COMPRÉHENSION CONNAISSANCE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMPRÉHENSION CONNAISSANCE"

Transcription

1 Taxonomie de Bloom Domaine cognitif Domaine affectif Domaine psychomoteur ÉVALUATION CONNAISSANCE COMPRÉHENSION APPLICATION ANALYSE SYNTHÈSE mémoriser nommer répéter identifier décrire définir dupliquer montrer dire formuler spécifier rappeler lire citer colliger étiqueter sélectionner relier arranger ordonner lister énumérer enregistrer reproduire examiner reconnaître associer regrouper ordonner distinguer comparer contraster différencier convertir estimer prédire citer décrire paraphraser reformuler retracer expliquer résumer rapporter réviser élargir interpréter traduire discuter colliger relier combiner déterminer classifier transférer relater illustrer représenter calculer expérimenter simuler résoudre démontrer établir préparer compléter appliquer pratiquer produire modifier construire utiliser changer agir interviewer dramatiser administrer découvrir enseigner développer analyser examiner fouiller survoler décomposer sélectionner relier regrouper comparer contraster corréler discriminer séparer diviser subdiviser inventorier catégoriser inférer détecter interpréter arranger ordonner prioriser esquisser illustrer schématiser classifier expliquer signaler concentrer combiner spéculer compiler modifier intégrer adapter réécrire renforcer planifier préparer généraliser exprimer formuler proposer suggérer structurer substituer réordonner imaginer concevoir composer anticiper intervenir faciliter collaborer produire créer développer inventer négocier réorganiser valider comparer discriminer estimer mesurer tester réviser juger déduire prédire conclure évaluer classer noter choisir déterminer décider recommander justifier résumer expliquer reformuler critiquer défendre supporter convaincre persuader tenter questionner juger provoquer contester complimenter se proposer fléchir étirer atteindre saisir manipuler donner un coup de pied exécuter CONNAISSANCE COMPRÉHENSION APPLICATION ANALYSE SYNTHÈSE ÉVALUATION relaxer écrire taper exprimer agir opérer conduire accepter défendre supporter contribuer partager joindre Francois Guité :

2 1722 Comment lire les objectifs et standards Exemple : Construction d un château de sable Comment lire les objectifs et standards Exemple : Construction d un château de sable Adapté de MEQ (1999). Comment passer de la partie ministérielle du programme au plans de cours?, p. 64. Verbe d action du niveau taxonomique de l application : Construire Complément d objet direct en terme de produit : Un château de sable Objectif Énoncé de la compétence Construire un château de sable Contexte de réalisation Standard - Sans aide - À partir d un plan d un modèle de complexité moyenne - À l aide des outils manuels de base, d une règle, d un niveau et d une équerre - Conditions de démonstration de la compétence (épreuve terminale). - Correspond à une situation réelle ou authentique. - Précise à partir de quoi : d un plan, à l aide de quoi : des outils manuels Éléments de la compétence Éléments de la compétence - Avec ou sans qui ou quoi : sans aide. Étapes de réalisation de la compétence ou séquence ordonnée de démonstration de la compétence ou explication de la compétence ; verbes d action : préparer, tirer, ériger, fabriquer, effectuer et compléments d objets direct présentant les produits attendus. 1. Préparer le travail 2. Tirer les lignes 3. Ériger les murs et les tourelles 4. Fabriquer les toitures 5. Effectuer les travaux de finitions 1.1 Établissement d une séquence logique de construction du château 1.2 Préparation convenable du sol 1.3 Choix judicieux des dispositifs de blocage 2.1 Précision des niveaux 2.2 Précision de l emplacement et de l équerrage 3.1 Respect des indications relatives à la disposition 3.2 Utilisation efficace de la technique d érection du mur et des tourelles 4.1 Utilisation efficace de la technique de fabrication des toitures 4.2 Solidité des toitures 5.1 Originalité dans le choix des accessoires 5.2 Esthétique et harmonie du château dans son ensemble - Exigences minimales d atteinte des éléments de la compétence. - Noms communs : établissement d une séquence, préparation du sol, utilisation de la technique de, précisant les points à observer et adjectifs : logique, convenables, efficace, déterminant les performances exigées. Ces critères servent à construire une grille de correction. 6. Évaluer le château 6.1 Établissement d une liste de critères pertinents 6.2 Bon jugement 6.3 Sens artistique Page 1 Mise à jour : décembre 2004

3 1187 Taxonomie des objectifs d apprentissage du domaine cognitif Taxonomie des objectifs d apprentissage du domaine cognitif Document adapté de LEGENDRE, R. (1993). Dictionnaire actuel de l éducation, Montréal, Guérin, pp et PRÉGENT, R. (1990). La préparation d un cours, Montréal, Éditions de l École Polytechniques. Taxonomie des objectifs d apprentissage du domaine cognitifs 1 Niveaux taxonomiques Types de comportements Verbes d action Objet direct concret 1. Acquisition de connaissances Être capable de se rappeler de mots, de faits, de dates, de conventions, de classifications, de principes, de théories, Définir, distinguer, identifier, rappeler, reconnaître vocabulaire, terminologie, définitions, faits, propriétés, exemples, conventions, règles, caractéristiques, causes, catégories, critères, procédés, principes, lois, théories, structures 2. Compréhension Être capable de transposer, d interpréter et d extrapoler à partir de certaines connaissances. Traduire, transformer, paraphraser, illustrer, représenter, interpréter, différencier, expliquer, réécrire signification, représentation, mots, phrases, relations, faits essentiels, conclusions, implications, facteurs, effets, ramifications 3. Application Être capable de se rappeler de connaissances ou de principes pour résoudre un problème ou pour accomplir une tâche. Appliquer, généraliser, relier, choisir développer, organiser, utiliser, employer, transférer, restructurer, classer principes, lois, conclusions, méthodes, situations, généralisations, processus, phénomènes, procédures, abstractions 4. Analyse Être capable d identifier les éléments, les relations et les principes d organisation d une situation. Distinguer, identifier, classer, discriminer, catégoriser, déduire, analyser, contraster, comparer, détecter éléments, hypothèses, conclusions, arguments, énoncés (de fait), énoncés (d intention), interrelations, pertinence, thèmes, erreurs, causes-effets, parties, idées, formes, patterns, buts, points de vue, biais, structures 5. Synthèse Être capable de produire une oeuvre personnelle après avoir conçu un plan d action. Écrire, raconter, relater, produire, constituer, transmettre, créer, modifier, documenter, proposer, planifier, projeter, développer, combiner, organiser, synthétiser, classer, déduire, formuler structure, produit, performance, projet, communication, plan, objectifs, manière, solution, moyens, concept, schème, théorie, relations, abstractions, généralisations, hypothèses, perceptions, manières, découverte abstrait 6. Évaluation Être capable de porter un jugement critique fondé sur des critères internes ou externes. Juger, argumenter, valider, évaluer, décider, considérer, comparer, contraster, standardiser exactitude, pertinence, erreur, véracité, défaut, sophisme, précision, fins, moyens, efficience, économie, utilité, plan d action, standards, théorie, généralisations 1 Malgré ses lacunes, la taxonomie de Bloom est très utilisée pour formuler des objectifs d apprentissages cognitifs et relativement simple à s approprier. Les personnes qui désireraient connaître une taxonomie plus détaillée et mieux circonscrite peuvent consulter celle de Discas : Legendre présente d autres taxonomies d objectifs (affectifs, cognitifs ou psychomoteurs) dans les différents champs de connaissances. Page 1 Mise à jour : janvier 2005

4 Annexe 2 Taxonomies d objectifs TAXONOMIE Définition * Classification hiérarchique des comportements cognitifs, affectifs et moteurs, établie sur la base d un ou de plusieurs critères. Du grec taxis, arrangement, ordre, disposition et nomos, loi, science. Rôles et utilités * Joue le rôle de fil connecteur entre l'élaboration du programme et l'élaboration des apprentissages. Permet d'énoncer les objectifs avec plus de précision. Assure un plus grand réalisme des actions pédagogiques. Permet une cohérence et une gradation des actions (ex. : évite de se concentrer sur une ou deux catégories d'objectifs à l'exclusion des autres ; permet de vérifier si on a enseigné les objectifs préalables avant d'en aborder de plus complexes). Permet de préciser les moyens appropriés pour l'évaluation. RÔLES DES OBJECTIFS ** Améliorer la communication (professeur-étudiant et professeur-professeur). Servir à choisir les activités d'apprentissage. Faciliter le choix du matériel pédagogique. Préciser l'objet de l'évaluation. * ** Source : Legendre, R., Dictionnaire actuel de l'éducation, Larousse, Montréal, Source : Fontaine, F., Les objectifs d'apprentissage, Université de Montréal, Montréal, 1989.

