emploi formation» auprès des structures agréées des services à la personne dans le Var Enquête «emploi formation» auprès des structures agréées des services à la personne dans le Var Août 2011 Enquête «emploi formation» Raison Sociale :... Enseigne :... (Si différente de la raison sociale)

Plus en détail

Acteurs des soins et du social dans la prise en charge des individus Les deux faces d une même pièce

Acteurs des soins et du social dans la prise en charge des individus Les deux faces d une même pièce Service des assurances sociales et de l hébergement (SASH) Acteurs des soins et du social dans la prise en charge des individus Les deux faces d une même pièce Fabrice Ghelfi, Chef du SASH Congrès intercantonal

Plus en détail

BIENVENUE A L EHPAD SAINT FRANCOIS MAISON DE RETRAITE PUBLIQUE DE LORGUES

BIENVENUE A L EHPAD SAINT FRANCOIS MAISON DE RETRAITE PUBLIQUE DE LORGUES BIENVENUE A L EHPAD SAINT FRANCOIS MAISON DE RETRAITE PUBLIQUE DE LORGUES 28, rue St Honorat 83510 LORGUES www.ehpad-saint-francois.fr Tèl : 04.94.60.33.50 Fax : 04.94.60.33.59 LES FORMALITES ADMINISTRATIVES

Plus en détail

QUELS DANGERS POUR LES

QUELS DANGERS POUR LES RÉUNION D INFORMATION SUR LA LOI DE SANTÉ : QUELS DANGERS POUR LES MÉDECINS LIBÉRAUX? Mercredi 17 décembre 2014 Titre I : Renforcer la prévention et la promotion de la santé Chapitre I Art. 2 à 5 : Soutenir

Plus en détail

Tarifs en EHPAD et aides financières. Les tarifs en EHPAD. (Établissement d Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes)

Tarifs en EHPAD et aides financières. Les tarifs en EHPAD. (Établissement d Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) Les tarifs en EHPAD (Établissement d Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) Le prix journalier en EHPAD est composé du tarif Hébergement, du tarif Dépendance et du forfait Soins. Le tarif Hébergement

Plus en détail

LES TITRES-SERVICES :

LES TITRES-SERVICES : LES TITRES-SERVICES : UNE AIDE MÉNAGÈRE PROFESSIONNELLE LE SYSTÈME DES TITRES-SERVICES > Ce système est subventionné par l Etat Fédéral, il permet à tout particulier domicilié en Belgique de payer, à un

Plus en détail

Les Orientations Médico- Sociales Adultes

Les Orientations Médico- Sociales Adultes Les Orientations Médico- Sociales Adultes 22/10/2013 MDPH 59 1 mdph59 Compétences et Missions de la CDAPH Orientation de la personne en situation de handicap Désignation des types d établissements ou services

Plus en détail

ULISSE Groupe Economique Solidaire

ULISSE Groupe Economique Solidaire www.ulisse38.com 1 rue Hauquelin 38 000 GRENOBLE tél. 04 76 44 35 88 fax 04 76 01 03 51 accueil@ulisse38.com 03.09.2014 1 U L I S S E Offre de services coordonnée Communication globalisée Gouvernance unifiée

Plus en détail

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS Les Personnes Agées, de 60 ans et plus, représentent déjà plus de 11,2% de la population du Département et vers 2020 plus de 20%. Pour

Plus en détail

Cesu. C est une offre proposée aux particuliers pour leur faciliter l accès à l ensemble des services à la personne.

Cesu. C est une offre proposée aux particuliers pour leur faciliter l accès à l ensemble des services à la personne. Cesu SOMMAIRE Définition Avantages Réductions d impôt Bénéficiaires I n f o r m a t i o n s 1. Qu'est-ce que le Chèque emploi service universel? Créé dans le cadre de la politique conduite pour favoriser

Plus en détail

Service Prévention et Sécurité CNRS DR18

Service Prévention et Sécurité CNRS DR18 Service Prévention et Sécurité CNRS DR18 Fiche de lecture : Loi n 2010-751 du 05/07/2010 relative à la rénovation du dialogue social et comportant diverses dispositions relatives à la fonction publique

Plus en détail

Bienvenue. Sommaire. Annexes

Bienvenue. Sommaire. Annexes Bienvenue Sommaire - Bienvenue p 2 - L inscription - l admission p 3 - La vie dans l établissement p 4-5 - Les prestations d hébergement p 6 - Soins et surveillance médicale p 7 - Les conditions financières

Plus en détail

Demandeur Subvention Conditions Montant Contact

Demandeur Subvention Conditions Montant Contact RECAPITULATIF DES SUBVENTIONS OU AIDES FINANCIERES ACCORDEES PAR LE CONSEIL GENERAL DE LA MOSELLE Etudiant Demandeur Subvention Conditions Montant Contact Jeune 18-25 ans Personne en situation de handicap

Plus en détail

Un pôle social au côté des pôles de compétitivité

Un pôle social au côté des pôles de compétitivité Bruxelles, le 13 novembre 2015. POSITION DU BUREAU DE L IW Un pôle social au côté des pôles de compétitivité L exemple de la politique wallonne en réponse au défi du vieillissement de la population 1.