5 Rédaction d objectifs Quelques consignes Un objectif commence par un verbe à l infinitif. N écrire qu un seul verbe par objectif. Si deux verbes sont envisagés, considérer ne retenir que le verbe le plus englobant. Par exemple, «reconnaître et appliquer les principes relatifs à la rédaction d un objectif» deviendra «appliquer les principes relatifs à la rédaction d un objectif» car l application (correcte) des principes implique que la reconnaissance est maîtrisée Éviter d utiliser les verbes «connaître» et «comprendre». En effet, il s agit de demander à une classe suite à une explication «Avez-vous compris?» pour être confronté à une multitude de sourires et de têtes hochant positivement C est une toute autre chose de demander «Expliquez-moi en vos propres termes la notion qui vient d être exposée au tableau». Donc, «traduisez» ces deux objectifs en utilisant des verbes qui permettent d annoncer à vos élèves comment vous entendez qu ils fassent «preuve» de leurs connaissances ou de leur compréhension. L objectif annoncé doit être un objectif d apprentissage et non un objectif d enseignement. Dans l objectif «démontrer le fonctionnement de l appareil Sigma-4» pour un groupe de première année du programme, première session, lors de leur premier laboratoire on peut se douter que la démonstration souhaitée sera faite par le prof On se questionnera donc sur ce qui est attendu des élèves suite à cette démonstration. Doivent-ils «observer», «noter», «schématiser» En résumé Un objectif commence par un verbe (et un seul) à l infinitif est toujours exprimé en fonction de l élève est univoque (c'est-à-dire précis et donnant lieu à une seule interprétation) décrit un «comportement» observable chez l élève (résultat) peut préciser les conditions spéciales de manifestation de ce comportement et les critères qui permettront de juger si l objectif est atteint (contexte critères)

6 AIDE-MÉMOIRE Cognitif Psychomoteur Affectif 1. Acquisition des connaissances définir, distinguer, acquérir, identifier, rappeler, reconnaître, 2. Compréhension Transposition changer, dire avec ses mots, illustrer, lire, préparer, redéfinir, réécrire, représenter, traduire, transformer, Interprétation démontrer, différencier, distinguer, établir, expliquer, faire, interpréter, réarranger, réorganiser, Extrapolation compléter, conclure, déterminer, différencier, estimer, établir, étendre, extrapoler, inférer, interpoler, prédire, 3. Application appliquer, choisir, classer, développer, employer, généraliser, organiser, relier, restructurer, transférer, utiliser, 4. Analyse analyser, catégoriser, classer, comparer, contraster, déduire, détecter, discriminer, distinguer, identifier, reconnaître, 5. Synthèse classer, combiner, constituer, créer, déduire, dériver, développer, écrire, formuler, modifier, organiser, planifier, produire, projeter, proposer, raconter, relater, spécifier, synthétiser, transmettre, 6. Évaluation argumenter, comparer, considérer, contraster, décider, évaluer, juger, standardiser, valider, 1. Mouvements réflexes 1. Réception accepter, choisir, contrôler, différencier, écouter, isoler, partager, séparer, etc 2. Mouvements naturels ou fondamentaux 2. Réponse acclamer, applaudir, approuver, discuter, pratiquer, se conformer, suivre, etc 3. Aptitudes perceptives 3. Valorisation aider, augmenter, argumenter, assister, contester, encourager, protester, renoncer à, 4. Qualités physiques 4. Organisation comparer, définir, discuter, formuler, harmoniser, théoriser sur, 5. Mouvements de dextérité 6. Communication non verbale 5. Caractérisation par une valeur ou un système de valeurs changer, diriger, être reconnu pour..., éviter, réclamer, résister, résoudre, réviser, Sources :SANSREGRET, J.-R. Guide d'encadrement et fiches de travail en formation sur mesure, DGEC, Québec, FAUCHER, Gaston, et al. Trousse sur le plan de cours, Service du développement de la pédagogie et des programmes, Cégep F.- X. Garneau, Québec, PRÉGENT, Richard. La préparation d'un cours, Éditions de l'école Polytechnique de Montréal, Montréal, FONTAINE, France. Le plan de cours, Service pédagogique, Université de Montréal, Montréal, LEGENDRE, Renald. Dictionnaire actuel de l'éducation, Montréal, Larousse, 1988, 679 p. TOURNIER, M. Typologie des formules pédagogiques, DGEC, Québec, DIRECTION GÉNÉRALE DU DÉVELOPPEMENT PÉDAGOGIQUE, Guide docimologique, notions sur la taxonomie, fascicule 3, Québec, Annexe 2 Taxonomies d objectifs PAGE 63

7 Annexe 2 Taxonomies d objectifs PAGE 64

8 Objectifs du domaine cognitif (Bloom) Niveau taxonomique Objets d'enseignement Activités d'enseignement Activités ou d'apprentissage d'apprentissage (et suggestions de verbes) 1. Acquisition des connaissances définir, distinguer, acquérir, identifier, rappeler, reconnaître, Terminologie, définitions, faits, conventions, formules, séquences, méthodes, classifications, principes, lois, théories, critères, catégories, 2. Compréhension Transposition, interprétation, extrapolation changer, dire avec ses mots, illustrer, lire, préparer, redéfinir, réécrire, représenter, traduire, transformer, démontrer, différencier, distinguer, établir, expliquer, faire, interpréter, réarranger, réorganiser, compléter, conclure, déterminer, différencier, estimer, établir, étendre, extrapoler, inférer, interpoler, prédire, 3. Application appliquer, choisir, classer, développer, employer, généraliser, organiser, relier, restructurer, transférer, utiliser, Transposition Interprétation Extrapolation Identification des éléments connus et inconnus du problème. Restructuration des éléments en fonction du modèle connu. Choix de la méthode ou du principe pour résoudre le problème. Résolution de problèmes simples à partir de leurs connaissances théoriques. Exposé magistral, suggestion de lecture, présentation de documents audiovisuels, démonstrations. Questions posées lors d'un exposé magistral, supervision de travaux en équipes, propositions d'exemples et de contre-exemples, sollicitation d'exemples. Supervision de travaux pratiques, proposition de devoirs/exercices. Écoute d'exposés magistraux, lecture de textes, visionnement d'un film, observation d'une démonstration, écoute d'une émission radiophonique, Discussions en équipes, recherche d'exemples ou de similitudes, création d'analogies, production de résumés, explication à un pair. Explication en ses propres mots, réponse à une question, discussion d'un point. Réduction aux éléments essentiels, généralisation, comparaison, conclusion à partir d'une information donnée. Déduction des implications et conséquences générales à partir d'un apprentissage; identification des limites de ses arguments. Exercices individuels, devoirs, laboratoires, résolution de problèmes simples sous supervision. suite au verso Annexe 2 Taxonomies d objectifs PAGE 65

9 Objectifs du domaine cognitif (Bloom) Niveau taxonomique Objets d'enseignement Activités d'enseignement Activités ou d'apprentissage d'apprentissage (et suggestions de verbes) 4. Analyse analyser, catégoriser, classer, comparer, contraster, déduire, détecter, discriminer, distinguer, identifier, reconnaître, 5. Synthèse classer, combiner, constituer, créer, déduire, dériver, développer, écrire, formuler, modifier, organiser, planifier, produire, projeter, proposer, raconter, relater, spécifier, synthétiser, transmettre, 6. Évaluation argumenter, comparer, considérer, contraster, décider, évaluer, juger, standardiser, valider, Annexe 2 Taxonomies d objectifs PAGE 66 Raisonnement hypothéticodéductif Décomposition d'un problème en ses constituants de base, identification des relations entre les constituants et identification des principes d'organisation Expression personnelle. Indépendance de pensée. Création d'éléments nouveaux, agencement de plusieurs éléments en une structure inédite, personnelle et originale. Élaboration de plans d'action. Démonstration d'un sens critique sur des valeurs auxquelles ils (les élèves) ont été confrontés Proposition/supervision de travaux en équipe, de séminaires, de travaux de recherche, d'études de cas, Mises en situations où l'élève peut manifester sa créativité. Exigence d'ajouter l'aspect «jugement de valeur» aux éléments de niveaux 4 et 5. Travaux personnels de recherche, projets d'équipe, rédactions de monographies, défense d'un point de vue lors d'un exposé, Réalisation des travaux pratiques complexes, études de cas, journal de bord. Production d'une oeuvre personnelle, création d'une structure inédite, unique et différente. Production de travaux écrits, préparation ou présentation d'exposés, conception de programmes informatiques ou autres documents. Dissertation, travail de recherche, journal de bord. Conception de plans d'action conforme à une discipline (projets, vérification pratique d'hypothèses, résolution de problèmes complexes, préparation de cours à des pairs) Expression de leur point de vue sur un sujet relié à la discipline Stages. Discussion, séminaires, débats, apologies, critiques, autocritiques, journal de bord. Sources : PRÉGENT, Richard. La préparation d'un cours, Éditions de l'école Polytechnique de Montréal, Montréal, FONTAINE, France. Le plan de cours, Service pédagogique, Université de Montréal, Montréal, FAUCHER, Gaston, et al. Trousse sur le plan de cours, Service du développement de la pédagogie et des programmes, Cégep F.-X. Garneau, Québec, LEGENDRE, Renald. Dictionnaire actuel de l'éducation, Montréal, Larousse, 1988, 679 p. Note : Nous devons souligner que le présent tableau ne vise qu'à enrichir les réflexions sur les distinctions entre enseignement et apprentissage et sur le fait que, pour l'atteinte d'objectifs précis, il est possible de développer des approches non moins spécifiques. Cependant, l'acte d'enseigner, tout comme l'acte d'apprendre, constitue une globalité de gestes et d'intentions complexes, de niveaux variés et complémentaires, que les tableaux présentés ici ne peuvent illustrer. Varier ses stratégies pour augmenter la motivation des élèves ne peut être présenté dans un tel contexte. Pourtant, une telle préoccupation est autant, sinon plus, importante que la recherche d'actions en réponse à une problématique donnée. C'est pourquoi nous vous invitons à consulter la partie 5 «Stratégies et formules pédagogiques» du livre Enseigner mieux : stratégies d'enseignement de Jean Proulx, Cégep de Trois-Rivières, 1993, 340 p. Vous y trouverez bon nombre d'exemples concrets et pratiques.

10 Objectifs du domaine psychomoteur (Bloom et Harrow) Niveau taxonomique Objets d'enseignement Activités d'enseignement Activités ou d'apprentissage d'apprentissage 1. Mouvements Non pertinent en éducation réflexes 2. Mouvements naturels ou fondamentaux Rééducation et personnes handicapées Aptitudes perceptives 4. Qualités physiques Endurance Force Souplesse Agilité 5. Mouvements de dextérité 6. Communication non verbale Sources : Discrimination kinesthésique. Discrimination visuelle, auditive, tactile, olfactive, gustative. Aptitudes coordonnées. Habileté simple Habileté adaptative composée Habileté adaptative complexe. Mouvement expressif Mouvement interprétatif et esthétique Proposition d'activités permettant à l'élève de développer des aptitudes perceptives. Proposition d'activités permettant à l'élève de développer son endurance, d'exécuter des mouvements de dextérité, d'accroître sa force, sa souplesse, son agilité. Proposition d'activités permettant à l'élève de développer des aptitudes physiques Proposition d'activités de mouvements expressifs (posture, démarche, gestes, expressions faciales) ou de mouvements interprétatifs (esthétique ex.: plongeon) ou créatifs (ex.: mime) Activités physiques comme attraper une balle. Exercices de reconnaissance d'objets, de sons, de goût (ex.: dégustations). Exercices de localisation visuelle de cibles en mouvements, reconnaissance auditive de la provenance d'un son. Exemples: Dextérité : répétition d'une partition au violon. Agilité : répétition de gestes pour diminuer son temps de réponse. Exécution de mouvements naturels adaptés pour acquérir un degré de compétence ou de maîtrise (taper au clavier d'un ordinateur, jouer du piano) Utilisation d'un outil Exécution d'acrobatie, de danse, Activités artistiques ou sportives de haut niveau de performance. SANSREGRET, J.-R. Guide d'encadrement et fiches de travail en formation sur mesure, DGEC, Québec, FAUCHER, Gaston, et al. Trousse sur le plan de cours, Service du développement de la pédagogie et des programmes, Cégep F.-X. Garneau, Québec, Note : Nous devons souligner que le présent tableau ne vise qu'à enrichir les réflexions sur les distinctions entre enseignement et apprentissage et sur le fait que, pour l'atteinte d'objectifs précis, il est possible de développer des approches non moins spécifiques. Cependant, l'acte d'enseigner, tout comme l'acte d'apprendre, constitue une globalité de gestes et d'intentions complexes, de niveaux variés et complémentaires, que les tableaux présentés ici ne peuvent illustrer. Varier ses stratégies pour augmenter la motivation des élèves ne peut être présenté dans un tel contexte. Pourtant, une telle préoccupation est autant, sinon plus, importante que la recherche d'actions en réponse à une problématique donnée. C'est pourquoi nous vous invitons à consulter la partie 5 «Stratégies et formules pédagogiques» du livre Enseigner mieux : stratégies d'enseignement de Jean Proulx, Cégep de Trois- Rivières, 1993, 340 p. Vous y trouverez bon nombre d'exemples concrets et pratiques. Annexe 2 Taxonomies d objectifs PAGE 67