Plus en détail

Présentation générale 11/2014

Présentation générale 11/2014 Présentation générale 11/2014 49 Communes Conseil Communautaire «Art L123-4 à L123-9 du CASF» C I A S 33 membres (EPCI) Le Président = Pdt. de la CCBDP 16 Membres issus du Conseil Communautaire 16 Membres

Plus en détail

FORMULAIRE D AUTO-EVALUATION POUR PATIENTS SLA

FORMULAIRE D AUTO-EVALUATION POUR PATIENTS SLA 1 FORMULAIRE D AUTO-EVALUATION POUR PATIENTS SLA Afin de donner un bon aperçu de mes possibilités et mes limitations à la DG Personnes handicapés, je coche ce que je peux faire ou ne plus faire. Ci-dessous

Plus en détail

Communication. Information. Normes juridiques. Litiges. Santé humaine / Soins aux animaux. Technologie de l information et de la communication

Communication. Information. Normes juridiques. Litiges. Santé humaine / Soins aux animaux. Technologie de l information et de la communication Matières budgétaires Communication et Information Gestion générale Logistique, économat et appui technique Normes juridiques et Litiges Personnel et Organisation Police Santé humaine / Soins aux animaux

Plus en détail

enim Arrêt MÉMO 2015 ACTIONS ET PRESTATIONS SOCIALES > Les aides > Les conditions > Les contacts www.enim.eu

enim Arrêt MÉMO 2015 ACTIONS ET PRESTATIONS SOCIALES > Les aides > Les conditions > Les contacts www.enim.eu enim Arrêt MÉMO 2015 ACTIONS ET PRESTATIONS SOCIALES > Les aides > Les conditions > Les contacts www.enim.eu AIDES EN CAS D ACCIDENT DU TRAVAIL MARITIME, DE MALADIE PROFESSIONNELLE, DE MALADIE OU DE GROSSESSE

Plus en détail

Congrès de l ASSASD 2010 «Aide & Soins à Domicile au cœur de l action»

Congrès de l ASSASD 2010 «Aide & Soins à Domicile au cœur de l action» Congrès de l ASSASD 2010 «Aide & Soins à Domicile au cœur de l action» 9 septembre 2010, Bienne Exposé initial: Positionnement de l aide et des soins à domicile du point de vue des cantons. Pierre-Yves

Plus en détail

AGENCE NATIONALE DES SERVICES À LA PERSONNE. Comment rémunérer votre intervenant à domicile en Cesu préfinancés?

AGENCE NATIONALE DES SERVICES À LA PERSONNE. Comment rémunérer votre intervenant à domicile en Cesu préfinancés? AGENCE NATIONALE DES SERVICES À LA PERSONNE Comment rémunérer votre intervenant à domicile en Cesu préfinancés? Préfinancé par votre organisme de prestations sociales (caisse d allocations familiales,

Plus en détail

SwissLife Prévoyance TNS Spécial Artisans et Commerçants. Une offre complète, adaptée à votre activité et votre statut

SwissLife Prévoyance TNS Spécial Artisans et Commerçants. Une offre complète, adaptée à votre activité et votre statut SwissLife Prévoyance TNS Spécial Artisans et Commerçants Une offre complète, adaptée à votre activité et votre statut La prévoyance : une préoccupation pour les indépendants Tout comme deux tiers des Français,

Plus en détail

Se lancer dans les services à la personne

Se lancer dans les services à la personne 2016 Se lancer dans les services à la personne Assistant-juridique.fr Sommaire I Conditions d installation...5 A) L entretien de la maison et les petits travaux ménagers... 5 B) Les petits travaux de jardinage...