11 Annexe 2 Taxonomies d objectifs PAGE 68

12 Objectifs du domaine affectif (Krathwohl, Bloom et Masia) Niveau taxonomique Objets d'enseignement Activités d'enseignement Activités ou d'apprentissage d'apprentissage (et suggestions de verbes) 1. Réception accepter, choisir, contrôler, différencier, écouter, isoler, partager, séparer, etc 2. Réponse acclamer, applaudir, approuver, discuter, pratiquer, se conformer, suivre, etc 3. Valorisation aider, augmenter, argumenter, assister, contester, encourager, protester, renoncer à, etc 4. Organisation comparer, définir, discuter, formuler, harmoniser, théoriser sur, etc Vues, sons, événements, intentions, exemples, choix possibles, réponses, nuances, Directions, consignes, lois, règles, instruments, jeux, parodie, rôle, discours, musique, Appartenance à un groupe, production, projet, point de vue, arguments, prise de position. Codes, buts, standards, système, approche, critères, limites. Mise en place de situation où l'élève doit écouter, accepter, différencier, choisir, partager, Utilisation de stratégies variées pour conserver l'attrait et assurer des conditions «vivantes», tout en éliminant les sources de «bruit» pouvant distraire. Attention aux comportements non verbaux des élèves. Mise en place de situations où l'élève doit démontrer son assentiment. Ex. utilisation de l'exposé informel où l'élève peut et doit poser des questions. Création d'un climat propice à l'expression. Mise en place de situations où l'élève doit démontrer son engagement individuel envers une valeur fondamentale plutôt que par le désir de plaire ou d'obéir. Création d'un climat respectueux de l'expression personnelle. Ex. : utilisation de l'exposé informel où l'élève peut et doit poser des questions. Mise en place de situations où l'élève doit discuter, théoriser sur, comparer, harmoniser, comparer, harmoniser, définir, formuler son système de valeurs. Prise en compte du besoin de recul et de temps dans la proposition des dates de tombée. Démonstration d'une prise de conscience (ex. : reconnaissance d'un style musical), d'une volonté de recevoir, d'une attention préférentielle. Discussions, démonstrations de réception, jeux de rôle, discours. Travaux en équipes, projets personnels, séminaires, débats, défense de son point de vue, recherche du point de vue des autres. Analyse de codes d'éthique, de déontologie, d'esthétique. suite au verso Annexe 2 Taxonomies d objectifs PAGE 69

13 Objectifs du domaine affectif (Krathwohl, Bloom et Masia) Niveau taxonomique Objets d'enseignement Activités d'enseignement Activités ou d'apprentissage d'apprentissage (et suggestions de verbes) 5. Caractérisation par une valeur ou un système de valeurs changer, diriger, être reconnu pour, éviter, réclamer, résister, résoudre, réviser, etc Plans, comportements, méthodes, morales, éthique, intégrité, excès, conflits. Proposition d'activités permettant à l'élève de confronter son système de valeurs à celui d'autres individus ou groupes ou de mettre en pratique des principes déontologiques. Mises en situation réelles, stages suffisamment longs pour que l'élève démontre une évolution de son opinion ou de son comportement devant l'évidence. Sources : Note : SANSREGRET, J.-R. Guide d'encadrement et fiches de travail en formation sur mesure, DGEC, Québec, TOURNIER, M. Typologie des formules pédagogiques, DGEC, Québec, FAUCHER, Gaston, et al. Trousse sur le plan de cours, Service du développement de la pédagogie et des programmes, Cégep F.-X. Garneau, Québec, Guide docimologique, notions sur la taxonomie, fascicule 3, Direction générale du développement pédagogique, Québec, Nous devons souligner que le présent tableau ne vise qu'à enrichir les réflexions sur les distinctions entre enseignement et apprentissage et sur le fait que, pour l'atteinte d'objectifs précis, il est possible de développer des approches non moins spécifiques. Cependant, l'acte d'enseigner, tout comme l'acte d'apprendre, constitue une globalité de gestes et d'intentions complexes, de niveaux variés et complémentaires, que les tableaux présentés ici ne peuvent illustrer. Varier ses stratégies pour augmenter la motivation des élèves ne peut être présenté dans un tel contexte. Pourtant, une telle préoccupation est autant, sinon plus, importante que la recherche d'actions en réponse à une problématique donnée. C'est pourquoi nous vous invitons à consulter la partie 5 «Stratégies et formules pédagogiques» du livre Enseigner mieux : stratégies d'enseignement de Jean Proulx, Cégep de Trois- Rivières, 1993, 340 p. Vous y trouverez bon nombre d'exemples concrets et pratiques. Annexe 2 Taxonomies d objectifs PAGE 70

14 Cette adaptation de la taxonomie de Bloom permet de relier différents processus cognitifs à des verbes, des tâches et des exemples de produits correspondants. Ce document est aussi disponible sur le site suivant : Catégorie Description Les capacités manifestées à ce niveau sont les suivantes : Ce que fait l'élève Exemples de mots déclencheurs Les capacités cognitives de la taxonomie de Rescol à la Source (adapté selon les capacités cognitives de la taxonomie de Bloom) Connaissance Cueillette de l'information observer de l'information et s'en rappeler connaître des dates, des événements des lieux connaître de grandes idées maîtriser une matière L'élève reconnaît ou se souvient de renseignements, d'idées et de principes à peu près comme il les a appris. Définir Énumérer Étiqueter Nommer Cerner Répéter Qui Quoi Quand Où dire décrire réunir examiner classifier citer Compréhension Confirmer comprendre l'information saisir des significations traduire des connaissances dans un nouveau contexte interpréter des faits, comparer, mettre en contraste mettre en ordre, regrouper, inférer des causes prédire des conséquences L'élève traduit, comprend ou interprète de l'information en fonction de ce qu'il a déjà appris. Prédire Associer Estimer Différencier extrapoler résumer décrire interpréter discuter étendre mettre en contraste distinguer discuter expliquer paraphraser illustrer comparer Application Utiliser les connaissances utiliser de l'information, des méthodes, des concepts et des théories dans de nouvelles situations résoudre des problèmes en utilisant les compétences ou les connaissances requises L'élève sélectionne, transfère et utilise des données et des principes pour résoudre un problème ou effectuer une tâche. Appliquer Démontrer Compléter Illustrer Montrer Examiner Modifier Rattacher Changer Classifier mettre à l'essai découvrir utiliser traiter résoudre construire calculer Analyse (processus supérieurs) Décomposer percevoir des tendances organiser différentes parties d'un ensemble reconnaître les sousentendus extraire des éléments L'élève distingue, classe et met en relation les suppositions, les hypothèses, les faits ou la structure d'un énoncé ou d'une question. Séparer mettre en ordre expliquer établir des rapports diviser comparer choisir expliquer inférer arranger classer analyser classer par catégories comparer mettre en contraste isoler Synthèse (processus supérieurs) Amalgamer utiliser de vieilles idées pour en créer de nouvelles généraliser à partir d'un certain nombre de faits mettre en rapport des connaissances issues de plusieurs domaines prédire, tirer des conclusions L'élève conçoit, intègre et conjugue des idées en un produit, un plan ou une proposition qui sont nouveaux pour lui. Conjuguer Intégrer Réarranger Substituer Planifier Créer Concevoir Inventer Préparer Généraliser composer modifier créer concevoir formuler des hypothèses inventer élaborer formuler récrire Évaluation (processus supérieurs) Évaluer les résultats comparer des idées et établir des distinctions entre elles déterminer la valeur de théories et d'exposés poser des choix en fonction d'arguments raisonnés vérifier la valeur des preuves reconnaître la subjectivité L'élève estime, évalue ou critique en fonction de normes et de critères précis. Décider Noter Tester Mesurer Recommander Juger Expliquer Comparer résumer évaluer juger critiquer justifier distinguer appuyer convaincre conclure sélectionner classer prédire argumenter 25