Plus en détail

Services à la personne: Un champ contraint pour un système d information morcelé. Philippe Rodriguez 20 octobre 2011

Services à la personne: Un champ contraint pour un système d information morcelé. Philippe Rodriguez 20 octobre 2011 Services à la personne: Un champ contraint pour un système d information morcelé Philippe Rodriguez 20 octobre 2011 Déroulé de la présentation Contexte Les enjeux Le plan «Borloo» les activités concernées

Plus en détail

Repères. Caisse Commune de Sécurité Sociale de la Lozère

Repères. Caisse Commune de Sécurité Sociale de la Lozère Repères Caisse Commune de Sécurité Sociale de la Lozère Une Caisse Unique......pour un Département Unique Créée en 2009, la Caisse Commune de Sécurité Sociale de la Lozère est un organisme multi branches

Plus en détail

Kind en Gezin. Notre services

Kind en Gezin. Notre services Kind en Gezin Notre services 1. À propos de Kind en Gezin 1.1 Historique 1.2 Mission 1.3 Valeurs 1.4 Organisation 1.5 Champs d action 1.6 Kind en Gezin-Lijn (Ligne Kind en Gezin) 1.7 Services Plaintes

Plus en détail

BAC PRO ASSP * Terminale BAC PRO. certification intermédiaire BEP ASSP. 2nde Bac Pro ASSP. L élève choisit:

BAC PRO ASSP * Terminale BAC PRO. certification intermédiaire BEP ASSP. 2nde Bac Pro ASSP. L élève choisit: Les activités sont tournées vers la vie quotidienne à domicile BAC PRO ASSP * Terminale BAC PRO certification intermédiaire BEP ASSP Les activités sont tournées vers les soins aux personnes dépendantes

Plus en détail

INSPECTION HYGIÈNE ET SÉCURITÉ Enseignement supérieur - Recherche. Livre des références. La prévention des risques professionnels

INSPECTION HYGIÈNE ET SÉCURITÉ Enseignement supérieur - Recherche. Livre des références. La prévention des risques professionnels Livre des références La prévention des risques professionnels Livre des références La prévention des risques professionnels Document d auto-évaluation élaboré par l IHSESR avec le concours de la CPU. Document

Plus en détail

Champs de pratiques du travail social au Luxembourg II Octobre 2013 Nadine Medinger

Champs de pratiques du travail social au Luxembourg II Octobre 2013 Nadine Medinger Champs de pratiques du travail social au Luxembourg II Octobre 2013 Nadine Medinger 1. Les établissements à séjour continu (Cipa, maisons de soins) 2. Les logements encadrés 3. Les établissements à séjour

Plus en détail

Les projets de coopération en faveur de l enfance vulnérable au Vietnam

Les projets de coopération en faveur de l enfance vulnérable au Vietnam MISSION DE L ADOPTION INTERNATIONALE - AMBASSADE DE FRANCE AU VIETNAM Les projets de coopération en faveur de l enfance vulnérable au Vietnam Par Mélanie Biraghi Chargée de mission Adoption & Protection

Plus en détail

Déclaration d admission Coût de l hospitalisation

Déclaration d admission Coût de l hospitalisation Déclaration d admission Coût de l hospitalisation Choix de chambre et conditions financières pour une admission classique ou en hôpital de jour. Introduction Le présent document vise à vous informer des

Plus en détail

SERVICE SOCIAL AIDES ET SOINS À DOMICILE SERVICE DU MÉDECIN CONSEIL. Mutualité Neutre de la Santé (226)

SERVICE SOCIAL AIDES ET SOINS À DOMICILE SERVICE DU MÉDECIN CONSEIL. Mutualité Neutre de la Santé (226) AIDES ET SOINS À DOMICILE SERVICE DU MÉDECIN CONSEIL Mutualité Neutre de la Santé (226) Rue de Chestret 4-6 - 4000 Liège Tél. 04 254 58 11 - Fax 04 254 54 39 www.mut226.be - coordination@mut226.be & AIDES

Plus en détail

L Enseigne CNP Services à la personne

L Enseigne CNP Services à la personne «Profession: Faciliteur de vie» Laboratoire Assurance Banque Offres de services à la personne Impact des services à la personne sur le marketing-mix mix L Enseigne CNP Services à la personne Christophe

Plus en détail

Intervention du 8 mars 2013 - UVCW. Le secteur de l aide aux familles en Wallonie

Intervention du 8 mars 2013 - UVCW. Le secteur de l aide aux familles en Wallonie Le secteur de l aide aux familles en Wallonie Plan de la présentation Présentation Contexte Paysage belge de l aide et des soins à domicile Evolution socio-démographique Evolution du système de santé Autres

Plus en détail

Mutuelle Petite Enfance Lafayette

Mutuelle Petite Enfance Lafayette Mutuelle Petite Enfance Lafayette Page 1 sur 8 1 PRESENTATION Le relais d assistantes maternelles «Canne à Sucre» se situe au 197 cours Lafayette 69006 LYON. Le relais assistantes maternelles «Canne à

Plus en détail