15 Catégorie Connaissance Compréhension Cueillette de Confirmer l'information Exemples de tâches Nommez les groupes d'aliments et au moins deux aliments qui font partie de chaque groupe. Composez un acrostiche sur l'alimentation saine. Rédigez un menu simple pour le petitdéjeuner, le déjeuner ou le dîner à l'aide du guide alimentaire. Application Utiliser les connaissances Que demanderiezvous aux clients d'un supermarché si vous deviez faire un sondage sur les aliments qu'ils consomment? (10 questions) Analyse (processus supérieurs) Décomposer Préparez un rapport sur ce que les élèves de la classe mangent au petitdéjeuner. Synthèse (processus supérieurs) Amalgamer Créez une chanson accompagné e d'une danse pour vendre des bananes. Évaluation (processus supérieurs) Évaluer les résultats Préparer un livret contenant environ 10 habitudes alimentaires importantes que toute l'école devrait adopter pour s'alimenter correctement. Exemples de produits : (produits qui peuvent servir à faire la démonstration de capacités cognitives) Affiche Arbre généalogique Article de revue Babillard Bande dessinée Bibliographie annotée Biographie Brochure Bulletin de nouvelles Carte Carte avec légende Carte de souhaits Collage Collection commentée Collection illustrée Composition musicale Compte rendu d'expérience Conte de fée Cours magistral Couverture de livre Débat Dessin à grande échelle Dessin au trait Diagramme Diagramme étiqueté Dictionnaire d'images Diorama Dissertation Document pour rétroprojection Dossier de renseignements Éditorial Essai photographique Expérience Exposé PowerPoint Fable Fichier de référence Galerie d'art Glossaire Graphe Graphisme Illustration détaillée Jeu de cartes Jeu de table Journal intime Leçon Lettre Lettre aux lecteurs Mobile Monographie Monologue de pièce de théâtre Montage pour un musée Mots croisés Patron avec instructions Pièce de théâtre Plan directeur Poème Présentoir Annonce Programme d'ordinateur Rapport écrit Récit illustré Revue Sondage Vocabulaire 26

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie)

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Musique instrumentale (deuxième partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Mai 2005 This document is available

Plus en détail

O b s e r v a t o i r e E V A P M. Taxonomie R. Gras - développée

O b s e r v a t o i r e E V A P M. Taxonomie R. Gras - développée O b s e r v a t o i r e E V A P M É q u i p e d e R e c h e r c h e a s s o c i é e à l ' I N R P Taxonomie R. Gras - développée Grille d'analyse des objectifs du domaine mathématique et de leurs relations

Plus en détail

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année PALIER 2 CM2 La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié

Plus en détail

MATHÉMATIQUES. Les préalables pour l algèbre MAT-P020-1 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN

MATHÉMATIQUES. Les préalables pour l algèbre MAT-P020-1 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN MATHÉMATIQUES Les préalables pour l algèbre MAT-P020-1 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN Mars 2001 MATHÉMATIQUES Les préalables pour l algèbre MAT-P020-1 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN Mars 2001 Direction

Plus en détail

«Identifier et définir le besoin en recrutement»

«Identifier et définir le besoin en recrutement» «Identifier et définir le besoin en recrutement» LES ETAPES DU RECRUTEMENT Le recrutement est une démarche structurée qui comporte plusieurs étapes aux quelles il faut attacher de l importance. La majorité

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE , chemin de la côte Saint-Antoine Westmount, Québec, HY H7 Téléphone () 96-70 RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE À TRANSMETTRE AU PARENTS Année scolaire 0-0 Document adapté par Tammy

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE ÉCOLE SECONDAIRE DE MIRABEL GUIDE DE CHOIX DE COURS 2015-2016 Quatrième secondaire CHOIX D OPTIONS DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE SÉQUENCE CULTURE, SOCIÉTÉ ET TECHNIQUE

Plus en détail

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE Proposition d aide à la mise en œuvre pédagogique Domaine : SE CULTIVER ET SE DIVERTIR Programme National de pilotage Séminaire «Mise en œuvre pédagogique

Plus en détail

Journée pédagogique des stagiaires 1 octobre 2014

Journée pédagogique des stagiaires 1 octobre 2014 Journée pédagogique des stagiaires 1 octobre 2014 LP Blaise Pascal COLMAR Retour d expériences Choisir 2 images qui témoignent de votre ressenti dans votre prise de fonction Restitution au groupe LE REFERENTIEL

Plus en détail

DESCRIPTEURS NIVEAU A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues

DESCRIPTEURS NIVEAU A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues DESCRIPTEURS NIVEAU A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES Activités de production et stratégies PRODUCTION ORALE MONOLOGUE SUIVI

Plus en détail

Quelles sont les principales stratégies pédagogiques?

Quelles sont les principales stratégies pédagogiques? - 1 - Quelles sont les principales stratégies pédagogiques? Les définitions sont issues des sources suivantes : LEGENDRE, Renald. Dictionnaire actuel de l éducation, 2 e édition. Montréal, Éditions Guérin.

Plus en détail

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Annexe II Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Les référentiels d activités et de compétences du métier d infirmier diplômé d Etat ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet,

Plus en détail

Organiser des séquences pédagogiques différenciées. Exemples produits en stage Besançon, Juillet 2002.

Organiser des séquences pédagogiques différenciées. Exemples produits en stage Besançon, Juillet 2002. Cycle 3 3 ème année PRODUCTION D'ECRIT Compétence : Ecrire un compte rendu Faire le compte rendu d'une visite (par exemple pour l'intégrer au journal de l'école ) - Production individuelle Précédée d'un

Plus en détail

Text Types and Purposes

Text Types and Purposes Text Types and Purposes College and Career Readiness (CCR) Anchor Standard 1: Ecrire une composition avec une idée principale, claire, explicite ou implicite en utilisant des éléments et des arguments

Plus en détail

C est quoi un centre d apprentissage Les centres d apprentissage sont des lieux d exploration et de manipulation qui visent l acquisition de

C est quoi un centre d apprentissage Les centres d apprentissage sont des lieux d exploration et de manipulation qui visent l acquisition de C est quoi un centre d apprentissage Les centres d apprentissage sont des lieux d exploration et de manipulation qui visent l acquisition de connaissances, la pratique d habilités ou le développement d

Plus en détail

Verbes d action par grande compétence et groupe de tâches dans le cadre du curriculum en littératie des adultes de l Ontario

Verbes d action par grande compétence et groupe de tâches dans le cadre du curriculum en littératie des adultes de l Ontario Appui à l élaboration de tâches : Verbes d action par grande compétence et groupe de tâches dans le cadre du curriculum en littératie des adultes de l Ontario Par Yolande Clément Centre FORA 2014 1 Appui

Plus en détail

Formation des formateurs en entreprise

Formation des formateurs en entreprise en entreprise Le (CQFA) du Cégep de Chicoutimi et le Service de formation continue de l'université du Québec à Chicoutimi (UQAC) unissent leurs efforts et leur expertise respective pour offrir aux organisations

Plus en détail

A1 Parler avec quelqu un Je peux dire qui je suis, où je suis né(e), où j habite et demander le même type d informations à quelqu un. Je peux dire ce que je fais, comment je vais et demander à quelqu un

Plus en détail

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire Guide du programme Juin 2008 Attributs du diplômé de la Colombie-Britannique Au cours de consultations qui se sont échelonnées sur toute une année dans l ensemble de la province, des milliers de citoyens

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION À L INTENTION DES PARENTS

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION À L INTENTION DES PARENTS École secondaire Louis-Philippe-Paré 235, boulevard Brisebois, Châteauguay (Québec) J6K 3X4 Téléphone : 514 380-8899 Télécopieur : 450 692-0031 Site Web : http://lpp.csdgs.qc.ca/ Courriel : lpp@csdgs.qc.ca

Plus en détail

APPROCHE PAR COMPÉTENCES

APPROCHE PAR COMPÉTENCES APPROCHE PAR COMPÉTENCES GUIDE D ÉLABORATION DES ACTIVITÉS D APPRENTISSAGE Phase I Élaboration du programme d études local Louise Savard Conseillère pédagogique Hiver 2004 Table des matières 1. PROCÉDURE

Plus en détail

École : Maternelle. Livret de suivi de l élève. Nom : Prénom : Date de naissance : Année d entrée à l école maternelle :

École : Maternelle. Livret de suivi de l élève. Nom : Prénom : Date de naissance : Année d entrée à l école maternelle : École : Maternelle Livret de suivi de l élève Nom : Prénom : Date de naissance : Année d entrée à l école maternelle : Livret de suivi de l élève à l école maternelle Chaque compétence est évaluée selon

Plus en détail

Plan d études du CAS SMSI Volée 2014

Plan d études du CAS SMSI Volée 2014 Plan d études du CAS SMSI Volée 2014 SIE Système d information d entreprise Crédits ECTS : 2 Périodes : 32 «Le module SIE a pour objectif de faire connaître les fondements théoriques du système d information

Plus en détail

PLAN D ÉTUDES DU PIANO

PLAN D ÉTUDES DU PIANO PLAN D ÉTUDES DU PIANO INTRODUCTION La formation permet aux élèves d acquérir progressivement une autonomie musicale et instrumentale liée au développement artistique de leur personnalité à travers la

Plus en détail

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique I Contexte du métier 1. Définition Les professeurs de musique diplômés d'état sont chargés

Plus en détail

Fiche pour les étudiants «Comment répondre à une question à développement?»

Fiche pour les étudiants «Comment répondre à une question à développement?» VOLUME 11, NO 1 AUTOMNE 2012 Cégep de Rimouski Développement pédagogique Annexe 2 du Pédagotrucs no 40 Fiche pour les étudiants «Comment répondre à une question à développement?» Voici un guide qui t aidera

Plus en détail

Formation continue obligatoire

Formation continue obligatoire Formation continue obligatoire POLITIQUE (Organismes) Version décembre 2010 S E R V I C E D U D É V E L O P P E M E N T P R O F E S S I O N N E L Table des matières Section 1 : Information générale 3 1.

Plus en détail

Formation Août 2013 Michèle Garello, IEN économie gestion Caroline Natta, professeur

Formation Août 2013 Michèle Garello, IEN économie gestion Caroline Natta, professeur Formation Août 2013 Michèle Garello, IEN économie gestion Caroline Natta, professeur Déroulement des deux journées Mardi 26 Matin : Intervention des IEN Jeudi 29 Matin : Production en binôme. Après-midi

Plus en détail

Cohésion d Equipe - Team Building

Cohésion d Equipe - Team Building Public concerné : Cadres et cadres supérieurs. Cohésion d Equipe - Team Building Objectifs : Comprendre les mécanismes de fonctionnement d une équipe. Comprendre les rôles de chacun et le rôle de l encadreur.

Plus en détail

LIVRET PERSONNEL DE COMPÉTENCES

LIVRET PERSONNEL DE COMPÉTENCES Nom... Prénom... Date de naissance... Note aux parents Le livret personnel de compétences vous permet de suivre la progression des apprentissages de votre enfant à l école et au collège. C est un outil

Plus en détail

Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches

Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches Niveau C1 Descripteur global Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches La personne peut : comprendre en détail de longs discours et des échanges complexes

Plus en détail

capacité à particulièrement chez on la reconnaît chez ceux qui si on en manque

capacité à particulièrement chez on la reconnaît chez ceux qui si on en manque capacité à particulièrement chez on la reconnaît chez ceux qui si on en manque Les Intelligences Multiples selon Howard Gardner l intelligence verbale/linguistique C est la capacité à être sensible aux

Plus en détail

I/ CONSEILS PRATIQUES

I/ CONSEILS PRATIQUES D abord, n oubliez pas que vous n êtes pas un enseignant isolé, mais que vous appartenez à une équipe. N hésitez jamais à demander des idées et des conseils aux autres collègues (linguistes et autres)

Plus en détail

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin Apprendre, oui... mais à ma manière Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin La motivation scolaire prend son origine dans les perceptions qu un étudiant a de lui-même, et celui-ci doit jouer

Plus en détail

Distinction des questions et des consignes

Distinction des questions et des consignes ET ŒIL DES CONSIGNES (OUTILS D EXPLORATION ET D INTÉGRATION DE LA LECTURE) 1 Questions et consignes Distinction des questions et des consignes Théorie Comment différencier les questions et les consignes

Plus en détail

Synthèse Mon projet d emploi

Synthèse Mon projet d emploi Synthèse Mon projet d emploi Nom : Date : Complété par : TÉVA Estrie 2012 La synthèse permet de recueillir les informations notées dans les questionnaires et de constater les ressemblances et les différences

Plus en détail

Management - Ressources humaines Exemples de formations

Management - Ressources humaines Exemples de formations Management - Ressources humaines Exemples de formations Management - Ressources humaines - Animation d'équipes - Les entretiens professionnels d'évaluation - L'intégration de nouveaux salariés - Anticiper

Plus en détail

Découvrir le monde à l école maternelle

Découvrir le monde à l école maternelle Découvrir le monde à l école maternelle Faire des sciences à l école en se questionnant et se confrontant au réel en mettant en œuvre une démarche d investigation en ayant un regard critique en travaillant

Plus en détail

Catalogue de formations transversales pour cadres

Catalogue de formations transversales pour cadres Cabinet de Conseil et de formation Agréé par le ministère de la formation et de l enseignement professionnel Catalogue de formations transversales pour cadres 42, Rue MAX MARCHAND GAMBETTA. Oran - Algérie

Plus en détail

Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité orale)

Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) 8h45-9h00 Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité

Plus en détail

Guide Questionnaire d analyse. Préparé par : Jean-Pierre Brisebois

Guide Questionnaire d analyse. Préparé par : Jean-Pierre Brisebois Guide Questionnaire d analyse Préparé par : Jean-Pierre Brisebois Le 19 février 2003 1 Contenu I) Introduction. p.3 II) Conseils pratiques p.4 III) Lexique. p.12 IV) Diagramme.. p.15 Annexe - 1 : Tableau

Plus en détail

La formation à distance assistée

La formation à distance assistée La formation à distance assistée En formation professionnelle Secrétariat et comptabilité Page 0 Table des matie res RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX... 1 MODALITÉS D INSCRIPTION... 1 POUR NOUS JOINDRE... 1 INSCRIPTION

Plus en détail

L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes

L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes Les 3 objectifs sont poursuivis aussi bien à l'école maternelle, qu'à l école primaire MATERNELLE * Favoriser la construction des actions motrices

Plus en détail

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1 Nom : Prénom :.. MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1 Récapitulatif pour la validation du Diplôme National du Brevet (Attestation du Niveau A2 en Langue Vivante) : ACTIVITES

Plus en détail

METHODE IDENTIFIER LA NATURE D UN DOCUMENT

METHODE IDENTIFIER LA NATURE D UN DOCUMENT METHODE IDENTIFIER LA NATURE D UN DOCUMENT Dire «ce document est un texte» ou «c est un tableau de statistiques», cela ne suffit pas à donner avec précision la nature d un document. Plus cette nature est

Plus en détail

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant Les métiers du spectacle vivant Filière : artistique Domaine : art chorégraphique Appellations voisines : artiste chorégraphique Autres métiers du domaine : chorégraphe, maître de ballet, notateur Danseur

Plus en détail

PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien 2014-2015

PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien 2014-2015 1. Contexte PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien 2014-2015 Dans le passé, on recherchait des superviseurs compétents au plan technique. Ce genre d expertise demeurera toujours

Plus en détail

Développement personnel

Développement personnel Développement personnel 50 REPÉRAGE DES TALENTS : COMPÉTENCES ET PERFORMANCE DE L'ENTREPRISE Repérer dans l'organisation les "talents" nécessaires à l'atteinte des objectifs de l'entreprise Construire

Plus en détail

Service de l adaptation scolaire et des services complémentaires

Service de l adaptation scolaire et des services complémentaires Service de l adaptation scolaire et des services complémentaires 2955, boulevard de l Université, Sherbrooke (Québec) J1K 2Y3 Téléphone : 819 822-5540 Télécopieur : 819 822-5286 Le concept de besoin Dans

Plus en détail

ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES

ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES référence pour les langues ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES Activités de production et stratégies PRODUCTION ORALE GÉNÉRALE MONOLOGUE SUIVI : décrire l'expérience MONOLOGUE SUIVI : argumenter

Plus en détail

Université de Haute Alsace. Domaine. Sciences Humaines et Sociales. MASTER Mention Éducation, Formation, Communication UHA, ULP, Nancy 2

Université de Haute Alsace. Domaine. Sciences Humaines et Sociales. MASTER Mention Éducation, Formation, Communication UHA, ULP, Nancy 2 Centre Universitaire de Formation des Enseignants & des Formateurs Laboratoire Interuniversitaire de Sciences de l Education et de la Communication Université de Haute Alsace Domaine Sciences Humaines

Plus en détail

COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE RELATIVE À LA FORMATION GÉNÉRALE COMPLÉMENTAIRE

COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE RELATIVE À LA FORMATION GÉNÉRALE COMPLÉMENTAIRE COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE RELATIVE À LA FORMATION GÉNÉRALE COMPLÉMENTAIRE 1055, 116 e rue Ville Saint-Georges (Québec) G5Y 3G1 La présente politique a

Plus en détail

Marion LOIRET L3.BCP Université Paul Sabatier - Toulouse. ASTEP : Les 5 sens à l'école maternelle

Marion LOIRET L3.BCP Université Paul Sabatier - Toulouse. ASTEP : Les 5 sens à l'école maternelle Marion LOIRET L3.BCP Université Paul Sabatier - Toulouse ASTEP : Les 5 sens à l'école maternelle ASTEP : Les 5 sens à l'école maternelle I. Contexte - Présentation, Profils d'élèves II. Projet d'intervention

Plus en détail

François Émond psychologue 2003 Centre François-Michelle. Liste des 24 catégories de connaissances et compétences à développer

François Émond psychologue 2003 Centre François-Michelle. Liste des 24 catégories de connaissances et compétences à développer Programme par Cœur François Émond psychologue 2003 Centre François-Michelle Trousse de consolidation des connaissances et compétences scolaires Attention, mémoire, raisonnement, stratégies, habiletés linguistiques

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

D ordre personnel et social, méthodologique, intellectuel, de la communication

D ordre personnel et social, méthodologique, intellectuel, de la communication Activité : La sculpture au temps du Moyen-Âge Période : Moyen-Âge Technique : sculpture Cycle : 1 re année du 3 e cycle Site Web : www.cslaval.qc.ca/lignedutemps But du projet de la ligne du temps virtuelle

Plus en détail

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire Date d envoi : Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE Ce document doit être complété par le titulaire de classe et/ou par l orthopédagogue

Plus en détail

M2S. Formation Gestion de projet. formation

M2S. Formation Gestion de projet. formation Formation Gestion de projet M2S formation Conduire et gérer un projet Construire et rédiger un chahier des charges de projet Conduite de projet informatiques Découpage et planification de projet Les méthodes

Plus en détail

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention À moins d indications contraires, toutes les définitions

Plus en détail

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris «Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris OBJECTIFS 1- Niveau et insertion dans la programmation 2-

Plus en détail

Thématique : Arts, ruptures et continuités

Thématique : Arts, ruptures et continuités Thématique : Arts, ruptures et continuités Sujet : En t appuyant sur l analyse et la mise en relation des œuvres ci-dessous, tu devras, dans ton exposé oral, répondre à la problématique suivante : Pourquoi

Plus en détail

4.3 L exploitation d un document vidéo. Outils pour la classe.

4.3 L exploitation d un document vidéo. Outils pour la classe. 4.3 L exploitation d un document vidéo. Outils pour la classe. Utiliser un document vidéo en classe de langue ce n est pas regarder ensemble la télévision mais le visionner en organisant sa découverte

Plus en détail

POLITIQUE : PASSAGE CODE : PS-17

POLITIQUE : PASSAGE CODE : PS-17 POLITIQUE : PASSAGE CODE : PS-17 Origine : Services pédagogiques Autorité : Résolution 02-06-26-12 Référence(s) : Loi sur l instruction publique, (L.R.Q., c.1-13.3); Régime pédagogique (L.R.Q. c.1-13.3,

Plus en détail

M2S. Formation Gestion des Ressources Humaines. formation. Découvrir les techniques de base pour recruter

M2S. Formation Gestion des Ressources Humaines. formation. Découvrir les techniques de base pour recruter Formation Gestion des Ressources Humaines M2S formation Découvrir les techniques de base pour recruter Décrire les fonctions et les emplois Définir un dispositif de formation Formation de tuteur La Gestion

Plus en détail

LES HABILETÉS DE SAVOIR ÊTRE

LES HABILETÉS DE SAVOIR ÊTRE LES HABILETÉS DE SAVOIR ÊTRE Clémence Gauvin et Émilienne Laforge, professeures Module travail social Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue 2004-2005, modification mai 2006 Introduction La formation

Plus en détail

À l école pour développer des compétences

À l école pour développer des compétences _x áxüä vx wxá ÜxááÉâÜvxá wâvtà äxá tâå }xâçxá 2007-2008 2008 À l école pour développer des compétences -au préscolaire- - 1 - - 2 - Mot de présentation Votre enfant entre à la maternelle cette année.

Plus en détail

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE Programme de la formation Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE o 36 h pour la préparation à l'épreuve écrite de français Cette préparation comprend : - un travail sur la discipline

Plus en détail

VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires

VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires 21 VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires 22 PROJET I : Séquence 3 ORAL (Réception) Compréhension orale : Activité d écoute : 1 ère fiche pédagogique L objectif de cette séance est

Plus en détail

Commerce International. à référentiel commun européen

Commerce International. à référentiel commun européen Brevet de technicien supérieur Commerce International à référentiel commun européen Référentiel de formation SEPTEMBRE 2011 RÉFÉRENTIEL DE FORMATION Unités de formation UF1 Culture Générale et Expression

Plus en détail

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e). Grille d évaluation Identification de l employé(e) Nom : Prénom : Fonction : Date de l évaluation Objectifs de l évaluation 1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

Plus en détail

LA CONCEPTION DIGITAL LEARNING

LA CONCEPTION DIGITAL LEARNING LA CONCEPTION DIGITAL LEARNING Définir et valider un projet de formation en e-learning ou mix-learning : Objectifs : Savoir évaluer l opportunité et la faisabilité de nouveaux dispositifs de formation

Plus en détail

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 1 LA REDACTION DU RAPPORT DE STAGE Le mémoire ne doit pas consister à reprendre tels quels des documents internes de l entreprise ou

Plus en détail

Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI ()

Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI () Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI () I. Se donner une compréhension de ce qu est ou pourrait être le socle. A. Une lecture critique de ces 50

Plus en détail

Contenu disciplinaire (CK)

Contenu disciplinaire (CK) Compilation des suggestions apportées par les participants aux ateliers du Rendez-vous des conseillers pédagogiques Colloque de l AQPC 2013 Application technologique Trouver les causes, la biologie derrière

Plus en détail

Didactique des arts visuels :

Didactique des arts visuels : Didactique des arts visuels : Principes et grandes lignes Du coté des instructions officielles Les objectifs de l'éducation artistique et culturelle à l'école L éducation artistique et culturelle a pleinement

Plus en détail

Lot 2 - Anglais professionnel, niveau 2 Blended (présentiel/classe virtuelle)

Lot 2 - Anglais professionnel, niveau 2 Blended (présentiel/classe virtuelle) ORGANISME FORMMAN FRANCE 11, rue de Malte 75011 PARIS Tél : 01 47 39 02 02 Contact : Manouchka SEBASTIEN m.sebastien@formmanfrance.com PUBLICS CONCERNÉS Tout salarié de la Branche PRÉ-REQUIS Niveau intermédiaire

Plus en détail

Normes d admissibilité des agents en hypothèques (NAAH) Droits d auteur Imprimeur de la Reine pour l Ontario

Normes d admissibilité des agents en hypothèques (NAAH) Droits d auteur Imprimeur de la Reine pour l Ontario A. Applications A1. Analyser le cadre contextuel des opérations hypothécaires en Ontario. A1.1 Expliquer le rôle des divers participants au sein de l industrie du courtage hypothécaire. A1. Débattre des

Plus en détail

Le présent document se trouve dans le site du ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport [http://www.mels.gouv.qc.ca/dgfj/de/docinfosec.htm].

Le présent document se trouve dans le site du ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport [http://www.mels.gouv.qc.ca/dgfj/de/docinfosec.htm]. Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2012 ISSN : 1927-8527 (en ligne) Dépôt légal - Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2012 Le présent document se trouve

Plus en détail

Directives. 1. Je lis beaucoup. 2. J aime utiliser la calculatrice, un chiffrier électronique ou un logiciel de base de données à l ordinateur.

Directives. 1. Je lis beaucoup. 2. J aime utiliser la calculatrice, un chiffrier électronique ou un logiciel de base de données à l ordinateur. Nous vous invitons à faire compléter ce questionnaire par votre enfant et à le compléter par la suite en utilisant la section qui vous est attribuée en pensant à votre enfant. Directives Lis chaque énoncé

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE

FORMATION PROFESSIONNELLE FORMATION PROFESSIONNELLE Renseignements importants... 24 Secrétariat (5212)... 26 Cours entièrement sur Internet... 30 Comptabilité (5231)... 31 Cours d appoint... 34 Lancement d une entreprise (ASP 5264)...

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

Plus en détail

PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE

PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE B.O. n 3 du 19 juin 2008 HORS SERIE Maternelle : AGIR ET S EXPRIMER AVEC SON CORPS Compétences visées (Cv) Se repérer et se déplacer dans l espace. Adapter ses actions

Plus en détail

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom :

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom : 1. Projet de lecture Médias : La pub Français 20-2 Cahier de l élève Nom : La pub DESCRIPTION DU PROJET Tu vas lire des annonces publicitaires pour être en mesure de discuter des moyens utilisés par les

Plus en détail

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager Formation Management M2S formation Animer son équipe Le management de proximité Manager ses équipes à distance Nouveau manager Coacher ses équipes pour mieux manager Déléguer et Organiser le temps de travail

Plus en détail

Parcours de découverte des métiers et des formations

Parcours de découverte des métiers et des formations Parcours de découverte des métiers et des formations Objectifs Acteurs Contenu Ressources OBJECTIFS GENERAUX (et pédagogiques) Acquérir une culture sur les métiers, le monde économique et les voies de

Plus en détail

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 4 ans à 5 ans

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 4 ans à 5 ans Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 4 ans à 5 ans Juin 2010 TABLE DES MATIÈRES 1. CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES 4 2. OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT ENFANTS DE 4 ANS À 5 ANS

Plus en détail

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents :

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents : MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION Le moniteur-éducateur participe à l'action éducative, à l'animation et à l'organisation

Plus en détail

L élaboration de la fiche de poste

L élaboration de la fiche de poste L élaboration de la fiche de poste 1 Guide pratique pour l élaboration de la fiche de poste Christine SCHMELTZ-OSCABY 40 Allée Ikinoak - 64210 Guethary tél.: 06 07 51 95 97 E-mail :chrischmeltz@yahoo.fr

Plus en détail

SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique

SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique DOMAINE P3.C3.D1. Pratiquer une démarche scientifique et technologique, résoudre des

Plus en détail

Plan d accompagnement personnalisé

Plan d accompagnement personnalisé Logo de l académie et/ou du département Plan d accompagnement personnalisé Vu la loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la refondation de l École de la République ; vu

Plus en détail

Première STMG1 2014-2015 progression. - 1. Séquence : Proportion d une sous population dans une population.

Première STMG1 2014-2015 progression. - 1. Séquence : Proportion d une sous population dans une population. Première STMG1 2014-2015 progression. - 1 Table des matières Fil rouge. 3 Axes du programme. 3 Séquence : Proportion d une sous population dans une population. 3 Information chiffrée : connaître et exploiter

Plus en détail

Concours 2008 / 2009 externe et interne réservé d ingénieurs des services culturels et du patrimoine, spécialité «services culturels»

Concours 2008 / 2009 externe et interne réservé d ingénieurs des services culturels et du patrimoine, spécialité «services culturels» Concours 2008 / 2009 externe et interne réservé d ingénieurs des services culturels et du patrimoine, spécialité «services culturels» Le présent rapport a pour objet de donner une appréciation générale

Plus en détail

Niveau B1. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années folles» (vidéo 01 mn 18)

Niveau B1. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années folles» (vidéo 01 mn 18) La Fête jusqu où? Niveau B1 Remarque : attention, les supports 1 et 2 ne sont pas dissociables et son à travailler de manière enchaînée. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années

Plus en détail

PROGRAMME DE MENTORAT

PROGRAMME DE MENTORAT CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL PROGRAMME DE MENTORAT ÉNONCÉ PRATIQUE Le Conseil scolaire acadien provincial désire promouvoir un programme de mentorat qui servira de soutien et d entraide auprès des

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION

PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION Titre de notre projet : L'estime de soi la clé de la réussite de nos jeunes (adultes en devenir). L'école Assomption se familiarise avec le concept de l'estime de soi.

Plus en détail

Plan de cours H 11 410-204-LI 2-2-3 2,33. La comptabilité d une entreprise commerciale Techniques administratives

Plan de cours H 11 410-204-LI 2-2-3 2,33. La comptabilité d une entreprise commerciale Techniques administratives Plan de cours Numéro du cours Pondération Unités 410-204-LI 2-2-3 2,33 H 11 Titre du cours Département La comptabilité d une entreprise commerciale Techniques administratives Programme 410.B0 Techniques

Plus en détail

Cours Numération Mathématique de base 1 MAT-B111-3. Alphabétisation

Cours Numération Mathématique de base 1 MAT-B111-3. Alphabétisation Cours Numération Mathématique de base 1 MAT-B111-3 Alphabétisation Présentation du cours Numération «L esprit de l homme a trois clés qui ouvrent tout : le chiffre, la lettre et la note.» Victor Hugo

Plus en détail

Expérimentation Pédagogique

Expérimentation Pédagogique Expérimentation Pédagogique L'UTILISATION DE TABLETTES EN RÉSOLUTION DE PROBLÈMES POUR DÉVELOPPER LE PLAISIR DE CHERCHER Circonscription de Lunéville Ecole primaire d'hériménil Expérimentation tablette

Plus en détail

PLAN DE COURS. TITRE DU COURS : Mise à niveau pour mathématique 536

PLAN DE COURS. TITRE DU COURS : Mise à niveau pour mathématique 536 100, rue Duquet, Sainte-Thérèse (Québec) J7E 3G6 Téléphone : (450) 430-3120 Télécopieur : (450) 971-7883 Internet : http://www.clg.qc.ca SESSION : H-2009 NO DE COURS : 201-009-50 PRÉALABLE(S) : Math 436

Plus en détail